La conscience crée le pouvoir

gif coeur

Le premier attribut concernait l’égalité des hommes à leur naissance. 

Le deuxième expliquait qu’il n’existe pas de centre dimensionnel. Le troisième, lui, se rapport à une conscience centrale individuelle

Parlons maintenant de vous, en tant que membres de la famille et êtres humains. 

Certains d’entre vous demanderont peut-être : « Kryeon, dans quelle partie de mon corps cette graine spirituelle se trouve-t-elle ? Où se situe l’Ange doré en moi

Je vais répondre à cela. Il existe sous forme de conscience à la base de chaque molécule de la moindre cellule de votre corps. Votre biologie est spéciale. Votre partie spirituelle est étroitement associée à votre corps physique. Beaucoup d’entre vous commencent à découvrir où se trouve cet ange et ne seront pas surpris d’apprendre qu’il réside dans le code de leur ADN. Cela signifie, très chers, que le plan spirituel de votre existence est dans chacune de vos cellules. Une partie du code de votre ADN représente cette combinaison spéciale entre votre spiritualité et votre biologie. Il s’agit de l’essence même de votre dualité où se dissimule votre nature véritable. Tout ceci est fait à dessein – un dessein qui se manifeste chez celui qui écoute et lit ceci. 

Voici ce que vous devez savoir au sujet de votre biologie ; chacune de vos cellules possèdent, imprimé en elle, l’ensemble des données spirituelles. En d’autres termes, caque cellules renferme, stockées en elle, une conscience totale et la connaissance requise. Ceci va beaucoup plus loin que l’ancienne façon de penser selon laquelle vous êtes « ignorants jusqu’au jour où vous êtes illuminés » : ou qu’une énergie quelconque qui tombe un beau jour du ciel vous inonde de sa sagesse et vous transforme instantanément en une créature meilleure. Le centre (tel que vous souhaitez le voir) est situé au plus profond de vos cellules. Tous vos secrets – le plan détaillé de votre spiritualité, des couleurs qui vous appartiennent, de votre nom, de votre apparence et de la raison de votre présence ici – sont localisés dans chacune des cellules de votre corps. Dans chacune d’elles ! C’est exactement l’inverse de ce que certains d’entre vous pensaient jusqu’ici. Alors que cette révélation vous surprend et que vous revendiquez avec intention vos nouveaux dons, votre spiritualité s’élève. En réalité, cette information « secrète » vous est délivrée lentement et vous êtes à l’origine de ce processus. Est-il étonnant que nous déclarions que dans les « statuts de l’ascension », vous devez « prendre en compte votre biologie ? » C’est là où sont dissimulés les secrets. 

Ceci peut vous donner une vision complètement différente des miracles et de la guérison. Saviez-vous qu’aucune source extérieure n’est à l’origine de votre guérison ou des miracles que vous observer ? 

Aucune source extérieure. En fait, une révélation se produit grâce à l’équilibre et à la conscience – une unité globale qi vous guérit miraculeusement. Toutes les guérisons et les miracles proviennent de vous ! Ils émanent de l’essence même de vos cellules, comme par « magie ». Permettez-moi de définir cette « magie » : c’est le « Moi » intérieur sacré – la partie de vous-mêmes la plus élevée qui gère des concepts interdimensionnels, qui maîtrise les niveaux les plus complexes de la physique et de la biologie. C’est la partie de vous-mêmes qui crée la matière et qui connaît les plus grands secret de l’amour ; elle est capable d’accomplir des miracles au sein de votre organisme grâce à votre intention et à votre haut niveau de connaissance. Cette partie de vous-mêmes qui a toujours existé. Ainsi, toute prière pour que Dieu vous accord un miracle n’est, en réalité, qu’une demande que vous adresser à votre propre structure cellulaire. 

Certains nous ont demandé : « Où les guérisseurs interviennent-ils dans ce scénario ? Je parie qu’ils n’apprécient pas ce nouveau concept selon lequel notre pouvoir intérieur est à l’origine des miracles que nous observons« . 

En fait, ce concept n’est pas nouveau. Les guérisseurs authentiques vous diront qu’ils ne guérissent pas – en fait, ils équilibrent. Leur tâche consiste à aider les êtres humains à s’équilibrer eux-mêmes afin de réinstaurer leur santé. Par conséquent, la santé est créée par l’être humain, grâce au pouvoir spirituel interne de son « Moi » divin. Le guérisseur procure les méthodes, les moyens, le matériel, les produits et les informations nécessaires afin de permettre de retrouver l’équilibre. Pensez à ceci la prochaine fois que vous serez assis devant l’un d’eux. Il faut être deux pour guérir ! Les guérisseurs vous donnent le petit coup de pouce nécessaire pou vous aider. Tout d’abord, vous permettez à l’équilibre de s’instaurer, puis vous provoquez vous-mêmes la guérison ! Voilà qu’el est le pouvoir d’une intention pure. Que pensez-vous de cette révélation ? Peut-être devriez-vous examiner cette idée, car cela consoliderait votre action. L’amour que vous donnez au cours d’une telle cérémonie est un catalyseur énergétique ! 

Voulez-vous savoir comment la conscience manifeste son pouvoir au bénéfice de la planète ? Laissez-moi vous donner un exemple actuel. La conscience au niveau cellulaire se produit automatiquement lorsqu’on émet une intention pure et spirituelle. Cela ne devrait pas vous surprendre. Lorsqu’un être humain dit sincèrement : « Je veux en apprendre davantage sur moi-même et sur la raison de ma présence ici« , il devrait pouvoir entendre un grand bruissement d’ailes ! Aucune quête semblable à celle-ci n’existe. Aucune ! Vous êtes nombreux à savoir comment se phénomène se produit. Pour certains, cette quête s’effectue spontanément parce qu’ils se trouvent baignés d’une lumière spirituelle et que leur karma (les potentialités de leurs vies passées appliquées au cours de leur vie actuelle) est clair. Pour d’autres, cela ne se produit qu’après avoir touché le fond, spirituellement et physiquement, en raison des circonstances ou par la faute d’une autre personne. Dans un cas comme dans l’autre, cela ne se produit qu’à dessein et avec votre accord. Au cours des prochains enseignements (« Les tâches de la Famille »), nous expliquerons plus explicitement les « dons » qui vous sont offerts avec amour par les autres êtres humains, soit par leur action, soit, fréquemment, par leur mort. Il s’agit là de l’un des plus grands dons qui soient. 

Lorsque les êtres humains acceptent de devenir plus conscients de leur existence, ils utilisent une intention pure. Celle-ci représente le catalyseur indispensable à une transformation d’énergie. Peut-être pensez-vous que cette énergie ne concerne que vous-mêmes et les entités qui vous entourent, comme nous l’avons déclaré au cours de channelings précédents. En réalité, cette énergie est libérée de différentes façons et votre planète est particulièrement touchée par ce phénomène. Nous avons déjà parlé de l’équilibre des énergies et de leur transfert grâce à l’illumination personnelle. Devinez pourquoi votre planète est soudainement plus active et moins prévisible que d’habitude ? Pourquoi les champs magnétiques se déplacent ? Pourquoi les potentialités dont je vous ai parlé, il y a même de cela huit ans, sont maintenant en vigueur ? Parce que vous avez transformé la Terre

La simple prise de conscience de votre « Moi » spirituel a fini par provoquer le bouleversement planétaire nécessaire pour atteindre la vision d’une terre illuminée. Avez-vous récemment constaté des changes dans le comportement de vos politiciens ? Ne vous avions-nous pas conseillé d’y prêter attention ? Ne vous avions-nous pas annoncé qu’un aspect de la transformation de la conscience humaine résulterait dans la demande qu’il n’y ait plus de secret.  Et que dire de votre économie et des efforts collectifs en vue de rétablir de plus en plus un équilibre mondial ? 

Nous vous avions annoncé toutes ces choses, et aujourd’hui, elles sont là

 Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

L’homme extraterrestre


                 bougieOrigines génétiques extraterrestres de l’être humain : l’apport des Pléiadiens, des Sirians, des Nordiques, des Arcturiens et des Zétas.                         

 Ceux qui s’intéressent à l’astrologie holistique savent que nous subissons en permanence l’influence non seulement des autres planètes de notre système solaire (Mercure, Mars, Vénus, Jupiter, etc.), mais également des êtres qui les habitent et dont la plupart vivent au-delà de la troisième dimension, dans ce que certains nomment « le plan éthérique ».Lorsque les astrologues parlent, par exemple, d’un aspect ou d’un influx de type martien ou vénusien, ils se réfèrent à une gamme de caractéristiques et de spécifications qui ne traduisent pas uniquement l’incidence des planètes Mars ou Vénus par elles-mêmes, mais qui prennent également en compte celle des créatures qui les peuplent et dont on sait par ailleurs qu’elles disposent d’une immense avance spirituelle et technologique sur l’humanité terrestre.      

Mais que sait-on, en revanche, de la contribution génétique et historique apportée à notre humanité par les représentants des civilisations appartenant à d’autres systèmes de notre galaxie ? en réalité, très peu de choses…

 

Pourtant, il semble bien que nous ne soyons nous-mêmes en définitive que le résultat d’une sorte de « pot-pourri génétique » issu des manipulations successives de différents peuples galactiques.

L’apport des Pléiadiens

Dans ses livres « Les Messagers de l’Aube » et « Famille de Lumière », la grande clairvoyante américaine Barbara Marciniak a réuni différents messages transmis au fil des années par des êtres appartenant au Collectif de l’Étoile Bleue, c’est-à-dire des extraterrestres provenant du système des Pléiades, qui fait partie de la constellation du Taureau.L’humanité pléiadienne serait beaucoup plus ancienne que la nôtre ; elle aurait été créée à partir de souches génétiques provenant d’un autre univers il y a des milliards d’années, bien longtemps avant que notre Terre ne se matérialise sous sa forme actuelle. La civilisation pléiadienne aurait ainsi atteint depuis des éons un niveau d’évolution incommensurablement supérieur au nôtre : l’Amour altruiste y serait l’unique fondement du pouvoir et la technologie y aurait pour seul objet de favoriser le développement harmonieux de la Fraternité au sein de notre galaxie.   

Selon Barbara Marciniak, les Pléiadiens représentent l’une des souches fondamentales de notre famille originelle : ils seraient en effet intervenus activement au cours des phases initiales d’ingénierie génétique qui ont abouti à la formation de l’humanité terrestre, et ils auraient jadis participé en grand nombre à l’établissement de notre patrimoine génétique primordial, c’est-à-dire à la mise au point de notre ADN à segmentation variable (12 segments actifs à l’origine, 2 actifs et 10 désactivés actuellement, puis de nouveau 12 actifs à partir de 2012). En tant que co-géniteurs de l’humanité terrestre, il semble qu’ils soient aujourd’hui investis d’une nouvelle mission : faciliter notre accès à la quatrième dimension et nous assister dans le processus d’accélération vibratoire qui doit nous mener à l’éveil, à la Connaissance supérieure et à la redécouverte de notre véritable identité. 

                                                                                                                                          

L’homme extraterrestre dans MESSAGES EVENEMENTS kundal1

                      NOTA : Les centres énergétiques de l’homme, les chakras sont effectivement au nombre de 12 (7 internes + 5 externes) et non pas de 7 comme on l’a longtemps supposé, en correspondance avec les 12 luminaires et planètes de notre système solaire, si l’on y inclut Nibiru, la dixième planète.

La responsabilité génétique de l’humanité pléiadienne envers l’humanité terrestre aurait depuis des temps immémoriaux amené les Pléiadiens à s’investir dans une longue et vaste mission de guidance des Terriens. C’est pourquoi ils auraient choisi de revenir vers nous, au terme de notre longue expérimentation dans l’isolement de la matière, et de révéler progressivement une partie de leur immense savoir aux canaux du monde entier, afin de nous aider à reconquérir notre rang primordial au sein de la Fraternité Galactique.D’après la plupart des médiums, les Pléiadiens sont blonds, fins, élancés et d’une très grande beauté. Leur contribution au patrimoine génétique de l’humanité correspond au côté doux, aimable, délicat, attentionné, impersonnel et quasi-angélique que l’on peut observer chez les êtres les plus avancés dans leur évolution.


Ils appartiennent à une race en laquelle notre humanité peut et devrait faire totalement confiance.
Mais ils ne sont pas les seuls à avoir participé à la création de l’humanité terrestre, ni à avoir influencé son évolution. Bien d’autres civilisations ont contribué à l’avènement de la race humaine, telle que nous la connaissons aujourd’hui, et principalement quatre d’entre elles. Il s’agit des Sirians, des Nordiques, des Arcturiens, et des Zétas.
 

L’apport des Sirians et des Vegans

Comme les Pléiadiens, les Sirians sont d’apparence humanoïde et principalement bienveillants envers l’humanité terrestre. Ils ont eux aussi été impliqués dans l’histoire de la Terre à différentes époques. Cependant, il semble qu’ils n’aient pas contribué directement à l’établissement de notre ADN, en raison d’une incompatibilité génétique entre leur race et la nôtre. Ils sont du reste peu nombreux, en regard des Pléiadiens, à s’occuper directement de l’évolution de l’humanité, mais ils participent néanmoins à la mission d’éveil des Pléiadiens, au même titre que les Vegans de la constellation de la Lyre.

L’apport des « Nordiques »

Les géants blonds de Procyon, sont parfois aussi appelés « Nordiques » en raison de leur côté guerrier et conquérant et de leur aspect de colosses à l’abondante tignasse dorée. La fougue et la puissance qui les caractérisent ne sont pas sans évoquer certaines divinités du panthéon celtique. On peut les comparer également au Colosse de Rhodes ou encore aux dieux du Mont Olympe, tels que les sculptèrent jadis Phidias et Praxitèle. Ce sont de véritables forces de la nature !

                                                                                                                                   

001 dans MESSAGES EVENEMENTS

             Le Colosse de Rhodes, œuvre monumentale d’inspiration « nordique »                          

Ils ont, au même titre que les Pléiadiens, largement contribué à l’établissement du patrimoine génétique de l’humanité, et on retrouve leur influence dans tout ce qui concerne le côté actif, dynamique et impétueux de l’être humain. Cette influence peut également se manifester à travers certaines particularités physiques de l’homme, telles que sa capacité d’atteindre un extraordinaire niveau de développement musculaire. 

 

Leur mission consistait initialement à éveiller en nous le côté solaire, noble, généreux et chevaleresque. Mais ils ont actuellement tendance à prendre des distances par rapport à l’humanité, afin que notre expérimentation karmique puisse être menée le plus rapidement possible à son terme et que la possibilité nous soit enfin offerte de tirer une bonne fois pour toutes la leçon de toutes nos erreurs passées.

Ils sont moins patients envers les humains que la plupart des autres races d’extraterrestres auxquelles nous sommes liés génétiquement. Ils ont tellement hâte de nous voir atteindre le palier vibratoire correspondant à l’accès à la quatrième dimension, que peu importe en définitive, selon eux, l’engagement préalable de l’humanité sur la voie spirituelle. Ils se contentent aujourd’hui d’aider quelques humains au cœur particulièrement pur et vaillant et veillent à ce qu’ils puissent triompher des obstacles et des difficultés placés sur leur chemin.

