Message d’ADAMA Juin 2015

 

MESSAGE ADAMA « Bonjour à vous mes frères et soeurs de lumière, je Suis Adama de la cité de Telos. Vous me demandez, aujourd’hui, d’évoquer avec vous ce que peux être Telos, l’Agartha ou Shamballa. Vous trouverez tellement de définitions de cela au travers vos livres qu’il est possible et compréhensible que vous en soyez étonné et pourtant, toutes ces définitions sont vraies.

Alors, pour vous, imaginer que la Terre serait creuse est un exercice demandant une immense concentration est une ouverture de la foi qui dépasse souvent l’entendement tellement vous avez été envahie d’information contraire vous affirmant que le cœur de votre monde ne pouvait contenir qu’un noyau mou de matière ou les réactions nucléaires s’enchaînerait jusqu’à valider une théorie fausse vous amenant à croire que votre surface ne représente que la seule possibilité d’expression de l’humanité planétaire. Il n’en est rien, nous habitons bien mes frères et moi le centre de votre planète, il existe sous des couches profondes de votre sol, des couches qui se succèdent intensément mais ce que vous appelez le « noyau » ne fais que quelques dizaines de kilomètres.

Le rayon de votre planète oscille autour des 6 000km et cela peut laisser un champ plus large que les expériences que vous pensez réelle. Alors, oui, il existe une terre dans la terre dont il existe des accès via les pôles mais via aussi certains lieux lumineux que je préfère simplement évoquer ici même si le Mont Shasta est connu pour être l’entrée de Telos. Dans cette « terre » creuse existe un grand Soleil central, un centre d’énergie de lumière pure. Ceci constitue le coeur du vaisseau Terre. Nous vénérons cette énergie car elle représente l’essence de la Vie sur nos villes.

Notre peuple existe depuis des éons, des milliers de vos années, nous vivons bien plus vieux que vous et certains d’entre nous, atteignent quasiment les 300 ans ce qui reste un âge ultime qui n’est atteint que par de grand sage ayant la connaissance des sciences de l’âme.

Je suis moi même assez « âgé » selon vos normes externes. Il s’agit pour moi aujourd’hui de vous dire qu’en tant qu’ancien peuple de la Lémurie et de cités que vous avez connues sous le nom d’Atlantide ou Chichen Itza, nous avons décidé sciemment de nous installer dans l’intra-terre ou nous avons développé nos réseaux au fil des âges. Éclairé de la lumière divine de nos anciens, ce choix fut fait afin de respecter l’évolution externe de l’humanité qui se déchirait sous des quêtes de territoires qui, même de vos jours, ne sont pas vraiment terminées.

Alors, notre vie ici, dans nos cités cristallines, est à la fois plus simple et plus riche d’enseignements que celle que vous vivez à l’extérieur, bloqué par les limites d’une pensée qui vous est souvent induite de gouverneurs souhaitant plutôt vous asservir que de vous libérez de la vérité simple de votre appartenance à l’univers de toutes éternité. Notre cité a fait son ascension depuis des centaines d’années mais nous restons très proche, vibratoirement, de votre plan de conscience et de votre plan physique. Effectivement, vous êtes et resterez, nos frères et soeurs de lumières vivant actuellement leurs propres ascension. Pour que certain viennent jusqu’à nos cités, nous avons utilisés des processus simples d’accélération de conscience afin que ceux qui en sont porteurs, puissent voir de leur yeux humains ce que peux être le monde de lumière et d’amour que constitue l’univers intérieur de la planète. Ce processus vibratoire est en cours pour toute l’humanité.

Vous n’êtes plus sans pouvoir savoir que les plans subtils rejoignent maintenant la matière. Les cristaux qui soutiennent nos cités sont maintenant en croissance exponentiel partout autour de la Terre pour soutenir l’oeuvre divine qui rapproche des plans de lumières, des « dimensions » diriez vous, entre eux. Frères et soeurs de lumières, nous soutenons ce processus de lumière de notre conscience. Ils seront nombreux ceux qui verront, avant la fin de leurs incarnations, les cités que nous évoquons avec vous car, nous en avons construit dans l’espace planétaire mais aussi dans l’espace interstellaire et ces vaisseaux de lumières approchent de la terre. Hé oui, mes amis, parfois vos « extra » terrestres sont des intra-terrestres.

Ainsi, nous existons sans être dans votre champ vibratoire immédiat mais dans des plans subtils qui seront bientôt plus facilement harmonisation aux fréquences acceptables et acceptés par vos corps physiques. Cela sera un honneur de voir à quel point, nos pensées dirigées vers vous aurons finalement réussi à vous rejoindre car, en tant que grand prêtre de Telos, j’ai souvent, avec beaucoup d’autres, prier la lumière du Grand Feu divin de vous apporter la paix et la compréhension de QUI vous Êtes. Que le grand soleil central bénisse chacun de vos pas. »

ADAMA

Source : http://leretourdesdieux.blogspot.ca ; Partagé par : Messages Célestes sur http://www.dominique-claire-germain.com/

Message du Collectif Lémurien

images (5)

Ce message vibratoire fait partie d’un ensemble montant crescendo sur le blog http://messagersdelun.fr/ . Vous pouvez le diffuser à condition qu’il n’y ait aucune modification, sans oublier cet avertissement. Merci. 
—————————–

Nous sommes le Collectif Lémurien

Ceux qui sont désormais passés dans une conscience de 5ème dimension ont atteint la fréquence nécessaire pour établir le contact.
Nous sommes heureux de vous accueillir dans nos cités, 
La Lémurie, de tout temps, a toujours été proche de vous.
Nous avons cessé d’émettre lors de la chute, 
Aujourd’hui nos voix peuvent à nouveau se faire entendre et cela est joie.

Le collectif des cités agarthiennes a décidé de vous guider dans votre évolution, notamment dans le réveil de la grille cristalline.
La voie est ouverte et tout ce qui fut englouti remonte aujourd’hui. Les nombreuses cités qui jusqu’alors étaient profondément enterrées renaissent à la lumière de la surface, dans une structure cristalline que vous ne pouvez pas encore percevoir mais cela viendra. 
La partie immergée de l’Atlantide arrive jusqu’à vous, Les retrouvailles sont là, plus de séparation.

Le maillage cristallin que vous percevez (pour certains) apporte aux cristaux la fréquence qui leur est propre, reconnectant ainsi leur capacité à répondre à nouveau à l’impulsion de la grille cristalline et lui permettre d’émettre des fréquences entendues dans les sphères élevées de votre galaxie et au-delà. En unissant leurs fréquences, tout le réseau cristallin cosmique et terrestre amorce le réveil de l’information vous donnant accès non seulement à vos annales akashiques où est archivée votre expérience, mais également à une ouverture multidimensionnelle permettant à la fois de recevoir les informations intra-terrestres et galactiques.

Nombreux seront  guidés à établir un contact avec nous, êtres de l’intra-terre mais également avec les êtres extra-terrestres.

Amis de la surface, la grille ne fait que rétablir le lien de l’information, ce qui va produire dans une certaine limite encore la réunification de l’ensemble des cités Lémuriennes avec le réseau intra-terrestre, et notamment le contact avec le cœur atlante, qui fut interrompu au cours de l’effondrement.
Sentez notre joie, nous attendions cela depuis si longtemps.

La vie souterraine se reconnecte également grâce à l’ouverture du cœur humain et l’oubli prend fin, là où le cœur s’éveille, la partie Atlante et Lémurienne qui furent enfouies en vous peuvent désormais renaitre. 
L’unité commence à se révéler. 
L’émergence du feu de la nouvelle Kundalini terrestre va produire une reconnexion via votre sacrum à tout ce qui fut si longtemps gardé caché au cœur de la croute terrestre où les peuples de la Lémurie et de l’Atlantide ont fermé toute communication.

Au fil du temps, de petits filaments nous ont permis de reprendre un mince contact, 
Mais votre expérience à la surface ne nous a pas permis de garder la grille suffisamment éclairée afin d’élargir le contact.
Seuls certains, assez ouverts, ont pu préserver ces relations et nous leur avons permis de traduire par des écrits ce qui viendrait à vous le moment venu. 
Vous ouvrez aujourd’hui le socle et vous activez les parties de vous encore inexplorées qui vous ouvrent l’accès au cœur de notre civilisation intérieure.

Comprenez que l’urgence de la situation nous pousse plus que jamais à intervenir pour guérir la contamination de la Terre que vous êtes en surface en train d’étendre au point que dans les profondeurs il nous faut installer comme une sorte de bouclier pour ne pas être atteints.
Les eaux de la Terre sont contaminées et s’infiltrent par le biais de nombreuses grottes et cours d’eau souterrains.
Les informations passant par la grille qui se réactive demandent un nettoyage fréquent, les protections n’étant parfois pas suffisantes car ce que vous émettez en pensées nous atteint également.

Alors bien sûr, marcheurs du sommet, nous ne sommes pas venus pour vous accabler mais juste pour des prises de contact de plus en plus nombreuses ; nous allons établir ensemble un programme de guérison collective, en vue d’échanges qui vont vous ouvrir le dialogue et l’accueil de nouvelles technologies intra-terrestres qui, par le biais de certaines voies, vont vous être transmises.

Attendez-vous à de grands bouleversements, notamment dans le domaine médical et scientifique.
Prochainement vous utiliserez de nouvelles techniques universelles afin d’optimiser votre ascension puisque passant dans cette nouvelle fréquence de nombreuses alliances vont voir le jour. 
Ce qui n’était pas envisageable auparavant va se révéler à vous.

Nous prenons un temps pour remercier tous ceux qui, en parfaits petits techniciens, ont permis de donner l’impulsion nécessaire à l’allumage des grilles spatio-temporelles, et notamment celle du 7ème cercle de vie de l’Alliance Galactique. 
Nous prenons le temps de bénir ce que vous avez créé par l’expansion de l’amour qui s’ouvre enfin dans le cœur de vos frères en humanité.

Que ceux et celles qui continuent de travailler sur le réseau cristallin sachent qu’Adama vous félicite et vous encourage vivement à poursuivre.

Nous, collectif de la Lémurie au nom de toutes les cités Agarthiennes de la croute terrestre,
Nous vous saluons.

Adama
Gouverneur des cités de Télos
Je reviendrai une autre fois 
Pour de nouveaux échanges qui vont nous permettre de retrouver certains et certaines d’entre vous. 
Soyez également heureux de cela comme nous le sommes ici.

Du cœur de Télos où je me trouve, nous vous disons, chers frères du sommet, 
A bientôt, à très bientôt

 

Reçu le 8 février 2014 http://messagersdelun.fr/category/freres-de-lagartha/lemurie/collectif-lemurien/

 

La Quarantaine de la Terre : Fin de partie

 

Il est maintenant sécuritaire de diffuser certaines informations qui apporteront beaucoup de clarté à l’ensemble de la situation, concernant l’Événement et la tension dynamique entre la Lumière et les forces obscures. Bien que ces informations peuvent être choquantes pour certaines personnes, le temps est venu de connaître la vérité, parce que c’est lorsque la vérité est connue que les situations peuvent alors être résolues.

Pour bien comprendre la situation sur cette planète, nous devons revenir à une période spécifique de l’histoire galactique, lorsque les forces sombres ont été créées. Elles ont choisi Rigel, un système stellaire dans la constellation d’Orion, comme principal bastion, d’où ils contrôlaient leur empire galactique.

Ils ont vite découvert que la prise d’otages leur donnait l’outil le plus efficace contre les forces de la Lumière, parce que les forces de la Lumière se souciaient de leur peuple et ont entravé leurs actions à plusieurs reprises, pour s’assurer que les êtres de Lumière, pris en otage par l’obscurité, ne soient pas blessés.

Les forces obscures ont développé leurs mécanismes de prise d’otage et en même temps ont développé des technologies d’armement exotiques, qui ont fait des ravages à travers la galaxie, détruisant des planètes entières et annihilant des civilisations entières.

À un certain moment, ils ont développé leur mécanisme de prise d’otages otage le plus efficace. Ils ont exigé que la Source cesse de donner des informations aux Maîtres ascensionnés et à la Confédération Galactique sur les activités clandestines et les plans des forces obscures en menaçant de détruire de grands secteurs de la galaxie.

Alors, les forces de la Lumière ont cessé de recevoir des informations sur une certaine partie des activités des forces obscures. Cela a créé une séparation d’énergie cosmique, entre la Lumière et l’obscurité, dans toutes les dimensions et cela a été le début de la dualité. Dans la cinquième dimension et au-dessus, l’obscurité se manifestait simplement comme l’absence d’informations et le manque de compréhension concernant la façon de résoudre la situation cosmique. Dès lors, certaines races ont commencé à croire que les ténèbres et la souffrance sont des ingrédients nécessaires de l’expérience de la vie, tout comme la nuit suit le jour et le jour suit la nuit.

