ETRES SPIRITUELS DES PLEIADES

 

Ils me disent :

« Il y a de cela des milliers d’années, il y avait une connexion entre les terriens et les êtres galactiques qui avaient pour mission de les aider, notamment lors des grands cataclysmes. Ils venaient essayer de rétablir la vie sociale et économique sur ce monde. Ils venaient leur apprendre les arts, la construction, la culture, l’art de la sculpture, et surtout ils venaient leur apprendre qui ils étaient. Ils les ont aidés à construire d’immenses temples, que ce soit au Mexique, en Egypte, en Chine ou même dans la civilisation sumérienne.

Ces êtres ont ouvert des portes un peu partout sur la planète. Ces portes étaient cachées dans ces monuments.

les portes de la terre

Souvent, les grands monuments comme les pyramides ont non seulement été des lieux d’initiation, mais des portes conduisant sur d’autres mondes de notre Univers. Le passage se faisait très facilement dans les deux sens, que ce soit de la Terre vers les étoiles ou des étoiles vers la Terre.

Il y a eu plusieurs grands civilisateurs, des êtres venant d’Orion, de Sirius, des Pléiades et de Vénus. Vénus a envoyé beaucoup de civilisateurs non seulement en Amérique du Sud mais également en Egypte. Ces civilisateurs ont aidé aussi les Sumériens, et même le peuple de Chine, qui à ce moment-là ne se nommait pas ainsi.

Le lien a été volontairement coupé parce qu’il fallait que les êtres humains qui avaient reçu l’aide nécessaire puisse se débrouiller tout seuls et continuer à vivre leurs expériences.

Je vais décrire le prêtre qui est auprès de moi. Il a le teint légèrement cuivré, il porte un vêtement blanc qui ressemble à une tunique allant jusqu’aux genoux. Il porte des sandales blanches avec des cordelettes entrecroisées qui montent jusqu’aux genoux. Il tient dans une main une croix ansée qui n’est pas tout à fait comme celle des Egyptiens. Sur la tête, il porte une coiffe où il y a ce qui ressemble à des plumes. Il me dit :

« La coiffe d’origine était un réceptacle énergies venant de toutes les sphères de notre système solaire, du Soleil et même des énergies se trouvant dans l’atmosphère de la Terre Mère.

A l’origine, nous étions des peuples qui avions un immense respect de la vie. Nous étions des peuples qui vivions dans la paix avec une grande conscience de nos frères galactiques. Nous avions des échanges permanents, tout du moins dans les premiers temps.

Lorsque les êtres galactiques sont partis, parce qu’il fallait qu’il en soit ainsi pour permettre à l’humanité qui renaissait de ses cendres de progresser, de comprendre, et surtout de ne plus faire des erreurs, les descendants de ces peuples ont cependant fait des erreurs. Ils ont idolâtré le prêtre que j’étais, les dirigeants et surtout les êtres venant d’autres sphères, et ils ont totalement inversé le processus.

Ils ont détourné tout ce que nous avions mis en place pour capter les énergies et fait des offrandes en enlevant la vie. »

Je suis un peu en difficulté car je vois certaines images et en même temps je vis les énergies de ces moments-là.

« Au lieu de se relier à la Lumière, ils ont fait l’inverse, et sans en avoir conscience ils se sont reliés aux forces obscures. Tous les sacrifices qu’ils ont faits en hommage à leurs dieux ont été faits en hommage à la lumière sombre.

terre

Lorsque nous, prêtres de ces civilisations, sommes partis de ce monde, avons vu ce qu’ils faisaient et de quelle façon nos enseignements étaient détournés dans tous les pays où ces portes avaient été ouvertes, nous les avons fermées afin que la lumière sombre ne puisse pas agir. Elles ont été fermées en Egypte, elles ont été fermées dans la civilisation sumérienne, en Chine, elles ont été fermées en Amérique du Sud. Elles ont été fermées de partout.

Si je viens vous en parler, c’est pour vous dire que toutes ces portes vont être ré ouvertes. Même si certains temples ont été détruits, soit par la végétation soit par l’ignorance et la bêtise de certains humains, les portes, elles, n’ont pas été détruites, parce qu’elles ne se trouvent pas à l’extérieur, elles se trouvent à l’intérieur, sous Terre, à une grande profondeur, que ce soit sous la pyramide d’Egypte, sous le grand temple du Soleil du Mexique, sous beaucoup de temples ou de ruines de temples qui n’existent plus.

Les hommes de demain, de tout à l’heure, trouveront ces portes car nous les leur dévoileront. Moi qui ai vécu chez les Mayas et bien avant la civilisation Maya ainsi que d’autres êtres allons revenir, d’une certaine manière, pour vous aider, parce que vous en aurez besoin. Vous en êtes à ce cycle absolument extraordinaire où l’homme va changer dans la vibration, va changer dans la matière, va changer dans la conscience. L’ouverture de ces portes vous aidera au moment voulu. »

Je le vois toujours devant nous. Il tient une sorte de bâton lumineux. Il semble être en or, et au sommet, au milieu de la croix ansée, il y a comme un diamant ou un cristal. Je ne sais pas comment il tient, car je ne vois pas de liaison entre le cercle et ce qu’il y a au milieu. Il me dit :

« Il tient simplement grâce à une énergie spécifique, une énergie particulière dont vous n’avez ni connaissance ni conscience. C’est la même énergie qui a permis de construire les pyramides, les temples, et qui a en quelque sorte enlevé le poids de toutes les pierres. »

Il me dit aussi :

« Je suis venu me manifester à vous ce soir bien qu’il n’y ait jamais d’êtres de mon peuple qui aient communiqué avec ce canal. Je voudrais lui dire qu’elle a également vécu dans nos peuples très, très longtemps avant ceux qu’elle nomme les Mayas, bien avant les Olmèques.

Si je suis venu vous voir, c’est pour vous dire : soyez courageux et patients ! Le plus gros du chemin a été parcouru, et même si vous avez encore des moments de lassitude, de grandes fatigues, des moments d’émotions un peu involutives, parfois même des envies de renoncement, cela fait partie de la transformation.

Une renaissance est toujours douloureuse. Une renaissance telle que celle que vous vivez en cette période extraordinaire est la plus belle renaissance qu’une âme puisse espérer dans la matière. Vous êtes bénis d’avoir pu venir sur ce monde en cette période de grande transition. Jusqu’à ce jour, aucune âme incarnée dans la matière n’a eu la chance que vous avez de vivre ce grand cycle, ce changement considérable Ce changement est considérable dans les énergies de transformation, dans la Lumière qui éclaire votre matière et dans l’Amour immense que vous recevrez de l’Univers que vous pourrez ressentir vibrer et vivre de plus en plus intensément au plus profond de vous-même.

La fusion se fera entre l’Amour Universel et l’Amour du Divin en vous. Cette fusion sera la plus grande joie qu’une âme incarnée dans la matière puisse ressentir. Nulle joie ne sera égale à celle-ci. Cette fusion sera de courte durée, car dans la matière vous ne pourriez résister, mais même si elle ne devait durer qu’une seconde, toute votre matière en sera sublimée et elle ne sera plus du tout, dans la vibration et dans l’Amour, ce qu’elle est aujourd’hui.