Ce désengagement relatif et passager des Nordiques se traduit cependant par une perte temporaire d’influence des âmes les plus nobles, les plus généreuses et les plus héroïques incarnées à la surface de notre planète. Sur la Terre en effet, les actes personnels de bravoure et de chevalerie ont aujourd’hui tendance à se raréfier, voire à disparaître et à se fondre au sein d’un vaste programme de redéfinition des valeurs humaines incluant l’identification progressive de l’âme humaine à un idéal collectif et impersonnel de fraternité et de solidarité.

Mais dans une octave fréquentielle supérieure, ce réalignement sur les valeurs cosmiques et multidimensionnelles prépare notre accès à la quatrième dimension. Les Nordiques en sont parfaitement conscients. Et c’est à cette réintégration de l’humanité au sein de la Fraternité Galactique, à ce « retour au bercail » qu’ils travaillent désormais, en collaboration étroite avec nos autres géniteurs.

L’apport des Arcturiens

Les Arcturiens ressemblent aux Nordiques de Procyon : ce sont également des humanoïdes à la longue chevelure dorée et à l’aspect majestueux. Ils ont la maîtrise totale de leur énergie et sont parfaitement androgynes. Ils ont eux aussi contribué à l’élaboration de notre patrimoine génétique en insufflant à l’humanité une partie de leur génie organisateur, planificateur et constructeur. Ce sont des rois de la stratégie et de grands architectes. Actuellement, ils interviennent, entre autres, dans la création de corridors interdimensionnels et dans la formation de crop circles. Ils travaillent en étroite collaboration avec les Vegans de la Constellation de la Lyre.    

Les Arcturiens sont en relation directe avec le peuple des Cétacés (dauphins, marsouins et baleines), dont ils assument une partie de la guidance, l’un de leurs objectifs étant d’attirer notre attention sur l’extraordinaire sagesse de certaines créatures non humaines incarnées dans notre espace de troisième dimension. Ils nous préparent ainsi à accepter l’idée que l’intelligence ne soit pas l’apanage de la seule humanité terrestre et que les échanges et la collaboration futurs avec d’autres créatures puissent devenir pour nous une réelle source de progrès et d’enrichissement spirituel.

La plupart des formations de crop circles apparues au cours des années écoulées à proximité des sites sacrés de notre planète, notamment celui de Stonehenge dans le Wiltshire, ont été réalisées par des missions arcturiennes basées à la périphérie de Saturne à bord d’un gigantesque vaisseau supra-luminique.

Les Pléiadiens, les Nordiques et les Arcturiens sont considérés par les médiums comme étant « d’apparence humaine ». Mais en fait, ce sont les humains qui ressemblent aux Pléiadiens, aux Nordiques et aux Arcturiens, et non l’inverse, car ces derniers ont précédé les humains ! Non seulement ils ont contribué à l’établissement du patrimoine génétique de l’humanité, mais ils ont supervisé depuis des temps immémoriaux son long parcours d’involution dans la matière, et maintenant son ascension programmée vers les plus hautes cimes spirituelles de la multidimensionnalité.

L’apport des Zétas

Contrairement à une idée répandue selon laquelle les Zétas de Reticulum ne seraient venus nous visiter qu’en tant que prédateurs, afin de s’approprier notre patrimoine génétique, ce peuple étrange et mystérieux a au contraire contribué jadis génétiquement à la création de la forme humaine actuelle. Et c’est pour cette raison qu’ils ont reçu l’autorisation de revenir nous visiter aujourd’hui, car, même s’il nous est désagréable de l’admettre, nous leur sommes en réalité redevables !Il est vrai qu’ils sont très calculateurs, réfléchissent froidement et manquent totalement de compassion. Ils considèrent les humains un peu comme nos fermiers considèrent leurs vaches, c’est-à-dire comme du bétail, des êtres très inférieurs. Mais ce ne sont pas pour autant des ennemis de l’homme ! Les Gris ont eu une influence déterminante sur la constitution de notre patrimoine génétique, principalement au tout début de la phase de notre histoire qui s’achève aujourd’hui et qui a nécessité l’apport de nouveaux gènes destinés à nous permettre d’explorer et de conquérir la matière en développant l’intellect.  

La contribution réticulienne à la formation de l’ADN humain a concerné essentiellement les gènes du cerveau, des connexions neurologiques et plus précisément des cellules incluses dans l’hémisphère gauche de notre cerveau. Ces gènes, grâce auxquels nous sommes aujourd’hui en mesure de calculer, de raisonner et de comprendre proviennent d’un apport conjoint des Zétas de Reticulum (ou petits Gris) et des grands Gris d’Orion.

Certains se sont demandé si les races asiatiques avaient reçu une contribution génétique de la part des Gris à cause de leurs yeux bridés. De nombreuses races humanoïdes ont les yeux plus ou moins en amandes, y compris les Nordiques, et les gènes agissant sur les yeux ne font pas partie du tribut réticulien aux races humaines, mais plutôt d’un apport régulien.

 

Le système de Reticulum est aujourd’hui en train de s’éteindre. Il ne permet plus aux Zétas de continuer à y vivre comme auparavant. La manipulation génétique est l’une des solutions imaginées par eux pour permettre à leur race en voie de disparition de survivre.

Ils acceptèrent jadis, à la demande des Pléiadiens, de compléter l’apport génétique des Nordiques à notre ADN par des souches favorables à l’intellectualisation de la race humaine, car ils savaient déjà qu’ils auraient besoin de revenir un jour sur la Terre pour y trouver une solution génétique à la menace qui commençait déjà à poindre sur leur civilisation. C’est pour cette raison qu’ils firent don de cette contribution génétique à notre humanité. Ils espéraient pouvoir utiliser un jour « l’homme nouveau » qu’ils avaient ainsi créé dans leurs propres laboratoires et l’utiliser afin de mettre au point un clone humano-réticulien, sensé leur permettre de coloniser génétiquement l’humanité terrestre.


 
C’est également pour cette raison qu’ils reviennent nous visiter depuis plus d’un demi-siècle.Il semble qu’ils n’aient pas réussi à solutionner le problème de la survie de leur espèce dans notre environnement, mais l’expérimentation qu’ils viennent de mener sur la Terre les a enrichis de manière inattendue, comme le confirme Monique Mathieu, canal d’Êtres de Lumière : « Ils sont venus, car ils étaient sur des sphères en péril ; ils ont voulu recréer une nouvelle race, mais sans aucune base spirituelle, sans aucun respect de la vie. On ne peut pas recréer la vie sans respect de la vie. Ils n’ont aucune conscience de l’Amour et de Dieu, ils sont totalement dans le matériel, dans la technologie. Le temps qui nous reste sur cette sphère de manifestation leur sera aussi grandement profitable car, comme nous, ce sont des enfants du Père, d’une autre réalité certes, d’une autre existence, mais ils sont les enfants du Père, et au travers de leurs actes qui sont parfois déroutants et même assez éprouvants pour l’humanité, ils se transformeront également, et grâce à cette transformation, l’Amour finira par prendre racine en eux. »   Une preuve de ce début d’évolution des Zétas est le message codé en langage binaire qu’ils ont laissé l’an dernier sur le crop circle de Winchester, dont ils sont plus que vraisemblablement à l’origine. 
 Ce message, décrypté par Linda Moulton Howe, peut se traduire ainsi : »Prenez garde au porteurs de faux cadeaux et aux promesses bafouées. Beaucoup de souffrance mais il est encore temps. Il y a du bon ici-bas. Nous nous opposerons à la tromperie. » 

                         On peut en conclure que les valeurs morales et spirituelles ne sont plus l’apanage des seules civilisations humaines de notre galaxie, et que d’autres y ont probablement désormais accès, car tout, dans notre univers, a été organisé avec une infinie Sagesse, et tout tend vers le perfectionnement de l’ensemble de ses habitants, afin que chacun puisse découvrir un jour les clés du véritable Bonheur et de la véritable Fraternité. 

Graphic_UFO

La première maison

La première maison dans LE RETOUR anjinho2        mini_5_gif dans LE RETOUR          

Le lendemain matin, la température était plutôt morne, mais Mike se sentait très bien. Il puise dans ses maigres économies et se paye un petit déjeuner copieux à la terrasse d’un bistro. Ça lui semblait curieux d’être dehors si tôt. Normalement, il aurait été au travail, où il aurait mangé son lunch et où on l’y aurait encore trouvé au coucher du soleil. 

 

Planté devant le bistro, deux sacs à la main et un autre sur l’épaule, Mike ne savait quelle direction prendre. Il ne pouvait aller vers l’ouest puisqu’il se retrouverait vitre face à l’océan. Il irait donc vers l’est jusqu’à ce qu’on lui indique une autre voie. Il se sentait bien à l’idée d’entreprendre un voyage fondé sur la foi, mais il aurait tout de même aimé un peu de précision sur sa destination. 

 

Si seulement j’avais quelques indices, une carte ou une indication quelconque sur ma position actuelle, se dit-il en marchant vers l’est. Il traversa lentement la banlieue de Los Angeles, en direction des montagnes. Devant lui, il n’y avait aucune limite. Il me faudra des semaines pour m’y rendre, pensa-t-il. 

 

Il ne savait pas vraiment où il allait, mais il pousse vers l’est. Vers midi, il s’assit en bordure d’une route et termina les restes du petit déjeuner qu’il avait conservés, se demandant toujours s’il était sur la bonne voie. 

 

-       Si tu es là, j’ai vite besoin de toi ! s’écria-t-il, implorant le ciel. Où sont les portes du chemin ? 

 

-       Tu as une carte ! lui murmura une voix familière à l’oreille. Il se leva et regarda autour de lui sans tien remarque, mais il avait reconnu la voix de l’ange. 

 

-       Ai-je entendu ou senti ? marmonna-t-il, soulagé. Enfin, une communication ! Tu en as mis du temps, 

 

-       T’avais qu’à demander plus tôt ! répondit la voix. 

 

-       M’ais j’erre depuis des heures ! 

 

-       C’est ton choix, déclara la voix. Pourquoi as-tu mis tant de temps à verbaliser ta demande ? Il était évident que la voix s’amusait à réfuter les objections de Mike. 

 

-       Es-tu en train de me dire que j’obtiens de l’aide seulement si je la demande ? 

 

-       Oui, tout un concept, n’est-ce pas ? Tu es un esprit libre, respecté, puissant et apte à prendre les propres décisions. C’est ce que tu as fait tout au long de ta vie. Nous sommes toujours là, mais n’entrons en jeu que si tu le demandes. Est-ce si étrange ? Mike fut agacé par la logique absolue des paroles de l’ange. 

 

-       Bon d’accord. Où dois-je aller ? Il est plus de midi, et j’ai l’impression d’avoir passé la matinée à deviner la direction à prendre. 

 

-       Pas moi d’ailleurs ! Répondit la voix espiègle. Les portes du chemin sont droit devant toi. 

 

-       Durant tout ce temps j’étais sur la bonne voie ? 

 

-       Ne sois pas si étonné d’avoir pris la bonne direction. Tu fais partie du tout, Michaël Thomas de l’Intention pure. L’expérience te permettra de mieux utiliser ton intuition. Pour l’instant, mon rôle consiste simplement à t’aider dans les petites choses. La voix fit une pause. Regarde, les portes sont déjà là ! Michaël se tenait devant une immense haie qui  menait vers une gorge entres les rangées de maisons. 

 

-       Je ne vois rien. 

 

-       Regarde encore, Michaël Thomas. 

 

En y regardant de plus près, Mike crut percevoir les portes à travers la haie. Elles ne se laissaient pas voir facilement, car elles se mêlaient étroitement à l’ensemble du feuillage. Puis, tout à coup, il les vit clairement ! Elles ne pouvaient plus lui échapper, même s’il l’avait voulu. Elles étaient si évidentes ! Il en détourna légèrement les yeux et les regarda de nouveau d’une manière différente. Elles étaient encore plus apparentes ! 

-       Que se passe-t-il ? demanda Mike, conscient du changement de sa perception. 

-       Lorsque les choses cachées deviennent évidents, lui dit la voix douce de l’ange, tu ne peux retourner à l’ignorance. Dorénavant, tu verras toutes les portes clairement, puisque tu as manifesté l’intention de les voir. 

 

Même s’il ne comprenait pas toute la signification de ce qu’on lui disait, il n’en demeurait pas moins prêt à s’engager sur le chemin de son périple. La haie cessa de ressembler à des portes et devint ces portes. Sous les yeux mêmes de Mike, elles se changeaient, prenant de l’expansion. 

-       Un véritable miracle ! se dit-il en continuant d’observer la longue haie se transformer en portes bien visibles. Il recula un peu pour mieux voir le phénomène. 

 

-       Pas vraiment, repris la voix, ton intention spirituelle t’a légèrement changé et les choses qui vibrent à cet autre niveau où tu es se sont tout simplement manifestées : rien de miraculeux dans tout ça. C’est ainsi que vont les choses. 

 

-       Tu veux dire que ma conscience peut modifier la réalité ? demanda Mike. 

 

-       Oui, d’une certaine manière. La réalité est l’essence de Dieu et elle est constante. Ta conscience humaine n’en révèle que les parties que tu veux expérimenter. Au fur et à mesure de ton évolution, tu en perçois une part toujours plus grande. Tu peux expérimenter et utiliser les choses qui se révèlent à toi comme tu le désires, mais tu ne peux retourner en arrière. 

 

Mike commençait à saisir, mais il souhaitait poser une autre question avant de se diriger vers les portes qui, maintenant, s’offraient clairement à lui. Il était toujours prêt à soumettre la vérité à l’épreuve, même cette voix angélique qu’il entendait dans son esprit. Il réfléchit à sa question avant de la formuler. 

 

-       Tu as dit que j’étais une créature possédant le libre arbitre. Pourquoi alors ne puis-je revenir en arrière si tel est mon souhait ? Pourquoi ne puis-je m’écarter de la nouvelle réalité et en reprendre une autre plus simple ? N’est-ce pas là justement le libre arbitre ? 

 

-       La physique de la spiritualité crée un axiome selon lequel tu ne peux retourner à un état de conscience inférieur, répondit la voix. Si tu choisissais délibérément de le faire malgré tout, tu nierais l’illumination qui s’offre à toi et tu deviendrais déséquilibré. En fait, tu peux essayer de revenir en arrière, car tu possèdes le libre arbitre. En vérité, il est triste que certains humains essaient de mettre de côté la vérité qu’ils connaissent, car ils ne pourront survivre longtemps à deux niveaux de vibrations. 

 

Mika ne comprenait pas entièrement la nouvelle information spirituelle transmise par la voix, mais il avait reçu la réponse à sa question. Il savait pouvoir rebrousser chemin sur-le-champ et retourner en ville. Le choix lui appartenait. Là où il se tenait, il voyait les portes et, sachant qu’elles s étaient là, il ne pouvait pas ne pas en tenir compte. Autrement, il deviendrait déséquilibré et sans doute, malade. Tout ça lui paraissait absolument logique, et il souhaitait aller de l’avant et certainement pas faire marche arrière. Alors, il prit ses bagages et s’avança vers les portes, vers le sentier sur lequel s’amorçait son périple. C’était un simple chemin de terre, comme tous les autres dans cette gorge. Tout animé, Mike franchit rapidement les portes. 

