Comment vivre sans effort

 

Pourquoi les gens, à mesure qu’ils vieillissent semblent-ils perdre toute joie de vivre ?

Pourquoi sommes-nous si nombreux, une fois entrés dans la soi-disant maturité, à devenir ternes, insensibles à la joie, à la beauté, à l’immensité des cieux et aux merveilles de la terre ?

Lorsqu’on se pose ces questions, de nombreuses explications viennent à l’esprit. Nous sommes tellement préoccupés à nous-mêmes – c‘est une explication. Nous luttons pour devenir quelqu’un, pour réussir et pour maintenir une certaine situation ; nous avons des enfants ainsi que d’autres responsabilités, et nous devons gagner de l’argent. Tous ces paramètres extérieurs deviennent très vite pesants, ce qui nous amène à perdre notre joie de vivre.

tristesse

Lorsque nous observons les visages autour de nous dans la rue, voyons comme ils sont pour la plupart, tristes, rongés par les soucis et plutôt mal en point, repliés sur eux-mêmes, distants et parfois névrosés, sans un sourire. Vous êtes-vous demandé pourquoi ?

Je pense que ce qui nous détruit, ce sont ces efforts, ces luttes qui occupent quasiment chaque instant de notre vie. Si vous observez autour de vous, vous verrez que pour la plupart, l’existence est une succession de batailles contre eux-mêmes, contre leur mari ou leur femme, contre leurs voisins, contre la société ; et ils dissipent leur énergie dans ces affrontements perpétuels. Un Homme qui est joyeux, vraiment heureux, n’est pas esclave de l’effort ; et l’absence d’efforts n’est pas synonyme de stagnation, de bêtise, de stupidité. Au contraire, seuls les sages, ceux qui sont doués d’une intelligence exceptionnelle, sont réellement libres de tout effort, de toute lutte.

Souvent, lorsque nous entendons parler d’absence d’effort, nous envions cette situation, nous voulons parvenir à un état sans conflit ni lutte, nous en faisons donc un but, un idéal, que nous nous efforçons d’atteindre – et ce faisant, nous perdons notre joie de vivre nous aussi. Nous sommes pris de nouveau dans l’étau de l’effort, de la lutte. L’objet de cette lutte varie, mais toutes les luttes se ressemblent. On peut lutter pour mettre en place des réformes sociales, pour trouver Dieu, pour instaurer de meilleurs relations entre soi-même et son conjoint ou son voisin ; on peut s’asseoir au bord du Gange, faire ses dévotions aux pieds d’un gourou, et j’en passe… Tout cela n’est que lutte et effort. Ce qui compte, ce n’est donc pas  l’objet de la lutte, c’est de comprendre la lutte elle-même.

Notre problème, c’est que l’esprit se sent inférieur, c’est pourquoi il lutte pour être ou devenir quelque chose, ou pour surmonter les contradictions opposant ses divers désirs. Mais ne donnons pas d’explications quant aux raisons pour lesquelles l’esprit est en proie à ces luttes. Tout Homme capable de réflexion connaît la raison de ces luttes intérieures et extérieures ; notre envie, notre avidité, notre ambition, notre soif de compétition conduisant à une efficacité sans merci – tels sont les facteurs qui nous poussent à la lutte, que ce soit dans le monde ici ou dans le monde à venir. Nous n’avons donc pas besoin d’étudier les ouvrages de psychologie pour savoir pourquoi nous nous battons ; l’important, c’est bien sûr de découvrir si l’esprit peut être totalement libéré de toute forme de lutte.

En définitive, quand nous luttons, le conflit se situe entre ce que nous sommes et ce que nous devrions ou voudrions être. Sans avancer d’explications, demandons-nous s’il est possible de comprendre l’ensemble de ce processus de lutte, de sorte qu’il prenne fin. L’esprit peut-il s’abstenir de lutter, comme ce bateau qui se laissait porter sans effort par le vent ? La question, c’est celle-ci, bien sûr, ce n’est pas de savoir comment atteindre un état exempt de toute lutte ; l’effort même pour parvenir à un tel état est en soi un processus de lutte, cet état n’est par conséquent jamais atteint. Mais si vous observez d’instant en instant comment l’esprit se laisse piéger dans les luttes sans fin, si vous vous contentez d’observer le fait sans vouloir le modifier – sans imposer à l’esprit un certain état que vous appelez la paix – vous constaterez alors que l’esprit cesse spontanément de lutter ; et dans cet état c’est là qu’il peut apprendre énormément.

Apprendre ne se limite plus alors à une collecte d’informations ; c’est la découverte de l’extraordinaire gisement de richesses qui s’étend au-delà du champ de vision de l’esprit ; et pour l’esprit qui fait cette découverte, la joie est là.

Cessons de lutter du matin au soir car notre énergie se perd dans les luttes. Soyons vigilent et dans cet état de vigilance, toute notion de supérieur et d’inférieur s’effacera, il n’y plus de grand homme ni de petit d’homme, il n’y plus de gourou. Toutes ces absurdités cessent parce que l’esprit est pleinement éveillé ; et un esprit pleinement éveillé est inconditionnellement joyeux.

Francesca – Conclusion, suite à ma lecture du Sens du Bonheur de Krishnamurti

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

La vie sur d’autres planètes

 

Sur chaque planète, il y a des humains qui ont la charge de conserver tout son passé. C’est une sorte de grande bibliothèque vivante que l’on peut consulter si on a la possibilité d’y entrer. Il y a donc certains Martiens qui sont les gardiens de toute la civilisation martienne. Ils sont à cheval sur deux dimensions. Ils ne sont pas dans la troisième comme l’était la planète Mars lorsqu’elle a eu de grosses difficultés. Ils sont pratiquement en quatrième dimension, ils ont une certaine densité, vous pourriez même les voir mais leur vibration est plus proche de la quatrième que de la troisième dimension. 

Ces Martiens sont venus sur Terre pour apprendre à être pacifiques car ils étaient très dominateurs. Il y a eu de grands cataclysmes sur leur planète en raison de leur caractère belliqueux, insoumis, autoritaire. En fait leur race était dynamique, mais violente et despotique. Ceux qui ont pu s’en sortir sont venus sur la Terre, guidés par des êtres sages, pour expérimenter et évoluer. 

A13

La planète en évolution supérieure à la Terre est Vénus.  

- La vie sera-t-elle réimplantée sur Mars ? 

Il y a toutes les possibilités techniques pour que la vie puisse renaître sur Mars, Ce sera un ensemencement de vie. Pour l’instant, ce n’est pas le moment ! Lorsque surviendront certains évènements, ceux-ci se répercuteront sur l’ensemble de votre système solaire et bien au-delà. Que ce soit sur Mars, Vénus, Saturne, la Terre ou d’autres planètes de ce système, la vie sera tout autre de ce qu’elle est actuellement. La potentialité spirituelle sera complètement différente et il n’y aura plus de surface inutilisable. Tout sera ré-ensemencé mais avec d’autres « graines », d’autres données complètement différentes. Mars est en sommeil et elle se réveillera avec une autre conscience.

Ils me parlent de Mars en tant qu’entité vivante car, bien qu’il n’y ait pas de végétation ou d’atmosphère, la sphère en elle-même est vivante. Même si cela arrive à la Terre, si elle reste nue, elle sera toujours une entité vivante et transmettra ce qu’elle est à tous ceux qui habiteront en elle et au-dessus d’elle. Pour l’instant, l’entité Mars est en sommeil, elle se réveillera, stimulée par le grand réveil général de notre système solaire, de notre galaxie et de notre Univers. 

- On peut donc supposer que si la Terre devenait inhabitable, ce ne serait que pour un temps ? 

Oui. Vous pouvez considérer que Mars, comme la Terre, va accoucher d’elle-même et se réveiller dans une autre dimension. Mars passera dans la quatrième dimension et revivra dans la quatrième dimension. À ce moment-là, vous aurez tous la possibilité de voyager d’une planète à l’autre et d’y percevoir la vie. 

Lorsqu’une planète a subi des épreuves venant des êtres qui l’habitaient, il y a eu souffrance. C’est le cas pour Mars, qui est donc en repos. Cette sphère vivante aurait pu s’éteindre ou même mourir mais ce n’était pas son destin. Pendant ce temps, elle est en attente de transition. 

Toutes les planètes du système solaire, comme la Terre, sont en attente de la transition. Celles qui apparemment vous semblent impropres à la vie pourront également l’accueillir mais de façon différente. 

Quand vous aurez compris ce que vous êtes vraiment, vous saurez qu’avec votre propre volonté et la compréhension de vos possibilités vous pourrez voyager partout dans l’Univers sans votre corps physique. Celui-ci pourra être en sommeil sur la Terre et vous voyagerez avec un corps similaire à votre corps physique, avec une densité palpable qui vous donnera des capacités que vous êtes encore loin de soupçonner. Tout cela pourra vous être donné et vous sera donné. 

MONIQUE MATHIEU sur  http://ducielalaterre.fr

La conscience collective tend vers son apogée

 

Partout sur la planète, la conscience collective de l’humanité atteint de nouveaux niveaux de perception. L’impulsion s’intensifie car les gens se sortent peu à peu de diverses formes de dénégation en raison de l’énergie accélère qui change, à une vitesse supersonique, la conscience de la Terre et de ses habitants. Les gens s’éveilleront dans une réalité fort différente de celle où ils se sont endormis. L’influx croissant d’énergie cosmique agite tout sur le plan subatomique, incitant l’humanité à grandir au-delà des schèmes dysfonctionnels qui scindent la société planétaire en des factions friandes de dissension et de dispute.

1 terre astrale

Ce quart de siècle d’énergie accélérée entraîne une immense transformation de la conscience qui évacuera collectivement les contraintes perceptuelles et étendra notre perspective. Essentiellement, l’espace-temps affranchira l’humanité de son asservissement qu’elle a ignoré jusqu’ici. Le réveil de l’énergie, qui nous touche depuis de nouvelles régions de l’espace traversés par notre système solaire, ouvre littéralement notre paradigme ; nous acquerrons ainsi l’aptitude à sélectionner des probabilités qui soutiennent, supportent et valorisent La Vie. Ce passage génère de nouvelles explosions et éruptions solaires qui se projettent à travers l’espace, voyageant sur le vent solaire en émettant des vagues immenses de radiations cosmiques, ce qui agite toutes les particules de notre corps. Ces intenses transmissions provenant du Soleil Central réorganisent entièrement notre conscience à des niveaux multiples de réalité en ajustant nos perceptions et en affinant nos sens, notamment nous nous sommes efforcés de devenir plus conscients spirituellement et intuitivement.

 D’énormes changements ont donc cours sur la Terre ainsi que dans notre système solaire et au-delà. Sur le Soleil, des tempêtes font rage en nombre croissant et l’activité électrique s’intensifie ; on remarque également une augmentation de la luminosité de l’astre et une amplification de son champ magnétique. On observe également un accroissement de l’éclat des planètes et de leurs lunes, dont certaines paraissent désormais scintiller. Les astronomes ont noté des altérations des pôles magnétiques, d’énormes modifications des pressions atmosphériques et des températures, et des fluctuations dans les champs magnétiques de tout le système solaire. L’augmentation constante de l’activité céleste, qui prend la forme de comètes, de météores et d’astéroïdes, indique sans l’ombre d’un doute que quelque chose d’important a lieu. Pourtant, les gens sont si immergés dans les diversions et les distractions quotidiennes qu’ils admettent à peine la porté de ces transformations célestes d’envergue.

Il est important de comprendre que de nombreuses races extraterrestres interagissent avec l’humanité et opèrent sur la Terre depuis plus de millénaires que nous ne pouvons le concevoir. Au fil des siècles, on a observé dans l’atmosphère une myriade d’objets extrêmement insoles, et les lois scientifiques connues ne parviennent pas à expliquer leurs dimensions, leur forme et leur comportement. En raison des effets de l’accélération actuelle l’activité des ovnis a attient des sommets, rendant pratiquement impossible pour les gouvernements et les autorités militaires de persister à ignorer ou à dissimuler ce qui se passe dans les cieux.

Nous sommes sur le point de voir une admission officielle de la présence de formes de vie intelligente partageant notre espace et notre zone temporelle. Une fois que ce phénomène sera reconnu, le changement se précipitera encore. Du fait que nous affrontions une série de complexités inconnues jusqu’ici, nous serons forcés de discerner entre les événements authentiques et ceux qui sont mis en scène pour nous tromper et détourner notre attention. L’admission de la présence extraterrestre déconstruira les croyances religieuses traditionnelles concernant nos origines.

Notre héritage provient des étoiles, et la compréhension des secrets multicouches de ce principe est primordiale à la transformation spirituelle de l’humanité. Pour ceux qui sont toujours enchaînés au vieux paradigme qui s’effondre, où les médias et les paroles des officiels ne sont jamais mis en doute, il deviendra de plus en plus difficile et déroutant de repérer la vérité….

Diverses forces terrestres et cosmiques luttent désespérément pour capter notre attention, car là où nous portons celle-ci se trouve l’énergie investie pour créer la réalité que nous vivrons. A la clé de notre éveil spirituel, il y a le courage de poser témérairement des questions. Depuis longtemps, les gens s’accrochent à diverses formes de dénégation. Par suite de ce manque d’attention à la vie s’est développé un terrain fertile et souterrain où commettre des actes ignobles. Ce genre de comportement de la part de nos dirigeants illustre bien le déni de notre société, qui cherche à esquiver la vérité. En se livrant à toutes sortes de mensonges et de mystifications, ils mettent à l’épreuve nos facultés de discernement. Lorsque nous retrouveront notre capacité de déplacer notre perception consciente partout dans la sphère de l’existence, nous obtiendrons les connaissances directes et serons en mesure de différencier entre la vérité et les leurres.

Nous devons retrouver cette aptitude à dépasser les confins de la réalité physique pour parvenir à cerner le pouvoir des forces qui nous poussent à nous éveiller. Dès lors, on ne nous abusera pas si facilement.

On se sert des médias du courant dominant, qui sont sous contrôle, comme moyen pour détourner notre attention vers un monde probable dépourvu de vitalité et de créativité. En faisant bifurquer notre attention vers une réalité de violence e td e guerre, on conditionne nos pensées et nos croyances pour qu’elles nous asservissent et fassent de nous une victime complètement impuissante.

Il est temps de développer notre attention et notre perception consciente jusqu’au point où nous apercevrons les vérités plus nombres de notre héritage spirituel et participions activement à la création d‘un monde qui acceptera ces principes. Contrairement à ces tentatives de confondre le public, qui vont en se multipliant, les énergies cosmiques entrantes équilibrent le terrain car elles ouvrent les écluses de la conscience humaine et nous incitent à prêter attention à une Source d’informations émanant du tréfonds de notre Etre, soit notre propre génie du savoir intérieur. Une fois que ce génie puissant sera sorti de sa bouteille, nous aurons tous à notre disposition des facultés extrasensorielles et intuitives nouvelles qui nous permettront d’atteindre rapidement d’autres stades de l’acquisition de pouvoir personnel.

Ainsi, nous serons en mesure d’affronter la dynamique spirituelle de la transformation.

Une fois les aptitudes intérieures de l’humanité consolidées et développées, il sera plus difficile de dissimuler la vérité, et ce, dans n’importe quel domaine. Lorsque le déni généralisé cessera, on dévoilera des informations dissimulées jusqu’ici et tout ce qui était autrefois secret deviendra plus transparents. Ne nous inquiétons pas de ces révélations, car notre capacité d’affronter le changement consciemment et de changer le monde effectivement signalera que nous avons retrouvé notre pouvoir.

Comme tout évolue de plus en plus rapidement, ceux qui sont en phase avec l’éveil réaliseront des progrès immenses sur le plan de la perception consciente et sauront comment guider les nouvelles capacités mentales, émotionnelles et intuitives que l’humanité aura acquises. Il sera bientôt évident que toutes les formes de conscience participant à la réalité tridimensionnelle assimilent les leçons extrêmement valables, même si toutefois volatiles, sur les conséquences et les ramifications de jouer avec ces énergies subtiles. 

En vérité, l’histoire telle qu’on l’a rédigée et qu’on l’enseigne est une incroyable supercherie. L’humanité a été conditionnée à croire que les institutions éducatives, notamment les sciences, s’efforcent d’élever le niveau de vie grâce à leur quête noble d’idées novatrices et d’inventions. Mis tel n’est pas le cas…. On a caché au public le plupart des découvertes et des inventions vraiment valables qui transformeraient la vie. On harcèle et l’on bride les inventeurs indépendants s’ils tentent de découvrir des sources d’énergie alternatives ; dans le domaine de la santé, les pionniers sont souvent menacés et supprimés lorsqu’ils conçoivent des médicaments abordables pour une maladie particulière ; et l’on cible particulièrement les géologues, les journalistes et les archéologues lorsqu’ils présentent une information contredisant la « version officielle ».

