A la rencontre du souffle de HE

 

HE le souffle de vieMille soleils s’allument dans les cellules, et l’intensité de l’union augmente d’instants en instants….

Il n’ya plus de limites. La vie circule librement et se joue de l’illusion des frontières. Le corps de l’homme ne s’arrête pas à ses pieds ou aux limites de sa peau. Il se prolonge dans le sol, dans l’air qu’i respire. Il est souffle de Vie. Il pénètre dans les arbres et ressent avec précision l’intensité secrète sous la rude écorce, la chaleur du soleil sur les feuilles sensibles, la sève qui circule dans les branches et les troncs, jusqu’aux racines les plus profondes qui s’entrelacent et se perdent dans la terre humide.

Il est la pierre, immobile et sage, qui ne comprend pas le temps comme le comprennent les hommes, spectatrice du tumulte des ères, mémoire du monde… Il est la fleur fragile qui offre sa beauté et sa fragrance en hommage à l’astre du jour qui sait la contempler. Il comprend leur dialogue secret.

Il est le vent, qui enlace la terre dans son éternel voyage. Il perçoit les énergies spécifiques à chacun des continents et les unit dans sa ronde. Il soulève et emporte avec lui les sables du désert, le pollen des fleurs, la poussière des villes, les embruns de l’océan… Il se fait messager des paroles d’amour ou d’espoir, il apporte la bonne nouvelle aux cœurs qui l’entendent. Il est tour à tour la brise légère qui sèche les larmes et écarte les nuages, et la colère de l’ouragan qui s’abat sur les tours de Babel.

Il est l’oiseau qui niche dans les falaises ou dans les arbres, l’aigle qui survole les montagnes; Il est l’éléphant qui pénètre la sagesse de la Terre. Il est le fauve affamé et la proie sacrifiée. Il suit le cours joyeux des multiples ruisseaux qui se rejoignent dans la rivière, et éprouve la majesté tranquille des grands fleuves ; il s’émerveille de l’incroyable profusion de vie qu’il découvre dans les profondeurs des océans.

Il est l’Ame du monde, la vie puissante et éternelle qui appelle l’humanité à plonger en conscience dans le Chant Unique. Non, l’homme n’est pas le cancer qui ronge la terre-mère. Il est un enfant maladroit, inconscient de ce qu’il fait, des souffrances qu’il provoque. Oui, sa Mère lui pardonne. Mais il est temps ! Il est temps qu’il se souvienne et redresse la terrible trajectoire qui le mène à l’abîme. Et quel amour vient vers lui. Que de voix soufflent à son oreille pour lui rappeler l’heure du rendez-vous. Des mains de lumière se tendent vers son cœur affligé. Le Chevalier a maintenant foi en l’homme, et son âme le proclame, en unité avec l’Ame du monde…

Quand il reprend conscience de son corps, c’est d’une manière pour toujours différente de ce qu’il connaissait. Le souffle qui soulève sa poitrine lui rappelle qu’il inspire le même air que tous ses frères et sœurs, de toute race et de toute couleur. C’est cette vie commune qui pénètre intimement pour nourrir son sang. Et lorsqu’il rend au monde le flux subtil qui sort de sa bouche, sa pensée accompagne la partie de lui qui s’élance dans l’atmosphère qui entoure la planète. Il perçoit sous ses pieds le cœur qui bat dans la Terre. Tout ce qu’il vit fait partie de lui !

Mais qu’elle est donc cette rencontre avec le souffle de HE ?

HE – LE SOUFFLE DIVIN (lettre hébraïque) : Il est éternel et existait bien avant la création des mondes. Il est partout et en tout. Toute vie s’en nourrit. Il permet à la voix de s’exprimer, il a le pouvoir de communiquer, il est l’âme du monde et le mouvement tout entier.  Cette lettre, manifeste la face féminine de DIEU. Unie à YOD et VAV, elle manifeste la face masculine (YOD-HE-VAV-HE) – Le chant est une des plus subtiles expressions des humains car il a le pouvoir de communiquer avec les plans supérieurs. Il peut apaiser, soulager et même guérir. Emettre un chant en conscience, c’est offrir une prière. Sans le souffle, ces vibrations au pouvoir divin, ne pourraient évoluer dans l’espace.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Eloha fille de la Terre et du Ciel

 

 Tenez-vous prêts car les temps annoncés sont là, maintenant. Chers amis de Lumière,

Je suis Eloha, fille de la Terre et du Ciel. Je suis votre divine mère et je viens en ce jour de septembre, dans les dernières heures, journées qui vous séparent désormais de nous, vous délivrer ce message. N’attendez pas après les autres, nous qui sommes avec vous en ces derniers temps ou vos « collègues » terriens, pour vous révéler. Vous vivez des moments vécus comme difficiles pour certains, et plus légers pour d’autres. La différence est dans le regard que vous portez avant tout sur vous-même. Si vous trouvez que vous vivez dans un monde de brutes, c’est qu’à votre niveau, parfois, vous avez-vous-mêmes ce comportement. Soyez honnêtes avec vous-mêmes. Acceptez vos côtés « obscurs », ou plutôt moins éclairés et vos côtés lumineux. Laissez petit à petit cette dernière face éclairer votre verso… car le monde changera vraiment lorsque vous accepterez de faire partie intégrante de ce changement. Il ne sert à rien de tout vouloir bousculer. Bousculez-vous vous-même et tout coulera dans cette direction que vous cherchez à atteindre, en prenant parfois bien des détours.

1francesca

Je suis avec vous en permanence. Chaque parole, chaque geste posé, chaque pensée qui peut vous traverser a son importance. Vous êtes les phares pour ceux qui sont dans le doute. L’avez-vous oublié mes enfants ? Vous êtes ceux par qui le changement arrive. Car il a commencé depuis maintenant plusieurs mois, je peux vous l’affirmer. Nous ne vous demandons pas de grandes choses, mais juste d’être honnête avec Vous. De refléter la Lumière qui vous porte. Il est vrai que certains ouvrages vous aideront à « assumer » cette tâche, qui, nous le savons, n’est pas aisée à tenir. Si « Les quatre accords toltèques » en font partie, il en existe bien d’autres. Laissez-vous porter par les signes que nous mettons sur votre route. Il n’y a aucun hasard dans ce  que vous rencontrez, lisez, écoutez. Pour vous en convaincre, si j’ose m’exprimer ainsi, il vous suffit de prendre le temps d’observer, comme un observateur extérieur, détaché, les évènements de votre journée. Cet acte de silence et de réflexion, en fin de journée, vous permettra à coup sûr d’y voir clair dans ce que nous mettons sur votre chemin afin qu’il soit le plus léger possible. Car, si cette promesse que vous avez faite il y a bien longtemps, a été scellée dans la Lumière, aujourd’hui, alors que vous en êtes séparés, ou que vous croyez en être séparés, il vous faut néanmoins assumer pleinement cet objectif… C’est votre choix d’âme et vous restez à tout moment libres, bien entendu, de renouveler ou pas ce serment que vous vous êtes fait. Sachez cependant que le renoncement ne vous sera pas facile à vivre, encore moins que l’acceptation.

Soyez dans la Joie mes enfants, car, malgré les apparences, qui, comme vous le savez sont trompeuses, vous êtes déjà Lumière et tous les jours chaque effort que vous faites dans cette direction modifie et l’intensité et les couleurs de votre propre Lumière. C’est un véritable festival de couleurs, toutes plus éclatantes les unes que les autres. Nous regrettons beaucoup que vous n’acceptiez pas encore de voir cela avec vos yeux humains. Mais il s’agit maintenant d’une question d’heures…

Car comme je l’annonçais, je délivrerai à chacun son message, personnellement. Personne ne pourra dire qu’il n’a rien entendu, je le répète. Chacun d’entre vous, chaque être vivant sur cette Terre/Gaïa entendra, d’une façon qui lui sera appropriée le message que nous avons à faire passer. Cela va créer de grands troubles car si vous, vous y êtes préparés, d’autres seront dans la surprise, voire la stupéfaction. Ils n’ont jamais plus pensé en conscience comme des êtres de Lumière depuis si longtemps qu’ils croiront être devenus fous. Aussi je vous demande de vous préparer à ce qui arrive. Comme disait celui qui se fit appelé en son temps Jésus de Nazareth, « gardez vos lampes allumées, pour le jour où le Seigneur reviendra sur terre ». Vous êtes dans ces temps bénis ; Aussi incroyable que cela puisse vous paraître. Soyez présents et actifs dès que mon annonce sera faite. Ne cédez pas à la panique générale. Gardez votre maîtrise et dispensez le calme et la « zen attitude » comme vous dites. Votre Joie et votre Paix retrouvée seront les garants de votre bonne action envers les autres. Nous arrivons très très bientôt dans votre temps terrestre à l’Unité retrouvée. Nous sommes très heureux d’avoir pu partager cela avec vous tous. Soyez fiers d’être Lumière. Cette tâche n’est pas donnée à tout le monde. Soyez bénis pour le travail que vous faites chaque jour. Nous vous aimons, nous vous aidons. A très bientôt.

Je suis Eloha et je vous bénis.

canalisé par Elos, 20 septembre 2010

Une grande initiation à l’Astral

 

L’éther de la Terre s’ouvre vers l’astral – tout comme vous avez un corps éthérique et un corps émotionnel ou astral. La frontière est perméable. Lorsque vous mettez de l’huile sur l’eau, chaque élément conserve son état distinct, mais il subsiste tout de même une zone perméable où ils s’interpénètrent. Il en est de même pour l’éther entourant la Terre et chaque être humain, et pour le plan astral.

 L’astral est constitué de trois niveaux appelés inférieur, intermédiaire et supérieur. Ces niveaux de densité différente vont du plus dense au moins dense. Lorsque vous vous projetez vers un autre lieu ou dans une autre dimension, vous vous élevez dans l’éther, vous pénétrez dans le plan astral, et une fois parvenu dans l’astral supérieur vous arrivez devant les portes multidimensionnelles débouchant sur d’autres réalités. Il vous faut donc d’abord franchir l’astral inférieur et l’astral intermédiaire. Jusqu’à maintenant, nous ne vous avions point entretenu de cela. Toutefois, nous avons insisté pour que vous mainteniez votre état d’être à la fréquence pure de l’Amour en vous précisant que vous ne parviendrez pas à vous projeter sans vibrer d’abord à cette fréquence.

chez francesca

Dans le processus de la projection, une certaine résistance se crée déjà sur le plan de l’éther qui a tendance à vous maintenir en mode visualisation. Le passage dans l’astral inférieur comporte aussi ses défis relativement à l’alignement sur la fréquence juste, car parfois l’ego peut jouer des tours. Bien sûr, l’intérêt est d’atteindre l’astral supérieur et l’accès qu’il offre aux portes multidimensionnelles afin de vous propulser dans la direction souhaitée – si vous avez la maîtrise nécessaire du véhicule. Votre âme peut aussi bien sûr vous guider dans le trajet. Mais si vous avez peur, il vaut mieux vous retirer, car la peur est la nourriture du bas astral.

Image(32) : Des centaines de moines furent tués et massacrés ici parce qu’ils éclairaient de leur amour le monde. Depuis, ils circulent dans les différentes sphères de l’astral pour l’illuminer. Ils aident ainsi les humains qui gravitent dans le bas astral et qui cherchent à projeter leur colère vers les autres, consciemment ou non, en étant dans des états de contraction. Le moment est venu pour les moines de poursuivre leur voyage dans le grand cycle des différents cieux. D’autres sont appelés à prendre la relève dans le contexte du monde nouveau en émergence. Pour ce faire, il faut maintenant des Etres d’Amour et de conscience qui ne soient plus dans une voie monastique mais sur la voie du maître, des Etres comme vous.

Dans les humanités précédentes, du temps de l’Atlantide et de la Lémurie, les humains étaient régulièrement au contact avec leurs frères des étoiles. Il faut être incroyablement orgueilleux pour refuser de croire que la seule vie consciente et intelligente dans l’univers tout entier existe uniquement sur cette Terre. Les inspirations, les idées et les pensées qu’un humain peut avoir, pourquoi croyez-vous qu’elles ont leur origine uniquement en lui ? Vous avez déjà peut-être pu constater, lorsqu’n humain découvre ou invente quelque chose, que simultanément, ailleurs sur Terre, d’autres humains font la même découverte sans qu’ils se soient contactés, du moins consciemment. Serait-ce qu’ils sont en communication vibratoire inconsciente ou parfois consciente, ou serait-ce qu’ils captent des connaissances qui sont accessibles autour d’eux ? Ou bien serait-ce qu’ils se sont inspirés de ce qui leur est transmis par une autre forme de vie ? Tout est possible….

Celui qui s’attribue la paternité d’une idée, d’une découverte ou d’une invention est vulnérable, bien qu’il puisse se sentir puissant, puisque malgré ce qu’il a découvert, il est ignorant de la Source même de sa découverte, ce qui en limite la portée. Alors que celui qui n’a encore rien découvert, mais qui est ouvert à accueillir toutes les inspirations et les idées, et qui sait qu’il en est simplement le cocréateur, alors celui-là sait qu’il est illimité.  

Notre univers compte douze dimensions. Quatre autres dimensions sont associées au passage vers les autres univers. De fait, l’univers se reproduit comme chacune de nos cellules. Il se régénère et se génère lui-même également. En ce moment, il y a quatre univers. Complexe pour l’esprit humain. Mais si l’univers est infini, comment peut-il en effet y avoir quatre univers ?

Entre ces quatre univers, il y a quatre dimensions qui agissent comme autant de traits d’union, ce qui fait donc un total de seize dimensions pour ces quatre univers. De plus, chaque univers est constitué de multiples réalités et comporte aussi ses dimensions propres ; notre univers a douze dimensions. Chaque dimension se décline en une multitude de réalités et aussi de plans de conscience. Par exemple, vous vivez en ce moment sur la Terre. Celle-ci est associée à la troisième dimension. Et pourtant, elle accueille des formes de vie qui peuvent vibrer simultanément dans les troisième, quatrième et  cinquième dimensions et plus encore.

dans l'astral

Il y a aussi plusieurs plans de conscience dans la troisième dimension. Par exemple, il y a la conscience propre aux esprits de la nature, des formes de vie invisibles auxquelles les hommes ont attribué à travers les âges différents noms : gnomes, fées, elfes, faunes, une multitude de noms selon les contrées. Certains d’entre vous, comme Déva Shakti (Josée Clouâtre) ont développé l’l’aptitude à les voir, à discerner les présences éthériques et leurs structures. D’autres personnes peuvent sentir leur présence ou bien les entendre, et d’autres encore nient carrément leur existence. Il y a aussi les dévas associés à la conscience des différentes formes de vie, par exemple les dévas de la nature végétale. Il en existe une multitude. Ainsi, il y a les dévas des arbres et, parmi eux, le déva des chênes. Il y a les dévas des arbres fruitiers et les différentes espèces de plantes (un lien http://quetedesoi.unblog.fr/ ). Et puis, il y a le déva du vent. Il y a enfin un déva pour chaque espèce animale. Donc, ce sont des méga-consciences associées à des formes de vie qui ne s’expriment pas comme les humains ; leur conscience est collective plutôt qu’individuelle. La conscience des humains est aussi de nature collective, mais elle a bien sûr aussi un aspect individualisé.

Ainsi, ces esprits de la nature invisibles agissent dans la troisième dimension, mais sur un autre plan de conscience. L’éther est aussi accessible à partir de la troisième dimension, tout comme à partir d’autres dimensions, tel le plan astral. Vous vivez donc dans une structure matricielle d’une complexité quasi infinie. Vous-même avez un corps physique qui est associé à la troisième dimension, mais qu’en est-il de votre Esprit ? Votre Esprit se manifeste à vous dans votre troisième dimension. Il vous transmet des pensées, des idées, des éclairages, des orientations, des guidances. Et lorsque vous vous ouvrez à la quatrième dimension pour accueillir les perceptions et les visions des structures subtiles autour de vous, votre Esprit est également là.

La cinquième dimension en est une de sensations associées à l’amour. L’amour n’est point l’affectivité, mais celle-ci vous guide vers l’amour. Nous ne voulons pas vous décevoir, mais presque toutes vos relations sont des relations affectives et non pas amoureuses. Mais elles vous guident peu à peu vers l’amour inconditionnel. Et lorsque pour vous l’amour devient toute l’énergie créatrice libérée en vous, alors vous vivez le véritable amour.

Vivre de façon continuelle dans la cinquième dimension signifie que vous sentez en permanence l’amour divin, le mouvement créateur de la lumière, et que votre regard est rempli de compassion, c’est à dire que vous reconnaissez la lumière en toute forme de vie, en toute personne, sans avoir la moindre attente.  

livre chez francescaRegardez les étoiles. Ces points lumineux que vous voyez dans le ciel ne sont pas uniquement des étoles. Vous verrez de plus en plus souvent des points de lumière composants des structures énergétiques fabriquées par ces Etres des étoiles qui les ont déployées autour de la matrice terrestre et à l’intérieur de celle-ci afin de communiquer avec vous. Il suffit de se mettre en phase avec ces fréquences, qui constituent une forme de langage. D’ailleurs, les scientifiques de vos forces armées sont parfaitement au courant de la présence des frères des étoiles dans l’atmosphère terrestre et au-delà, et cela depuis au moins 60 ans…  Les facultés de communication subtiles d’un humain sont variées. Tant de gens croient encore qu’il s’agit d’une forme d’animisme, de spiritisme, que tout cela est un leurre. Dommage !

Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Extrait « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS http://francesca1.unblog.fr aux éditions Ariane

S’Unir au RAYON VIOLET : les pièces du puzzle avec Sanctus Hermanus

 

Comme déjà dit dans un autre article, votre vie est comme une multitude de pièces d’un gigantesque puzzle. Vous êtes tous présents avec vos puzzles. Avez-vous rassemblé toutes vos pièces ?

En soi, cette métaphore du puzzle permet de véritables compréhensions, dont celle des multiples réalités. La Terre du rayon violet est celle des réalités multiples. Le rayon violet vous entraîne vers les mille et une cités de lumière de l’univers. Il vous invite à unifier la Terre et le Ciel en vous. Or, quelle est la relation entre le rayon violet, les cités des différentes réalités et votre puzzle ? 

 Rayon violet chez Francesca

En fait, les pièces de votre puzzle existent dans plusieurs réalités. Cela signifie que les pièces du puzzle ne sont pas toutes rassemblées dans la réalité bien circonscrite et bien limitée du quotidien. Non seulement elles ne sont pas encore juxtaposées pour que vous ayez la vision globale de votre Etre et de votre univers, mais elles ne sont pas toutes présentes. C’est ce que nous voulons dire par la notion qu’il vous manque encore des pièces. C’est pourquoi plusieurs perçoivent une distorsion dans leur vie et leur réalité. Il n’y a pas de tort ou de tare en cela. Toutefois, s’ils définissent leur univers en fonction de ce qu’ils ont structuré avec leurs pièces, ignorant le fait que de nombreuses pièces sont manquantes, bien sûr, leur vision est réduite de même que leur capacité à saisir le sens réel de leur existence. 

Les pièces du grand puzzle sont réparties dans plusieurs réalités. Il vous faut donc savoir que lorsque vous vous limitez à  la troisième dimension, votre perception de la réalité devient alors illusoire. Lorsque vous reconnaissez alors qu’elle n’est qu’une facette parmi d’autres et que la réalité qui importe est celle dans laquelle vous vivez à un moment ou l’autre, conscient néanmoins qu’à chaque instant tous les espaces et toutes les réalités sont unifiés en vous. Ainsi, votre passé et votre avenir, quels qu’ils soient, sont tous réunis dans l’instant présent. Vivre prend alors une toute autre perspective.

