L’heure du pardon avec Christ’al Chaya

Issu de la lettre mensuelle de MAI 2017

1

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire. 

Chères âmes, quand vous entendrez, quand vous lirez ce message, nous serons certainement à Malte dans le Conclave des Maîtres de la Fraternité Dorée qui enseignent à l’intérieur de ces portails de rédemption et de solarisation, les Reptiliens exécutants, ainsi que certaines de vos extensions qui ont subi des traumatismes. Certains éléments seront également abordés sur les annales akashiques du système d’Orion. 

Tout cela parce que vous êtes en 2017. Le choix est fait, chacun d’entre vous, dans les parties multidimensionnelles de son Être, a fait le choix, le choix de l’unification ou de la dispersion. Mais il est important que vous puissiez vivre le pardon, cette part de don que vous offrez à l’humanité, pour qu’elle s’engage dans ce processus de rédemption, de réconciliation, dans ce processus en cours qui consiste à la remise à la norme de cette trinité contenue au cœur du Sacré Cœur. 

Les forces chaotiques de dispersion et d’involution, s’acharnent aujourd’hui et trouvent toutes sortes de subterfuges pour empêcher cette trinité d’amour d’être rétablie, d’être ramenée à la norme du Créateur. Seulement, si l’on dévoile l’origine de la cause première, de cette grande fracture, la conscientisation de ce qu’il s’est passé, peut vous amener au pardon. Non point que vous offriez votre pardon, mais que vous puissiez être en mesure de vous incliner face à votre Être solaire et de demander pardon. Demander pardon aussi à ces grands mentors de l’involution, leur demander pardon d’avoir utilisé leurs guerres, leurs tortures, leur abus de pouvoir. Demandez leur pardon d’avoir utilisé tout cela pour tarir votre source d’amour. Demandez-vous pardon à vous-mêmes de les avoir rendus puissants. Vous les avez rendus puissants parce que, comme Sha Amin Ra, vous avez cru qu’ils devaient vous demander pardon et s’incliner devant vous. Ils ne demanderont jamais pardon, mais vous, en vous inclinant, dans votre puissance de rayonnement d’amour, finalement vous leur demanderez pardon de les avoir laissés être tout-puissants. 

Vous demanderez à votre Être solaire, ce grand pardon parce que vous l’avez laissé se sentir impuissant, pas à la hauteur. La puissance d’amour réside dans l’alignement du cœur du Sacré Coeur. Aujourd’hui, il se peut qu’il y ait une nouvelle naissance du Christ. Vous avez connu des Christs qui se sont incarnés sur votre Terre et qui étaient radiation, émanation de connaissance d’amour. Maintenant, les Christs de la nouvelle humanité seront des Êtres qui auront fait ce chemin, ce chemin d’involution, d’enfermement et de retour à la liberté totale, par le pouvoir de l’amour, par la manifestation de l’allégeance à la Source. 

christ

Les Christs qui arrivent aujourd’hui, auront été à la fois porteurs de lumière, séparés de la Source, mais en même temps, ils seront devenus incarnation de la lumière rayonnante d’amour, car ils auront parcouru ce chemin, ce chemin d’authenticité, ce chemin de transparence, ce chemin de rigueur, car le pardon est le chemin du milieu, il est l’équilibre entre la miséricorde et la rigueur. 

Dans le premier portail de rédemption situé à la porte d’Aramu Muru au Pérou, les extensions victimes ont un pardon à faire aux exécutants, tout comme les exécutants ont un pardon à faire aux extensions victimes. Se pardonner, que cela signifie-t-il pour chacun et chacune d’entre vous ? Pardonner, c’est se libérer du poison de la rancune, de la vengeance. Pardonner, c’est aussi reconnaître la divinité en l’autre, comme en soi-même et donc laisser la loi trinitaire agir, ce qui signifie que chacun devient responsable de ce qu’il a créé. Mais dans cette coresponsabilité, il n’y a point d’attachement par des émotions obscurcissantes. Chacun se reconnaît et se libère pour enfin s’inscrire sur le chemin de la rédemption, du grand retour au Soi Divin. 

Voilà la pensée que je voulais partager avec vous, car bientôt nous irons en Egypte pour l’alliance entre le féminin et le masculin à l’intérieur de soi comme à l’extérieur de soi-même. 

Et puis, nous irons vers Atacama, vers ce quatrième portail de solarisation qui traitera de l’orgueil, l’orgueil est le poison qui empêche les Êtres d’atteindre leur unité christique. 

Alors chères âmes, libérez-vous de tout jugement sur vous-mêmes, de toute culpabilité, de tout manque et de toute certitude. Soyez humbles, droits dans votre cœur et vous serez ces Êtres qui ont enrichi le « Germe 1 », car à partir de vous, de votre semence nouvelle, toutes les humanités peuvent être libérées et envisager une évolution dans le cœur de la conscience christique. ET CELA EST.

OM SHANTI CHAYA

OLD_TitreCC

Lorsque nous présentons SHAMBALA et les Tables d’Or

 

Qu’est-ce que Shambala ?

Shambala est une cité, un palais, celui du paradis auquel tout humain peut avoir accès. C’est un hôtel céleste qui accueille les Maîtres ascensionnés lorsqu’ils se présentent pour intervenir auprès des humains ou pour apporter des transformations dans la matrice terrestre. Shambala se trouve dans la cinquième dimension, une dimension à laquelle tout humain du Monde nouveau peut accéder.

 SHAMBALA

Dans la cité de Shambala, une multitude d’Etres qui ont vécu l’illumination vivent et vibrent sous une forme ou une autre. Ils accompagnent les humains et les différentes formes de vie terrestres (car il y en a plusieurs outre les humains) et facilitent les transitions, dont le passage majeur que l’humanité vit à l’heure actuelle. Chacun y vit de façon passagère ou sur une longue période. Entendez que l’espace-temps n’y est point en corrélation avec l’espace-temps terrestre. Alors, si nous employons les termes qui se rapportent au fait de vivre temporairement ou plus longuement, c’est en fonction de votre espace-temps. Hors de l’espace-temps, une seconde peut vous apparaître à vous, comme une vie toute entière. 

Vous avez à comprendre que lorsque nous vous présentons Shambala, nous utilisons des termes et des images qui sont les vôtres afin qu’il puisse y avoir une correspondance en vous. Toutefois, les structures de Shambala, comme celles des couloirs pour vous y rendre, n’ont pas de correspondance réelle avec votre monde. Nous nous servons de métaphores, d’analogies pour que vous puissiez peut-être mieux  ressentir ce qui existe. Tout humain aurait tort de se fixer mentalement sur les images ou les mots qui lui furent transmis pour essayer de comprendre ce qu’est Shambala. Si vous tentiez d’expliquer à un enfant ce que vous appelez un « coup de foudre » amoureux, vous utiliseriez des mots et des images qui ne seraient que des métaphores parce que vous voudriez l’amener à comprendre et à ressentir une sensation. Il en va de même pour Shambala. 

Nous vous présentons une cité magnifique, la porte d’un accès à un ensemble de couloirs. Lorsque vous franchissez cette porte, nous vous sentez aspiré, tout comme lorsque vous quittez le monde terrestre pour ascensionner ou parce que votre corps ne vous permet plus de vivre sur cette Terre. Un couloir se crée. Ce couloir est fort intéressant puisqu’il vous semble être une spirale de lumière, un long couloir de lumière intense. En soi, sachez que chaque cellule de votre corps, soit la cellule physique comme la cellule photo-lumineuse, est enveloppée d’une membrane de lumière. Cette membrane de lumière peut imploser lorsque l’Esprit se manifeste hors du corps. C’est cette membrane qui semble vous retenir dans la matière, et c’est aussi celle qui est présentement en transmutation en raison des nouvelles particules circulant dans l’atmosphère terrestre. Toutefois, pour l’instant, entendez que lorsque cette membrane implose, elle crée les éclats lumineux qui apparaissent à l’esprit comme un couloir de lumière en spirale. C’est ce que décrivent les humains ayant connu une mort temporaire et étant revenus à la vie [EMI]. Tous vous parlent d’un grand couloir de lumière ne spirale. Eh bien, lorsque vous êtes invités à Shambala et que vous franchissez la porte, la sensation d’y être aspiré se présente alors à vous. Elle est plus douce que celle vécue lors de l’ascension ou de la mort. Pour certains, elle est presque dépouillée de sensations ; toutefois elle existe bel et bien. 

Le premier couloir vous entraîne dans un réseau que nous nommons celui des Tables d’Or. Ces tables sont similaires à un alignement infini de lingots d’or. Elles constituent en quelque sorte des corridors que l’esprit emprunte pour se rendre à la Cité. Lorsque vous nommez la Shambala du désert de Gobi, vous identifiez un espace physique près du monastère de Khamaryn qui vibre relativement près du sol sur le plan éthérique. 

 MONASTERE

Par son intensité énergétique, ce lieu facilite l’accès à la porte vibratoire qui représente les tables d’or. Et les tables d’or (couloirs) vous mènent directement à Shambala. 

Les deux autres portes situées au Tibet et au Ladakh présentent de longs couloirs avant les tables d’or. Si nous avions à ajouter une précision pour une meilleure explication, nous vous dirions que ces portes sont plus éloignées de l’épicentre de Shambala. Cela est une analogie puisque nous y sommes au niveau de la cinquième dimension. Toutefois, dans l’éther de la Terre, ces lieux, même s’ils sont plus éloignés, donnent un accès direct – comparativement à d’autres lieux physiques de vos contrées où l’accès est beaucoup plus indirect. 

Les maîtres incarnés, où qu’ils soient sur cette Terre, accèdent à Shambala simplement parce qu’ils se projettent instantanément à l’une de ces portes. C’est la même chose pour vous ; où que vous soyez, vous pouvez projeter votre vibration à l’une des portes d’accès à Shambala. La seule nuance est que le Maître réalisé le fait instantanément. Nous en étions donc aux tables d’or qui sont des couloirs. Lorsque vous y pénétrez, votre sensation est celle de vous trouver dans de l’or. Ce n’est pas simplement un couloir dont l’atmosphère est dorée. C’est une sensation d’être dans le doré, soit la paix pure de l’âme. Rappelez-vous que le doré est le rayon de la paix, et que la paix de l’âme est l’assise de la pure joie, l’état de grâce. Faites la relation maintenant entre la paix qui est l’assise et les tables d’or menant à Shambala. Ce sont des assises qui vous permettent de pénétrer dans Shambala. 

Si vous partagiez entre vous vos expériences respectives, vous réaliseriez que l’espace-temps que vous avez senti avant de vivre l’extase de Shambala est différent d’une personne à l’autre puisque vous n’avez pas emprunté les mêmes tables d’or. Vous ne pouvez décider mentalement de la table à choisir ; ce sont les tables qui vous choisissent en fonction de votre rythme vibratoire et de votre intention réelle. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que dans le parcours des tables d’or, il y a une préparation, une transformation de votre état. Cette préparation n’est pas une épuration. L’épuration doit être vécue précédemment. C’est une préparation à votre disponibilité à vibrer Shambala. 

Au bout de ces tables, il y a l’entrée de la Cité, qui ouvre à son tour sur quatre entrées principales. Chacune de ces entrées est protégée par deux gardiens. Nous utilisons à nouveau une métaphore, celle du protecteur d’entrée. Vous pouvez imaginer un palais avec quatre entrées et deux gardiens afin que nul intrus ne s’y présente. Toutefois, à Shambla, il ne peut y avoir d’intrus puisque ne peut accéder à la Cité que celui qui y a été invité. Vous ne pouvez que vous présenter au portail. Maintenant, selon votre état, vous êtes invité à Shambala. La fraternité des Maîtres s’est assuré que vous aviez tous la propension à créer l’état juste. Celui-ci est un état amoureux et joyeux. Pas un état à vivre à ce seul instant devant la porte, car vous ne pouvez leurrer Shambala, bien sûr, ni la fraternité des Maîtres. 

Huit gardiens, quatre entrées. La Cité est structurée comme tout dans l’univers. Une structure mathématique que les humains sur la voie de la maîtrise retrouvent peu à peu, ressentent et comprennent de plus en plus. Retenez bien ce cycle que nous venons de présenter en trois mots : retrouver, ressentir et comprendre, et non point dans un ordre différent. C’est une structure mathématique libérée de la structure que vous connaissez intellectuellement et que, par exemple, vos architectes utilisent. Même la règle d’or que certains architectes initiés peuvent utiliser ne répond pas de la même façon ici. Tout cela pour que vous saisissiez ceci : tout ce que vous avez vu et verrez de la Cité est associé à votre vision et à votre structure, en fonction de votre fréquence. Qu’est-ce que cela signifie ? Que votre vision et votre sensation de la Cité sont totalement différentes de celles de votre voisin et nuancées différemment. Ce n’est qu’à votre fréquence fondamentale individuelle que vous pourriez avoir une même sensation, une même vision de la Cité. 

Un temple à quatre entrées, donc en forme de croix, représente la Cité. Aussi, lorsque la Cité vous apparaît, elle le fait selon des formes en mouvement associées à des rayons de lumière correspondant à votre fréquence du moment – tout en favorisant la transformation de celle-ci. En d’autres termes, tant et aussi longtemps qu’une entité n’a pas la faculté de vibrer à la fréquence de Shambala de façon continue et permanente, celle-ci demeure dans une certaine mouvant tout en agissant sur la transformation de la personne et sur sa fréquence. C’est ainsi que vous avez accueilli en vous Shambala. Chères Ames, soyez conscientes que ces êtres sont avant tout des formes lumineuses, soit des rayons de lumière constitués d’éclat lumineux. 

Vous avez été invités. Vous vibrez à la fréquence de l’amour. Et cette fréquence, avez-vous réellement l’intention de l’adopter en permanence ? Car vous possédez bien sûr la faculté d’élever votre vibration à la fréquence de l’amour. Vous pouvez avoir l’intention de vous y maintenir, même si vous n’y parvenez pas toujours. Il y a une nuance entre celui qui a cette intention et celui qui ne l’a pas. Ainsi, les gardiens vous reconnaissent déjà avant que vous ne franchissiez la porte, celle menant aux tables d’or, et les portes donnant accès à la Cité. Vous pouvez reconnaître la Cité et ses gardiens. Lorsque vous pénétrez par l’une des portes, votre vision est précédée d’une sensation euphorique et correspond à certains schémas en vous. L’enfant qui a créé beaucoup moins de schémas que l’adulte peut plus naturellement voir la Cité et son contenu tels qu’ils se présentent en mouvance. L’adulte, qui a déjà plusieurs schémas inscrits en lui, verra des images qui correspondent à ses schémas. Qu’entendons-nous par-là ? Que ce sont vos schémas de pensée qui définissent à quoi ressemble le paradis. Si nous vous demandions quels sont les signes distinctifs d’un paradis ou d’une cité paradisiaque, déjà la description de certains éléments serait différente pour chacun de vous, parce qu’elle correspondrait à vos propres schémas. L’enfant dont l’esprit est pratiquement vierge de tout schéma verrait l’aspect réel de Shambala. 

Tout cela est fort fascinant puisqu’il y a là des correspondances avec les différents cieux que vous découvrez lorsque vous quittez cette Terre au moment de la mort, soit sept cieux, du premier au septième, chacun d’eux étant associé à des schémas qui sont libérés progressivement. Tout cela peut vous paraître abstrait. C’est pour cela que nous ne vous en avons point entretenu avant votre expérience, afin ainsi de ne pas vous contracter intellectuellement. 

Si vous avez franchi la porte, vous avez senti ou vu de la lumière. Si vous avez circulé entre le stables d’or, vous avez éprouvé une sensation de paix. Si vous avez rencontré les gardiens, vous les avez senti lire vos vibrations jusque dans vos entrailles. Et ils vous avez passé les portes de Shambala, même si vous n’avez pas eu de visions, vous avez néanmoins senti l’amour et la grâce extatique y régnant vous pénétrer. 

Sachez que mental n’est pas une entrave. Le mental, comme chaque aspect de vous-même, est une expression de la perfection de votre être. Voilà qui vous étonne puisque nous vous disons souvent de faire taire votre mental. Le mental est bavard. Il est contrôlant. Il est méfiant. Il cultive le doute. Il fonctionne vraiment trop souvent avec des connaissances du passé. Il fait des projections du passé dans l’avenir, plutôt que de favoriser la projection de l’entité dans l’avenir. Vous le connaissez bien ! il est tout de même parfait, comme certains d’entre vous qui êtes contrôlants et bavards. Par moments, vous aussi êtes une entrave à l’expresse de l’être. A d’autres moments vous êtes un propulseur, un éveilleur, un passeur. Votre mental agit de la même façon. Lorsqu’il est sous l’emprise de l’ego, il est contrôlant, bavard et il devient souvent une entrave. Lorsqu’il est contrôlé par le Maître en vous, il stimule alors transformation des sensations en visions ou en pensées. Vos pensées sont d’ordre mental. Vous ne voudriez point ne pas penser de façon continue… voilà donc ce qu’est le mental. Vous devez simplement apprendre à le maîtriser, sans quoi il est utilisé par le personnage, par l’ego et il agit sur la base des connaissances acquises antérieurement. Il analyse, i se crée des schémas de compréhension et il organise la vision du future en fonction de ses schémas associés aux expériences passées. Ainsi, il est limité et il vous limite.

  Retranscrit par Francesca du blog FAMILLE DE LUMIERE 

livre

 

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Editions Ariane

Trouver la mission de son âme

 

Sentez-vous que vous êtes venu sur terre pour accomplir quelque chose de spécial, mais vous ne savez pas quoi au juste?

Aspirez-vous à une vie plus riche de sens ?

