Il y a bien des façons de parler de la notion de conscience

 

On appelle consciences humaines des consciences individuelles, dotées du libre arbitre, et qui ont la possibilité d’évoluer à travers différents plans universels sur différentes sphères cosmiques. L’évolution les pousse à grandir et à expérimenter les différentes possibilités que la Vie Universelle leur offre, en fonction de leurs origines, de leurs colorations cosmiques, de leurs possibilités, et en fonction de leur libre arbitre à l’intérieur de ces possibilités. 

Notons que, contrairement à d’autres consciences (végétales, animales), les consciences humaines sont individuelles. Cela veut dire qu’une conscience humaine habite un seul corps, (sauf cas particuliers), contrairement aux autres qui sont des consciences-groupes (dans ce cas une conscience habite un certain nombre de corps, sauf cas particuliers de certaines consciences animales qui, dans leur évolution s’individualisent). 

diverses consciences

Donc, sur les différentes planètes des différents systèmes stellaires, que ce soit à un niveau subtil, ou sur un plan matériel, évoluent, entre autres, des consciences individuelles et dotées du libre arbitre dans leur évolution, que nous appelons « consciences humaines ». Toutes les consciences, humaines et non humaines, qui parsèment l’univers sous toutes ses formes, ont une naissance cosmique, (elles naissent d’une sphère cosmique), elles possèdent une évolution propre, et font partie, comme les consciences universelles dans ce que l’on peut appeler, la Conscience Universelle, le Créateur, etc. 

La vie est une extraordinaire manifestation, organisée et logique dans ses moindres détails, et si nous ne nous en rendons pas compte, c’est que notre conscience actuelle, dans l’incarnation, n’a pas tous les éléments, et que nous avons tendance à juger sans comprendre. Nous devons toujours nous rappeler que la première manifestation de la vie est conscience. La conscience a donc une origine, une coloration particulière énergétique et vibratoire, un potentiel propre. Elle se met à évoluer dès sa naissance cosmique dans une dynamique sur différents plans, le plan matériel n’étant qu’un des aspects de cette évolution. 

L’évolution les pousse à grandir et à expérimenter les différentes possibilités que la Vie Universelle leur offre. 

Considérons la conscience de la sphère Gaïa comme une bulle de conscience.

Elle possède en elle-même la totalité de ce qu’elle a vécu depuis sa naissance cosmique à partir de la conscience du Soleil. De cette bulle principale apparaissent des grumeaux qui peu à peu grandissent et prennent leur autonomie tout en restant à l’intérieur de la bulle principale. C’est la naissance de consciences issues de Gaïa. Ces nouvelles petites bulles représentent des consciences minérales, végétales, et humaines qui vont entreprendre leur voyage évolutif en devenant indépendantes et en devenant soi-conscientes, c’est-à-dire conscientes d’être ce qu’elles sont, conscientes de ce que sont les autres consciences environnantes, conscientes de ce qui existe autour et ailleurs, etc. 

Notons qu’à certains stades d’évolution ces consciences-filles ont la possibilité de s’éloigner de la conscience-mère, et d’évoluer sur d’autres sphères du cosmos. Chaque planète possède une vibration propre. C’est le phénomène de la différenciation. De même que chaque étoile possède sa vibration propre, etc. 

Toutes les consciences qui naissent sur une sphère possèdent donc à l’origine les caractéristiques de la sphère-mère. Par exemple, la vibration cosmique de la sphère Gaïa, son énergie émettrice représente la vibration Paix, sérénité, calme, incarnation, construction, concrétisation des acquis, expérimentation.

Les consciences qui naissent de Gaïa ont la Paix en tant que potentiel d’origine.

Lorsque nous parlons de conscience humaine, il faut savoir qu’elle est constituée de plusieurs éléments, de plusieurs parties, dont la plus cosmique est appelée « Grande Conscience » et la plus dense « la Conscience Incarnée ». Mais, pour mieux comprendre ce qui suit, il convient de donner dès maintenant une définition de la Grande Conscience. 

La Grande Conscience représente donc la globalité de la conscience individuelle humaine au niveau de l’acquis total, du potentiel total des acquis depuis la naissance cosmique de l’être. C’est la connaissance globale de l’être, la somme de toutes ses expériences sur tous les plans, le savoir total lié à ces expériences, à ces vécus. Nous y reviendrons dans le chapitre suivant. 

Ces choix, au niveau de la Grande conscience, sont donc, soit :

- Rester individuelle humaine et évoluer par elle-même de sphère en sphère en attendant un regroupement futur.

- Rester individuelle humaine et rejoindre, lorsque cela sera possible, les Plans de la Création et participer à la création et au développement de la vie sur des sphères planétaires.

- S’unir à d’autres Grandes Consciences en évolution pour y former un mariage ou un regroupement.

- Réintégrer plus tard sa sphère d’origine pour la faire évoluer.

- Rejoindre d’autres sphères naissantes pour se fondre en elles.

- Intégrer la conscience d’une étoile.

- Intégrer des consciences galactiques pour la construction et la gestion de l’univers.

- Etc.

A ce stade il n’est plus question de parler de corps, sauf en cas d’intégration dans des ambiances plus denses pour des raisons d’actions spécifiques 

Notre conscience est constituée de plusieurs parties qui forment un tout, et dont chaque partie a un rôle bien défini, comme les membres de notre corps. Nous parlerons donc de conscience et de corps, étant entendu que chaque parcelle de conscience se dote d’un corps afin de s’intégrer dans les milieux où elle évolue. Donc qui dit conscience, dit corps. A chaque fois qu’un être s’exprime sur un plan, cette expression s’appelle corps. Dans le but de l’évolution, et afin de pouvoir naviguer sur les différents plans de l’univers et de Gaïa, les êtres ont à la disposition de leur conscience des véhicules-corps dans lesquels ils font leurs apprentissages. Chaque corps a sa spécificité, et nous allons étudier leurs principales caractéristiques. 

 Nous pourrions représenter notre conscience comme un potentiel qui grandit en fonction de ses acquis, de ses expériences. Voyons-la comme une bulle énergétique qui naît d’une grosse bulle-conscience planétaire et qui gonfle grâce à sa vie, grâce à ce qu’elle en retire, à ce qu’elle en assimile dans son vécu sur tous les plans où elle peut se mouvoir dans le cosmos. Nous allons appeler cette bulle, la Grande Conscience, ou Conscience Cosmique. 

La Grande Conscience représente donc la conscience individuelle humaine au niveau de l’acquis total, du potentiel total des acquis depuis la naissance cosmique de l’être. C’est la connaissance globale, la somme de toutes les expériences sur tous les plans, le savoir total lié à ces expériences, à ces vécus. Elle se situe, elle vibre sur un ou plusieurs des Plans Universels. Elle est hors incarnation. Elle se développe seule ou en groupes ou par osmose avec d’autres Grandes Consciences, hors incarnation et à travers des incarnations sur divers plans. Elle peut aussi, suivant la Loi du libre arbitre, se scinder en deux ou plusieurs parties qui suivront chacune une évolution indépendante. 

Elle a une caractéristique propre à chaque être, et un développement cosmique particulier à chacun. Le potentiel est très variable suivant le processus d’origine et son évolution. Cette Grande Conscience possède un corps dont les caractéristiques varient suivant le Plan Universel sur lequel elle s’exprime. Une Grande Conscience possède les possibilités de certains plans, mais veut combler les lacunes des plans qu’elle ne possède pas. Par exemple, une Grande Conscience peut ne pas posséder de potentiel physique, ni de potentiel mental. Elle se dotera de cycles d’incarnations afin d’apprendre à se fabriquer des potentiels manquants, à travers des corps physiques et mentaux. C’est à ce niveau que l’on peut parler de Conscience Intermédiaire.

Pour en savoir plus, suivez les textes de Serge-Reiver Nazare

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Comment vivre sans effort

 

Pourquoi les gens, à mesure qu’ils vieillissent semblent-ils perdre toute joie de vivre ?

Pourquoi sommes-nous si nombreux, une fois entrés dans la soi-disant maturité, à devenir ternes, insensibles à la joie, à la beauté, à l’immensité des cieux et aux merveilles de la terre ?

Lorsqu’on se pose ces questions, de nombreuses explications viennent à l’esprit. Nous sommes tellement préoccupés à nous-mêmes – c‘est une explication. Nous luttons pour devenir quelqu’un, pour réussir et pour maintenir une certaine situation ; nous avons des enfants ainsi que d’autres responsabilités, et nous devons gagner de l’argent. Tous ces paramètres extérieurs deviennent très vite pesants, ce qui nous amène à perdre notre joie de vivre.

tristesse

Lorsque nous observons les visages autour de nous dans la rue, voyons comme ils sont pour la plupart, tristes, rongés par les soucis et plutôt mal en point, repliés sur eux-mêmes, distants et parfois névrosés, sans un sourire. Vous êtes-vous demandé pourquoi ?

Je pense que ce qui nous détruit, ce sont ces efforts, ces luttes qui occupent quasiment chaque instant de notre vie. Si vous observez autour de vous, vous verrez que pour la plupart, l’existence est une succession de batailles contre eux-mêmes, contre leur mari ou leur femme, contre leurs voisins, contre la société ; et ils dissipent leur énergie dans ces affrontements perpétuels. Un Homme qui est joyeux, vraiment heureux, n’est pas esclave de l’effort ; et l’absence d’efforts n’est pas synonyme de stagnation, de bêtise, de stupidité. Au contraire, seuls les sages, ceux qui sont doués d’une intelligence exceptionnelle, sont réellement libres de tout effort, de toute lutte.

Souvent, lorsque nous entendons parler d’absence d’effort, nous envions cette situation, nous voulons parvenir à un état sans conflit ni lutte, nous en faisons donc un but, un idéal, que nous nous efforçons d’atteindre – et ce faisant, nous perdons notre joie de vivre nous aussi. Nous sommes pris de nouveau dans l’étau de l’effort, de la lutte. L’objet de cette lutte varie, mais toutes les luttes se ressemblent. On peut lutter pour mettre en place des réformes sociales, pour trouver Dieu, pour instaurer de meilleurs relations entre soi-même et son conjoint ou son voisin ; on peut s’asseoir au bord du Gange, faire ses dévotions aux pieds d’un gourou, et j’en passe… Tout cela n’est que lutte et effort. Ce qui compte, ce n’est donc pas  l’objet de la lutte, c’est de comprendre la lutte elle-même.

Notre problème, c’est que l’esprit se sent inférieur, c’est pourquoi il lutte pour être ou devenir quelque chose, ou pour surmonter les contradictions opposant ses divers désirs. Mais ne donnons pas d’explications quant aux raisons pour lesquelles l’esprit est en proie à ces luttes. Tout Homme capable de réflexion connaît la raison de ces luttes intérieures et extérieures ; notre envie, notre avidité, notre ambition, notre soif de compétition conduisant à une efficacité sans merci – tels sont les facteurs qui nous poussent à la lutte, que ce soit dans le monde ici ou dans le monde à venir. Nous n’avons donc pas besoin d’étudier les ouvrages de psychologie pour savoir pourquoi nous nous battons ; l’important, c’est bien sûr de découvrir si l’esprit peut être totalement libéré de toute forme de lutte.

En définitive, quand nous luttons, le conflit se situe entre ce que nous sommes et ce que nous devrions ou voudrions être. Sans avancer d’explications, demandons-nous s’il est possible de comprendre l’ensemble de ce processus de lutte, de sorte qu’il prenne fin. L’esprit peut-il s’abstenir de lutter, comme ce bateau qui se laissait porter sans effort par le vent ? La question, c’est celle-ci, bien sûr, ce n’est pas de savoir comment atteindre un état exempt de toute lutte ; l’effort même pour parvenir à un tel état est en soi un processus de lutte, cet état n’est par conséquent jamais atteint. Mais si vous observez d’instant en instant comment l’esprit se laisse piéger dans les luttes sans fin, si vous vous contentez d’observer le fait sans vouloir le modifier – sans imposer à l’esprit un certain état que vous appelez la paix – vous constaterez alors que l’esprit cesse spontanément de lutter ; et dans cet état c’est là qu’il peut apprendre énormément.

Apprendre ne se limite plus alors à une collecte d’informations ; c’est la découverte de l’extraordinaire gisement de richesses qui s’étend au-delà du champ de vision de l’esprit ; et pour l’esprit qui fait cette découverte, la joie est là.

Cessons de lutter du matin au soir car notre énergie se perd dans les luttes. Soyons vigilent et dans cet état de vigilance, toute notion de supérieur et d’inférieur s’effacera, il n’y plus de grand homme ni de petit d’homme, il n’y plus de gourou. Toutes ces absurdités cessent parce que l’esprit est pleinement éveillé ; et un esprit pleinement éveillé est inconditionnellement joyeux.

Francesca – Conclusion, suite à ma lecture du Sens du Bonheur de Krishnamurti

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

La vie sur d’autres planètes

 

Sur chaque planète, il y a des humains qui ont la charge de conserver tout son passé. C’est une sorte de grande bibliothèque vivante que l’on peut consulter si on a la possibilité d’y entrer. Il y a donc certains Martiens qui sont les gardiens de toute la civilisation martienne. Ils sont à cheval sur deux dimensions. Ils ne sont pas dans la troisième comme l’était la planète Mars lorsqu’elle a eu de grosses difficultés. Ils sont pratiquement en quatrième dimension, ils ont une certaine densité, vous pourriez même les voir mais leur vibration est plus proche de la quatrième que de la troisième dimension. 

Ces Martiens sont venus sur Terre pour apprendre à être pacifiques car ils étaient très dominateurs. Il y a eu de grands cataclysmes sur leur planète en raison de leur caractère belliqueux, insoumis, autoritaire. En fait leur race était dynamique, mais violente et despotique. Ceux qui ont pu s’en sortir sont venus sur la Terre, guidés par des êtres sages, pour expérimenter et évoluer. 

A13

La planète en évolution supérieure à la Terre est Vénus.  

- La vie sera-t-elle réimplantée sur Mars ? 

Il y a toutes les possibilités techniques pour que la vie puisse renaître sur Mars, Ce sera un ensemencement de vie. Pour l’instant, ce n’est pas le moment ! Lorsque surviendront certains évènements, ceux-ci se répercuteront sur l’ensemble de votre système solaire et bien au-delà. Que ce soit sur Mars, Vénus, Saturne, la Terre ou d’autres planètes de ce système, la vie sera tout autre de ce qu’elle est actuellement. La potentialité spirituelle sera complètement différente et il n’y aura plus de surface inutilisable. Tout sera ré-ensemencé mais avec d’autres « graines », d’autres données complètement différentes. Mars est en sommeil et elle se réveillera avec une autre conscience.

Ils me parlent de Mars en tant qu’entité vivante car, bien qu’il n’y ait pas de végétation ou d’atmosphère, la sphère en elle-même est vivante. Même si cela arrive à la Terre, si elle reste nue, elle sera toujours une entité vivante et transmettra ce qu’elle est à tous ceux qui habiteront en elle et au-dessus d’elle. Pour l’instant, l’entité Mars est en sommeil, elle se réveillera, stimulée par le grand réveil général de notre système solaire, de notre galaxie et de notre Univers. 

- On peut donc supposer que si la Terre devenait inhabitable, ce ne serait que pour un temps ? 

Oui. Vous pouvez considérer que Mars, comme la Terre, va accoucher d’elle-même et se réveiller dans une autre dimension. Mars passera dans la quatrième dimension et revivra dans la quatrième dimension. À ce moment-là, vous aurez tous la possibilité de voyager d’une planète à l’autre et d’y percevoir la vie. 

Lorsqu’une planète a subi des épreuves venant des êtres qui l’habitaient, il y a eu souffrance. C’est le cas pour Mars, qui est donc en repos. Cette sphère vivante aurait pu s’éteindre ou même mourir mais ce n’était pas son destin. Pendant ce temps, elle est en attente de transition. 

Toutes les planètes du système solaire, comme la Terre, sont en attente de la transition. Celles qui apparemment vous semblent impropres à la vie pourront également l’accueillir mais de façon différente. 

Quand vous aurez compris ce que vous êtes vraiment, vous saurez qu’avec votre propre volonté et la compréhension de vos possibilités vous pourrez voyager partout dans l’Univers sans votre corps physique. Celui-ci pourra être en sommeil sur la Terre et vous voyagerez avec un corps similaire à votre corps physique, avec une densité palpable qui vous donnera des capacités que vous êtes encore loin de soupçonner. Tout cela pourra vous être donné et vous sera donné. 

MONIQUE MATHIEU sur  http://ducielalaterre.fr

LA MALADIE DE GAÏA

 

 

Lorsque vous parlez de cancer, au sujet de votre santé physique, vous définissez cette maladie comme étant une prolifération anarchique de cellules qui se répand dans votre organisme à travers ce que vous appelez des métastases. Avez-vous pensé que tout ce qui arrive comme problème à l’homme est la conséquence de concrétisations d’énergies non alignées, en lui, avec les Lois de la vie. 

Vous pouvez considérer que vos consciences, comme les nôtres d’ailleurs, à travers notre individualité, notre mobilité, notre libre-arbitre, sont des cellules de l’Univers. Et en tant que cellules de cet Univers, vous vivez actuellement dans le corps planétaire Gaïa. 

changement-de-vie

Gaïa est une conscience planétaire évoluée, consciente de ce qu’elle est, consciente de son évolution, de sa place dans la conscience solaire. Gaïa est pure, elle diffuse dans le cosmos une énergie qui peut s’assimiler à la vibration Paix Universelle. Gaïa n’a pas de problèmes. Et lorsque les hommes détruisent une partie de sa biosphère, elle est capable, elle-même, de rétablir son équilibre et de se régénérer entièrement. 