Cela a permis aux forces obscures de transformer leur fief de Rigel en première vraie quarantaine, où aucune lumière ne pouvait entrer. car les Êtres ascensionnés ne recevaient pas d’informations sur les activités en cours sur Rigel et donc ne pouvaient pas envoyer de Lumière ni d’Amour pour résoudre la situation. En secret, les forces obscures ont développé leur arme la plus mortelle, la bombe de strangelets.

Une bombe de strangelets est un conglomérat de quarks lourds, appelé quarks étranges :

280px-Strange_production_3.svg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mati%C3%A8re_%C3%A9trange

Lorsque ce conglomérat est mis sous pression et température extrêmes, il commence une réaction en chaîne et change la matière étrange:

Étrange 5.gif de production

http://en.wikipedia.org/wiki/Strangeness_production

Si une telle réaction en chaîne n’était pas arrêtée, une seule bombe de strangelets pourrait anéantir tout l’univers connu. Heureusement, les forces de la Lumière ont toujours eu la technologie nécessaire pour limiter considérablement le rayon d’une bombe de strangelets. Mais une bombe de strangelets est une arme beaucoup plus mortelle qu’une bombe thermonucléaire.

Pendant des millions d’années, les forces obscures ont produit quelques bombes de strangelets physiques et un peu plus de bombes de strangelets éthériques et les ont entreposées sur Rigel.

Il y a 25.000 ans, ils ont créé leur deuxième bastion de quarantaine sur la planète Terre et y ont transporté une partie de leurs bombes de strangelets et d’autres armes exotiques. Cet armement était la vraie raison pour laquelle la Confédération galactique n’a pas intervenu au cours de l’holocauste nazi, les explosions nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki, les purges staliniennes ou le génocide au Rwanda. A cette époque, la Confédération Galactique ne savait pas exactement quels armements l’obscurité avait à sa disposition, ils savaient seulement que s’ils intervenaient, il pourrait y avoir des conséquences désastreuses.

Tout au long du 20e siècle, la Confédération a enlevé, les uns après les autres, les obstacles au premier contact jusqu’à ce que, en 1995, ils soient prêts à passer à l’action. Cela a déclenché une alerte rouge parmi les Archontes dirigeant sur Terre à ce moment-là et ils ont décidé de faire appel à toutes les forces obscures restantes de la Galaxie, pour défendre la quarantaine de la Terre. Le résultat a été ce que l’on appelle l’invasion du Congo par les Archontes de 1996.

Pendant une brève période de quelques années, les forces obscures ont réussi à contrôler la plupart des systèmes stellaires, dans un rayon de 1000 années-lumière, autour de la planète Terre, à l’exception du système de Sirius. Ils ont même réussi à envahir l’amas d’étoiles des Pléiades en 1996 et cela ressemblait à : 

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=FGBhQbmPwH8

 

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=sdbsP86XzA8&list=RDOnsnZvR4X68

Ce fut un grand choc pour la race Pléiadienne, parce qu’ils avaient connu des centaines de milliers d’années de paix avant l’invasion.

Les Rigeliens ont même pris un petit nombre de Pléiadiens en otage , les ont transportés sur Terre, dans des bases souterraines militaires profondes, dans le Sud-ouest et les ont muni de micro-puces. Voici à quoi pouvait ressembler la base de Dulce, en 1996 ou 1997 :

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=gAjR4_CbPpQ

La Confédération Galactique a libéré les Pléiades en 1999 et le Mouvement Résistance a libéré les captifs Pleiadiens de Dulce, et d’autres bases, en 2001, mais la race Pleiadienne a eu besoin de près d’une décennie pour se remettre du choc complètement et être en mesure de participer pleinement aux activités de la Confédération Galactique pour la libération de la planète Terre.

Dans la période entre 1996 et 1999, toutes les bombes de strangelets Rigeliennes et d’autres armes exotiques ont été transférées à la planète Terre. La grande majorité de l’armement exotique physique a été supprimé par la Résistance jusqu’en 2004, mais une grande partie de l’armement exotique éthérique était encore présente, jusqu’à très récemment.

Parmi les autres armes exotiques, je voudrais mentionner les armes scalaires antigravitées physiques. Chacune d’entre elles a été retirée depuis 2004 et la Résistance ne permettra plus jamais que de telles armes soient développées par le complexe militaro-industriel. La Résistance supporte cependant le développement de la technologie anti-gravit à des fins pacifiques : http://m.disclose.tv/news/Boeing_Antigravity_propulsion_comes_out_of_the_closet/100519#DTV

Depuis 1999, les Maîtres ascensionnés, la Confédération Galactique et le Mouvement Résistance sont activement occupés à éliminer les couches superposées de technologies exotiques éthériques de la quarantaine de la Terre. Chaque fois qu’une couche est enlevée, les Maîtres Ascensionnés reçoivent de l’information sur la prochaine couche, en provenance de la Source. Ensuite, la Confédération et le personnel de la Résistance enlève la prochaine couche éthérique. Ce processus était en cours, de la même manière jusqu’à ce qu’il y a quelques semaines, quand une percée radicale a été faite.

Les Maîtres Ascensionnés ont reçu des informations, en provenance de la Source sur toutes les autres forces obscures éthérique et leurs technologies. Cela a effectivement dissout la base du système de la réalité de la dualité et a enlevé la base de pouvoir des Archontes dirigeants sur cette planète. La réalité démente de l’obscurité s’opposant à la Lumière va bientôt s’effondrer et alors seule la Lumière demeurera et toute souffrance aura disparu pour toujours.

En date du 8 Mars 2014, il ne reste qu’une seule couche d’Archontes éthériques, ainsi que leurs armements éthériques exotiques. La grande majorité des reptiliens éthériques ont disparu, la plupart de leurs technologies aussi, il ne reste, essentiellement, qu’un petit groupe d’Archontes déments avec leurs armes éthérées exotiques. Le fait qu’ils aient des bombes de strangelets ou quelque chose d’autre, n’est pas clarifié, pour des raisons de sécurité. C’est le seul facteur qui empêche l’Événement en ce moment. Combien de a temps cette couche demeurera intacte n’est pas non plus clarifiée, pour les mêmes raisons .

Sur le plan physique, tout est prêt pour l’Événement. Il ya aussi une vaste flottille de vaisseaux de la Confédération qui entoure la Terre. Il ya environ 5 milliards de vaisseaux physiques invisibles, positionnées dans la région de l’orbite terrestre basse : http://fr.wikipedia.org/wiki/Orbite_terrestre_basse

En plus de cela, il y a environ 120 millions de vaisseaux invisibles de la Confédération, dans la région entre la ligne Karman : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_K%C3%A1rm%C3%A1n

Et la limite Armstrong : http://fr.wikipedia.org/wiki/Limite_Armstrong

La Quarantaine de la Terre : Fin de partie dans MESSAGES EVENEMENTS 120px-Atmosphere_layers-fr.svgLe nombre et la position stratégique des vaisseaux invisibles de la Confédération, dans la troposphère et à la surface de la planète est hautement confidentielle, pour le moment.

Lorsque les premières fissures apparaîtront dans la dernière couche éthérique de défense des Archontes, les événements suivront ensuite rapidement. Nous pouvons nous attendre aux développements suivants, surgissent en succession rapide, mais pas nécessairement dans cet ordre :

- Divulgation des technologies avancées et très efficaces en médecine, par les médias traditionnels

- Incontestable preuve de l’existence de l’Atlantide diffusée par les médias au grand public

Preuve incontestable de l’existence de civilisations extraterrestres diffusée par les médias, possiblement par les dossiers secrets de la NSA , par Snowden ou tout autre dénonciateur

Appareils à énergie libre, fonctionnels dans les maisons et disponibles via un site Web public

- Arrestation ou élimination physique des principaux membres de la Cabale, diffusées par les médias traditionnels

Réinitialisation financière dans le monde entier

- L’Événement .

Pour accélérer le processus, les forces de la Lumière m’ont demandé de commencer à pressuriser des « points d’acuponcture de divulgation ». Je vais d’abord commencer par deux d’entre eux.

Tout d’abord, je suis en contact avec un groupe très fortement positif, ayant des capacités financières importantes, une infrastructure de production et un plan stratégique pour commencer la production de masse et apporter des dispositifs d’énergie libre, à prix abordables, à l’humanité . Ils sont à la recherche d’inventeurs ayant des appareils fonctionnels d’overunity, pouvant être rapidement produits massivement. S’il y a des inventeurs, ayant une intégrité personnelle suffisante pour mettre l’accent sur la libération de la planète, avant le profit personnel, qui n’ont pas peur de la cabale et qui ont des prototypes d’overunity fonctionnels, évolutifs et qui peuvent être facilement reproduits, ils peuvent me contacter à : cobraresistance@gmail.com

Deuxièmement, il ya un certain projet qui implique la Résistance et la population de la surface. S’il y a des gens qui ont eu un contact physique avec la Résistance ou le réseau de l’Agartha depuis 1996, ils peuvent me contacter à : cobraresistance@gmail.com

Sur le plan physique, la situation sur la surface de la planète atteint lentement son point culminant. La cabale est allée trop loin et des ultimatums ont été émis par les forces de la Lumière. La cabale avait besoin d’une démonstration d’une version douce de la technologie Stardust et cette technologie a été donnée librement : http://www.washingtonpost.com/world/national-security/attorney-general-eric-h-holder-hospitalized/2014/02/27/3e826da6-9fce-11e3-9ba6-800d1192d08b_story.html

Ici, je dois ajouter que Stardust peut être utilisée non seulement pour bloquer ou « handicaper » des membres de la cabale, cela peut également être utilisé pour guérir les gens. Stardust peut guérir la plupart des causes de la douleur chronique en 15 minutes. Il est temps que les gens EXIGENT que cette technologie soit divulguée, pour aider à apporter la guérison à l’humanité. Il y aura de nombreuses autres technologies de guérison avancées qui seront divulguées prochainement et des militaires positifs, en Egypte ont fait les premier pas dans cette direction, malgré les tentatives de les discréditer : http://www.theguardian.com/world/2014/feb/28/egypt-unveil-device-detects-cures-aids

L’existence de ces dispositifs m’a été confirmée directement par des sources du groupe Dragon et des sources au sein de la Noblesse Blanche de l’Egypte.

Les gens prennent enfin conscience de l’action des Jésuites soutenant par les mercenaires de Blackwater / Academi en Ukraine qui veulent amener l’Ukraine et la Russie dans un conflit militaire : http://www.dailymail.co.uk/news/article-2576490/Are-Blackwater-active-Ukraine-Videos-spark-talk-U-S-mercenary-outfit-deployed-Donetsk.html

Une des raisons de ceci est que les Jésuites veulent éliminer l’Église orthodoxe russe en Ukraine et la remplacer par une église catholique grecque, amie des Jésuites : http://henrymakow.com/2014/03/Israel-Shamir-Counter-Coup-in-Crimea%20.html

L’autre raison est que les Jésuites veulent ajouter l’Ukraine à l’Union européenne, qui est une création des Jésuites : http://www.djeppink.eu/en/blog/we-are-all-jesuits

Il y a beaucoup de groupes ayant de fortes capacités militaires et dont la colère envers la cabale monte de plus en plus. et les forces de la Lumière ne peuvent pas les retenir plus longtemps et elles ne le feront pas, alors, il se peut que ces groupes commencent à enlever des membres de la cabale de la planète, si ce n’est déjà fait, et ils ne vont pas attendre le scénario de l’arrestation de masse et l’Événement. Ici, je dois ajouter que seulement environ 10 % des Jésuites appartiennent aux forces obscures et de nombreux membres de la cabale sont dans le réseau Illuminati contre leur gré et je voudrais donc demander aux groupes mentionnés ci-dessus d’utiliser leur discernement lors leurs opérations d’enlèvement de la cabale.

Un de ces groupes a mentionné que si seulement une personne de plus meurt à la suite des actions des mercenaires Blackwater / Academi en Ukraine, ils vont commencer la suppression des mercenaires, et si cela ne suffit pas, ils vont commencer à éliminer les principaux membres de la cabale, un par un.

Un autre groupe a indiqué que Putin, au lieu de résoudre le conflit Ukraine avec des militaires, devrait envoyer des agents Spetsnaz pour commencer à enlever des membres de la cabale.

Un mystérieux bienfaiteur « inconnu » a approché certains groupes de la mafia et ces derniers lui ont prêté serment d’allégeance et ont tourné le dos à leurs alliés précédents, la Illuminazi et les Jésuites.

