RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne7)

 

 Dracos (Lizzies, Reptiliens) – vague Pléiadienne (7)

  RACES GALACTIQUES (vague Pléiadienne7) dans PLEIADIENS (TERRE) et-63Origine : Alpha Draconis, entre la Grande Ourse (Umi) et la Petite Ourse (Uma). 

Draconiens, Reptiliens, Lizzies: Plusieurs noms pour désigner les mêmes êtres ! Ils ont un vaste empire qui s’étend sur une large portion de la galaxie. Ils essaient d’occuper tous les systèmes stellaires des bords extérieurs de la galaxie. 

La Terre a été envahie il y a plusieurs milliers d’années par une armée Draconienne qui est arrivée dans un gigantesque vaisseau qui est maintenant appelé la Lune de la Terre (plusieurs personnes ont déjà affirmé que la Lune était en fait un vaisseau refuge cristallin impliqué dans la rébellion et la chute Luciférienne originelle). Un autre de ces vaisseaux est en chemin, destiné à arriver avant la fin du 20ème siècle, paraît-il (?). 

Après avoir été expulsé de la Terre par l’Empire Lyrien, ceux de l’empire Draconien sont allés sous Terre. Là, ils sont restés en stase jusqu’à ce qu’ils soient réactivés par l’arrivée de vaisseaux. Ces reptiliens ont aussi des bases sur Vénus et sur certaines des lunes des planètes extérieures. Parce que les Draconiens sont mâles uniquement, ils créent des femelles dans le seul but de la reproduction de la population. Malgré ceci, le clonage est leur première méthode de reproduction. La Fédération des Planètes de cette galaxie est composée de 120 civilisations membres. Un jour la Terre se verra proposer de s’y joindre, seulement si elle arrive à repousser la force d’invasion Reptilienne. Autrement, la Terre pourrait devenir une cible négative de la Fédération jusqu’à ce que les Reptiliens en soient partis.

 

Les Gris de Rigel (constellation d’Orion), par exemple, ont été envahis par les Reptiliens Draconiens et font maintenant partie de leur empire. Les espèces Grises d’Orion ont manifestement presque toutes succombé au contrôle des reptiliens d’Alpha Draconis. 

Les Draconiens utilisent les Gris comme des mercenaires contrôlés par l’esprit, et le monde des « Nordiques » de Rigel a été attaqué lui aussi par l’alliance Gris-Draconiens. Beaucoup des Nordiques qui se sont échappés sont partis pour Procyon, les lunes Joviennes du système Solaire et Sirius A, qui a été en guerre avec les six systèmes stellaires contrôlés par les Draconiens d’Orion, appelés les « Six Profanes » depuis ce temps. Les mondes coloniaux d’humains de la Lyre ont été également attaqués par les Gris et les Dracos, avec pour conséquence trois mondes dévastés. Toutefois, beaucoup d’humains se sont échappés et ont finalement colonisé des systèmes extérieurs de la Lyre comme Véga, les Pléïades, les Hyades et les étoiles de Tishtae et Zenatae de la constellation d’Andromède – pas la galaxie Andromède du même nom, mais la constellation d’Andromède qui est dans notre galaxie. 

Cependant, il n’a pas été précisé si les attaques Draconiennes sur la Lyre se sont produites avant ou après la prise de contrôle des Draconiens/Gris sur les systèmes d’Orion. Finalement, l’alliance entre Draco et Gris à des époques plus récentes a conquis la civilisation de Procyon, dont les ancêtres avaient déjà été éconduits du système de Rigel. De la même façon que cela se passe sur Terre, ceux de Procyons ont été appâtés par un « traité » d’échange technologique et culturel qui était en fait utilisé par les Dracos et les Gris comme un « Cheval de Troie » pour faciliter l’infiltration et la conquête finale du monde mère des habitants de Procyon. 

