Au sud de la frontière américaine

Au sud de la frontière américaine dans LEVEE DU VOILE bulles

Depuis la parution de l’ouvrage précédent, l’équipe Kryeon s’est rendue au Mexique et en Argentine. Ces deux voyages m’ont permis d’acquérir de précieuses connaissances et de vivre d’intéressantes expériences. Comme j’ai toujours vécu à San Diego, dont près du cinquième de la population est hispanophone, je connais bien la langue et la culture espagnoles. 

Je raffole de la cuisine mexicaine et j’aime vraiment ces gens-là ! À San Diego, j’ai toujours eu des contacts positifs avec les Mexicains et j’ai pu observer de près leurs coutumes familiales ainsi que leur grande sociabilité. J’étais bien préparé pour ces deux voyages, mais surtout pour celui au Mexique. Je désire vous rapporter ici une expérience personnelle qui a eu pour moi une grande signification et que j’ai vécue grâce à deux professionnels mexicains, un médecin et un ingénieur. Cette expérience tout à fait inattendue m’a conduit encore une fois aux frontières du connu et aux limites de la compréhension. 

Le docteur Luis Oscoy a créé un superbe spa, le Hostal de la Luz (« Auberge de la Lumière »), à Amatlan de Quetzalcoatl, un village situé au sud de Mexico. Non seulement ce lieu est-il hautement énergétique, mais, pendant notre séjour, il fut béni par un représentant du dalaï-lama venu le consacrer comme la première zone de paix du Mexique. Le Hostal de la Luz avait rempli toutes les conditions établies par le dalaï-lama pour recevoir une telle  bénédiction, y compris la construction d’un ashram et d’un labyrinthe. Mon site [www.kryon.com/mexico] contient plusieurs photos de ce spa et de la cérémonie qui s’y déroula en 2006. 

Le docteur Luis (je l’appelle ainsi) me présenta à Jorge Alberto Báez Guerrero, un ingénieur profondément engagé dans l’interprétation de la recherche sur les calendriers aztèque et maya. « Profondément engagé », c’est peu dire… C’est là sa  passion et il désirait me faire partager d’étonnantes découvertes. Grâce à son vaste savoir personnel et à sa pénétrante intuition, Jorge s’était rendu compte de quelque chose qui avait échappé à la plupart. Même si les écritures aztèques et autres ont survécu durant des siècles dans des codex et sur les murs des anciens sites, et que nous possédons ainsi une grande quantité d’informations sur les Aztèques et les Mayas, Jorge a découvert par une autre voie quelque chose que nous devrions tous comprendre. J’aimerais bien pouvoir vous dire tout simplement de lire son livre, Energia Vital en Movimiento (« L’énergie vitale en mouvement »), mais, au moment où j’écris ces lignes, il n’a encore été publié qu’en espagnol. Le titre de la première édition est trompeur, car il semble très intellectuel, mais une deuxième édition a maintenant été publiée, sous le titre de Vital Energy in Movement (The Secret of 2012). C’est plus proche ! Je veux rendre hommage ici à Jorge et au docteur Luis, car ils sont tous deux concernés, le second étant un fervent admirateur du travail du premier, d’où l’invitation qu’il m’avait lancée pour participer à cette expérience. Je les en remercie tous les deux. 

Jorge oeuvre à contre-courant des érudits mexicains traditionnels, qui suivent la « ligne du parti » en matière d’information. Quand je l’ai appris, j’ai trouvé cela bien étrange, car j’avais toujours cru que les archéologues, à l’instar des scientifiques, étaient enthousiasmés par de nouvelles découvertes et curieux de tout savoir. Comme je me trompais ! Il m’arrive souvent d’oublier le sort que la politique réserve à la vérité. Dans certaines parties du Mexique, c’est une simple question de survie universitaire. Je ne veux offenser personne, mais je parle de ce dont j’ai été témoin. 

Au Mexique, tout archéologue travaille d’une façon ou d’une autre pour le gouvernement, et s’il s’écarte trop des informations et des interprétations officielles sur les coutumes indigènes, il ne peut aller très loin. Ce qui se passait dans les temples et les observatoires est considéré comme une information sacrée que le gouvernement désire conserver dans toute sa pureté et sous son contrôle. 

Voici donc Jorge qui apporte une information spectaculaire reliant entre eux tous les faits dans un système bien conçu, et on l’accepte tout en l’ignorant. J’ai vu comment il fut traité sur l’ancien site de Xochicalco, dans l’État de Morelos, à 38 kilomètres de Cuernavaca, au Mexique. J’étais très excité, car lui et le docteur Luis avaient organisé pour moi et quelques membres de l’équipe un petit voyage en un lieu où vont très peu de gens, l’un des anciens observatoires solaires des indigènes, dans les ruines du temple. C’était l’un de trois  observatoires verticaux dans lesquels la lumière pénétrait par le haut et était ensuite dirigée par un système particulier qui créait des motifs sur une dalle placée à une hauteur précise dans l’observatoire. Les Anciens observaient ainsi les mouvements du soleil et de la lune alors que la lumière traçait des motifs sur cette dalle tout au long de l’année, ce qui leur permettait de mieux comprendre le comportement de ces corps célestes, d’estimer leur taille et d’en apprendre davantage sur les équinoxes, les solstices et les éclipses. Nous allions donc entrer dans ce lieu sacré et le voir de nos propres yeux ! 

Avant de nous entraîner dans cette aventure, Jorge et Luis nous présentèrent, durant une heure et à l’aide de PowerPoint, les véritables découvertes. Jorge avait assemblé un calendrier complexe en utilisant l’information ancienne. Cependant, au lieu d’être un calendrier comportant des jours, des mois et des années, c’était un calendrier d’énergie ! Quand je l’ai vu et touché, je l’ai aussitôt qualifié de « calculatrice », car, intuitivement, je recevais de Kryeon l’information sur sa fonction réelle. De plus, Jorge fournissait aussi de l’information sur notre ADN, qu’il liait aux changements de l’énergie terrestre. 

Il associait les différentes polarités aux acides aminés contenus dans la chaîne d’ADN, en affirmant que la polarité active était abandonnée avec la vieille conscience afin de laisser place à la polarité passive activée par les changements magnétiques que nous traversons. (Changements magnétiques !) Il expliqua le mécanisme qui, à l’intérieur de l’ADN, génère de la lumière qui renforce notre champ énergétique. 

Jorge démontra que les Mayas et les Aztèques (et d’autres encore) connaissaient les divers changements de l’énergie terrestre et en avaient fait le tracé exact. Ce sont des changements de conscience de l’énergie de la Terre, et non de simples changements calendaires. Poussant plus loin son explication, il montra les phases de ces changements ainsi que leur durée (plus de mille ans). Chacun portait un nom et avait une couleur, clairement indiqués par les Anciens qui les avaient tracés. En plus d’utiliser les observatoires pour suivre les mouvements du soleil et de la lune, ils avaient aussi développé une méthode pour suivre les phases d’énergie que la Terre avait traversées dans le passé et prédire celles qu’elle traverserait dans l’avenir. 

C’est pourquoi Kryeon m’a dit qu’il s’agissait d’une calculatrice, car on s’en servait pour calculer ce qui s’en venait. Cette calculatrice indique clairement que nous nous dirigeons présentement vers un changement majeur. Selon ce calendrier énergétique circulaire, les Anciens ont établi que nous sommes en train de fermer la conscience d’une vieille énergie planétaire pour en ouvrir une autre. La date prévue pour l’événement ? L’année 2012. Voilà ce que les Mayas nous ont vraiment dit au sujet de 2012 et de l’énergie impliquée, nous fournissant des explications historiques et même une calculatrice de phases fondée sur leurs observations. Ils ont prédit la fin d’une époque et le début d’une nouvelle. Démontré ainsi, c’est tellement évident ! Jorge s’était servi de son intuition et de son intellect pour voir au-delà des apparences de l’information connue et tirer des conclusions logiques sur son sens réel. Sa calculatrice circulaire montrait comment leurs phases d’énergie correspondaient aux événements mondiaux, à notre propre histoire et à notre situation actuelle. Le plus captivant de la démonstration, c’est que tout ça était du Kryeon 101 [de l’information fondamentale fournie par Kryeon depuis dix-huit ans]. 

J’ai dû énerver Jorge à force de l’interrompre constamment pour lui faire dire par l’interprète : « C’est exactement ce que dit Kryeon ! » Plus tard, je me suis rendu compte que Jorge n’avait même pas lu un seul ouvrage de Kryeon. (La prochaine fois, j’essaierai de me tenir tranquille, mais j’étais tellement excité de trouver la confirmation des messages de Kryeon sur les murs du temple, pour ainsi dire, et d’entendre ensuite Jorge parler du magnétisme de l’ADN !) Le travail de cet homme est vraiment passionnant. 

Essentiellement, les Mayas et les Aztèques nous disent qu’une nouvelle énergie se manifestera en 2012 et qu’elle sera supérieure. Typiquement, comme lors de tout changement énergétique, ceux qui se sont habitués à la vieille énergie ne dureront pas. Nous entrons dans l’énergie de ce que ces Anciens appelaient « un nouveau soleil » (en l’occurrence, le sixième soleil). Dans leur système, chaque phase de civilisation possède sa couleur solaire, et notre nouvelle couleur sera le jaune, qui suivra le violet. (N’oubliez pas qu’il s’agit ici d’un système de notation spirituel et non des couleurs réelles du soleil.) 

Pendant des années, Jorge a obtenu des autorités chargées du site historique la permission d’entrer dans l’observatoire, qui ne semble plus être à ce jour qu’une profonde grotte souterraine. Il y avait étalé ses papiers et tracé les mouvements du soleil et de la lune, tout comme le faisaient les Anciens. Il ne se contentait donc pas de lire les documents que lui avaient fournis les archéologues. Il utilisait leurs propres outils ! J’étais impressionné, et tout autant réconforté de savoir que les enseignements dispensés par mes transmissions l’étaient aussi par les Anciens, et ce, d’une façon très claire. 

J’ignore ce que les spécialistes dans l’entourage de Jorge croyaient vraiment, puisqu’ils ne pouvaient le dire, mais ils l’accueillirent par des sourires et avec respect, en lui permettant de pénétrer dans leur « sanctuaire intérieur ». Je crois que c’est révélateur de leur sentiment réel à son endroit. Le docteur Luis a également usé de son influence pour que nous puissions accéder au site. J’ai eu l’impression que ces deux hommes étaient des familiers du musée et du terrain du temple. Le docteur Luis est bien connu dans cette partie du Mexique pour son travail humanitaire et il jouit d’une excellente réputation professionnelle à titre de médecin. Cela nous a sans doute tous aidés ce jour-là. Il nous avait vraiment ouvert la porte. 

Avant de vous en apprendre davantage sur notre visite à l’observatoire, laissez-moi vous raconter une anecdote amusante qui est bien révélatrice de l’ignorance contrôlée dans laquelle nous tiennent les autorités. Encore une fois, la ligne du parti est importante pour les politiciens, mais, dans le cas qui nous occupe, je ne comprends toujours pas pourquoi on ne permet pas à la nouvelle information scientifique de circuler. En fait, l’idée même qu’il se trouvait là un observatoire sophistiqué est également bannie. 

Au-dessus du sol, au sommet de chaque observatoire vertical, se trouve une ouverture circulaire. C’est par elle qu’entre la lumière et elle est donc cruciale pour tout le système. Si, à l’époque, on avait eu des lentilles complexes, on en aurait placé une là. L’autre se serait trouvée à mi-chemin du puits, pour concentrer l’image du soleil ou de la lune en une mince lumière au fond (sur la dalle, de la hauteur d’une table), afin de pouvoir inscrire les mouvements précis de ces deux corps célestes. Dans ce temple aztèque/toltèque, on disposait forcément d’un système optique quelconque composé, selon Jorge, d’« obturateurs», mais il s’agissait simplement de trous de diamètres différents et peut-être d’écrans de diffusion faits d’un matériau de l’époque. Ces gens furent toutefois capables de construire ces obturateurs de manière à focaliser suffisamment l’image pour pouvoir établir avec précision le tracé de la lumière. Il leur fallait absolument contrôler la lumière, sinon ils n’auraient obtenu qu’une tache lumineuse informe sur la dalle surélevée. 

Imaginez un télescope dont on aurait enlevé les lentilles aux deux bouts. Ce ne serait plus qu’un tube inutile. Vous savez bien cependant, si vous avez des connaissances élémentaires en optique, que l’on peut focaliser la lumière du soleil sur un mur au seul moyen d’un trou d’aiguille dans une feuille de papier foncé, si on sait comment s’y prendre. Plusieurs artistes ont découvert qu’ils pouvaient ainsi projeter une image sur un mur et peindre par-dessus, atteignant de la sorte un réalisme artistique inédit. En d’autres termes, on peut focaliser la lumière grâce à plusieurs moyens optiques qui ne requièrent pas la fabrication de lentilles sophistiquées. 

L’ouverture au sommet de l’observatoire était alignée avec précision sur les mouvements du soleil et de la lune. En outre, il y avait là un système d’alignement (peut-être des encoches) pour faire tenir, en haut, une pièce ronde spécialisée faisant office de lentille, aujourd’hui disparue, et qui pouvait être placée sous des angles précis favorisant la vision astronomique (tout comme les marques sur certains télescopes modernes). 

Comme ces Anciens savaient très bien où serait le soleil à tel ou tel moment de l’année, ils pouvaient faire pivoter la pièce supérieure et l’ajuster dans les encoches prévues à cette fin. Ils disposaient sans doute de différentes pièces pour les diverses options de vision selon les moments de l’année. C’est ici que ça devient amusant. Ces pièces supérieures des observatoires ont disparu depuis longtemps. Aux dires de Jorge, si jamais on les retrouvait, il serait facile de prouver que ces observatoires étaient beaucoup plus sophistiqués que ne le suggère ce site historique. On comprendrait alors que ces gens en savaient beaucoup plus qu’on ne croit. 

Nous sommes entrés sur le site en passant d’abord par le secteur où se trouvent le plan général du terrain, les cabinets, la boutique de cadeaux et un musée abritant des artefacts sous verre. C’est par là que les touristes commencent leur visite, souvent en compagnie d’un guide qu’ils rémunèrent. J’ai constaté encore une fois que les guides du site connaissaient Jorge et le traitaient respectueusement. Après avoir décrit leur tâche, ils le laissaient dire le reste de l’histoire, sans sourciller, semblant savoir qu’il avait raison. 

Nous sommes entrés dans la zone où étaient exposés sous verre des artefacts bien préservés, avec explications en espagnol de leur fonction. Tout était évidemment dans cette langue, mais je ne m’en suis pas formalisé. Nous trouvons toujours des interprètes dans chaque pays visité par Kryeon, et, cette fois, il s’agissait de Leslie Pascoe, le traducteur officiel en espagnol des séances de Kryeon au Mexique, en Argentine et au Chili, et qui m’aide actuellement à me souvenir de tout ceci pour le présent texte ! 

Jorge se dirigea vers l’un des présentoirs de verre et s’arrêta devant en nous demandant : « Reconnaissez-vous ceci ? » Sous nos yeux s’étalait une pièce du sommet de l’observatoire ! On en avait trouvé ! Elle était très bien préservée, de sorte que l’on pouvait voir clairement les trous et les encoches s’ajustant parfaitement à l’ouverture du sommet de l’observatoire ! De plus, elle portait un indicateur d’angle qui, nous expliqua Jorge, correspondait à un système de degrés bien connu aujourd’hui en astronomie. À l’évidence, cette précieuse pièce appartenait à l’observatoire que nous allions visiter sous peu. J’exultais. Jorge nous invita alors à lire l’explication en espagnol inscrite sur la petite carte accompagnant l’objet. 

Leslie nous la traduisit. On y disait qu’il s’agissait d’un « artefact provenant d’une cabine de sudation ». Quoi ? Nous avons tous éclaté de rire ! Jorge nous jeta un regard qui signifiait : 

« Que voulez-vous que je vous dise ? » On avait improprement étiqueté cette précieuse pièce d’observatoire. Mais, au moins, on l’avait conservée ! Peu à peu, je me rendais compte qu’on ne nous avait pas tout dit sur ces peuples anciens. 

Malheureusement, les responsables de cette tromperie en ont peut-être oublié eux-mêmes les motifs et ils ont quitté le pouvoir depuis belle lurette. À mon avis, tout un groupe d’archéologues ne sont plus, à cause de cela, que de simples gardiens du site qui doivent en outre se tenir tranquilles et s’abstenir de vivre leur passion afin de conserver leur emploi difficile à obtenir. Jorge, par contre, est un spécialiste solitaire, qui ne travaille pas pour le gouvernement ni pour aucun de ses organismes. Il est donc libre d’enseigner la vérité telle qu’il l’a découverte. N’empêche que cela ne va pas sans péril. 

Nous avons visité deux autres observatoires « horizontaux » qui se faisaient face à environ 45 mètres l’un de l’autre. Ils étaient situés tous les deux au sommet de larges plateaux et nous devions monter plusieurs marches pour y accéder. Jorge nous expliqua leur  fonctionnement. Le soleil, à son lever et à son coucher, gravait des motifs de lumière sur le mur arrière, tout au long de l’année. Le but du processus nous était évident, mais il l’était moins pour les guides officiels, qui expliquaient aux visiteurs que ces lieux servaient à des cérémonies religieuses, voire à des sacrifices humains. Peut-être, mais ce furent d’abord des observatoires. Nous avons aussi visité la célèbre pyramide de Quetzalcóatl, sise au sommet d’une mesa. Les quatre faces de cette pyramide sont couvertes de glyphes. Après qu’un guide nous en eut expliqué le sens, Jorge nous révéla le reste de l’histoire. 

Ces glyphes, expliqua-t-il avec conviction, représentaient en réalité les phases d’énergie croissante ou décroissante au cours des âges. Il ne s’agissait pas simplement d’une opinion personnelle parmi d’autres, puisque les glyphes appuyaient historiquement ses dires. C’était inscrit dans la pierre… et pourtant ce n’était pas dans le manuel officiel des guides.   

Comment une telle chose avait-elle pu leur échapper ? Le temps était venu de passer à l’attraction principale. Nous sommes entrés à la file dans le flanc de la colline pour accéder à l’observatoire. Comme il faisait sombre ! J’étais le dernier du groupe de sept, afin de pouvoir photographier les autres. Nous sommes finalement arrivés à la chambre principale, localisée directement sous l’ouverture par laquelle entrait la lumière. En l’absence du système de focalisation, la lumière qui y pénétrait ne formait qu’une colonne créant sur le sol un hexagone de la même grosseur que l’ouverture. Elle n’était pas très forte non plus et nous avons dû nous asseoir un peu dans l’obscurité afin d’y habituer nos yeux. Pour certains, cette visite aurait pu s’avérer décevante : une simple caverne sombre et froide, éclairée par le haut. Quant à moi, je me sentais chez les Anciens ! J’étais très ému d’être dans ce lieu où très peu de gens vont et dont je pourrais ensuite vous parler dans un livre. J’ai tenté de prendre quelques photos avec mon appareil (sans flash), mais je n’avais pas apporté mon trépied et je voulais des poses. Ce ne fut pas facile, mais j’ai pu en saisir une de Luis debout au milieu de la colonne de lumière. Elle me plaît beaucoup. Bien qu’il n’en ait rien dit, je pense que ce médecin très cultivé se sent lié à ce qui s’est produit en ce lieu dans les temps anciens. Il était certainement très ému d’être là, même s’il avait déjà visité l’endroit de nombreuses fois. J’étais très heureux d’avoir pu y accéder et de me faire appeler amigo par ces magnifiques érudits

Si vous désirez joindre Jorge pour obtenir davantage d’informations sur son livre, ou si vous êtes éditeur et voulez le publier en quelque langue que ce soit (y compris l’espagnol), vous pouvez lui envoyer un message électronique à l’adresse suivante : jorge@kryon.com. 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

Le Pardon

Le Pardon dans NOUVEAU DON DE LUMIERE bulles

« Cher Esprit, j’ai été l’objet dans ma vie de choses que je ne peux pardonner. J’ai lu tous les livres et je connais le processus. J’ai aussi écouté vos messages. Vous affirmez que le pardon et la compassion sont des catalyseurs de l’illumination. Il y a des choses que j’ai vraiment de la difficulté à pardonner aux autres. Cela me poursuit et, honnêtement, je veux m’en débarrasser, mais je n’y parviens pas. Quel degré de pureté dois-je atteindre sur ce plan avant de pouvoir entamer le processus d’ascension ? » 

Cher humain, si seulement vous saviez qui sont les entités qui « se trouvent à l’extérieur »… Certaines de ces entités qui vous entourent portent vote nom ! Elles ont votre visage. Il est difficile de vous expliquer cela… Comment puis-je m’entretenir avec vous de votre propre divinité ? Vous vivez dans une réalité linéaire où il n’y a qu’un seul vous. Comment  puis-je vous parler de cela ? Pouvez-vous visualiser une partie manquante de vous-même désireuse d’entrer en vous ? Votre moi singulier, biologique, ne cesse de douter, disant : « Je ne suis pas prêt ». Il n’y a pourtant pas de limites à l’amour de l’Esprit. 

Pourquoi ne pas vous considérer comme pur ? Entamez le processus et vous verrez bien comment se résoudra le problème du pardon. Ce que nous vous disons, c’est que peut-être, mais seulement peut-être, le temps est-il venu pour vous de comprendre que vous n’avez pas besoin d’être de telle ou telle façon pour commencer à vivre autrement. Abandonnez cette manière de penser linéaire. De l’autre côté du voile, il n’est nul besoin d’enfiler ses chaussettes avant de mettre ses souliers ! L’ordre importe peu. J’admets qu’il s’agit là d’un concept difficile à saisir, mais c’est ainsi ! Quel est le plus grand obstacle sur votre route ? Vous empêche-t-il d’avancer ? 

Non. L’humain interdimensionnel évolue quand même, car il sait qu’en dehors de la réalité linéaire cet obstacle a disparu ? 

Pourquoi ne pas tout simplement vous abandonner à ce processus et le laisser se dérouler ? Comprenez bien ceci : aucun jugement n’est porte sur vous. Ne soyez ni surpris ni choqué si le processus du pardon vous amène à pleure de joie. Vous ne pourrez vous en empêcher, car lorsque vous laisserez entrer l’Esprit dans vos cellules, épluchant ainsi « l’oignon de la dualité », vous comprendrez petit à petit où réside réellement votre pouvoir. Vous commencerez à épanouir le vous qui vous accompagne et quelque chose de particulier se produire alors. Les plus grandes difficultés de la vie vous paraîtront frivoles. Une compassion que vous n’auriez jamais pensé ressentir finira par se manifester. Vous commencerez à tomber amoureux de l’Esprit…. Et de vous-même. Vous vous transformerez

Kryeon, canalisé par Lee Carroll. 

La parabole de Wo et de la valise

La parabole de Wo et de la valise dans FRANCHIR LE SEUIL MILLENAIRE valise005 

Voici une autre parabole. Vous y trouverez du plaisir, mais également un enseignement. C’est pourquoi nous voulons que ces messages soient transcrits. Car ces paraboles contiennent toujours des significations dissimulées derrière d’autres significations. Nous allons vous présenter, dans cette parabole, le personnage que nous avons choisi dans le passé. Son nom est Wo. Il n’est ni homme ni femme. Au sein de cette parabole nous l’appellerons lui. Mais, voyez-vous en réalité, Wo est un « wo-man* ». 

 

Nous retrouvons Wo se tenant devant nous, avec de nombreuses valises. Il est prêt à vivre le changement de millénaire et se prépare à traverser le pont séparant l’ancienne énergie de la nouvelle. Wo est considéré comme un être humain éclairé cheminant sur sa voie ascensionnelle. Cela signifie que l’un des attributs de sa vie sur cette voie ascendante est son « intention vibrante ». Dans cet esprit, Wo se voit comme un travailleur de la lumière et, avec ses valises, se tient prêt à travers ce pont. L’intention de Wo est de devenir un être humain sur le point de modifier son existence. Il va pénétrer au sein d’une nouvelle énergie et se transformer en quelque chose de différent de ce qu’il est actuellement. Cet être est en phase de transformation et de rajeunissement, et il en est conscient. Il est ‘en cours de rénovation » et ressent complètement ce phénomène ! 

 

Cependant, voyez-vous, il doit encore franchir une étape. Ses valises sont prêtes, et lui aussi, mais il souhaite rendre visite à un ange avant de traverser le pont de l’intention qui le mènera vers la nouvelle énergie qu’il désire atteindre. L’ange qu’il est sur le point de rencontrer est magnifique, et afin de rendre la parabole plus amusante, nous dirons qu’il va se trouver en présence de « l’Ange vérificateur », c’est-à-dire celui qui inspectera ses bagages ! 

 

Wo est intelligent. C’est un être humain spirituel et il se sent prêt pour son voyage. Il a empaqueté quantité de choses dont il sait qu’il aura besoin au cours de cette période nouvelle et inconnue de sa vie. En fait, il accueille avec reconnaissance le grand « Ange vérificateur » qui va lui donner des conseils sur ce qui l’attend et lui indiquer ce qu’il doit emporter avec lui ou laisser derrière lui. Wo est absolument convaincu d’avoir tout fait correctement et que ses bagages ont été spirituellemnt remplis de façon adéquate. Chacune des choses qu’il emporte avec lui est justifiée. Il est prêt ! 

 

Wo accueille « l’Ange vérificateur » par une merveilleuse et affectueuse étreinte. 