Il existe au moins deux autres groupes prêts à l’action et je ne vais pas les nommer spécifiquement.

Comme l’a dit Fulford, la semaine dernière:  » En attendant, regardez les chefs dirigeants cabalistes disparaître un par un .  »

Merci de diffuser le message… Message important provenant de Cobra et traduit dans l’urgence par Michelle du site http://lasphrebleue.blogspot.com

Les entrées de l’Agartha

 

 

images (5)Le royaume qui existe à l’intérieur de la Terre s’appelle Agartha. Sa ville principale est Shamballa.

Il existe plusieurs tunnels d’entrée vers ce royaume, aux USA, au Brésil, en Italie, et aussi en Egype.

Imaginez Shamballa comme les Nations Unies de plus de 100 cités souterraines qui forment le réseau d’Agartha. Il s’agit en fait du « siège du gouvernement » pour le monde intérieur. Shamballa est un continent intérieur, ses colonies satellites sont de plus petits écosystèmes fermés, situés juste sous la croûte terrestre ou cachés discrètement dans les montagnes. Le royaume intérieur est composé d’êtres spirituellement élevés à un point que nous ne saurions l’imaginer (Atlantes, Lémuriens, mais aussi d’autres races…).

Pourquoi ces êtres ont-ils choisi de vivre sous terre ? Du fait des importants changements géologiques de la Terre qui ont balayé sa surface au cours des 100.000 dernières années, la guerre interminable entre Atlantes et Lémuriens et la puissance de leur armement qui les a détruit toutes les deux (le Sahara, le Désert de Gobi, l’arrière pays australien et les déserts américains sont quelques exemples de cette dévastation), ces cités souterraines ont été créées comme refuge pour les êtres et comme archives pour les textes, les enseignements et les technologies sacrés des anciennes cultures.

Pourquoi sont-ils demeurés sous terre tout ce temps ? En partie parce que les Agarthiens ont appris la futilité de la guerre et de la violence et qu’ils attendent patiemment de notre part que nous en arrivions à la même conclusion. Ils sont des gens si gentils que même nos pensées jugeantes leur sont physiquement nuisibles. Le secret a été leur protection. Jusqu’à maintenant, la vérité sur leur existence était masquée par l’Esprit. Quand pourrons-nous les visiter ? Nos entrées vers les cités souterraines dépendent de la pureté de nos intentions et de notre capacité de penser positivement. Un chaleureux accueil des deux mondes est idéal et doit être exprimé par plus que simplement une partie de la communauté. Couramment, quelques centaines de braves des régions souterraines travaillent à la surface. Afin de se confondre avec les masses, ils ont subi un changement cellulaire temporaire de sorte qu’ils n’émergent pas du reste des gens. Ils peuvent être reconnus par leur nature gentille et sensible et par un accent quelque peu mystérieux.

Il y a deux entrées principales qui correspondent dans le monde physique aux pôles nord et sud magnétiques. Notez que le pôle nord physique et le pôle nord magnétique sont différents quant à l’endroit, mais divergent en ce qui concerne leur similitude.

 

Le mystérieux royaume souterrain, selon l’écrivain Ossendowski, qui s’étend sous la chaîne de l’Himalaya, non loin de Chigatzé, se situerait maintenant en Amérique du Sud si l’on en croit les traditions.

C’est peut être cet Agartha américain qu’un pilote vénézuélien, Harry Gibson, a vu durant un vol de routine, en 1964, au fond de deux cratères de la jungle, quelque part entre la sierre Maigualida et le fleuve Orénoque. Ces cratères sont situés non loin des sources des Rio Caura et Ventuari, c’est-à-dire près du Cerro Pava (1641 mètres) et du Pic Masiati (1495 mètres), à l’entrée de la sierra Pacaraima, qui constituent une pointe avancée du Sertao brésilien.

En janvier 1974, une première équipe de trois membres descendit dans un des cratères, profond de 300 mètres pour un diamètre de 400 mètres environ. Ils récoltèrent un abondant matériel en plantes et animaux vivants d’espèces inconnues ou éteintes depuis l’ère secondaire. Un souterrain long de 1500 mètres relie les deux cratères et, selon des rumeurs à vrai dire non contrôlées, servirait encore actuellement car on y aurait relevé des traces de passage récent.

Cela a donné naissance à des enquêtes privées auprès des autochtones des montagnes environnantes dont les noms indigènes sont Jaua-Jidi et Sari-Inama-Jidi. On apprit alors les fantastiques légendes qui s’attachent au mystère des deux cratères. La région de Jaua-Jidi est une forêt de grande densité, quasi impénétrable et à peu près inhabitée. Il a été très difficile aux enquêteurs vénézuéliens d’entrer en relation avec les hommes vivants à l’état sauvage de cette zone qui est en fait le prolongement de la forêt brésilienne. Ils fuient les blancs, parlent une langue inconnue et ne comprennent pas l’espagnol. Toutefois, des métis de la cité d’Esméralda, sur l’Orénoque, ont pu les approcher et c’est d’eux que l’on tient les renseignements qui furent colportés dans tout le Vénézuela.

« Plusieurs fois, des hommes étranges et étrangement habillés ont été vus dans la forêt de Jaua-Jidi. Ils ne semblent pas vouloir approcher les Indiens et ne s’aventurent qu’à petite distance des cratères. Leur peau est couleur d’ivoire jauni ; ils ont de grands yeux comme ceux des jaguars et des cheveux longs de différentes couleurs. Ils paraissent craintifs et fuient dès qu’ils entendent un bruit insolite. On pense qu’ils habitent un pays qui s’étend au fond des cratères et dans d’immenses salles souterraines. Des entrées secrètes et inconnues s’ouvrent sur la forêt ».

Les civilisations souterraines sont liées avec « la théorie de la terre creuse ». Il y a censément des races qui existent dans les villes souterraines de la planète. Très souvent, ces habitants du monde souterrain sont technologiquement plus avancés que nous à la surface. Certains croient que les Ovnis ne sont pas issus d’autres planètes, mais sont fabriqués par les êtres étranges provenant de l’intérieur de la terre.

Vers la fin du 17ème siècle, l’astronome britannique Edmund Halley a proposé que la terre se compose de quatre sphères concentriques et a également suggéré que l’intérieur de la terre ait été peuplé et éclairé par une atmosphère lumineuse. Il a pensé que les aurores boréales, ou les lumières nordiques, ont été provoquées par l’évasion de gaz par une croûte mince aux pôles.

Au 19ème siècle, un vétéran excentrique de la guerre de 1812, John Symmes, a promu l’idée des sphères concentriques intérieures tellement larges que l’ouverture alléguée au monde intérieur a été appelée « trou de Symmes ».

Jules Verne a écrit le voyage au centre de la terre en 1864 et Edgar Burroughs (1875-1950), le créateur des aventures de Tarzan, a également écrit des romans sur la terre creuse. Les légendes mettent souvent à feu l’imagination des auteurs de fiction et la fiction met souvent à feu l’imagination du pseudo-scientiste.

En 1869, Cyrus Reed Teed, un herboriste et un alchimiste auto-proclamé, a eu une vision d’une femme qui lui a dit que nous vivons sur l’intérieur de la terre creuse. Pendant presque quarante années, Teed a propagé son idée en brochures et discours. Il a même fondé un culte appelé le Koreshan (Koresh est l’équivalent hébreu de Cyrus).

En 1906, William Reed a publié « Le fantôme des Pôles » dans lequel il a affirmé que personne n’avait trouvé les pôles nord ou sud parce qu’ils n’existent pas. Au lieu de cela, les pôles sont des entrées de la terre creuse.

En 1913, le maréchal B. Gardner a publié le voyage à l’intérieur de la terre dans lequel il a rejeté la notion des sphères concentriques mais a juré qu’à l’intérieur de la terre creuse existait un soleil de 600 miles de diamètre. Gardner, aussi, a affirmé qu’il y avait des trous énormes de mille miles de large aux pôles.

Omraam a rejoint Agartha

 

 

omraam4aSalutations les plus chaleureuses du cœur de la Lémurie et de tous les membres de la Fraternité Lémurienne de la cité de Telos et du réseau de l’Agartha. Se joignent aussi à moi Adama, le roi et la reine de Telos, Ra et Rana Mu, tous les membres du Haut Conseil Lémurien de Telos, ainsi que votre grand maître et ami si bien-aimé de vous tous en France Omraam Mikhaël Aïvanhov, qui depuis son départ de votre dimension en 1986, en tant que maître ascensionné du réseau de l’Agartha, a continué à œuvrer avec nous sans relâche, et à vous assister personnellement, ainsi que votre pays, avec un amour et un dévouement extraordinaire.

C’est avec  une immense joie dans notre dimension que nous nous joignons tous à vous maintenant, de cœur à cœur, pour célébrer notre partenariat avec vous, ambassadeurs de lumière et d’amour que vous êtes, pour continuer notre travail et notre marche « ensemble » vers la plus grande victoire d’amour et de libération que notre planète expérimentera d’ici peu. La France a un rôle important à jouer dans le développement, et c’est pour cela que nous sommes disposés à vous apporter une assistance prodigieuse.

Nous félicitons tous les membres fondateurs de l’association Telos-France ainsi que notre président et ambassadeur pour la France, Gaston, pour l’initiative de lumière et d’amour que vous avez entrepris avec un si grand dévouement et enthousiasme, et pour le travail merveilleux que vous avez accompli ensemble en si peu de temps. Nous exprimons notre immense gratitude pour l’engagement que vous avez pris d’œuvrer avec nous pour assister cette grande mission de résurgence de la conscience Lémurienne dans notre pays et sur notre plante. Soyez assurés de notre collaboration intime et assidue avec vous tous. Notre présence et celle des Maîtres ascensionnés faisant partie de la Hiérarchie Spirituelle de votre planète sera avec vous, tous les jours pour supporter et énergiser vos projets d’expansion de la Lumière. En vérité, votre initiative et association deviendra un phare lumineux et d’inspiration, non seulement pour la France, mais pour toute l’Europe et au-delà.

Eventuellement, cette nouvelle conscience de divinité qui grandira rapidement donnera naissance à une nouveau monde, un cycle d’âge d’or sur votre terre, où tous ceux qui choisiront de s’identifier avec leur divinité et la manifester, jouiront de nouveau de tous les privilèges et bénéfices d’une civilisation galactique, du paradis magnifique que vous avez quitté, il y a si longtemps, et pour lequel vous ressentez maintenant une si grande nostalgie.

Mains dans la main, nous vous guiderons vers le niveau de conscience auquel vous devez accéder et évoluer pour recréer avec nous ce parais qui comblera tous vos désirs et aspirations. Ce qui est requis de vous maintenant pour recréer ce paradis, nous l’avons expérimenté et créé nous-mêmes quand notre continent a été détruit, et cela dans des conditions beaucoup plus ardues et pénibles que vous devez le faire maintenant ; parce que nous avons préparé et adouci le chemin pour vous, le cheminement que vous devez accomplir dans les prochaines années sera beaucoup plus facile pour vous qu’il n’a été pour nous. Soyez assurés, que tous ceux qui demanderont guidance et assistance seront entourés, et nous vous accompagnons à chaque pas, même si vous n’en êtes pas toujours conscient.

Bientôt, mes chers frères et sœurs, mes enfants bien aimés, la possibilité de collaborer face à face avec nous vous sera offerte, et nos deux civilisations deviendront de nouveau UNE dans l’unité d’un amour infini et perpétuel.

Je suis Adama de Telos, premier patriarche de cette planète, et votre père éternel qui vous aime tous très profondément.

historique de la civilisation lémurienne.

historique de la civilisation lémurienne.  dans LEMURIENS de TELOS images-22

La vie naquit sur la Terre il y a des millions d’années. De temps à autre, des civilisations extraterrestres vinrent y établir des colonies, et celles-ci perdurèrent des millions d’années encore, certaines pendant plus longtemps que d’autres. 

II y a environ 4.500.000 ans, l’Archange Mikhaël et ses légions escortèrent jusqu’à notre planète les premières âmes destinées à former la race lémurienne, avec la bénédiction du Dieu Père/Mère. 

En ce temps-là, la Terre connaissait l’abondance, la beauté et l’harmonie, à un degré tel que l’on peut difficilement l’imaginer aujourd’hui. 

Les Lémuriens appartenaient alors à un plan de la cinquième dimension, mais ils étaient doués de la faculté d’abaisser leur vibration à leur guise, afin de faire l’expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient. 