De surcroît, dans les écoles, aujourd’hui encore, lorsqu’un enfant donne l’apparence de sortir du « lot », le système enseignant a tôt fait de harceler les parents afin que leur rejeton rentre le moule prescrit par l’éducation nationale !!!!

EVEILLONS-NOUS !

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Dormir et Rêver, c’est aussi VIVRE

 

L’état onirique est élastique et flexible ; apprenez à vous en servir plus originalement et d’une manière plus empreinte de pouvoir. Avant de vous endormir, définissez clairement ce que vous souhaitez créer ou résoudre dans le monde matériel. Fixez l’intention de rêver à ce que vous voulez vraiment manifester. Même si vous ne vous n souvenez pas, vous rêverez certainement avec l’intention d’apporter une solution harmonieuse à toutes vos difficultés.

Le sommeil est indispensable et, lorsque vous le perturbez sur une longue période, vous glissez dans un état léthargique ; avec cette perte de créativité, vous êtes facilement manipulé ; On s’est longtemps servi de la privation de sommeil à des fins de manipulation psychologique. L’état de rêve nous enseigne littéralement sur la réalité physique car nous nous rêvons jusqu’à exister. Utiliser les outils qui sont à notre disposition pour redonner pouvoir à notre réalité. Dans l’état de rêve, nous sommes totalement libres de mettre les faits à l’épreuve et de vérifier diverses options probables à leurs issues pour tous les événements de l’état de veille.

photofunky

Nous sommes venus ici-bas pour nous délecter de ce que la vie a à offrir, pour apporter au monde la contribution de nos idées uniques et pour exprimer l’excellence personnelle. La civilisation se fonde sur un consensus, et à l’époque actuelle où l’on franchit le pont d’un univers à l’autre, on nous demande d’offrir au monde notre vision d’harmonie et de coopération. Aspirer à des valeurs nobles et vivre animé d’intentions honorables. Le pouvoir trempe invariablement le caractère ; retrouver notre pouvoir en questionnant ; Montrons-nous responsable et assumons la responsabilité de notre destinée car il s’agit là de la contribution la plus valable que nous puissions faire à notre civilisation.

Votre réaction à n’importe quelle situation ou événement en détermine l’issue ; Il faut nous accorder le luxe de nous aimer, en ouvrant notre cœur et en éprouvant une gratitude pour tout ce que nous avons créé. En un sens, nous devons apprécier nos dons et apercevoir les indices signalant la transformation de notre conscience.

Nous avons apprendre à vivre avec l’poque, à nous adapter et à ajuster notre attitude en déterminant résolument notre voie, puis e l’empruntant avec assurance et en toute confiance. Il faut identifier la pensée destructrice, puis la modifier. La peur anéantit l’imagination et paralyse le corps. Vous sommes venus ici pour établir la paix et la dignité au sein de la race humaine, et il faut donc valoriser notre fougue en appréciant notre réalité extérieure et intérieure. Le véritable sentiment de sécurité découle de la confiance et de l’assurance, ainsi que d’une solide résolution intime basée sur la compréhension psychologique et spirituelle de la vie. Notre sûreté intérieure correspond à notre sûreté dans le monde extérieur.

Adopter une position calme, confiante et détendue permet de trouver des solutions ; Lorsque votre vibration électromagnétique est dépourvue d’angoisse et de tension, vous pouvez franchir aisément n’importe quelle crise. S’accrocher à la tension, c’est un peu comme d’ériger une forteresse autour de votre esprit, et lorsque vous provoquez des blocages, vous restreignez vos possibilités de mouvement sur plusieurs niveaux de réalité. Les énergies solaires vivifiantes et la force vitale des radiations cosmiques ne se relieront pas à vos centres de  communication intérieurs si vous  vous fermez ou si vous démolissez votre champ énergétique par la peur.

La beauté, le parfum des fleurs, le bourdonnement des abeilles et le gazouillis des oiseaux ajusteront les fréquences de vos ondes cérébrales et équilibreront les hémisphères droit et gauche pour qu’ainsi vous soyez synchronisé au mental cosmique. La nature ne sera pas rendue  désuète par un fanatisme scientifique visant à capturer l’âme et l’esprit des gens et à les transformer en automates électroniques. Une réalité qui repose sur l’usage mal avisé de l’énergie n’est pas viable. Les civilisations évoluent et se développent à partir des idées dont on les nourrit. Vous êtes des êtres hautement créatifs, libre d’échafauder à votre guise n’importe quelle version du monde.

La seule solution, c’est la paix, mais celles-ci commence en vous. Pour qu’elle règne dans le monde, les peuples doivent le souhaiter vraiment et être disposés à produire les vibrations qui l’engendreront. Une minorité domine peut-être le plus grand nombre ; néanmoins, il faudra plus qu’une minorité pour influencer les masses. Vos pensées et vos intentions sont fortement amplifiées lorsqu’elles s’allient à celles des Autres. Pour avoir un impact sur votre pays et sur votre communauté, un impact qui apportera la paix dans le monde dès maintenant, joignez-vous, à chaque nouvelle lune, le moment traditionnel pour semer et ensemencer la réalité, à un groupe de personnes avec qui vous partager des affinités. Elaborez vos rituels  et concentrez votre énergie et vos intentions sur la paix dès maintenant.

Autrefois, les gens ressentaient une affinité avec la nature et se livraient à une magie naturelle de leur cru ; la télépathie et le rêve étaient leurs instruments principaux. Vous devez désormais respecter le pouvoir de vos intentions quand il s’agit de conditionner et de façonner en une réalité concrète l’espace qui vous entoure ; Il faut vous éveiller à l’exquise valeur de la vie. Seul un petit nombre d’individus cherchent à tuer, obsédés par l’anéantissement des peuples de la Terre. Mais il ya beaucoup plus de gens qui souhaitent voir la Terre, ses populations et ses créatures vivre et s’épanouir. Un monde sans danger exige aussi un investissement d’énergie et d’intention. Chaque personne fait son choix. Regarder les autres faire le leur, en sachant ce que vous savez, sera l’un des passages les plus difficiles de la transformation. Nous sommes ici pour participer et aussi pour constater et être témoin des événements. La manière dont nous traitons nos émotions ainsi que la qualité des symphonies que nous exécutons sur notre piano intérieur détermineront les codes que nous serons en mesure de dégager lorsque nous nous accorderons aux énergies entrantes.

On nous demande de reconnaître notre place au sein du grand schème de la création, en développant notre lucidité et en explorant les occasions insolites et sans fin qui marquent l’époque. Nos contributions s’avèrent indispensables. Créateur ou victime ? A vous de choisir.

Un esprit intégré et bien équilibré vibre à une fréquence protégée des influences négatives. Les vecteurs de la tyrannie jouent un rôle notoire dans le scénario. Ils ébranlent profondément notre réalité et nous offrent un retentissant appel à l’éveil. En menaçant notre sécurité et notre survie, l’empire du jour sert de stimulus nous incitant à produire de nouvelles fréquences permettant l’acquisition de pouvoir personnel.

Plus nous choisissons comme principe le pouvoir spirituel, plus nous contribuons à stabiliser la planète. Le rôle de notre intervention dans notre réalité consiste à nous orienter vers notre pouvoir intérieur, une force que l’on a voilée, ignorée, redoutée, claustrée et définie comme étant maléfique. Notre pouvoir intérieur est un droit inaliénable de la conscience ; c’est un outil permettant de vivre et d’influer sur le monde qui nous entoure. Tout éveil spirituel est difficile car il faut systématiquement réinterpréter la réalité. Vous devez vous aussi avoir le courage d’émerger de la dénégation, car seulement alors comprendrez-vous que vous êtes connecté intérieurement. En prenant en charge les énergies de votre vie, réfléchissez bien à la déclaration suivante car ces paroles reflètent l’idée de déterminer votre destinée par une confiance acquise :

« Je suis un créateur. Je suis ici pour créer une vie abondante et sûre.

Par la vibration et la fréquence, je choisis d’être en santé, productif et sage. Je suis reconnaissant de savoir que mes pensées produisent des fréquences et je suis en mesure d’en créer une qui engendrera un univers probable sûr que j’habiterai en orientant mon énergie vers ce que je désire vivre. J’évolue dans la vie avec l’intention claire et consciente de tisser mon énergie, comme la trame d’une merveilleuse tapisserie, partout dans le monde qui m’entoure. Je conçois pleinement qu’une multitude de probabilités et de systèmes de valeurs existent parallèlement au mien. Au sein de mes croyances, je suis en sûreté, je suis guidé.

J’aime mon corps et je me fie à lui ; je sais que mes cellules sont télépathiques et que je suis cocréateur du monde. Je sais que je suis un être de valeur. Je sais que je capterai des pulsions, des présages, des signaux ainsi que l’orientation dont j’aurai besoin pour toujours être au bon endroit au bon moment, pour mon bien suprême et celui de tous ceux qui m’entourent. Tout cela, je le sais, et j’en suis sincèrement reconnaissant ». 

Je vous en conjure, accepter la responsabilité de votre destinée est le geste le plus essentiel lorsque vous retrouvez votre pouvoir. Il n’est pas possible de grandir en lucidité si vous posez des conditions et si vous calculez pourquoi vous ne pourrez pas obtenir ce que vous souhaitez. Adopte rune attitude responsabilité personnelle permettra de guéri les vieilles blessures et les énergies qui entravent les progrès de l’évolution humaine. Il existe plusieurs manières de percevoir la vie, et votre manière d’interpréter le monde dépend naturellement de ce que vous choisissez de croire. A mesure que se dévoilent de nouvelles vérités, posez des questions. Votre tâche consiste à activer le mental supérieur, à vous affranchir de la tyrannie de la peur, à accorder une valeur à vos facultés humaines et à les comprendre. Si tout le monde regarde dans la même direction, retournez-vous pour voir ce qui se passe ailleurs. Utiliser vos capacités pour créer un monde probable, voilà l’essentiel…. Toutes les réalités ont cours. La destruction ou la régénération, voilà le choix. Vous pouvez obtenir tout ce que vous désirez. Vos pensées, vos rêves et vos intentions altèrent la structure de la réalité. Quel programme choisirez-vous de concevoir ?

Quoi qu’il en soi : Rêvez le plus haut et le plus pur qui soit !

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Eloha fille de la Terre et du Ciel

 

 Tenez-vous prêts car les temps annoncés sont là, maintenant. Chers amis de Lumière,

Je suis Eloha, fille de la Terre et du Ciel. Je suis votre divine mère et je viens en ce jour de septembre, dans les dernières heures, journées qui vous séparent désormais de nous, vous délivrer ce message. N’attendez pas après les autres, nous qui sommes avec vous en ces derniers temps ou vos « collègues » terriens, pour vous révéler. Vous vivez des moments vécus comme difficiles pour certains, et plus légers pour d’autres. La différence est dans le regard que vous portez avant tout sur vous-même. Si vous trouvez que vous vivez dans un monde de brutes, c’est qu’à votre niveau, parfois, vous avez-vous-mêmes ce comportement. Soyez honnêtes avec vous-mêmes. Acceptez vos côtés « obscurs », ou plutôt moins éclairés et vos côtés lumineux. Laissez petit à petit cette dernière face éclairer votre verso… car le monde changera vraiment lorsque vous accepterez de faire partie intégrante de ce changement. Il ne sert à rien de tout vouloir bousculer. Bousculez-vous vous-même et tout coulera dans cette direction que vous cherchez à atteindre, en prenant parfois bien des détours.

1francesca

Je suis avec vous en permanence. Chaque parole, chaque geste posé, chaque pensée qui peut vous traverser a son importance. Vous êtes les phares pour ceux qui sont dans le doute. L’avez-vous oublié mes enfants ? Vous êtes ceux par qui le changement arrive. Car il a commencé depuis maintenant plusieurs mois, je peux vous l’affirmer. Nous ne vous demandons pas de grandes choses, mais juste d’être honnête avec Vous. De refléter la Lumière qui vous porte. Il est vrai que certains ouvrages vous aideront à « assumer » cette tâche, qui, nous le savons, n’est pas aisée à tenir. Si « Les quatre accords toltèques » en font partie, il en existe bien d’autres. Laissez-vous porter par les signes que nous mettons sur votre route. Il n’y a aucun hasard dans ce  que vous rencontrez, lisez, écoutez. Pour vous en convaincre, si j’ose m’exprimer ainsi, il vous suffit de prendre le temps d’observer, comme un observateur extérieur, détaché, les évènements de votre journée. Cet acte de silence et de réflexion, en fin de journée, vous permettra à coup sûr d’y voir clair dans ce que nous mettons sur votre chemin afin qu’il soit le plus léger possible. Car, si cette promesse que vous avez faite il y a bien longtemps, a été scellée dans la Lumière, aujourd’hui, alors que vous en êtes séparés, ou que vous croyez en être séparés, il vous faut néanmoins assumer pleinement cet objectif… C’est votre choix d’âme et vous restez à tout moment libres, bien entendu, de renouveler ou pas ce serment que vous vous êtes fait. Sachez cependant que le renoncement ne vous sera pas facile à vivre, encore moins que l’acceptation.

Soyez dans la Joie mes enfants, car, malgré les apparences, qui, comme vous le savez sont trompeuses, vous êtes déjà Lumière et tous les jours chaque effort que vous faites dans cette direction modifie et l’intensité et les couleurs de votre propre Lumière. C’est un véritable festival de couleurs, toutes plus éclatantes les unes que les autres. Nous regrettons beaucoup que vous n’acceptiez pas encore de voir cela avec vos yeux humains. Mais il s’agit maintenant d’une question d’heures…

Car comme je l’annonçais, je délivrerai à chacun son message, personnellement. Personne ne pourra dire qu’il n’a rien entendu, je le répète. Chacun d’entre vous, chaque être vivant sur cette Terre/Gaïa entendra, d’une façon qui lui sera appropriée le message que nous avons à faire passer. Cela va créer de grands troubles car si vous, vous y êtes préparés, d’autres seront dans la surprise, voire la stupéfaction. Ils n’ont jamais plus pensé en conscience comme des êtres de Lumière depuis si longtemps qu’ils croiront être devenus fous. Aussi je vous demande de vous préparer à ce qui arrive. Comme disait celui qui se fit appelé en son temps Jésus de Nazareth, « gardez vos lampes allumées, pour le jour où le Seigneur reviendra sur terre ». Vous êtes dans ces temps bénis ; Aussi incroyable que cela puisse vous paraître. Soyez présents et actifs dès que mon annonce sera faite. Ne cédez pas à la panique générale. Gardez votre maîtrise et dispensez le calme et la « zen attitude » comme vous dites. Votre Joie et votre Paix retrouvée seront les garants de votre bonne action envers les autres. Nous arrivons très très bientôt dans votre temps terrestre à l’Unité retrouvée. Nous sommes très heureux d’avoir pu partager cela avec vous tous. Soyez fiers d’être Lumière. Cette tâche n’est pas donnée à tout le monde. Soyez bénis pour le travail que vous faites chaque jour. Nous vous aimons, nous vous aidons. A très bientôt.

Je suis Eloha et je vous bénis.

canalisé par Elos, 20 septembre 2010

Des messages de l’Ange du Paysage de Dorothy Maclean

 

Ce matin, nous renouvelons un message…. Le monde est en train de change ; déjà, les vibrations plus hautes ont fait sur l’humanité un effet qui n’est pas encore reconnu. L’affinité pour les vibrations inférieures et familières, et leur attraction ne sont plus ce qu’elles étaient ; vous pouvez voir cela dans le fait que les jeunes rejettent la manière de vivre communément établie. Partout cela est en train d’arriver. Ce que vous appelez tradition n’a plus d’emprise profonde.

Comme toujours, nous voyons cela en termes de forces. La lumière des plans supérieurs a maintenant la puissance magnétique, laquelle rend les gens perplexes parce qu’ils ne comprennent pas sa signification dans la vie. Elle signifie ne pas vivre pour le moi individuel mais pour l’unité supérieure, et l’humanité n’a pas encore fait éclater la coquille du moi. Une partie d’elle reconnaît ce changement, une partie d’elle ne peut pas le concilier avec les voies mondaines. L’homme est prêt à émerger de son emprisonnement, mais quelque chose le retient.

