Qui est Bouddha Maitreya

Qui est Bouddha Maitreya dans ENSEIGNEMENTS de MAITREYA maitreya1-225x300Sanat Kumara, est connu par beaucoup dans l’Est et l’Ouest Le Bouddha Maitreya ou par son titre honorifique tibétain, Sa Sainteté Gyalwa Jetsun Jampa Gonpo. Il a été intronisé et donné de nombreuses cérémonies de reconnaissance dans chaque lignée du bouddhisme tibétain. Il est l’incarnation Vivre Bouddha Maitreya, le Bouddha de la Médecine et est né en Oregon en 1951. Maitreya vient du mot sanscrit «Maitri» signifie libre et inconditionnelle bonté. Bouddha Maitreya est la réincarnation de Dieu sur Terre, le Logos Planétaire, qui a de nombreuses vies antérieures et des incarnations qui incluent Krishna, Gautama Bouddha, Jésus le Christ, Babaji, plusieurs incarnations reconnues au sein du bouddhisme tibétain Milarepa y compris le Tibet Yogi Saint, Padmasambhava et Djé Tsong Khapa. Bouddha Maitreya et son épouse Tara Mandarava ont toujours enseigné que la sagesse vient de donner et a le soutien de Tulkus, vivant saints dans le bouddhisme tibétain, l’un de leurs principaux axes ainsi que d’aider les occidentaux à apprendre la méditation profonde et plus propre d’auto-guérison par la transmission de ses bénédictions. 

 A travers la réincarnation, tous les saints de toutes les religions se réincarner et sont toujours avec nous. Le bouddhisme tibétain soutient et favorise cette réalité Tulku. Bouddha Maitreya et Mandarava soutenir plusieurs de ces saints afin que, par la bénédiction de leur relation avec lui, ils peuvent résumer leur vraie nature et leurs besoins pratiques et spirituelles pris en charge, leur permettant d’incarner pleinement ce qu’ils sont vraiment des vies antérieures et vivre une vie saine et heureuse dans cette vie afin qu’ils puissent mieux servir l’humanité et plus. Bouddha Maitreya et Mandarava Tara consolidé leur travail d’aider les réfugiés tibétains en exil et les monastères du Tibet en 1994, quand il a créé le premier centre de Dharma à Katmandou, au Népal. En 1996, ils ont fondé et établi l’Église de Shambhala Vajradhara Sangha Maitreya, 501c (3) à but non lucratif américaine Église bouddhiste offrant la possibilité pour les Occidentaux de devenir moines et de nonnes et de mener plus spirituelles et des services axés sur la vie ici, en Occident. 

 L’église représente à la fois l’Est et l’Ouest et les principes du christianisme et du bouddhisme, avec un accent sur ​​l’action caritative comme l’un des besoins fondamentaux de la guérison personnelle et planétaire. L’Eglise recueille des fonds fabriquons à la main et à la vente des outils de Bouddha Maitreya de guérison utilisées pour la méditation Shambhala , l’auto-guérison et d’autres de guérison. Conçu par le Bouddha Maitreya, ces outils de transmettre sa bénédiction comme une guérison et de transformation vigueur Buddhaic de la lumière, créant un pont télépathique qui guérit et apporte des bénédictions spirituelles qui aident à établir toute personne qui les utilise sur le chemin de l’âme. Elles s’appliquent en utilisant la géométrie sacrée énergique médecine vibratoire pour la thérapie Soul, transmuter les énergies négatives en augmentant Chi nature et de corriger les déséquilibres énergétiques dans le domaine éthérique. Plusieurs des moines et moniales consacrent leur méditation quotidienne à la réalisation de ces formes tandis que d’autres se concentrer sur la collecte de fonds par le biais de collecte de fonds éducatif et le partage des outils.  

Bouddha Maitreya et son épouse Tara Mandarava offre week-end Dharshan enseignements, retraites spirituelles, et les pèlerinages aux États-Unis , Royaume-Uni, le Tibet de la Chine, de l’Inde et du Népal. Aujourd’hui, l’Eglise a des centres du Dharma en Inde, le Népal, le Tibet de la Chine, Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Ils sont actuellement la poursuite de leurs travaux de guérison personnelle et planétaire en supervisant le développement d’un grand monastère, l’enseignement et le programme de retraite centre de la longévité – L’Eglise de Shambhala Vajradhara Monastère Maitreya Sangha & Retreat ® Therapy âme en Californie du Nord. Bouddha Maitreya et Tara sont Mandarava la création d’une communauté monastique qui comprend une extension de la vie Wellness Center et combine le développement de technologies pour la vie inoffensif pour soutenir et guérir l’humanité telle puissance solaire et éolienne, le logement durable et le recyclage, ainsi que l’agriculture aquaponique et hydroponique. L’Eglise de Shambhala Vajradhara Monastère Maitreya Sangha est un centre écologique, mais la réalité principale du monastère est la conception sacrée utilisée dans tous les aspects du monastère: le rapport phi de la pyramide centrale, la pyramide étant 51 degrés, les 6 cercles dôme placés autour de la pyramide dans un 6 étoile dirigée , les 51 degrés pyramides placées sur chaque dôme et le fait que toutes les pièces d’habitation et de retraite ont 51 pyramides degrés face au nord, tous basés sur la forme sacrée du corps humain et sa relation avec les formes sacrées qui aident l’âme à éveiller et à transformer le mental inférieur et inférieur émotions pour devenir plus spirituel incarné sur le plan physique à la fois pour la personne et pour la planète, comme les temples sacrés construits partout dans le monde sont universellement connecté. Cela permet aux États-Unis en devenant guéri en tant que nation. Cette réveille les nations à l’amour et la guérison à éviter des guerres et du soutien politique de ces guerres.

Issu du site  

Qui sont les Hathors ?

Les Hathors disent qu’ils sont un groupe d’êtres inter dimensionnels, inter galactiques, reliés à l’Égypte ancienne à travers les Temples de la Déesse Hathor, ainsi que d’autres cultures de la pré-histoire. Dans les années tardives de 1980, je fus ‘’contacté’’ par eux durant une méditation et ils commencèrent à m’enseigner la nature vibratoire du cosmos, l’utilisation de la géométrie sacrée comme moyen pour stimuler la performance intellectuelle, et l’usage des sons pour activer les expériences psycho-spirituelles. Alors que j’étais intrigué par l’information reçue, je me sentais inconfortable avec leur origine telle qu’ils la décrivaient eux-mêmes. J’étais, après tout, un praticien psychothérapeute, impliqué à ce moment là dans la recherche sur le fonctionnement du cerveau. En bref, j’étais un rationaliste. Et ces êtres–quels qu’ils étaient et d’où qu’ils venaient, ne correspondaient pas à mon regard sur la réalité en ce temps là.

