Message Christ’al Chaya du 2 avril 2015

Fraternité-de-la-Rose-02Bien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An, d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

Et je commencerai cet enseignement par une histoire. Un enfant ressent à l’intérieur de son cœur, à l’intérieur de son corps, deux énergies qui s’affrontent, l’une le pousse vers le bien, le service, le don et l’autre le met dans des états de comparaison, de frustration, de convoitise et puis, il va voir son père et lui dit : « je sens à l’intérieur deux forces qui s’opposent, comme le bien et le mal. » Et son père lui dit : « Oui, tu sais c’est comme s’il y avait deux voix à l’intérieur de toi qui s’affrontent. » Et l’enfant dit à son père : « Mais qui va gagner de ces deux ? » Et le père lui répond : « Celui que tu nourriras. »

Quelle est la part à l’intérieur de vous que vous allez nourrir ? Est-ce ce don total d’amour, cette rectitude du cœur, cet engagement, cette responsabilité aussi, ce devoir d’amour ou est-ce la part de vous qui se sent séparée, qui veut conquérir, qui veut prendre, qui en a assez d’être dominée et qui voudrait dominer, celle qui calcule, qui vit l’amour, l’amitié, selon des rapports d’intérêt ? Alors, il y a une partie de vous qui dit : « Je veux être dans le don d’amour, dans le don total. » Mais il y a des mémoires lointaines, très lointaines qui ont même généré le « pourquoi vous vous êtes incarnés » – le « pourquoi cette Terre a été créée » : des extensions, des parties mémorielles de votre Etre qui ont subi des traumatismes dans d’autres dimensions, dans d’autres univers. Et ces extensions se souviennent qu’à chaque fois qu’elles sont allées vers les familles involutives en leur tendant la main, en leur disant « vous êtes nos frères, cessons la lutte », ceux là sont venus et se sont servis, ont fait croire à des trêves et ont trahi. Alors cette partie souffrante de votre Etre, cette extension, se rappelle de cela et a peur, a peur d’être trahie une fois encore. Et parfois cette part de vous-mêmes, est exténuée, fatiguée, parce qu’elle se demande : « quand ce monde changera-t-il réellement ? »

Et puis, il y a parfois dans vos extensions, un sentiment d’injustice, de colère, d’impuissance, parce qu’il y a la mémoire de ces planètes que vous avez vu exploser, de ces Temples divins d’immortalité, où des êtres sont venus et se sont servis pour asservir leur prochain.

Et sur Terre, vous n’avez fait que répéter, d’incarnation en incarnation, cette grande fracture qui est née dans le système d’Orion, vous l’avez revécue encore et encore, vous avez traversé des temps féodaux, vous avez aussi traversé des guerres, des luttes et échoué à certains moments quand, par exemple, les blancs ont rencontré les rouges : au lieu d’apprendre, de venir en toute humilité, ils sont venus prendre et ont dit à l’homme rouge : « toi tu n’es rien, je vais t’anéantir, tu n’es pas enfant divin », alors que précisément l’homme rouge vivait en communion, parce qu’il n’était pas dans la limitation des territoires, mais dans l’infini, car finalement, rien ne vous appartient, mais vous êtes responsables de ce que vous empruntez : la terre, l’air, votre corps est précieux.

Alors, comment allez-vous faire, humains de la Terre, parce qu’il est vrai, il y a un état d’urgence. Car aujourd’hui, vous avez une technologie relativement avancée, encore ce n’est pas le bon terme : je dirais une technologie dangereuse, dangereuse parce qu’elle est basée sur la fission de l’atome. Mais finalement, cette fission n’est que le reflet de cette fracture intérieure avec vous-mêmes, avec la Source. Et tant que vous n’élevez pas votre conscience, eh bien, il y a des risques pour pérenniser la race humaine.

Alors à cause de cela, plusieurs Conclaves ont eu lieu et dans son immense sagesse, le grand Maître de la Fraternité Dorée, le Maître Shinta Naya Horus Kron, a proposé des solutions pour que l’humain arrive aujourd’hui à comprendre cette rédemption. Tout d’abord, vous êtes un univers fils, appelé à devenir un univers Père/Mère, donc vous êtes en phase de mutation intérieure, pour vous donner une image : comme des têtards qui sont appelés à devenir des grenouilles. Seulement vous n’allez pas devenir des grenouilles, parce que nous vous envoyons de l’information qui va stimuler aussi cette part de Conscience christique, qui va la nourrir.

En même temps, toutes ces particules lumineuses qui descendent, elles amènent avec elles la mémoire de votre karma racine et dans ce karma racine, il n’y a pas que les implants qui vous ont réduits dans vos perceptions, dans votre compréhension et dans votre interprétation de la vie. Pire que cela : dans vos mémoires galactiques, vos extensions sont soumises à des structures leurres répliquantes où l’on a copié les signatures de vos codes matriciels originels et on en a changé l’organisation pour leur donner une autre structure, une autre forme, autrement dit, on a modifié le plan de construction de votre ADN. Et en plus de cela, on vous a éduqués dans un système de survie où l’on a détruit le féminin jusque dans la genèse génétique où l’on vous présente Eve comme la chute, la perdition, où l’on bannit toute une descendance, Caïn et Abel : Caïn qui tue Abel. Caïn des lettres masculines, Abel des lettres féminines, le masculin qui tue le féminin, l’outrage à la Déesse parce que la Déesse c’est le mouvement circulaire, c’est le souffle de vie. Souvenez-vous en ancienne Egypte où l’on retrouve sur les stèles Isis qui met la clé de longévité dans la bouche d’Osiris, elle transmet le souffle de vie, elle est cette puissance d’amour et l’énergie féminine est la matrice des mondes, elle est la connaissance de la vie, des lois de vie.

Et le masculin qui vient s’unir au féminin, amène aussi sur Terre et dans tous les univers, la structure, l’organisation de la matière.

Humains de la Terre, vous êtes sur le point de quitter toute l’ancienne trame énergétique du féminin et l’ancienne trame énergétique du masculin. Et ce portail de solarisation qui va s’ouvrir au Mont Shasta, va aussi accélérer ce travail. Comprenez cela car CELA EST. Mais pour ceux qui désirent s’unir dans cette étreinte sacrée du souffle divin, doivent retrouver d’abord le lien amoureux avec le Maître, ce lien qui vous dit « In Lakesh – tu es un autre moi et je suis un autre toi » Je n’attends rien de toi, je ne projette rien sur toi, je respire avec toi, parce que nous sommes de même Essence et nous grandissons ensemble dans cette connaissance du cœur, du Sacré Cœur d’amour christique, dans la voie Melchizédech.

Il y a 2.000 ans de cela, Jésus Christ Sananda disait cette phrase sacrée en ancien grec :

« EFFATA THALITA KOUM ACCOULOUTEÏ MOÏ. »

Ne viens pas avec ta tête et ton mental, ne viens pas pour prendre, mais assieds-toi auprès du Maître, incline toi. Lorsque tu t’inclines, tu présentes ta nuque, tu es en état de fragilité, mais tu as confiance dans le Maître et le Maître a confiance en toi, parce que tu viens aussi dans cette humilité, dire au Maître que tu ne feras jamais de mal, parce que tu es prêt à recevoir. Ne viens pas avec ta tête et laisse monter cette vibration d’amour du cœur, laisse la monter en toi dans cet axe de ta colonne vertébrale. Et puis ainsi tu t’uniras à la conscience du soi et la Terre vit cela, elle aussi, aujourd’hui.

Lorsque tous les grands portails de solarisation seront activés, la kundalini terrestre va monter, monter dans tous ses vortex majeurs et faire rayonner ces îlots de lumière, de paix, d’harmonie, pour éveiller la Conscience christique. Mais n’attendez pas le Maître extérieur : aujourd’hui, dans cette respiration, vous le rencontrerez à l’extérieur de vous-mêmes, mais aussi, vous vivrez cette union mystique à l’intérieur de vous. Car cette nouvelle Arche, c’est cette 2ème naissance du Christ, vous êtes cellule composant ce Corps christique de l’humanité.

Alors on ne peut pas servir deux Maîtres et vous devez passer les initiations du choix. Les portails de rédemption vous accompagnent dans ces initiations. Le premier portail, dans le siège de la nouvelle kundalini terrestre, soigne le féminin, soigne ces parties blessées de vous qui ont peur d’être dans le don total, parce que outragées, parce que trahies. Dans le 2ème portail, vous vous libérez des pouvoirs anciens falsifiés, dogmatiques, des religions qui ne sont pas « religio », qui ne sont pas le chemin pour rejoindre la Conscience des Maîtres, mais qui sont des verrous pour l’initié.

Et puis, toutes vos extensions qui sont éduquées dans ces portails de rédemption, vont devoir vivre l’initiation du renoncement de la mort, renoncement à vos croyances limitantes, renoncement à vos désirs, renoncement à vos projections, à votre personnalité humaine, à vos résistances, pour être ici et maintenant, dans cette respiration sacrée du Un, pour mourir à vous-mêmes et être recyclés dans la Source Première et ensuite vous diriger vers ces portails de solarisation et devenir vous-mêmes une manne, une source de particules de lumière rayonnante. Car voyez-vous, tous les Maîtres et les Avatars que vous avez côtoyés dans des vies, étaient eux-mêmes source de particules lumineuses, de particules adamantines cristal, de particules adamantines or et précisément lorsque vous étiez en contact dans leur aura, eh bien, ils nourrissaient dans vos Urims et vos Thummims, dans vos codes matriciels cristal au centre de la cellule, ils nourrissaient cette part christique, cette Essence primordiale de votre Etre pour que malgré toutes les expériences de face à face avec les familles involutives, vous n’oubliiez pas ce que vous êtes et pourquoi vous êtes venus depuis des siècles sur Terre.

Car voyez-vous, vous devriez vous réjouir aujourd’hui d’être incarnés à cette époque précise de l’humanité, vous vous êtes donné rendez-vous pour vous rassembler en unités de lumière, mais aussi vous rassembler avec ces familles involutives pour les éduquer, en éduquant l’involution en vous, en trouvant votre propre voie de rédemption à l’intérieur de vous-mêmes.

Voyez-vous, humains de la Terre, qu’est-ce que la rédemption ? Lorsque Jésus a été sur la croix et que certains ne comprenaient pas pourquoi lui, qui avait sauvé tant de vies, ne sauvait pas la sienne, certains pleuraient aussi à ses pieds, ils étaient à la fois en colère et malheureux parce qu’on ne l’avait pas reconnu ou pire encore, on l’avait reconnu et précisément pour cela on l’avait tué. Mais lui sur cette croix, lorsqu’il regardait ses bourreaux en tant que Christ, alors qu’il vivait la souffrance dans sa chair, il a su dire « Père/Mère pardonne-leur ».

Voyez-vous lorsque les familles involutives vous font vivre des traumatismes, ils se nourrissent de vos émotions dissonantes et vous les enfermez quand vous les avez maudits, quand vous avez vécu de la colère, des sentiments d’impuissance, vous les avez maintenus dans leur sphère involutive et vous vous êtes enfermés vous-mêmes avec eux. Et à cause de cela, vous avez répété, répété et répété encore, alors que cette voie du cœur, du Sacré Cœur, ce mouvement de rédemption, eh bien, vous permet de libérer ces sphères involutives, de recréer le lien avec la Source Première et vous êtes appelés à devenir des rédempteurs.

Le don de soi ce n’est point le sacrifice, le don de soi c’est être présent, présent à vous-mêmes et présent dans cette écoute. Et rappelez-vous, vous n’êtes pas vos souffrances, vous n’êtes pas votre personnalité humaine, vous êtes ce que Je Suis : étincelle de vie et vous ne pouvez pas continuellement aller à contre courant de la vie, car la vie est trinitaire et la vie est une respiration SO HAM – je suis cela – Je Suis ce que Je Suis.

Alors, humains de la Terre, même si demain nous ouvrons la cage et nous vous offrons le chemin de la libération, vous devrez vous engager avec vous-mêmes, vous engager pour ce plan d’unité. Rappelez-vous que vous êtes venus il y a des éons de cela, sur la Terre, parce que peut-être qu’à cette époque, dans vos consciences vous n’aviez pas le choix, vous ne pouviez plus ascensionner avec votre planète d’origine parce que vous aviez trop d’extensions, vous étiez fragmentés et vous vous êtes dit : « finalement le plan Terre, je n’ai pas d’autre choix que d’y aller et de servir, cela va me permettre à la fois de revivre et de comprendre ce que je n’ai pas compris dans mon processus d’ascension ».

Mais aujourd’hui, là où vous en êtes, nous vous demandons de changer de conscience, de ne plus dire « je n’ai pas le choix » mais de dire « je fais le choix », ce qui est différent. Je fais le choix de servir, parce que  je suis amour, parce que je suis conscience d’amour en expansion et je fais le choix de me révéler en tant que Christ rédempteur dans cette humanité. Je fais le choix d’accompagner cette Terre Mère dans son processus d’ascension afin qu’elle devienne, elle aussi, une nouvelle matrice pour les humanités futures. Cette Terre est amour et sagesse dans son logos, ce sont ses deux ailes d’ascension et d’unification, elle devient, elle aussi, un prolongement de la Conscience Unitaire de la Source, elle devient une cellule de réconciliation, de guérison. Et vous oeuvrez tous actuellement, que vous en ayez conscience ou non, pour la paix globale.

Ne vous découragez pas, humains de la Terre, parce que parfois vous ne percevez qu’un fragment du Plan, mais ce n’est pas parce que vous ne percevez qu’un fragment, que vous devez vous identifier à cela. Ne vous identifiez à rien, soyez dans ce vide qui est source de vacuité, mais soyez également conscients que la vie prend soin de chacun d’entre vous, parce que la vie est trinitaire, parce qu’elle est une respiration. Etre dans ce mouvement de vie, c’est vous dépouiller de ce mental, c’est vous présenter aux pieds du Maître, le Maître du cœur, sans ce mental pour retrouver la fréquence d’amour, parce que vous portez tout cela en vous : on vous l’a dit depuis des siècles, « la connaissance est à l’intérieur de vous ».

Voyez-vous, il y a 2.000 ans de cela, certains groupes attendaient le Messie, mais ils projetaient beaucoup de choses parce qu’ils s’étaient identifiés à leurs souffrances, ils souffraient face aux Romains, etc., alors ils s’imaginaient un Christ qui allaient les délivrer des Romains et lorsque Jésus s’est présenté et leur a dit « la bonne nouvelle, c’est que la loi est inscrite dans vos coeurs », ils ont dit « c’est ça le Christ, c’est ça qu’on nous propose ? » C’est parce qu’ils ne l’ont pas accueilli, parce qu’ils ne se sont pas présentés dans ce vide, sans ce mental, sans projection, sans identification à leurs souffrances, ils n’ont pas compris le message christique, ils n’ont pas métabolisé, ils n’ont pas pu recevoir ses fréquences. Elles ont traversé, elles ont touché leur système cellulaire, mais elles n’ont pas germé, ces semences christiques, elles sont retournées au réservoir de vie parce qu’ils ont fait obstacle à la loi de résonance et se sont empêchés de recevoir.

Alors préparez-vous, humains de la Terre, pour cette ascension, préparez-vous à recevoir et vous ne serez jamais déçus, vous ne serez jamais dans l’attente, vous serez présents à vous-mêmes, incarnant ce que vous êtes, agissant dans votre mandat de volontaire incarné et toujours dans la reliance du cœur, du Sacré Cœur.

Voilà ce que je voulais partager ce soir avec vous, c’est suffisant, laissez-vous pénétrer par ces fréquences qui vous entourent, cessez les agitations, parce que les particules adamantines, avec toutes les structures qu’elles transportent, peuvent vous faire vivre des densités, des cristallisations qui stagnent dans les corps mental et émotionnel et cela peut vous déstabiliser quelque fois, vous agiter, surtout quand vos extensions passent les portails de rédemption, vous ressentez comme une forme de mort, non pas une mort comme vous, vous connaissez, d’autres sensations. Alors à ce moment là, restez centrés, accueillez et acceptez parce qu’à travers vous, on façonne un nouvel ADN, un ADN de rédemption. Gardez cela en vous, cette information précieuse, elle vous guidera, elle vous aidera lorsque vous serez par moment découragés, restez en contact avec votre motivation, c’est la véritable sadhana, la véritable discipline au-delà de tout mantra, de toute prière, de tout décret, c’est cette intention d’amour, c’est cette intention pure, ce don total. Restez dans cette vibration, respirez dans la conscience du cœur.

Et je vais tout simplement faire descendre des fréquences au niveau du chakra du cœur pour chacune et chacun d’entre vous, au niveau du chakra 6 également. Acceptez de mourir à l’ancien dans ce passage de Pâques, du portail de vie de Pâques.

Et soyez remerciés, pleinement remerciés et guidés dans votre processus d’ascension, dans ce travail d’alchimie cellulaire, dans ce travail de conscientisation de votre Etre.
Hod Ha Melek Zedek Melchizédech Meschiah


Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés

POURQUOI-COMMENT IDENTIFIER NOS MODELES ARCHETYPAUX

 

imagesLe monde matériel quotidien dans lequel nous vivons est un théâtre d’archétypes. La substance des mythes et des contes anciens se manifeste constamment dans les jeux de pouvoir, les conflits de personnalité et les forces psychiques rivales qui abondent même dans les quelques mètres carrés d’un bureau d’apparence banale.

Si nos relations interpersonnelles ne nous apparaissent qu’en termes de conflits d’egos ou de concurrence, c’est que nous négligeons la signification spirituelle de ces interactions quotidiennes. Lorsque nous ne nous fondons que sur la perception de nos trois premiers chakras, nous risquons de poser des gestes inappropriés, de sauter aux conclusions, d’interpréter les autres, de nous sentir visé par tout, et même de prendre la gentillesse ordinaire pour de l’amour romantique.