Réalisez-vous que vous avez créé un projet pour votre existence avant de naître ?

Ressentez-vous que quelque chose en votre for intérieur connaît déjà tout de ce projet ?

Savez-vous que c’est votre âme ?

Savez-vous que votre âme vous guidera pas à pas à mesure que se dévoilera votre projet de vie, qui n’est d’autre que la mission de votre âme?

Le but de ce livret est de vous montrer comment atteindre le pouvoir, l’amour et la connaissance de votre âme. 

 lune animée

 

Il est évident que si le soleil cessait d’exister, toute vie sur la planète périrait. Simplement dit, le Soleil nous donne la vie. Bien que beaucoup d’entre nous ne réalise pas que le soleil pénètre même beaucoup plus profondément notre être.

Un courant de vie ou étincelle de feu s’écoule directement du soleil au travers des divers plans et se loge lui-même dans la glande pinéale au centre de votre tête. Ceci constitue votre âme où le  « Dieu intérieur »; il vous révèle le sens de votre existence et son but, la mission de votre vie; il procure toutes les facilités et moyens pour vaincre les obstacles alors que vous accomplissez votre mission. Beaucoup de problèmes de votre vie découlent du fait de ne pas vous être engagé dans votre mission de vie. Votre âme détient la clé des solutions de vos problèmes existentiels, si seulement vous demandiez !

Vous devez faire un effort conscient pour contacter votre âme. Parlez-lui. Demandez son aide. Elle vous répondra en conséquence. Cet événement a été inclus dans votre projet de vie, le plan auquel vous avez souscrit avant de vous incarner. Il devrait être indéniable pour vous que lorsque ceci arrivera, vous devriez ressentir une excitation intérieure comme si quelque chose qui était en train de dormir en vous, s’éveillait. Vous vous sentirez dès lors impatient de suivre la voie que votre âme vous suggère.

Ceci ne veut pas dire que votre voie sera idéalement un lit de roses. Vous serez certainement testé et défié. Mais avec une persévérance dans l’effort et une motivation sincère, votre âme vous guidera pas à pas à mesure que votre projet de vie, la mission de votre âme, se dévoile.

natureQuelle est la nature de la mission de votre âme ?

« Alors que vous progressez dans la compréhension de la Voix du silence, sachez que ce qui vous rend humble, ce qui vous rend aimant, ce qui vous rend pur, ce qui vous rend harmonieux, est de Dieu. Les sentiments qui remuent à l’intérieur de votre cœur le désir de faire de cette étoile une planète de lumière, de soulager le fardeau de vos semblables, d’élever ceux qui sont dans la peine et la détresse vers la compréhension et l’harmonie, c’est de la Lumière. Ce qui diminue la personnalité et augmente le pouvoir du Christ, ça c’est de Dieu ! » Kuthumi

Le travail visant à transformer notre monde en une planète de Lumière requiert l’effort concentré et incessant de ceux qui sont appelés (en réalité, nous nous sommes portés volontaires !). Vos talents, vos habiletés, vos intérêts et vos expériences de vie sont des indications pour votre travail particulier. Et ce n’est pas le labeur d’une seule personne; vous serez amenez à œuvrer avec beaucoup d’autres, chaque mission particulière s’ajustant avec celle des autres pour l’accomplissement du Plan Divin.

Plus vous créerez de contact avec votre âme, plus votre âme infusera votre personnalité (votre ego personnel).

Quels sont les effets de l’éveil de votre âme?

  • Votre mission d’âme devient claire.
  • Vous vous engagez dans votre mission d’âme et faites les premiers pas pour la réaliser.
  • Votre âme vous prend en main, vous guide et vous instruit.
  • Des idées à mettre en œuvre surgissent de votre âme ; elles s’avèrent exactes et fiables.
  • Ces idées sont transmises par une sereine voix intérieure, une intuition, où une forte incitation à agir.
  • Aussi, il y a des indices pour savoir que faire; indices que vous apprenez à reconnaître et à suivre.
  • Vous êtes guidé vers des situations, des informations et des personnes qui vous aideront à remplir votre mission.
  • Quand vous terminez une mission, vous êtes guidé vers la suivante.
  • Vous êtes stupéfait ! Votre âme connaît des choses que vous ne pouviez connaître.
  • Votre vie devient une aventure; vous faites des pas dans l’inconnu.
  • Vous devenez humble, vous vous fiez et comptez sur les conseils de votre âme pour vous guider.
  • Vous devenez fort; s’il vous est demandé de faire quelque chose qui représente un défi (qui vous défie), l’aide est présente.
  • De plus en plus, votre âme dirige votre vie.
  • Vous rencontrez votre groupe d’âme, et vous y apportez une pièce du puzzle pour le travail que vous allez faire ensemble.
  • Vous mettez en œuvre une petite partie d’un grand plan qui vit dans l’esprit de la Hiérarchie Spirituelle, les Maîtres de Sagesse qui supervisent le bien-être de notre planète.
  • Vous êtes reconnaissant.

Comment savoir si vous êtes en contact avec votre âme, et pas avec une entité astrale se présentant comme étant votre âme ?

  • Les idées en provenance de votre âme surviennent sans bruit et opèrent quand vous agissez d’après elles.
  • S’il y a fanfare ou émotion forte, cela ne vient pas de votre âme.
  • Votre âme vous guide un pas à la fois, ainsi vous apprenez et votre engagement est testé.
  • Si votre libre arbitre est compromis, si quelque chose désire vous imposer des actes qui ne vous semblent pas justes, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si vous êtes encouragé à vous dépêcher, à agir immédiatement, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si vous n’avez pas les ressources financières pour mettre en œuvre le plan, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si votre personnalité est gonflée ou séduite par l’argent, le pouvoir ou le sexe, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si votre mission vous rend humble, aimant, pur, harmonieux, cela vient de votre âme.
  • Si elle soulage la peine et la détresse de vos semblables, cela vient de votre âme.
  • Si elle enseigne et apporte la compréhension à vos semblables, cela vient de votre âme.

Qu’est-ce qui vous maintient engagé dans la mission de votre âme ?

  • Vous renforcez votre volonté et votre intention de vivre votre mission.
  • Vous conquérez la liberté de persister et de remplir votre mission.
  • Vous vous engagez à une pratique quotidienne de méditation et à une vie qui inclut silence et solitude.
  • Vous recherchez et réalisez une vie mentale et émotionnelle plus paisible.
  • Votre santé s’améliore parce que vous faites régulièrement de l’exercice, vous mangez une nourriture appropriée et vous dormez sainement.
  • Vous pouvez faire la distinction entre les exigences de votre âme et celles de votre personnalité.
  • Votre âme guide de plus en plus votre vie.
  • Vous développez un esprit curieux.
  • Vous vous tenez bien informé au sujet des événements mondiaux.
  • Vous apprenez à rester émotionnellement détaché des événements mondiaux qui se déroulent.
  • Vous êtes capable de vous concentrer et écarter facilement les distractions.
  • Vous parvenez à marcher au son de votre propre tambour.
  • Vous êtes désireux d’être au service.
  • Votre vie se remplit d’amour.

particulesQu’est-ce qui vous retient ou vous conduit hors du sentier?

  • Une vie frénétique, remplie de stress.
  • Le manque de solitude et de temps de quiétude.
  • La dépendance aux drogues, à l’alcool, à la nourriture, au sexe et au pouvoir.
  • Des membres de votre famille, en particulier un conjoint ou partenaire qui n’appuie pas votre mission d’âme.
  • Des amis qui pensent que vous êtes fou.
  • La paresse et la mauvaise volonté pour procéder aux changements de vie que votre mission exige.
  • La peur de l’inconnu.
  • Être facilement distrait.
  • L’incapacité à se concentrer.
  • Un corps, des émotions et un esprit malsains.
  • Le bruit (nourriture mentale et émotionnelle de pacotille) :Les rassemblements de masse où les émotions sont accrues comme les événements sportifs ou les concerts rock; ce sont des lieux alimentant les entités astrales ; elles peuvent vous y attaquer.
    • Éteignez votre télévision et votre radio, à l’exception pour les programmes qui vous informent et vous nourrissent.
    • Éteignez toute musique furieuse et discordante.
    • Éteignez les musiques avec des paroles stupides qui manipulent votre esprit.
    • Éteignez les jeux vidéo et d’ordinateurs.
    • Éteignez si possible le bruit de fond.
  • Des entités astrales se présentant comme votre âme ou votre Maître
  • Se mettre à douter que votre mission d’âme est bien réelle et que les Maîtres existent
  • Des revirements d’humeur.
  • Le découragement/abandonner facilement.
  • Le besoin de se conformer.
  • Des problèmes d’argent.
  • Manquer à ses méditations.

Quatre méthodes de méditation conduisant au contact avec l’âme

Des méditations quotidiennes ouvrent la porte au contact avec l’âme et l’approfondissent.

Le silence est le pré-requis de tout effort de méditation. Pas de musique. Pas de télévision ou de radio en bruit de fond. Pas de bruit de voix. Pas de bruit superflu en provenance de votre environnement.

Trouvez un endroit sur lequel vous pouvez compter pour obtenir du silence, un endroit sacré auquel vous pourrez retourner à tout moment pour méditer. Cela peut être un coin dans votre chambre, dans une arrière-cour, un parc ou même une église! Asseyez-vous sur le sol, jambes croisées en position de méditation, ou sur une chaise confortable.

Soyez assis confortablement mais pas au point de vous endormir ! La méditation est une activité mentale active et rien ne peut être accompli si vous vous endormez.

Essayez de prévoir un temps chaque jour pour vous asseoir et méditer.

meditation

1. Analyser votre propre pensée (environ deux semaines)

Asseyez-vous calmement et fermez vos yeux. Presque immédiatement votre esprit voudra se balader et des pensées entreront dans votre esprit. Ce n’est pas grave. Tout simplement, retirez-vous et comme un étranger assis sur la ligne de touche, observez ces pensées ruisseler à travers votre esprit. Prenez note de ces pensées. Ne réagissez pas à ce qu’elles représentent. Soyez très détaché, observez tout simplement ces pensées s’écouler. Faites ceci à chaque session pendant quelques minutes pour commencer, ensuite augmentez jusqu’à 10 minutes.

Observez attentivement vos pensées pendant deux semaines lors de sessions journalières de 10 minutes.

Vous noterez qu’à mesure que le temps passe, il y aura de moins en moins de pensées s’écoulant à travers votre esprit et vous serez sur le seuil d’obtenir et gagner le contrôle de votre pensée.

2. Concentrez-vous sur un objet (une semaine)

Où que vous soyez, choisissez un objet sur lequel vous concentrer. Cela peut-être n’importe quoi : un vase, une lampe, une tasse, un crayon, etc.

Asseyez-vous calmement et fermez les yeux. Rassemblez toute votre énergie et concentrez-vous sur l’objet tant que vous le pouvez. D’autres pensées peuvent ruisseler dans votre esprit. Ne vous inquiétez pas d’elles, simplement retournez-vous concentrer sur l’objet choisi. 

Continuez de pratiquer cette méthode jusqu’à ce que vous puissiez maintenir votre concentration pendant environ 5 à 10 minutes. Si vous réussissez, vous vous débrouillez bien. Vous êtes sur la voie de contrôler votre esprit et non plus d’être contrôlé par lui.

3. Libérez votre esprit (pour la durée de l’exercice)

Ceci est un exercice de méditation enseigné aux néophytes dans les monastères bouddhistes tibétains. L’objectif est à l’opposé de la méthode 1 mentionnée plus haut, soit d’évacuer votre esprit de toute pensée étrangère.

Appelons-la la méthode des sept respirations. L’objectif est de prendre sept profondes inspirations et expirations, temps durant lequel aucune pensée extérieure ne ruissellera dans votre esprit. Si vous pouvez atteindre les sept inspirations/expirations avec succès sans qu’aucune pensée n’effleure votre esprit (à l’exception du comptage des respirations) vous avez réussi! Cependant, si des pensées extérieures se glissent durant votre respiration, vous devez tout recommencer dès le début.

Au début, il est fréquent que des pensées envahissent votre pensée dès la troisième inspiration. Recommencez à nouveau jusqu’à ce que vous ayez inspiré et expiré sept fois sans pensées interférentes.

Vous êtes maintenant en route vers un puissant contrôle de l’esprit.

4. Méditation sur l’inspiration

De l’aveu général, celle-ci peut être la plus difficile parce qu’elle ouvre la porte à toutes les richesses et à tous les avantages du contact de l’âme.

1. Asseyez-vous dans une posture confortable avec votre colonne vertébrale droite et érigée. Vous pouvez vous asseoir dans la position traditionnelle de méditation de yoga ou en étant assis buste redressé sur une chaise confortable.

2. Invoquez la Flamme violette de protection ou lisez l’Invocation de protection sur le site web www.sanctusgermanus.net

3. Commencez à respirer profondément. Honorez la respiration qui est la vôtre en aspirant et en expirant. Et avec chaque respiration, on devrait réaliser que l’on est en train de puiser dans la lumière et vie pures.

4. Alors que vous respirez profondément, fixez au départ votre attention dans la région de la tête, le sommet de celle-ci en particulier. Prenez alors conscience de votre propre aura.

5. Ensuite, prenez conscience de votre épine dorsale, la poutre centrale du temple de votre corps, la colonne vertébrale, cette magnifique porte d’entrée dans l’espace intérieur. Concentrez-vous sur la colonne dès que vous êtes accoutumé au rythme de la respiration, comme elle entre comme elle sort et éventuellement relâchez votre attention sur la respiration à mesure qu’elle se poursuit à son propre rythme.

6. Fixez toute votre attention sur la colonne vertébrale, la gardant à cet endroit. Cherchez à la visualiser comme un tube de néon de pure lumière blanche. C’est votre ouverture dimensionnelle dans le corps physique aux autres dimensions.

7. Vous devez avoir le désir de vous aventurer en elle, la volonté d’entrer dans le portail dimensionnel. Par un acte de volonté, imposez-vous à y entrer. Vous pourriez sentir que c’est un peu comme quelqu’un qui pagaie dans un canot à contre-courant. Ou comme des saumons qui continuent obstinément de remonter le courant d’une rivière qui continue de les repousser, mais n’arrêtent pas. Utilisez votre volonté pour y entrer, y entrer, y entrer.

8. Au cours de chaque session de méditation, à un certain moment vous rencontrerez un point d’appui intérieur ou un moment décisif. Vous saurez ce dont il s’agit par pure et simple expérience. Si vous pensez que vous ne pouvez aller plus profondément, vous devriez quand même continuer d’essayer jusqu’à ce que vous ne puissiez aller plus loin. À ce point, arrêtez et prenez simplement plaisir de l’environnement intérieur.

9. Devenez conscient de l’atmosphère intérieure alors que la respiration continue à inspirer et à expirer selon son propre rythme régulier.

10. Cherchez à vous connaître tels que vous êtes, au-delà des pensées, des sentiments, des sensations et certainement des corps physiques. Chaque session sera une nouvelle aventure.

11. Arrivez à connaître cette partie de vous-même, l’âme, qui n’a jamais changé et ne changera jamais, la part de vous qui est éternelle. Cherchez à ressentir votre propre infinité.

12. Vous devriez commencer à voir une légère lueur dans votre tête, même dans une chambre sombre, qui deviendra de plus en plus brillante avec le temps. Ceci est une indication que vous vous approchez de l’âme, le Dieu intérieur, qui est logé dans votre glande pinéale.

Pour plus d’informations, s.v.p. visitez le site web à : www.sanctusgermanus.net

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

Le changement est avant tout intérieur à chacun de Nous

 

Le changement est avant tout intérieur à chacun de vous, puisqu’il s’opère ainsi un mécanisme de transformation qui opère aussi à l’extérieur, par le fait même. Plus vous observez ainsi votre monde devenir différent, plus vous observez vos propres constats de votre manière de vivre, de formuler et d’entreprendre diverses modifications en vous, occasionnant ainsi les répercussions désirées. Vous mettrez ainsi à profit votre propre personnalité à votre service et votre égo en sera ainsi déstabilisé. Souvent, par votre manque de persévérance et vos distorsions, vous engendrez conflits intérieurs. Vous devez être au cœur en ce changement de direction, et cela sera observable autour de vous, opérant la transformation magique demandée.

12

Vous méfier de vos observations extérieures; celles-ci sont sources de grandes confrontations quelquefois. Vous devez observer en conscience altérée de ce jugement sur l’extérieur et observer vos jugements sur vous-même. Contemplant ainsi vos manques, vous devenez souffrance, amertume, et il y a dégradation de vos capacités innées d’être celui que vous êtes vraiment.

Observer et écouter en votre cœur votre maîtrise à faire ce petit exercice de confrontation de vos manques et souffrances en vous, sera cet aspect de grande guérison escomptée. Mettre à profit votre savoir et obtenir vos réponses en votre profonde conscience, unit à vos semblables par le cœur. Observez et devenez cet emblème de sagesse et de notoriété attendu de vous et de vos pairs. C’est ensemble que vous bâtirez cette cathédrale de la Nouvelle Jérusalem de Lumière sur Terre.

Essayer de comprendre que vos peurs, vos manques, vos jugements, vos croyances, vous ont forgé tel que vous êtes aujourd’hui; et cela demande effort à reconstruire une autre personnalité distancée de ce que vous appelez ÉGO. Sans compromis et évoluant pour cette accession à l’êtreté. Dans votre émancipation, devenez votre monde et Lumière sera. Individuellement vous êtes observateur; associé à vos semblables en une unité parfaite, vous êtes cette Lumière rayonnante.