« Heureux de vous voir », déclare Wo au grand « Ange vérificateur ». 

« Moi de même », répond l’Ange. « Vous étiez attendu ». 

« Je suis prêt à partir et me trouve au dernier arrêt avant d’entamer mon statut ascensionnel. Mon intention m’amène petit à petit sur une nouvelle voie ». Wo se gonfle d’espoir. « S’il vous plaît, inspecter mes affaires ». 

 

La valise de vêtements – préparatifs 

 

« Regardons d’abord la première valise, Wo », déclara l’Ange avec un sourire. 

Wo ouvre la première valise et en sort une quantité de vêtements ! Ils sont en vrac, pour tous les types de climats. Le grand Ange ne dit rien en constatant ce désordre. 

 

« Wo, pourquoi tous ces vêtements ? » demande le grand Ange vérificateur. 

« Je souhaite être tout à fait prêt, répond Wo, et je vais dans des endroits où même l’esprit a admis que personne ne sait ce qui va se passer. J’ignore quel temps il fera. Aussi ai-je apporté avec moi toutes les choses dont je pourrais avoir besoin. Etre prêt est une vertu ». Wo sourit, mais quelques instants plus tard, il est horrifié en constatant que l’Ange vérificateur est en train de déballer tous ses vêtements et de les placer avec précaution sur le sol. 

 

« Je ne pense pas que tu auras besoin de tout cela, Wo » déclare l’Ange vérificateur en lui faisant la leçon. « Béni soit l’être humain avisé que lorsqu’il pénètre dans la nouvelle énergie, bien qu’ignorant ce qui l’attend, il est accompagné d’un cortège au fait de ce qui va survenir. Béni soit l’être humain qui a confiance en son cortège et qui l’aime ! Les seules choses nécessaire à cet être seront les vêtement qu’il a sur le dos ». Et cette métaphore signifie que les humains sont parfaits tels qu’ils sont. Elle montre qu’il faut honorer l’incertitude. L’Ange poursuit : « Bénis soient les être humains qui comprennent que les réponses à leurs incertitudes seront apportées tout au long de leur progression sur leur voie – que leur préparation préalable et antérieure n’est plus nécessaire. Ils n’ont pas besoin d ‘emporter avec eux des vêtements appropriés aux futurs changements car, métaphoriquement, tous les changements seront appréciés et affrontés au fur et à mesure qu’ils se présenteront ». 

 

Très chers, cet ange délivrait un message très profond à Wo. Comprenez bien que cet être humain, celui qui écoute ces paroles ou qui lit ces lignes en cet instant présent, s’il est animé d’une intention pure de se diriger vers la nouvelle énergie, n’a pas à se soucier ni à se préparer en vue de l’inconnu. Vous rappelez-vous ce que je vous ai dit ? Un cortège vous entoure véritablement. Vous n’êtes jamais seuls. Très chers, marchez la tête haute. Vous n’avez pas besoin de tous ces bagages. La préparation était certainement une vertu au sein de l’ancienne énergie. La connaissance et la sérénité devant l’inconnu, ainsi que la capacité à l’affronter, sont des vertus de la nouvelle énergie

 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

 

 

*Jeu de mots intraduisible en français, avec le nom Wo et le mot man, qui signifie homme. Woman signifiant « femme » en anglais (NDT)  

 

Pour ceux qui ont reçu la même éducation que moi

Pour ceux qui ont reçu la même éducation que moi dans LEVEE DU VOILE libelluleLes États-Unis ont été fondés sur les principes chrétiens. Bien que nous accueillions toutes les religions et que nous les protégions par des lois, plusieurs des hommes et des femmes qui se sont installés ici à l’origine « protestaient » à la fois contre l’Église d’Angleterre et l’Église catholique, désirant la liberté de culte pour le Nouveau Monde. La religion fondatrice fondamentale de l’Amérique est donc la chrétienté sous toutes ses formes. Le lecteur juif me pardonnera les nombreuses références au Christ dans cette introduction. Plus loin dans ce livre, il prendra sûrement intérêt à lire les pénétrantes transmissions qui ont eu lieu à Tel-Aviv et à Jérusalem. Je désire pourtant traiter tout d’abord de la « culture de mon pays » puisque je suis né aux États-Unis. Comme ce livre sera aussi traduit en hébreu, je dis ici « shalom » à mes frères et soeurs juifs. Vous pouvez sauter les quelques paragraphes ci-dessous si vous le désirez. Je sais que le Christ n’est pas votre sujet préféré… 

Mon message est le suivant : la réalité dépasse le visible ; l’amour de Dieu est plus grand que ce que l’on vous a appris, plus profond que ne l’enseignent les religions ; vous en faites puissamment partie depuis toujours. Au cours des soixante dernières années, l’humanité a découvert des manuscrits originaux de plusieurs disciples du Christ [Nag Hammadi, Égypte – 1945 ; « Les évangiles perdus », magazine Time, 22 décembre 2003]. 

Ils ont été authentifiés*. Ces manuscrits nous fournissent un excellent aperçu de ce que le Christ a réellement dit à l’époque ainsi que des véritables échanges qui ont eu lieu entre certains de ses disciples. Encore en très bon état après avoir traversé ainsi les siècles, ils constituent un véritable trésor historique. 

Ce qui crée ici la controverse, c’est que ces manuscrits diffèrent largement des textes beaucoup plus anciens qui ont été sanctifiés et transmis à travers les âges, et auxquels les chrétiens s’accrochent comme à leur ressource la plus sacrée. 

La plupart des écrits de la Bible ne sont accessibles au commun des mortels que depuis peu. Pendant plus d’un millénaire, seules les autorités religieuses avaient le droit de les lire et de les interpréter. Les chefs religieux étaient alors également les chefs politiques, une situation que je considère comme très dangereuse et qui existe encore aujourd’hui dans certains pays d’une autre religion moins ancienne, mais très puissante. N’est-il pas normal qu’un chrétien veuille voir les textes originaux ? 

Lesquels, d’après vous, se rapprochent le plus de ce qui fut écrit à l’origine ? Ceux qui sont passés entre d’innombrables mains et qui ont été copiés et traduits de nombreuses fois selon l’optique de tel ou tel groupe particulier, ou bien ceux qui n’ont été touchés par personne pendant des siècles et qui n’ont été descellés et traduits que récemment ? Ne posez pas la question à un prêtre ou à un ministre du culte, car il vous répondra ce que l’Église lui a appris à répondre. Le sujet ne laisse toutefois pas cette dernière indifférente puisqu’elle considère ces écrits comme blasphématoires ou hérétiques. 

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils diffèrent trop de ceux qui se trouvent dans la Bible. Posez-vous la question. Faites une prière auparavant ! Demandez à être guidé vers la vérité. 

Je vous recommande fortement de lire un ouvrage récent de Donald L. O’Dell, How the Bible Became the Bible [« Comment la Bible est devenue la Bible »]. Cet ouvrage, qui s’adresse à des profanes comme vous et moi, relate toute l’histoire de ce livre appelé la Bible. Oserez-vous le lire ? Ce n’est que de l’histoire, mais vous y découvrirez que le passé réel ne  concorde pas avec ce qu’on vous a enseigné. Vous aurez peut-être alors à choisir entre l’histoire et la mythologie (les histoires transmises du passé)… Quel choix embarrassant ! 

Toutes ces découvertes remettent en cause la religion ancienne et ce qu’on nous a dit de l’attente de Dieu envers nous. Se pourrait-il que nous soyons ici pour découvrir ce qui est spirituellement à l’intérieur de nous ? C’est exactement ce que dit l’apôtre Thomas dans le texte intégral de son évangile, texte présenté par Elaine Pagels dans son livre Beyond Belief: 

The Secret Gospel of Thomas [« Au-delà de la foi : L’Évangile secret de Thomas »]. Elaine Pagels ne révèle pas uniquement les écrits de l’apôtre Thomas, disciple de Jésus, mais aussi la dynamique qui existait entre Thomas et l’apôtre Jean, laquelle a conduit à la création de l’expression classique « Thomas l’incrédule ». Ce n’est pas du tout ce que vous croyez ou ce qu’on vous a raconté. 

Thomas rapporte les propos tenus par Jésus en d’innombrables occasions, et leur lecture constitue une expérience profonde. Lorsqu’on est habitué à ne voir les mots « Jésus a dit » que dans les Saintes Écritures, il est extrêmement intéressant de lire d’autres paroles et enseignements cités directement par quelqu’un d’autre qui se trouvait là aussi et qui les a entendus. 

Ce croyant qui fut l’un des compagnons du maître juif le Christ nous raconte là une grande histoire, encourageante et inspirante. Il vaut la peine de la lire, car elle diffère considérablement de celle qui est rapportée par d’autres disciples dans les anciens textes. Qui a raison ? Jugez-en par vous-même. Mais faites-le avec une grande ouverture d’esprit

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

L’abus des drogues

 

L’abus des drogues dans NOUVEAU DON DE LUMIERE LibelluleD’autres vont plus loin. Ils disent : « Kryeon, mon cas est encore pire. Je suis accroché aux drogues. Je suis conscient de leurs effets nocifs sur mon corps, mais j’ai beaucoup de difficultés à m’en sortir. Plusieurs ont prétendu que la spiritualité et les drogues ne faisaient pas bon ménage. Je ne peux suivre un sentier spirituel et en même temps détruire mon corps. Que dis-je faire ? » 

 

Quelle bonne question ! Entendez-moi bien ici ! Vous êtes entouré d’une famille qui vous aime inconditionnellement et éternellement. Elle vous soutient dans tous vos actes et vos désirs. Si vous choisissez ouvertement d’abuser de votre structure cellulaire en prenant des substances nocives, elle ne vous jugera pas. Vous êtes le seul maître de vos cellules. Elle en conclut cependant que vous déclarez à votre structure cellulaire que vous ne vivrez pas aussi longtemps que vous le pourriez. Ce faisant, elle ne porte pas de jugement ; elle dresse un simple constat. 

 

Certains d’entre vous se demandent pourquoi ils ont parfois l’impression que leur vie s’accélère. Voici la réponse. C’est souvent parce que l’Esprit, qui les observe constamment, leur signale ceci : « Nous n’avons pu nous empêcher de remarquer que vous avez choisi de vivre moins longtemps que prévu. Voyant cela, nous allons donc accélérer certains événements spirituels afin que votre développement puisse s’accomplir plus rapidement. » Cela peut expliquer certaines choses. Personne, toutefois, ne porte de jugement sur la manière dont vous traitez votre corps. 

 

En même temps cependant, nous ajoutons ceci. Votre accoutumance incontrôlable à ces substances que vos cellules réclament, vous pouvez la modifier. Lorsque vous élever votre niveau vibratoire, les cellules le perçoivent. Un processus, dont nous parlerons bientôt, a alors lieu dans votre ADN en réponse à ce nouvel apport interdimensionnel. Ce processus modifie votre structure cellulaire. Vous pouvez alors rompre des habitudes dont vous pensiez ne jamais pouvoir vous débarrasser. C’est de ce nouveau pouvoir des cellules dont il est question. Vous êtes votre propre maître. Ce nouveau pouvoir est celui de votre conscience qui, s’imposant et devant une partie de vous-même, communique enfin avec votre structure cellulaire. Pourquoi mettre cela en doute alors que des yogis vous l’ont démontré dans votre réalité ? 

 

Très chers, nous sentons le besoin de vous redemander ceci : « Combien d’entre vous craignent leur corps ? » Dans l’ancienne énergie, on vous a dit que vous ne pouviez rien contrôler. Vous êtes donc toujours inquiets, espérant que vos cellules se comporteront correctement et ne laisseront pas la maladie les investir. Vous souhaitez qu’elles ne deviennent pas le siège d’un cancer, mais semblez penser que vous n’avez pas un mot à dire là-dedans ! Qui donc vous a fait croire cela ? Je vous assure qu’il s’agit là d’un concept de l’ancienne énergie. En fait, vous avez le contrôle de toutes vos cellules ! Il faut réapprendre le processus, et avec le nouvel alignement de la grille magnétique, l’invitation vous est lancée. Le temps est venu de vous adresser à vos cellules, d’établir avec elles un véritable contact. 

 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

L’abondance

 

L’abondance dans PARTENAIRE AVEC LE DIVIN 45756801etoiles-gif

Que penser de toute cette abondance ? Pourriez-vous vous demander. Etait-ce seulement une image ? En partie, oui. Permettez-moi de vous enlever un moment de cette chambre dorée afin de faire une visualisation intérieure. Quel est l’endroit où vous vous sentez le plus en paix ? Je vous invite, maintenant, à vous y rendre. Pour mon partenaire, cela pourrait être une falaise dominant l’océan sur laquelle il se tiendrait, debout en plein soleil, respirant l’air salé, écoutant le bruit des vagues, ressentant les vibrations de la planète comme il aime tant le faire. Pour d’autres, cela pourrait être ici même (Banff), au sommet d’une falaise, respirant la brise des montagnes. Vous pourriez ressentir la merveilleuse fraîcheur du froid ou de la neige sur votre visage. Bien souvent ce genre de choses apporte la paix aux êtres humains. Rendez-vous en ce lieu qui vous procure la paix la plus profonde et restez-y un moment. Je vais vous poser une question, la voici : Quel est votre plus grand trésor ? 

 

Certains d’entres vous répondront ; « Vous avez raison. Ce ne sont ni les rubis ni l’or. Je souhaite me libérer de cette haine que j’éprouve envers ceci ou cela. Je veux cesser de me faire du souci. Je souhaite que ma vie familiale soit claire et nette. Mon plus grand trésor serait de posséder n’importe quelle chose au monde ». D’autres se diront : « Si seulement je pouvais recouvrer la santé. Je suis si  préoccupé par ce qui bouge dans mon corps que je n’ai plus aucun contrôle sur ce dernier. J’ai peur ! » Ainsi, votre plus grand trésor serait d’éliminer toutes ces choses, de les régler, de trouver les solutions. Eh bien, laissez-moi vous dire que votre pièce de la paix intérieure s’unit à votre pièce de l’abondance. 

 

Votre vie quotidienne est centrée autour de ces deux pièces. Cela commence par la pièce dorée, car la pièce de l’estime de soi engendre la pièce de la paix. Et la sérénité crée l’équilibre et c’st là que se trouve le trésor. 

 

Pour ceux d’entre vous qui se demandent pourquoi il est si difficile d’évoluer financièrement, nous devons construire ces deux pièces. Nous disons ceci : créez la pièce dorée en premier lieu ! Une fois celle-ci créée, la pièce de la sérénité suivra, puis celle de l’abondance. Prenez soin de vous, de vote cœur. Tout le reste suivra. C’est concret. C’est terre-à-terre. C’est ainsi que cela marche. 

 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

 

Changement de conscience

 Changement de conscience dans DEVENIR QUANTIQUE oiseaux056     Salutations, chers Êtres Humains, je suis Kryeon du Service Magnétique. Ce sont les mots que j’ai dit à mon partenaire, il y a 20 ans. Savez-vous ce qu’il m’a répondu ? « Tu vas devoir changer ton nom, car il n’est pas assez doux. Il n’est pas assez angélique…  » Qui a déjà entendu parler d’un ange magnétique ? C’était, il y a 20 ans. 

Aujourd’hui, alors que vous êtes assis en ce lieu, est-ce que vous comprenez comment le magnétisme de la planète a un effet sur vos vies ? Si je vous disais que, de l’autre côté du voile nous le connaissons aussi, est-ce que cela vous semblerait sensé ? Si je vous disais que ces choses physiques et fractales, ainsi que la conscience, sont synchronisées et en relations quand vous êtes ici, est-ce que cela vous semblerait sensé ? Se peut-il que vous soyez ici dans le but de faciliter le choix des points nécessaires à la composante spirituelle ? 

Vous avez commencé à entendre parler de ces choses d’une manière scientifique (parlant de la recherche que Gregg Braden a présentée plus tôt dans la journée). Pour certains, c’est ce que vous attendiez, car les propos de Kryeon du Service Magnétique vous semblaient insensés. Le processus de channelling, en lui-même, vous paraissait peut-être insensé. Cet homme assis devant vous, prétendant recevoir des messages de l’au-delà du voile, est une chose assez difficile à croire, n’est-ce pas ? 

Nous allons maintenant faire une brève récapitulation. Si vous souhaitez vérifier mes dires, vous pouvez consulter les archives de mon premier message, en 1989. Je vous ai dit que viendra un temps où certains endroits qui étaient propices à la culture ne le seront plus. J’ai ajouté que d’autres endroits impropres à la culture allaient le devenir. J’ai aussi mentionné que les conditions météorologiques allaient changer en profondeur. Voyez-vous que vous êtes en train d’expérimenter ce que je vous ai dit ?

 Je parle d’un changement de conscience, et il est ici. Si vous l’attendez encore, cela signifie que vous l’avez manqué. Ce changement est tout autour de vous. Il s’est réalisé depuis la fin des années 80. Il y a maintenant des points où la conscience humaine peut choisir d’annuler les fractales des anciennes énergies de la planète. 

Nous vous avons dit que le réchauffement de la planète était cyclique, mais que vous ne le saviez pas. Commencez-vous à croire ou voir ce que nous avons dit ? Votre science est en train de s’en rendre compte. Nous vous avons dit clairement, au cours des dernières années, que ce réchauffement sera de courte durée, et qu’il conduira à un cycle de refroidissement. Ce fait est actuellement publié en plusieurs endroits, en plus de votre science. Qu’en dites-vous ? 

L’intellect commence à fusionner avec l’émotionnel, chez quelques-uns d’entre vous. Vous commencez à comprendre le message. Vous pouvez me dire qu’il est peut-être préférable de ne pas être un ange crédule, naïf, suiviste, etc. Je peux vous dire qu’il est peut-être préférable de ressentir une vérité qui provient d’une entité qui vous aime et qui porte un message provenant de votre home ou de votre chez-soi. Il est peut-être « normal » qu’un maître du magnétisme vienne vous parler de ces choses.

 Pouvez-vous me dire pourquoi ces messages vous sont parvenus via un moyen de communication pas tellement « normal ou usuel » ? Le channelling n’est pas tellement une chose qui soit très reconnue, officiellement, par votre conscience sociale et vos médias de masse. Pourquoi ces messages ont-ils commencé il y 20 ans ? C’est peut-être une autre coïncidence. Qui sait ? Commencez-vous à remonter au moment où tout cela a commencé ? Quand est-ce que le scientifique Gregg a commencé à prendre conscience de la question existentielle? Quand est-ce que mon partenaire a commencé à faire de même ? Quand est-ce que ces éclairs de génie ou illuminations sont apparues dans vos vies ? Il y a aussi des guérisseurs qui pourraient vous raconter des choses intéressantes à ce sujet. 

Quand est-ce que l’enseignante, Peggy, a eu sa première phase de révélations (parlant de Peggy Phoenix Dubro) ? Vous verrez que ces événements se sont réalisés peu de temps après 1987, là où le changement a commencé. Avez-vous besoin d’autres dites coïncidences ? Quand est-ce que le Dr Todd a eu des réminiscences de son invention sur Terre ? Le tout s’est passé en quelques années après 1987. Trop de hasard ? Peut-être. 

Ceci est un résumé des messages pour les six derniers mois. À l’intérieur de l’époque, je vous ai donné des informations sur ce qui se passe pour vous. Ce soir, je vais vous donner des informations qui vont faire une différence pour des points précis où vous pouvez utiliser vos choix. Il y en a qui disent que les Êtres Humains n’ont aucune raison d’agir différemment, que tout est comme auparavant. D’autres disent que vous êtes voués à l’échec, car chaque cycle ou civilisation échoue lorsque surviennent certains événements ou attributs typiques à cette civilisation. Ils disent que la nature humaine ne changera et ne progressera jamais, que les cycles vont se répéter et se répéter. Je suis ici pour vous dire que celui-ci est différent. Vous avez maintenant atteint un point où vous commencez à changer et évoluer d’une manière quantique. Moins que la moitié de un pour cent de la planète doit faire ces choix, afin qu’une modification complète de la planète se produise. 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll

Sages enfants

Sages enfants dans ENFANTS INDIGO butterfliesorangepg0Les sages enfants 

« Qu’elle est la différence entre un enfant indigo et Bart Simpson [de l’émission télévisée Les Simpsons] ? » Voilà une question cocasse qui fut adressée à Jan lors d’une interview de l’an dernier, peu après la publication de notre premier ouvrage sur les indigos. Et vous voulez connaître la réponse ? Ils ont tous deux une stratégie, mais tout à fait différente. La petite brute (du genre de Bart Simpson) cherchera à attirer l’attention et insistera encore et encore pour l’obtenir. Une fois qu’elle aura ce qu’elle veut, elle poussera encore un peu pour vois jusqu’où elle pourra aller. Le stratagème de l’enfant indigo consiste à insister jusqu’à ce qu’il se soit fait comprendre ou, du moins, qu’on l’ait inclus. Alors, il s’arrête là. 

La sagesse naturelle des indigos est une véritable source d’émerveillement. Ils ont résolu quelques profondes questions existentielles et sont prêts à partager le fruit de leurs cogitations avec toute personne disposée à leur prêter l’oreille. Même ceux qui n’ont  pas encore trouvé de solutions tout à fait justes font preuve de facultés de raisonnement pleines de sagesse. 

Nous aimerions amorcer ces réjouissances avec quelques dires que nous offrent les enfants sur l’amour et les rapports humains (un thème prisé par nombre d’entre nous).  

Voici donc des tuyaux sur l’amour…. 

Quel est le bon moment pour embrasser quelqu’un ? 

« Il ne faut jamais embrasser une fille à moins d’avoir assez de sous pour lui acheter une énorme bague et son propre magnétoscope, parce qu’elle voudra avoir le mariage sur bande vidéo ». (Jim, 10 ans

Pourquoi deux personnes en particulier tombent-elles amoureuses l’une de l’autre ? 

« Personne ne sait vraiment pourquoi ça se produit, mais j’ai entendu dire que c’était lié à l’odeur qu’on dégage. C’est pour ça que les parfums et les désodorisants sont si populaires. » (Jan, 9 ans

Comment se sent-on lorsqu’on est amoureux ? 

« C’est comme dans une avalanche ; il faut tenter de sauver sa peau ». (Roger, 9 ans

« Si tomber amoureux ressemble même de loin à apprendre à épeler, alors je ne veux pas en entendre parler. C’est beaucoup trop pénible ». (Léo, 7 ans  

Quelle importance possède la beauté en amour ? 

« Si on veut être aimé par quelqu’un qui n’est pas déjà de notre famille, alors ça ne nuit pas d’être beau ». (Jeanne, 8 ans

« Il ne s’agit pas de notre apparence. Regardez-moi, je suis vraiment très beau et je n’ai pas encore réussi à persuader quelqu’un de m’épouser. » (Gary, 7 ans

« La beauté c’est superficiel. Mais être riche, alors là ça peut durer longtemps ». (Christine, 9 ans

Pourquoi les amoureux vont-ils mains dans la main ? 

« Ils veulent être certains de ne pas perdre leurs bagues, parce qu’ils les ont payées très cher ». (Dave, 8 ans

Dis-nous ce que tu penses de l’amour

« Je suis tout à fait en faveur de l’amour, pourvu qu’il n’arrive pas pendant l’émission des Simpsons ». (Anita, 6 ans

« L’amour vous trouvera, même si vous essayez de vous en cacher. Je tente de le faire depuis l’âge de cinq ans, mais les filles me trouvent toujours. » (Bobby, 8 ans

« Je ne suis pas pressée de tomber amoureuse. La quatrième année (du primaire) me donne bien assez de fil à retordre. » (Regina, 10 ans

********* 

Certaines de ces pensées sont non seulement drôles mais aussi fort astucieuses. On se demande d’om provient toute cette sagesse. Ici, des professionnels ont prié un groupe d’enfants de huit ans de définir l’amour. Les réponses fournies furent plus profondes qu’on aurait pu l’imaginer

Qu’est-ce que l’amour ? 

« L’amour, c’est la première sensation avant que tous les trucs négatifs ne s’interposent. » 

« Quand ma grand-mère a attrapé l’arthrite, elle ne pouvait plus se pencher pour mettre du vernis à ongles sur ses orteils. Alors mon grand-père le fait toujours pour elle, même quand ses mains aussi ont de l’arthrite. C’est ça l’amour ». 

« Quand quelqu’un t’aime, il prononce ton nom d’une manière spéciale. Tu sais que ton nom n’a rien à craindre dans sa bouche ». 

« L’amour, c’est quand quelqu’un te fait mal et que tu es très fâché, mais que tu ne vas pas lui crier après pour ne pas le blesser ». 

« L’amour, c’est quand on s’embrasse sans arrêt. Après, quand on en a assez, on veut encore rester ensemble pour perler beaucoup. Ma maman et mon papa sont comme ça. Ils sont dégoûtants quand ils s’embrassent ». 

« Par exemple, tu confies un de tes torts à quelqu’un et tu as peur qu’il ne t’aime plus. Mais alors tu es surpris parce que non seulement il t’aime encore, mais il t’aime encore plus ». 

« L’amour, c’est quand maman dit de papa, même s’il est trempé de sueur et qu’il sent mauvais, qu’il est plus beau que Robert Redford. » 

« Je laisse ma grande sœur s’en prendre à moi parce que ma mère dit qu’elle le fait par amour. Et moi, j’embête ma petite sœur, parce que je l’aime ». 