DEVAS DU BLOG DE FRANCESCA

Maintenant, nous savons tous les deux où nous tourner ; vers notre divinité. La religion organisée dit la même chose, mais souvent elle fait plus de mal que de bien, parce que la force qu’elle attribue à Dieu n’est pas vraiment en rapport avec la réalité. L’effort humain le plus noble et le plus élevé, aussi prodigieux qu’il soit – et il l’est – ne sert à rien tant que la gloire n’en est pas attribuée au Tout. Cela doit être rendu clair. Vous n’êtes rien et nous ne sommes rien sans ces forces de vie que nous sommes et qui sont Dieu. Nous, les anges, sommes dans un flot de connaissance et de louange, et tout est bien pour nous dans ce cycle parfait qui consiste à recevoir de Dieu et à rendre à Dieu.

La destinée de l’humanité est liée à la nôtre en ce qu’elle entre dans un domaine nouveau où elle aussi donne et reçoit, dans la conscience du Tout. Il devrait être clair comme le cristal que la gloire est de Dieu, que l’homme fragmentaire réduit à ses propre s forces n’est rien. Le monde a besoin qu’on se tourne consciemment vers Dieu, sachant que là il y a une seule vie venant de la Source Une.

L’ACTE D’APPRECIATION

Nous sommes reconnaissants que vous soyez reconnaissants. La gratitude a un effet énorme ; elle crée un grand mouvement expansif qui complète le cycle de vie ; on montre souvent les anges chantant des louanges, avec ou sans harpes, ce qui est une manière de présenter cette vérité, que nous sommes toujours reconnaissants pour la vie prodigieuse qui nous est donnée. Comme nous sommes dans le flot de la vie, comme nous voyons sa gloire infinie, entrecroisée, colorée, la perfection de chacun de ses aspects, et que nous y participons, nous ne pouvons que déborder de remerciements et de louanges pour sa Source.

Nous souhaiterions pouvoir vous transmettre quelque chose de la joie, de l’émerveillement et de la beauté qui traversent nos êtres. L’humanité aussi pourrait faire l’expérience de cela, mais parce que votre conscience est sur un autre plan, vous bloquez le flux en ne remerciant pas. Si vous pouviez voir votre vie comme nous le faisons, voir la sagesse de chaque moment, vous aussi éclateriez en louanges, vous vous joindriez au mouvement de danse vers l’avant et alors vous verriez encore plus à louer. La louange est puissante. Essayez !

PENSER EN TERMES DE LUMIERE

Quand nous vous demandons de penser aux plantes, ou à n’importe quoi, en termes de lumière vivante, nous n’essayons pas de vous détourner de la beauté du monde vu par des yeux humains, mais d’ajouter à cette beauté, de lui ajouter davantage de réalité, de vous aider à élever toute création. En pensant en termes de lumière, vous ajoutez de la lumière à celle qui existe déjà ; vous accélérez la croissance et vous augmentez la beauté. Vous voyez la vérité et vous vous reliez à la réalité.

L’homme change profondément la face de la Terre, pensant seulement qu’il déplace de la matière sans valeur quand il nivelle le sol et la végétation, ou de la matière précieuse (pour lui) quand il extrait des minéraux, du pétrole, etc. s’il pendait à toute chose comme à de la lumière vivante, à de la substance vitale, il ne pourrait pas altérer le paysage avec autant de légèreté. Car il doit l’altérer ; sa pensée est créatrice. Tout individu attire à lui le résultat de ses pensées. Si vous pensez positivement à une situation, vous manifestez un résultat positif. Si vous êtes négatif, vous attires sur vous-même davantage de négativité. C’est donc une idée pratique que de penser en termes de lumière, car vous obtiendrez une réponse de toute la création. Toute création est matière, bien qu’elle soit obscurcie par la pensée humaine.

L’humanité marchera de l’avant quand l’homme se reliera scientifiquement intérieurement aux octaves supérieures de la vie. Alors, aimez la lumière et changez votre monde.

D’après le livre « La Voix des Devas » – retranscrit par Francesca http://francesca1.unblog.fr/ (Merci de respecter son travail de saisie en citant ce lien)

Lorsque nous présentons SHAMBALA et les Tables d’Or

 

Qu’est-ce que Shambala ?

Shambala est une cité, un palais, celui du paradis auquel tout humain peut avoir accès. C’est un hôtel céleste qui accueille les Maîtres ascensionnés lorsqu’ils se présentent pour intervenir auprès des humains ou pour apporter des transformations dans la matrice terrestre. Shambala se trouve dans la cinquième dimension, une dimension à laquelle tout humain du Monde nouveau peut accéder.

 SHAMBALA

Dans la cité de Shambala, une multitude d’Etres qui ont vécu l’illumination vivent et vibrent sous une forme ou une autre. Ils accompagnent les humains et les différentes formes de vie terrestres (car il y en a plusieurs outre les humains) et facilitent les transitions, dont le passage majeur que l’humanité vit à l’heure actuelle. Chacun y vit de façon passagère ou sur une longue période. Entendez que l’espace-temps n’y est point en corrélation avec l’espace-temps terrestre. Alors, si nous employons les termes qui se rapportent au fait de vivre temporairement ou plus longuement, c’est en fonction de votre espace-temps. Hors de l’espace-temps, une seconde peut vous apparaître à vous, comme une vie toute entière. 

Vous avez à comprendre que lorsque nous vous présentons Shambala, nous utilisons des termes et des images qui sont les vôtres afin qu’il puisse y avoir une correspondance en vous. Toutefois, les structures de Shambala, comme celles des couloirs pour vous y rendre, n’ont pas de correspondance réelle avec votre monde. Nous nous servons de métaphores, d’analogies pour que vous puissiez peut-être mieux  ressentir ce qui existe. Tout humain aurait tort de se fixer mentalement sur les images ou les mots qui lui furent transmis pour essayer de comprendre ce qu’est Shambala. Si vous tentiez d’expliquer à un enfant ce que vous appelez un « coup de foudre » amoureux, vous utiliseriez des mots et des images qui ne seraient que des métaphores parce que vous voudriez l’amener à comprendre et à ressentir une sensation. Il en va de même pour Shambala. 

Nous vous présentons une cité magnifique, la porte d’un accès à un ensemble de couloirs. Lorsque vous franchissez cette porte, nous vous sentez aspiré, tout comme lorsque vous quittez le monde terrestre pour ascensionner ou parce que votre corps ne vous permet plus de vivre sur cette Terre. Un couloir se crée. Ce couloir est fort intéressant puisqu’il vous semble être une spirale de lumière, un long couloir de lumière intense. En soi, sachez que chaque cellule de votre corps, soit la cellule physique comme la cellule photo-lumineuse, est enveloppée d’une membrane de lumière. Cette membrane de lumière peut imploser lorsque l’Esprit se manifeste hors du corps. C’est cette membrane qui semble vous retenir dans la matière, et c’est aussi celle qui est présentement en transmutation en raison des nouvelles particules circulant dans l’atmosphère terrestre. Toutefois, pour l’instant, entendez que lorsque cette membrane implose, elle crée les éclats lumineux qui apparaissent à l’esprit comme un couloir de lumière en spirale. C’est ce que décrivent les humains ayant connu une mort temporaire et étant revenus à la vie [EMI]. Tous vous parlent d’un grand couloir de lumière ne spirale. Eh bien, lorsque vous êtes invités à Shambala et que vous franchissez la porte, la sensation d’y être aspiré se présente alors à vous. Elle est plus douce que celle vécue lors de l’ascension ou de la mort. Pour certains, elle est presque dépouillée de sensations ; toutefois elle existe bel et bien. 

Le premier couloir vous entraîne dans un réseau que nous nommons celui des Tables d’Or. Ces tables sont similaires à un alignement infini de lingots d’or. Elles constituent en quelque sorte des corridors que l’esprit emprunte pour se rendre à la Cité. Lorsque vous nommez la Shambala du désert de Gobi, vous identifiez un espace physique près du monastère de Khamaryn qui vibre relativement près du sol sur le plan éthérique. 

 MONASTERE

Par son intensité énergétique, ce lieu facilite l’accès à la porte vibratoire qui représente les tables d’or. Et les tables d’or (couloirs) vous mènent directement à Shambala. 

Les deux autres portes situées au Tibet et au Ladakh présentent de longs couloirs avant les tables d’or. Si nous avions à ajouter une précision pour une meilleure explication, nous vous dirions que ces portes sont plus éloignées de l’épicentre de Shambala. Cela est une analogie puisque nous y sommes au niveau de la cinquième dimension. Toutefois, dans l’éther de la Terre, ces lieux, même s’ils sont plus éloignés, donnent un accès direct – comparativement à d’autres lieux physiques de vos contrées où l’accès est beaucoup plus indirect. 

Les maîtres incarnés, où qu’ils soient sur cette Terre, accèdent à Shambala simplement parce qu’ils se projettent instantanément à l’une de ces portes. C’est la même chose pour vous ; où que vous soyez, vous pouvez projeter votre vibration à l’une des portes d’accès à Shambala. La seule nuance est que le Maître réalisé le fait instantanément. Nous en étions donc aux tables d’or qui sont des couloirs. Lorsque vous y pénétrez, votre sensation est celle de vous trouver dans de l’or. Ce n’est pas simplement un couloir dont l’atmosphère est dorée. C’est une sensation d’être dans le doré, soit la paix pure de l’âme. Rappelez-vous que le doré est le rayon de la paix, et que la paix de l’âme est l’assise de la pure joie, l’état de grâce. Faites la relation maintenant entre la paix qui est l’assise et les tables d’or menant à Shambala. Ce sont des assises qui vous permettent de pénétrer dans Shambala. 

Si vous partagiez entre vous vos expériences respectives, vous réaliseriez que l’espace-temps que vous avez senti avant de vivre l’extase de Shambala est différent d’une personne à l’autre puisque vous n’avez pas emprunté les mêmes tables d’or. Vous ne pouvez décider mentalement de la table à choisir ; ce sont les tables qui vous choisissent en fonction de votre rythme vibratoire et de votre intention réelle. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que dans le parcours des tables d’or, il y a une préparation, une transformation de votre état. Cette préparation n’est pas une épuration. L’épuration doit être vécue précédemment. C’est une préparation à votre disponibilité à vibrer Shambala. 

Au bout de ces tables, il y a l’entrée de la Cité, qui ouvre à son tour sur quatre entrées principales. Chacune de ces entrées est protégée par deux gardiens. Nous utilisons à nouveau une métaphore, celle du protecteur d’entrée. Vous pouvez imaginer un palais avec quatre entrées et deux gardiens afin que nul intrus ne s’y présente. Toutefois, à Shambla, il ne peut y avoir d’intrus puisque ne peut accéder à la Cité que celui qui y a été invité. Vous ne pouvez que vous présenter au portail. Maintenant, selon votre état, vous êtes invité à Shambala. La fraternité des Maîtres s’est assuré que vous aviez tous la propension à créer l’état juste. Celui-ci est un état amoureux et joyeux. Pas un état à vivre à ce seul instant devant la porte, car vous ne pouvez leurrer Shambala, bien sûr, ni la fraternité des Maîtres. 

Huit gardiens, quatre entrées. La Cité est structurée comme tout dans l’univers. Une structure mathématique que les humains sur la voie de la maîtrise retrouvent peu à peu, ressentent et comprennent de plus en plus. Retenez bien ce cycle que nous venons de présenter en trois mots : retrouver, ressentir et comprendre, et non point dans un ordre différent. C’est une structure mathématique libérée de la structure que vous connaissez intellectuellement et que, par exemple, vos architectes utilisent. Même la règle d’or que certains architectes initiés peuvent utiliser ne répond pas de la même façon ici. Tout cela pour que vous saisissiez ceci : tout ce que vous avez vu et verrez de la Cité est associé à votre vision et à votre structure, en fonction de votre fréquence. Qu’est-ce que cela signifie ? Que votre vision et votre sensation de la Cité sont totalement différentes de celles de votre voisin et nuancées différemment. Ce n’est qu’à votre fréquence fondamentale individuelle que vous pourriez avoir une même sensation, une même vision de la Cité. 

Un temple à quatre entrées, donc en forme de croix, représente la Cité. Aussi, lorsque la Cité vous apparaît, elle le fait selon des formes en mouvement associées à des rayons de lumière correspondant à votre fréquence du moment – tout en favorisant la transformation de celle-ci. En d’autres termes, tant et aussi longtemps qu’une entité n’a pas la faculté de vibrer à la fréquence de Shambala de façon continue et permanente, celle-ci demeure dans une certaine mouvant tout en agissant sur la transformation de la personne et sur sa fréquence. C’est ainsi que vous avez accueilli en vous Shambala. Chères Ames, soyez conscientes que ces êtres sont avant tout des formes lumineuses, soit des rayons de lumière constitués d’éclat lumineux. 

Vous avez été invités. Vous vibrez à la fréquence de l’amour. Et cette fréquence, avez-vous réellement l’intention de l’adopter en permanence ? Car vous possédez bien sûr la faculté d’élever votre vibration à la fréquence de l’amour. Vous pouvez avoir l’intention de vous y maintenir, même si vous n’y parvenez pas toujours. Il y a une nuance entre celui qui a cette intention et celui qui ne l’a pas. Ainsi, les gardiens vous reconnaissent déjà avant que vous ne franchissiez la porte, celle menant aux tables d’or, et les portes donnant accès à la Cité. Vous pouvez reconnaître la Cité et ses gardiens. Lorsque vous pénétrez par l’une des portes, votre vision est précédée d’une sensation euphorique et correspond à certains schémas en vous. L’enfant qui a créé beaucoup moins de schémas que l’adulte peut plus naturellement voir la Cité et son contenu tels qu’ils se présentent en mouvance. L’adulte, qui a déjà plusieurs schémas inscrits en lui, verra des images qui correspondent à ses schémas. Qu’entendons-nous par-là ? Que ce sont vos schémas de pensée qui définissent à quoi ressemble le paradis. Si nous vous demandions quels sont les signes distinctifs d’un paradis ou d’une cité paradisiaque, déjà la description de certains éléments serait différente pour chacun de vous, parce qu’elle correspondrait à vos propres schémas. L’enfant dont l’esprit est pratiquement vierge de tout schéma verrait l’aspect réel de Shambala. 

Tout cela est fort fascinant puisqu’il y a là des correspondances avec les différents cieux que vous découvrez lorsque vous quittez cette Terre au moment de la mort, soit sept cieux, du premier au septième, chacun d’eux étant associé à des schémas qui sont libérés progressivement. Tout cela peut vous paraître abstrait. C’est pour cela que nous ne vous en avons point entretenu avant votre expérience, afin ainsi de ne pas vous contracter intellectuellement. 

Si vous avez franchi la porte, vous avez senti ou vu de la lumière. Si vous avez circulé entre le stables d’or, vous avez éprouvé une sensation de paix. Si vous avez rencontré les gardiens, vous les avez senti lire vos vibrations jusque dans vos entrailles. Et ils vous avez passé les portes de Shambala, même si vous n’avez pas eu de visions, vous avez néanmoins senti l’amour et la grâce extatique y régnant vous pénétrer. 

Sachez que mental n’est pas une entrave. Le mental, comme chaque aspect de vous-même, est une expression de la perfection de votre être. Voilà qui vous étonne puisque nous vous disons souvent de faire taire votre mental. Le mental est bavard. Il est contrôlant. Il est méfiant. Il cultive le doute. Il fonctionne vraiment trop souvent avec des connaissances du passé. Il fait des projections du passé dans l’avenir, plutôt que de favoriser la projection de l’entité dans l’avenir. Vous le connaissez bien ! il est tout de même parfait, comme certains d’entre vous qui êtes contrôlants et bavards. Par moments, vous aussi êtes une entrave à l’expresse de l’être. A d’autres moments vous êtes un propulseur, un éveilleur, un passeur. Votre mental agit de la même façon. Lorsqu’il est sous l’emprise de l’ego, il est contrôlant, bavard et il devient souvent une entrave. Lorsqu’il est contrôlé par le Maître en vous, il stimule alors transformation des sensations en visions ou en pensées. Vos pensées sont d’ordre mental. Vous ne voudriez point ne pas penser de façon continue… voilà donc ce qu’est le mental. Vous devez simplement apprendre à le maîtriser, sans quoi il est utilisé par le personnage, par l’ego et il agit sur la base des connaissances acquises antérieurement. Il analyse, i se crée des schémas de compréhension et il organise la vision du future en fonction de ses schémas associés aux expériences passées. Ainsi, il est limité et il vous limite.