Beaucoup d’êtres qui sont venus expérimenter la vie sur ce monde depuis des centaines de milliers d’années vont se manifester. Ils viendront ponctuellement en tant que guides faire de petits séjours en se créant un véhicule terrestre en fonction de leurs besoins. Ils viendront en cette fin de cycle qui sera aussi très importante pour leur âme. Même s’ils sont cent fois plus évolués que vous, quoique cela ne veuille absolument rien dire pour nous, ils auront, comme moi d’ailleurs, l’immense joie de prendre corps pendant quelques temps sur ce monde en cette fin de cycle.

Vous comprenez que vous avez commencé la transition, mais vous ne comprenez pas encore tout ce qui vous arrive. Vous n’arrivez pas à expliquer et à gérer ce qui vous arrive. C’est pour cela que je vous demande de vous laisser couler dans le courant de la vie en sachant que tous les Etres de Lumière qui vous ont guidé jusqu’à ce jour et vos guides sont près de vous.

Toutes les Hiérarchies sont très attentives à ce changement de cycle pour la planète Terre, pour tout votre système solaire et bien sûr pour tout l’Univers. En ce qui concerne le reste de l’Univers, c’est un autre problème qui ne vous concerne pas.

Maintenant je vous salue. Pour l’instant je retourne sur une planète de Lumière. J’ai simplement fait une projection de ce que je suis car j’avais envie de vous parler un peu, de vous expliquer ce qu’il adviendra de ce monde et surtout de vous dire : courage et confiance ! Vous désirez tous grandir, alors il faut que vous ayez toujours beaucoup de force, de courage, de confiance et d’Amour. Ce sont les ingrédients de votre grandissement.

Que mon Amour vous accompagne où que vous soyez, où que vous alliez ! »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Les FILLES de la MERE PRIMORDIALE du COLLECTIF FEMININ ISIS

 

Mon cœur de mère se réjouit de cette occasion de déposer dans votre cœur l’énergie que je porte. Mon histoire est simple et grande à la fois. J’ai su faire confiance à la force qui m’habite, repoussant avec détermination la nuit noire de mon être. Chacun y sera confronté un jour. Lorsque tout un groupe la traverse en même temps, la situation reste délicate.

En tant que Marie, je fus bénie de porter un grand Etre de lumière dans mes entrailles ; son passage dans mon ventre a laissé une empreinte qui m’a marquée et qui a dessiné mon futur. Ainsi, lors de mon ascension j’ai eu accès aux possibilités de cette Terre et j’ai fait don de mes forces adombrées des énergies célestes. Ma volonté a choisi alors les impacts des offrandes à la terre. A ce moment-là, mon Fils et Maître ayant déjà transporté sa vie sur la Gaule, j’ai accompagné ce mouvement de manière qu’il porte le sceau du masculin et du féminin réalisés.

francesca blogs

Ce pays, la France – tel est son nom aujourd’hui – se trouve confronté à son nœud viscéral le plus puissant, la passation du pouvoir intérieur à l’énergie Féminine. L’énergie masculine doit se dépouiller de son désir d’étouffer le mouvement en cours, en reprenant confiance en elle. Certes, la féminité enlève ses voiles, mais l’énergie masculine cherche son expression.

La matrice du silence et du retrait fut le refuge de l’expression féminine, qui était en état de survie permanente, à la merci du bon vouloir masculin. La noirceur de l’être s’est autant manifestée ici qu’ailleurs. L’aspect le plus grossier de la noirceur égotique est très marqué par le sol français et l’esprit de ce groupe en arrive aux manifestations subtiles de cet état. Les frontières sont plus élastiques, donc moins tangibles. L’esprit français examine les marécages enfouis de la personnalité. Mes dons en tant que Marie réalisée agissent et accompagnent la libération de ce peuple qui parle fort et se manifeste lorsqu’on lui tire un peu trop fort l’oreille. 

Depuis mon arrivée au poste d’ISIS, j’ai focalisé les énergies discordantes planétaires sur ce pays. Les faits et gestes de ce peuple et de ses dirigeants sont sous l’œil de cette humanité souffrante, indécise et négligente. Il est de la responsabilité de chacun de se positionner fermement en soi pour guider l’esprit collectif vers son but de réalisation. Or, vous n’avez pas encore émis le but collectif, de visions, et cela oblige tous les maitres ascensionné sou pas à pourvoir à cette lacune dangereuse, car elle ouvre la porte à tous les abus de ceux et celles qui n’ont aucun scrupule. La responsabilité est un engagement constant ; en outre, elle ne laisse personne affaiblir le but dessiné. Cette humanité souffre de ne pas s’entendre que sur un but commun.

Ce que vous n’avez pas construit volontairement dans la facilité, vous êtes forcés de le faire très certainement dans la douleur. Bien des larmes auraient pu être évitées si vous aviez répondu aux invitations des grands frères et sœurs de lumière. Il est dommage de traverser cette période de transformation avec moins d’aisance. La fin d’un cycle ayant lieu, un nouveau cycle vous sera proposé. Un nouveau cycle vous visitera bientôt. Cette énergie, cette identité, vous examinera tous indépendamment et cela engagera une aventure qui se déroulera dans le nouveau cycle.

Tous nos efforts d’alignement effectués vous seront hautement profitables et allègeront la vie de cette terre tant aimée ; l’esprit de groupe sera conduit vers une responsabilité accrue et la nécessité d’unir vos pensées et vos actions au quotidien. Vos négligences passées poussent la Terre à se nettoyer.

En ce qui me concerne, et dans le cadre de ma nouvelle responsabilité, j’ai ordonné :

-          Aux initiateurs d’entreprendre l’annulation des illusions et des attitudes erronées ;

-          Aux familles intraterrestres de reprendre en charge les richesses de cette terre, comme le pétrole. Il s’agit ici de dévier certaines de ces richesses pour arrêter l’avidité financière de votre gouvernement obscur.

-          A toutes les familles de lumière ayant signé la Charte des confédérés, de vous instruire le plus possible pour repousser l’ignorance, mère de comportements infantiles, et de vous envoyer des défis pour obliger votre pensée à se positionner correctement.

-          A vos esprits de me rencontrer pendant votre sommeil afin de connaître directement votre positionnement par rapport au mouvement qui se dessine sous le nouveau cycle.

-          Au gouvernement obscure de cette terre de me prêter allégeance et d’accepter mon autorité.

-          A tous et toutes de reconnaître la loi de vie. Mon fils bien-aimé a fait de même de son côté. ainsi, nul ne pourra dire qu’il ignorait ce qui se passe. Il m’a fallu un peu de temps pour vous rencontrer tous, mais je vais maintenant entrer en action profonde. Par ailleurs, les gardiens des mondes sont déjà invités à agir sur vous et sur la Terre.