Par Lee Carroll et Jan Tober, sa partenaire spirituelle 

La vision

La vision dans LE RETOUR fond-cree-gif-1 

Mike se réveilla en milieu inconnu. Puis, soudain, la mémoire lui revint. Il scruta les lieux autour de lui et se rendit compte qu’il ne se trouvait pas dans son appartement, ni dans un hôpital de la ville. Il régnait là un calme plat, un silence tellement envahissant qu’il en ressenti un malaise. Il ne percevait pas le bruit de sa respiration. Aucun bruit de voiture ou de climatiseur, absolument rien. Il parvint à s’accouder. 

Il baissa le regard sur lui et constata qu’il était étendu sur un étrange petit lit blanc. On ne lui avait pas donné de couverture, mais il portait exactement les mêmes vêtements qu’au moment de l’attaque. Il dirigea la main à son cou. Il se rappelait avoir été blessé mais, à son grand soulagement, il ne pouvait déceler aucune blessure. En fait, il se sentait bien ! Il se tâta avec précaution en plusieurs endroits et ne trouva ni blessure ni même de douleur. Mais qu’el silence ! C’était presque à en devenir fou. Et l’éclairage : tellement bizarre. Il semblait émaner de partout et de nul part à la fois. Il était d’un blanc éclatant, un blanc tellement dépourvu de toute couleur qu’il blessait les yeux. Mike décida de mieux examiner son environnement. 

Etrange ! Il  n’était ni dans une pièce ni à l’extérieur. Il était là sur ce petit lit, et sous lui, le plancher blanc s’étendait à perte de vue. Mike se recoucha, comprenant ce qui s’était passé. Il était mort. Nul besoin d’être un expert en sciences pour constater que ce qu’il voyait et ressentait ne s’appliquait pas au monde réel. Mais pourquoi avait-il encore son corps ? 

Mike décida d’essayer quelque chose de stupide. Il se pinça pour vérifier s’il ressentirait ou non une douleur. En sursautant, il laissa échapper un « Aie ! » retentissant. 

-       Comment vas-tu Mike ? demanda une voix masculine rassurant. 

Mike se tourna immédiatement dans la direction de la voix et vit quelque chose qu’il n’était pas près d’oublier. Il senti une présence angélique, un grand sentiment d’amour. Il se fiait toujours à ses émotions d’abord, puis à ce qu’il voyait ensuite. Du moins, c’est ainsi qu’il expliquait ses expériences et, cette fois, il vit une silhouette blanche à la fois inquiétant et splendide. Quelles belles ailes blanches ! pensa-t-il. Mike sourit à la vision, croyant difficilement à sa réalité. 

-       Suis-je mort ? demanda-t-il stoïquement, mais respectueusement, à l’être qui se trouvait devant lui. 

-      Absolument pas ! Tu es en plein rêve, Michaël Thomas, lui dit la silhouette en s’approchant. L’apparition s’approcha encore plus près, sans vraiment marcher. Mike vit que le grand « homme » qui se trouvait maintenant près de son lit avait un visage voilé et flou mais, curieusement, il sentait qu’on le réconfortait et qu’on prenait soin de lui. L’impression était on ne peut plus agréable. 

La silhouette était recouverte d’un vêtement blanc, mais ce n’était ni une robe ni un costume. La tenue semblait presque vivante et bougeait avec cette forme, comme si elle en avait été la peau. Le visage était également indistinct. Mike ne pouvait discerner ni plis ni boutons, ni voir clairement la limite entre la peau et l’habillement. Pourtant, tout était fluide, léger et même rayonnant. Devant cette vision, Mike parvenait mal à distinguer le blanc de l’habillement de l’homme et l’arrière-plan incroyablement blanc de l’environnement. Il était difficile de départager la silhouette et ce qui l’entourait. 

-       Où suis-je ? semble peut-être une question stupide, mais je suppose que j’ai le droit de la poser ? dit Mike d’une voix peu assurée. 

-      Tu es dans un endroit sacré, répondit la silhouette. Une place de ton cru, un lieu rempli d’un grand amour. C’est ce que tu ressens présentement. La silhouette angélique s’inclina devant Mike et le mouvement sembla remplir l’endroit d’une plus forte lumière encore. 

-      Et à qui ai-je l’honneur ? demanda respectueusement Mika d’une voix tremblante. 

-      Tu as sans doute deviné que je suis un ange. 

Mike ne sourcilla même pas. Il savait que la vision devant lui disait la vérité absolue. Il sentait nettement que la situation, dans toute son étrangeté, était tout à fait réelle. 

-      Tous les anges sont-ils des mâles ? demanda Mike, regrettant sa question aussitôt après l’avoir posée. Quelle demande stupide ! Il était évident que la circonstance était particulière. S’il était en plein rêve, ce dernier était aussi réel que d’autres expériences qu’il avait déjà pu vivre. 

-       Je suis seulement ce que tu désires voir, Michaël Thomas. Je ne suis pas de nature humaine, et ce que tu vois devant toi a pris une forme qui te rend à l’aise. Et bien non, tous les anges ne sont pas des mâles. En fait, nous n’avons pas de genre. Nous ne portons pas tous les ailes non plus. 

Mike sourit encore, se rendant compte qu’il regardait une vision surgissant de sa propre imagination. 

-       A quoi ressembles-tu vraiment ? demanda Mike, commençant à se sentir un peu plus à l’aise de s’exprimer librement devant cet être tout aimant. Et pourquoi ton visage est-il caché ? La question était appropriée, compte tenu des circonstances. 

-       Ma forme te surprendrait et, en même temps, elle te rappellerait un étrange souvenir puisque c’est ce dont tu as l’air lorsque tu n’es pas sur terre. C’est au-delà de toute description possible. Voilà pourquoi je vais garder cette forme pour l’instant. Quant à mon visage, tu le verras bien assez tôt. 

-       Pendant que je ne suis pas sur terre ? risque Mike. 

-      L’existence terrestre est temporaire. Mais tu le sais déjà, n’est-ce pas ? Je sais que tu es, Michaël Thomas. Tu es un homme spirituel et tu comprends la nature éternelle des humains. Tu as maintes fois rendu grâce pour ta nature spirituelle et les membres de mon espèce ont entendu chacune de tes paroles de remerciement. 

Mike demeurait silencieux. Bien sûr, il avait prié à l’église et chez lui, mais constater que tout avait été entendu dépassait son entendement. Cette entité à laquelle il rêvait le connaissait ! 

-       D’où viens-tu ? demanda Mike. 

-       De chez nous

La tendre entité rayonnait directement devant le lit étroit de Mike. Elle penchait la tête sur le côté et semblait attendre patiemment que Mike saisisse ce qu’il venait d’entendre. Il sentit des fourmillements le long de son échine. Il avait le sentiment puissant que la vérité se tenait devant lui et qu’l lui suffisait d’interroger pour voir jaillir une merveilleuse connaissance. 

-       Tu as raison, dit l’ange, faisant écho aux réflexions de Mike. 

Ce que tu es en train de faire transformera ton avenir. Tu le sens bien, n’est-ce pas ? 

-       Tu peux lire dans mes pensées ? rétorqua Mike, tout décontenancé. 

-       Non, nous les ressentons. Ton cœur est relié au tout, tu sais, et nous te répondons quand tu as besoin de nous.

 

-       Nous ? La situation devenait de plus en plus étrange ! Mais je ne vois personne d’autre ! 

L’ange lança un éclat de rire d’une sonorité inouïe et d’une énergie intense. Mike ressentait tout l’humour exprimé par l’ange dans chaque cellule de son corps. Chacune des actions de cet être était remplie de fraîcheur, plus grande que nature, et titillait quelque souvenir agréable au plus profond de l’inconscient de Mike, qui fut remué par le rire, mais n’en laissa rien paraître. 

-       Je te parle avec une seule voix, mais j’en représente bien d ‘autres proclama l’ange, étendant ses bras, ce qui laissa voir son vêtement flotter et onduler. Nous sommes plusieurs au service de chaque être humain. Tu le comprendras vite si tu le veux. 

-      JE LE VEUX ! s’écria Mike. Comment pouvait-il laisse passer une telle occasion ? Puis il se sentit un peu embarrassé, sentant qu’il avait agi tel un enfant en admiration devant son idole. Silencieux, il regardait l’ange se déplacer doucement de haut en bas comme s’il avait été placé sur un mini-ascenseur. Il se demandait rêveusement si ce qu’il voyait n’était pas le résultat d’un certain désir de perception suscité par le cinéma, la fréquentation de l’église ou les grandes œuvres d’art. tout restait silencieux. Et quel silence ! de toute évidence, l’ange n’allait pas communiquer d’information. Il attendait les questions. 

-      Dans quel genre de situation suis-je ? demanda Mike d’un ton respectueux. S’agit-il d’un rêve ? Tout cela semble tellement réel. 

-      Qu’est-ce qu’un rêve humain, Michaël Thomas ? demanda l’ange, en se rapprochant un peu. C’est une visite dans votre esprit biologique et spirituel qui vous permet de recevoir de l’information provenant de mon côté par le biais, parfois, d’une métaphore. Le savais-tu ? Le rêve peut sembler éloigné de ta réalité mais, en fait, il est plus près de la réalité de Dieu que tout ce que tu expérimentes habituellement. Chaque fois que tu as vu tes parents en rêve, comment te sentais-tu ? Avais-tu l’impression que c’était vrai ? Eh bien, ça l’était. Rappelle-toi la semaine après l’accident, lorsqu’ils sont venus te voir. Tu as réagi en pleurant pendant des jours. C’était leur réalité. Les messages qu’ils te communiquaient étaient réels. Ils continuent à t’aimer encore aujourd’hui, Michaël, parce qu’ils sont éternels, tout comme toi. Quant aux questions que tu te poses sur ta situation, pourquoi crois-tu que tu fais ce rêve ? c’st le seul but de cette visite, et elle se produit au bon moment. 

Mike se régalait du long discours de cette merveilleuse entité avec qui il se sentait de plus en plus à l’aise. 

-       Vais-je m’en sortir ? Il me semble être grièvement blessé et inconscient. Peut-être même suis-je en train de mourir ! 

-       Tout dépend, répondit l’ange. 

-       De quoi ? 

-       Que veux-tu vraiment, Michaël ? demanda l’ange avec empathie. Dis-nous ce que tu veux vraiment. Réfléchis bien avant de répondre, Michaël Thomas, parce que l’énergie divine doit souvent être prise au pied de la lettre. Et puis, nous avons ce que tu sais. Tu ne peux pas tromper ta véritable nature. 

Michaël voulait donner une réponse honnête. Chaque instant écoulé rendait la situation encore plus réelle. Il se rappelait clairement les rêves qu’il avait faits à propos de ses parents peu après leur accident. Son père et sa mère s’étaient présentés tous les deux à lui durant les seuls instants où il avait pu trouver le sommeil au cours de la semaine qui avait suivi et lui avaient démontré leur amour en le serrant contre eux. Ils lui avaient dit qu’il était temps pour eux de se retirer, mais il n’était pas certains d’avoir bien compris et ne l’avait pas accepté. 

Ses parents avaient également ajouté qu’une partie de l’entente à propos de leur mort consistait à lui laisser un souvenir de leur passage. Mike s’était toujours demandé de quoi il s’agissait, mais comme ce n’était qu’un rêve… L’ange confirma que tout cela était bel et bien réel. En tout cas, l’expérience qu’il était en train de vivre lui semblait bien craie. De ce point de vue, les messages de ses parents l’étaient aussi, tout comme cet ange. Michaël commençait à n’éprouver que confusion et frustration dans son rêve ou sa vision. 

Qu’est-ce que je veux vraiment ? se demanda-t-il. Il songea à sa vie et à toutes les choses qui lui étaient arrivées. Il savait se qu’il voulait, mais avait l’impression qu’il n’était pas correct de le demander. 

-       Il ne sied pas à ta magnificence de retenir tes désirs les plus profonds, murmura l’ange à Mike. 

-       Bon sans ! s’exclama Mike intérieurement .. L’ange perçoit tout de moi. Je ne peux rien cacher. 

-       Si tu le sais déjà, pourquoi me le demandes-tu ? rétorqua Mike. Et qu’est-ce que c’est que cette histoire de magnificence ? 

Pour la première foi, l’ange laissa voir autre chose qu’un sourire. Il exprimait davantage du respect, de l’honneur ! 

-       Tu n’as pas la moindre idée de ce que tu représentes ni de qui tu es, Michaël Thomas, dit sérieusement l’ange. Tu crois que je suis magnifique ? Tu devrais te voir ! Un jour, tu y arriveras. Bien sûr, je connais tes pensées et tes sentiments. Je suis ici pour t’appuyer et je t’accompagne d’une façon toute personnelle. J’ai l’honneur de me présenter à toi, mais c’est ta propre intention qui provoquera le changement dès maintenant. Tu as le choix de me dire ou non ce que tu souhaites le plus en tant qu’humain maintenant. La réponse doit surgir de ton cœur et être énoncée de vive voix, afin que tous l’entendent, même toi. Ce que tu choisiras de faire maintenant aura une influence énorme. 

Mike prit le temps de réfléchir. Il devait répondre selon sa propre vérité, même si ce n’était pas ce que l’ange voulait entendre. Il resta un peu songeur avant de parler. 

-       Je veux rentrer CHEZ MOI ! J’en ai assez de cette vie d’être humain. Voilà, il l’avait dit. Mais je ne veux pas me retirer d’un plan que Dieu jugerait important. Mike était animé par la passion. La vie semble tellement vide ! Mais on m’a appris que j’avais été créé à l’image de Dieu dans un but défini. Que dois-je faire ? 

L’ange se plaça sur le côté du lit, permettant ainsi à Mike de mieux le voir. C’était ahurissant cette vision, ce rêve ! Mike avait l’impression de sentir les effluves de violettes ou de roses. Pourquoi les fleurs ? L’ange avait, bel et bien, une odeur ! Plus cet être s’approchait, plus il lui semblait magnifique. Mike prenait conscience du plaisir engendré par ce dialogue. Il le sentait, même s’il ne parvenait pas à distinguer d’expression particulière sur le visage de l’ange. 

-       Dis-moi, Michaël Thomas, ton intention est-elle pure ? 

Veux-tu réellement ce que Dieu veut ? Tu veux rentrer chez toi, mais tu sais aussi qu’il existe un plan plus élevé et tu ne veux pas nous décevoir ni agir d’une façon qui ne serait pas appropriée sur le plan spirituel ? 

-       Oui, c’est bien ça. Je veux quitter ma situation mais mon désir m’apparaît étrange et me semble égoïste. 

-       Que dirais-tu si je t’apprenais que tu peux peut-être obtenir les deux ? ajouta l’ange, en souriant. Et que ton désir de rentrer chez toi n’est pas égoïste, mais naturel, et qu’il n’entre pas en conflit avec celui de réaliser ton but en tant qu’être humain. 

-       Mais de quelle façon ? Je t’en prie, dis-moi comment je peux y arriver, dit Mike d’une voix de plus en plus animée.

L’ange avait perçu le cœur de Mike, et maintenant, il pouvait rendre hommage à sa spiritualité. 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, je dois te poser une autre question, afin de déterminer ta véritable quête, dit l’ange en se retirant quelque peu. Qu’est-ce que tu espères gagner en rentrant  « chez toi » ? 

Mike réfléchissait. Son silence aurait paru étrange dans une conversation humaine habituelle, mais l’ange le comprenait totalement et savait que c’était là un moment sacré pour Michaël Thomas. En temps terrestre, Michaël resta silencieux une bonne dizaine de minutes, mais l’ange ne fit aucun mouvement et ne dit rien. Il ne montra non plus aucun signe d’impatience ou d’ennui. Mike prenait peu à peu conscience de l’intemporalité de cet être qui ne ressentait pas l’impatience des humains soumis seulement au temps linéaire. 

-       Je veux être aimé et côtoyer l’amour, répondit Mike. Je  veux ressentir la paix dans mon existence… Je ne veux pas être assujetti aux préoccupations et aux poursuites futiles de ceux qui m’entourent. Je ne veux pas m’inquiéter à propos de l’argent. Je veux me sentir libéré. J’en ais assez d’être seul. Je veux me relier aux autres entités de l’Univers. Je veux connaître le sens de ma vie et jouer mon rôle au sein du paradis – peu importe le nom que vous lui donnez. Je veux être une partie juste et correcte du plan de Dieu. Je ne peux plus être l’humain que j’étais. Je veux être comme toi… C’est ce que je veux dire par rentrer chez moi. 

L’ange revint près du lit. 

-       Bien, Michaël Thomas de l’Intention pure, tu auras ce que tu désires. L’ange semblait devenir plus clair. Etait-ce possible ? il irradiait de blancheur, mais s’y mêlait maintenant un peu d’or. Tu dois suivre un chemin tout établi et tu dois y arriver de ton plein gré. Alors, tu pourras retourner chez toi. Te sens-tu prêt ? 

-      Oui, répondit Mike. Il sentait monter en lui un sentiment merveilleux, une vague d’amour. L’air commençait à être plus dense. L’éclat de l’ange se déplaçait vers le lit et enveloppait les pieds de Mike. Il commença à ressentir des frissons le long de l’échine et se mit à trembler involontairement, ce qui ne lui était jamais arrivé auparavant. C’était comme un bourdonnement d’un rythme incroyablement rapide. Puis, le mouvement se répandait dans tout son corps, jusque vers sa tête. Sa vision se transforma ; il voyait des éclats de bleu et de violet qui contrastaient fortement sur le fond blanc qui l’avait entouré depuis le début de cette scène. 

-       Que sa passe-t-il ? demanda Mike effrayé. 

-       Ton intention change ta réalité. 

-       Je ne comprends pas, poursuivit-il, terrifié. 

-       Je sais, dit l’ange avec compassion. N’aie pas peur de l’intégration de Dieu dans ton être. C’est l’atout que tu as demandé et qui te sera utile pour retourner chez toi. 

L’ange s’éloigna du lit de Mike, comme pour lui céder le passage. 

-       Ne pars pas,  je t’en prie, s’exclama Mike, encore abasourdi et craintif. 

-      Je ne fais que m’adapter à ta nouvelle taille, dit l’ange d’un ton plutôt amusé. Je partirai seulement lorsque nous aurons terminé. 

-      Je ne comprends toujours pas, mais je n’ai pas peur, mentit Mike. L’ange laissa encore une fois échapper ce rire dont la résonnance surprit Mike et dégageait une superbe gaieté et un amour intense. Michaël se rendit compte que le secret n’avait pas sa place et décida de continuer à parler. Il devait identifier ce sentiment. Et l’ange se remit à rire. 

-      Je ne sais pas ce qui se passe quand tu ris, mais ça me touche profondément et je ressens quelque chose de tout à fait nouveau. La remarque plaisait à l’ange. 

-      Ce que tu entends et ressens sont des attributs de source purement divine, répondit l’ange. L’humour est un des seuls traits qui reste inchangé malgré notre passage de votre côté. T’es-tu jamais demandé pourquoi les humains sont les seules entités biologiques terrestres à rire ? On pourrait croire que les animaux rient, mais ne font que réagir à des stimuli. Vous êtes les seuls à posséder la véritable étincelle de conscience spirituelle apte à produire cette caractéristique, les seuls à pouvoir créer l’humour à partir d’une abstraction ou d’une pensée. C’est votre conscience qui en est la clé et crois-moi, c’est un attribut sacré. Michaël Thomas de l’Intention pure, le rire est salutaire. 

L’ange venait de fournir la plus longue explication de toute leur rencontre. Mike sentit qu’il pourrait en tirer d’autres précieuses vérités avant la fin. Il s’y mit avec ardeur. 

-       Comment te nommes-tu ? 

-       Je n’ai aucun nom. La réponse fit place à un long silence. Ça y est, se dit Mike, de retour aux réponses brèves. 

-       Comment te connaît-on ? poursuit Mike. 

-       Je suis connu de tous, Michaël Thomas, et parce que JE LE SUIS, j’existe.

 

-       Je ne comprends pas. 

-      Je sais. L’ange s’amusait, mais non aux dépens de son interlocuteur. Il honorait la naïveté de Mike, qui ne pouvait savoir tout cela, à la manière d’un parent qui répond aux questions de son enfant sur la vie. Chaque parole et chaque geste de l’ange était remplis d’amour. Mike sentit qu’il était temps de cesser d’exiger des réponses et d’en arriver à l’essentiel. 

-      Quel est ce chemin dont tu parles, cher ange ? Pendant un instant, il se senti mal à l’aise d’avoir utilisé le qualificatif « cher », mais il sentait en même temps que c’était là un mot approprié à la personnalité devant lui. L’ange était à la fois un parent, un frère, une sœur et laissait même paraître le sentiment intime d’un amoureux. Mike ne pourrait oublier de sitôt cette curieuse impression. Il souhaitait continuer à ressentir cette énergie et craignait l’instant où elle pourrait se dissiper. 

-       Quand tu retourneras à ta réalité, Michaël, prépare-toi à vivre une aventure de plusieurs jours. Lorsque tu seras prête, le point de départ de ta route te sera indiqué. Tu devras passer par sept maisons de l’Esprit et, dans chacune d’elles, tu rencontreras une entité semblable à moi qui jouera chaque fois un rôle particulier. Le chemin pourra présenter des surprises et mêmes du danger, mais tu pourras arrêter quand tu le voudras sans être jugé. Tu changeras en cours de route et tu apprendras énormément de choses. Tu devras étudier les attributs de Dieu. Si tu parviens à traverser les sept maisons, la porte qui te conduire chez toi te sera montrée. L’ange fit une pause en souriant et poursuivit : « et Michaël Thomas de l’Intention pure, l’ouverture de cette porte s, fera avec une immense  célébration ». 

Mike ne savait que répondre. Il se sentait libéré, mais également nerveux à l’idée d’entreprendre ce voyage vers l’inconnu. Qu’y trouverait-il ? Devait-il se lancer ? Peut-être était-il en train de fabuler de manière insensée ! Et puis, à quoi la réalité correspondait-elle ? 

-       Ce qui se trouve devant toi est réel, Michaël Thomas de l’Intention pure, dit l’ange, lisant encore une fois les sentiments de Mike. Tu retourneras à une réalité temporaire conçue exclusivement pour les humains dans le but de leur apprentissage. 

-        

Aussitôt que Mike ressentait un doute, l’ange s’en apercevait. Encore une fois, il se sentait en quelque sorte violé dans ce nouveau mode de communication, mais en étant toutefois honoré. Dans un rêve, se dit-il, on est en contact avec son propre cerveau. On ne peut plus rien se cacher à soi-même. Voilà peut-être pourquoi il convenait d’avoir ce genre de conversation avec cette entité qui savait ce qu’il pensait. En outre, Mike ressentait vraiment ce que l’ange avait exprimé. Il commençait à se sentir tout à fait à l’aise dans cette réalité onirique et n’était nullement pressé de retourner à un état moindre. 

-       Par où commence-t-on ? demanda Mike en hésitant. 

-      Tu as exprimé l’intention de ce voyage. Alors, tu vas retourner à ta conscience humaine. Tu devras te rappeler certains point en cours de route : les apparences sont parfois trompeuses, Michaël. Au fur et à mesure que tu avanceras, tu reviendras plus près de la réalité que tu expérimentes présentement auprès de moi. Il est donc possible que, en t’approchant de la porte qui mènera chez toi, tu aies à développer une nouvelle façon d’être un peu plus, disons, à jour, que ce que tu connais maintenant. Mike ne saisissait pas vraiment ce que l’ange entendait par là, mais il l‘écoutait tout de même attentivement. 

-       Je dois maintenant te poser une autre question, Michaël Thomas de l’Intention pure. 

-       Je suis prêt, rétorqua Mike, se sentant plus ou moins confiant, mais sincèrement prêt à avancer. « Quelle est la question ? » L’ange s’approcha du pied du lit.

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, est-ce que tu aimes Dieu ? Mike était estomaqué de la question. Bien sûr qu’il aimait Dieu ! Pourquoi cette question ? il répondit rapidement. 

-       Puisque tu connais mon cœur et mes sentiments, tu dois savoir que j’aime Dieu. Dans le silence qui s’ensuivit, Mike comprit que l’ange était satisfait de sa réponse. 

-       En effet. 

Tels furent les derniers mots que Mike entendit prononcer par les lèvres invisibles de cette créature magnifique qui l’aimait, de tout évidence, tendrement. L’ange se pencha vers Mike et fit un mouvement de la main qui rejoignit sa gorge. Comment pouvait-il s’étirer à ce point ? Mike ressenti immédiatement une sensation qui aurait pu ressembler à des centaines de lucioles grouillant dans son cou et modifiant sa personne. Sans ressentir aucune douleur, il se mit tout à coup à vomir. 

*********************************** 

-      Tiens-lui la tête au-dessus du plateau, clama l’infirmière à l’intention du préposé aux soins. Il vomit. 

La salle du service des urgences était bondée, comme chaque vendredi soir, et la pleine lune n’allait pas sans compliquer les choses. Il arrive que, sans croire le moindrement à l’astrologie ou à la métaphysique, les dirigeants d’hôpitaux aient tendance à mieux doter leur service des urgences de personnel les soirs de pleine lune. En effet, des situations inhabituelles semblent survenir à ce moment-là. L’infirmière ressortit de la pièce pour voir à d’autres cas tout aussi urgents. 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

Les couches d’ADN

Les couches d'ADN dans DOUZE COUCHES DE L'ADN xxey1f4kIl a fallu trois ans pour rédiger ce livre unique en son genre et qui définira la lignée de Kryeon s’étendant sur plus de vingt ans. 
L’ADN est le plan directeur chimique de la vie humaine. 