La flotte rebelle de Procyon qui a échappé à l’attaque a rejoint les Andromédiens, quelques Pléïadiens progressistes (les Pléïades, amas ouvert, sont constituées de plus de 200 étoiles qui tournent toutes autour de l’étoile centrale de l’amas, Alcyone ; notre propre Soleil étant l’une d’entre elles; il y a donc plusieurs susnommées cultures Pléiadiennes spatiales), et quelques forces non-interventionnistes de Tau Ceti et Epsilon Eridani.  Ces faits très complexes ont été rapportés par plus d’un contacté, et cela semble coïncider avec des récits similaires, et suggère la réalité d’une tapisserie émergente de l’histoire cosmique dans ce secteur de la Galaxie. De toute manière, les habitants de Procyon, avec l’aide de leurs alliés dans quelques unes des fédérations non-interventionnistes, ont regagné leurs mondes et mis un terme à la domination draconienne/Rigelienne. Ils se sont joints avec les flottes de ces Fédérations dans un effort de création de blocus du système Solaire de manière à empêcher le vaisseau Draconien d’atteindre la Terre et de rejoindre leur contrepartie souterraine dans le but de renforcer l’infiltration et l’invasion finale de la surface de la planète Terre par le sous-sol. 

Ce blocus aurait, paraît-il, été brisé par les Dracos à plusieurs occasions. Cependant, les forces de la Fédération et les forces des « Solariens » natifs basés sur les autres planètes et satellites du système Solaire, se sont battues vaillamment et il y a eu de grosses pertes dans chaque camp. Ajouté à ceci, une planète de Sirius B est tombée sous le contrôle de l’alliance Draco-Orion, et ceci parmi bien d’autres choses, a provoqué une guerre civile intense à Sirius vers la fin de notre 20ème siècle. Trois vaisseaux transporteurs en provenance d’Alpha Draconis, Rigel d’Orion et Sirius B – seraient entrés dans le système Solaire, cachés par la queue de la comète Hale-Bopp. 

Il y a des rapports au sujet d’observations de flottes massives d’Alpha Draco/Rigel d’Orion/Sirius B en route pour la planète Terre, en dépit des conflits civils Siriens. Certains de ces vaisseaux ont paraît-il jusqu’à 900km de long. (L’idée originelle pour une série TV vient d’une personne qui a fait des recherches sur les bases souterraines de Dulce au Nouveau Mexique, base qui est contrôlées par les Draconiens/Gris. On peut voir d’où viennent les idées développées dans cette série TV !) 

Certains Gris veulent devenir indépendants des Reptiliens Draconiens, et recréer leur ancienne civilisation avant qu’il ne soit trop tard. Mais le dilemme est que s’ils essaient, ils seront détruits par leurs maîtres Draconiens. D’un autre côté, s’ils continuent à suivre les ordres de leurs maîtres, ils seront la cible de la Fédération des Planètes. 

La Lune orbitant autour de la terre était leur premier vaisseau. Il est arrivé il y a des éons pour contrôler la planète. Après avoir créé la civilisation Lémurienne, ils ont été expulsés de la Terre par les Atlantes et les descendants de l’Empire de la Lyre avec l’aide des Pléiadiens. Maintenant, les Draconiens réclament la Terre et l’utilisent comme base militaire pour pénétrer dans le reste de la galaxie. Voilà pourquoi beaucoup de races sont intéressées par la Terre. Si la planète tombe, le reste de la galaxie est en danger. (D’où la complexité de la présence extraterrestre à l’heure actuelle)

Nos dirigeants sont parfaitement au courant de l’invasion en cours, et ils préparent graduellement la population mondiale par le moyen de la télévision et des films. Dans certains pays, certains dirigeants sont des « humains » avec une personnalité et une âme Draconienne. 

Ils disent que les Nations Unies seront le forum du gouvernement planétaire central. Les dirigeants des Etats-Unis étaient en ligue avec les alliés Dracos sans le savoir. Certains dirigeants de la planète ont préparé des plans de fuite vers Mars où un équipement a déjà été activé, de même que sur d’autres planètes et lunes de notre système Solaire. Mars dispose d’un ancien équipement gigantesque construit par les Siriens.(La sonde envoyée sur Mars est un leurre médiatique pour détourner l’attention des populations de l’activité réelle sur la planète Mars) Les Dracos et les Gris en général manquent de tout sens d’intégrité spirituelle, et sont plutôt contrôlés par leurs instincts prédateurs. Tout effort pour négocier avec eux est vain, c’est comme essayer de négocier avec une tumeur cancéreuse. Les Dracos et les Gris ont historiquement et sans aucune exception violé chacun des « traités » qu’ils ont signé avec les races humanoïdes, et en fait, ils ont utilisé en permanence ces traités comme des armes d’infiltration et de conquête. 