  Retranscrit par Francesca du blog FAMILLE DE LUMIERE 

livre

 

Extrait du livre « Au-delà des Frontières Dimensionnelles » – HISTOIRE SACREE Tome II  de Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Editions Ariane

Le besoin de gagner sa vie

 

Alors que nos vibrations s’élèvent et que nous ressentons l’énergie circuler de plus en plus en nous-même et dans nos vies, comment se fait-il que nous nous sentions encore obligés d’assurer notre sécurité matérielle par la force de notre labeur… même si nous savons que les ressources de l’Univers sont illimitées et que ce sont nous qui créons la réalité qui nous entoure? Pour la plupart de gens, la vie est comme un jeu de société : soit l’on gagne, soit l’on perd. C’est ce qui fait que l’on s’affaire sans cesse à trouver des solutions pour ne pas avoir l’impression de perdre… Perdre son temps, perdre sa sécurité, sa « qualité de vie », perdre le sens de son existence, perdre sa vie, point final! C’est donc la peur de « se » perdre qui nous motive à vouloir « gagner sa vie », c’est à dire travailler comme un malade pendant plus de 30 ans, en espérant récolter un pactole pour se la couler douce une fois la retraite arrivée…

gagner sa vie

Et, pour certains, ça marche bien! Arrivés à 60, 65 ou même 70 ans, ils peuvent enfin se retirer de la vie active pour s’accorder une pause, disons-le, fort méritée. Or, ce moment coïncide souvent avec le début de la dégénérescence du corps : le vieillissement semblant correspondre avec l’apparition de multiples problèmes de santé… bien souvent dus aux programmations internes soit de « culpabilité » (je ne sers plus à rien), ou encore d’oisiveté (ma vie ne fait plus de sens)… Et nous revoilà encore affectés par le sentiment de «perdre» quelque chose d’important ou de précieux: notre propre valorisation personnelle.

C’est un cycle sans fin qui nous maintient dans l’illusion de devoir « prouver » que l’on mérite d’exister : si je « gagne » bien ma vie, c’est un signe que j’ai de la valeur aux yeux de la société. Tant pis si mon quotidien, ma santé, ma famille et ma vie sociale en souffrent : c’est pour mieux me reprendre « plus tard »… si je me rends jusque là ! Pourtant, à l’échelle planétaire, nous savons que seuls les humains ont besoin de « payer » pour avoir le droit de s’installer quelque part et y créer son nid. Les plantes poussent dès qu’il y a un espace libre, les animaux élisent domicile dans leur milieu naturel sans effort et même, jusqu’à il y a quelques centaines d’années, les deux tiers de la population mondiale vivaient sans argent, des fruits de la chasse, de la pêche et de la culture locale… Qu’est-ce qui a changé « en nous » pour que notre système de valeur et de référence «extérieur» se modifie et passe à cet extrême opposé que nous connaissons maintenant ? Se pourrait-il qu’à partir du moment où nos peurs personnelles deviennent collectives, nous devenions « soumis » à une pression inconsciente à laquelle il est presque impossible de se soustraire ? Que la peur de « perdre », en particulier sa« sécurité », nous pousse à donner notre pouvoir à tous ceux qui prétendent être en mesure de nous « protéger » ?

Lorsque notre conscience s’éveille, nous nous rendons compte que la « sécurité » n’existe pas ailleurs que dans la confiance absolue en ce qui « doit être ». Alors, toutes ces anciennes croyances de manque et de peur semblent s’effondrer d’un coup. Et cette vie de travail et de responsabilité civile qui « donnait du sens » à notre existence, devient tout-à-coup obsolète. Pire encore, nous n’avons plus envie de faire partie de ce système mercantile et aliénant, sans toutefois savoir comment continuer de vivre comme « avant »…  Nous aspirons à évoluer dans un monde où l’argent n’aurait plus autant d’importance, où l’on vivrait de troc et d’échange de service, où tous seraient en paix, vivant d’entraide et de solidarité… sans néanmoins devoir « perdre » aucune de ses commodités auxquelles nous sommes habitués. Bref que le monde change, sans que « moi » j’ai à changer quoi que ce soit…

Nous oublions que l’argent est juste une forme d’énergie qui circule au même rythme que notre propre énergie intérieure : plus je me « dépense » pour les autres ou par obligation, plus je me vide de mon énergie vitale et ainsi en est-il de mes réserves personnelles ET pécuniaires. Plus je travaille fort, plus je donne, plus je m’oublie et je m’épuise. Ne me soutenant plus à « l’intérieur », je perds ma solidité « extérieure »… ce qui ne fait que se confirmer dans les multiples « dépenses » qui s’accumulent dans ma vie.

Pire encore, le fait de négliger de « prendre soin de moi » au quotidien fait que, lorsque viennent les vacances ou même le weekend, j’éprouve le besoin impérieux de « remplir le vide à tout prix», de compenser pour cette négligence envers moi-même en m’accordant toutes les petites douceurs dont je me suis privé en ayant focalisé toute mon attention sur mes « devoirs » de travailleur ou de citoyen, de conjoint, de parent, d’enfant, de… etc. C’est le sentiment de manque qui nous fait faire des « folies »… que nous devrons assumer ensuite en travaillant encore plus fort! Et la route tourne sans que nous ne soyons jamais comblés!

À un certain moment, tous ceux et celles qui contactent l’Énergie universelle, qui goûtent, ne serait-ce qu’un court instant à la Plénitude des Sens, à travers un soin, une méditation ou une simple promenade dans la nature, se mettent à rêver de pouvoir vivre dans cet État de Grâce en permanence. De pouvoir évoluer dans l’Énergie, AVEC l’Énergie à chaque instant. D’où le foisonnement de thérapeutes, énergéticiens et médiums qui décident de quitter leur ancien travail pour « œuvrer » en énergie. Le concept « métro-boulot-dodo » ne fait plus de sens, alors on va se créer un « job » qui lui, nous donne envie de continuer à avancer… mieux encore, qui nous permettra « d’aider » les pauvres gens autour de nous qui n’ont pas cette « chance » de vibrer au diapason avec la Source, l’Univers ou Dieu, selon le discours qui se tient entre nos deux oreilles…

C’est bien beau tout ça, mais la seule et unique vraie question à se poser AVANT de se lancer dans l’aventure de l’indépendance financière, c’est : suis-je CONVAINCU que j’ai tout en moi pour ASSURER ma propre SÉCURITÉ sur tous les plans? S’il subsiste le moindre doute, la moindre hésitation ou peur, ceux-ci se matérialiseront comme par enchantement dans votre vie. Sans compter les illusions d’une belle retraite dorée qui partent en fumée… Nombreux sont ceux qui osent prendre le risque, mais combien le regrettent ou se remettent en question au bout de quelques mois… Et si, à l’heure actuelle, au lieu de vous demander « comment vais-je gagner ma vie? », vous vous permettiez de vous poser et de contempler toutes ces années derrière vous où nous n’avez manqué de rien? Combien de fois avez-vous eu peur de ne pas « passer au travers» d’une situation difficile? Quel nombre de tempêtes financières ou interpersonnelles avez-vous essuyé depuis le début de votre vie adulte, sans pour autant y perdre votre santé, votre qualité de vie ou même, votre estime de vous-même ?

Sommes-nous vraiment obligés de travailler 40 heures par semaine pendant 30 ou 40 ans pour enfin pouvoir « mériter » le droit de ne plus faire d’effort ? Certaines personnes choisissent pourtant d’accorder seulement 15 ou 20 heures par semaine à leur vie professionnelle et s’en sortent très bien…

C’est comme cette petite histoire du PDG d’une grosse compagnie qui tentait de convaincre un pêcheur vivant sur une petite île exotique de se lancer en affaire, d’engager des collègues, de se munir d’une flotte de bateaux et d’aller installer ses quartiers généraux à New York… «Qu’est-ce ça va m’apporter, lui demande le pêcheur ? Quand tu seras riche, tu pourras faire comme moi et prendre du bon temps sur cette île, en allant à la pêche seulement quand tu veux et en jouant de la musique tout l’après-midi, si le cœur t’en dit. » Et le pêcheur de répondre : « Mais c’est déjà ça que je fais! ». Comme quoi, l’abondance n’est qu’une question de perception!

Et si vous vous accordiez un moment pour reconnaître pleinement tout le chemin parcouru et être fier de tout ce que vous avez accompli? Être reconnaissant pour tout ce qu’il y a de merveilleux dans votre vie : vos victoires, vos réussites, vos forces, vos talents, vos compétences et vos acquis. N’êtes-vous pas une personne exceptionnelle, courageuse, puissante et lumineuse?

gagner

Pourquoi vous faudrait-il vous contenter d’ouvrir un cabinet et de soigner les gens pour activer l’Énergie créatrice qui circule en vous? N’y-a-t-il pas mille et une autre façons de mettre votre Lumière intérieure au service de la Vie, de VOTRE vie, dans la facilité, la simplicité et la joie? Et s’il n’existait, en fait, que deux manières efficaces de « gagner notre vie » : par la force, à travers nos efforts constant et assidus, ou en suivant nos élans de passion : en choisissant de prendre plaisir à partager au monde ce qui nous fait vibrer?

Pensez-y un instant : quels sont les individus qui ont le salaire le plus élevé sur la planète? Non, ce ne sont ni les banquiers, ni les politiciens, mais plutôt ceux qui excellent à « jouer » : jouer de la musique, jouer sur scène ou au cinéma, jouer au soccer… Les musiciens, les artistes et les joueurs de foot ou de hockey sont des gens qui « reçoivent » des millions de dollars annuellement « juste » pour partager au monde leurs talents uniques et créatifs…

Dans un « jeu de société », ce sont souvent ceux qui s’amusent le plus qui remportent le partie… et non ceux qui prennent ça trop au sérieux! Et vous, si vous étiez millionnaires, de quelle façon auriez-vous envie de « jouer », de vous « amuser » au quotidien? Quel don ou talent artistique ou autre, souhaiteriez-vous explorer? Et s’il n’était pas nécessaire de « changer votre vie », de tout balancer pour recommencer à zéro pour avoir une existence paisible, heureuse et épanouie, en communion avec l’Énergie universelle dans sa forme la plus pure? Et s’il suffisait de vous accorder, ne serait-ce qu’une heure ou deux par semaine pour aller à la rencontre de ce qui vous anime vraiment?

Demandez-vous ce qui vous passionne, ce dont vous rêvez secrètement, mais n’attendez pas « la retraite » pour passer à l’action. Vous aimeriez peindre, chanter, danser, jardiner, jouer de la musique, faire du sport ou du théâtre? Faites-le maintenant!

Si vous souhaitez véritablement « AIDER » et changer le monde, plutôt que de vous recréer un nouvel emploi encore une fois au service des autres, optez pour ce qui vous fait du bien, ce qui vous nourrit et vous illumine : un passe-temps, un loisir ou une occupation occasionnelle qui non seulement vous rendra plus heureux, mais augmentera votre énergie vitale et, ainsi, vous permettra de devenir un phare, un exemple à suivre pour tous ceux qui vous entoure. La véritable peur n’est pas de pas suffisamment bien « gagner votre vie » ou de « perdre » votre sécurité matérielle, mais plutôt de ne pas avoir su vivre pleinement ou de mourir insatisfait… N’attendez plus : faites-vous plaisir! Ce que vous « gagnerez » en étant heureux n’a pas de prix et portera fruit tant dans votre qualité de vie que votre portefeuille… Satisfaction garantie! 

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 25 juillet 2016 disponible sur www.biancagaia.com.

SOYONS NOUS-MÊMES

 

 Il nous arrive d’être au contact d’êtres chers, qui semblent ne pas vouloir comprendre qui nous sommes. Ils semblent tout mettre en oeuvre, consciemment ou non, pour que nous nous empêchions d’être nous-mêmes. Nous leur prêtons alors un pouvoir sur nous qu’ils n’ont pas.

Nous leur reprochons avec plus ou moins de véhémence et violence : 

«Tu m’empêches de faire ceci ou cela, tu coupes ma spontanéité, tu me déchires le Coeur, car tu m’empêches de donner l’Amour fraternel que je me dois de répandre». Restons en Paix et Bienveillant avec Foi, mais toujours dans l’expression de la Vérité, car Bien souvent c’est la peur qui les étreint, ou parce que leur manière d’interpréter est erronée pour bon nombre de raisons. 

energie féminine

Aussitôt que nos larmes ont séché, écoutons notre Conscience, ne nous avait-elle point alerté ? Ne le savions-nous pas ? Bien souvent, avant de nous engager dans nos actions, nous avons cette intuition qui nous fait nous dire, trop souvent après coup, «je le savais». Cette phrase est lourde de sens, elle exprime que oui, nous le savons nous avons juste à développer cette fabuleuse aptitude intrinsèque que nous avons tous en nous. 

Poursuivons avec foi notre marche en avant sur la reconquête de soi. Ne pas être soi-même, ne pas écouter la justesse de son Coeur qui permet de révéler l’ego ou les peurs ignorantes d’autrui, nous ferait être mal, mal avec soi-même, mal avec les autres…combien de temps encore pourrons nous donner le change ? Combien de «temps» encore devons-nous nous infliger un tel poids ? Cela va à l’encontre de ce que nous sommes, de notre Conscience, au point de créer nos propres «malheurs» et autres «maladies». 

Peu importe leur réaction, faisons ce qui sonne juste en notre Coeur aimant. Si ma femme ne supportait pas ma fraternité, alors c’est que nous ne vibrons pas sur le même champ. Lorsque j’Aime ce qui est mon bonheur et le bonheur de l’autre, si son bonheur est de me voir être quelqu’un d’autre que moi- même, alors je n’irai pas jusqu’à trahir ma Conscience pour satisfaire son ego ou ses peurs. Ce qu’elle veut, ce n’est pas mon bonheur, mais l’inverse, et ce faisant, elle se fait souffrir elle-même. 

Nous pouvons nous poser ces questions :

Suis-je en train de flatter l’ego, la peur ou l’ignorance de l’autre ? Suis-je prêt à donner ma vie pour la Vérité de ma Conscience ? Ou Bien dois-je me prostituer ? Me trahir ? Me tuer à petit-feu ? Dois-je donner mon cou aux dents acérées des «vampires» ? 

Des vampires énergétiques se nourrissant consciemment ou non de notre énergie vitale ! De nos émotions ! De nos peurs ! Parce que nous leur permettons ! Ils nous ne donnent pas les leurs, nous les absorbons, nous les faisons notre. Une fois épongés, ils ont l’illusion de se sentir mieux. Et nous ? Nous dépérissons sans vraiment comprendre pourquoi, sans vraiment le savoir. Notons que lorsqu’il nous vient l’instinct de leur confier nos peurs ou autres angoisses…ils nous fuient ! 

Nous devons apprendre le détachement, car celui-ci nous permet d’être beaucoup plus efficaces. En effet, détachés, nous n’absorbons plus les failles des autres, donc nos actes, nos paroles et nos pensées sont faits avec le recul nécessaire. Ce qui nous permet d’assister autrui avec plus d’efficacité. Nous apprenons, nous, entités Spirituelles vivant l’expérience humaine, nous expérimentons, sans cesse, tout simplement. 

Maintenant que nous avons la Lumière du savoir qui éclaire si intensément la noirceur de l’ombre (et non l’inverse), nous devons avec Sagesse, l’expérimenter dans l’action au quotidien. L’inaction ne provient pas du manque de volonté. L’inaction provient du manque de «remise en question».

La volonté n’intervient qu’après la prise de Conscience occasionnée par la «remise en question». Remettons-nous en question, ayons le courage de vivre l’intuition, l’Amour sans condition…aucune. Retrouvons le pouvoir d’être nous-mêmes sans le regard larmoyant, violent, riant ou de pitié de l’autre, ils sont nos frères ou soeurs, ils sont le miroir de nos propres failles. 

Nous n’avons aucun ennemi autre que nous-mêmes. Ceux qui pensent nous stopper sont, même sans le savoir, nos meilleurs éducateurs. Ils ne sont que le reflet de nous-mêmes. Soyons Bien avec nous-mêmes, nous serons Bien avec le monde. Nous sommes notre meilleur ami. Pour cela nous avons juste à prendre la simple décision, là, ici, maintenant.