Le Projet génome humain a cependant découvert que plus de quatre-vingt-dix pour cent de l’ADN ne sont pas codés. 

Pour tout dire, seuls près de quatre pour cent produisent les 23 000 gènes dans le corps humain. 


Et le reste ? C’est une énigme impénétrable ; à ce jour, impossible de déterminer pourquoi l’ADN ne semble avoir aucune symétrie ni code.
En vérité, il paraît plutôt aléatoire…. 

Les couches de votre ADN 


Le numéro 1 est la couche biologique, que vous avez appelée le « génome humain ». 

Vos scientifiques savent qu’elle se compose de 3 milliards de pièces. Ils savent aussi qu’une fraction d’entre elles est un code qui peut être lu, les protéines, qui créent les gènes. Il y a peut-être moins de 5 % d’entre elles qui créent ce que nous pourrions appeler « l’Arbre de Vie ». C’est ce que vous voyez au microscope. Mais il y a plus.  

Si vous examinez cette partie de l’ADN que vous pouvez voir, plus de 90 % n’a aucun sens. Ce sont les indicateurs vers les 11 autres couches. Ils n’ont aucun sens parce qu’ils ne sont pas en 3D. Le reste de l’ADN ressemble à un langage en désordre, jeté là au hasard. Certains l’ont même appelé « déchet ». Ce n’est pas ça. Il n’y a aucun hasard ici, simplement cela en donne l’apparence au mental 3D. Même dans la couche numéro 1, l’Arbre de Vie, 90 % est interdimensionnel. Le reste concerne la chimie, la chimie dure et logique.
 
Numéro 1, l’Arbre de Vie ; nous vous en avons déjà parlé. Dans tout ce que nous sommes en train de vous présenter, regardez la numérologie. Doucement, partenaire. C’est très simple, même avec 3 milliards de morceaux. C’est votre biologie. C’est pour vous la seule partie qu’on peut prouver. Tout le reste, dont nous allons vous parler, est invisible. Vous allez sûrement dire : « Bon, vous pouvez dire ce que vous voulez, Kryeon, sur ces choses invisibles ». Oh oui, nous pourrions, mais nous allons vous donner la vérité. Vous avez un problème avec l’invisible, n’est-ce pas ? Vous connaissez l’amour ? Prouvez-le. Vous connaissez le corps émotionnel ? Prouvez-le. Croyez-vous au Treillis Cosmique ? Croyez-vous aux champs énergétiques ? Croyez-vous que résonne dans le cosmos la mélodie d’une Création intelligente ? Y croyez-vous ? Les scientifiques y croient. Mais ils ne peuvent pas le prouver. Donc, ce que je vais vous donner est ésotérique, improuvable, et très réel.
 
Nous vous avons dit que la couche numéro 2 concernait votre Leçon de Vie.

 Votre Leçon de Vie. Mais nous sommes toujours dans un trio biologique. Parce que, laissez-moi vous dire maintenant que nous appelons les trois premières couches, les couches d’Ancrage. Elles concernent la biologie. 

Leçon de Vie et biologie ? Oh oui, parce que cette couche numéro 2 vous affecte émotionnellement, n’est-ce pas ? Elle affecte la chimie, elle court dans vos veines, elle parle avec le numéro 1, savez-vous ? Considérez les couches 1 et 2, et commençons à faire un peu de calcul : 1 + 2 = 3. Trois, numérologiquement, est le catalyseur. Vous avez une leçon de vie qui se combine avec le numéro 1, l’Arbre de Vie. Quelle est votre Leçon de Vie ? Comment vous affecte-t-elle ? A-t-elle à voir avec la joie, a-t-elle à voir avec la maladie ? Cela se pourrait, vous savez. C’est ce qui arrive quand vous perdez votre équilibre, votre leçon de vie. Tout se tient, c’est très profond. 

Maintenant, votre leçon de vie fait partie d’une très profonde relation avec ce que vous avez appelé les Annales Akashiques. Nous l’appellerions plutôt le Schéma Divin. Leçon de Vie, Schéma Divin. Cela se manifeste de façon ciblée, par vous, une seule fois, pour cette vie.
 
Voilà la couche numéro 2. Elle parle à une autre couche, elle est tout le temps en relation avec une autre. Elle parle à la couche numéro 8. 

Cette couche numéro 8, dont nous allons parler, représente les vraies annales akashiques de l’être humain. Ce qu’est la 2 ; le rapport aux annales akashiques. Le numéro 2 n’est pas les annales akashiques. C’est la relation à ces annales. Leçon de vie, Schéma Divin, ce que vous avez été. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? C’est compliqué, vous savez. Il y en a beaucoup qui passent leur vie à dire : « Je n’ai pas de chance ! Tout ce que j’essaye, ça rate. » Ils ne savent rien de leur Leçon de Vie, ils n’ont jamais cherché, ils s’en moquent, ils se contentent d’avancer dans leur état de victime. « Malheur à moi », disent-ils, sans jamais comprendre que s’ils savaient comment activer et utiliser certaines de ces couches qui leur appartiennent, ils pourraient réparer leur vie. 

Quand vous apprendrez à quelle couche est liée la couche numéro 8, vous verrez que vous avez une couche d’ancrage, qui est la 2, en relation avec une couche interdimensionnelle lémurienne, qui est la 8, et les deux, 8 et 2, créent un 10, qui est numérologiquement un « un », qui signifie Nouveaux Commencements. Voilà ce qui arrive quand 2 et 8 se rencontrent… Voilà pour le numéro 2. 


 
La numéro 3 a été mal comprise. Nous l’avons appelée la couche de l’Ascension, mais elle est biologique. 

Même dans le premier groupe des couches d’Ancrage, qui sont déjà toutes orientées biologiquement, nous avons le concept d’Ascension. Laissez-nous vous dire quelque chose, Êtres Humains, au sujet de qui vous êtes. 

C’est biologique parce que c’est basé dans un des organes, la glande pinéale. Ascension et glande pinéale ? Oh, oui ! « Kryeon, vous voulez dire qu’il y a dans ce corps des parties qui sont destinées à faire des choses telles que… que… l’Ascension ? » Oh, oui ! Si je vous disais que votre système biologique tout entier a à voir avec l’Ascension ? Et voilà un Être Humain qui se plaint : « Malheur à moi ». Oh, il y en a tellement sur cette planète, vraiment beaucoup, qui ne savent rien du moteur qui est en eux. Ils espèrent seulement qu’il fonctionne. Ils n’en connaissent absolument rien, ils n’ont pas la moindre idée que peut-être, peut-être, il coule dans leurs veines quelque chose d’une maîtrise, vous savez. Non. Dans l’ignorance. Ils ne savent rien de rien. Pourrait-il se faire que dans l’ADN, dans chaque cellule, il y ait une intelligence, un dessein, qui attende qu’une conscience demande : « Dis-moi ce que j’ai besoin de savoir ». Hmmm… Les couches 1, 2 et 3 sont les couches d’Ancrage.
  

Les couches 4 et 5, nous vous l’avons dit, devaient être présentées ensemble. C’est très important. Là, vous pouvez commencer à voir apparaître un dessin.

 Les couches 4 et 5 sont ce que nous appellerions votre Nom Divin. Qui êtes-vous vraiment ? 

Il faut bien que ça soit ici. Oh, cher Être Humain ! Vous portez avec vous un dossier akashique interdimensionnel. Le saviez-vous ? Oh, c’est vraiment très ésotérique ! Laissez-moi vous dire, chers membres de la famille, la vie que vous appelez « humaine » est si subtile, si passagère. Vous êtes éternels, comme je le suis moi-même, dans les deux directions du passé et du futur. 

Ça revient comme dans un cercle, nous sommes interdimensionnels, vous avez été, vous avez toujours été, vous serez toujours. Votre qualité angélique a une couleur, une couleur interdimensionnelle, une énergie qui porte un nom magnifique, que nous chantons dans la lumière. Il faut deux couches, fondues ensemble, inséparables, 4 et 5, pour en parler, pour décrire cela ; c’est si important, même la couche de Dieu n’a pas besoin d’une autre… Voilà qui vous êtes. Et le dossier akashique, ah, je vais vous dire ce que c’est. 

Laissez-moi vous en parler. Il est possible que vous ne compreniez pas, certains d’entre vous vont même ne pas aimer ça, mais je vais juste en parler à grands traits. Sur combien de terres avez-vous été ? Combien de fois avez-vous fait cela ? Oh, pas ici ! Dans d’autres univers. La réponse est ; plein de fois. Parce que c’est ce que vous faites ! Vous voulez connaître votre spécialité ? Hmmm… Je suis en train de la regarder.  Vous allez à des endroits où vous prenez une forme biologique, et votre nature angélique devient un mystère. Vous entrez dans la dualité, et vous vivez vie après vie, après vie, après vie, pour développer la vibration d’un système de façon naturelle. Vous pouvez l’appeler Terre si vous voulez, ou autrement, des noms que connaît le nom angélique.
 
 

Il y en a certains ici – oh, voilà que rient les Lémuriens – vous pensez qu’ils sont vieux ? (petit rire) Pensez à l’époque avant la Terre où vous avez fait cela. Pensez aux autres dimensions où vous avez fait cela. Voilà ce que vous faites, vieille âme. Peut-être que cela ne vous plait pas. Pour les Lémuriens ça fait un effet comme : « Quand Kryeon parle de ça, tout ce que ça me fait c’est que ça me fatigue. » (rires) Oh, célébrez votre fatigue. Il n’y a pas de fatigue de l’autre côté du voile, c’est vraiment un trait humain. C’est la biologie qui vous y a amenés, n’est-ce pas, sur ce chemin ? Voilà ce que vous pensez que vous êtes ; fatigués. Oh, ce n’est pas le cas. Non, vous ne l’êtes pas.
 
 

Je vais vous donner une information. Ce n’est pas la première transformation que vous traversez. Pas mal, non ? Je ne parle pas de la transformation lémurienne, je parle de celle qui a eu lieu sur Terre, avant celle-ci, quand vous avez enclenché une paisible évolution planétaire. Vous savez – dans votre âme – l’impression que ça fait, vous le savez dans vos veines, et votre ADN résonne au son d’un Treillis Cosmique parfait. Vous l’avez déjà fait. C’est pourquoi quelques-uns savent qu’avec votre travail de lumière il y a l’espoir, et plus que l’espoir, car vous l’avez déjà fait ! C’est pour ça que vous êtes tellement convaincus que vous pouvez encore le faire cette fois-ci. Pas tous le sont, seulement ceux qui sont maintenant en phase. Le secret ? C’est la pratique. (petit rire)
 
 

Ensemble, 4 et 5 sont votre essence angélique, le nom de l’entité akashique interdimensionnelle qui est éternelle. 

Quelle impression ça fait, d’être éternel ? (petit rire) Vous allez dire « ça fatigue ». Comprenez-vous pourquoi nous vous le disons en face, encore et toujours. Fatigués comme vous l’êtes, épuisés comme vous vous sentez, dans vos moments les plus silencieux, nous vous avons entendu dire du plus profond de votre cœur, quand vous pensiez que personne n’écoutait, nous vous avons entendu dire : « Oh, s’il faut encore que je passe à travers tout ça, je ne reviens plus ! » Oui, vous revenez ! Parce que c’est ça que vous faites. Il y en a même certains qui vont aller se faire décrypter leurs vies antérieures. J’adore ces séances, je les appelle des séances « d’auto satisfaction » (rires). « D’accord, j’ai été ceci, j’ai été cela, je suis remonté jusqu’à la Lémurie, je n’ai pas besoin de revenir, n’est-ce pas ? Qu’est-ce qu’il y a dans mon aura, dans mon énergie ? Il y est dit que je vais revenir ou non ? » Parfois le praticien vous dira la vérité, et parfois non. Vous revenez. (Rires) Pourquoi pas, avec tout ce que vous – en 3D – appelez « l’entraînement » ? Avec la lumière que vous portez, avec tout ce que vous avez traversé pour arriver à cet endroit ?  

Je vous le dis, quand vous revenez, c’est avec tout ça que vous vous réveillez. Vous vous réveillez avec tout ce que vous avez appris au cours de toutes vos vies sur cette planète, et vous continuez. Vous n’avez pas besoin de réapprendre, car vous êtes des chamans. Alors, pourquoi pas ? Et le résultat pour la planète, pour Gaïa, est stupéfiant. Où que vous alliez, Gaïa le sait. Quoi que vous fassiez, vous laissez de l’énergie, comme des empreintes.
  
La couche numéro 6, Prière et Communication.  

Prière et Communication. Regardez comment on peut l’utiliser avec les autres. Regardez encore comment on peut s’en servir avec la couche numéro 3.

 

 Voici la 6 et la 3, ce qui donne un 9. Le 9, numérologiquement parlant, signifie l’accomplissement. Voilà que vous commencez à vous représenter la façon dont les groupes communiquent les uns avec les autres

Le second groupement, 4, 5 et 6, est le groupe de la Divinité Humaine. Lorsqu’un groupe parle à un autre, ce qui se produit est de la magie. Nouveaux commencements, accomplissements… C’est compliqué, vous savez. N’est-ce pas magnifique ? Et ce n’est que la moitié. N’est-ce pas magnifique ? Quand nous vous regardons nous sommes émerveillés par votre ADN. Pas seulement sa perfection, mais sa divinité. C’est pour ça que nous vous aimons, parce que la dualité vous empêche de voir toutes ces choses

Ensuite, vous commencez par ouvrir une porte et vous partez à la découverte. Ça serait bien si ça arrivait ce soir. Osez entrouvrir la porte juste un petit peu. Découvrez la leçon de vie. Découvrez la couche essentielle, laissez-la parler avec la couche de prière et communication. Mettez en route l’accomplissement et le cercle d’énergie qui ne s’arrête jamais. Vous allez commencer à ressentir le maître que vous êtes.
 
 

Couches 7 et 8, mes préférées, les couches lémuriennes. 

Sept, huit et neuf représentent le groupe lémurien. Mais sept et huit se distinguent pour une autre raison. Je ne sais pas par où commencer. Sept est la Divinité Révélée. Un nom tout simple. C’était la haute technologie des Lémuriens. Ils n’avaient pas de microscopes, ils n’avaient pas de télescopes, ils n’avaient rien de ce qui pour vous est la haute technologie, aucun ordinateur. Ils n’en avaient pas besoin, parce qu’ils avaient accès à une perspective dimensionnelle qui vous échappe.  

Certains disent qu’ils avaient un sens supplémentaire. Non, ce n’est pas exact. Ils avaient une dimension supplémentaire ; de sorte qu’à un certain niveau, ils se savaient reliés par un même état quantique à tout ce qui les entourait, ce qui veut dire qu’ils savaient tout sur tout. Ils connaissaient le système solaire. Ils avaient à l’intérieur d’eux-mêmes un accès aux niveaux micro et macroscopique, car leur couche numéro 7 était active – quelque chose que vous avez perdu. C’est l’activation que vous avez perdue, mais cette couche numéro 7 est toujours là. C’est ça que les Lémuriens aimeraient bien que vous découvriez. Vous pourriez alors commencer à devenir plus interdimensionnels, même dans vos combinaisons avec certaines des autres couches, des autres numéros que nous vous donnons ici. 

Le nom en Lémurien : Hoa-Yawee-Moru, Hoa-Yawee-Moru. Nous avons déjà mentionné le maître Yawee – il est ici. Nous l’avons présenté déjà plusieurs fois. C’est le bon docteur qui danse (rires) [il s'agit du Dr. Ovokaitys]. Ce docteur, parmi vous, qui dispose d’outils interdimensionnels, très lémuriens d’ailleurs, utilise votre haute technologie pour réaliser ce qu’il sait intuitivement. Mais regardez le nom lémurien de cette couche numéro 7 ; Hoa-Yawee-Moru. Son nom est au milieu. « Pourquoi ? » allez-vous demander. Mais restons-en là jusqu’à ce que je vous aie donné le nom et la signification de la couche numéro 8.
 
 

La couche numéro 8 est Sagesse et Responsabilité.

 

 Elle forme une paire avec la numéro 7 : Sagesse Divine Révélée et Responsabilité. Vous voyez, il faut qu’elles aillent ensemble. C’est un cercle. Vous n’avez jamais l’une sans l’autre.  

Les maîtres n’utilisent leur pouvoir que de la façon correcte. Ils ne peuvent pas faire autrement… Parce que les deux vont ensemble. Le nom lémurien de la couche numéro 8 est Akee-Yawee-Fractus, Akee-Yawee-Fractus. 

La couche numéro 8 est le dossier akashique de l’Être Humain. C’est le dossier principal, Akee-Yawee-Fractus. Ici aussi, le mot central est Yawee, et il signifie « maître ». Voilà pourquoi cet être humain, ici présent, que nous identifions au Yawee lémurien, celui qui a vécu de nombreuses, de nombreuses années, bien avant les autres, celui dont on chantait le nom et dont on célébrait la vie exceptionnelle, était appelé Maître. Son nom est donc un nom commun en Lémurien.
 
 

J’en arrive maintenant à la suite de l’histoire sur les couches 7 et 8 (petit rire). Oh, mon partenaire, va doucement. Vous n’avez pas toujours eu ces couches 7 et 8. Elles vous ont été apportées bien avant les Lémuriens. Ésotérique ? Impossible à prouver ? La vérité. 

Selon un plan intelligent, au juste moment, ces frères et sœurs que vous appelez les Pléiadiens sont venus ici. Ils ont interrompu l’évolution de votre ADN et ils vous ont transmis directement les couches numéro 7 et 8. 

Voici une chose intéressante. Quand vous observez physiquement les traits des Lémuriens, il se produit une confusion dans vos perceptions. Mon partenaire a du mal à vous le décrire. Permettez-moi de vous demander si le nom Hoa-Yawee-Moru a une consonance familière pour vous. À quelle langue cela ressemble-t-il (petit rire) ? Un peu Hawaïen, n’est-ce pas ? Eh bien, préparez-vous ! Les Lémuriens étaient des gens de couleur. Ils étaient tous des Polynésiens. Vous pourriez dire : « Oui, mais nous avons vu le portrait d’un grand-prêtre de Lémurie, dessiné par un médium, et il ne ressemblait pas à un Polynésien. Il était blond avec les yeux bleus. » Oh oui, et je vais vous dire pourquoi. C’est parce qu’il faut un vrai discernement pour voir la différence entre les Pléiadiens et les Lémuriens.  Les Pléiadiens sont blonds aux yeux bleus (petit rire). Un jour viendra où je vous le redirai, après le grand changement, si tout se passe comme il se doit. Ces Pléiadiens vont atterrir ici. Ils vont sortir de leurs véhicules, et ils seront exactement comme vous, sauf qu’ils seront blonds aux yeux bleus (petit rire). Tous les auteurs de science-fiction seront bien déçus (rires).
 
 

Voilà pour les couches 7 et 8. Oh, mais on peut encore en dire plus. La couche numéro 8 est le dossier akashique de tout ce que vous avez jamais été sur cette planète. C’est un dossier interdimensionnel, qui contient donc aussi quelque chose d’autre. Vous n’y aviez pas pensé. Vos 3 dimensions vous disent : « Bon, donc le dossier akashique représente tous ceux que j’ai été sur la planète ». Oh oui, mais ce n’est que la moitié de l’histoire, et de ce que vous allez être. C’est interdimensionnel, rappelez-vous. Il n’y a pas de temps, pas de passé, pas de futur. Qu’allez-vous faire de ça ? 

Qui allez-vous être selon votre programme ? Ça, c’est plutôt dur à accepter, parce que selon votre processus de pensée vous allez dire : « Ça n’est pas encore arrivé, c’est impossible à déterminer puisque je n’ai pas encore pris de décision sur la base de mon libre arbitre. » Vous avez raison. Mais tous les potentiels sont stockés dans cette couche-là (petit rire). Vous les maîtres, laissez-moi vous emmener en voyage dans la couche akashique numéro 8 des Pléiadiens. Laissez-moi vous emmener en voyage. Je peux voir une Terre paisible, après le grand changement, je peux voir un chemin après 2012, et je vois la Beauté. Il existe un potentiel de grandeur, et il commence ici. Toutes ces couches sont à vous. 

Sept, huit et neuf sont l’ensemble lémurien. Neuf – comment dire – est presque toute seule. Elle fait partie de l’ensemble lémurien mais elle est presque toute seule.

 

 Numérologiquement, le 9 est l’accomplissement par soi-même. Nous lui avons donné un nom et un but : c’est la couche de guérison. Nous l’avons appelée la Flamme de l’Expansion. C’est dans cette couche que vit celui que vous appelez St Germain. La couche de St Germain, la flamme violette, la flamme de l’expansion. C’est une couche tellement importante. Soyez-en sûrs. Oh, elle est si belle, cette neuvième couche. C’est la couche… Comment vous expliquer ! Va lentement, mon partenaire ! 

Interdimensionnellement, cette couche est en contact avec chaque ligne du Treillis Cosmique. Elle est comme l’antenne de votre ADN. Toujours connectée au Treillis.

 

 Elle écoute les mélodies, elle est constamment à l’écoute, elle attend une transmission de votre part… Une transmission qui corresponde à l’air qu’elle veut entendre. Vous avez entendu parler de la EMF-Balancing-Technic. Oh, je vais vous dire la vérité. Il y a un concert de mélodies qui est profond et systématique, extrêmement pensé et réfléchi, qui parle à la couche numéro 7. Des sortes de capteurs qui s’étendent et s’harmonisent, qui se rassemblent, qui transmettent l’équilibre et la guérison. La couche numéro 9 parle à toutes les autres, même à la couche de Dieu. (Pause). Mon partenaire a du mal à vous décrire tout ça. 

Yawee, qui est dans le public, dispose d’un appareil qui lui a été transmis en tant que Lémurien, par intuition. Avec l’aide d’autres scientifiques de la Terre il a créé une énergie interdimensionnelle qui, une fois en contact avec l’ADN, crée ce que nous pourrions appeler une « action d’auto-diagnostic ».  L’ADN regarde la biologie, une couche parle à une autre, et il commence à faire son propre diagnostique, au niveau cellulaire, au niveau des protéines, et il commence à faire pour lui-même des changements pour aller vers la santé, la guérison, le rajeunissement. Laissez-moi vous dire que tout ça, c’est la couche numéro 7.
 
L’antenne capte, et il y a de nombreux moyens de parler à cette couche-là. On peut utiliser l’énergie laser, on peut utiliser la conscience de l’Être Humain. Il y a de nombreux moyens de lui parler. Des moyens génériques, des moyens spécifiques, mais tout passe par la couche numéro 9, la couche de la guérison.
 
 

Nous continuons à mettre la numéro 7 en avant, elle est si importante. C’est difficile de détacher une partie, difficile de détacher une partie. Si vous voulez le savoir, nous les considérons toutes les trois, numéro 7, 8 et 9, comme la couche de la guérison, parce qu’elles sont l’influence pléiadienne. Mais la numéro 9 est seule. 

La 9 est celle qui est connectée au Treillis, la 7 est sa partenaire. Oh, et ce n’est même pas exact. Mon partenaire tâtonne… À la recherche d’une bonne explication de ce que je lui montre de façon interdimensionnelle. Alors redescendons et disons simplement que c’est la couche numéro 9.
 
Nous vous avons déjà donné la numéro 10. Nous commençons un nouvel ensemble avec les couches numéro 10, 11 et 12. 
La numéro 10 vous a été donnée l’année dernière : Source de l’Essence Divine. C’est ce qu’a dit mon partenaire. Et puis il a dit que 10, 11 et 12 allaient ensemble, qu’elles ne pouvaient pas être séparées. Nous ne vous avons pas encore donné les 11 et 12… Source de l’Essence Divine, qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? Ce sera très difficile à expliquer tant que je ne vous aurai pas donné les autres. Ces trois dernières couches, nous allons les appeler les Couches de Dieu. Couche numéro 10 – nous ne vous avons pas encore dit grand-chose à son sujet. Regardez encore une fois l’aspect numérologique du 10 ; nouveaux commencements. Vous savez donc déjà qu’elle a quelque chose de spécial.
 
 

Mais les 10, 11 et 12 doivent être… Oh, qu’est-ce que c’est que ce 11 ? Qu’est-ce que c’est que ce 11 ? Chochmah Micha Halelu, Chochmah Micha Halelu. Eh bien, je vais vous dire ce que ça signifie. Ça va commencer à faire un tableau que nous n’avions jamais peint auparavant. Mais vous en avez déjà un peu entendu parler par mon ami. (rires). Laissez-moi vous dire ce que c’est. Trois mots : sage, divine, féminine. Hmm… Mais ne vous trompez pas. Ça n’a rien à voir avec l’énergie de la déesse, n’ayez pas peur. Ça n’a rien à voir avec le masculin ou le féminin, vos corps ou vos esprits. Je vais vous dire ce que ça concerne la Mère. 

Par Kryeon canalisé par  Lee Carroll    

Eveiller le grand potentiel humain

 

 

 

Eveiller le grand potentiel humain dans DEVENIR QUANTIQUE gourmandise124435481834_gros“La pensée quantique requiert de considérer toute chose dans son existence complète, non par couches historiques ou temporelles. L’humain voit le temps comme une structure qui contient tout. Il y applique ses préjugés axés sur la trimensionnalité et pose des questions en fonction des ces préjugés”. 