Votre extrême négligence nous oblige à contrebalancer le poids de ces énergies non polarisées. Vous avez créé un vide dit quantique et, par conséquent, de la convoitise. Aujourd’hui, vous récoltez le fruit de vos attitudes passées. Malgré tout l’amour que je vous porte, je ne peux écarter ce retour d’énergies, car vous seuls en êtes les créateurs. En tant que Mère, je vous soutiendrai certes, mais d’une main ferme jusqu’à votre arrivée sur les rivages embaumés et fleuris d’une conscience assise dans une vision sûre suivie d’actions adéquates et dans un but commun à développer ensemble et non l’un contre l’autre. Ainsi, vous comprendrez que développer un but personnel n’empêche pas de servir le but commun d’un groupe d’esprits ayant une responsabilité envers la vie.

Un jour pas trop lointain, nous présenterons la Charte universelle de la Confédération galactique à votre humanité. Pour cela, la famille universelle vient se faire connaître de nouveau et un temps d’instruction se profile de façon à rééduquer votre pensée. Mon entrée en fonction au poste d’ISIS correspond à un réalignement puissant de votre vie, et mon attitude s’aligne sur cette nécessité vitale.

Image de prévisualisation YouTube

https://youtu.be/2oezjz8ACSY

Mes caresses ressemblent plus à des invitations sans faille. Mon énergie se fera « coupe » pour vous recevoir si vous vous alignez sur le mouvement universel qui vous visite. Autrement, elle sera « épée » afin de couper vos liens de dépendance si vous restez installés confortablement dans un état nébuleux et illusoire. Ainsi, la force d’ISIS remplace la douce force déterminée de Marie, mère Jésus. J’accueille moi-même les forces des mères créatrices responsables de l’esprit de groupe d’une planète et d’un système solaire. 

Dans la radiance de mon être se déployant avec force et volonté dans tous les esprits en vie. 

——————-

PS : Pour info… En résumé, le NESARA est un programme envoyé par tous les grands Maîtres de lumière sous l’impulsion première du maître Saint-Germain, qui a reçu le rouleau des lois universelles et son programme d’action lors de sa consécration. Ainsi, depuis ce jour-là, il œuvre pour ce début d’avènement préfigurant des autres étapes. Ne brûlons pas celle-ci, car je vous le dis, son déroulement assurera une assise stable aux autres chartes de vie sur Urantia.  

Le NESARA est la première étape du plan qui vous concerne. Afin de ne pas gonfler l’état égotique des Etats-Unis, d’autres étapes se développeront dans d’autres pays, de manière à équilibrer la balance cosmique.  

Cette première étape du plan de sauvetage de l’esprit incarné et de es conditions de vie se déroulera doucement, non pas uniquement sur le sol des Etats-Unis mais sur l’ensemble de la planète. En réalité, pendant que ce pays construit et signe cette charte, nous regroupons des esprits en divers endroits pour commencer cette œuvre alchimique. Ainsi, la pression extérieure obligera les Etats-Unis à donner pleinement vie au NESARA. Il n’y a plus de temps à perdre. Le temps est à l’action, au nettoyage et au rééquilibrage des énergies. Le NESARA est l’histoire et l’affaire de tous, réunis en une même vision. 

 Message des Mères créatrices dans les Ecrits de KRYEON :

AU DELA DU VOILE DES ILLUSIONS ET DE LA CONFUSION 

 

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

La France propose la Liberté (Kryeon)

gifs étoilesLa France porte ces trois mots : Liberté, Egalité et Fraternité. Si nous écoutions le message holographique envoyé dans l’éther d’Urantia, nous entendrions le sol français proposer la Liberté. Intéressant… mais pas encore en vigueur. Actuellement, pour être livre en France, il faut entrer dans un moule restrictif. La liberté n’a pas donné sa fleur d’expression. On assiste plutôt au piétinement de ce germe. Nécessairement, les Français sauront travailler d’eux-mêmes à l’implantation de cette liberté, non seulement pour eux, mais aussi pour tous les frères et sœurs incarnés sur terre. Voilà pourquoi le peuple français œuvre à la profonde transformation du regard-sentiment-pensée planétaire. 

Quant à l’égalité, bien qu’une percée dans ce sens ait été effectuée au siècle dernier, ce germe semble se faner en cette période où la liberté va de pair avec l’état du porte-monnaie, « porte-chagrin », et où l’esprit français sent un rétrécissement de son territoire. La force égalitaire refuse un nivellement d’expression, dénonce un retour de la chasse aux sorcières et du pouvoir de l’Inquisition. Le peuple français n’est-il pas invité à dénoncer ceux et celles qui sortent du moule de pensée ? Lire plus que de coutume ressemble de nouveau à un péché mortel, tout comme aimer les parfums d’élévation, tels les encens et les huiles essentielles. Si l’esprit français n’y fait pas attention, fleurira bientôt une cellule qui terrorisera les bonnes valeurs. 

La fraternité : ce mot résonne pour l’instant comme tous les faux-semblants. Aussi ce pays vivra-t-il des moments de catastrophe intérieure pour revisiter sa devise et l’amener à la floraison. 

Sachez que la fin de l’année 2006 a permis de reprendre en main les portails d’énergie. Comme nous vivons, nous, Esprits de lumière, des moments difficiles du fait de la pollution électromagnétique et des agissements secrets  du gouvernement obscur, nous avons colmaté au début de cette année les derniers portails en service et en avons créé de nouveaux. 

Chers enfants, alors que l’on vous endort avec des amusements et des faits de guerre organisés pour détourner votre attention, le jeu de ceux qui souhaitent s’approprier Urantia pour la dévitaliser et la priver de son couronnement se situe bien dans une sorte de guerre des étoiles. 

Au fur et à mesure de la découverte des emplacements des portails énergétiques, des bases où sont entreposés des navires spatiaux, celles-ci sont placées sous le sceau du secret et vous êtes privés de ce progrès d’expansion. Quant à nous, nous déployons nos forces galactiques afin de colmater les portails et d’empêcher votre gouvernement occulte de pénétrer dans la quatrième dimension avant vous. Pas question que ce terrain soit miné par de mauvaises intentions. Aussi, créons-nous de nouveau couloirs sidéraux avec des portes d’accès, et à chacune de ces portes nous plaçons des vaisseaux de surveillance. Par ailleurs, nous avons obtenu la protection des forces alliées intersidérales, lesquelles seront en poste au début d’année. Leur présence assure un surcroît d’alignement chez tous les Urantiens, car ces êtres véhiculent les ondes de la fraternité interstellaire. 

Nous comptons maintenant huit nouveaux portails au-dessus de l’Europe. Ainsi, le 10 novembre 2006 à quinze heures, heure de France, a eu lieu leur activation. Comme il y a toujours une contrepartie physiologique, les sentiments d’amour, d’amitié et de fraternité sont exacerbés à ce moment-là. Par conséquent, les Français, les Européens trouvent difficile les énergies. Ils ne savent plus à qui demander de l’aide et comprennent finalement qu’il n’y a plus rien à attendre socialement des groupes en place et que le mensonge va bon train. Ces êtres se tournent vers leurs proches pour tenter d’instaurer un début de réseau fraternel et d’entraide. L’énergie des pensées européennes se désolidarisent des gouvernements ; ainsi, le terrain européen se prépare à une grande transformation. 

Une préparation intérieure à la venue de l’esprit en vigueur dans la quatrième dimension. Soyez à l’écoute des petites informations réussissant à crever vos écrans de télévision. C’est grâce à celles-ci que vous pourrez suivre la véritable évolution en cours dans les profondes couches du tissu mental. Ainsi, des secrets perceront du monde scientifique. 