Extrait du livre :  L’ETRE INTERIEUR SUR LE BLOG DE FRANCESCA

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/       

 

La LETTRE D’ÉVEIL

Bonjour chère Conscience Infinie et Universelle, 

J’espère de tout mon Coeur que tout va Bien pour toi. Je ressens au tréfonds de mon être, devoir t’écrire ces quelques mots. Peut- être ne te seront-ils d’aucune résonnance maintenant. Mais je sais qu’à un niveau plus subtil, ils te parleront en profondeur. Si tu te sens triste ou perdu, peut-être même que tu ne te sens vraiment pas Bien, rappelle- toi toujours que tu es un être Spirituel expérimentant la vie humaine et non l’inverse. 

Pensant tout d’abord l’avoir appris à mes dépends, je me rends compte aujourd’hui que c’est une merveilleuse Bénédiction : tout ce que l’on envoie nous revient aussi sûrement que nous l’envoyions. Vengeance, tristesse, souffrance, frustration, colère, haine, toutes ces émotions en manque d’Amour, savent très bien revenir à celui ou celle qui l’utilise. De même que la Paix, l’Harmonie, le Partage, la Compassion, la tolérance, la Joie, le Pardon nous reviennent multipliés tant que ces dons de soi ne revêtent aucune approche égotique ou égoïste. Toutes les émotions « négatives » qui peuvent subsister en nous, remontent afin d’être libérées, évacuées…et il n’est nul besoin de revenir à l’origine de ces souffrances quelles qu’elles soient, nulle nécessité de les faire revivre pour s’en détacher. 

24

Tout ce que nous avons à faire, c’est de les accepter, les accueillir, les remercier, de les remettre à La Source de toutes les Sources qui pourvoit à tous nos besoins, Prières et demandes. Et bien souvent avant même que nous en fassions la demande. Enfin il nous faut, si cela est notre choix, rendre grâce pour cette Bienveillance absolue et Éternelle. Personne en réalité ne nous met en colère, nous nous y mettons tout seul. « L’autre » n’est que le miroir de nos propres failles. La colère par exemple n’est que le manque de Paix. À nous de nous focaliser sur la Paix et non sur l’illusion de la colère. 

Du coup celui que l’on pensait être notre ennemi devient notre meilleur ami. Tout ce qui ne provient de l’Amour Inconditionnel provient de l’ego qui se nourrit de nos peurs et de notre propre ignorance, ignorance de notre vraie nature. Une nature Divine et Lumineuse. Oui, certes les capacités Spirituelles présentent en chacun de nous et qui sont censées être là pour assister l’Unité Collective que nous sommes et la Planète, sont parfois détournées aux profits de velléités égoïstes et négatives. Pour plagier un texte que j’ai beaucoup lu afin d’en saisir l’essence, je dirais : « que l’Amour soit ton bouclier » ! 

Que les attributs de l’Amour sans condition soient notre seule et unique réponse. Ton Être Intérieur est ton trésor le plus étincelant, tu es la solution, tu n’a aucune réponse à « avoir » tu les as déjà. Tu as simplement à réaliser que tu es la réponse. La religion, les dogmes, sectes, organisations ou toutes autres structures humaines, nous éloignent de notre véritable nature consciemment ou inconsciemment. 

Tout ce qui existe à l’extérieur de nous-même n’est que la projection de ce qui est à l’intérieur de nous. Tout comme nous avons contribué, en tant que Co-créateur par nos pensées, nos actes, nos paroles, nos Prières, fait parfois d’ignorance, de peurs ou d’émotions négatives non résolues, à engendrer la société et le monde dans lequel nous vivons actuellement. Il est temps de créer une société planétaire faite de Paix et d’Harmonie et ce, en Conscience. Car en effet, que nous le voulions ou non, tôt ou tard (et plus tôt que tard) c’est en cet « état » qu’irrémédiablement nous nous rendons tous. Cela débute dans notre Coeur libre de tout mur auto-érigé. Cela commence par écouter notre Conscience. Il est laissé à notre Libre-Arbitre, la possibilité de faire en sorte que cette transition qui s’opère, se fasse en douceur ou pas. 

Plus nous serons nombreux à nous réveiller à cette réalité, plus le passage sera paisible. Tout n’est-il pas une question de choix ? Nous sommes la Conscience de nous-mêmes, la Conscience Universelle…La Source est en nous et est ce qui nous anime. Puissent l’Amour et la Lumière Universelles guider chacun de tes mots, actes, pensées ou Prières. 

Rappelons-nous toujours que nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience Spirituelle mais un être Spirituel expérimentant la vie humaine. Il n’existe qu’une seule race, la race humaine, nous ne sommes pas séparés nous ne faisons qu’un avec le tout en réalité. Sortons de l’illusion de la dualité séparatrice génératrice de souffrance. Préparons-nous à ce qui vient, en laissant tomber les barricades que nous avons créées en nous. Libérons notre Coeur loin du mental et de l’ego dominant. 

C’est à ce titre que je suis venu te dire que je t’Aime de toute mon Âme, de tout mon Coeur et de tout mon Esprit ma très chère soeur Bien- Aimée, mon très cher frère Bien-Aimé

L’ETRE INTERIEUR stephane.robin7@gmail.com SUR LE BLOG DE FRANCESCA http://francesca1.unblog.fr

 

Ouverture à la Lumière

 

Cramponné à vos vieilles habitudes, vous avez engendré beaucoup de moments de vérité*. Avançant en permettant à votre être de retrouver sa sérénité, vous manifestez votre désir de voir se modifier votre vie. Vous êtes, à ce moment-ci de votre vie, ouvert à votre propre bonne volonté de vivre ce diamant brut que vous êtes. Polissez-le, nous dirons, pour être l’exploration de moments de grandes réalisations et ainsi apporterez-vous votre brillance sur Terre.

Vous avez nettoyé bon nombre de fois pour voir arriver ces attributs divins dont vous êtes les dépositaires; cependant, vous obstruez par ce fait que vous ne comprenez pas toujours comment vous approprier votre propre volonté de devenir. Plus enclin vous devez être, à manifester ce que vous croyez juste au plus profond de vous.

ANGE

Votre mémoire ascensionnelle devient aujourd’hui accessible par votre Force du Cœur anobli de vos parcours chaotiques façonnant votre existence. Vous avez entretenu une évolution vous permettant de devenir qui vous êtes aujourd’hui et ce moment de vérité profonde aujourd’hui accessible, permettra de vous ouvrir davantage à votre mouvement de grande réalisation promise. Votre terre promise qui accueillera votre supra conscience de réalisation. Entretenez toujours des pensées de cœur et nourrissez votre Âme ainsi de votre bonheur d’avancer libre de contraintes infligées de vos moments de distorsions provenant de votre plan mental actif. En période de grand bouleversement émotif, vous comprenez que vous activez votre propre déséquilibre en prenant position par votre distorsion mentale et vous accueillez vos propres distorsions par le fait même. Être défini comme une puissance de Lumière signifie être agent de cette Lumière par la transposition de votre mémoire à votre ressenti du cœur (supraconscience) et ouvert à devenir cette nouvelle valeur fondamentale en votre propre croyance du cœur activé de votre potentiel divin.

Croyez-vous en vous suffisamment pour mettre de côté vos oppositions de grandes dualités, et pour être accueillant en votre propre valeur constitutionnelle, et pour être un nouveau modèle de réalisation ? Permettre à votre être de devenir plus authentique et ouvert à accueillir cette authenticité de votre monde. Et ainsi chacun de vous parviendra à mettre de côté sa propension à juger, moment de vérité pour chacun. Vous essayez de contrôler mais vous ne contrôlez pas votre propre personne à ce moment ici. Quand vous acceptez de vous voir tel que vous êtes vraiment et engendrez ce que vous croyez juste en vous, vous êtes à ce moment-là ouvert à devenir plus accueillant envers vous et envers votre société qui est, à ce moment ici comme vous : affolé devant le mouvement engendré par votre monde et vos modes de croyances.

Ne croyez-vous pas qu’il est temps de devenir plus ouvert à votre monde et mettre de côté vos préjugés ? Sur vos propres croyances, vous devez taire vos discours erronés et devenir UN (Unis à tout ce qui est). Une force de Lumière accueillant les moindres différences comme une résultante de votre personnalité et explorer ce moment de vérité profonde pour chacun afin de devenir un ensemble de potentiels créateurs de mouvement ascensionnel de Vie, et non détruire ce qui ne vous ressemble pas et vouloir anéantir ce qui ne vous prévaut pas.

Êtes-vous si différent l’un de l’autre quand vous regardez vos Plans de vie ? Vous êtes tous des humains en devenir et vous avez vos propres croyances et vos distorsions engendrées par vos manipulations dans ce que vous croyez comprendre. En fait, vous êtes tous venus accomplir ce moment de grande transformation et, accueillant ainsi votre moment de vérité, faire en sorte de mettre en place un horizon nouveau de devenir plus juste et équilibré pour tous. Ainsi vous observez ces déséquilibres pour être accueillant envers vous et vos frères, mettre à profit votre savoir et faire en sorte de changer progressivement votre aventure de vie vers ce qu’il y a de mieux offert à tous pour devenir Unis dans ce Plan de votre existence.

Parallèlement il faudra assister à la mise en place de ce devenir par vos facultés que vous n’exprimez pas toujours, de votre manifestation divine. Nettoyer vos mémoires et mettre en action votre propre valeur ascensionnelle, par votre courage à devenir authentique dans ce que vous souhaitez apporter à votre vie et votre réalisation.

Vous êtes aimé de la Source.

Devenez et créez ce monde, votre monde, et votre vie pour être au Service de votre potentiel divin et non en octroyant de la volonté à l’Ombre engendrée dans votre manifestation. Être au Cœur et être au plus grand moment de ce grand déploiement d’Amour Universel, Inconditionnel.

Êtes-vous prêt à cela ? Votre moment de vérité est à se réaliser; vous serez là, nous en sommes certains puisque vous accordez votre désir et votre volonté d’agir pour ce même passage de vérité à l’Amour absolu dans cette même diversité.

Bénis soyez, vous êtes aimés et vous serez toujours aimés de ce que vous êtes : en évolution et compréhension.

Amen

Message reçu le 09 décembre 2015, 

par Ginette Desrosiers

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

Prendre soin de son AME

 

Nous tous, anges de Paix et de Lumière vivons dans l’intemporel, le hors temps. Je sais que pour vous le temps passe autrement, que souvent le temps presse. Mais comme mes messages sont hors temps cela signifie qu’ils sont chaque jour d’actualité. 

Je connais les événements de vos vies et même si je travaille en même temps dans d’autres dimensions, je reste connecté jour et nuit avec vos pensées. Comme avec un ordinateur, il y a des mots clés. On pense Kheeb et hop ! c’est noté, enregistré. Lorsque le message devient répétitif, je sais que l’on m’attend. Alors, je réponds.  La façon la plus rapide de faire appel à moi est de prononcer mon nom. Cela provoque comme un bip intérieur qui me signale que quelqu’un souhaite ma présence auprès de lui. Et je suis un peu comme une mère poule qui vient régulièrement vers ses poussins !

L’image ci-dessus est comme une esquisse astrale. Comment dire ? Nous voyons souvent ici des petits êtres comme celui-ci. Celui-ci ressemble à un elfe. D’ailleurs n’en est-ce pas un ?

NOS AMES

Les elfes comme l’humain a tendance à les nommer, sans vouloir toutefois les humaniser, sont des protecteurs de la nature comme nous sommes les protecteurs qui vous offrons tout notre amour par le cœur, par notre pensée et notre vibration. Je connais personnellement un petit elfe : Mimina. Elle gère le patrimoine sacré et invisible de certains papillons disparus du continent et elle essaie de les réintroduire grâce un processus naturel en accord bien sûr avec le divin. Réintroduire une nouvelle espèce peut prendre des dizaines d’années.  

Il est possible de contacter les esprits de la nature. Lorsqu’on parle avec les fleurs, les papillons, et même avec d’autres insectes un peu moins sympathiques, on les invite plus facilement. Mais ils sont vite désemparés lorsqu’on leur manque de respect ou de sollicitude. Même s’ils savent que la race humaine est faible et finalement pas encore très évoluée dans la prise de conscience.

Les humains proches de nous, de notre pensée, sont ceux qui sont attirés par la beauté reflétée en toutes choses. Ceux qui aiment les arbres, les ruisseaux, les vallées, les sources qui chantent en été. Ceux qui aiment la neige qui éblouit les yeux en haute montagne. Ceux qui s‘émeuvent à la vue de l’aigle qui rejoint son nid pour nourrir ses petits. Chaque événement est précieux. S’en rendre compte et ne rien saccager, c’est se mettre à notre diapason. Nous essayons tellement d’aider cette pauvre petite planète. La terre est si belle pourtant. Et vivre en harmonie avec elle élève l’âme.

Tu peux danser avec moi comme les papillons dansent de bonheur, tout simplement. Apprends simplement à répondre à la vibration divine qui t’appelle.

Je n’ai pas changé, je ne changerai plus beaucoup. A notre niveau, notre personnalité est bien établie.  Pour l’instant je missionne beaucoup dans divers endroits de la terre, souvent là où les catastrophes sont les plus nombreuses. Là où se déroulent des drames sérieux, nous nous devons d’aider. Il nous arrive d’éviter le pire, mais pas toujours.

Nous aidons non seulement votre planète mais aussi les entre-sphères : les mondes de l’astral. Car là aussi, nous sommes fort demandés. Notre assistance, notre amour-soleil inonde chacun de rayons de paix, de lumière et de joie. Nous sommes aussi concernés par le désarroi des familles ou des personnes seules livrées à elles-mêmes. Et bien des familles ne s’en sortiraient pas sans nous.

Je déconseille souvent aux gens de ne plus manger de la viande ou les invite au moins à en diminuer la quantité car les vibrations fluides de l’âme s’abaissent lorsque vous vous nourrissez de souffrance. Dès mes premiers messages, je vous ai recommandé de vous nourrir davantage de légumes, de fruits, de céréales et de miel car celui-ci contient des enzymes insoupçonnés qui renforcent vos défenses immunitaires.

Jésus, de son vivant, nous le savons, se nourrissait principalement de pain, de miel et de céréales – et de vin aussi bien sûr. Au départ, le vin était fabriqué à l’aide d’une recette secrète bien gardée et on connaissait ses propriétés bienfaisantes pour la santé. Le vin protège en effet l’organe du cœur, ses parois et les vaisseaux sanguins. C’est une boisson calmante et douce pour le corps, mais on doit le consommer en quantité raisonnable. Il ne faudrait jamais en boire plus de deux verres par jour. Un seul verre est même idéal. 

Il faut aussi se méfier des sucres. Mais les sucres foncés, les sucres naturels de couleurs brunes et beiges n’ont pas de méfaits, contrairement au sucre blanc…

Le plus important est de prendre soin de son âme, de rester sensible aux petites choses de la vie et d’éloigner les pensées qui perturbent, qui font mal. La vie n’est jamais vraiment simple. Mais nous sommes là. Rien n’est parfait. Cependant, il faut pouvoir l’accepter. Et nous savons ce dont vous avez besoin car nous connaissons les épreuves de chacun. Alors même si nous sommes fort occupés ailleurs, combien de fois ne faisons-nous pas le détour jusque chez vous, pour voir ce que nous pouvons faire pour améliorer votre vie.

S’il est vrai que nous ne pouvons toujours ôter les épreuves difficiles de certains karmas obligés, nous pouvons néanmoins les atténuer, les alléger, les rendre plus vivables. C’est ainsi que nous aidons vos familles ou certains de vos amis. Et lorsque vous vous rapprochez de nous, il va de soi que nous nous sentons encore plus concernés.

Tout le monde évolue, même dans le monde invisible. Tout évolue tout le temps. Les âmes se transforment et se rapprochent peu à peu de la Vérité – même si cela prend beaucoup de temps. Le but est le même pour chacun : Réaliser son être. Mais beaucoup n’en ont pas encore conscience.

Je te berce dans ma danse cosmique et te prends avec moi sous mon aile.

écrit par Kheeb sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

L’art des relations est toute une maîtrise

Nous créons toute une population dans notre esprit, avec de multiples personnalités. Puis nous maîtrisons les images de nous que nous utiliserons dans telle ou telle circonstance. Nous devenons experts dans l’art de faire semblant et de projeter nos images et ainsi, nous maîtrisons ce que nous croyons être. Vous avez le pouvoir de créer.

couleurs du soir

Ce pouvoir est si fort que tout ce que vous croyez se réalise. Vous vous créez vous-même tel que vous croyez être. Toute votre réalité, tout ce que vous croyez est votre propre création. La principale différence qu’il y a entre vous et quelqu’un d’autre est la façon d’utiliser votre pouvoir, de créer avec lui. Il se peut que vous ressembliez à d’autres individus en de nombreux points, mais aucune personne au monde ne vit sa vie comme vous vivez la vôtre. Vous vous êtes entraîné toute votre vie à être ce que vous êtes et vous le faites si bien que vous maîtrisez qui vous croyez être.