Autant de fois, nous dirons, mettre votre pensée à neutralité et observer votre cœur en ascension de pureté, être pureté de votre Être. Essayer de voir la simplicité de votre devenir, maître de vos émotions et essentiellement offert à la liberté d’être, en vos mouvements de vie, merveilleuse étincelle divine de co-création divine.

C’est à vous de choisir ce que vous désirez mettre sur votre route : chaos et désordre ou acceptation de vos failles et faiblesses pour ainsi les transformer en plénitude du moment présent. Chacun de vous a ce potentiel ; ainsi, retrouver votre moi divin unit à tout ce qui est votre monde en évolution. Mettez à profit votre contribution, sans compromis de vos manques.

Il est maintenant temps de mettre à profit ce que vous avez appris et contribuer par la manifestation de votre êtreté à ce devenir en conscience nouvelle. Vous êtes à même de constater que partout autour de vous se fait voir la manifestation du changement. Permettre à votre être de constituer cette nouvelle opportunité de transformer avec la manifestation de vos désirs et croire en vos possibilités de vous octroyer cette paix du cœur attendu.

Voyez-vous, vous essayez de fuir quelquefois cette réalité. Afin de prendre plus de recul, vous dites que cela sera mieux ainsi puisque rien ne va dans le sens souhaité. Avez-vous remarqué que, plus vous octroyez à votre être la responsabilité de mettre en évidence votre mode de pensée, plus cela devient contraignant puisque vous n’accordez pas votre harmonie de vie à ce premier pas de transformation vers la marche du grand retour à la source de votre création?

Être au cœur de votre monde, en votre cœur en construisant sur une structure plus ouverte à propulser votre être dans cette manifestation désirée. Vous pensez que cela sera simple et mettez beaucoup d’efforts à vous détacher de vos semblables puisque vous dites que ceux-ci ne vous comprendront pas. Ils vous accordent cette distance puisque vous mettez en vos actions cette séparation de vos buts. Vous devez penser à manifester la création en abordant votre monde avec compassion et en accueillant chacun de vos pas vers la dimension de l’être qui évolue avec dévotion et implication à devenir cette transformation.

Accueillir ce que vous êtes venus accomplir en mettant le pas dans la direction de votre maîtrise qui se construit par l’acceptation d’autrui et de chaque événement avec une certaine attitude plus grande à devenir ces prémices de nouveauté. Pour ce faire, vous devez accueillir votre royauté et voir en chacun cette possibilité ; détachez-vous du drame humain qui côtoie vos pensées et assombrit le passage à la nouvelle terre. Voyez-vous, vous avez choisi de vous incarner, de manifester votre être dans cette vastitude de comportements et de faire en sorte de modifier votre façon de faire; mais vous préférez quelquefois vous abstenir et modifier vos comportements pour devenir plus sages en regardant simplement votre existence de maître se déployer dans le retrait et la sollicitude de votre être. Mesquinerie de voir ainsi se défiler la vie et rester en votre coquille, vous ostracisant de vos moindres mélancolies.

Cela est essentiel, en ce profond changement qui s’accomplit, de voir au fond de votre être votre propre détresse qui se camouffle afin de ne pas sentir ce qui accable, pour en être protégé. Cela ne protège en rien puisque accablement il y a. Afin de devenir ces nouvelles prémices, il faut accueillir et ouvrir à devenir ce messager de transformation par votre manifestation à l’intérieur de chaque situation, événement en comprenant et, en activant ce processus de transformation par votre participation, vous engendrez ce nouveau monde. Devenez et soyez pour vos frères agents de changement par vos moindres gestes modifiés et acceptez de vous montrer sous votre vrai jour, sans fuite, sans compromis mais authentiques. Vous serez ainsi plus évolués dans votre devenir. Vous ignorez quelquefois la loi du retour pour ce qui est de donner et manifester autour de vous. Puisque vous accomplissez pour votre réalisation, souci de vous et non de l’autre. Il faut apprendre à devenir maître mais aussi regarder l’autre dans sa maîtrise en devenir; ne négligez point cet aspect et être authentiques demande la volonté de mettre à nu ce que vous êtes dans vos moindres gestes. Soyez vrais et définissez votre monde par la manifestation de votre êtreté; puissiez-vous devenir ces nouveaux maîtres de demain.

Ainsi soit-il, vous êtes aimez mes frères. Nous vous invitons à voir en vous votre demeure éternelle qui fait que vous n’êtes jamais seuls. Au cœur de chacun, en votre monde et en chaque action il y a la manifestation du Divin. Cela doit venir, ce jour où sera ainsi en chacun l’étincelle divine retrouvée et manifestée. La pureté de l’Être et maîtrise dans la manifestation de chaque instant.

Merci à vous d’être ce chemin de l’Éveil.

La Grande Fraternité de Lumière

 

Message reçu le 21 août  2013, par Ginette Desrosiers

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/       

 

Lumière sur la terre

 

Enfants de la terre, la destinée de cette belle grande fraternité qui prendra forme est entre vos mains. Vous avez placé cette route de la nouvelle Jérusalem de lumière sur terre avec en vous cette foi en la venue du messie, il est présentement le chemin que vous demandez. En vous brille la semence du commencement de cette précieuse existence, dans la douceur de cet amour fraternel sur terre. Vous apporterez ce nouvelle espoir de vie future qui prendra forme avec en vous cette parcelle de dieu le messie en votre coeur. De la terre prendra forme en cette vie, existence nouvelle, coeur vibration nouvelle, émancipation de cette sphère de vie, dans l’actualisation de votre précieuse volonté d’union de vos forces afin d’apporter cette lumière sur la terre.

lumière sur la terre

Nous avons apporté appuis, depuis fort longtemps nous oeuvrons à cette venue de la lumière sur terre, de ce retour à la source première de la création de l’homme dieu sur terre. Mais vous avancez et vous cherchez à comprendre pourquoi cela tarde . Vous avez espoir en cette venue et transformation mais vous oscillez encore entre le devenir et l’être qui viendra. Vous êtes à même de constater chacun de vous les progrès qui ont été fait et vous soutenez encore la route de cette éveil planétaire mais vous tardez à abandonner votre forme pensée ancienne. De façon sereine vous devez accueillir en vous cette précieuse lumière du christ en vous et avec amour vous devez rayonner cette lumière christique. Être plus que la simple expression de votre être physique et devenir quantique dans votre poursuite de vie, de quête, en tout et partout quantique. Élever votre vibration, rayonner votre être et laisser parler le coeur afin de devenir cet être mystique, créateur de la présente mission de vie sur terre, expansion de l’être, expression de l’être, l’homme nouveau et avancer dans cette quête sacré de votre mission de vie d’homme nouveau. En vous brille le joyaux de la création, le sublime rayon de votre essence d’être unifiée à la source et à la terre mère, votre terre Gaïa qui vous berce depuis le commencement de votre monde. Et accepter cette transformation en profondeur sans oublier de laisser votre ancienne armure derrière, plus de combat, plus de violence . Amour et Amour, alors soyez votre bouclier de lumière et portez en vous cette lumière qui fera tomber les barrières et les épées seront des épées de lumière.

Dans la dualité de l’être se cache cette frontière à transcender, vous guérissez , vous laissez finir le chemin de l’ancien et prenez part au chemin nouveau de l’homme nouveau, destiné à placer cette nouvelle forme vie. En vous croyez mes frères, ne soyez pas dans la noirceur de l’âme mais devenez lumière de l’âme , lumière amour. En chacun de vous il y a lumière et semence du commencement, en chacun de vos frères vous devez voir cette lumière et semence du commencement et cela n’est point facile, en votre être vous avez traces de différentes épreuves et vous devez laisser partir cette dualité qui vient assombrir la route. Ignorer nous dirons les différentes manifestations de votre être, colère, amertume , afin de placer la joie de vivre et la radiance amour, peut importe les circonstances et événements de vos vies afin de transformer . Il faut laisser les manifestations ce faire, de la joie de votre être qui ressuscite à la vie, dans cette résurrection vous abandonnez l’ancien ne l’oubliez pas.

Vous êtes amour du créateur et vous êtres les messies sur terre, le sauveur de la grande manifestation de l’expansion, de l’ascension de votre terre. Naîtra avec vous cette belle réalisation de l’expansion, l’expression nouvelle de l’homme nouveau. Alors soyez et accueilliez ce que vous êtes et offrez à la terre votre manifestation de la lumière du créateur en vous mes frères.

Je vous accompagne et je vous guide dans ce chemin de réalisation de la nouvelle terre messianique et en vous je place mon amour et mon rayonnement. Enfants de la terre, bien aimés enfants de cette nouvelle Jérusalem de lumière sur terre.

Ayez foi, ayez confiance en vous et cela sera, cela prendra forme, alors soyez mes frères. Je vous aimes, que la paix soit avec vous, en tout temps, en tout lieu. Bénis soyez mes frères.

Apôtre jean dans les pas du christ, le messie en chacun de vous. Bénis soyez, bénis soyez.

Le 26 décembre 2010, message reçu par Ginette Desrosiers.

Prendre soin de son AME

 

Nous tous, anges de Paix et de Lumière vivons dans l’intemporel, le hors temps. Je sais que pour vous le temps passe autrement, que souvent le temps presse. Mais comme mes messages sont hors temps cela signifie qu’ils sont chaque jour d’actualité. 

Je connais les événements de vos vies et même si je travaille en même temps dans d’autres dimensions, je reste connecté jour et nuit avec vos pensées. Comme avec un ordinateur, il y a des mots clés. On pense Kheeb et hop ! c’est noté, enregistré. Lorsque le message devient répétitif, je sais que l’on m’attend. Alors, je réponds.  La façon la plus rapide de faire appel à moi est de prononcer mon nom. Cela provoque comme un bip intérieur qui me signale que quelqu’un souhaite ma présence auprès de lui. Et je suis un peu comme une mère poule qui vient régulièrement vers ses poussins !

L’image ci-dessus est comme une esquisse astrale. Comment dire ? Nous voyons souvent ici des petits êtres comme celui-ci. Celui-ci ressemble à un elfe. D’ailleurs n’en est-ce pas un ?

NOS AMES

Les elfes comme l’humain a tendance à les nommer, sans vouloir toutefois les humaniser, sont des protecteurs de la nature comme nous sommes les protecteurs qui vous offrons tout notre amour par le cœur, par notre pensée et notre vibration. Je connais personnellement un petit elfe : Mimina. Elle gère le patrimoine sacré et invisible de certains papillons disparus du continent et elle essaie de les réintroduire grâce un processus naturel en accord bien sûr avec le divin. Réintroduire une nouvelle espèce peut prendre des dizaines d’années.  

Il est possible de contacter les esprits de la nature. Lorsqu’on parle avec les fleurs, les papillons, et même avec d’autres insectes un peu moins sympathiques, on les invite plus facilement. Mais ils sont vite désemparés lorsqu’on leur manque de respect ou de sollicitude. Même s’ils savent que la race humaine est faible et finalement pas encore très évoluée dans la prise de conscience.

Les humains proches de nous, de notre pensée, sont ceux qui sont attirés par la beauté reflétée en toutes choses. Ceux qui aiment les arbres, les ruisseaux, les vallées, les sources qui chantent en été. Ceux qui aiment la neige qui éblouit les yeux en haute montagne. Ceux qui s‘émeuvent à la vue de l’aigle qui rejoint son nid pour nourrir ses petits. Chaque événement est précieux. S’en rendre compte et ne rien saccager, c’est se mettre à notre diapason. Nous essayons tellement d’aider cette pauvre petite planète. La terre est si belle pourtant. Et vivre en harmonie avec elle élève l’âme.

Tu peux danser avec moi comme les papillons dansent de bonheur, tout simplement. Apprends simplement à répondre à la vibration divine qui t’appelle.

Je n’ai pas changé, je ne changerai plus beaucoup. A notre niveau, notre personnalité est bien établie.  Pour l’instant je missionne beaucoup dans divers endroits de la terre, souvent là où les catastrophes sont les plus nombreuses. Là où se déroulent des drames sérieux, nous nous devons d’aider. Il nous arrive d’éviter le pire, mais pas toujours.

Nous aidons non seulement votre planète mais aussi les entre-sphères : les mondes de l’astral. Car là aussi, nous sommes fort demandés. Notre assistance, notre amour-soleil inonde chacun de rayons de paix, de lumière et de joie. Nous sommes aussi concernés par le désarroi des familles ou des personnes seules livrées à elles-mêmes. Et bien des familles ne s’en sortiraient pas sans nous.

Je déconseille souvent aux gens de ne plus manger de la viande ou les invite au moins à en diminuer la quantité car les vibrations fluides de l’âme s’abaissent lorsque vous vous nourrissez de souffrance. Dès mes premiers messages, je vous ai recommandé de vous nourrir davantage de légumes, de fruits, de céréales et de miel car celui-ci contient des enzymes insoupçonnés qui renforcent vos défenses immunitaires.

Jésus, de son vivant, nous le savons, se nourrissait principalement de pain, de miel et de céréales – et de vin aussi bien sûr. Au départ, le vin était fabriqué à l’aide d’une recette secrète bien gardée et on connaissait ses propriétés bienfaisantes pour la santé. Le vin protège en effet l’organe du cœur, ses parois et les vaisseaux sanguins. C’est une boisson calmante et douce pour le corps, mais on doit le consommer en quantité raisonnable. Il ne faudrait jamais en boire plus de deux verres par jour. Un seul verre est même idéal. 

Il faut aussi se méfier des sucres. Mais les sucres foncés, les sucres naturels de couleurs brunes et beiges n’ont pas de méfaits, contrairement au sucre blanc…

Le plus important est de prendre soin de son âme, de rester sensible aux petites choses de la vie et d’éloigner les pensées qui perturbent, qui font mal. La vie n’est jamais vraiment simple. Mais nous sommes là. Rien n’est parfait. Cependant, il faut pouvoir l’accepter. Et nous savons ce dont vous avez besoin car nous connaissons les épreuves de chacun. Alors même si nous sommes fort occupés ailleurs, combien de fois ne faisons-nous pas le détour jusque chez vous, pour voir ce que nous pouvons faire pour améliorer votre vie.

S’il est vrai que nous ne pouvons toujours ôter les épreuves difficiles de certains karmas obligés, nous pouvons néanmoins les atténuer, les alléger, les rendre plus vivables. C’est ainsi que nous aidons vos familles ou certains de vos amis. Et lorsque vous vous rapprochez de nous, il va de soi que nous nous sentons encore plus concernés.

Tout le monde évolue, même dans le monde invisible. Tout évolue tout le temps. Les âmes se transforment et se rapprochent peu à peu de la Vérité – même si cela prend beaucoup de temps. Le but est le même pour chacun : Réaliser son être. Mais beaucoup n’en ont pas encore conscience.

Je te berce dans ma danse cosmique et te prends avec moi sous mon aile.

écrit par Kheeb sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Accéder à notre indépendance Spirituelle

 

Je crois que dans une quête spirituelle, il y a des distances que nous devons parcourir par nous-mêmes et notre défi consiste à apprendre à le faire. Puis, à d’autres moments, il vaut mieux chercher les conseils des autres. En cours de route, par tâtonnements, nous apprenons quand le faire seul et quand chercher de l’aide. Et nous apprenons qu’en définitive, nous sommes ici pour nous aider mutuellement.

A un moment donné, vous avez fait le choix délibéré d’approfondir votre lien spirituel et d’étendre votre expérience sur cette planète. Le moment est idéal. Il est temps d’ouvrir vos dossiers akashiques. Ils constituent une dimension de la conscience qui comprend un dossier vibratoire de chaque âme et de son parcours. Ce corps vibratoire de conscience existe partout dans son intégralité, tout à fait disponible en tout temps et en tous lieux. En tant que tels, les dossiers akashiques forment un corpus expérientiel de connaissance, qui contient tout ce que chaque âme a jamais pensé, dit et fait au cours de son existence, de même que toutes ses possibilités futures.

chez Francesca

Une dimension de la conscience est un domaine du monde invisible que nous, humains, pouvons identifier et sentir au moyen de ses qualités, traits ou caractéristiques. Par exemple, l’état de rêve est une dimension de la conscience qui comporte différents niveaux d’activité durant le sommeil, que les humains peuvent identifier et sentir. D’autres dimensions de la conscience forment différentes « régions » de l’esprit – le conscient et le subconscient, la zone de la mémoire, celles qui sont reliées à des capacités musicales ou mathématiques – et des régions du cerveau qui gouvernent nos capacités physiques. D’autres dimensions de la conscience encore, sont constituées des divers états de relaxation mesurables au moyen de l’activité du cerveau. Ce qu’ont en commun toutes ces dimensions de la conscience, c’est que, bien qu’elles soient invisibles, nous savons qu’elles existent.

Dans le processus d’accès ou d’ouverture aux dossiers akashiques, nous passons d’un état de conscience humaine ordinaire à un état de conscience universelle et divine, dans lequel nous reconnaissons notre Union avec le Divin sur tous les plans. Cet état de conscience nous permet de percevoir des impressions et des vibrations des dossiers. Ceux-ci ont servi l’humanité tout au long de son évolution ; il s’agit d’un état extraordinaire qui nous permet de recevoir l’illumination divine à un rythme raisonnable et de l’intégrer dans notre expérience humaine. A cause de cette intégration, on peut dire littéralement que l’accès à l’Akasha nous donne des aperçus du CIEL SUR TERRE….

A présent, passons à la signification de mot Akasha : L’Akasha, en tant que substance primaire, désigne l’énergie à l’état primordial – avant qu’elle n’ait été dirigée par nos pensées individuelles et influencée par nos émotions au cours de cette vie-ci. Sur les plans physique et spirituel, cette énergie a une qualité de Lumière et de vitalité, individualisée d’une façon unique en tant qu’âmes. Bien que l’Akasha soit un mot sanskrit, les dossiers akashiques sont mentionnés dans de nombreux textes sacrés. 