Vous avez douze compagnons archétypaux primaires. Quatre d’entre eux sont des archétypes de survie, déjà présents chez tout le monde : l’Enfant, la Victime, la Prostituée et le Saboteur. Vous avez huit autres archétypes personnels que vous apprendrez à identifier. Ce peut être des personnages anciens (comme la Déesse, le Guerrier, le Roi et l’Esclave) ou contemporains, comme le Networker, l’Ecologiste et le Manifestant politique, qui sont en fait des variantes sur des thèmes anciens (le Messager, le Gardien et le Rebelle, respectivement).

Le Networker, par exemple, est devenu un archétype moderne dès que les gens ont commencé à associer à ce nom certaines  caractéristiques de comportement. Mais il a des origines mythiques qui proviennent du dieu grec Hermès (qui a inspiré Mercure, dieu romain plus familier). Patron des hérauts et porte-bonheur, Hermès était également le messager des dieux, supposément le seul être capable de se frayer un chemin jusqu’aux enfants et d’en revenir. Avec ses sandales ailées et son bâton magique de héraut, appelé caducée, Hermès-Mercure engendra au fil des siècles un grand nombre de descendants qui reflétaient les structures sociales et les besoins de la civilisation d’une époque donnée.

Dans le monde tribal originel, certains personnages se chargeaient de la communication au moyen de « tambours parlants », de signaux de fumée et de coureurs de fond, des marathoniens qui livraient des messages d’une tribu à l’autre. A mesure que grandirent les besoins de communiquer par lettre et au moyen d’autres documents, le personnage du Messager émergea.

Les télégraphistes et téléphonistes, le facteur et le journaliste ont donné à Mercure son visage pour les générations ultérieures. Nous avons à présent les réseaux de radio et de télévision et l’Internet. Tous ces médias représentent la capacité mercurienne de revêtir la garde-robe du jour pour livrer « le message ». Ainsi, même si le terme networker évoque parfois les gens qui disséminent des avertissements politiques et sociaux au moyen de listes de courriel étendues, il est inextricablement lié au messager des dieux.

L’identification de vos modèles archétypaux est un processus agréable, car il vous permet d’examiner les expériences et les relations de votre vie sous des angles nouveaux et souvent merveilleux. Règle générale (c’est aussi un indice), les archétypes qui guideront votre Contrat Sacré ont une influence directe sur vos relations physiques avec les gens.

L’identification de vos archétypes peut également s’avérer difficile, surtout s’il vous faut revoir votre vie en envisageant vos relations et vos expériences sur le plan symbolique. Par exemple, vous reconnaîtrez peut-être que vous vous êtes engagé dans une relation non pas en tant qu’Amoureux, mais en tant que Sauveteur. Cette prise de conscience peut vous aider à comprendre quoi vos liens romantiques ont tendance à s’effriter aisément, puisque le mélange du Sauveteur avec l’énergie romantique produit la co-dépendance. Elle peut être également libératrice, car elle vous permet de revoir l’histoire entière de votre relation. Au lieu de croire qu’il a échoué à maintes reprises dans toutes ses relations, le Sauveteur commence à comprendre pourquoi il est attiré vers les gens qui ont besoin d’aide, plutôt que vers ceux qui s’assument. Il comprend que ses sentiments de rejet constituent un comportement inhérent au modèle, une conséquence inévitable de programmes conflictuels, plutôt qu’une disgrâce personnelle. Ce changement de perspectives, du personnel au symbolique, présente une occasion de guérir les blessures du passé et de réinventer l’avenir.

Apprendre à lire le langage des symboles a un effet positif sur notre énergie et sur l’image que nous avons de nous-même. Vous n’avez pas à attendre une crise pour voir les choses sur un plan symbolique et avec exactitude. Vous pouvez commencer à partir de votre situation présente. Vous pouvez acquérir autant de révélations spirituelles des modèles archétypaux qui influencent les aspects agréables de votre vie, que ceux qui entrent en jeu par gros temps. Chaque aspect de votre vie est digne d’être compris dans une perspective symbolique, et vous pouvez même vous demander pourquoi vous avez une bonne relation avec telle personne ou pratiquez une profession particulièrement valorisante.

En commençant à travailler vos modèles archétypaux et à interpréter leur rôle dans votre vie, n’oubliez pas d’examiner tout ce qui vous procure votre joie de vivre.

Je rappelle toujours aux gens que leur vie spirituelle ne doit pas se limiter à chercher les raisons des contrariétés qui leur sont arrivées, ni à trouver les prières qui leur permettraient de sortir de leur nuit noire. Trop de gens mettent l’accent sur la guérison plutôt que sur la joie de vivre. Néanmoins, les gens ont beaucoup plus envie de commencer un voyage intérieur à la suite d’une crise amoureuse ou professionnelle que lorsque tout va bien dans leur monde. Quelle que soit votre motivation, la première étape consiste à faire la connaissance de vos archétypes.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

L’ENFANT GARDIEN DE L’INNOCENCE

 

enfant-cristal-40f03e5L’archétype de l’Enfant est notre point de départ. Il est facile de nous identifier à lui, surtout après des décennies de publications et d’ateliers de psychologie populaire sur l’Enfant Intérieur.

Cet archétype établit nos façon de percevoir la vie, la sécurité, l’affection, la loyauté et la famille. Parmi ses nombreux aspect, mentionnons l’Enfant Blessé, l’Enfant Abandonné ou Orphelins, l’Enfant Dépendant, l’Enfant Innocent, l’Enfant Naturel et l’Enfant Divin.

Ces énergies peuvent émerger en réaction à diverses situations, mais la question commune à tous les archétypes de l’enfant, c’est la dépendance et la responsabilité : quand prendre sa responsabilité, quand entretenir une dépendance saine, quand s’opposer au groupe et quand s’ouvrir à la vie communautaire.

Les étapes de la croissance, de l’âge de raison, vers sept ans, au début de l’adolescence, vers 13, jusqu’à l’âge adulte officiel, 21 ans, représentent des plateaux de maturation spirituelle et physique.

En dépendance totale, de la naissance à l’âge de sept ans, nous développons nos premières habiletés à nous prendre en charge, corps et biens. A sept ans, nous commençons à apprendre à être responsable non seulement de nos biens, mais aussi de nos gestes. De 7 à 13 ans, nous poursuivons notre développement émotionnel, alors que nous sommes confrontés à des questions plus vastes de moralité, d’éthique, de loyauté, et aux règles des relations.

Durant l’adolescence, on devient conscient de soi et centré. On devint conscient du pouvoir de son esprit, d e l’élan de son cœur et de la passion de son corps. Durant ces années mouvementées, des images de tout ce qu’on pourrait être ou de tout ce que l’on craint de ne jamais devenir se projettent également à l’avant-scène. A la fin de l’adolescence et au début de la vingtaine, on découvre ses faiblesses d’adulte en même temps que ses forces et ses talents ; On fait des choix substantiels à propos de la vie et, même s’il ne fait aucun doute qu’on changera l’idée plusieurs fois, ou que les circonstances nous feront bifurquer, c’est le début d’un contact réel avec le monde de la responsabilité matérielle, en dehors de la tribu.

Finalement, le pouvoir de l’esprit émerge vers l’âge de 21 ans, alors que l’on commence à voir au-delà de l’aspect physique de l’existence pour trouver un sens symbolique à ses actions, de l’activisme politique à l’amour et de l’idéalisme social à l’exploration spirituelle.

Vers l’âge de 28 ans, on effectue une transition naturelle vers le prochain cycle de vie, celui de l’adulte responsable et relié à l’ensemble de l’univers.

Le processus de mûrissement que je viens de décrire est bien sûr idéal. Toutefois, à cause des défis complexes de la vie quotidienne, le mûrissement spirituel est variable d’une personne à l’autre. D’un point de vue archétypal, lorsque ces cycles ne sont pas suivis d’une façon précise, les adultes trouveront difficile, sinon impossible, de s’assumer dans le monde matériel et de faire naître des relations heureuses.

Votre Enfant Intérieur montrera des aspects de l’Enfant Blessé ou Orphelin, et reflètera le fait qu’en cours de route, vous n’avez pas reçu l’affection nécessaire pour devenir responsable et indépendant. Ainsi, vous pourriez passer les premières années de votre vie adulte à essayer de guérir et de compenser ces déficiences.

Cet affrontement avec l’archétype de l’enfant Intérieur suscite une nouvelle relation avec la vie, une remise à zéro. Quel que soit l’aspect de l’Enfant qui vous touche le plus intimement, ce modèle archétypal vous met en contact avec des ressources inexploitées et liées à la pensée créatrice. Voilà l’essence de l’Enfant Innocent : le sentiment que tout est possible.

Gardien de votre innocence, l’Enfant aide à guérir, à réparer et à mettre un frein aux supplices de l’Enfant Blessé. Si vous êtes dévoré par la psyché de l’Enfant Blessé, Négligé, Abandonné ou Orphelin, vous avez besoin d ‘identifier une nouvelle relation ou une entreprise créatrice qui vous fera apprécier votre vie. Demandez à votre Enfant ce dont il a besoin pour se guérir ou se sentir nourri ou aimé.

L’Enfant vous inspirera pour agir hors des frontières contraignantes ou pour explorer une aventure dégagée du poids encombrant de la mentalité adulte. Goûtez certains récits inspirants afin de rejoindre votre Enfant Intérieur. Mais ne devenez pas trop attaché à la blessure ; ne surestimez pas l’Enfant au point qu’il devienne  un délinquant intérieur. Donnez-lui cependant l’appui dont il a besoin pour grandir.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

L’EVEIL DE NOTRE POTENTIEL DIVIN

 

Mukesh Singh ChTNous voulons tous connaître notre raison d’être. Quelle est donc notre mission ? Les initiés sont faciles à repérer: leur vie rayonne de sens. Comme ils perçoivent le dessein de leur vie, ils ont la force d’en traverser les périodes difficiles autant que d’en apprécier les meilleures. Mais bien des gens n’en ont pas d’idée précise, ou ignorent tout à fait leur raison d’être. Depuis que je pratique l’intuition médicale (c’est-à-dire la capacité de « lire » l’état psychologique de quelqu’un par l’intuition plutôt  que par l’examen et le diagnostic physiques), on me demande souvent : « Pourquoi suis-je malade, et comment guérir ? » Encore plus souvent et avec plus d’insistance, on me demande : « Pourquoi suis-je ici ? Quelle est ma véritable raison  d’être ? Que faire de ma vie ? » En un sens, ce manque de direction et de compréhension de soi constitue un problème de santé, car il peut engendrer diverses formes de stress émotionnel, comme la dépression, la fatigue et l’anxiété. Lorsque ces tensions et ces émotions négatives s’installent, elles peuvent engendrer la maladie. La connaissance de votre mission n’est  pas qu’une aspiration de l’esprit : elle est également essentielle à votre corps et à votre âme. 

Une vie confuse et dépourvue d’orientation peut entraîner d’autres conséquences. L’ignorance de votre mission peut avoir un effet destructeur sur vos  relations. Comme le disait souvent le regretté Howard Thurman, théologien, mystique et professeur à Harvard, nous devons nous poser deux questions : « La première est « Où vais-je ? » et la seconde, « Qui  viendra avec moi ? » Si vous ne vous les posez pas dans cet ordre, vous aurez des difficultés. » Sans cette compréhension de soi, sans ce dessein, nous pouvons porter atteinte à notre entourage et nous faire du tort. Sans une idée claire du « tableau d’ensemble », nous ne pouvons réagir correctement aux événements et aux gens lorsque les choses vont mal. […] 

Après avoir, pendant plus de dix-sept ans, aidé des gens à trouver et à utiliser leur boussole intérieure, j’en conclus que cette absence d’orientation spirituelle et émotionnelle est endémique. En plus de représenter un problème personnel pour bien des gens, c’est aussi une préoccupation mondiale : d’un point de vue cosmico-pratique, à quoi sert à l’univers une  planète remplie d’âmes qui n’ont pas la moindre idée de leur raison d’être ni de leur mission ? 

Lorsqu’on me demandait comment « se réapproprier sa propre existence » ou guérir ses blessures, comment trouver la bonne direction, je recommandais souvent la prière. Mais malgré toutes les qualités de cet exercice, j’ai cherché un autre chemin ou processus précis par lequel on puisse clarifier sa vie et trouver sa raison d’être. Personne ne peut tout prévoir,  bien sûr mais si nous pouvions envisager le sens symbolique de nos expériences, nous serions mieux préparés à affronter les inévitables changements et à nous y adapter. Au lieu de nous opposer à la transformation (tout en accumulant des  cicatrices émotionnelles), nous pourrions choisir, voir les événements sous un jour différent, accepter les changements et profiter de notre vie. Considérant l’importance personnelle et planétaire de la connaissance de notre mission, pourquoi est-elle si difficile à trouver ? Comment peut-on mieux la chercher et s’en informer ? Pourquoi certains la découvrent-ils  facilement, tandis que d’autres peinent sur le moindre indice ? Comment nous en faire une idée ? 

Chacun de nous a intérêt à connaître sa mission, car notre façon d’aborder les diverses circonstances de la vie améliorent ou compromettent notre santé. Comme je l’ai découvert après plus de huit mille lectures intuitives médicales au cours de ces dix-sept années, « notre biographie devient notre biologie » : c’est ce que j’écrivais dans Anatomie de l’Esprit.  Autrement dit, les petits problèmes et les grands traumatismes s’installent et vivent dans notre corps, et affectent ou bloquent notre énergie. Il va sans dire que plus nous nous écartons de notre mission véritable, plus nos frustrations s’accumulent et plus notre énergie est déphasée. Une fois informé de sa mission, on peut vivre de façon à tirer le meilleur parti de son énergie. Lorsqu’on s’accorde à son énergie, on exprime mieux son propre pouvoir. J’appelle cela vivre en accord avec son Contrat sacré.  

Lors de mes lectures intuitives, j’aide des gens à exploiter plus consciemment leur énergie, en repérant les traumatismes ou autres événements de leur vie qui sont restés dans leur champ énergétique. Lorsque je ramène ces souvenirs à leur conscience, ils voient souvent comment ils ont perdu leur énergie ou leur pouvoir en s’identifiant à l’excès à ces blessures ou à ces expériences. En identifiant ces « fuites d’énergie », ils peuvent regagner leur âme. Même si ce rappel est parfois utile, la plupart des gens n’ont pas besoin de mon aide pour se souvenir de ces expériences majeures. Mais là où je crois avoir vraiment aidé certains, c’est dans l’identification et l’interprétation des schémas sous-jacents de pensées et de croyances qui affectent leurs souvenirs. Ces schémas sous-jacents portent les interprétations et les sens que vous assignez à vos expériences. Ces interprétations deviennent des souvenirs cellulaires et traînent la charge d’énergie émotionnelle qui affecte votre biographie et, par conséquent, votre biologie. 

Lorsque vous vous rappelez, par exemple, avoir excellé en mathématiques à l’école, ce souvenir d’une réussite peut stimuler et inspirer votre corps et votre esprit. Mais si votre talent pour les mathématiques a provoqué du ressentiment ou du rejet de la part d’un entourage jaloux, il portera également une charge émotionnelle négative. Celle-ci peut s’attacher à tout succès  subséquent, et vous commencez à associer la culpabilité à l’accomplissement. Supposons, par contre, que votre expérience de ces complications émotionnelles vous ait, en réalité, préparé à affronter des défis ultérieurs. Au lieu d’en vouloir à cet entourage jaloux, vous pouvez lui être reconnaissant d’avoir contribué à votre apprentissage de la vie. En percevant votre propre énergie, en prenant conscience de votre perspective sur votre monde, vous pouvez changer votre point de vue et votre vie. En détectant une charge émotionnelle dans votre biographie, vous voyez comment les fragments rassemblés de votre histoire ont affecté votre passé, votre présent et votre état de santé. Cette perspective, c’est ce que j’appelle la vision symbolique. Entrevoir votre vie à larges traits et en zones de couleurs vives vous permet de redessiner votre conception de l’avenir et d’en interpréter plus clairement et plus consciemment les détails. La vue symbolique vous permet de retrouver votre énergie ou votre âme, pour guérir du point de vue émotionnel, spirituel et parfois même physique. La vision symbolique constituera une façon importante de travailler votre énergie lorsque vous ferez le point sur votre Contrat sacré. 

En faisant la lecture symbolique de quelqu’un, je vois son énergie (dans toutes ses attributions) circuler autour de lui. Mais je la perçois simultanément, comme la somme unifiée de toutes ses parties, et comme une cellule unique reliée à une grande matrice énergétique. Pendant ces lectures, mes sujets deviennent des hologrammes humains. Leur schéma énergétique général se reflète dans chacune de leurs cellules, tout comme chacune de nos âmes bourdonne activement pour former une sorte d’âme planétaire qui englobe toute la vie terrestre. Nos paroles, pensées, actions et visions influencent notre santé individuelle et celle de notre entourage. Parcelles essentielles d’une âme universelle, nous avons tous été placés sur la terre pour remplir un Contrat sacré qui améliore notre croissance spirituelle personnelle tout en contribuant à l’évolution de la grande âme mondiale. 

Notre mission de vie, ou Contrat, ne peut se définir ni se mesurer uniquement à l’aune de notre vie extérieure. Notre raison d’être ne se limite pas à notre carrière, à notre passe-temps ni à notre relation amoureuse. Notre Contrat, c’est notre relation globale à notre pouvoir personnel et spirituel. C’est notre façon de fonctionner avec notre énergie et avec les gens à qui nous la donnons. C’est aussi la mesure dans laquelle on est prêt à se soumettre à la direction du divin. Même si un Contrat ne correspond pas aux détails matériels de notre vie, on peut utiliser ces derniers pour le découvrir. Notre vie comporte de nombreuses facettes qui chatoient et reflètent à la fois notre énergie physique et notre énergie intérieure. En tentant de saisir l’ensemble de ce reflet, vous pouvez discerner et définir votre mission. Tout comme un hologramme contient une image entière en chacun de ses fragments, notre mission se reflète, peut-être sous un angle légèrement différent, en chacun de nos nombreux rayons énergétiques. Mais il faut de l’entraînement pour arriver à percevoir le tableau d’ensemble dans ces fragments et à les combiner pour obtenir la somme de notre mission. La découverte de votre Contrat est susceptible de vous réserver des surprises. Vous vous ferez couper l’herbe sous le pied et serez secoué par des prises de conscience. Mais en cours de route, vous apprendrez à utiliser une vision symbolique, à gérer votre pouvoir personnel et à accomplir votre Contrat sacré. 