Devant l’existence de multiples réalités, il devient naturel de s’ouvrir à la notion de multiple présence. Tout cela est fort simple. Vous avez imaginé la cité intraterrestre du Gobi quand nous nous sommes entretenus en début de journée. Cette cité existe, nous vous l’avons confirmé. Il y a une entrée sur le plan tridimensionnel et celle-ci se ramifie dans plusieurs dimensions. Vous pouvez délaisser temporairement la réalité physique du moment auquel vous êtes et voyager dans la réalité de cette cité. Or, puisqu’elle existe en de multiples dimensions, cette cité existe aussi à plusieurs niveaux de réalité. Imaginons que vous visitez une dimension. Dans une des réalités de cette dimension, vous êtes présent dans un magnifique jardin de la grande cité de cristal. Les roses y sont gigantesques. Pour un instant, vous êtes dans cette réalité. La multiple présence consisterait, par exemple à marcher ici dans le désert, tout ne respirant le parfum de ces roses. Compliqué, pensez-vous ? Pour le mental uniquement.

la rose

Reprenons l’exemple sous un angle différent. Imaginons qu’il y ait un ami que vous aimez beaucoup. Vous vous êtes souvent approché de lui et avez capté son parfum, son essence substantielle. Puis aujourd’hui vous marchez seul dans cette magnifique steppe. Soudain, la pensée de cet ami vient vers vous. Vous est-il possible d’imaginer que l’odeur de son parfum puisse circuler en vous ? Mais bien sûr. Son parfum, il existe ne vous parce que vous avez visité sa réalité, du moins l’une de ses réalités. Vous n’avez pas eu à faire l’effort, ni eu besoin d’un quelconque instrument pour enregistrer en vous la formule bio-cellulaire et génétique de son parfum. Vous n’avez eu qu’à vous réjouir de l’accueillir pour voir son code s’inscrire en vous. Pouvez-vous imaginer la multitude de codifications différentes qu’un humain peut enregistrer ? Eh bien, décuplez cette imagination !

Donc, vous marchez dans la steppe et vous avez la faculté de sentir son parfum, tout comme si votre ami était là, tout près. La personne n’est pas près de vous, mais son parfum est codifié, ainsi que plusieurs de ses émanations. Alors, vous avez la possibilité d’être présent à cet ami cher ou à son parfum, selon votre choix. Mais conservez tout de même une partie de votre présence ici dans la steppe, sinon vous allez trébucher !

Il faut renoncez au désir d’enregistrer intellectuellement les informations perçues ou de les capturer en nous. Le code que nous avons inscrit doit l’être dans nos cellules. Ce que nous devons graver en nous, c’est la codification génétique de son parfum, ou encore ses coordonnées sur le plan cosmique ; c’est à dire l’endroit précis où ce parfum unique est généré par votre ami. C’est ainsi que pendent notre sommeil, notre esprit visite des Etres, et divers lieux que nous enregistrons en tant qu’adresses associées. Lorsque nous nous projetons, il peut nous arriver d’avoir une vision ou la sensation d’une présence. Il est alors possible que vous ayez capté une adresse dans votre projection, mais que pour différentes raison vos ne voyiez pas d’image – que vous ne sentiez pas son parfum. Vous avez seulement capté l’adresse, amis l’image, le parfum, la perception ou la sensation s’y rattachant vont se manifester à un autre moment.  C’est important car vous êtes et vous faites davantage que ce que vous êtes porté à croire dans votre réalité actuelle.

En soi, vous existez ailleurs qu’ici en ce moment, et vous en serez de plus en plus conscient. A chaque personne correspondent donc des pièces uniques du puzzle. Et ce qu’il y a de merveilleux, c’est que malgré tout ce qui les différencie, ces pièces ont tout de même de nombreuses similarités. En d’autres termes, les messages que vous recevez et les expériences que vous accumulez, bref tout ce que vous percevez et faites pour vous ressourcer,  est différent et sans équivalent exact chez les autres personnes. Vous ne les découvrez pas au même moment et si vous avez des pièces semblables à celles des autres, elles ne s’agencent pas nécessairement entre elles. En d’autres termes, vous pouvez stimuler les gens en leur faisant part de vos expériences, mais chacun vit les siennes à sa manière. Cela nous ramène aux visions différentes que chacun peut avoir de la cité de cristal.

La peur d’être submergé crée souvent chez les humains une barrière, une limitation. Ils adoptent alors une attitude réservée et distante face aux énergies qu’ils rencontrent. Soyez assuré que lorsque votre fréquence est élevée, conférant ainsi une cohésion à votre propre énergie, vous pouvez vous nourrir sans crainte des particules de lumière. Il n’y a pas de crainte non plus à avoir devant les humains que vous rencontrez, peu importe leurs expressions. Ils peuvent même être la source d’une lumière qui sera pour vous une nourriture, car c’est le propre des chakras de produire une lumière nourrissante.

Souvent les humains craignent de se sentir envahis par les autres, ou que leur énergie soit vampirisée. Bien sûr, il appartient à chaque individu de maintenir l’intégrité de sa structure de telle sorte qu’il ne soit pas envahi, et qu’à l’inverse il puisse accueillir la beauté et la lumière des autres. Vous savez bien que même si par moments des ombres peuvent voiler votre lumière intérieure, vous demeurez tout de même des êtres fondamentalement lumineux et merveilleux. Certes, vous vous jugez parfois durement, et il vous arrive de vous culpabiliser. Cessez tout cela. Vous êtes à la fois le soleil et le ciel illuminé. Et si parfois un nuage passe, cela ne fait pas de vous un être inférieur, mauvais ou ombrageux. Il en est de même pour autrui. N’ayez pas peur de ceux qui traversent des nuages sombres, vous avez les vôtres, ils ont les leurs.

ST GERMAIN

 NOTE : L’œuvre du Rayon Violet

Maître Saint-Germain collabore à guider l’humanité dans son actuel mouvement d’éveil sous de multiples formes. Une de ces formes est l’œuvre du Rayon Violet. Celle-ci est une voie d’évolution spirituelle créée et inspirée par les Energies de Maître Saint Germain pour offrir leur guidance, leurs éclairages, leurs enseignements aux humains vers leur maîtrise et leur implication dans la création d’un Nouveau Monde. L’Oeuvre se veut une voie d’inspiration à la recherche et à la découverte des connaissances et des pouvoirs universels en soi et en chacune des formes de vie. L’œuvre exprime une voie spirituelle vers la réalisation du maître, nullement religieuse ni sectaire ou dogmatique.

« Maître et Disciple de soi-même » : une voie spirituelle par l’apprentissage. Les enseignements favorisent et stimulent la présence aux sensations intérieures qui révèlent le maître intérieur, l’expression de l’Ame. Plutôt que de formuler et de transmettre un ensemble de connaissances les enseignements stimulent chacun à utiliser ses propres expériences de vie et sa propre énergie créatrice pour laisser émerger les connaissances et se déployer. En chacun de nous, il y a un maître, le « JE SUIS VERITABLE », qui inspire le disciple. Ainsi, l’œuvre du Rayon Violet peut être traduite comme une voie vers l’autonomie par l’expression du maître intérieur et la manifestation avec conviction de sa nature universelle et de son mandat d’incarnation. En s’unissant à lui-même, l’Etre retrouve la paix, la sensation d’union à la vie sous toutes ses formes, une réelle collaboration à la paix de l’humanité, et la capacité de se projeter dans l’Univers.

Dans l’œuvre du Rayon Violet, tous sont guidés, amenés à dé laisser leurs programmes, à transcender leurs peurs et à se laisser porter par leurs élans de création, d’amour et de réunification. Ils sont amenés à redécouvrir comment l’énergie en eux permet l’harmonie, l’équilibre et la liberté sur la Terre comme dans les autres dimensions. Pour plus d’informations sur les cours et les voyages initiatiques, voir : www.rayonviolet.com

Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS http://francesca1.unblog.fr/2016/08/19/en-presence-de-sanctus-hermanus/

S’ouvrir aux multiples réalités

 

A cette étape de l’évolution de l’humanité actuelle, il est essentiel de vous ouvrir aux multiples autres réalités qui existent. Le fait que la majorité des gens se soient concentrés sur une seule réalité a créé un frein à la création de l’homme nouveau. Une seule réalité réduite signifie pour l’humain une sensation d’emprisonnement. Et chacun, même s’il ne peut la définir en ces termes, porte en lui cette sensation de limitation qui s’oppose à la sensation de l’infini universel que chacune de ses fibres reconnaît. En fait, c’est tout comme si un Etre était dans une prison et que des images, des fragrances et des musiques de l’extérieur lui étaient continuellement présentées. Sa réalité serait alors sa prison. Mais, bien sûr, tout ce qu’il reçoit de l’extérieur lui permettrait d’être en relation avec d’autres réalités, à moins qu’il ne ferme ses yeux et ses oreilles, qu’il ne fasse abstraction de tous ses sens et se concentre sur sa prison. Cela serait bouleversant, si réducteur pour lui, puisque tous ses sens intérieurs et extérieurs ont la faculté de le mettre en relation avec toutes les réalités, et même de faire en sorte que cette faculté plus subtile s’éveille pour qu’il sorte de sa prison. Eh bien, il en est ainsi pour beaucoup de gens en ce monde. La réalité qu’ils voient et touchent chaque jour est leur seule réalité. Ils font ainsi abstraction de tout ce qu’ils reçoivent des autres réalités. Ils s’enferment dans leur étroite réalité, tout en éprouvant au fond d’eux une sensation de contraction, d’oppression parce que leurs cellules captent tout de même l’immensité, l’infinité et la joie des autres réalités.

 

 francesca création

Ici, vous voyez le désert, les montagnes et le ciel, mais il y a aussi une énergie vaste et puissante. Des êtres Lumineux comme vous ont bien sûr la possibilité de se nourrir de cette masse d’énergie afin de s’éveiller. Puis, en ressentant la puissance émerger de tout ce qui vous entoure, vous pouvez constater l’existence d’une multitude de vastes espaces s’offrant à vous pur y évoluer. Mais en plus de vous y ressourcer, vous, Etres conscients, avez délibérément choisi comme rôle de vous imprégner de cette masse d’énergie pour ensuite la diffuser sur toute la Terre. Si certains le feront en transmettant des enseignements, la majorité d’entre vous le feront par leur vibration, leur regard, la puissance et la beauté de la vie transmise naturellement. Nous vous proposons de le faire tous ensemble en ouvrant de grands portails dans cette masse d’énergie afin qu’elle rayonne partout sur la Terre. En soi, cette masse constitue une autre réalité. Plusieurs humains nient cette réalité, alors que d’autres en doutent. Et, bien sûr, ce n’est point parce que vous ne la captez pas qu’elle n’existe pas.

Plusieurs d’entre vous, sont peinés de ne pas ressentir les vibrations particulières à chaque lieu visité. Ne soyez pas attristés ou en colère. Sachez tout simplement que les sens se referment ans un cadre où de nombreuses vies successives sont vécues dans une structure humaine qui refuse toute autre réalité que celle perçue par les cinq sens. Même votre vie actuelle a débuté dans un environnement d’humains qui sont si investis dans leur réalité qu’il ne leur vient même pas à l’idée que d’autres réalités puissent exister. De plus, le paradigme dominant actuel exige des humains qu’ils abordent la vie à partir du mental et de connaissances intellectuelles, en particulier celles fournies par les scientifiques. Pourtant, si ces derniers n’avaient pas eux-mêmes une certaine sensibilité et intuition, comment auraient-ils pu découvrir les informations qu’ils avancent ? On parle ici davantage de chercheurs ayant choisi d’ouvrir leurs sens afin d’aller au-delà du connu. Sans quoi, comment la science pourrait-elle progresser ? Quel paradoxe tout de même ; les humains sont amenés à regarder et à analyser leur monde à partir de ce qui est connu et de ce qui leur est affirmé comme étant scientifiquement démontré.

Tout comme si l’on vous disait : « Il y a certains chercheurs qui ont des facultés pour découvrir les secrets de l’univers, mais vous devez faire en sorte de vivre seulement avec ce qui est déjà connu et prouvé« . C’est éprouvant. Alors, ne soyez pas peinés ou en colère parce que vous ne ressentez pas ce que d’autres disent sentir. Détendez-vous, respirez la vie, ouvrez votre cœur. Plus le cœur s’ouvre à votre nature, à votre essence, à votre beauté et à celle qui vous entoure, plus vous vous émerveillez sans avoir à prouver quoi que ce soit, ni à tenter d’analyser l’invisible. Plus vous existez et plus vos sens s’ouvrent à nouveau.

Cette masse d’énergie est composée de plusieurs types de particules. Chaque type est libéré et absorbé en fonction d’un rythme déterminé par le niveau d’éveil de conscience de l’humanité. De plus, depuis quelques années, des particules en provenance du cosmos entrent dans votre atmosphère. Ces différentes particules ont des effets complémentaires. En ce moment, les rayons ultraviolets affluent massivement dans votre atmosphère, entraînant avec eux des particules cristallines qui stimulent les particules déjà présentes dans les champs énergétiques des deux couronnes de la Terre. Pour  que ce soit plus clair, imaginez au niveau des couronnes, une masse d’énergie, une sorte de nuage de couleur relativement dense, quoique subtile. Ces nuages de couleur sont composés d’un ensemble de particules de fréquences variées, chacune ayant un effet particulier sur la vie terrestre. Par exemple, ces particules influencent la structure génétique de la flore, de la faune et des humains. Elles affectent aussi la fréquence des espaces intérieurs ou intraterrestres de la Terre. Ainsi, le champ énergétique des couronnes, transformé par les rayons cosmiques, influence la fréquence vibratoire des espaces intraterrestres, qui libère alors d’autres types de particules. C’est un processus par étapes, cumulatif et coordonné.

FRANCESCA BLOG

Les humains conscients ressentent l’appel à accueillir ces nouvelles particules et à étudier leur fonction. D’ailleurs, nous vous guidons souvent à ce sujet. En vous invitant à Gobi pour vous affranchir de certaines limites et vous ouvrir à une nouvelle réalité, c’était aussi dans le but de vous inciter subtilement à vous nourrir de ces particules. C’était également pour vous sensibiliser à ouvrir des accès vers ces autres réalités, ce qui favorisera l’éveil collectif par la diffusion de ces particules. Ainsi, il est essentiel que, tout en vivant dans la réalité terrestre tridimensionnelle, vous choisissiez de vous ouvrir à d’autres réalités. Déjà, nous vous avons proposé d’emprunter la porte vibratoire de la Shambala   éthérique afin d’y visiter la grande cité cristalline ne passant par les couloirs des Tables d’Or. Quelle réalité nuancée ! Et puis, nous vous avons guidés et amenés à pénétrer dans la Terre pour y entrer en communication avec le cristal de lumière de la Shambala intratererrestre ce faisant, vous avez aussi la possibilité de découvrir des cités intraterrestres se trouvant en d’autres dimensions. Durant la dernière nuit, nous vous avons proposé de devenir le vent et de demander à votre esprit de vous guider dans la quatrième dimension. Cette dimension offre plusieurs réalités, comme la réalité terrestre tridimensionnelle. Chaque dimension comporte plusieurs réalités. Il s’agit là d’un hologramme extraordinaire, puisque tout est constitué de façon matricielle. En fait, c’est plus simple qu’il n’y paraît.

Amalgamée à la troisième dimension, il y a aussi la réalité des esprits de la nature que les hommes ont souvent représentés dans des contes pour enfants. En soi, il y a une superposition de réalités avec la troisième dimension, comme la présence des Dévas, ou comme le vent. Le vent n’est pas simplement de l’air qui se déplace. Le vent vibre et existe dans un autre type de réalité. Il possède une forme de vie et de conscience. Le vent est aussi vivant que la fleur, la rivière ou la lumière. Il existe donc des réalités tangibles dans la troisième dimension, mais d’origine de la quatrième. 

Vous pouvez aussi vivre dans la troisième dimension tout en existant dans la quatrième, ce qui fait en sorte que votre réalité s’élargit, les structures sous-jacentes aux différentes réalités se trouvent dans la quatrième dimension. Ainsi, la structure génétique des cellules physiques, la photoluminescence des cellules des corps subtils, le champ magnétique de l’humain et les couloirs énergétiques de la Terre, tout cela devient alors perceptible selon un autre spectre de perception propre à la quatrième dimension. Lorsqu’un humain accède à la quatrième dimension tout en demeurant ancré dans la troisième, il devient conscient de toutes ces choses. Ses facultés sont bien sûr suscitées, soit une faculté extérieure comme son regard ; il voit la structure du champ magnétique souvent nommé aura. Il voit aussi les structures énergétiques des gènes et les particules en mouvement. Il peut les ressentir et les percevoir. A partir du moment où  vous prenez contact avec les dimensions subtiles de la vie et que vous ne cherchez pas à les faire correspondre à un cadre rationnel trop étroit, à intellectualiser ce qui se présente à vous, tout peut s’ouvrir.

Lorsque vous vivez une expérience, lorsque vous captez, percevez, ressentez quelque chose, nous vous recommandons  de ne pas tirer de conclusions trop hâtives. Ne cherchez pas à tout comprendre immédiatement pour faire cadrer l’expérience dans vos schèmes connus. Permettez-vous d’accueillir le message qui peut vous servir à l’instant même, mais ne cherchez pas de façon compulsive à tout analyser et à vouloir tout comprendre sur le champ. Imaginez votre vie comme une multitude de pièces d’un gigantesque puzzle. Ainsi, une expérience de vie est une pièce et chaque pièce vous livre un message.  

Nous vous proposons qu’à chaque jour vous soyez tout simplement ouverts aux autres réalités qui se présenteront à vous. En raison de l’accompagnement que nous vous offrons et du développement accéléré de l’acuité de vos sens intérieurs et extérieurs, il est probable que des images se présenteront en votre conscience ou droit devant vous. Qu’est-ce que cela signifie ? Attendez-vous à voir par exemple, des structures lumineuses et à faire l’expérience d’éveils spontanés. Nous vous accompagnerons pas à pas afin que cette quatrième dimension et les autres vous soient de plus en plus perceptibles. Mais il faut aussi bien sûr que vous souhaitiez ressentir ces autres réalités.

(Merci de respecter mon travail de saisie en citant ce lien http://francesca1.unblog.fr

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE – Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS   – Editions Ariane

Lorsque nous présentons SHAMBALA et les Tables d’Or

 

Qu’est-ce que Shambala ?

Shambala est une cité, un palais, celui du paradis auquel tout humain peut avoir accès. C’est un hôtel céleste qui accueille les Maîtres ascensionnés lorsqu’ils se présentent pour intervenir auprès des humains ou pour apporter des transformations dans la matrice terrestre. Shambala se trouve dans la cinquième dimension, une dimension à laquelle tout humain du Monde nouveau peut accéder.

 SHAMBALA

Dans la cité de Shambala, une multitude d’Etres qui ont vécu l’illumination vivent et vibrent sous une forme ou une autre. Ils accompagnent les humains et les différentes formes de vie terrestres (car il y en a plusieurs outre les humains) et facilitent les transitions, dont le passage majeur que l’humanité vit à l’heure actuelle. Chacun y vit de façon passagère ou sur une longue période. Entendez que l’espace-temps n’y est point en corrélation avec l’espace-temps terrestre. Alors, si nous employons les termes qui se rapportent au fait de vivre temporairement ou plus longuement, c’est en fonction de votre espace-temps. Hors de l’espace-temps, une seconde peut vous apparaître à vous, comme une vie toute entière. 

Vous avez à comprendre que lorsque nous vous présentons Shambala, nous utilisons des termes et des images qui sont les vôtres afin qu’il puisse y avoir une correspondance en vous. Toutefois, les structures de Shambala, comme celles des couloirs pour vous y rendre, n’ont pas de correspondance réelle avec votre monde. Nous nous servons de métaphores, d’analogies pour que vous puissiez peut-être mieux  ressentir ce qui existe. Tout humain aurait tort de se fixer mentalement sur les images ou les mots qui lui furent transmis pour essayer de comprendre ce qu’est Shambala. Si vous tentiez d’expliquer à un enfant ce que vous appelez un « coup de foudre » amoureux, vous utiliseriez des mots et des images qui ne seraient que des métaphores parce que vous voudriez l’amener à comprendre et à ressentir une sensation. Il en va de même pour Shambala. 