 

A peine les avait-il franchies qu’une sombre silhouette verdâtre se glissa aussi sur le sentier. Les buissons flétrissaient sur son passage et si Mike n’avait pas continué d’avancer, il aurait senti cette odeur infecte. Une entité négative se mit à suivre Michaël Thomas, gardant une certaine distance pour ne pas être vue, maintenant le rythme alerte du voyageur. A la manière d’un fantôme vif et malin, il combattait l’enthousiasme de Mike avec sa haine et sa noirceur. Mike n’avait pas la moindre idée d’être suivi. 

 

Aussitôt que Michaël fut sur le sentier, le paysage et son sentiment à son égard se transformèrent considérablement. Il ne pouvait plus voir la cité tentaculaire ni sa multitude de banlieues. 

 

Il n’y avait plus le moindre signe de civilisation : ni poteaux téléphoniques, ni avion, ni autoroute. Il s’était lancé sur le sentier de terre qui s’étirait devant lui avec la même ardeur qu’un enfant met à ouvrir ses cadeaux de Noël, fonçant sans réfléchir. Soudain, il constata que chaque pas le menait plus avant dans un autre monde. Ce voyage le conduisait dans une réalité bien différente de celle qu’il venait tout juste de quitter. Il se demandait d’ailleurs s’il ne se trouvait pas quelque part entre la terre et le paradis, un lieu où il pouvait entreprendre son éducation spirituelle, une étape qu’il croyait imminente et nécessaire s’il devait un jour avoir l’honneur de franchir le seuil d’un chez soi. Le sentier s’était peu à peu élargi et offrait maintenant la dimension d’une route d’un peu plus d’un mètre, sans empreintes de pas d’aucune sorte et très facile à suivre. 

 

Mike se tourna subitement. Qu’y avait-il là ? Une forme d’un vert foncé attira son œil avant de se précipiter sur la gauche, derrière un bloc de pierre. Un animal sauvage sans doute, se dit-il. La route qu’il voyait derrière lui reflétait exactement celle qui s’étendait devant : un long sentier tortueux disparaissant derrière les collines et bordé d’arbres verts luxuriants, de plaines et d’affleurements rocailleux. Quelques fleurs ponctuaient le paysage de points de couleurs disposés parfaitement sur le grand tapis de verdure. 

 

Mike s’arrêta pour se reposer. Il n’avait aucune montre, mais la position du soleil lui indiquait qu’il devait être quatorze heures, le temps de casser la croûte. Il s’assit en bordure de la route et termina les miettes qui lui restaient encore de son petit déjeuner. Autour de lui, l’atmosphère baignait dans le calme. 

 

Pas d’oiseaux, constata-t-il. Il examina attentivement le sol. Pas d’insectes non plus. Comme s’est étrange. Mike contemplait son environnement. Il sentit une brise dans ses cheveux. Au moins, il y a de l’air. Il regarda vers le ciel et vit qu’il était de ce bleu des plus beaux jours. 

 

Son sac ne contenait plus de nourriture, mais il savait qu’il n’était pas seul et que Dieu pourvoirait à son alimentation. Il se rappela l’histoire de Moïse dans le désert, errant pendant quarante ans avec le peuple d’Israël. Il lui revint en mémoire que leur nourriture provenait du ciel et, en y réfléchissant, il se demanda si c’était vrai. Toutes ces familles qui suivaient Moïse comptaient certainement des adolescents aux têtes fortes comme nous en avons aujourd’hui, pensa-t-il. Il pouvait facilement en imaginer un se plaindre à ses parents : « J’ai vu cette même roche au moins huit fois depuis que je suis né. Pourquoi faites-vous confiance à ce Moïse ? Il nous fait tourner en rond. Le désert a ses limites, après tout. Aie ! M’écoutez-vous ? » 

 

Entrevoir la scène le faisait rire. Puis, il se demanda s’il allait revoir bientôt la même roche, signe qu’il tournait en rond lui aussi ! Il n’avait pas la moindre idée de sa destination, tout comme les Israélites dans le désert, et sans nourriture en plus. Il rit encore plus fort en constatant les similitudes. 

 

Peut-être son rire fut-il entendu ou il était tout simplement temps, mais au détour suivant de la route, il la vit. La première maison était d’un bleu éclatant. Pour l’amour du ciel ! s’exclama Mike intérieurement. Si un architecte voyait ça, il hurlerait ! Mike riait sous cape. J’espère que je ne suis pas insolent, mais c’est la première fois que je vois une maison toute bleue. Le sentier menait jusqu’à la porte, de sorte qu’il sut que c’était là son premier arrêt. Sans compter qu’il n’y avait rien d’autre autour. 

 

En approchant de la petite maison, il remarqua qu’elle était d’un bleu cobalt et qu’elle irradiait de l’intérieur. Comme il tournait pour s’engager sur le petit chemin qui y menait, il vit une pancarte sur laquelle figuraient les mots : MAISON DES CARTES. Mike se rendit compte que c’était ce qu’il avait demandé. Il pourrait enfin se diriger. Le reste du trajet serait sans doute plus rassurant. Une carte à jour serait un objet bien utile en cet étrange pays.   

 

La porte de la maison s’ouvrit tout à coup et une immense créature du même bleue que la maison en surgit ! C’était vraisemblablement une entité angélique puisque, comme l’ange de la vision, elle était plus grande que nature, plus grande qu’un humain. Sa présence emplissait l’atmosphère d’un sentiment de splendeur et d’un parfum de fleur. Michaël pouvait encore une fois sentir l’odeur de l’entité. Le grand être se tenait là devant lui. 

-       Salut à toi, Michaël Thomas de l’Intention pure. Nous t’attendions. 

 

Contrairement à l’ange de la vision, le visage de cette entité était parfaitement visible, et Mike pouvait y déceler une expression de bien-être et de bonheur constants, peu importe ce qu’il sentit, Mike appréciait sa compagnie et se montra respectueux dans les circonstances. Il salua l’ange. 

-       Salut à toi, grand être bleu ! Soudain mal à l’aise, Michaël senti le besoin d’avaler. Peut-être l’ange ne voulait-il pas qu’on le nomme ainsi. Sa couleur n’était peut-être qu’une perception de l’œil humain. Etait-il vraiment bleu ? Peut-être même qu’il l’aimait pas le bleu ! Mike soupira à la pensée de tous ces doutes qui l’assaillaient. 

 

-       Je suis bleu aux yeux de toutes les entités, Michaël Thomas de l’Intention pure, dit l’ange d’un ton rêveur. J’accepte ta salutation avec joie. Si tu veux bien entrer dans la Maison des cartes, tu y passeras la nuit. 

 

Cette fois, Mike fut heureux qu’un ange lise dans ses pensées. Qu’avait dit l’ange de la vision à ce propos ? Qu’il pouvait les sentir ? De toute façon, Mike était heureux de ne pas avoir offensé le gardien de la première maison. 

 

Mike et l’ange bleu, deux êtres très disparates, se retournèrent et entrèrent dans la maison bleue. Au moment où la porte se refermait derrière eux, deux yeux rouges immenses et flamboyants de colère perçaient à travers un buisson, à quelque spas de la maison. Alertes, silencieux et patients, ils ne bougeraient pas jusqu’à ce que Mike reprenne sa route. Dès l’instant où il entra, Mike fut ébahi parce qu’il vit. La structure intérieure de la maison était immense ! Elle semblait interminable. Pourtant, elle était si modeste d e l’extérieur ! Il se rappela les paroles de l’ange de la vision qui affirmait que les apparences étaient parfois trompeuses. Il se trouvait certainement dans une partie de l’étrange réalité de sa nouvelle conscience. Il se demanda si cette autre perception portait une signification plus étendue. 

 

Il déambulait derrière l’ange par les grands corridors de la Maison des cartes. L’intérieur ressemblait à une librairie luxueuse, comme celles que l’on retrouve en Europ et qui contiennent des livres historiques inestimables de toutes sortes. Mais, il  n’y avait là ni rayons, ni livres. Les murs étaient percés de dizaines de milliers de petites cavités dont l’intérieur en bois semblait contenir des parchemins. La hauteur des murs était interminable et ces cavités se retrouvaient dans chaque salle qu’ils traversaient, d’un étage à l’autre. Il ne pouvait voir ces ouvertures de près, mais il se dit qu’elles contenaient sans doute des cartes, comme l’indiquait le nom de la maison. Mais pourquoi un si grand nombre ? Durant toute la durée de la longue visite des immenses pièces de la maison, il ne rencontra pas âme qui vive. 

 

-       Sommes-nous seuls ? demande Mike. L’ange étouffa un rire. 

-       Ça dépend de ce qu’être seul signifie, je suppose. Ce que tu vois là, ce sont les contrats de chaque être humain de la planète. L’ange continuait d’avancer d’un air détaché. 

 

Mike s’arrêta, les yeux agrandis, étonné des paroles de l’entité bleue. La distance entre eux s’allongea, l’ange poursuivant son chemin tandis que Mike restait sur place. Sentant que Mike ne le suivait pas, l’ange s’arrêta, se retourna et l’attendit, sans rien ajouter. 

 

Michaël voyait les échelles appuyées contre les hauts murs remplis des cavités boisées contenant toutes les parchemins. Des contrats avait dit l’ange. Qu’est-ce que ça pouvait bien signifier ? 

-       N’y comprends rien, dit-il en rattrapant l’ange. 

-       Avant que ton périple prenne fin, tu auras compris, lui répondit l’ange d’une voix rassurante. Il n’y arien ici qui doive te faire peur, Michaël. Tout est en ordre. Ta visite était attendue et elle est honorée. Ton intention est pure, et nous pouvons tous la percevoir. Détends-toi et accepte l’amour que nous t’offrons. 

 

Les paroles de l’entité bleue eurent un effet indicible sur Mike. Aucune autre entité de l’univers n’aurait pu prononcer de paroles plus appropriées. Commençait-il à mieux sentir les choses ? L’ange de la vision lui avait communiqué les mêmes vibrations d’amour, mais il réagissait avec beaucoup plus d’émotion cette fois. 

 

-       C’est bien de se sentir aimé, n’est-ce pas Michaël ? L’ange était revenu près de lui et le dominait de sa taille. 

-       Je ne comprends pas l’effet que ça me fait. Je me sens au bord des larmes. 

-       Tu es en train de passer à une autre vibration, Michaël. 

-       Je n’arrive pas à saisir la signification de tout ça. Au fait, as-tu un nom ? Michaël craignait encore une fois d’avoir offensé l’entité. Et si c’était « un » ange féminin ? Mike ne s’y connaissait pas vraiment dans ce domaine, mais d’après son apparence, l’ange aurait pu tout aussi bien être « une » ange. 

-       Appelle-moi Bleu, tout simplement, dit l’ange en lui faisant un clin d’œil. Je n’ai pas de genre, bien que ma taille et ma voix disent à ton esprit que je sois « un » ange. Partons de ce principe, si tu le veux bien. 

 

L’ange fit une pause pour mieux permettre à Mike d’assimiler ce qu’il venait d’entendre. Puis, il poursuivit : « Ta structure cellulaire d’être humain peut exister à divers niveaux de vibration. Nous appellerons niveau un, celui auquel tu es habitué. Tu le connais bien et il t’a bien servi jusqu’à présent. Mais, au cours de ce voyage, tu devras atteindre le niveau six ou sept si tu veux parvenir à ton but. Pour l’instant, tu es en train d’arriver à ce que j’appelle le niveau deux, à défaut d’un meilleur terme. Chaque niveau de vibration donne une plus grande conscience de la réalité de Dieu, comme on te l’a déjà dit. Ce que tu ressens maintenant est une plus grande conscience de l’amour. L’amour est immense, Michaël. Il a des propriétés physiques et il est puissant. Ton nouveau degré de vibration te permet de le ressentir comme tu ne l’as jamais pu auparavant. Il est l’essence même de son but et il ira en s’intensifiant dans chacune des maisons où tu pénètreras. 

 

Mike adorait écouter Bleu. Il lui donnait plus d’explications qu’il n’en avait reçues jusqu’à maintenant. 

-       Est-u professeur ? demanda Mike. 

-       Oui, le rôle de chaque ange de chacune des maisons est d’enseigner, excepté le dernier. J’aurai à te révéler des vérités reliées à ma maison et il en va de même des autres. A la fin de ton périple, tu auras une vision beaucoup plus grande de la façon dont les choses se déroulent dans l’univers.  J’ai pour tâche de te transmettre ce que tu as mérité par l’expression de ton intention. Ton passage dans ma maison te permet de recevoir la carte de ton contrat. Demain en début de journée, je te la remettrai et répondrai à quelques-unes de tes questions avant que tu poursuives ton chemin. Il était important que tu visites cette maison d’abord puisque tu y recevras de l’aide pour ton voyage. Mais pour l’instant, je t’invite à te nourrir et à te reposer. 

 

Mike suivit Bleu. Il se sentait de plus en plus à l’aise avec son nouvel ami… bleu. Celui-ci le dirigea vers un magnifique jardin intérieur où l’on cultivait toutes les variétés de fruits et de légumes en rangées interminables. Comme dans les autres pièces, la lumière provenait du toit. Elle donnait un effet naturel à chaque espace de la maison; on sentait une odeur de pain fraîchement sorti du four depuis une autre pièce. 

 

-       Qui prend soin de tout, ici ? demanda Mike. Je ne vois personne d’autre… t’arrive-t-il de te nourrir ? 

-       Chaque maison a des pièces semblables à celles-ci. Et non, je ne manque pas. Le jardin sert aux humains qui font le même parcours que toi et qui s’arrêtent ici dans la poursuite de leur apprentissage. Il est entretenu par plusieurs… que tu ne vois pas en ce moment. Tu ne manqueras ni de nourriture, ni d’abri tant que tu exploreras le sentier de la connaissance. C’est notre façon de t’honorer et d’honorer ton intention.   

 

Mike se sentit envahi par le sentiment d’être protégé pendant qu’ils se déplaçaient vers d’autres pièces, l’être humain suivant, l’imposante entité bleue. Ils atteignirent une pièce curieuse, prévue pour le sommeil. Isolée, elle était garnie d’un superbe lit antique à baldaquin recouvert de draps de dentelle invitant Mike à y déposer son corps exténué. Les oreillers dodus l’attiraient et promettaient le confort et la sécurité propres à un sommeil profond. Mike était ébahi par l’accueil qu’on lui réservait. 

 

-       Tout ça pour moi ? dit-il, impressionné. 

-       Pour toi et les autres, Michaël. Nous recevons tous ceux qui ont exprimé la même intention que toi. 

 

La pièce attenante offrait un festin que Mike ne pouvait même pas envisager d’entamer. Il y avait là plus de délices qu’il n’en avait jamais vus à la fois, beaucoup trop pour une seule personne. 

 

-       Mange ce que tu veux, Michaël, lui dit Bleu. Rien de tout cela ne sera perdu. Mais ne prends rien avec toi. Résiste à cette tentation. C’est un test sur ta voie, quelque chose que tu comprendras pleinement plus tard. 

 

Bleu se retira. Mike déposa ses bagages, s’assit et mangea comme il ne l’avait jamais fait. Il ne voulut pas se montrer glouton, mais il emplit son estomac de ces mets délicieux. Ses yeux commençaient à se fermer de fatigue et le décor créait un sentiment de confort qu’il n’avait pas connu depuis qu’il était le petit enfant chéri de ses parents. 