Dans mes livres précédents, Anatomie de l’Esprit (Éd. Ariane) et Why people don’t heal and how they can, j’ai expliqué comment fonctionne l’énergie, comment elle s’organise autour de nos sept centres émotionnels ou chakras, et comment vous pouvez apprendre à percevoir votre énergie et à aiguiser votre intuition afin de voir d’où proviennent vos perturbations spirituelles et physiques. J’ai enseigné comment et pourquoi l’énergie pouvait se bloquer ou se dénaturer, et comment se guérir en brisant ce blocage qui provient souvent de comptes à régler. En général, la guérison émotionnelle ou spirituelle est reliée à l’apprentissage d’une leçon prodiguée par le ou les centres émotionnels en cause dans la maladie. Cette leçon, c’est parfois la maladie elle-même, et travailler avec cette forme d’énergie permet de découvrir les changements mentaux et émotionnels nécessaires. 

Au bout de milliers de lectures, j’en conclus qu’un principe organisateur encore plus grand que le jeu des chakras structure notre énergie et, ce faisant, notre vie. J’ai commencé à identifier des formes universelles d’intelligence cosmique directement à l’oeuvre dans l’organisation quotidienne de notre vie. En fait, à chacune des lectures que j’ai faites depuis 1989, un modèle archétypal s’est dégagé des détails et des fragments de chaque vie pour prendre une forme définie, offrant une idée claire de la psyché de cette personne et de la raison de son état. Souvent d’origine ancienne, ces modèles peuplent notre esprit, et leur mode d’existence nous affecte profondément, mais nous en sommes généralement inconscients. Ces modèles  intelligents sont des archétypes, des formes de vie énergétiques dynamiques qui circulent dans les pensées et les émotions de beaucoup de gens, dans toutes les cultures et dans tous les pays. Les archétypes sont les architectes de nos vies. Ils constituent les compagnons énergétiques grâce auxquels nous pouvons apprendre à nous comprendre, comme Laura. Ces modèles psychologiques et émotionnels (notre façon de vivre et les gens que nous aimons) peuvent nous amener à la compréhension profonde de notre raison d’être. Leur énergie peut nous mettre en contact avec notre grand Contrat sacré, avec notre grande mission sur cette planète. Comme je l’ai constaté lors de ma lecture de Laura, aucune relation n’est insignifiante. Chacune de nos expériences inclut un but et un sens. Chaque événement, chaque personne de notre vie   incarne un fragment énergétique de notre psyché et de notre âme. La tâche spirituelle de chacun consiste à reconnaître et à intégrer tout cela dans sa conscience, afin que le modèle général de sa mission puisse briller dans toutes ses dimensions. 

Cette prise de conscience est à l’origine de ce livre, qui révèle un processus de découverte et d’intégration des fragments de la psyché. Ce guide d’exploration de soi permet de découvrir nos compagnons archétypaux et de travailler avec eux pour accomplir notre mission de vie et notre Contrat sacré. 

En développant une vision symbolique et un langage archétypal, vous saisirez l’ensemble de votre vie avec un degré de clarté qui vous permettra de guérir les blessures émotionnelles et spirituelles, et vous remplira d’émerveillement devant l’importance de votre vie pour tous les gens que vous rencontrerez. Soyez assuré que tous les événements et les gens qui sont destinés à croiser votre chemin se présenteront à temps, et que les conseils du divin affluent sans fin vers votre âme. Il ne peut en être autrement : si nous gérons nos Contrats, le Divin s’occupe du Sacré. 

 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

 

L’ARCHETYPE DU SABOTEUR

 

1460976-10202670883520148-26493897-n-1-Mon Contrat comprend les archétypes de l’Enseignant et du Guérisseur, qui se sont manifestés à travers les événements de ma vie, même si je n’ai jamais reçu de formation académique de guérisseuse ou d’enseignante. J’ai étudié le journalisme et la théologie, mais mon travail d’ « intuitive médicale » s’est « manifesté », tout simplement. Ma première lecture intuitive d’une personne s’est produite presque par hasard, suivie d’une autre, puis d’une autre. Tout le voisinage s’est passé le mot  et bientôt, j’en faisais de dix à quinze par semaine. Ma réputation grandissante m’a valu des invitations à prononcer des conférences et, en retour, on m’a conviée à animer des ateliers. Le plus étonnant, dans mon apprentissage de l’anatomie de l’énergie, c’est la précision avec laquelle s’est organisée ma formation. Elle aussi s’est « manifestée ». Sur une période de sept à dix jours, trois personnes atteintes de la même maladie firent appel à moi. Elles étaient aux prises avec des problèmes similaires, à quelques variantes près, qui avaient contribué au développement de leur condition. Après avoir fait la lecture de ces trois individus, j’avais l’impression d’avoir saisi les facteurs de stress énergétique majeurs qui sous-tendaient leur condition. Peu après ce premier trio, trois autres personnes vinrent me voir coup sur coup. Elles aussi souffraient d’une même maladie. Ma compréhension de l’anatomie énergétique m’amena peu à peu à réaliser que notre biographie devient notre biologie. 

Lorsque je compris ce principe, mon éducation sembla prendre une autre direction. Tandis que mes lectures précédentes retraçaient la chronologie physique et émotionnelle d’un individu, je me mis à percevoir des images sans rapport apparent avec la personne. Face à une femme qui cherchait à comprendre sa douleur au cou, par exemple, je vis dans son champ d’énergie l’image d’un pirate. Comme c’était une ménagère du Midwest, cette information ne lui disait absolument rien. Mais plus tard, en se soumettant à des exercices de relaxation et de visualisation avec un hypnothérapeute, elle sentit elle aussi l’énergie du pirate dans son champ. Elle le « vit » lui trancher la gorge avec son sabre. Curieusement, elle établit aussi des effets plus positifs, comme l’affranchissement et la libération sexuelle. Ces impressions conflictuelles lui disaient qu’elle était étranglée ou dominée par sa situation, aspirant à une liberté qu’elle ne pouvait exprimer consciemment. Peu après, faisant lecture d’une autre femme, torturée par de l’arthrite aux mains, je retrouvais sans cesse l’image d’un artiste.

Quand je le lui dis, elle resta perplexe, affirmant qu’elle n’avait aucun talent artistique. Je lui suggérai néanmoins de faire de la poterie pour se soigner. Elle commença par confectionner de petits vases de terre cuite et, avec le temps, devint une potière douée. Elle produit maintenant des pièces d’art. Enfin, procédant à la lecture d’un représentant des ventes australien nommé Jimmy, en grave dépression depuis des années, je vis apparaître un grand acteur dans son champ d’énergie. Jimmy n’avait aucune expérience du jeu théâtral, même s’il s’y sentait attiré, car, il était gay, se trouvait encore « dans le placard » et craignait de faire son coming out en jouant. En fait, il jouait déjà (à l’hétéro!), mais le blocage de son talent et la dissimulation de son identité avaient produit chez lui un effondrement émotionnel. Quelques années plus tard, j’appris avec reconnaissance que Jimmy s’était tiré de sa dépression et qu’il jouait dans des théâtres d’été. Il prend son travail d’acteur au sérieux et ne cache plus son orientation sexuelle. Lorsque ces images étranges se mirent à émerger, elles semblaient si décalées, si dissociées des gens que je lisais, que je croyais avoir plus ou moins perdu la justesse de mon intuition. Mais ces lectures s’avéraient utiles à chaque personne. Puis, un jour de 1991, tout me parut clair. Au cours de l’un de mes ateliers, j’écoutais une  conversation entre deux femmes. Cinq minutes après avoir fait connaissance, elles s’étaient déjà révélé les détails banals de leurs vies, tels leur lieu d’habitation et leur occupation. Après ces menus propos, elles se mirent à parler des expériences de vie qui les avaient attirées dans un atelier spirituel. Soudainement, elles se découvraient un modèle de vie commun, un lien énergétique immédiatement reconnaissable à l’intensité de leur réaction mutuelle. Leurs enfants avaient grandi, leur mariage était réussi et leur vie se trouvait à un stade de transition naturel : elles en avaient assez d’être la « servante » de tout le monde. Elles voulaient à présent se servir elles-mêmes. Retraitées et libérées, elles comptaient cultiver leurs propres intérêts et développer leur âme. En écoutant ces douces personnes décrire leur modèle de vie, je déchiffrais leur conversation sur le plan symbolique. En tant que bonnes mères et conjointes, elles avaient passé la majeure partie de leur vie au service des autres, mais ayant complété cette première mission, elles volaient de leurs propres ailes, comme doit le faire le Serviteur du mythe et de la légende. 

 Dans la Bible, par exemple, lorsque Joseph est vendu en esclavage par ses frères, il attend le moment opportun en passant des années à accomplir les tâches qu’on exige de lui. Mais par la suite, en utilisant ses dons singuliers pour l’interprétation des rêves, il conquiert sa liberté et devient un grand chef de la nation ; de Serviteur, il devient Maître. Les images vives mais intrigantes que j’avais recueillies au cours de mes dernières lectures prenaient soudain un sens. Le Pirate, l’Artiste, l’Acteur et le Serviteur ne faisaient pas partie de la chronologie individuelle et physique, celle que j’avais l’habitude de lire. Ces images formaient plutôt des aspects de la chronologie spirituelle de chaque individu, une mythologie personnelle existait avant même son incarnation. Ces images étaient des archétypes, des guides énergétiques qui indiquaient à l’individu sa raison d’être spirituelle, son Contrat. La légendaire lanterne qui s’alluma cet après-midi-là luit toujours. Depuis lors, chacune de mes lectures s’ouvre sur une évaluation de la chronologie spirituelle d’une personne, des modèles archétypaux qui  s’expriment à travers sa personnalité et ses expériences de vie. Et tout comme les trois personnes atteintes des mêmes maladies physiques qui m’avaient demandé des lectures intuitives, des personnes partageant des vies semblables  s’adressèrent à moi en un temps relativement court, mais étalé sur des mois plutôt que sur des jours. Par exemple, je fis certaines de mes premières lectures sur des gens dont l’archétype était celui de l’Enfant Blessé, celui qui a tendance à garder des cicatrices émotionnelles depuis l’enfance. Puis, je rencontrai quelques personnes ayant en commun un archétype dominant de Victime. Là encore, chacune d’elles reflétait des aspects légèrement différents de cet archétype, selon leur personnalité et leur expérience.

Lorsque je me mis résolument à travailler les archétypes, dans mes lectures et mes ateliers, je recueillis d’autres observations sur leur fonctionnement dans notre psyché. Lorsque Jung proposa sa théorie de l’inconscient collectif, il signala que ce dernier était peuplé d’innombrables modèles psychologiques tirés de rôles historiques, tels que la Mère, l’Escroc, le Roi et le Serviteur. En plus de notre inconscient individuel et unique, dit-il, « il existe un second système psychique, d’une nature collective, universelle et impersonnelle, identique distinguent de ce grand inconscient collectif pour jouer un rôle beaucoup plus signifiant dans la vie des gens, et que chacun de nous possède son propre assortiment d’archétypes-clés.

 Après un processus de recherche, de réflexion et de tâtonnements, je conclus qu’une combinaison unique de douze modèles archétypaux, correspondant aux douze maisons du zodiaque, est à l’oeuvre en chacun de nous et soutient notre développement personnel. Ces douze modèles affectent tous les domaines de notre vie. Ils peuvent être particulièrement vivants et perceptibles lorsque nous éprouvons des difficultés, ou un sentiment de défaillance ; et particulièrement tout aussi utiles pour guérir des souvenirs pénibles, donner une nouvelle direction à notre vie ou trouver une façon d’exprimer notre potentiel créatif inexploité.

 En un sens, chacun de ces archétypes représente un « visage » et une « fonction » du Divin qui se manifeste  individuellement en chacun de nous. L’humanité a toujours donné des noms aux nombreuses puissances du Ciel et tenté d’identifier les qualités inhérentes à chacune. La puissance archétypale féminine, par exemple, s’exprime sous des formes diverses, de la Vierge Marie à Mère Nature. Les Romains et les Grecs voyaient les puissances féminines universelles dans les traits d’Athéna (déesse du conseil), Vénus (déesse de l’amour) et Sophia (déesse de la sagesse). En Inde, la culture hindoue a donné à la Déesse des noms incarnant divers attributs de la maternité divine, tels que Laxmi (la prospérité), Durga (la fertilité), Uma (l’unité) et Kâli (la destruction et la renaissance). Comme si Dieu s’était présenté en maints aspects  différents pour nous permettre d’aborder ce pouvoir. Puisqu’il portait un nom, nous pouvions l’invoquer, l’assimiler et l’exprimer. 

Les schémas archétypaux réveillent notre potentiel divin. Ils peuvent nous libérer des limites de nos pensées et sentiments, nous aider à éclairer les coins sombres ou peu connus de notre âme, et amplifier notre éclat et nos forces. Les archétypes constituent une source de pouvoir émotionnel, physique et spirituel, et peuvent nous aider à nous libérer de la peur, même si parfois, certains d’entre eux peuvent, au départ, déclencher des peurs en nous. Chaque archétype (ou peur) nous lance un défi spirituel : celui de l’affronter et d’y reconnaître une occasion d’apprentissage et une chance de développer un aspect de notre pouvoir. Lorsqu’un archétype nous paraît difficile ou même malveillant, notre tâche consiste à le reconnaître, à surmonter la faiblesse qu’il souligne et à nous approprier son potentiel divin. La déesse Kâli, par exemple, représente l’énergie destructrice. Elle a le pouvoir de l’archétype du Saboteur, présent en chacun de nous. Mais quel est le revers de la destruction, sinon la reconstruction et la renaissance ? Dans le langage symbolique des Contrats, l’archétype du Saboteur peut nous désarçonner si nous ne résistons pas à son pouvoir, qui est considérable. Nous pouvons aussi utiliser cette énergie consciemment, pour revisiter des lieux de notre vie qu’il nous faut parcourir, aménager ou assainir. Chaque archétype présente toujours deux faces, qui peuvent toutes deux servir à notre avantage. 

Nous avons tendance à nous percevoir, de même que notre univers, sous des aspects doubles : bon ou mauvais, intérieur ou extérieur, moi ou vous, bien ou mal, symbolique ou littéral, joyeux ou triste. Nos forces et nos peurs divisent notre esprit en polarités (ou en dualité, selon la terminologie orientale) : voilà pourquoi la foi et le doute se livrent d’éternelles batailles dans notre psyché. Mais en identifiant et en utilisant nos archétypes, nous pouvons apprendre à consolider les aspects de notre âme et à insuffler sa force à notre vie quotidienne afin d’orienter nos pensées et actions. Ces guides énergétiques nous permettent d’agir d’une façon attentive et honorable ; ils nous aident à gérer notre pouvoir et à nous montrer dignes de notre potentiel divin. Pour ma part, chaque lecture m’a révélé que mon travail archétypal contribuait à ma croissance spirituelle. Les expériences et les révélations que j’ai reçues pendant ces lectures m’ont permis de raffiner mon intuition   médicale et de prendre conscience de mes propres archétypes, et m’ont même aidée en périodes difficiles. Mes rencontres avec ces gens (étudiants, participants à mes ateliers, lecteurs) n’ont rien de banal. Tout comme la façon extraordinairement avisée dont j’ai appris l’anatomie énergétique et, plus tard, la lecture des schémas archétypaux, l’ordre divin se manifeste dans tous les domaines de notre vie.

 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

LA KUNDALINI EST NOTRE ENERGIE

 

0_0_0_0_210_235_csupload_949404De temps en temps, vous regardez dans les yeux de quelqu’un et vous y voyez l’image de l’être plein de pouvoir que vous êtes devenu après des efforts considérables. C’est l’énergie de la kundalini qui fait  surface et peut facilement être confondue et improprement orientée.

La Kundalini est l’une des énergies les plus puissantes habitant votre corps. Vous lui avez donné le nom d’ »énergie sexuelle » car elle stimule tous vos sens sans exception. En réalité, elle fait s’ouvrir tous les centres-chakras afin de pouvoir circuler à travers le corps tout entier. Lorsque cela se produit pour la première fois, c’es bien sûr une sensation qui vous est étrangère. Cette impulsion dans votre corps vous place momentanément au sommet de votre pouvoir et cela peut s’avérer effrayant.

Beaucoup attribuent cette montée d’énergie à leur partenaire au lieu de l’accepter comme étant la leur en propre. Il s’agit d’un éveil naturel qui se produira plus fréquemment à mesure que vous élèverez vos vibrations. La sensation de cette énergie que vous percevez dans les yeux de quelqu’un est en réalité le reflet de Dieu en vous-mêmes. C’est un événement éminemment puisant qui vous change à tout jamais.

Un grand nombre d’entre vous font actuellement l’expérience de l’éveil de la Kundalini. Recevez-la sans honte et remerciez ceux qui la reflètent pour vous. Eprouvez cette joie. La plupart de ces contacts sont induits par des contrats passés il ya fort longtemps. Ils servent à vous rappeler vos pouvoirs et la direction que vous devez prendre. L’exultation qui accompagne l’expérience est souvent confondue avec le fait de tomber amoureux et ceux que cela touche en sont troublés. Sachez qu’ mesure que vous vous habituerez à véhiculer cette énergie, elle deviendra comme une seconde nature vous apportant plus de joie que vous ne pourriez l’imaginer. Avec de la pratique, vous serez en mesure de regarder dans le miroir et de voir le Divin dans vos propres yeux, tout en acceptant simplement la joie que cela vous procure. Ce sera le sommet de l’appropriation formelle de votre héritage. Ceci est le véritable VOUS. 