Nous vous présentons une cité magnifique, la porte d’un accès à un ensemble de couloirs. Lorsque vous franchissez cette porte, nous vous sentez aspiré, tout comme lorsque vous quittez le monde terrestre pour ascensionner ou parce que votre corps ne vous permet plus de vivre sur cette Terre. Un couloir se crée. Ce couloir est fort intéressant puisqu’il vous semble être une spirale de lumière, un long couloir de lumière intense. En soi, sachez que chaque cellule de votre corps, soit la cellule physique comme la cellule photo-lumineuse, est enveloppée d’une membrane de lumière. Cette membrane de lumière peut imploser lorsque l’Esprit se manifeste hors du corps. C’est cette membrane qui semble vous retenir dans la matière, et c’est aussi celle qui est présentement en transmutation en raison des nouvelles particules circulant dans l’atmosphère terrestre. Toutefois, pour l’instant, entendez que lorsque cette membrane implose, elle crée les éclats lumineux qui apparaissent à l’esprit comme un couloir de lumière en spirale. C’est ce que décrivent les humains ayant connu une mort temporaire et étant revenus à la vie [EMI]. Tous vous parlent d’un grand couloir de lumière ne spirale. Eh bien, lorsque vous êtes invités à Shambala et que vous franchissez la porte, la sensation d’y être aspiré se présente alors à vous. Elle est plus douce que celle vécue lors de l’ascension ou de la mort. Pour certains, elle est presque dépouillée de sensations ; toutefois elle existe bel et bien. 

Le premier couloir vous entraîne dans un réseau que nous nommons celui des Tables d’Or. Ces tables sont similaires à un alignement infini de lingots d’or. Elles constituent en quelque sorte des corridors que l’esprit emprunte pour se rendre à la Cité. Lorsque vous nommez la Shambala du désert de Gobi, vous identifiez un espace physique près du monastère de Khamaryn qui vibre relativement près du sol sur le plan éthérique. 

 MONASTERE

Par son intensité énergétique, ce lieu facilite l’accès à la porte vibratoire qui représente les tables d’or. Et les tables d’or (couloirs) vous mènent directement à Shambala. 

Les deux autres portes situées au Tibet et au Ladakh présentent de longs couloirs avant les tables d’or. Si nous avions à ajouter une précision pour une meilleure explication, nous vous dirions que ces portes sont plus éloignées de l’épicentre de Shambala. Cela est une analogie puisque nous y sommes au niveau de la cinquième dimension. Toutefois, dans l’éther de la Terre, ces lieux, même s’ils sont plus éloignés, donnent un accès direct – comparativement à d’autres lieux physiques de vos contrées où l’accès est beaucoup plus indirect. 

Les maîtres incarnés, où qu’ils soient sur cette Terre, accèdent à Shambala simplement parce qu’ils se projettent instantanément à l’une de ces portes. C’est la même chose pour vous ; où que vous soyez, vous pouvez projeter votre vibration à l’une des portes d’accès à Shambala. La seule nuance est que le Maître réalisé le fait instantanément. Nous en étions donc aux tables d’or qui sont des couloirs. Lorsque vous y pénétrez, votre sensation est celle de vous trouver dans de l’or. Ce n’est pas simplement un couloir dont l’atmosphère est dorée. C’est une sensation d’être dans le doré, soit la paix pure de l’âme. Rappelez-vous que le doré est le rayon de la paix, et que la paix de l’âme est l’assise de la pure joie, l’état de grâce. Faites la relation maintenant entre la paix qui est l’assise et les tables d’or menant à Shambala. Ce sont des assises qui vous permettent de pénétrer dans Shambala. 

Si vous partagiez entre vous vos expériences respectives, vous réaliseriez que l’espace-temps que vous avez senti avant de vivre l’extase de Shambala est différent d’une personne à l’autre puisque vous n’avez pas emprunté les mêmes tables d’or. Vous ne pouvez décider mentalement de la table à choisir ; ce sont les tables qui vous choisissent en fonction de votre rythme vibratoire et de votre intention réelle. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que dans le parcours des tables d’or, il y a une préparation, une transformation de votre état. Cette préparation n’est pas une épuration. L’épuration doit être vécue précédemment. C’est une préparation à votre disponibilité à vibrer Shambala. 

Au bout de ces tables, il y a l’entrée de la Cité, qui ouvre à son tour sur quatre entrées principales. Chacune de ces entrées est protégée par deux gardiens. Nous utilisons à nouveau une métaphore, celle du protecteur d’entrée. Vous pouvez imaginer un palais avec quatre entrées et deux gardiens afin que nul intrus ne s’y présente. Toutefois, à Shambla, il ne peut y avoir d’intrus puisque ne peut accéder à la Cité que celui qui y a été invité. Vous ne pouvez que vous présenter au portail. Maintenant, selon votre état, vous êtes invité à Shambala. La fraternité des Maîtres s’est assuré que vous aviez tous la propension à créer l’état juste. Celui-ci est un état amoureux et joyeux. Pas un état à vivre à ce seul instant devant la porte, car vous ne pouvez leurrer Shambala, bien sûr, ni la fraternité des Maîtres. 

Huit gardiens, quatre entrées. La Cité est structurée comme tout dans l’univers. Une structure mathématique que les humains sur la voie de la maîtrise retrouvent peu à peu, ressentent et comprennent de plus en plus. Retenez bien ce cycle que nous venons de présenter en trois mots : retrouver, ressentir et comprendre, et non point dans un ordre différent. C’est une structure mathématique libérée de la structure que vous connaissez intellectuellement et que, par exemple, vos architectes utilisent. Même la règle d’or que certains architectes initiés peuvent utiliser ne répond pas de la même façon ici. Tout cela pour que vous saisissiez ceci : tout ce que vous avez vu et verrez de la Cité est associé à votre vision et à votre structure, en fonction de votre fréquence. Qu’est-ce que cela signifie ? Que votre vision et votre sensation de la Cité sont totalement différentes de celles de votre voisin et nuancées différemment. Ce n’est qu’à votre fréquence fondamentale individuelle que vous pourriez avoir une même sensation, une même vision de la Cité. 

Un temple à quatre entrées, donc en forme de croix, représente la Cité. Aussi, lorsque la Cité vous apparaît, elle le fait selon des formes en mouvement associées à des rayons de lumière correspondant à votre fréquence du moment – tout en favorisant la transformation de celle-ci. En d’autres termes, tant et aussi longtemps qu’une entité n’a pas la faculté de vibrer à la fréquence de Shambala de façon continue et permanente, celle-ci demeure dans une certaine mouvant tout en agissant sur la transformation de la personne et sur sa fréquence. C’est ainsi que vous avez accueilli en vous Shambala. Chères Ames, soyez conscientes que ces êtres sont avant tout des formes lumineuses, soit des rayons de lumière constitués d’éclat lumineux. 

Vous avez été invités. Vous vibrez à la fréquence de l’amour. Et cette fréquence, avez-vous réellement l’intention de l’adopter en permanence ? Car vous possédez bien sûr la faculté d’élever votre vibration à la fréquence de l’amour. Vous pouvez avoir l’intention de vous y maintenir, même si vous n’y parvenez pas toujours. Il y a une nuance entre celui qui a cette intention et celui qui ne l’a pas. Ainsi, les gardiens vous reconnaissent déjà avant que vous ne franchissiez la porte, celle menant aux tables d’or, et les portes donnant accès à la Cité. Vous pouvez reconnaître la Cité et ses gardiens. Lorsque vous pénétrez par l’une des portes, votre vision est précédée d’une sensation euphorique et correspond à certains schémas en vous. L’enfant qui a créé beaucoup moins de schémas que l’adulte peut plus naturellement voir la Cité et son contenu tels qu’ils se présentent en mouvance. L’adulte, qui a déjà plusieurs schémas inscrits en lui, verra des images qui correspondent à ses schémas. Qu’entendons-nous par-là ? Que ce sont vos schémas de pensée qui définissent à quoi ressemble le paradis. Si nous vous demandions quels sont les signes distinctifs d’un paradis ou d’une cité paradisiaque, déjà la description de certains éléments serait différente pour chacun de vous, parce qu’elle correspondrait à vos propres schémas. L’enfant dont l’esprit est pratiquement vierge de tout schéma verrait l’aspect réel de Shambala. 

Tout cela est fort fascinant puisqu’il y a là des correspondances avec les différents cieux que vous découvrez lorsque vous quittez cette Terre au moment de la mort, soit sept cieux, du premier au septième, chacun d’eux étant associé à des schémas qui sont libérés progressivement. Tout cela peut vous paraître abstrait. C’est pour cela que nous ne vous en avons point entretenu avant votre expérience, afin ainsi de ne pas vous contracter intellectuellement. 

Si vous avez franchi la porte, vous avez senti ou vu de la lumière. Si vous avez circulé entre le stables d’or, vous avez éprouvé une sensation de paix. Si vous avez rencontré les gardiens, vous les avez senti lire vos vibrations jusque dans vos entrailles. Et ils vous avez passé les portes de Shambala, même si vous n’avez pas eu de visions, vous avez néanmoins senti l’amour et la grâce extatique y régnant vous pénétrer. 

Sachez que mental n’est pas une entrave. Le mental, comme chaque aspect de vous-même, est une expression de la perfection de votre être. Voilà qui vous étonne puisque nous vous disons souvent de faire taire votre mental. Le mental est bavard. Il est contrôlant. Il est méfiant. Il cultive le doute. Il fonctionne vraiment trop souvent avec des connaissances du passé. Il fait des projections du passé dans l’avenir, plutôt que de favoriser la projection de l’entité dans l’avenir. Vous le connaissez bien ! il est tout de même parfait, comme certains d’entre vous qui êtes contrôlants et bavards. Par moments, vous aussi êtes une entrave à l’expresse de l’être. A d’autres moments vous êtes un propulseur, un éveilleur, un passeur. Votre mental agit de la même façon. Lorsqu’il est sous l’emprise de l’ego, il est contrôlant, bavard et il devient souvent une entrave. Lorsqu’il est contrôlé par le Maître en vous, il stimule alors transformation des sensations en visions ou en pensées. Vos pensées sont d’ordre mental. Vous ne voudriez point ne pas penser de façon continue… voilà donc ce qu’est le mental. Vous devez simplement apprendre à le maîtriser, sans quoi il est utilisé par le personnage, par l’ego et il agit sur la base des connaissances acquises antérieurement. Il analyse, i se crée des schémas de compréhension et il organise la vision du future en fonction de ses schémas associés aux expériences passées. Ainsi, il est limité et il vous limite.

  Retranscrit par Francesca du blog FAMILLE DE LUMIERE 

livre

 

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Editions Ariane

La véritable liberté n’est pas celle que l’on croit

 

La plupart des êtres humains ont une fausse idée de ce qu’est la liberté.
Ils s’imaginent qu’être libre c’est faire ce que l’on veut, donner libre cours à ses désirs, à ses envies. Pour beaucoup, être libre signifie avoir de l’argent à dépenser sans compter, ne pas avoir de contraintes ni d’attaches.

LIBERTE

En France, tout particulièrement, le mot « liberté » est devenu le symbole de la civilisation, de la modernité, de l’homme évolué. C’est dans ce pays que sont nés les « Droits de l’homme », dont la Constitution des Etats-Unis s’est largement inspirée pour bâtir son « rêve américain ». Certes, c’est parti d’une bonne intention car cela aura permis de régler de nombreux problèmes tels que l’abolition de l’esclavage et la séparation de l’Eglise d’avec l’Etat, mais ne dit-on pas « L’enfer est pavé de bonnes intentions » ? En prônant une liberté inconditionnelle, les Etats ont mis au pilori des valeurs essentielles comme le respect, la morale, le savoir vivre ou le simple bon sens. Ainsi, l’être humain du XXIè siècle se retrouve-t-il enchaîné à ce qu’il pensait lui offrir et lui garantir plus de liberté : l’argent.

D’ailleurs le mot « libéralisme » issu d’une école de pensée du siècle des Lumières, n’a-t-il pas eu des effets pervers sur l’économie de marché ? Cela ne date pas d’hier, mais la dépendance au système monétaire international pour survivre est de plus en plus forte. Ce sont désormais les cotations boursières qui mènent le monde, au gré des fluctuations, des spéculations et des investissements. La récente crise financière en est l’illustration la plus frappante.

Autres dépendances : le tabac, l’alcool, les drogues et les médicaments. C’est en France « pays des libertés » que l’on consomme le plus de médicaments, des anxiolytiques  principalement (trois millions de français en consomment régulièrement, selon une récente étude).

Or, comment peut-on se considérer comme libre si l’on est dépendant d’un produit dont on n’arrive pas à se passer ? La réelle liberté commence donc au niveau physiologique. Se libérer des dépendances – au tabac, à l’alcool, aux drogues et aux médicaments – devient une nécessité absolue pour celui ou celle qui souhaite retrouver sa liberté.

Une fois libéré de ces chaînes, on constate cependant que l’on reste dépendant à beaucoup de choses : au téléphone portable, à l’ordinateur, à la télévision, aux jeux vidéos, etc. Ces dépendances-là ne sont pas physiologiques mais psychologiques. Certes, peu de personnes pensent être « accros » à la télévision ou à leur portable, mais si elles essaient de s’en passer totalement pendant une semaine, elles prennent conscience du manque qui les affecte. Les dépendances les plus fortes sont toutefois celles qui enchaînent aux jeux vidéos, aux jeux d’argent sur Internet et aux sites pornographiques. Là, elles sont plus vives car elles entraînent, en plus de la dépendance psychologique, une dépendance émotionnelle. Identiques sur plusieurs points à l’addiction aux drogues dures comme l’héroïne, ces dépendances sont très difficiles à traiter. Le seul moyen de s’en affranchir est le sevrage, accompagné d’un sérieux travail sur soi et d’une aide psychothérapeutique. 

Enfin libéré des dépendances physiologiques, des dépendances psychologiques et des dépendances émotionnelles, l’être humain commence à se sentir libre. Et il l’est, puisqu’il n’est attaché qu’à ses besoins vitaux : manger, boire et dormir. Mais s’il reste quelque zone d’ombre en lui-même, si sa conscience n’est pas tranquille ou si son âme est en peine, alors sa liberté est toute relative…

C’est donc sur le plan spirituel que l’être humain peut atteindre la véritable liberté : celle de l’esprit et du cœur. Libéré de ses fausses croyances, de ses doutes et de ses peurs, il peut enfin goûter à la félicité, à la grâce et à la sérénité. L’Eveil de Bouddha et le Salut de Jésus-Christ tendent vers le même but : la libération de l’âme et l’aspiration à la Divinité.

Le chemin du retour vers la Source peut être long, mais l’important est de l’avoir trouvé et… de continuer à avancer.

 PATRICK G

écrit par Patrick Giani

Le besoin de gagner sa vie

 

Alors que nos vibrations s’élèvent et que nous ressentons l’énergie circuler de plus en plus en nous-même et dans nos vies, comment se fait-il que nous nous sentions encore obligés d’assurer notre sécurité matérielle par la force de notre labeur… même si nous savons que les ressources de l’Univers sont illimitées et que ce sont nous qui créons la réalité qui nous entoure? Pour la plupart de gens, la vie est comme un jeu de société : soit l’on gagne, soit l’on perd. C’est ce qui fait que l’on s’affaire sans cesse à trouver des solutions pour ne pas avoir l’impression de perdre… Perdre son temps, perdre sa sécurité, sa « qualité de vie », perdre le sens de son existence, perdre sa vie, point final! C’est donc la peur de « se » perdre qui nous motive à vouloir « gagner sa vie », c’est à dire travailler comme un malade pendant plus de 30 ans, en espérant récolter un pactole pour se la couler douce une fois la retraite arrivée…

gagner sa vie

Et, pour certains, ça marche bien! Arrivés à 60, 65 ou même 70 ans, ils peuvent enfin se retirer de la vie active pour s’accorder une pause, disons-le, fort méritée. Or, ce moment coïncide souvent avec le début de la dégénérescence du corps : le vieillissement semblant correspondre avec l’apparition de multiples problèmes de santé… bien souvent dus aux programmations internes soit de « culpabilité » (je ne sers plus à rien), ou encore d’oisiveté (ma vie ne fait plus de sens)… Et nous revoilà encore affectés par le sentiment de «perdre» quelque chose d’important ou de précieux: notre propre valorisation personnelle.

C’est un cycle sans fin qui nous maintient dans l’illusion de devoir « prouver » que l’on mérite d’exister : si je « gagne » bien ma vie, c’est un signe que j’ai de la valeur aux yeux de la société. Tant pis si mon quotidien, ma santé, ma famille et ma vie sociale en souffrent : c’est pour mieux me reprendre « plus tard »… si je me rends jusque là ! Pourtant, à l’échelle planétaire, nous savons que seuls les humains ont besoin de « payer » pour avoir le droit de s’installer quelque part et y créer son nid. Les plantes poussent dès qu’il y a un espace libre, les animaux élisent domicile dans leur milieu naturel sans effort et même, jusqu’à il y a quelques centaines d’années, les deux tiers de la population mondiale vivaient sans argent, des fruits de la chasse, de la pêche et de la culture locale… Qu’est-ce qui a changé « en nous » pour que notre système de valeur et de référence «extérieur» se modifie et passe à cet extrême opposé que nous connaissons maintenant ? Se pourrait-il qu’à partir du moment où nos peurs personnelles deviennent collectives, nous devenions « soumis » à une pression inconsciente à laquelle il est presque impossible de se soustraire ? Que la peur de « perdre », en particulier sa« sécurité », nous pousse à donner notre pouvoir à tous ceux qui prétendent être en mesure de nous « protéger » ?

Lorsque notre conscience s’éveille, nous nous rendons compte que la « sécurité » n’existe pas ailleurs que dans la confiance absolue en ce qui « doit être ». Alors, toutes ces anciennes croyances de manque et de peur semblent s’effondrer d’un coup. Et cette vie de travail et de responsabilité civile qui « donnait du sens » à notre existence, devient tout-à-coup obsolète. Pire encore, nous n’avons plus envie de faire partie de ce système mercantile et aliénant, sans toutefois savoir comment continuer de vivre comme « avant »…  Nous aspirons à évoluer dans un monde où l’argent n’aurait plus autant d’importance, où l’on vivrait de troc et d’échange de service, où tous seraient en paix, vivant d’entraide et de solidarité… sans néanmoins devoir « perdre » aucune de ses commodités auxquelles nous sommes habitués. Bref que le monde change, sans que « moi » j’ai à changer quoi que ce soit…

Nous oublions que l’argent est juste une forme d’énergie qui circule au même rythme que notre propre énergie intérieure : plus je me « dépense » pour les autres ou par obligation, plus je me vide de mon énergie vitale et ainsi en est-il de mes réserves personnelles ET pécuniaires. Plus je travaille fort, plus je donne, plus je m’oublie et je m’épuise. Ne me soutenant plus à « l’intérieur », je perds ma solidité « extérieure »… ce qui ne fait que se confirmer dans les multiples « dépenses » qui s’accumulent dans ma vie.

Pire encore, le fait de négliger de « prendre soin de moi » au quotidien fait que, lorsque viennent les vacances ou même le weekend, j’éprouve le besoin impérieux de « remplir le vide à tout prix», de compenser pour cette négligence envers moi-même en m’accordant toutes les petites douceurs dont je me suis privé en ayant focalisé toute mon attention sur mes « devoirs » de travailleur ou de citoyen, de conjoint, de parent, d’enfant, de… etc. C’est le sentiment de manque qui nous fait faire des « folies »… que nous devrons assumer ensuite en travaillant encore plus fort! Et la route tourne sans que nous ne soyons jamais comblés!

À un certain moment, tous ceux et celles qui contactent l’Énergie universelle, qui goûtent, ne serait-ce qu’un court instant à la Plénitude des Sens, à travers un soin, une méditation ou une simple promenade dans la nature, se mettent à rêver de pouvoir vivre dans cet État de Grâce en permanence. De pouvoir évoluer dans l’Énergie, AVEC l’Énergie à chaque instant. D’où le foisonnement de thérapeutes, énergéticiens et médiums qui décident de quitter leur ancien travail pour « œuvrer » en énergie. Le concept « métro-boulot-dodo » ne fait plus de sens, alors on va se créer un « job » qui lui, nous donne envie de continuer à avancer… mieux encore, qui nous permettra « d’aider » les pauvres gens autour de nous qui n’ont pas cette « chance » de vibrer au diapason avec la Source, l’Univers ou Dieu, selon le discours qui se tient entre nos deux oreilles…

C’est bien beau tout ça, mais la seule et unique vraie question à se poser AVANT de se lancer dans l’aventure de l’indépendance financière, c’est : suis-je CONVAINCU que j’ai tout en moi pour ASSURER ma propre SÉCURITÉ sur tous les plans? S’il subsiste le moindre doute, la moindre hésitation ou peur, ceux-ci se matérialiseront comme par enchantement dans votre vie. Sans compter les illusions d’une belle retraite dorée qui partent en fumée… Nombreux sont ceux qui osent prendre le risque, mais combien le regrettent ou se remettent en question au bout de quelques mois… Et si, à l’heure actuelle, au lieu de vous demander « comment vais-je gagner ma vie? », vous vous permettiez de vous poser et de contempler toutes ces années derrière vous où nous n’avez manqué de rien? Combien de fois avez-vous eu peur de ne pas « passer au travers» d’une situation difficile? Quel nombre de tempêtes financières ou interpersonnelles avez-vous essuyé depuis le début de votre vie adulte, sans pour autant y perdre votre santé, votre qualité de vie ou même, votre estime de vous-même ?