La fenêtre d’opportunité (le temps nous séparant de l’accès à un état de puissance interplanétaire et interstellaire) s’amenuise. Les Draconiens essaient de garder cette fenêtre ouverte le plus longtemps possible en supprimant les technologies alternatives avancées, ce qui conduirait la Terre à coloniser d’autres mondes pour trouver une solution à ses problèmes de population, de pollution, de nourriture et d’autres problèmes d’environnement. Puisque les Terriens ont un instinct guerrier, les Dracos ne veulent pas que les Terriens développent des capacités de voyage interstellaire et deviennent ainsi une menace à leur stratégie de conquête. 

Reptiliens: Apparence de lézard ou reptile, de grande taille. Odeur forte. Certains auraient la capacité de se transformer en humain, changeant comme des caméléons. 

Hommes-Phalènes : Les grands hommes-phalènes (Mothman) de la constellation du Draco sont une race qui visite la Terre. Ils ont une taille de 2,40 m, d’aspect sombre. Ils sont nocturnes. Leurs yeux sont rouges et brillent dans le noir ; ils ont des ailes pour voler. Ils sont liés aux légendes du passé sur les Gargouilles et les Valkyries. Ils n’ont pas beaucoup d’influence sur Terre à notre époque, autre que créer la panique et d’être cause de curiosité. Ils sont le plus souvent cachés sous terre et ne désirent pas attirer l’attention.

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans la vie humaine. 

L’homme extraterrestre


                 bougieOrigines génétiques extraterrestres de l’être humain : l’apport des Pléiadiens, des Sirians, des Nordiques, des Arcturiens et des Zétas.                         

 Ceux qui s’intéressent à l’astrologie holistique savent que nous subissons en permanence l’influence non seulement des autres planètes de notre système solaire (Mercure, Mars, Vénus, Jupiter, etc.), mais également des êtres qui les habitent et dont la plupart vivent au-delà de la troisième dimension, dans ce que certains nomment « le plan éthérique ».Lorsque les astrologues parlent, par exemple, d’un aspect ou d’un influx de type martien ou vénusien, ils se réfèrent à une gamme de caractéristiques et de spécifications qui ne traduisent pas uniquement l’incidence des planètes Mars ou Vénus par elles-mêmes, mais qui prennent également en compte celle des créatures qui les peuplent et dont on sait par ailleurs qu’elles disposent d’une immense avance spirituelle et technologique sur l’humanité terrestre.      

Mais que sait-on, en revanche, de la contribution génétique et historique apportée à notre humanité par les représentants des civilisations appartenant à d’autres systèmes de notre galaxie ? en réalité, très peu de choses…

 

Pourtant, il semble bien que nous ne soyons nous-mêmes en définitive que le résultat d’une sorte de « pot-pourri génétique » issu des manipulations successives de différents peuples galactiques.

L’apport des Pléiadiens

Dans ses livres « Les Messagers de l’Aube » et « Famille de Lumière », la grande clairvoyante américaine Barbara Marciniak a réuni différents messages transmis au fil des années par des êtres appartenant au Collectif de l’Étoile Bleue, c’est-à-dire des extraterrestres provenant du système des Pléiades, qui fait partie de la constellation du Taureau.L’humanité pléiadienne serait beaucoup plus ancienne que la nôtre ; elle aurait été créée à partir de souches génétiques provenant d’un autre univers il y a des milliards d’années, bien longtemps avant que notre Terre ne se matérialise sous sa forme actuelle. La civilisation pléiadienne aurait ainsi atteint depuis des éons un niveau d’évolution incommensurablement supérieur au nôtre : l’Amour altruiste y serait l’unique fondement du pouvoir et la technologie y aurait pour seul objet de favoriser le développement harmonieux de la Fraternité au sein de notre galaxie.   

Selon Barbara Marciniak, les Pléiadiens représentent l’une des souches fondamentales de notre famille originelle : ils seraient en effet intervenus activement au cours des phases initiales d’ingénierie génétique qui ont abouti à la formation de l’humanité terrestre, et ils auraient jadis participé en grand nombre à l’établissement de notre patrimoine génétique primordial, c’est-à-dire à la mise au point de notre ADN à segmentation variable (12 segments actifs à l’origine, 2 actifs et 10 désactivés actuellement, puis de nouveau 12 actifs à partir de 2012). En tant que co-géniteurs de l’humanité terrestre, il semble qu’ils soient aujourd’hui investis d’une nouvelle mission : faciliter notre accès à la quatrième dimension et nous assister dans le processus d’accélération vibratoire qui doit nous mener à l’éveil, à la Connaissance supérieure et à la redécouverte de notre véritable identité. 