Nous vous demandons d’accueillir les mots et les pensées qui vous sont présentés et de leur appliquer votre discernement. Si le message fait écho dans votre cœur, prenez-le, il est pour vous. Sinon, laissez-le sans jugement, c’est qu’il est destiné à d’autres. Cela a été un grand honneur pour nous que de vous présenter ce message.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

HONOREZ LES OBLIGATIONS QUE VOUS VOUS ETES IMPOSEES

 

 

baby-footprints-beachEnumérez maintenant cinq de vos obligations. Par exemple, vous vous sentez peut-être obligé de téléphoner à un parent tous les jours ou bien de manger avec un ami une fois par semaine. Il peut s’agit de quelque chose dans le présent, dans le passé ou dans le futur.

Quand vous aurez fait votre liste, envisagez de dire non à ces obligations. Nous vous conseillons soit de vous y soustraire, soit de les percevoir autrement. Lorsque vous acceptez de faire quelque chose dont la vibration est basse, c’est à dire que vous ressentez une résistant à le faire ou que vous en êtes malheureux, le résultat extérieur reflètera cette basse  vibration.

Prenons l’exemple du repas hebdomadaire avec un ami. Si, pour une raison quelconque, vous ne voulez pas aller à ce rendez-vous chaque semaine, vous pouvez toujours annuler, y aller moins souvent, ou bien trouver quelque chose que vous appréciez particulièrement chez cette personne. La situation sera alors d’une vibration très différente. Il y a là un gros travail à faire sur l’amour de soi.

Accomplir quelque chose contre votre gré requiert une très grande énergie et, à la longue, cela vous enlève celle qui vous est vraiment nécessaire. Encore là, il s’agit d’un conditionnement, spécialement en ce qui concerne les femmes. Elles pensent qu’elles doivent donner, encore et encore, et se retrouvent ensuite ne pénurie énergétique.

Il est donc très important de considérer ces obligations que vous vous êtes imposées car vous ne vous honorez pas en vous y soumettant contre votre volonté. Il ne s’agit pas uniquement des obligations envers les autres, mais aussi de celles que vous vous imposez à vous-même, comme d’aller au gymnase parce que vous croyez devoir le faire et non parce que vous voulez y aller. Le régime alimentaire en est une autre, particulièrement le végétarisme. Il y a là un programme de supériorité et aussi de privation. Ecoutez donc simplement votre corps.

L’argent est une autre question importante car c’est de l’énergie. Etes-vous inquiet à ce propos ? Que représente-t-il pour vous ? C’est sur ce qu’il représente que vous devez vous concentrer. Est-ce la liberté, la créativité, le statut social, la dignité ou, plus souvent, l’indignité ?

Si vous manquez d’argent, qu’est-ce que vous vous refusez, et pourquoi ? Il y a là un programme de peur. Si vous vous aimiez vraiment, vous vous permettriez d’avoir de l’argent. Songez-y un peu.

Très chers, plus vous aurez d’amour pour vous-même, plus vous en aurez pour les autres et pour tout. Si vous n’arrivez pas à le ressentir, vous continuerez à vous épuiser et à tourner en rond. Nous savons que ce n’est pas une chose facile à accomplir et nous vous en félicitons.

Nous sommes très heureux de toutes ces possibilités qui s’offrent à vous et nous reconnaissons votre volonté d’aller en vous afin de découvrir cet amour de soi car toutes choses sont créées à partir de là.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

LE CHOIX DES RELATIONS A LONG TERME

 

402522_274067122659172_204743842924834_746716_423082200_n1Pour diverses raisons, plusieurs d’entre vous qui ont choisi de s’éveiller à ce moment-ci ont décidé de ne pas avoir de relations à long terme. Il était important pour vous de trouver cotre identité et d’épurer votre énergie. Vous vous êtes donc concentrés là-dessus. Dans une relation à long terme, la dynamique est très différente. Il aurait été très facile de vous brancher sur la conscience de masse et sur toutes les croyances qui lui sont associées.

A mesure que s’élève votre fréquence vibratoire, certains de ces programmes prennent fin. Avec la transformation qui s’est produite en 2012, les contrats de cette nature ont changé puisque vous activez maintenant ceux qui relèvent de la cinquième dimension. Il est toutefois vital de travailler sur l’amour de soi afin d’obtenir le genre de relation dès que vous recherchez. Comme vous désirez qu’elles soient d’un niveau de conscience supérieur, vous devez travailler à vos aspects intérieurs masculin et féminin. Pour ce faire, il vous faut d’abord et avant tout établir une connexion avec vous-même. Vous n’avez pas le choix. Les gens de l’extérieur sont simplement là pour ajouter à l’expérience. Ils ne la complètent pas ni e la définissent. Ce que vous cherchez à faire, c’est vous connecter à l’Energie source, et pour y arriver vous devez d’abord vous connecter à vous-mêmes.

Dans une relation intime, une ouverture se crée généralement, et c’est cette ouverture et cette volonté de ressentir l’amour qui vous rapprochera de l’Energie source. Ce merveilleux sentiment de bonheur et d’amour que vous éprouvez n’existe pas à cause de l’autre,  il provient de vous-même. Cela vous étonne, n’est-ce pas ?

En réalité, vous ressentez plus profondément en quoi consiste la nature même de l’Energie source simplement parce que vous avez bien voulu vous ouvrir à cette énergie. Toutefois, quand cette relation se termine, vous pensez que vous ne connaîtrez plus jamais un tel bonheur. C’est pourtant possible par l’amour de soi et la réceptivité. Pourriez-vous l’éprouver sans être dans une relation ? Absolument. Dans ce cas, vous ne l’éprouverez pas seulement envers une autre personne, mais envers tout le monde et toutes choses.

Notre objectif est de vous aider à trouver cet amour de soi et nous vous suggérons de commencer par écrire une lettre spécifiant ce que vous appréciez chez vous, vos qualités et vos gentillesses. Auriez-vous peur de dire à quelqu’un que vous aimez ce que vous pensez d’elle ou de lui ? Pourquoi donc ne pas le faire pour vous-même ?

Concentrez-vous maintenant sur vos qualités. Elles appartiennent déjà votre champ vibratoire et la gratitude que vous éprouverez pour elles facilitera leur apparition dans votre vie. Ressentez-les bien dans votre corps au lieu de laisser votre critique intérieure vous dire que vous n’êtes pas assez bon, pas assez aimable ou pas assez intelligent. Si vous concentrez votre énergie sur les qualités que vous appréciez, vous les verrez apparaître davantage dans votre vie. De plus, votre critique intérieure aura moins l’occasion de vous donner des pensées négatives.

Qu’arrivera-gt-il au bout d’une semaine ? Vos interactions avec les autres seront très différentes car, comme nous l’avons dit plus haut, elle reflèteront l’amour de soi. Par exemple, si vos vous concentrez sur la quiétude, les gens vous diront des choses comme celle-ci : « Je me sens en paix en votre présence » Si quelqu’un est très agité au moment où il  entre en contact avec votre champ énergétique, il deviendra plus calme. Si vous êtes quelqu’un d’affectueux, vous aurez davantage d’occasions de l’être et des gens plus affectueux entreront dans votre champ parce que vous vous serez concentré sur l’affection.

Nous vous invitons à travailler sur le modèle de la cinquième dimension plutôt que sur celui de la troisième. Sachez qu’il y a un aspect de l’esprit humain qui ne peut lâcher prise, à moins qu’un certain degré de conscience ne soit présent. Une fois ce niveau atteint, le lâcher-prise pourra avoir lieu. Cela fait partie du jeu que vous avez établi. C’est le modèle tridimensionnel. Le modèle de création de la cinquième dimension consiste à correspondre à la fréquence vibratoire ; en travaillant avec ce modèle, vous vous mettrez simplement en harmonie avec l’essence de vos désirs. C’est en partie ce vers quoi nous vous guidons en faisant ressortir les qualités que vous appréciez en vous-même, ce qui vous aidera à moins prêter attention à celles que vous ne voulez pas. Comme vous avez élevé votre fréquence vibratoire, vous êtes maintenant en mesure d’activer la technologie intérieure de la création liée à la cinquième dimension.

Nous allons vous initier à cette technologie.

Pensez tout d’abord à quelque chose que vous aimeriez créer. Quelle en est l’essence ? Quelle en est la fréquence vibratoire ? (C’est-à-dire ce que cette chose représente sur le plan vibratoire : la liberté, la joie, l’enthousiasme, la stabilité, etc).

Imaginez ensuite votre corps physique en accord avec cette fréquence. Vous n’avez pas besoin de penser à un moment précis ni à un lieu en particulier. Vous n’avez qu’à être en harmonie avec l’essence, la fréquence vibratoire de ce que vous désirez.

Ce modèle de création est beaucoup plus facile parce que vous travaillez avec une fréquence vibratoire, on pas avec une image mentale. N’oubliez pas que vous êtes un être vibratoire. Dans la cinquième dimension, vous éliminez simplement la composante mentale. Ainsi, si vous voulez créer un changement dans votre existence, c’est là que vous devez commencer ; par une lettre d’amour adressée à vous-même. Nous vous recommandons de le faire pendant les sept prochains jours en prenant dix minutes tous les matins pour l’écrire. Concentrez-vous ensuite sur les qualités que vous y aurez mentionnées.

!si vous sentez une résistance, retournez au modèle tridimensionnel et demandez-vous pourquoi vous résistez ? Est-ce pour ne pas accéder davantage à votre pouvoir ou à l’amour ? S’agit-il d’une question de contrôle ? Vous verrez alors quels sont vos programmes de basse fréquence.

Le flux naturel de toute chose est d’aller vers la Source. Par conséquent, si quelque chose est difficile à faire, c’est qu’il y a de la résistance.Lorsque vous êtes dan les flux divin, cet extrêmement facile.

 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

L’AMOUR DE VOTRE VIE, C’EST VOUS-MEME

 

 

rester-motivé-dans-un-environnement-négatifSachez que toutes vos relations sont d’abord fondées sur l’amour de soi et qu’elles en sont le reflet. Nous considérons l’absence d’amour de soi comme le problème numéro Un sur la planète actuellement, suivi de près par le sentiment de persécution.

Soyons bien précis : il ne s’agit pas des relations avec les autres, mais d’abord et avant tout, de la relation avec soi-même. C’est un point extrêmement important que nous aimerions travailler avec vous. La conscience collective comporte plusieurs programmes qui vous enferment dans des systèmes de croyances. le premier système est très problématique car il vous prépare à l’échec et à la séparation. C’est celui des âmes sœurs ou âmes jumelles. Nous ne disons pas qu’elles n’existent pas, mais nous affirmons que le phénomène est très rare dans cette existence particulière que vous avez choisie. Même si ce n’était pas le cas, cela n’a pas vraiment d’importance car la relation avec une âme sœur ou jumelle ne diffère en rien de toute autre relation que vous pouvez entretenir avec votre entourage. L’idée d’âmes sœurs et d’âmes jumelles n’est qu’une étiquette que vous avez placée sur vos relations à un moment où il y avait très peu d’individus dans votre vie pour vous faire apprendre des leçons.

Dans la plupart des relations à long terme, il existe environ une centaine de points communs et autant de questions que vous pouvez choisir de travailler ensemble ou pas. Dans ces relations, une trentaine de ces points sont bien alignés entre eux. Dans les relations à court terme, une dizaine le sont. Dans cette vie-ci, vous êtes tous en mesure de régler ces questions très rapidement ; Par contre, dans vos passées le rythme était beaucoup plus lent et la vibration générale était beaucoup plus basse, de sorte qu’il vous  a fallu beaucoup plus de temps pour identifier certains programmes. Dans une autre vie, vous avez peut-être choisi d’œuvrer sur quatre ou cinq grandes questions, tandis que dans cette vie-ci, en raison du soutien universel et du fait que ce secteur de l’univers est très riche en énergie photonique pouvant servir à des fins d’intégration, vous travaillez beaucoup plus vite. Dans d’autres existences, vous disposiez d’une quantité restreinte de lumière et d’information pour travailler, et c’était donc très difficile. C’est pourquoi les relations duraient plus longtemps. Vous aviez tous besoin d’être liés davantage.

Aujourd’hui, parce que le rythmes est accéléré, vous tentez d’intégrer le plus de questions possible. Avant de vous incarner, vous saviez peut-être que les personnes A, B et C seraient disponibles pour une relation amoureuse lorsque vous seriez dans la vingtaine. Et si jamais la personne A n’était pas prête, la personne B pourrait la remplacer, ou la personne C, et ainsi de suite. Vous avez établi vos contrat ainsi parce que la synchronisation est beaucoup plus difficile dans cette vie-ci puisque vous êtes tous très affairés. Il se pourrait également que vous ayez déjà réglé toutes ces questions et que vous n’ayez plus besoin de vous lier aux personnes A, B ou C  avec qui vous vouliez y travailler. Dans ce cas, vous passerez au problème suivant en sachant que vous êtes ici en avance sur votre « temporalité ».

Votre deuxième système de croyances consiste à croire que les « contrats » sont éternels et difficiles à modifier. Au contraire, ils sont très souples ; Vous pensez qu’ils sont « lourds » et que vous raterez une occasion si vous ne vous trouvez pas à tel endroit à tel moment. Cela est simplement du à la peur, au sentiment de manque et à l’absence de connexion. Vous ne ratez jamais une occasion. La fréquence que vous émettez vous revient toujours. Il s’agit d’y être réceptif. L’événement peut se présenter sous une forme légèrement différente mais la fréquence dont vous désirez faire l’expérience sera identique à la fréquence originelle. N’est-ce pas logique ?

Cela est très important car vous avez souvent tendance dans vos relations à rechercher une personne précise au lieu de rester ouvert à la forme. C’est pourtant quand vous êtes ouvert à la forme que la personne qui vous correspond le mieux sur le plan vibratoire peut se présenter. Les problèmes surgissent lorsque vous désirez être en relation avec une personne qui ne vous correspond pas réellement. C’est malheureusement très fréquent.

Respirez profondément pour assimiler ce qui suit……….

Vous avez en effet conclu des ententes avec plusieurs individus, et votre idée d’avoir une âme sœur sur cette planète vous nuit un peu. Sachez que vous pouvez entretenir de merveilleuses relations avec absolument tout le monde quand vous exécutez le programme d’amour de soi. Plus vous serez intimement liés à la Source, plus vous éprouverez d’amour pour vous-même.

Plusieurs d’entre vous ont peur de se lier avec d’autres individus parce qu’ils craignent de se connecter ainsi à leur aspect dysfonctionnel. Or, en élevant votre fréquence vibratoire et en vous reliant à la Source, vous vous connecterez à leur aspect divin. Toute relation pourra alors ressembler à une relation amoureuse. Il n’est pas nécessaire que ce soit difficile, que ce soit une lutte. Les difficultés et les luttes proviennent des programmes de peur, les quels sont tous illusoires. Plus vous resterez présent, plus vous pourrez les identifier et vous abstenir alors de juger. Vous serez en mesure de modifier la fréquence que vous émettez. Vous avez tous tendance à retourner dans le passé et à répéter les mêmes vieux schémas car ce sont vos points de référence. Vous vous dites ceci : « C’est ce qui m’est arrivé par le passé et c’est ce qui va m’arriver dans ma prochaine relation ». Vos relations amoureuses représentent le domaine où vous faites particulièrement cela. Combien d’entre vous ont eu cette pensée ?

Si vous changez votre relation avec vous-mêmes, vous changerez alors vos relations avec les autres. Ceux-ci n’ont pas à modifier leur comportement pour que vous puissiez modifier la dynamique de la relation, peu importe qu’il s’agisse d’un membre de la famille, d’un collègue de travail, d’un conjoint ou d’un ami. Les semblables s’attirent.

Lorsque vous modifierez votre programmation et que les autres continueront à exécuter leur vieux programme qui ne correspond plus au votre, ils ne pourront plus le faire avec vous. Rappelez-vous qu’une situation ne peut exister que s vous y êtes attiré. En ce moment même, vous entrez dans une période créative sans précédent. Vous devez vous concentrer sur la fréquence vibratoire de la joie, de l’abondance, de l’amour de soi et de l’harmonie. C’est une question de création et non d’apparences. Ce faisant, vous vous libérerez du fardeau de l’attente et du désir de connexion extérieure avec l’autre moitié, celle qui est censée vous compléter !

Cette attitude est solidement ancrée dans votre structure sociale et les femmes ont plus de difficulté à cet égard, à cause de leur conditionnement social. Pourquoi ? E raison des valeurs sociales établies : être une épouse et avoir des enfants. Pendant des milliers d’années, on leur a dit que c’était cela qui importait et qu’elles n’étaient pas censées vouloir autre chose. Ainsi, si vous n’êtes pas dans une relation, vous avez moins de valeur aux yeux de la société.

Pour les hommes, le conditionnement est différent : les valeurs établies sont celles du travail et de l’argent. Si vous manquez d’argent et si vous perdez votre emploi, c’est le problème de l’estime de soi qui apparait. Pour les hommes, c’est donc concret, tandis que pour les femmes, c’est émotionnel. Elles s’enferment dans le désir d’une relation tandis que les hommes ont de la difficulté à identifier cette fréquence vibratoire puisqu’ils ne sont pas censés éprouver d’émotions. Dès leur plus jeune âge, on leur a dit qu’ils devaient « camoufler » leurs sentiments et ne jamais les exprimer réellement.

L’amour de soi, vous le possédez déjà en vous. Vous n’avez pas à l’atteindre, mais plutôt à éliminer les programmes ou les filtres qui vous empêchent de le vivre. Le reflet que vous renverra le monde extérieur vous le démontrera. Vous pourrez le vérifier sur les plans physique, émotionnel et mental.