Mais une partie des cellules-hommes qui vivent en elle, sont des consciences si peu évoluées qu’elles ne se rendent pas compte des destabilisations, des destructions qu’elles infligent à leur support planétaire en même temps qu’à elles-mêmes. Ces cellules-hommes malades de leur non conscience se sont réparties sur l’ensemble de la Terre, ont proliféré, et provoquent un développement anarchique. Gaïa est malade des hommes qu’elle accepte en elle pour que ces êtres humains puissent évoluer dans sa Paix Planétaire. Gaïa a besoin de se soigner pour rétablir son propre équilibre, et pour cela elle doit bousculer un peu ses énergies internes. Mais l’Univers est ainsi fait que les soins qu’elle doit avoir, aident les hommes à évoluer aussi. Les mécanismes sont un peu complexes et ne seront pas développés ici. Et les traitements sont ainsi faits qu’ils soignent en même temps les cellules-hommes malades. 

De la même manière que pour vos corps physiques, le cancer n’est pas une maladie extérieure à vous-mêmes, mais bien une conséquence de certains déséquilibres de votre conscience personnelle, le cancer actuel de la terre est une maladie interne à elle-même. Mais les causes ne sont pas au niveau de sa propre conscience, mais au niveau des consciences humaines qu’elle accepte en elle-même. 

Ne soyez pas trop affligés des catastrophes dites naturelles que vous pouvez

vivre, elles vous servent, d’une certaine manière, à vous soigner de vos maladies d’évolution. Ceci concerne les destructions que certains d’entre vous font à la Nature. Quant aux destructions que certains opèrent sur leur civilisation, quant aux destructions que certains opèrent sur leur propre corps, et sur les corps d’autrui, ceci est une autre affaire. 

Des cellules-hommes malades se détruisent elles-mêmes. D’autres cellules saines aident ces cellules malades à se guérir. Et Gaïa aide tout le monde, dans tous les règnes qui vivent en elle-même, à grandir, par Amour Universel, par conscience de l’Evolution Universelle, par Respect de la vie elle-même sous tous ses aspects. Oui, hommes de la Terre, vous faites partie intégrante actuellement et tant que vous vivrez ici, de cette conscience planétaire. Tout désordre que vous lui infligez appelle à des réajustements de votre conscience, et si ce n’est par des simples prises de conscience, cela peut-être à travers des vicissitudes, hélas. La vie est simple et belle, et nous vous voyons vous débattre dans des problèmes que vous créez vous-mêmes et dont vous souffrez des conséquences. 

Nous vous aidons du plus que nous pouvons, mais nous ne pouvons faire le travail à votre place, puisqu’il s’agit de conscience et d’évolution. A l’Amour que vous prodigue Gaïa, nous rajoutons le nôtre, car c’est le plus puissant médicament qui existe. 

MESSAGES DE LA CONFEDERATION INTERGALACTIQUE

Paix et fraternité avec M.Mathieu

 

Vous, êtres humains, parlez souvent de paix, de fraternité, vous parlez même d’Amour, mais que veulent dire pour vous les mots paix et fraternité si vous n’y ajoutez pas l’Amour, c’est-à-dire la conscience de ce que peut représenter l’Amour pour vous et pour vos frères humains ?

Le sens des mots

PAIX
Il faut que vous compreniez le sens profond des mots, il faut que vous appreniez à trouver le sens profond des mots et à les comprendre pour bien les utiliser.

Nous allons parler du mot « paix ». Les êtres humains réclament la paix ! Alors nous allons vous dire ceci : essayez d’abord de faire la paix en vous-mêmes, ce sera beaucoup plus efficace et important que de manifester en demandant la paix !

Bien sûr, il n’est pas toujours inutile de manifester vos souhaits ! Mais que veut dire le mot « paix » pour l’un ou pour l’autre ? Chacun met sur ce mot ce dont il a envie en fonction de sa connaissance et de son évolution.

Si vous arrivez à faire la paix en votre cœur, si vous arrivez à comprendre ce que signifie réellement ce mot, vous serez dans le respect de vous-même, dans le respect de l’autre, et vous serez également dans l’Amour pour vous-même et pour les autres.

Votre monde va changer

Votre monde, nous l’avons dit maintes et maintes fois, va changer, les êtres humains vont changer, la vie sur la planète Terre va changer ; cela peut se faire d’une façon très rapide en fonction du vouloir des êtres humains à changer, parce que nous ne pouvons pas faire ce travail à leur place.

Il faut que vous vous investissiez davantage ! Il faut que vous ayez conscience du pouvoir et de la mission dont chacun de vous est investi, et cette mission est d’ancrer l’Amour et la Lumière dans la matière. Vous êtes, d’une certaine manière, le prolongement de la Source, Sa finalité dans la matière.

À partir du moment où vous avez conscience du travail d’Amour et de Lumière que vous pouvez accomplir, tout change en vous, tout s’apaise, et vous ne voyez plus du tout votre monde de la même façon que la veille ou l’avant-veille.

C’est pour cette raison que nous vous parlons de paix et de fraternité ! À partir du moment où vous vous engagez réellement à avoir conscience de ce que représente la paix, surtout à l’intérieur de vous-mêmes, vous mettez en marche un processus de transformation, et vous pouvez à ce moment-là accéder à toutes les énergies merveilleuses que vous recevez, que vous intégrez parfois d’une façon peut-être brusque si vous n’êtes pas préparés à les accueillir. Elles sont intégrées d’une façon beaucoup plus douce par ceux qui ont préparé le terrain.

À l’époque actuelle, vous avez toutes les possibilités d’avancer, entre autres grâce à l’enseignement que nous donnons à certains canaux ; nous disons bien « certains » canaux, car pour recevoir un enseignement spirituel, il faut non seulement que le canal soit en harmonie avec ceux qui l’enseignent, mais il faut qu’il soit également en harmonie avec lui-même afin qu’il n’y ait pas d’interférences entre ceux qui donnent les messages et celui qui doit les restituer.

Votre monde est en marche

Votre monde est en marche, que ce soit au niveau de l’humain, de la transformation profonde de votre Mère la Terre ou de celle de toutes vies. Si vous souhaitez réellement aborder sur un autre rivage, si vous souhaitez réellement passer le pont vers ce devenir tellement espéré, tellement souhaité, essayez de vous aimer, tout simplement ! Essayez de réaliser la paix et la sérénité en vous, car si elles ne sont pas en vous, l’Amour ne pourra pas y demeurer. L’Amour sera bien évidemment en vous comme il est en chacun d’entre vous, mais il ne se manifestera pas, donc vous ne pourrez ni vous l’offrir à vous-même, ni l’offrir à tous ceux qui en ont besoin.

Si vous n’êtes pas dans la paix intérieure en raison de certaines culpabilités, de certaines incompréhensions de la vie ou de vos expériences de vie, vous n’êtes pas efficaces pour vous-mêmes et pour le grand changement.

Ce grand changement a été annoncé à notre canal et à d’autres canaux. Il est à votre porte, et il suffit de l’éveil d’une petite partie de l’humanité pour que le basculement puisse s’accomplir. Donc soyez les artisans de la transformation profonde du monde, soyez les artisans de votre devenir, et si vous avez conscience de vouloir aller de l’avant, de vouloir intégrer les nouvelles énergies qui vous sont offertes, de vouloir intégrer la nouvelle connaissance que nous allons vous offrir de plus en plus au travers de canaux comme le nôtre, il faut que vous œuvriez dans la conscience que vous êtes utiles au Plan, que tout être humain est utile au Plan, qu’aucun être humain n’est rejeté.

Tout être humain a sa mission à accomplir, tout être humain a sa place sur ce monde ! S’il n’avait pas sa place, que ferait-il sur la Terre ? Quel qu’il soit, malheureux ou heureux, en parfaite santé, en petite ou grosse dysharmonie, tout être humain a sa place ! Les êtres humains peuvent se faire travailler les uns les autres ; ils sont des miroirs les uns pour les autres. Les êtres humains peuvent solliciter leurs voisins, ils peuvent solliciter les autres pour qu’ils puissent s’investir dans le vrai Don, le Don de l’Amour.

Les êtres humains sont également maîtres et élèves ; ils ont beaucoup à apprendre les uns des autres, de leurs comportements, de leurs sentiments et de leur Amour.

Le basculement se fera probablement extrêmement rapidement

Lorsqu’il y aura une certaine majorité d’êtres humains suffisamment réveillés, le basculement se fera probablement d’une façon extrêmement rapide. Nous disons « probablement » parce qu’il y a d’autres impératifs dont nous ne parlerons pas.

Nous vous avons déjà dit qu’il y avait plusieurs possibilités pour cette grande transformation, ce basculement dans la cinquième dimension. Plusieurs possibilités s’offrent à l’humanité, mais pour l’instant, même si les humains s’ouvrent, même s’ils avancent à grand pas, même si la solidarité commence à se manifester entre les hommes, des forces involutives empêchent encore les êtres de s’épanouir ; ceux-ci sont des êtres fragiles, facilement manipulables, qui n’arrivent pas à penser par eux-mêmes, qui n’arrivent pas à comprendre ce que peut représenter l’Amour.

Nous vous demandons ceci : lorsque vous vous trouvez en face de vos collègues, de votre famille, de vos amis, leur sourire, leur dire un mot gentil peut faire changer beaucoup de choses. Le sourire, le mot gentil ou l’Amour, (car l’Amour va automatiquement vers l’autre), peuvent faire accélérer le processus de transformation profonde de votre monde.

LA PAIX

La Paix du monde s’installera…

La Paix du monde s’installera petit à petit parce que c’est prévu, non par les hommes mais par le Plan qui doit être vécu par la planète et toutes vies sur elle et à l’intérieur d’elle. Les hommes suivront ce Plan, mais ils pourront le vivre avec bonheur ou avec souffrance, en fonction de leur comportement par rapport à certains événements.

Cette nouvelle année terrestre, qui pour nous ne représente absolument rien, verra beaucoup de changements, essentiellement chez les êtres humains, mais pas que chez eux. Elle verra également des changements évolutifs dans le règne animal ; vous pourrez constater que les animaux deviennent de plus en plus sensitifs, que certains ont les capacités de médiumnité, notamment les chats, mais bien évidemment pas que les chats.

Vous, êtres humains, pourrez aussi constater que la télépathie, et notamment avec les animaux, se développe. Cependant nous vous mettons en garde : comme toutes les facultés de l’esprit vont commencer à se développer, essayez de penser juste, de penser avec beaucoup de sérénité, beaucoup de joie, de respect et d’Amour.

Si vous n’avez pas ces formes pensées d’Amour, ceux qui vous entourent pourront le percevoir. Ils ne percevront pas l’intégralité de vos pensées, mais ils ressentiront l’énergie émise par vos pensées, et cela pourra créer des dualités.

Votre monde n’ira plus vers la dualité permanente, vers les conflits permanents, parce que ce ne sont pas les humains qui le souhaitent, mais ceux qui dominent le monde. Certains les appellent les « marionnettistes » et nous pourrions également les appeler ainsi. Ce sont des êtres qui n’appartiennent pas à votre monde, qui n’ont pas encore subi l’ouverture de conscience, qui n’ont pas encore soulevé les voiles sur ce que peuvent réellement représenter l’Amour, la fraternité et le respect.

Tout cela, va se terminer ; nous ne disons pas que cela va se terminer cette année car il y aura encore quelques difficultés ; il vous reste les derniers mètres à parcourir avant que le monde puisse réellement changer.

Il arrivera un moment, pas si éloigné que cela, où vous n’entendrez plus parler de guerres, de conflits, parce que les êtres humains les refuseront ; cela ne correspondra plus du tout à ce qu’ils souhaitent.

Les mots guerre, conflit, dualité, tristesse et violence disparaîtront du vocabulaire ; ils seront comme effacés de votre mémoire et de vos écrits comme par un coup de baguette magique.

Soyez certains que cela arrivera ! Quel est l’être humain qui souhaite réellement vivre en permanence dans la destruction, les conflits et les guerres ?

Depuis des millénaires, la planète Terre a connu beaucoup de guerres et de conflits. Il y a des cycles, et vous terminez le cycle de guerres et de conflits. Vous avez déjà commencé depuis un petit moment, mais vous ne vous en rendez pas compte ! Vous allez vers un monde d’une plus grande douceur, de respect et de fraternité, un monde où les êtres humains seront frères, un monde qui ne sera pas un monde de profits, mais un monde de partage.

Message reçu des Êtres de Lumière par Monique Mathieu - www.ducielalaterre.org

 

 Vie initiatique

Vie initiatique – Enseignements Éditions Le temps Présent, 2016.

Pour un canal intègre et pur, il n’est pas aisé de parler de lui-même, de raconter ses expériences de vie et ses initiations sans laisser parler sa personnalité ou son ego. C’est pour cette raison qu’une grande partie de ce recueil a été canalisée. Car en plus des expériences et des initiations vécues par Monique, vous trouverez dans ces écrits de magnifiques enseignements. Chaque expérience de sa vie étant un apprentissage sur son chemin spirituel (comme sur le nôtre).

Un canal est un être humain, et comme tout être humain il est soumis aux aléas de la vie, aux énergies qui le pénètrent en permanence, et comme sa sensibilité est très grande il lui faut souvent faire plus d’efforts que d’autres pour ne pas se laisser envahir par des émotions ou des énergies inférieures afin de maintenir en lui une fréquence vibratoire élevée. C’est justement cette fréquence vibratoire élevée qui lui permet de capter les messages ou les enseignements qui lui sont communiqués par des êtres de plans de Lumière élevés, car si cette fréquence n’est pas suffisamment élevée, il peut capter des messages en provenance de l’astral.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net

conférenceConférence-canalisation en Isère

Conférence-canalisation par Monique Mathieu.
sur le thème : Monde en changement ou … changement de monde ?
Moirans (Isère) le vendredi 2 juin 2017 à 20h00.
Informations et inscriptions : cliquer ICI.

 

Les reptiliens qui vivent sur la Terre

 

 - Pourriez-vous nous parler des reptiliens qui sont sur Terre et que nous ne voyons pas ? 

Pour vous être agréable, nous vous dirons quelques mots sur des êtres qui ne sont pas de votre Univers, qui ne font pas partie de la famille humanoïde. 

reptiliens

L’Univers est sectorisé. Il y a la grande famille humanoïde à laquelle appartiennent les habitants des Pléiades et de la Lyre, mais aussi des êtres qui sont complètement différents de vous. Cependant, ces êtres-là sont attirés par les humanoïdes car ceux-ci leur apportent ce qui leur manque et leur donne les réponses qu’ils cherchent au fond d’eux-mêmes. 

Les reptiliens ont été, eux aussi, créés par la Source. Il y en a encore sur Terre, ils ne sont malheureusement pas tous partis. Ils sont totalement différents au niveau de la conception qu’ils ont de la vie. Ils sont très évolués au niveau technologique et même bien au-delà. Ils ont la possibilité de se créer un corps similaire au vôtre et de ce fait, vous avez du mal à les détecter. En avançant dans la perception des fréquences vibratoires, vous serez mieux en mesure de les reconnaître. Sans vous poser de questions, vous saurez que telle ou telle personne vibre dans la Lumière ou dans l’ombre. 

Pour l’instant, les reptiliens et bien d’autres que vous n’avez pas encore découverts vivent sur votre Terre. Votre planète est convoitée plus que vous ne pouvez l’imaginer parce qu’elle a une potentialité d’expérimentations très étendue. Il y a aussi ce que nous pourrions appeler les vampires, qui se nourrissent de ce vaste champ émotionnel que représente la Terre. 

Ils ont été créés et ils ont leur utilité. Ce sont vos frères de l’ombre mais sachez qu’ils n’auront aucune possibilité de vous nuire si vous vibrez dans la Lumière. Peut-être sont-ils là plus particulièrement pour ceux qui débutent dans une certaine conscience et qui sont encore des âmes très fragiles. 

Actuellement sur votre Terre vit une multitude d’êtres venant de tous les secteurs de votre Univers. Certains ont pris corps physique et viennent d’Univers similaires à ceux des reptiliens. Ils sont donc proches d’eux et c’est principalement sur ces êtres qu’ils font des expériences. Ils les sentent, ils les retrouvent vibratoirement. 

Tout doit se reconnaître au travers des fréquences vibratoires, d’où l’importance de vous affiner. Vous commencez déjà à ressentir que certains êtres que vous côtoyez vous dérangent profondément. Ils ne vous ont pourtant rien fait, ils n’ont aucune agressivité vis-à-vis de vous. Leur état vibratoire vous incommode autant que vos fréquences vibratoires peuvent le faire pour d’autres qui sont aux antipodes de ce que vous êtes. Derrière ces êtres, même s’ils l’ignorent, vivent effectivement des reptiliens. 

Beaucoup d’expériences faites par les « gris » l’ont été sur des créatures venant de mondes similaires au leur et ayant choisi une incarnation sur la Terre. Ils les reconnaissent à leur fréquence vibratoire, à leur son. Cependant, ces êtres qui ont pris forme humaine ne le savent pas et souffrent de ces enlèvements. 

Même si vous êtes incommodés d’une façon ou d’une autre, vous n’avez rien à craindre car vous ne vibrez pas avec la même fréquence, vous vibrez beaucoup plus la Lumière que l’ombre. 

- Nous ne risquons d’être « enlevés » que par vous ! 

En quelque sorte oui ! Cependant sachez que nous nous présenterons à vous. Nous continuons à affirmer que dans quelque temps nous nous présenterons aux hommes de la Terre, que ceux-ci découvriront leurs frères venant de nombreuses  régions de leur galaxie et même d’autres parties de l’Univers. Au tout début de ces manifestations il faudra être vigilant, ressentir la fréquence, envoyer beaucoup d’Amour sur tous ces êtres et vous aurez la réponse. L’Amour que vous enverrez vous sera renvoyé et à ce moment-là, vous saurez que vous ne vous trompez pas. 

MONIQUE MATHIEU sur  http://ducielalaterre.fr

Le voyage astral appartient à l’humanité

 

Revenons à des vérités essentielles… Le voyage astral, comme n’importe quelle expérience, ne dépend ni du degré d’instruction, ni des origines, ni du sexe, ni de la culture. D’ailleurs beaucoup n’étaient même pas préparés, la première fois qu’ils vécurent cette expérience !