Graduellement, il y eut un alourdissement de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple lémurien commença par déchoir jusqu’à la quatrième dimension, puis poursuivit sa décélération vibratoire jusqu’à atteindre la densité de la troisième dimension que nous connaissons aujourd’hui. Cette chute se déroula sur une période d’environ 1.000.000 d’années. 

Les territoires formant la Lémurie, également appelée « Mu », comprenaient des masses aujourd’hui immergées sous le Pacifique, ainsi qu’Hawaï, l’île de Pâques, les îles Fiji, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, et des terres dans l’Océan Indien près de Madagascar. La côte orientale de Mu s’étendait jusqu’à la Californie et à la Colombie-Britannique à l’ouest du Canada. 

Des guerres incessantes entraînèrent une cruelle dévastation sur Mu et en Atlantide. Ces deux civilisations finirent victimes de leurs propres agressions. Les Lémuriens et les Atlantes prirent ainsi conscience de la futilité de tels agissements. 

Quand les Lémuriens comprirent que leur patrie était vouée à la perdition, ils adressèrent une requête à Shambhallah mineure, la tête du réseau Agartha, afin d’obtenir l’autorisation d’ériger une ville sous le Mont-Shasta dans le but d’y préserver leur culture et leurs annales. 

Pour obtenir cette autorisation et se joindre au réseau souterrain d’Agartha, il leur fallut prouver qu’ils avaient tiré leurs leçons de la guerre et de l’agression. Ils durent témoigner de leur repentir auprès de la Confédération galactique des planètes et prendre l’engagement solennel de se comporter désormais en peuple pacifique. 

Une vaste cavité en forme de dôme existait déjà dans les entrailles du Mont Shasta. Lorsqu’on accorda aux Lémuriens la permission d’ériger leur cité, il fut convenu que cette région survivrait à tous les futurs cataclysmes. Ils y construisirent une ville qu’ils nommèrent TELOS, ce qui signifie « communication avec l’Esprit ». 

À l’origine, cette ville avait été conçue pour accueillir environ 200.000 habitants. Mais La conflagration thermonucléaire qui anéantit le continent Mu et ses 300 millions d’habitants, survint plus tôt que prévu, il y a un peu plus de 12.000 ans. Le continent Mu fut englouti en une nuit. Il s’enfonça si soudainement dans la mer que la plupart des gens n’eurent pas conscience de ce qui se passait ; presque tous dormaient. Seulement 25.000 personnes réussirent à atteindre à temps le site de Telos et purent ainsi être sauvées. 

À partir du moment où la Lémurie fut engloutie, l’Atlantide se mit à trembler à son tour, des fragments de sa masse terrestre commencèrent à se détacher, et ce, jusqu’au stade ultime, lorsque ce continent fut lui-même submergé. 

En raison de la disparition de ces deux immenses masses géographiques et des répercussions thermonucléaires qui s’ensuivirent, les dernières cités de la planète encore intactes furent également pulvérisées ou anéanties par des tremblements de terre et d’immenses raz-de-marée qui pénétrèrent jusqu’à 1.600 kilomètres à l’intérieur des terres. 

La Terre régressa. Il lui fallut plusieurs millénaires pour retrouver son équilibre et redevenir viable. 

Les survivants connurent des conditions de vie impitoyables. 

À l’origine, les habitants de notre planète mesuraient environ 4 mètres. Au moment de l’anéantissement de la Lémurie, ils ne mesuraient plus que 2,50 mètres. Puis, leur taille a encore diminué, puisque la plupart de nos contemporains mesurent aujourd’hui moins de 2 mètres. À mesure que notre civilisation se transformera, nous dépasserons de nouveau ce seuil. 

Transmis par Aurelia-Louise Jones 
Extrait du site Telos France

A La rencontre de l’Intra-Terre

 

 

A La rencontre de l’Intra-Terre dans LEMURIENS de TELOS 261-150x150 La Terre serait creuse d’après beaucoup de gens. Comment une telle réalité serait-elle possible ? Est-ce véritable ? Nous ne sommes pas ici pour donner de vraies réponses, car allez prouver qu’un monde existe au coeur même de notre planète ! Mais j’invite les plus curieux à lire l’article qui suit, vérifié car tiré d’auteurs qui étudient le sujet.

 Il y a des millions d’années, la vie naquit sur notre planète. De temps à autre, des civilisations extraterrestres vinrent y établir des colonies, et celle-ci perdurèrent des millions d’années encore, certaines pendant plus longtemps que d’autres. II y a environ  4 500 000 ans av. J.-C., l’archange Michael et son entourage escortèrent jusqu’à notre planète les premières âmes destinées à former la race Lémurienne, avec la bénédiction du Dieu père/Mère. En ce temps-là, partout sur terre fleurissaient la perfection, l’abondance et la beauté à un degré tel que l’on peut difficilement l’imaginer aujourd’hui.

   Les Lémuriens appartenaient alors à une vibration de la cinquième dimension. Ils étaient doués de la faculté d’abaisser à leur guise leur vibration afin de faire l’expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient. Graduellement, il y a eu une dégradation de la vibration et de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple Lémurien a d’abord déchu jusqu’à la quatrième dimension et s’est par la suite dégradé complètement jusqu’à atteindre la densité de la troisième dimension que nous connaissons aujourd’hui. Le phénomène se produisit sur une période de 1 000 000 ans. Les territoires formant la Lémurie, aussi dite « Mu » comprenaient des masses aujourd’hui immergées sous le Pacifique. ainsi qu’Hawaï, île de Pâques, les îles Fiji, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, et des terres dans l’Océan Indien près de Madagascar. La côte orientale de Mu s’étendait jusqu’à la Californie et la Colombie-Britannique, au Canada. Des guerres incessantes entraînèrent une cruelle dévastation à Mu et en Atlantide. Ils prirent éventuellement conscience de la futilité de tels comportements. En définitive, l’Atlantide et la Lémurie furent victimes de leurs propres agressions.

   Quand les Lémuriens comprirent que leur patrie était vouée à la perdition, ils adressèrent une requête à Shamballa mineure, la tête du réseau Agartha, afin d’obtenir l’autorisation d’ériger une ville sous le Mont-Shasta dans le but d’y préserver leur culture et leurs annales. Le Mont-Shasta est le plus haut sommet volcanique aux États-Unis. Il est situé au nord de la Californie près de la frontière de l’Oregon. Pour obtenir cette autorisation et se joindre au réseau souterrain d’Agartha, il leur fallut prouver qu’ils avaient tiré leurs leçons de la guerre et de l’agression. Ils durent témoigner de leur repentir face aux maintes autres agences, telle la Confédération galactique des planètes. Et pour être admis en tant que membres de ladite Confédération, ils durent établir qu’ils étaient désormais un peuple pacifique. Lorsqu’on leur accorda la permission d’ériger leur cité, il était clair que cette région survivrait aux cataclysmes. Une vaste grotte en forme de dôme existait déjà au sein du Mont-Shasta. Les Lémuriens construisirent la ville que l’on nomme TELOS, qui signifie, communication avec l’Esprit. À l’origine cette ville fut édifiée pour contenir un maximum, de 200 000 habitants. La conflagration thermonucléaire qui a anéanti le continent Mu et 300 millions d’habitants, survint plus tôt que prévu, et c’est pourquoi, seulement 25 000 personnes l’atteignirent à temps et furent sauvées.

   II y a plus de 12 000 ans, sans avertissement, le continent Mu fut englouti en une nuit. Il s’enfonça si doucement dans la mer que la plupart des gens n’eurent pas conscience de ce qui se passait ; presque tous dormaient. Plusieurs membres de l’ordre religieux, conscients du cataclysme à venir, se sont réunis par petits groupes, en des points stratégiques un peu partout ; ils prièrent et chantèrent tout en périssant. Auld Lang Syne, reçu par l’intermédiaire des Irlandais, fut le dernier chant jamais entendu dans la contrée de la Lémurie. Ce n’est qu’un au revoir, mes frères… À partir du moment où la Lémurie fut engloutie, l’Atlantide se mit à trembler, des fragments de sa masse terrestre se mirent à se détacher, et ce, jusqu’au stade ultime lorsque ce continent fut lui-même submergé. En raison de la perte de deux immenses masses géographiques et des répercussions thermonucléaires, les cités de la planète qui n’ont pas sombré furent pulvérisées ou anéanties par des tremblements de terre au d’immenses raz-de-marée qui avançaient jusqu’à 1 600 kilomètres (environ l’équivalent de la moitié des États-Unis) à l’intérieur des terres. La terre régressa. Il lui fallut plusieurs millénaires pour retrouver son équilibre et redevenir viable. Les survivants connurent des conditions de vie impitoyables.

   À l’origine, les humains sur terre mesuraient environ quatre mètres. Au moment de l’anéantissement de la Lémurie, ses habitants ne mesuraient plus que 2,50 m ; de nos jours encore, ils gardent cette taille. Puis, la grandeur des habitants) de cette planète diminua encore, puisque la plupart d’entre nous ici ont moins de deux mètres. À mesure que notre civilisation évoluera, nous dépasserons de nouveau cette dimension. Même à l’heure actuelle, les gens sur terre grandissent beaucoup plus qu’il y a même un siècle.

   Un jour nouveau, un monde tout neuf s’apprête à naître. Nous avons assimilé nos leçons d’amour, et la Nouvelle Lémurie, le paradis perdu, est sur le point d’éclore. La période de séparation est terminée. La population Telosienne, se relie spirituellement avec un nombre croissant d’entre nous chaque jour. Cette ouverture, que nous allons co-créer, hâtera le moment de leur émergence parmi nous. Bientôt, nos deux peuples se rencontreront de nouveau, face à face, en d’heureuses retrouvailles remplies d’amour et de lumière. Une fois de plus, nous collaborerons main dans la main et cœur à cœur en vue d’instaurer le plus magnifique, le plus magique des âges d’or, une ère immuable où prévaudront l’illumination, la sagesse, la paix et l’opulence ; en cette ère, les communautés vivront d’amour comme jamais auparavant, affranchies de l’interférence des forces négatives qui ont envahi cette planète depuis si longtemps. Tous seront unifiés par l’affection et l’unité. Nous devons dire merci à notre Terre-Mère d’avoir enduré nos nombreuses expériences avec tous les dommages que nous lui avons infligés. TELOS est une des 120 cités de lumières souterraines dont 4 sont habitées par les Lémuriens et quelques-unes par les Atlantes. Les cités situées dans la croûte terrestre sont reliées par des tunnels. La population de TELOS se chiffre à environ un million et demi d’habitants, qui ont évolués à la vibration de la cinquième dimension. La ville comporte cinq niveaux répartis sur plusieurs kilomètres carrés. Leurs jardins hydroponiques s’étendent sur sept acres seulement et produisent les fruits et légumes nécessaires pour leur besoin. Les animaux qui occupent le cinquième niveau sont tous végétariens. Le lion et l’agneau se côtoient et dorment ensemble, en toute confiance. Quand les Telosiens émergeront parmi nous, ils apporteront leur technologie apte à purifier nos océans et à nettoyer la pollution de l’air. Tout n’est pas perdu. La Terre sera sauvée : elle sera de nouveau favorable à la vie. Nous serons alors dans un état de conscience de beaucoup supérieur et dans une dimension lumineuse plus avancée.

Source : angelsplace

Saint Germain sur la mission télosienne

 

Saint Germain sur la mission télosienne dans LEMURIENS de TELOS saint-germain_violetflame-193x300 Je suis Saint-Germain, gardien de la Flamme violette et ardent défenseur de votre victoire. Ce fut la fréquence de cette flamme qui, jadis, déclencha le processus d’ascension de cette planète.

 Je suis ici avec Adama, le Concile de Telos et une immense assemblée de notre famille lémurienne, ainsi qu’avec des êtres des royaumes de lumière. Le temps est venu pour vos frères et sœurs de Telos de recevoir les honneurs et la reconnaissance, car ils ont effectué une œuvre merveilleuse au profit de cette sphère d’existence ; avec quelques autres, ils ont réussi à maintenir le foyer de la flamme d’ascension pour la Terre au cours des derniers douze mille ans, tandis que les populations à la surface s’occupaient mutuellement à la guerre.

 Si ce n’avait été de votre dévouée famille lémurienne sous le mont Shasta et dans d’autres cités du réseau Agartha, votre potentiel d’ascension à l’époque actuelle ne présenterait pas les mêmes possibilités formidables ; comprenez bien que les principes universels exigent qu’ont équilibre ce qu’on reçoit en redonnant à la vie, en reconnaissance de la formidable quantité d’amour et de lumière accordée depuis la Source, afin de sustenter une planète et ses habitant. Cela étant, il est donc exigé qu’une énergie lumineuse soit émise et reflétée au Créateur par la planète bénéficiaire et ses peuples. N’importe quel astre doit s’acquitter de cette dette pour voir son existence sauvegardée par la Source. Pendant des millénaires, les peuples de la surface rayonnèrent très peu de lumière vers le Dieu père/mère en échange de l’amour et de la lumière dont ils profitaient ; cela, afin d ‘assurer la continuité tridimensionnelle de la Terre et leur évolution en ce monde.