Sommes-nous vraiment obligés de travailler 40 heures par semaine pendant 30 ou 40 ans pour enfin pouvoir « mériter » le droit de ne plus faire d’effort ? Certaines personnes choisissent pourtant d’accorder seulement 15 ou 20 heures par semaine à leur vie professionnelle et s’en sortent très bien…

C’est comme cette petite histoire du PDG d’une grosse compagnie qui tentait de convaincre un pêcheur vivant sur une petite île exotique de se lancer en affaire, d’engager des collègues, de se munir d’une flotte de bateaux et d’aller installer ses quartiers généraux à New York… «Qu’est-ce ça va m’apporter, lui demande le pêcheur ? Quand tu seras riche, tu pourras faire comme moi et prendre du bon temps sur cette île, en allant à la pêche seulement quand tu veux et en jouant de la musique tout l’après-midi, si le cœur t’en dit. » Et le pêcheur de répondre : « Mais c’est déjà ça que je fais! ». Comme quoi, l’abondance n’est qu’une question de perception!

Et si vous vous accordiez un moment pour reconnaître pleinement tout le chemin parcouru et être fier de tout ce que vous avez accompli? Être reconnaissant pour tout ce qu’il y a de merveilleux dans votre vie : vos victoires, vos réussites, vos forces, vos talents, vos compétences et vos acquis. N’êtes-vous pas une personne exceptionnelle, courageuse, puissante et lumineuse?

gagner

Pourquoi vous faudrait-il vous contenter d’ouvrir un cabinet et de soigner les gens pour activer l’Énergie créatrice qui circule en vous? N’y-a-t-il pas mille et une autre façons de mettre votre Lumière intérieure au service de la Vie, de VOTRE vie, dans la facilité, la simplicité et la joie? Et s’il n’existait, en fait, que deux manières efficaces de « gagner notre vie » : par la force, à travers nos efforts constant et assidus, ou en suivant nos élans de passion : en choisissant de prendre plaisir à partager au monde ce qui nous fait vibrer?

Pensez-y un instant : quels sont les individus qui ont le salaire le plus élevé sur la planète? Non, ce ne sont ni les banquiers, ni les politiciens, mais plutôt ceux qui excellent à « jouer » : jouer de la musique, jouer sur scène ou au cinéma, jouer au soccer… Les musiciens, les artistes et les joueurs de foot ou de hockey sont des gens qui « reçoivent » des millions de dollars annuellement « juste » pour partager au monde leurs talents uniques et créatifs…

Dans un « jeu de société », ce sont souvent ceux qui s’amusent le plus qui remportent le partie… et non ceux qui prennent ça trop au sérieux! Et vous, si vous étiez millionnaires, de quelle façon auriez-vous envie de « jouer », de vous « amuser » au quotidien? Quel don ou talent artistique ou autre, souhaiteriez-vous explorer? Et s’il n’était pas nécessaire de « changer votre vie », de tout balancer pour recommencer à zéro pour avoir une existence paisible, heureuse et épanouie, en communion avec l’Énergie universelle dans sa forme la plus pure? Et s’il suffisait de vous accorder, ne serait-ce qu’une heure ou deux par semaine pour aller à la rencontre de ce qui vous anime vraiment?

Demandez-vous ce qui vous passionne, ce dont vous rêvez secrètement, mais n’attendez pas « la retraite » pour passer à l’action. Vous aimeriez peindre, chanter, danser, jardiner, jouer de la musique, faire du sport ou du théâtre? Faites-le maintenant!

Si vous souhaitez véritablement « AIDER » et changer le monde, plutôt que de vous recréer un nouvel emploi encore une fois au service des autres, optez pour ce qui vous fait du bien, ce qui vous nourrit et vous illumine : un passe-temps, un loisir ou une occupation occasionnelle qui non seulement vous rendra plus heureux, mais augmentera votre énergie vitale et, ainsi, vous permettra de devenir un phare, un exemple à suivre pour tous ceux qui vous entoure. La véritable peur n’est pas de pas suffisamment bien « gagner votre vie » ou de « perdre » votre sécurité matérielle, mais plutôt de ne pas avoir su vivre pleinement ou de mourir insatisfait… N’attendez plus : faites-vous plaisir! Ce que vous « gagnerez » en étant heureux n’a pas de prix et portera fruit tant dans votre qualité de vie que votre portefeuille… Satisfaction garantie! 

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 25 juillet 2016 disponible sur www.biancagaia.com.

Les offrandes ont un langage

 

Nous vous dévoilons un enseignement qui était pratiqué dans les temps anciens de manière très intense mais qui s’est perdu au fur et à mesure que la dimension intellectuelle des êtres humains s’est développée. Certes, les mots sont toujours présents mais leur application s’est perdue au fil des temps. Heureusement quelques êtres perpétuent cette tradition. Le mot offrande est l’équivalent du pardon car si vous séparez le mot pardon en deux syllabes vous obtenez « par don ». Les offrandes sont une manière de pardonner car le pardon tel qu’il est enseigné par différentes religions ou différentes philosophie est très difficile à accomplir pleinement dans la troisième dimension. Quelqu’un vous a fait quelque chose vous décidez de lui pardonner, vous vous sentez bien, vous êtes heureux, vous êtes joyeux et vous vous sentez libéré. Le lendemain, la même personne ou une autre personne vous fait le même coup.

offrandes

Quelle sera votre réaction?

Certainement, la grande majorité du temps, la réaction en sera une plutôt négative, de colère, d’irritabilité, de haine ou de désir de vengeance.

Où est passé le pardon? Où est passé votre bonne humeur et votre joie?

Force d’admettre que vous n’aviez point pardonné. Maintenant, nous vous parlerons des offrandes. Dans tous les grands courants religieux, dans tous les courants philosophiques et surtout dans les rituels tribaux, il y a le processus des offrandes. Par exemple, les bouddhistes offrent un fruit sur une base régulière à leur Dieu. La tradition amérindienne veut que lorsqu’un être tue un animal, abat un arbre ou prélève quoi que ce soit dans la nature, qu’il laisse une pincé de tabac en guise d’offrande.

Lorsque les rois mages sont allés à la rencontre de Jésus naissant, ils ont fait des offrandes d’or, d’encens et de myrrhe. Et certes, une tradition catholique veut que lorsque vous vous présentez à l’église pour une célébration que vous fassiez une offrande monétaire. Par offrandes et par la pratique que vous en ferez, nous ne parlons point d’offrandes monétaires ou d’offrandes matérielles. Nous parlons plutôt d’offrir tout ce que vous vivez car à chaque fois que vous avez la conscience et la présence d’esprit d’offrir, vous créez un contact conscient avec Dieu.

Certes, ce processus d’offrandes place chaque être humain sur un pied d’égalité. Ces offrandes donnent l’opportunité à chaque être humain de faire preuve de générosité, de don de soi. Car, si les offrandes devraient être matérielles ou monétaires, certes le milliardaire dans ce cas aurait sa place immédiatement à côté de Dieu et le démuni irait directement en enfer. Ceci serait très inéquitable. Comme la justice divine est plus précise que le rayon laser, peu importe si vous êtes milliardaire ou si vous êtes en train de mourir de famine, il vous est possible d’offrir ce que vous vivez, d’offrir vos émotions, qu’elles soient agréables ou désagréables, positives ou négatives.

Donc, de cette manière, il est possible pour chaque être humain d’offrir. Ce sont ces offrandes qui sont enregistrées dans les sphères spirituelles supérieures car certes, il peut t’y avoir un karma à être milliardaire tout comme ceci peut être un dharma. Par karma, nous entendons des conséquences qui sont vécues de manières désagréables et par dharma, nous entendons des conséquences vécues de manières agréables. Donc, pour un, avoir de l’argent peut être un karma. Tout comme pour celui qui meurt de famine, il est entrain d’épurer un karma. Les karmas grâce aux offrandes deviennent des dharmas pour le futur. C’est ainsi qu’il est demandé à chaque être humain d’accepter chaque expérience qui est vécue et soyez assurés que celui qui est cristallisé dans le positif ou dans le négatif, sera heurté jusqu’à temps qu’il fasse preuve d’une ouverture spirituelle.

Donc, si vous êtes devant une fleur qui vous offre ses couleurs et son parfum subtil, vous pouvez établir un contact conscient et offrir. Si vous êtes devant une situation dont vous vivez difficilement vous pouvez aussi l’offrir. Vous pouvez vous offrir dans un lâchez prise, dans un abandon complet et dans un processus de foi. Mais tant que vous tentez de contrôler vous n’offrez rien. Vous pouvez offrir et si la peur est suffisamment intense, vous reprenez la situation car vous vous imaginez le scénario le plus pessimiste sur l’écran intérieur de votre conscience et vous avez peur que ces résultats arrivent. Offrez de nouveau et continuez à offrir jusqu’à temps que vous n’y pensiez plus. Nous répétons qu’à chaque fois que vous offrez, vous établissez un contact conscient avec Dieu.

Chaque être humain s’incarne pour développer sa conscience. C’est ainsi que par le processus des offrandes, vous développez la foi et certes, il est fortement déconseillé d’offrir quelque chose dans le but d’obtenir un retour précis. Nous vous mettons en garde dès maintenant que le résultat vous sera très désagréable car il vous est demandé d’avoir la foi dans la troisième dimension. Offrez et dans cet abandon total vous acceptez par anticipation. Vous pré-autorisez l’expérience que vous aurez à vivre en lien avec l’offrande et certes si vous êtes habités par des scénarios pessimistes, ceux-ci n’ont d’égal que l’estime que vous avez pour vous-même. Celui qui porte une faible estime de lui-même craint les punitions de Dieu. Hors, chers amis, il n’en est rien de tout ceci car Dieu n’est pas là pour punir ou pour récompenser. Il vous aime inconditionnellement. Les fruits de vos comportements, de vos paroles sont issus de vos pensées. La qualité de celles-ci est très importante.

Vous croyez pouvoir tromper les êtres humains avec vos pensées. Vous pourrez faire ceci pendant quelques mois ou pendant quelques années mais sachez que chacune de ces pensées est entendue par l’intelligence universelle. Après un certain temps, vous ressentirez le poids de ces pensées, paroles et comportements inadéquat en tant que nourriture spirituelle. C’est ainsi que vous aurez à récolter les fruits de vos pensées. Ceci est une bonne chose que la justice divine soit présente car, les êtres humains ne seraient point incités à demeurer dans la voie de leur esprit.

Nous vous invitons à offrir le plus souvent possible pour permettre ce contact conscient. Nous vous suggérons d’expérimenter à fond et par la suite, vous serez en mesure après un certain temps dans la pratique juste des offrandes de constater que vous portez plus de conscience, que votre estime de vous-même se porte mieux, que les peurs ont diminué. Ceci est tout à fait normal car la foi et la confiance sont aux antipodes des peurs, des inquiétudes des soucis, des tracas et des insécurités. Mais ils sont tout de même reliés par un vase communiquant. Autant vous diminuez les peurs autant vous augmentez votre estime et votre confiance en vous-mêmes ainsi que la foi en Dieu et la confiance en la vie. Chacun d’entre vous êtes un cadeau. Offrez-vous dans toute votre splendeur.

Les Entités de Lumière

SOURCE : Daniel Miron et Julie Chrétien http://www.jeandedieu.ca/jeandedieu/

Trouver la mission de son âme

 

Sentez-vous que vous êtes venu sur terre pour accomplir quelque chose de spécial, mais vous ne savez pas quoi au juste?

Aspirez-vous à une vie plus riche de sens ?

Réalisez-vous que vous avez créé un projet pour votre existence avant de naître ?

Ressentez-vous que quelque chose en votre for intérieur connaît déjà tout de ce projet ?

Savez-vous que c’est votre âme ?

Savez-vous que votre âme vous guidera pas à pas à mesure que se dévoilera votre projet de vie, qui n’est d’autre que la mission de votre âme?

Le but de ce livret est de vous montrer comment atteindre le pouvoir, l’amour et la connaissance de votre âme. 

 lune animée

 

Il est évident que si le soleil cessait d’exister, toute vie sur la planète périrait. Simplement dit, le Soleil nous donne la vie. Bien que beaucoup d’entre nous ne réalise pas que le soleil pénètre même beaucoup plus profondément notre être.

Un courant de vie ou étincelle de feu s’écoule directement du soleil au travers des divers plans et se loge lui-même dans la glande pinéale au centre de votre tête. Ceci constitue votre âme où le  « Dieu intérieur »; il vous révèle le sens de votre existence et son but, la mission de votre vie; il procure toutes les facilités et moyens pour vaincre les obstacles alors que vous accomplissez votre mission. Beaucoup de problèmes de votre vie découlent du fait de ne pas vous être engagé dans votre mission de vie. Votre âme détient la clé des solutions de vos problèmes existentiels, si seulement vous demandiez !

Vous devez faire un effort conscient pour contacter votre âme. Parlez-lui. Demandez son aide. Elle vous répondra en conséquence. Cet événement a été inclus dans votre projet de vie, le plan auquel vous avez souscrit avant de vous incarner. Il devrait être indéniable pour vous que lorsque ceci arrivera, vous devriez ressentir une excitation intérieure comme si quelque chose qui était en train de dormir en vous, s’éveillait. Vous vous sentirez dès lors impatient de suivre la voie que votre âme vous suggère.

Ceci ne veut pas dire que votre voie sera idéalement un lit de roses. Vous serez certainement testé et défié. Mais avec une persévérance dans l’effort et une motivation sincère, votre âme vous guidera pas à pas à mesure que votre projet de vie, la mission de votre âme, se dévoile.

natureQuelle est la nature de la mission de votre âme ?

« Alors que vous progressez dans la compréhension de la Voix du silence, sachez que ce qui vous rend humble, ce qui vous rend aimant, ce qui vous rend pur, ce qui vous rend harmonieux, est de Dieu. Les sentiments qui remuent à l’intérieur de votre cœur le désir de faire de cette étoile une planète de lumière, de soulager le fardeau de vos semblables, d’élever ceux qui sont dans la peine et la détresse vers la compréhension et l’harmonie, c’est de la Lumière. Ce qui diminue la personnalité et augmente le pouvoir du Christ, ça c’est de Dieu ! » Kuthumi

Le travail visant à transformer notre monde en une planète de Lumière requiert l’effort concentré et incessant de ceux qui sont appelés (en réalité, nous nous sommes portés volontaires !). Vos talents, vos habiletés, vos intérêts et vos expériences de vie sont des indications pour votre travail particulier. Et ce n’est pas le labeur d’une seule personne; vous serez amenez à œuvrer avec beaucoup d’autres, chaque mission particulière s’ajustant avec celle des autres pour l’accomplissement du Plan Divin.

Plus vous créerez de contact avec votre âme, plus votre âme infusera votre personnalité (votre ego personnel).

Quels sont les effets de l’éveil de votre âme?

  • Votre mission d’âme devient claire.
  • Vous vous engagez dans votre mission d’âme et faites les premiers pas pour la réaliser.
  • Votre âme vous prend en main, vous guide et vous instruit.
  • Des idées à mettre en œuvre surgissent de votre âme ; elles s’avèrent exactes et fiables.
  • Ces idées sont transmises par une sereine voix intérieure, une intuition, où une forte incitation à agir.
  • Aussi, il y a des indices pour savoir que faire; indices que vous apprenez à reconnaître et à suivre.
  • Vous êtes guidé vers des situations, des informations et des personnes qui vous aideront à remplir votre mission.
  • Quand vous terminez une mission, vous êtes guidé vers la suivante.
  • Vous êtes stupéfait ! Votre âme connaît des choses que vous ne pouviez connaître.
  • Votre vie devient une aventure; vous faites des pas dans l’inconnu.
  • Vous devenez humble, vous vous fiez et comptez sur les conseils de votre âme pour vous guider.
  • Vous devenez fort; s’il vous est demandé de faire quelque chose qui représente un défi (qui vous défie), l’aide est présente.
  • De plus en plus, votre âme dirige votre vie.
  • Vous rencontrez votre groupe d’âme, et vous y apportez une pièce du puzzle pour le travail que vous allez faire ensemble.
  • Vous mettez en œuvre une petite partie d’un grand plan qui vit dans l’esprit de la Hiérarchie Spirituelle, les Maîtres de Sagesse qui supervisent le bien-être de notre planète.
  • Vous êtes reconnaissant.

Comment savoir si vous êtes en contact avec votre âme, et pas avec une entité astrale se présentant comme étant votre âme ?

  • Les idées en provenance de votre âme surviennent sans bruit et opèrent quand vous agissez d’après elles.
  • S’il y a fanfare ou émotion forte, cela ne vient pas de votre âme.
  • Votre âme vous guide un pas à la fois, ainsi vous apprenez et votre engagement est testé.
  • Si votre libre arbitre est compromis, si quelque chose désire vous imposer des actes qui ne vous semblent pas justes, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si vous êtes encouragé à vous dépêcher, à agir immédiatement, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si vous n’avez pas les ressources financières pour mettre en œuvre le plan, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si votre personnalité est gonflée ou séduite par l’argent, le pouvoir ou le sexe, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si votre mission vous rend humble, aimant, pur, harmonieux, cela vient de votre âme.
  • Si elle soulage la peine et la détresse de vos semblables, cela vient de votre âme.
  • Si elle enseigne et apporte la compréhension à vos semblables, cela vient de votre âme.

Qu’est-ce qui vous maintient engagé dans la mission de votre âme ?

  • Vous renforcez votre volonté et votre intention de vivre votre mission.
  • Vous conquérez la liberté de persister et de remplir votre mission.
  • Vous vous engagez à une pratique quotidienne de méditation et à une vie qui inclut silence et solitude.
  • Vous recherchez et réalisez une vie mentale et émotionnelle plus paisible.
  • Votre santé s’améliore parce que vous faites régulièrement de l’exercice, vous mangez une nourriture appropriée et vous dormez sainement.
  • Vous pouvez faire la distinction entre les exigences de votre âme et celles de votre personnalité.
  • Votre âme guide de plus en plus votre vie.
  • Vous développez un esprit curieux.
  • Vous vous tenez bien informé au sujet des événements mondiaux.
  • Vous apprenez à rester émotionnellement détaché des événements mondiaux qui se déroulent.
  • Vous êtes capable de vous concentrer et écarter facilement les distractions.
  • Vous parvenez à marcher au son de votre propre tambour.
  • Vous êtes désireux d’être au service.
  • Votre vie se remplit d’amour.

particulesQu’est-ce qui vous retient ou vous conduit hors du sentier?

  • Une vie frénétique, remplie de stress.
  • Le manque de solitude et de temps de quiétude.
  • La dépendance aux drogues, à l’alcool, à la nourriture, au sexe et au pouvoir.
  • Des membres de votre famille, en particulier un conjoint ou partenaire qui n’appuie pas votre mission d’âme.
  • Des amis qui pensent que vous êtes fou.
  • La paresse et la mauvaise volonté pour procéder aux changements de vie que votre mission exige.
  • La peur de l’inconnu.
  • Être facilement distrait.
  • L’incapacité à se concentrer.
  • Un corps, des émotions et un esprit malsains.
  • Le bruit (nourriture mentale et émotionnelle de pacotille) :Les rassemblements de masse où les émotions sont accrues comme les événements sportifs ou les concerts rock; ce sont des lieux alimentant les entités astrales ; elles peuvent vous y attaquer.
    • Éteignez votre télévision et votre radio, à l’exception pour les programmes qui vous informent et vous nourrissent.
    • Éteignez toute musique furieuse et discordante.
    • Éteignez les musiques avec des paroles stupides qui manipulent votre esprit.
    • Éteignez les jeux vidéo et d’ordinateurs.
    • Éteignez si possible le bruit de fond.
  • Des entités astrales se présentant comme votre âme ou votre Maître
  • Se mettre à douter que votre mission d’âme est bien réelle et que les Maîtres existent
  • Des revirements d’humeur.
  • Le découragement/abandonner facilement.
  • Le besoin de se conformer.
  • Des problèmes d’argent.
  • Manquer à ses méditations.