Vous êtes maître de votre propre personnalité, de vos propres croyances ; vous maîtrisez chacune de vos actions, chacune de vos réactions. Vous vous êtes exercé pendant des années et vous avez ainsi atteint le niveau de maîtrise nécessaire pour être qui vous croyez être. Dès que l’on parvient à voir qu’on est tous des Maîtres, on peut découvrir quel type de maîtrise on possède. Pour devenir un maître de l’amour, on doit s’exercer à l’amour.

L’art des relations est toute une maîtrise qui ne s’atteint que par l’entraînement. Notre corps émotionnel est couvert de plaies et celles-ci sont infectées de poison émotionnel. Les manifestations de cette maladie de la peur sont la colère, la haine, la tristesse, la jalousie et l’hypocrisie ; le résultat de cette pathologie est donc l’ensemble des émotions qui font souffrir l’humanité. Lorsque la peur devient trop importante, la raison commence à faiblir et ne peut plus supporter toutes ces plaies et ce poison. Toutes ces maladies surviennent parce que la raison a tellement peur et les plaies sont si douloureuses qu’il est préférable de couper tout contact avec le monde extérieur. Les humains vivent dans la peur permanente d’être blessés, ce qui crée un drame perpétuel, où qu’ils aillent. Les relations qu’ils établissent entre eux sont si douloureuses, émotionnellement parlant, qu’ils se mettent en colère, sont jaloux, envieux ou tristes sans raison apparente. Même dire « Je t’aime » leur fait peur .

Et pourtant, même s’il est douloureux et effrayant d’établir des relations émotionnelles, nous continuons à en développer, nous nous marions et faisons des enfants. Pour se protéger de leurs plaies émotionnelles et de peur d’être blessés, les humains ont créé quelque chose de très sophistiqué dans leur tête : un grand système de déni. Ce système de déni ressemble à un mur de brouillard qui serait constamment devant nos yeux, nous rendant aveugle à la vérité. Nous portons un masque social parce qu’il est trop douloureux de nous voir nous-mêmes et de laisser les autres voir qui nous sommes vraiment. Et le système de déni nous permet de prétendre que tout le monde croit au masque que nous présentons de nous. Nous construisons des remparts pour nous protéger, pour tenir les autres à distance, mais ceux-ci nous retiennent aussi à l’intérieur, limitant notre liberté.

Les humains se couvrent et se protègent, et lorsque quelqu’un dit « Vous me mettez dans tous mes états », ce n’est pas véritablement vrai. Ce qui est vrai, c’est que vous avez touché une plaie sur son corps émotionnel et qu’il réagit à la douleur. Quand vous prenez conscience que tout autour de vous, chacun a des plaies infectées de poison émotionnel, vous comprenez facilement les relations qu’établissent les humains dans ce que les Toltèques nomment le RÊVE DE L’ENFER. Vivre en enfer ou vivre au Paradis, mon choix est de vivre au Paradis. Quel est le vôtre ? »

Par Don Miguel Ruiz (Extrait de : La Maîtrise de l’Amour)

Les raisons de nos réveils nocturnes

 

Nombreuses sont les personnes qui posent souvent cette question de savoir quelles peuvent être les raisons engendrant des réveils nocturnes. Elles sont elles-mêmes confrontées régulièrement à ce phénomène pouvant être déplaisant et même déstabilisant à la longue.

Le stress, les peurs, les croyances, les incompatibilités avec certains sujets, les phénomènes paranormaux, le bruit ambiant, la présence d’une personne près de vous, etc… font que vous vous réveillez parfois en pleine nuit vers 3 heures ou 4 heures du matin, et pas toujours d’une manière agréable, il faut bien l’avouer. Mais il y a des raisons particulièrement importantes qui engendrent ce réveil nocturne.

P1030977

Le réveil peut être décidé selon la volonté de votre âme ou des guides de lumière. Donc, rien de pathologique ou de psychosomatique dans ce cas précis. Et c’est d’ailleurs plutôt le contraire. Ce processus de réveil qui semble vous être imposé la plupart du temps, vous sert au mieux dans votre incarnation présente. Il sert votre intérêt en quelque sorte.

Pourquoi alors êtes-vous réveillés à des heures si incongrues ? Votre âme et les guides de lumière peuvent vous réveiller, car il est certainement utile pour vous de boire de l’eau, de prendre un médicament, ou d’éliminer par exemple. Il est alors bon pour vous d’appliquer ces consignes. Je vous le conseille vivement. Mais vous êtes aussi réveillés afin de pouvoir intégrer, libérer ou guérir certaines choses qui vous sont utiles et nécessaires. Et la meilleure façon pour vous de le faire au mieux, est de le faire lorsque vous êtes réveillés, ou lorsque vous êtes bien « conscients » dirons-nous. Notez bien tout de même que ces processus particuliers s’effectuent parfois également le matin, en pleine journée ou le soir avant de vous endormir.

La libération et la guérison de certaines peurs, de certains traumatismes émotionnels ou d’implants physiques particuliers, doivent être effectuées alors que vous êtes réveillés. En ce qui concerne le cas qui nous intéresse maintenant, votre âme ou les guides de lumière vous « coupent » plus ou moins rapidement de votre sommeil, afin que ces processus importants se réalisent de la meilleure façon qui soit pour vous. Mais dans l’absolu, sachez qu’ils peuvent quand même se faire sans que vous soyez réveillés. Alors pourquoi vous faut-il être souvent éveillés, ou « conscients » lors de ces libérations, de ces guérisons ou de ces intégration me direz-vous à nouveau ?

Lorsque vous dormez, certains de vos corps subtils se meuvent parfois vraiment très loin de votre corps physique. Il en est ainsi afin que vous expérimentiez certaines choses ou que vous puissiez recevoir ou rapporter certaines choses utiles et nécessaires pour vous, et donc pour tout ce qui vous constitue dans votre incarnation présente, ici et maintenant.

Lorsque vous êtes plus ou moins réveillés la nuit, vos corps subtils ou énergétiques se rapprochent davantage de vos corps physiques d’une façon extrêmement rapide. Ce processus est donc tout à fait naturel. Cela engendre parfois même une sensation de vertige plus ou moins importante, mais là n’est pas le propos. Le fait qu’ils se rapprochent de votre corps physique, vous permet d’intégrer, de libérer ou de guérir de la meilleure façon qui soit. Sinon, il est fort possible que vous puissiez ressentir différents symptômes physiques en pleine nuit.

Le recentrage de vos corps subtils vous permet de moins ressentir de symptômes physiques lors d’intégration, de libérations ou de guérisons. C’est pourquoi il est parfois bon pour vous d’être réveillés en pleine nuit. Je vous conseille de l’accepter autant que faire se peut. Cela fait partie intégrante de votre transformation, de votre évolution.

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

L’IMPLANTS ET LES VOILES

 

Il existe différents types d’implants nommés « Implants énergétiques » (émotions, croyances, sentiments, énergies de basses vibrations…) et « Implants physiques ». Ceux-ci peuvent être très actifs dans leur fonction. Certains sont déjà présents dans le corps physique du bébé lorsqu’il est encore dans le ventre de sa maman.

Avant la naissance, l’âme sait déjà quels types d’implants énergétiques ou physiques vont influencer l’être vivant pendant un certain temps. Elle sait qu’elle va être recouverte par des « voiles », que l’être vivant va être limité par des implants particuliers. C’est un choix du « JE SUIS » et du soi divin qu’il en soit ainsi, afin que celui-ci expérimente des choses qui lui permettront d’expérimenter et d’évoluer. Pour cela, il est nécessaire de lui voiler son origine « divine ». Des implants l’aident à oublier qui il est vraiment.

larmes du brouillard

Quelques-uns se transmettent de génération en génération (peur, croyances…). Nous pouvons le constater régulièrement. Des enfants ont parfois les mêmes peurs ou les mêmes croyances qu’un des deux parents et cela n’est pas toujours dû à l’éducation donnée. Nous avons donc choisi d’être « voilés », afin de vivre des expériences qui vont nous permettre d’évoluer.

Les implants peuvent nous limiter dans notre évolution, notre libération, notre guérison, et peuvent être considérés comme des « filtres », ayant parfois une ou plusieurs fonctions limitatives et invalidantes, il en existe qui sont spécialement conçus pour nuire et pour détruire. C’est un des buts de leur existence. Je pense à certains produits de beauté et de consommation. Ils peuvent rendre malade et dépendant (cigarettes, alcool…) Ils sont véritablement capables de manipuler et de soumettre un être vivant. Ils peuvent agir sur plusieurs champs vibratoires, physiques, émotionnels et mentaux, ainsi que sur l’aura. Leur niveau d’influence peut être très élevé, et plus que nous pouvons l’imaginer. Il en existe une multitude dans nos corps et notre aura. Si nous voulons guérir et évoluer, il sera nécessaire de nous en libérer ou de les neutraliser. Cela est tout à fait possible en une seule incarnation. Rassurant n’est-ce pas ?

Comme je viens de le dire, le fait d’avoir des implants en nous, découle en partie de la volonté de notre soi divin et du « JE SUIS ». Je dis en partie, car nous pouvons trouver des implants physiques et énergétiques dans notre alimentation par exemple. C’est nous, la plupart du temps qui choisissons ce que nous voulons manger. Nous sommes en grande partie responsables de ce que nous avalons. Ile st donc important d’être vigilant quant à la consommation de certains produits et aliments. Soyons donc pertinents dans nos achats. Les praticiens de Médecine Traditionnelle Chinoise disent que l’alimentation est la première des Médecines. Sommes-nous ce que nous mangeons ? Qu’en pensez-vous ?

Nous pouvons également détecter la présence d’implants physiques et énergétiques dans des médicaments et des vaccins. Comprenez-vous ce que cela signifie ? Des êtres humains veulent-ils manipuler une partie de la population ? Je vous laisse en décider par vous-même.

Nombreux sont les humains incarnés sur cette terre qui ont, dans leur ADN, une multitude d’énergies de basses vibrations, et de nombreux implants énergétiques et physiques. Ceux-ci les manipulent et les limitent (toujours la multidimensionnalité). A nous de nous en libérer par des demandes de purification par exemple. Nous pourrons alors avoir, à nouveau, accès à quelques-unes de nos capacités, de nos facultés…. En cet instant, nous sommes donc probablement sous emprise ou influence d’implants qui se situent dans d’autres champs vibratoires et d’autres dimensions et qui se situent dans certains de nos corps. Je souligne que nous pouvons détecter la présence d’implants physiques et énergétiques qui sont créés et placés volontairement dans notre alimentation, dans certains médicaments, dans quelques-uns de nos corps, par des entités appartenant à de nombreux champs vibratoires, et à de nombreuses dimensions et univers (extraterrestre…). Ces êtres extraterrestres auraient-ils des intentions peu sympathiques envers nous ? Serions-nous parfois sous leurs ordres ?

Les implants physiques sont faits de différents matériaux solides (métalliques…) et de bien d’autres composants dont nous ne connaissons pas encore les caractéristiques. Ils sont tout de même bien réels. Ils peuvent avoir de formes et des tailles très variées. Ils peuvent être ronds, triangulaires, cylindriques et d’autres formes encore. Certains sont très petits, de l’ordre du micron. Ils peuvent se trouver dans un organe, un muscle, un os, dans différentes parties d’un corps physique. Ils ne peuvent pas se trouver dans un corps subtil ni dans l’aura. Les guides de lumière m’ont expliqué que quelques-uns de ces implants ne peuvent être extraits du corps physique que par un acte chirurgical. Mais ils peuvent tout de même être neutralisés et ce au moment du « JE SUIS ».  Quels qu’ils soient, les implants physiques une fois neutralisés ne constituent plus le moindre danger. Les implants énergétiques n’ont pas de forme, pas de taille. Nous pouvons en détecter dans notre corps physique, dans nos corps subtils ainsi que dans notre aura. Qu’ils soient physiques ou énergétiques, certains sont capables de se déplacer par eux-mêmes. Des vibrations de peurs émises par une entité incorporée se situant dans un corps physique par exemple, peuvent se déplacer dans celui-ci. D’où des douleurs qui semblent bouger parfois ou qui stagnent. Des entités sont capables de déplacer certains implants physiques. Elles ont aussi la capacité de faire cela à distance. Le but étant de nuire, de manipuler, voir de détruire. Il parait évident que ces entités ne souhaitent pas que nous détections ces implants. 

Contrairement aux implants physiques, les implants énergétiques ne peuvent pas être déplacés par des entités mal intentionnées. Ouf !  Nous sommes capables de créer par nous-mêmes des implants physiques et énergétiques (la science, la technologie…). Ils peuvent être absorbés ou ingérés de plusieurs manières, comme par la peau (crème…), la nourriture, les médicaments pris par voie buccale ou anale… Nous pouvons les recevoir par injection (vaccin, piqûre..) ou les respirer (gaz, vapeurs…). D’ailleurs, nous pouvons constater que de nombreuses personnes sont contre la vaccination. Etre vacciné oui, mais avec quoi, telle est la question. Souvent, ce qui nous est diffusé nous infantilise. Dépendance (et habitude) quand tu nous tiens !! (attention à la télévision…).

Des implants énergétiques nous protègent en nous limitant. Ce sont souvent des peurs, des croyances… Ils nous empêchent de faire des choses qui pourraient nous perturber, nous nuire, nous détruire. Ils nous brident en quelque sorte. Cela est utile et nécessaire. Quelques-uns nous sont donnés par nous-mêmes le « JE SUIS » par notre soi divin. Ce sont des « gardes fous ». Nombreuses sont les personnes qui veulent à tout pris se libérer de toutes leurs peurs, et tout de suite. Malgré de multiples efforts et de travail sur elles-mêmes comme elles disent, ces peurs sont généralement toujours plus ou moins présentes et actives. Il faut bien comprendre qu’elles seront libérées lorsque le moment sera approprié. Forcer les choses peut être très perturbant. Au lieu de combattre et de juger les peurs par exemple, peut être serait-il préférable de les accepter, de les accueillir et d’essayer de comprendre leur raison d’être ainsi que leurs foncions. Quoi qu’il en soit, plus nous allons évoluer, plus nous pourrons être libérés et guéris de celles-ci. Faisons confiance à notre soi divin et au « JE SUIS ».

« LE JE SUIS » peut nous libérer d’implants physiques et énergétiques, même si nous n’en avons pas fait la demande. Si cela est bon pour nous, il en sera fait selon sa volonté et celle de notre soi divin. Nous évoluerons donc davantage. Vous pouvez vous aussi formuler le souhait d’être libéré et guéris de tous les types d’implants, et de ce qu’ils ont émis (énergies de basses vibrations …). Vous pouvez également demander à être libéré et guéris de ceux que vous aurez vous-mêmes découverts. Ils sont très nombreux et très difficiles à détecter pour certains (croyances, peurs, sentiments…) Ne vous découragez pas. Demandez régulièrement à ne pus être influencé par eux. Petit à petit, vous vous sentirez mieux dans votre corps physique. Vous vous sentirez mieux dans votre «peau» comme on dit. Des douleurs physiques, des symptômes émotionnels, des troubles mentaux, des dépendances … vont s’atténuer voir disparaitre complètement.

Vous pourrez vous sentir plus confiant, plus épanouis, plus présent.

Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/   

Le déplacement des corps subtils dans une autre dimension

 

Certains de nos corps énergétiques peuvent se rendre dans une dimension particulière et toujours la même cependant, afin de rapporter des informations ou des vibrations qui sont nécessaires à notre corps physique et donc à ce que nous sommes dans cette incarnation présente. C’est ce qu’on appelle une DIMENSION SOURCE, ou appelez-là comme vous le souhaiterez.