 

 

·         L’année 2011 sera une période où les forces cosmiques bienveillantes supporteront magnifiquement votre voyage. Vous êtes entrés dans ce que nous appelons la phase transitionnelle, et ce, depuis le 10 juillet 2009, date à laquelle votre organisme humain a reçu une clé solaire supplémentaire permettant d’amplifier le processus d’activation de l’ADN. 2011 sera donc l’année de votre transformation la plus importante. Voilà pourquoi vous devez utiliser l’année 2010 pour «élaguer» tout ce qui n’est plus utile. Tout est propice pour le détachement de l’ancien, au renouvellement de soi et à la découverte d’une réalité nouvelle. 

·         Les événements qui auront lieu dans les quelque douze prochains mois, surtout entre mars 2011 et avril 2012, seront pour vous tous révélateurs de qui vous êtes vraiment et de tout ce que vous avez toujours voulu savoir. Les cinq prochaines années marqueront non seulement un saut quantique dans l’avancement de l’humanité en matière de progrès scientifiques, mais aussi et surtout un bond considérable dépassant toute attente en ce qui a trait à la découverte de la nature même de votre existence dans ce monde. 

·         Beaucoup de choses changent en 2010 pour permettre les potentialités de 2011. Par conséquent, on pourrait dire qu’en 2011 seront établies les fondations de 2012. Le combat entre l’ancien et le nouveau est à son apogée et ce sont les guerriers de la Lumière qui liront ce livre en premier. 

·         Il est temps pour vous de DEVENIR les maîtres que vous êtes tous destinés à être. 

·         Il est temps de DEVENIR quantiques 

Devenir quantique est la question ou le problème du moment présent. C’est difficile, puisque cela vous demande de penser d’une manière différente. Chers Êtres Humains, vous êtes actuellement dans une phase d’évolution. C’est une évolution de la pensée qui se rapporte au magnétisme qui parle à votre ADN, et ceci vous offre une opportunité de créer un changement inter-dimensionnel de conscience. C’est la chose la plus difficile à enseigner. 

Il y a trois ans, j’ai dit à mon partenaire qu’il allait éventuellement enseigner des choses qui sont considérées comme impossibles à enseigner. Voilà qu’il est maintenant en train de le faire. Il y en a qui vont saisir le sens de cet enseignement, alors que d’autres ne le feront pas. Si vous avez étudié le sujet des états quantiques, vous êtes conscients de certains attributs, et nous allons parler uniquement de l’un d’entre eux, aujourd’hui. Seulement un, mais il aura la particularité de vous aider à sortir la linéarité de certains attributs de votre vie. Il va vous montrer ce que « devenir quantique » peut faire pour vous. 

Les Êtres Humains sont émotionnels et c’est bien ainsi, parce que les émotions sont du domaine quantique. Vous savez qu’elles sont parfois incontrôlables, autant dans un sens que dans l’autre… Que ce soit une émotion de haine ou d’amour, elle ne se conforme pas au type rationnel, n’est-ce pas ? Il faut un intellect qui érige une sorte de mur autour de ces émotions, afin que vous puissiez maintenir ce que vous appelez « équilibre ». Donc, vous commencez déjà à voir que le mental humain est un attribut quantique. Le cerveau humain a été conçu pour penser d’une manière quantique. C’est seulement à travers l’équilibre logique et intellectuel que les synapses deviennent linéaires. « Kryeon, nous ne comprenons pas ce que tu veux dire. » 

Regardez un Être Humain qui est autiste. Vous êtes devant un Être Humain qui a un attribut où il semble manquer quelque chose. Avez-vous déjà été en présence de diverses sortes de consciences autistes ? Si oui, vous savez ce qui manque. C’est la construction linéaire, car un esprit ou un mental autiste ne comprend pas la linéarité. Il cherche sans cesse à saisir l’ordre et la symétrie des choses. Il essaie désespérément d’ériger une construction autour de sa conscience, pour qu’il puisse donner un sens au monde. La vérité est qu’il est beaucoup plus quantique que vous l’êtes ! Avez-vous déjà pensé à ceci ? Cela signifie que la fondation est en place. 

Tout ce que vous avez à faire, est de savoir comment ouvrir et fermer différentes synapses, afin de créer le genre d’Être Humain qui commencera à faire partie de ceux qui sont à l’avant-garde de l’évolution. Est-ce que ce point de choix sera atteint, tout en maintenant un état de vie qui ne soit pas perturbé ? Est-ce qu’un Être Humain qui devient soudainement illuminé, fait un choix, pour ensuite rétrograder dans un état d’obscurité ? La réponse est, non, et vous le savez. Vous changez et vous ne revenez pas en arrière. Ceci crée un nouveau départ, n’est-ce pas ? Dans le cycle actuel, vous avez ce que l’on pourrait appeler « le joker », cette carte abracadabrante qui n’a jamais existé auparavant. Voilà pourquoi Kryeon est venu en 1989, et pourquoi il est ici, en ce moment. Ce changement est devant votre porte. En réalité, vous êtes déjà assis au milieu de ce changement.

La frustration provoquée par la notion de temps est votre préjugé le plus puissant  

Commençons l’enseignement par des résumés que vous avez peut-être entendus auparavant. Nous allons les réunir, afin de vous aider dans votre compréhension. Je suis assis en face d’un groupe de personnes astucieuses dont beaucoup se disent qu’ils sont des Phares de Lumière. Peu importe la manière dont vous définissez un Phare de Lumière, il n’en demeure pas moins que vous effectuez une prise de conscience qui va au-delà de la linéarité. Vous commencez à croire ou penser qu’il est très possible que vous soyez réellement une partie intégrante de Dieu. En fait, cette prise de conscience est une communication avec l’autre côté du voile. Je vais donc identifier l’une des erreurs ou des frustrations qui surviennent, quand vous faites ce voyage de l’autre côté de la linéarité.  

Chers Êtres Humains, combien parmi vous ont eu des messages qui pourraient faire changer votre vie ? C’était peut-être au moment où vous étiez en train de méditer ou de rêver, tel que je viens de le mentionner. Quelle était la teneur de ces messages ? C’était peut-être une idée, une instruction ou une visualisation qui vous disait ce que vous deviez faire. Quelque chose comme : voici le livre que tu devrais écrire, voici ce que sera ton futur, voici une modalité de guérison que tu vas éventuellement enseigner, tu vas rencontrer quelqu’un, tu vas faire telle ou telle chose, etc.  

Vous étiez très enthousiastes, n’est-ce pas ? Vous avez peut-être raconté cet événement à un ami, en lui disant : « C’était tellement réel. C’est ce que je dois commencer à faire. N’est-ce pas excitant ? » Ensuite, qu’avez-vous fait ? Vous avez tout de suite passé à l’action. Oh, c’est une manière qui dénote une pensée très linéaire ! Est-ce que le message vous disait de commencer tout de suite ? Du point de vue quantique, est-ce que Dieu vous a demandé de commencer immédiatement, dans votre notion de temps linéaire ? La réponse est, non.  

Pourtant, vous pensez que, parce que votre horloge va seulement dans une direction, vous devez sauter sur le tapis roulant du temps linéaire et commencer tout de suite à mettre en oeuvre ce que l’on vous a dit. C’est une grosse erreur, mais vous ne le savez pas.  

Regardons ce qui s’en est suivi, chers Êtres Humains linéaires. La réalisation de ces événements qui vous ont été montrés a presque toujours échouée. Le désappointement a fait son apparition. « Je devais écrire un livre. J’ai essayé et je l’ai finalement fait… Mais rien ne s’est passé. J’ai réussi à trouver un éditeur, sauf que personne n’aimait vraiment mon livre. Je devais avoir tort. Pourtant, j’avais de grandes idées, et je les ai appliquées. Cependant, il ne s’est rien passé. »  

Chères entités incarnées, je vous connais. Je suis en train de parler à un bon nombre d’entre vous qui ont expérimenté de telles déceptions. Même si vous n’en avez jamais parlé à qui que ce soit, le sentiment d’échec est quand même là. Votre mental humain ne veut pas faire face à cette évidence. Il refuse de dire : « Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas eu une bonne communication avec l’Esprit. J’ai bel et bien reçu un message. Ensuite, j’ai agi, mais il ne s’est rien passé. » Ensuite, qu’avez-vous fait ? Qu’avez-vous fait de ces idées, de cette beauté, de ces actions que vous aviez planifiées, de ces choses qui vous ont été montrées et qui étaient vôtres… Après avoir expérimenté cet amer sentiment d’échec ? Vous avez placé le tout sur la tablette du placard et avez refermé la porte, en vous disant : « J’abandonne ces choses ! »  

Des amis vous ont peut-être dits : « Tu sais, je me souviens que tu as déjà essayé quelque chose, au cours des dernières années. As-tu fait une nouvelle tentative, dernièrement ? » Que leur avez-vous répondu ?  

« Non, j’ai essayé et j’ai échoué ! »  

Pardon ? Oh ! Voyez-vous à quel point vous êtes linéaires ? Comprenez-vous où je veux en venir ? Dieu ne vous a jamais dit de le faire immédiatement. Selon votre notion de temps, vous avez décidé où et quand. Envers et contre toutes pensées rationnelles et quantiques, vous l’avez essayé, pour ensuite le rejeter ou le placer sur la tablette du placard ! Vous ne prévoyez même pas de ressortir ce projet du placard, n’est-ce pas ? Voyez-vous à quel point vous avez une tendance linéaire ?  

Voici comment procède la pensée quantique. Elle accuse réception du message. Ensuite, elle revient de cette visualisation et elle célèbre cet événement. Elle considère qu’elle vient d’acquérir un billet pour un train qui va éventuellement se présenter en gare. Elle regarde attentivement le billet et constate qu’il n’y a pas de date. Cependant, ce billet est réel. Donc, cela lui suffit. Après la célébration, elle va s’asseoir et créer une attitude d’attente pour la synchronicité.  

Donc, cet Être Humain va maintenir l’état quantique de ce qu’il est, et garder un oeil ouvert sur la synchronicité qui va éventuellement se présenter, afin d’être en mesure de reconnaître le train lorsqu’il arrivera. Comprenez-vous cela ? Béni soit l’Être Humain qui, en ce moment, est assis ici, et qui est conscient de ce que je dis. Il y a des choses qui sont dissimulées, dans les messages que vous avez placés sur la tablette du placard. Certaines d’entre elles sont prêtes pour la réalisation. C’est maintenant le temps ! C’est un autre point de choix ou de décision. Elles n’ont pas fonctionné auparavant, car le moment n’était pas encore venu. La synchronicité, l’énergie et l’état quantique n’étaient pas au rendez-vous.  

Alors, qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Devenez quantique avec moi, pendant un instant. Quel genre de décisions aimeriez-vous reconsidérer ? C’est une invitation qui vous suggère de reconsidérer le moment présent. Vous pensiez d’une manière linéaire, et ceci a interrompu le courant de votre contexte spirituel de communication avec Dieu. Même si cette communication est normale ou naturelle, vous n’en étiez pas conscients. Vous savez que cette interruption a créé de la frustration et parfois de la colère, n’est-ce pas ? Vous avez peut-être tourné le dos à l’Esprit en vous disant : « Ça n’a pas fonctionné, donc je vais passer à autre chose. » ou : « Si ça n’a pas fonctionné, c’est peut-être que je ne suis pas aimé autant que je le pensais. » Ceci provient de la pensée linéaire et biaisée, mais ce n’est pas la réalité.

 

 

 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll

d204254e dans DEVENIR QUANTIQUE

L’année de l’Unité

L'année de l'Unité dans AU-DELA DU VOILE... 1068113

Au-delà du voile des illusions et de la confusion 

L’année de l’Unité de Kryeon, la Fraternité de lumière, Soria, l’archange Michaël et Amma

  Ce livre est l’un des premiers à aborder enfin le thème de ce que j’appelle « l’éléphant sous la table ». Cette expression a été employée pour décrire quelque chose dont tout le monde a connaissance, mais dont personne ne semble jamais vouloir parler.  

Parmi les systèmes de croyances qui existent, celui du nouvel âge est unique en ce sens qu’il ne repose sur aucun prophète, aucune histoire, aucune mythologie ni aucun livre fondateur en son centre. De plus, il n’existe aucun moyen d’en devenir membre. Il est très difficile de se joindre à une Église du nouvel âge, puisqu’il n’y en a que très peu ; d’ailleurs, celles qui existent ne représentent aucun consensus élargi et ne possèdent aucun siège national. Elles sont toutes indépendantes les unes des autres et ont pour objectif de permettre aux gens qui partagent les mêmes idées de se réunir et de méditer ensemble. On ne trouve aucun organisme national représentant le nouvel âge, aucun édifice central ou temple majeur, aucun collège voué à la formation de ministres du culte, et, bien évidemment, aucun endroit où envoyer de l’argent. Beaucoup de gens nous ont adressé des critiques à ce propos. À leur avis, puisque notre mouvement n’a pas d’autorité centrale, nous ne pouvons prétendre qu’il existe. Selon eux toujours, nous flottons au sein d’une réalité nébuleuse où tout est permis, où n’importe qui peut enseigner n’importe quoi. Je vais être très franc avec vous… Le nouvel âge donne en effet cette impression !  Mais nous enseignons que le divin est à l’intérieur de soi et que, de ce fait, chacun est son propre prophète. Quant à notre « livre fondateur », il réside dans la connaissance intuitive inscrite dans les cellules de chaque humain vivant sur la planète. Toutefois, ce sont bien les mêmes connaissances de base qu’on y retrouve. 

 

  Ayant eu le privilège de voyager un peu partout dans le monde au cours des 18 dernières années, afin d’enseigner et de canaliser Kryeon à l’intention de milliers de personnes, je peux vous certifier que cela est vrai. Peu importe à quelle culture les gens appartiennent, de l’Asie à la Russie en passant par l’Amérique du Sud et l’Europe de l’Ouest, un solide consensus se dégage quant à la manière dont les choses fonctionnent et sur ce qui se passe aujourd’hui. Une telle chose n’est vraiment pas dans la nature humaine, peut-on intuitivement penser, et pourtant j’ai pu faire partout le même constat. Un profond éveil spirituel se propage sur la Terre entière, et les mêmes connaissances de base semblent partout présentes, peu importe la langue ou la culture des gens.  

Quel est donc le message ainsi véhiculé ? Que Dieu joue un rôle plus important dans notre existence que nous ne l’avons cru jusqu’ici, et que même si toutes les formes possibles de culte ont leur place, la chose la plus éminemment pratique que les humains peuvent faire pour eux-mêmes consiste à explorer la possibilité de faire tous intégralement partie de Dieu et du plan conçu par lui, pour cet univers. Cette notion centrale met en lumière la raison pour laquelle les choses fonctionnement de la sorte. Elle donne aussi à chacun la maîtrise de sa vie, et ce, à un degré qu’il n’aurait jamais cru possible. Cette conscience n’élimine pas l’amour de Dieu, ni son infinie grandeur. Elle a plutôt pour effet de l’accroître. 

Toutefois, le mouvement du nouvel âge n’est pas de nature linéaire et ne correspond pas aux formes habituelles de spiritualité organisée qui ont été si simples et si faciles à suivre pendant des siècles. C’est justement ce qui le distingue de celles-ci. Nous ne « suivons » pas ; nous sommes nous, des meneurs. Ensemble, nous élevons la vibration de la planète et nous contribuons mutuellement à notre amélioration, le tout sans structure ni système organisationnel directif. Autrement dit, nous n’avons ni pape, ni mollah, ni prédicateur vedette, ce qui donne l’impression que nous n’avons aucune autorité capable de nous dire ce qu’il faut croire ou comment interpréter ce que nous entendons. 

Cette situation étant, une foule d’enseignants et de médiums offrent énormément d’informations par l’entremise de nombreux livres. Certains points de vue exprimés sont contradictoires, de sorte que de proposer un livre intitulé Au-delà du voile, des illusions et de la confusion est non seulement opportun, mais aussi courageux. Qui dit la vérité ? Que devrait-on croire ? et pourquoi observe-t-on des différences aussi marquées entre les idées défendues par les leaders spirituels qui font de leur mieux pour présenter leurs vérités et ce qu’ils reçoivent en provenance de l’autre côté du voile ? 

D’abord, de toute évidence, certains sont des imposteurs ! Oups ! On commence à entrevoir l’éléphant ! Dans un système où n’il existe aucun moyen de valider ou de vérifier l’authenticité des affirmations, n’importe qui peut s’improviser adepte du nouvel âge et prétendre être un guérisseur, faire du channeling ou posséder des talents de médium. De fait, c’est le cas de beaucoup de gens. Je peux en témoigner, et je vais maintenant vous rapporter un exemple illustrant bien en quoi consiste cet « éléphant ». Alors qu’on n’avait jamais entendu parler de Kryeon dans certains pays où je me suis rendu, après seulement quelques visites de ma part, une multitude de Kryeon était soudainement apparue ! Voyant les foules que j’attirais, des gens ont voulu en tirer profit. Ils ont fondé leurs écoles et leurs cultes en prétendant canaliser Kryeon, et on peut constater qu’ils sont toujours actifs aujourd’hui. Certains ont même posé des gestes politiques en tentant de m’empêcher de revenir dans leur pays avec mon équipe, et ce, en associant notre travail à celui d’un culte sectaire, dans le but évident de semer la peur à mon sujet dans l’esprit de leurs concitoyens. Pendant ce temps, ils se moquaient bien de ces derniers en continuant leurs activités sectaires, dupant ainsi la population de leur propre pays. 

Heureusement pour nous tous, la vérité finit toujours par triompher, et si vous usez de discernement, vous découvrirez assez vite si un individu est simplement un opportuniste essayant de tirer profit de ceux qui cherchent la vérité. Comme on dit communément, « suivez la trace de l’argent » et vous verrez si celui qui se proclame « enseignant spirituel » dégage vraiment de l’amour et reflète Dieu dans sa vie personnelle. 

Rappelez-vous que quiconque se consacre à l’étude Dieu finit par devenir une créature divine débordante de compassion, de bonté, de patience, d’humilité et d’une force spirituelle qui saura éveiller une résonnance de vérité dans votre cœur. Une telle personne n’érige pas des murs pour séparer les gens ; elle els encourage plutôt à s’unir. Si rien de cela n’est apparent, vous devez alors chercher ailleurs. Quant à ceux d’entre vous qui se trouvent dans d’autres pays et lisent ces lignes, je viens de vous indiquer comment discerner qui est réellement au service de la lumière. 

Grâce à ce livre, vous allez donc pouvoir entreprendre une étude qu’il est grand temps d’amorcer. Cet ouvrage se compose d’une série de textes d’auteurs et de channels de cette maison d’édition dont e but est d’expliquer l’inexplicable, c’est-à-dire comment les choses fonctionnent de l’autre côté du voile et comment on peut offrir des informations très divergentes et pourtant cohérentes, et faire en sorte que l’on comprenne comment et pourquoi elles sont transmises. Tout est affaire de perception, ce que l’ont peut d’ailleurs fréquemment observer dans la vie de tous les jours. Deux personnes peuvent être devant une même situation et avoir pourtant chacune une opinion différente sur ce qu’elles ont vu. C’est la même chose pour nous, sauf que c’est beaucoup plus compliqué. Chaque fois que nous partons explorer l’autre face de la réalité, nous amenons dans nos bagages nos opinions, nos filtres idéologiques et nos perceptions tridimensionnelles. Néanmoins, on exige de nous que nous soyons impartiaux et que nous parvenions à voir l’invisible. 

Martine Vallée, éditrice, est votre guide dans ce voyage, et elle mérite des félicitations pour avoir entrepris cette tâche difficile. Voilà enfin quelqu’un qui est prêt à réunir dans un même ouvrage ceux qui sont confrontés chaque jour à cette réalité et qui savent expliquer en toute franchise comment tout cela fonctionne, à la fois avant et pendant une séance de canalisation. Je sais que vous êtes nombreux à lire ces pages en français, puisqu’il s’agit de la langue de l’édition originale. J’ai bon espoir qu’un jour ce livre sera également disponible en versions anglaise, espagnole et allemande. Il le mérite ! 

Je suis channel, et il est donc normal que vous puissiez également entendre quelques mots de Kryeon, cette énergie angélique qui s’exprime justement depuis l’endroit dont nous venons de parler… de l’autre côté du voile. 

J’offre ceci avec toute mon estime et ma gratitude à une éditrice tout à fait unique sur notre planète ! 

Signé Lee Carroll.

barre dans AU-DELA DU VOILE...

L’énergie à votre disposition

L’énergie à votre disposition dans DOUZE COUCHES DE L'ADN 62248c47

 

 Bonsoir chers amis, je suis Kryeon, du Service Magnétique.
 

 

Voici donc que l’énergie est enfin là qui va nous permettre de faire ce que nous attendions depuis 3 ans. Mais avant de commencer ce voyage dans les explications ésotériques, je voudrais demander instamment à mon partenaire d’aller lentement, d’ignorer les distractions de l’esprit pour pouvoir bien comprendre.
 

 

Beaucoup d’instructions pour vous. Oh, chers auditeurs, il y aura certains participants de ce voyage avec nous ce soir qui vont demander : « Qu’est-ce que ce que Kryeon nous donne aujourd’hui a de pratique ? Quelle signification cela a-t-il pour moi ? » Et c’est là où nous voyons les choses autrement, chers Êtres Humains, car ce qui est ésotérique pour vous est pratique pour nous.  

   Voilà le pont que nous désirons construire ; vous donner ce soir une information qui pourrait bien sembler, à certains, tirée par les cheveux. Je vous garantis que nous allons en bousculer certains de la bonne manière. Il se pourrait même bien que nous abordions des sujets qui étaient auparavant tabous, pour tracer un beau tableau d’ensemble.
 
 

Donc, nous aimerions dire ceci à ceux qui sont là ce soir, pour l’enseignement et pour l’énergie. Pouvez-vous mettre de côté les perceptions de ce que vous pensez être votre réalité ? Pouvez-vous mettre de côté les perceptions de ce qu’on vous a dit être vrai, pour écouter la Vérité Divine ? Vous pouvez le faire. Allez-vous jouer cette partie avec nous ? Si oui, alors vous devrez accepter toute l’histoire.
 

 

Il s’agit de votre ADN, comme nous l’avons annoncé. Durant ces derniers jours j’ai rempli la tête de mon partenaire – ses têtes – (rires du public) de nombres. C’est l’impression que ça lui fait. Il ne peut pas expliquer ce qu’il reçoit, ou pourquoi il le reçoit ; il est coupé en deux, parfois en trois, sans rien y comprendre. Si je lui avais donné à l’avance des informations précises sur ce dont nous allons parler ce soir, il se pourrait qu’il n’ait pas pu parler. Ce qui n’est pas son genre. Mais nous allons parler clairement ce soir, parce que ce sera la fin de l’histoire et que vous avez besoin de l’entendre ; ce sont des choses que vous devez savoir. Vous êtes en plein au milieu du changement. Je vous promets que ce qui sera pour vous ésotérique ce soir sonnera vrai à vos oreilles.
 

 

Parlons de l’ADN. Mon partenaire vous en a expliqué par channeling… 10 couches au cours des derniers deux ans et demie. Chacune de ces couches est un nom hébreu de Dieu. 

   Nous n’allons pas vous redonner l’hébreu encore une fois, pour une bonne raison ; il nous a été rapporté que mon partenaire mélangeait tout (rires). C’est une belle langue, vous savez, mais pas quand c’est lui qui la prononce. Mais nous allons vous parler de chacune de ces couches. Il y a 12 couches, qui ont même des noms lémuriens, et nous allons vous les présenter encore une fois.
 
 

Révision :  

Nous vous donnons les numéros des couches comme des exemples, d’une façon numérologique, pour que cela ait un sens pour vous, dans un système énergétique qui vous est familier. Il ne s’agit pas vraiment de couches numérotées. Ça ne pourrait pas être. Nous vous avons souvent donné cette information.

   La dernière fois que nous sommes venus ici, même, nous avons dit que c’était comme l’eau du bain. Vous ne pouvez pas regarder l’eau du bain et dire : « Bon, alors, ici c’est l’eau chaude, ici l’eau froide, là il y a l’eau savonneuse… » Vous ne pouvez pas parler comme ça, c’est l’ensemble qui est l’eau du bain. Quand vous entrez dans la baignoire vous en faites l’expérience avec plaisir. Votre corps ne dit pas : « Oh mon Dieu, ici c’est chaud, ici c’est froid, ici il y a le savon… » Il se réjouit, tout simplement. 

L’ADN est comme ça, parce que c’est une énergie interdimensionnelle. Elle est, tout simplement. Vous ne pouvez pas la fragmenter, vous ne pouvez pas lui donner de numéros. Pourtant c’est bien ce que nous allons faire.
 
 

Pensez si vous voulez à une cuisine d’ADN ; vous avez les ingrédients que je vais vous indiquer, avant de les mélanger. Mais une fois qu’ils sont mélangés, ce qui est le cas en ce qui vous concerne, vous ne pouvez plus les numéroter, vous ne pouvez plus les compter. Pourtant nous allons encore une fois vous donner ces informations en faisant des catégories, seulement je vous le dis, ce n’est pas ainsi que nous voyons les choses. Nous allons les compter comme des ingrédients, si vous voulez. Parce qu’aucune d’entre elles ne fonctionne toute seule. C’est impossible. La complexité vient du fait que, même en le présentant comme nous le faisons, elles travaillent toutes ensembles, l’une avec l’autre, en fabriquant d’autres numéros.

   Il y a une raison et une logique numérologique derrière l’ordre que nous vous donnons, de 1 à 12.
 