Quatre méthodes de méditation conduisant au contact avec l’âme

Des méditations quotidiennes ouvrent la porte au contact avec l’âme et l’approfondissent.

Le silence est le pré-requis de tout effort de méditation. Pas de musique. Pas de télévision ou de radio en bruit de fond. Pas de bruit de voix. Pas de bruit superflu en provenance de votre environnement.

Trouvez un endroit sur lequel vous pouvez compter pour obtenir du silence, un endroit sacré auquel vous pourrez retourner à tout moment pour méditer. Cela peut être un coin dans votre chambre, dans une arrière-cour, un parc ou même une église! Asseyez-vous sur le sol, jambes croisées en position de méditation, ou sur une chaise confortable.

Soyez assis confortablement mais pas au point de vous endormir ! La méditation est une activité mentale active et rien ne peut être accompli si vous vous endormez.

Essayez de prévoir un temps chaque jour pour vous asseoir et méditer.

meditation

1. Analyser votre propre pensée (environ deux semaines)

Asseyez-vous calmement et fermez vos yeux. Presque immédiatement votre esprit voudra se balader et des pensées entreront dans votre esprit. Ce n’est pas grave. Tout simplement, retirez-vous et comme un étranger assis sur la ligne de touche, observez ces pensées ruisseler à travers votre esprit. Prenez note de ces pensées. Ne réagissez pas à ce qu’elles représentent. Soyez très détaché, observez tout simplement ces pensées s’écouler. Faites ceci à chaque session pendant quelques minutes pour commencer, ensuite augmentez jusqu’à 10 minutes.

Observez attentivement vos pensées pendant deux semaines lors de sessions journalières de 10 minutes.

Vous noterez qu’à mesure que le temps passe, il y aura de moins en moins de pensées s’écoulant à travers votre esprit et vous serez sur le seuil d’obtenir et gagner le contrôle de votre pensée.

2. Concentrez-vous sur un objet (une semaine)

Où que vous soyez, choisissez un objet sur lequel vous concentrer. Cela peut-être n’importe quoi : un vase, une lampe, une tasse, un crayon, etc.

Asseyez-vous calmement et fermez les yeux. Rassemblez toute votre énergie et concentrez-vous sur l’objet tant que vous le pouvez. D’autres pensées peuvent ruisseler dans votre esprit. Ne vous inquiétez pas d’elles, simplement retournez-vous concentrer sur l’objet choisi. 

Continuez de pratiquer cette méthode jusqu’à ce que vous puissiez maintenir votre concentration pendant environ 5 à 10 minutes. Si vous réussissez, vous vous débrouillez bien. Vous êtes sur la voie de contrôler votre esprit et non plus d’être contrôlé par lui.

3. Libérez votre esprit (pour la durée de l’exercice)

Ceci est un exercice de méditation enseigné aux néophytes dans les monastères bouddhistes tibétains. L’objectif est à l’opposé de la méthode 1 mentionnée plus haut, soit d’évacuer votre esprit de toute pensée étrangère.

Appelons-la la méthode des sept respirations. L’objectif est de prendre sept profondes inspirations et expirations, temps durant lequel aucune pensée extérieure ne ruissellera dans votre esprit. Si vous pouvez atteindre les sept inspirations/expirations avec succès sans qu’aucune pensée n’effleure votre esprit (à l’exception du comptage des respirations) vous avez réussi! Cependant, si des pensées extérieures se glissent durant votre respiration, vous devez tout recommencer dès le début.

Au début, il est fréquent que des pensées envahissent votre pensée dès la troisième inspiration. Recommencez à nouveau jusqu’à ce que vous ayez inspiré et expiré sept fois sans pensées interférentes.

Vous êtes maintenant en route vers un puissant contrôle de l’esprit.

4. Méditation sur l’inspiration

De l’aveu général, celle-ci peut être la plus difficile parce qu’elle ouvre la porte à toutes les richesses et à tous les avantages du contact de l’âme.

1. Asseyez-vous dans une posture confortable avec votre colonne vertébrale droite et érigée. Vous pouvez vous asseoir dans la position traditionnelle de méditation de yoga ou en étant assis buste redressé sur une chaise confortable.

2. Invoquez la Flamme violette de protection ou lisez l’Invocation de protection sur le site web www.sanctusgermanus.net

3. Commencez à respirer profondément. Honorez la respiration qui est la vôtre en aspirant et en expirant. Et avec chaque respiration, on devrait réaliser que l’on est en train de puiser dans la lumière et vie pures.

4. Alors que vous respirez profondément, fixez au départ votre attention dans la région de la tête, le sommet de celle-ci en particulier. Prenez alors conscience de votre propre aura.

5. Ensuite, prenez conscience de votre épine dorsale, la poutre centrale du temple de votre corps, la colonne vertébrale, cette magnifique porte d’entrée dans l’espace intérieur. Concentrez-vous sur la colonne dès que vous êtes accoutumé au rythme de la respiration, comme elle entre comme elle sort et éventuellement relâchez votre attention sur la respiration à mesure qu’elle se poursuit à son propre rythme.

6. Fixez toute votre attention sur la colonne vertébrale, la gardant à cet endroit. Cherchez à la visualiser comme un tube de néon de pure lumière blanche. C’est votre ouverture dimensionnelle dans le corps physique aux autres dimensions.

7. Vous devez avoir le désir de vous aventurer en elle, la volonté d’entrer dans le portail dimensionnel. Par un acte de volonté, imposez-vous à y entrer. Vous pourriez sentir que c’est un peu comme quelqu’un qui pagaie dans un canot à contre-courant. Ou comme des saumons qui continuent obstinément de remonter le courant d’une rivière qui continue de les repousser, mais n’arrêtent pas. Utilisez votre volonté pour y entrer, y entrer, y entrer.

8. Au cours de chaque session de méditation, à un certain moment vous rencontrerez un point d’appui intérieur ou un moment décisif. Vous saurez ce dont il s’agit par pure et simple expérience. Si vous pensez que vous ne pouvez aller plus profondément, vous devriez quand même continuer d’essayer jusqu’à ce que vous ne puissiez aller plus loin. À ce point, arrêtez et prenez simplement plaisir de l’environnement intérieur.

9. Devenez conscient de l’atmosphère intérieure alors que la respiration continue à inspirer et à expirer selon son propre rythme régulier.

10. Cherchez à vous connaître tels que vous êtes, au-delà des pensées, des sentiments, des sensations et certainement des corps physiques. Chaque session sera une nouvelle aventure.

11. Arrivez à connaître cette partie de vous-même, l’âme, qui n’a jamais changé et ne changera jamais, la part de vous qui est éternelle. Cherchez à ressentir votre propre infinité.

12. Vous devriez commencer à voir une légère lueur dans votre tête, même dans une chambre sombre, qui deviendra de plus en plus brillante avec le temps. Ceci est une indication que vous vous approchez de l’âme, le Dieu intérieur, qui est logé dans votre glande pinéale.

Pour plus d’informations, s.v.p. visitez le site web à : www.sanctusgermanus.net

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

Invocation et Méditation : des liens de la Grande Fraternité de Lumière

 

Nous ne sommes pas sur terre pour regarder oisivement passer les évènements nous balayer dans un tourbillon de troubles. Loin de là. Comme créatures de Dieu, nous ne sommes pas sans ressources. Nous pouvons invoquer une protection contre les remous des tourbillons. Ceci vous protègera physiquement de tout danger.

sanctus

De plus, nous pouvons influencer le dénouement des évènements même lorsque nous nous sentons insignifiants face aux évènements mondiaux. Nos invocations et nos méditations assistent grandement à l’accélération actuelle de l’évolution de la planète terre  ; voire même à ce que le processus divin de nettoyage et de filtrage des mauvais éléments sur terre se produisent à un rythme encore plus rapide. De ce fait, ces éléments éviteront de créer des remous à tous les niveaux de la société. Ceux qui parmi nous sont au courant de ce qui prend place, seront naturellement protégés de l’impact de ce conflit ayant invoqué la protection de la Grande Fraternité de Lumière.

Nous avons le droit et le pouvoir dans notre dieu intérieur, notre Moi intérieur, de résister mentalement aux mensonges que nous transmettent les médias et autres moyens de communications. Nous pouvons invoquer le droit d’entendre l’entière vérité et de discerner entre les demi-vérités et les mensonges qui nous proviennent de partout. Résister mentalement à ces demi-vérités et ces mensonges les démunissent de tout pouvoir. Les reconnaître leur donne plus de pouvoir.

Dans cette section, nous vous proposons une technique de méditation pour ceux qui préfèrent accéder à l’essentiel de son âme.

En plus, nous vous proposons une Invocation de protection assez complète à faire avant la méditation. Pour ceux qui veulent faire face aux Forces des Ténèbres ou se dégager des effets suite au contact avec eux, nous vous recommandons une Invocation plus spécifique. Il n’y a pas lieu d’apprendre ces invocations par cour sauf si vous choisissez de le faire. Il est plus important de récolter les idées que transmettent ces exemples et de formuler votre propre invocation de protection.

Chaque méditation est une expérience qui vous permet de découvrir votre infini.

Pour chacun d’entre nous qui doit faire face à ces perturbations, La Fraternité propose des solutions pratiques qui ne peuvent que nous aider à faire face aux Questions Personnelles et de Santé. Les Maîtres de la Grande Fraternité de Lumière continueront à envoyer des messages qui pourront vous intéresser concernant les actualités mondiales. Consultez cette page fréquemment pour y trouver les derniers ajouts placés sur ce site web, lequel reste en un état de changement dynamique constant.

Questions Mondiales

Une perspective différente sur la guerre mondiale
- Travailler de concert avec la Terre Mère pour amener les changements terrestres

- Tout autour de nous de déplace en cycles
- La voie étroite
- Message pour la nouvelle année 2013

- Message pour la Nouvelle Année 2009
– La crise financière en cours en 2008
– La crise mondiale de la faim: un appel à l’action
– Notre perspective sur la ronde actuelle des désastres naturels
– La Crise Financière Mondiale
– L’extériorisation de la Hiérarchie
– Qui est responsable?
– La mentalité de mouton de Panurge et la télévision 

La LETTRE D’ÉVEIL

Bonjour chère Conscience Infinie et Universelle, 

J’espère de tout mon Coeur que tout va Bien pour toi. Je ressens au tréfonds de mon être, devoir t’écrire ces quelques mots. Peut- être ne te seront-ils d’aucune résonnance maintenant. Mais je sais qu’à un niveau plus subtil, ils te parleront en profondeur. Si tu te sens triste ou perdu, peut-être même que tu ne te sens vraiment pas Bien, rappelle- toi toujours que tu es un être Spirituel expérimentant la vie humaine et non l’inverse. 

Pensant tout d’abord l’avoir appris à mes dépends, je me rends compte aujourd’hui que c’est une merveilleuse Bénédiction : tout ce que l’on envoie nous revient aussi sûrement que nous l’envoyions. Vengeance, tristesse, souffrance, frustration, colère, haine, toutes ces émotions en manque d’Amour, savent très bien revenir à celui ou celle qui l’utilise. De même que la Paix, l’Harmonie, le Partage, la Compassion, la tolérance, la Joie, le Pardon nous reviennent multipliés tant que ces dons de soi ne revêtent aucune approche égotique ou égoïste. Toutes les émotions « négatives » qui peuvent subsister en nous, remontent afin d’être libérées, évacuées…et il n’est nul besoin de revenir à l’origine de ces souffrances quelles qu’elles soient, nulle nécessité de les faire revivre pour s’en détacher. 

24

Tout ce que nous avons à faire, c’est de les accepter, les accueillir, les remercier, de les remettre à La Source de toutes les Sources qui pourvoit à tous nos besoins, Prières et demandes. Et bien souvent avant même que nous en fassions la demande. Enfin il nous faut, si cela est notre choix, rendre grâce pour cette Bienveillance absolue et Éternelle. Personne en réalité ne nous met en colère, nous nous y mettons tout seul. « L’autre » n’est que le miroir de nos propres failles. La colère par exemple n’est que le manque de Paix. À nous de nous focaliser sur la Paix et non sur l’illusion de la colère. 

Du coup celui que l’on pensait être notre ennemi devient notre meilleur ami. Tout ce qui ne provient de l’Amour Inconditionnel provient de l’ego qui se nourrit de nos peurs et de notre propre ignorance, ignorance de notre vraie nature. Une nature Divine et Lumineuse. Oui, certes les capacités Spirituelles présentent en chacun de nous et qui sont censées être là pour assister l’Unité Collective que nous sommes et la Planète, sont parfois détournées aux profits de velléités égoïstes et négatives. Pour plagier un texte que j’ai beaucoup lu afin d’en saisir l’essence, je dirais : « que l’Amour soit ton bouclier » ! 

Que les attributs de l’Amour sans condition soient notre seule et unique réponse. Ton Être Intérieur est ton trésor le plus étincelant, tu es la solution, tu n’a aucune réponse à « avoir » tu les as déjà. Tu as simplement à réaliser que tu es la réponse. La religion, les dogmes, sectes, organisations ou toutes autres structures humaines, nous éloignent de notre véritable nature consciemment ou inconsciemment. 

Tout ce qui existe à l’extérieur de nous-même n’est que la projection de ce qui est à l’intérieur de nous. Tout comme nous avons contribué, en tant que Co-créateur par nos pensées, nos actes, nos paroles, nos Prières, fait parfois d’ignorance, de peurs ou d’émotions négatives non résolues, à engendrer la société et le monde dans lequel nous vivons actuellement. Il est temps de créer une société planétaire faite de Paix et d’Harmonie et ce, en Conscience. Car en effet, que nous le voulions ou non, tôt ou tard (et plus tôt que tard) c’est en cet « état » qu’irrémédiablement nous nous rendons tous. Cela débute dans notre Coeur libre de tout mur auto-érigé. Cela commence par écouter notre Conscience. Il est laissé à notre Libre-Arbitre, la possibilité de faire en sorte que cette transition qui s’opère, se fasse en douceur ou pas. 

Plus nous serons nombreux à nous réveiller à cette réalité, plus le passage sera paisible. Tout n’est-il pas une question de choix ? Nous sommes la Conscience de nous-mêmes, la Conscience Universelle…La Source est en nous et est ce qui nous anime. Puissent l’Amour et la Lumière Universelles guider chacun de tes mots, actes, pensées ou Prières. 

Rappelons-nous toujours que nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience Spirituelle mais un être Spirituel expérimentant la vie humaine. Il n’existe qu’une seule race, la race humaine, nous ne sommes pas séparés nous ne faisons qu’un avec le tout en réalité. Sortons de l’illusion de la dualité séparatrice génératrice de souffrance. Préparons-nous à ce qui vient, en laissant tomber les barricades que nous avons créées en nous. Libérons notre Coeur loin du mental et de l’ego dominant. 

C’est à ce titre que je suis venu te dire que je t’Aime de toute mon Âme, de tout mon Coeur et de tout mon Esprit ma très chère soeur Bien- Aimée, mon très cher frère Bien-Aimé

L’ETRE INTERIEUR stephane.robin7@gmail.com SUR LE BLOG DE FRANCESCA http://francesca1.unblog.fr

 

Nous recevons de L’aide intérieure et extérieure à la Terre

 

Il n’est pas nécessaire de vous rappeler à quel point votre société est en train d’évoluer, de changer, et combien tout bouge autour de vous et en vous.

Cela ira de plus en plus vite, donc nous aimerions vous dire ceci :

Quoi que vous puissiez entendre autour de vous et dans tous les pays du monde, quoi que vous puissiez vivre par rapport à votre planète Terre, n’ayez aucune crainte ! Le Plan Divin pour la planète Terre commence son accomplissement et vous faites partie de ce Plan Divin.

terre

La transformation est en route

À partir du moment où vous accepterez votre destinée et où vous accepterez de faire réellement partie de ce Plan, tout sera beaucoup plus facile pour vous. Plus vous générerez des peurs dues à l’incompréhension et à tout ce qui se passe dans le monde, plus vous aurez des difficultés à intégrer la Vibration et la Conscience qui vous mènent inexorablement vers une destinée totalement différente.

Vous avez pu constater que plus rien ne va sur votre monde. La nature elle-même a des soubresauts, tout simplement comme si elle ne comprenait plus les cycles de vie ; donc, la nature elle-même évolue et se transforme.

Vous avez également pu constater que tous ceux qui ont pour mission de gérer vos petits États qui, finalement, n’ont aucune importance, sont dans l’incohérence ; ils se cherchent eux-mêmes ! Ce n’est pas forcément de leur faute, car ils sont pris dans un cercle vicieux qui ne leur permet plus de trouver leur propre chemin.

Nous les aidons cependant considérablement ; certains l’acceptent, d’autres ne l’acceptent pas parce qu’ils veulent servir d’autres énergies, d’autres vibrations.

Pourquoi certains chefs de gouvernement commencent-ils à vouloir changer la façon d’être, la façon de vivre, et en général la politique dans leur pays ? Parce qu’ils ont compris, avec l’aide de leurs frères galactiques, la destinée merveilleuse de la planète Terre ; ils ont compris qu’ils devaient réellement s’aligner et servir la Lumière. Nous les aidons et nous les aiderons encore de façon considérable.

Sur la planète Terre, il y a une autre catégorie d’êtres qui sont, d’une certaine manière, asservis par des entités qui ne sont pas amicales. Ces entités leur donnent encore et encore tous pouvoirs.

Tant que l’être humain n’a pas dépassé un certain stade, il a besoin d’avoir du pouvoir, notamment du pouvoir sur les autres. Il a besoin de l’énergie argent et de tous les plaisirs que lui offre la matière, plaisirs bien fugaces, plaisirs à la limite inexistants.

Le chemin de Lumière

Le seul plaisir, le seul bonheur qui peut être offert à un être humain, c’est de découvrir réellement qui il est, de découvrir le merveilleux chemin qui s’appelle « chemin de Lumière », le chemin de la vraie spiritualité.

plaisirsÀ cette époque, il y a comme une séparation des eaux : de plus en plus d’êtres s’éveillent et perçoivent la Lumière en eux ; bien sûr, ils ne la perçoivent pas en réalité, mais ils sentent, avec une force intérieure, quelle est réellement leur voie.

Bien sûr, il faut encore que l’humanité s’éveille un tout petit peu avant que le grand pas soit fait, que le grand cycle de la vie se transforme.

Vous perdrez tous vos repères existentiels, que ce soit au niveau de vos relations avec vos proches, au niveau de vous-même et de vos relations dans le monde du travail. Vous arriverez à ne plus bien vous comprendre et cela pourra générer un peu d’inquiétude. Vous perdrez vos repères à tous les niveaux, mais c’est nécessaire pour aller vers le renouveau, vers une autre conscience, vers une autre façon d’être, de vivre, de penser et d’aimer.

Nous disons « demain » sans préciser la date, car le temps n’existe pas là où nous nous trouvons, tout du moins il n’a pas la réalité qu’il a sur votre monde de troisième dimension. Donc demain l’être humain sera différent ; il aura découvert la chose la plus importante : l’Amour ! Il aura tout d’abord découvert l’Amour en lui, et à partir du moment où il aura découvert cet Amour Vibration en lui, il le découvrira petit à petit chez tous les êtres qui croiseront son chemin.

Rayonnez de Joie et d’Amour

Dans le nouveau monde, les êtres devront être beaucoup plus dans la Fraternité et l’Amour.

Donc allez de l’avant, ne vous laissez pas freiner par tout ce que vous pouvez entendre ! Essayez le plus possible d’être positifs afin de pouvoir rayonner. Sur les sphères où nous vivons comme sur nos immenses vaisseaux, la Joie demeure. N’oubliez que la Joie est la petite sœur de l’Amour ; si vous n’êtes pas dans la Joie, vous ne pouvez pas être réellement dans l’Amour ; il se peut que vous soyez trop timides pour manifester cette Joie et cet Amour.