 

RAPPEL : Akasha est un mot sanskrit qui veut dire substance primaire, celle à partir de laquelle toutes choses sont formées….. C’est le premier stade de la cristallisation de l’Esprit… Cette substance akashique ou primaire est d’une finesse exquise et si sensible que les moindres vibrations d’un éther, à  quelque endroit de l’Univers, y enregistrent une impression indélébile.

 Les dossiers akashiques sont le Corps de Lumière de la conscience réflexive universelle. En tant que tels, ils contiennent la conscience universelle, avec ses trois principales composantes : l’Esprit – le Cœur et la Volonté.

Ils contiennent également les vibrations rayonnantes de la Lumière que génère toute chose. Chaque fois que nous lisons les dossiers, notre conscience est affectée par cette qualité de Lumière et nous en devenons « illuminés ». Les effets de la Lumière deviennent alors évidents dans nos pensées et nos émotions et nous commençons à connaître un sentiment accru de paix et de bien être.

Les dossiers akashiques sont gouvernés et protégés par un groupe d’Etres de Lumière immatériels, appelés les Seigneur des Dossiers. Ces Etres assurent la sécurité et l’intégrité des dossiers. Ils déterminent non seulement qui peut accéder aux dossiers, mais quelle information lui sera accessible. Les Seigneurs des Dossiers travaillent avec les Maîtres, les Enseignants et les Etres chers,  – qui servent d’interface entre les domaines akashique et terrestre – en « téléchargeant » aux Maîtres, aux Enseignants et aux Etres chers, l’information qu’ils relaieront durant chaque lecture akashique.

Même si les Seigneurs des Dossiers et les Maîtres akashiqes sont des Etres immatériels, certains des Enseignants et tous les Etres chers ont eu une existence humaine sur la Terre. En travaillant avec les dossiers akashiques, vous ne verrez jamais ni les Seigneurs des Dossiers, ni les Enseignants et les Etres chers sous leur forme humaine antérieure, mais vous pourrez sentir leur présence énergétique si un Enseignant ou un Proche trouve convenable et nécessaire de venir relayer une certaine information. Toutefois, les Maîtres, Enseignants et Etres chers préfèrent habituellement demeurer anonymes pour que nous apprenions à compter sur l’énergie des dossiers, plutôt que sur des identités spécifiques dans ces derniers.

Comme vous l’avez peut-être déduit à partir de cette description, le travail avec les dossiers akashiques nous demande de comprendre et d’accepter le concept de réincarnation. Du point de vue des dossiers, toutes les âmes sont éternelles. Sur ce plan de la compréhension, les dossiers détiennent l’archive de chaque âme telle qu’elle a existé d’une vie à une autre, sous la forme de différents êtres humains sur le plan terrestre, tout en évoluant dans le temps et l’espace. L’incarnation humaine se produit sous forme de manifestation spécifique du plan parfait de l’âme. Le but de l’expérience humaine est de devenir sur le plan physique l’être parfait qui existe déjà, sur le plan de l’âme, dans l’Akasha. Il faut du temps pour se mettre au diapason de la conscience de sa propre nature spirituelle et pour enraciner cette conscience dans le physique et devenir cet être optimal sur le plan terrestre – en fait, il faut plusieurs vies….

 

linda Howe

Les dossiers akashiques permettent de voir et comprendre nos diverses incarnations. Essentiellement, les dossiers sont à la fois le plan parfait de l’âme et le catalogue d’expériences de telle âme, à mesure qu’elle se met au diapason de la conscience d’elle-même en tant qu’être spirituel et divin se manifestant sur le plan de la Terre physique.

Tout ceci pour vous dire que les Dossiers Akashiques sont accessibles par chacun d’entre-nous, SANS toutefois en faire la réclamation à autrui. Pour cela, il suffit d’accepter le concept de réincarnation, de bien vous ancrer à la Terre et d’activer votre Volonté !

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/  

pour vous aider dans ce parcours, je vous conseille de lire le livre de Linda HOWE, intitulé : Comment lire les Dossiers Askashiques 

L’Esprit masculin de la Terre

 » Essayez de focaliser votre conscience et de vous concentrer, non seulement sur votre monde, mais sur la globalité de votre système solaire et sur l’ensemble de votre galaxie. Lors de l’une de nos précédentes rencontres, nous vous avions invités à un voyage intérieur à destination des différentes planètes de votre système solaire, afin que vous puissiez sentir vibrer leur énergie. Ensemble, nous avions visité Mercure, Mars, Vénus, Jupiter et Saturne et nous vous avions indiqué que nous voulions réserver notre visite sur les autres planètes pour une autre occasion. 

Le temps en est maintenant venu. Et nous allons aborder à présent la question des énergies liées à Neptune, à Uranus et à Pluton, car c’est d’elles que dépend tout ce qui se produit actuellement sur la Terre. 

esprit masculin de la terre

Parlons d’abord des changements qui sont en train d’affecter la Terre et l’ensemble de l’humanité. Ils s’inscrivent dans un processus immuable de transformation sans fin. Au commencement, lorsque la Terre fut formée, elle fut préparée pour accueillir différentes formes de vie. À cet effet, elle fut adombrée par un Être extraordinairement puissant et sage, qui était parfaitement équilibré dans ses polarités masculine et féminine, et qui possédait les attributs et les vertus de la Conscience Créatrice Père/Mère. Cet Être, que nous appellerons Gaïa, car c’est un nom auquel vous êtes maintenant familiarisés, est demeuré dans un état de plénitude et d’harmonie parfaites durant des millions de vos années. 

Puis vint une époque de grands cataclysmes, en même temps que la Terre et l’humanité amorçaient leur densification et leur matérialisation. L’orgueil, la jalousie, l’ambition, la convoitise et la suffisance commencèrent alors à infiltrer l’humanité. La plupart des habitants de la Terre se retrouvèrent pris au piège de l’aspect négatif de l’énergie masculine, qui se manifesta sous forme de colère, de violence, de cruauté et d’instinct de domination. L’accès à l’énergie du premier Rayon, le Rayon de la Toute-Puissance, qui détient la force suprême et le pouvoir de création, fut alors considérablement restreint à la surface de la Terre, en sorte que l’humanité ne puisse pas en arriver à s’autodétruire ni à détruire sa planète. 

Pendant des milliers d’années, l’humanité a ainsi été régie par des forces masculines. La Terre est peu à peu devenue un monde d’hommes, soumis à un Dieu patriarcal, dans lequel les femmes étaient réduites à un rôle d’esclaves, et leur énergie entièrement contrôlée par celle de l’homme. 

Pour corriger ce déséquilibre, il fut demandé à Gaïa d’autoriser sa partie masculine à se séparer de lui et à rejoindre des régions plus éthérées, afin que la Déesse Mère puisse déverser ses énergies sur la Terre et y développer la tendresse, la compassion, l’humilité, la patience et surtout l’amour. 

Cette séparation procura à Gaïa une grande tristesse, mais, outre son désir de servir et sa compassion pour les humains, l’Être de la Terre savait qu’elle était indispensable à l’accomplissement du Plan Divin. Au fil du temps, la Terre finit par être perçue par l’homme comme sa Mère nourricière, et le firmament, comme son Père céleste, car la partie masculine de l’âme de Gaïa y était exilée et reléguée dans une dimension supérieure. 

La période que vous traversez est celle de la réunification et de la fusion sur la Terre des énergies, vertus, qualités et attributs du Père et de la Mère. Le processus de retour à la conscience unitaire est maintenant en train de s’accélérer, à la fois dans la partie féminine liée à votre plan d’existence et dans sa contrepartie masculine liée aux royaumes plus élevés. Le moment approche où les attributs, vertus et aspects masculins du Père vont rejoindre votre Mère la Terre et fusionner avec elle. De ce fait, la naissance d’une Nouvelle Terre est désormais très proche, une Terre qui sera à nouveau en harmonie parfaite avec toutes les facettes de la Création. 

Lorsque vous utilisez les énergies liées à la troisième dimension, vous êtes automatiquement influencés par ce que vos astrologues ont appelé les planètes  »personnelles » de votre système solaire: la Lune, Vénus, Mercure, Mars, Jupiter et Saturne, et seulement dans une mesure infime par les énergies beaucoup plus subtiles d’Uranus, de Pluton et de Neptune, qui représentent pourtant cette quintessence de la Puissance du Père qui commence, avec une extraordinaire ponctualité, à se manifester dans la Nouvelle Époque qui vient, l’Âge du Verseau. 

Uranus est parfois présenté comme un sonneur de trompette, parce qu’il permet aux âmes de s’éveiller. C’est sur cette planète que vous vous rendez entre vos différentes incarnations, chaque fois que vous devez dépasser les tendances négatives et destructrices liées à votre irresponsabilité et au côté rebelle de votre nature humaine. Vos guides et instructeurs vous y aident avec beaucoup de patience à éveiller votre créativité, à affiner votre perception et votre intuition, à équilibrer votre désir de liberté par le souci de respecter celle des autres. 

L’influence de Pluton est aussi très importante aujourd’hui, parce que c’est la planète de la renaissance, de la transformation, de la régénération, de l’illumination et de la sagesse. Ses aspects négatifs sont particulièrement visibles en ce moment; ils se traduisent par le déclenchement de rivalités, de luttes, de conflits, de contestations. En principe, vous ne vous rendez pas sur Pluton entre vos incarnations, à moins d’avoir déjà accompli un grand chemin vers l’harmonie, car son champ d’énergie est très perturbant et très difficile à expérimenter. Certains disent que Pluton instruit l’âme à travers les leçons du malheur et de la souffrance. C’est dans cette région que vous apprenez à sublimer vos obsessions et les pulsions inconscientes de votre ego, que vous puisez les forces qui alimentent votre élan vers l’Unité de l’Esprit. 

1

Quant aux énergies de Neptune, elles sont à la fois les plus rares et les plus subtiles de votre système solaire. Neptune est considéré par certains astrologues et par ceux qui tombent sous son emprise comme la planète de l’illusion. Jusqu’à une époque récente, l’humanité a été très fortement influencée par ses aspects négatifs qui se manifestent par la confusion, les hallucinations, la peur, la fuite de la réalité et le chaos. Au fur et à mesure de votre évolution, vous obtenez la possibilité d’accéder à cette planète pour y développer l’amour universel, la sagesse spirituelle, l’inspiration, la clairvoyance et la compassion. 

De la même manière que le système des chakras est lié aux sept Rayons de la Conscience Solaire, lorsque vous vous liez à l’Harmonie universelle et que vous éveillez votre être divin, vous vous placez sous l’influence positive des planètes transpersonnelles et leurs aspects négatifs n’ont plus de prise sur vous. Vous recevez les trésors qui sont emmagasinés dans ces régions: le génie, l’inspiration, la créativité artistique, la compréhension scientifique, bien au-delà de ce que l’homme ordinaire est capable d’expérimenter. 

Tout cela est largement évoqué dans le dernier numéro de La Vie après la mort, qui aurait d’ailleurs mérité d’être rebaptisé La Vie après la vie. Dans les mois qui viennent, nous continuerons à vous transmettre différentes informations concernant les mondes au-delà de votre sphère d’expérimentation. Vous le savez désormais: aussi longtemps que vous vous étiez identifiés à votre nature instinctive et passionnelle, et que vous demeuriez coupés de votre Être spirituel, vous viviez dans l’isolement, et votre univers était très limité, tout comme l’était votre sphère d’influence. Mais l’humanité a évolué et les nouvelles technologies mises à sa disposition lui ont permis de réaliser que votre monde n’était qu’une région vraiment toute petite. Chacun est désormais au courant de ce qui se passe à l’autre bout de la planète dans les minutes qui suivent, et tous ceux qui ont suffisamment progressé sur le chemin de l’Illumination ont déjà compris que ce qui affecte un individu affecte l’ensemble de l’humanité. Ainsi, vous apprenez peu à peu à vous entraider et à vous protéger mutuellement. 

Au fur et à mesure que se déroule la spirale de l’évolution, votre vision s’élargit au-delà de la sphère terrestre et vous devenez mieux conscients de la relation qui vous unit à votre système solaire, à votre galaxie et au Plan Divin du Père. Beaucoup d’entre vous ont atteint une maturité spirituelle qui leur permet d’expérimenter les énergies sublimes des sept Sphères de la Conscience Christique, non seulement durant leur sommeil, mais parfois aussi pendant l’état de veille. Vous n’êtes plus comme jadis confinés dans les limites de votre système solaire, mais vous pouvez désormais vous déplacer à travers les douze Rayons de la Conscience galactique. Chacun d’entre vous a déjà parcouru ces différents plans à mesure qu’il descendait à travers les espaces interdimensionnels et se préparait à affronter l’incarnation dans votre système solaire et sur la planète Terre. Ces paliers successifs étaient nécessaires. Ils vous ont permis de vous acclimater progressivement à des niveaux de fréquences moins élevés, d’apprendre à créer et à exister dans le royaume de la matière physique. 

Je suis l’Archange Mikhaël  

Archange Mikhaël 
canalisé par Ronna Herman le 24 janvier 2002. 
Adaptation française : Olivier de Rouvroy

Le courage ou la peur est une affaire humaine

 

Un choix difficile à évaluer lorsque l’émotion est imprégnée de l’une ou l’autre de ses énergies. Ces deux attributs attirent de grandes énergies de mouvement à l’intérieur d’un individu. L’une fait monter l’adrénaline pour foncer et l’autre pour fuir ou se retirer. Le mot courage possède sept lettres et conduit vers le divin dans des énergies d’ascension. Le mot peur possède quatre lettres et paralyse un individu dans des énergies terrestres et obscures. La réaction à ces deux attributs sollicite la même dépense énergétique. L’une est constructive et l’autre souvent destructrice. 

VOLCAN2

Je suis Adinathon. Je viens vers vous en ce moment important et décisif de votre temps pour me saisir de votre soif d’apprendre et de comprendre. Je viens au nom de Celui qui a ouvert la Voie et qui vous porte dans Son Cœur Christique. Je suis mandaté pour être l’un de vos ambassadeurs auprès de Lui. Je comprends votre plaidoyer et je partage votre désir de rapprochement de votre Christ intérieur. Je suis un maillon dans votre chaîne. Je viens vous rappeler que vous êtes aussi forts et aussi amoureux que moi de faire partie de cette grande expérience qui nous fait voguer sur la mer infinie de la Connaissance et de l’Amour. 

Elle est merveilleuse l’histoire humaine lorsqu’elle n’est pas soumise à l’oppression et aux contraintes de la peur. Pourquoi y a-t-il autant de peur et de négativité dans ce monde où la joie et le désarroi se chevauchent pour laisser des traces d’amertume ou d’insatisfaction ? Mes bien-aimés, il est nécessaire de naviguer dans ce monde tumultueux agité par les vagues de l’émotion. L’être humain est différent de toute autre créature de l’Univers à cause de sa faculté émotive complexe mais, comme un élève en phase d’apprentissage, il apprend à composer avec elles et à se connaître à travers elles. Les émotions sont comme la mer, imprévisible, quelquefois spontanée et menaçante. Des tempêtes s’élèvent et s’apaisent laissant un grand calme et quelque chose de plus noble. Lorsque le calme revient une gratitude subtile émane du cœur et fait comprendre la richesse de la paix intérieure. Lorsque l’équipage d’un navire entre au port après la tempête, tous les visages rayonnent la joie : la joie d’être encore là, la joie d’être passé à travers cette épreuve avec succès. Cette joie est une émanation de l’âme qui perce à travers la personnalité suite à l’abandon qu’on se permet après avoir triomphé de l’épreuve. Cette joie est le fruit du courage qu’il a fallu déployer pour surmonter les peurs qui étaient présentes lors de la rencontre où le chevalier et l’épreuve se mesuraient face à face. Comme deux adversaires redoutables et de force égale, le chevalier et l’épreuve déploie tous leurs atouts et leur finesse pour défendre ce qu’ils ont de plus cher, leur existence et leur fierté. 

La peur n’est pas toujours néfaste. La plupart du temps, elle est naturelle et spontanée puisqu’elle protège d’une agression imminente. Toutes les créatures dotées de la faculté de se mouvoir connaissent la peur. Si elles s’aventurent dans des espaces hostiles et qu’elles perçoivent le danger, la peur est la première émotion qui imprègne leur état d’être. Elles ont alors le choix de revenir sur leurs pas et de s’éloigner du danger. La peur protège aussi l’enfant qui prend son temps pour apprendre à marcher ou qui s’aventure dans un territoire nouveau pour lui. Malgré sa perception toute fragile et dissipée, l’enfant est tout de même bien protégé, car la peur est une émotion primitive qui émane du cerveau reptilien ou cervelet. Cette forme de peur n’est pas dépendante du raisonnement ou de l’intelligence. Elle est une émotion innée, et seule la familiarité avec l’objet de la peur peut dissiper cette énergie et ramener la confiance et la sécurité. 

Une autre facette de la peur peut être raisonnée par la connaissance et l’intelligence. Cette forme de peur est celle qui paralyse beaucoup d’individus dans une inertie non évolutive par précaution calculée ou par manque d’intérêt à s’impliquer dans une tache difficile ou à surmonter un défi. Face à cette peur, le courage est une impulsion de l’âme qui cherche à aller plus loin, qui cherche à attirer vers la personnalité l’expérience nécessaire à la compréhension d’une leçon ou d’une connaissance nouvelle pour ensuite grandir et atteindre le but qu’elle s’est fixé. Cette peur n’est pas rattachée à la survie, mais plutôt au manque de connaissance et d’aspiration. Celui ou celle qui n’aspire pas à poursuivre les intentions intimes de son âme à aller vers la lumière cherchera par tous les moyens à alimenter la peur de s’impliquer dans une aventure qui le ferait grandir. 