 

Encore une fois vous allez voir, quand nous allons brosser dans son ensemble le tableau de l’ADN ésotérique et interdimensionnel qui est le vôtre, qu’il s’étend de 3 dimensions à des dimensions multiples. Il va de la couche biologique à la couche de Dieu. Voilà comment nous avons choisi d’organiser les choses, mais en fait elles ne sont pas comme ça.
 

 

Si vous voulez voir comment c’est vraiment, si vous pouvez avoir la bonne perspective, représentez-vous un cercle. Les différentes couches numérotées tournent dans le cercle selon ce qui est important au moment donné. Ce n’est même pas en 3D. Même ce que vous pouvez faire de mieux, la perception d’un ballon avec les différentes couches autour et une au centre, n’est pas exact. Mais c’est le mieux que vous puissiez faire. 

Ce que je peux vous dire, c’est que ce sont des couches à l’intérieur d’autres couches, voilà la vérité, qui se recouvrent, s’interpénètrent, qui se modifient l’une l’autre d’une façon terriblement complexe pour votre mental. Ce que nous faisons, c’est de tout compartimenter, de 1 à 12. Ce sont 12 couches interdimensionnelles d’ADN, même le numéro 1 est interdimensionnel, et je peux le prouver.
  Par  Lee Carroll canal de Kryeon 

mini-nouveau dans DOUZE COUCHES DE L'ADN   mini-nouveau    mini-nouveau

Le channeling

Gifs...PapillonsUn message de Lee Carroll pour ce tome VIII de Kryeon 

Malgré toutes les indications montrant le contraire, plusieurs personnes croient encore que le channeling est un instrument du diable, une expérience occulte, et qu’il est inapproprié dans un contexte spirituel. Ce préjugé provient évidemment de l’enseignement que nous avons reçu presque dès la naissance, issu directement des plus anciennes organisations religieuses établies sur la planète. 

La vérité est tout autre et si vous avez poursuivi votre lecture jusqu’ici, je vous félicite pour votre ouverture d’esprit. Il en est qui proclament que la simple lecture d’ouvrages comme celui-ci constitue une offense à Dieu ! C’est là un discours typique ; vous allez devenir la proie du diable si vous visitez ce site Internet ! (Vraiment !) Les représentants de la plupart des Eglises chrétiennes s’accordent à dire (ce qui n’est pas fréquent) que le channeling est mauvais ! Ils laissent entendre également que si vous vous adonnez trop souvent à de telles lectures, votre intelligence vous échappera peu à peu et les entités qui livrent ces messages s’empareront de votre esprit. (Soupir). 

Par définition, le channeling est le moyen même par lequel tous les livres sacrés de toutes les religions du monde, y compris la Bible, ont été écrits. Réfléchissez un peu. Quand on se donne la peine de se demander qui a écrit la Bible, on se rend compte aussitôt qu’elle est nécessairement l’œuvre d’humains. Si l’on se demande ensuite comment des humains ont pu écrire tous ces textes on commence à comprendre que seul le channeling a pu permettre aux mystiques de cette époque d’obtenir une telle information spirituelle et qu’il en est peut-être de même pour ceux d’aujourd’hui. 

Après la mort du Christ, le dénommé Saûl est devenu l’apôtre Paul et un fervent disciple du maître. A la suite d’une expérience spirituelle survenue sur le chemin de Damas, où il eut la vision d’un ange (dont certains disent que c’était le Christ), il n’était plus du tout le même homme. Dans son exaltation de néophyte, tandis qu’il était incarcéré en raison de sa foi, il écrivit des lettres à ses amis d’Ephèse, à son ami Timothée, aux Galates et aux Corinthiens. C’était un homme profondément spirituel, qui a fondé plusieurs communautés chrétiennes et contribué à répandre la doctrine du Christ, mais quand il rédigeait ces lettres à ses amis, il était loin de se douter que ses écrits seraient un jour considérés comme la sainte parole de Dieu. 

Longtemps après la mort de Paul, ses lettres furent découvertes et intégrées aux Saintes Ecritures. Comment de simples lettres écrites à des amis ont-elles pu devenir ainsi Ecriture sainte ? Tout simplement, les autres humains de sa foi ont trouvé dans ces textes une grande profondeur et  ont puisé une puissante énergie spirituelle. C’est là l’essence même du channeling ! 

Il y a mille quatre cents ans, le prophète Mahomet vécut une expérience semblable. Il reçut des révélations directement d’un ange et ce fut là l’origine de l’islam, l’une des plus grandes religions d’aujourd’hui. Avant d’aller plus loin, j’aimerais vous rappeler le message de base du prophète : l’unité ! Ce grand prophète a unifié les tribus arabes et leur a donné un Dieu unique, le Dieu d’Israël ! J’évoque la chose simplement pour ramener à votre mémoire ce que, en quatorze siècles, des hommes de pouvoir ont fait de ce message divin qui ne vous est peut-être pas aussi familier que les religions occidentales. 

Le pape, qui représente plus d’un milliard de catholiques sur cette planète (presque le sixième de la population mondiale), fait aussi du channeling… mais ne lui dites surtout pas ! L’Eglise repose sur un système qui permet à son chef d’occuper la « chaire de saint Pierre » (une relique du Vatican) et de livrer des messages spirituels. Selon une ancienne doctrine de l’Eglise, le pape est absolument infaillible au moment où il livre ces messages (il ne l’est plus quand il quitte le trône), car ceux-ci viennent directement de Dieu. Ce processus se dit, en latin, « ex cathedra » (« du haut de la chaire »), et c’est le pape lui-même qui y sert de canal ! 

Les charismatiques utilisent un système de révélation directe appelé « glossolalie » ou « don des langues », par lequel un fidèle, au cours d’une cérémonie, livre un message dans une langue étrange qu’il ne connaît pas, et souvent un autre vient en donner l’interprétation. Quand il ne s’agit pas tout simplement d’un spectacle (et c’est parfois le cas), ces messages sont très inspirants et considérés comme venant de Dieu. Encore du channeling ! 

La véritable définition du channeling est celle-ci : « la parole de l’Esprit (ou de Dieu)  telle que livrée à un humain, ou aux humains, pour leur information et leur illumination ». Au cours de l’histoire connue, cette parole fut souvent livrée par un messager angélique qui commençait son discours ainsi : « N’ayez crainte ». (Je ne suis toujours demandé pourquoi, jusqu’à ce que je me rende compte qu’il peut être assez terrifiant de voir apparaître soudain une créature interdimensionnelle à travers les murs !) Ces trois mots véhiculent aussi un message plus important : jamais un ange de Dieu ne livrera un message de peur. C’est souvent un message libérateur, salvateur, une réponse à une attente, des instructions, ou tout simplement un message de joie ! Les messages ainsi livrés de nos jours sont identiques, sous cet aspect, en ce qu’ils sont encore donnés par des entités angéliques qui perlent d’abord de l’amour de Dieu. 

Permettez-moi de faire une digression et d’avoir mon franc-parler. Tout d’abord, le « franc-parler » est la règle chez les gens normaux alors qu’il ne l’est pas souvent chez les politiciens, les ministres du culte, les prêtres ou toute personne occupant un poste public. Le climat de « rectitude politique » qui prévaut aujourd’hui fait en sorte que l’on doit s’exprimer de façon que le moins de gens possible se sentent offensés. Il en résulte que rien n’est jamais expliqué ni accompli adéquatement et que les véritables opinions ou sentiments ne sont jamais vraiment connus. 

Si donc vous vous sentez offensé par mes propos, faites une pause et respirez profondément… Il faut que vous sachiez que ma vérité m’appartient. Si votre vérité est différente de la mienne, soyez assuré que je respecte votre intelligence ainsi que votre droit d’exprimer cette vérité, tout comme j’exprime la mienne. Peut-être ferez-vous une meilleure lecture de ce livre si vous comprenez bien que je ne prends pas mes pensées pour autre chose que ce qu’elles sont. Je ne suis pas un prédicateur. Mon but n’est pas de vous fournir une autre petite boîte spirituelle où vous devriez vous enfermer en rejetant toutes vos croyances. 

Le véritable nouvel âge n’est pas dogmatique. C’est une philosophie, non une religion, ce qui explique jusqu’à un certain point pourquoi il n’a pas d’organisation, ni d’Eglise, ni de doctrine écrite. Au contraire, il englobe les gens de toutes les confessions et les invite à recevoir une information nouvelle afin qu’ils puissent vivre une expérience spirituelle plus intense. Il ne détruit rien et n’est aucunement directif dans sa présentation de nouvelles règles spirituelles. Si jamais mon discours semble l’être, je vous prie de m’en pardonner. Cela n’est dû qu’à mon exaltation de partager ma vérité, tout comme saint Paul…. 

Les livres de Kryeon sont présentés dans cet esprit, comme « une information d’amour visant à élever l’être humain ». Tous ces ouvrages mis ensemble tentent d’expliquer la relation existant entre l’humain et Dieu, sans plus. Le résultat ? Les gens vivent ainsi une meilleure spiritualité, font des choix plus éclairés dans leur vie et entrent dans une relation d’amour avec les autres humains, ainsi qu’avec la planète. Ils deviennent de meilleurs partenaires en amour comme en affaires et de meilleurs parents ou enseignants, et sont plus enclins à accepter des compromis ou à trouver des solutions dans les situations difficiles. Ce sont souvent eux qui cherchent à régler les conflits entre deux pays afin d’éviter la guerre. Ce sont eux aussi que nous aimerions avoir comme dirigeants ! N’est-il pas agréable de rencontrer une personne équilibrée qui rayonne d’amour et de tolérance et n’essaie pas de nous endoctriner ou de nous embrigader dans une organisation quelconque en nous demandant de l’argent ? Une telle personne sait nous écouter et nous nous sentons en sécurité avec elle. Voilà de quoi il est question ici. 

N’est-ce pas un peu différent de l’action d’une entité diabolique qui s’emparerait de votre âme à votre insu et vous conduirait vers des plans sombres ? Peut-être le temps est-il venu de modifier la perception générale du channeling afin qu’il devienne aussi respectable que la fréquentation d’une église. Bien sûr, ce n’est peut-être là qu’un rêve, mais je suis de ceux qui croient en la capacité de l’être humain à moderniser son approche et à acquérir une pensée plus équilibrée. Je veux que l’on me considère comme un auteur s’adressant à la meilleure partie de l’être humain, et non au plus bas dénominateur commun (comme en publicité ou en politique). Je crois profondément en l’humanité et aux changements que je vois se produire dans la nature humaine. Je suis aussi un optimiste qui croit que nous sommes faits pour la paix sur le Terre et que nous commençons à le comprendre. Nos bulletins de nouvelles reflètent la douleur d’une conscience terrestre en transformation –la disparition d’un vieux modèle et le début d’un nouveau – et non la fin de tout. 

Je crois, quant à moi, que Dieu est vivant et bien portant dans l’Esprit humain, et qu’il désire entretenir une conversation spirituelle avec des êtres humains ordinaires. Mon Dieu ne se cache pas derrière un rideau. Mon Dieu me célèbre comme une partie de lui-même. Mon Dieu vit en moi quotidiennement et apporte la joie dans ma vie, puisque je fais partie intégrante de la création. Kryeon est un ange. Il/elle me donne au sujet de cette planète des informations inspirantes, adéquates, valides et porteuses d’amour. J’apprécie le fait de pouvoir partager l’amour de Dieu avec l’humanité. Que vous puissiez lire mes mots et qu’une amitié auteur-lecteur puisse se développer entre nous, les membres d’une même famille spirituelle. 

Lecteur, lectrice, je vous estime et vous respecte. 

par Lee Carroll canal de Kryeon 

Le channeling dans NOUVEAU DON DE LUMIERE channeling

Bernie : l’oiseau qui avait peur de voler

Bernie : l'oiseau qui avait peur de voler dans NOUVEAU DEPART crbst_2_20oiseaux_20sur_20branche_20fleurs_20roses

Pour les enfants de tous âges : Dallas, Texas 1998  

Bernie avait grandi dans un nid très haut perché. Peut-être savez-vous comment les oiseaux apprennent à voler ? C’est plutôt spectaculaire, et ça fait peur, aussi ! Quand les enfants oiseaux sont prêts, maman et papa oiseaux les poussent hors du nid au moment où ils ne s’y attendent pas ! Le saviez-vous ? Les oiseaux tombent tout naturellement, mais très vite ils savent qu’ils doivent étendre leurs ailes, commencer à battre des ailes. Et lorsqu’ils le font, soudain le vent se met à les soulever et, hop les voilà en train de monter ! C’est un peu dur de tomber jusqu’au moment d’étendre les ailes pour voler, mais maman et papa oiseaux ne peuvent pas leur apprendre à voler quand ils sont dans le nid. Pensez-y un peu ! On ne peut pas vraiment voler dans un petit nid. 

Mais Bernie ne voulait rien savoir de tout ça. Il avait vu sa sœur, au moment où on l’avait poussée hors du nid très tôt un matin, et il l’avait regardée tomber, tomber, tomber, et encore tomber. Mais à la toute dernière seconde, elle avait déployé ses ailes et s’était mise à battre des ailes comme une désespérée. Finalement, elle s’était envolée ! Mais Bernie avait eu l’impression qu’avant de savoir quoi faire, elle avait failli s’écraser au sol, et il avait pris peur. Il ne voulait pas entendre parler de voler ! Il se disait : « Je ne vois pourquoi je devrais voler ! Il y a quelque chose qui ne va pas, dans toute cette histoire ». 

Bernie arriva à convaincre son frère Bobbie que tout ça, s’était stupide. Bobbie non plus ne voulait pas apprendre à voler, alors il alla en parler à sa maman. Il lui annonça qu’il ne voulait pas voler parce qu’il avait peur et qu’en fait il n’en avait vraiment pas besoin, parce que dans le nid, c’était chouette, et que c’est là qu’il voulait rester ! Sa maman le regarda bien dans les yeux, puis aussitôt le poussa hors du nid ! Bobbie tomba, tomba, et juste au bout de la chute, il ouvrir les ailes, puis battit des ailes encore et encore, et pris enfin son essor. 

Bernie avait tout vu. Il était le plus jeune, ayant éclos au moins deux minutes après tous les autres, et il savait qu’il serait le prochain à devoir apprendre. Il se disait : « Tant pis si mon frère et ma sœur ont vécu ça ! Personne ne me poussera hors du nid parce que je n’ai pas besoin de voler. Ce n’est pas pour moi ! » Il dut mijoter un plan. 

Une nuit où tout le monde dormait, il trouve une ficelle. C’était quelque chose que papa avait apporté dans le nid pour le consolider. Parfois, lorsqu’on construit un nid, on utilise toutes sortes de matériaux pour le renforcer, et Bernie avait trouvé une ficelle au milieu des branchages et des pailles dont était fait le nid. Il décida d’attacher un bout de cette ficelle à sa patte, et l’autre bout à une partie solide du nid : ainsi, quand sa maman le pousserait hors du nid au moment le plus inattendu, il ne tomberait que de quelques centimètres et cela le sauverait de la chute. [Les enfants rient.] Hi ! Hi ! C’était un bon plan ! 

Le problème, c’est que Bernie n’était jamais allé à un camp scout pour oiseaux. Alors il ne savait pas bien faire les nœuds d’oiseaux ! Du mieux qu’il put, il fit un nœud qu’il pensait solide et qu’il s’arrangeait pour cacher en faisant toujours face à sa maman lorsqu’elle s’approchait. Bien sûr, la nuit suivante, pendant qu’il dormait, sa mère le poussa hors du nid ! 

Ça a marché ! Il passa par-dessus bord, et la ficelle tint bon. Il était là, suspendu à quelques centimètres dans les airs. Il faisait plutôt sombre, et maman, pensant que son Bernie était en train d’apprendre à battre des ailes et à voler, se recoucha. Bernie resta suspendu en silence, se pensant très brillant. A l’aide de son bec, il grimpa le long de la ficelle et retrouve sa place toute chaude dans le nid. Il était si heureux de n’avoir pas eu à tomber et à voler comme son frère et sa sœur ! Puis il se rendormit. 

Le lendemain matin, quand sa maman se réveilla, elle le vit encore dans le nid, avec la ficelle et tout, et lui demande : « Bernie, qu’est-ce que fais ici ? » De son bec, elle montrait la ficelle qu’il avait oublié d’enlever de sa patte, et elle était fâchée. « Je crois qu’il est grand temps que papa s’en mêle, s’exclama-t-elle. Tu vas l’entendre ». 

Bernie se disait : « Quel idiot ! J’ai oublié d’enlever la ficelle ! Maintenant, c’est papa qi va s’en mêler. Sapristi ! » 

Eh oui ! Finalement, papa revint au nid. C’était un très grand oiseau couvert de nombreuses plumes. Il lui faisait un peu peur à cause de sa taille. Mais c’tait un bon père très aimant, et il demande à Bernie : « Alors, qu’est-ce qui se passe ? Tous les oiseaux volent, tu n’as qu’à regarder autour de toi ! Tout le monde vole. C’est ça être un oiseau ! Et tu dois apprendre ? Pourquoi ne veux-tu pas voler ? Pourquoi ? » 

Bernie réfléchit un instant et répondit : « J’ai peur, papa ». « Pourquoi as-tu peur ? » lui demanda son père. « Regarde ta sœur, ton frère, mi, ta maman, nous volons tous. Jette un coup d’œil alentour ! Tes amis volent … les oiseaux volent Bernie, et tu es un oiseau ». 

« J’ai peur, papa, parce que là, il n’y a rien ! Tu parle de l’air qui est censé soulever nos ailes. Il est invisible. Et puis, ça risque de rater ! As-tu vu mon frère et ma sœur, quand ils sont tombés ? Il s’en est fallu de peu qu’ils ne se tuent ! » 

Son père réfléchit un instant. « Même si tu ne peux pas voir l’air, Bernie, il passera sous tes ailes. Tout ce que tu as à faire, c’est de les déployer pendant que tu descends, et l’air va te ramasser. C’est ainsi que nous faisons tous pour voler. C’est invisible, mais ça existe vraiment ». 

Bernie réplique : « C’est juste de la magie. On ne peut pas voir l’air, tu ne peux pas affirmer qu’il y a de l’air, parce que t ne peux pas le voir. Il n’est pas là. Peut-être bien que la magie, ça marche pour toi, pour maman, pour mon frère et ma sœur, mais moi, il faut que je le voie avant de pouvoir y croire. L’air est invisible. Comment puis-je savoir que tu n’es pas en train de me jouer un tour ? Je ne sais pas comme vous volez, mais l’air, ça n’existe pas, parce que je ne peux pas le voir ». 

Bernie fit une pause, puis continua : « Papa, voilà ce que j’ai trouvé. Regarde, pourquoi faut-il que je vole ? J’ai envie de créer une nouvelle espèce d’oiseaux qui s’appellerait l’oiseau-marcheur » [rires] « Pourquoi faut-il que je sois comme tout le monde ? J’airai une vie agréable ? Je descendrai en marchant le long du tronc d’arbre, je trouverai les vers de terre, puis je remonterai au faîte de l’arbre. J’aurai une vie agréable. Quelque part, je me trouverai une femme oiseau-marcheur et nous aurons des enfants oiseaux-marcheurs. Une nouvelle espèce naîtra. Un jour, ils regarderont en arrière et proclameront ; « C’était le commencement de la grande espèce nommée l’oiseau-marcheur ». 

Le père de Bernie le regarda pendant très longtemps. Il marmonna tout bas : « Oiseau-marcheur ? » Il roula des yeux. « D’accord Bernie, j’ai l’impression qu’il es temps que Sigg t’examine ». 

« Qui c’est, Sigg ? » demanda Bernie après une hésitation. 

« Eh bien, c’est le docteur spécialiste du cerveau chez les oiseaux. [rires] Nous allons devoir aller le chercher pour qu’il te voie. Mais Bernie, l’oiseau docteur du cerveau est très susceptible. Quand il viendra, ne l’appelle pas docteur Cervelle d’oiseau ! [rires] Fais attention de bien l’appeler Monsieur l’Oiseau, docteur du cerveau. Aucun docteur ne veut qu’on l’appelle docteur Cervelle d’oiseau ». [rires] 

« Papa, ça m’est égal ce que le docteur Sigg va me dire ! Personne ne peut me convaincre que l’air existe pour vrai. Je ne peux pas le voir ». 

Alors, tout arriva. Au beau milieu de la nuit, une fois Bernie endormi, sa mère s’approcha de lui sans faire de bruit et, tout doucement, rongea la ficelle qu’il portait encore pour être en sécurité. Puis elle le poussa hors du nid ! Tout s’est passé très vite ! Il tombait, tombait, et c’était une expérience horrible ! Il était terrifié et se sentait glacé d’effroi. Il regardait défiler près de lui l’écorce de l’arbre et voyait le sol filer vers lui à toute allure. Il se disait : « Je dois déployer mais ailes, mais je ne crois pas à l’air. Je ne peux pas y croire parce que ce n’est pas réel : je ne peux pas le voir. Je ne peux pas y arriver ! » 

Effectivement, comme prévu, il ne déploya pas ses ailes, piquant droit vers le sol, sachant qu’il allait se retrouver bec le premier et finir enfoncé comme un piquet… les pattes pointées en ‘air ! Il allait finir sa vie pétrifié, le bec planté dans la terre. Personne ne serait capable de le sortir de sa fâcheuse position et il deviendrait une statue dans le parc. Il était bien au courant de ce que les oiseaux faisaient aux statues d’humains dans les parcs et il ne pouvait s’empêcher de se demander ce que les humains feraient à une statue d’oiseau ! Soudain, Bernie se réveilla. Ce n’était qu’un rêve ! [rires] Quel cauchemar ! 

Hum ! hum ! 

Le matin suivant, Bernie se réveilla comme d’habitude. Effectivement, Sigg, l’oiseau docteur du cerveau, était là. Il était bien à l’heure. « Bonjour, Bernie », lança-t-il. 

« Bonjour, monsieur le docteur Cervelle d’oiseau ! » 

« Je m’appelle Oiseau, docteur du cerveau, dit Sigg. Ne l’oublie pas, fiston ! » 

« D’accord, docteur Cervelle d’oiseau ». 

« BERNIE ! » s’exclama le docteur. 

« Désolé ! Désolé ! » dit Bernie, mais il ne l’était pas ! [Les enfants rient] 

« Bernie, de quoi as-tu peur ? » demanda le docteur avec sincérité. 

Bernie dut encore s’exécuter. « Je n’arrive vraiment pas à croire à l’air ! Je n’arrive pas  à le voir non plus. Je sais que vous volez tous… hop, hop, hop ! (Bernie se moquait de ceux qui volent). Mais a ne marche tout simplement pas pour moi parce qu’il faut que je le voie, monsieur le docteur Cervelle d’oiseau… Monsieur ! »  Sigg se renfrogna encore devant cette gaffe délibérée. Bernie s’amusait follement, sachant fort bien que le docteur Sigg n’aimait pas être appelé Cervelle d’oiseau. Pourtant, chaque fois qu’il s’adressait à lui, Bernie répétait « docteur Cervelle d’oiseau, Monsieur ». Ça minimisait les choses. D’une certaine façon, ça lui plaisait assez. 

Sigg dit à Bernie : « Bernie, tu as peur parce que tu ne peux voir l’air. Mais de quoi as-tu vraiment peur ? »    « Bien… docteur Cervelle d’oiseau, Monsieur, j’ai peur de tomber et de m’écraser contre le sol, qui a l’air de se précipiter trop vite vers les oiseaux quand ils tombent de leur nid. J’ai peur ! » Bernie trouvant que c’était là une question stupide, il donner une sorte de réponse stupide.  « Qu’est-ce qui fait tomber les oiseaux, exactement ? » demanda Sigg à sn jeune élève.  « Bien, hum, j’imagine que c’est la gravitée, déclara-t-il. 

« Hum… la gravité ». Sigg fit une pause. « Tu sais, Bernie, tu ne peux pas vraiment voir la gravité maintenant, n’est-ce pas ? » Bernie réfléchit un peu. « Bien non, c’est vrai, je ne peux pas la voir ».  « Mais tu crois à la gravité ? Montre-la moi !» Bernie se concentra, puis ajouta : « Hé bien, je peux vous montrer la gravité. Si je saute hors du nid, je cours vers ma mort. Ha ! Ha ! C’est ça, la gravité ! » Il était tout fier d’avoir répondu à cette question difficile. 

« C’est exactement ça ! C’est tout à fait vrai ! s’exclama le docteur. Tu peux prouver que ç a existe aussitôt que tu sautes hors du nid. Bernie, tu peux aussi prouver que l’air existe quand tu sautes hors du nid, parce que l’air est là exactement comme la gravité. Tune peux pas le voir, mais il est vraiment là. » 

Bernie n’aimait pas le tour que prenait cette conversation. Sigg, de son côté, avait terminé sa consultation, alors il partit… par la voie des airs. Au lieu de prendre son essor vers le ciel, il sauta hors du nid, s’élança vers le bas en piqué, comme s’il tombait, en criant en direction de Bernie. 