Donc, soyez dans la Joie ! Le monde a besoin d’êtres qui sont dans la Joie, il a besoin d’êtres qui rayonnent la Joie et la Vibration Amour, comme la Sérénité.

Regardez dans vos villes comme les êtres sont tristes, comme ils souffrent ! Il n’y a pas le reflet de la Lumière sur leurs visages ! Vous pouvez faire quelque chose pour eux : lorsque vous les croisez dans la rue, soit esquissez un petit sourire en les regardant, ou simplement envoyez-leur tout votre Amour et votre Lumière.

Votre monde est triste, votre monde souffre, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour aider afin que la tristesse et la souffrance s’effacent de plus en plus de cette planète, c’est-à-dire qu’elles ne soient plus générées par les êtres humains.

Tous les règnes sont précieux pour l’équilibre de l’humanité

Cependant, il n’y a pas que l’humanité qui souffre ; la nature souffre, les animaux souffrent ; combien d’animaux sont-ils détruits par la cupidité des hommes ? Les hommes n’ont pas compris que le règne animal et les autres règnes sont précieux pour l’équilibre des êtres humains.

terre1Lorsque vous aurez décimé tous les animaux de vos forêts, et même des pays où il y a des grands mammifères et des grands animaux, pour vous étaler et prendre davantage de place dans leur propre environnement, lorsque vous aurez décimé tous les poissons vivant dans la mer, lorsque vous aurez détruit les forêts, vous vous sentirez tellement seuls, tellement démunis ! Cependant nous vous aidons afin que cela n’arrive pas.

Nous aimerions ajouter : si vous deviez vivre sur un monde où il n’y a plus d’animaux, où la végétation est presque totalement détruite, salie par l’inconscience des hommes, souillée par tous vos déchets, s’il n’y avait plus de poissons dans les mers, la nature et la planète seraient d’une telle tristesse que l’être humain ne pourrait pas survivre. Pour que l’être humain puisse survivre sur une sphère, il faut qu’il y ait l’équilibre.

Pourquoi, sur cette planète, les Dieux Créateurs et les Grandes Hiérarchies de Lumière ont-ils implanté les divers règnes ? Pourquoi y a-t-il tellement de diversité, de beauté et d’harmonie sur votre planète ? Quel est l’être humain qui n’a pas été rempli d’admiration devant un magnifique paysage, devant la beauté d’une mer calme, devant des forêts magnifiques, devant des fleurs de mille couleurs ?

Si vous enlevez tout cela du regard des hommes, sur quoi se portera leur regard ? Sur rien ! Ce sera d’une tristesse tellement immense que l’être humain ne pourra pas survivre.

L’aide intérieure et extérieure à la Terre

Nous le disons encore une fois, n’ayez pas trop de crainte. Nous veillons à ce que vous arrêtiez la destruction en masse de tous les règnes ; nous veillons à ce qu’un seuil ne soit pas dépassé ; nous veillons à ce que les êtres humains commencent à comprendre que la planète Terre est, comme nous l’avons déjà dit, un vaisseau spatial, qu’elle est « votre » vaisseau spatial. Nous veillons à ce que l’être humain ne détériore pas totalement la Terre, parce que si elle appartient aux habitants de sa surface, elle appartient également aux habitants qui vivent à l’intérieur.

Il ne faut pas ignorer que la vie existe d’une façon très forte et très spirituelle à l’intérieur de la Terre ; alors certains êtres venant de l’intérieur de la Terre travaillent également de concert avec nous pour protéger la Vie.

Comme nous vous l’avons déjà dit, et nous voulons le répéter, croyez-vous que si nous n’avions pas été là pour dépolluer votre monde, entre autres de la radioactivité, qu’il y aurait tant d’êtres humains sur la planète Terre ? Énormément d’êtres humains n’auraient pas pu vivre !

Nous avons dépollué beaucoup de sites. Nous nous trouvons parfois au-dessus de vos centrales atomiques, mais vous ne nous percevez pas parce que nous travaillons essentiellement la nuit. Nous avons beaucoup travaillé sur Tchernobyl, sur Fukushima et sur d’autres centrales dans d’autres pays, centrales dangereuses pour les êtres humains.

La chaîne de la Vie, la chaîne de l’Amour

Il doit en être ainsi, et nous devons aider comme vous devez aider. C’est la chaîne de la Vie, c’est la chaîne de l’Amour, c’est la chaîne de l’Univers ! Vous et nous sommes tous reliés en permanence et c’est pour cela que nous nous devons assistance, Amour et bien évidemment respect.

Votre monde aura encore des soubresauts, il se secouera ; la planète Terre se secouera peut-être davantage et d’une façon plus brutale pour montrer aux humains qu’ils ne sont pas les rois du monde et pour leur faire comprendre leurs graves erreurs.

Quoi qu’il advienne, restez centré en vous-même, n’ayez aucune peur car nous sommes là ! Même si vous ne nous voyez pas, tout du moins pour l’instant, nous veillons sur la planète Terre ! Il n’y a pas que nous qui veillons sur la planète Terre, il y a aussi des êtres qui ont pour mission d’intégrer la planète, c’est-à-dire de vivre parmi les hommes ; ils aident les humains parce qu’ils travaillent et vivent parmi eux sans qu’ils puissent les déceler, ni comprendre à qui ils ont réellement affaire.

Certains de ces êtres passent par la naissance, ou ont simplement la capacité de se créer momentanément un corps pour se trouver parmi les humains. Cependant, ceux qui se créent un corps doivent aller se régénérer relativement souvent sur les vaisseaux, mais cela se fait généralement la nuit.

La nuit, il se passe beaucoup de choses que vous ne pouvez soupçonner, que vous ne pouvez voir. Même vous, enfants de la Terre, voyagez la nuit ! Votre corps de matière reste dans votre lit, mais une grande partie de vous-même, au niveau de la conscience, non seulement voyage mais apprend, et d’une certaine manière continue à aider. Vous pouvez voyager avec votre corps astral ou avec une partie de votre conscience.

terre2

Aimer la Vie !

Nous voudrions ajouter l’essentiel : depuis de très nombreuses années terrestres nous sommes près de vous. L’essentiel de l’enseignement que nous souhaiterions vous voir retenir, c’est simplement de vous aimer, d’aimer la vie, même si elle vous bouscule ! Aimez la Vie ! Essayez de toutes vos forces d’aimer tous ceux qui vous entourent, en essayant de les voir au-delà de l’humain qu’ils sont.

Généralement, Enfants de la Terre, les êtres qui ont des relations difficiles avec vous sont souvent des êtres qui souffrent, alors si vous allez au-delà de leurs réactions parfois un peu difficiles, incompréhensibles ou réactives, non seulement vous vous aidez vous-même parce que cela vous permet de donner encore beaucoup d’Amour, mais cela permet également à l’être qui est en face de vous, de grandir et de s’apaiser.

Donc chacun de vous est missionné, et la plus belle mission qui puisse exister dans l’univers est la mission de l’Amour. La Terre et les mondes ont été créés dans l’Amour. Toute Création réelle, harmonieuse et d’une grande beauté, ne peut être créée que dans l’Amour ! Alors, à votre tour, essayez en permanence de générer cet Amour qui grandira assurément en chacun de vous.

Vous êtes à la porte du grand changement ! Ne la laissez pas se refermer sur vous ! Bien au contraire, ouvrez-là grand afin de pouvoir passer en conscience, avec Confiance et Foi, Joie et Sérénité, dans le nouveau monde que vous attendez tous et qui vous a été promis ».

Message reçu des Êtres de Lumière par

Monique Mathieu www.ducielalaterre.org

Ouverture à la Lumière

 

Cramponné à vos vieilles habitudes, vous avez engendré beaucoup de moments de vérité*. Avançant en permettant à votre être de retrouver sa sérénité, vous manifestez votre désir de voir se modifier votre vie. Vous êtes, à ce moment-ci de votre vie, ouvert à votre propre bonne volonté de vivre ce diamant brut que vous êtes. Polissez-le, nous dirons, pour être l’exploration de moments de grandes réalisations et ainsi apporterez-vous votre brillance sur Terre.

Vous avez nettoyé bon nombre de fois pour voir arriver ces attributs divins dont vous êtes les dépositaires; cependant, vous obstruez par ce fait que vous ne comprenez pas toujours comment vous approprier votre propre volonté de devenir. Plus enclin vous devez être, à manifester ce que vous croyez juste au plus profond de vous.

ANGE

Votre mémoire ascensionnelle devient aujourd’hui accessible par votre Force du Cœur anobli de vos parcours chaotiques façonnant votre existence. Vous avez entretenu une évolution vous permettant de devenir qui vous êtes aujourd’hui et ce moment de vérité profonde aujourd’hui accessible, permettra de vous ouvrir davantage à votre mouvement de grande réalisation promise. Votre terre promise qui accueillera votre supra conscience de réalisation. Entretenez toujours des pensées de cœur et nourrissez votre Âme ainsi de votre bonheur d’avancer libre de contraintes infligées de vos moments de distorsions provenant de votre plan mental actif. En période de grand bouleversement émotif, vous comprenez que vous activez votre propre déséquilibre en prenant position par votre distorsion mentale et vous accueillez vos propres distorsions par le fait même. Être défini comme une puissance de Lumière signifie être agent de cette Lumière par la transposition de votre mémoire à votre ressenti du cœur (supraconscience) et ouvert à devenir cette nouvelle valeur fondamentale en votre propre croyance du cœur activé de votre potentiel divin.

Croyez-vous en vous suffisamment pour mettre de côté vos oppositions de grandes dualités, et pour être accueillant en votre propre valeur constitutionnelle, et pour être un nouveau modèle de réalisation ? Permettre à votre être de devenir plus authentique et ouvert à accueillir cette authenticité de votre monde. Et ainsi chacun de vous parviendra à mettre de côté sa propension à juger, moment de vérité pour chacun. Vous essayez de contrôler mais vous ne contrôlez pas votre propre personne à ce moment ici. Quand vous acceptez de vous voir tel que vous êtes vraiment et engendrez ce que vous croyez juste en vous, vous êtes à ce moment-là ouvert à devenir plus accueillant envers vous et envers votre société qui est, à ce moment ici comme vous : affolé devant le mouvement engendré par votre monde et vos modes de croyances.

Ne croyez-vous pas qu’il est temps de devenir plus ouvert à votre monde et mettre de côté vos préjugés ? Sur vos propres croyances, vous devez taire vos discours erronés et devenir UN (Unis à tout ce qui est). Une force de Lumière accueillant les moindres différences comme une résultante de votre personnalité et explorer ce moment de vérité profonde pour chacun afin de devenir un ensemble de potentiels créateurs de mouvement ascensionnel de Vie, et non détruire ce qui ne vous ressemble pas et vouloir anéantir ce qui ne vous prévaut pas.

Êtes-vous si différent l’un de l’autre quand vous regardez vos Plans de vie ? Vous êtes tous des humains en devenir et vous avez vos propres croyances et vos distorsions engendrées par vos manipulations dans ce que vous croyez comprendre. En fait, vous êtes tous venus accomplir ce moment de grande transformation et, accueillant ainsi votre moment de vérité, faire en sorte de mettre en place un horizon nouveau de devenir plus juste et équilibré pour tous. Ainsi vous observez ces déséquilibres pour être accueillant envers vous et vos frères, mettre à profit votre savoir et faire en sorte de changer progressivement votre aventure de vie vers ce qu’il y a de mieux offert à tous pour devenir Unis dans ce Plan de votre existence.

Parallèlement il faudra assister à la mise en place de ce devenir par vos facultés que vous n’exprimez pas toujours, de votre manifestation divine. Nettoyer vos mémoires et mettre en action votre propre valeur ascensionnelle, par votre courage à devenir authentique dans ce que vous souhaitez apporter à votre vie et votre réalisation.

Vous êtes aimé de la Source.

Devenez et créez ce monde, votre monde, et votre vie pour être au Service de votre potentiel divin et non en octroyant de la volonté à l’Ombre engendrée dans votre manifestation. Être au Cœur et être au plus grand moment de ce grand déploiement d’Amour Universel, Inconditionnel.

Êtes-vous prêt à cela ? Votre moment de vérité est à se réaliser; vous serez là, nous en sommes certains puisque vous accordez votre désir et votre volonté d’agir pour ce même passage de vérité à l’Amour absolu dans cette même diversité.

Bénis soyez, vous êtes aimés et vous serez toujours aimés de ce que vous êtes : en évolution et compréhension.

Amen

Message reçu le 09 décembre 2015, 

par Ginette Desrosiers

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

Cessez de dramatiser la vie

Ce qui vous sépare de ceux qui sont désincarnés n’est qu’un simple voile, une simple différence de vibrations. 

Lorsqu’on est de l’autre côté de la matière, la vision que l’on a de l’évolution est toute autre chose. L’être qui a quitté cette densité, pourvu que sa conscience soit éveillée, perçoit les choses avec une vision beaucoup vaste que la vôtre. Généralement il ne comprend pas la peine et le désespoir de ceux qui sont encore dans la matière, et il souffre de voir ceux qu’il aime, souffrir. Il trouve cela inutile. Il voudrait faire quelque chose pour amoindrir ou faire disparaître ces souffrances, et souvent il n’y arrive pas. 

dramatiser

L’être qui vient de se désincarner dit « pourquoi avez-vous de la peine alors que je vais bien et que tout s’éclaire autour de moi. Si vous m’aimez, soyez heureux que je me sentes bien, après les durs efforts de mon incarnation qui vient de se terminer ». 

Cessez de voir la vie de manière étriquée. La vie préfère vous savoir heureux. N’oubliez pas que c’est l’Amour qui est le lien entre les êtres, au-delà des apparences, des fausses distances, et des plans. Tant que l’Amour existe entre deux êtres, ils sont ensemble. Vos souffrances proviennent de la densité de votre matière, et de l’illusion que vous avez d’une séparativité avec les plans plus subtils. Vous souffrez parce que vous ne savez pas encore ce qu’est la Vie, vous ne la ressentez pas, vous êtes comme le conducteur d’un véhicule qui reste sur la banquette arrière pour conduire. 

Si vous travaillez à augmenter votre vibration de base, vous entrerez en synchronisation avec la Lumière Universelle et vous commencerez à la ressentir, et là vous n’aurez plus de gros problèmes, plus de grandes souffrances, simplement quelques inconvénients passagers. Pensez à l’impermanence de vos amis bouddhistes. Pensez à la vision cosmique de la vie et de l’évolution de vos Frères cosmiques. Vous regardez la vie du bas vers le haut, efforcez-vous de la regarder du haut vers le bas et vous comprendrez. Vous ne pouvez pas cerner une situation en restant à l’intérieur de cette situation, il faut y être en dehors, au-delà, et de là où vous êtres, vous ne pouvez que monter. 

Nous vous avons dit qu’il ne faut jamais marcher avec votre étendard abaissé, car vous y prendriez les jambes. Vos souffrances, même si elles sont légitimes, vous amènent tristesse, désespoir, amertume et abaissent encore votre vibration, et vous font entrer dans une spirale descendante au lieu du contraire. Le résultat est une fermeture de votre conscience. Il est temps que sur cette planète vous renversiez les choses. 

Vous êtes là, entre autres pour comprendre les Lois Universelles en étant provisoirement au fond du puits. N’oubliez pas que tout acquis en votre conscience restera votre potentiel pour cette éternité. Alors regardez la Lumière en haut de ce puits au lieu de regarder la noirceur du fond. Le plus beau cadeau que vous puissiez vous faire, et offrir à ceux que vous aimez, qu’ils soient ici ou là, c’est de ressentir et de manifester la Vie, la vraie, celle qui est joyeuse, car elle manifeste les qualités du coeur et l’ouverture de votre conscience. Vous avez, en tant qu’éveilleurs un rôle à jouer, celui de montrer l’exemple pour que ceux qui le sont moins, aient envie de vous ressembler, de vous suivre. 

Cette humanité a de plus en plus soif d’Amour, de Compréhension, et de Compassion. Montrez le chemin à vos frères humains et apportez-leur à boire, au lieu de videz votre gourde au milieu du désert que vous créez à travers vos émotions déstabilisées. Nous vous attendons sur les Plans de la Lumière, ne vous détournez pas de vôtre chemin en tombant dans les pièges de cette densité sombre qu’est cette planète en ce moment. Tout vécu est un exercice, un test pour vous aider à progresser vers plus de perfection. Ne perdez plus de temps, allez à l’essentiel, et montrez à l’entour ce qu’est l’Amour-Force. Je sais que je vous demande de gros efforts, je sais que je vous demande d’aller au-delà de vous-mêmes. Mais c’est ainsi que vous rejoindrez la Famille Universelle, c’est ainsi que vous nous retrouverez. 

Haut les coeurs, amis et frères, manifestez votre courage, votre volonté, et votre pugnacité, dans le combat que vous menez avec vous-mêmes, pour devenir… ce que vous êtes déjà. 

Extrait : LES CHEMINS DE LA CONNAISSANCE

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La symphonie des Ames dans la créativité

 

Nous sommes les créateurs, les responsables de notre existence. Tant que nous n’accepterons pas cette pleine conscience, que tout ce qui m’arrive en permanence ne vise pas à me faire fuir le monde ou le détester, nous resterons dans ce statut de victime. Pour en sortir, il faut au contraire diriger ma conscience vers le centre, de voir ce qui s’y trouve: quels sont ces espaces de non vérité qui se manifestent dans le corps physique par de l’inconfort, de l’énergie émotionnelle, ou un mal être existentiel.

C’est ce que je pointe en permanence. Nous avons cet outil qui est notre corps physique. 
Qu’est-ce que je fais de ce que je sens-là, dans cette matière corporelle.

On ne vient pas sur terre pour faire, mais pour être. Le faire est la manifestation de l’être.
L’être humain trop souvent veut fuir ses sensations, tout ce qui lui est inconfortable. La tentation est de trouver une solution hors de soi : loisirs, produits, nourriture, joujoux; tout ce qui vient anesthésier cette partie en souffrance. Il nous manque le courage de diriger la conscience vers ces espaces-là. Tout le monde a un corps physique sur cette terre, jusqu’à preuve du contraire. Cet outil fantastique, merveilleux, extrêmement élaboré et intelligent, pour réaliser sa nature véritable. 

C‘est donc extrêmement simple : tout ce que je sens en moi, qui est autre chose que paix, sérénité, joie, amour, relève d’un espace de non amour, sur lequel je dois impérativement poser ma conscience. Chercher à l’extérieur reste une fuite permanente en avant, qui entretient l’idée de séparation. Tout mon travail, consiste à pointer du doigt cette croyance, afin que la conscience aille se porter amoureusement dans tous ces espaces, qui sont des espaces de séparation. Vaincre la peur, la peur de la peur, les jugements sur soi, sur notre pseudo imperfection, et ainsi permettre l’acte d’amour ultime, qui est d’ouvrir son cœur afin de déverser sa substance dans tous ces espaces-là.

L’idée originelle que je suis le corps physique est tenace.
Continuer de croire que je suis né le jour de ma date de naissance, et donc qu’il y a une date potentielle de ma mort, fait que j’attire à moi, j’aspire dans mes cellules cette peur de mourir, de souffrir, d’être agressé, de ne pas être aimé, etc.  Accepter que ce que j’ai cru être vrai, ne l’est pas forcement, permet de me détacher et peut être de m’emplir de l’idée que je ne suis pas une sorte d’âme, d’esprit dans un corps, mais que je suis tout ce entoure ce corps, et que ce corps est en moi.

Cela suppose d’oeuvrer sur le champ émotionnel, avec toutes les stimulations que je subis des uns et des autres. Il y a une attraction magnétique du corps qui ramène tout à lui, et qui me pousse à croire que je suis la colère, la peur, la tristesse. S’il n’y avait pas cette force magnétique dans le corps, on n’y resterait pas.

Se sentir responsable de ce que l’on ressent en soi , ne plus en accuser les autres, permet d’entrer dans cette oeuvre alchimique intérieure.

Plus je résiste à la vérité, à cette évidence, plus je souffre. Donc il ne s’agit pas de se demander si oui ou non, cette humanité va réussir ou parvenir à goûter à sa nature véritable, mais bien de se demander pendant combien de temps elle va tenir à ne pas le faire.  Et nous voyons bien que cette résistance-là empêche la vie de circuler de manière fluide et harmonieuse.