Le voyage astral n’est pas plus périlleux que n’importe quelle activité humaine. Seule l’ignorance est dangereuse. Ceux qui vivent des expériences hors du commun sont souvent confrontés à l’hostilité du corps médial, et même parfois des religieux qui ont du mal à accepter le surnaturel. Leurs amis peuvent se montrer goguenards, dévalorisants. Il leur devient alors difficile d’intégrer ces phénomènes, de comprendre leur sens et de les rendre bénéfiques par manque de confiance en soi. C’est pourquoi il faut rechercher la compagnie gratuite des personnes qui vous apprécient, qui cherchent eux-aussi, pour puiser confiance et encouragement.

nature

Beaucoup de rumeurs circulent à ce sujet afin de créer la peur. Si une sortie du corps se produisait spontanément pour vous, pensez à votre corps physique, de toute façon vous reviendriez naturellement durant une période de sommeil, et bien là c’est pareil.

Des rumeurs circulent également au sujet de personnes prétendument possédées durant une expérience de ce genre. Durant leur dédoublement, une entité se serait approprié leur corps physique. Cette croyance n’a guère de fondement. En général, ce sont de tels préjugés qui produisent les expériences. Ainsi, un psychiatre aillant eu vent de l’expérience de sa patiente annonça un jour qu’une de ses clientes avait de « multiples personnalités », chacune ignorant les activités des autres et il ne tarda pas à être submergé de cas semblables. L’épidémie se propage… Les patients à multiples personnalités envahissent les cabinets médicaux… Il en va des idées et des maladies psychiques comme des modes, et elles changent. Un individu n’est pas un bloc, c’est une force animée par divers courants qui se réveillent selon les circonstances. L’humain est habité par des croyances, des pulsions, des blocages, parfois même opposés.

L’idée d’être possédé est assez effrayante il faut en convenir, cependant, de tels cas sont rapportés dans l’Ancien Testament et dans les Evangiles.  Certains se croient envoûtés ou victimes de mauvaises intentions. Il est vrai que les humains peuvent se montrer hostile, notre espèce appartient au groupe des prédateurs les plus redoubles, mais ne sous-estimons pas notre autodéfense inconsciente.

Sortir de son corps est moins dangereux que de rouler en voiture. Vous êtes protégés par votre corps de lumière, votre corps physique, votre corde d’argent. Bien sûr, il a pu arriver de ressentir un malaise ou éprouver du mal à réintégrer son corps ; mais l’expérience facilite le passage. Un voyage astral, c’est comme quitter son corps pendant le sommeil. La véritable difficulté n’est pas de craindre que le corps physique soit possédé ou de ne pas revenir, le seul obstacle est de ne pas réussir à rester à l’extérieur. Retrouver le chemin est aussi facile que de se rappeler des souvenirs. Si vous évoquez l’image de vos dernières vacances, votre esprit retourne spontanément à l’endroit où vous vous trouviez. C’est pareil pour une sortie de corps.

La force d’attraction de la terre, de la chair, du monde matériel, est souveraine. Nous avons sur les entités et les personnes que nous rencontrons, un avantage considérable, nous évoluons dans plusieurs réalités à la fois, alors qu’elles ne vivent que dans la réalité astrale.

La sortie de corps contribue au développement de l’esprit humain. L’expansion de conscience réduit ou évite le recours aux drogues. Cela permet aux deux hémisphères de notre cerveau de remplir leur rôle et de bénéficier pleinement de l’apport de notre respiration. Si la réalité peut être vue comme un ensemble d’énergies qui s’associent, luttent, s’opposent, se créent et se détruisent pour trouver un équilibre plus ou moins provisoire, il est logique de penser que nous baignons dans un bain d’énergie.

 Les bébés ont d’autant plus de facilité à quitter leur corps qu’ils l’habitent depuis peu. Ils dorment énormément, comme dans une moindre mesure, les adolescents. La réalité extérieure est complexe, la croissance intense. Il leur est indispensable de dormir pour laisser l’inconscient assimiler ce que le conscient apprend. Leurs rêves ont aussi pour fonction de réguler le chaos extérieur. Imaginez la tâche énorme qui consiste, pour un petit enfant, à apprendre à être propre, à marcher, à parler, à se déplacer dans ce monde. L’adolescent lui-même doit affronter des changements physiologiques et développer une stratégie de séduction envers l’autre … ce qui n’est pas rien non-plus. Par chance, nous sommes un peu moins néophytes dans l’astral que nous ne l’étions en arrivant sur terre…

Bien des animaux, notamment à sang chaud comme les oiseaux et les mammifères dont on est certain qu’ils rêvent, voyagent hors de leurs corps eux aussi.

Le voyage astral est une expérience psychologique et spirituelle ; des forces inconscientes et surconscientes échappent à la volonté mais également à toute emprise matérialiste : on sait que des espèces animales sont capables de parcourir des centaines, voire des milliers de kilomètres, alors cessons de sous-estimer toutes catégories. Dès lors que l’on admet l’intelligence, comment ne pas reconnaître que les animaux soient pourvus de conscience. Ce n’est pas dévaloriser l’âme humaine que d’admettre que la conscience, substance magique de la vie, circule en eux comme en l’homme ….  Des personnes ont pu communiquer ainsi avec des animaux disparus, en se dédoublant, ils nous protègent, nous avertissent et témoignent de leur amour.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

LA TOLERANCE PASSE PAR SOI-MEME

 

Le thème de la tolérance a une immense importance pour votre propre évolution et par rapport à la façon dont vous conduirez votre vie. 

La tolérance s’applique d’abord à soi-même. L’être humain n’est fait que d’interdits. Bien sûr il faut des règles par rapport à la vie, et il faut les suivre afin de vivre en harmonie avec les autres et surtout avec soi-même. Par rapport à vous-même, il faudrait d’abord que vous essayiez de voir tous les interdits de votre vie, tout ce que vous vous interdisez ou ce que la société et votre éducation vous interdisent, et faire une analyse. Vous découvririez à ce moment-là qu’il y a des interdits que vous devez absolument respecter parce qu’ils font partie de l’évolution et des lois Divines. Mais il y a aussi une foule d’interdits qui sont des charges inutiles qui vous empêchent de vous ouvrir, de comprendre, de vous comprendre vous-même mais aussi de comprendre les autres. 

nature essentielle

En fait, toute intolérance, toute dualité viennent essentiellement de l’incompréhension, viennent aussi des peurs générées par ce que vous ne connaissez pas de vous-même et surtout des autres. L’intolérance, c’est aussi l’ignorance, l’ignorance de ce que vous êtes, tout simplement l’ignorance de la vie. 

Certes vous vivez votre vie, pour beaucoup vous la vivez intensément, vous pensez la vivre le mieux possible ou parfois même très bien, vous pensez même avoir acquis certaines données importantes qui vous permettent de vivre harmonieusement ou de dépasser beaucoup de choses, si vous voulez vous comparer aux autres par rapport à ceux qui vous entourent. Et nous, nous vous disons que vous n’avez qu’effleuré la vie, vous n’avez compris qu’une infime partie de votre propre fonctionnement et du fonctionnement de tout ce qui vous entoure. 

Vous commencez tout juste à vous rendre compte que vous faite partie du Tout et que vous êtes inséparables de ce Tout. À partir du moment où vous voulez séparer une personne d’une autre ou une partie de cet immense corps que forme l’humanité, vous êtes dans l’ignorance. 

Il n’est pas facile pour vous de comprendre à quel point vous êtes un, un et indivisible, un dans l’énergie, un dans l’Amour, un dans l’évolution. Un être, par la compréhension qu’il a de lui-même, par la compréhension qu’il a du Tout, peut faire considérablement évoluer ce qui l’entoure à condition que cette compréhension ne soit pas une fausse compréhension dictée par l’ego qui lui fait penser : je suis évolué, j’ai tout compris, je n’ai aucun ego spirituel, pour moi tout est parfait. 

Lorsque vous serez réellement parfait (et cela ne sera pas demain, croyez-le), disons plutôt lorsque vous commencerez réellement à intégrer des notions de Sagesse, il y a beaucoup de choses que vous ne direz plus, que ce soit par rapport à vous-même ou par rapport aux autres. Vous serez en perpétuelle recherche, en perpétuelle transformation. Imaginez-vous simplement que vous êtes un musicien, que ce musicien doit présenter un concours, celui du meilleur artiste, du meilleur musicien. Pour arriver à ce but, chaque jour vous allez travailler le morceau que vous présenterez et vous le travaillerez encore et encore. Plus vous le travaillerez, plus vous ressentirez encore l’imperfection. 

Vous désirez toucher au sublime dans la perfection mais plus vous approchez de cette perfection, plus cette perfection s’éloigne. Cependant, un jour vous y arriverez. Pour ceux qui écouteront le musicien, ils auront un choc à l’écoute de cette perfection et ils diront : il n’y a pas plus bel artiste, il a joué son morceau divinement bien. Cependant, au plus profond de son âme, l’artiste sait, même s’il est satisfait sur l’instant, qu’il devra travailler sa partition encore et encore. 

La perfection n’est pas de ce monde, la perfection n’est pas de la troisième dimension. Vous pouvez prétendre atteindre la perfection dans des dimensions beaucoup plus subtiles. Nous aimerions vous dire aussi que la Sagesse n’est pas de ce monde. Même si vous la touchez, si vous l’approchez de si près que vous aurez l’impression de la saisir, de la comprendre, de l’intégrer, vous n’atteindrez pas la Sagesse dans la troisième dimension. Vous vous en approcherez de plus en plus, vous paraîtrez immensément sage pour ceux qui n’ont aucune notion, aucune conscience de cette Sagesse, mais par rapport à la Réalité Divine, elle sera encore bien loin de vous. 

Nous ne vous disons pas cela pour vous décourager, au contraire, nous vous disons cela pour vous stimuler, pour vous faire comprendre que le travail que nous faisons ensemble ne s’arrêtera jamais. Il s’arrêtera momentanément lorsque vous aurez laissé votre véhicule de manifestation, mais il reprendra à un autre niveau, toujours plus haut, toujours plus beau. Pour atteindre la perfection Divine, il y a encore des éons de compréhension, de travail, d’Amour mais vous avez l’éternité. 

Donc pour en revenir à la tolérance, il faut tout d’abord que vous vous surveilliez, que vous essayiez de comprendre pourquoi vous êtes intolérant par rapport à telle personne, par rapport à tel comportement ou tel groupe d’individus ou peut-être même de groupe spirituel. Analysez toujours le pourquoi de votre fonctionnement, le pourquoi de la dualité ou de l’incompréhension vis-à-vis de telle personne, vis-à-vis de telle situation. 

Posez-vous la question : Pourquoi est-ce que je réagis comme cela ? Que suscite réellement cette situation en moi ? Peut-être aurez-vous la réponse, peut-être faudra-t-il encore et encore vous poser la question jusqu’au jour où enfin vous aurez une réponse, mais cette réponse débouchera encore sur un pourquoi, et à force de vous poser la question pourquoi, vous arriverez réellement à faire un travail conséquent sur vous. 

Qu’est-ce que le jugement ? Qu’est-ce que l’intolérance ? Nous allons simplement vous dire : pour ne pas juger, pour ne pas être intolérant, le mieux c’est de ne pas trop en parler, mais d’agir de façon à mieux vous comprendre dans telle ou telle situation. 

Plus vous parlez de jugement ou d’intolérance, plus il vous arrive de générer de l’incompréhension par rapport à vous-même ou par rapport aux autres. Nous voulons dire que celui qui émet telle ou telle parole dans le sens de la constatation, sans aucun jugement, peut être dans l’incompréhension par rapport à la réaction de l’autre qui aura pris ses paroles pour un jugement. Alors travaillez simplement pour ne plus revenir sur ce jugement ou cette tolérance, travaillez simplement en fonction de vos capacités du moment, en fonction de vos possibilités de compréhension et aussi en fonction de votre lâcher-prise. 

Si une situation n’est pas conforme à ce que vous en espérez sur le moment, détournez-vous tout simplement. Au lieu de vous confronter à cette situation, détournez-vous en disant : « Je ne suis prêt ni à affronter cette situation ni à la comprendre. Peut-être plus tard pourrai-je dépasser certains préjugés, dépasser certaines incompréhensions. Pour l’instant je ne suis pas prêt, alors je me détourne de ce problème, il ne m’appartient pas. » 

Chaque fois que vous êtes en conversation avec telle ou telle personne, vous pouvez être en jugement sans vous en rendre compte. À partir du moment où l’autre personne ne conçoit pas les choses de la même façon que vous, vous pouvez être en jugement. Nous vous parlons de cela pour vous montrer l’immense complexité du jugement. 

Pour une personne une chose sera facile et pour une autre, elle sera inacceptable. Voyez comme il est difficile d’harmoniser les êtres tant qu’il n’y a pas une ouverture d’esprit suffisante, une ouverture de conscience élevée. 

La seule chose que nous vous demandons c’est d’apprendre à mieux vous connaître, à mieux maîtriser vos états passionnels, vos peurs, vos états affectifs, vos pensées, vos paroles. C’est un programme tellement immense qu’il faut prendre une chose après l’autre. Si vous voulez tout prendre à bras le corps, il y aura automatiquement beaucoup de choses qui vous échapperont. 

MONIQUE MATHIEU sur  http://ducielalaterre.fr

S’ouvrir aux multiples réalités

 

A cette étape de l’évolution de l’humanité actuelle, il est essentiel de vous ouvrir aux multiples autres réalités qui existent. Le fait que la majorité des gens se soient concentrés sur une seule réalité a créé un frein à la création de l’homme nouveau. Une seule réalité réduite signifie pour l’humain une sensation d’emprisonnement. Et chacun, même s’il ne peut la définir en ces termes, porte en lui cette sensation de limitation qui s’oppose à la sensation de l’infini universel que chacune de ses fibres reconnaît. En fait, c’est tout comme si un Etre était dans une prison et que des images, des fragrances et des musiques de l’extérieur lui étaient continuellement présentées. Sa réalité serait alors sa prison. Mais, bien sûr, tout ce qu’il reçoit de l’extérieur lui permettrait d’être en relation avec d’autres réalités, à moins qu’il ne ferme ses yeux et ses oreilles, qu’il ne fasse abstraction de tous ses sens et se concentre sur sa prison. Cela serait bouleversant, si réducteur pour lui, puisque tous ses sens intérieurs et extérieurs ont la faculté de le mettre en relation avec toutes les réalités, et même de faire en sorte que cette faculté plus subtile s’éveille pour qu’il sorte de sa prison. Eh bien, il en est ainsi pour beaucoup de gens en ce monde. La réalité qu’ils voient et touchent chaque jour est leur seule réalité. Ils font ainsi abstraction de tout ce qu’ils reçoivent des autres réalités. Ils s’enferment dans leur étroite réalité, tout en éprouvant au fond d’eux une sensation de contraction, d’oppression parce que leurs cellules captent tout de même l’immensité, l’infinité et la joie des autres réalités.

 

 francesca création

Ici, vous voyez le désert, les montagnes et le ciel, mais il y a aussi une énergie vaste et puissante. Des êtres Lumineux comme vous ont bien sûr la possibilité de se nourrir de cette masse d’énergie afin de s’éveiller. Puis, en ressentant la puissance émerger de tout ce qui vous entoure, vous pouvez constater l’existence d’une multitude de vastes espaces s’offrant à vous pur y évoluer. Mais en plus de vous y ressourcer, vous, Etres conscients, avez délibérément choisi comme rôle de vous imprégner de cette masse d’énergie pour ensuite la diffuser sur toute la Terre. Si certains le feront en transmettant des enseignements, la majorité d’entre vous le feront par leur vibration, leur regard, la puissance et la beauté de la vie transmise naturellement. Nous vous proposons de le faire tous ensemble en ouvrant de grands portails dans cette masse d’énergie afin qu’elle rayonne partout sur la Terre. En soi, cette masse constitue une autre réalité. Plusieurs humains nient cette réalité, alors que d’autres en doutent. Et, bien sûr, ce n’est point parce que vous ne la captez pas qu’elle n’existe pas.

Plusieurs d’entre vous, sont peinés de ne pas ressentir les vibrations particulières à chaque lieu visité. Ne soyez pas attristés ou en colère. Sachez tout simplement que les sens se referment ans un cadre où de nombreuses vies successives sont vécues dans une structure humaine qui refuse toute autre réalité que celle perçue par les cinq sens. Même votre vie actuelle a débuté dans un environnement d’humains qui sont si investis dans leur réalité qu’il ne leur vient même pas à l’idée que d’autres réalités puissent exister. De plus, le paradigme dominant actuel exige des humains qu’ils abordent la vie à partir du mental et de connaissances intellectuelles, en particulier celles fournies par les scientifiques. Pourtant, si ces derniers n’avaient pas eux-mêmes une certaine sensibilité et intuition, comment auraient-ils pu découvrir les informations qu’ils avancent ? On parle ici davantage de chercheurs ayant choisi d’ouvrir leurs sens afin d’aller au-delà du connu. Sans quoi, comment la science pourrait-elle progresser ? Quel paradoxe tout de même ; les humains sont amenés à regarder et à analyser leur monde à partir de ce qui est connu et de ce qui leur est affirmé comme étant scientifiquement démontré.

Tout comme si l’on vous disait : « Il y a certains chercheurs qui ont des facultés pour découvrir les secrets de l’univers, mais vous devez faire en sorte de vivre seulement avec ce qui est déjà connu et prouvé« . C’est éprouvant. Alors, ne soyez pas peinés ou en colère parce que vous ne ressentez pas ce que d’autres disent sentir. Détendez-vous, respirez la vie, ouvrez votre cœur. Plus le cœur s’ouvre à votre nature, à votre essence, à votre beauté et à celle qui vous entoure, plus vous vous émerveillez sans avoir à prouver quoi que ce soit, ni à tenter d’analyser l’invisible. Plus vous existez et plus vos sens s’ouvrent à nouveau.