« La gravité, Bernie ! » criait-il en tombant droit vers le sol. « L’air, Bernie ! » ajouta-t-il au moment où il se redressait, les ailes toutes déployées. Puis, tout doucement, il disparut au loin. On pouvait entendre le docteur Cervelle d’oiseau chanter en s’envolant ; « Les deux sont invisibles, mais les deux sont réels ». Bernie resta longtemps immobile. Il réfléchissait, sans arrêt. Finalement, il conclut ; « Vous savez, monsieur l’Oiseau docteur du cerveau a raison. Ce n’est pas parce que ne peux pas voir quelque choses que ça n’existe pas. La gravité est toujours là. Peut-être que l’ai aussi. C’est de ça que j’ai vraiment peur ! Je ne pourrai pas le savoir tant que je n’aurai pas essayé. » 

Sigg, l’oiseau docteur du cerveau, avait fait prendre conscience de ceci à Bernie : il est intéressant qu’il existe quelque d’invisible, comme la gravité ; mais vous devez savoir que ç existe, sinon la chute pourrait vous tuer. Il avait fait remarquer que Bernie ne pouvait pas croire en quelque chose d’aussi merveilleux que le vol, qui utilisait de l’air invisible. Bernie comprit que ce dont il avait vraiment peur, c’était la gravité ! Peut-être l’air invisible serait-il comme la gravité invisible, mais est-ce qu’il le sauverait ? Bernie décida de voler le lendemain. Il allait être courageux et l’annoncer à tous les oiseaux de la forêt et dans tous les autres nids. Il l’annoncerait même à tous les bébés oiseaux qui le regarderaient : « J’vais l’faire ! J’vais l’faire ! » 

Le lendemain matin, Bernie se tenait sur le rebord du nid. Comme tous les habitants des nids étaient au courant de son problème, il y avait un gros rassemblement. C’était comme chaque fois que l’oiseau docteur du cerveau rendait visite à un oiseau : tout le groupe le savait. Ça, ce sera le sujet d’une autre histoire. Bernie se tenait donc bien droit. Encore une fois, il clama à la ronde qu’l était temps de faire confiance à cette chose invisible qui s’appelait l’AIR ! Il parla longtemps de la foi et des choses invisibles, puis, courageux et solennel, il se lança dans l’air léger et commença son plongeon hors du nid ! 

Il se retrouve immédiatement suspendu quelques centimètres plus bas, ayant oublié de dénouer la ficelle ! [rires] Bernie était très gêné et humilié. La forêt entière était morte de rire ! même les non-oiseaux riaient, les souris et les écureuils aussi ! L’écho de la forêt résonnait à ses oreilles : « L’oiseau-marcheur, le grand oiseau-marcheur ! » Alors, il sut que tout ce qu’il avait raconté avait été répandu alentour. Il fallait corriger le tir. 

Il grimpa le long de la ficelle, la rongea pour s’en libérer, prit une autre bouffée de cette choses invisible appelée air, et regarda alentour. La forêt avait retrouvé son silence. Les bébés oiseaux ne font pas ça d’eux-mêmes, vous savez ! Ils sont habituellement surpris dans leur sommeil et jetés hors du nid au moment où ils s’y attendent le moins. Ils ne le font jamais d ‘eux-mêmes. D’une certaine manière, les autres oiseaux savaient ce qu’ils voyaient était inhabituel. Les adultes se souvenaient de ce que ça leur avait fait la première fois. Bernie, l’oiseau qui hésitait à voler, le fondateur de la nouvelle espèce « l’oiseau-marcheur » se préparait à se jeter en bas du nid, cette fois-ci sans ficelle ! 

Il se mit à descendre. La peur s’empara de lui aussitôt, alors qu’il tombait à pic vers le sol. Ce n’était pas un rêve. Cette fois, c’était réel ! Alors qu’il regardait l’écorce de l’arbre défiler devant lui et le sol se précipiter vers lui, il entendit une voix à l’intérieur de lui. Elle lui disait : « Tes ailes ! Tes ailes ! Sors tes ailes ! » 

« Je suis terrifié ! J’ai peur ! » hurlait Bernie dans sa tête. Alors, finalement, tout comme l’avaient fait sa sœur et son frère, au dernier moment il déploya ses petites ailes boudinées qui n’avaient jamais servi et commença à battre des ailes. Effectivement, ce support invisible appelé air le prit en charge. La magie du vol qui avait été bonne pour sa mère, son père, sa soeur et son frère prit la relève. Il senti l’air le portant, le poussant vers le haut. Ça y était, il prenait son essor ! 

Bernie ne pouvait s’en lasser.il vola tout le jour. Il voltigeait, il voltigeait .. Il vola aussi haut qu’l le put jusqu’ à ce que ses ailes soient fatiguées, puis il célébra cette chose invisible que tous appelaient AIR. Il planait autour des arbres en criant : « Regarder, je vole ! » Comme si aucun oiseau ne l’avait jamais fait avant lui ! Tous applaudirent – non pas parce qu’il volait, mais en raison de son courage, puisqu’il avait fait ç tout seul, de lui-même. 

Voilà une histoire toute simple, n’est-ce pas ? C’est un peu drôle de penser à Bernie et à sa confiance en l’invisible. Maintenant, nous allons vous révéler ce que tout ça peut bien vouloir dire pour vous tous. Certains le savent déjà n’est-ce pas ? Mes petits, il y a un ange avec vous en ce moment même. Il est né avec vous, et vous pouvez lui parler chaque fois que ça vous chante. C’est un ange agréable, et il vous aime. Il a l’esprit d’un enfant, il sait même comment vous pensez. Cet ange aime jouer avec les mêmes jouets que vous, et il grandira avec vous au fur et à mesure. Il sera toujours disponible prêt à vous aider en tout temps. 

Maintenant, certains d’entres-vous pourraient dire : « Je n’en vois aucun » C’est parce qu’il est invisible, exactement comme l’air l’était pour Bernie. Nous pouvons aussi vous assurer que cet ange vous soutiendra même quand vous connaitrez des difficultés, ou que vous serez tristes et que tout ne marchera pas comme vous le voulez. C’est un ange qui vous soutient à l’aide d’une énergie invisible, même quand vous êtes en train de tomber dans l’obscurité de la peur. Nous voulons que vous vous le rappeliez, car cet ange vous accompagnera toute votre vie. Il est veau, il est invisible, mais tout comme Bernie l’a découvert, il est très, très réel. 

Peut-être voudriez-vous en savoir plus sur votre ange ? Vous n’avez qu’à le lui demander ! Même s’il est possible que vous ne puissiez ni le voir ni l’entendre comme une personne réelle, l’émotion de l’amour et de l’amitié sera la preuve qu’li est là ! 

Et vous les adultes ? Où est passé votre ange enfant. Est-il encore avec vous, ou l’avez-vous mis à la porte en grandissant ? A-t-il ri en écoutant l’histoire de Bernie ? Peut-être est-il temps de le trouver, car il ne vous a jamais quittés. Il est votre compagnon pour la vie, et il vous fait signe de sortir jouer avec lui. Alors, vraiment, c’est une histoire pour les adultes, car ce n’est pas l’enfant qui éprouve cette peur, mais bien l’adulte. C’est la peur de celui qui ne veut pas quitter le nid de l’intellect et de la réalité tangible pour s’envoler vers les hauteurs de l’enfant retrouvé, du jeu retrouvé, et de la joie de croire en l’invisible. Nous célébrons notre temps passé avec vous, chacun de vous. 

Et il en est ainsi.  Kryeon canalisé par Lee Carroll 

oiseau10 dans NOUVEAU DEPART

Quelques concepts ardus

Quelques concepts ardus dans FRANCHIR LE SEUIL MILLENAIRE plantes-feuilles-00020Je découvre que ma vie de channel est essentiellement consacrée à la traduction. La traduction de ce que Kryeon a appelé le « troisième langage » est la transcription de la voix de l’esprit en langage humain. Dans mon cas, il s’agit de l’anglais. Je sais que certains d’entre vous lisent cet ouvrage dans l’une des onze langues dans lesquelles on a donné l’autorisation de traduction.  

Aussi êtes-vous en train de lire la traduction d’une traduction ! Au cours de ces dernières années, Kryeon a poursuivi sans cesse la transmission de concepts difficiles à appréhender, dans quelque langue que ce soit. J’ai souhaité commencer ce livre en vous fournissant ma version et mes explications personnelles concernant certains des concepts les plus difficiles que Kryeon ait jamais délivrés. Ainsi, j’espère rendre certaines des communications qui vont suivre plus claires et plus aisées à comprendre.  

Je vais maintenant parler de plusieurs concepts et d’une métaphore que Kryeon a présenté à diverses reprises. Au cours de cet exposé, je vais aborder les idées suivantes, telles qu’elles ont été énoncées par Kryeon au cours de ses channelings :  

1. Le temps « du moment présent » (et temps variable) ;  

2. la réalité humaine ;  

3. la dimensionnalité et la métaphore du train;  

4. l’âme humaine éternelle – tous des sujets légers et anodins, n’est-ce pas ?  

Le temps « du moment présent »     

Bon, d’accord, le temps c’est le temps. Je jette un regard à une horloge et elle fonctionne toujours à la même vitesse. En outre, les scientifiques dont l’occupation consiste à mesurer le temps nous ont offert des horloges atomiques parfaitement réglées et variant de moins d’une seconde en mille ans. Ainsi, on pourrait dire que le temps est absolu et que la science l’a démontré, n’est-ce pas ?  

En réalité, c’est l’inverse qui est vrai. Le temps est variable et la science l’a également prouvé. Kryeon déclare que nous  vivons dans un monde à quatre dimensions. Les scientifiques qualifient ce monde de « trois-plus-un », mais j’aborde là le sujet de la dimensionnalité que nous traiterons plus tard. Je dois vous apprendre, au cours de cet exposé, que Kryeon considère le temps comme l’une des quatre dimensions que nous autres, humains, voyons comme notre réalité. Les scientifiques viennent de l’admettre récemment. Toujours selon Kryeon, chacune de ces quatre dimensions est variable et conceptuelle par nature : longueur, largeur, hauteur et temps. Il y en a quatre. Notez également qu’aucune d’entre elles ne définit les choses – elles ne sont que des concepts. Mais nous en dirons davantage à ce sujet plus tard.  

Bien que nos horloges avancent à une vitesse bien précise et apparemment dans une seule direction (en avant), l’un de nos plus grands scientifiques a pensé autrement. En 1905, Albert Einstein découvrit la théorie de la relativité expliquant la relativité du temps. Bien entendu, je ne vais pas essayer de vous expliquer E = mc² dans ces pages. Je suis le channel, pas le scientifique (n’êtes-vous pas contents ?). Mais j’aimerais vous faire connaître le point essentiel qu’Einstein mit à l’époque en évidence.  

Il déclara que le temps est une variable (ou relatif) selon la vitesse à laquelle vous vous déplacez. Il nous fournit, à cet égard, le paradoxe de l’horloge. Il s’agit là d’un exemple fictif amusant concernant les voyageurs de l’espace quittant la Terre et voyageant à une vitesse presque égale à celle de la lumière en direction d’un lieu extrêmement lointain, puis revenant sur la Terre. À leur retour, tous ceux qu’ils avaient laissés derrière eux avaient considérablement vieilli ! Apparemment, le temps s’était écoulé beaucoup plus rapidement sur la Terre ou bien alors s’était écoulé plus lentement pour les voyageurs. Cependant, dans chaque cas, leurs horloges respectives semblaient être restées constantes ! Selon Einstein, l’explication réside dans le fait que la variable de la vitesse a pu altérer le cours du temps. Donc, le temps est en relation étroite avec la vitesse. Cette théorie parut sensée aux scientifiques mais ne put être prouvée jusqu’au jour où l’accélération d’une petite particule révéla qu’Einstein avait raison. À peu près à la même époque, les astronomes démontrèrent également que la théorie d’Einstein selon laquelle la gravité infléchissait le cours de la lumière était exacte. Nous savons donc, grâce à un grand scientifique, que le temps est, en fait, une variable.  

Je vous propose une autre métaphore à ce sujet; elle est reliée au train de la réalité dont nous discuterons plus tard. Deux trains quittent une gare au même instant. L’un va plus vite que l’autre et arrive donc à destination le premier. Les horloges, dans chacun des trains, indiquent exactement la même heure, mais l’un des trains arrive plus tôt. Vous pourriez penser: « C’est évident. » Cependant, la réalité de notre train humain ne perçoit que le temps exprimé par l’horloge. Nous n’avons pas conscience d’une dimension qui permet un autre genre de temps, par exemple un temps de nature interdimensionnel. Dans le cas de notre analogie, celui-ci correspondra à la vitesse du train sur lequel nous nous trouvons.  

Pourquoi raconter cette histoire ? Afin de faciliter la compréhension de concepts tels que le TEMPS PRÉSENT et la RÉALITÉ. Ce temps a été maintes fois mentionné dans les travaux de Kryeon. Depuis le début, Kryeon nous répète que nous nous trouvions situés dans une dimension temporelle erronée appelée le TEMPS LINÉAIRE. Le cadre temporel décidé par Dieu est celui du TEMPS PRÉSENT. Pour nous, il est linéaire. Ce temps linéaire peut bien être « erroné » selon Kryeon, il n’empêche que, à mon avis, c’est ainsi que les choses fonctionnent. Pour moi, toute chose se meut le long d’une voie toute droite. En parcourant cette voie, une ligne temporelle est créée représentant ce que j’ai fait hier (le passé), ce que j’accomplis aujourd’hui (le présent) et ce que j’ai prévu de faire demain (le futur). Peut-il exister quelque chose de plus banal et simple à comprendre ?  

Cependant, Kryeon appelle ceci un attribut manufacturé pour notre existence à quatre dimensions. En outre, il évoque (au cours de ses channelings scientifiques) différentes dimensions temporelles situées dans d’autres parties de notre univers « visible ».   Ce qui est le plus drôle, dit-il, c’est que nous sommes d’ores et déjà dans le maintenant, mais que notre perception linéaire est quelque chose qui a été « rajouté » par-dessus afin de nous rendre plus à l’aise par rapport à tout cela. Il pose la question suivante : Comment appelez-vous le présent ? Bien entendu, la réponse est que nous l’appelons aujourd’hui ou maintenant. Il poursuit en nous interrogeant : Lorsque vous serez rendus à demain, comment l’appellerez-vous ? La réponse est à nouveau aujourd’hui ou maintenant. Puis, il nous demande ; Et demain (devenu votre aujourd’hui), lorsque vous regardez en arrière, comment nommez-vous le passé pendant que vous y vivez ? La réponse est encore : aujourd’hui ou maintenant. Kryeon met l’accent sur ces points précis et déclare que quelle que soit la façon dont les humains considèrent  le passé ou le futur, il s’agit toujours d’aujourd’hui ou de maintenant au moment où il se déroule. Donc, le maintenant représente toujours notre réalité et la mienne, et le passé et le futur ne sont que de simples concepts. Ainsi, vous êtes constamment dans le maintenant.  […] 

Le temps du moment présent est circulaire. Tout ce qui fut ou sera jamais est ici, présent sous une forme ou une autre. Nous sommes placés au centre du cercle temporel. Tout ce que nous avons accompli est toujours avec nous maintenant. (Possédez-vous des photos de ce que vous avez fait il y a quelques temps ? Et que dire de vos souvenirs ?) Tout ce que vous avez réalisé dans le passé est avec vous en cet instant précis et compose votre réalité. Le futur, bien que non manifesté dans votre réalité présente, existe en qualité de « manifestions potentielle » dans votre cercle du moment présent. Il est donc lui aussi présent avec vous maintenant. Ce cercle subit une distorsion par une énergie que l’on appelle notre réalité, réalité constituée de notre présent, de notre passé et des potentialités de notre futur. Kryeon ajout qu’en manifestant (ou non) ces potentialités, la distorsion de la boîte de notre réalité varie. 

par Lee Carroll Channel de Kryeon 

plantes-feuilles-00020 dans FRANCHIR LE SEUIL MILLENAIRE

La grande transition

divers                                    divers

 

Les pages des prochains channelings et les précédentes communications (les livres I et Il de Kryeon) vous raconteront clairement l’histoire qui s’est produite au cours des dernières années sur Terre. C’est en raison même de votre travail que je suis ici.  

   J’accomplis mon service en réponse au changement survenu sur la planète, un changement que vous avez créé. En tant qu’individu vous pourriez dire: « Je ne me souviens pas avoir fait quelque chose de spécial. Qu’ai-je pu bien faire? » Au niveau planétaire, cependant, les humains ont peu à peu élevé la vibration de la Terre, rendant ainsi possible un avenir que personne n’avait prédit!…  

   Il y a maintenant de nombreux changements auxquels vous devez faire face. Et mon travail ici ne consiste pas seulement à faciliter les choses pour votre croissance au plan du magnétisme, mais aussi à vous donner en tout amour l’information au sujet de ce qui se passe. Tout ce que je fais ici n’a qu’un seul objectif : vous communiquer un sentiment de paix face aux changements en cours, et vous donner une information d’une Alchimie humaine logique si évidente que vous accorderez vous-même à votre entité le droit de prendre le pouvoir qui vous appartient. Ces changements peuvent engendrer une grande peur chez les personnes qui ont l’habitude de tout dramatiser dans leur vie afin de maintenir leur niveau de stimulation. Il y aura toujours des humains qui feront cela pour se sentir à l’aise. Méfiez-vous des prophètes de malheurs qui répandent la peur dans le but de contrôler les autres ou pour attirer l’attention sur eux. Le prophète qui vous dit que le ciel va vous tomber sur la tête recevra beaucoup plus d’attention que celui qui dit qu’il ne tombera pas.  

   Cela correspond à un ancien concept de l’énergie et ce n’est plus approprié pour vous. Le nouveau système d’énergie dans ce Nouvel âge est fondé sur l’Amour. Pensez-y un peu. N’est-il pas temps que votre mode de vie et vos pensées les plus secrètes commencent à correspondre à ce que démontrèrent les nombreux maîtres qui ont vécu sur cette planète et que vous avez tant respectés?  

   Ceux pour qui vous avez le plus d’estime au niveau spirituel ont tous offert un message fondé sur l’amour. Et ces messages d’amour furent accompagnés de merveilleux miracles et donnés par des êtres rayonnants de paix. Vous avez considéré ces entités comme étant différentes de vous et spéciales. Beaucoup d’entre vous les ont citées en exemple, et certains d’entre vous font même l’erreur de leur vouer un culte… espérant que ce geste vous rapprochera de Dieu. Je vous le dis maintenant que le système du Nouvel âge est celui de l’amour. Il soutiendra vos transformations si elles vont dans le sens de ces attributs et coopérera avec votre vie tandis que vous co-créerez avec ce système. Il fera tout le contraire si vous ne faites rien et n’avancez pas du tout au plan spirituel. Ceci ne suggère nullement une quelconque forme de punition, mais qu’il y aura simplement un manque de croissance et une vie plus courte passée dans l’inconfort et la peur.  

   Le sentiment qu’éprouve une bonne partie de l’humanité en ce moment est l’impression désagréable d’être assis dans un fauteuil familier qui est en train de changer de forme. Le fauteuil vous a été fort utile depuis très longtemps. Il est vrai qu’il est sale et pas très confortable, mais vous y êtes habitué et vous croyez donc pouvoir compter sur le fait qu’il demeurera toujours le même. Pour certaines personnes, ce fauteuil qui leur est si familier en est un de colère, d’un sentiment d’être une victime et Alchimie de l’esprit humain de mécontentement permanent. Pourquoi pas? S’il vous a bien servi et vous a toujours donné le support de sympathie dont vous avez besoin tout en transférant les problèmes aux autres, alors pourquoi changer? Toutefois, le mécanisme de ces actions cessera soudain de donner les mêmes résultats… et la réaction qu’auront alors les humains en sera une de peur. Que se passerait-il si vous vous éveilliez un bon matin et que plus un seul de vos appareils mécaniques ne fonctionnaient de la même façon?  

   Le commutateur A produit l’action B. Vous allumez vos lumières et l’eau se met à couler du robinet. Pouvez-vous vous imaginer à quel point vous seriez désorienté jusqu’à ce que vous maîtrisiez à nouveau le fonctionnement des commutateurs ? À présent, transposez ceci au fonctionnement de l’esprit. Si vous avez toujours eu un certain type de comportement et que les gens autour de vous y ont toujours réagi d’une certaine manière, il s’agit là d’une chose stable (même si elle est négative). Si cela venait soudainement à changer et que les humains ne réagissaient plus de manière prévisible à vos anciennes méthodes, cette situation imaginaire risquerait de mettre à dure épreuve votre équilibre mental (c’est le moins qu’on puisse dire).  

   Et pourtant, c’est ce qui vous arrive en ce moment dans vos différentes cultures. Il y a tout autour de vous un sentiment que les choses arrivent à leur fin. Beaucoup sont en train de célébrer la fin d’une époque et le commencement d’une nouvelle. Les anciennes tribus sur la planète sont tout à fait conscientes de ce qui est en train de se produire, car leurs calendriers l’avaient prédit. Le changement, toutefois, sera différent de ce qui était attendu. Ce sera l’âge de la graduation au lieu d’être une fin de la vie. C’est la graduation de la Terre et l’entrée en de nouvelles régions de la galaxie (qui étaient auparavant dissimulées). Ce sera la graduation de l’être humain à une nouvelle conscience, et à de nouveaux modes de vie (qui étaient auparavant cachés).  

   Bien que je continuerai à vous communiquer certains des changements personnels détaillés auxquels il faut s’attendre, si vous voulez un point de vue vieux de deux mille ans sur ce que l’on s’attend que vous soyez, lisez la liste originale des neuf honneurs telle que donnée par Jésus (ce que vous avez appelez les Béatitudes) à la page 83. C’est le maître plan pour l’humain du Nouvel âge. Il est curieux, n’est-ce pas (vous dites-vous peut-être) que vous aviez cette information entre les mains depuis si longtemps déjà ? Le maître de l’Amour vous avait apporté Alchimie humaine ce nouveau paradigme dans une forme que vous pouviez lire et étudier longtemps avant que vous n’en ayez besoin. À présent vous en avez besoin. 

Mes messages dans ce livre vous donneront beaucoup plus d’éléments de nature pratique à considérer en ce qui a trait à votre vie. Et maintenant, je voudrais préciser certains des changements que vous pourriez sentir en tant qu’humain du Nouvel Age. Je fais cela dans le but de vous aider à vous identifier avec la vérité dont je parle. 

   Kryeon canalisé par Lee Carroll 

divers                                           divers

Au sujet de l’Amour

Lignes st valentin

Mes salutations!     

Je suis Kryeon du service magnétique. Avant de bien vouloir passer aux questions, je désire vous faire à nouveau prendre conscience de mon énergie, et vous rapprocher de la vibration de mon partenaire qui, en ce moment, est en train de servir de canal à ces paroles.     

Je suis du service magnétique, et j’existe uniquement dans le but de vous servir – vous qui êtes tendrement aimés et exaltés parmi les entités. Vous êtes les êtres en apprentissage, et vous êtes ceux et celles au destin si particulier sur cette planète. Je suis ici en réponse à vos oeuvres qui ont été d’une importance considérable au cours des 50 dernières années. Vous avez changé votre avenir… et vous êtes maintenant parvenus à un stade où vous pouvez à nouveau le faire. Croyez-moi, l’univers entier connaît l’existence de ce que vous appelez la planète Terre. Avec mes changements, vous pouvez avoir un pouvoir accru… et c’est pourquoi j’ai permis que la communication s’établisse – afin que vous compreniez ce qu’il faut faire ensuite.     

Mon partenaire vous a exhortés à achever la lecture des précédentes communications. Elles sont cruciales pour votre croissance et expliquent en bonne partie pourquoi je suis ici, et ce qui se produit en ce moment. Il vous sera très utile de vous procurer la première série de communications si vous ne l’avez pas encore vue.     

Mes très chers, si vous croyez avoir mis la main sur ce livre par hasard, alors vous ne comprenez réellement pas de quelle façon les choses fonctionnent. Car je suis Kryeon, et je vous connais… et vous me connaissez. Si ces mots, ou ceux des écrits antérieurs, vous semblent familiers, alors ils le sont parce que votre moi supérieur a intuitivement reconnu l’écriture d’un ami. Je vous aime tendrement, comme le font toutes les entités qui sont ici en service comme Kryeon. Je vous encourage vivement à vous permettre de sentir ma présence en votre coeur, et à vous permettre d’avoir la paix qui peut être vôtre lorsque vous laissez s’évanouir la peur qui prédomine même en ce moment chez la plupart des humains.     

Les Anciens vous ont dit que “les doux hériteront de la planète”.     

Malheureusement, votre mot doux fut un mauvais choix de traduction. De fait, les doux hériteront de la planète, mais vous devriez être conscients de ce que signifie réellement ce mot. L’humain doux et humble est soumis au pouvoir de l’amour.     

Autrement dit, une personne douce et humble choisit en toute sagesse de se tenir en retrait alors que les autres chargent, emportés par leur colère. Une personne douce choisira d’évaluer une autre personne selon le critère de l’amour plutôt que celui de sa richesse, de sa position sociale ou de sa situation. Une personne douce est réellement sans ego, et elle est lente à se défendre même si elle est attaquée verbalement. La raison en est qu’une personne douce a la sagesse de comprendre qu’une attaque verbale ne cause pas de tort, et qu’elle est le résultat d’un déséquilibre chez l’agresseur. Une personne douce enverra de l’amour à ceux qui l’attaquent, et elle fait régulièrement preuve d’équilibre envers la Terre, de tolérance même envers l’intolérable.     

Qui est cette personne douce ? Cette personne douce compte parmi les gens les plus puissants de la planète. Cette personne douce est celle qui a reconnu l’amour comme la source du pouvoir, et elle crée avec cette force. Elle transforme le négatif en positif et la méchanceté en bonté. Cette personne a le pouvoir de guérir les individus, et des groupes composés de ces gens peuvent transformer la planète elle-même. Tous les guerriers pâliront en comparaison avec cette personne douce, car la puissance d’une seule de ces personnes équilibrées sera égale à des légions de celles sans amour.     