Tant bien que mal, les politiciens essaieront de vous faire croire que tout va bien. Les groupes religieux chercheront à resserrer les mailles de leur filet pour vous retenir sur les vieux rails. Ces tentatives susciteront de nouvelles douleurs chez le peuple et le pousseront davantage à tourner son regard ailleurs. 

Vous êtes au cœur d’une année difficile, mes enfants. Tous les faux-semblants seront amplifiés afin de s’effriter et de disparaître. L’intérieur se reflète à l’extérieur, et l’extérieur vous sollicite sur une nouvelle échelle de valeurs. En cette année, l’esprit s’ouvre vite et amplifie les décalages de compréhension entre vous. Voilà que vous toucherez encore plus le fossé vous séparant les uns des autres. Jusqu’ici, les différentes tendances au sein de cette humanité trouvaient encore le moyen de communiquer ; cette fois, le fossé devient gouffre. Mes enfants, vous aurez l’impression de ne plus pouvoir vous parler et d’habiter des mondes vraiment éloignés les uns des autres. La critique ira donc bon train entre vous, et l’échange fraternel paraîtra impossible ; illusion, illusion, je vous le dis ! 

Propos de SORIA dans les Messages de Kryeon canalisé par Lee Carroll – Fraternité de lumière. Issu de la Page 163 du livre Le Retour de la Lumière 2007 – L’Année du discernement. 

Les Mères créatrices en France Kryeon

        CONCLUSION par les mères créatrices animant le collectif féminin ISIS, celui des filles de la Mère primordiale. 

Gif feesQuel honneur de venir vous visiter en cette période intense ! Mon cœur de mère se réjouit de cette occasion de déposer dans votre cœur l’énergie que je porte. Mons histoire est simple et grande à la fois. J’ai su faire confiance à la force qui m’habite, repoussant avec détermination la nuit noire de mon être. Chacun y sera confronté un jour. Lorsque tout un groupe la traverse en même temps, la situation reste délicate. 

En tan que Marie, je fus bénie de porter un grand Etre de lumière dans mes entrailles. Son passage dans mon ventre a laissé une empreinte qui m’a marquée et qui a dessiné mon futur. Ainsi, lors de mon ascension, j’ai eu accès aux possibilités de cette terre et j’ai fait don de mes forces adombrées des énergies célestes. Ma volonté a choisi alors les impacts des offrandes de la Terre. A ce moment-là, mon Fils et Maître ayant déjà transporté sa vie sur la Gaule, j’ai accompagné ce mouvement de manière qu’il porte le sceau du masculine et du féminin réalisés. 

Ce pays, la France – tel est son nom aujourd’hui – se trouve confronté à son nœud viscéral le plus puissant, la passation du pouvoir intérieur à l’énergie féminine. L’énergie masculine doit se dépouiller de son désir d’étouffer le mouvement en cours, en reprenant confiance en elle. Certes, la féminité enlève ses voiles, mais l’énergie masculine cherche son expression. 

La matrice du silence et du retrait fut le refuge de l’expression féminine, qui était en état de survie permanente, à la merci du bon vouloir masculin. La noirceur de l’être s’est autant manifestée ici qu’ailleurs. L’aspect le plus grossier de la noirceur égotique est très marqué sur le sol français et l’esprit de ce groupe en arrive aux manifestations subtiles de cet état. Les frontières sont plus élastiques, donc moins tangibles. L’esprit français examine les marécages enfuis de la personnalité. Mes dons en tant que Marie réalisée agissent et accompagnent la libération de ce peuple qui parle fort et se manifeste lorsqu’on lui tire un peu trop fort l’oreille. 

Depuis mon arrivée au poste d’ISIS, j’ai focalisé les énergies discordantes planétaires sur ce pays. Les faits et gestes de ce peuple et de ses dirigeants sont sous l’œil de cette humanité souffrante, indécise et négligente. Il est de la responsabilité de chacun de se positionner fermement en soi pour guider l’esprit collectif vers son but de réalisation. Or, vous n’avez pas encore émis de but collectif, de visions, et cela oblige tous les maître ascensionnés ou pas à pourvoir à cette lacune dangereuse, car elle ouvre la porte à tous les abus de ceux et celles qui n’ont aucun scrupule. La responsabilité est un engagement constant ; en outre, elle ne laisse personne affaiblir le but dessiné. Cette humanité souffre de ne pas s’entendre sur un but commun. 

Ce que vous n’avez pas construit volontairement dans la facilité, vous êtes forcés de le faire très certainement dans la douleur. Bien des larmes auraient pu être évitées si vous aviez répondu aux invitations des grands frères et sœurs de lumière. Il est dommage de traverser cette période de transformation avec moins d’aisance. La fin d’un cycle ayant lieu en 2012, un nouveau cycle vous sera proposé en 2013. Un nouveau cycle vous visitera bientôt. Cette énergie, cette identité, vous examinera tous indépendamment et cela engagera une aventure qui se déroulera dans le nouveau cycle. 

Tous vos efforts d’alignement effectués avant 2013 vous seront hautement profitables et allègeront la vie de cette terre tant aimée. L‘esprit de groupe sera conduit vers une responsabilité accrue et la nécessité d’unir vos pensées et vos actions au quotidien. Vos négligences passées poussent la Terre à se nettoyer. 

En ce qui me concerne, et dans le cadre de ma nouvelle responsabilité, j’ai ordonné : 

-       Aux initiateurs d’entreprendre l’annulation des illusions et des attitudes erronées. -       Aux familles intraterrestres de prendre en charge les richesses de cette terre, comme le pétrole. Il s’agit ici de dévier certaines de ces richesses pour arrêter l’avidité financière et votre gouvernement obscur. 

-       A toutes les familles de lumière ayant signé la Charte des confédérés, de vous instruire le plus possible pour repousser l’ignorance, mère de comportements infantiles, et de vous envoyer des défit pour obliger votre pensée à se positionner correctement. -       A vos esprits de me rencontrer pendant votre sommeil afin de connaître directement votre positionnement par rapport au mouvement qui se dessine sous le nouveau cycle. 

-       Au gouvernement obscure de cette terre de me prêter allégeance et d’accepter mon autorité. -       A tous et toutes de reconnaître la loi de vie. Mon fils bien-aimé a fait de même de son côté. Ainsi, nul ne pourra dire qu’il ignorait ce qui se passe. Il m’a fallu un peu de temps pour vous rencontrer tous, mais je vais maintenant entrer en action profonde. Par ailleurs, les gardiens des mondes sont déjà invités à agir sur vous et sur la Terre. 

Votre extrême négligence nous oblige à contrebalancer le poids de ces énergies non polarisée. Vous avez créé un vide dit quantique et, par conséquent, de la convoitise. Aujourd’hui, vous récoltez le fruit de vos attitudes passées. Malgré tout l’amour que je vous porte, je ne peux écarter ce retour d’énergies, car vous seuls en êtes les créateurs. En tant que Mère, je vous soutiendrai certes, mais d’une main ferme jusqu’à votre arrivée sur les rivages embaumés et fleuris d’une conscience assise dans une vision sûre suivie d’actions adéquates et dans un but commune à développer ensemble et non l’un contre l’autre. Ainsi, vous comprendrez que développer un but personnel n’empêche pas de servir le but commun d’un groupe d’esprits ayant une responsabilité envers la vie. 