Cette masse d’énergie est composée de plusieurs types de particules. Chaque type est libéré et absorbé en fonction d’un rythme déterminé par le niveau d’éveil de conscience de l’humanité. De plus, depuis quelques années, des particules en provenance du cosmos entrent dans votre atmosphère. Ces différentes particules ont des effets complémentaires. En ce moment, les rayons ultraviolets affluent massivement dans votre atmosphère, entraînant avec eux des particules cristallines qui stimulent les particules déjà présentes dans les champs énergétiques des deux couronnes de la Terre. Pour  que ce soit plus clair, imaginez au niveau des couronnes, une masse d’énergie, une sorte de nuage de couleur relativement dense, quoique subtile. Ces nuages de couleur sont composés d’un ensemble de particules de fréquences variées, chacune ayant un effet particulier sur la vie terrestre. Par exemple, ces particules influencent la structure génétique de la flore, de la faune et des humains. Elles affectent aussi la fréquence des espaces intérieurs ou intraterrestres de la Terre. Ainsi, le champ énergétique des couronnes, transformé par les rayons cosmiques, influence la fréquence vibratoire des espaces intraterrestres, qui libère alors d’autres types de particules. C’est un processus par étapes, cumulatif et coordonné.

FRANCESCA BLOG

Les humains conscients ressentent l’appel à accueillir ces nouvelles particules et à étudier leur fonction. D’ailleurs, nous vous guidons souvent à ce sujet. En vous invitant à Gobi pour vous affranchir de certaines limites et vous ouvrir à une nouvelle réalité, c’était aussi dans le but de vous inciter subtilement à vous nourrir de ces particules. C’était également pour vous sensibiliser à ouvrir des accès vers ces autres réalités, ce qui favorisera l’éveil collectif par la diffusion de ces particules. Ainsi, il est essentiel que, tout en vivant dans la réalité terrestre tridimensionnelle, vous choisissiez de vous ouvrir à d’autres réalités. Déjà, nous vous avons proposé d’emprunter la porte vibratoire de la Shambala   éthérique afin d’y visiter la grande cité cristalline ne passant par les couloirs des Tables d’Or. Quelle réalité nuancée ! Et puis, nous vous avons guidés et amenés à pénétrer dans la Terre pour y entrer en communication avec le cristal de lumière de la Shambala intratererrestre ce faisant, vous avez aussi la possibilité de découvrir des cités intraterrestres se trouvant en d’autres dimensions. Durant la dernière nuit, nous vous avons proposé de devenir le vent et de demander à votre esprit de vous guider dans la quatrième dimension. Cette dimension offre plusieurs réalités, comme la réalité terrestre tridimensionnelle. Chaque dimension comporte plusieurs réalités. Il s’agit là d’un hologramme extraordinaire, puisque tout est constitué de façon matricielle. En fait, c’est plus simple qu’il n’y paraît.

Amalgamée à la troisième dimension, il y a aussi la réalité des esprits de la nature que les hommes ont souvent représentés dans des contes pour enfants. En soi, il y a une superposition de réalités avec la troisième dimension, comme la présence des Dévas, ou comme le vent. Le vent n’est pas simplement de l’air qui se déplace. Le vent vibre et existe dans un autre type de réalité. Il possède une forme de vie et de conscience. Le vent est aussi vivant que la fleur, la rivière ou la lumière. Il existe donc des réalités tangibles dans la troisième dimension, mais d’origine de la quatrième. 

Vous pouvez aussi vivre dans la troisième dimension tout en existant dans la quatrième, ce qui fait en sorte que votre réalité s’élargit, les structures sous-jacentes aux différentes réalités se trouvent dans la quatrième dimension. Ainsi, la structure génétique des cellules physiques, la photoluminescence des cellules des corps subtils, le champ magnétique de l’humain et les couloirs énergétiques de la Terre, tout cela devient alors perceptible selon un autre spectre de perception propre à la quatrième dimension. Lorsqu’un humain accède à la quatrième dimension tout en demeurant ancré dans la troisième, il devient conscient de toutes ces choses. Ses facultés sont bien sûr suscitées, soit une faculté extérieure comme son regard ; il voit la structure du champ magnétique souvent nommé aura. Il voit aussi les structures énergétiques des gènes et les particules en mouvement. Il peut les ressentir et les percevoir. A partir du moment où  vous prenez contact avec les dimensions subtiles de la vie et que vous ne cherchez pas à les faire correspondre à un cadre rationnel trop étroit, à intellectualiser ce qui se présente à vous, tout peut s’ouvrir.

Lorsque vous vivez une expérience, lorsque vous captez, percevez, ressentez quelque chose, nous vous recommandons  de ne pas tirer de conclusions trop hâtives. Ne cherchez pas à tout comprendre immédiatement pour faire cadrer l’expérience dans vos schèmes connus. Permettez-vous d’accueillir le message qui peut vous servir à l’instant même, mais ne cherchez pas de façon compulsive à tout analyser et à vouloir tout comprendre sur le champ. Imaginez votre vie comme une multitude de pièces d’un gigantesque puzzle. Ainsi, une expérience de vie est une pièce et chaque pièce vous livre un message.  

Nous vous proposons qu’à chaque jour vous soyez tout simplement ouverts aux autres réalités qui se présenteront à vous. En raison de l’accompagnement que nous vous offrons et du développement accéléré de l’acuité de vos sens intérieurs et extérieurs, il est probable que des images se présenteront en votre conscience ou droit devant vous. Qu’est-ce que cela signifie ? Attendez-vous à voir par exemple, des structures lumineuses et à faire l’expérience d’éveils spontanés. Nous vous accompagnerons pas à pas afin que cette quatrième dimension et les autres vous soient de plus en plus perceptibles. Mais il faut aussi bien sûr que vous souhaitiez ressentir ces autres réalités.

(Merci de respecter mon travail de saisie en citant ce lien http://francesca1.unblog.fr

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE – Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS   – Editions Ariane

Lorsque nous présentons SHAMBALA et les Tables d’Or

 

Qu’est-ce que Shambala ?

Shambala est une cité, un palais, celui du paradis auquel tout humain peut avoir accès. C’est un hôtel céleste qui accueille les Maîtres ascensionnés lorsqu’ils se présentent pour intervenir auprès des humains ou pour apporter des transformations dans la matrice terrestre. Shambala se trouve dans la cinquième dimension, une dimension à laquelle tout humain du Monde nouveau peut accéder.

 SHAMBALA

Dans la cité de Shambala, une multitude d’Etres qui ont vécu l’illumination vivent et vibrent sous une forme ou une autre. Ils accompagnent les humains et les différentes formes de vie terrestres (car il y en a plusieurs outre les humains) et facilitent les transitions, dont le passage majeur que l’humanité vit à l’heure actuelle. Chacun y vit de façon passagère ou sur une longue période. Entendez que l’espace-temps n’y est point en corrélation avec l’espace-temps terrestre. Alors, si nous employons les termes qui se rapportent au fait de vivre temporairement ou plus longuement, c’est en fonction de votre espace-temps. Hors de l’espace-temps, une seconde peut vous apparaître à vous, comme une vie toute entière. 

Vous avez à comprendre que lorsque nous vous présentons Shambala, nous utilisons des termes et des images qui sont les vôtres afin qu’il puisse y avoir une correspondance en vous. Toutefois, les structures de Shambala, comme celles des couloirs pour vous y rendre, n’ont pas de correspondance réelle avec votre monde. Nous nous servons de métaphores, d’analogies pour que vous puissiez peut-être mieux  ressentir ce qui existe. Tout humain aurait tort de se fixer mentalement sur les images ou les mots qui lui furent transmis pour essayer de comprendre ce qu’est Shambala. Si vous tentiez d’expliquer à un enfant ce que vous appelez un « coup de foudre » amoureux, vous utiliseriez des mots et des images qui ne seraient que des métaphores parce que vous voudriez l’amener à comprendre et à ressentir une sensation. Il en va de même pour Shambala. 

Nous vous présentons une cité magnifique, la porte d’un accès à un ensemble de couloirs. Lorsque vous franchissez cette porte, nous vous sentez aspiré, tout comme lorsque vous quittez le monde terrestre pour ascensionner ou parce que votre corps ne vous permet plus de vivre sur cette Terre. Un couloir se crée. Ce couloir est fort intéressant puisqu’il vous semble être une spirale de lumière, un long couloir de lumière intense. En soi, sachez que chaque cellule de votre corps, soit la cellule physique comme la cellule photo-lumineuse, est enveloppée d’une membrane de lumière. Cette membrane de lumière peut imploser lorsque l’Esprit se manifeste hors du corps. C’est cette membrane qui semble vous retenir dans la matière, et c’est aussi celle qui est présentement en transmutation en raison des nouvelles particules circulant dans l’atmosphère terrestre. Toutefois, pour l’instant, entendez que lorsque cette membrane implose, elle crée les éclats lumineux qui apparaissent à l’esprit comme un couloir de lumière en spirale. C’est ce que décrivent les humains ayant connu une mort temporaire et étant revenus à la vie [EMI]. Tous vous parlent d’un grand couloir de lumière ne spirale. Eh bien, lorsque vous êtes invités à Shambala et que vous franchissez la porte, la sensation d’y être aspiré se présente alors à vous. Elle est plus douce que celle vécue lors de l’ascension ou de la mort. Pour certains, elle est presque dépouillée de sensations ; toutefois elle existe bel et bien. 

Le premier couloir vous entraîne dans un réseau que nous nommons celui des Tables d’Or. Ces tables sont similaires à un alignement infini de lingots d’or. Elles constituent en quelque sorte des corridors que l’esprit emprunte pour se rendre à la Cité. Lorsque vous nommez la Shambala du désert de Gobi, vous identifiez un espace physique près du monastère de Khamaryn qui vibre relativement près du sol sur le plan éthérique. 

 MONASTERE

Par son intensité énergétique, ce lieu facilite l’accès à la porte vibratoire qui représente les tables d’or. Et les tables d’or (couloirs) vous mènent directement à Shambala. 

Les deux autres portes situées au Tibet et au Ladakh présentent de longs couloirs avant les tables d’or. Si nous avions à ajouter une précision pour une meilleure explication, nous vous dirions que ces portes sont plus éloignées de l’épicentre de Shambala. Cela est une analogie puisque nous y sommes au niveau de la cinquième dimension. Toutefois, dans l’éther de la Terre, ces lieux, même s’ils sont plus éloignés, donnent un accès direct – comparativement à d’autres lieux physiques de vos contrées où l’accès est beaucoup plus indirect. 

Les maîtres incarnés, où qu’ils soient sur cette Terre, accèdent à Shambala simplement parce qu’ils se projettent instantanément à l’une de ces portes. C’est la même chose pour vous ; où que vous soyez, vous pouvez projeter votre vibration à l’une des portes d’accès à Shambala. La seule nuance est que le Maître réalisé le fait instantanément. Nous en étions donc aux tables d’or qui sont des couloirs. Lorsque vous y pénétrez, votre sensation est celle de vous trouver dans de l’or. Ce n’est pas simplement un couloir dont l’atmosphère est dorée. C’est une sensation d’être dans le doré, soit la paix pure de l’âme. Rappelez-vous que le doré est le rayon de la paix, et que la paix de l’âme est l’assise de la pure joie, l’état de grâce. Faites la relation maintenant entre la paix qui est l’assise et les tables d’or menant à Shambala. Ce sont des assises qui vous permettent de pénétrer dans Shambala. 

Si vous partagiez entre vous vos expériences respectives, vous réaliseriez que l’espace-temps que vous avez senti avant de vivre l’extase de Shambala est différent d’une personne à l’autre puisque vous n’avez pas emprunté les mêmes tables d’or. Vous ne pouvez décider mentalement de la table à choisir ; ce sont les tables qui vous choisissent en fonction de votre rythme vibratoire et de votre intention réelle. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que dans le parcours des tables d’or, il y a une préparation, une transformation de votre état. Cette préparation n’est pas une épuration. L’épuration doit être vécue précédemment. C’est une préparation à votre disponibilité à vibrer Shambala. 

Au bout de ces tables, il y a l’entrée de la Cité, qui ouvre à son tour sur quatre entrées principales. Chacune de ces entrées est protégée par deux gardiens. Nous utilisons à nouveau une métaphore, celle du protecteur d’entrée. Vous pouvez imaginer un palais avec quatre entrées et deux gardiens afin que nul intrus ne s’y présente. Toutefois, à Shambla, il ne peut y avoir d’intrus puisque ne peut accéder à la Cité que celui qui y a été invité. Vous ne pouvez que vous présenter au portail. Maintenant, selon votre état, vous êtes invité à Shambala. La fraternité des Maîtres s’est assuré que vous aviez tous la propension à créer l’état juste. Celui-ci est un état amoureux et joyeux. Pas un état à vivre à ce seul instant devant la porte, car vous ne pouvez leurrer Shambala, bien sûr, ni la fraternité des Maîtres. 

Huit gardiens, quatre entrées. La Cité est structurée comme tout dans l’univers. Une structure mathématique que les humains sur la voie de la maîtrise retrouvent peu à peu, ressentent et comprennent de plus en plus. Retenez bien ce cycle que nous venons de présenter en trois mots : retrouver, ressentir et comprendre, et non point dans un ordre différent. C’est une structure mathématique libérée de la structure que vous connaissez intellectuellement et que, par exemple, vos architectes utilisent. Même la règle d’or que certains architectes initiés peuvent utiliser ne répond pas de la même façon ici. Tout cela pour que vous saisissiez ceci : tout ce que vous avez vu et verrez de la Cité est associé à votre vision et à votre structure, en fonction de votre fréquence. Qu’est-ce que cela signifie ? Que votre vision et votre sensation de la Cité sont totalement différentes de celles de votre voisin et nuancées différemment. Ce n’est qu’à votre fréquence fondamentale individuelle que vous pourriez avoir une même sensation, une même vision de la Cité. 

Un temple à quatre entrées, donc en forme de croix, représente la Cité. Aussi, lorsque la Cité vous apparaît, elle le fait selon des formes en mouvement associées à des rayons de lumière correspondant à votre fréquence du moment – tout en favorisant la transformation de celle-ci. En d’autres termes, tant et aussi longtemps qu’une entité n’a pas la faculté de vibrer à la fréquence de Shambala de façon continue et permanente, celle-ci demeure dans une certaine mouvant tout en agissant sur la transformation de la personne et sur sa fréquence. C’est ainsi que vous avez accueilli en vous Shambala. Chères Ames, soyez conscientes que ces êtres sont avant tout des formes lumineuses, soit des rayons de lumière constitués d’éclat lumineux. 

Vous avez été invités. Vous vibrez à la fréquence de l’amour. Et cette fréquence, avez-vous réellement l’intention de l’adopter en permanence ? Car vous possédez bien sûr la faculté d’élever votre vibration à la fréquence de l’amour. Vous pouvez avoir l’intention de vous y maintenir, même si vous n’y parvenez pas toujours. Il y a une nuance entre celui qui a cette intention et celui qui ne l’a pas. Ainsi, les gardiens vous reconnaissent déjà avant que vous ne franchissiez la porte, celle menant aux tables d’or, et les portes donnant accès à la Cité. Vous pouvez reconnaître la Cité et ses gardiens. Lorsque vous pénétrez par l’une des portes, votre vision est précédée d’une sensation euphorique et correspond à certains schémas en vous. L’enfant qui a créé beaucoup moins de schémas que l’adulte peut plus naturellement voir la Cité et son contenu tels qu’ils se présentent en mouvance. L’adulte, qui a déjà plusieurs schémas inscrits en lui, verra des images qui correspondent à ses schémas. Qu’entendons-nous par-là ? Que ce sont vos schémas de pensée qui définissent à quoi ressemble le paradis. Si nous vous demandions quels sont les signes distinctifs d’un paradis ou d’une cité paradisiaque, déjà la description de certains éléments serait différente pour chacun de vous, parce qu’elle correspondrait à vos propres schémas. L’enfant dont l’esprit est pratiquement vierge de tout schéma verrait l’aspect réel de Shambala. 

Tout cela est fort fascinant puisqu’il y a là des correspondances avec les différents cieux que vous découvrez lorsque vous quittez cette Terre au moment de la mort, soit sept cieux, du premier au septième, chacun d’eux étant associé à des schémas qui sont libérés progressivement. Tout cela peut vous paraître abstrait. C’est pour cela que nous ne vous en avons point entretenu avant votre expérience, afin ainsi de ne pas vous contracter intellectuellement. 

Si vous avez franchi la porte, vous avez senti ou vu de la lumière. Si vous avez circulé entre le stables d’or, vous avez éprouvé une sensation de paix. Si vous avez rencontré les gardiens, vous les avez senti lire vos vibrations jusque dans vos entrailles. Et ils vous avez passé les portes de Shambala, même si vous n’avez pas eu de visions, vous avez néanmoins senti l’amour et la grâce extatique y régnant vous pénétrer. 

Sachez que mental n’est pas une entrave. Le mental, comme chaque aspect de vous-même, est une expression de la perfection de votre être. Voilà qui vous étonne puisque nous vous disons souvent de faire taire votre mental. Le mental est bavard. Il est contrôlant. Il est méfiant. Il cultive le doute. Il fonctionne vraiment trop souvent avec des connaissances du passé. Il fait des projections du passé dans l’avenir, plutôt que de favoriser la projection de l’entité dans l’avenir. Vous le connaissez bien ! il est tout de même parfait, comme certains d’entre vous qui êtes contrôlants et bavards. Par moments, vous aussi êtes une entrave à l’expresse de l’être. A d’autres moments vous êtes un propulseur, un éveilleur, un passeur. Votre mental agit de la même façon. Lorsqu’il est sous l’emprise de l’ego, il est contrôlant, bavard et il devient souvent une entrave. Lorsqu’il est contrôlé par le Maître en vous, il stimule alors transformation des sensations en visions ou en pensées. Vos pensées sont d’ordre mental. Vous ne voudriez point ne pas penser de façon continue… voilà donc ce qu’est le mental. Vous devez simplement apprendre à le maîtriser, sans quoi il est utilisé par le personnage, par l’ego et il agit sur la base des connaissances acquises antérieurement. Il analyse, i se crée des schémas de compréhension et il organise la vision du future en fonction de ses schémas associés aux expériences passées. Ainsi, il est limité et il vous limite.