Je viens à vous comme représentant de cette puissance, et avec la nouvelle qu’elle peut finalement être vôtre. Cette puissante personne douce, c’est vous. Chassez vos peurs des fantômes de leçons et revendiquez ce pouvoir. Je vous soutiendrai grâce aux changements que j’apporte, et vos guides vous donneront ce dont vous avez besoin pour continuer. Comprenez qui vous êtes! Comprenez qui vous êtes! Comprenez qui vous êtes! (il ne saurait y avoir accent d’intensité plus grand que lorsque Kryeon répète quelque chose à trois reprises.)     

L’amour est le champion des temps. Il est le lien qui retient l’univers ensemble, et le secret de votre théorie unifiée. Il est présent au niveau cellulaire, prêt à être libéré au moyen de l’action appropriée. Il est inconditionnel et il est unique. Il apporte la paix là où aucune paix n’existait auparavant. Il apporte le repos là où aucun repos n’était possible auparavant. Il est sage. Il est le soleil au coeur du soleil, et il émane d’une source singulière. Il n’y a rien de plus grand que l’amour. Aucun mal ni aucune chose négative ne peuvent s’y comparer, et vous n’avez qu’à vous donner la peine de le prendre dans la nouvelle énergie.     

Sachez ceci mes amis : vous ne pouvez supprimer cette vérité que vous êtes en train de lire en ce moment. Elle demeurera incrustée dans votre conscience longtemps après que vous aurez posé ce livre. Cela sonne juste parce que ça l’est. Revendiquez- la!    

Kryeon canalisé par Lee Carroll

Lignes st valentin

POURQUOI SUIS-JE ICI ?

 

Gif lumieres

 

Avant de pouvoir vous dire exactement pourquoi je suis ici, je dois vous expliquer davantage la façon dont les choses fonctionnent pour vous. Vous comprendrez mieux alors la nature de mon service et la raison pour laquelle je suis ici

 Plusieurs d’entre vous lisent présentement ces lignes avec l’espoir d’y trouver de précieuses informations, quelque chose de significatif peut-être. C’est un besoin qui provient de la soif de votre âme de connaître la vérité sur le monde. C’est le sens de votre spiritualité fraîchement éveillée. Vous réalisez qu’il y a autre chose dans la vie que la seule nécessité de vous nourrir et de vous protéger des périls (un autre implant). Peut être avez-vous toujours soupçonné qu’il y avait autre chose, mais vous n’aviez aucune idée de ce que cela était. Vous expérimentez, présentement, un changement graduel de conscience que vous avez mérité, et cela est approprié à votre époque. Continuez votre recherche. Elle vous mènera à ce que vous souhaitez ardemment – la paix de l’âme grâce à la puissance de l’Amour. 

 

Les hommes ont toujours été à la recherche de Dieu. Vous vivez simplement un mal du pays reflétant l’absence de communication qui vous affecte pendant que vous êtes en apprentissage. C’est là un souhait primal et global inscrit dans vos cellules.

 Les choses commencent à changer. Voilà pourquoi je suis ici. L’ancienne Terre, la Terre intermédiaire et la nouvelle Terre se référent aux trois niveaux primordiaux de conscience de l’humanité (à ne pas confondre avec l’époque de la création de l’humanité) depuis que les entités sont en apprentissage en ce monde. Nous accédons maintenant à un quatrième niveau ; il possède un potentiel incroyable et sera le dernier. C’est l’époque de la responsabilité, de la lumière. C’est le moment où vous prenez finalement les choses en main.   

Une raison justifie votre existence sur Terre : vous êtes en apprentissage en vue d’élever la fréquence vibratoire de l’ensemble. C’est la raison qui englobe tout, et on ne peut vous l’expliquer à fond pour le moment. Vous efforts pendant cette période d’apprentissage créent une énergie à travers vos incarnations et une élévation subséquente de la conscience terrestre. Cette énergie est valable pour l’ensemble et transmute la négativité. La négativité est l’absence de lumière et elle s’étendra de plus en plus, à moins qu’elle ne soit maîtrisée par la vigilance de ceux qui, comme vous, sont en formation dans l’univers. Vous êtes les instruments dans le changement de quelque chose de très vaste et de très complexe. S’il vous plaît, acceptez ceci. On ne vous en demandera pas beaucoup plus pendant votre séjour sur la Terre. Il ne s’agit pas d’une information planétaire mais d’une information universelle. 

Plus près de vous, sur le plan planétaire, votre défi consistait à commencer à travailler dans la pénombre et à progresser graduellement par le biais de nombreuses leçons et incarnation jusqu’à ce que vous atteigniez l’illumination totale. Vous êtes sur la bonne voie et approchez rapidement de la fin du cycle. Une fois de plus, vos efforts tout au long de ce processus créent de l’énergie pour le reste de notre groupe.  

Plus important encore, en tant qu’humains, vous traversez au cours de vos vies plusieurs expériences de témoignages ou expressions, créant ainsi l’énergie nécessaire pour porter la vibration de la conscience planétaire à son niveau optimal. Ce faisant, chaque siècle devait en outre contribuer au cheminement spirituel de tous… et il en a été ainsi jusqu’à présent. Il y a 2000 ans, vous, dans le premier monde, avez mérité le cadeau du grand maître Jésus. Cette entité est aussi en service et elle est connue de nous tous dans l’univers comme l’une des plus grandes vibrations à l’œuvre. Sa visite a provoqué une très grande activité spirituelle sur la Terre, et ses répercussions se font sentir encore plus aujourd’hui. Le premier message transmis à mon partenaire expliquait ceci. Il expliquait également le message de Jésus avec plus de clarté que je ne le fais ici (voir le chapitre 6 de La Graduation des Temps).  

Des messages transmis par d’autres grands maîtres en service ont aussi été reçus en d’autres parties de la Terre au cours de cette époque. Diverses cultures ont ainsi reçu la vérité à différentes périodes, au moment où elles étaient prêtres à la recevoir, mais tout ceci représentait un effort global. Tout le monde a reçu le même message, qui traitait de la puissance de l’homme en tant qu’être spirituel et de sa relation avec l’univers. A ce moment, vous avez tous été invités à porter l’éclatante lumière du fragment de Dieu avec vous en tout temps et à commencer votre témoignage en tant qu’entités de lumière sur la Terre.  

Au cours des siècles antérieurs, vous ne pouviez même pas contenir la charge complète de votre entité et ne pouviez la transporter avec vous qu’en partie seulement ! L’équilibre de votre pouvoir collectif se trouvait dans les centres et les temps d’énergie. Une de vos cultures passées de longue durée a même transporté avec elle l’énergie d’un endroit à l’autre. L’importance des temples dans la très ancienne histoire de la Terre était beaucoup plus significative qu’aujourd’hui parce que ceux-ci étaient en fait les centres de la puissance spirituelle et qu’ils pouvaient le prouver par des manifestions physiques.  

Actuellement, entre vos incarnations, vous profitez d’un court moment de repos pendant lequel vous entrez en contact et communiquez avec le Grand Tout. Vous pouvez ainsi planifier votre prochain témoignage, ou leçon de vie. Votre plan est souvent déterminé directement par ce qui est arrivé au cours de votre dernière incarnation. C’est ce qu’on appelle le karma. Vous vous engagez à honorer un contrat ou planifiez ce que vous apprendre et expérimenterez au moment où vous entamerez votre prochaine expression. Assez souvent, vous vous incarnez pendant un court moment : vous mourez au cours de l’enfance ou très jeune de maladie ou par accident. Cela peut vous sembler cruel ou illogique et difficilement acceptable, mais c’est juste et bénéfique pour l’ensemble. Le moment où vous vous incarnez à nouveau est déterminé par la leçon du groupe qui vous entoure, dont certains membres sont encore sur terre et d’autres pas. Parfois, votre incarnation sert presque entièrement à l’expression de quelqu’un d’autre, et elle est très rapide. 

Cela semblerait indiquer qu’il y a une certaine forme de prédestination à l’œuvre. Mais tel n’est pas le cas. Cette question est souvent mal comprise.  

Toutes les incarnations sont comme une feuille blanche sur laquelle un but est inscrit (karma), comprenant différentes portes d’action offertes au cours du cycle (contrat). Le karma peut être réalisé ou ne pas l’être. S’il ne l’est pas, une autre possibilité surviendra dans une autre expression (incarnation). Un individu peut ouvrir les portes d’action proposées dans le contrat, ou ne pas les ouvrir, cela dépend de chacun et de l’endroit où il se trouve dans son processus de croissance à ce moment. Tout cela entre en interrelation avec les autres entités impliquées dans votre expression. En tant que groupe planétaire, vous avez franchi plusieurs bonnes portes. Vous avez fait cela collectivement, de votre côté du voile et, par là, avez réussi à élever l’ensemble. Une fois de plus, vous méritez d’être félicités. Je peux vous affirmer que ce n’est pas toujours le cas dans l’univers. Vous avez eu de nombreuses occasions d’échouer, mais vous vous en êtes bien tirés. 

Quelques précisions sur mon travail : Les champs magnétiques sont très importants pour votre biologie ! De plus, ils peuvent affecter (et ils le font) votre conscience spirituelle. Le champ magnétique de votre planète est essentiel pour votre santé biologique et il est réglé exactement pour s’ajuster à votre plan spirituel

Le champ magnétique de votre planète a été soigneusement mis en place pour votre santé et votre apprentissage. Regardez autour de vous. Quelle autre planète en possède un ? Ce n’est pas une force naturellement présente. Il a été placé là à dessein et avec grand soin. Vous n’avez pu vous éloigner suffisamment de votre planète ni la quitter pendant assez longtemps pour réaliser cela, mais lorsque cela se produire, vous devrez transporter un champ magnétique avec vous pour préserver votre santé mentale et physique, et il devra être approprié. C’est une règle de base pour les humains. Si vous trouviez une autre planète ayant un champ magnétique, ce serait un premier indice vous indiquant qu’elle pourrait abriter une vie biologique, se préparer à en recevoir une ou en avoir déjà eu une. Quelle que soit la forme de vie biologique, elle devra être polarisée pour avoir une portée spirituelle. Prenez note de ceci : plus le champ magnétique est éloigné de l’axe de la planète, plus la forme de vie qui s’y trouve est éclairée. Cela n’est qu’une partie du processus et un signal à repérer.  

L’électricité est partout présente et vous avez déjà commencé à observer les effets nocifs des champs magnétiques artificiels sur votre santé. Votre corps devrait être protégé de tous les champs magnétiques artificiels. Vous possédez la technologie pour ce faire et devriez vous prémunir contre ceux-ci. Certaines maladies qui frappent exclusivement votre société occidentale bien nantie son directement reliées à l’effet des champs magnétiques artificiels qui vous entourent. 

Depuis des années, vous avez compris que les procédés de base de la pensée sont de nature électrique (donc qu’ils possèdent des propriétés magnétiques). Par conséquent, vous savez aussi que votre système biologique tout entier, des nerfs jusqu’au muscles, est électrochimique dans ses fonctions. Chaque organe de votre corps est équilibré magnétiquement (polarisé) et reste sensible aux champs extérieurs. On soupçonne que certains troubles du cerveau, de la thyroïde, du cœur, du foie et des reins sont provoqués par une perturbation magnétique. Les métaphysiciens étudient votre propre champ magnétique (vous en avez tous un) ; plus précisément, ils perçoivent l’équilibre de votre champ. Et vos scientifiques branchent régulièrement des fils à votre corps pour enregistrer vos impulsions électromagnétiques. 

De grâce, comprenez que la meilleure chose que vous puissiez faire pour vous-mêmes est de vous protéger. Laissez les propriétés magnétiques de la planète agir pour le bien de votre santé. N’utilisez pas de méthodes artificielles pour essayer de créer l’équilibre. Eloignez-vous des grands aimants statiques ou des aimants d’énergie électrique. Et surtout : regardez où vous dormez et placez les appareils électriques qui dégagent des ondes magnétiques à au moins trois mètres de vous. Ce peut être une horloge électrique (branchée dans la prise électrique), un téléviseur, un lecteur de cassettes, une enregistreuse, des haut-parleurs, un appareil de chauffage ou un ventilateur. N’utilisez jamais de couverture électrique pour vous réchauffer. N’employez pas non plus d’appareil électrique dans une pièce où il y a un lit d’eau. Aucun appareil doté d’un moteur ne devrait se trouver en permanence près de vous. 

Une fois de plus, vos implants vous ont caché quelque chose qui aurait dû vous paraître évident : le magnétisme est le coussin sur lequel reposent la conscience et la biologie humaines depuis l’origine des temps. C’est mathématique et cela a été conçu ainsi. (C’est également en interrelation avec votre système d’implants). Si vous aviez été conscients de cela et y aviez accordé foi plus tôt, de nombreuses maladies terrestres seraient maintenant comprises et maîtrisées. Vous devez équilibrer magnétiquement ce que vous faites entrer dans votre corps ! Comment avez-vous pu ignorer cela ? Apporteriez-vous de puissants aimants dans un lieu minutieusement réglé et polarisé ? Le fléau de la déficience immunologique que vous combattez présentement sur terre est magnétiquement contrôlable. Consacrez quelque temps à modifier ses propriétés magnétiques et surveillez ce qui se passe. Repolarisez-le et vérifiez les résultats. Vous pourriez être surpris. Sachant cela, êtes-vous étonnés maintenant lorsque je vous informe de la grande influence du champ magnétique de la Terre sur vous ? 

Je suis Kryeon, du Service magnétique. J’ai créé le système du réseau magnétique de votre planète. La création de ce réseau a pris des éons terrestres. Il a été équilibré et rééquilibré pour s’adapter aux vibrations physiques de votre planète en évolution. Durant la période de mon séjour initial, ce que vous percevez maintenant comme la polarité négative et positive de la Terre a été modifié maintes et maintes fois. Votre science peut prouver cela : regardez les strates dans le sol, elles vous montrent plusieurs modifications de la polarité nord et sud qu’a subies la Terre au cours de son développement. (La Terre n’a pas basculé sur son axe, seule sa polarité l’a fait). Tout cela s’est produit avant même que vous soyez autorisés à exister sur cette planète. Mon partenaire était là pour m’aider et relevait aussi du Service magnétique à ce moment. Sa relation avec moi est l’une des raisons pour lesquelles je m’adresse à vous par son intermédiaire.  

Je suis venu ici à deux reprises, par la suite, pour des ajustements majeurs. Cette mission représente le troisième ajustement auquel je participe, de même que ma quatrième et dernière visite. Les deux dernières fois où je suis venu, il était nécessaire et approprié de faire un ajustement global pour s’adapter à votre croissance. Dans chaque cas, l’humanité s’est éteinte dans ce but. Seules quelques entités ont survécu chaque fois pour reproduire la biologie.  

Ces mesures peuvent vous sembler sévères, mais elles étaient justes et ont été exécutées dans une parfaite harmonie et avec amour. Vous avez tous approuvé ces décisions avant qu’elles ne soient appliquées et vous les avez célébrées, car elles permettaient à la Terre de croître. Je ne suis pas venu vous annoncer que ma troisième intervention exigera votre anéantissement. Cependant, une certaine compréhension sera nécessaire pour éviter que vous soyez nombreux à vous anéantir de toute façon. Ce troisième ajustement est déjà commencé, et ceux d’entres-vous qui s’intéressent à des phénomènes tels que le mouvement du nord magnétique savent de quoi je parle. 

 

Kryeon canalisé par Lee Carroll

 

Gif lumieres

 

QUI ETES-VOUS ?

 

Gif lumieres

 

Avant de continuer à vous parler de mon travail auprès de vous, je dois m’arrêter pour tenter de vous expliquer pourquoi certains d’entre vous refusent d’admettre ce qu’ils lisent présentement. Lors d’une autre communication, je vous ai parlé d’une analogie où vous, en tant qu’humains, tentiez d’expliquer le fonctionnement d’une pièce complexe d’équipement à un animal terrestre. Cela est très semblable à ce que je fais en ce moment, c’est-à-dire tenter de vous expliquer ce qui se passe de ce côté du voile, alors que vous vous trouvez de l’autre côté. C’est ainsi cependant que cela doit être et c’est bien comme cela. En fait, une grande partie du travail a été utilisée à cette fin ! Votre intuition et votre discernement sont les seuls éléments qui vous permettront de choisir d’arrêter votre lecture ou non, car tout ce que vous possédez d’autre, biologiquement, a été altéré ! Comme je vous l’ai mentionné plus tôt, vous avez des implants qui ne vous permettront jamais de comprendre ce qui se passe de ce côté du voile par simple raisonnement. La seule façon, pour vous, de commencer à comprendre, consiste à harmoniser votre nature biologique avec votre nature spirituelle. Voyez-vous, votre nature spirituelle est pure et vierge ; elle est demeurée intacte sans aucune restriction. En apportant une dimension spirituelle à votre structure biologique (votre pensée biologique et votre corps physique), celle-ci sera plus limitée dans sa capacité de compréhension. Plusieurs d’entre vous appellent cet équilibre l’éveil de la Lumière intérieure.  

Je vais vous donner un exemple de vos restrictions, mais ce n’est pas pour que vous vous sentiez inférieurs (car vous ne l’êtes pas !). C’est plutôt pour que cela vous serve d’exercice d’application de raisonnement et de logique par rapport à ce que je vous révèle. En chaque être humain se trouvent de nombreux implants qui le limitent et restreignent sa pensée consciente. Par exemple, vous êtes tous conditionnés pour croire que toute chose doit avoir un début et une fin. Ainsi, si je vous dis que quelque chose a toujours été, vous aurez de la difficulté à me croire. Si je vous dis que non seulement quelque chose a toujours été mais qu’il sera toujours… vous direz peut-être que vous comprenez, mais vous ne le pouvez pas. Ces restrictions sont implantées en vous ; votre conception des choses veut que tout ait un début. Je ne peux pas, d’un seul coup, vous donner la possibilité d’abolir cette restriction, mais je peux vous amener à interroger votre perception des choses en vous demandant de réfléchir à ceci ; Imaginez-vous que vous êtes en ce moment à l’intérieur d’une grosse bulle. Pouvez-vous me montrer où la bulle commence et où elle finit ? Ou encore d’où elle a été formée ? Comment l’intérieur d’une sphère peut-il avoir un début ? C’est tridimensionnel ! Si vous prenez maintenant un crayon et tracez une ligne tout autour de l’intérieur de la bulle, vous comprendrez le but de ma leçon. Vous créez pour vous-mêmes un commencement et une fin (l’endroit où vous avez commencé votre ligne et celui où elle se termine) dans un environnement qui n’en a pas. Vous superposez actuellement vos limitations à quelque chose qui n’en a pas. C’est ce qui vous est arrivé. Vous avez été altérés pour penser et raisonner en deux dimensions dans un espace tridimensionnel. Vous êtes également conditionnés pour constamment rechercher la création ou le début d’une chose. Ce sont vos implants qui sont à l’œuvre.  

Ceci est relié à l’autre restriction de base qu’on vous a imposée : vous percevrez le temps d’une façon linéaire et constante, avec seulement deux dimensions, en avant et en arrière. Parce que le temps ne s’arrête jamais, vous ne pouvez jamais être dans le présent. C’est seulement au cours de ces dernières générations que vous avez réalisé que le temps était relatif (et qu’il n’est pas constant), mais vous n’avez toujours pas conscience de sa troisième dimension. Si je vous disais que le temps tel que vous le connaissez n’existe pas du tout, vous éclateriez probablement de rire. Et bien, riez. Le concept de temps tel que vous le comprenez a té créé à votre intention pour vous permettre d’apprendre et pour vous procurer une plate-forme linéaire et constante pendant que vous apprenez. Le temps constant fiable est un concept terrestre. Du côté où je me trouve, il y a une dimension temporelle bien différente, et tout se passe dans le présent. La troisième dimension du temps est verticale. Comme dans la bulle, il n’y a ni passé ni futur, seulement le présent. Tout converge vers un point central… exactement là où vous vous trouvez dans la bulle.  

Dans toutes vos expériences scientifiques, vous avez été limités à deux dimensions. Vous n’avez pas encore découvert l’équilibre dont je vous parlais et ne l’avez pas relié à la science. Les sciences spirituelles de l’univers sont logiques, prévisibles, et basées sur des nombres et des formules qui fonctionnent toujours. C’est une alliance du matériel et du spirituel, et une exécution appropriée apporte des changements consistants et perceptibles. Voilà mon service, et je connais ces choses. Ce qui vous manque, c’est l’équilibre avec la partie spirituelle qui permettra à votre science de bondir en avant d’une façon spectaculaire lorsque vous l’aurez atteinte 

Durant le développement de l’humanité au cours des prochaines années, vous aurez l’occasion de voir les résultats de la fusion entre physique, le mental et le spirituel afin de faire avancer la véritable science. Vous n’avez pas présentement de véritable science. Votre science n’est que bidimensionnelle ; c’est une science humaine et non universelle.  

La partie manquante relative au spirituel a été rejetée par vos savants comme non scientifique, au fil des siècles. C’est paradoxal, puisque c’est dans le spirituel que se trouve le vrai pouvoir de la véritable compréhension ! Vous ne réussirez jamais de voyages spatiaux prolongés dans l’espace sans lui. Vous n’arriverez jamais non plus à modifier ou à comprendre la gravité et, plus important encore, vous ne parviendrez jamais à transmuter la matière sans lui. Imaginez… Comment aimeriez-vous neutraliser tous vos déchets atomiques d’une manière si absolue qu’un enfant pourrait s’y amuser comme avec du sable ? Ce n’est pas difficile à réaliser, mais cela exige des connaissances que vous n’avez pas encore utilisées. Toutefois, vous avez maintenant le pouvoir et l’autorisation de les développer. Vous l’avez bien mérité ! 

 

De mon point de vue, le pouvoir que vous n’avez pas encore employé relève de mon domaine. Vous possédez d’immenses ressources de pouvoir brut qui se trouvent dans la compréhension et l’utilisation maîtrisée des champs magnétiques de votre planète. Toute l’énergie que vous n’avez jamais utilisée est là, sans parler du secret du vol passif qui recourt aux forces magnétiques, mais vous ne parviendrez pas à saisir cela sans l’équilibre d’une science tridimensionnelle. 

  Présentement, les hommes sont comme d’infimes molécules collées à un aimant géant, un aimant qui peut, au besoin, faire bouger les choses avec une énorme puissance. Les hommes, toutefois, n’arrivent pas à faire mieux que de creuser de minuscules trous sous la surface de la Terre et d’en tirer de tous petits morceaux de minerai ou de brûler du fer pour obtenir chaleur et puissance. Vous êtes comme des fourmis sur une génératrice, souhaitant obtenir de l’électricité. Vous n’avez pas entrevu la forêt, concentrant tous vos efforts à consumer une feuille pour obtenir du combustible  !  

Avez-vous remarqué le thème du pouvoir du nombre trois qui se répète constamment ? Il n’y a rien de magique là-dedans, ce n’est que logique universelle. La vibration de ce nombre libère de la puissance et de l’énergie. L’équilibre du nombre trois vous est nécessaire pour agir de façon éclairée (sur les plans physique, mental et spirituel). La connaissance du trois vous est nécessaire pour utiliser la véritable puissance mise à votre disposition et libérer ainsi les secrets scientifiques que vous ignorez encore. Lorsqu’on s’en sert, le trois se transforme en un. C’est difficile à expliquer. Imaginez que vous employez trois parties inactives pour en créer une active, et vous comprendrez mieux. Plusieurs religions occidentales sont frondées sur le principe d’un Dieu en trois personnes. Cette information dévie un peu de son véritable sans mais demeure appropriée quant au concept de la puissance du trois combine en un.  

Je vous ai également parlé des trois parties de mon nom. Divisées, elles n’ont aucune signification ; réunies, elles forment ma signature. Le chiffre trois est très important, et on le retrouve partout dans l’univers. 

Autre point à souligner, de moindre importance cependant : si vous prenez les lettres de la partie sonore de mon nom Kryon… tel qu’il est écrit en anglais – et si vous leur attribuez une valeur telle que A = 1, B = 2, Z = 26, etc…, en additionnant ces nombres, vous obtiendrez 83. Additionnés, ces chiffres donnent 11. Ce nombre est significatif et décrit encore mieux qui je suis pour ceux qui possèdent un sens intuitif de la numérologie. Voilà pourquoi j’ai choisi d’écrire mon nom de cette façon dans votre langage. Ce n’est pas l’auteur qui a décidé de l’orthographe de mon nom. Le nombre 11 vous révèlera mon caractère. Lorsque vous multipliez ce nombre par la puissance du nombre 3, vous obtenez 33. Cela vous donne un aperçu de la puissance de ma FONCTION. [En français, avec le mot Kryeon, on obtient le chiffre 88, un autre maître nombre à la symbolique importante offrant également une vibration complémentaire en 33 de Kryon. En le multipliant par trois, on obtient 264 = 12 = 3. (NDE)]. Je vous confie une importante formule de puissance : 9944. Votre discernement et votre intuition vous amèneront éventuellement à comprendre sa signification, mais sachez que cette formule est importante dans la transmutation de l’énergie.  

Je n’ai pas pour mission de vous donner une formation sur ce sujet. Je vous rapporte des faits qui relèvent de ma fonction magnétique. D’autres sont ici afin de vous aider à atteindre l’équilibre et pour vous fournir toutes les informations nécessaires. Nous sommes tous ici dans l’amour.  

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

 

QUI ETES-VOUS ? mini-gifs.25905522.754092770.0

 

1...2324252627

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...