                                                                                                                                          

L’homme extraterrestre dans MESSAGES EVENEMENTS kundal1

                      NOTA : Les centres énergétiques de l’homme, les chakras sont effectivement au nombre de 12 (7 internes + 5 externes) et non pas de 7 comme on l’a longtemps supposé, en correspondance avec les 12 luminaires et planètes de notre système solaire, si l’on y inclut Nibiru, la dixième planète.

La responsabilité génétique de l’humanité pléiadienne envers l’humanité terrestre aurait depuis des temps immémoriaux amené les Pléiadiens à s’investir dans une longue et vaste mission de guidance des Terriens. C’est pourquoi ils auraient choisi de revenir vers nous, au terme de notre longue expérimentation dans l’isolement de la matière, et de révéler progressivement une partie de leur immense savoir aux canaux du monde entier, afin de nous aider à reconquérir notre rang primordial au sein de la Fraternité Galactique.D’après la plupart des médiums, les Pléiadiens sont blonds, fins, élancés et d’une très grande beauté. Leur contribution au patrimoine génétique de l’humanité correspond au côté doux, aimable, délicat, attentionné, impersonnel et quasi-angélique que l’on peut observer chez les êtres les plus avancés dans leur évolution.


Ils appartiennent à une race en laquelle notre humanité peut et devrait faire totalement confiance.
Mais ils ne sont pas les seuls à avoir participé à la création de l’humanité terrestre, ni à avoir influencé son évolution. Bien d’autres civilisations ont contribué à l’avènement de la race humaine, telle que nous la connaissons aujourd’hui, et principalement quatre d’entre elles. Il s’agit des Sirians, des Nordiques, des Arcturiens, et des Zétas.
 

L’apport des Sirians et des Vegans

Comme les Pléiadiens, les Sirians sont d’apparence humanoïde et principalement bienveillants envers l’humanité terrestre. Ils ont eux aussi été impliqués dans l’histoire de la Terre à différentes époques. Cependant, il semble qu’ils n’aient pas contribué directement à l’établissement de notre ADN, en raison d’une incompatibilité génétique entre leur race et la nôtre. Ils sont du reste peu nombreux, en regard des Pléiadiens, à s’occuper directement de l’évolution de l’humanité, mais ils participent néanmoins à la mission d’éveil des Pléiadiens, au même titre que les Vegans de la constellation de la Lyre.

L’apport des « Nordiques »

Les géants blonds de Procyon, sont parfois aussi appelés « Nordiques » en raison de leur côté guerrier et conquérant et de leur aspect de colosses à l’abondante tignasse dorée. La fougue et la puissance qui les caractérisent ne sont pas sans évoquer certaines divinités du panthéon celtique. On peut les comparer également au Colosse de Rhodes ou encore aux dieux du Mont Olympe, tels que les sculptèrent jadis Phidias et Praxitèle. Ce sont de véritables forces de la nature !

                                                                                                                                   

001 dans MESSAGES EVENEMENTS

             Le Colosse de Rhodes, œuvre monumentale d’inspiration « nordique »                          

Ils ont, au même titre que les Pléiadiens, largement contribué à l’établissement du patrimoine génétique de l’humanité, et on retrouve leur influence dans tout ce qui concerne le côté actif, dynamique et impétueux de l’être humain. Cette influence peut également se manifester à travers certaines particularités physiques de l’homme, telles que sa capacité d’atteindre un extraordinaire niveau de développement musculaire. 

 

Leur mission consistait initialement à éveiller en nous le côté solaire, noble, généreux et chevaleresque. Mais ils ont actuellement tendance à prendre des distances par rapport à l’humanité, afin que notre expérimentation karmique puisse être menée le plus rapidement possible à son terme et que la possibilité nous soit enfin offerte de tirer une bonne fois pour toutes la leçon de toutes nos erreurs passées.