Un jour pas trop lointain, nous présenterons la Charte universelle de la Confédération galactique à votre humanité. Pour cela, la famille universelle vient se faire connaître de nouveau et un temps d’instruction se profile de façon à rééduquer votre pensée. Mon entrée en fonction au poste d’ISIS correspond à un réalignement puissant de votre vie, et mon attitude s’aligne sur cette nécessité vitale. 

Mes caresses ressemblent plus à des invitations sans faille. Alors, jusqu’à la fin de 2012, mon énergie se fera « coupe » pour vous recevoir si vous vous alignez sur le mouvement universel qui vous visite. Autrement, elle sera « épée » afin de couper vos liens de dépendance si vous restez installés confortablement dans un état nébuleux et illusoire. Ainsi, la force d’ISIS remplace la douce force déterminée de Marie, mère Jésus. J’accueille moi-même les forces des mères créatrices responsables de l’esprit de groupe d’une planète et d’un système solaire. Dans la radiance de mon être se déployant avec force et volonté dans tous les esprits en vie. 

 Au-delà du voile de l’illusion et de la confusion – 2008 année de l’Unité – Kryeon canalisé par Lee Carroll – page 166. 

Manuscrit de Marie-Madeleine

LE MANUSCRIT DE MARIE MADELEINE (initiation à la Magie sexuelle d’Isis) 

Manuscrit de Marie-Madeleine dans LIBERTE des MAITRES flecheUN 

« J’ai été élevée dans une famille pour qui la magie était familière. Mon père venait de Mésopotamie et ma mère était égyptienne. Avant ma naissance, elle avait adressé des prières à Isis pour avoir un enfant. Cet enfant, c’est moi. On me connaissait sous le nom de Marie Madeline.

Lorsque j’ai eu douze ans, on m’a envoyée étudier dans une communauté secrète d’initiés protégés par Isis. J’ai reçu les enseignements secrets de l’Egypte, les alchimies d’Horus et la magie sexuelle du culte d’Isis. Lorsque j’ai rencontré celui que vous appelez Yeshua, j’avais déjà reçu toutes les initiations. Je m’étais préparée à faire sa rencontre au puits. Les Evangiles font de moi une prostituée, car tous les initiés de mon ordre portaient un bracelet en or représentant un serpent ; cela signifiait que nous pratiquions la magie sexuelle, par conséquent, aux yeux des Hébreux nous étions des prostituées.

Lorsque j’ai vu Yeshua et que nos regards se sont rencontrés, j’ai su que nous étions destinés l’un à l’autre. Ce que je m’apprête à vous dire n’est connu que de ceux qui étaient avec moi. Bien des légendes ont couru concernant ce qui est arrivé. Mais pour moi c’est l’histoire d’un très grand amour. Que Yeshua ait eu une vision du monde, cela ne me concerne pas. Mon histoire est une histoire d’amour. Beaucoup de gens ont suivi Yeshua. Et les occasions que nous avons eues d’être ensemble n’ont pas été nombreuses. Les Evangiles n’évoquent pas ces faits, car seuls ceux qui étaient avec nous le savaient. Avant que Yeshua se rendre au jardin de Gethsémani, nous avons conçu un enfant, dont le nom devait être Sarh.

fleche dans LIBERTE des MAITRESDEUX 

L’histoire que je m’apprête à vous raconter va paraître fantastique. Je me souviens des roseaux de Saintes-Maries-de-la-Mer, bien qu’évidemment l’endroit ne portait pas ce nom à l’époque. C’est là que notre bateau a approché du rivage. Sar’h était encore très jeune. Elle n’avait pas un an. J’étais déchirée entre le chagrin et l’ébahissement le plus total. J’étais présente quand Yeshua a été crucifié. Avec sa mère, nous l’avons accompagné jusqu’à sa tombe et nous l’avons enveloppé. Je me souviendrai toujours de l’odeur de la myrrhe. C’est l’un des onguents que nous avons utilisés. Yeshua m’est apparu dans son corps de lumière. Je ne pouvais en croire mes yeux ; voilà pourquoi j’ai touché ses blessures. Les disciples étaient jaloux du fait qu’il soit venu à moi en premier.

C’est très bizarre d’un côté, mon bien-aimé était transporté dans une autre dimension, un autre monde, de l’autre côté, moi et notre fille traversions la Méditerranée seules, sans lui. Nous n’étions plus en sécurité et nous avions dû quitter l’Egypte où nous nous étions réfugiées. Lorsque nous avons fait la traversée et sommes arrivées sur les rives de ce qui allait devenir la France, tout était encore sauvage. Ce sont les prêtresses du culte d’Isis qui nous accueillirent, et nous nous sommes mises en chemin en direction du nord pour nous placer sous la protection des druides, car Isis les avait avertis ; ils avaient entendu son appel qui leur demandait de protéger sa fille, Sar’h. C’est ainsi que nous avons cheminé jusqu’à une autre vaste étendue d’eau, que nous avons traversée pour nous retrouver dans ce qui est aujourd’hui l’Angleterre. Et là, on nous a mises au secret dans le saint des saints des druides, au Tor et à Glastonbury. Nous étions moins en danger ici qu’en Israël ou en Egypte, mais l’influence de Rome s’étendait  jusqu’en Angleterre et nous avons dû nous cacher.

Nous avons vécu là pendant des années, et c’est à cet endroit que Sar’h a épousé un homme dont les descendants sont les chevaliers du Temple. Pour ma part, je suis allée vers le nord au Pays de Galles, là où j’ai vécu jusqu’à la fin de mes jours. Je dois dire que pendant ces années où j’ai vécu seule au bord de la mer. Yeshua m’a souvent rendu visite. Bien entendu, pas comme avant, car son était constitué davantage d’énergie et de lumière que de chair, mais c’était tout de même extraordinaire de me trouver de nouveau avec lui. A ma mort, il était là et m’a emportée vers ce que certains appellent le paradis qui, en vérité, est simplement un espace dans l’âme.

flecheTROIS 

Je commence mon récit par la rencontre à la margelle du puits, car par bien des côtés, c’est ici que ma vie a commencé vraiment. Toutes les années auparavant n’ont été qu’une préparation à cette rencontre. Ce matin-là, je sentais que quelque chose se préparait. Il y avait en moi un sentiment d’excitation –une sorte de tremblement des bras et des jambes – même avant notre rencontre. J’étais déjà au puits avant qu’il arrive. J’avais déjà descendu mon seau dans le puits, et il est venu me prêter main-forte. Certains des disciples, voyant le bracelet en serpent d’or, ont pris pour acquis que j’étais une prostituée et furent consternés que leur maître vienne en aide à une personne comme moi. Mais cela ne me toucha point. J’étais dans un autre monde, transportée par les yeux de Yeshua. Nos regards se rencontrèrent, et ce fut comme si je contemplais l’éternité entière. A ce moment-là, je sus que c’était pour lui qu’on m’avait préparée – et lui aussi le savait.