Est-ce que je suis cette construction temporelle comme l’on dit mes parents, mes enseignants, mon employeur, le miroir… Ou suis-je autre chose que ça? Répondre à cette question nécessite une prise de hauteur, un détachement initial. La souffrance dont nous parlons en ce moment, n’est reconnaissable que depuis un espace qui ne souffre pas. Si la souffrance était notre état naturel nous ne serions pas en capacité de la décrire, de la commenter, de la pointer. Chacun d’entre nous possède intrinsèquement cet espace de pure vérité.

Vouloir parler aux êtres de «La vérité » ne sert à rien. Dire «vous êtes pure lumière, pur amour » n’a aucun intérêt. C’est en empruntant le chemin le plus court : amener leur conscience vers les espaces en eux qui sont faux. Et alors, leur proposer de vivre peut être une autre expérience. Puisqu’ils ont déjà tout tenté pour s’extirper de cette souffrance à l’extérieur, ils savent que rien n’a fonctionné hors de soi. Les seuls chemins qui mènent à l’unité, à la réalisation de cet état véritable, sont des chemins de désidentification du corps physique, de détachement de la matière pour ensuite mieux l’embrasser. Un chemin de responsabilité, d’autonomie et d’amour universel, amour bien ordonné commençant par soi-même.

Grégory

Le champ mental est tellement entrainé à absorber des pensées que l’on croit être siennes, mais au fur et à mesure, chacun peut entrer en contact avec sa nature véritable. On me dit au bout d’une heure de méditation : je ne voulais pas en sortir… mais pourquoi en es-tu sorti et pour aller où d’abord? C’est ça qui est drôle, n’est-ce pas ? Alors oui, atteindre ce point de bascule, où demeurent en nous suffisamment de calme, de paix, de sérénité, afin de devenir l’observateur, puis l’observateur de celui qui observe et ainsi de suite jusqu’à remonter à l’origine; oui, atteindre ce point demande un petit peu de pratique, d’exercer comme un muscle, le muscle du retour à la paix. Cet état n’est pas une action, mais notre état naturel de fluidité, de vacuité. Un état qui nous accompagne dans la vie, un état qui demeure, quelles que soient nos activité, et non uniquement dans un court moment de pratique méditative. C’est là un clé essentielle.

Le pouvoir de création ne change pas, goûter désormais à des créations qui émanent d’un coeur uni.
La seule différence est désormais de ressentir avec une joie pure, cet état intérieur qui se déverse comme une cascade cristalline sur le paysage environnant.

Extrait de l’article de Grégory Mutombo au sujet de Son livre, « La symphonie des âmes » aux éditions Guy Trédaniel

Vous êtes les créateurs de ce qui vous arrive

 

Chers enfants de la Terre, nous vous saluons.

Nous allons vous parler, en ce jour, des difficultés qui se passent sur le sol de la terre de France. En effet, depuis quelques temps, des mouvements de toutes sortes animent de façon assez violente cette partie de la Terre. 

Que signifie cette attitude du peuple de ce pays ?

Tout simplement, cela signifie que les humains souhaitent se faire entendre de ceux qui les dirigent. Cela signifie que l’être humain a besoin, de plus en plus, de faire comprendre à ses dirigeants, qu’ils soient de leur pays ou bien mondiaux, que les peuples, d’où qu’ils soient, souhaitent prendre leur pouvoir en mains.

Seulement, il y a un petit problème que vous n’avez pas compris suffisamment, chers enfants de la Terre. Il est bon de souhaiter montrer que vous désirez être libres, que vous souhaitez montrer que vous existez et qu’il est bon de prendre soin et note de vos désirs, mais pour cela, il est nécessaire que cela se fasse dans la Douceur. 

la source

Or, que se passe-t-il ?

Il y a des manifestations qui,  au lieu de se passer de la meilleure façon possible, se transforment en luttes de violence. Ce n’est pas de cette façon-là que vous allez montrer votre désir de retrouver votre propre pouvoir. 

En manifestant, vous souhaitez montrer que vous existez, oui, mais vous existez surtout par votre pouvoir intérieur. Vos démarches pour faire émerger votre pouvoir intérieur ne sont pas les meilleures actuellement car il y a encore trop de dualité entre le peuple que vous êtes et vos dirigeants. Il n’y a là que des rapports de force, d’où une forte dualité qui entraîne des mouvements extrémistes. 

Lorsque vous souhaitez, inconsciemment, faire apparaître votre pouvoir intérieur divin, il est important de le faire dans la Douceur. Oui, nous disons bien « par la Douceur ». Votre pouvoir divin, celui qui vous demande de vous respecter et de respecter l’autre pour arriver à une entente, a besoin de se vivre dans la DOUCEUR. 

Nous le savons, tous ceux qui manifestent dans les rues, qui fomentent des grèves, qui bloquent les autres humains dans leur vie de chaque jour, vont pousser des hauts cris : « Comment ? vont-ils dire et penser, nous faire entendre par la Douceur ?…jamais ! » 

Or, chers enfants de la Terre, est-il si difficile de s’asseoir calmement autour d’une table et de parler, de déposer vos arguments dans le calme face à vos dirigeants gouvernementaux ? Il n’y a que cette manière pour  apporter la Paix et la Douceur et supprimer la dualité qui entraîne les autres problèmes qui se passent  sur le sol  de France : les inondations importantes. 

En effet, tout est lié, mais vous ne voulez pas encore le comprendre. Votre violence dans les rues, votre violence verbale, vos pensées de rancune, de rage, ne font qu’accroître les difficultés sur la Terre. Or, nous vous avons souvent dit que votre belle planète n’en peut plus de toutes les difficultés que vous lui faites vivre qu’elles soient sur son sol ou bien au travers de ses propres énergies. 

Lorsque nous parlons de « difficultés au travers des énergies », nous voulons dire que les énergies émises par vos paroles, par vos pensées, par vos actes créent au sein des propres énergies de la Terre elle-même, un retour vers vous de ce que vous créez. Alors que se passe-t-il ? 

Tout simplement l’eau purificatrice se met en mouvement. Des pluies torrentielles s’abattent sur votre sol, font grossir les fleuves et créent les inondations qui vont laver et purifier les lieux où se passent les évènements. 

L’eau est purificatrice tout comme l’incendie qui réduisit en cendres de grandes surfaces de la terre du Canada. 

Comprenez, chers enfants de la Terre, que tout cela est la réalité. Vous êtes les créateurs de ce qui vous arrive. Nous vous avons souvent dit et répété que tout ce que vous faites, dites ou pensez se reporte sur les énergies de la Terre. Si vous pensez « Amour » l’Univers et la Terre vous renvoient « Amour ». Si vous pensez « violence » l’Univers et la Terre vous renvoient « violence ». 

Voyez maintenant ce qui se passe sur la terre de France : les inondations sont fort importantes. Elles sont la manifestation de la purification que souhaite la Terre pour elle-même et pour son humanité. La Terre vous dit « Assez !…Arrêtez cette violence ! qu’elle soit en paroles ou autre ». Les énergies de la Terre se mettent en mouvement pour vous le faire comprendre. 

Mais, acceptez-vous de comprendre cela ? Allez-vous rire de ce message qui va paraître incongru à un grand nombre d’entre vous ? Allez vous, enfin, comprendre que tout est énergie sur la planète Terre et dans tous les Univers ? Allez-vous enfin comprendre qu’il est important désormais d’être dans la Paix  intérieure de vos êtres afin que la Terre et ses éléments soient dans la Douceur ? 

Comprenez-vous que tant que vous serez dans ce survoltage de vos êtres, de vos énergies, vous allez vivre sur le sol de votre planète des évènements de ce genre ? 

Les forts incendies qui se sont manifestés au Canada étaient aussi une réaction de la Nature de votre planète, une purification. Pourquoi dans ce pays ? allez-vous dire. Car, tout simplement il y a un fort lien entre ce continent et les nouvelles énergies divines qui se développent sur la Terre. Cette partie de la Terre avait besoin, pour permettre une installation particulière de ces nouvelles énergies, que cette terre soit lavée, purifiée même si les magnifiques forêts brûlées vous paraissaient les plus belles qui soient. Cette partie de la Terre va permettre à de nouvelles énergies de s’installer d’une manière que vous constaterez en vous et autour de vous. 

Sachez que des énergies fort particulières, créées par le gouvernement américain, dans le grand Nord de ce continent, le projet HAARP, interfèrent avec les Énergies de Pureté Universelle déversées depuis l’Univers divin par des Êtres de Pure Lumière. C’est pourquoi, il y a eu une purification de ce continent par l’incendie énorme qui s’est produit au Canada. 

Chers enfants de la Terre, comprenez que vous êtes responsables de tout ce qui se passe, même de mouvements climatiques perturbants. Plus vous serez dans la colère, la haine, la violence et autres sentiments perturbateurs humains, plus vous recevrez le retour désagréable de tout cela. 

Nous vous avons dit et répété dans divers précédents messages que vous-mêmes et la Terre ne faites qu’UN. Ce que vous faites à l’humanité vous le faites à la Terre. Votre planète ne souhaite que la Paix, la Sérénité. Alors, accordez lui ce bonheur qui sera aussi votre bonheur car, en étant davantage dans l’Amour de vos êtres intérieurs, vous serez, aussi, davantage dans l’entraide aussi bien physique que morale et de coeur lorsque des difficultés climatiques se feront sentir sur le sol de votre pays ou bien d’autres pays.

Chers enfants de la Terre, nous ne répèterons jamais assez qu’il est important de vivre avec des pensées, des paroles, des actes de douceur afin que vous viviez le bien-être sur votre belle planète Terre et en union de coeur avec elle.

Nous vous accompagnons avec grand Amour.

Message des Etres de Lumière par Marie-Josée Andichou

Nous vous rappelons que vous pouvez reproduire ce texte à conditions :
– qu’il n’y ait aucune modification de son contenu
– qu’il ne soit pas coupé
– que vous fassiez référence au site http://cristal-mariandi.com

L’intégration du moi limité dans le soi illimité

Nous sommes à la fois manifestation physique et Essence universelle ; or nous avons oublié notre source.

A mesure de l’éloignement de son identité divine, l’humanité s’est installée dans le doute, la perte de confiance. Le voile s’est graduellement épaissi, et de moins en moins guidée par la sagesse de l’être profond, l’ego trompeur s’est construit avec ses certitudes et son système de croyances. L’ego manipule parfois à notre insu les outils spirituels, énergétiques ou corporels que nous sommes amenés à utiliser. Cela a pour conséquence de générer beaucoup d’illusions et la conviction de l’inutilité de reconnaître nos peurs, la blessure qui nous habite, d’en comprendre le sens…

le soi

Il est vrai qu’il peut être tentant de se tourner vers une recherche spirituelle en évitant soigneusement la confrontation avec nos ombres. Lesquelles finissent pourtant par nous rattraper à un moment ou à un autre de notre vie ! Les enseignements d’éveil font de l’instant présent la clé d’accès à l’ouverture de conscience. Il semblerait qu’il y ait parfois une distorsion de compréhension de cette réalité. En effet, ne pas s’identifier à nos pensées, nos émotions et vivre le moment présent ne signifie pas nier, rejeter ou fuir ces aspects de nous. Guérir les divisions intérieures impliquent d’intégrer l’expérience humaine dans la conscience de notre dimension lumineuse et d’unir les forces de l’horizontalité à celles de la verticalité. Cela implique notre responsabilité envers nous même et envers la vie d’une manière toute différente. Ainsi toutes nos blessures constituent le compost de ce qui devient notre force de vie.

Notre peur la plus intense est très souvent associée à ce que nous avons d’essentiel à réaliser dans notre incarnation présente. A chaque fois que nous appréhendons un événement de la vie, une rencontre de manière difficile, il est en fait question d’une étape initiatique qui s’offre à nous, soit une opportunité de libération, de dissolution de quelque chose qui restreint notre élan de vie. Il est par conséquent de la plus grande importance de vivre nos expériences en toute conscience… Et pour cela nous devons réinvestir ce « territoire sacré », à savoir le présent de notre être dans ce corps. C’est de ce lieu, le corps, la conscience, la sensation dans l’instant présent que nous pouvons accueillir une réaction, une émotion, un sentiment douloureux, prendre conscience d’une programmation qui nous limite. Une réaction, c’est la manifestation d’une mémoire émotionnelle, donc d’une blessure…

Naître à soi-même, car c’est bien de cela dont il est question, c’est s’accompagner dans un processus de reconnaissance de soi à tous les niveaux de l’être, incluant la sphère psychologique. Nous sommes créateurs de nos états intérieurs et non pas victimes. Il importe d’observer ce que nous avons mis en place pour masquer ce désarroi d’être éloigné de notre nature essentielle. La quête intérieure prend tout son sens quand elle inclut la question de la souffrance. Les pensées compulsives, les sentiments de mal-être, les sensations d’anxiété qui nous habitent, mais aussi les pulsions réactives (colères, émotions) ont leur source dans les peurs et les blessures que nous n’avons pas encore réussis à rencontrer, à accueillir, à embrasser. A partir d’une expérience douloureuse, il y a tout un programme qui se met en place de sabotage, d’abnégation, de sous-évaluation, de non-amour de soi… Même si notre ego tente de nous persuader que nous sommes le plus intelligent, le plus beau, le plus performant. Et surtout s’il tente de nous en persuader, c’est pour cacher quelle détresse ?
Quelles sont ces circonstances de vie où nous refusons de lâcher prise ?

L’activation d’une blessure, le refus de mouvement, la rétraction de l’énergie.

La conscience de soi nourrit la confiance en soi. Il nous appartient de démystifier la souffrance pour libérer, accueillir et faire grandir cette confiance, la sentir encore plus palpable en soi. Le non-amour de soi, le manque de valeur et d’estime font que nous nous sentons de plus en plus abandonné par la vie. De ce fait nous cherchons davantage de sécurité, de reconnaissance, de pouvoir. Ce qui conduit inévitablement à se blesser encore davantage. Notre humanité a banalisé l’état de victime et le «consensus social » en joue à notre dépend en actionnant tous les leviers de la peur. Aussi longtemps que nous nous positionnons comme victime de l’autre, de la vie, nous ne pouvons bénéficier du potentiel d’énergie et de conscience à notre disposition. A partir du moment où nous avons créé le petit moi et toutes ces identifications, nous ne vivons plus à partir de notre conscience profonde. Nous fonctionnons à partir d’une conscience de surface qui est une adaptation à notre conditionnement, à notre éducation et toutes les peurs, les appréhensions, les jugements que ceux-ci véhiculent. Ce sont alors nos pensées qui nous disent qui nous sommes, qui nous croyons devoir devenir. Elles élaborent des scénarios sur les autres, sur le monde, souvent fort différents de la réalité. L’être s’est confondu avec le personnage, occultant sa véritable essence… !

plaisir des yeux

Le chemin d’éveil passe, de façon incontournable, par la découverte permanente de ce qui empêche d’Être. La somme des attachements, des attentes, des désirs, des besoins amoindrissent considérablement le sentiment d’Être et de vivre à partir d’une conscience profonde. Un certain nombre d’individus peuvent néanmoins sembler manifester une grande confiance en eux à laquelle s’ajoute force de conviction et charisme mais dont les fondements se trouvent encore dans un système de croyances. Si, de la perspective de l’Être, la peur ne fait que servir l’illusion, sur le plan de la manifestation physique elle n’en constitue pas moins une réelle entrave, générant beaucoup de souffrance. Mes peurs, mes pensées, ne sont certes pas qui Je Suis ; elles sont pourtant mes créations et il m’appartient de les réintégrer, de les transmuter à la lumière de cet espace de conscience plus vaste et inclusif. Nous ne pouvons retrancher une partie de ce qui nous constitue. La lumière doit faire corps avec la densité. S’éveiller à qui nous sommes, c’est l’expérience d’une profonde réunification en soi. C’est à partir d’une conscience ancrée dans le moment présent que nous apprenons à apprivoiser ce qui nous fait peur. Il n’existe pas de technique ou de méthode miraculeuse. La seule pratique à laquelle se conformer est celle qui nous éveille à une aptitude à revenir au présent, encore et encore… ! C’est une sorte de gymnastique spirituelle qui demande entraînement et persévérance, le mental humain étant très mal adapté au moment présent. C’est faire le choix de cultiver cet art d’exercer sa conscience dans l’ici et maintenant afin d’intégrer sur un plan supérieur les pensées, les émotions et les sensations qui véhiculent les peurs, les attentes, et les frustrations. En d’autres mots : l’intégration du moi limité dans le soi illimité.

Excepté, en situation de danger immédiat, la peur – petite ou grande – n’a ni fondement, ni réalité objective dans l’instant présent. Il s’agit le plus souvent d’une projection dans le futur en référence à un conditionnement passé tout en « zappant » le présent. Or, si une difficulté surgit dans le moment présent, il y a de grandes probabilités d’y trouver une résolution. Il n’y a cependant aucun pouvoir d’intervention au regard d’un événement passé si ce n’est que rajouter de la culpabilité ou renforcer le sentiment d’être victime. Et c’est la même chose quant aux peurs que nous projetons dans le futur. Elles procurent un sentiment d’impuissance et pompent nos ressources énergétiques. Lorsque nous luttons contre une peur ou tentons de la nier, elle prend tout l’espace, générant de plus en plus de stress, d’anxiété, d’angoisse. Si nous l’observons à partir d’un espace plus profond et de la sensation du corps dans l’instant présent, son intensité, son impact s’amenuise. La charge émotionnelle qu’elle contient se dissout peu à peu libérant une grande quantité d’énergie jusque là prise au piège de cet état de fixation. La peur peut pourtant se représenter une fois, dix fois… Ce sera alors autant d’opportunités de l’apprivoiser et d’affiner cette aptitude à être de mieux en mieux lesté dans le moment présent, dans le Soi.

En terme métaphorique, la gymnastique spirituelle évoquée plus haut, va permettre de « muscler » la conscience-témoin afin que celle-ci prenne de plus en plus de place. Il est question d’une acuité sensorielle qui donne à voir, à sentir avec clarté les dynamiques dans lesquelles nous sommes à tous moments et les voir à partir d’une certaine distance ; avec empathie et bienveillance. La « Présence » convoque « l’ouverture » ; une ouverture totale envers toute expérience que nous rencontrons !

Puissions-nous cultiver une joyeuse vigilance au quotidien et faire le choix résolu de se resituer dans un ordre intérieur, dans une intégrité à tous niveaux, dans la clarté et le discernement… En sachant refuser la compromission, la manipulation et toute forme d’illusion, même si celle-ci est porteuse de belles promesses, comme la sécurité, par exemple. Nous sommes créateurs de notre propre vie mais notre engagement envers nous-mêmes ainsi que notre persévérance à oser nous hisser au-delà des conditionnements et des habitudes mentales sont souvent bien défaillants. En chacun sommeille un être libre de tout jugement, de toute pulsion réactive et doté d’une grande capacité à ressentir, à s’émerveiller, à aimer, à compatir !.. Un être capable de se tenir là, dans le moment présent, et d’embrasser tout ce qu’il contient : une peur, une émotion ; sans tentative de fuite, de déni. Sans complaisance et sans compromis non plus. L’époque nous engage à inviter une conscience plus profonde à façonner notre humanité. 

Article écrit par Sylvia Garance paru dans la revue le 3e millénaire

L’équilibre de la Terre en 2017

 

Chers enfants de la Terre, nous vous saluons. Quel va être en ce jour le thème de notre message ? Comme vous le savez il y a quantité de messages d’évolution à vous transmettre mais nous allons choisir celui qui va vous parler d’équilibre en toutes choses.

Au niveau terrestre humain l’équilibre est la façon dont vous vous tenez et comportez dans votre vie de chaque jour. Au niveau sportif l’équilibre a besoin d’exister de multiples façons afin que celui qui pratique tel ou tel sport arrive à un alignement important de son être et exerce ainsi un sport des plus élevés.

Il en est de même pour l’évolution spirituelle. Cette dernière est un véritable sport pour les humains que vous êtes et qui sont totalement déséquilibrés par rapport aux Énergies de l’Univers.

apprendre

Vous ne pouvez imaginer ce que nous voyons depuis les lieux où nous nous trouvons. Parfois, nous voyons de belles énergies se mêler de façon douce et sereine aux Énergies les plus belles et les plus douces qui soient, celles de l’Univers le plus Pur. Nous voyons aussi des énergies qui sont totalement chahutées et qui viennent se mêler aux énergies universelles de façon anarchique. Cela signifie qu’une partie des humains est à peu près équilibrée dans ses énergies mais qu’une autre partie est en totale disharmonie par rapport à l’Univers.