Dans les vingt dernières années suivant le premier contact, j’ai essayé et testé leurs ‘’technologies intérieures’’ de nombreuses fois, et j’avais toujours trouvé à la fois leurs méthodes et leurs perspectives éclairantes.

Qui sont les Hathors ? dans PEUPLES ANCIENS hathor6

Quoi que les Hathors offrent de l’information sous forme de langage, leur mode premier de communication se manifeste au travers de modèles sonores catalytiques (un catalyseur est actif à des concentrations très faibles). Ces sons sont ‘’canalisés’’ au travers de ma voix pendant des ‘’méditations sonores’’, que j’offre souvent durant des ateliers ou des retraites. Personnellement, je trouve cela intéressant que mon registre de voix se soit élargi (en même temps que mon esprit, devrais-je ajouter) pendant les années où j’ai travaillé avec eux. Quand j’ai commencé, j’avais un registre de près de trois octaves; maintenant c’est très près de quatre. Ce registre étendu ne se manifeste que lorsque je canalise des sons provenant d’autres dimensions.

Dans le ‘’Hathor Material’’, livre que j’ai co-écrit avec Virginia Essene, voici comment ils se présentaient eux-mêmes :

Nous sommes les Hathors. Nous venons dans l’Amour avec la résonnance d’un rêve-réalité pour votre terre. Si vous êtes prêts à construire le nouveau monde, nous vous invitons à nous rejoindre pour un voyage de l’esprit et du cœur. Nous sommes vos frères et sœurs ainés. Nous vous avons accompagnés pendant une longue période de votre évolution sur cette planète.

Nous sommes avec vous depuis des temps immémoriaux—même dans les jours oubliés, avant qu’aucune trace de nous ne soit connue dans votre histoire écrite. Notre propre nature est énergétique et inter dimensionnelle. À l’origine, nous provenons d’un autre univers en passant par Sirius qui est le portail de votre univers, et de Sirius nous nous sommes rendus à votre système solaire et aux royaumes éthériques de Vénus.

Dans les temps anciens nous avons travaillé spécifiquement avec et au travers la déesse Hathor de la fertilité de l’Égypte ancienne. Nous avons pris contact avec les lamas Tibétains dans la période formative du bouddhisme tibétain

Bien qu’ayant interagi avec certaines cultures premières de la Terre, nous sommes une civilisation inter galactique avec des avant-postes qui traversent des parties de votre univers connu et au-delà.

Nous sommes ce que vous pourriez appeler une civilisation ascensionnée—un groupe d’êtres existant dans un champ vibratoire particulier, de la même façon que vous disposez d’une signature énergétique. C’est simplement que nous vibrons à une fréquence plus rapide que la vôtre. Néanmoins, nous sommes tous part du mystère, partie de l’Amour qui tient et attache tout l’Univers ensemble.

Nous avons évolué comme vous l’avez fait, montant vers la Source de Tout Ce Qui Est. Nous avons évolué dans la joie et dans la peine, tout comme vous. Nous sommes, au niveau de l’immensité, un peu plus élevés dans la spirale de l’éveil et de la conscience que vous-mêmes; par conséquent, nous pouvons vous offrir ce que nous avons appris, comme des amis, des mentors et compagnons voyageurs sur le sentier qui ramène à la mémoire de Tout Ce Qui Est.

Nous ne sommes pas des sauveurs; nous ne sommes pas messianiques. Nous désirons sortir clairement de cette projection de façon à ce que le lecteur comprenne que nous sommes seulement des frères et sœurs ainés offrant leur compréhension et ce que nous avons appris. Vous pouvez en tenir compte ou le laisser, mais cela est offert librement. Dans notre compréhension, la croyance que différentes intelligences ‘’alien’’ vont venir vous sauver est juste une projection de l’inconscience humaine. L’espoir que quelqu’un ou quelque chose vous sauvera, que vous n’aurez pas à effectuer aucun changement en vous-mêmes, que vous ne serez pas responsables, est irréaliste.

La croyance que vous pouvez rester dans des schémas de léthargie et d’inconscience, puis de prendre ou obtenir quelque chose qui vous transformera sans aucun effort de votre part est pure folie. Cela n’arrivera pas. Maintenant, des intelligences extra-terrestres pourraient descendre sur terre, car elles existent certainement, mais ces humains qui comptent sur d’autres pour leur apporter l’ascension et l’élévation sans aucun travail de leur part, seront très désappointés.

L’ascension est un processus de conscience de soi et de maitrise à tous les niveaux et cela exige d’élever tous les niveaux de l’existence. C’est ainsi que nous le voyons et c’est aussi comme cela que nous procédons depuis des millénaires.

En offrant notre aide, cependant, nous ne désirons pas interférer avec vos autres aides spirituels et relations cosmiques d’aucune façon, ni avec vos croyances religieuses, affiliations ou organisations qui vous aident. Même si il y a là un grand défi que nous aimerions partager.

Nous connaissons bien Sanat Kumara, car c’est lui qui nous a demandé de pénétrer dans cet univers. Comme Maître Ascensionné, Sanat Kumara a endossé de nombreuses responsabilités associées à l’élévation de la planète Terre et de son système solaire. Il travaille à l’Ascension, l’évolution de la conscience dans le système solaire, comme nous.

Pour apprendre plus sur les Hathors et leurs messages, lire : The Hathor Material : Messages from an Ascended Civilization (ORB)

Il existe actuellement 2 CD avec les sons des Hathors.

Infinite Pool : Pénétrer dans le cerveau holographique, treize Hathors vocalisant à travers moi stimule une activité augmentée dans le corpus callosum. Un outil puissant pour créer un état altéré de conscience.