Ils sont moins patients envers les humains que la plupart des autres races d’extraterrestres auxquelles nous sommes liés génétiquement. Ils ont tellement hâte de nous voir atteindre le palier vibratoire correspondant à l’accès à la quatrième dimension, que peu importe en définitive, selon eux, l’engagement préalable de l’humanité sur la voie spirituelle. Ils se contentent aujourd’hui d’aider quelques humains au cœur particulièrement pur et vaillant et veillent à ce qu’ils puissent triompher des obstacles et des difficultés placés sur leur chemin.

Ce désengagement relatif et passager des Nordiques se traduit cependant par une perte temporaire d’influence des âmes les plus nobles, les plus généreuses et les plus héroïques incarnées à la surface de notre planète. Sur la Terre en effet, les actes personnels de bravoure et de chevalerie ont aujourd’hui tendance à se raréfier, voire à disparaître et à se fondre au sein d’un vaste programme de redéfinition des valeurs humaines incluant l’identification progressive de l’âme humaine à un idéal collectif et impersonnel de fraternité et de solidarité.

Mais dans une octave fréquentielle supérieure, ce réalignement sur les valeurs cosmiques et multidimensionnelles prépare notre accès à la quatrième dimension. Les Nordiques en sont parfaitement conscients. Et c’est à cette réintégration de l’humanité au sein de la Fraternité Galactique, à ce « retour au bercail » qu’ils travaillent désormais, en collaboration étroite avec nos autres géniteurs.

L’apport des Arcturiens

Les Arcturiens ressemblent aux Nordiques de Procyon : ce sont également des humanoïdes à la longue chevelure dorée et à l’aspect majestueux. Ils ont la maîtrise totale de leur énergie et sont parfaitement androgynes. Ils ont eux aussi contribué à l’élaboration de notre patrimoine génétique en insufflant à l’humanité une partie de leur génie organisateur, planificateur et constructeur. Ce sont des rois de la stratégie et de grands architectes. Actuellement, ils interviennent, entre autres, dans la création de corridors interdimensionnels et dans la formation de crop circles. Ils travaillent en étroite collaboration avec les Vegans de la Constellation de la Lyre.    

Les Arcturiens sont en relation directe avec le peuple des Cétacés (dauphins, marsouins et baleines), dont ils assument une partie de la guidance, l’un de leurs objectifs étant d’attirer notre attention sur l’extraordinaire sagesse de certaines créatures non humaines incarnées dans notre espace de troisième dimension. Ils nous préparent ainsi à accepter l’idée que l’intelligence ne soit pas l’apanage de la seule humanité terrestre et que les échanges et la collaboration futurs avec d’autres créatures puissent devenir pour nous une réelle source de progrès et d’enrichissement spirituel.

La plupart des formations de crop circles apparues au cours des années écoulées à proximité des sites sacrés de notre planète, notamment celui de Stonehenge dans le Wiltshire, ont été réalisées par des missions arcturiennes basées à la périphérie de Saturne à bord d’un gigantesque vaisseau supra-luminique.

Les Pléiadiens, les Nordiques et les Arcturiens sont considérés par les médiums comme étant « d’apparence humaine ». Mais en fait, ce sont les humains qui ressemblent aux Pléiadiens, aux Nordiques et aux Arcturiens, et non l’inverse, car ces derniers ont précédé les humains ! Non seulement ils ont contribué à l’établissement du patrimoine génétique de l’humanité, mais ils ont supervisé depuis des temps immémoriaux son long parcours d’involution dans la matière, et maintenant son ascension programmée vers les plus hautes cimes spirituelles de la multidimensionnalité.

L’apport des Zétas

Contrairement à une idée répandue selon laquelle les Zétas de Reticulum ne seraient venus nous visiter qu’en tant que prédateurs, afin de s’approprier notre patrimoine génétique, ce peuple étrange et mystérieux a au contraire contribué jadis génétiquement à la création de la forme humaine actuelle. Et c’est pour cette raison qu’ils ont reçu l’autorisation de revenir nous visiter aujourd’hui, car, même s’il nous est désagréable de l’admettre, nous leur sommes en réalité redevables !Il est vrai qu’ils sont très calculateurs, réfléchissent froidement et manquent totalement de compassion. Ils considèrent les humains un peu comme nos fermiers considèrent leurs vaches, c’est-à-dire comme du bétail, des êtres très inférieurs. Mais ce ne sont pas pour autant des ennemis de l’homme ! Les Gris ont eu une influence déterminante sur la constitution de notre patrimoine génétique, principalement au tout début de la phase de notre histoire qui s’achève aujourd’hui et qui a nécessité l’apport de nouveaux gènes destinés à nous permettre d’explorer et de conquérir la matière en développant l’intellect.  