 

Si je pouvais seulement conserver cette sensation ! se dit-il. Le fait d’être humain prenait à l’instant se pleine mesure. Il quitta la table et décida de laver la vaisselle sale le lendemain matin. Oh ! qu’il était las ! Il arriva même difficilement à se déshabiller et à surprendre ses vêtements. Il se mit au lit, et le bien-être enveloppant d’un sommeil paisible l’envahit aussitôt. 

 

Dans le silence matinal, il se réveilla superbement reposé. Il se lava, se dirigea vers la salle à manger et découvrit avec surprise que les restes de la veille avaient été enlevés et qu’un magnifique petit déjeuner l’attendait. En fait, c’était en partie l’odeur des œufs frais, des pommes de terre et du pain chaud qui l’avait éveillé. Il profita de son petit déjeuner en solitaire et s’interrogea une fois de plus sur l’idée qu’il avait eue de demander à rentrer chez lui. 

 

Est-ce une bonne idée de vouloir se retirer de l’expérience terrestre ? se demanda-t-il. Qu’arrive-t-il à ceux qui restent ? Ils ne pourront pas expérimenter les autres niveaux de vibration qui m’attendent. Est-ce juste ? Il ressentit une légère mélancolie à la pensée de ses amis et de ses collègues. Il songea même à son ancienne amante ! 

 

Qu’est-ce qui m’arrive ? se demande Mike. Je commence à ressentir de l’empathie pour ceux qui m’entourent. Ça ne me ressemble pas. Je trouve ça plutôt pénible ! Je commence à regretter d’avoir quelque chose que les autres n’ont pas. Cela signifie-t-il que je suis sur la mauvaise voie ? Devrais-je rebrousser chemin ? 

 

-       Il est inévitable que tu te poses toutes ces questions, Michaël, dit Bleu, qui apparut soudain dans l’entrebâillement de la porte et qui, encore une fois, se glissa dans les pensées de Mike. Bien qu’étonné, celui-ci fut ravi de voir l’ange et le salua d’un signe de la tête. 

 

-       Parle-moi de ces choses, Bleu. J’ai vraiment besoin de directives. Je commence à me demander si j’ai pris la bonne décision. 

 

-       Les méandres de l’esprit sont merveilleux, Michaël Thomas de l’Intention pure. Et le postulat de l’illumination de l’homme consiste d’abord à prendre soin de soi. Ensuite, le résultat du périple sera transmis à ceux qui nous entourent puisque l’intuition de l’un affecte les autres. 

 

-       Encore une fois, je ne suis pas sûr de bien comprendre, rétorqua Mike, confus. 

 

-       Même si tu ne saisis pas maintenant, Michaël, tes actions affectent les autres et leur offrent l’occasion de faire un choix, ce qui aurait été impossible sans ta décision d’être ici, en ce moment même. Fais confiance à la vérité des événements et ne te fais aucun reproche. 

 

Mike se senti soulagé d’un poids immense. Bleu n’avait pas réussi à lui faire comprendre entièrement le fonctionnement du plan spirituel, mais il l’avait suffisamment rassuré. Michaël se sentait confiant dans la poursuite de sa quête. 

 

Il fit ses bagages et quitta sa chambre. Il revint dans le hall d’entrée menant à la porte par laquelle il avait pénétré la veille. Bleu le suivi, et Mike s’émerveilla encore de l’immensité de l’endroit. L’entité ne fit aucune remarque en constant que Mike avait glissé un bagel et quelques baguettes dans son sac. 

 

-       Où allons-nous ? demanda ce dernier. Dois-je aller par là ? 

Il s’avait qu’il allait recevoir sa propre carte, et il voulait que Bleu prenne les devants. 

 

-       Tu peux t’arrêter ici. Ils s’immobilisèrent au centre du vaste hall bleu magnifiquement décoré, et Bleu se dirigea sans rien dire vers un mur éloigné sur lequel s’appuyait une échelle. « Viens ici, Mike ». 

 

Mike obéit et, en un rien de temps, Bleu lui fit grimper une longue échelle par laquelle il devait atteindre une cavité où se trouvait sa carte. En grimpant, Mike remarqua que chaque cavité portait un nom. En réalité, chacune en contenait deux : un qui semblait écrit en caractères arabes et un autre, en caractères romains. Il n’y avait aucun classement alphabétique, et les cavités semblaient obéir à un ordre connu de Bleu seul et que Mike ne saisissait pas. L’ange lui avait dit exactement où regarder et il se trouvait maintenant à quelques centimètres de l’endroit indiqué. 

 

Puis, il la vit. La case portait la mention « Michaël Thomas » et une autre, étrangère à ses yeux, probablement en langue d’ange, se dit-il. On lui avait donné instruction de ne pas regarder ailleurs, de retirer le parchemin de la cavité et de redescendre afin de l’examiner. Il venait tout juste de saisir le parchemin et s’apprêtait à descendre lorsqu’un groupe de noms attira son regard. Son cœur fit un bond… les noms de ses parents étaient là. La disposition était faite par famille. C’était le système spirituel du grand hall ! Il savait qu’on lui avait formellement interdit de toucher aux autres parchemins, mais il s’attarda tout de même et se prit à examiner les noms qui ne signifiaient rien pour lui. Pourquoi ces autres noms accolés à ceux de ma famille ? 

 

-       Michaël ? 

-       J’arrive tout de suite, dit-il d’un ton contrit. 

Bleu savait ce qui lui passait par la tête mais Mike ne poserait aucune question pouvant violer le protocole de cet endroit sacré. Songeur, Mike redescendit la longue échelle bleue et remit le parchemin à lange. Celui-ci regarda Mike longuement. Dans ce regard intense, il n’y avait pas de secrets. Bleu faisait part de sa gratitude à Mike d’avoir respecté le système sacré, et Michaël sentit l’amour de Dieu transpercer son être entier. Tous deux sourirent devant cette communication sans paroles. Mike commençait à comprendre l’inutilité des mots ! Il lui semblait qu’il pouvait tout dire à Bleu sans prononcer une seule parole. Comme c’est étrange, pensa-t-il. 

 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, déclara formellement Bleu, voici la carte de ta vie. D’une façon ou d’une autre, elle te suivra partout dorénavant. Elle t’est remise avec amour et deviendra une de tes possessions le splus précieuses. Mike se rappela soudain les paroles de l’ange de la vision à propos de la nouvelle énergie beaucoup plus courante que la précédente. 

 

-       La carte est-elle à jour ? 

 

-       Beaucoup plus que tu ne peux le souhaiter, répondit Bleu d’un ton espiègle. Mike crut même l’avoir entendu ricaner ! 

 

L’entité tendit la carte à Mike en l’invitant d’un geste à l’examiner de plus près. Mike la posa sur son cœur quelques instants pour bien la savourer, comme un enfant l’aurait fait. Il sentait le caractère sacré de cet instant et ouvrit la carte d’une façon toute cérémonieuse qui fit sourire Bleu. Il savait ce qui allait se produire. 

 

Tout l’émerveillement que Mike avait ressenti disparut lorsqu’il déroula le parchemin. La carte était vierge ! Ou plutôt non. En plein milieu, à peine visibles, se trouvaient quelques lettres et symboles. Mike y regarda de plus près. Une flèche pointait vers un petit point rouge près duquel on pouvait lire : VOUS ETES ICI. Un petit symbole indiquant la maison des cartes était placé près du point. Trois centimètres de détails figuraient autour du point, y compris le sentier que Mike avait suivi, puis, plus rien, le vide total ! La carte indiquait seulement l’endroit où se trouvait Mike et une centaine de mètres tout autour.    

 

-       Qu’est-ce que c’est ? demanda Mike, quelque peu irrespectueux. C’est une blague d’ange ou quoi ? J’ai fait tout ce chemin jusqu’à la Maison des cartes pour recevoir un merveilleux parchemin sacré qui me dit que je suis.. dans la Maison des cartes ? 

 

-       Les apparences sont parfois trompeuses, Michaël Thomas de l’Intention pure. Accepte ce cadeau et garde-le précieusement. 

Bleu ne répondait pas à la question. 

Mike sut intuitivement qu’il ne servait à rien de la reposer. Il enroula sa prétendue carte et la mit dans son sac. Il était très déçu. Bleu le reconduisit vers la porte et sortit au grand air, Mike sur ses talons. L’ange se retourna. 

 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, je dois te poser une question avant que tu reprennes ta route. 

-       Oui, laquelle mon ami ? répondit Mike. 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, aimes-tu Dieu ? Bleu était très sérieux. 

 

Mika trouva étrange que l’ange de la vision ait posé la même question, presque sur le même ton. Il se demanda pourquoi on la lui reposait. 

 

-       Cher magnifique professeur bleu, puisque tu peux lire dans mon cœur, tu sais que j’aime sincèrement Dieu. Mike fixait l’ange droit dans les yeux en formulant sa réponse honnête. 

 

-       Qu’il en soit ainsi, dit l’entité en rentrant dans la petite maison bleue et en refermant solidement la porte derrière elle. Mike se sentit soudain débranché. Est-ce qu’ils ne disent jamais au revoir ? se demanda-t-il. 

 

L’air était embauché et agréable. Mike souleva ses bagages dans lesquels il avait glissé le pain de la maison bleue et prit une direction qui devait le mener à une autre maison où il recevrait des enseignements. Il passa en revue les événements amusants de sa visite à la Maison des cartes. Incroyable, une carte qui t’indique seulement où tu te trouves à l’instant. A quoi ça sert ? Bien sûr que je sais où je me trouve ! Quel étrange endroit ! 

 

Un éclat de rire carillonna des montages où Michaël Thomas de l’Intention pur clamait sa joie aux roches et aux arbres en poursuivant la route qui le menait chez lui. Son rire atteignait les oreilles couvertes de verrues d’une entité vert foncé tapie à quelque deux cents mètres derrière lui. Mike était loin de soupçonner que cette forme sombre avait attendu patiemment qu’il reprenne sa route pour le suivre pas à pas. La chose n’appartenait pas à ce royaume. Elle n’avait besoin ni de nourriture ni de sommeil. Elle n’éprouvait aucune joie, mais elle était totalement déterminée à ce que Michaël Thomas n’atteigne jamais la dernière maison. Son but était clair, et elle resserrait peu à peu la distance qui la séparait de Michaël Thomas de l’Intention pure

 

Kryeon 

Pour les utilisateurs de systèmes

Pour les utilisateurs de systèmes  dans GRADUATION DES TEMPS insecte%20gifTravaillez-vous à l’intérieur d’un système ?

 

 Je vous ai déjà parlé de quelques-uns des implants humains de naissance. La plus grande partie de vos implants est en fait une empreinte résultant de vos dernières incarnations. Cela inclut le karma, les données astrologiques, les leçons de vie (se rapportant au karma), les patterns de champ magnétique (couleurs de la vie aurique), le karma stellaire et bien d’autres éléments (mais j’ai nommé les plus importants). Chaque corps humain a aussi un équilibre de polarité distincte selon les leçons individuelles qu’il doit apprendre. 

 

Vous êtes nombreux à travailler avec ces systèmes et à être devenus très habiles et efficaces dans leur utilisation. Des informations vous ont été transmises au cours des années – lesquelles ne pouvaient provenir que de mon côté du voile – pour être employées comme techniques métaphysiques. L’astrologie, par exemple, illustre très bien cela ! Je vous ai déjà donné un aperçu de l’influence de votre champ magnétique sur votre force vitale et votre spiritualité, et je vous ai aussi informé que la gravité faisait partie de l’équation (c’est la raison pour laquelle la position de votre Lune affecte vos émotions). Songer un instant aux effets des autres corps célestes sur la gravité de votre Terre. Vos systèmes solaires en particulier (et votre galaxie en général) berce le système magnétique de votre Terre et, par là, votre spiritualité. Tout est relié, et c’est ce qu’on étudie en astrologie – comment ces autres corps célestes sont animés et quelle influence ils ont sur vous. Ce n’est qu’un exemple d’empreinte parmi tant d’autres. Vous êtes nés dans une énergie spirituelle spécifique, créée par l’alignement des éléments magnétiques qui vous environnent et qui produisent ainsi un effet prévisible sur vous. Ceci est très semblable à une plante ou à un arbre habitué à croître dans une région tropicale de la Terre. Si on le transplantait, c’est un environnement semblable à celui dans lequel il a grandi qui lui conviendrait le mieux, même s’il pourrait vivre presque n’importe où ailleurs. Vous pouvez même prédire que l’arbre sera à son mieux quand le temps sera chaud ou humide. Dans le froid ou la sécheresse, il sera moins épanoui. C’est une simple information qui vous permet de prédire le comportement d’un organisme à partir de vos connaissances des caractéristiques de sa semence. Cependant, ceci est peu appliqué par rapport aux positions des planètes et à leurs relations avec les humains, sauf que ceux qui comprennent la nature de ces liens, c’est-à-dire les utilisateurs du système astrologique. 

 

Certains d’entre vous travaillent avec le champ magnétique du corps. Ce peut être dans un but de guérison, d’étude ou d’enseignement des couleurs et des patterns de l’aura, ainsi que de leur signification pour l’individu. Vous êtes aussi des utilisateurs de système puisque vous dépendez des empreintes de naissance et devez tenir compte des facteurs prévisibles. 

 

Si vous utilisez une grille, quelle qu’elle soit, ou si vous vous référez à des tables lorsque vous travaillez, vous êtes un utilisateur de systèmes. Même ceux d’entre vous qui traient de la conscience karmique recourent à des règles pour aider les autres. Si vous vous intéressez à la régression dans les vies antérieures à la technique du rebirth ou à la lecture des empreintes de leçons karmiques, vous utiliser des systèmes. 

 

Pour vous tous, il y aura un énorme changement par rapport à votre travail. De grâce, ne le redoutez pas. Nous vous aimons et nous vous félicitons pour le travail que vous avez accompli ! En général, il peut continuer comme avant, mais il y a certains points à considérer, dont un en particulier qu’il faudra réaliser et rechercher (cela vous sera expliqué bientôt). Je peux vous assurer que vous êtes tous, présentement, mal à l’aise ! Si vous êtes un utilisateur de systèmes et que vous êtes à l’aise avec l’énergie d’aujourd’hui, cela signifie : soit que vous connaissez déjà l’information que je m’apprête à vous transmettre, soit que vous avez perdu votre équilibre et que vous ne faites qu’exister à l’intérieur d’un système, sans conscience, ni lumière. 

 

Votre sentiment d’inconfort vient du fait que vous êtes des leaders spirituels et que quelque chose a changé qui vous dit intuitivement que vos pouvoirs ne sont plus les mêmes. Certains d’entre vous ont déjà remarqué un fait alarmant (mais vous ne le partagez pas encore) : vous sentez que, soudainement, vos systèmes ne sont plus aussi précis que par le passé. Vous pouvez même avoir l’impression que vous perdez votre pouvoir (c’est un sentiment très paniquant) ! Même s’il s’agit d’une période positive, puissante pour vous, l’incertitude de ce que vous observez affecte votre personnalité par la peur qu’elle provoque. 

 

Ceci est important : 

Vous n’avez rien perdu d’autre que l’alignement de votre système et (plus important encore) vous avez une chance exceptionnelle, en lisant et comprenant ceci, d’accomplir quelque chose qui n’a jamais été possible auparavant ni pour vous, ni pour aucun autre humain depuis le début de l’histoire de la Terre. 