Sound Transformations : une série de méditations sonores provenant des ateliers des Hathors

Traduction par Patrick Rouland Communications http://www.patrickrouland.com

Les Vénusiens


Origine :
Les Vénusiens dans PEUPLES ANCIENS VenusGalindoPlanète Vénus de notre système Solaire

Historique :
     Il y a des dizaines de milliers d’années, les ancêtres des Vénusiens ont vécu sur Terre dans une civilisation appelée la Lémurie. Ils ont construit un grand empire et développé la science et la technologie sur le planète mais finalement ils ont dû partir (NdT: on peut mettre cette information en relation avec d’autres sur les races Lyriennes et Draconiennes: l’une de ces deux races les a peut être contraint à l’exil; puisque les Draconiens ont été présents lors de la création de l’ancienne Lémurie, et les Lyriens qui avaient visité la Terre bien auparavant et en étaient repartis sont revenus à l’époque de la nouvelle Lémurie et en ont chassé les Draconiens: où les Vénusiens s’inscrivent-ils dans cette histoire? Cela reste à être précisé).
     Les Vénusiens sont des monothéistes et croient en un Dieu « Innommable » terme qui, assez étrangement, fait écho au Judaïsme. Le monde des Vénusiens n’est pas situé sur Vénus exactement, mais dans un monde plus large qui englobe Vénus, situé à un niveau de fréquence plus haut (NdT: un plan dimensionnel supérieur, ou une densité supérieure diraient certains: éthérique), de la même manière que Sanat Kumara et ses frères kumaras sont venus la première fois sur Terre de Vénus comme des êtres éthériques.
     Bien que non physiques, les Vénusiens sont mortels. Ce sont des êtres éthériques qui sont capables de se rendre physiques soit avec la seule force de leur esprit, soit en utilisant des instruments spéciaux qu’ils portent sur leurs ceintures. Ils peuvent se matérialiser en n’importe quelle forme d’animal ou race d’être lorsqu’ils prennent forme physique. Ils se considèrent eux-mêmes comme des frères et sœurs des humains.
     Leur race, les Nors, vit dans plusieurs systèmes stellaires. Ils ont des bases et des colonies sur Mars et Vénus. Ils ont aussi une base sur la Lune, ainsi que le font de nombreux autres groupes d’extra-terrestres. Les autres groupes d’extra-terrestres utilisent souvent Mars et Vénus comme point de ralliement parce que ce sont les planètes les plus proches de la Terre.
     Leurs vaisseaux sont contrôlés manuellement, automatiquement, ou par la pensée. Les Vénusiens qui contrôlent le vaisseau sont plus doués en science mentales que le reste des leurs. Beaucoup de vaisseaux voyagent au voisinage de la Terre sans que la plupart des gens ne les voient à moins qu’ils ne soient clairvoyants ou à moins que les vénusiens ne choisissent de matérialiser leurs vaisseaux.
     Ils utilisent sept types différents de vaisseaux en plus des vaisseaux mères qui transportent leurs petits vaisseaux (NdT: certains vaisseaux ont été photographiés par le contacté Adamski). Cinq types de ces vaisseaux transportent des personnes, deux types sont de nature robotique. Deux types de vaisseaux ont la forme d’un croissant, comme un disque à qui il manquerait un morceau. Un autre a la forme d’un cigare et mesure 300m de long pour 75m de large. Un autre type a la forme d’un beignet. Les trois autres types sont sphériques ou en forme de balle.
     Omnec Onec (qui dit être Vénusienne) décrit largement leur mode de vie sur leur planète. Les Vénusiens ont semble-t-il connu des périodes de guerre intenses, leurs civilisations s’étant plusieurs fois détruite pour recommencer à zéro dans les précédents dizaines de millions d’années. A cette époque ils vivaient sue le plan physique de leur planète. Puis ils ont fini par atteindre un état d’équilibre et d’harmonie et leur planète est entrée dans un « âges d’or ». Leur état de conscience supérieur a permis à l’ensemble de leur civilisation un glissement dimensionnel, transportant depuis plusieurs millions d’années leur vie physique vers le plan éthérique où ils sont depuis. (NdT: ces histoires de civilisation qui se détruisent et recommencent tout à zéro font penser à l’histoire des Lyriens, ce n’est qu’après avoir atteint la puissance spirituelle à l’égale de la puissance technologique que ces civilisations ont pu enfin trouver l’équilibre et la stabilité)
     A l’heure actuelle, Vénus serait habitée (bases extra-terrestres occupées par des entités physiques comme le disent les Vénusiens eux-mêmes?) par des entités physiques humaines et reptiliennes, sous la surface, et par conséquent en sécurité loin des conditions de surface extrêmes. Des colonies de surfaces existeraient dans des villes « biodomes » alors que d’autres vivraient dans la contrepartie d’anti-matière de Vénus, qui se situe dans un univers parallèle. Dans cet univers parallèle d’anti-matière, Vénus ferait partie d’une alliance de 12 planète appelée l’alliance Koldasienne, selon certains contactés.

Ligne directrice des propos tenus :
     Parlons des Vénusiens originels, ceux qui vivent sur le plan éthérique. Leurs patrouilles spatiales travaillent sous le contrôle d’un Conseil Galactique composé de représentants des planètes avancées (NdT: appelé aussi par d’autres la « Fédération des Planètes » à n’en pas douter). Les patrouilles exécutent les ordres du Conseil Galactique et peuvent servir de force armée dans certains cas extrêmes (NdT: comme probablment dans les cas de conflits avec les Draconiens lors des blocus du système Solaire). Les vaisseaux sont lourdement armés avec des rayons désintégrant qui rendent en comparaison la bombe H aussi désuète que des arcs et des flèches. Ces armes ne sont presque jamais utilisées mais sont disponibles en cas d’urgence. Ils gardent les planètes arriérées comme la Terre contre les menaces extérieures. Ils nous apprennent aussi des informations éthiques et scientifiques quand cele est le moment qui convient, selon les lois universelles. Leurs équipages sont constitués d’hommes et de femmes, et les familles voyagent souvent ensembles.
     Leur mission est d’aider la race humaine à développer les niveaux matériels, mentaux et moraux. Les Terriens ont eu des contacts avec des êtres de Vénus depuis au moins 18,5 millions d’années, parce que Sanat Kumara, le Logos de la Planète Terre (NdT: autrement dit la conscience planétaire à laquelle appartiennent toutes les âmes de toutes les lignées d’évolution minérales, végétales, animales, humaines et autres) est venu de Vénus avec 105 frères kumaras pour créer la Hiérarchie Spirituelle de notre planète. Vénus est une planète soeur de la notre qui incarne le principe d’amour. C’est une planète sacrée qui sert de grande soeur en terme planétaire. Jésus est venu de Vénus, de même que Bouddha, parce qu’ils étaient des kumaras.