Cette peur est plutôt un renoncement à l’effort qu’un élément de survie. L’individu qui est complaisant de lui-même, par faiblesse ou par vanité, ne cherchera pas à sortir de son état d’inertie à moins qu’il y ait une incitation au courage venant de l’extérieur de lui-même. Si une connexion lucide n’est pas établie entre l’âme et la personnalité, aucune aspiration ne sera présente et le courage sera impossible. L’individu dont l’esprit est en boucle fermée sur la critique des autres ne peut pas établir ce contact avec l’âme. L’esprit qui est empli de lui-même ne cherchera pas à grandir et à satisfaire la raison d’être de son incarnation. Lorsque l’esprit est dans un tel court-circuit, l’âme demande de l’aide aux Êtres Supérieurs pour organiser un événement qui provoquera un choc à cette personnalité afin qu’elle sorte de cet état de complaisance inutile. Les accidents sont ce genre de choc nécessaire pour remettre sur la voie de l’évolution l’individu qui a peur de tout et de rien. La peur attire la force opposée comme la noirceur attire la lumière. 

chez francesca

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi beaucoup d’individus meurent quelque temps après avoir été mis à la retraite ? Oui, c’est parce qu’ils n’ont plus rien à faire. Ils n’ont pas eu le courage de s’impliquer dans autres choses. Ils n’ont pas été habitués à donner, alors personne n’a besoin d’eux et ils s’ennuient à mourir. Voilà le pouvoir de l’inertie lorsque l’âme d’un individu ne voit plus de possibilité d’avancement, elle demande à se retirer de l’incarnation, et la mort s’ensuit. L’âme n’a pas de temps à perdre et elle ne se complaît jamais avec elle-même dans une énergie d’inertie. La raison de l’incarnation est pour l’avancement dans la compréhension ultime de son appartenance à Dieu et non dans l’amusement et les satisfactions de la personnalité. La personnalité est un instrument qui meurt avec le corps physique et qui ne devient qu’une mémoire, mais l’âme cherche toujours à aller vers la Lumière. 

Celui ou celle qui vit son incarnation pour le plaisir et pour les satisfactions que le monde lui offre emprisonne son âme dans un état où elle demande de l’aide pour se libérer. Les malheurs et les épreuves que la personnalité doit surmonter sont uniquement dû à la mauvaise compréhension de l’esprit par rapport à l’objectif de l’âme qui cherche à grandir dans l’Unicité, mais qui réalise que l’instrument ne répond plus à son aspiration profonde. L’âme est spirituelle et l’esprit est le traducteur de l’expérience qu’elle utilise pour grandir à travers l’incarnation. Si l’esprit est rébarbatif à son aspiration, l’âme demande à se libérer et n’a aucun remords sur le rejet de l’enveloppe de l’esprit qui est le corps physique. L’individu qui ne s’identifie qu’à son corps physique comme étant le centre de son être sera la plupart du temps déçu par la vie. Il ne sera aucunement gratifié dans son expérience, car ceci serait semblable à mettre une lumière dans une boîte afin d’enfermer son rayonnement et annuler sa raison d’être. Tout a une fonction dans l’Univers et tout doit servir pour ce qu’il a été créé, sinon la loi du mouvement s’occupe de corriger la situation. Le courage permet ce mouvement à l’intérieur de l’être. Il est l’essence, que l’âme fournit à travers un esprit clair, nécessaire à créer cet élan vers son but ultime le retour dans l’Unicité après avoir expérimenté la séparation et l’individualisation. 

Cette expérience de séparation et d’individualisation a été voulue et vécue un nombre incalculable de fois. Vous êtes passés maîtres dans ce domaine. L’expérience doit se terminer. Vous avez oublié pourquoi vous avez choisi de vivre cette expérience. Vous avez oublié d’où vous êtes partis. Vous avez oublié que ceci ne devait être que l’expérience d’un moment. Rien de plus ne pourrait être appris qui pourrait vous servir, sinon plus de souffrance, plus de douleur. Ceci n’est pas nécessaire pour apprécier la vie. Renoncez à vous embourber davantage dans les labyrinthes de l’illusion. Vous connaissez maintenant ces chemins ; ils ne mènent nulle part. Vous l’avez constaté vous-mêmes dans les aventures médiocres que vous vivez jour après jour, année après année, vie après vie. Vous voulez terminer ces détours inutiles ? Alors, laissez de côté cette peur de vous reconnaître et permettez à votre divinité intérieure, cette âme qui aspire à atteindre les plus hauts sommets de pureté et de rayonnement, de s’exprimer dans votre quotidien avec simplicité et complicité. Prenez conscience de ce courage que l’âme vous communique pour vous épanouir à travers la vie, ce cadeau inestimable que le Divin vous accorde. Imaginez-vous un instant sans la vie, sans votre perception actuelle de vivre et d’exprimer l’être qui est présent en vous. 

Imaginez que votre état d’être soit toujours en sommeil, que vous ne sentez rien, que tout est non-existence. Ceci fait réfléchir n’est-ce pas ? La vie est le cadeau le plus précieux que l’Univers ait donné à ses enfants. Pour qu’elle porte fruit, il faut apprendre à l’apprécier pour ce qu’elle est, pour ce qu’elle vous apporte. Elle est le support de l’existence et de l’épanouissement de l’être. Il est essentiel d’en prendre conscience pour en savourer les moindres bienfaits. 

Le courage est relié à l’effort et l’effort à la croissance. Pour sortir de l’inertie, il faut se laisser imprégner de cette impulsion qui fait place à l’effort de prendre une direction lorsque c’est nécessaire pour satisfaire les exigences du changement. Le changement continuel est une nécessité universelle sur la voie de l’Amour et du partage. Le courage amène à soi les forces essentielles requises pour régler les vieux problèmes et apporter un renouveau dans la gestion de la vie. Il vous permet de satisfaire l’engagement que vous avez pris dans un passé très lointain pour participer à ce qu’il y a de plus noble dans l’Univers : l’épanouissement de la Création. Mes bien-aimés, beaucoup parmi vous ne savent pas quoi faire pour aider à la Création. Ils attendent assis dans un parc et regardent les pigeons. 

Ressentez l’appel de votre âme qui vous demande de participer au Plan divin par l’implication de votre personnalité dans des taches altruistes. Partagez vos talents et votre connaissance avec ceux et celles qui sont plus démunis que vous. C’est la seule façon d’obtenir d’autres connaissances et d’autres talents. Votre âme vous demande de mettre tous vos atouts au travail et de les placer dans un champ de rayonnement pour l’ensemble. Vous êtes une cellule précieuse de la Conscience et votre existence est importante pour le bien-être universel. Ce que vous faites, si petit soit-il, est ressenti par tous, même si vous n’en êtes pas conscient. Il est bien de suivre l’exemple donné par d’autres, mais vous êtes aussi un maître enseignant lorsque vous laissez parler votre âme, votre étincelle divine. L’élève, c’est aussi vous, c’est votre personnalité, c’est votre individualité. Établissez un lien sûr et profitable entre votre âme et votre personnalité pour retrouver ces mémoires de vos plus belles expressions lumineuses ancestrales. Vous aurez alors accès à tout ce qu’il vous est nécessaire pour comprendre votre vie et votre but. Il n’est pas nécessaire de prendre tous les cours qui se présentent à vous pour apprendre à avoir du courage. Le courage vient de l’intérieur, il prend racine dans votre cœur. Dans vos expressions populaires, vous dites : « avoir du cœur », « avoir du cœur au ventre ». Cela signifie avoir du courage. 

Courage

Lorsque vous êtes coincé dans une situation où tout devient sombre suite à une déception ou à la perte d’un être cher, faites appel à votre courage intérieur. Ne restez pas dans ces énergies qui vous épuisent et vous conduisent dans des réflexions dégradantes de désespoir. Utilisez le lien entre votre âme et votre personnalité pour ressentir cette impulsion qui vous reliera à nouveau à votre joie intérieure. Je sais qu’il est difficile de changer ses énergies d’une vibration d’oppression émotive à celle de la joie en un instant, mais le courage vous donne toutes les chances de raccourcir sensiblement l’enfer que vous vous imposez à naviguer dans cette mer d’énergies instables et démoralisantes. L’être humain aime se retirer en lui-même et bouder un certain temps pour montrer à l’autre qu’il n’est pas content de la façon dont l’échange est devenu défavorable pour lui. Sortez de cet état le plus rapidement possible et vous serez heureux de la maîtrise que vous aurez acquise sur cette émotion. 

Le courage est nécessaire pour la maîtrise de toutes vos émotions, peu importe la situation dans laquelle vous vous enlisez. Il est important de lui faire une place de choix dans votre façon d’agir. Faites-en un ami inconditionnel, un ami qui vous supportera lorsque vous vous perdrez dans des aventures émotives houleuses. Je vous aime comme mon frère, ma sœur, et je désire vous guider vers votre courage et votre impulsion qui vous permettra de vous élever vers les plus hautes aspirations de l’âme, de rayonner sa Lumière pour le bien du plus grand nombre. Vivez l’Amour, la Paix, l’Harmonie et, surtout, vivez votre courage avec zèle et dignité. Merci d’être là et de participer à élever votre entourage en même temps que vous-même. Je m’unis à la Grande Fraternité des Êtres de Lumière pour vous bénir et vous imprégner des plus belles Énergies d’Amour que l’Univers déverse en votre cœur. 

Adinathon

Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 1er juin 1997

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

LE POTENTIEL D’UN ARTISAN DE LA LUMIERE

 

 

Il suffit d’un instant de présence, d’amour, de conscience pour vous reconnaître vous-même malgré toutes les sollicitations de la vie, et toutes les entraves et les embuches pouvant se présenter à vous et vous distraire. 

Réalisez, sentez qui vous êtes aujourd’hui.  Ici et maintenant. Puisqu’il n’y aura rien de plus demain qu’il n’y avait hier pour sentir qui vous êtes. Car l’essentiel a été, est, et sera toujours présent. N’attendez pas une seconde de plus pour ressentir au fond de vous le fait que vous êtes une être de lumière incarné sur Terre. 

Choisissez dès cet instant en votre cœur de cesser tout jugement à votre égard, toute comparaison avilissante avec qui que ce soit. Ne vous laissez plus atteindre par tout ce qui pourrait vous blesser – trop présent dans votre réalité quotidienne, mais si illusoire face à l’immensité de l’univers. 

Francesca sur  blog1

Ressentir votre potentiel véritable est votre priorité. Vous reconnaître ainsi vous permettra de retrouver votre joie de vivre et votre pulsion créatrice, et aussi de mieux apprécier les rencontres avec d’autres personnes et d’autres formes de vie, ainsi que votre unité essentielle. Tout débute  par une constante présence à vous-même, ici et maintenant, et en acceptant de reconnaître la grandeur de votre être véritable. Alors, vous pourrez rayonner tout naturellement votre vibration d’Ame, telle une offrande amoureuse aux personnes qui vous entourent. 

Ouvrez vos yeux et regardez les gens autour de vous. Ne sont-ils pas engagés comme vous sur une voie menant à la reconnaissance véritable ? Certes, leur visage est différent du vôtre, et leur corps l’est tout autant. Pourtant, leur recherche d’amour et d’unité est similaire à la vôtre. Il n’y a donc aucune raison de garder vos distances ou d’entretenir de la méfiance à l’égard des autres. De qui auriez-vous à vous méfier sinon de vous-mêmes, de votre personnage humain ?  

Il vous est en effet souvent arrivé de laisser se former en vous des personnages que vous n’êtes pas en réalité, des faux-semblants envahissants qui vous ont happé, subjugué, submergé, qui ont conditionné vos états d’être, vos attitudes, vos comportements, vos paroles. Il est temps de vous en libérer et de laisser émerger l’Etre véritable en vous qui, loin de vouloir vous contrôler ou vous manipuler, vous guide vers les plus grandes joies de l’existence. 

Chère Ame, qu’il y ait tant de souffrances, de méfiance et de séparation entre les êtres sur Terre fait-il sens ? Emettez alors votre vibration, votre lumière et votre amour, de telle sorte que tout ce qui vous entoure se transforme et en vienne à avoir du sens. Plus vous offrirez votre amour, plus vous ressentirez l’amour qui vous est offert. 

Ressentez d’où vous venez, qui vous êtes et où vous allez. Sentez tout ce que vous pouvez être et accomplir, pour vous et pour les autres, et ce, avec la grâce de l’Etre de lumière incarné que vous êtes, profondément heureux de son choix de vivre en tant qu’artisan de lumière. 

De par son éveil, l’Artisan sait qu’l influence les êtres croisant son chemin à prendre conscience de qui ils sont réellement. Ce ne sont pas uniquement quelques centaines d’humains qui transformeront ce monde, mais bien plusieurs millions d’êtres conscients, se réjouissant de savoir qui ils sont vraiment. Car avant même d’évaluer les possibilités et les occasions innombrables de contribuer à l‘éveil collectif, le fait de s’émerveiller de soi-même et de la magie de la vie est essentiel pour tout humain en éveil et, bien sûr, pour l’artisan lui-même.  En somme, nous pourrions dire que la fonction première de l’être humain conscient est de s’émerveiller. Vous œuvrez intensément et efficacement pour l’éveil de l’humanité et l’émergence du nouveau monde quand, d’instant en instant, tout en vous n’aspire qu’à s’émerveiller et à aimer ce qu’il voit. Vous serez ainsi engagés au cœur d’une voie spirituelle d’un niveau vibratoire élevé, récoltant dans la joie et en toute conscience ses merveilleux fruits. 

Chères Ames, comment éclairer davantage cette Terre autrement qu’en étant vous-même la plus précieuse merveille de votre vie, un rayon de lumière, une mélodie d’Amour ? Combien de fois aujourd’hui vous êtes-vous sentis remplis de joie, devenant tel un éblouissant feu d’artifice, une symphonie de bonheur ? N’est-ce pas révélateur ? Peut-être êtes-vous étonnés que nous vous disions : « Eclatez-vous ! Vous êtes venus sur cette Terre pour vous réjouir !  » Quels sont ces anciens souvenirs qui créent en vous le sentiment ou la croyance que vous devriez souffrir ? Bien sûr, nous savons que plusieurs souffrent, mais est-ce une raison de continuer à souffrir ? Soyez un témoin vivant de la beauté de la vie. Pour le devenir, cherchez à avoir la beauté autour de vous. Cela ne veut pas dire de faire abstraction des souffrances, des conflits et des difficultés que vivent tant de gens, mais plutôt qu’en étant un rayon de lumière, vous ferez en sorte que les gens autour de vous puissent eux aussi se libérer de leurs souffrances, de leurs conflits et de leurs difficultés. 

Ces artisans de la Lumière, qui sont-ils alors et qui deviennent-ils ? Sont-ils tels des « agents » embauchés par Dieu afin de changer ce monde et de la guérir ? N’est-ce pas là une perspective intéressante ? Encore faut-il définir ce qu’est Dieu. Pourrait-il s’agit de l’ensemble des âmes ou des formes de vie dans toutes les dimensions de l’univers se manifestant par la projection d’une lumière dont le but est d’éveiller chaque être ? Voilà un terme sympathique : des agents de la joie, de l’amour et de la lumière. Qui sont ces agents de la lumière ? 

Ce sont des Etres qui s’incarnent à répétions, chaque fois avec le mandat d’œuvrer pour la lumière. Certains d’entre vous s’interrogent peut-être sur l’origine de réminiscences d’un lointain passé où la lumière, la joie, la grâce et des connaissances spirituelles avancées faisaient partie du quotidien, alors qu’aujourd’hui cela semble  rarement le cas. Y a-t-il eu une involution ? Une révolution serait-elle nécessaire ? Comment se fait-il que vous étiez jadis si lumineux, si éveillés, et qu’aujourd’hui vous ayez à retrouver cette lumière et ces facultés ? Il se peut en ce cas que vous soyez un agent de la lumière, c’est à dire que vous soyez venus sur cette Terre depuis votre dimension d’origine pour œuvrer de façon continuelle, de multiples manières, sous de nombreuses facettes, avec plusieurs outils, d’une vie à l’autre afin d‘assurer l’évolution de ce monde…. 

Canalisation de S.Hermanus par Pierre Lessard

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Les attitudes personnelles et individuelles

 

Imaginons qu’une personne en colère vient à vous. Elle est grossière et méchante. Toutes les paroles qui sortent de sa bouche sont rudes et odieuses. Vous allez probablement vous éloigner et essayer de vous changer les idées, ou chercher à comprendre ce qui ne va pas chez elle. Permettez-moi de vous dire ceci. Selon cette personne – ce cher Être Humain à part entière – tout est dans l’ordre des choses, car elle vit dans « la loi de la jungle ». Elle est en « mode de survie ». Ses attitudes, paroles et actions ont pour but d’attirer l’attention. Elle utilise et dégage beaucoup d’énergies que vous n’aimez pas. Ces énergies peuvent créer un sentiment de peur. Pourtant, il y a beaucoup d’Êtres Humains qui vivent dans cet état, 24 heures par jour et sept jours par semaine !

chez 1blog francesca

Ceci fonctionne dans l’ancienne énergie. Selon ces personnes, rien ne peut remplacer ce système. Cela signifie qu’elles vont survivre dans un monde où toute la population veut avoir ce qu’elles ont. Il y a encore des cultures qui vivent dans la rudesse, car elles pensent que la gentillesse et la compassion sont de la faiblesse. Elles se disent qu’il est impossible de conquérir une personne avec de la compassion et de la bonté, que ceci est pour les personnes qui sont faibles. Elles ne savent pas qu’il y a un « royaume de pensées et attitudes » où chaque Être Humain est souverain et associé, pour ainsi dire.