 La flamme d’ascension et la Flamme violette, bien-aimés, présentent peut-être une fréquence différente, mais elles conduisent toutes deux à l’ascension, se complétant l’une l’autre, parfaitement. Etroitement alliées, ce sont deux flammes de liberté par leur fréquence. Toute énergie qualifiée par l’humanité d’énergie inférieure à l’amour divin peut être transmuée par la Flamme violette.

 Que va-t-il arriver à une âme qui n’a pas cumulé dans son corps causal l’amour/lumière requis pour franchir l’ascension ? Eh bien mes amis, ce n’est pas quelque chose que nous ferons à la place de cette âme, si elle n’est pas prêtre à entreprendre ce processus, car cela entraînerait sa dissolution. Selon une simple équitation mathématiques, si tant d’obscurité régnait dans une âme – plus de ténèbres que de lumière – et si la flamme d’ascension consumait naturellement tout ce qui s’oppose à la lumière et à l’amour, alors il ne resterait plus rien de cette âme si on ne lui permettait pas d’abord de subir le processus d’imprégnation avant de recevoir les initiations.

 Ce son nos amis lémuriens, ces âmes inestimables, qui on reflété la lumière vers Dieu au jour le jour et au nom de la race humaine depuis des millénaires. Voilà pourquoi le siège de la flamme d’ascension, le quartier général de l’ascension pour la planète se situe désormais à Telos. La grande pyramide de Gizeh a maintenu le foyer pour la flamme pendant très longtemps. Bien que ce lieu demeure un important centre d’ascension en Egypte, ce sont surtout les Télosiens qui sont responsables de ce projet herculéen, portant cette charge au nom de la planète. Naturellement, ils collaborent étroitement avec Serapis Bey, le Chohan de la flamme d’ascension, en une cocréation commune au service de l’humanité. Par contre, les Lémuriens étaient ceux dont le nombre suffisait à permettre que la flamme d’ascension continue à brûler brillamment au nom de l’humanité jusqu’ à ce jour.

 Pour la plupart des gens sur votre sphère, la Lémurie, le grand continent de Mu, ce berceau des civilisations humaines, a été la patrie de leur propre évolution. Au cours de centaines de milliers d’années, vous avez évolue là-bas au milieu d’un éden heureux, jusqu’à ce que, comme collectif, vus choisissiez de vivre la séparation et le côté ombre de l’existence. C’est la raison pour laquelle la conscience de la  Lémurie brille de toute sa splendeur et sa gloire à l’époque actuelle, car elle ouvre son cœur à tous, afin de vous ramener « à la maison » vers la contrée et l’amour qui vous tiennent tant à cœur et dont vous rêvez depuis si longtemps ; les énergies de la Lémurie et de son peuple, puisqu’il s’agit de votre ancienne famille, sont imprimées dans l’ADN même de vos cellules, dans votre mémoire cellulaire et dans tous les aspects de votre long cycle d’incarnations ici-bas. La Lémurie telle qu’elle existe aujourd’hui est l’héritage que vous recherchiez au fil de tant de vies.

 Moi, Saint-Germain, je vous dis ceci : Allez rechercher ses vibrations et découvrir le paradis perdu. Les clés de votre retour ont toujours résidé en votre cœur ; elles n’étaient jamais hors de votre portée. Réactivez ces trésors au sein du Soi, et votre famille lémurienne, qui attend votre retour, vous retrouvera à mi-chemin.

 Je suis Saint-Germain, toujours à vos côtés, et je vous aime tant ! Je lutte pour votre victoire, jusqu’au terme de votre ascension. Bien que mon centre d’intérêt principal soit ailleurs, je passe beaucoup de temps au mont Shasta, à Telos et à l’endroit que vous appelez la nouvelle Lémurie afin d’apporte mon appui à la mission pour l’ascension et le retour de cette planète et de la race humaine vers la « grâce divine ». Retrouvez-moi là. Bien que j’aie vécu plusieurs incarnations comme dirigent en Atlantide, je demeure aussi lémurien.

Messages pour l’épanouissement d’une humanité en transformation, canalisé par Aurélia Louise Jones – TELOS II – page 213.

 

Agartha

 

L’Agartha, Agarttha, Agarthi, Agardhi ou Asgharta est une cité, un royaume ou un monde souterrain légendaire apparu au XIXe siècle dans des œuvres de fiction utopistes et des courants spirituels occidentaux intégrant des éléments hindouistes et bouddhistes. Le thème s’est développé au XXe siècle siècle en se liant aux mythes des mondes disparus (Hyperborée, Atlantide, Lémurie), et à partir des années 1950 aux théories de la Terre creuse. Il a été adopté par des mouvements New Age. Agartha est en général présenté comme un monde idéal dépositaire de connaissances ou de pouvoirs susceptibles de sauver l’humanité.

Agartha dans MESSAGES EVENEMENTS agartha1-288x300

Agartha serait un royaume souterrain relié à tous les continents de la Terre par l’intermédiaire d’un vaste réseau de galeries et de tunnels. Cette croyance se retrouve dès l’Antiquité. Selon la légende, il existe encore de vastes portions de ces galeries actuellement, le reste ayant été détruit par des glissements géologiques. Le mystère demeure quant à savoir où se trouvent les différentes entrées de ces galeries ; entrées qui peuvent d’ailleurs ne rester ouvertes que pour un temps seulement…

 La capitale de ce Royaume est Shambhala. Cette croyance est très liée au monde du Bouddhisme, mais on la retrouve aussi dans le folklore du Tibet, de la Mongolie, de la Chine, du Turkestan, du Cachemire, de la Perse, de la Russie, de la France, de l’Allemagne, etc.

 Il conserverait en son sein des bibliothèques d’archives des Savoirs Perdus des légendaires continents engloutis de lAtlantide et de la Lémurie, serait le refuge des « hommes- éclairs » cités dans le Tjukurpa des aborigènes australiens et la cosmologie Mohawks, mais aussi des civilisations disparues des Mayas et des Aztèques, ainsi que leur trésors cachés avant l’arrivée des Conquistadores.

Le Royaume de l’Agharta est aussi à la base de la théorie des partisans de la Terre creuse, affirmant que l’intérieur de la Terre n’est pas uniquement composé de matière solide, mais aussi d’océans, de masses de terre auxquels on peut accéder par des entrées présentes au pôle Nord comme au pôle Sud, où à travers de profondes failles de la surface de la planète.

 Cela a un certain rapport avec l’alchimie, notamment à cause d’une forme d’énergie appelée VRIL (ce sont les peuples de ce Royaume souterrain qui sauraient utiliser cette « énergie »).

 

Origine et développement sur wikipédia… http://fr.wikipedia.org/wiki/Agartha

Les Peuples du Centre de la Terre

 

la Mission de la Race Bleue.

Les Peuples du Centre de la Terre dans CITE INTRATERRESTRE eau Avec ses deux principales entrées situées, l’une au Pôle Nord et l’autre au Pôle Sud, la Terre Creuse n’est pas à proprement parler un « continent » au sens où l’on entend ce mot lorsque l’on parle de l’Afrique ou de l’Asie par exemple, mais un ensemble de vastes cavités, dont certaines dépassent la superficie de pays comme la France ou l’Allemagne. Elles sont reliées entre elles ainsi qu’à un océan central par de gigantesques tunnels qui, contrairement à ceux que nous avons creusés en surface, sont merveilleusement éclairés et fort agréables à traverser ! (Cf. notre page : Les eaux vives de la Terre Creuse).

 Ce « continent », que certains ont baptisé El Dorado, d’autres Thulé, d’autres Shangri La, d’autres encore Agartha, englobe des régions situées sous l’ancienne Lémurie, sous les Amériques, sous le centre de l’Océan Atlantique, sous le sud de l’Italie et la Mer Égée, sous l’Afrique nord-occidentale, sous l’Australie, sous l’Inde et les Himalayas, sous les pôles Nord et Sud. Un grand nombre d’entrées secondaires permettent d’y accéder par un système de galeries adjacentes aux tunnels du réseau principal. Parmi ces multiples entrées, figurent celle des Pyrénées qui se trouve sous le Pic de Bugarach, à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Rennes-le-Château, celle de Lhassa au Tibet vers laquelle il existe un moyen d’accéder secrètement depuis le Palais du Potala, et celle du Pérou, qui est située sous le lac Titicaca, et où se trouve un sas par lequel transitent les traceurs magnétiques en provenance de différentes planètes de notre galaxie. 

La Terre Creuse fut colonisée par plusieurs races bien avant que notre ancêtre, « l’homo erectus » n’apparaisse en surface à la suite de « clonages croisés » qui impliquèrent de nombreuses civilisations d’outre-espace. (Cf. notre page : Origines génétiques extraterrestres de l’homme).

 La « surface interne » de notre planète abrite différents peuples, parmi lesquels

figurent notamment :

- un groupe de Colons intragalactiques. Ils viennent des Pléiades, du Centaure et de la Lyre, mais aussi du Bouvier, du Cygne, d’Orion, de la Licorne, de Cassiopée, et d’autres systèmes habités de notre galaxie. 

- plusieurs groupes de Terriens membres de civilisations disparues, ou invités à rejoindre la Terre Creuse en raison de leur avance sur le niveau global d’évolution spirituelle des populations installées en surface. Parmi ces groupes figurent les Lémuriens de Telos, qui vivent à environ 1 kilomètre sous le Mont Shasta en Californie et les « Cathariens » de Porthologos (à ne pas confondre avec les Cathares de Montségur, bien qu’ils aient eu une influence sur les mouvements cathare et albigeois), qui se situent beaucoup plus en profondeur sous la Mer Égée. Ils forment deux collectivités de chacune plusieurs millions d’âmes. Selon différentes traditions, ils ont déjà accueilli au sein de leurs cités resplendissantes de très célèbres visiteurs, parmi lesquels on compterait Saint-Jean, l’alchimiste Nicolas Flamel, et même le plus grand des Maîtres esséniens, Jésus lui-même : certains y auraient séjourné durant plusieurs siècles, dans une dimension très proche du plan physique, mais d’une densité cependant moindre. 

- des représentants de races dites « négatives » ou dominatrices, comme les Draconiens ou les Zétas réticulaires parfois appelés « Petits Gris » (bien que l’apport de ces derniers à l’humanité comporte de nombreux aspects bénéfiques pour notre évolution).

 - enfin, une race de « Gris Positifs » originaires de l’ancien Soleil Central de notre galaxie. Ils vivent dans la cinquième dimension, mais maîtrisent parfaitement les techniques de matérialisation/dématérialisation. La silice constitue leur base biochimique, au contraire des êtres de la surface terrestre dont la base est le carbone.

 En raison de ce particularisme, ils sont génétiquement cousins des Zétas de Reticulum, bien qu’ils aient une taille beaucoup plus grande et la peau de couleur beue-verte. Le Peuple intraterrestre des « Grands Gris » (qui est donc en réalité composé de très beaux êtres à la peau bleue) représente les Exécuteurs directs de la Volonté du Père au sein de notre Univers. 

Le salut fraternel de la Race bleue à l’humanité, selon Sergio Macedo 

Ce n’est pas par hasard que celui que les théosophes présentent comme « le Roi du monde » et qu’ils identifient à l’Être de la Terre, est perçu par les plus grands télépathes du monde entier comme « l’Homme Bleu » ou « l’Homme en bleu » (Cf. notre page : L’Humanité unie dans la Lumière). 

Dès 1964, dans son livre intitulé « Les Vaisseaux Cosmiques », le clairvoyant colombien Samaël Aun Weor avait déjà apporté sur cette civilisation les précisions suivantes :

« Des êtres avec une peau d’une belle couleur bleue, possédant une très haute spiritualité et une grande science, accompliront, dans le futur, une mission transcendantale. Il y a, au pôle Sud, une ville qui se trouve sous Terre. Là vit une race bleue, venue de la Galaxie Bleue. Les êtres de cette race ont conservé leurs navires cosmiques. Ils se nourrissent d’algues et de végétaux marins. 