Spécificités de l’espèce :
Ils étaient le plus grand groupe d’extra-terrestres opérant dans le système Solaire. Leur apparence est celle de races Terrestres Nordiques, d’après ce qu’ils en disent eux-mêmes et aussi d’après ce que des contactés comme Adamski en disent.

Sites sources :
http://www.setlab.org/alien_encyclopedia.htm
http://www.spiritweb.org/Spirit/venusians.php
(PS: retrouvez les pages du site désormais disparu spiritweb.org sur le site darchives web)

La cité des Maîtres

 

bonjourShamballa est reconnue comme étant la cité des Maîtres car de grands maîtres en provenance de diverses parties de l’univers convergent ici en vue de participer à la planification et à la direction de l’évolution terrestre.

C’est aussi une retraite pour les maîtres ascensionnés qui furent jadis parmi vous. Bien sûr, ceux-ci sont encore très actifs dans le soutien de leurs disciples et de l’humanité. Vous avez tous beaucoup de chance que ces êtres d’un statut d’évolution élevé prennent part à tout ce processus de transformation. Leur présence contribue à relever et à raffiner le niveau vibratoire et spirituel de votre humanité.

Pour vous donner une idée plus précise de l’emplacement de cette cité, disons qu’elle est situe dans la région du désert de Gobi, près de l’Himalaya. C’est ici que, sur un plan éthérique, la Hiérarchie galactique tient ses rencontres périodiques.

Shamballa, qui vibre dans la sixième dimension de votre planète, joue plusieurs rôles importants. Avant tout, elle constitue le siège de la Grande Fraternité Blanche de la galaxie, où les grands hiérarques se rencontrent pour évaluer et concevoir les programmes et directions à suivre ; son rôle majeur consiste à offrir un soutien logistique aux commandos de la Confédération intergalactique qui surveillent et protègent les portes d’accès interdimensionnelles de la planète. C’est aussi un centre communication et d’information interplanétaire de votre système solaire et une liaison avec les bases interstellaires de la Confédération, construites dans l’espace. Finalement, ajoutons qu’elle catalyse les fluides cosmiques qui agissent sur votre planète, fluides dont celle-ci se nourrit et qui servent de plus à équilibrer son magnétisme et sa fréquence vibratoire. Voilà, chers lecteurs, les plus importantes fonctions de la cité des Maîtres.

Vous savez, seuls les disciples et collaborateurs les plus évolués de la Grande Fraternité Blanche ont le droit de pénétrer le plan éthérique des cités où ils sont entraînés et formés en fonction des missions qu’ils devront accomplir. Sont entre autres présents les maîtres ascensionnés El morya, Kuthumi, Serapis Bey, Lanto, Paul le Vénitien, Hilarion, le Tibétain (Djwal Khul), Lanello, Maître St-Germain, lady Rowena, lady Diana,Lady Nada. On retrouve également des entités de niveau et de responsabilité élevés dans la galaxie, tels Métatron, Michael, Gabriel, le Seigneur Sananda (Maître Jésus), le Prince Oromasis, Anamnaïa et l’hologramme galactique central, votre logos planétaire Sanat Kumara, les grands Elohim ou constructeurs de formes divines, les Gardien silencieux de la planète et la Dame immaculée.

Il y a certains grands maîtres dont vous n’avez jamais entendu parler, dont Omri-Tas, Ibellhom, Umkhum, Terobbhas, Ganomg. La majorité des maîtres mentionnés ont vécu parmi vous et construit un point de lumière avec le cosmos divin. Les derniers soulignés originent des planètes de votre système solaire, mais aussi d’autres systèmes solaires de votre galaxie.

Ici, il n’y pas de divisons sociales complexes et inefficaces. La structure des cités de lumière est simple, mais efficace et pratique. Chacun de nous a une spécialité ou un niveau d’évolution qui le rend responsable de certaines charges et certains secteurs, afin que la cité puisse fonctionner en souplesse. Rappelez-vous ; les résidents ne viennent pas tous du même endroit de l’univers. Selon leurs qualifications technologiques ou scientifiques, certains sont dirigés ici, mais une fois leur travail achevé, ils retournent à leur civilisation.

Des cités existent où un collectif, ou une civilisation, prédomine, mais à Shamballa, de nombreuses civilisations se côtoient et changent périodiquement. On y voit aussi des humains de votre planète qui ont ascensionné il y a longtemps, et d’autres qui, en raison de leur karma, sont ici pour se préparer à la nouvelle période d’interaction avec l’humanité du Verseau. Un nombre immense d’activités interdimensionnelles s’y déroulent sans cesse, e t une atmosphère de réception, de réunion et de fraternité règne constamment. Tout cela vise à maintenir la stabilité de la planète sur tous les plans. Vous savez, n’eût été de notre intervention et de celle d’autres civilisations, Gaïa se serait désintégrée depuis longtemps déjà à cause surtout de vos expériences nucléaires et de la contamination qui a suivi.

Nous aimerions ajouter que Shambella est un lieu de formation pour les humains qui ont développé un niveau de fréquence harmonique et christique. Durant leur sommeil, ils sont transportés dans leurs astral vers nos installations, pour reprogrammer la fréquence vibratoire de leurs corps inférieurs et purger leurs sphères mentales, où sont emmagasinées les émotions évolutives propres aux incarnations vécues.

Quel genre de formation reçoivent-ils ? Tout d’abord, nous redimensionnons les corps inférieurs et corrigeons lentement les erreurs des gènes spirituels. Ensuite, nous procédons à une analyse du niveau de distorsion de l’esprit, afin de désactiver ces schémas discordants qui affectent la conduite, les habitudes et les attitudes.

Nous reprogrammons en quelques sortes les films interstrates, soit les archives émotionnelles créées pendant votre voyage évolutif tout au long de vos diverses incarnations. Une fois ces révisons et réajustements terminés, nos procédons aux enseignements qui établiront le fondement même de la civilisation du Verseau dans les domaines de la philosophie, des arts, de la poésie, de la musique et de la science, c’est à dire les valeurs du Verseau qui trouveront un écho chez les humains du troisième millénaire ;

Sachez que ceux d’entre vous qui viennent ici seront ceux qui transmettront ces valeurs et cette connaissance à la société, en instaurant de grands changements dans tous les domaines. L’ensemble des grandes transformations qui ont eu lieu sur terre est le fait d’un groupe d’initiés envoyés par le monde spirituel, afin de présenter une information précise à l’humanité. Qui décide du programme d’études ? Le Conseil des recteurs, mais certains maîtres participent aussi en assurant le suivi de leur élèves.