  Retranscrit par Francesca du blog FAMILLE DE LUMIERE 

livre

 

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Editions Ariane

La révélation d’un contact avec les Dévas

 

Il n’existe pas de méthode facile pour parler avec les Dévas ou avec votre Soi profond en dix leçons ou en deux week-ends. Dans les civilisations industrielles, les gens attendent et désirent des résultats immédiats, mais la vraie communication vient de notre propre être et de notre vie dans le Tout. C’est plus quelque chose que nous devenons au cours de notre existence que quelque chose que nous apprenons. Ce que nous communiquons en réalité, c’est ce que nous sommes, une approche globale de sa vie, des autres et de nous-mêmes. Chacun de nous peut parler avec les Dévas. 

femme1

Parfois, la voix intérieure disait des choses que je n’avais encore jamais entendues, comme : 

« Ce matin le soleil brille sur les pages sur lesquelles tu es en train d’écrire et jette de longues ombres tremblantes. La plus grande partie de ce que fait l’homme jette de longues ombres et, comme dans le mythe de Platon, il prend ces ombres pour la réalité et il leur infuse tous les jours une vie fraîche. Quand il refuse de croire plus longtemps en elles, le tissu de lumière et d’obscurité devient de moins en moins distinct et se change graduellement en pure lumière. Vous aurez encore un monde de contrastes, mais ce seront des contrastes de couleurs non de noir et blanc, à la place d’une obscurité mêlée de pesanteur. L’étendue de la lumière sera immensément plus grande, et les surfaces ne feront plus que refléter, mais émettront la lumière de l’intérieur. Les surfaces elles-mêmes ne sont pas statiques ; ce sera un tableau mouvant, impossible à peindre par un artiste avec son matériel actuel. Les artistes seront artistes du vivant, et le tableau sera aussi large que l’univers 

Le pouvoir de la paix, qu’est-ce qui pourrait être plus fort que la paix. Plus profondément en elle, vous êtes à l’abri des tempêtes et vous ressentez ma paix comme une douce pluie qui tombe autour de vous. Encore plus profond et pas une feuille ne bouge ; c’est comme si le monde était pétrifié et attendait, dans l’expectative d’une tranquillité encore plus grande. Mais plus profondément encore la pétrification du monde s’est évanouie, et il y a de nouveau du mouvement, le plus léger, le plus aérien  et le plus subtil des parfums, le plus faible des bruits, seulement des traces d’une couleur étincelante – le tout contenu dans cette inébranlable tranquillité. 

Puis ce mouvement cesse et nous passons à un monde informel où sont en attente les semences, les potentialités de tous les autres mondes. Ce pays, vous ne pouvez pas le sentir, vous ne pouvez ni le voir ni l’entendre, mais vous savez que dans sa vibration contrôlée est la puissante et explosive force de l’amour avide de s’exprimer, attendant dans le creux de ma main, dans une paix sans précédent. C’est un monde de tremblement. Y entrer signifie s’abandonner à rien, à tout, glisser dans une coupe pleine d’amour et se laisser aller dans la texture arachnéenne d’on ne sait quoi, et dans cet abandon, être transporté par la puissance qui jaillit des profondeurs du Dieu d’Amour…. 

La vie sur Terre est très importante pour votre croissance. C’est mon terrain d’essai, l’escalier qui ramène vers moi, et l’acte qui rend possible ce privilège sacré est pour moi d’une beauté sans limites. Rien n’existerait sans un acte de création, et c’est peut-être pourquoi le mental limité a dégradé cet acte de la sexualité plus que tout autre. 

Je recevais des idées bien nettes qui m’aidaient à voir la puissance de l’esprit, car j’étais très orientée vers le mental et j’avais besoin d’être tirée de mes ornières rationnelles. 

Le mental qui déchire en pièces, analyse, critique, théorise, est comme un cancer ; la force vitale de croissance y est hors de contrôle… Mais que la mentalité du monde soit distordue ne signifie pas que le mental ne soit d’aucune utilité. Avec ma force de vie à la leur source on obtient une raison qui règle l’univers et la course des étoiles, jusqu’à la plus petite structure d’un grain de sable, si parfaitement, de façon si belle que chaque cheveu de chaque tête a un nombre, une destinée, un plan et une couleur. 

Présence, mais Lui/Elle/Cela était beaucoup plus, plus proche, plus un Bien-Aimé, et le devenait de plus en plus. Pour combattre ma tendance à chercher refuge dans l’action extérieure et dans les opinions des autres, l’accent était constamment mis sur le choix de la voie intérieure : 

La voix intérieure est douce et aimante, d’une douceur incroyable ; les voix extérieures sont dures, stridentes. La voix intérieure est pleine d’amour pour toi et pour toute chose ; les voix extérieures sont pleines de sollicitude pour le faux moi, les fausses valeurs, pour les choses qui abaissent la divinité de l’homme. La voix intérieure parle d’un seul propos ; les voix extérieures ne savent pas ce qu’elles cherchent – d’abord une chose, puis une autre, mais toutes abaissant la dignité de l’homme. La voix intérieure invite l’âme à la perfection ; les voix extérieures conduisent aveuglément à la destruction. La voix intérieure parle de beauté ; les voix extérieures en appellent froidement aux faits. La voix intérieure tient la vérité pour un noyau à protéger ; les voix intérieures tordent la vérité dans un moule d’où viendront toutes les erreurs. La voix intérieure se rattache à la destinée de tous ; les voix extérieures se consacrent entièrement à l’avancement d’une seule personne.. 

livre

Extrait du livre : « La Voix des Devas » – L’essence consciente des végétaux de Dorothy Maclean – aux Ed. Ariane sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

 

Les offrandes ont un langage

 

Nous vous dévoilons un enseignement qui était pratiqué dans les temps anciens de manière très intense mais qui s’est perdu au fur et à mesure que la dimension intellectuelle des êtres humains s’est développée. Certes, les mots sont toujours présents mais leur application s’est perdue au fil des temps. Heureusement quelques êtres perpétuent cette tradition. Le mot offrande est l’équivalent du pardon car si vous séparez le mot pardon en deux syllabes vous obtenez « par don ». Les offrandes sont une manière de pardonner car le pardon tel qu’il est enseigné par différentes religions ou différentes philosophie est très difficile à accomplir pleinement dans la troisième dimension. Quelqu’un vous a fait quelque chose vous décidez de lui pardonner, vous vous sentez bien, vous êtes heureux, vous êtes joyeux et vous vous sentez libéré. Le lendemain, la même personne ou une autre personne vous fait le même coup.

offrandes

Quelle sera votre réaction?

Certainement, la grande majorité du temps, la réaction en sera une plutôt négative, de colère, d’irritabilité, de haine ou de désir de vengeance.

Où est passé le pardon? Où est passé votre bonne humeur et votre joie?

Force d’admettre que vous n’aviez point pardonné. Maintenant, nous vous parlerons des offrandes. Dans tous les grands courants religieux, dans tous les courants philosophiques et surtout dans les rituels tribaux, il y a le processus des offrandes. Par exemple, les bouddhistes offrent un fruit sur une base régulière à leur Dieu. La tradition amérindienne veut que lorsqu’un être tue un animal, abat un arbre ou prélève quoi que ce soit dans la nature, qu’il laisse une pincé de tabac en guise d’offrande.

Lorsque les rois mages sont allés à la rencontre de Jésus naissant, ils ont fait des offrandes d’or, d’encens et de myrrhe. Et certes, une tradition catholique veut que lorsque vous vous présentez à l’église pour une célébration que vous fassiez une offrande monétaire. Par offrandes et par la pratique que vous en ferez, nous ne parlons point d’offrandes monétaires ou d’offrandes matérielles. Nous parlons plutôt d’offrir tout ce que vous vivez car à chaque fois que vous avez la conscience et la présence d’esprit d’offrir, vous créez un contact conscient avec Dieu.

Certes, ce processus d’offrandes place chaque être humain sur un pied d’égalité. Ces offrandes donnent l’opportunité à chaque être humain de faire preuve de générosité, de don de soi. Car, si les offrandes devraient être matérielles ou monétaires, certes le milliardaire dans ce cas aurait sa place immédiatement à côté de Dieu et le démuni irait directement en enfer. Ceci serait très inéquitable. Comme la justice divine est plus précise que le rayon laser, peu importe si vous êtes milliardaire ou si vous êtes en train de mourir de famine, il vous est possible d’offrir ce que vous vivez, d’offrir vos émotions, qu’elles soient agréables ou désagréables, positives ou négatives.

Donc, de cette manière, il est possible pour chaque être humain d’offrir. Ce sont ces offrandes qui sont enregistrées dans les sphères spirituelles supérieures car certes, il peut t’y avoir un karma à être milliardaire tout comme ceci peut être un dharma. Par karma, nous entendons des conséquences qui sont vécues de manières désagréables et par dharma, nous entendons des conséquences vécues de manières agréables. Donc, pour un, avoir de l’argent peut être un karma. Tout comme pour celui qui meurt de famine, il est entrain d’épurer un karma. Les karmas grâce aux offrandes deviennent des dharmas pour le futur. C’est ainsi qu’il est demandé à chaque être humain d’accepter chaque expérience qui est vécue et soyez assurés que celui qui est cristallisé dans le positif ou dans le négatif, sera heurté jusqu’à temps qu’il fasse preuve d’une ouverture spirituelle.

Donc, si vous êtes devant une fleur qui vous offre ses couleurs et son parfum subtil, vous pouvez établir un contact conscient et offrir. Si vous êtes devant une situation dont vous vivez difficilement vous pouvez aussi l’offrir. Vous pouvez vous offrir dans un lâchez prise, dans un abandon complet et dans un processus de foi. Mais tant que vous tentez de contrôler vous n’offrez rien. Vous pouvez offrir et si la peur est suffisamment intense, vous reprenez la situation car vous vous imaginez le scénario le plus pessimiste sur l’écran intérieur de votre conscience et vous avez peur que ces résultats arrivent. Offrez de nouveau et continuez à offrir jusqu’à temps que vous n’y pensiez plus. Nous répétons qu’à chaque fois que vous offrez, vous établissez un contact conscient avec Dieu.

Chaque être humain s’incarne pour développer sa conscience. C’est ainsi que par le processus des offrandes, vous développez la foi et certes, il est fortement déconseillé d’offrir quelque chose dans le but d’obtenir un retour précis. Nous vous mettons en garde dès maintenant que le résultat vous sera très désagréable car il vous est demandé d’avoir la foi dans la troisième dimension. Offrez et dans cet abandon total vous acceptez par anticipation. Vous pré-autorisez l’expérience que vous aurez à vivre en lien avec l’offrande et certes si vous êtes habités par des scénarios pessimistes, ceux-ci n’ont d’égal que l’estime que vous avez pour vous-même. Celui qui porte une faible estime de lui-même craint les punitions de Dieu. Hors, chers amis, il n’en est rien de tout ceci car Dieu n’est pas là pour punir ou pour récompenser. Il vous aime inconditionnellement. Les fruits de vos comportements, de vos paroles sont issus de vos pensées. La qualité de celles-ci est très importante.

Vous croyez pouvoir tromper les êtres humains avec vos pensées. Vous pourrez faire ceci pendant quelques mois ou pendant quelques années mais sachez que chacune de ces pensées est entendue par l’intelligence universelle. Après un certain temps, vous ressentirez le poids de ces pensées, paroles et comportements inadéquat en tant que nourriture spirituelle. C’est ainsi que vous aurez à récolter les fruits de vos pensées. Ceci est une bonne chose que la justice divine soit présente car, les êtres humains ne seraient point incités à demeurer dans la voie de leur esprit.

Nous vous invitons à offrir le plus souvent possible pour permettre ce contact conscient. Nous vous suggérons d’expérimenter à fond et par la suite, vous serez en mesure après un certain temps dans la pratique juste des offrandes de constater que vous portez plus de conscience, que votre estime de vous-même se porte mieux, que les peurs ont diminué. Ceci est tout à fait normal car la foi et la confiance sont aux antipodes des peurs, des inquiétudes des soucis, des tracas et des insécurités. Mais ils sont tout de même reliés par un vase communiquant. Autant vous diminuez les peurs autant vous augmentez votre estime et votre confiance en vous-mêmes ainsi que la foi en Dieu et la confiance en la vie. Chacun d’entre vous êtes un cadeau. Offrez-vous dans toute votre splendeur.

Les Entités de Lumière

SOURCE : Daniel Miron et Julie Chrétien http://www.jeandedieu.ca/jeandedieu/

Trouver la mission de son âme

 

Sentez-vous que vous êtes venu sur terre pour accomplir quelque chose de spécial, mais vous ne savez pas quoi au juste?

Aspirez-vous à une vie plus riche de sens ?

Réalisez-vous que vous avez créé un projet pour votre existence avant de naître ?

Ressentez-vous que quelque chose en votre for intérieur connaît déjà tout de ce projet ?

Savez-vous que c’est votre âme ?

Savez-vous que votre âme vous guidera pas à pas à mesure que se dévoilera votre projet de vie, qui n’est d’autre que la mission de votre âme?

Le but de ce livret est de vous montrer comment atteindre le pouvoir, l’amour et la connaissance de votre âme. 

 lune animée

 

Il est évident que si le soleil cessait d’exister, toute vie sur la planète périrait. Simplement dit, le Soleil nous donne la vie. Bien que beaucoup d’entre nous ne réalise pas que le soleil pénètre même beaucoup plus profondément notre être.

Un courant de vie ou étincelle de feu s’écoule directement du soleil au travers des divers plans et se loge lui-même dans la glande pinéale au centre de votre tête. Ceci constitue votre âme où le  « Dieu intérieur »; il vous révèle le sens de votre existence et son but, la mission de votre vie; il procure toutes les facilités et moyens pour vaincre les obstacles alors que vous accomplissez votre mission. Beaucoup de problèmes de votre vie découlent du fait de ne pas vous être engagé dans votre mission de vie. Votre âme détient la clé des solutions de vos problèmes existentiels, si seulement vous demandiez !

Vous devez faire un effort conscient pour contacter votre âme. Parlez-lui. Demandez son aide. Elle vous répondra en conséquence. Cet événement a été inclus dans votre projet de vie, le plan auquel vous avez souscrit avant de vous incarner. Il devrait être indéniable pour vous que lorsque ceci arrivera, vous devriez ressentir une excitation intérieure comme si quelque chose qui était en train de dormir en vous, s’éveillait. Vous vous sentirez dès lors impatient de suivre la voie que votre âme vous suggère.

Ceci ne veut pas dire que votre voie sera idéalement un lit de roses. Vous serez certainement testé et défié. Mais avec une persévérance dans l’effort et une motivation sincère, votre âme vous guidera pas à pas à mesure que votre projet de vie, la mission de votre âme, se dévoile.

natureQuelle est la nature de la mission de votre âme ?

« Alors que vous progressez dans la compréhension de la Voix du silence, sachez que ce qui vous rend humble, ce qui vous rend aimant, ce qui vous rend pur, ce qui vous rend harmonieux, est de Dieu. Les sentiments qui remuent à l’intérieur de votre cœur le désir de faire de cette étoile une planète de lumière, de soulager le fardeau de vos semblables, d’élever ceux qui sont dans la peine et la détresse vers la compréhension et l’harmonie, c’est de la Lumière. Ce qui diminue la personnalité et augmente le pouvoir du Christ, ça c’est de Dieu ! » Kuthumi

Le travail visant à transformer notre monde en une planète de Lumière requiert l’effort concentré et incessant de ceux qui sont appelés (en réalité, nous nous sommes portés volontaires !). Vos talents, vos habiletés, vos intérêts et vos expériences de vie sont des indications pour votre travail particulier. Et ce n’est pas le labeur d’une seule personne; vous serez amenez à œuvrer avec beaucoup d’autres, chaque mission particulière s’ajustant avec celle des autres pour l’accomplissement du Plan Divin.

Plus vous créerez de contact avec votre âme, plus votre âme infusera votre personnalité (votre ego personnel).

Quels sont les effets de l’éveil de votre âme?

  • Votre mission d’âme devient claire.
  • Vous vous engagez dans votre mission d’âme et faites les premiers pas pour la réaliser.
  • Votre âme vous prend en main, vous guide et vous instruit.
  • Des idées à mettre en œuvre surgissent de votre âme ; elles s’avèrent exactes et fiables.
  • Ces idées sont transmises par une sereine voix intérieure, une intuition, où une forte incitation à agir.
  • Aussi, il y a des indices pour savoir que faire; indices que vous apprenez à reconnaître et à suivre.
  • Vous êtes guidé vers des situations, des informations et des personnes qui vous aideront à remplir votre mission.
  • Quand vous terminez une mission, vous êtes guidé vers la suivante.
  • Vous êtes stupéfait ! Votre âme connaît des choses que vous ne pouviez connaître.
  • Votre vie devient une aventure; vous faites des pas dans l’inconnu.
  • Vous devenez humble, vous vous fiez et comptez sur les conseils de votre âme pour vous guider.
  • Vous devenez fort; s’il vous est demandé de faire quelque chose qui représente un défi (qui vous défie), l’aide est présente.
  • De plus en plus, votre âme dirige votre vie.
  • Vous rencontrez votre groupe d’âme, et vous y apportez une pièce du puzzle pour le travail que vous allez faire ensemble.
  • Vous mettez en œuvre une petite partie d’un grand plan qui vit dans l’esprit de la Hiérarchie Spirituelle, les Maîtres de Sagesse qui supervisent le bien-être de notre planète.
  • Vous êtes reconnaissant.