 

Mes modifications au niveau planétaire viennent biaiser vos tableaux. Au cours de l’année 1992, ceux d’entre vous qui utiliseront n’importe quel système de référence planétaire devront songer à le déplacer de deux à trois degrés vers la droite, (par rapport à votre point de vue) pendant l’année. Puisque ceci est plutôt vague, pour des fins de vérification et de précision, faites-vous des modèles dont vous êtes les seuls à savoir ce qu’ils représentent et comparez-les à la réalité de la vie autour de vous, plus particulièrement aux gens que vous essayez d’aider et de guérir. Fixez toutes les références de lieux géographiques ou de temps terrestre comme vous le faites déjà. Changez seulement les aspects non terrestres. Je ne peux présentement vous indiquer quand effectuer le déplacement complet de trois degrés, parce que c’est vous, en tant qu’humains, qui contrôlez actuellement mon travail. Je réponds à votre transmutation par un déplacement approprié. Je suis donc incapable d’être précis puisque je ne sais pas comment vous allez réagir. Le déplacement ne sera pas supérieur à trois degrés en 1992, mais il est déjà supérieur à un degré. 

 

Changer les aspects non terrestres de vos tableaux peut paraître un pas en retrait par rapport à ce qui s’est réellement passé, mais cela s’avérera juste pour vos systèmes. La différence, c’est que la Terre a changé, mais que rien d’autre autour d’elle n’a changé. Cela pourrait s’apparenter à une analogie : Vous êtes assis immobile sur une chaise pivotante, et votre nourriture vous est fournie par un assemblage mécanique géant. Tout à coup, quelque chose fait tourner votre chaise vers la gauche. Le grand robot, qui n’a pas remarqué le mouvement de la chaise, ratera votre bouche. Vous devrez donc, à partir de ce moment, changer quelque chose pour corriger la situation, sinon vous serez incapable, de survivre. Il est bien plus facile de bouger légèrement votre tête et votre corps vers la droite, pour compenser le pivotement de la chaise, que d’essayer de bouger la machine

 

 

 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

Vous n’êtes l’ennemi qu’à contrecœur – 4ème Changement

Vous n’êtes l’ennemi qu’à contrecœur - 4ème  Changement dans ALCHIMIE DE L'ESPRIT HUMAIN b1awy1v3

Combien parmi vous se sont déjà considérés comme l’ennemi de quelqu’un ? La plupart de celles et ceux parmi vous qui ont accepté le message d’amour de Kryeon feraient tout pour évier de se faire étiqueter ainsi. En fait, c’est tout le contraire pour la majorité d’entres vous. Vous désirez avoir la tolérance et la paix des meilleurs maîtres de la Terre, et vous ne souhaitez de mal à personne. 

Vous serez alors déçus de réaliser que pour vous aligner avec la nouvelle énergie, vous devrez faire face à l’opposition de nombreuses organisations religieuses, partout sur la planète. Nous avons parlé dans le passé de la tristesse entourant le fait qu’un si grand nombre de vos religions basées sur l’amour ont pour doctrine l’exclusion de tous ceux qui n’adhèrent pas à leurs croyances. Ce qui se produire sur Terre suscitera tant de peur que ces organisations en rejetteront le blâme sur vous et iront même jusqu’à vous traiter de démon. La grande ironie dans tout cela est qu’elles se référeront aux channelings de leurs prophètes comme preuve de leurs dires. Pour votre part, vous n’aurez évidemment pas le privilège de vous référer à vos channelings. 

Ces organisations ne disposent d’aucune marge de manœuvre pour changer et ne peuvent donc accepter une Terre sans un mauvais dénouement semblable à ce qui fut prédit dans leurs livres. Elles conservent leur air de suffisance et attendent le pire, et elles n’ont aucune tolérance pour quiconque véhicule le message de l’Esprit selon lequel vous avez changé la planète par la force de vos pensées. Même les religions dans votre propre culture dont l’enseignement est le plus fondé sur l’amour ne seront pas capables de décider quoi faire avec les bonnes nouvelles que vous apportez… et elles se tourneront donc contre vous et tenteront de supprimer votre message. Leur message en est un de peur, et pour sauver votre âme en ces temps de la fin, elles disent que vous devez remettre votre pouvoir à Dieu… et elles définiront Dieu pour vous. Alors selon elles, vous serez prêt pour la fin. Est-ce là le genre de choses qui vous met à l’aise ? 

Comment pouvez-vous réagir face à cela ? 

Premièrement, ne discutez jamais de leur doctrine avec ces gens. Il s’agit là d’un point de vue que ces organisations ont fabriqué de toutes pièces et tout cela relève de la conscience de la peur. Il sera fort intéressant d’observer comment elles parviendront à réconcilier cela avec l’amour, car il y aura des attributs de leur comportement qui iront à l’encontre de leur doctrine. Si un humain vient se placer devant vous et vous dit : « Je n’aime pas votre nez », plusieurs options s’offrent alors à vous. L’une d’elles serait de remettre en question ce qu’il a dit et de défendre votre nez. Si vous faites cela, vous avez été manipulé par cette personne qui a réussi à vous faire réagir et vous vous êtes engagé dans un combat qu’elle a créé. Il n’y aucune loi ou règle humaine qui affirme que chaque fois qu’un autre humain vous parle, vous devez répondre. La deuxième option, en conséquence, est de ne pas répondre et de continuer à vaquer à vos occupations comme si rien n’avait été dit. Si cela ressemble à l’exhortation de « tendre l’autre joue », alors vous venez simple de trouver une grande ironie du Nouvel âge. Vous aurez effectivement recours à la doctrine de l’amour prônée par ceux-là même qui vous affrontent, et c’est ainsi que vous gagnerez vos propres victoires personnelles. 

Deuxièmement, honorez leur droit d’avoir leurs propres croyances, et faites preuve de tolérance à l’égard de leurs coutumes. N’entretenez jamais une perception négative à leur sujet en votre esprit, même si leurs méthodes vous irritent. Rappelez-vous que ces gens sont entièrement égaux avec vous, et que vous avez tous aidé à préparer les changements qui sont la cause de la dissension. Beaucoup d’entre eux pourront se joindre à vous plus tard lorsqu’ils examineront ce qui se passe sur la planète à la lumière de la réalité de leurs doctrines bornées. L’amour est la doctrine du Nouvel âge et cela concorde bien avec les grands résultats et les merveilleuses guérisons dont ils ont fait l’expérience dans leurs assemblées. Beaucoup finiront par comprendre que la seule chose qui vous sépare d’eux est l’organisation dont ils font partie et leur information qui est dépassée et invalide. 

Troisièmement, ne bâtissez pas de grandes organisations autour de votre travail pour le Nouvel âge. Votre meilleur travail sera fait avec de nombreuses personnes, mais nécessairement toujours avec les mêmes. Beaucoup parmi vous changeront souvent d’activité dis que vous découvrirez qu’els sont vos contrats et que vous éprouverez le besoin d’œuvrer en des domaines différents. Cela ne se prête guère à l’établissement d’organisations où la fidélité dans l’appartenance et la prise de responsabilités organisationnelles à long terme sont désirées. Ceci est important : Vous pouvez accomplir tout autant de travail sans avoir d’édifice comme pour les grandes organisations ayant de nombreux membres. Si vous n’avez pas d’édifice portant votre nom, vous devenez aussi une cible tout à fait insaisissable pour ceux qui voudraient utiliser leurs pouvoirs économiques et politiques afin de mettre un terme à vos activités. 

Un jour viendra où vous serez capable de vous rencontrer en un endroit pour participer à une méditation mondiale sans que même une seule invitation n’ait été envoyée. Cela fait partie de la nouvelle faculté de la « vue » que vous êtes en train de recevoir. 

Il y aura également des gens partageant vos croyances qui rejetteront la bonne nouvelle de l’énergie du Nouvel âge. Ils seront fâchés que leurs méthodes soient en voie d’être changées, et ils ne se réjouiront pas du fait que beaucoup soient en train de recevoir le pouvoir qu’eux avaient intuitivement dans l’ancienne énergie. Il s’agit d’une véritable épreuve pour eux, car le fait même d’avoir reçu la vision intuitive dans l’ancienne énergie visait à les amener à ce moment d’épreuve. Leur épreuve consistera à laisser tomber les vieilles méthodes au profit des nouvelles et ce faisant, à décupler leur propre pouvoir ! Aimez-les ! Leur travail est en bonne partie à l’origine du changement si profond et si rapide que la planète a connu. 

Vous êtes vraiment aimés avec une infinie tendresse Kryeon canalisé par Lee Carroll 

La vision

La vision dans LE RETOUR fond-cree-gif-1 

Mike se réveilla en milieu inconnu. Puis, soudain, la mémoire lui revint. Il scruta les lieux autour de lui et se rendit compte qu’il ne se trouvait pas dans son appartement, ni dans un hôpital de la ville. Il régnait là un calme plat, un silence tellement envahissant qu’il en ressenti un malaise. Il ne percevait pas le bruit de sa respiration. Aucun bruit de voiture ou de climatiseur, absolument rien. Il parvint à s’accouder. 

Il baissa le regard sur lui et constata qu’il était étendu sur un étrange petit lit blanc. On ne lui avait pas donné de couverture, mais il portait exactement les mêmes vêtements qu’au moment de l’attaque. Il dirigea la main à son cou. Il se rappelait avoir été blessé mais, à son grand soulagement, il ne pouvait déceler aucune blessure. En fait, il se sentait bien ! Il se tâta avec précaution en plusieurs endroits et ne trouva ni blessure ni même de douleur. Mais qu’el silence ! C’était presque à en devenir fou. Et l’éclairage : tellement bizarre. Il semblait émaner de partout et de nul part à la fois. Il était d’un blanc éclatant, un blanc tellement dépourvu de toute couleur qu’il blessait les yeux. Mike décida de mieux examiner son environnement. 

Etrange ! Il  n’était ni dans une pièce ni à l’extérieur. Il était là sur ce petit lit, et sous lui, le plancher blanc s’étendait à perte de vue. Mike se recoucha, comprenant ce qui s’était passé. Il était mort. Nul besoin d’être un expert en sciences pour constater que ce qu’il voyait et ressentait ne s’appliquait pas au monde réel. Mais pourquoi avait-il encore son corps ? 

Mike décida d’essayer quelque chose de stupide. Il se pinça pour vérifier s’il ressentirait ou non une douleur. En sursautant, il laissa échapper un « Aie ! » retentissant. 

-       Comment vas-tu Mike ? demanda une voix masculine rassurant. 

Mike se tourna immédiatement dans la direction de la voix et vit quelque chose qu’il n’était pas près d’oublier. Il senti une présence angélique, un grand sentiment d’amour. Il se fiait toujours à ses émotions d’abord, puis à ce qu’il voyait ensuite. Du moins, c’est ainsi qu’il expliquait ses expériences et, cette fois, il vit une silhouette blanche à la fois inquiétant et splendide. Quelles belles ailes blanches ! pensa-t-il. Mike sourit à la vision, croyant difficilement à sa réalité. 

-       Suis-je mort ? demanda-t-il stoïquement, mais respectueusement, à l’être qui se trouvait devant lui. 

-      Absolument pas ! Tu es en plein rêve, Michaël Thomas, lui dit la silhouette en s’approchant. L’apparition s’approcha encore plus près, sans vraiment marcher. Mike vit que le grand « homme » qui se trouvait maintenant près de son lit avait un visage voilé et flou mais, curieusement, il sentait qu’on le réconfortait et qu’on prenait soin de lui. L’impression était on ne peut plus agréable. 

La silhouette était recouverte d’un vêtement blanc, mais ce n’était ni une robe ni un costume. La tenue semblait presque vivante et bougeait avec cette forme, comme si elle en avait été la peau. Le visage était également indistinct. Mike ne pouvait discerner ni plis ni boutons, ni voir clairement la limite entre la peau et l’habillement. Pourtant, tout était fluide, léger et même rayonnant. Devant cette vision, Mike parvenait mal à distinguer le blanc de l’habillement de l’homme et l’arrière-plan incroyablement blanc de l’environnement. Il était difficile de départager la silhouette et ce qui l’entourait. 

-       Où suis-je ? semble peut-être une question stupide, mais je suppose que j’ai le droit de la poser ? dit Mike d’une voix peu assurée. 

-      Tu es dans un endroit sacré, répondit la silhouette. Une place de ton cru, un lieu rempli d’un grand amour. C’est ce que tu ressens présentement. La silhouette angélique s’inclina devant Mike et le mouvement sembla remplir l’endroit d’une plus forte lumière encore. 

-      Et à qui ai-je l’honneur ? demanda respectueusement Mika d’une voix tremblante. 

-      Tu as sans doute deviné que je suis un ange. 

Mike ne sourcilla même pas. Il savait que la vision devant lui disait la vérité absolue. Il sentait nettement que la situation, dans toute son étrangeté, était tout à fait réelle. 

-      Tous les anges sont-ils des mâles ? demanda Mike, regrettant sa question aussitôt après l’avoir posée. Quelle demande stupide ! Il était évident que la circonstance était particulière. S’il était en plein rêve, ce dernier était aussi réel que d’autres expériences qu’il avait déjà pu vivre. 

-       Je suis seulement ce que tu désires voir, Michaël Thomas. Je ne suis pas de nature humaine, et ce que tu vois devant toi a pris une forme qui te rend à l’aise. Et bien non, tous les anges ne sont pas des mâles. En fait, nous n’avons pas de genre. Nous ne portons pas tous les ailes non plus. 

Mike sourit encore, se rendant compte qu’il regardait une vision surgissant de sa propre imagination. 

-       A quoi ressembles-tu vraiment ? demanda Mike, commençant à se sentir un peu plus à l’aise de s’exprimer librement devant cet être tout aimant. Et pourquoi ton visage est-il caché ? La question était appropriée, compte tenu des circonstances. 

-       Ma forme te surprendrait et, en même temps, elle te rappellerait un étrange souvenir puisque c’est ce dont tu as l’air lorsque tu n’es pas sur terre. C’est au-delà de toute description possible. Voilà pourquoi je vais garder cette forme pour l’instant. Quant à mon visage, tu le verras bien assez tôt. 

-       Pendant que je ne suis pas sur terre ? risque Mike. 

-      L’existence terrestre est temporaire. Mais tu le sais déjà, n’est-ce pas ? Je sais que tu es, Michaël Thomas. Tu es un homme spirituel et tu comprends la nature éternelle des humains. Tu as maintes fois rendu grâce pour ta nature spirituelle et les membres de mon espèce ont entendu chacune de tes paroles de remerciement. 

Mike demeurait silencieux. Bien sûr, il avait prié à l’église et chez lui, mais constater que tout avait été entendu dépassait son entendement. Cette entité à laquelle il rêvait le connaissait ! 

-       D’où viens-tu ? demanda Mike. 

-       De chez nous

La tendre entité rayonnait directement devant le lit étroit de Mike. Elle penchait la tête sur le côté et semblait attendre patiemment que Mike saisisse ce qu’il venait d’entendre. Il sentit des fourmillements le long de son échine. Il avait le sentiment puissant que la vérité se tenait devant lui et qu’l lui suffisait d’interroger pour voir jaillir une merveilleuse connaissance. 

-       Tu as raison, dit l’ange, faisant écho aux réflexions de Mike. 

Ce que tu es en train de faire transformera ton avenir. Tu le sens bien, n’est-ce pas ? 