Mais comprenez-moi, les hommes provenant de la Galaxie Bleue n’ont pas de maisons de glace, comme les esquimaux, ni rien de ce genre ; il serait absurde de penser que ces créatures vivent entre des blocs de glace. Il faut vous faire à l’idée qu’ils ont une cité souterraine, construite dans les entrailles même de la Terre. S’il y a des glaces au-dessus des pôles terrestres, cela n’affecte nullement la cité submergée. Il n’existe pas de problème de climat pour les hommes bleus. Il est évident que, s’ils ont pu conquérir l’espace infini, ils disposent d’une technique avancée, réellement supérieure à la nôtre. Dès lors, il n’est pas difficile de comprendre qu’ils ont pu créer leur propre milieu climatique dans leur mystérieuse cité. Je suis en mesure de certifier que c’est une ville assez grande, très semblable, pour ce qui est des dimensions, à la ville de Mexico. Elle compte plusieurs millions d’habitants et un grand nombre de maisons, rues et avenues ; on y voit aussi un vaste terrain où se trouvent leurs vaisseaux cosmiques. 

Naturellement, leurs études sont d’un type avancé ; il s’agit de sciences cosmiques, de sujets spirituels élevés, d’études de la nature, etc. Il n’est pas superflu de vous dire que dans cette grande agglomération mystique et ineffable resplendit le Sphinx, symbole de la Sagesse initiatique. Les hommes authentiques, les hommes cosmiques, n’ont pas besoin d’argent pour vivre, ils ont un système économique immensément supérieur à ceux que nous avons, nous, les pauvres « animaux intellectuels » de la Terre. 

En leur temps et à leur heure, ces êtres entreront en action pour aider l’humanité de façon concrète. On nous a dit qu’ils s’en iront dans les rues, publiquement, partout, pour appeler les gens au repentir. Ils sont extraordinairement spirituels. Les Maîtres de cette Galaxie, portés par l’Amour Universel, se sont beaucoup préoccupés de notre humanité terricole, en nous prodiguant sans cesse leur aide depuis la nuit profonde des siècles. Ils furent en réalité ceux qui instruisirent les architectes des pyramides, ceux qui enseignèrent la Doctrine Secrète aux Atlantes et aux Égyptiens, ceux qui établirent les Mystères glorieux des puissantes civilisations de Chaldée et d’Assyrie. »

 Venez nous rejoindre sur le forumhttp://devantsoi.forumgratuit.org/ 

Extrait de « Les Vaisseaux Cosmiques » – 1964 – de Samaël Aun Weor

La mission de la princesse

 

La mission de la princesse dans CITE INTRATERRESTRE etoiles-00049la Princesse Sharula Aurora Dux, la fille de Ra et Rana Mu de Télos. Sharula a officiellement été nommée Ambassadrice auprès du monde de la surface par le réseau Agartha. Elle a 2 670 ans et n’en paraît que 30. Son rôle d’Ambassadrice est de préparer la voie au rapprochement des deux mondes. Elle se prépare à apporter les idées et les nouveaux concepts qui aideront à unir notre monde au leur. Sharula est venu dans le but de présenter un plan pour des changements pacifiques à ceux qui veulent bien l’écouter. Les Agarthiens sont arrivés à une étape où ils ne peuvent plus progresser spirituellement à moins que le rapprochement avec nous ne s’accomplisse. Essentiellement, nous sommes une planète globale qui évolue dans un système complexe. Nous ne pouvons ainsi rester une demi-planète, comme c’est le cas aujourd’hui.

  C’est la volonté de la Source que nous franchissions ensemble avec les Agarthiens l’étape suivante. Le plus tôt nous parvenons à cette unité, le plus tôt la magie opérera. Les Hiérarchies solaires et galactiques ont fait de l’émergence des villes souterraines un projet prioritaire. Ils nous demandent de faire notre part en accueillant nos frères intra-terrestres et d’abord en faisant accepter à nos semblables le fait qu’ils existent et même si cette découverte de notre profonde ignorance archaïque provoque un grand choc chaotique. La synchronisation dépend beaucoup de notre réceptivité et de notre bonne volonté .Un rapprochement réussi est évalué sous un délai allant de 10 à 20 ans, ce qui est foudroyant pour nos croyances. Mais l’heure a sonné à l’horloge galactique et peu importe qu’elle a été la duré de notre sommeil, ni sa cause. Les bienfaits que les Agarthiens nous apportent sont essentiels et nombreux. Le secret de l’immortalité est un droit inné aux créatures de la Fédération. La liberté de vivre dans l’abondance est également un autre droit inné qui nous a été confisqué voilà des éons. Arrivé au stade de la découverte de ce chapitre, que vous trouverez sans doute délirant, il est temps que vous preniez conscience qu’une infime minorité, chez nous, en surface, a une parfaite connaissance de cette réalité secrète.

 

Les 5 niveaux de Telos

 

 TÉLOS : Grande Cité établie sur cinq niveaux que nous allons décrire. Télos est située dans le sous-sol du mont Shasta, USA, dans les Montagnes Rocheuses. Ce mont appartient, pour cause d’un blocus éloquent, au domaine militaire. Aucune perforation du sol n’est autorisée. La population est évaluée à 2 millions d’êtres. Télos est constitué selon 5 niveaux

 TELOS NIVEAU 1 : Ce niveau supérieur est le centre du commerce, de l’éducation et de l’administration. Son temple central est en forme de pyramide d’une capacité de 50,000 places. Autour se situent les édifices gouvernementaux, un palais de justice, des salles d’archives, d’arts et de divertissement, une tour de communication, un port spatial, des écoles, des dépôts de vêtements et de nourriture, un hôtel pour les émissaires étrangers en visite, un palais abritant l’autorité Ra et le Rana Mu qui sont le roi et la reine régnants de la lignée royale lémurienne. Ces derniers sont les Maîtres ancestraux fondateurs. A la périphérie se répartissent la plupart des résidences des habitants.

TELOS NIVEAU 2 : Il comporte un centre manufacturier et un niveau résidentiel. Les maisons sont de forme circulaire. Les logements sont de taille variable selon qu’ils sont destinés aux célibataires, couples et familles nombreuses. Le niveau 2 est le niveau de fabrication des objets courants nécessaires à la vie de Télos.

TELOS NIVEAU 3 : Il comporte des jardins hydroponiques. Cette méthode de culture utilise un substrat dit inerte. Elle apporte les nutriments nécessaires aux plantes uniquement par arrosage nutritif. Cette technique est déjà utilisée en surface dans les laboratoires de recherche agricole. Il existe à Télos des systèmes hydroponiques à réservoirs, à mèches, en table à marées, en goutte-à-goutte ou par ruissellements. 
Les récoltes sont très importantes en quantité et en qualité car la nourriture de Télos est exclusivement végétarienne. Les variétés végétales cultivées sont bien plus importantes que celles que nous connaissons en surface.

TELOS NIVEAU 4 : Il comporte des parcs naturels gigantesques, des potagers à cultures hydroponiques et quelques manufactures.

TELOS NIVEAU 5 : Ce niveau est exclusivement consacré à la nature. Située à environ 16 km en dessous de la surface terrestre, cette région de plusieurs centaines de km² est un grand environnement naturel de loisirs. Il sert d’habitat pour une large variété d’animaux, incluant plusieurs espèces en voie de disparition à la surface. Toutes les espèces évoluent dans une ambiance non-violente où la présence de l’homme est facilitée. 
Les races violentes et carnivores de nos continents de surface deviennent ici pacifiques et ne s’alimentent plus que de portions à base de soja. Aucun animal n’est chassé pour aucun type de sous-traitance, ni de commerce.

Les 5 niveaux de Telos dans CITE INTRATERRESTRE oiseaux-colombe-00003

 La communication entre les hommes et les animaux s’effectue par télépathie. Il existe aussi à Télos une langue écrite et parlée, dite « langage solaire ». Il s’agit de la langue-racine humaine à l’origine du Sanscrit et de l’Hébreu. Le Gouvernement est un Conseil des Douze, six hommes et six femmes, constitués autour de Ra et Rana Mu. Ce conseil règlent les problèmes collectifs et sert de guides, de gardien et d’enseignant pour la population. La fonction précise de Ra et Rana Mu est de canaliser les informations provenant du gouvernement Solaire ainsi que du gouvernement Galactique. En effet, bien qu’intra-terrestre, contrairement à nous en surface, cette civilisation est en connexion permanente avec l’Ordre solaire et galactique. Cette administration éclairée comprend aussi un Grand Prêtre, un Maître ancestral nommé Adama. C’est par sa citation que nous avons ici commencé ce chapitre. A Télos, le Grand Prêtre n’a pas de fonction religieuse, mais une fonction bien différente :

 le respect de l’Ordre de l’Un. Selon la civilisation de Télos, l’ordre est lié au Logos, ou loi cosmique informatisée. Et oui ! C’est ainsi qu’Adama est responsable de tout le système informatique de l’Agartha connecté au système central galactique. Ce grand système informatique est à base d’acide-aminé vivant. Il a depuis longtemps la faculté de répondre aux impulsions cérébrales. Alors que notre civilisation n’a pour le moment découvert que la commande vocale, les Agarthiens utilisent depuis longtemps les commandes cérébrales de la pensée. Toutes les villes souterraines sont reliées par ce réseau d’information hautement sécurisé. Ce système gère les communications inter-cités de l’Agartha mais aussi toute la communication avec les autres planètes dans le système solaire et au-delà dans toute la galaxie. Chaque foyer bénéficie comme nous des l’équivalent des moteurs de recherche, étendus au système solaire et galactique. Les caractéristiques évoluées des microprocesseurs de ces ordinateurs permettent des fonctions bien plus évoluées que celle que nous connaissons. C’est ainsi que leurs ordinateurs font un rapport sur les déficiences en vitamines et minéraux des corps ou peuvent fournir une information pertinente sur les archives akashiques. 

Le réseau intérieur de l’Agartha

 

Le réseau intérieur de l'Agartha dans CITE INTRATERRESTRE planetes-terre-000031Imaginons la Cité de Shamballa mineure, selon les textes ésotériques connus. Ce sont comme les Nations Unies de plus de 120 cités souterraines qui forment le réseau Agartha. Il s’agirait, en fait, de l’ancienne capitale pour le monde intérieur. Ces colonies satellites sont de plus petits écosystèmes fermés, situés juste sous la croûte terrestre et cachés discrètement sous les montagnes. Toutes les cités du réseau Agartha sont physiques en 4éme dimension et au-delà. Elles ont été construites avec une technologie dite des mondes de la Lumière. Cela signifie qu’elles sont à classer dans la Connaissance reçue par la Tradition de nos grandes Ecoles de Mystère qui signalent dans ces Cités la présence d’Etres tels que Jésus/Sananda et le Bouddha, mais aussi les Grandes Mères Divines que sont Isis, Marie et Marie Madeleine. Les textes ésotériques connus depuis des millénaires nous disent tous que Shamballa serait la résidence des grands Maîtres ascensionnés que nous, de la surface, connaissons et aimons comme des enseignants et guides spirituels. C’est le pays de tous les grands Maîtres qui nous enseignent en secret depuis des siècles : El Morya, Germain, Kutumi, Djal-Khoul, etc.

Ce sont tous des correspondants de nos grands médiums. Pourquoi auraient-ils choisi de vivre sous terre ? Pour le comprendre, nous devons considérer le grand nombre de conflits dévastateurs et de changements géologiques et sismiques de la Terre qui ont balayé sa surface au cours des  400.000 dernières années de notre temps. Après l’effondrement du continent Hyperboréen consécutif à une inversion des pôles, considérez les guerres interminables entre Atlantéens, Lémuriens et Reptiliens Annunakis. Ce secret historique a été jalousement gardé ainsi que le fait incroyable pour nous qu’ils possédaient la puissance d’un l’armement plus dévastateur encore que l’arme nucléaire. Les académies ne nous disent-elles pourtant pas qu’à ces époques dites préhistoriques, l’humanité n’était constituée que d’êtres primitifs. Pourtant, la réalité archéologique censurée nous prouve aujourd’hui que ces guerres ont détruit les deux civilisations hautement avancées de la Lémurie et l’Atlantide. L’énumération des zones planétaires dévastées ne se limite pas à ces deux régions du Pacifique et de l’Atlantique. Nous pouvons citer aussi selon les textes ésotériques : le Sahara, le désert de Gobi, le centre de l’Australie et le désert américain de Californie. Les cités souterraines ont donc été créées comme refuge pour les populations humaines en fuite. Je comprends votre incrédulité, je suis passé par là aussi. Examinons maintenant un peu plus en détail selon les informations canalisées que nous avons reçues quelle est la réalité des nombreuses cités réparties dans la terre creuse et sous tous nos continents. 