Comment savoir si vous êtes en contact avec votre âme, et pas avec une entité astrale se présentant comme étant votre âme ?

  • Les idées en provenance de votre âme surviennent sans bruit et opèrent quand vous agissez d’après elles.
  • S’il y a fanfare ou émotion forte, cela ne vient pas de votre âme.
  • Votre âme vous guide un pas à la fois, ainsi vous apprenez et votre engagement est testé.
  • Si votre libre arbitre est compromis, si quelque chose désire vous imposer des actes qui ne vous semblent pas justes, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si vous êtes encouragé à vous dépêcher, à agir immédiatement, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si vous n’avez pas les ressources financières pour mettre en œuvre le plan, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si votre personnalité est gonflée ou séduite par l’argent, le pouvoir ou le sexe, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si votre mission vous rend humble, aimant, pur, harmonieux, cela vient de votre âme.
  • Si elle soulage la peine et la détresse de vos semblables, cela vient de votre âme.
  • Si elle enseigne et apporte la compréhension à vos semblables, cela vient de votre âme.

Qu’est-ce qui vous maintient engagé dans la mission de votre âme ?

  • Vous renforcez votre volonté et votre intention de vivre votre mission.
  • Vous conquérez la liberté de persister et de remplir votre mission.
  • Vous vous engagez à une pratique quotidienne de méditation et à une vie qui inclut silence et solitude.
  • Vous recherchez et réalisez une vie mentale et émotionnelle plus paisible.
  • Votre santé s’améliore parce que vous faites régulièrement de l’exercice, vous mangez une nourriture appropriée et vous dormez sainement.
  • Vous pouvez faire la distinction entre les exigences de votre âme et celles de votre personnalité.
  • Votre âme guide de plus en plus votre vie.
  • Vous développez un esprit curieux.
  • Vous vous tenez bien informé au sujet des événements mondiaux.
  • Vous apprenez à rester émotionnellement détaché des événements mondiaux qui se déroulent.
  • Vous êtes capable de vous concentrer et écarter facilement les distractions.
  • Vous parvenez à marcher au son de votre propre tambour.
  • Vous êtes désireux d’être au service.
  • Votre vie se remplit d’amour.

particulesQu’est-ce qui vous retient ou vous conduit hors du sentier?

  • Une vie frénétique, remplie de stress.
  • Le manque de solitude et de temps de quiétude.
  • La dépendance aux drogues, à l’alcool, à la nourriture, au sexe et au pouvoir.
  • Des membres de votre famille, en particulier un conjoint ou partenaire qui n’appuie pas votre mission d’âme.
  • Des amis qui pensent que vous êtes fou.
  • La paresse et la mauvaise volonté pour procéder aux changements de vie que votre mission exige.
  • La peur de l’inconnu.
  • Être facilement distrait.
  • L’incapacité à se concentrer.
  • Un corps, des émotions et un esprit malsains.
  • Le bruit (nourriture mentale et émotionnelle de pacotille) :Les rassemblements de masse où les émotions sont accrues comme les événements sportifs ou les concerts rock; ce sont des lieux alimentant les entités astrales ; elles peuvent vous y attaquer.
    • Éteignez votre télévision et votre radio, à l’exception pour les programmes qui vous informent et vous nourrissent.
    • Éteignez toute musique furieuse et discordante.
    • Éteignez les musiques avec des paroles stupides qui manipulent votre esprit.
    • Éteignez les jeux vidéo et d’ordinateurs.
    • Éteignez si possible le bruit de fond.
  • Des entités astrales se présentant comme votre âme ou votre Maître
  • Se mettre à douter que votre mission d’âme est bien réelle et que les Maîtres existent
  • Des revirements d’humeur.
  • Le découragement/abandonner facilement.
  • Le besoin de se conformer.
  • Des problèmes d’argent.
  • Manquer à ses méditations.

Quatre méthodes de méditation conduisant au contact avec l’âme

Des méditations quotidiennes ouvrent la porte au contact avec l’âme et l’approfondissent.

Le silence est le pré-requis de tout effort de méditation. Pas de musique. Pas de télévision ou de radio en bruit de fond. Pas de bruit de voix. Pas de bruit superflu en provenance de votre environnement.

Trouvez un endroit sur lequel vous pouvez compter pour obtenir du silence, un endroit sacré auquel vous pourrez retourner à tout moment pour méditer. Cela peut être un coin dans votre chambre, dans une arrière-cour, un parc ou même une église! Asseyez-vous sur le sol, jambes croisées en position de méditation, ou sur une chaise confortable.

Soyez assis confortablement mais pas au point de vous endormir ! La méditation est une activité mentale active et rien ne peut être accompli si vous vous endormez.

Essayez de prévoir un temps chaque jour pour vous asseoir et méditer.

meditation

1. Analyser votre propre pensée (environ deux semaines)

Asseyez-vous calmement et fermez vos yeux. Presque immédiatement votre esprit voudra se balader et des pensées entreront dans votre esprit. Ce n’est pas grave. Tout simplement, retirez-vous et comme un étranger assis sur la ligne de touche, observez ces pensées ruisseler à travers votre esprit. Prenez note de ces pensées. Ne réagissez pas à ce qu’elles représentent. Soyez très détaché, observez tout simplement ces pensées s’écouler. Faites ceci à chaque session pendant quelques minutes pour commencer, ensuite augmentez jusqu’à 10 minutes.

Observez attentivement vos pensées pendant deux semaines lors de sessions journalières de 10 minutes.

Vous noterez qu’à mesure que le temps passe, il y aura de moins en moins de pensées s’écoulant à travers votre esprit et vous serez sur le seuil d’obtenir et gagner le contrôle de votre pensée.

2. Concentrez-vous sur un objet (une semaine)

Où que vous soyez, choisissez un objet sur lequel vous concentrer. Cela peut-être n’importe quoi : un vase, une lampe, une tasse, un crayon, etc.

Asseyez-vous calmement et fermez les yeux. Rassemblez toute votre énergie et concentrez-vous sur l’objet tant que vous le pouvez. D’autres pensées peuvent ruisseler dans votre esprit. Ne vous inquiétez pas d’elles, simplement retournez-vous concentrer sur l’objet choisi. 

Continuez de pratiquer cette méthode jusqu’à ce que vous puissiez maintenir votre concentration pendant environ 5 à 10 minutes. Si vous réussissez, vous vous débrouillez bien. Vous êtes sur la voie de contrôler votre esprit et non plus d’être contrôlé par lui.

3. Libérez votre esprit (pour la durée de l’exercice)

Ceci est un exercice de méditation enseigné aux néophytes dans les monastères bouddhistes tibétains. L’objectif est à l’opposé de la méthode 1 mentionnée plus haut, soit d’évacuer votre esprit de toute pensée étrangère.

Appelons-la la méthode des sept respirations. L’objectif est de prendre sept profondes inspirations et expirations, temps durant lequel aucune pensée extérieure ne ruissellera dans votre esprit. Si vous pouvez atteindre les sept inspirations/expirations avec succès sans qu’aucune pensée n’effleure votre esprit (à l’exception du comptage des respirations) vous avez réussi! Cependant, si des pensées extérieures se glissent durant votre respiration, vous devez tout recommencer dès le début.

Au début, il est fréquent que des pensées envahissent votre pensée dès la troisième inspiration. Recommencez à nouveau jusqu’à ce que vous ayez inspiré et expiré sept fois sans pensées interférentes.

Vous êtes maintenant en route vers un puissant contrôle de l’esprit.

4. Méditation sur l’inspiration

De l’aveu général, celle-ci peut être la plus difficile parce qu’elle ouvre la porte à toutes les richesses et à tous les avantages du contact de l’âme.

1. Asseyez-vous dans une posture confortable avec votre colonne vertébrale droite et érigée. Vous pouvez vous asseoir dans la position traditionnelle de méditation de yoga ou en étant assis buste redressé sur une chaise confortable.

2. Invoquez la Flamme violette de protection ou lisez l’Invocation de protection sur le site web www.sanctusgermanus.net

3. Commencez à respirer profondément. Honorez la respiration qui est la vôtre en aspirant et en expirant. Et avec chaque respiration, on devrait réaliser que l’on est en train de puiser dans la lumière et vie pures.

4. Alors que vous respirez profondément, fixez au départ votre attention dans la région de la tête, le sommet de celle-ci en particulier. Prenez alors conscience de votre propre aura.

5. Ensuite, prenez conscience de votre épine dorsale, la poutre centrale du temple de votre corps, la colonne vertébrale, cette magnifique porte d’entrée dans l’espace intérieur. Concentrez-vous sur la colonne dès que vous êtes accoutumé au rythme de la respiration, comme elle entre comme elle sort et éventuellement relâchez votre attention sur la respiration à mesure qu’elle se poursuit à son propre rythme.

6. Fixez toute votre attention sur la colonne vertébrale, la gardant à cet endroit. Cherchez à la visualiser comme un tube de néon de pure lumière blanche. C’est votre ouverture dimensionnelle dans le corps physique aux autres dimensions.

7. Vous devez avoir le désir de vous aventurer en elle, la volonté d’entrer dans le portail dimensionnel. Par un acte de volonté, imposez-vous à y entrer. Vous pourriez sentir que c’est un peu comme quelqu’un qui pagaie dans un canot à contre-courant. Ou comme des saumons qui continuent obstinément de remonter le courant d’une rivière qui continue de les repousser, mais n’arrêtent pas. Utilisez votre volonté pour y entrer, y entrer, y entrer.

8. Au cours de chaque session de méditation, à un certain moment vous rencontrerez un point d’appui intérieur ou un moment décisif. Vous saurez ce dont il s’agit par pure et simple expérience. Si vous pensez que vous ne pouvez aller plus profondément, vous devriez quand même continuer d’essayer jusqu’à ce que vous ne puissiez aller plus loin. À ce point, arrêtez et prenez simplement plaisir de l’environnement intérieur.

9. Devenez conscient de l’atmosphère intérieure alors que la respiration continue à inspirer et à expirer selon son propre rythme régulier.

10. Cherchez à vous connaître tels que vous êtes, au-delà des pensées, des sentiments, des sensations et certainement des corps physiques. Chaque session sera une nouvelle aventure.

11. Arrivez à connaître cette partie de vous-même, l’âme, qui n’a jamais changé et ne changera jamais, la part de vous qui est éternelle. Cherchez à ressentir votre propre infinité.

12. Vous devriez commencer à voir une légère lueur dans votre tête, même dans une chambre sombre, qui deviendra de plus en plus brillante avec le temps. Ceci est une indication que vous vous approchez de l’âme, le Dieu intérieur, qui est logé dans votre glande pinéale.

Pour plus d’informations, s.v.p. visitez le site web à : www.sanctusgermanus.net

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

Le Processus Vibratoire de La fin d’un monde

francescaCette fin d’un monde, d’une époque, dont nous parlions depuis si longtemps – nous semble-t-il – est arrivé, est là, ici et maintenant. Cette fin de cycle, de mode de vie s’achève pour laisser place, très prochainement, à ce Nouveau Monde auquel, vous qui lisez ces lignes, aspirez. Soyez confiant, ce processus vibratoire que rien ni personne ne peut ou ne pourra arrêter, est bien en train de se réaliser.

Certains, de plus en plus nombreux parmi vous, commencent à en ressentir les effets en eux et autour d’eux. Pour certains, vous dormez mal, vous pouvez avoir des baisses de confiance en vous, en demain… comment dites-vous : « ne plus avoir le moral… penser que tout va de mal en pis… ». Et puis vous redevenez vous-mêmes, dans la joie et la confiance… et cela recommence… telles des dents de scie…

Bien sûr, ce n’est pas très agréable à vivre, j’en conviens ! Mais ces symptômes, ces effets sur vous, résultent de profondes modifications qui ont lieu dans votre structure énergétique, puis physiologique, incluant votre ADN.

Ces transformations qui s’opèrent en vous sont nécessaires pour vous permettre d’accéder au Nouveau Monde qui se met en place, et dont le niveau vibratoire est bien au-delà de ce que vous connaissez actuellement.

Demain, dans ce nouvel état vibratoire, vous n’aurez plus du tout les mêmes repères que vous avez connus jusqu’à présent, c’est pourquoi vos moyens sensoriels doivent évoluer très vite, maintenant.

Les choix

Pour celles et ceux d’entre vous dont l’âme a fait ce choix de l’Ascension terrestre, avant de se réincarner, pour vivre cette magnifique expérience, vous vivez actuellement les désagréments dont je viens de vous parler avec plus ou moins de difficultés, en fonction de votre degré de compréhension, d’évolution, mais au final tout se passera bien pour vous et vous franchirez sans problème la porte du Nouveau Monde.

Pour les autres, qui n’ont pas fait le même choix que vous, car ne se sentant pas prêts pour cette expérience, ils ne supporteront pas cette énergie toujours croissante, qui vous parvient, et repartiront sur d’autres plans de conscience correspondant mieux à leur degré d’évolution. Une autre opportunité d’ascension se présentera à eux plus tard…

Être Soi

Mais vous qui comprenez ou commencez à comprendre et à prendre conscience de ce qui se passe en ce moment pour votre planète la Terre et sa population, soyez confiants et ne vous laissez pas influencer par ceux qui ne veulent pas de cette évolution, car sachant qu’elle n’est pas à leur portée, voudraient que rien ne change. C’est pour cela que vos médias, instruments de désinformation et de manipulation de masses, se font l’écho de leurs propres peurs de voir le pouvoir – illusoire – qu’ils avaient jusqu’à présent, s’échapper définitivement.

francesca 0
Au lieu de perdre votre temps à écouter et/ou lire les sources de désinformation et de manipulation, faites-vous confiance, faites confiance à l’Être de Lumière en vous. Nul besoin des autres pour vous éclairer, car la Lumière est en vous. Soyez confiants et ayez Foi en demain.

Au lieu de perdre votre temps à écouter les délires stériles et néfastes de certains, largement véhiculés par vos médias, prenez le temps de retrouver qui vous êtes, de vous faire confiance et de vivre les changement en cours, au lieu de le subir.

Comment faire…

Comment faire me direz-vous ? Et bien en maintenant votre niveau vibratoire le plus haut possible, et en vous efforçant de l’élever de plus en plus.

Oui mais comment ? Je comprends votre questionnement… il n’y a pas de « méthode » puisqu’il s’agit de votre état d’être. Pour certains d’entre-vous, la méditation sera l’outil dont ils ont besoin, pour d’autres, marcher dans la nature… pour d’autres, se rapprocher du monde animal pour mieux les comprendre… pour d’autres retrouver le bonheur et la joie communicative d’enfants… pour d’autres… à chacun d’utiliser les outils qui lui conviennent, qui lui correspondent le mieux…

 francesca 2

 

Votre internet regorge de petits textes de conseils, d’expériences vécues… Si vous ne trouvez pas comment « faire » pour mieux être, et bien faites des recherches sur le thème « Élever son niveau vibratoire », et vous trouverez de l’aide.

Mais ce que je peux vous dire d’ores et déjà, c’est de commencer par cesser de consacrer du temps aux prétendues nouvelles », « actualités »… quelqu’en soit le support. N’entrez-pas dans le jeu de certains qui passent leur temps à critiquer, à juger… les autres, sur des apparences de faits véhiculés par les médias de désinformation. Étant donné que l’on ne vous sert qu’une facette de la véritable personnalité des personnes concernées, vous n’êtes pas à même de vous faire votre propre opinion, et ce faisant, vous subissez sans vous en rendre compte la manipulation.

Non, consacrez plutôt votre temps, vos pensées, à vos amis, aux personnes qui ont votre sensibilité, et qui comme vous, s’efforcent de l’améliorer, de s’améliorer.

Souvenez-vous bien que nul parmi vous n’est venu pour « sauver le monde »… mais tout simplement pour évoluer, tout en aidant ceux qui leurs sont proches, à évoluer eux aussi. Nul besoin d’actions spectaculaires pour cela, Non, tout simplement Être dans la joie et la sérénité.

Privilégiez les moments de joie où vous allez, en compagnie de vos amis, oublier les vicissitudes du moment et les peurs véhiculées, pour vivre pleinement l’instant présent. Chaque instant de votre vie est précieux et vous donne l’opportunité d’avancer sur le chemin de l’évolution, de l’ascension vibratoire.

Encore une fois, pas de méthode, pas de recette, mais simplement soyez Vous et laissez s’exprimer l’Être de Lumière en vous. Ainsi que je vous l’ai déjà dis maintes fois, SOYEZ et RAYONNEZ, sans vous préoccuper de la couleur de l’air ambiant.

 francesca 3

La Lumière et l’ombre…

N’oubliez-pas non plus ce que je vous ai déjà dit : la Lumière dissout l’ombre, mais l’ombre ne peut éteindre la Lumière. Cette réalité existant depuis la nuit des temps et irréversible ne peut que s’accomplir. Aussi efforcez-vous de participer à ce mouvement évolutif en y apportant votre étincelle de Lumière. Nul besoin d’être un phare pour participer et aider les autres à vivre cette ascension vibratoire en cours. Nul besoin de « gourous » comme vous dites pour guider vos pas sur le chemin de l’évolution, de l’ascension. Non, l’Être de Lumière en vous sait mieux que quiconque ce qui est le mieux pour vous, car Lui à choisi sa voie avant de s’incarner dans cette vie… aussi, écoutez-le.

La réponse à tous vos questionnements est en vous, aussi faites-vous confiance. Plus vous serez dans la confiance, plus votre niveau vibratoire augmentera et plus vous progresserez. Personne ne le fera pour vous. Seul vous et vous seul, pouvez assumer ce choix que vous avez fait avant de vous réincarner : de vivre ce mouvement ascensionnel ou pas.

Mais pour vous qui prenez le temps de lire ces lignes, je suis certain de la teneur de votre choix… ! Aussi, continuez à avancer à évoluer en vous faisant confiance et en ne « déléguant » pas votre processus d’évolution à d’autres.