-       Tu peux lire dans mes pensées ? rétorqua Mike, tout décontenancé. 

-       Non, nous les ressentons. Ton cœur est relié au tout, tu sais, et nous te répondons quand tu as besoin de nous.

 

-       Nous ? La situation devenait de plus en plus étrange ! Mais je ne vois personne d’autre ! 

L’ange lança un éclat de rire d’une sonorité inouïe et d’une énergie intense. Mike ressentait tout l’humour exprimé par l’ange dans chaque cellule de son corps. Chacune des actions de cet être était remplie de fraîcheur, plus grande que nature, et titillait quelque souvenir agréable au plus profond de l’inconscient de Mike, qui fut remué par le rire, mais n’en laissa rien paraître. 

-       Je te parle avec une seule voix, mais j’en représente bien d ‘autres proclama l’ange, étendant ses bras, ce qui laissa voir son vêtement flotter et onduler. Nous sommes plusieurs au service de chaque être humain. Tu le comprendras vite si tu le veux. 

-      JE LE VEUX ! s’écria Mike. Comment pouvait-il laisse passer une telle occasion ? Puis il se sentit un peu embarrassé, sentant qu’il avait agi tel un enfant en admiration devant son idole. Silencieux, il regardait l’ange se déplacer doucement de haut en bas comme s’il avait été placé sur un mini-ascenseur. Il se demandait rêveusement si ce qu’il voyait n’était pas le résultat d’un certain désir de perception suscité par le cinéma, la fréquentation de l’église ou les grandes œuvres d’art. tout restait silencieux. Et quel silence ! de toute évidence, l’ange n’allait pas communiquer d’information. Il attendait les questions. 

-      Dans quel genre de situation suis-je ? demanda Mike d’un ton respectueux. S’agit-il d’un rêve ? Tout cela semble tellement réel. 

-      Qu’est-ce qu’un rêve humain, Michaël Thomas ? demanda l’ange, en se rapprochant un peu. C’est une visite dans votre esprit biologique et spirituel qui vous permet de recevoir de l’information provenant de mon côté par le biais, parfois, d’une métaphore. Le savais-tu ? Le rêve peut sembler éloigné de ta réalité mais, en fait, il est plus près de la réalité de Dieu que tout ce que tu expérimentes habituellement. Chaque fois que tu as vu tes parents en rêve, comment te sentais-tu ? Avais-tu l’impression que c’était vrai ? Eh bien, ça l’était. Rappelle-toi la semaine après l’accident, lorsqu’ils sont venus te voir. Tu as réagi en pleurant pendant des jours. C’était leur réalité. Les messages qu’ils te communiquaient étaient réels. Ils continuent à t’aimer encore aujourd’hui, Michaël, parce qu’ils sont éternels, tout comme toi. Quant aux questions que tu te poses sur ta situation, pourquoi crois-tu que tu fais ce rêve ? c’st le seul but de cette visite, et elle se produit au bon moment. 

Mike se régalait du long discours de cette merveilleuse entité avec qui il se sentait de plus en plus à l’aise. 

-       Vais-je m’en sortir ? Il me semble être grièvement blessé et inconscient. Peut-être même suis-je en train de mourir ! 

-       Tout dépend, répondit l’ange. 

-       De quoi ? 

-       Que veux-tu vraiment, Michaël ? demanda l’ange avec empathie. Dis-nous ce que tu veux vraiment. Réfléchis bien avant de répondre, Michaël Thomas, parce que l’énergie divine doit souvent être prise au pied de la lettre. Et puis, nous avons ce que tu sais. Tu ne peux pas tromper ta véritable nature. 

Michaël voulait donner une réponse honnête. Chaque instant écoulé rendait la situation encore plus réelle. Il se rappelait clairement les rêves qu’il avait faits à propos de ses parents peu après leur accident. Son père et sa mère s’étaient présentés tous les deux à lui durant les seuls instants où il avait pu trouver le sommeil au cours de la semaine qui avait suivi et lui avaient démontré leur amour en le serrant contre eux. Ils lui avaient dit qu’il était temps pour eux de se retirer, mais il n’était pas certains d’avoir bien compris et ne l’avait pas accepté. 

Ses parents avaient également ajouté qu’une partie de l’entente à propos de leur mort consistait à lui laisser un souvenir de leur passage. Mike s’était toujours demandé de quoi il s’agissait, mais comme ce n’était qu’un rêve… L’ange confirma que tout cela était bel et bien réel. En tout cas, l’expérience qu’il était en train de vivre lui semblait bien craie. De ce point de vue, les messages de ses parents l’étaient aussi, tout comme cet ange. Michaël commençait à n’éprouver que confusion et frustration dans son rêve ou sa vision. 

Qu’est-ce que je veux vraiment ? se demanda-t-il. Il songea à sa vie et à toutes les choses qui lui étaient arrivées. Il savait se qu’il voulait, mais avait l’impression qu’il n’était pas correct de le demander. 

-       Il ne sied pas à ta magnificence de retenir tes désirs les plus profonds, murmura l’ange à Mike. 

-       Bon sans ! s’exclama Mike intérieurement .. L’ange perçoit tout de moi. Je ne peux rien cacher. 

-       Si tu le sais déjà, pourquoi me le demandes-tu ? rétorqua Mike. Et qu’est-ce que c’est que cette histoire de magnificence ? 

Pour la première foi, l’ange laissa voir autre chose qu’un sourire. Il exprimait davantage du respect, de l’honneur ! 

-       Tu n’as pas la moindre idée de ce que tu représentes ni de qui tu es, Michaël Thomas, dit sérieusement l’ange. Tu crois que je suis magnifique ? Tu devrais te voir ! Un jour, tu y arriveras. Bien sûr, je connais tes pensées et tes sentiments. Je suis ici pour t’appuyer et je t’accompagne d’une façon toute personnelle. J’ai l’honneur de me présenter à toi, mais c’est ta propre intention qui provoquera le changement dès maintenant. Tu as le choix de me dire ou non ce que tu souhaites le plus en tant qu’humain maintenant. La réponse doit surgir de ton cœur et être énoncée de vive voix, afin que tous l’entendent, même toi. Ce que tu choisiras de faire maintenant aura une influence énorme. 

Mike prit le temps de réfléchir. Il devait répondre selon sa propre vérité, même si ce n’était pas ce que l’ange voulait entendre. Il resta un peu songeur avant de parler. 

-       Je veux rentrer CHEZ MOI ! J’en ai assez de cette vie d’être humain. Voilà, il l’avait dit. Mais je ne veux pas me retirer d’un plan que Dieu jugerait important. Mike était animé par la passion. La vie semble tellement vide ! Mais on m’a appris que j’avais été créé à l’image de Dieu dans un but défini. Que dois-je faire ? 

L’ange se plaça sur le côté du lit, permettant ainsi à Mike de mieux le voir. C’était ahurissant cette vision, ce rêve ! Mike avait l’impression de sentir les effluves de violettes ou de roses. Pourquoi les fleurs ? L’ange avait, bel et bien, une odeur ! Plus cet être s’approchait, plus il lui semblait magnifique. Mike prenait conscience du plaisir engendré par ce dialogue. Il le sentait, même s’il ne parvenait pas à distinguer d’expression particulière sur le visage de l’ange. 

-       Dis-moi, Michaël Thomas, ton intention est-elle pure ? 

Veux-tu réellement ce que Dieu veut ? Tu veux rentrer chez toi, mais tu sais aussi qu’il existe un plan plus élevé et tu ne veux pas nous décevoir ni agir d’une façon qui ne serait pas appropriée sur le plan spirituel ? 

-       Oui, c’est bien ça. Je veux quitter ma situation mais mon désir m’apparaît étrange et me semble égoïste. 

-       Que dirais-tu si je t’apprenais que tu peux peut-être obtenir les deux ? ajouta l’ange, en souriant. Et que ton désir de rentrer chez toi n’est pas égoïste, mais naturel, et qu’il n’entre pas en conflit avec celui de réaliser ton but en tant qu’être humain. 

-       Mais de quelle façon ? Je t’en prie, dis-moi comment je peux y arriver, dit Mike d’une voix de plus en plus animée.

L’ange avait perçu le cœur de Mike, et maintenant, il pouvait rendre hommage à sa spiritualité. 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, je dois te poser une autre question, afin de déterminer ta véritable quête, dit l’ange en se retirant quelque peu. Qu’est-ce que tu espères gagner en rentrant  « chez toi » ? 

Mike réfléchissait. Son silence aurait paru étrange dans une conversation humaine habituelle, mais l’ange le comprenait totalement et savait que c’était là un moment sacré pour Michaël Thomas. En temps terrestre, Michaël resta silencieux une bonne dizaine de minutes, mais l’ange ne fit aucun mouvement et ne dit rien. Il ne montra non plus aucun signe d’impatience ou d’ennui. Mike prenait peu à peu conscience de l’intemporalité de cet être qui ne ressentait pas l’impatience des humains soumis seulement au temps linéaire. 

-       Je veux être aimé et côtoyer l’amour, répondit Mike. Je  veux ressentir la paix dans mon existence… Je ne veux pas être assujetti aux préoccupations et aux poursuites futiles de ceux qui m’entourent. Je ne veux pas m’inquiéter à propos de l’argent. Je veux me sentir libéré. J’en ais assez d’être seul. Je veux me relier aux autres entités de l’Univers. Je veux connaître le sens de ma vie et jouer mon rôle au sein du paradis – peu importe le nom que vous lui donnez. Je veux être une partie juste et correcte du plan de Dieu. Je ne peux plus être l’humain que j’étais. Je veux être comme toi… C’est ce que je veux dire par rentrer chez moi. 

L’ange revint près du lit. 

-       Bien, Michaël Thomas de l’Intention pure, tu auras ce que tu désires. L’ange semblait devenir plus clair. Etait-ce possible ? il irradiait de blancheur, mais s’y mêlait maintenant un peu d’or. Tu dois suivre un chemin tout établi et tu dois y arriver de ton plein gré. Alors, tu pourras retourner chez toi. Te sens-tu prêt ? 

-      Oui, répondit Mike. Il sentait monter en lui un sentiment merveilleux, une vague d’amour. L’air commençait à être plus dense. L’éclat de l’ange se déplaçait vers le lit et enveloppait les pieds de Mike. Il commença à ressentir des frissons le long de l’échine et se mit à trembler involontairement, ce qui ne lui était jamais arrivé auparavant. C’était comme un bourdonnement d’un rythme incroyablement rapide. Puis, le mouvement se répandait dans tout son corps, jusque vers sa tête. Sa vision se transforma ; il voyait des éclats de bleu et de violet qui contrastaient fortement sur le fond blanc qui l’avait entouré depuis le début de cette scène. 

-       Que sa passe-t-il ? demanda Mike effrayé. 

-       Ton intention change ta réalité. 

-       Je ne comprends pas, poursuivit-il, terrifié. 

-       Je sais, dit l’ange avec compassion. N’aie pas peur de l’intégration de Dieu dans ton être. C’est l’atout que tu as demandé et qui te sera utile pour retourner chez toi. 

L’ange s’éloigna du lit de Mike, comme pour lui céder le passage. 

-       Ne pars pas,  je t’en prie, s’exclama Mike, encore abasourdi et craintif. 

-      Je ne fais que m’adapter à ta nouvelle taille, dit l’ange d’un ton plutôt amusé. Je partirai seulement lorsque nous aurons terminé. 

-      Je ne comprends toujours pas, mais je n’ai pas peur, mentit Mike. L’ange laissa encore une fois échapper ce rire dont la résonnance surprit Mike et dégageait une superbe gaieté et un amour intense. Michaël se rendit compte que le secret n’avait pas sa place et décida de continuer à parler. Il devait identifier ce sentiment. Et l’ange se remit à rire. 

-      Je ne sais pas ce qui se passe quand tu ris, mais ça me touche profondément et je ressens quelque chose de tout à fait nouveau. La remarque plaisait à l’ange. 

-      Ce que tu entends et ressens sont des attributs de source purement divine, répondit l’ange. L’humour est un des seuls traits qui reste inchangé malgré notre passage de votre côté. T’es-tu jamais demandé pourquoi les humains sont les seules entités biologiques terrestres à rire ? On pourrait croire que les animaux rient, mais ne font que réagir à des stimuli. Vous êtes les seuls à posséder la véritable étincelle de conscience spirituelle apte à produire cette caractéristique, les seuls à pouvoir créer l’humour à partir d’une abstraction ou d’une pensée. C’est votre conscience qui en est la clé et crois-moi, c’est un attribut sacré. Michaël Thomas de l’Intention pure, le rire est salutaire. 

L’ange venait de fournir la plus longue explication de toute leur rencontre. Mike sentit qu’il pourrait en tirer d’autres précieuses vérités avant la fin. Il s’y mit avec ardeur. 

-       Comment te nommes-tu ? 

-       Je n’ai aucun nom. La réponse fit place à un long silence. Ça y est, se dit Mike, de retour aux réponses brèves. 

-       Comment te connaît-on ? poursuit Mike. 

-       Je suis connu de tous, Michaël Thomas, et parce que JE LE SUIS, j’existe.

 

-       Je ne comprends pas. 

-      Je sais. L’ange s’amusait, mais non aux dépens de son interlocuteur. Il honorait la naïveté de Mike, qui ne pouvait savoir tout cela, à la manière d’un parent qui répond aux questions de son enfant sur la vie. Chaque parole et chaque geste de l’ange était remplis d’amour. Mike sentit qu’il était temps de cesser d’exiger des réponses et d’en arriver à l’essentiel. 

-      Quel est ce chemin dont tu parles, cher ange ? Pendant un instant, il se senti mal à l’aise d’avoir utilisé le qualificatif « cher », mais il sentait en même temps que c’était là un mot approprié à la personnalité devant lui. L’ange était à la fois un parent, un frère, une sœur et laissait même paraître le sentiment intime d’un amoureux. Mike ne pourrait oublier de sitôt cette curieuse impression. Il souhaitait continuer à ressentir cette énergie et craignait l’instant où elle pourrait se dissiper. 

-       Quand tu retourneras à ta réalité, Michaël, prépare-toi à vivre une aventure de plusieurs jours. Lorsque tu seras prête, le point de départ de ta route te sera indiqué. Tu devras passer par sept maisons de l’Esprit et, dans chacune d’elles, tu rencontreras une entité semblable à moi qui jouera chaque fois un rôle particulier. Le chemin pourra présenter des surprises et mêmes du danger, mais tu pourras arrêter quand tu le voudras sans être jugé. Tu changeras en cours de route et tu apprendras énormément de choses. Tu devras étudier les attributs de Dieu. Si tu parviens à traverser les sept maisons, la porte qui te conduire chez toi te sera montrée. L’ange fit une pause en souriant et poursuivit : « et Michaël Thomas de l’Intention pure, l’ouverture de cette porte s, fera avec une immense  célébration ». 

Mike ne savait que répondre. Il se sentait libéré, mais également nerveux à l’idée d’entreprendre ce voyage vers l’inconnu. Qu’y trouverait-il ? Devait-il se lancer ? Peut-être était-il en train de fabuler de manière insensée ! Et puis, à quoi la réalité correspondait-elle ? 