L’amour de soi fait resplendir le corps de santé. Si vous vous donnez de l’amour, vous vous donnez de l’énergie en provenance de la Source. Les cellules peuvent alors maintenir la santé car elles reçoivent une énergie de haute fréquence. Le corps physique est créé selon le modèle physique, de sorte que toute maladie y est un reflet de votre modèle énergétique ou d’une basse fréquence. Si vous éprouvez une émotion inférieure telle que l’anxiété, la dépression, la colère ou la peur, c’est que vous manquez d’amour de soi. Si, mentalement, vous entretenez des pensées négatives comme « je ne suis pas assez bon » ou « je ne mérite pas ça » cela va à l’encontre de l’amour de soi. Vous n’accédez pas l’amour de soi qui se trouve en vous.

Depuis un quart de siècle, on vous dit qu’il est temps de vous réveiller. Nous allons donc vous aider à vous exercer à ce réveil. Vous devrez le faire au quotidien, possiblement chaque heure du jour et même chaque minute. Voilà sur quoi nous nous concentrerons en cette période.

Plusieurs parmi vous prétexteront qu’ils sont trop occupés pour le faire. Nous vous demandons : êtes-vous réellement trop occupés pour vous aimer ? La théorie est une chose, la pratique en est une autre….. Un autre aspect de la création dont nous n’avons pas encore parlé est le maintien de la fréquence vibratoire. Quand vous émettez une vibration de haute fréquence, la même fréquence de haut calibre doit être présente pour être reçue. Vous ne pouvez pas émettre une haute fréquence et en recevoir une basse. Les deux doivent correspondre. Si c’est le cas, vous recevrez ce que vous aurez demandé. Dans le cas contraire, soyez reconnaissant car c’est une occasion de constater où se trouvent les basses fréquences. Considérez cela comme un cadeau.

Pour changer la situation dans laquelle vous vous trouvez, vous devez d’abord accepter le fait d’y être. Si vous continuez à rejeter ce dont vous ne voulez pas, vous ne faites que l’attirer à vous. Si vous vous ouvrez, si vous reconnaissez cette basse fréquence sans la rejeter et si vous en êtes reconnaissant, vous en neutraliserez la charge. Vous ne jouerez plus le jeu de victime/bourreau et le problème sera résolu.

 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

Comment composer avec les actualités, les guerres, la mort et la destruction

 

daliLe fait d’avoir conscience de son environnement est important puisque cela permet de vérifier la fréquence de votre champ énergétique. Ce qui se passe dans le collectif est le reflet de ce qui se passe en vous sur le plan microcosmique. De l’autre côté, vous n’entendrez pas parler d’un événement, quel qu’il soit, si ce dernier n’est pas sur la même fréquence vibratoire que vous. Et si, toutefois, vous deviez en entendre parler, vous n’en seriez aucunement affecté.

L’important à retenir sur le plan des actualités, ce sont les jugements, les pensées, les sentiments et les émotions qu’elles suscitent. Si vous êtes irrité ou frustré ou même apathique, c’est l’occasion d’effectuer un travail intérieur et d’abandonner toute peur ou toute pensée de basses fréquences. Voici un exemple.

Supposons que vous ayez entendu récemment aux actualités une nouvelle révoltante concernant des banquiers. Cela vous met en colère, malgré le fait que vous n’êtes pas particulièrement préoccupé par le sujet. Nous vous dirons alors ceci : « En quoi d’autre vous sentez-vous impuissant dans votre vie ? Sur quel plan vous sentez-vous une victime » ?

Il est évident que ce programme est présent en vous et que vous jouez ce jeu dans de nombreux secteurs de votre existence. Vous avez là une  occasion d’en identifier la fréquence vibratoire, d’y mettre fin et de l’intégrer. Observez soigneusement comment cette croyance ou cette pensée vous sert et vous pourrez changer ce schéma lorsque vous le reconnaîtrez. Il vous a peut-être servi à un autre moment de votre existence, mais aujourd’hui, il ne vous sert plus. Si c’est le cas, êtes-vous prêt à l’abandonner ? Voilà la différence entre être bien installé sur le plan vibratoire dans le siège du conducteur, ou en mode pilote automatique.

Lorsque vous verrez l’effet de toute pensée, de tout schéma ou de toute croyance, vous sortirez de la mentalité de victime/bourreau et vous vous dirigerez vers la conscience de la cocréation, laquelle vous amènera à laisser tomber tous les jugements et attachements. Le jugement n’a lieu que dans la mentalité de victime/bourreau. L’effet sera immédiat. Sur le plan de la cocréation, toutes les expériences sont acceptables ; aucune n’est bonne ni mauvaise car, en tant que cocréateur de toutes vos expériences vous avez joué tous les rôles.

Les actualités vous fournissent aussi l’occasion de voir où en est la conscience collective. Encore une fois, vous n’avez pas à adopter les vibrations de cette dernière car vous pouvez posséder votre fréquence vibratoire unique. Et rappelez-vous que lorsque vous modifiez votre fréquence vibratoire, vous signifiez à la fréquence collective que la chose est possible et avantageuse. Vous fournissez aux gens qui luttent les ingrédients nécessaires au changement.

Un autre aspect des actualités est celui de la compétition. Tout ce qui vous y est servi est lié à la réalité tridimensionnelle. Il y est toujours question d’un pays quelconque, le vôtre ou un autre, où règne la prospérité ou le manque, sans classe moyenne entre les deux. Tout cela entretient la séparation. Vous commencez maintenant à comprendre que c’est une affaire de choix. Vous pouvez avoir vos propres croyances, mais cela ne veut pas dire que celles des autres n’ont aucune valeur et qu’il faut les éliminer pour réussir.

Quand vous passerez à une fréquence supérieure, vous verrez que tout le monde a la possibilité de réussir. Il n’y a pas de victimes. Plusieurs d’entre vous sont frustrés de nous entendre parler ainsi car ils se demandent comment quelqu’un peut choisir cette version-là de la réalité. C’est parce que ces individus ont besoin d ‘explorer cette vibration particulière. Respectez-les et faites-leur savoir qu’ils peuvent augmenter leur fréquence vibratoire.  Ce n’est pas une obligation. Si les gens ne veulent pas se réveiller, vous ne serez pas lié à leur réalité. Vous faites simplement la sélection d’une fréquence vibratoire, ce qui incite aussi tout le monde à changer. Quand on sort du mode victime/bourreau, on peut créer la joie, l’abondance et l’expansion.

Encore une fois, c’est lié au jeu que vous jouez, celui de la dissension ou de l’ascension.

Sachez qu’une grande partie de ce qui vous est présenté aux actualités est de la pure invention. On vous donne une version des faits qui n’est pas toute la vérité. Demandez-vous donc si cette vérité « officielle » est en accord avec vous. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez alors la verbaliser, non pas dans un but de confrontation, mais plutôt pour vous exprimer selon une fréquence vibratoire supérieure.

Vous n’avez pas à combattre vos gouvernements. Vous n’avez qu’à leur dire que vous ne voulez pas aller à la guerre. Vous n’avez pas à vous battre pour la paix. Les choses ne fonctionnement pas ainsi. Vous devez plutôt entretenir des pensées qui sont en accord avec cette énergie, et agir en fonction de celles-ci. Si vous « paraissez » insensible en surface, il y a une raison. C’est en partie parce que vous avez fermé votre centre du cœur, fort probablement à cause d’un grand manque d’amour de soi, d’une peur de la souffrance, du blâme ou de la honte. Comme cette partie de vous-même est fermée, il vous est très difficile d’éprouver de la compassion.

En ce qui concerne la mort, sachez que quiconque en a franchi le seuil l’a fait de plein gré. Il n’y a pas une seule personne sur cette planète qui soit décédée sans avoir accomplit tout ce qu’elle voulait accomplir selon le programme qu’elle avait établi. Sachez que si elle avait voulu faire quelque chose d’autre, elle l’aurait fait.

La façon dont un individu subit la transition de la mort, autrement dit la manière dont il meurt, détermine non seulement son expérience vibratoire, mais aussi celle de son entourage. Voici un exemple. Si un homme de 90 ans décède durant son sommeil, vous direz quelque chose comme : « Ah il a eu une longue vie. Bravo » Et son entourage pourra plus facilement passer à autre chose. En revanche, si un jeune homme de 20 ans meurt, vous direz : « Ah, il était beaucoup trop jeune. Cela n’aurait jamais dû arriver. L’expérience sera alors entièrement différente pour son entourage. Dans un autre cas, si quelqu’un meurt assassiné, son entourage pourra éprouver un désir de vengeance ou vivre dans la peur. S’il s’agit d’un suicide, sa famille pourra vivre beaucoup de culpabilité ou encore, un sentiment d’abandon. Comprenez-vous comment différents scénarios peuvent survenir à cause de cette mort.  

Lorsqu’un grand nombre de gens meurent au cours de conflits, c’est en réalité un cadeau de la part de la conscience collective puisqu’elle offre ainsi la possibilité de voir quels programmes sont exécutés lors de ces conflits. C’est également une occasion pour le collectif de choisir une nouvelle vibration, de se libérer de ses peurs et de ses attachements, et ainsi de passer à une fréquence supérieure. Malheureusement, la plupart d’entre vous ne la saisissent pas ; l’impression générale qui prévaut est la suivante : « C’est de leur faute après tout ; ils sont morts parce qu’ils ont choisi de se battre ».

Or, si vous considérez la chose sous un angle complètement différent, à savoir que ces gens ont le but inconscient de servir le collectif, cela vous place automatiquement sur votre centre du cœur et vous permet, par le fait même, en tant que membres du collectif, de vous libérer de vos jugements. Nous vous encourageons donc à observer ces guerres en vous demandant ceci : « Quelle est la cause de la guerre ? Est-ce la compétition et le contrôle ? La compétition existe-elle dans ma propre vie » ?

Commencez par vous dégager sur le plan personnel. Cela vous aidera puisque vous ne perpétuerez pas ce scénario. Vous n’en avez plus besoin. Souvenez-vous que ce qui est reflété dans le collectif est à l’image de ce qui est à l’intérieur de chacun de vous, soit : la compétition, le manque, etc. La collectivité réagit donc en créant des guerres, des conflits, en pillant les ressources des autres, par peur du manque.

Vous entrez toutefois dans une ère où les besoins de tous seront satisfaits. Vous ne vous soucierez même plus de la façon dont ils le seront. Vous ne pouvez pas le soupçonner actuellement parce que vous n’êtes pas habitués à opérer d’une façon inconditionnelle sur cette planète, mais nous sommes justement ici pour vous procurer un autre moyen de sortie de cette illusion.

Vous accéderez bientôt à un niveau de conscience supérieur et vos actions auront pour but le service. Quand on ne connaît pas le manque, les besoins sont toujours satisfaits. Faire simplement quelque chose que vous aimez et qui sera également utile à la collectivité, et le reste suivra. En raison de la nature du cycle universel et du mode de création de la réalité, vous savez dans votre for intérieur que vos besoins, quels qu’ils soient, seront satisfaits.

C’est là que vous vous dirigez. Vous pouvez connaître l’amour, la richesse, la connexion, la passion et l’enthousiasme par vos propres moyens. Vous indiquerez alors le chemin à d’autres qui sont incapables de le trouver par eux-mêmes. Vous n’avez qu’à prononcer cette simple phrase : « Je suis en paix au sein du chaos ». Vous répandrez alors une immense quantité d’amour et de joie partout autour de vous, et ceux qui désirent augmenter leur fréquence vibratoire voudront se joindre à vous sans toutefois qu’il y ait obligation de leur part.

Soyez un exemple vivant.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

L’ESPRIT EST LA MATRICE DE TOUTES LES MATIERES

 

« C’est ainsi que Max Planck, père de la théorie
quantique, décrivit la Divine Matrice,
un champ d’énergie universel unissant tout ce qui existe.
La Divine Matrice est notre monde.
Elle est aussi tout ce qui existe dans notre monde.
Elle est nous et tout ce que nous aimons, créons et expérimentons.
Vivant dans la Divine Matrice, nous exprimons, comme artistes,
nos passions, nos peurs, nos rêves et nos désirs les plus secrets
au moyen de l’essence d’un mystérieux canevas quantique.
Mais nous sommes ce canevas autant que les images qu’il porte.
Nous sommes le tableau autant que les pinceaux.
Dans la Divine Matrice, nous sommes le contenant
dans lequel existent toutes choses, le pont reliant
les créations de notre monde intérieur
et celles de notre monde extérieur,
ainsi que le miroir qui nous montre ce que nous avons créé.
Ce livre a été écrit pour ceux qui désirent éveiller
le pouvoir de leurs plus fortes passions
et de leurs plus profondes aspirations.
Dans la Divine Matrice, nous sommes la semence du miracle
autant que le miracle lui-même. »

matiere«… Des Veda, que les spécialistes font remonter à 5 000 ans avant notre ère, aux manuscrits de la mer Morte, écrits il y a 2 000 ans, ressort un thème général laissant entendre que le monde est en réalité le reflet de ce qui se passe dans une sphère supérieure ou une réalité plus profonde. Par exemple, dans leurs commentaires sur une nouvelle traduction des fragments des manuscrits de la mer Morte appelés Cantiques pour l’holocauste du sabbat, les traducteurs en résument ainsi le contenu : Ce qui se passe sur terre n’est qu’un pâle reflet de cette plus grande et ultime réalité.
 
Exactement comme un écran de cinéma reflète sans jugement l’image de tout ce qui a été filmé, la Matrice semble procurer une surface impartiale pour que soient vues dans le monde nos expériences intérieures et nos croyances. Parfois consciemment, parfois inconsciemment, nous « montrons » nos croyances les plus vraies au sujet de tout, de la compassion à la trahison, à travers la qualité de nos relations avec ce qui nous entoure.
 
Autrement dit, nous sommes comme des artistes exprimant leurs passions, leurs peurs, leurs rêves et leurs désirs les plus profonds au moyen de l’essence vivante d’un mystérieux canevas quantique. Cependant, contrairement au canevas conventionnel du peintre, lequel existe en un lieu et en un moment précis, notre canevas est fait du même matériau que tout ce qui existe. Il est omniprésent.
 
Poussons un peu plus loin l’analogie de l’artiste et du canevas. Traditionnellement, l’artiste est séparé de son oeuvre et il utilise ses outils pour exprimer extérieurement une création intérieure. Dans la Divine Matrice, cependant, la séparation entre l’oeuvre et l’artiste disparaît : nous sommes le canevas autant que les images qu’il porte ; nous sommes les outils autant que l’artiste qui s’en sert. »

« …À la fois individuellement et ensemble, nous partageons les créations de notre vie intérieure comme un cycle sans fin de moments superposés au fil des jours. Quel beau concept, aussi bizarre que fascinant ! Tout comme un peintre utilise sans cesse le même canevas en cherchant l’expression parfaite d’une idée, nous sommes des artistes perpétuels construisant une création sans fin qui change constamment.
 
Le fait d’être entouré d’un monde malléable que nous créons nous-mêmes a de vastes implications, peut-être même un peu effrayantes. Notre aptitude à utiliser  intentionnellement et créativement la Divine Matrice change soudain toute notre vision du rôle que nous jouons dans l’univers. À tout le moins, elle laisse entendre que la vie est beaucoup plus que les événements fortuits et les synchronies occasionnelles avec lesquels nous composons de notre mieux.
 
Finalement, notre relation à l’essence quantique qui nous unit à tout le reste nous rappelle que nous sommes nous-mêmes des créateurs. En tant que tels, nous pouvons exprimer nos plus profonds désirs de guérison, d’abondance, de joie et de paix, autant pour notre corps que pour notre vie et nos relations. Et nous pouvons le faire consciemment, de la façon que nous désirons et au moment choisi.
 
Cependant, tout comme les initiés du poème de Christopher Logue avaient besoin d’un petit « coup de pouce » pour réussir à voler, toutes ces possibilités requièrent un  changement subtil, mais important, de notre vision du monde et de nous-mêmes. Grâce à ce changement, nos désirs les plus secrets, nos buts les plus nobles et nos rêves les plus grands paraissent soudain à notre portée. Aussi miraculeuse que cette réalité puisse sembler, toutes ces choses – et bien davantage – sont possibles au sein de la Divine Matrice. Il ne s’agit pas uniquement d’en comprendre le fonctionnement ; il nous faut aussi, pour communiquer nos désirs, un langage que cette vieille toile d’énergie puisse reconnaître.
 
Nos plus anciennes traditions de sagesse nous disent qu’il existe un langage particulier pour parler à la Divine Matrice. Ce langage ne comporte pas de mots, ni les signes extérieurs habituels de la communication effectués avec nos mains ou notre corps. Il est d’une forme si simple que nous savons tous déjà le « parler » couramment. En fait, nous nous en servons chaque jour : c’est le langage de l’émotion humaine.

La science moderne a découvert que chaque émotion ressentie dans notre corps y provoque des changements chimiques – pH et hormones –, qui reflètent nos sentiments. Par les expériences « positives » de l’amour, de la compassion et du pardon ainsi que par les émotions « négatives » de la haine, du jugement et de la jalousie, nous possédons tous le pouvoir d’affirmer ou de nier notre existence à chaque moment. De plus, cette même émotion qui nous donne un tel pouvoir à l’intérieur de notre corps étend cette force dans le monde quantique, au-delà de notre corps.

On pourrait comparer la Divine Matrice à une couverture cosmique commençant et finissant dans l’inconnu et couvrant tout l’intervalle. Cette couverture comporte plusieurs couches profondes et se trouve déjà en place partout, en tout temps. Notre corps, notre vie et tout ce que nous connaissons existe et a lieu dans ses fibres. De notre création aquatique dans l’utérus de notre mère jusqu’à nos mariages, nos divorces, nos amitiés et nos carrières, tout ce dont nous faisons l’expérience est comparable à des « plis » dans la couverture.
 