Ce passage dans le Nouveau Monde, la nouvelle réalité de vie qui vous attend et qui est en train de se mettre en place, vous l’avez voulu, espéré, souhaité de toutes vos forces, lors de votre choix d’incarnation. Et bien maintenant, franchissez les derniers pas à parcourir et VIVEZ LE.

Demain, cette opportunité de croissance extraordinaire qui s’offre à vous sera passée.

Élevez votre niveau vibratoire !

C’est maintenant, à chaque instant présent, que vous devez vous efforcer d’élever votre niveau vibratoire. Ne vous inquiétez-pas, quel que soit votre niveau de compréhension, votre éducation, votre milieu social et culturel, si vous le voulez vraiment au fond de vous-même, au fond de votre cœur, vous franchirez allègrement ce passage.

Il vous suffit d’être vous-mêmes et non pas ce que d’autres – qui n’ont pas les mêmes objectifs que vous – voudraient que vous soyez.

Vous êtes capables de vivre les derniers moments du chaos de votre société, même si la situation semble s’empirer… Comme sur la mer, surfez au-dessus de la vague de l’ombre, qui voudrait vous submerger, mais qui inexorablement se brisera sur la rive ensoleillée du Nouveau Monde qui vous attend, qui est là, à portée de votre main.

 francesca1

Soyez dans la confiance en permanence, et ne laissez pas les autres – par médias interposées – vous entraîner dans un cycle de peurs. N’écoutez que vous-mêmes, que l’Être de Lumière en vous. Ouvrez-lui simplement la porte de votre cœur et laissez-le s’exprimer, rayonner. Voyez comme la vie est belle et mérite d’être vécue. L’expérience que vous expérimentez dans cette vie ici et maintenant est une opportunité de croissance extraordinaire pour vous, aussi saisissez-là et vivez-là pleinement, sans limite. Les seules limites que vous risquez de connaître sont celles que vous vous imposerez.

Ayez confiance en vous, en votre demain et en votre capacité de le vivre, si vous le voulez vraiment.

Tout simplement : SOYEZ et RAYONNEZ autour de vous. Rappelez-vous : un grand phare ébloui et créé de l’ombre…. une multitude de petites lumières créée une immense lueur qui dissout l’ombre… La vérité est en vous, vous seuls et personne d’autre.

Continuez cet excellent travail sur vous-même et franchissez allègrement la porte du Nouveau Monde qui vous attend.

A très bientôt
Je vous y attends.

Avec tout mon Amour
Hilarion

Message du Maître Hilarion, reçu le 23 février 2017 par
Jean-Paul Thouny

Comment la Fraternité Communique-t-elle avec Ses Disciples sur le Plan Terrestre

La Fraternité doit travailler au travers d’instruments humains et ainsi son plan et sa vision sont sujets à l’échec. Mais ils n’abandonnent jamais. Si leur message, lorsqu’il est reçu, est déformé ou dénaturé, l’entreprise est vouée à l’échec. Simplement, les Maîtres reprendront là où ils s’étaient arrêtés et essaieront de nouveau avec des instruments différents. Généralement, ils contactent l’humanité de la façon suivante :

Premièrement, la Grande Fraternité de Lumière, en accord avec les lois des Cycles Cosmiques projette une idée dans le mental des idéalistes ainsi nommés, lesquels forment un mouvement ou agrégation de pensées. Ils choisissent un homme ou un groupe d’hommes et font résonner quelque idée dans leur mental. L’idée germe et bientôt ils l’incarnent dans d’autres pensées. Tandis que l’idée est transmise vers le plan matériel dense, elle perd une partie de sa pureté ou sagesse, devenue nécessairement colorée par l’individualité du penseur.

 fraternité

Les penseurs concrets du monde captent ces formes pensées – saisissant le contour principal de l’idée – ils cristallisent celle-ci et lui donnent une forme plus précise, une forme que le public en général puisse appréhender plus facilement. La forme pensée a maintenant atteint les niveaux inférieurs du plan mental, et un autre développement devient possible.

Les personnes focalisées sur le plan astral s’en saisissent sous l’angle du désir, la transformant en appel émotionnel qui devient une opinion publique. Pratiquement, la forme pensée est désormais prête à prendre forme sur le plan physique, et nous avons là l’adaptation pratique d’un idéal aux besoins de la vie physique. Il a été rabaissé ; il a perdu beaucoup de sa beauté originelle ; il n’est ni aussi pur ni aussi beau que lors de sa première conception, et la forme originelle n’est plus la même, mais néanmoins, il est plus adapté à un usage publique et peut-être employé comme tremplin vers des choses supérieures.

Deuxièmement, les organisations humaines prennent l’idéal et le mettent en application comme bon leur semble. Les Maîtres ne vont pas plus loin avec l’idée en question, mais laissent à ceux sur terre le soin de mettre en oeuvre les détails d’exécution. Au disciple qui est l’organisateur et le transmetteur du Plan incombe la tâche de mettre en place les détails et d’agir selon ce qui est nécessaire. A ce stade, le disciple est soumis aux mêmes lois cosmiques que ses Maîtres au niveau de Leurs grandes entreprises. Lorsqu’il traite avec les gens et manipule l’équation humaine, les difficultés surgissent.

Les disciples doivent savoir que les êtres humains travaillant sur son projet se divisent en trois groupes :

• Ceux qui sont sensibles au plan et sont chargés de le comprendre.

• Ceux qui peuvent être utilisés mais qui sont aveugles par rapport aux plus grandes questions.

• Ceux qui ne sont sensibles à rien sauf à ces choses qui concernent leurs propres intérêts égoïstes.

Les Maîtres peuvent contacter le premier groupe et espérer un succès moyen tandis qu’ils entendent le son et perçoivent des parties du Plan. Quant au second groupe, les disciples du monde doivent les utiliser aussi bien que possible, toujours, bien entendu, guidés par les principes. Le groupe final ne peut être utilisé que lorsque c’est nécessaire.

Afin de devenir sensible au plan et à la direction du Maître, le disciple doit cultiver la solitude. Dans la solitude s’épanouit la fleur de l’âme ; Dans la solitude le soi divin peut parler ; Dans la solitude, les facultés et les grâces de son soi supérieur peuvent s’enraciner et fleurir dans la personnalité physique. Dans la solitude le Maître peut approcher et imprimer sur l’âme tranquille la connaissance qu’Il cherche à transmettre, la leçon qui doit être apprise, la méthode et le plan de travail que le disciple doit saisir. Dans la solitude le son est entendu.

Sanctus Germanus : le partisan de la libération de l’âme dans le Nouvel âge

http://www.arberton.com/

La LETTRE D’ÉVEIL

Bonjour chère Conscience Infinie et Universelle, 

J’espère de tout mon Coeur que tout va Bien pour toi. Je ressens au tréfonds de mon être, devoir t’écrire ces quelques mots. Peut- être ne te seront-ils d’aucune résonnance maintenant. Mais je sais qu’à un niveau plus subtil, ils te parleront en profondeur. Si tu te sens triste ou perdu, peut-être même que tu ne te sens vraiment pas Bien, rappelle- toi toujours que tu es un être Spirituel expérimentant la vie humaine et non l’inverse. 

Pensant tout d’abord l’avoir appris à mes dépends, je me rends compte aujourd’hui que c’est une merveilleuse Bénédiction : tout ce que l’on envoie nous revient aussi sûrement que nous l’envoyions. Vengeance, tristesse, souffrance, frustration, colère, haine, toutes ces émotions en manque d’Amour, savent très bien revenir à celui ou celle qui l’utilise. De même que la Paix, l’Harmonie, le Partage, la Compassion, la tolérance, la Joie, le Pardon nous reviennent multipliés tant que ces dons de soi ne revêtent aucune approche égotique ou égoïste. Toutes les émotions « négatives » qui peuvent subsister en nous, remontent afin d’être libérées, évacuées…et il n’est nul besoin de revenir à l’origine de ces souffrances quelles qu’elles soient, nulle nécessité de les faire revivre pour s’en détacher. 

24

Tout ce que nous avons à faire, c’est de les accepter, les accueillir, les remercier, de les remettre à La Source de toutes les Sources qui pourvoit à tous nos besoins, Prières et demandes. Et bien souvent avant même que nous en fassions la demande. Enfin il nous faut, si cela est notre choix, rendre grâce pour cette Bienveillance absolue et Éternelle. Personne en réalité ne nous met en colère, nous nous y mettons tout seul. « L’autre » n’est que le miroir de nos propres failles. La colère par exemple n’est que le manque de Paix. À nous de nous focaliser sur la Paix et non sur l’illusion de la colère. 

Du coup celui que l’on pensait être notre ennemi devient notre meilleur ami. Tout ce qui ne provient de l’Amour Inconditionnel provient de l’ego qui se nourrit de nos peurs et de notre propre ignorance, ignorance de notre vraie nature. Une nature Divine et Lumineuse. Oui, certes les capacités Spirituelles présentent en chacun de nous et qui sont censées être là pour assister l’Unité Collective que nous sommes et la Planète, sont parfois détournées aux profits de velléités égoïstes et négatives. Pour plagier un texte que j’ai beaucoup lu afin d’en saisir l’essence, je dirais : « que l’Amour soit ton bouclier » ! 

Que les attributs de l’Amour sans condition soient notre seule et unique réponse. Ton Être Intérieur est ton trésor le plus étincelant, tu es la solution, tu n’a aucune réponse à « avoir » tu les as déjà. Tu as simplement à réaliser que tu es la réponse. La religion, les dogmes, sectes, organisations ou toutes autres structures humaines, nous éloignent de notre véritable nature consciemment ou inconsciemment. 

Tout ce qui existe à l’extérieur de nous-même n’est que la projection de ce qui est à l’intérieur de nous. Tout comme nous avons contribué, en tant que Co-créateur par nos pensées, nos actes, nos paroles, nos Prières, fait parfois d’ignorance, de peurs ou d’émotions négatives non résolues, à engendrer la société et le monde dans lequel nous vivons actuellement. Il est temps de créer une société planétaire faite de Paix et d’Harmonie et ce, en Conscience. Car en effet, que nous le voulions ou non, tôt ou tard (et plus tôt que tard) c’est en cet « état » qu’irrémédiablement nous nous rendons tous. Cela débute dans notre Coeur libre de tout mur auto-érigé. Cela commence par écouter notre Conscience. Il est laissé à notre Libre-Arbitre, la possibilité de faire en sorte que cette transition qui s’opère, se fasse en douceur ou pas. 

Plus nous serons nombreux à nous réveiller à cette réalité, plus le passage sera paisible. Tout n’est-il pas une question de choix ? Nous sommes la Conscience de nous-mêmes, la Conscience Universelle…La Source est en nous et est ce qui nous anime. Puissent l’Amour et la Lumière Universelles guider chacun de tes mots, actes, pensées ou Prières. 

Rappelons-nous toujours que nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience Spirituelle mais un être Spirituel expérimentant la vie humaine. Il n’existe qu’une seule race, la race humaine, nous ne sommes pas séparés nous ne faisons qu’un avec le tout en réalité. Sortons de l’illusion de la dualité séparatrice génératrice de souffrance. Préparons-nous à ce qui vient, en laissant tomber les barricades que nous avons créées en nous. Libérons notre Coeur loin du mental et de l’ego dominant. 

C’est à ce titre que je suis venu te dire que je t’Aime de toute mon Âme, de tout mon Coeur et de tout mon Esprit ma très chère soeur Bien- Aimée, mon très cher frère Bien-Aimé

L’ETRE INTERIEUR stephane.robin7@gmail.com SUR LE BLOG DE FRANCESCA http://francesca1.unblog.fr

 

Travailler avec les miroirs

Après la forme et la composition des miroirs magiques, qu’en est-il de leur utilisation ?
Commençons par la base : le magnétisme.

En astrologie, le magnétisme est une fonction typique d’Uranus, planète inconnue jusqu’en 1781. Elle est le plan supérieur de Mercure, utilisée auparavant mais à un degré différent. Pour moi, Mercure est plus électrique (énergie venant de l’extérieur) que magnétique (énergie produite par la magnétite, roche composée de neuf minéraux, dont le corps humain contient quelques parcelles). Je précise que cette remarque n’a rien de scientifique mais n’est due qu’à mes ressentis personnels.

La première qualité du miroir magique est donc son magnétisme, c’est-à-dire sa capacité uranienne à capter et à émettre.

miroir

Uranus étant une planète très magnétique, nous pouvons faire appel à elle pour nous aider dans ce travail. Il suffira alors de procéder par analogie avec tout ce qui concerne Uranus : par exemple, sa couleur, sa pierre, son métal, son encens. Chaque élément amplifiera l’énergie du travail mais découvrons nous-même ce qui s’harmonise le plus avec elle car, dans ce domaine, les avis divergent. Je pense que cela est dû au ressenti différent de chacun. Donc, à nous de nous fier à notre intuition.

Pour charger un miroir en magnétisme, il suffit de lui envoyer de l’énergie en la visualisant, de préférence avec la main droite (en principe, la main droite émet et la main gauche capte), pendant 5 minutes, durant quelques jours, jusqu’à ce que nous sentions qu’il est suffisamment chargé. Si le miroir se décharge (les résultats deviennent moins probants), il suffit de le recharger de temps en temps. S’il s’agit d’un miroir acheté dans le commerce, il est utile de le purifier avant de le charger, en le passant sous l’eau courante. 

Le travail avec les miroirs

Une fois le miroir chargé, nous pouvons commencer à travailler. Concrètement, les miroirs favorisent l’apparition d’images, d’abord nuageuses puis plus précises. Mais il existe plusieurs types de travaux.

Ainsi, en analogie avec les planètes, les miroirs peuvent :
Nous aider à développer notre intuition (en rapport avec la Lune). Pour cela, il suffit de poser au miroir la question qui nous intéresse avant de nous endormir, de nous regarder dans le miroir, le lendemain, au réveil, et de laisser faire. La réponse nous arrivera. Mais pour bien rester dans les énergies lunaires, évitons surtout de rationaliser pour ne pas tomber dans celles de Mercure. Faisons confiance à nos ressentis plus qu’à notre intellect. Comme avec chaque planète, nous pouvons ajouter tout objet ou vêtement en analogie avec la Lune : couleur, pierre, végétal, jour, encens, etc. Mais ce n’est pas vraiment indispensable car, avec l’entraînement, la pensée seule devrait suffire.

Amplifier les énergies (en rapport avec Jupiter). Dans ce cas, le miroir agit comme une loupe. Il suffit de le placer où l’on souhaite qu’il fasse ce travail, souvent dans des zones où le taux vibratoire est trop bas. Et de le lui demander. Évidemment, nous amplifierons de préférence les énergies positives. Cela peut être le cas, par exemple, dans une chambre de couple, pour relancer les énergies conjugales après une longue maladie. Évidemment, au préalable, il faudra purifier le lieu.

Stabiliser les énergies (en rapport avec Saturne). Dans ce cas, le miroir calmera le lieu ou le maintiendra dans son état d’équilibre. Étant à la fois émetteur et récepteur, il peut capter les énergies dans son ellipse magnétique, les accélérer ou les ralentir. Comme on le fait pour les cristaux, il faudra alors expliquer au miroir ce qu’on lui demande et faire quelques passes magnétiques apaisantes ou stabilisantes. Et toujours tester par la suite ce qu’il en est.

Nous protéger ou éveiller l’amour (en rapport avec Vénus). Dans ce cas, il faut aussi le programmer, comme on programme un cristal : se concentrer sur le miroir et lui envoyer une demande mentale positive et précise. Mais surtout, ne risquant de nuire à personne. Nous pouvons ajouter une touche vénusienne comme une rose, pour mieux orienter le travail. Et bien sûr, toujours remercier.

Nous révéler à nous-mêmes (en rapport avec Pluton et Lilith) en nous regardant dans le miroir pendant 3 minutes. C’est d’ailleurs un des exercices ésotérique le plus difficile à exécuter mais aussi un des plus révélateurs.

Qui peut affronter le test du miroir n’aura plus aucune crainte. Car à force de nous regarder, nous dépassons quelque chose, comme si le reflet de notre corps disparaissait pour nous révéler ce qu’il y a « derrière » ou « à travers » : notre véritable moi, pas toujours idéal, mais que nous apprenons alors à apprivoiser et à aimer. Toutes les limites que nous ressentons face à nous finissent par se relativiser, s’adoucir puis se fondre dans un apaisement serein avec cette conviction : nous nous connaissons enfin. Nous nous acceptons.

Cet exercice, en apparence tellement anodin, nous demande, en réalité, une grande force mentale pour ne pas tomber dans le piège du jugement qui, lui, nous maintiendra dans le sentiment dépréciant de nous-même. C’est une des significations de Lilith, ce point astrologique qui nous enfonce dans nos pires noirceurs afin de les transmuter en Lumière dans l’énergie plutonienne. C’est une catharsis dont nous sortons différent, libéré. Le démon devient un Ange.

Nous ouvrir les portes de l’astral pour y pénétrer (en rapport avec Neptune et la Lune). Ce procédé nécessitant l’expérience du voyage astral, je n’en dirai pas plus ici. Je n’évoquerai pas non plus les miroirs destructeurs (en rapport avec Mars ou Pluton) qui peuvent agir comme des lasers et faire beaucoup de dégâts.

J’en resterai là et, bien entendu, je déconseille fortement d’essayer d’agir sur les autres à leur insu. Même si c’est dans un but qu’en toute bonne foi nous croyons, positif pour eux, ça reste quand même de la magie noire, avec le risque évident du choc en retour. Quant au rapport avec le Soleil, justement, il vaut mieux éviter d’exposer un miroir magique au Soleil car cela peut dénaturer son magnétisme. Par contre, la lumière de la Lune lui est très bénéfique. C’est le même principe que l’eau dans un plat d’argent.

Comme pour tout travail magique, n’oublions pas de remercier quand c’est terminé. La gratitude reste un principe de base de tout travail, ésotérique ou non.

A miroirs-astro

Le mode d’emploi

Passons maintenant au mode d’emploi et là, par précaution, j’en resterai au plan purement terrestre de l’expérimentation basique.