-       Ce qui se trouve devant toi est réel, Michaël Thomas de l’Intention pure, dit l’ange, lisant encore une fois les sentiments de Mike. Tu retourneras à une réalité temporaire conçue exclusivement pour les humains dans le but de leur apprentissage. 

-        

Aussitôt que Mike ressentait un doute, l’ange s’en apercevait. Encore une fois, il se sentait en quelque sorte violé dans ce nouveau mode de communication, mais en étant toutefois honoré. Dans un rêve, se dit-il, on est en contact avec son propre cerveau. On ne peut plus rien se cacher à soi-même. Voilà peut-être pourquoi il convenait d’avoir ce genre de conversation avec cette entité qui savait ce qu’il pensait. En outre, Mike ressentait vraiment ce que l’ange avait exprimé. Il commençait à se sentir tout à fait à l’aise dans cette réalité onirique et n’était nullement pressé de retourner à un état moindre. 

-       Par où commence-t-on ? demanda Mike en hésitant. 

-      Tu as exprimé l’intention de ce voyage. Alors, tu vas retourner à ta conscience humaine. Tu devras te rappeler certains point en cours de route : les apparences sont parfois trompeuses, Michaël. Au fur et à mesure que tu avanceras, tu reviendras plus près de la réalité que tu expérimentes présentement auprès de moi. Il est donc possible que, en t’approchant de la porte qui mènera chez toi, tu aies à développer une nouvelle façon d’être un peu plus, disons, à jour, que ce que tu connais maintenant. Mike ne saisissait pas vraiment ce que l’ange entendait par là, mais il l‘écoutait tout de même attentivement. 

-       Je dois maintenant te poser une autre question, Michaël Thomas de l’Intention pure. 

-       Je suis prêt, rétorqua Mike, se sentant plus ou moins confiant, mais sincèrement prêt à avancer. « Quelle est la question ? » L’ange s’approcha du pied du lit.

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, est-ce que tu aimes Dieu ? Mike était estomaqué de la question. Bien sûr qu’il aimait Dieu ! Pourquoi cette question ? il répondit rapidement. 

-       Puisque tu connais mon cœur et mes sentiments, tu dois savoir que j’aime Dieu. Dans le silence qui s’ensuivit, Mike comprit que l’ange était satisfait de sa réponse. 

-       En effet. 

Tels furent les derniers mots que Mike entendit prononcer par les lèvres invisibles de cette créature magnifique qui l’aimait, de tout évidence, tendrement. L’ange se pencha vers Mike et fit un mouvement de la main qui rejoignit sa gorge. Comment pouvait-il s’étirer à ce point ? Mike ressenti immédiatement une sensation qui aurait pu ressembler à des centaines de lucioles grouillant dans son cou et modifiant sa personne. Sans ressentir aucune douleur, il se mit tout à coup à vomir. 

*********************************** 

-      Tiens-lui la tête au-dessus du plateau, clama l’infirmière à l’intention du préposé aux soins. Il vomit. 

La salle du service des urgences était bondée, comme chaque vendredi soir, et la pleine lune n’allait pas sans compliquer les choses. Il arrive que, sans croire le moindrement à l’astrologie ou à la métaphysique, les dirigeants d’hôpitaux aient tendance à mieux doter leur service des urgences de personnel les soirs de pleine lune. En effet, des situations inhabituelles semblent survenir à ce moment-là. L’infirmière ressortit de la pièce pour voir à d’autres cas tout aussi urgents. 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

Les personnalités dans le channeling

 Les personnalités dans le channeling dans ALLER AU-DELA DE L'HUMAIN Mini%20stickers%20diamants%20Etoiles%20tendance%20-%20105510%20-%20smallAvant que tu ne me poses d’autres questions à propos des channels qui t’intéressent, voici un complément d’information au sujet de ce qui s’est récemment produit sur Terre. Ça t’intéressera probablement de savoir que la majeure partie de l’information reçue par voie de channeling dans le passé est venue par l’entremise d’entités qui avaient précédemment vécu sur Terre et qui y sont revenues avec de l’information pour vous. Ceci ne changera pas et, comme je l’ai mentionné plus tôt, c’est toujours indiqué. Il est facile de vérifier ceci en le demandant directement à l’entité à l’origine du channeling. Elles ont toutes un nom. Certains de ces noms sont ceux qu’elles avaient lorsqu’elles vivaient sur Terre, alors que d’autres se servent de leur nom de tonalité sonore (ou d’un nom s’en rapprochant le plus possible dans votre langage… comme je le fais moi-même). Presque toutes ces entités se feront un plaisir de vous révéler qui elles étaient auparavant sur Terre. 

Il y a deux raisons pour lesquelles ces channels sont bénéfiques. La première est qu’ils ont passé à travers leur apprentissage sur votre planète, qu’ils sont donc pleinement conscients de la nature de cette expérience, et qu’ils peuvent s’identifier à vos leçons et vos fantômes. Ils ont fait l’expérience de la dualité, et ils ont résidé dans des corps semblables au vôtre. Cela leur donne une merveilleuse plate-forme de connaissance d’où ils peuvent travailler, car ils savent déjà ce que vous ressentez lorsqu’ils travaillent avec vous. La seconde raison pour laquelle un channel ayant vécu auparavant sur Terre est approprié est que ces entités étaient les seules capables de résister à la basse fréquence vibratoire de vos corps à ces époques passées. Sans la nouvelle énergie, les nouveaux ajustements et la permission que vos progrès ont rendus possibles, il n’y aurait aucun contact avec des entités telles Kryeon. Cela signifie tout simplement qu’il leur fallait vivre sur Terre au moins une fois afin de pouvoir ensuite revenir et vous faire parvenir de l’information à travers un channel humain. Or, avec la nouvelle énergie, vous pouvez profiter des deux genres de channels. La nouvelle énergie ouvre l’accès au flux d’information pour les deux genres de channels, même ceux qui ont fait du channeling avec vous depuis des années. 

Permettez-moi d’expliquer que, pour la première fois, Kryeon et les autres comme moi sont maintenant libres d’être avec vous grâce au channeling tandis que vous êtes en incarnation. Il s’agit là d’un phénomène nouveau, et c’est à juste titre que vous l’avez mérité. Vous pouvez maintenant avoir accès à des entités vous transmettant de l’information qui sont uniquement en service, n’ayant jamais été incarnées dans un corps où que ce soit dans l’Univers. Notre intention est de vous apporter de nouvelles informations que les autres n’étaient pas autorisés à donner dans l’ancienne énergie, et de vous apporter une plus vaste compréhension. Tel que mentionné, les autres peuvent également faire cela maintenant, mais ne soyez pas surpris si certains parmi eux cessent de communiquer et viennent à nouveau s’incarner… ayant terminé leur travail de channeling. C’est là un indice de la nature de leur service, consistant à faire l’expérience de l’incarnation en divers points de l’Univers, puis de revenir comme enseignants channelés dans les corps du type où ils s’étaient incarnés tandis qu’ils étaient en apprentissage. 

Comme je l’ai expliqué dans les autres écrits, Kryeon a toujours existé, et mon seul et unique objectif est de servir ceux et celles en période d’apprentissage en tant que maître magnétique ou, pour employer une meilleure description, comme technicien en service. J’ai une parfaite connaissance du fonctionnement de l’Univers, et je possède aussi une parfaite connaissance de la structure de votre incarnation tout comme vous la possédez également lorsque vous n’êtes pas ici. Votre structure n’est guère différente de celle des autres. Ne soyez pas surpris un de ces jours lorsque l’entité qui descendra d’un OVNI pour vous saluer aura une apparence très proche de la vôtre ! Il existe bien sûr de nombreuses variations, mais rien de comparable avec les histoires issues de votre imagination. 

Beaucoup d’entre nous sont en service, et le type de service que nous vous rendons varie énormément, tout comme l’information offerte et ce, en raison de notre spécialité. Mon champ de compétence consiste à vous expliquer la nature de votre dualité, l’importance de votre quadrillage ou réseau magnétique, les réactions de votre corps à mon travail, les fonctions de votre empreinte et de vos implants. Je peux également tout expliquer dans les limites de ce qui est juste et approprié en ce qui concerne vos vies antérieures, et la façon dont les choses fonctionnent en général. Cependant, mon principal objectif en ce moment est de vous rendre conscients du nouveau pouvoir que vous avez grâce à l’énergie de l’amour, afin de vous aider à vous débarrasser des fantômes de la peur qui imprègnent encore votre conscience intérieure. 

D’autres parmi nous ont des connaissances extrêmement différentes à vous donner. Mentionnons, par exemple, les maîtres enseignants, les maîtres techniciens (comme moi), les guides, les maîtres guides, ceux et celles en incarnation qui reviennent comme enseignants (channels), les anges (travaillant directement avec la source singulière), et la grande équipe d’ouvriers internes. Il y a tellement d’activité et de soutien autour de vous que vous n’en croiriez pas vos sens si vous pouviez les percevoir ! Une grande partie des efforts déployés le sont pour faire en sorte que votre planète fonctionne comme il se doit afin que vous puissiez recevoir votre leçon de vie. Il y a un grand nombre d’entités travaillant pour chacun des humains en incarnation. 

Réalisez-vous à quel point vous êtes uniques ? Alors même que mon partenaire traduit cette dernière phrase, je sens en lui un certain inconfort. Je répondrai plus loin dans ce livre à ses questions relatives à ceux et celles qui meurent en ce moment sur votre planète. Ceux et celles qui sont en train de mourir sont la preuve de tout ce que l’Univers fait dans votre champ d’existence en ce moment même. 

Vous êtes tendrement aimés. C’est en toute justesse et en toute rectitude que nous sommes ici pour vous, et pour vous seulement. Vous avez maintenant la capacité de comprendre pleinement ceci, de même que d’aller de l’avant avec un pouvoir, une clarté d’esprit et une sagesse largement accrus. C’est parce que vous l’avez choisi que vous êtes vivants en incarnation à cette époque. Il n’y a rien de fortuit à votre présence ici et maintenant. Devenez-en conscients et prenez votre essor vers la place que vous avez été faits pour occuper. Faites de cette incarnation une victoire à célébrer ! 

Kryeon canalisé par Lee Carroll

Mini%20stickers%20diamants%20Etoiles%20tendance%20-%20105510%20-%20small dans ALLER AU-DELA DE L'HUMAIN

Le channeling

Gifs...PapillonsUn message de Lee Carroll pour ce tome VIII de Kryeon 

Malgré toutes les indications montrant le contraire, plusieurs personnes croient encore que le channeling est un instrument du diable, une expérience occulte, et qu’il est inapproprié dans un contexte spirituel. Ce préjugé provient évidemment de l’enseignement que nous avons reçu presque dès la naissance, issu directement des plus anciennes organisations religieuses établies sur la planète. 

La vérité est tout autre et si vous avez poursuivi votre lecture jusqu’ici, je vous félicite pour votre ouverture d’esprit. Il en est qui proclament que la simple lecture d’ouvrages comme celui-ci constitue une offense à Dieu ! C’est là un discours typique ; vous allez devenir la proie du diable si vous visitez ce site Internet ! (Vraiment !) Les représentants de la plupart des Eglises chrétiennes s’accordent à dire (ce qui n’est pas fréquent) que le channeling est mauvais ! Ils laissent entendre également que si vous vous adonnez trop souvent à de telles lectures, votre intelligence vous échappera peu à peu et les entités qui livrent ces messages s’empareront de votre esprit. (Soupir). 

Par définition, le channeling est le moyen même par lequel tous les livres sacrés de toutes les religions du monde, y compris la Bible, ont été écrits. Réfléchissez un peu. Quand on se donne la peine de se demander qui a écrit la Bible, on se rend compte aussitôt qu’elle est nécessairement l’œuvre d’humains. Si l’on se demande ensuite comment des humains ont pu écrire tous ces textes on commence à comprendre que seul le channeling a pu permettre aux mystiques de cette époque d’obtenir une telle information spirituelle et qu’il en est peut-être de même pour ceux d’aujourd’hui. 

Après la mort du Christ, le dénommé Saûl est devenu l’apôtre Paul et un fervent disciple du maître. A la suite d’une expérience spirituelle survenue sur le chemin de Damas, où il eut la vision d’un ange (dont certains disent que c’était le Christ), il n’était plus du tout le même homme. Dans son exaltation de néophyte, tandis qu’il était incarcéré en raison de sa foi, il écrivit des lettres à ses amis d’Ephèse, à son ami Timothée, aux Galates et aux Corinthiens. C’était un homme profondément spirituel, qui a fondé plusieurs communautés chrétiennes et contribué à répandre la doctrine du Christ, mais quand il rédigeait ces lettres à ses amis, il était loin de se douter que ses écrits seraient un jour considérés comme la sainte parole de Dieu. 

Longtemps après la mort de Paul, ses lettres furent découvertes et intégrées aux Saintes Ecritures. Comment de simples lettres écrites à des amis ont-elles pu devenir ainsi Ecriture sainte ? Tout simplement, les autres humains de sa foi ont trouvé dans ces textes une grande profondeur et  ont puisé une puissante énergie spirituelle. C’est là l’essence même du channeling ! 

Il y a mille quatre cents ans, le prophète Mahomet vécut une expérience semblable. Il reçut des révélations directement d’un ange et ce fut là l’origine de l’islam, l’une des plus grandes religions d’aujourd’hui. Avant d’aller plus loin, j’aimerais vous rappeler le message de base du prophète : l’unité ! Ce grand prophète a unifié les tribus arabes et leur a donné un Dieu unique, le Dieu d’Israël ! J’évoque la chose simplement pour ramener à votre mémoire ce que, en quatorze siècles, des hommes de pouvoir ont fait de ce message divin qui ne vous est peut-être pas aussi familier que les religions occidentales. 

Le pape, qui représente plus d’un milliard de catholiques sur cette planète (presque le sixième de la population mondiale), fait aussi du channeling… mais ne lui dites surtout pas ! L’Eglise repose sur un système qui permet à son chef d’occuper la « chaire de saint Pierre » (une relique du Vatican) et de livrer des messages spirituels. Selon une ancienne doctrine de l’Eglise, le pape est absolument infaillible au moment où il livre ces messages (il ne l’est plus quand il quitte le trône), car ceux-ci viennent directement de Dieu. Ce processus se dit, en latin, « ex cathedra » (« du haut de la chaire »), et c’est le pape lui-même qui y sert de canal ! 

Les charismatiques utilisent un système de révélation directe appelé « glossolalie » ou « don des langues », par lequel un fidèle, au cours d’une cérémonie, livre un message dans une langue étrange qu’il ne connaît pas, et souvent un autre vient en donner l’interprétation. Quand il ne s’agit pas tout simplement d’un spectacle (et c’est parfois le cas), ces messages sont très inspirants et considérés comme venant de Dieu. Encore du channeling ! 

La véritable définition du channeling est celle-ci : « la parole de l’Esprit (ou de Dieu)  telle que livrée à un humain, ou aux humains, pour leur information et leur illumination ». Au cours de l’histoire connue, cette parole fut souvent livrée par un messager angélique qui commençait son discours ainsi : « N’ayez crainte ». (Je ne suis toujours demandé pourquoi, jusqu’à ce que je me rende compte qu’il peut être assez terrifiant de voir apparaître soudain une créature interdimensionnelle à travers les murs !) Ces trois mots véhiculent aussi un message plus important : jamais un ange de Dieu ne livrera un message de peur. C’est souvent un message libérateur, salvateur, une réponse à une attente, des instructions, ou tout simplement un message de joie ! Les messages ainsi livrés de nos jours sont identiques, sous cet aspect, en ce qu’ils sont encore donnés par des entités angéliques qui perlent d’abord de l’amour de Dieu. 