Messages de la Cité de Lumière des Intraterrestres, canalisés par Ramathis-Mam aux Editions Ariane aux Editions Ariane – page 134.

Métatron est un « être de totale lumière »

 
gifs etoilesMétatron est le plus terrestre des Archanges, car il fut d’abord un homme, sage et vertueux, que Dieu appela auprès de lui dans le Ciel. Il est richement vêtu et tient une plume dans sa main pour inscrire nos actes dans le grand Livre de la Vie. Il peut nous aider à connaître la vraie mesure de toute chose.
ROYAUME : Archange du Royaume de la Forme
FONCTION CÉLESTE : Scribe du Livre de la Vie où sont notés tous nos actes.
INTERVENTION SUR TERRE : Il nous aide à découvrir la valeur de nos actes; il est le témoin du bien que nous faisons et de l’amour que nous donnons; il nous permet de concrétiser notre aptitude à aimer et à être aimés.

MÉTATRON est le seul Ange des sphères célestes à avoir connu la condition humaine. Sous le nom d’Énoch, il fut le septième patriarche après Adam. On dit qu’il « marcha à côté de Dieu » et qu’il fut emporté dans le Ciel, où il devint un Archange. Les anciens textes hébraïques se sont interrogés sur son éventuelle identification avec la Shekhinah, autrement dit cet envoyé du Seigneur qui arracha le peuple d’Israël à la barbarie. Certains pensent également que ce fut lui qui arrêta le bras d’Abraham alors que ce dernier s’apprêtait à sacrifier son fils Isaac.

MÉTATRON est connu comme le premier et le dernier des Archanges; on le surnomme parfois le Chancelier du Ciel, l’Ange de l’Alliance ou encore le Roi des Anges. Il est chargé d’enregistrer tous nos actes dans le Livre de la Vie, mais également d’apporter son soutien aux projets humains. Il constitue une sorte de pont entre Dieu et l’homme, qui peut lui demander conseil pour connaître la valeur de ses actions. Il nous aide à établir l’équilibre entre ce que nous donnons et ce que nous gardons pour nous-mêmes, afin que nous définissions au mieux nos limites et acquérions un sens précis de notre propre Moi. Ce dernier point est essentiel si nous voulons exprimer pleinement nos potentialités dans ce monde de la forme.

MÉTATRON nous apprend à trouver la juste mesure dans l’amour, le travail ou le plaisir, apportant dans nos existences équilibre, santé, harmonie et sérénité. Il se souvient toujours du bien que nous faisons, même si celui-ci n’est pas reconnu par les hommes. Il est à nos côtés lorsque nous devons déployer des efforts importants pour quelque raison que ce soit (relation affective, renoncement à une mauvaise habitude, lutte pour une juste cause, travail d’équipe, etc).

PRIONS l’Archange Métatron pour qu’il encourage nos entreprises et nous accorde une vision juste de ce que nous accomplissons. Dans nos méditations, demandons-lui de nous faire savoir si nos efforts sont suffisants ou s’il faut, au contraire, redoubler d’énergie, pour nous-mêmes ou en faveur des autres.

* * *
En tant que tel, il est l’expression directe de la manifestation première de Dieu ; il représente la fréquence vibratoire, racine, de l’univers manifesté et c’est ainsi que son énergie généra la lumière qui par densification créa la matière de nos différents corps pour voyager dans les mondes de manifestation dont la Terre.

Métatron est l’archange le plus proche de Dieu.

A ce titre,Il est considéré comme la face visible (accessible) de Dieu car Dieu lui-même étant illimité, toute forme ou image n’est pour lui qu’une limitation !
Du point de vue humain, Métatron comme tous les archanges, est l’expression directe de Dieu !
Certaines traditions Occidentales le reconnaissent comme étant «Le grand architecte» qui au commencement « géométrisa » l’univers.
Lorsque nous nous mettons en résonance avec l’énergie de Métatron, nous percevons la structure interne de l’univers et la splendeur de la création s’actualise en nous.

Métatron est l’Archange le plus éloigné de l’humain.

L’énergie de Métatron se situe au delà de la sphère mentale ; c’est pour cela que les prières qui lui sont adressées restent sans réponse si elles viennent du mental ; seules les prières évocatoires venant du cœur ont une chance de l’atteindre car notre cœur donne accès directement au supra mental qui est la sphère vibratoire de Métatron et de la hiérarchie angélique.

Métatron est un des principaux régents des univers qui constituent l’Univers.

Comme Jésus-Christ, l’archange saint Michel, Maitreya, Urgaya, la Mère divine, Sananda, Melchisédek, Yéshua, Sanat Kumara, Enoch, etc ; Métatron est un des gouverneurs des univers qui forment le grand univers.

Métatron est un des guides supra mentaux de la race humaine.

Métatron est la première émanation de la trinité.

Se situant au sommet de l’arbre de vie, il en est le créateur !
Cet univers dans lequel nous vivons, est une expression des différents niveaux de l’arbre de vie, symbole vivant de la hiérarchie angélique dont Métatron est le couronnement car il est « Kéther » manifesté.
En tant que première personne de la trinité, Il est connu comme « Dieu le père » dans la tradition chrétienne, « Shiva » aux Indes ou encore « Le Grand Esprit » dans la tradition amérindienne.

Métatron est l’Archange des archanges.

A ce titre, il est le premier archange duquel tous les autres archanges ont émané ; c’est pour cela qu’il est naturellement le régisseur du premier ordre angélique : les Séraphins.

Métatron est le créateur du futur.

Il détient les clés et codes (mathématiques, géométriques, quantiques, etc) des mondes futurs et, en cela, il est la « flamme » qui nous conduit de ce monde mortel aux prochains mondes d’immortalité dans la conscience du Christ.
Métatron est le créateur du prochain univers, dont il détient les fréquences lumineuses : dès aujourd’hui, il nous enseigne sur les réalités de demain dans des nouveaux cieux et sur des nouvelles terres.

Métatron est le créateur des véhicules de lumière.