Je l’accompagnais, me tenant aux derniers rangs de ceux qui le suivaient, et le soir venu nous nous éloignions ensemble ; pas tous les soirs cependant, car il était très recherché. Moi qui avait été formée aux alchimies d’Horus et à la magie sexuelle d’Isis, et qui était considérée comme une adepte avancée par mes maîtres, la première fois que je fus dans les bras de Yeshua, je tremblais comme une feuille et je dus lutter pour retrouver dans mon désir le chemin central qui mène au trône  le plus élevé, chemin qui avait fait l’objet de ma formation. En mariant les techniques que j’avais apprises et les méthodes qu’il avait assimilées en Egypte, Yeshua et moi avons réussi à charger son corps ka, son corps énergétique d’une lumière et d’une force plus importante, de façon à ce qu’il lui soit plus facile de travailler avec ceux qui venaient le voir. Et voilà exactement ce qui est arrivé. Et ce n’est pas sans ironie que les Evangiles rapportent que j’étais au puits lorsque Yeshua est arrivé. Mais, ces nombreuses nuits où Yeshua et moi étions seuls, c’est lui qui vint à mon puits, pour s’abreuver par moi aux puissances d’Isis se recharger et se renforcer.

flecheQUATRE 

Je m’arrête un instant pour contempler tout ce qui est arrivé ; on dirait un rêve, un rêve d’une clarté extraordinaire encore aujourd’hui. A raconter cette histoire, mon cœur tremble comme si c’était hier. Ma première nuit avec Yeshua se dessine dans mon esprit aussi clairement que les cieux au-dessus de Jérusalem.

Après avoir réussi à vaincre mes désirs de femme et m’être élevée dans l’alchimie spirituelle à laquelle j’étais formée, j’ai pu voir la forme spirituelle de Yeshua – déjà lumineuse, déjà resplendissante de lumière. Une colombe se tenait au-dessus de sa tête, et des rayons dorés en émanaient. Sa forme spirituelle reculait les sceaux de Salomon, Hator, Isis, Anubis et Osiris, confirmant qu’il avait subi ces initiations. Il présentait aussi d’autres symboles que je ne comprenais pas, car ils provenaient de cultures qui m’étaient inconnues ou sur lesquelles je n’avais pas reçu d’enseignement ; mais à partir des sceaux égyptiens que je reconnaissais, je conclus qu’il était sur le sentier du dieu suprême Horus. Il n’était toutefois pas encore passé par son initiation à la mort, et je savais que c’était justement la raison pour laquelle j’avais été attirée vers lui cette fois-ci – afin de consolider son âme grâce aux pouvoirs d’Isis et de la Mère cosmique, de sorte qu’il puisse traverser le portail des ténèbres et atteindre Horus.

Cette nuit-là, après avoir fait l’amour et ainsi maniés nos corps spirituels et les avoir fusionné l’un à l’autre, et l’alchimie ayant déclenché ses effets en nous, Yeshua se laissa gagner par le sommeil. Tandis que je le tenais dans mes bras je sentis un changement s’amorcer en moi, un désir de le protéger, l’espoir d’être toujours avec lui, et j’eus en même temps, conscience que nous serions séparés par des forces plus puissantes que ma volonté.

flecheCINQ 

L’Eglise prétend que j’étais une prostituée ; moi je vous  dis que c’est l’Eglise qui est la prostituée, car elle voudrait vous faire croire que la femme est un être impur et que la passion sexuelle entre l’homme et la femme est mauvais. Pourtant, c’est dans le magnétisme de la passion qu’est engendrée la matrice de l’ascension.

Le secret des secrets était connu de tous les initiés d’Isis, mais je n’avais pas imaginé que ce pourrait être moi qui serais appelée à le réaliser pleinement avec un être tel que Yeshua. Pour moi, c’est un cheminement de l’esprit et du cœur. Pour ceux qui aimeraient savoir quel a été notre parcours physique cependant… Après la crucifixion de Yeshua, Marie, la mère de Yeshua, Joseph d’Arimathie, Aaron, son fils, alors âgé de douze ans, deux autres jeunes femmes et moi-même avons pris la route de l’Egypte du nord. Ironiquement,  nous avons d’abord été entraînés vers l’Est puis nous avons dû faire halte en chemin pour le ravitaillement, car notre bateau était minuscule. Ensuite, notre périple passa d’abord par Malte et la petite Ile d’Oudish, puis par la Sardaigne et la pointe de ce qu’on appelle aujourd’hui Cinque Terra. Finalement, nous avons abouti à Saintes-Maries-de-la-Mer, cheminé vers le nord de la France en passant par Rennes-le-Château, puis traversé la Manche pour se rendre en Angleterre comme on l’appelle aujourd’hui. Pour finir, nous nous sommes installés à Glastonbury pendant plusieurs années, jusqu’à ce que Sar’h ait douze ans.

Lorsqu’elle a eu douze ans, nous sommes retournées parmi les roseaux du bord de la Méditerranée, là où nous avions accosté en provenance d’Egypte. C’était le point le plus proche de l’Egypte qui soit aussi sans danger pour nous. Là, j’ai initié ma fille au culte d’Isis, et l’ai fait prendre un bain dans les eaux de la Méditerranée, comme l’indiquent les enseignements que j’avais reçus. Nous sommes ensuite retournées à Glastonbury, jusqu’à ce que ma fille – et fille de Yeshua – ait l’âge de se marier, à 16 ans. Elle a épousé le fils d’une famille bien connue, dont les descendants devaient donner naissance aux Templiers,  bien qu’à cette époque-là, les Chevaliers du Temple n’existaient pas. Le sang dont Sar’h est issue a donc couru dans les veines des Templiers eux-mêmes. Une fois Sar’h mariée et installée dans sa nouvelle vie, je suis partie vers le nord pour le Pays de Galles, où j’ai vécu le reste de mes jours dans une petite maison en pierre près de la mer.

Derrière ma maison coulait un ruisseau qui jaillissait du flanc de la colline. Bien souvent, je me suis assise auprès de ce ruisseau qui se divisait en deux. Sur une certaine distance, les deux bras affluaient parallèlement, puis l’un obliquait vers la gauche et l’autre vers la droite. Et je réfléchissais, assise entre les deux ruisseaux, au courant qui entraînait ma vie et à celui qui avait emporté la vie de Yeshua, et au fait que, pendant un moment, les deux courants avaient filé ensemble, puis s’étaient séparés.

flecheSIX 

Je me rappellerai toujours la première fois que Yeshua est venu à moi après sa résurrection. C’était un soir de nouvelle lune, le ciel était limpide. Une légère brume flottait sur les bruyères et tout était baigné de la lumière argentée de la lune et des étoiles. Je vis une forme s’approcher sur le chemin venteux qui menait à ma maison. Par une ironie du sort, je venais de sortie pour puiser de l’eau au puits, et c’est là qu’il se tenait. Il avait la même apparence, mais il rayonnait –impossible de ne pas le reconnaître. Mes yeux se sont remplis de larmes, mon cœur tremblait. Je courus vers lui, mais je m’arrêtai net, me souvenant de ses paroles, prononcées juste après la résurrection. « Ne me touche pas encore, avait-il dit alors, car je ne suis pas encore monté jusqu’au Père ». O Combien l’initiée d’Isis en moi, pendant toutes ces années, a désiré rétablir les faits ! Qu’a-t-il voulu dire par ces paroles ? car les chrétiens n’ont reçu en héritage qu’une partie de la vérité. La part la plus importante est demeurée cachée au milieu des mystères de la Grande Mère ; et comme l’Eglise a cherché à priver de ses droits tout ce qui est féminin, la vérité est restée scellée et inaccessible.