Plus la lumière progresse plus ces anciennes attitudes deviennent flagrantes, et plus la population terrestre choisit de s’en distancier. L’humanité réalise qu’il y a des manières beaucoup plus élégantes de vivre et de s’exprimer – sur la planète Terre. L’énergie dégagée par une personne souveraine et associée est bienveillante. Elle attire les personnes qui ont les mêmes attitudes, et elle ne provoque pas les personnes qui sont encore dans les anciennes attitudes.

Pourquoi est-ce que nous vous parlons de ces schémas, modèles et attitudes ? C’est parce que la conscience humaine commence à s’élever. Donc, le ratio obscurité/lumière change, en faveur de la lumière. Cela signifie que la lumière de la compassion, de l’intégrité, de la gentillesse, etc., devient plus brillante, sans s’imposer. Une lumière douce et bienveillante qui ne juge pas, finit par toucher tous les coeurs, même ceux qui sont dans l’ancienne énergie. Voilà pourquoi nos « prévisions de la météo » sont que, la lumière va gagner. La loi de la jungle va « fondre comme neige au soleil », alors que les attitudes bienveillantes vont faire « boule de neige » !

Les Êtres Humains qui auront développé un haut niveau de conscience vivront plus longtemps, si tel est leur choix. À cause de leur sagesse et de leur bienveillance, il leur sera demandé d’être des répartiteurs ou dispensateurs, politiques ou publics, car ils ne seront pas intéressés par le pouvoir politique. Ces Êtres Humains hésiteront, car ils se demanderont s’ils sont à la hauteur de ce qui leur est demandé. Voyez-vous que la lumière ne s’impose pas, mais que sa porte est toujours ouverte ? Ceci va changer le système électoral, et les entreprises devront suivre.

Il y aura plus de lumière et de compassion. Ceci va créer un effet d’entraînement qui amènera des solutions réelles. Le peuple sera de plus en plus en harmonie, et les vérités individuelles de chaque Être Humain seront de plus en plus respectées. Est-ce que le peuple avait peur des maîtres ? Vous savez très qu’il se sentait en sécurité avec eux. Il savait que les maîtres portaient une oreille attentive et bienveillante à ce qu’il allait dire. Le peuple savait qu’il ne serait pas jugé. C’était merveilleux, n’est-ce pas ?

Les maîtres ne cherchent pas à rivaliser avec vous, ni vous cataloguer ni vous dire quoi faire, etc. Le peuple va diplomatiquement et fermement amener les entreprises à être intègres, même les multinationales devront emboîter le pas. Est-ce que je « rêve en couleur », ou est-ce que ce « rêve en couleur » deviendra une réalité ? Si les nouveaux instruments scientifiques vous permettent de voir bien des choses qui sont actuellement invisibles, est-ce que ce rêve peut devenir une réalité ? Si oui, cela va changer votre chère Terre-mère.

La science et la conscience humaine sont sur un chemin qui mène vers la sortie de l’instinct de survie, de la loi de la jungle. L’aube enlève lentement, sans guerres ni massacres, la noirceur de la nuit. Pas à pas, inévitablement et fermement, la vision s’éclaircit. La connaissance et l’élégance s’installent. Le peuple sort du dortoir de l’ignorance et commence à s’activer comme une ruche d’abeilles qui fonctionne toujours en harmonie. Les divers systèmes de croyance seront respectés. Avec l’aube, la population terrestre commencera à percevoir ou ressentir la divinité intérieure de chaque Être Humain. L’espoir sera à l’horizon, au lieu de la traditionnelle peur du futur. La connaissance et la sagesse d’une population est une force extraordinaire, douce et bienveillante. Ensuite, ce sera l’aurore, les premiers rayons de soleil !

Je pourrais dire que cela s’en vient, mais c’est mieux que ça. Je vous dis que « ce bal d’éveil » vient de commencer. C’est le sujet principal de notre message du moment présent. Où en êtes-vous ? Quel est votre modèle ou schéma ? Ressentez-vous la réalité de cette situation ? Est-ce un rêve en couleur ? Avez-vous l’impression d’être en sécurité ? Si oui, pourquoi ne pas baisser le bouclier de la peur et regarder autour de vous, avec bienveillance et compassion ? Certains d’entre vous sont encore méfiants. Ils ne sont pas convaincus que le tigre du Bengale est vraiment parti. Ces attitudes – ces tigres – font partie de l’ancienne énergie. Avec l’aurore et ses rayons de soleil, qui est arrivée tout de suite après l’aube, ces attitudes fuient dans toutes les directions.

Cette situation existe partout sur votre planète, peu importe que vous ayez Internet ou non, même si vous n’avez pas l’électricité ni le téléphone ni « Google ». Il y aura encore des disputes ici et là. Vos médias mondiaux des mauvaises nouvelles en feront les manchettes, mais ce ne seront que des grains de sable dans le désert. Les anciennes attitudes ou énergies savent que « leurs jours sont comptés », mais elles vont continuer à livrer bataille. Si cette situation existe, cela signifie que la « nuit noire de l’âme des Êtres Humains » est en train de prendre fin, n’est-ce pas ?

Si vous faisiez un sondage, vous verriez que la très grande majorité de la population terrestre veut la paix ! Elle n’est pas intéressée par la puissance qui sert à conquérir d’autres Êtres Humains. La conscience a changé sur votre planète. Les mères et les pères ne veulent plus que leurs enfants aillent se faire tuer dans des guerres de pouvoir ou d’idéologie. Des dizaines de pays reconnus vont commencer à se réunir, afin de déterminer les mesures à prendre pour améliorer et équilibrer la paix, afin d’unifier les nations. Les différences culturelles seront toujours là, mais les attributs de compassion et d’équilibre sauront maintenir la paix et l’unité. Ces attributs sont communs chez les Êtres Humains. Vous avez beaucoup de choses en commun, et votre nouvelle sagesse va vous le montrer.

Il y a seulement 100 ans, vous n’aviez pas cet équilibre. C’est ce qui change votre moment présent et le futur de votre temps linéaire. Au lieu de continuer à recycler l’ignorance, vous allez ouvrir des barrières de ce cercle vicieux, selon l’une de vos expressions, et foncer vers les chemins qui vont encore améliorer votre maturité et votre sagesse. Votre vérité individuelle sera plus harmonisée et compatissante.

Nous vous souhaitons la bienvenue sur la Nouvelle Terre que vous avez créée !

Et c’est ainsi.

Kryeon Channelling présenté à San Antonio, Colorado, USA, le 23 janvier 2016

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

Se reconnaître comme un Etre Cosmique, universel et céleste

 

Vous êtes invités à inspirer la lumière. Après l’eau, qui est essentielle à la vie, la lumière est notre première nourriture. Elle émane des êtres qui nous entourent comme du centre de la Terre et de l’univers.

Inspirez en invitant la lumière à s’inscrire en vous. Inspirez la lumière du violet, du rayon violet, de la flamme violette. Elle est la lumière de la présence du JE SUIS, de ses vibrations, de son expression. Elle est la lumière de l’être véritable, de notre dimension universelle.

1 Blog francesca

Toutes les lumières, toutes les couleurs agissent, influencent nos états d’être et les mouvements cellulaires en nous. Concevez les couleurs comme des ondes ou des fréquences de la lumière qui privilégient votre équilibre et votre harmonie. Lorsque nous sommes invités à inspirer la lumière du violet, à invoquer la flamme violette, nous sommes invités à reconnaître la présence JE SUIS et nous inscrire dans la Lumière du violet qui sert à l’unification de notre dimension terrestre avec notre dimension céleste, à l’élévation de notre taux vibratoire et à l’épuration de tout ce qui ne nous appartient plus, qui ne nous a jamais appartenu.

Ainsi,  une véritable guérison ou dissolution de ce qui nous encombrait physiquement ou subtilement, un redécouverte de notre légèreté, encouragera l’ouverture de notre conscience aux différentes réalités, aux différents mondes dans lesquels nous vivions, consciemment ou inconsciemment.

Afin d’accueillir les particules nourricières, nous devons créer un espace d’intimité présent à nous-même, présent à la vie qui nous entoure. L’espace d’intimité et la présence nous permettent de nous reconnaître vraiment, tant dans notre nature universelle que dans notre essence individuelle. Lorsque nous sommes dispersés et que nous répondons à toutes les sollicitations de notre mental, nous avons de la difficulté à nous reconnaitre comme un être cosmique, universel, céleste et comme un être terrestre d’une essence individuelle. L’attention distraite, les préoccupations, la nonchalance, la difficulté d’être centré font en sorte que nous ne nous reconnaissons pas dans notre grandeur, dans notre magnificence. C‘est alors que les peurs, les blessures, les croyances naissent et fusent de toutes parts en nous. Nos maux physiques, psychiques, énergétiques sont tous le résultat de notre besoin naturel de reconnaissance non satisfait et trop souvent provoqué par une insuffisance de présence et d’intimité avec nous-mêmes.

Pourquoi la plupart des humains ont-ils cette difficulté d’être présents à eux-mêmes ? Ils n’ont pas à se culpabiliser de cela, à se juger, mais à en comprendre le caractère essentiel. Ils furent si souvent incités à se préoccuper de l’extérieur, à satisfaire les besoins d’autrui, qu’ils se délaissent eux-mêmes. Ils ont oublié – peut-être même que certains n’ont jamais su – ce que signifiait un espace d’intimité. Un espace pour ressentir leur véritable vibration et y intensifier l’énergie de vie qui, des entrailles, s’élève et leur permet de se déployer et de créer.

Nous sommes tous conviés à une rencontre, à un regard sur notre corps physique, sur le corps des humains qui se transforme à un rythme très élevé jamais observé depuis le début de la vie sur cette Terre. Ces transformations nombreuses, très précises et très concrètes, ont des effets favorables pour certains et fort lourds de conséquences pour d’autres.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

CHRIST’AL CHAYA – Octobre 2016

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs de la lettre mensuelle, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus de rédemption, de réconciliation, d’ascension, vous aider dans cette intégration mémorielle et cellulaire.

MEXIQUE

Chères âmes, dans quelque temps nous serons au Yucatan, au Mexique, pour l’activation de ce 3ème portail de solarisation qui traite la culpabilité de vos extensions. Ce portail va également aider toutes les familles involutives, les parts dissidentes des familles involutives qui stagnent entre le 2ème et le 3ème portail de rédemption, entre le portail se situant à Kom Ombo et le portail se situant à Rapa Nui. Ces Êtres ont beaucoup de peurs parce que le portail de Rapa Nui est un premier pas, une transition vers la solarisation. Ils ont peur de franchir ce portail parce qu’ils doivent reconnecter à cet attribut majeur du féminin sacré qui est l’empathie. Lorsqu’un Être devient empathique, il s’humanise, il rétablit en lui le lien d’amour, dans la trinité d’amour. En rétablissant le lien d’amour, il va contacter toutes les souffrances qu’il a pu générer dans les victimes qu’il a agressées, mais également, il va pouvoir ressentir sa propre culpabilité, sa propre souffrance, celle d’avoir été un bourreau. Si un involutif ou une part involutive de votre Être ne se libère pas de la culpabilité d’avoir été bourreau, eh bien, il n’y a pas de possibilité d’aller vers un chemin d’ascension, de rédemption et de solarisation.

Plus un Être qui tente de franchir ce 3ème portail de rédemption de Rapa Nui hésite, vit des résistances parce qu’il est trop difficile et bien plus confortable aussi de ne pas ressentir la souffrance, eh bien, plus cet Être va hésiter, va se renforcer dans ses croyances, plus il empêche le rayonnement solaire du corps de l’humanité christique de s’expanser, de grandir et cela, nous ne pouvons le permettre. Il est donc nécessaire, à travers le portail du Yucatan, que ces Êtres puissent réellement s’investir dans une compréhension totale de leur résistance, qu’ils puissent enfin se libérer de cette culpabilité qui représente un néant infini. Ces Êtres qui résistent au passage de ce 3ème portail, pensent que jamais ils ne pourront rejoindre véritablement les plans de lumière, car ils ont peur de se dévoiler, ils ressentent de la honte pour ce qu’ils ont fait et ils préfèrent se réfugier dans ce qu’ils croient être juste. Ainsi ils brillent par leur raisonnement, par leur vivacité d’esprit, mais ils ne rayonnent jamais. Et comme ces involutifs bloqués dans ces portails, ont des liens à travers vos extensions, ils parasitent le plein rayonnement du Corps christique de l’humanité qui est en train de se former et par voie de conséquence, empêchent la naissance, la seconde naissance du Christ sur Terre. 

Ce portail du Yucatan va donc renforcer toutes les dissonances, toutes les empreintes matricielles, distorsionnées des structures leurres répliquantes jusqu’à ce que l’inconfort soit total et que finalement les entités acceptent de mourir, de mourir à l’ancienne matrice d’involution pour renaître à la matrice d’amour, à la matrice du lien d’amour, à la matrice du devoir d’amour. A travers ce portail, vos extensions vont véritablement commencer une solarisation plus profonde et vous serez en mesure, à l’intérieur de vous-mêmes, de faire le tri de ce qui est de nature involutive ou de nature évolutive. Ce tri devient possible dès qu’il y a non jugement et reconnaissance des ombres, identification des ombres et acceptation de ces ombres. L’acceptation permet de faire de ces ombres, des alliés dans cette renaissance, dans cette libération du karma racine de l’Être solaire. Comprenez cela car CELA EST.

J’appelle tous les volontaires incarnés à se rassembler dans cette conscience trinitaire d’amour et de demander à leur Être solaire de commencer cette descente jusque dans leur corps physique car l’Être solaire qui descend invite également les parties dissidentes à faire leur chemin de réconciliation, de rédemption et de solarisation. Lorsque toutes les parties dissidentes se libèrent dans ce 3ème portail de solarisation du Yucatan, à l’intérieur même des Urims et des Thummims, au centre, au cœur du Sacré Cœur de la cellule, il peut y avoir 60 % d’énergie solaire qui s’activent. Ainsi le feu cellulaire à l’intérieur même du centre de la cellule, peut rayonner à 60 %. Cela aura plusieurs conséquences dans votre monde, dans votre humanité : une plus grande compréhension des lois de vie, des changements dans vos gouvernements, des changements dans l’éducation de vos enfants. Les familles involutives ont peur et tentent en vain de réformer une multitude d’enseignements pour vos enfants pour les rendre de plus en plus techniciens et elles résistent à l’intelligence innée du Plan de Conscience Christ qui s’installe. Et tout cela doit se recycler à l’intérieur même de ce 3ème portail de solarisation du Yucatan.

Voilà la pensée que je voulais partager avec vous, humains de la Terre.

Soyez donc bénis, accompagnés dans ce processus d’ascension et ne doutez jamais de l’amour des Maîtres, de leur accompagnement constant dans toutes les initiations que vous traversez.

OM SHANTI CHAYA http://www.christalchaya.com/index.html

A La naissance d’un être de lumière

 

Comme tout humain, vous êtes à l’origine un être de lumière. Votre Ame et votre Esprit sont lumière. Loin d’être des concepts philosophies, ils sont bien vibrants en vous et ont fait en sorte que vous soyez un être de lumière incarné.

Durant le processus d’incarnation, ils créent par concentration vibratoire une onde de forme lumineuse qui s’inscrit tout autour de l’embryon et le pénètre de sa lumière. L’âme et l’Esprit se manifestent ainsi dans la chair et lui insufflent la conscience.

Particules

Le moment de l’implantation de la conscience peut avoir lieu entre la septième et la quatorzième semaine de croissance, mais le plus souvent cela arrive autour de la troisième semaine. C’est là une expérience capitale pout tout humain, celle de la fusion de l’Ame, de l’Esprit et du corps faisant émerger l’Unité en soi, d’où naît la pulsion de l’Unité avec le Tout. Cela déclenche une élévation du taux vibratoire à la fréquence fondamentale individuelle. A cette fréquence, l’individu se ressent et se reconnaît en tant qu’être de cristal lumineux uni à toutes les formes de vie de l’univers. Il se nourrit de lumière et transmet sa lumière à la vie qui l’entoure.

Ainsi, le corps physique et ses corps subtils sont des structures d’énergie issues de la lumière. Le flux lumineux les constitue et leur permet d’exister. Vos corps sont composés d’énergie qu’ils utilisent pour se développer. Seule l’énergie de la lumière peut augmenter leur vitalité. Votre évolution depuis quelques millénaires, ou depuis l’Atlantide par exemple, a fait en sorte que votre fréquence vibratoire collective a diminué. Des incompréhensions et des souffrances en ont résulté. La lumière devient alors plus importante que jamais pour favoriser une hausse de votre taux vibratoire individuel jusqu’à retrouver le niveau élevé originel de votre fréquence fondamentale.

Voyez votre âme come étant fondamentalement une étoile éclatante, scintillante, rayonnante et libre. Elle est lumière. Votre Esprit est lumière. Et lorsqu’ils s’unissent, imaginez-les comme une étole multidimensionnelle dont des rayons modulent leurs fréquences selon les dimensions dans lesquelles ils se manifestent. Les éclats de lumière de votre être, de votre Ame et de votre Esprit sont aussi libres que l’Ame divine universelle, océan d’Amour infini, et l’Esprit saint, émanation de pure conscience.