Notre aura n’a pas cette capacité de le faire. Elle ne peut se rendre dans cette dimension. Ces vibrations et ces informations vont nous permettre de nous libérer et de nous guérir de choses qui sont invalidantes, perturbantes et nuisibles pour nous. Par exemple les entités et les êtres de basses vibrations, les émotions, les traumatismes émotionnels, les implants physiques ou énergétiques, les égrégores, etc… Il est important que ces corps subtils « voyagent » et permettent à nos corps physiques d’intégrer ce dont il a besoin pour s’épanouir au mieux ici et maintenant. Cependant, ce processus merveilleux ne va pas toujours de soi comme on dit.

cops subtil

Il est bon d’en formuler la demande verbalement ou en pensée. Toujours le libre arbitre. Toujours cette volonté d’être acteur conscient de sa propre guérison et de sa propre évolution. Cela nous est offert par le « JE SUIS ». C’est encore un cadeau que nous nous permettons d’avoir et d’utiliser. Vous n’êtes pas obligés d’essayer de ressentir quoi que ce soit lorsque ce processus va se produire. Vous ne ressentirez probablement rien la plupart du temps. Celui-ci peut s’effectuer plusieurs fois par jour sans que vous ne le sachiez vraiment. Il en est ainsi, et c’est peut-être mieux comme cela à vrai dire. Ceci dit, suite au décentrage de nos corps subtils, il est parfois possible que nous ressentions certains symptômes, comme des petits vertiges par exemple. Rien de méchant, n’ayez pas peur.

Vous pouvez formuler cette demande qu’une seule fois. Voilà un beau présent dans ce temps nouveau. Car bien souvent nous avons pour habitude de lire un peu partout que tout protocole doit être adresse 3 fois… Mais alors pourquoi 3 fois ? Croyez-vous que le principe Divin, c’est à dire vous, ne comprend pas le Français ou toute autre langue d’ailleurs ? Croyez-vous qu’il est sourd comme un pot et qu’il faille lui répéter les choses d’innombrables fois ? Croyez-vous que les être de lumière, c’es tà dire vos nombreuses formes qui sont à vos côtés de jour comme de nuit, ne connaissent pas vos besoins, ne comprennent pas ce que voulez et ce que vous demande régulièrement ? Que pensez-vous des vingt et un jours d’intégration, après un soin ou une initiation particulière, qui sont couramment enseignés dans de nombreuses disciplines énergétiques dont je ne citerai pas les noms ?

Encore une fois, pourquoi vingt et un jours ? Croyez-vous que les soins énergétiques ne peuvent pas être intégrés tout de suite s’il doit en être ainsi pour vous ou pour toute autre personne ? Et pourquoi pas si le JE SUIS le souhaite et qu’il pense que cela est bon pour lui, donc pour vous. Mieux encore, si vous en tant qu’être humain, vous le désirez. Qu’en pensez-vous ?

Il est bon de remettre certaines choses en question. L’Homme Nouveau doit se libérer de croyances qui sont d’un autre siècle, d’un autre temps, d’un autre lieu.

La plupart de ces croyances sont devenues désuètes ou obsolètes désormais et elles influence et limitent plus ou moins l’être humain à son insu. Demandez que vos corps subtils se rendent dans la « Dimension Source » afin qu’ils vous apportent les informations et les vibrations qui vous sont utiles et nécessaires en cet instant. Le meilleur vous sera donné !

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

L’Esprit masculin de la Terre

 » Essayez de focaliser votre conscience et de vous concentrer, non seulement sur votre monde, mais sur la globalité de votre système solaire et sur l’ensemble de votre galaxie. Lors de l’une de nos précédentes rencontres, nous vous avions invités à un voyage intérieur à destination des différentes planètes de votre système solaire, afin que vous puissiez sentir vibrer leur énergie. Ensemble, nous avions visité Mercure, Mars, Vénus, Jupiter et Saturne et nous vous avions indiqué que nous voulions réserver notre visite sur les autres planètes pour une autre occasion. 

Le temps en est maintenant venu. Et nous allons aborder à présent la question des énergies liées à Neptune, à Uranus et à Pluton, car c’est d’elles que dépend tout ce qui se produit actuellement sur la Terre. 

esprit masculin de la terre

Parlons d’abord des changements qui sont en train d’affecter la Terre et l’ensemble de l’humanité. Ils s’inscrivent dans un processus immuable de transformation sans fin. Au commencement, lorsque la Terre fut formée, elle fut préparée pour accueillir différentes formes de vie. À cet effet, elle fut adombrée par un Être extraordinairement puissant et sage, qui était parfaitement équilibré dans ses polarités masculine et féminine, et qui possédait les attributs et les vertus de la Conscience Créatrice Père/Mère. Cet Être, que nous appellerons Gaïa, car c’est un nom auquel vous êtes maintenant familiarisés, est demeuré dans un état de plénitude et d’harmonie parfaites durant des millions de vos années. 

Puis vint une époque de grands cataclysmes, en même temps que la Terre et l’humanité amorçaient leur densification et leur matérialisation. L’orgueil, la jalousie, l’ambition, la convoitise et la suffisance commencèrent alors à infiltrer l’humanité. La plupart des habitants de la Terre se retrouvèrent pris au piège de l’aspect négatif de l’énergie masculine, qui se manifesta sous forme de colère, de violence, de cruauté et d’instinct de domination. L’accès à l’énergie du premier Rayon, le Rayon de la Toute-Puissance, qui détient la force suprême et le pouvoir de création, fut alors considérablement restreint à la surface de la Terre, en sorte que l’humanité ne puisse pas en arriver à s’autodétruire ni à détruire sa planète. 

Pendant des milliers d’années, l’humanité a ainsi été régie par des forces masculines. La Terre est peu à peu devenue un monde d’hommes, soumis à un Dieu patriarcal, dans lequel les femmes étaient réduites à un rôle d’esclaves, et leur énergie entièrement contrôlée par celle de l’homme. 

Pour corriger ce déséquilibre, il fut demandé à Gaïa d’autoriser sa partie masculine à se séparer de lui et à rejoindre des régions plus éthérées, afin que la Déesse Mère puisse déverser ses énergies sur la Terre et y développer la tendresse, la compassion, l’humilité, la patience et surtout l’amour. 

Cette séparation procura à Gaïa une grande tristesse, mais, outre son désir de servir et sa compassion pour les humains, l’Être de la Terre savait qu’elle était indispensable à l’accomplissement du Plan Divin. Au fil du temps, la Terre finit par être perçue par l’homme comme sa Mère nourricière, et le firmament, comme son Père céleste, car la partie masculine de l’âme de Gaïa y était exilée et reléguée dans une dimension supérieure. 

La période que vous traversez est celle de la réunification et de la fusion sur la Terre des énergies, vertus, qualités et attributs du Père et de la Mère. Le processus de retour à la conscience unitaire est maintenant en train de s’accélérer, à la fois dans la partie féminine liée à votre plan d’existence et dans sa contrepartie masculine liée aux royaumes plus élevés. Le moment approche où les attributs, vertus et aspects masculins du Père vont rejoindre votre Mère la Terre et fusionner avec elle. De ce fait, la naissance d’une Nouvelle Terre est désormais très proche, une Terre qui sera à nouveau en harmonie parfaite avec toutes les facettes de la Création. 

Lorsque vous utilisez les énergies liées à la troisième dimension, vous êtes automatiquement influencés par ce que vos astrologues ont appelé les planètes  »personnelles » de votre système solaire: la Lune, Vénus, Mercure, Mars, Jupiter et Saturne, et seulement dans une mesure infime par les énergies beaucoup plus subtiles d’Uranus, de Pluton et de Neptune, qui représentent pourtant cette quintessence de la Puissance du Père qui commence, avec une extraordinaire ponctualité, à se manifester dans la Nouvelle Époque qui vient, l’Âge du Verseau. 

Uranus est parfois présenté comme un sonneur de trompette, parce qu’il permet aux âmes de s’éveiller. C’est sur cette planète que vous vous rendez entre vos différentes incarnations, chaque fois que vous devez dépasser les tendances négatives et destructrices liées à votre irresponsabilité et au côté rebelle de votre nature humaine. Vos guides et instructeurs vous y aident avec beaucoup de patience à éveiller votre créativité, à affiner votre perception et votre intuition, à équilibrer votre désir de liberté par le souci de respecter celle des autres. 

L’influence de Pluton est aussi très importante aujourd’hui, parce que c’est la planète de la renaissance, de la transformation, de la régénération, de l’illumination et de la sagesse. Ses aspects négatifs sont particulièrement visibles en ce moment; ils se traduisent par le déclenchement de rivalités, de luttes, de conflits, de contestations. En principe, vous ne vous rendez pas sur Pluton entre vos incarnations, à moins d’avoir déjà accompli un grand chemin vers l’harmonie, car son champ d’énergie est très perturbant et très difficile à expérimenter. Certains disent que Pluton instruit l’âme à travers les leçons du malheur et de la souffrance. C’est dans cette région que vous apprenez à sublimer vos obsessions et les pulsions inconscientes de votre ego, que vous puisez les forces qui alimentent votre élan vers l’Unité de l’Esprit. 

1

Quant aux énergies de Neptune, elles sont à la fois les plus rares et les plus subtiles de votre système solaire. Neptune est considéré par certains astrologues et par ceux qui tombent sous son emprise comme la planète de l’illusion. Jusqu’à une époque récente, l’humanité a été très fortement influencée par ses aspects négatifs qui se manifestent par la confusion, les hallucinations, la peur, la fuite de la réalité et le chaos. Au fur et à mesure de votre évolution, vous obtenez la possibilité d’accéder à cette planète pour y développer l’amour universel, la sagesse spirituelle, l’inspiration, la clairvoyance et la compassion. 

De la même manière que le système des chakras est lié aux sept Rayons de la Conscience Solaire, lorsque vous vous liez à l’Harmonie universelle et que vous éveillez votre être divin, vous vous placez sous l’influence positive des planètes transpersonnelles et leurs aspects négatifs n’ont plus de prise sur vous. Vous recevez les trésors qui sont emmagasinés dans ces régions: le génie, l’inspiration, la créativité artistique, la compréhension scientifique, bien au-delà de ce que l’homme ordinaire est capable d’expérimenter. 

Tout cela est largement évoqué dans le dernier numéro de La Vie après la mort, qui aurait d’ailleurs mérité d’être rebaptisé La Vie après la vie. Dans les mois qui viennent, nous continuerons à vous transmettre différentes informations concernant les mondes au-delà de votre sphère d’expérimentation. Vous le savez désormais: aussi longtemps que vous vous étiez identifiés à votre nature instinctive et passionnelle, et que vous demeuriez coupés de votre Être spirituel, vous viviez dans l’isolement, et votre univers était très limité, tout comme l’était votre sphère d’influence. Mais l’humanité a évolué et les nouvelles technologies mises à sa disposition lui ont permis de réaliser que votre monde n’était qu’une région vraiment toute petite. Chacun est désormais au courant de ce qui se passe à l’autre bout de la planète dans les minutes qui suivent, et tous ceux qui ont suffisamment progressé sur le chemin de l’Illumination ont déjà compris que ce qui affecte un individu affecte l’ensemble de l’humanité. Ainsi, vous apprenez peu à peu à vous entraider et à vous protéger mutuellement. 

Au fur et à mesure que se déroule la spirale de l’évolution, votre vision s’élargit au-delà de la sphère terrestre et vous devenez mieux conscients de la relation qui vous unit à votre système solaire, à votre galaxie et au Plan Divin du Père. Beaucoup d’entre vous ont atteint une maturité spirituelle qui leur permet d’expérimenter les énergies sublimes des sept Sphères de la Conscience Christique, non seulement durant leur sommeil, mais parfois aussi pendant l’état de veille. Vous n’êtes plus comme jadis confinés dans les limites de votre système solaire, mais vous pouvez désormais vous déplacer à travers les douze Rayons de la Conscience galactique. Chacun d’entre vous a déjà parcouru ces différents plans à mesure qu’il descendait à travers les espaces interdimensionnels et se préparait à affronter l’incarnation dans votre système solaire et sur la planète Terre. Ces paliers successifs étaient nécessaires. Ils vous ont permis de vous acclimater progressivement à des niveaux de fréquences moins élevés, d’apprendre à créer et à exister dans le royaume de la matière physique. 

Je suis l’Archange Mikhaël  

Archange Mikhaël 
canalisé par Ronna Herman le 24 janvier 2002. 
Adaptation française : Olivier de Rouvroy

Toujours avoir confiance en Soi

 

Comment accueillir la perfection si vous n’accueillez pas l’erreur qui vous y conduit ? 

On vous a dit que l’erreur était un péché et que le péché engendrait la culpabilité. Et vous avez écouté ces mensonges. Vous avez abandonné vos pouvoirs à ces philosophies malsaines et dégradantes. La notion du péché est née de l’esprit de l’homme. L’erreur fait partie intégrante de la croissance de tout ce qui vit et de tout ce qui est. Ne reconnaissez-vous pas certaines erreurs dans la nature ? Partout, Dieu permet toutes ces manifestations de la nature comme faisant partie de l’expression de la dualité. Cette dualité est nécessaire pour engendrer le mouvement. Et toute la Création est mouvement. Les forces stellaires ne jouent-elles pas avec l’opposition de deux pôles distincts ? Et lorsqu’il y a une explosion de supernova, ceci ne pourrait-il pas découler d’une erreur de parcours ? 

francesca sur blog (2)

Nous sommes loin de vos petites erreurs que vous croyez si importantes et si négatives, n’est-ce pas ? Ne vous laissez plus berner par la valeur négative que l’on a apposée sur l’erreur. Ramenez à vous la noblesse perdue qui émanait de votre cœur. Débarrassez-vous de l’indignité qui est le fruit malsain d’un contrôle dont vous n’avez plus besoin. Revenez vers la Lumière et ressentez l’Etre Divin qui est en vous. 

L’estime de soi commence lorsque vous vous débarrassez des faux sentiments de culpabilité et d’indignité. Ces faux sentiments vous ont suivi de génération en génération et ils sont collés à vous comme votre peau. Il sera peut-être aussi difficile de vous départir de ces sentiments que de vous départir de votre peau, mais l’Amour vous y conduira. Aimez-vous tel que vous êtes ; avec vos imperfections, vos tendances et même vos dépendances. Pour mettre un terme à une qualité ou une attitude qui vous fait souffrir, il faut l’affronter dans toute sa puissance. Il faut y apporter l’amour pour soi-même et affronter ces énergies que vous voulez transformer en une expérience plus agréable et plus enrichissante pour l’être intérieur. 

L’estime de soi devient naturelle par l’acceptation de qui vous êtes. Il est important de bien comprendre que la situation dans laquelle vous vous sentez est de votre création. Vous l’avez fabriquée par vos pensées et vos actions. Lorsque vous êtes venu en ce monde, vous avez accepté de rentrer dans une situation énergétique que vous avez créé avant votre incarnation. La transformation qui s’est opérée par la suite est votre conception. Toutes les énergies qui vous touchent sont des reflets de votre univers intérieur. Alors, Si vous n’aimez pas votre situation actuelle, prenez un moment et contemplez pourquoi vous êtes dans des énergies qui vous ne conviennent pas ou qui ne vous conviennent plus. Lorsque vous aurez identifié la source de votre inconfort, déprogrammez par la pensée ce qui ne convient plus et recréez par l’imagination la situation idéale pour votre développement, selon votre désir. 

Souvent, très souvent même, vous vivez des situations qui ont été créées par d’autres parce que vous leur avez laissé vos pouvoirs. Ils ont une forte influence sur vous et vous vous laissez manipuler. Pourquoi ? … Pourquoi vous laissez-vous contrôler par une idée qui n’est pas vôtre ? Ceci est un manque d’estime de soi. Vous n’osez pas prendre la décision de vous fermer à l’influence d’autrui et d’affirmer votre désir d’être par manque d’estime de vous-même. Vous croyez que vos idées ne sont pas aussi bonnes que celles des autres. Vous croyez que votre personnalité n’est pas aussi présente que celle d’un collègue ou d’un ami … Erreur ! Ce sont de fausses croyances ! Ce sont des préjugés ! Vous êtes tout aussi original que quiconque. 

Vous avez votre place dans cet univers et vous devez la prendre dans sa totalité. Ne craignez pas les opinions d’autrui. Ne vous laissez pas influencer par des paroles qui ne vous conviennent pas venant de l’extérieur de vous-même. Il est difficile parfois de prendre sa place… cet espace qui est vôtre, intime et personnel. Il est tout aussi difficile de jouer son rôle et de reconnaître que ce rôle a été choisi par soi-même. L’absence du souvenir n’invalide en lien vos choix, car le décret le plus intime à Dieu est le respect du libre choix pour chacun, peu importe ce qu’il est et ce qu’il fait. Pour Dieu, il n’y a pas de mauvaise expérience car Il agit toujours à travers vous et Il ne se trompe jamais. Voyez cette expérience qui vous semble négative comme un signal qui vous rappelle sur le chemin de la droiture ou qui vous ramène dans votre réalité : celle de la réalisation de l’être parfait on vous. Cette perfection se découvre à travers ces expériences qui vous semblent dérangeantes et négatives à prime abord. 