Ces énergies que nous voyons émaner de vos êtres à la surface de la Terre sont le reflet de ce que vous êtes à tel ou tel moment. À certains moments elles sont davantage équilibrées c’est à dire moins perturbées qu’à d’autres moments. Cela est pour nous le signal de ce qui va ou peut aller dans l’humanité ou bien de ce qui est en totale disharmonie.

Actuellement étant donné les évènements qui se passent sur la Terre et étant donné la puissance des énergies universelles qui vont croissant vers et sur la Terre, vos énergies sont quelque peu en déséquilibre.

Alors que faire pour vous sentir mieux en vous, dans votre vie de chaque jour, vie sociale, vie familiale, vie politique etc….?

Il est important de comprendre qu’une humanité a besoin pour grandir dans la Sérénité spirituelle, d’un équilibre non seulement physique mais aussi psychologique. Il est important de comprendre que si des soucis se présentent à vous, cela vient du fait que vous ne faites pas ce qui est nécessaire pour apaiser ce tumulte qui se passe dans votre vie. Cela signifie qu’il est important de regarder en face comment vous agissez dans votre vie, envers tous ceux qui vous entourent mais, aussi, envers tout ce que vous voyez à travers les messages des médias qui ne vous montrent que le négatif de la vie.

Il est temps de rétablir cet équilibre. Tout d’abord ne vous laissez plus influencer par ce que les nouvelles technologies vous présentent pour vous détourner de votre être profond. Ne laissez plus la télévision vous assommer de messages d’ombre car, n’en doutez pas, ce moyen de communication est bien souvent le plus négatif qui soit dans les informations. Nous ne disons pas que tout y est négatif mais sachez faire le choix de ce que vous voulez recevoir en vous. Il y a quantité d’émissions enrichissantes et  qui peuvent  vous combler  de  bien-être: émissions sur la Nature, sur les animaux, reportages sur de magnifiques voyages. En ne vous laissant pas noyer dans des émissions négatives vous retrouverez une certaine sérénité et vous aurez ainsi tendance à retrouver un certain équilibre de Sérénité en vous en lien avec l’Univers.

Il est important aussi que cette recherche d’équilibre se fasse dès l’enfance. Nous  voyons souvent de jeunes enfants jouer avec des jeux vidéo d’une violence qui nous surprend. Comment vous, parents, pouvez-vous laisser un enfant « jouer » avec de telles choses ? Est-ce cela que vous souhaitez voir vivre chez votre enfant ? Êtes-vous tellement inconscients de ce que cela crée en lui, dans son cerveau,  dans ses pensées, dans sa façon d’être actuelle et qui sera peut-être celle de sa vie d’adulte ? Où est l’équilibre dans ce cas là ?

Il n’existe plus malheureusement car tout est faussé par ces jeux auxquels les enfants se comparent. Vous souhaitez la Paix en vous et autour de vous ? Mais que faites vous avec vos enfants et ces jeux vidéo ? Vous les portez et les maintenez dans un état de violence ! Ne comprenez vous pas que vous faites le beau jeu de certains humains qui prennent pouvoir sur vous afin de vous asservir et faire en sorte que vous n’ayez plus d’équilibre spirituel en vous ? Ne le comprenez-vous pas ?

Nous vous disons : reprenez vous en mains, réfléchissez à ce que vous souhaitez de la vie : la Paix et la Joie. Nous le savons, nous vous connaissons bien, vous êtes tous très nombreux à les souhaiter. Alors pourquoi ne faites vous pas ce que vous souhaitez ? Pourquoi vous laissez vous influencer par ceux qui, au Gouvernement Mondial, souhaitent vous avoir sous leur coupe ?

Vous avez baissé les bras un moment, votre équilibre s’est rompu, vous êtes tombés du mauvais côté. Mais rien n’est perdu, ayez ce sursaut de désir de vivre par vous-même dans la Paix et la Sérénité. Comprenez que vous avez beaucoup à gagner en regardant en vous ce qui ne va pas afin de rétablir l’équilibre au plus profond de votre être. Comprenez que si vous ne faites pas le moindre effort pour reconnaître vos travers, si vous ne voulez pas les regarder en face, si cela vous fait peur, vous ne pourrez vivre dans l’équilibre qui est la Paix et la Sérénité.

Il est parfois important de « recevoir en pleine figure » comme vous dites, des choses qui perturbent votre Ego, de les regarder en face et, dans l’humilité, de les reconnaître en vous comme étant le déséquilibre. Ensuite il vous est demandé de faire des efforts pour tenter de les dissoudre afin d’apporter enfin cet équilibre psychologique-spirituel à tout votre être.

Cela demande, bien sûr, comme nous venons de le dire, de l’humilité, de la confiance en soi et, surtout, en le Divin qui est en vous et qui vous apporte toute l’aide dont vous avez besoin pour rétablir cet équilibre de Paix et de Sérénité en vous.

esprit de la guérison chez francesca

Nous sommes là pour vous accompagner aussi au travers de nos messages. Mais, comme nous vous l’avons souvent dit, l’équilibre d’Amour et de Lumière en vous et sur la Terre ne peut venir qu’à la suite de vos propres efforts pour comprendre qui vous êtes au niveau universel. Vous êtes des êtres divins, vous êtes des étincelles divines donc vous êtes une partie du Grand Corps de Dieu. Vous avez en vous tout Son Pouvoir d’Amour et de Lumière pour vivre en équilibre continuel avec Lui à condition que vous le souhaitiez, bien sûr, et que vous fassiez les efforts nécessaires pour cela.

Rien ne peut s’améliorer dans votre vie si vous ne la regardez pas totalement en face, si vous n’acceptez pas de voir ce qui pourrait s’améliorer pour rétablir cet équilibre spirituel en vous mais aussi au niveau universel. Vous ne pouvez grandir dans l’Amour et la Lumière de Dieu si vous persistez à laisser votre Ego vous mener selon son désir qui n’est pas celui de l’équilibre.

Lâchez votre Ego ! demandez lui de se dissoudre afin de retrouver la Paix et la Sérénité dans l’équilibre en vous et autour de vous. Lorsqu’un être est bancal, il boitille.  Les énergies que nous voyons dans l’humanité sont bancales pour la plupart d’entre vous. Mais nous savons qu’un grand nombre d’humains en a assez d’être dans le mal être. Alors ils et elles font ce qui est nécessaire pour voir clair en eux et arrivent, pas à pas, à retrouver un certain équilibre. Nous ne disons pas que l’équilibre entre eux et l’Univers est parfait mais ils font tout leur possible pour que cela soit  ainsi.

La vie terrestre demande cette union d’Amour et de Lumière très équilibrée entre l’humanité et l’Univers. Plus cet équilibre sera, plus vite la Paix, la Sérénité et la Joie seront en vous et sur la Terre.

Chers enfants de la Terre, nous vous accompagnons avec grand Amour.

Nous vous aimons.

 référence au site http://cristal-mariandi.com

 de Marie-Josée Andichou .

 

Ce que vous pouvez faire maintenant – L’activation de la huitième couche d’ADN

Nous allons vous dire ce qui se passe maintenant : des oiseaux tels que vous n’en avez encore jamais vus auparavant – c’est encore une autre métaphore – sont prêts à venir chanter un nouvel air sur cette planète, et ils le feront si vous activez certaines couches de votre ADN qui sont en train de devenir interdimensionnelles. Ce nouvel air (qui est aussi une Nouvelle Ère) est la conscience de ceux que vous appelez les Nouveaux Enfants de la Planète. Certains les ont appelés Indigo ; d’autres les ont appelés Cristal. La désignation Cristal est celle qui va mettre l’accent sur le Réseau de Cristal qui est en train d’être réécrit. Cette réécriture est littéralement la page actuelle de l’histoire de la Terre. 

ADN1

Nous savons qu’il est difficile pour vous de comprendre ces choses. Vous pensez : « Mais comment pourrions-nous réécrire l’histoire ? » Pourtant, c’est possible : il ne s’agit pas de changer les faits ; il s’agit plutôt de changer la conscience de l’humanité par rapport à son histoire en 3D. Réfléchissez : certains événements se sont produits à cause de courants de haine et de conflits d’intérêts. Une réécriture ne changera pas la chronologie de ces faits, mais elle modifiera la trame entière de vos polarités existantes et de vos sentiments actuels concernant le passé et ce qu’il y a lieu de faire ensuite. 

Nous allons vous donner une expression juive en hébreu : « Rokeb ba-a-rabot. » C’est le nom de la huitième couche interdimensionnelle d’ADN, et cela signifie « les Cavaliers de la Lumière. » En fait, le numérotage que nous donnons à ces couches d’ADN n’est pas réellement une liste mais plutôt un cercle. Cela pourrait être aussi facilement le numéro un que le numéro huit, mais dans nos conditions ici, dans cette explication, nous en faisons le numéro 8 d’une série de 12. Ce qui compte selon nous dans les nombres, c’est leur énergie. 

Vous êtes maintenant dans « la mise en pratique » du 8. C’est une mise en pratique de la responsabilité. L’hiver est sur vous. Regardez autour de vous. Voyez-vous quoi que ce soit de réellement encourageant ? La réponse est non. Tout ce qui tourne autour de la création de la paix ou de la stabilité soit est reporté soit n’arrive tout simplement pas. Mais ne désespérez pas, vous avez été préparés pour tenir la Lumière. C’est pourquoi vous avez traversé toutes les épreuves que vous avez traversées, de sorte qu’à chaque vie vécue, vous ayez un peu plus de sagesse et que lorsque ce potentiel se manifestera, vous sachiez quoi en faire. Votre vie actuelle est l’aboutissement de nombreuses autres vies sur la Terre, et toutes ces vies s’ajoutent énergétiquement jusqu’à se focaliser en cet hiver spirituel. 

Nous allons vous donner un autre nom pour cette huitième couche et il sera en lémurien : « Akee Yawee fractua. » Cette expression lémurienne signifie « Les Annales du Maître ». À l’époque lémurienne, elle désignait aussi « Les Annales DES Maîtres ». 

Qu’est-ce que cette Couche 8 ? C’est l’empreinte akashique individuelle de votre Entité divine. Certains d’entre vous sont conscients qu’il y a sur la planète un Hall divin des Annales, un endroit qui conserve la trace des allées et venues de toutes les entités appelées êtres humains sur la planète Terre. C’est un endroit où en principe les humains ne pénètrent pas, sauf lorsqu’ils vont et viennent entre les mondes. Il donne une sorte de comptabilité spirituelle de l’influence humaine sur cette planète. On l’appelle « les Annales Akashiques ». 

À présent, supposons que vous ayez la possibilité de visiter cet endroit ; vous découvririez que la mémoire de qui vous avez été sur la planète… en totalité, est stockée dans une forme de cristal. Dans la pièce où vous êtes réunis, il y a plus de 200 personnes, mais pas un seul nouvel être, ce qui veut dire qu’il n’y a personne ici qui expérimente la planète Terre pour la première fois ! Nous aimerions vous dire ceci, Lémuriens : ce n’est pas par hasard que vous êtes venus vous rassembler ici afin d’entendre parler de cet hiver que vous avez projeté ; vous êtes tous de vieilles âmes ! La Couche 8 est maintenant prête à être activée. La couche 8 est votre cristal akashique personnel. Il contient tout ce qui se rapporte à chacune des vies humaines que vous avez accomplies sur la planète et tout ce que vous y avez expérimenté. 

ADN

Jusqu’à présent, tant que vous vous promeniez en 3D, cette couche n’était pas réellement importante sinon pour les énergies particulières qu’elle vous fournissait pour la régulation de votre karma. C’était flottant en quelque sorte ; c’était bon pour la lecture des vies passées et la programmation des vies futures, et c’était à peu près tout. 

Elle vous a aussi donné quelques phobies, si vous l’avez remarqué ! Certains d’entre vous sont nés avec des peurs anormales liées à des choses qui n’ont aucune connexion avec ce que vous expérimentez dans cette vie-ci. Maintenant, le potentiel est que cela commence à avoir un sens, et vous pouvez avoir la compréhension de toutes ces choses. 

De quoi avez-vous peur, au fait ? N’auriez-vous pas un peu peur de la Lumière ? Peut-être y en a-t-il ici qui ne veulent pas franchir ce pas d’activation. Il se pourrait qu’ils se disent en ce moment même : « J’aimerais que cette communication en finisse ; je ne suis pas prêt à en entendre davantage. » Certains ont encore la « semence de la crainte de l’Illumination » bien ancrée en eux ! 

Que se passe-t-il quand la Couche 8 commence à vibrer et que vous vous réveillez à 3 heures du matin ? Vous ne pouvez pas entrer dans un changement interdimensionnel sans que vos annales akashiques personnelles ne s’éveillent ! Absolument tout ce qui fut vous au cours de vos vies passées commence à vibrer. Quel que soit le moment de ce passé où vous avez fait un vœu à Dieu, vous allez vous le rappeler. Malgré l’heure tardive, ces annales akashiques n’hésiteront pas à vous réveiller et à venir vous titiller. Certaines vous diront, par exemple : « Tu avais fait le vœu de consacrer ta vie à Dieu. Or, te voilà marié ! Pourquoi as-tu renoncé à ton vœu ? » D’autres segments de votre passé vous diront au contraire : « Tu te souviens de cette réunion spirituelle où tu t’étais rendu ? Tu n’avais pas été très inspiré ce jour-là ! ça s’était même fini sur un bûcher, n’est-ce pas ? Est-ce que tu veux à nouveau payer le prix fort ? » Les mémoires sont infinies à tous les niveaux. 

Ce qui caractérise une vieille âme est d’avoir accompli beaucoup, beaucoup de vies. Les plus vieilles âmes sont à la fois profondes et sages, spécialement lorsqu’elles ont fait tout le chemin de retour vers la Lémurie. Les Lémuriens sont la race fondamentale de la planète. Ils étaient là quand les Pléiadiens apparurent et donnèrent à la semence de l’humanité une génétique incluant le potentiel du passage à une dimension supérieure. N’avez-vous jamais eu des rêves où vous étiez vraiment grands ? C’est une pure spécificité lémurienne. Nous vous en dirons plus sur le sujet une autre fois. 

Alors, comment se passe cet éveil de la Couche 8 ? Vos annales akashiques sont devant vous, et cela représente des vies que certains comptent en centaines, si ce n’est davantage. Ce sont les vies que vous avez eues sur cette planète, et leur énergie est toujours présente. Quand cette énergie se manifeste en plénitude, cela peut prendre un aspect irritant, parce que toutes ces vies cherchent à savoir ce qui se passe dans votre maintenant et à l’orienter, d’une manière ou d’une autre ! 

Il est temps de vous débarrasser de l’idée d’une vie passée, ou au moins de ce que vous pensiez être l’expérience d’une vie passée. Quand vous devenez interdimensionnels, il n’y a plus de temps linéaire, et le temps et l’espace sont sans importance. Dans cette énergie de la nouvelle Terre, chacun de tous les « moi » de vos vies passées sont ensemble dans le maintenant, représentant une seule énergie dans cette vie-ci. C’est la vie du maintenant. Ainsi donc vous ne pouvez même pas prononcer les mots : « vie passée. » Votre vie actuelle est une vie qui a les attributs de tout ce qui fut jamais, et les potentiels de tout ce qui pourra être. Bienvenue à ce que les Maîtres ont ressenti ! Car ce que l’humanité s’apprête maintenant à expérimenter est la même chose qu’ils connurent tous en tant que précurseurs de l’activation de l’ADN. 

À présent, qu’allez-vous faire avec toutes ces énergies du passé éveillées qui se tiennent là, donnant de petits coups de pieds en prévision d’un déplacement de la dimensionnalité ? Il va vous falloir unir et rassembler toutes ces énergies et leur parler à haute voix. Trouvez un endroit et un moment où il n’y a personne autour de vous, car nous vous garantissons qu’ils ne comprendraient pas ce que nous allons vous demander de faire ! Parlez-leur à haute voix et dites : « Ce que nous avons attendu est maintenant en train de se réaliser ! Cette vie représente l’aboutissement de toutes les vies que nous avons vécues ensemble. Ce que nous avions pour objectif d’être est vraiment en train de se réaliser. Comme dans les écoles du passé, nous nous réveillons tous dans un seul être. Vous êtes mon soutien ; vous êtes mon équipe. À présent, mettez-vous en ligne, restez derrière moi et poussez ! J’ai besoin que vous soyez toutes unifiées en une seule vie dans cette nouvelle énergie. » 

Prenez de ces différentes vies la sagesse, la connaissance et l’expérience qu’elles vous ont apporté. Rappelez-vous aussi qu’elles sont toutes vous ! Voyez cela comme la sagesse des âges… un profond livre d’histoire que vous avez en fait vécu par séquences. 

Puis informez tous vos « moi » que sur cette planète, il y a un nouveau vœu qui remplace tous les autres. Et prononcez ce nouveau vœu ; créez-en un pour vous-même qui parle de votre magnificence et de votre divinité et de la raison pour laquelle vous êtes ici. Dites par exemple : « Je fais le vœu de prendre les énergies de tout le passé qui a été réécrit sur cette planète et de les amener jusqu’à ma volonté. Je promets de me marier avec moi-même de façon si complète que je sois aussi à l’aise avec mon être que je suis à l’aise avec Dieu. 

Maintenant, j’ai des milliers d’expériences de ma propre vie derrière moi qui me soutiennent. 
J’ai la sagesse des âges pour m’appliquer à envoyer de la lumière dans les endroits sombres. 
Ainsi donc, je jure de revendiquer ma place dans cette nouvelle énergie et d’utiliser tous les attributs de chacune de mes vies que j’ai soigneusement stockés dans la Couche 8 ! » 

Allez, faites-le ! Envoyez votre Lumière, envoyez-la aux Soudanais. Il est temps d’arrêter le comportement vieille énergie dans cet endroit. Ils ont besoin de votre Lumière ! Quand l’obscurité de cette situation se révèlera vraiment, l’humanité agira ! 

Envoyez votre Lumière vers la Palestine, et donnez à ses habitants l’espoir d’un État paisible, dirigé intelligemment par ceux qui ont un objectif réel pour eux, et non pas seulement un esprit de vengeance. Voyez-les souhaitant créer la paix avec un voisin qui a été leur ennemi pendant un demi-siècle. Voyez des miracles dans leur avenir, avec des sourires sur les visages de leurs enfants… Dans cette décennie ! 

Israéliens, n’abandonnez pas l’espoir, car une lumière vous est envoyée. Dans cette région qui est petite, et cependant si profonde, appelée Israël, regardez les jeunes pour voir ce qui va venir. Il y a là des graines de paix en dépit de l’hiver spirituel que vous vivez. 

Don de lumièreTravailleurs de la Lumière, envoyez votre Lumière au continent africain. Voyez que ceux qui peuvent faire quelque chose dans le sud créent des possibilités pour l’ensemble qui n’ont jamais été considérées comme ce qu’elles sont : une réalité pour demain, un système de santé qui pourrait guérir un continent entier ! Un rêve ? Nous vous disons ceci : nous ne vous demanderions pas d’envoyer votre Lumière à tous ces gens à moins que ce potentiel n’ait littéralement été écrit comme étant un potentiel fort vers votre avenir ! 

Finalement, nous vous disons ceci : en ce moment dans le Ciel on chante une chanson – une chanson éternelle et historique – et elle parle d’un bel endroit du passé, appelé Terre. Elle parle des êtres livrés à eux-mêmes sur la seule planète du libre choix, et qui choisirent librement une dimension plus élevée. Ils apportèrent avec eux la Nouvelle Jérusalem… la paix à une planète divisée. C’est une histoire qui va descendre dans l’histoire de l’Univers et qui sera inscrite à jamais sur les murs des lieux les plus saints de cette galaxie. Des entités accourront de partout dans l’Univers pour vous rencontrer et elles verront par vos couleurs qui vous êtes et ce à quoi vous avez participé. C’est cela, le potentiel de ce que vous êtes en train de créer en ce moment même. 

Canalisation de KRYEON par Lee Carroll

12345...28

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...