Imaginez un éclat lumineux de votre être stellaire, tel un puissant et flamboyant rayon de lumière, traversant instantanément la galaxie jusqu’à votre système solaire, puis pénétrant la matrice terrestre pour venir énergiser dans les entrailles d’une femme une cellule déjà porteuse d’une semence universelle fécondée par l’union de deux humains. Par leur accouplement, deux êtres de lumière incarnés ont engendré une cellule.

Votre éclat lumineux nourrit alors le germe universel de cette cellule et lui permet de syntoniser une fréquence unique, tout en demeurant sensible à d’autres fréquences. C’est le moment de l’insertion de la conscience. Un fœtus est maintenant animé d’une vibration consciente. Ce qui n’était qu’un embryon est devenu un fœtus conscient, votre véhicule d’incarnation dans la matrice terrestre.

Ce fœtus se déploie alors et vit une croissance extraordinaire. Il évolue et grandit. Il retrouve la forme juste, harmonieuse, équilibrée du véhicule humain. C’est la lumière qui a permis à la forme de naître, de croître, de se développer, de s’équilibrer, de s’harmoniser. Au début, tout était de lumière – une lumière infinie. Au-delà de la forme, sachez la voir et la ressentir.

Chacune de vos cellules comporte une membrane cellulaire périphérique externe et une membrane nucléaire enveloppant le noyau de la cellule ; les molécules qui les constituent se sont formées à partir d’atomes, eux-mêmes formés de particules subatomiques ; ces membranes émettent des vibrations sous forme d’éclats lumineux et sonores, lesquels sont les outils de l’intelligence cellulaire et universelle qui permettront aux cellules de communiquer entre elles et avec le système nerveux central. Ils transmettent ainsi votre fréquence naturelle dans vos divers corps et permettent que la connaissance de l’univers y circule également.

Votre corps de matière est né des particules de lumière, à l’instar de toute forme dans l’univers. Ainsi, vous êtes constitué de lumière et vous générez et émettez de la lumière. Il n’en faut pas davantage pour que vous réalisiez que la lumière est naturellement votre première nourriture. Votre corps se nourrit tant de l’intérieur, parce qu’il produit de la lumière, que de l’extérieur, à partir de la lumière générée par les différentes sources de vie. Seule la lumière peut générer l’énergie vitale de premier niveau. Bien sûr, dans votre monde comme dans tout l’univers, il y a différentes sources, différentes modulations d’énergie. L’énergie de la lumière, l’expression même de l’énergie pure, engendre la vie, permet sa croissance et son déploiement.

Parmi toutes les sources de lumière où l’être peut s’abreuver, il y a celle du Soleil. Bien sûr, il n’y a pas que le Soleil qui soit une source de lumière. La source première pour vous est votre Ame et votre Esprit réunis vibrant en chaque cellule de votre corps physique et dans chaque cellule photo-lumineuse de vos corps de lumière. En soi, l’être humain a naturellement la faculté de se nourrir par lui-même de la lumière qu’il produit. Et plus il en est conscient, plus il en est amoureux, plus il fusionne avec sa propre lumière.

Ainsi, son énergie s’accroît, le rendant plus intensément vivant et vibrant.

Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

Notre première source de Lumière est en Nous

 

Nos cellules, de même que nos chakras, sont de véritables soleils intérieurs. Lorsque nous vibrons à notre fréquence fondamentale individuelle, ils ont la faculté de générer la Lumière qui, par la suite, se transformera en molécules constituant ce que nos corps nécessitent pour vivre et assurer la régénération cellulaire. La lumière que nous générons émane aussi de nos corps et en rayonne. C’est ainsi que nous nourrissons la vie.

Francesca blogs

Cela signifie aussi que les humains qui nous entourent ont comme vous la faculté naturelle de produire et de transmettre de la lumière dont vous pouvez vous nourrir. L’union aux autres est vraiment nourrissante, et ce, par seulement au sens figuré.

Si vous et ceux qui vous entourent émettez naturellement une certaine intensité lumineuse, vous avez aussi le pouvoir d’augmenter l’intensité de votre offrande lumineuse, de la concentrer et même de la diriger. Lorsque votre taux vibratoire est élevé, vous pouvez par votre intention orienter les faisceaux du chakra du cœur ou du troisième œil vers la destination choisie. Les faisceaux que vous émettez ainsi sont réels et non pas seulement de nature symbolique ; les individus vers lesquels ils sont dirigés en bénéficieront évidemment, même s’ils ne sont pas conscients de l’émission de ces faisceaux et de votre offrande à leur intention. 

Comme les humains, tout élément vivant de la nature animale, végétale et minérale produit et émet de la lumière, et en fait profiter ce qui l’environne.

Il en est de même pour les êtres invisibles vivant sur Terre, tels les dévas et les esprits de la nature qui, comme vous, sont des êtres constitués de particules de lumière. Ils jouent leur rôle en émettant des vibrations lumineuses stimulantes ou pacifiantes.

Vous avez saisi que lorsqu’un être se referme sur lui-même, non pas pour se nourrir de sa propre lumière, mais plutôt des élucubrations et illusions de son ego, il se coupe alors par ses peurs et son orgueil de toutes les sources de lumière et de la vie qui l’entoure, et il s’affaiblit et devient plus vulnérable. Par sa nature même, tout dans l’être est en mouvement -un mouvement qui favorise l’union avec la vie ; l’Unité avec le Tout universel. Lorsqu’un humain, consciemment ou non, par ses choix, ses états d’être, ses attitudes, ses comportements, ses paroles, ses gestes, sa disposition psychologique et par tout ce qu’il est et émet, s’oppose à l’union, il se fragilise. Lorsqu’il entre en méditation pour se nourrir des rayons de pure lumière de son être, il s’ouvre à la vie parce que la lumière ainsi générée entraîne une ouverture aux autres êtres rayonnant de la lumière. L’amour peut être décrit comme un mouvement d’énergie menant vers l’Unité.

L’amour se nourrit de lumière, génère de la lumière, est la lumière. L’amour est le mouvement de l’Ame qui inspire et incite une personne à être Un, et à manifester l’Unité conformément à sa nature. Celui qui néglige de se nourrir des différentes sources de lumière s’expose à une dégénérescence plus rapide de ses corps.

Puis, bien sûr, il y a le Soleil. Depuis des milliards d’années il offre son rayonnement électromagnétique à la Terre ; les rayons solaires éclairent celle-ci, la réchauffent et y fécondent la vie.

Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

Introduction de l’Archange MICHAËL

 

Mes bien-aimés, votre âme ayant aujourd’hui atteint le point le plus avancé de son voyage vers la séparation, elle est maintenant prête à entamer celui qui mène une fois de plus à la réunion et à l’intégration. Votre âme a été graduellement imprégnée d’un mécontentement divin qui s’infiltre lentement dans votre esprit conscient, et vous tournez peu à peu votre attention à l’intérieur de vous-mêmes pour apprivoiser la personnalité de l’ego et vous reconnecter à l’âme, à l’âme collective, et aux multiples facettes de l’ensemble de votre être. 

Dans les vies et les époques passées, cette réunion de l’âme et de l’Esprit était un événement très individualisé et personnel dont les masses ne pouvaient faire l’expérience, car seuls quelques êtres le pouvaient. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Nous vivons une époque d’éveil massif, une période de réunion et d’ascension sur les plans mondial, galactique et universel, vers une conscience accrue de la présence du Créateur en soi.

Vous avez désormais la possibilité de vous connecter aux nombreuses facettes de votre famille d’âmes, de votre Soi supérieur, de votre Sur-âme et de votre rayon divin (la présence JE SUIS). Sur le plan cosmique, le Créateur suprême nous envoie à présent la radiance de son Etre par l’intermédiaire des grands Soleils centraux ; celle-ci nous parvient sous la forme de puissants jaillissements de la Flamme de Vie émanant de notre astre solaire.

FRANCESCA

Vous avez été nombreux à demander à connaître votre mission d ans cette vie. Sachez que le plus grand désir de votre âme est de maîtriser tous les aspects de votre être afin que vous redeveniez les merveilleux maîtres de cocréation que vous étiez lorsque vous vous êtes incarnés une première fois sur le plan physique. Le processus d’ascension est un voyage perpétuel, non un but en soi. Efforcez-vous, chaque jour, de faire les meilleurs choix possibles et demeurez dans l’instant présent, car ce n’est qu’ainsi que vous pourrez accéder à votre pouvoir divin, non pas en prêtant attention au passé ou en vous projetant dans l’avenir, mais en cherchant, à chaque instant, à manifester votre potentiel le plus élevé. Considérez les défis dans votre vie comme autant d’occasions d’apprendre à renoncer aux vieilles habitudes freinant votre élan. Vous devez aussi apprendre que l’argent n’est qu’une forme d’abondance parmi d’autres, et faire de votre mieux pour conserver en tout temps une attitude de gratitude pour tous les bienfaits, grands et petits, dont vous profitez. Recherchez la joie ; la bonne santé, la créativité et des relations enrichissantes, car c’est ainsi que vous trouverez le véritable bonheur. Vous aspirez à une qualité de vie et à un état d’être grâce auxquels tous vos besoins et tous vos désirs seront comblés avant même d’avoir pris conscience de leur existence. Renoncez à tut ce qui ne vous apporte pas la paix ou qui n’inspire pas vote âme, et à mesure que vous remplacerez ces choses par de nouvelles qui feront chanter votre cœur, votre monde deviendra un endroit magique et vous nagerez dans l’abondance sous toutes ses formes.

Avant de vous incarner, vous avez promis d’être nos représentants sur la Terre. Toute la sagesse dont vous avez besoin pour remplir votre mission est en vous. Lorsque le doute vous tenaille, souvenez-vous de tout ce que vous avez déjà vécu, de vos réussites ou de vos échecs apparents, et n’hésitez pas à puiser dans cette expérience acquise. Nous faisons de notre mieux pour vous aider à vous souvenir de votre magnificence et à réaliser que ce que nous vous demandons de faire, vous l’avez déjà accomplie à maintes reprises auparavant. Nous vous demandons d’aller dans votre Pyramide de Lumière, dans la cinquième dimension, et de vous imprégner de l’énergie de votre Soi supérieur. Essayez de découvrir quels sont vos rêves les plus chers, puisqu’ils sont la source de votre passion et la voie par laquelle vous pourrez vous épanouir totalement. A quoi votre cœur aspire-t-il le plus ? L’Esprit vous chuchote à l’oreille, et si vous répondez à son appel de magnifiques perspectives et des possibilités jusque-là inimaginables s’ouvriront à vous. Nous seront là pour vous guider et vous inspirer, alors que vous vous engagerez sur la voie menant au succès

En tant que fidèles guerriers au sein de mes légions de Lumière, vous avez parcouru l’univers avec nous et ensemble nous avons vécu de nombreuses aventures extraordinaires ; n’oubliez pas que la sagesse des âges est emmagasinée dans votre cerveau. Puisez dans cette sagesse et partagez-la avec vos frères et sœurs engagés sur la voie de l’éveil. Il existe une multitude de manières de servir, et devenir un exemple pour les autres constitue l’une des méthodes les plus efficaces en ce sens. Créez la beauté, la paix et l’harmonie dans votre vie, et les autres le remarqueront et voudront apprendre votre secret. Nous avons besoin de vous, mes braves ; peu importe la situation, les circonstances ou le niveau de conscience propres à votre incarnation actuelle, votre âme brûle du désir d’intégrer les nombreuses facettes de votre être. Toutefois, celles-ci doivent d’abord être guéries et harmonisées afin d’être remplies de Lumière ; ainsi, vous n’aurez  pas à endurer les désagréments, les défis ou les interactions karmiques propres aux troisième et quatrième dimensions, car ce n’est plus nécessaire. En permettant à votre Soi divin d’éclairer votre chemin et de vous guider, vous aurez de plus en plus souvent des pensées inspirées. Il existe maintes façons d’autoriser l’Esprit à se manifester à travers vous. Il vous suffit, très chers, de laisser tout cela se faire naturellement ; qu’est-ce qui met de la joie dans votre cœur et vous apporte un profond sentiment de satisfaction ? Comment désirez-vous servir ? Il existe de nombreuses possibilités et vous avez de nombreux talents, davantage en fait que vous ne voulez l’admettre, mais le choix vous revient toujours.

Nous, du royaume angélique, sommes ici en force afin de vous aider à cheminer avec aise et grâce dans cette période d’évolution et de grands changements. Toutefois, il vous incombe de demander notre aide, car nous ne pouvons porter atteinte à votre libre arbitre. Reprenez la place qui vous revient comme Maîtres de Lumière et souvenez-vous qu’à mesure que vous intégrez les connaissances de l’Esprit et la vérité illuminée, il est d’une importance capitale que vous partagiez tous votre sagesse avec les autres.

Vous traversez une époque de grands bouleversements, très chers, et vous êtes engagés dans un processus d’initiation accéléré. Sachez que les défis et les possibilités qui s’offrent à vous vous apporteront des récompenses dépassant de loin tout ce que vous êtes à même d’imaginer. Vous ne devez donc pas avoir peur de sortir de votre zone de confort alors que vous visez à atteindre les sommets. Acceptez simplement de revêtir votre étincelant manteau de Lumière, puisque vous l’avez bien mérité. Suivez votre propre voie et ne craignez pas d’être différents de ceux qui vous entourent. Faites appel à nous ; nous vous guiderons et nous vous porterons assistance de touts les manières possibles.

Soyez hardis et résolus, braves guerriers. Sachez que je suis toujours avec vous e t que vous êtes profondément aimés.

JE SUIS L’Archange MICHAËL

Canalisation de Ronna Herman dans le livre KRYEON : AU DELA DU VOILE DES ILLUSIONS ET DE LA CONFUSION 

 

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

Germination des graines d’Oasis de Lumière

 

 

Depuis une année, nous semons les graines nécessaires à la naissance de ces oasis de lumière Ma révélation à ce propos permet à l’esprit incarné de s’éveiller à ce contrat déposé dans la cellule humaine. Les artisans de l’implantation de ces lieux sont tous incarnés. Certains sont déjà actifs pour le retour de la Lumière de vie et d’autres seront stimulés par l’information qui circule maintenant dans l’éther d’Urantia. 

oasis de lumière

Dans un premier temps, cette information aura besoin de deux années encore pour trouver ses premières racines. J’exercerai un second impact dans la matrice éthérique afin de susciter les réactions donnant naissance à ces lieux ; lorsque nous donnons information, celle-ci ne peut aussitôt entraîner une réaction concrète dans le monde physique. Il faut prendre en compte le niveau d’élévation du maître ou de l’informant (transmetteur d’information). Celui-ci envoie un rayon de lumière codé d’impulsions, de géométries, de sons et de couleurs constituant le moule d’un mot, donc de l’information sur le sujet. 

Le rayon émis cherchera à traverser toutes les couches de compréhension sur son chemin et s’ancrera dans chacune d’elles. Si une planète est déjà bien avancée dans l’extériorisation de son essence divine, ce processus se déroulera très rapidement. Dans le cas de votre planète et de votre humanité, le rayon de lumière passe dans tous les mondes nébuleux de votre mental et de votre affectif avant de parvenir au monde causal. Votre rythme de vie détermine également les saisons d’ouverture et de fermeture de vos esprits ; ainsi, nous savons quand il sera possible d’envoyer notre information, nous connaissons votre instant présent, mais nous devons attendre vos réactions afin d‘émettre une probabilité quant au moment propice de l’impact de notre information. L’acceptez-vous totalement … en partie, ou la rejetez-vous ? 

L’information envoyée sur la création des oasis de lumière rencontre un terrain favorable et soulève déjà des réactions profondes allant dans le sens désiré. La première étape est satisfaisante. Toutefois, nos devons laisser s’évoluer l’an durant avant de transmettre l’énergie nécessaire à l’ancrage de ce réseau de lumière. La diffusion éthérique de ce message génère de minimes fissures dans la mainmise de votre gouvernement noir. Bientôt, nous pourrons envoyer un  autre rayon élargissant les fissures, ce qui créera de plus grosses brèches. Par contre, nous déplorons un manque d’entraide de votre part. Ce projet vous enthousiasme, mais vous ne prenez que peu de votre temps pour nourrir de votre lumière les racines de ces oasis. Avec beaucoup de douceur et d’amour, nous vous rappelons que ces lieux vous aideront à traverser les périodes difficiles à venir. A vous de savoir si vous voulez connaître une aisance dans vos tribulations, quels qu’en soient leurs visages. Notre souhait est de vous voir vous réunir régulièrement afin d‘envoyer de la lumière à ces oasis pour qu’elles prennent forme dans l’inconscient collectif. Plus vous vous organiserez et soutiendrez ce projet, plus vite il prendra racine sur votre plan physique. Nous vous rappelons que les plans subtils n’ont pas besoin de tels lieux… mais le vôtre oui. 

Sachez que plus vous enverrez de la lumière dans ces lieux, plus nous pourrons stimuler les artisans de ce lieux à commencer leur œuvre. Les oasis de lumière forment une toile d’aide sur toute la surface de la Terre. Ces lieux auront pour vocation de recevoir en de courts laps de temps des gens en difficulté et de leur offrir un toit provisoire. Bientôt vos lieux de vie actuels traverseront des climats perturbés occasionnant des pertes de tous genres sur le plan physique. Avant même que ces événements n’éclatent dans votre monde, nous répondons en préparant des refuges. 

Comme votre conscient vit aujourd’hui sans se préoccuper du bien-être des proches, Urantia et ses ides climatiques vont vous rappeler au bon sens de la fraternité. En ce moment, vous ne savez pas partager malgré une abondance extrême, mais vous apprendre à le faire dans un dénuement et dans l’urgence. L’égoïsme humain en prendra un coup et cela sera bien pour votre avenir. 