D’un point de vue quantique, on peut comparer tout atome de matière, un brin d’herbe, notre corps, la planète et ce qui existe au-delà, à une « perturbation » dans le tissu de cette couverture spatiotemporelle. Ce n’est donc peut-être pas une coïncidence si les anciennes traditions spirituelles et poétiques décrivent l’existence d’une façon assez similaire. Les Veda, par exemple, parlent d’un champ unifié de « pure conscience » dans lequel baigne toute la création. Selon ces traditions, nos pensées, nos sentiments, nos émotions et nos croyances, ainsi que tous les jugements que ces dernières suscitent, sont des perturbations, des interruptions dans un champ qui autrement serait calme et immobile.
De même, le Hsin Hsin Ming, qui date du VI e siècle (et qui se traduit par « De la confiance en l’esprit »), décrit les propriétés d’une essence constituant le modèle de tout ce qui existe dans la création. On l’appelle le Tao. Il échappe à toute description, comme le montrent les Écritures védiques. Il est tout ce qui est : le contenant de toute expérience aussi bien que l’expérience elle-même. Le Tao est parfaitcomme le vaste espace où rien ne manque et où il n’y a rien de trop.
 
Selon le Hsin Hsin Ming, c’est uniquement quand nous troublons, par nos jugements, la tranquillité du Tao que l’harmonie nous échappe. Quand, inévitablement, cela se produit et que nous nous trouvons empêtrés dans la colère et la séparation, il y a, selon ce texte, un moyen de remédier à cette condition.Pour trouver directement l’harmonie avec cette réalité, dites simplement, quand le doute apparaît : “Non deux.” Dans ces mots, rien n’est séparé, rien n’est exclu.
 
S’il est vrai que de nous concevoir comme une perturbation de la Matrice rend notre vision de la vie un peu moins romantique, cela nous fournit aussi une puissante conception de notre monde et de nous-mêmes. Par exemple, si nous voulons établir de nouvelles relations saines et valorisantes, vivre une salutaire histoire d’amour ou trouver une solution de paix au Moyen-Orient, nous devons créer dans le champ une nouvelle perturbation qui reflète ce désir. Nous devons faire un nouveau « pli » dans le matériau dont l’espace, le temps, nos corps et le monde sont faits.

Voilà notre relation à la Divine Matrice. Nous possédons le pouvoir d’imaginer, de rêver et de ressentir les possibilités de la vie à l’intérieur de la Matrice elle-même, de sorte  qu’elle nous reflète ce que nous avons créé. Les anciennes traditions tout autant que la science moderne ont décrit le fonctionnement de ce miroir ; dans le cas des expériences qui seront rapportées dans les chapitres subséquents, nous savons même comment ce reflet fonctionne, en langage scientifique. Alors que ces études résolvent peut-être certains mystères de la création, elles conduisent aussi à des questions encore plus profondes sur notre existence.
 
Nous ne savons évidemment pas tout ce qu’il y a à savoir sur la Divine Matrice. La science ne possède pas toutes les réponses. En toute honnêteté, les scientifiques ne sont même pas certains de l’origine de cette Matrice ; nous sommes bien conscients aussi que nous pourrions l’étudier pendant encore un siècle sans trouver toutes les réponses. Ce que nous savons cependant, c’est qu’elle existe. Elle est ici et nous sommes à même de puiser dans son potentiel créateur par le langage de nos émotions.
 
Nous pouvons appliquer cette connaissance dans notre vie d’une manière utile et signifiante. Ce faisant, nous ne pouvons nier que nous sommes connectés les uns aux autres ainsi qu’à toutes choses. C’est à la lumière de cette connexion que nous pouvons nous rendre compte de notre puissance réelle. Avec la force que procure cette prise de conscience, nous pouvons devenir des êtres plus pacifiques et plus compatissants, travaillant activement à la création d’un monde reflétant ces qualités et bien davantage encore. Par la Divine Matrice, nous sommes en mesure de nous focaliser sur ces attributs et de les appliquer, comme une technologie intérieure, à nos sentiments, à notre imagination et à nos rêves. Quand nous le faisons, nous puisons au véritable pouvoir de changer notre vie ainsi que le monde.»

Morceaux choisis extraits du livre La Divine Matrice de Gregg Braden aux éditions Ariane

RE-EXAMINER NOS RELATIONS

 

fluxBeaucoup se poseront toutes sortes de questions sur ce qui motive les relations qui sont présentement les leurs. « La relation que je vis est-elle complète » ? « Ce contrat qui a été passé dans la vieille énergie est-il toujours dans mon intérêt ? Suis-je ici pour des raisons de confort ou est-ce le reflet de mon plus haut potentiel ».

Comprenez tout d’abord que ces relations étaient toutes appropriées et honorées. Il n’y a pas de jugement concernant les motivations à l’exception de ceux que vous avez sur vous-mêmes. Comprenez aussi qu’avec les jugements que vous émettez depuis votre plus tendre enfance, les êtres humains que vous êtes élaborent des couches successives de complexités dans les relations. Dans votre jeune âge, vous choisissez de préférence tout ce qui peut être classé et étiqueté comme « normal ». Lorsque vous découvre les images qui correspondent, vous les accrochez au mur et vous vous en servez pour jauger tous ceux qui pénètrent votre environnement. Cela vous ferait le plus grand bien d’examiner et de changer délibérément ces images quand elles ne servent plus vos intérêts dans leur aspect le plus élevé. Ce sont ces images qui dirigent la plus grande partie de votre vie et bien souvent vos relations.

A mesure que vous progressez, ces images devraient en fait autant. Etes-vous attachés aux mêmes vérités que celles auxquelles vous croyiez quand vous étiez enfants ou bien êtes-vous maintenant passés à des vérités supérieures en pénétrant dans des vibrations plus élevées ?

Des relations qui se font, des relations qui se défont

A mesure que les vibrations sur la planète s’intensifieront, le voile deviendra de plus en plus transparent et vous vous rappellerez qui vous êtes. Jusqu’au moment où l’éveil commencera à se produire en masse, il semblera à votre entourage que vous avez changé. Ce changement déclenchera de nombreuses modifications. Des gens apparaîtront soudain dans votre vie véhiculant des vibrations de la Source ; Il s’agit de membres de votre famille spirituelle originelle. Beaucoup de gens au sein de relations très anciennes se réveilleront un jour pour se rendre compte qu’ils vivent comme des étrangers. Des groupes se  formeront instantanément pour se souvenir mutuellement en tant que familles spirituelles à nouveau réunies. Des amitiés de longue date s’effilocheront et deviendront insignifiantes. Ces relations ne sont pas à dédaigner, pourtant beaucoup ne survivront pas à la transformation. Certaines prendront fin dans la colère et dans le peur. Certains découvriront l’amour en eux-mêmes.

D’autres reconstruiront sur des cendres et repartiront de zéro. Ce ne sont là que des probabilités qui n’attendent que la direction que vous voudrez leur donner. Car c’est vous qui déciderez de l’étape suivante dans vos relations. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

 

LES RELATIONS SONT DES MIROIRS

 

ms-miroir-sdbLe fondement des relations sur le Terrain de Jeux qu’est la Terre consiste à refléter votre magnificence et à vous rappeler la part de Dieu qui vous habite. Certaines relations ont été pour vous porteuses de leçons difficiles. Il doit en être ainsi car pour voir Dieu en vous, votre énergie doit être centrée puisqu’elle n’est visible qu’à travers des yeux libres de tout jugement.

Parfois, vous invitez des miroirs à faire partie de votre vie afin qu’ils reflètent les aspects de vous que vous n’aimez pas. Utilisez donc ces miroirs pour contempler ouvertement les images qu’ils vous renvoient. A mesure que vous transformerez le reflet dans le miroir, vous observerez un changement de miroir. On vous a dit que vous ne pouviez pas changer autrui. Eh bien, nous vous précisons qu’il est possible de transformer une personne en modifiant vos réactions à son encontre.

Quand vous aurez réussi à regarder en vous-mêmes et que la leçon sera comprise, une nouvelle relation émergera. C’est une personne neuve que vous verrez réfléchie dans le miroir. Pour certains, ceci marquera la fin d’une relation. Des relations feront la transition et passeront au niveau suivant ; nous n’avons aucun jugement dans un sens ou dans l’autre quant à ce qui est préférable. La seule chose sur laquelle nous souhaitons attirer votre attention, c’est que dans la plupart des cas vous avez dépensé beaucoup d’énergie à disposer un miroir dans votre sphère. Ne le retirez pas avant d’avoir vu votre reflet, faute de quoi vous devriez rechercher un autre miroir d’aspect similaire afin d’y poursuivre votre travail d’observation.

Nous demandons de faire preuve de discernement dans vos choix. Nous vous rappelons également que la personne qui se reflète n’est pas la seule qui soit appelée à changer ; une fois qu’une transformation s’est effectuée, le miroir doit manifester le désir de retenir le nouveau reflet.

Un miroir qui ne souhaite pas donner un nouveau reflet est pour toujours bloqué dans une relation limitée. Nous vous dirons que les miroirs qui accueillent volontiers l’opportunité de modifier leur reflet ont les capacités de passer plus facilement aux niveaux supérieurs. Ceci requiert souvent pardon et compréhension, illustration s’il en est besoin de l’usage de l’amour inconditionnel et de l’aspect d’Unité des relations dans la nouvelle énergie.

Beaucoup d’êtres, dans les vibrations supérieures, trouvent difficile de créer des relations qui les satisfassent. Ils se sentent seuls et inaptes à se connecter. Nous vous rappelons souvent que vous êtes puissants au-delà de votre compréhension. Vos pensées créent votre réalité. Les relations fonctionnent à l’identique. Lorsque vous lancez un appel dans l’Univers pour inviter quelqu’un à partager votre vie, l’Univers vous renvoie exactement la même vibration que celle que vous avez émise. L’Univers n’a qu’une seule réponse à toutes vos  demandes : « C’est ainsi… » Les seules restrictions qui vous sont imposées dans le champ de vos relations sont celles que vous vous imposez à vous-même. Un coup d’œil honnête aux résultats de vos doléances vous aidera à comprendre les vibrations que vous avez propagées. Certains regardent leur corps et se disent : « Qui voudrait de moi » ? D’autres souhaitent désespérément avoir quelqu’un dans leur vie mais ne sont pas disposés à se montrer vulnérables. Nous vous disons que ces pensées sont celles qui vous précèdent dans vos  relations.

Souvent, elles empêchent les gens de vous trouver, alors même qu’ils ont entendu votre appel d’origine. Ils entendent « Viens … Viens » et, tandis qu’ils s’approchent, ils distinguent « Pas trop près… » Ceci attire aussi des gens qui sont indisponibles émotionnellement ou de toute autre manière. Après tout, il s’agit là d’une réponse directe au vœu que vous avez communiqué à l’Univers. Nous vous disons maintenant qu’il existe des êtres parfaitement compatibles pour chacun sur la planète. Abandonnez le confort de votre solitude et le jugement pendant une période suffisante pour qu’ils aient le temps de vous trouver. Laissez tomber les jugements que vous avez sur vous-mêmes et donnez-vous l’autorisation d’être parfaitement communicatif et vulnérable. Faites cela et observez comment les portes s’ouvrent à deux battants. Autorisez-vous à être un miroir indulgent et précis et aussi à regarder dans le miroir devant vous, prêt à contempler un merveilleux reflet de Dieu.

La majorité de vos « alliances » se réalise sur la base de contrats délibérés. Dans votre recherche pour atteindre l’équilibre, vous attirez dans vos vies ceux qui ont les attributs dont vous avez besoin pour l’atteindre. Il s’agit souvent d’un contrat établi avant votre incarnation. Par ce même mécanisme, certains ont passé des contrats repoussant tout partenariat avec leurs vives. Ces contrats ont un but spécifique que vous avez déterminé à l’avance. Beaucoup de ces contrats sont liés à l’éducation d’enfants. Parfois, le contrat a été honoré et vous êtes poussés à aller de l’avant.  Dans d’autres cas, le contrat est terminé, mais il est toutefois approprié de rester. Si vous vous libérez de tout jugement, il est facile de voir que tous les contrats sont appropriés. Nombre de contrats passés dans la vieille énergie cependant, ne survivront pas au passage dans la nouvelle. C’est ce à quoi nous assistons en ce moment. Ainsi, au cas où vous feriez le choix d’interrompre une relation sans être allé jusqu’à terme du contrat, vous vous prédisposeriez à attirer quelqu’un possédant les mêmes attributs dans votre sphère. Pour cette raison, certains reproduisent le même scénario encore et encore.

C’est parce qu’ils sont partis avant d’avoir fini. En tout état de cause, ils ont essayé de s’éloigner d’attributs leur appartenant. Ce que vous appelez « relation » est indiscutablement le grand miroir. C’est un cadeau d’ordre supérieur que vous vous êtes offert. Scrutez le miroir et pénétrez sans crainte dans les leçons que vous vous êtes préparées. 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

 

LES SAVEURS DE LA VERITE

 

bien_et_malLa Source est unique et on peut retrouver les traces de toute chose jusqu’aux premières origines. Compte tenu de la diversité de vos personnalités sur la Terre, il est nécessaire que de nombreux sentiers conduisent à la Vérité.

Aucun n’est bon ou mauvais. Il n’y a pas de « transmetteurs purs » ou de chemins directs vers la Source, car toute information doit passer par des filtres et enfin par la sphère biologique avant de pouvoir être exprimée.

Par conséquent, nous vous confirmons que toute information est légèrement altérée. A vous tous, vous représentez une formidable diversité et, aussi peu que ce soit, chacun filtre différemment. Ceci se reflète aussi de ce côté du voile puisque nous sommes plus variés que vous ne l’êtes en terme de ce que vous appelez « personnalités ». Celles-ci sont également des filtres à travers lesquels les données doivent voyager. D’une certaine façon, tous ont raison. Votre tâche consiste à utiliser le discernement et à trouver ceux qui entrent en résonance avec vous. Il s’agit de percevoir la vibration qui s’accorde à la vôtre de la manière la plus juste. Nous vous demandons de considérer ces filtres comme vous le feriez d’une saveur ; elle est à votre goût ou elle ne l’est pas. Il est utile de se rappeler à ce stade, que vous êtes des êtres très puissants et que vous créez avec vos pensées.

Si en écartant une de ces saveurs, vous choisissez de la juger comme étant une énergie négative, c’est précisément ce que vous créez et vous lui octroyez alors plus de pouvoir qu’elle n’en mérite ; c ‘est le cas avec ce que vous appelez le « mal » qui est simplement une énergie mal canalisée et un reflet de votre besoin personnel de juger. Par conséquent, dans le choix de ce qui est juste pour vous, nous vous demandons d’écarter ce qui ne fait pas écho avec vous, mais de le faire sans jugement car cette vérité a été placée là pour quelqu’un d’autre que vous. Nous vous demandons de ne pas attribuer de pouvoir à quelque chose qui ne requiert pas votre attention.

Votre présence sur le Terrain de Jeux du libre arbitre vous place dans une situation particulière qui n’est partagée avec aucune autre espèce dans l’Univers. Votre jeu tel que vous l’avez écrit était jusque là, une partie de cache-cache. Cette période est révolue. La suivante se jouera sur un terrain différent avec d’autres règles.

Vous vous étiez autorisés à oublier cette partie du Créateur d’origine qui est en chacun de vous. A nos yeux, il y avait des distorsions et des diversions dans le jeu qui rendaient impossible toute probabilité pour vous de retrouver le chemin vers la Source. Maintenant, au dernier moment, vous avez commencé à vous rappeler qui vous êtes. Il n’y a pas d’hommage à Dieu plus grand que de vous rappeler le Dieu qui réside en chacun de vous et de le refléter dans votre propre vie. C’est grâce au dur travail que vous avez accompli, le travail de vos cœurs et de vos âmes, que ce terrain de jeux aborde maintenant la phase suivante. Il est au-delà de notre compréhension de voir comment vous tolérez une existence limitée comme celle que vous impose votre métabolisme biologique. Les sentiments et les luttes intérieures au sein de vote cadre émotionnel vous rendent tout changement difficile et pourtant ce sont eux précisément qui vous permettent de véhiculer avec efficacité le plus de lumière sur la Terre.

Le plus souvent ce sont vos troubles émotionnels qui poussent la planète à évoluer davantage. Vous êtes, pour cela, aimés bien au-delà de ce que vous pouvez comprendre. Toutes les règles conflictuelles que vous devez suivre sont une grande confusion, pur ne pas dire pire. Que cela soit pour vous l’occasion de suivre ce que vous dit votre cœur dans toutes les domaines et d’apprendre à discerner tout ce qui se passe dans votre sphère, sans oublier les règles auxquelles vous avez à faire face. Ce sont les outils qui vous permettent de vous approprier votre pouvoir. Vous avez commencé cette quête en faisant un effort pour changer le monde et recréer le Paradis de votre côté du voile. C’est votre plus grande réussite car, en transformant le monde vous exprimez les pouvoirs de la co-création qui auront pour résultat le Paradis sur la Terre. Vous ne vous attendiez pas à découvrir que la clé qui permet de transformer la Terre se trouve en chacun de vous. Ceci est une information que nous offrons à votre discernement avec un immense amour : changez et vous changerez le monde … un cœur à la fois.

Tendre nos mains vers les vôtres représente un très grand honneur pour nous. En raison des voiles que vous portez pour faciliter la pratique de ce grand Jeu, vous avez été incapables de voir votre véritable travail. Vivre une existence au sein de la grossière bulle biologique que vous portez pour favoriser l’expérience vous place parmi le petit nombre de  personnes qui seront vénérées pour l’éternité. Vos insignes de courage vous distingueront pour toujours et ils seront célébrés par tous ceux qui les verront. Le jeu était destiné à vérifier si un total Libre Arbitre fonctionnerait. Pas seulement pour vous mais pour tout ce qui est. Depuis le commencement, il sembla que ce n’était pas encore le bon moment pour expérimenter un tel jeu car chez certains il faisait ressortir le pire. Nonobstant la quantité d’échecs et le temps arrivant à son terme, vous avez réussi à retrouver votre chemin vers la Source. Vous êtes véritablement une extraordinaire expression de l’esprit.

Nous sommes fiers de vous appeler notre famille.