L’estime de soi, c’est aussi admettre que toutes les expériences que la vie vous apporte sont comme le ciseau du sculpteur de pierre qui sert à enlever les agrégats qui cachent l’œuvre déjà parfaite et présente dans l’esprit de son créateur. 

Il serait difficile pour vous de reconnaître que cette œuvre est déjà achevée et que le but est déjà atteint. Il ne resterait alors qu’à comprendre que ce qui cache cette œuvre en réalité n’est que l’illusion dont l’esprit s’est créé pour encadrer l’expérience qu’il est en train de vivre. Pour l’âme, le passé et le futur ne sont pas une réalité. Elle ne reconnaît que l’éternel présent et tout se vit simultanément. Vous venez sur la Terre pour découvrir peu à peu cette perle qui brille à l’intérieur de vous. Sa brillance est cachée sous le manteau de l’illusion et vous ne faites que réaliser de plus en plus sa Divine Présence. Il ne suffit que de vous identifier à cette Présence car Elle est le JE SUIS de votre âme. La réalisation de l’être est aussi près de vous que cela : vous identifier à cette Présence comme étant VOUS – le JE SUIS DIVIN de votre être. Cette affirmation est tellement simple qu’elle vous a demandé des vies et des vies de réflexion et vous ne l’avez pas encore comprise. Pourquoi ne pas croire à qui vous êtes vraiment ? Augmentez l’estime de vous-même et peu à peu vous verrez cette Lumière, votre LUMIERE. 

Je sais : il n’est pas facile de croire à ces vérités, car elle vous semblent tellement nouvelles. Et pourtant, ces vérités sont présentes parmi vous depuis si longtemps. Mais, elles n’ont guère été comprises et elles ont été écartées par les FAIBLES qui ont le contrôle sur vos âmes. Revenez à la raison ; revenez dans les sillons du Père et faites figure de chevalier à la conquête de sa véritable destinée : celle de son propre Royaume de Lumière. Vous avez tout ce qui est nécessaire pour l’accomplissement final de votre brillante destinée. Demandez l’aide des Ouvriers de la Création, ils sont vos amis et ne demandent qu’à vous assister aussi intimement que votre cœur pourra le permettre. Ne regardez plus du côté de la nuit, un nouveau jour se lève dans votre vie. L’aurore de l’Amour et de la connaissance est à votre portée. Le mariage de ces deux qualités en vous aura l’effet d’une supernova dans votre cœur et dans votre entourage. 

Soyez bénis, mes bien-aimés, et marchez sur le sentier la tête haute. Rappelez-vous, répéter souvent :  » JE SUIS DIVIN  » et j’aime tout mon être ; j’aime ma démarche et j’aime la VIE. Que l’Amour divin et la lumière vous accompagnent tout au long du parcours. 

canalisation de Adinathon par André DeLadurantaye

La puissance de nos convictions

 

Combien de fois avons-nous entendu ou lu que nous sommes de puissants créateurs ?

Mais combien de fois en avons-nous vraiment pris conscience ?

Néanmoins, nous ne pouvons nous blâmer de nos actions ou de nos réactions par rapport au monde qui nous entoure, tant celui-ci nous conditionne à chaque instant. Nos croyances, nos convictions ne nous appartiennent pas, puisqu’elles parviennent sans cesse de notre environnement, des personnages que nous croisons, des médias, des prophètes, des « informations » que nous écoutons ou lisons…

blé

Toutefois, à bien regarder tout ceci, il est facile de conclure que la plupart de celles-ci nous tirent vers le bas, nous maintiennent la tête dans le seau, nous « abrutissent » au point de nous faire oublier notre volonté, notre force, notre propre puissance de créateurs.

Prenons un exemple qui court sur la toile et nos postes de télévision : « cette année, nous aurons l’hiver le plus froid depuis des décennies ! »

Après la première réaction, où nous allons encore grogner, que se passera-t-il réellement ? Et bien, notre fatalisme va accepter la chose, maugréant sur la quantité de fuel qu’il va falloir faire rentrer, ou sur la note salée d’électricité que l’on recevra, et même anticiper sur la possibilité de rester bloqués quelques temps à l’intérieur de nos maisons …

Pourtant, si nous essayions d’arrêter « le petit vélo » qui pédale à vive allure, en action/réaction dans notre esprit, nous pourrions certainement nous reprendre, penser que nous n’y sommes pas encore et qu’il sera bien temps de s’en inquiéter au moment voulu…

Et si nous pensions encore plus différemment ?

Et si nous préférions l’option de « grand créateur » que nous sommes ?

Pourquoi devrions-nous nous inquiéter et même croire un tel fait, quand on se rend comporte que nos météorologues sont incapables de prévoir le temps de façon fiable, au-delà des 3 jours suivants ?

Pourquoi déjà réfléchir aux pires conséquences, alors que rien ne laisse certifier cette éventualité ?

Et c’est ainsi que, chaque jour, nous nous laissons influencer par notre entourage, par les « on dit », « il parait que », « tu n’es pas au courant … », et j’en passe.

N’est-ce point la une « preuve » que même les personnes tournées vers une façon de voir le monde différemment, se laissent convaincre que tout leur échappe à ce point ? N’est-il pas temps de se réveiller de notre torpeur, de nos craintes, de nos doutes, de nos croyances et surtout de décider de « qui » commande notre vie ?

Ainsi, ce mois d’octobre, annoncé comme le plus instable et terrible de l’année, va terminer de nous angoisser car il n’aura pas vraiment répondu aux bouleversements qu’il affichait triomphalement. Il s’est bien passé « des choses », un peu partout dans le monde, mais sans doute dans la continuité de celles-ci et par rapport à ce que chacun doit réaliser.

Les transformations de nos mondes sont en cours, comme elles le sont depuis la nuit des temps. Chaque jour étant rempli de son lot de découvertes, et d’autres options.

Celles qui éliminent toute peur, nous invitent à choisir le beau, le léger, le doux, le meilleur de notre expérience et d’y rester focalisés. Elles nous convient de nous émerveiller à tout ce qui nous entoure et même à « bénir » tout ce que nous voyons et expérimentons. Tout est à la bonne place, au moment choisi. Tout se déroule exactement comme cela doit être, malgré nos impatiences ou nos tourments. Nous n’avons jamais cessé d’être ces créatures merveilleuses, et pas seulement nous, qui sommes éveillées à la splendeur de la Vie.

Tout est absolument parfait, comme me l’a appris une Amie de cœur, il y a quelques belles années… et comme elle avait raison !

Que nous ayons des convictions profondes ou pas, que nous soyons dans la crainte ou le lâcher prise total, quoi que nous pensions et quoi que nous fassions, tout sera absolument parfait, dans la continuité de notre expérience actuelle : l’unique dont nous nous rappelons vraiment, pour le moment.

Le seul acte qui puisse nous aider à sortir la tête de tout ce marasme collectif, est la gratitude. Nous avons tant oublié de nous réjouir de tout, d’un rien, de ce qui fait notre vie de tous les jours, agrémentée par le décor que nous avons choisi pour l’aimer encore plus.

Nous avons oublié de remercier, de nous remercier.

Nous sommes uniques et de toute Beauté, alors pourquoi vivre par procuration, dans la crainte, dans l’incertitude ? Faisons confiance en Qui nous sommes, et ce chemin qui reste à parcourir se fera en trottinant, dansant sur un pied puis l’autre, et chantant la Vie qui a fait de nous ces êtres merveilleux.

Fermons tout doucement la porte à tout ce qui voudra asphyxier notre joie de vivre, notre légèreté, notre belle humeur, notre confiance à la Vie.

Ainsi libérés, que peut-il nous arriver d’autre qu’un grand éclat de rire cosmique ?

Pour un peu, nous nous serions laissé aller à croire que nous étions « vivants », ouf ! Nous l’avons échappé belle … 

La Vie est, et Nous sommes Celle-ci ! 

Publié par Pascale Arcan

La Guérison est en marche

 

Comment affronter les prochains bouleversements et devenir réceptif à l’Energie de Guérison. 

Dans ce message inédit de Barbara Marciniak, auteur des deux best-sellers Messagers de l’Aube et Famille de Lumière (Éd. Ariane), un représentant du Collectif de l’Étoile Bleue nous explique comment parvenir à la conscience multidimensionnelle : cela suppose un retour à la compassion, ainsi qu’une nouvelle approche des gens, des endroits et des événements, focalisée sur leur énergie. L’une des manières de se préparer aux inévitables bouleversements des prochaines années est, selon les Pléiadiens, de renoncer à notre quête effrénée de divertissements intellectuels et de les remplacer par des joies simples. 

 lune du paon

“ L’automatisation et la génétique sont, depuis quelques années, présentées par les adversaires de la Lumière comme l’unique solution et l’ultime espoir pour l’humanité. Le résultat est qu’actuellement, de nombreuses personnes sont comme hypnotisées ; elles vivent plongées dans une sorte de transe à travers différentes manipulations électroniques, et si la plupart d’entre elles semblent encore apparemment  »normales », les cellules de leurs cerveaux présentent déjà une altération qui se manifeste par un état de stupeur assez voisin de certaines psychoses provoquées par l’abus de drogue. Cet endormissement progressif d’une partie de l’humanité est pour nous un réel sujet de préoccupation.  

La nouvelle vie qui est sur le point d’être proposée à l’humanité est absolument merveilleuse, mais la plupart d’entre vous sont encore bien loin de se douter du potentiel qu’ils vont bientôt découvrir en eux-mêmes. Pour le moment, l’espèce humaine est encore génétiquement stressée, et toute la question est : serez-vous capables de purifier votre ADN ? Serez-vous en mesure de transmuter le choc de l’apparente montée en puissance de la haine sur cette planète ? L’effondrement des croyances et des valeurs est en marche, et du fait de l’intensification des énergies, ceux qui déclenchent des actes terribles et manipulent les foules pour en assurer la couverture, ne pourront bientôt plus contrôler cette mise en scène. Toutes les conditions sont à présent réunies pour que des scandales épouvantables soient révélés aux populations de la planète, et pour que chacun soit obligé de se poser la question :  »Qu’est devenu notre monde ? Que s’est-il passé avec nos dirigeants ? Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? »  

Eh bien, de notre point de vue, tout vient de ce que vous avez cessé d’apprécier les joies et les plaisirs simples et honnêtes. Cela peut vous paraître puérile, et même ridicule. Mais c’est peut-être la plus grande des vérités que nous voudrions vous faire partager. La gaieté, l’allégresse, le ravissement, l’hilarité et la jubilation sont des émotions qui provoquent des vibrations d’une grande pureté, et ce sont d’elles dont l’humanité a aujourd’hui le plus grand besoin. D’une manière ou d’une autre, vous parviendrez toujours à accumuler des expériences ou des connaissances, mais quand l’opportunité d’une joie simple se présente à vous, de grâce, ne la gaspillez plus !  

Lorsque viendront les grands bouleversements, et que vous serez confrontés à vous-même, aussi incongru que cela puisse vous paraître, rappelez-vous votre enfance. Remémorez-vous ces précieux instants de fraîcheur où vous gambadiez dans la joie et l’excitation, car ces instants sont toujours vivants ; ils peuvent vous stimuler et vous connecter aux énergies dont vous avez besoin. Vous êtes tous en contact régulier avec les lignes de temps d’autres réalités ; l’astuce consiste simplement à saisir ces lignes de force et à les utiliser pour se projeter au-delà. Vous êtes tous  »naturellement multidimensionnels », et il vous reste encore de nombreuses facettes de vous-mêmes à reconnaître, à explorer et à expérimenter. Il ne tient qu’à vous de devenir n’importe lequel de tous ces personnages que vous êtes, que vous avez été et que vous serez, car ils sont tous reliés ensemble. Votre conscience a la possibilité de travailler brillamment sur plusieurs plans à la fois et d’y accomplir différentes tâches dans l’harmonie. Un jour, vous réaliserez que ces octaves fréquentielles vous sont accessibles, et que vous pouvez très bien les utiliser tout en demeurant parfaitement vous-même.  

Il existe une approche dissociée, fragmentée, torturée de la puissance de l’esprit que d’autres utilisent pour essayer de vous contrôler. Mais le contrôle du mental peut aussi prendre un côté extraordinairement positif, à partir de l’instant où c’est vous-même qui décidez de prendre pleinement possession de votre être ; votre esprit retrouve alors sa puissance et sa liberté.  

Tout au long de votre existence, de vos épreuves, de vos victoires, vous ne cessez de créer, de vous engager, de vous projeter dans ce que vous êtes amenés à entreprendre. Accepter d’être responsable est le meilleur moyen de vous restructurer vibratoirement. Nous enregistrons les probabilités, nous voyons les possibilités qui se présentent. Nous comprenons vos interrogations et nous comprenons aussi la souffrance de vos âmes et quel tribut important vous avez accepté de payer dans le drame cosmique qui se joue en ce moment-même. Nous vous aimons pour votre capacité à vous égarer dans les méandres de vos sentiments, tantôt absorbés par une étreinte amoureuse, tantôt cherchant à humer les délicates senteurs du printemps. Vous êtes des créatures vraiment touchantes !  

Francesca blogs

Bientôt vous aurez vous aussi la possibilité de voir ce que nous voyons, et vous vous serez émerveillés de toutes vos découvertes. Mais auparavant il est primordial que vous fassiez confiance et que vous acceptiez cette reconstruction de vos facultés de perception. Si cela peut vous aider d’avoir un cahier et de noter vos impressions, de manière à mieux comprendre ce que vous êtes en train d’expérimenter, alors, faites-le !  

Souvenez-vous : vous êtes venus sur cette Terre en tant que pionniers d’un nouveau mode de perception. Toute l’énergie nécessaire est à votre disposition en abondance. Si vous croyez en la puissance de la pensée positive, vous renforcerez partout sa fréquence. Proclamez la puissance de l’esprit, utilisez votre esprit et soyez à son écoute. Ne comptez pas sur quiconque pour vous renseigner sur la réalité spirituelle. N’attendez pas que cela devienne un beau jour le grand titre de vos journaux télévisés. Vous devez simplement faire confiance, vous adapter et vous mettre à l’écoute de votre propre ligne de communication. Alors, vous recevrez les informations dont vous avez besoin et tout se passera bien. 

Souvenez-vous que ceux qui refusent de s’éveiller nourrissent ceux qui les contrôlent. Nous n’avons pas à les juger, mais les choses se passent ainsi : à partir du moment où la conscience s’éveille, elle n’a plus besoin d’être manipulée. Revendiquez dès maintenant le droit de prendre possession de vous-même, car ce défi deviendra bientôt celui de toute l’humanité. Il ne s’agit pas d’être contre qui que ce soit ; mais si vous suivez le vieux chemin que certains vous montrent, alors vous serez confrontés à la tristesse, à la peur et au découragement.  

Recherchez le chemin qui apporte la joie et la sérénité ; vous y ferez des rencontres riches et palpitantes. Recevez l’énergie de ce que vous apprenez et faites confiance à la magie de l’existence, car elle est vraiment merveilleuse. Apportez au monde la preuve que le rôle que vous avez accepté de jouer il y a bien longtemps a maintenant été appris. Vous avez la finesse, vous avez la grâce et vous avez le style ; utilisez-les ! Votre vie est d’une grande valeur et vous devez en être persuadés. Pourquoi ne pas tomber amoureux de vous-même, puisque vous représentez un miracle de la nature, capable d’exprimer en pensées, en paroles et en actions l’une des formes les plus magnifiques et les plus achevées de la Création.  

La guérison est en marche, mes chers amis, ne l’oubliez jamais ! Vous avez en vous le pouvoir de guérir votre sang, de guérir votre peine et de découvrir la joie d’être enfin libres ! La période que vous vivez restera à jamais dans les archives de vos réincarnations comme la plus extraordinaire et la plus riche en possibilités. Un jour, dans le futur, vous vous en souviendrez et vous raconterez à d’autres la merveilleuse aventure qu’il vous aura été donné de vivre sur la Terre durant ces 25 années de grande intensification énergétique et de révélation de la vie multidimensionnelle, de la vie divine.  

D’ores et déjà, vous voici placés par la Providence dans les bras de l’Intensité. Faites-en bon usage et cette Intensité vous conduira jusqu’à la véritable Connaissance et jusqu’à la véritable Liberté.  

Bon voyage, mes amis ! ”

 

Canalisé par Barbara J. Marciniak . canal des Pléiadiens

12345...22

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...