Et cette vérité concerne le corps ka même -  ce que les initiés nomment ; le double éthérique ou le jumeau spirituel, car chargé d’une quantité suffisante de vitalité et d’énergie, il ressemble au corps physique. Contrairement à celui-ci toutefois, le ka n’est pas constitué de matière, mais d’énergie – d’énergie et de lumière. Et lorsque Yeshua est venu à moi après sa résurrection, il est venu dans son ka. Cependant, son ka n’avait pas encore été stabilisé, car Yeshua ne s’était pas élevé jusqu’au Père – c’est-à-dire jusqu’à l’Esprit suprême de sa propre âme. Avant d’y parvenir, il devait passer par le portail de la mort et parcourir son chemin dans l’inframonde de son propre être. Il faisait cela pour deux raisons, d’après moi. Premièrement, en tant qu’âme maîtresse, c’était une façon d’apporter un important afflux de pouvoir à son ka. En second lieu, il lui fallait ouvrir le passage par la mort, afin que d’autres puissent le suivre et traverser les ténèbres plus facilement en suivant son sillage de lumière. Ainsi, cette première nuit de nos retrouvailles, mon cœur s’est rempli de la joie d’être de nouveau avec lui et je le ressens aujourd’hui aussi clairement et fortement qu’alors. Il est venu un peu avant minuit pour repartir au point du jour. Pendant ces heures où nous étions étendus tous les deux, nos corps ka s’entremêlèrent une fois de plus, nul besoin de parler. Nous communiquions par télépathie. Et sans l’acte sexuel physique, le pouvoir serpentin en lui s’unissait au pouvoir serpentin en moi, et ils montaient en suivant le trajet sacré le long de notre épine dorsale jusqu’au siège au sommet du crâne (le coronal) ; cela me plongeait dans une extase de béatitude pure. C’est ainsi que nous nous sommes rencontrés des années durant. Il venait me voir sous cette forme plusieurs fois par année. Parfois, nous bavardions. La plupart du temps nous étions tout simplement en union.

Je lui ai demandé où il allait quand il n’était pas avec moi. Il a répondu qu’il avait visité de nombreux lieux sacrés sur la terre, et qu’il avait rencontré bien des gens différents. A son dire, il traçait un chemin de lumière. Lors de l’un de ses visites, je lui ai demandé d’expliquer. Il traça un cercle sur la terre battue de ma maison, et je reconnus les deux triangles du sceau de Salomon, dont  l’intersection forme l’étoile de David. Il me dit que plusieurs régions du monde existaient dont nous nous n’avions pas connaissance dans notre région. Bon nombre présentaient des points qui correspondaient aux points du sceau de Salomon. En se rendant en ces lieux, il s’assurait que son œuvre s’enracinerait mieux dans le sol de ce monde.

flecheSEPT 

Parmi toutes les fois où Yeshua m’a rendu visite, celle dont le souvenir est le plus vif est la fois où il est venu alors que Sar’h était chez moi. Elle venait de tomber enceinte de voulait recevoir ma bénédiction. J’étais toute à ma joie de la retrouver et de recevoir ses compagnons de voyage. Elle m’avait fait prévenir par les druides, mais la nouvelle de sa visite ne m’était parvenue que la veille de son arrivée. Elle demeura avec moi trois jours, et Yeshua apparut le second jour.

Pouvez-vous vous rendre compte à quel point la situation était particulière ? Sar’h n’avait jamais rencontré son père, et Yeshua n’avait jamais connu sa fille. Et voilà qu’ils étaient l’un face à l’autre. Le corps de son père était retourné à l’état d’éléments en un éclair de lumière au moment de la résurrection. Donc, maintenant il avait la forme de son ka, qui émettait une lumière unique. Tous deux étaient très émus. Sar’h jusqu’aux larmes, Yeshua jusqu’au pathos. Ils ont passé une heure à marcher ensemble dehors. J’ignore de quoi ils ont discuté, mais du début à la fin de leur conversation, le ciel était zébré d’étoiles filantes. Avant de partir ce matin-là, juste avant l’aurore, Yeshua mit ses mains sur l’estomac de Sar’h et bénit l’enfant. Sar’h repartit le lendemain, rayonnant d’une paix incomparable. Tout est maintenant dit sur ce que je voulais établir à propos de ma vie de mère. Subséquemment, je vais parler en tant qu’initiée aux secrets d’Isis, dans les alchimies d’Horus.

flecheHUIT 

Je me tourne maintenant vers ma chère sœur, ma sœur en esprit, la mère de Yeshua, connue aussi sous le nom de Marie. Marie était une initiée de haut rang dans le culte d’Isis. Elle avait reçu sa formation en Egypte. C’est pourquoi Joseph et elle, fuyant la colère du roi en Israël, prirent la fuite vers l’Egypte. Marie était en sûreté parmi les prêtresses et les prêtres d’Isis. Sa formation avait été différente de la mienne, mais nous servions la même cause. Pour préciser comment je comprends Marie, je dois révéler l’un des secrets les mieux dissimulés du culte d’Isis. Selon notre croyance, et la mienne, dans certaines conditions, la déesse elle-même s’incarne, soit en naissant, soit par initiation spirituelle. Marie, la mère de Yeshua fut reconnue très jeune pour sa pureté d’esprit par les prêtresses des temples d’Isis. Elle reçut la formation, devint une initiée et atteint les niveaux les plus élevés. Mais plutôt que de devenir une prêtresse, elle suivit l’entraînement pour devenir ce qu’on appelle une incarnation.

Pour devenir une incarnation, il faut être une âme très avancée, il faut un entraînement spirituel et une discipline considérables. A l’initiation finale, Marie dépositaire d’un courant énergétique provenant d’Isis elle-même. De ce point de vue, elle était donc une incarnation de la Mère cosmique. Tout se passe comme s’il y avait deux Marie : Marie l’humaine, pure d’esprit et de cœur, cachant par-devers elle un portail direct menant à la Mère Suprême, créatrice de toute matière, du temps et de l’espace.

Les conditions étaient réunies pour la conception d’un être aux qualités remarquables, qui allait devenir son fils Yeshua. Lors de ce que l’Eglise appelle l’Immaculée Conception, Marie fut le témoin et le siège d’un processus d’insémination céleste et galactique, grâce auquel le principe du Père, ou Esprit, tel que nous le concevons dans le culte d’Isis, transféra son essence en Isis, la Mère recevant l’essence du Père, la matière recevant l’impulsion de l’Esprit. Et c’est cette énergie spirituelle raffinée et puissante qui prit racine dans la matrice de Marie et donna naissance à Yeshua.

flecheNEUF 

Marie parmi les disciples lorsqu’ils vinrent vers moi auprès du puits. Elle me reconnut aussitôt comme initiée, du fait que je portais à mon bras le bracelet d’or en forme de serpent et aussi en raison du sceau d’Isis qui étincelait dans mon corps ka, car Marie était tout à fait clairvoyante et télépathe.