Grâce à son énergie nous réactivons notre corps de résurrection « Merkabah » qui nous donne accès aux différents mondes de lumière de notre multi dimensionalité.

Métatron est le créateur de la lumière qui extériorise l’œuvre divine.

Métatron est le jaillissement glorieux de la volonté divine.

Métatron est la pulsation de la première vague créative de Dieu.

Comme CHRIST et MARIE, Métatron, en plus d’être un « guide sidéral », est aussi un « guide diamant » : ainsi ils forment la Trinité des Trinités au service de la gloire divine.

Puisse la lumière Métatronique nous éclairer à jamais !
Nous sommes les enfants de la Trinité.
En Métatron, nous sommes des lumières vivantes.

Retour à l’accueil de Messages… Terre Nouvelle
Visitez le Site Mère
Terre Nouvelle : Portail sur la Spiritualité

Les Hathors par Kryeon

Les Hathors par Kryeon dans GRANDE TRANSFORMATION passage-caireOn nous a dit que c’est Sanat Kumara, un superviseur bienveillant de cette portion de l’univers, qui y a invité les Hathors. Il sentait qu’ils pouvaient y servir sans faire d’intervention. Il les invita pour qu’ils exercent précisément cette fonction d’aide, à cause de leur nature équilibrée sur le plan alchimique, c’est-à-dire leur équilibre masculin/féminin. 

Au cours d’un dialogue avec Sanat Kumara, le 6 février 2007, il nous a dit ceci au sujet des Hathors et du déséquilibre de notre univers : « La dualité de l’univers, à quelques exceptions près, est telle que le principe masculin surclasse le principe féminin. Il en est de même sur d’autres planètes et dans d’autres systèmes solaires de votre galaxie et de l’univers. J’ai donc demandé l’assistance de la civilisation des Hathors à cause de leur nature équilibrée. » 

En observant la trame temporelle, il semble que ce qui se produit présentement sur cette petite planète bleue au seuil de la création affectera tout l’univers au cours des prochaines décennies. Il savait que, en tant que civilisation, ils avaient atteint ce que nous avions la possibilité d’atteindre ; l’ascension et l’équilibre collectifs. Ils y sont parvenus en écoutant les maîtres instructeurs de leur civilisation et en se focalisant tous simultanément sur le bonheur. Peut-être avons-nous ou avions-nous cette potentialité, mais les facteurs de contrôle et de peur qui nous ont été imposés au cours des quelques dernières années ont scellé notre destin au profit d’autres méthodes de changement de dimension qui ne sont pas toutes folies. Les Hathors disent que nous pourrons accomplir cet exploit jusqu’à la toute dernière seconde. Le comportement que j’observe cependant chez mes congénères ne m’encourage guère à penser que nous réaliserons cette potentialité. 

Les Hathors sont surtout connus pour leurs activités et leurs représentations en Egypte ancienne, mais ils nous disent aussi qu’ils ont étroitement  contribué aux activités de Sanat Kumara au cours de l’existence qu’il a vécu sur l’île qui constitue maintenant le Japon. Ils ont également exercé une influence sur l’ancienne tradition Bon de ce qui constitue maintenant le Tibet, et plus loin au sud, en Afrique. 

Tout comme Sanat Kumara, ils sont entrés dans cet univers il y a dix millions d’années et demi. 

Ils sont venus d’un autre univers, par le portail de Sirius, jusqu’à Vénus et ensuite jusqu’à la Terre. Ils y ont été actifs avant l’existence de leurs temples en Egypte ancienne, mais on les connaît surtout pour le travail qu’ils ont effectué à partir de ces temples. Hathor est/était une déesse à qui les Egyptiens vouaient un immense respect ; chaque ensemble de temples en comportait un qui lui était consacré. Elle était extrêmement déifiée. Elle était un être individuel, une déesse, et non un membre de la civilisation des Hathors. Comme c’est souvent le cas, la connaissance était détenue par un cercle d’initiés et l’image en était transmise aux masses. Celles-ci venaient aux temples d’Hathor pour adorer la déesse et lui demander des faveurs. Au sein du cercle d’initiés, les prêtres et les prêtresses savaient que les Etres étaient différents de la déesse. Les Hathors oeuvrent dans la cinquième dimension de la conscience et jusqu’à la douzième. Nous leur avons demandé récemment de qui sont les représentations qu’li nous reste, puisque l’être connu sous le nom de déesse Hathor n’appartenait pas à leur civilisation. Ils nous ont répondu que ce sont des représentations d’eux-mêmes, les Hathors. 

 La déesse Hathor n’a pas de représentation artistique anthropomorphique. (L’Egyptologie traditionnelle considère cependant que les représentations se trouvant en Egypte sont celles de la déesse Hathor, avec des oreilles de vache, ce qui est interprété par un symbole de  sa fertilité). 

Tom Kenyon possède la remarquable capacité d’ « accorder » son cerveau à n’importe quelle fréquence et d’appeler un être. Dans le cas des Hathors, il les reconnaît parce qu’ils l’approchent toujours par le cœur. Après avoir transcrit leurs paroles mot à mot depuis maintenant huit ans, je peux les reconnaître facilement. Ils ne voient pas le monde comme nous. Ils disent que leur état d’existence le plus bas correspond à ce que nous appellerions le bonheur. Ils vivent généralement en extase, un état qui n’est encouragé chez les êtres humains, ni par les religions ni par les gouvernements, ce qui explique peut-être pourquoi nous n’avons pas évolué davantage que l’illustrent nos actions actuelles dans le monde. Ils oeuvrent aussi en Lémurie et en Atlantide, bien que plus fortement en Lémurie, où l’on était centré sur le cœur. 

Ce sont des maîtres du son et de l’amour. Je ne suis donc pas étonnée qu’ils aient chois Tom pour transmettre leur témoignage en cette époque importante. Quand il est en forme, Tom peut communiquer avec eux en quelques minutes. Ils parlent distinctement et je transcris leurs paroles en direct, telles qu’ils les émettent. Je suis assez rapide  au clavier, et ils ont adapté une caractéristique de Madeleine. Ils me font maintenant tout relire afin de déterminer si c’est conforme à ce qu’ils désirent présenter collectivement. La civilisation des Hathors comprend des millions d’êtres et eux ne sont que treize. Ce sont des maîtres instructeurs désignés comme porte-parole de la collectivité et non un simple groupe de treize être choisis au hasard ; ce qu’ils ont à dire a donc beaucoup plus de poids. Ils travaillent directement pour la plus haute autorité de leur civilisation et ils ne disent donc rien qui ne soit permis de révéler. 