POSID : Avant-poste primaire de l’Atlantide, situé sous la région des plaines du Mato Grosso au Brésil – Population évaluée à 1,3 millions d’êtres vivants

SHONSHE : Refuge de la culture Uigur, partie de la Lémurie qui a choisi de former sa propre colonie il y a 50,000 ans. L’entrée est gardée par une lamaserie himalayenne relativement connue par les initiés. J’ai pu personnellement rencontrer en France, il y a quelques années et pendant quelques heures, un vrai bodhisattva provenant de cette cité. J’en garde un souvenir indélébile. La population de cette ville est évaluée entre 3 et 4 millions d’habitants.

RAMA : Vestige de la ville antique de Rama, en Inde, situé près de Jaïpur. Ses habitants sont reconnaissables pour leurs traits hindous. – Population évaluée à 1 million d’êtres vivants

SHINGWA : Vestige de la migration nordique des Uigurs. Situé près de la frontière de la Mongolie et de la Chine, avec une petite ville secondaire dans le mont Lessens, en Californie. Population évaluée à 1,5 million d’habitants.

TÉLOS : Grande Cité établie sur cinq niveaux que nous allons décrire. Télos est située dans le sous-sol du mont Shasta, USA, dans les Montagnes Rocheuses. Ce mont appartient, pour cause d’un blocus éloquent, au domaine militaire. Aucune perforation du sol n’est autorisée. La population est évaluée à 2 millions d’êtres. Télos est constitué selon 5 niveaux

La Cité de TELOS

 

Gif etoilesQuelques peuples vinrent habiter jadis la terre creuse, bien avant les débuts de votre préhistoire. Ils ont aussi amélioré le réseau de souterrains existant et l’ont encore plus étendu. Il y a plus de 200.000 ans, deux sociétés non humaine, très évoluées, provenant d’un autre univers, se sont installées dans la Terre creuse. Ces populations ont apporté de formidables améliorations aux réseaux de galeries. À ce jour, ces habitants s’y trouvent encore, mais dans un état complètement ascensionné, c’est à dire dans des dimensions supérieures à la vôtre. Pour la construction des tunnels, ils employèrent une technologie qui vous est parfaitement inconnue mais qui rendit leur travail tout à fait simple.

Ultérieurement, par nécessité, d’autres sociétés ont élu résidence au sein de la Terre; plusieurs cités de lumière y furent alors édifiées. Chacune de ces sociétés venues vivre au cœur du globe terrestre creusa des passages supplémentaires connexes au réseau en place. À l’intérieur de la Terre, comme pour toutes les autres planètes, ces tunnels d’une grande précision, fruits d’un savoir supérieur, assurent des déplacements rapides entre les cités. Les galeries actuelles permettent à chaque citoyen de l’intérieur du globe terrestre de passer de son domicile à n’importe quel endroit de la Terre creuse en moins de trois ou quatre de vos heures. Ceux qui sont capables de se téléporter en font également usage ; ils atteignent ainsi leur destination en quelques minutes. Les sociétés plus récentes ont toujours bénéficié de l’apport des cultures anciennes pour la conception de leurs tunnels.

 Ainsi, on peut affirmer que le réseau souterrain fut bâti à différentes époques successives et par diverses cultures. Nous comprenons ici votre extrême surprise et même votre incrédulité à la découverte de cette histoire, parce que nous, nous savons combien vous avez été volontairement tenus éloignés de ces connaissances. Les Lémuriens qui habitent l’intérieur du mont Shasta sont considérés comme les «derniers venus». Ils n’y sont installés que depuis environ 15.000 ans, une arrivée plutôt récente par rapport aux autres communautés qui y résident depuis beaucoup plus longtemps. Quant à nous, nous avons commencé à ériger notre ville Télos il y a environ 5.000 ans avant l’engloutissement de notre continent, la Lémurie. Au centre de la Terre et sous la croûte terrestre sont rassemblées des civilisations très anciennes venues de mondes et d’univers éloignés il y a plusieurs éons. Bien que plusieurs aient conservé un certain degré de densité physique, toutes existent dans un état de conscience ascensionné qui relève de la cinquième et de la sixème densité, ou de densités encore supérieures. Le réseau souterrain dit de l’Agartha comporte environ 120 «cités de lumière» souterraines, peuplées en majorité par des humains de race hyperboréenne.

Quatre villes sont habitées par des humains d’origine lémurienne et quelques-unes par des Atlantes. Les êtres résidant dans les agglomérations à proximité de la surface sont également dans un état ascensionné, mais la majorité d’entre eux ont conservé une certaine densité physique proche de la vôtre. Le réseau Agartha était jadis sous la gouvernance de la capitale, Shamballa mineure. Ses citoyens sont hyperboréens. Plus récemment, Télos a pris la tête du réseau Agartha. Plusieurs d’entre vous savent déjà que nous avons planifié notre émergence à la surface et en grand nombre d’ici à quelques petites années, dès qu’un nombre suffisant de gens parmi vous seront disposés à nous accueillir et à entendre nos enseignements dans la paix. Cela sera alors un plaisir de vous retrouver face à face et de partager avec vous l’ensemble de notre savoir, car vous êtes aussi de notre famille. Nous vous dévoilerons la manière de créer, à l’endroit même où vous vous trouverez, une vie heureuse, un paradis pour vous-mêmes et les êtres qui vous sont chers.

Nos technologies sont beaucoup plus évoluées que les vôtres. Nous vous convions à faire connaître partout notre présence à l’intérieur du mont Shasta. Prêtez main-forte à notre émergence à la surface, et je vous promets que personne ne le regrettera parmi vous. >>

Fin de citation.

Les enfants de Telos

Gif feesPlusieurs se demandent si les enfants des diverses cités se rencontrent ! Assurément. A l’occasion des nombreux congés et des fêtes, nous nous déplaçons souvent d’une cité souterraine à l’autre, et nos enfants nous accompagnent. Notre société est très ouverte, nous aimons nouer des liens et danser. Nous rendons souvent visite à des amis ou à de la famille dans d’autres sociétés ou cités, et ils font de même. La porte est toujours ouverte ; nul besoin d’un prétexte particulier pour se retrouver. Nous voyageons régulièrement dans les différentes villes du réseau Agartha, ainsi que dans celles de l’intérieur. Lorsque les parents entreprennent ces déplacements, peu en importe la raison – sociale, familiale ou pour affaires -, les jeunes sont les bienvenus s’ils le souhaitent. En fait, ils refusent rarement, car ils prisent particulièrement ces occasions. 

L’avenir de nos enfants et des vôtres 

A l’heure actuelle, aucun de nos petits n’a des contacts avec ceux de la surface. Nous prévoyons cependant que cet état de fait changera vers la fin de la présente décennie. 

Quand nos deux civilisations s’allieront pour n’en former qu’une seule – ce qui deviendra rapidement inéluctable – nos enfants se mêleront aux vôtres. Cette communion entre nos descendants et ceux de la surface sera minutieusement concertée : l’aventure sera exaltante pour tous. 

Il est bien connu que cette planète progresse rapidement tout au long des transformations nécessaires qui lui permettront de sustenter une civilisation exclusivement illuminée. Ce qui signifie, mes amis, que d’ici peu, l’ère de ténèbres que traverse cette planète sera bientôt chose du passé. Nos deux civilisations ne feront plus qu’une – et ceci vaut également pour nos enfants – en vue de l’ascension légendaire que nous attendons depuis si longtemps. Accueillons la naissance d’un monde nouveau ! Tel le Phénix jaillissant de ses cendres, un monde tout neuf débordant d’amour et de perfection divine s’édifiera des ruines de vos anciens systèmes de valeurs contraignants, de vos structures gouvernementales désuètes, tyranniques et manipulatrices, et des concepts fallacieux qui vous conditionnent depuis des éons. 

Pour illustre le processus, songez que la Terre est un Phénix : elle s’élèvera en vous emportant avec elle. Préalablement toutefois, il vous faut renoncer à  tout ce qui ne vous sert plus et être disposés à délaisser votre mode de vie périmé, qui entretien ces limitations et ces souffrances depuis si longtemps. Les cendres représentent la purification que la Terre et l’humanité entière doivent d’abord subir pendant un certaine période de temps ; l’avenir est reluisant, mes amis. Gardez l’espoir, pour vous-mêmes et pour vos descendants. Un monde miraculeux attend ceux-ci, et c’est la raison de leur présence auprès de vous. Ils vous indiqueront le chemin à suivre, car en leur âme ils savent déjà ce qu’il faut faire !  Message de ADAMA deTelos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

Villes majeures du réseau Agartha

 

Villes majeures du réseau Agartha dans LEMURIENS de TELOS agartha

 

POSID : Avant-poste atlante situé sous les plaines de Mato Grosso, au Brésil. Population : 1,3 million d’habitants. 

 

SHONSHE : Sanctuaire de la civilisation ouïghoure, une branche de la société lémurienne qui a choisi de constituer ses propres colonies il ya 50 000 ans. L’entrée est gardée par un monastère himalayen. Population : 750 000 habitants. 

 

RAMA : Reliquat de ville de Rama en Inde, près de Jaipour. Ses habitants présentent les traits classiques des races du sous-continent indien. Population : 1 million d’habitants. 

 

SHINGWA : Ce qui reste de la migration septentrionale du peuple ouïghour. Sise à la frontière entre la Mongolie et la Chine, elle possède une petite cité secondaire au Mont Lassen, en Californie. 

 

TELOS : Cité située sous le mont Shasta, qui signifie « communication avec l’Esprit ». Population : 1,5 million d’habitants. 

 

agartha dans LEMURIENS de TELOS

 

 

Message de Telos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

Les peuples du centre de la Terre

  

 

Gif circulaire Au centre de la Terre et sous la croûte terrestre sont rassemblées un grand nombre de civilisations très anciennes, venues de mondes et d’univers éloignés il y a plusieurs éons. Bien que plusieurs aient conservé un certain degré de densité physique, toutes existent dans un état de conscience ascensionné qui relève de la cinquième ou de la sixième dimension, ou de dimensions encore supérieures. 

 

Le réseau d’Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines, peuplées en majorité par des Huperboréens ; au moins quatre villes sont habitées par des Lémuriens et quelques-unes, par des Atlantes. Les être résidant dans les agglomérations à proximité de la surface sont également dans un état ascensionné, mais la majorité d’entre eux ont conservé une certaine densité physique. Le réseau Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale Shamballa mineure. Ses citoyens sont huperboréens. Plus récemment, Telos a pris la tête du réseau Agartha. 

 

Message de Telos, canalisé par Aurelia Louise Jones – Lémuriens- 

La civilisation lémurienne

Gif fees / Rappel historique

La civilisation lémurienne dans MESSAGES EVENEMENTS lemurie-kataya543px

La vie naquit sur la Terre il y a des millions d’années. De temps à autre, des civilisations extraterrestres vinrent y établir des colonies, et celles-ci perdurèrent des millions d’années encore, certaines pendant plus longtemps que d’autres.

II y a environ 4.500.000 ans, l’Archange Mikhaël et ses légions escortèrent jusqu’à notre planète les premières âmes destinées à former la race lémurienne, avec la bénédiction du Dieu Père/Mère.

En ce temps-là, la Terre connaissait l’abondance, la beauté et l’harmonie, à un degré tel que l’on peut difficilement l’imaginer aujourd’hui.

Les Lémuriens appartenaient alors à un plan de la cinquième dimension, mais ils étaient doués de la faculté d’abaisser leur vibration à leur guise, afin de faire l’expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient.

Graduellement, il y eut un alourdissement de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple lémurien commença par déchoir jusqu’à la quatrième dimension, puis poursuivit sa décélération vibratoire jusqu’à atteindre la densité de la troisième dimension que nous connaissons aujourd’hui. Cette chute se déroula sur une période d’environ 1.000.000 d’années.

Les territoires formant la Lémurie, également appelée « Mu », comprenaient des masses aujourd’hui immergées sous le Pacifique, ainsi qu’Hawaï, l’île de Pâques, les îles Fiji, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, et des terres dans l’Océan Indien près de Madagascar. La côte orientale de Mu s’étendait jusqu’à la Californie et à la Colombie-Britannique à l’ouest du Canada.

Des guerres incessantes entraînèrent une cruelle dévastation sur Mu et en Atlantide. Ces deux civilisations finirent victimes de leurs propres agressions. Les Lémuriens et les Atlantes prirent ainsi conscience de la futilité de tels agissements.

Quand les Lémuriens comprirent que leur patrie était vouée à la perdition, ils adressèrent une requête à Shambhallah mineure, la tête du réseau Agartha, afin d’obtenir l’autorisation d’ériger une ville sous le Mont-Shasta dans le but d’y préserver leur culture et leurs annales. 