La personne dont j’ai d’abord croisé le regard fut Yeshua et comme je l’ai rapporté, sa présence immense me transporta dans d’autres mondes. Par la suite, mon regard a rencontré celui de Marie, sa mère. Dans ses yeux, j’au lu qu’elle reconnaissait mon statut de consoeur initiée dans le culte d’Isis, et bien que sa formation n’ait pas été dans le domaine de la magie sexuelle comme moi, elle comprit que j’avais été préparée pour Yeshua. Entre eux deux, je me sentis soulevée sur les ailes transcendantes de l’amour. Mon esprit a pris son envol. Il est ironique que j’aie ensuite rencontré les yeux de ceux qui furent ceux des disciples, et qui me jugèrent et décidèrent que j’étais une prostituée ; cette opinion est perpétuée au fil de générations de croyants.

Mais je déclare, aux yeux de Yeshua et de sa mère, je n’étais pas une prostituée, mais le vase apportant les pouvoirs curatifs et nourrissants d’Isis elle-même. Dans la vie d’un homme, qui’l soit humain ou divin, vient un temps où sa mère ne peut plus lui donner l’essentiel. Son amour pour lui est toujours là, mais ce qu’il lui faut, c’est une nourriture d’une autre nature, soit celle d’une autre femme. J’ai été cette femme. Marie m’a reconnue et a admis mon statut, et m’a confié son fils en cet instant auprès du puits. Marie et moi avons passé beaucoup de temps ensemble, à discuter des besoins de Yeshua et de sa place dans ma vie. Il était entendu que j’étais la servante d’un pouvoir qui me dépassait. J’avais été formée pour ce rôle, mais je dois vous avouer que cette reconnaissance m’émeut encore aujourd’hui. Lorsque je pense au fait qu’il m’a reconnue, je frémis. Au fil de ces journées et ces nuits passées ensemble, Marie et moi nous sommes consacrées à la tâche de subvenir aux besoins de Yeshua et de ses disciples. A cette période, Marie et moi sommes devenues très proches car je l’aimais, et je l’aime toujours pour sa grande beauté, pour sa pureté de cœur et d’esprit et pour la douceur avec laquelle elle s’est occupée du monde.

Je puis affirmer, car c’est limpide dans mon esprit, que Marie, après avoir servi comme initiée d’Isis incarnée, était un maître accompli. Son service, sa maîtrise et sa perfection – sa perfection spirituelle – sont stupéfiants.

flecheDIX 

Marie habite dans les royaumes célestes. Sa compassion et son amour se répandent sur l’ensemble de l’humanité. Chacun peut s’adresser à elle, quelles que soient ses croyances. Si quelqu’un l’invoque, qu’il sache qu’il est entendu. Il faut maintenant que je clarifie ma compréhension des choses. Je veux parler de la magie sexuelle du culte d’Isis et des alchimies d’Horus. J’ai l’intention de révéler des secrets qu’un initié n’aurait jamais dévoilés, même sous menace de mort. Mais les temps ont changé. Il ne reste plus beaucoup de temps, comme vous le savez et j’ai reçu la permission de la déesse – en fait c’est la déesse elle-même qui m’a demandé de vous révéler certains des secrets les mieux gardés de tous les temps. Ils vous sont divulgués dans l’espoir de vous voir vous élever.

flecheONZE 

Les alchimies d’Horus sont un corps de connaissance et de méthodes visant à modifier le ka. Selon ces enseignements, si notre ka incorpore ou acquiert plus d’énergie ou de lumière, il se produit une intensification de notre champ magnétique, qui permet au désir de l’initié de se manifester plus rapidement. Toutefois, lorsque nous nous abandonnons à notre âme céleste, ou , la poursuite de désirs personnels, sans être abandonnée, n’est plus le centre de notre existence entière. Notre regard se tourne vers les hauteurs, pour ainsi dire, vers les capacités supérieures de notre être, telles qu’elles sont justement perçues par le Bâ, ou âme céleste.

Cette âme céleste, ou bâ, existe à un niveau vibratoire beaucoup plus élevé que le corps physique (le khat) ou le ka (le jumeau spirituel ou éthérique du corps physique). Au sien du ka, il existe des conduits que l’on peut stimuler et ouvrir. L’activation de ces passages secrets du ka lui confère un pouvoir très accru. Les alchimies d’Horus ont pour objet de les consolider, et d’activer les pouvoirs latents et les talents de l’initié par ce qui est désigné par le nom de Djed, les sept sceaux ascendants que les yogis et les yoginïs de l’Inde appellent les chakras.

flecheDOUZE 

Dans l’école où j’ai reçu ma formation, nous avons appris à activer le pouvoir serpentin, la kundalini, en faisant se mouvoir certains canaux de l’épine dorsale et en ouvrant certains circuits dans le cerveau. Ce procédé engendre ce qu’on l’appelle l’uroeus.

L’uroeus est généralement un feu de couleur bleue qui se diffuse dans l’épine dorsale horizontalement et verticalement ; il ondule suivant les altérations énergétiques dans ces conduits. L’activation de l’uroeus accroît l’intelligence potentielle du cerveau, la créativité et surtout la réceptivité, car la tâche de l’initié est de changer la qualité de son être même, de façon à ce que l’entrée en résonance avec le ka, l’âme céleste, soit libre et non obstruée.

flecheTREIZE 

Lorsque j’ai rencontré Yeshua pour la première fois, au puits, sa simple présence a activé mes alchimies internes. La kundalini est montée le long de l’épine dorsale, comme si je m’étais livrée aux disciplines apprises.

La première nuit où nous nous sommes retrouvés seuls, dans les bras l’un de l’autre, étendus côte à côte, nous avons pratiqué la magie sexuelle d’Isis. Cette forme spécifique de magie charge le corps ka d’une extraordinaire force magnétique en utilisant le pouvoir de l’orgasme physique, car lors d’un orgasme, il se produit une décharge considérable d’énergie magnétique dans les cellules. Au moment où cette énergie se diffuse, elle dégage un potentiel magnétique que l’on peut mettre à profit. Je désire exposer ce processus spécifique en détail, mais pour ce faire, il faut d’abord expliquer un peu davantage certaines notions de base ayant trait à la sexualité et la réalisation spirituelle, car ce secret a été dérobé par l’Eglise.

flecheQUATORZE 

Lorsque je me suis unie à Yeshua en tant qu’initiée d’Isis, il y avait des canaux particuliers que je devais ouvrir en moi. Je fus pourtant stupéfaite de découvrir que ces conduits s’ouvraient spontanément en sa présence. Au début de mon récit, j’ai mentionné combien la femme en moi tressaillait et devait lutter contre ses passions et ses désirs, car le sentier de l’initié consiste à utiliser l’énergie de la passion d’une manière très précise et non pas de se laisser simplement emporter par elle. L’alchimie exige que l’énergie, en vue d’être transformée, soit d’abord maîtrisée.

(suite…)

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...