Je les trouve très attentionnés, mais non sentimentaux. Ils sont intellectuellement et scientifiquement brillants, et ils ont le sens de l’humour : ils trouvent très drôle la vie sur la Terre. (Nous présumons que c’est parce qu’ils n’ont pas à payer le loyer ni à voter). Bien que leurs paroles soient très utiles, ce sont leurs sons émis par l’intermédiaire de Tom qui transforment la vie et qui ont le pouvoir de guérir. Je vois cela comme une simple science du cerveau. 

Quand Tom donne un atelier, que ce soit sur le taoïsme, sur le bouddhisme tibétain, sur l’hindouisme, sur la haute la chimie égyptienne ou sur le christianisme ésotérique, il fournit une bonne quantité d’informations qui va à l’hémisphère gauche du cerveau de l’auditeur, qui la déchiffre selon ses capacités de compréhension et son degré d’évolution. Cette information reste toutefois dans l’hémisphère gauche. Elle peut créer un moment d’émerveillement lorsque certains éléments de dogme sont exposés à la lumière de la vérité et que les gens sont libérés des contraintes qui les retenaient, mais cela reste une expérience de l’hémisphère gauche, tout comme lorsque vous lisez ces lignes. 

C’est le son – le son pur, sans paroles déchiffrables – qui active l’hémisphère droit. Tom l’enseigne dans ses ateliers de sons guérisseurs, et je suis toujours étonnée de constater que la plupart des gens ne voient pas à quel point cette information peut changer la vie. Il peut se produire de la magie quand quelqu’un enseigne en combinant les mots et le son pur. Avec un tel instructeur, vous avez non seulement la potentialité de comprendre ce qui est enseigné par la parole, mais aussi celle de vivre un changement énorme, une transformation majeure ou une guérison, ou les deux, durant une méditation par le son qui active l’hémisphère droit. C’est ce que font les Hathors. Ils utilisent la voix de Tom pour livrer des codes sonores qui ouvrent les portes et les fenêtres de la perception, de la transformation et de la guérison. C’est ce qu’ils veulent dire quand il s affirment qu’ils sont des maîtres du son et de l’amour. 

En huit ans, je ne les ai jamais vus, ni eux ni Madeleine, fournir de l’information inexacte. Aucun être d’une autre dimension ne peut réellement comprendre le temps tel que nous devons en faire l’expérience, mais aussi loin que l’information canalisée puisse aller dans cette direction, les Hathors et Marie Madeleine ont été très précis dans leurs messages et dans leur synchronisation. Les Hathors ont commencé à nous transmettre ce qu’ils appelaient des « mises à jour planétaires » il y a environ quatre ans, ainsi que des instructions claires sur l’holon de l’équilibre, qui selon eux est crucial pour conserver notre équilibre. Ils affirment que le tétraèdre  étoilé est un excellent véhicule pour voyager à travers les diverses sphères ou dimension. Toutefois, pour trouver l’équilibre au sein du chaos, l’holon d’équilibre , cet octoèdre imaginaire placé autour du corps, est excellent. Ils nous encouragent à le maîtriser afin de pouvoir le placer autour de nous à volonté. Ils nous encouragent aussi continuellement à trouver la joie et à la conserver par l’extase du cœur. 

Les Hathors et Tom Kenyon - Issu du livre : 2009 La Grande Transformation – L’année de la cocréation – série Kryeon canalisé par Lee Carroll - 

SANAT KUMARA

Sanat Kumara, maître de la terre et gardien de l’humanité,  

signifie  » toujours jeune «    

  SANAT KUMARA dans PEUPLES ANCIENS image-0134 Il vient de Vénus ou il a rapporté à la Terre la triple flamme divine alors que les terriens avaient perdu tout contact avec leur divinité. Il vit à Shamballa, sa retraite éthérique situé près du Tibet. Il est plusieurs fois déifié en Orient : Sous le nom de Skanda, fils de Brahma chez les hindouistes, il est le maître de la connaissance, de la sagesse et de l’érudition. Sous le nom de Subramanya il est le dieu des Brahmanes ou prêtres dans le sud de l’inde. Sous le nom de Guha il représente le coeur en action. En Ahura Mazda, il enseigna Zoroastre qui créa le zoroastrisme. Il s’incarna en Dipamkara, le Bouddha allumeur des lampes intérieures. 

Sanat Kumara, appelé « l’ancien des jours«  dans l’ancien testament, est un personnage mythique, dont le rôle, les actes, les responsabilités, font l’objet de nombreux commentaires, notamment dans les œuvres d’Alice Bailey

dans le Coran 

Il serait, selon ces textes ésotériques, beaucoup plus ancien que tous les textes bibliques. Il serait « celui qui est désigné par une Sourate du Coran (70:4) : Dieu le maître des degrés, les Anges et l’Esprit montent vers lui en un jour dont la durée est de cinquante mille ans , or les anciens comptaient autant de jours par année que de degrés dans le cercle, on a donc : 1 x 360 x 50000 soit : 18 000 000 d’années, ce qui correspond exactement au nombre d’années indiqué par Mme Blavatsky 

un Seigneur de Vénus venu sur terre 

quant à l’ancienneté de la venue sur terre de Sanat Kumara, à la tête.. des Seigneurs de la flamme, venus de « Vénus », qui ont apporté à nos très anciens « sois », encore alors des (hommes animaux..) : l’étincelle de la conscience ! » 

la forme manifestée du Logos planétaire 

Il est la forme manifestée du Logos planétaire, et non sa « personnalité », car une personnalité (telle que peut le comprendre l’être humain), n’existe pas dans son cas. Il n’est pas non plus l’âme du Logos, car cette âme est l’anima mundi, et l’âme de toutes les formes, dans tous les rêgnes. Sanat Kumara, l’éternellement jeune, (il a l’aspect d’un adolescent de 17 ans..), peut être vu par ceux qui en ont acquis le droit par l’initiation , présidant, par exemple, le conseil de Shamballa; cependant, il est en même temps présent, en tant que vie et intelligence informant la planète, en elle même et à sa surface.

Avatar ou « anthropomorphisation » de Dieu 

- on peut considérer aussi que la « forme » astralo-mentale de Sanat Kumara est ou serait une « anthropomorphisation » du Dieu (ou « planétaire », toujours selon la terminologie théosophique..), son Avatar. 