La contribution réticulienne à la formation de l’ADN humain a concerné essentiellement les gènes du cerveau, des connexions neurologiques et plus précisément des cellules incluses dans l’hémisphère gauche de notre cerveau. Ces gènes, grâce auxquels nous sommes aujourd’hui en mesure de calculer, de raisonner et de comprendre proviennent d’un apport conjoint des Zétas de Reticulum (ou petits Gris) et des grands Gris d’Orion.

Certains se sont demandé si les races asiatiques avaient reçu une contribution génétique de la part des Gris à cause de leurs yeux bridés. De nombreuses races humanoïdes ont les yeux plus ou moins en amandes, y compris les Nordiques, et les gènes agissant sur les yeux ne font pas partie du tribut réticulien aux races humaines, mais plutôt d’un apport régulien.

 

Le système de Reticulum est aujourd’hui en train de s’éteindre. Il ne permet plus aux Zétas de continuer à y vivre comme auparavant. La manipulation génétique est l’une des solutions imaginées par eux pour permettre à leur race en voie de disparition de survivre.

Ils acceptèrent jadis, à la demande des Pléiadiens, de compléter l’apport génétique des Nordiques à notre ADN par des souches favorables à l’intellectualisation de la race humaine, car ils savaient déjà qu’ils auraient besoin de revenir un jour sur la Terre pour y trouver une solution génétique à la menace qui commençait déjà à poindre sur leur civilisation. C’est pour cette raison qu’ils firent don de cette contribution génétique à notre humanité. Ils espéraient pouvoir utiliser un jour « l’homme nouveau » qu’ils avaient ainsi créé dans leurs propres laboratoires et l’utiliser afin de mettre au point un clone humano-réticulien, sensé leur permettre de coloniser génétiquement l’humanité terrestre.


 
C’est également pour cette raison qu’ils reviennent nous visiter depuis plus d’un demi-siècle.Il semble qu’ils n’aient pas réussi à solutionner le problème de la survie de leur espèce dans notre environnement, mais l’expérimentation qu’ils viennent de mener sur la Terre les a enrichis de manière inattendue, comme le confirme Monique Mathieu, canal d’Êtres de Lumière : « Ils sont venus, car ils étaient sur des sphères en péril ; ils ont voulu recréer une nouvelle race, mais sans aucune base spirituelle, sans aucun respect de la vie. On ne peut pas recréer la vie sans respect de la vie. Ils n’ont aucune conscience de l’Amour et de Dieu, ils sont totalement dans le matériel, dans la technologie. Le temps qui nous reste sur cette sphère de manifestation leur sera aussi grandement profitable car, comme nous, ce sont des enfants du Père, d’une autre réalité certes, d’une autre existence, mais ils sont les enfants du Père, et au travers de leurs actes qui sont parfois déroutants et même assez éprouvants pour l’humanité, ils se transformeront également, et grâce à cette transformation, l’Amour finira par prendre racine en eux. »   Une preuve de ce début d’évolution des Zétas est le message codé en langage binaire qu’ils ont laissé l’an dernier sur le crop circle de Winchester, dont ils sont plus que vraisemblablement à l’origine. 
 Ce message, décrypté par Linda Moulton Howe, peut se traduire ainsi : »Prenez garde au porteurs de faux cadeaux et aux promesses bafouées. Beaucoup de souffrance mais il est encore temps. Il y a du bon ici-bas. Nous nous opposerons à la tromperie. » 

                         On peut en conclure que les valeurs morales et spirituelles ne sont plus l’apanage des seules civilisations humaines de notre galaxie, et que d’autres y ont probablement désormais accès, car tout, dans notre univers, a été organisé avec une infinie Sagesse, et tout tend vers le perfectionnement de l’ensemble de ses habitants, afin que chacun puisse découvrir un jour les clés du véritable Bonheur et de la véritable Fraternité. 

Graphic_UFO

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...