Première chose : la protection de la Bulle de Lumière, bleue, blanche ou dorée. Très simple mais efficace, cette condensation de Lumière autour de nous devrait être faite systématiquement pour tout travail en rapport avec l’astral, ce plan invisible où il se passe tant de choses.

Car le miroir est une porte sur l’astral qui ne demande qu’à s’ouvrir, ce qui n’est pas sans danger. Alors, saurons-nous en conscientiser tous les risques ? Pour cette raison, restons dans les travaux les plus classiques. Après notre question, laissons faire en glissant notre regard comme si nous voulions entrer dans le miroir. Mais sans forcer. La force magnétique de notre regard fera apparaître la vision qui dépendra de notre pureté et de la finesse de nos vibrations. Restons apaisés, l’esprit calme et ouvert. Évidemment, la patience est de mise, surtout au début.

Mais, petit à petit…
Plus nous l’utiliserons, plus le miroir se chargera. Ne le laissons pas au soleil qui gêne certains actes magiques. De plus, personne d’autre que nous ne touchera ce miroir chargé de nos énergies, même si d’autres personnes peuvent s’y mirer. Quand nous l’utilisons, penchons-le légèrement comme un livre. Il ne devra refléter que nous car tout autre reflet faussera les images qu’il nous révélera.

L’enseignement traditionnel parle d’apparitions nuageuses au départ, en rapport avec Neptune. Mais, à mon avis, chaque vision dépendra de notre état d’esprit. Comme avec le pendule, le mieux est peut-être de faire notre protocole personnel avant chaque séance. En général, des nuages clairs, blancs, violets, bleutés ou verts annoncent une réponse positive. Des nuages sombres, jaunes, oranges ou rouges foncés annoncent une réponse négative.

Les images sont plus significatives, à condition de savoir les interpréter et les situer dans le temps, ce qui demande plus de concentration et d’entraînement. Dans tous les cas, je rappelle que nos intentions doivent toujours êtres pures et désintéressées. Et, bien sûr, ne nuire à personne. C’est la règle saturnienne de la morale magique. Et l’inévitable choc en retour pour toute personne qui y déroge.

Et voilà !

Voilà donc un aperçu de nos possibilités de magiciens, en relation avec les énergies planétaires, si nous souhaitons les associer à nos expériences. Mais, évidemment, le résultat dépendra toujours de notre persévérance et de notre foi. Alors, sorcières et sorciers des temps modernes, à vos miroirs ! Et bonnes découvertes.

Source : agnes andersen Astrologue, écrivain, ésotéricienne

www.editionsbataille.fr

Lumière sur la terre

 

Enfants de la terre, la destinée de cette belle grande fraternité qui prendra forme est entre vos mains. Vous avez placé cette route de la nouvelle Jérusalem de lumière sur terre avec en vous cette foi en la venue du messie, il est présentement le chemin que vous demandez. En vous brille la semence du commencement de cette précieuse existence, dans la douceur de cet amour fraternel sur terre. Vous apporterez ce nouvelle espoir de vie future qui prendra forme avec en vous cette parcelle de dieu le messie en votre coeur. De la terre prendra forme en cette vie, existence nouvelle, coeur vibration nouvelle, émancipation de cette sphère de vie, dans l’actualisation de votre précieuse volonté d’union de vos forces afin d’apporter cette lumière sur la terre.

lumière sur la terre

Nous avons apporté appuis, depuis fort longtemps nous oeuvrons à cette venue de la lumière sur terre, de ce retour à la source première de la création de l’homme dieu sur terre. Mais vous avancez et vous cherchez à comprendre pourquoi cela tarde . Vous avez espoir en cette venue et transformation mais vous oscillez encore entre le devenir et l’être qui viendra. Vous êtes à même de constater chacun de vous les progrès qui ont été fait et vous soutenez encore la route de cette éveil planétaire mais vous tardez à abandonner votre forme pensée ancienne. De façon sereine vous devez accueillir en vous cette précieuse lumière du christ en vous et avec amour vous devez rayonner cette lumière christique. Être plus que la simple expression de votre être physique et devenir quantique dans votre poursuite de vie, de quête, en tout et partout quantique. Élever votre vibration, rayonner votre être et laisser parler le coeur afin de devenir cet être mystique, créateur de la présente mission de vie sur terre, expansion de l’être, expression de l’être, l’homme nouveau et avancer dans cette quête sacré de votre mission de vie d’homme nouveau. En vous brille le joyaux de la création, le sublime rayon de votre essence d’être unifiée à la source et à la terre mère, votre terre Gaïa qui vous berce depuis le commencement de votre monde. Et accepter cette transformation en profondeur sans oublier de laisser votre ancienne armure derrière, plus de combat, plus de violence . Amour et Amour, alors soyez votre bouclier de lumière et portez en vous cette lumière qui fera tomber les barrières et les épées seront des épées de lumière.

Dans la dualité de l’être se cache cette frontière à transcender, vous guérissez , vous laissez finir le chemin de l’ancien et prenez part au chemin nouveau de l’homme nouveau, destiné à placer cette nouvelle forme vie. En vous croyez mes frères, ne soyez pas dans la noirceur de l’âme mais devenez lumière de l’âme , lumière amour. En chacun de vous il y a lumière et semence du commencement, en chacun de vos frères vous devez voir cette lumière et semence du commencement et cela n’est point facile, en votre être vous avez traces de différentes épreuves et vous devez laisser partir cette dualité qui vient assombrir la route. Ignorer nous dirons les différentes manifestations de votre être, colère, amertume , afin de placer la joie de vivre et la radiance amour, peut importe les circonstances et événements de vos vies afin de transformer . Il faut laisser les manifestations ce faire, de la joie de votre être qui ressuscite à la vie, dans cette résurrection vous abandonnez l’ancien ne l’oubliez pas.

Vous êtes amour du créateur et vous êtres les messies sur terre, le sauveur de la grande manifestation de l’expansion, de l’ascension de votre terre. Naîtra avec vous cette belle réalisation de l’expansion, l’expression nouvelle de l’homme nouveau. Alors soyez et accueilliez ce que vous êtes et offrez à la terre votre manifestation de la lumière du créateur en vous mes frères.

Je vous accompagne et je vous guide dans ce chemin de réalisation de la nouvelle terre messianique et en vous je place mon amour et mon rayonnement. Enfants de la terre, bien aimés enfants de cette nouvelle Jérusalem de lumière sur terre.

Ayez foi, ayez confiance en vous et cela sera, cela prendra forme, alors soyez mes frères. Je vous aimes, que la paix soit avec vous, en tout temps, en tout lieu. Bénis soyez mes frères.

Apôtre jean dans les pas du christ, le messie en chacun de vous. Bénis soyez, bénis soyez.

Le 26 décembre 2010, message reçu par Ginette Desrosiers.

La symphonie des Ames dans la créativité

 

Nous sommes les créateurs, les responsables de notre existence. Tant que nous n’accepterons pas cette pleine conscience, que tout ce qui m’arrive en permanence ne vise pas à me faire fuir le monde ou le détester, nous resterons dans ce statut de victime. Pour en sortir, il faut au contraire diriger ma conscience vers le centre, de voir ce qui s’y trouve: quels sont ces espaces de non vérité qui se manifestent dans le corps physique par de l’inconfort, de l’énergie émotionnelle, ou un mal être existentiel.

C’est ce que je pointe en permanence. Nous avons cet outil qui est notre corps physique. 
Qu’est-ce que je fais de ce que je sens-là, dans cette matière corporelle.

On ne vient pas sur terre pour faire, mais pour être. Le faire est la manifestation de l’être.
L’être humain trop souvent veut fuir ses sensations, tout ce qui lui est inconfortable. La tentation est de trouver une solution hors de soi : loisirs, produits, nourriture, joujoux; tout ce qui vient anesthésier cette partie en souffrance. Il nous manque le courage de diriger la conscience vers ces espaces-là. Tout le monde a un corps physique sur cette terre, jusqu’à preuve du contraire. Cet outil fantastique, merveilleux, extrêmement élaboré et intelligent, pour réaliser sa nature véritable. 

C‘est donc extrêmement simple : tout ce que je sens en moi, qui est autre chose que paix, sérénité, joie, amour, relève d’un espace de non amour, sur lequel je dois impérativement poser ma conscience. Chercher à l’extérieur reste une fuite permanente en avant, qui entretient l’idée de séparation. Tout mon travail, consiste à pointer du doigt cette croyance, afin que la conscience aille se porter amoureusement dans tous ces espaces, qui sont des espaces de séparation. Vaincre la peur, la peur de la peur, les jugements sur soi, sur notre pseudo imperfection, et ainsi permettre l’acte d’amour ultime, qui est d’ouvrir son cœur afin de déverser sa substance dans tous ces espaces-là.

L’idée originelle que je suis le corps physique est tenace.
Continuer de croire que je suis né le jour de ma date de naissance, et donc qu’il y a une date potentielle de ma mort, fait que j’attire à moi, j’aspire dans mes cellules cette peur de mourir, de souffrir, d’être agressé, de ne pas être aimé, etc.  Accepter que ce que j’ai cru être vrai, ne l’est pas forcement, permet de me détacher et peut être de m’emplir de l’idée que je ne suis pas une sorte d’âme, d’esprit dans un corps, mais que je suis tout ce entoure ce corps, et que ce corps est en moi.

Cela suppose d’oeuvrer sur le champ émotionnel, avec toutes les stimulations que je subis des uns et des autres. Il y a une attraction magnétique du corps qui ramène tout à lui, et qui me pousse à croire que je suis la colère, la peur, la tristesse. S’il n’y avait pas cette force magnétique dans le corps, on n’y resterait pas.

Se sentir responsable de ce que l’on ressent en soi , ne plus en accuser les autres, permet d’entrer dans cette oeuvre alchimique intérieure.

Plus je résiste à la vérité, à cette évidence, plus je souffre. Donc il ne s’agit pas de se demander si oui ou non, cette humanité va réussir ou parvenir à goûter à sa nature véritable, mais bien de se demander pendant combien de temps elle va tenir à ne pas le faire.  Et nous voyons bien que cette résistance-là empêche la vie de circuler de manière fluide et harmonieuse.

Est-ce que je suis cette construction temporelle comme l’on dit mes parents, mes enseignants, mon employeur, le miroir… Ou suis-je autre chose que ça? Répondre à cette question nécessite une prise de hauteur, un détachement initial. La souffrance dont nous parlons en ce moment, n’est reconnaissable que depuis un espace qui ne souffre pas. Si la souffrance était notre état naturel nous ne serions pas en capacité de la décrire, de la commenter, de la pointer. Chacun d’entre nous possède intrinsèquement cet espace de pure vérité.

Vouloir parler aux êtres de «La vérité » ne sert à rien. Dire «vous êtes pure lumière, pur amour » n’a aucun intérêt. C’est en empruntant le chemin le plus court : amener leur conscience vers les espaces en eux qui sont faux. Et alors, leur proposer de vivre peut être une autre expérience. Puisqu’ils ont déjà tout tenté pour s’extirper de cette souffrance à l’extérieur, ils savent que rien n’a fonctionné hors de soi. Les seuls chemins qui mènent à l’unité, à la réalisation de cet état véritable, sont des chemins de désidentification du corps physique, de détachement de la matière pour ensuite mieux l’embrasser. Un chemin de responsabilité, d’autonomie et d’amour universel, amour bien ordonné commençant par soi-même.

Grégory

Le champ mental est tellement entrainé à absorber des pensées que l’on croit être siennes, mais au fur et à mesure, chacun peut entrer en contact avec sa nature véritable. On me dit au bout d’une heure de méditation : je ne voulais pas en sortir… mais pourquoi en es-tu sorti et pour aller où d’abord? C’est ça qui est drôle, n’est-ce pas ? Alors oui, atteindre ce point de bascule, où demeurent en nous suffisamment de calme, de paix, de sérénité, afin de devenir l’observateur, puis l’observateur de celui qui observe et ainsi de suite jusqu’à remonter à l’origine; oui, atteindre ce point demande un petit peu de pratique, d’exercer comme un muscle, le muscle du retour à la paix. Cet état n’est pas une action, mais notre état naturel de fluidité, de vacuité. Un état qui nous accompagne dans la vie, un état qui demeure, quelles que soient nos activité, et non uniquement dans un court moment de pratique méditative. C’est là un clé essentielle.

Le pouvoir de création ne change pas, goûter désormais à des créations qui émanent d’un coeur uni.
La seule différence est désormais de ressentir avec une joie pure, cet état intérieur qui se déverse comme une cascade cristalline sur le paysage environnant.

Extrait de l’article de Grégory Mutombo au sujet de Son livre, « La symphonie des âmes » aux éditions Guy Trédaniel

LES CONTACTS AVEC LES ETRES DE LA TERRE

 

Pourquoi des êtres cosmiques éprouvent-ils le besoin de visiter la Terre et d’entrer en contact direct et physique avec quelques habitants de cette planète ? 

Plusieurs raisons à cela : 

- Aide à l’évolution de la planète Terre : 

Nous avons déjà développé ce cas, lequel correspond à l’action principale des Instructeurs Cosmiques. C’est un élan qui est proposé. Ils apportent un idéal, ils aident à une ouverture de conscience, ils apportent aussi une technologie. Ils se font voir de temps en temps afin de sensibiliser tout doucement l’opinion publique sur les réalités cosmiques. Les hommes de la Terre doivent maintenant comprendre et surtout admettre qu’ils ne sont pas seuls dans l’Univers. Ils ne doivent pas seulement l’admettre intellectuellement, mais s’en rendre compte par eux-mêmes. Leur conscience doit pouvoir s’ouvrir à ces possibilités de vies différentes, venant de divers points du cosmos, avec des technologies qui défient l’espace et le temps. Ainsi la civilisation terrestre pourra être aidée dans son évolution spirituelle, par les messages donnés, et dans sa science par les remises en questions que pose la présence de technologies impossibles à réaliser actuellement. Cet ensemble doit pouvoir permettre aussi une reconsidération de certaines théories fondamentales de la science, notamment l’électromagnétisme, l’électricité, la gravitation, mais aussi la réalité des plans de fréquences subtils, et les possibilités de vie différentes, etc. 

Ces êtres se montrent parfois à des terriens afin qu’ils puissent réaliser que les apparitions dans le ciel ne sont pas des hologrammes, ou des abstractions, ou des inventions du psychisme, et ensuite pour que ces terriens puissent observer différentes anatomies d’autres planètes, et les faire réfléchir sur les variantes de la vie extra planétaire. Ils contactent certains individus incarnés qui correspondent à certains critères de sélection afin de donner en direct, hors possibilités d’interférences ou de mauvaises interprétations, des enseignements pour aider notre civilisation à régler des problèmes fondamentaux. Nous en avons déjà parlé. 

etre dela terre

Mais il y a d’autres raisons qui s’imbriquent avec ce qui vient d’être dit. Les voici. 

- Aide aux êtres incarnés de même origine : 

Les êtres éveillés au cosmos, qui travaillent au sein de la Confédération, et qui sont en incarnation ont parfois besoin, à un certain moment, de recevoir un impact psychique du cosmos, une accélération, pour les aider dans leur travail. Un certain nombre d’êtres venant de diverses sphères du cosmos sont incarnés sur Terre, pour des raisons d’évolution ou d’aide au développement de cette planète. Ces êtres ont besoin de temps en temps d’un regain d’énergie psychique au niveau de leur conscience incarnée pour rester équilibrés. Lorsque vous  regardez  des photos de votre lieu de naissance, ou du lieu où vous avez passé votre enfance, vous vous retrempez dans une énergie correspondant à un point d’équilibre pour vous. C’est un peu la même chose pour ces êtres en incarnation hors de leur lieu d’origine. 

Des êtres viennent physiquement auprès de la Terre pour travailler psychiquement à l’épanouissement de leurs frères de la même sphère, en leur apportant une vibration de leur sphère d’origine. Dans ce cas, seuls les êtres qui correspondent à la vibration de leur sphère d’origine sont concernés. Les autres ne ressentent rien, même psychiquement, car la vibration apportée ne leur correspond pas. Pour ceux qui sont concernés, il peut y avoir contact du 1er, 2e, ou 3e type. Il faut tout de même remarquer que tous ceux qui sont incarnés sur Terre et qui viennent d’autres sphères ne peuvent recevoir des visites physiques. 

Il existe bien sûr des sphères qui n’ont pas acquis les possibilités d’un tel voyage. Le regain d’énergie se fait alors purement psychiquement dans le canal des êtres incarnés. Cette aide psychique se fait d’ailleurs aussi pour les autres, mais l’influence est tout de même plus faible. Lorsque cela est possible, autant faire le maximum. 

- Aide aux êtres incarnés d’origines différentes : 

Des êtres qui évoluent dans des cycles d’incarnation, qui ne font pas partie de la Confédération, mais qui dans leur cheminement deviennent sensibles aux vibrations du cosmos, ont parfois besoin eux aussi de recevoir un impact psychique du cosmos, une accélération, pour les aider dans leur évolution. C’est le cas général. 

- Aide pour atteindre les buts futurs : 

Des êtres viennent pour influencer les humains en évolution sur la Terre à se diriger vers les directions souhaitées par la Terre. Ils aident les hommes à se rapprocher des buts de la Terre elle-même. Par exemple : 

- La Terre a pour but, entre autres, d’amener ses locataires humains vers la Paix, l’Harmonie, l’Amour. Des êtres qui ont atteint ce but viennent pour aider les humains terriens à l’atteindre. 

- Les êtres humains devront dans un lointain avenir quitter la Terre, pour leur évolution, mais aussi parce que la Terre doit s’offrir à d’autres consciences. Des êtres qui ont eu déjà cette expérience, et qui ont atteint le niveau technologique requis, viennent dès maintenant pour influencer l’homme dans ce sens.

Extrait de  » LES CHEMINS DE LA CONNAISSANCE » de Serge-Reiver Nazare Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/ 

12345...42

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...