 

250px-Mount_Shasta_1 dans MESSAGES EVENEMENTS     Le Mont Shasta est le plus haut sommet volcanique aux États-Unis. Il est situé au nord de la Californie près de la frontière de l’Oregon. 

Pour obtenir cette autorisation et se joindre au réseau souterrain d’Agartha, il leur fallut prouver qu’ils avaient tiré leurs leçons de la guerre et de l’agression. Ils durent témoigner de leur repentir auprès de la Confédération galactique des planètes et prendre l’engagement solennel de se comporter désormais en peuple pacifique.

Une vaste cavité en forme de dôme existait déjà dans les entrailles du Mont Shasta. Lorsqu’on accorda aux Lémuriens la permission d’ériger leur cité, il fut convenu que cette région survivrait à tous les futurs cataclysmes. Ils y construisirent une ville qu’ils nommèrent TELOS, ce qui signifie « communication avec l’Esprit ».

À l’origine, cette ville avait été conçue pour accueillir environ 200.000 habitants. Mais La conflagration thermonucléaire qui anéantit le continent Mu et ses 300 millions d’habitants, survint plus tôt que prévu, il y a un peu plus de 12.000 ans. Le continent Mu fut englouti en une nuit. Il s’enfonça si soudainement dans la mer que la plupart des gens n’eurent pas conscience de ce qui se passait ; presque tous dormaient. Seulement 25.000 personnes réussirent à atteindre à temps le site de Telos et purent ainsi être sauvées.

À partir du moment où la Lémurie fut engloutie, l’Atlantide se mit à trembler à son tour, des fragments de sa masse terrestre commencèrent à se détacher, et ce, jusqu’au stade ultime, lorsque ce continent fut lui-même submergé.

En raison de la disparition de ces deux immenses masses géographiques et des répercussions thermonucléaires qui s’ensuivirent, les dernières cités de la planète encore intactes furent également pulvérisées ou anéanties par des tremblements de terre et d’immenses raz-de-marée qui pénétrèrent jusqu’à 1.600 kilomètres à l’intérieur des terres.

La Terre régressa. Il lui fallut plusieurs millénaires pour retrouver son équilibre et redevenir viable.

Les survivants connurent des conditions de vie impitoyables.

À l’origine, les habitants de notre planète mesuraient environ 4 mètres. Au moment de l’anéantissement de la Lémurie, ils ne mesuraient plus que 2,50 mètres. Puis, leur taille a encore diminué, puisque la plupart de nos contemporains mesurent aujourd’hui moins de 2 mètres. À mesure que notre civilisation se transformera, nous dépasserons de nouveau ce seuil

Transmis par Aurelia-Louise Jones
Extrait du site
Telos France

 

Gif fees

Un événement Lémurien

 

Gif divers Mont Shasta – rencontre du 29 avril 2002 

 

L’histoire de la fin tragique de la Lémurie 

 

La conférence qui suit est inspirée des enseignements de Sharula Dux, de Telos, désormais résidante de la surface, plus précisément du Nouveau-Mexique ; elle est également fondée sur des transmissions de divers maîtres ascensionnés, des extraits de Bridge to freedom (Une passerelle vers la liberté), datant des années 50, et sur un channeling en vue de cette présentation. 

 

Avant l’anéantissement des continents de la Lémurie, aussi dite « Mu » et de l’Atlantide, notre globe terrestre était constitué de sept continents majeurs. Les territoires formant la Lémurie comprenaient des masses aujourd’hui immergées sous le Pacifique, ainsi que Hawaï, l’île de Pâques, les îles Fiji, l’Australie et la Nouvelle Zélande, et des terres dans l’océan Indien près de Madagascar. La côte orientale de Mu s’étendait jusqu’à la Californie et la Colombie-Britannique, au Canada. 

 

Des guerres incessantes entraînèrent une cruelle dévastation à Mu et en Atlantide. Il y a vingt-cinq mille ans, l’Atlantide et la Lémurie, les deux grandes civilisations de l’époque, guerroyaient au nom d’idéologies divergentes. Elles percevaient différemment l’orientation à donner aux autres civilisations sur la planète. Les Lémuriens étaient d’avis que les sociétés moins évolues devaient être laissées à elles-mêmes afin de poursuivre leur évolution à leur rythme, selon leur degré de compréhension, et à leur façon. 

 

 

Les Atlantes pensaient que tous les peuples moins développés devaient être placés sous la gouverne des deux grandes sociétés, qui les régiraient. Ce désaccord fut à l’origine d’une série de guerres entre l’Atlantide et la Lémurie, au cours desquelles on eut recours aux armes thermonucléaires. A la fin, le calme revenu, ni l’une ni l’autre ne l’emporta. 

 

Au cours de ces tragiques affrontements, des gens autrefois fort civilisés se livrèrent à des bassesses infâmes. Ils prirent éventuellement conscience de la futilité de tels comportements. En définitive, l’Atlantide et la Lémurie furent victimes de leurs propres agressions. Les assauts les affaiblirent gravement toutes deux. Le peuple fut informé par ses religieux que, d’ici moins de 15 000 ans, ses terres seraient complètement submergées. L’espérance de vie était généralement de 20 000 à 30 000 ans, et l’on comprit que nombre de ceux qui avaient suscité ces conflits connaîtraient une fin apocalyptique. 

 

La Californie appartenait naguère à la Lémurie. Quand ils comprirent que leur patrie était vouée à la perdition, les Lémuriens dressèrent une requête à Shamballa mineure, la tête du réseau Agartha, afin d’obtenir l’autorisation d’ériger une ville sous le mont Shasta dans le but d’y préserver leur culture et leurs annales. Shamballa abritait la civilisation hyperboréenne qui a quitté la surface il y a plus de 100 000ans. Ce peuple était à l’époque responsable du réseau Agartha, qui compte aujourd’hui près de 120 cités de lumière sous terre ; la plupart sont peuplées d’Hyperboréens, mais quatre d’entre elles abritent des Lémuriens et une ou deux autres, des Atlantes. 

 

Pour obtenir cette autorisation et se joindre au réseau souterrain d’Agartha, il leur a fallu prouver qu’ils avaient tiré leurs leçons de la guerre et de l’agression. Ils durent témoigner de leur repentir face aux maintes autres agences, telle la Confédération galactique des planètes. Et pour être admis en tant que membres de ladite Confédération, ils durent établir qu’ils étaient désormais un peuple pacifique. Lorsqu’on leur accorda la permission d’ériger leur cité, il était clair que cette région survivrait aux cataclysmes. Une vaste grotte en forme de dôme existait déjà au sein du mont Shasta. Les Lémuriens construisirent la ville que l’on nomme Telos, désignation de cette région générale qui comprend la Californie et une bonne partie du Sud-Ouest américain d’aujourd’hui. De même, les territoires au nord du mont Shasta le long de la côte ouest, jusqu’à l a Colombie-Britannique, faisaient partie de la Lémurie. Telos signifie « communication avec l’Esprit », « unité avec l’Esprit », « comprendre l’Esprit ». 

 

A l’origine, cette ville fut édifiée pour contenir un maximum de 200 000 habitants. Quand les cataclysmes survinrent cependant, seulement 25 000 personnes l’atteignirent à temps et furent sauvées. Cette population représente ce qui reste de la civilisation lémurienne. Les annales avaient été transportées de la Lémurie à Telos, et les temples étaient prêts. 

 

La conflagration qui a anéanti le continent survint plus tôt que prévu, et c’est purquoi si peu de gens purent atteindre l’intérieur de la montage à temps. Nous savons désormais que Mu, notre patrie chérie, fut engloutie en une nuit. Le continent s’enfonça si doucement dans la mer que la plupart des gens n’eurent pas conscience de ce qui se passait ; presque tous dormaient. Aucun phénomène météorologique inhabituel ne fut au préalable signalé. Selon une transmission donnée par le seigneur Himalaya en 159, bon nombre des prêtres qui étaient demeurés fidèles à la lumière sont demeurés à leur poste, tels des capitaines à la proue d’un navire qui sombre, intrépides jusqu’au bout ; ils chantaient et priaient en coulant. 

 

Voici un extrait de « Passerelle vers la liberté » du seigneur Maha Chohan, datant de mars 1957 : « Avant que le continent lémurien ne sombre, les prêtres et prêtresses des temples furent avertis de l’imminence du cataclysme, ce qui leur permit d’emporter à Telos les divers foci du Feu sacré ; d’autres furent confiés à des pays qui ne seraient pas détruits. Plusieurs de ces flammes furent transférées à l’Atlantide, dans un endroit précis, et furent longtemps alimentées par des applications spirituelles quotidiennes. Un peu avant que la Lémurie ne coule, certains de ces prêtres et prêtresses rentrèrent chez eux, sur ce continent, et se portèrent volontaires pour périr avec lui et son peuple ; ils apportèrent le secours de leur rayonnement, leur réconfort et leur témérité. Ce renfort, ils l’offrirent pour contrecarrer la peur que provoque n’importe quel cataclysme. Ces bienfaiteurs aimants, grâce au rayonnement de leurs énergies asservies à Dieu et grâce aussi à leur sacrifice, ont littéralement enveloppé les auras des victimes d’un halo de paix et les ont affranchies de l’angoisse pour que leur corps éthérique ne soit pas dispersé ; ils épargnèrent ainsi aux gens des conséquences tragiques au cours d’incarnations ultérieures. » 

 

Le seigneur Himalaya, dans la « passerelle vers la liberté », affirme en 1959 : « Plusieurs membres de l’ordre religieux se sont réunis par petits groupes, en des points stratégiques un peu partout ; ils prièrent et chantèrent tout en périssant. Le chant qu’ils entonnèrent alors est aujourd’hui celui de Auld Lang Syne (en français, la mélodie : Ce n’est qu’un au revoir). 

 

Leur geste était motivé par l’idée que chaque expérience tragique laisse une cicatrice et un trauma profonds dans le corps éthérique et la mémoire cellulaire des gens, et que ces stigmates prennent plusieurs incarnations à guérir. L’action et le sacrifice des prêtres et prêtresses, qui choisirent d’atténuer la peur, et un certain degré d’harmonie fut préservé. Ainsi, les blessures et traumatismes causés aux âmes qui moururent alors furent fortement minimisés. Il est dit que les membres de l’ordre du temps, ainsi que les musiciens, chantèrent et prièrent jusqu’à ce que le niveau de la mer ait atteint leur bouche. Alors, ils furent aussi engloutis. Les multitudes dormaient, le ciel était encore d’un indigo profond et, pourtant, tout était terminé ; aucun membre du clergé n’avait quitté son poste, nul n’avait affiché de peur et la Lémurie fut anéantie en toute dignité. Auld Lang Syne fut le denier chant jamais entendu dans la contrée de la Lémurie ». 

 

Message de Telos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

Question à Adama, Lémurien

bougie

-       Avec quelles civilisations travaillez-vous le plus étroitement ? Surtout celles d’autres cités intraterrestres ou également celles de nos frères stellaires ? 

Nous travaillons étroitement avec plusieurs civilisations intraterrestres, sinon toutes. La cité d’Agartha peut être considérée comme un grand quartier général pur ce qui est des communications galactiques et intergalactiques. Elle voit particulièrement à la supervision de son réseau intraterrestre, qui comprend plus de 144 cités de lumière. Toutes ces cités sont sous la juridiction d’Agartha, dont le champ d’action est dirigé davantage vers les civilisations ascensionnées. Telos fait également partie de ce grand réseau. Il ya longtemps, nous avons dépassé rapidement et largement toutes les attentes qu’elles entretenaient quant à notre venue sous terre avec la destruction de notre continent. 

Nous travaillons aussi très étroitement avec Shamballa, la cité des grands maîtres et des sages, qui est quant à elle un quartier général et un lieu de rencontre concernant les questions et décisions planétaires. C’est là que le grand Logos planétaire de la Terre, Sanat Kumara, de Vénus, a établi son quartier général il y a plusieurs millions d’années. Cette cité a constitué le centre de direction, de décision et de réunion de toute cette hiérarchie planétaire pendant des millions d’années. Les grandes assemblées ayant trait aux affaires planétaires importantes ont habituellement lieu à cet endroit. La Déesse planétaire, est généralement présente à ces rencontres, en particulier pour les questions relatives à sa sécurité et à la supervision de l’évolution de l’évolution des populations de la surface. 

Bien sûr, nous travaillons aussi étroitement avec les frères stellaires des Pléiades, d’Arcturus, d’Andromède, d’Alfa du Centaure, de Sirius, de Vénus et de Cassiopée, entre autres. 

Message d’ADAMA, notre mentor Lémurien 

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...