Ne nous voyez pas comme des oiseaux de mauvais augure, car nous ne sommes aucunement les créateurs de vos turbulences, lesquelles naissent plutôt de vos pensées. Nous venons simplement vous soutenir ; Alors, oui, nous désirons vous voir réagir à ce projet de soutien à partir du cœur. Envoyez votre lumière à ces oasis ; les anges assumeront sa gestion en vue d’activer l’ancrage de ces lieux et de les voir naître dans votre monde.  

INTERVENTION DE SORIA dans

l’EXTRAIT DU LIVRE de KRYEON / AU-DELA DU VOILE… des illusions et de la Confusion 

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

A la découverte de Christ’Al Chaya

  

C’est un gardien de la Terre. Il est à nouveau présent dans notre système solaire à la demande de Maitreya. Son symbole est le Cygne : la discrimination parfaite. Il est fils de Shiva et Seigneur de l’Olympe. Christ’Al Chaya nous demande d’intégrer une conscience de 5ème dimension afin de sauvegarder notre planète et d’établir des Communautés de Lumière dans le respect des lois de la vie.

 

 franck SYX

        Il se présente ainsi :

  « Je suis un Chevalier du Ciel, une épée de Melchisédech. Mon enseignement sera clair comme le cristal et élèvera vos âmes. Je suis Christ’Al Chaya, celui qui diffuse des paillettes de connaissance cristalline sur votre être sans limite. J’active vos codes galactiques, vos chambres de résonance . Mon collier est un huit. Je suis du Rayon Bleu-Cobalt. J’œuvre sur vos cellules christiques et vis sur plusieurs plans magnétiques. Je restaure la vérité originelle et descends par le Rayon violet. »
Christ’Al Chaya


Enseignements de Christ’Al Chaya

Son enseignement sur les Lois Cosmiques, les mémoires originelles de la Terre, nous permet d’élargir nos perceptions de l’Univers. Il nous propose l’intégration de « JE SUIS », comme moyen de guérison de la blessure humaine.

Rosanna Narducci est son canal :
Rosanna commence sa mission par la rédaction d’un livre avec son amie Valérie Furstenberger : La Terre, mémoire et instrument de civilisations galactiques. À 27 ans commencent les premières transmissions orales lui permettant de publier son deuxième livre : Christ’Al Chaya.

En 2004, en plus d’animer plusieurs ateliers en France, elle se rend au Pérou avec un groupe, à la demande de Christ’Al Chaya, pour effectuer un travail d’activation du code 12:21, le 12 octobre 2004, au Machu Picchu.
En 2007, elle publie son troisième livre : L’Ascension, la voie vers l’immortalité. Depuis 2007, Rosanna anime des groupes sur le thème de l’ascension tant sur le plan individuel que collectif. En 2012, elle publie Conclave 11 :11 :11, rapport du Haut commandement Ashtar et des Maîtres ascensionnés de Terra sur la transition planétaire en cours.

Rosanna Baux 1 Christ’Al Chaya channeling


Rosanna Baux 1 Christ’Al Chaya channeling par Yahn25">http://www.dailymotion.com/video/
Rosanna Baux 1 Christ’Al Chaya channeling par Yahn25

 

 
Christ Al Chaya 2 Préparation à l’Ascension


Christ Al Chaya 2 Préparation à l’Ascension par Yahn25">http://www.dailymotion.com/video/
Christ Al Chaya 2 Préparation à l’Ascension par Yahn25

 

 

 
Rosanna Baux 3 Channeling d’Orion


Rosanna Baux 3 Channeling d’Orion par Yahn25">http://www.dailymotion.com/video/
Rosanna Baux 3 Channeling d’Orion par Yahn25

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/       

 

Aide au passage dans le Corridor

 

Chère enfant de lumière, la mort est une naissance. Mais tous d’abord, précisons que vous venez dans le monde physique de cette planète dans un rayon de lumière. Il est d’ailleurs dommage que les futurs parents n’aient pas conscience de ce processus.

Si, pendant la grossesse, ils offraient leur propre lumière à l’élaboration d’un rayon de lumière en partance du cœur, le futur enfant ne serait pas obligé de porter les voiles de l’oubli avec autant d’intensité. Et au moment où l’esprit et l’âme quittent le corps physique, ils repartent dans un rayon de lumière.

passage du corridor

Prenons le cas des « éveillés » conscients des processus naturels d’évolution. L’esprit et l’âme (qui font équipe dans votre univers seulement) parcourent le corridor de lumière. En réalité, ils parcourent le tube de lumière qui relie le chakra coronal au chakra de base. Dans un premier temps, ils ont la possibilité de revoir leur parcours terrestre et, ainsi de terminer les boucles inachevées de leurs histoires communes. Un temps propice à une multitude de guérison leur est offert à ce moment-là. Ce temps commence quand le corps entreprend de mettre fin à ses centres d’activité. Les images rattachées à la vie des chakras remontent alors à la conscience. Le mourant est donc encore à même de poser un regard apaisant et aimant sur chaque image ayant trait à une situation vécue dans cette vie.

Durant cette transition entre le monde vivant qu’il quitte et le monde vivant où il va, le mourant devrait être accompagné d’amis ou de parents afin de recevoir de l’amour et de l’aide pour faire le point sur cette coexistence. Les chakras s’éteignent les uns après les autre s, jusqu’à l’extinction finale du premier chakra. Le rythme demeure unique à chacun, selon l’histoire terrestre vécue. Plus cette dernière est compliquée, plus l’extinction des lumières est longue. Comme il y a une infinité de petites histoires dans les grands faits de la vie, l’esprit et l’âme établissent un dialogue pour s’expliquer, s’aider et en venir à une entente favorable pour leur prochaine immersion dans la densité. Ils tentent de devenir des amis et de régler les litiges, puis remontent le long du corridor de lumière, jusqu’à l’extinction du dernier chakra. Celui-ci a pris vie grâce à la lumière dégagée par tous les grands Etres qui vous aiment ; Ce corridor est donc issu de la lumière, de l’amour et de la connaissance des grands Etres et grands Maîtres.

Il est aussi le reflet de l’union de ces lumières issues des chakras de ces Etres. L’esprit et l’âme remontent le tube de lumière et à la lecture de la science contenue dans le tissu lumineux formant le corridor, ils peuvent reprendre leur historie terrestre et la compléter.

Tout le tissu du corridor sert de rappel à la Loi de vie cosmique puisque l’union des maîtres à entremêlé leur croyance acquise sur la loi divine. Chaque avancée dans le corridor émet une vibration qui stimule l’énergie de l’âme. Cette dernière grandit doucement au contact de tous les plans de vie ; l’esprit, en remontant ce corridor, retrouve une aisance connue et sa lumière se développe, ce qui occasionne une séparation d ‘avec son âme qui est, à un moment, seule avec elle-même et avec ses lourdeurs, ses incompréhensions, des freins, ses fatigues, et ses aspirations. Dans ce corridor, il y aune infinité de portes correspondant à toutes les élévations proposées. Dès lors, l’âme se met à vibrer avec une pulsation (une porte) avec laquelle elle se mettra en contact et cela déterminera sa prochaine prestation auprès de l’esprit qu’elle rejoindra de nouveau pour une autre incarnation.

Puis l’âme va s’éprouver et se reposer dans un monde parallèle tout en intégrant la pulsation qui l’a poussée à explorer la porte. Le corridor en soi existe par la volonté des grands Etres. Comme il a pris naissance pour aider votre transition d‘un monde à l’autre, vous le trouvez seulement le jour où vous vivez ce que vous appelez la mort. Mais il n’y a jamais de mort ; il n’y a que le dépôt d’un corps physique pour revenir dans un autre corps physique et poursuivre l’aventure.

Parfois, un rendez-vous important est donné au cours de la vie terrestre  et il est possible alors d’entrer tout au début du corridor de lumière. Généralement, cela procure un état de choc salutaire et au retour dans votre monde, il en découle toujours un changement spectaculaire d’attitude intérieure. Ces rendez-vous sont organisés soit par l’âme, par l’esprit, ou par vos accompagnateurs (guides-anges). A l’intérieur de votre univers d’appartenance, la transition (mort) se déroule de manière similaire puisque l’ensemble de cet univers repose dans un bain d e lumière tissé par la robe de connaissance des grands Maîtres qui vous accompagnent.

Un univers est avant tout une cellule de vie un peu plus grande que vos cellules corporelles, mais identique par sa construction et son extériorisation.

Les créateurs à l’origine de cet univers ont fait alliance avec des maîtres du son, des couleurs et des maîtres ascensionnés chargés de la gestion d’un rayon de connaissance ; Ils ont fusionné leur potentiel et aménagé l’intérieur de la cellule dite « univers ». Progressivement, selon les expériences des résidents, ils ont mis en place des chemins facilitant la descente et la remontée d’un esprit et de son âme accompagnatrice. Cet univers vit et expérimente une création pré-humaine dont le rôle consiste à faciliter l’expérience de l’esprit incarné. Il n’en est pas ainsi des autres univers, où les corridors de lumière sont souvent inexistants. Dans votre univers, ce corridor de lumière est relié à chaque planète. Bien que beaucoup d’entre vous soient revenus dans la Loi d’amour, les maîtres n’ont pas enlevé ce tunnel de protection qui, finalement, se révèle un outil puissant de guérison et d’autodétermination.

Il est vrai qu’il reste peu de planètes dans cet univers qui demeure encore accroché à l’extrême lourdeur du monde illusoire et de ses encombrements. Alors, la transition sur ces mondes s’effectue en conscience et avec accompagnement. Dans les mondes plus avancés, des clairvoyants guident la traversée de la mémoire de la vie qui s’en va. Ainsi, chaque souvenir peut se revisiter en douceur et en conscience, et l’âme s’apaise, car elle comprend que son aide est reconnue, et l’esprit déplie avec plus d’aisance ses ailes (son vêtement) de lumière afin de retourner à son lieu d’origine.

Le passage dans le corridor offre la possibilité d’une alliance plus approfondie et même un début d’identification des points forts à développer ensemble pour parvenir à la maîtrise en incarnation.

Intervention de SORIA dans les Ecrits de KRYEON : AU-DELA DU VOILE…

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

Le Nom Divin par Marie ELIA

 

 

Dieu a-t-Il un Nom ? Depuis toujours, pour s’adresser à l’Être Suprême, les hommes de toutes traditions s’appuient sur un nom qu’ils peuvent murmurer dans le secret de leur cœur. Un Nom, précieux code vibratoire, qui vient réveiller la conscience de l’essentiel…

Parmi les trésors de la kabbale hébraïque, le Nom imprononçable de Dieu représente certainement un des mystères les plus profonds. Il se décline en quatre Lettres sacrées : Yod, Hé, Vav et Hé, qui unissent ici leurs énergies pour nous offrir un inestimable cadeau destiné, comme toujours, à la compréhension du cœur et non de l’intellect.

nom divin

Nous le lisons généralement YAHVE. Mais les Lettres de l’alphabet hébreu sont toutes des consonnes. C’est l’être humain qui choisit la voyelle, le son, qui permettra à la lettre de devenir verbe et d’être ainsi exprimée. Par exemple, un hébraïsant qui découvre un mot inconnu, un nouvel assemblage de lettres, ne peut que proposer une façon de le lire, mais en fait les possibilités sont multiples. Cette notion nous ouvre de nombreuses perspectives sur les nombreuses variations du Nom sacré, qui sont toutes puissantes et belles.

Les dix commandements des tables de la loi apportées par Moïse résonnent dans l’inconscient collectif, car elles appartiennent au patrimoine de l’humanité. Le troisième précise : « tu ne prononceras pas le Nom de Yahvé, ton Dieu, en vain » (Exode 20.1) Lorsqu’un juif religieux rencontre le Saint Nom dans sa lecture de la torah, il le remplace par ADONAÏ, qui signifie « Seigneur Dieu », pour ne pas risquer de prononcer le Nom sacré. Seul le grand prêtre osait le dire à voix haute, une fois par an, dans le Saint des Saints, l’endroit le plus sacré du temple, après s’y être longuement préparé et purifié. Voilà pourquoi il ne peut être compris que par le cœur, par l’enfant intérieur qui se souvient de la Source bénie.

Alors, faut-il craindre la magnificence de ce Nom ? Ces quatre Lettres dégagent sans conteste une grande puissance vibratoire. Que viennent-elles nous dire aujourd’hui ? Quel message annoncent-elle pour l’humanité entière ? Comment peuvent-elles nous aider concrètement à libérer notre âme de lumière, à soulever le voile de la dualité ?

La réponse à ces questions apparaît lorsque l’on écrit ce Nom sacré, Yahvé, verticalement, en plaçant les lettres de haut en bas. Il dessine alors la silhouette d’un Homme debout. Yod est la tête, le premier Hé forme les épaules et les bras, le Vav est la colonne vertébrale, le deuxième Hé le bassin et les jambes.

Est-ce une surprise ? Les enseignements spirituels nous révèlent que le Divin se découvre au plus profond de nous. Ici le Nom secret de Dieu nous dévoile qu’il porte en Lui l’être humain. Il nous rappelle qu’effectivement, dans notre Réalité éternelle, nous sommes faits à l’image et à la ressemblance de Dieu. Quand le mental se tait, quand le regard sait unir et non plus séparer, quand le cœur s’ouvre et choisit d’aimer, ce Nom sacré se fait miroir de notre Splendeur de lumière.

Cette conscience peut être un puissant support de méditation : pendant plusieurs minutes, je vous propose de contempler le Saint Nom vertical simplement dans une attitude intérieure d’offrande au Divin. Puis laissez-le grandir et prendre sa place dans tout votre être, de la tête jusqu’aux pieds, en vous identifiant à lui. Fermez les yeux en répétant doucement « Yod Hé Vav Hé »… Comme toujours, l’important n’est pas la technique mais la sincérité du cœur, le don de la personnalité humaine à la Source d’Amour du Père-Mère, dans un élan joyeux.

Alors se révèle la réalité de l’Homme fait à l’image de Dieu. Décidément, nous ne sommes pas ce que nous croyons être, enfermés dans nos limites. Nous ne sommes pas cet orgueil, ce besoin désespéré de maîtriser ce monde que nous ne comprenons pas. Nous ne sommes pas ces peurs et ces souffrances nées du long exil, ce manque d’amour et de communication qui étouffe les âmes. Lorsque nous courbons la tête, la fausse couronne du roi-ego tombe, en faisant un bruit qui nous réveille. Et Lui, le Bien-Aimé, Dieu, la Force de Vie, Il nous relève doucement. Il nous fait percevoir la présence de notre Couronne subtile et éternelle qui se déploie en s’ouvrant comme une fleur aux rayons du Soleil. Pour Lui, par Lui, en Lui, nous pouvons nous tenir véritablement debout, rayonnant son Amour infini, en Son Nom…

 

En ces temps troublés où la folie des hommes se déchaîne, c’est parfois au nom de Dieu que les pires actes contre la Vie sont commis. On peut se demander quelles sont les motivations qui animent ceux qui sont capables de sacrifier leur existence pour emporter dans l’horreur des milliers de vies humaines ? Que pouvons-nous faire ?

Nous sommes bien plus puissants qu’il n’y paraît pour agir – et il est temps ! – en invoquant le Saint Nom dans la conscience de l’humanité Une. Nous sommes tous solidaires et responsables, à bord du vaisseau Terre. Par Son Nom, Dieu nous offre un miroir de vérité, afin que nous puissions enfin nous souvenir de Lui, donc de qui nous sommes. Ne nous trompons pas de guerre. En chacun de nous il y a un terroriste et une victime, un peuple oppressé et un autre qui vit dans une totale indifférence. En déclarant en nous-mêmes le cesser le feu, en accomplissant l’unité intérieure, dans la détermination de n’oublier aucune région de notre être, nous pourrons réellement contribuer à appeler la paix dans le monde.

Jérusalem, la « ville de la paix », a pour initiale la lettre Yod (la Main de Dieu),tout comme Yahvé. Yérushalaïm (c’est son nom hébreu) est donc une clef pour la paix. À condition de comprendre qu’elle réside avant tout en nous, et qu’elle n’apparaît que lorsque les enfants d’Abraham se souviennent qu’ils sont frères. Dans cette époque fondamentale où interviennent des changements profonds, autant individuels que collectifs, l’aide des Lettres hébraïques et des noms sacrés peut être réellement précieuse.

Le Saint Nom (YHVH) est d’une grande puissance vibratoire, mais nous pouvons aussi chanter ou répéter à voix haute le nom Elohim. Il est le premier à apparaître dans la bible : « au commencement Dieu créa les Cieux et la Terre », et évoque donc Dieu en tant que Créateur. Adonaï est le Seigneur. El Shaddaï est un nom plus proche du plan terrestre. Les hébreux désignent souvent Dieu tout simplement par HaShem, qui signifie justement « le Nom ». Il existe également une multitude d’autres possibilités, moins courantes. Mais j’aimerai évoquer un autre nom qui m’est cher, offert par la langue arabe : Allah. Ce nom magnifique et très puissant n’est malheureusement pas toujours entendu d’une façon positive en occident, par une méconnaissance de l’islam. Il signifie pourtant l’unité absolue de Dieu et de tous les hommes, le mariage des profondeurs de la Terre et du Soleil.

Allah, Elohim, Yahveh. Dieu est Un, en nous et autour de nous. Oui, il est temps pour nous de grandir, de pardonner, d’aimer, debout dans Sa lumière, pour que la Paix véritable trouve enfin son royaume sur la Terre.

SOURCE http://www.marie-elia.com/le-nom-divin/

12345...14

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...