C’est avec un honneur et un amour immense que nous vous demandons de vous traiter mutuellement avec respect, de prendre soin les uns des autres et de jouer convenablement ensemble….

signé Le Groupe.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

 

LE COUPLE PAR EXCELLENCE

 

 

nouvelle-luneLe Soleil et la Lune représentent le couple par excellence ; le Soleil a toujours été honoré et la Lune aussi, mais aujourd’hui ces deux astres entrent en mutation afin de vous donner la nourriture, la lumière dont vous avez besoin pour ancrer cette réalité dans laquelle nous vivons nous-mêmes. Durant cette mutation, vous ne pourrez pas enterrer votre passé ni renier vos forces antérieures ; vous les amènerez plutôt dans les nouvelles énergies et leur rendrez grâce parce qu’ils acceptent de rentrer en mutation pour vous aider et d’accomplir ce geste dont vous avez besoin pour nourrir, ensemencer cette sphère de visions nouvelles. Vous êtes porteurs de visions et de réalisations que cette Terre n’a pas encore connues. Ce n’est pas de votre ressort ni du nôtre. Nous sommes nés avec ces visions parce que le Grand Constructeur nous les a données, ce sont SES visions.

Dans votre quotidien, la lumière de votre cœur va commencer à émettre.

Si vous acceptez ce rayonnement nouveau, vous traverserez avec aisance les perturbations à venir. Si vous le refusez, vous créerez vous-mêmes des perturbations de manière à casser cette rigidité qui vous empêche de rentrer de plein droit dans votre royaume, dans votre identité.

Les épreuves ne servent qu’à casser les schémas construits, acceptés lorsque l’on s’incarne. Vous n’avez plus besoin de ces patterns restrictifs et pouvez les déposer, simplement les honorer, les remercier et les aimer ; ils ont effectué tout leur travail, vous ayant conduits à ce que vous êtes aujourd’hui, c’est-à-dire à un retour dans la conscience de vous-mêmes, dans la grandeur de vous-mêmes, dans la divinité de vous-mêmes, dans la maîtrise de vous-mêmes.

Je n’apporte rien de nouveau, je suis celle qui détient des énergies particulières ; à votre demande, je viens vous restituer le dépôt que vous avez fait il y a un temps déjà. Alors j’emploie des mots, des mots clés, réveillant cette mémoire à l’intérieur de vous qui est la vôtre et non la mienne.

Ce premier jour se termine et, encore une fois, j’espère que vous avez repris conscience un petit peu plus de cette géométrie sacrée qui est en vous, qui forme cette identité que vous portez et que vous allez amener à sa plus haute expression, du moment peut-être, mais ce sera bien ainsi.

Nous n’attendons de vous rien d’autre que ce que vous avez décidé. Aussi, si mes mots soulèvent des mémoires, c’est que vous avez choisi à travers eux d’ouvrir cette porte que vous allez franchir et que vous travaillerez avec cette mémoire, cette énergie.

J’ouvre des portes, des canaux, des réservoirs, mais les énergies, les dépôts, vous seuls les avez placés, et personne d’autre. Si vous vous retrouvez dans la situation de devoir vous adresser aux autres, c’est que vous avez opté pour cette place ; si vous avez décidé de travailler avec vos mains, c’est toujours en réponse à ces premiers choix . Au fil de ces trois jours, je vais relier chacun de vous à son contrat suprême.

Celui-ci est ce qu’il est, c’est le vôtre. Par conséquent, chacun recevra une force correspondant à l’ouverture de ce contrat. Certains l’auront immédiatement en conscience, d’autres l’auront dans une semaine, un an ou dix ans, eux seuls le détermineront. Chose certaine, j’effectuerai ce travail pendant ces trois jours. Nous avons déjà commencé, déversant vers cette planète, par le cœur de ce cercle, une qualité d’amour visant à l’aider à reconstituer ses forces et ainsi à lui éviter d’entrer en trop profonde mutation pour rétablir ses forces.

Il y a un temps pour la parole, il y en a un aussi pour le silence et, aujourd’hui, le silence vous nourrira de manière à intégrer les énergies déjà descendues vers vous. Les cercles de paroles sous notre directive ou celle d’un autre maître, d’une autre entité recevront toujours notre appui, car ils représentent tous une matrice forte en service et que nous animerons des meilleures pensées possibles.

Nous voulons simplement terminer cette journée en vous disant que nous vous aimons beaucoup et que ce beaucoup ne reflète pas la réalité. Nous vous aimons et vous remercions de tout votre travail conscient et inconscient.

Soyez en paix avec vous-mêmes. Vous avez trouvé votre place, même si vous n’avez pas encore réussi à y mettre un mot ou un visage. Demain, nous reviendrons et partagerons encore ces instants, de façon à ancrer davantage l’ouvrage effectué aujourd’hui. Pour l’heure, la charge d’énergie reçue étant déjà forte, nous clôturons cette première journée.

Retranscrit par Francesca du Blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait de Cercles de Paroles de Regine Francoise Fauze (Soria) aux éditions Ariane

CRIST’AL CHAYA du 2 janv 2015

 

téléchargement (3)Bien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenus, chers lecteurs, bienvenus dans les vibrations des 12 Cristaux Maîtres d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillis dans cet espace sacré et consacré. 

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous assister dans ce processus d’élévation de votre Etre, dans ce besoin d’accomplissement de votre Etre, dans ce besoin d’alignement de votre Etre, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire de votre Etre, tout simplement dans ce processus d’ascension de votre Etre. 

En 2015 j’ai choisi, pour commencer cette année, dans les enseignements que je vais donner, le thème sur « CONSCIENCE NOUVELLE ET ÎLOTS DE LUMIERE ». Ces îlots de lumière seront comme des centres d’énergie placés sur des vortex majeurs de la Terre, précisément là où se fait la jonction entre l’ancienne grille magnétique planétaire et la nouvelle grille planétaire. 

Dans ces îlots de lumière, vivront le nouvel Adam et la nouvelle Eve, des Etres pleinement galactiques qui s’uniront dans ce que je nomme « PAREDRES ». Les parèdres sont l’union des Etres qui ont intégré en eux-mêmes le nouveau féminin et le nouveau masculin, des Etres prêts à accueillir leurs parties multidimensionnelles, leur part galactique. 

Dans les familles involutives, le pouvoir du féminin est rejeté, renié et l’ancienne matrice de ce monde terrestre fonctionne encore dans ce reniement du féminin sacré. 

Depuis quelque temps, depuis l’émergence de la conscience nouvelle, le pouvoir de l’énergie féminine s’élève actuellement dans le monde. Il émerge en chacun de vous et vous êtes invités à vous abandonner au pouvoir de l’énergie féminine, ce qui provoquera en vous et autour de vous, la transformation de votre propre énergie masculine, auparavant toujours soucieuse de contrôler, de dominer, mais grâce à l’énergie féminine réhabilitée, le masculin intérieur va connaître une nouvelle émergence, une renaissance : c’est le masculin rénové issu de sa confiance et de son amour pour son homologue féminin. 

Cette énergie masculine va se développer et s’amplifier pour devenir son égale en puissance afin que tous deux puissent être le couple d’amants qu’ils doivent former. La véritable naissance du nouveau masculin doit se produire dans les consciences. L’unique concept du masculin, de l’ancien masculin, était une énergie complètement désaccouplée du féminin qui tentait de dominer, basée sur des codes matriciels de Dracos et de Reptiliens consistant à anéantir le féminin sacré. Or, la naissance du nouveau masculin correspond à celle du nouvel âge. Le nouveau monde se construit en chacun et se reflète dans l’environnement au fur et à mesure que le nouveau masculin jaillit dans toute sa gloire de la puissance féminine. 

Il est véritablement nécessaire, en 2015, d’entrer dans le mouvement circulaire de la nouvelle matrice de la Terre et d’éduquer cette part du masculin et cette part du féminin qui ont été manipulés par les familles involutives : l’ancien féminin qui était soumis et qui a été éduqué pour se sacrifier, doit maintenant être source de révélation, car elle contient les semences du rêve et l’ancien masculin éduqué pour dominer, éduqué dans un esprit de prédation, doit accueillir aujourd’hui la source jaillissante de vie, trouver l’inspiration dans le cœur matriciel de la Déesse. Ce nouveau masculin et ce nouveau féminin, qui peu à peu s’unifient dans la droiture et dans la rigueur de la Conscience Melchizédech, dans l’amour, la compassion, le don de soi, dans la Conscience Christos, encodent la nouvelle humanité céleste par la respiration harmonieuse, par le partage du souffle de vie sacré et laissent entrevoir à l’homme futur la possibilité d’immortaliser ses cellules. 

Lorsque l’union sacrée du masculin et du féminin se vit à l’intérieur d’un Etre humain, ce sont ses cellules qui peu à peu, se solarisent, qui sont entourées d’un halo de lumière « or ». Ces cellules qui se solarisent, permettent à l’Etre sacré Christos / Melchizédech, de s’incarner dans l’humain terrestre et d’avoir autorité sur toutes les familles involutives, non pas une autorité qui dénonce, qui est en réaction, qui condamne, qui juge, qui enferme et emprisonne, mais une autorité qui reconnaît cette étincelle sacrée que portent aussi les exécutants de l’ombre, cette étincelle qui n’a pas trouvé le moyen de s’illuminer parce que noyée dans le labyrinthe des codes matriciels des Dracos et des Reptiliens. 

Aujourd’hui encore, vos codes matriciels sont perturbés, non pas uniquement par des formes d’implants qui ne font que limiter vos perceptions de la vie, mais plus encore vos codes matriciels sont déformés par ces structures-leurres répliquantes qui ont modifié les schémas, les glyphes de vos codes matriciels premiers. 

Humains de la Terre, en 2015 nous ouvrirons et activerons le portail de SOLARISATION au Mont Shasta, précisément un portail élaboré par un couple alchimique, un couple qui porte les sceaux de la REDEMPTION et de la SOLARISATION. La mémoire de ce couple alchimique est inscrite en chacun de vous, dans chacune de vos cellules et il permet de libérer toute l’information erronée que vous portez en vous à travers la genèse génétique, cette fameuse genèse qui réduit le féminin, qui le présente comme l’objet de perdition et qui fait porter la malédiction sur toute la descendance Caïn et Abel : Caïn qui tue Abel, le masculin qui tue le féminin. 

Voyez-vous, humains de la Terre, à partir de l’année 2015 il y a un autre seuil qui doit être atteint dans votre processus d’ascension et ce seuil est la solarisation, aller au cœur du noyau de la cellule, ouvrir des espaces nouveaux, afin que l’énergie solaire contenue à l’intérieur de votre Cellule Mère, puisse s’expanser, que tous vos corps puissent rayonner cette lumière « or » qui est Essence de vos origines, car vous êtes des Etres solaires. Rédemption, unification, réconciliation et solarisation sont les étapes majeures de l’ascension. 

Au cours de cette année 2015, je reviendrai sur ces différentes notions afin qu’elles s’imprègnent en vous, afin qu’elles puissent se mettre en résonance avec tous les encodages contenus à l’intérieur même de vos cellules et qui vont se révéler progressivement dans votre conscience. 

Puissiez-vous, humains de la Terre, devenir humains galactiques, centrés dans la Conscience du Soi Divin, unifiés à la Conscience unitaire de la Source Aïn Soph Or. 

Humains de la Terre, soyez en paix, évoluez à chaque instant dans la confiance, dans la conscience d’amour, respirez cette unité d’amour en vous et autour de vous. 

Chers lecteurs, soyez remerciés, pleinement remerciés et guidés dans votre processus d’ascension. 

OM SHANTI CHAYA 

——-

Cliquez ici pour accéder à l’espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés

Travailler avec les NOUVEAUX ENFANTS

          

images (3)Je vais mentionner à présent les quelques difficultés que peuvent rencontrer ces enfants et ce que vous pouvez faire lorsque vous êtes en contact avec eux, que vous soyez parent, professeur ou thérapeute.

Certains d’entre vous se sentent appelés à travailler avec eux et c’est très pertinent, puisque vous êtes spécialement aptes à reconnaître leurs motivations et leurs inspirations sous-jacentes.

Vous reconnaissez en eux des aspects qui ont été refoulés ou étouffés en vous, dans votre enfance ou plus tard.

C’est pour cette raison que la rencontre avec ces enfants peut vous affecter à un niveau émotionnel profond, car vous voyez en eux un reflet de vous, votre amour, votre originalité et aussi votre douleur.

Il se peut que ces enfants fassent l’expérience de la souffrance de ne pas se sentir bienvenus sur la terre. Même si les temps ont changé, il n’est pas évident pour eux de trouver des formes de manifestation qui s’accordent à leurs vibrations et à leur niveau de conscience.

Il y a plusieurs raisons à cela. La première est que leur énergie ou vibration ne s’accordent pas (encore) à l’énergie de la terre et de la conscience collective humaine. Ils sont en avance sur leur temps. Ce manque de compréhension entre l’ancien et le nouveau vous est familier, c’est votre propre expérience. Il y a une connaissance et une sagesse sincères en vous, l’ancienne génération, qui ne se sont pas adaptées à votre réalité sociale. Elles vont à l’encontre de certaines valeurs et notions traditionnelles bien ancrées et se sont heurtées au scepticisme et à la méfiance. Les enfants doivent aussi se confronter avec cette résistance, car elle n’est pas encore partie.

De plus, et c’est la seconde raison, la réalité matérielle sur la terre a une certaine lenteur, due à sa densité. Rêves et désirs ne se manifestent pas avec rapidité ni facilité. Pour réaliser votre inspiration la plus profonde, vous devez être capables de vous connecter à la terre à tous les niveaux : émotionnel, physique, mental et spirituel.

C’est alors seulement que votre énergie trouvera un terrain fertile et que les semences de votre âme pourront germer et fructifier.

Il est donc très important que ces enfants de l’ère nouvelle puissent s’enraciner, c’est à dire qu’ils sachent connecter leur énergie cosmique parfois remuante, passionnée et inspirée à la réalité de la terre. Il est important qu’ils acquièrent la patience de canaliser l’énergie de leur âme vers la réalité énergétique de cette planète.

De même, il est vital qu’ils aient de la patience envers les éléments arriérés de l’humanité et de la société qui ne sont pas encore capables de saisir la sagesse qu’ils offrent, ou qui interprètent leur comportement comme étant de l’obstination ou de la rébellion.

Il y a une collision entre l’ancien et le nouveau et cela peut poser des problèmes. L’énergie des nouveaux enfants sera souvent mal interprétée par des gens qui font partie de la vieille mentalité pour qui la discipline, l’ordre et l’obéissance sont des pré-requis pour le plein développement des aptitudes et de la personnalité de l’enfant. Vous voyez bien que vous êtes réellement ceux qui se tiennent entre l’ancien et le nouveau et qui sont  capables de bâtir un pont. Vous avez souffert de devoir contrôler et garder en vous une grande part de votre véritable énergie spirituelle.

Vous savez ce que c’est que de se sentir bloqué dans l’expression de soi. Vous comprendrez donc très bien ces nouveaux enfants, vous comprenez leur besoin de se libérer des lois fondées sur l’autorité et le refoulement des sentiments. Ces enfants ont besoin d’espace pour l’exploration de soi et de leur individualité et en même temps, ils ont besoin de comprendre la valeur d’une discipline aimante (à l’inverse d’une discipline autoritaire). Ils doivent apprendre comment canaliser et diriger leur énergie sans se restreindre.

C’est précisément le sujet qui vous préoccupe sur votre chemin intérieur. Pour chacun de vous, il est d’une importance vitale que vous soyez capable de canaliser votre énergie cosmique, votre étincelle de lumière intérieure à travers votre corps jusqu’à la réalité terrestre. En particulier, cela signifie que vous devez vous occuper des émotions qui vous empêchent d’être vraiment présents dans l’ici-et-maintenant et de vous exprimer dans la réalité matérielle.

 

Canalisé par Michelle Eloff

Message d’Adama : Les mots sont très puissants

 

Royaume_céleste « Tout ce qui arrive à un niveau personnel ou global, que cela soit un volcan en éruption, un tremblement de terre, une émeute dans une de vos ville ou une guerre, reflète toujours l’énergie déséquilibrée ou refoulée que les gens ont à l’intérieur d’eux-mêmes. Elle reflète la colère, les peurs, les déceptions, l’avidité, les injustices humaines, le chagrin, etc., que les personnes portent dans leur âme. Ce n’est rien d’autre que le reflet de ce qui n’est pas aligné au niveau humain. Le problème est que les gens n’ont pas encore compris ou réalisé comment ils créent. Ainsi, leurs créations ne découlent pas nécessairement de cette incarnation, chacun doit purifier son karma et son manque de compréhension pour que le nouveau et la perfection soient manifestés. 

Dès leur réveil, les personnes créent constamment avec leurs pensées et leurs sentiments, leurs paroles et leurs actions ainsi qu’avec leurs dialogues intérieurs Elles peuvent bien affirmer qu’elles veulent un corps ou un mariage parfait, seulement les pensées et les sentiments qu’elles nourrissent la plupart du temps ne soutiennent pas leurs désirs. . Si quelqu’un leur montrait, seconde après seconde, la nature réelle de leurs pensées et sentiments, et dans quel état de conscience elles sont lorsqu’elles créent leur propre réalité, elles comprendraient pourquoi elles n’ont pas la santé ou le corps parfait, la relation parfaite ou l’abondance qu’elles désirent.

Les gens doivent vraiment prendre conscience de leurs pensées, sentiments, paroles et actions. 

Les mots sont très puissants et vous renforcez constamment leur énergie avec vos sentiments. Vous pouvez dire que vous désirez davantage d’argent mais à l’intérieur vous vous sentez pauvre. Vous aimeriez vivre une relation plus épanouissante, mais au fond de vous, vous pensez que vous ne la méritez pas, et vous n’êtes pas prêts à désherber le jardin de votre âme afin d’attirer le partenaire qui vous convient..