Dans les Vedas 

- Dans les Vedas, écritures sacrées de l’hindouisme, Sanat Kumar est le premier de 4 enfants du Créateur Brahma. Sanat Kumar serait l’initiateur et le premier maître de l’ancienne tradition sacrée « Udâsìn » dans l’hindouisme. Sanat Kumar, Sanak, Sanadan et Sanâtan restent toujours des enfants, ils sont extrêmement beaux et doux et sont enveloppés d’un tissu. Ils se déplacent librement dans l’univers entier en chantant sans cesse le mantra célèbre « Hari Sharanama » qui signifie « Je prends refuge en Dieu ». Ces enfants sont là depuis le début de la création et comme Dieu, leur Bien-aimé, ils sont également éternels.

 

 

Shamballa

 et son rôle aujourd’hui 

 Shamballa dans LEMURIENS de TELOS shamballa%20%20aerial

La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et ce, depuis fort longtemps ; à ce jour, elle vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète ; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta, le Refuge du Royal Teton dans le Wyoming et Shamballa sont les rites principaux où réside la hiérarchie spirituelle sur cette planète ; là, les hiérarques tiennent leurs rencontres et leurs conciles. Shamballa et quelques-uns des endroits mentionnés servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur Terre. Naturellement, il y a plusieurs autres postes éthériques dans le monde

 

Message de Telos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

Aurélia Louise Jones

  

Aurélia Louise Jones dans LEMURIENS de TELOS Aureliaaa-leveled

Porte-parole des peuples évolués vivant au centre de la Terre, Aurélia Louise Jones nous fournit une meilleure compréhension de l’avenir de notre planète.

Aurélia Louise Jones est née à Montréal dans une famille canadienne française au début des années 40. Elle endosse la profession d’infirmière puis, s’intéressant à la naturopathie et l’homéopathie, elle devient conseillère en santé et en spiritualité. En 1989, elle se dirige vers les États Unis où elle se consacre à son travail spirituel et à l’enseignement des principes menant l’humanité vers l’Ascension personnelle et planétaire.    

En 1997, alors qu’elle vivait encore dans le Montana, elle reçoit la guidance d’Adama et des membres du Conseil de Lumière Lémurien de Telos qui l’enjoignent de déménager au Mont Shasta afin d’être préparée pour une mission. Elle déménage à Shasta l’année suivante et plus tard devient channel pour Adama, le grand prêtre de Telos, et d’autres maîtres de lumière. Depuis, elle organise chaque année des événements lémuriens dans la région du Mont Shasta ainsi que des voyages initiatiques durant l’été et l’automne. Aurélia Louise donne également des conférences et anime des ateliers au Canada, en France, en Belgique et en Suisse.

 

Elle est la fondatrice d’une petite maison d’édition, « Mount Shasta Light Publishing », établie pour préparer la résurgence Lémurienne. Les livres d’Aurélia Louise fournissent une meilleure compréhension de l’avenir de notre planète, de la façon dont la vie devrait être vécue ici et des changements que nous devons apporter pour vivre dans un monde meilleur et plus évolué.  

4837 dans LEMURIENS de TELOS      ADAMA Grand Maître  du Conseil de Lumière Lémurien de Telos

 Révélations de la Nouvelle Lémurie Telos, tome 2 : Messages pour l'épanouissement d'une humanité en transformationTome 3, Protocoles pour la cinquième dimension

Adama est le Gouverneur actuel de Telos, Grand Prêtre, Maître Ascensionné. Il travaille avec le Conseil Lémurien formé de maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d’équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Adama est le treizième membre, qui préside et prend en dernier lieu les décisions si le concile ne peut arriver à un consensus. 


 

Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines. Ses citoyens sont hyperboréens. Telos a pris la tête d’Agartha (après Shamballah). Les 3 villes les plus importantes sont : 
- Telos : Située sous le mont Shasta (Étas-Unis). : population : 1,5 million de Lémuriens. 


 

- Posid : Située sous les plaines de Mato Grosso (Brésil) : 1,3 million d’Atlantes.

Rama : Située sous la ville de Rama (Inde) : 1 million d’Indiens.

 

Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale : Shamballa mineure. La cité de Shamballa n’a plus d’existence matérielle, et vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c’est la résidence de Sanat Kumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d’aider notre planète. Le mont Shasta et Shamballa sont parmi les lieux qui servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel sur terre. 

Question à Adama, Lémurien

bougie

-       Avec quelles civilisations travaillez-vous le plus étroitement ? Surtout celles d’autres cités intraterrestres ou également celles de nos frères stellaires ? 

Nous travaillons étroitement avec plusieurs civilisations intraterrestres, sinon toutes. La cité d’Agartha peut être considérée comme un grand quartier général pur ce qui est des communications galactiques et intergalactiques. Elle voit particulièrement à la supervision de son réseau intraterrestre, qui comprend plus de 144 cités de lumière. Toutes ces cités sont sous la juridiction d’Agartha, dont le champ d’action est dirigé davantage vers les civilisations ascensionnées. Telos fait également partie de ce grand réseau. Il ya longtemps, nous avons dépassé rapidement et largement toutes les attentes qu’elles entretenaient quant à notre venue sous terre avec la destruction de notre continent. 

Nous travaillons aussi très étroitement avec Shamballa, la cité des grands maîtres et des sages, qui est quant à elle un quartier général et un lieu de rencontre concernant les questions et décisions planétaires. C’est là que le grand Logos planétaire de la Terre, Sanat Kumara, de Vénus, a établi son quartier général il y a plusieurs millions d’années. Cette cité a constitué le centre de direction, de décision et de réunion de toute cette hiérarchie planétaire pendant des millions d’années. Les grandes assemblées ayant trait aux affaires planétaires importantes ont habituellement lieu à cet endroit. La Déesse planétaire, est généralement présente à ces rencontres, en particulier pour les questions relatives à sa sécurité et à la supervision de l’évolution de l’évolution des populations de la surface. 

Bien sûr, nous travaillons aussi étroitement avec les frères stellaires des Pléiades, d’Arcturus, d’Andromède, d’Alfa du Centaure, de Sirius, de Vénus et de Cassiopée, entre autres. 

Message d’ADAMA, notre mentor Lémurien 

12

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...