Permettez-moi de faire une digression et d’avoir mon franc-parler. Tout d’abord, le « franc-parler » est la règle chez les gens normaux alors qu’il ne l’est pas souvent chez les politiciens, les ministres du culte, les prêtres ou toute personne occupant un poste public. Le climat de « rectitude politique » qui prévaut aujourd’hui fait en sorte que l’on doit s’exprimer de façon que le moins de gens possible se sentent offensés. Il en résulte que rien n’est jamais expliqué ni accompli adéquatement et que les véritables opinions ou sentiments ne sont jamais vraiment connus. 

Si donc vous vous sentez offensé par mes propos, faites une pause et respirez profondément… Il faut que vous sachiez que ma vérité m’appartient. Si votre vérité est différente de la mienne, soyez assuré que je respecte votre intelligence ainsi que votre droit d’exprimer cette vérité, tout comme j’exprime la mienne. Peut-être ferez-vous une meilleure lecture de ce livre si vous comprenez bien que je ne prends pas mes pensées pour autre chose que ce qu’elles sont. Je ne suis pas un prédicateur. Mon but n’est pas de vous fournir une autre petite boîte spirituelle où vous devriez vous enfermer en rejetant toutes vos croyances. 

Le véritable nouvel âge n’est pas dogmatique. C’est une philosophie, non une religion, ce qui explique jusqu’à un certain point pourquoi il n’a pas d’organisation, ni d’Eglise, ni de doctrine écrite. Au contraire, il englobe les gens de toutes les confessions et les invite à recevoir une information nouvelle afin qu’ils puissent vivre une expérience spirituelle plus intense. Il ne détruit rien et n’est aucunement directif dans sa présentation de nouvelles règles spirituelles. Si jamais mon discours semble l’être, je vous prie de m’en pardonner. Cela n’est dû qu’à mon exaltation de partager ma vérité, tout comme saint Paul…. 

Les livres de Kryeon sont présentés dans cet esprit, comme « une information d’amour visant à élever l’être humain ». Tous ces ouvrages mis ensemble tentent d’expliquer la relation existant entre l’humain et Dieu, sans plus. Le résultat ? Les gens vivent ainsi une meilleure spiritualité, font des choix plus éclairés dans leur vie et entrent dans une relation d’amour avec les autres humains, ainsi qu’avec la planète. Ils deviennent de meilleurs partenaires en amour comme en affaires et de meilleurs parents ou enseignants, et sont plus enclins à accepter des compromis ou à trouver des solutions dans les situations difficiles. Ce sont souvent eux qui cherchent à régler les conflits entre deux pays afin d’éviter la guerre. Ce sont eux aussi que nous aimerions avoir comme dirigeants ! N’est-il pas agréable de rencontrer une personne équilibrée qui rayonne d’amour et de tolérance et n’essaie pas de nous endoctriner ou de nous embrigader dans une organisation quelconque en nous demandant de l’argent ? Une telle personne sait nous écouter et nous nous sentons en sécurité avec elle. Voilà de quoi il est question ici. 

N’est-ce pas un peu différent de l’action d’une entité diabolique qui s’emparerait de votre âme à votre insu et vous conduirait vers des plans sombres ? Peut-être le temps est-il venu de modifier la perception générale du channeling afin qu’il devienne aussi respectable que la fréquentation d’une église. Bien sûr, ce n’est peut-être là qu’un rêve, mais je suis de ceux qui croient en la capacité de l’être humain à moderniser son approche et à acquérir une pensée plus équilibrée. Je veux que l’on me considère comme un auteur s’adressant à la meilleure partie de l’être humain, et non au plus bas dénominateur commun (comme en publicité ou en politique). Je crois profondément en l’humanité et aux changements que je vois se produire dans la nature humaine. Je suis aussi un optimiste qui croit que nous sommes faits pour la paix sur le Terre et que nous commençons à le comprendre. Nos bulletins de nouvelles reflètent la douleur d’une conscience terrestre en transformation –la disparition d’un vieux modèle et le début d’un nouveau – et non la fin de tout. 

Je crois, quant à moi, que Dieu est vivant et bien portant dans l’Esprit humain, et qu’il désire entretenir une conversation spirituelle avec des êtres humains ordinaires. Mon Dieu ne se cache pas derrière un rideau. Mon Dieu me célèbre comme une partie de lui-même. Mon Dieu vit en moi quotidiennement et apporte la joie dans ma vie, puisque je fais partie intégrante de la création. Kryeon est un ange. Il/elle me donne au sujet de cette planète des informations inspirantes, adéquates, valides et porteuses d’amour. J’apprécie le fait de pouvoir partager l’amour de Dieu avec l’humanité. Que vous puissiez lire mes mots et qu’une amitié auteur-lecteur puisse se développer entre nous, les membres d’une même famille spirituelle. 

Lecteur, lectrice, je vous estime et vous respecte. 

par Lee Carroll canal de Kryeon 

Le channeling dans NOUVEAU DON DE LUMIERE channeling

QUI ETES-VOUS ?

 

Gif lumieres

 

Avant de continuer à vous parler de mon travail auprès de vous, je dois m’arrêter pour tenter de vous expliquer pourquoi certains d’entre vous refusent d’admettre ce qu’ils lisent présentement. Lors d’une autre communication, je vous ai parlé d’une analogie où vous, en tant qu’humains, tentiez d’expliquer le fonctionnement d’une pièce complexe d’équipement à un animal terrestre. Cela est très semblable à ce que je fais en ce moment, c’est-à-dire tenter de vous expliquer ce qui se passe de ce côté du voile, alors que vous vous trouvez de l’autre côté. C’est ainsi cependant que cela doit être et c’est bien comme cela. En fait, une grande partie du travail a été utilisée à cette fin ! Votre intuition et votre discernement sont les seuls éléments qui vous permettront de choisir d’arrêter votre lecture ou non, car tout ce que vous possédez d’autre, biologiquement, a été altéré ! Comme je vous l’ai mentionné plus tôt, vous avez des implants qui ne vous permettront jamais de comprendre ce qui se passe de ce côté du voile par simple raisonnement. La seule façon, pour vous, de commencer à comprendre, consiste à harmoniser votre nature biologique avec votre nature spirituelle. Voyez-vous, votre nature spirituelle est pure et vierge ; elle est demeurée intacte sans aucune restriction. En apportant une dimension spirituelle à votre structure biologique (votre pensée biologique et votre corps physique), celle-ci sera plus limitée dans sa capacité de compréhension. Plusieurs d’entre vous appellent cet équilibre l’éveil de la Lumière intérieure.  

Je vais vous donner un exemple de vos restrictions, mais ce n’est pas pour que vous vous sentiez inférieurs (car vous ne l’êtes pas !). C’est plutôt pour que cela vous serve d’exercice d’application de raisonnement et de logique par rapport à ce que je vous révèle. En chaque être humain se trouvent de nombreux implants qui le limitent et restreignent sa pensée consciente. Par exemple, vous êtes tous conditionnés pour croire que toute chose doit avoir un début et une fin. Ainsi, si je vous dis que quelque chose a toujours été, vous aurez de la difficulté à me croire. Si je vous dis que non seulement quelque chose a toujours été mais qu’il sera toujours… vous direz peut-être que vous comprenez, mais vous ne le pouvez pas. Ces restrictions sont implantées en vous ; votre conception des choses veut que tout ait un début. Je ne peux pas, d’un seul coup, vous donner la possibilité d’abolir cette restriction, mais je peux vous amener à interroger votre perception des choses en vous demandant de réfléchir à ceci ; Imaginez-vous que vous êtes en ce moment à l’intérieur d’une grosse bulle. Pouvez-vous me montrer où la bulle commence et où elle finit ? Ou encore d’où elle a été formée ? Comment l’intérieur d’une sphère peut-il avoir un début ? C’est tridimensionnel ! Si vous prenez maintenant un crayon et tracez une ligne tout autour de l’intérieur de la bulle, vous comprendrez le but de ma leçon. Vous créez pour vous-mêmes un commencement et une fin (l’endroit où vous avez commencé votre ligne et celui où elle se termine) dans un environnement qui n’en a pas. Vous superposez actuellement vos limitations à quelque chose qui n’en a pas. C’est ce qui vous est arrivé. Vous avez été altérés pour penser et raisonner en deux dimensions dans un espace tridimensionnel. Vous êtes également conditionnés pour constamment rechercher la création ou le début d’une chose. Ce sont vos implants qui sont à l’œuvre.  

Ceci est relié à l’autre restriction de base qu’on vous a imposée : vous percevrez le temps d’une façon linéaire et constante, avec seulement deux dimensions, en avant et en arrière. Parce que le temps ne s’arrête jamais, vous ne pouvez jamais être dans le présent. C’est seulement au cours de ces dernières générations que vous avez réalisé que le temps était relatif (et qu’il n’est pas constant), mais vous n’avez toujours pas conscience de sa troisième dimension. Si je vous disais que le temps tel que vous le connaissez n’existe pas du tout, vous éclateriez probablement de rire. Et bien, riez. Le concept de temps tel que vous le comprenez a té créé à votre intention pour vous permettre d’apprendre et pour vous procurer une plate-forme linéaire et constante pendant que vous apprenez. Le temps constant fiable est un concept terrestre. Du côté où je me trouve, il y a une dimension temporelle bien différente, et tout se passe dans le présent. La troisième dimension du temps est verticale. Comme dans la bulle, il n’y a ni passé ni futur, seulement le présent. Tout converge vers un point central… exactement là où vous vous trouvez dans la bulle.  

Dans toutes vos expériences scientifiques, vous avez été limités à deux dimensions. Vous n’avez pas encore découvert l’équilibre dont je vous parlais et ne l’avez pas relié à la science. Les sciences spirituelles de l’univers sont logiques, prévisibles, et basées sur des nombres et des formules qui fonctionnent toujours. C’est une alliance du matériel et du spirituel, et une exécution appropriée apporte des changements consistants et perceptibles. Voilà mon service, et je connais ces choses. Ce qui vous manque, c’est l’équilibre avec la partie spirituelle qui permettra à votre science de bondir en avant d’une façon spectaculaire lorsque vous l’aurez atteinte 

Durant le développement de l’humanité au cours des prochaines années, vous aurez l’occasion de voir les résultats de la fusion entre physique, le mental et le spirituel afin de faire avancer la véritable science. Vous n’avez pas présentement de véritable science. Votre science n’est que bidimensionnelle ; c’est une science humaine et non universelle.  

La partie manquante relative au spirituel a été rejetée par vos savants comme non scientifique, au fil des siècles. C’est paradoxal, puisque c’est dans le spirituel que se trouve le vrai pouvoir de la véritable compréhension ! Vous ne réussirez jamais de voyages spatiaux prolongés dans l’espace sans lui. Vous n’arriverez jamais non plus à modifier ou à comprendre la gravité et, plus important encore, vous ne parviendrez jamais à transmuter la matière sans lui. Imaginez… Comment aimeriez-vous neutraliser tous vos déchets atomiques d’une manière si absolue qu’un enfant pourrait s’y amuser comme avec du sable ? Ce n’est pas difficile à réaliser, mais cela exige des connaissances que vous n’avez pas encore utilisées. Toutefois, vous avez maintenant le pouvoir et l’autorisation de les développer. Vous l’avez bien mérité ! 

 

De mon point de vue, le pouvoir que vous n’avez pas encore employé relève de mon domaine. Vous possédez d’immenses ressources de pouvoir brut qui se trouvent dans la compréhension et l’utilisation maîtrisée des champs magnétiques de votre planète. Toute l’énergie que vous n’avez jamais utilisée est là, sans parler du secret du vol passif qui recourt aux forces magnétiques, mais vous ne parviendrez pas à saisir cela sans l’équilibre d’une science tridimensionnelle. 

  Présentement, les hommes sont comme d’infimes molécules collées à un aimant géant, un aimant qui peut, au besoin, faire bouger les choses avec une énorme puissance. Les hommes, toutefois, n’arrivent pas à faire mieux que de creuser de minuscules trous sous la surface de la Terre et d’en tirer de tous petits morceaux de minerai ou de brûler du fer pour obtenir chaleur et puissance. Vous êtes comme des fourmis sur une génératrice, souhaitant obtenir de l’électricité. Vous n’avez pas entrevu la forêt, concentrant tous vos efforts à consumer une feuille pour obtenir du combustible  !  

Avez-vous remarqué le thème du pouvoir du nombre trois qui se répète constamment ? Il n’y a rien de magique là-dedans, ce n’est que logique universelle. La vibration de ce nombre libère de la puissance et de l’énergie. L’équilibre du nombre trois vous est nécessaire pour agir de façon éclairée (sur les plans physique, mental et spirituel). La connaissance du trois vous est nécessaire pour utiliser la véritable puissance mise à votre disposition et libérer ainsi les secrets scientifiques que vous ignorez encore. Lorsqu’on s’en sert, le trois se transforme en un. C’est difficile à expliquer. Imaginez que vous employez trois parties inactives pour en créer une active, et vous comprendrez mieux. Plusieurs religions occidentales sont frondées sur le principe d’un Dieu en trois personnes. Cette information dévie un peu de son véritable sans mais demeure appropriée quant au concept de la puissance du trois combine en un.  

Je vous ai également parlé des trois parties de mon nom. Divisées, elles n’ont aucune signification ; réunies, elles forment ma signature. Le chiffre trois est très important, et on le retrouve partout dans l’univers. 

Autre point à souligner, de moindre importance cependant : si vous prenez les lettres de la partie sonore de mon nom Kryon… tel qu’il est écrit en anglais – et si vous leur attribuez une valeur telle que A = 1, B = 2, Z = 26, etc…, en additionnant ces nombres, vous obtiendrez 83. Additionnés, ces chiffres donnent 11. Ce nombre est significatif et décrit encore mieux qui je suis pour ceux qui possèdent un sens intuitif de la numérologie. Voilà pourquoi j’ai choisi d’écrire mon nom de cette façon dans votre langage. Ce n’est pas l’auteur qui a décidé de l’orthographe de mon nom. Le nombre 11 vous révèlera mon caractère. Lorsque vous multipliez ce nombre par la puissance du nombre 3, vous obtenez 33. Cela vous donne un aperçu de la puissance de ma FONCTION. [En français, avec le mot Kryeon, on obtient le chiffre 88, un autre maître nombre à la symbolique importante offrant également une vibration complémentaire en 33 de Kryon. En le multipliant par trois, on obtient 264 = 12 = 3. (NDE)]. Je vous confie une importante formule de puissance : 9944. Votre discernement et votre intuition vous amèneront éventuellement à comprendre sa signification, mais sachez que cette formule est importante dans la transmutation de l’énergie.  

Je n’ai pas pour mission de vous donner une formation sur ce sujet. Je vous rapporte des faits qui relèvent de ma fonction magnétique. D’autres sont ici afin de vous aider à atteindre l’équilibre et pour vous fournir toutes les informations nécessaires. Nous sommes tous ici dans l’amour.  

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

 

QUI ETES-VOUS ? mini-gifs.25905522.754092770.0

 

1...1112131415

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...