 

Vous dites que vous désirez un corps parfait, mais intérieurement vous ne vous aimez pas. Vous n’aimez pas votre corps tel qu’il est et vous n’êtes pas prêts à accueillir les leçons qu’il vous donne dans sa forme actuelle. Le corps ne répond qu’à l’Amour, et presque tous parmi vous n’aimez pas ou ne prenez pas assez soin de votre corps   comme nous à Telos. Peu d’entre vous avez suffisamment d’amour pour vous nourrir de manière consciente et

appropriée. La plupart ne donne pas au corps la nourriture adéquate dont il a besoin pour se régénérer et rayonner une santé parfaite (nous évoquons ici toute forme de nourriture). Comment alors espérez-vous créer un corps parfait ? 

Vous réaffirmez constamment ce que vous ne voulez pas au lieu de dire ce que vous désirez vraiment !!

Vous vivez dans une maison des miroirs et l’univers vous renvoie ce que vous créez par vos pensées, sentiments et verbes. Quand vous décrétez : « je suis malade et fatigué de ceci et cela », vous créez des affirmations très puissantes qui ramènent vers vous les énergies de ce que vous venez juste de nommer. Vous créez constamment des affirmations de ce que vous ne désirez pas. Prenez conscience que l’Univers vous écoute et honore ce que vous dites. « Si elle dit qu’elle est fatiguée et malade, et ce, avec tant de force et de puissance, cela doit être ce qu’elle désire. Donnons-le-lui ». 

Et ainsi, vous obtenez davantage de la même chose et le miroir continue à le refléter. Les évènements qui semblent être injustes ou inappropriés sont habituellement les miroirs de la conscience des individus. Ils sont toujours créés avec les énergies de la conscience collective. Si vous voulez obtenir quelque chose à votre propre façon, l’univers vous le donnera, mais vous découvrirez quelques mois plus tard que vous avez manqué une meilleure opportunité. Souvenez-vous, le manque de confiance a été à l’origine de la chute de conscience de l’humanité et les  expériences qui ont fait suite à ce manque de confiance ont été vraiment douloureuses. 

Ce besoin d’être toujours aux commandes au lieu d’être dans l’accueil de ce qui est a créé beaucoup de disharmonie. L’aspect supérieur de votre Être vous aime  inconditionnellement et désire plus que tout votre bonheur et désire vous ramener à la maison vers l’Illumination et la Vraie Maîtrise. Je vous demande de vous centrer sur le cœur et d’exprimer l’intention d’être baignés des énergies d’Amour de votre Présence Divine

Êtes-vous prêts à laisser les commandes à votre magnifique Présence JE SUIS ? 

Je vous y invite, seconde après seconde et observez le résultat. Nous vous honorons pour votre ouverture… »

D’Aurélia Louise Jones paru au Magazine Vivre Sa Légende 

DIFFICULTÉS DES NOUVEAUX ENFANTS

la-Terre-constitue-une-Ecole-de-Vie-581x252

 

Je vais mentionner à présent les quelques difficultés que peuvent rencontrer ces enfants et ce que vous pouvez  faire lorsque vous êtes en contact avec eux, que vous soyez parent, professeur ou thérapeute. Certains d’entre vous se sentent appelés à travailler avec eux et c’est très pertinent, puisque vous êtes  spécialement aptes à reconnaître leurs motivations et leurs inspirations sous-jacentes.

Vous reconnaissez en eux des aspects qui ont été refoulés ou étouffés en vous, dans votre enfance ou plus tard. C’est pour cette raison que la rencontre avec ces enfants peut vous affecter à un niveau émotionnel profond, car  vous voyez en eux un reflet de vous, votre amour, votre originalité et aussi votre douleur. Il se peut que ces enfants fassent l’expérience de la souffrance de ne pas se sentir bienvenus sur la terre. Même  si les temps ont changé, il n’est pas évident pour eux de trouver des formes de manifestation qui s’accordent à leurs vibrations et à leur niveau de conscience.

Il y a plusieurs raisons à cela. La première est que leur énergie ou vibration ne s’accordent pas (encore) à  l’énergie de la terre et de la conscience collective humaine. Ils sont en avance sur leur temps. Ce manque de compréhension entre l’ancien et le nouveau vous est familier, c’est votre propre expérience. Il y a une connaissance et une sagesse sincères en vous, l’ancienne génération, qui ne se sont pas adaptées à votre réalité sociale. Elles vont à l’encontre de certaines valeurs et notions traditionnelles bien ancrées et se sont heurtées au scepticisme et à la méfiance. Les enfants doivent aussi se confronter avec cette résistance, car elle n’est pas encore partie.

De plus, et c’est la seconde raison, la réalité matérielle sur la terre a une certaine lenteur, due à sa densité. Rêves et désirs ne se manifestent pas avec rapidité ni facilité. Pour réaliser votre inspiration la plus profonde, vous devez être capables de vous connecter à la terre à tous les niveaux : émotionnel, physique, mental et spirituel.

C’est alors seulement que votre énergie trouvera un terrain fertile et que les semences de votre âme pourront germer et fructifier. Il est donc très important que ces enfants de l’ère nouvelle puissent s’enraciner, c’est à dire qu’ils sachent connecter leur énergie cosmique parfois remuante, passionnée et inspirée à la réalité de la terre. Il est important qu’ils acquièrent la patience de canaliser l’énergie de leur âme vers la réalité énergétique de cette planète.

De même, il est vital qu’ils aient de la patience envers les éléments arriérés de l’humanité et de la société qui ne sont pas encore capables de saisir la sagesse qu’ils offrent, ou qui interprètent leur comportement comme étant de l’obstination ou de la rébellion. Il y a une collision entre l’ancien et le nouveau et cela peut poser des problèmes. L’énergie des nouveaux  enfants sera souvent mal interprétée par des gens qui font partie de la vieille mentalité pour qui la discipline, l’ordre et l’obéissance sont des pré-requis pour le plein développement des aptitudes et de la personnalité de l’enfant. Vous voyez bien que vous êtes réellement ceux qui se tiennent entre l’ancien et le nouveau et qui sont  capables de bâtir un pont. Vous avez souffert de devoir contrôler et garder en vous une grande part de votre véritable énergie spirituelle.

Vous savez ce que c’est que de se sentir bloqué dans l’expression de soi. Vous comprendrez donc très bien ces  nouveaux enfants, vous comprenez leur besoin de se libérer des lois fondées sur l’autorité et le refoulement des sentiments. Ces enfants ont besoin d’espace pour l’exploration de soi et de leur individualité et en même temps, ils ont besoin de comprendre la valeur d’une discipline aimante (à l’inverse d’une discipline autoritaire). Ils doivent apprendre comment canaliser et diriger leur énergie sans se restreindre.

C’est précisément le sujet qui vous préoccupe sur votre chemin intérieur. Pour chacun de vous, il est d’une importance vitale que vous soyez capable de canaliser votre énergie cosmique, votre étincelle de lumière intérieure à travers votre corps jusqu’à la réalité terrestre. En particulier, cela signifie que vous devez vous occuper des émotions qui vous empêchent d’être vraiment présents dans l’ici-et-maintenant et de vous exprimer dans la réalité matérielle.

MESSAGE PLEIADIENS issus du blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/  

Le RECALIBRAGE DE SOI

 

images (7)Salutations, très chers. Je suis Kryeon, du Service magnétique. Tout ce qui suit dans le message d’aujourd’hui concerne les humains et ce qui change littéralement le paradigme de la réalité. Depuis le Premier de l’an, nous vous avons livré de nombreux messages vous demandant de considérer ce que nous appelons un « recalibrage de toutes choses ».

Je vous parle à présent d’une façon linéaire, avec une forme de communication à laquelle vous êtes habitués. C’est possible grâce à l‘expérience et à la pratique que mon partenaire a accumulées au fil des années. Il est intuitivement capable de traduire cette communication multidimensionnelle depuis mon côté du voile jusqu’au vôtre.

La canalisation est le processus qui consiste à traduite des messages spirituels grâce à un humain. Mais au cours du processus, le filtre tridimensionnel de l’humain est encore en place. La culture, le langage, les processus de pensée, tout cela demeure. Par conséquent, la canalisation sera exacte dans la mesure où le canalisateur apprendra à se placer à l’écart et à laisser circuler l’information en la filtrant le moins possible. La canalisation n’a jamais été une prise de contrôle du libre arbitre humain ; dans ce cas, il serait question de possession, et ce n’en est pas. C’est plutôt une fusion effectuée avec amour en vue de vous transmettre de l’information, de l’énergie et de la communication d’une source aimante.

Je vous dis cela parce que ces leçons sont difficiles à communiquer. Si vous n’avez pas fait l’expérience d’une réalité, il m’est difficile de l’enseigner. Vous ne pouvez établir de rapport avec elle. Mais je fais cela aujourd’hui tout en sachant que c’est difficile à comprendre. Je livre ici, dans ce fauteuil, un message en trois parties. Le message d’aujourd’hui constitue la première partie. Chaque message est toutefois complet en soi, mais l’ensemble est plus grand que la somme de ses parties. Le troisième langage est à l’œuvre, et cette histoire dépasse les mots que vous entendez.

Si vous avez une conscience ouverte à ce genre de chose, chers amis, vos comprenez déjà que votre corps reconnaît ce qui se passe. Les jeunes, vous allez hériter d’une planète bien différente de celle que vos parents ont connue. L’énergie est en train de changer et de se recalibrer. Beaucoup d’entre vous commencent à comprendre ce qu’il y a de neuf devant le Travailleur de lumière. J’appelle ce message Le Recalibrage de Soi. A ne pas confondre avec le recalibrage de l’humanité, donné auparavant. C’est le recalibrage de vote être essentiel.

L’énergie, un concept mal compris

L’énergie en soi est très difficile à définir ou à expliquer. Souvent, lorsque les humains parlent de l’énergie, ils font référence à ce qui pulse linéairement par des câbles d’un système multiphase, comme votre électricité. Ce n’est pas ce dont nous parlons. L’énergie dont nous parlons n’est pas une information singulière. Elle n’est pas tridimensionnelle. C’est plutôt un attribut multidimensionnel autour de vous, d’une confluence de la Terre et de la conscience, et il suscite ce que vous appelez la manifestation. Vous êtes nés dans une certaine énergie. Nous disons que les grilles de la planète sont dans une certaine énergie, mais cette dernière n’est pas bien définie. Vous pouvez entrer dans une salle en disant : « Eh bien, l’énergie ne semble pas bonne ici aujourd’hui ». Un autre jour, vous entrerez et direz : « Ouah : avez-vous senti l’énergie aujourd’hui » ? Si quelqu’un vous demandait de la définir, vous auriez peut-être de la difficulté à le faire. Toutefois, ce mot vous sert à désigner des choses positives et négatives, car vous comprenez qu’il est polarisé.

Ce dont je vais parler dans cette leçon renvoie à l’énergie à laquelle vous êtes habitués sur la Terre, peu importe ce que cela veut dire pour vous. C’est l’énergie dans laquelle vous vivez, travaillez, méditez, et que vous vénérez, et cette énergie est en changement. Cela modifie ce que vous considérez comme normal, ce qui représente votre zone de confort. Alors, si nous pouvions vous donner un conseil quelconque sur l’énergie, nous dirions : « Attendez-vous à ce que la norme change » C’est difficile à faire.

L’humain survit en sachant où la norme est censée résider, et l’effet qu’elle est censée avoir. Lorsque vous marchez d’un point A à un point B, vous vous attendez à certaines choses ; l’air que vous respirez, la gravitation que vous éprouvez, le magnétisme auquel vos cellules sont habituées par l’intermédiaire de la grille. Et si je vous disais que nombre de ces choses ne seraient plus les mêmes. Mais la seule chose dont vous êtes véritablement conscients en tant qu’humains, c’est que quelque chose est différent. Certains d’entre vous se diront peut-être : « L’énergie parait bizarre aujourd’hui ». Elle est plus que bizarre. Elle est en train de se recalibrer.

Les changements dans la Grille Cristalline : changer le passé

Parlons d’abord des choses qui vous semblent différentes. Voici un exemple de recalibrage et un résumé de ce que nous vous avons récemment livré à propos des grilles. Nous vous avons dit que la Grille cristalline de cette planète, un attribut invisible et multidimensionel de Gaïa, était en train de changer. Nous vous avons dit que c’était la mémoire de l’humanité. Elle se rappelle les humains et ce qu’ils font. C’est comme la « grille de mémoire » de l’action humaine.

Par conséquent, la Grille cristalline est reliée à Gaïa et responsable de ce que vous appelez des portails, et aussi de ce que vous appelez la vieille énergie négative. Elle est forte aux endroits où la guerre a eu lieu, car elle reflète un souvenir de ce que les humains ont fait au cours de batailles. Elle réagit à l’émotion humaine. C’est la Grille cristalline, et la métaphore de tout ce qui est cristallin retient le souvenir et la vibration. Alors, imaginez une grille invisible autour de la planète qui a en mémoire ce que les humains ont fait.

Certains lieux vous paraissent sombres car ils ont peut-être connu des champs de bataille sur lesquels vous préférez ne pas marcher. Les Travailleurs de lumière ressentent souvent le malheur de la mort, de la peur et de l’anxiété. Cela reste dans le sol, et vous savez que ce que je vous dis là, beaucoup l’ont ressenti et vous l’ont raconté. Il y a aussi sur la grille planétaire des lieux qui sont des portails de joie et de guérison, des lieux où vous pouvez même vous baigner dans la concentration de la compassion humaine. 

Il y a peu de temps, nous vous avons dit quelque chose de fort à propos de l’humanité, à savoir que les humains étaient responsables de positionner ou de « charger » cette grille planétaire. Cependant, en ce qui concerne l’énergie, vous considérez fréquemment ce système comme une mémoire linéaire. En d’autres mots, vous croiriez que des choses positives et négatives seraient rappelées et emmagasinées au même niveau à l’intérieur de la grille. Mais ce n’est pas le cas, et vous savez tout cela. Que voyez-vous aux actualités ? De quel côté penchent-elles, celui de la joie ou de l’horreur ? Cet équilibre est la nature humaine, et la grille reflète cet attribut de l’humanité qui accorde une importance beaucoup plus grande aux choses négatives.

Jusqu’à maintenant, chers amis, la Terre se rappelait l’énergie sombre d’une façon non linéaire et mettait davantage l’accent sur des lieux de grande souffrance, où beaucoup sont morts. La grille se rappelle l’horreur d’une bataille beaucoup plus que la naissance d’un enfant. Elle est responsable de ce que vous appelez les maisons hantées et les fantômes, et de toutes ces apparitions qui rejouent les mêmes bandes. Telle est la Grille cristalline.  

Lorsque vous observez la planète en vous demandant quelle est aujourd’hui sa vibration, la mesure de la Grille cristalline sert à répondre. C’est ce sur quoi est fondée la vibration de la planète ; sur ce que les humains font et ont fait dans le passé. Nous vous avons dit que la façon dont la grille se rappelle l’action humaine commence à changer.

A présent, vous avez donc une réponse à une question quantique : comment les événements futurs peuvent-ils changer le passé ? Cela se passe maintenant, car ce que vous faites maintenant est en train de changer la linéarité du « système de mémoire » de la grille. Alors, ce qui se produit, c’est que le positif va apporter à la grille une énergie plus grandiose et plus grande. Par conséquent, ce positif écrase tout ce qui était là, soit l’énergie passée. Viendra un jour où vous pourrez entrer dans le champ de bataille en disant « Je ne sens rien ». Car les humains qui sont des Travailleurs de lumière sont passés par là, et chacun de leur spas a changé les attributs du champ qu’ils ont foulé. Voilà pourquoi la nouvelle énergie peut permettre aux humains actuels de remanier le passé.

Bon, c’est hors des limites de votre réalité actuelle.  Vous voulez que le processus d’enregistrement soit linéaire, mais il ne l’est pas. Nous disons donc qu’il y a un recalibrage de soi, c’est à dire un recalibrage du réel auquel vous vous attendez. Cela ne pourrait être plus personnel. Imaginez ce que serait l’énergie de l’humanité si l’énergie de l’histoire changeait. Si la grille reflète la conscience humaine et est en train de se recalibrer, alors le « soi » de l’humain est en train de se recalibrer de la même manière. La nature humaine suit le même modèle que la grille. L’humanité finira par s’adoucir, par mettre l’accent sur la beauté, non sur l’horreur.

Imaginez que l’huile ne flotte pas sur l’eau lorsqu’on mélange les deux. Vous pourriez dire : « Mais l’huile flotte toujours dessus. C’est inévitable. Elle flotte toujours à cause de sa liaison et de sa densité moléculaires ». Et si la densité de l’huile se rapprochait de celle de l’eau et, par conséquent, restait  tout simplement au milieu, sans flotter dessus ? Dans ce cas, vous diriez : « C’est étrange. Il y a quelque chose qui cloche ». Vous ne le comprendriez pas, justement. Votre réalité entraîne un préjugé vers ce qui a toujours été et ne permet pas ce qui pourrait être. Si une chose pouvait changer dans la mesure où elle renverserait toutes vos idées et vos attentes vis-à-vis de ce qui est exact et vrai, quelle serait votre réaction ? D’après vos expériences de survie essentielles et ce que vous avez appris sur la planète, comment vous comporteriez-vous ? Pourriez-vous vous recalibrer en disant : « Je comprends. C’était une chose et c’en est désormais une autre », et passer à autre choses ? Ou regarderiez-vous cela en disant : « Je me demande quand ça va redevenir comme avant » ?

Chers amis, voilà l’essentiel de ce message, car à mesure que l’énergie de cette planète change, même une vieille âme sera tentée de dire : « Bien sûr, Kryeon, c’est merveilleux. C’est bon. J’adore. Je vais travailler avec cette énergie ». Puis, dans les heures les plus sombres, elle dira : « J’en ai assez ! Quand est-ce que ça va redevenir comme avant «  ? Car vous avez grandi dans une énergie où la dualité existait d’une manière, mais cette fois elle va commencer à exister autrement.

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

123456...12

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...