Christ’al Chaya – nov. 2014

1751314053Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, soyez pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.
 
Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchizédech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, vous enseigner en tant qu’instructeur Melchizédech et vous préparer à l’avènement de la race solaire, vous aider à métaboliser toutes ces mémoires galactiques qui sont transportées à travers les nouvelles particules adamantines.
 
Ces particules transportent également des structures que vos corps physique, émotionnel et mental ont du mal à métaboliser. Ce sont des structures n’étant pas réellement compatibles avec les configurations énergétiques de la Terre et qui  pourtant descendent.
 
Au mois de juin prochain, je vais commencer à vous enseigner, à vous retransmettre des sceaux d’unité quantique qui faciliteront cette absorption de ces nouvelles particules adamantines et qui allègeront aussi vos systèmes de toutes ces structures provenant du galactique et qui sont des structures de nature involutive, créées par les familles involutives lorsque vous évoluiez dans d’autres dimensions que celle de la Terre et cela bien avant même que vous ayez pénétré le système terrestre.
 
Au mois d’août 2015, entre le 15 et le 25 août précisément, je me rendrai à travers mon canal et un groupe de personnes, sur le Mont Shasta et là, nous activerons un nouveau portail, le portail de solarisation élaboré par Shamira Chaya et Ikyos Merk dans leur partie galactique. Les configurations et l’utilisation de ce portail ont été présentées au Conseil de la Fraternité Dorée et validées à l’unanimité par ce Conseil. Le Maître Shinta Naya Horus Kron a autorisé la partie galactique de mon canal, Shamira Chaya, d’établir ce portail au Mont Shasta et de l’activer à cette période.
 
Il y a très longtemps de cela, lorsqu’on vous a présenté le plan Terre, après les guerres, après les essais de trêve et de conciliation avec les familles involutives, votre Essence Première, votre nature la plus haute, a dit « oui » au plan Terre, parce qu’elle a compris immédiatement que le plan Terre serait le moyen de libération de toutes vos extensions, ces parties de vous-mêmes ayant subi des traumatismes et que la Terre pouvait être une cellule d’expérience, une grande réconciliation, non seulement pour vous-mêmes, mais aussi pour des systèmes planétaires entiers.
 
Aujourd’hui, vous êtes sur le point de créer, de cocréer avec nous, ce nouvel ADN humain galactique, un ADN de rédemption capable de manifester le plan de solarisation depuis un ADN métissé pour enfin parcourir un chemin d’ascension. Cela devient possible et vous avez traversé toutes ces incarnations pour cet instant sacré et magique sur la Terre, cette planète née d’une intention de réconciliation des familles. Dans un monde en mutation constante, beaucoup d’entre vous sont déstabilisés, découragés par les changements profonds et soudains survenant dans leurs vies.
 
Pour cette fin d’année 2014, je vous invite à prendre conscience de tous vos attachements à l’ancien monde, à l’ancienne matrice de la Terre et je vous propose de découvrir, à travers les chroniques akashiques des étoiles, de découvrir votre place réelle dans ce monde en mutation.
 
A travers les îlots de lumière, vous serez en mesure de vous impliquer dans une démarche collective en étant pleinement conscients du besoin d’engagement à soi-même, car voyez-vous, humains de la Terre, vous ne pouvez pas être engagés envers les Maîtres ascensionnés, envers le Plan de Conscience Unitaire, si vous n’avez pas rétabli le lien avec le Soi, avec votre Présence Divine Je Suis. Si vous n’êtes pas pleinement engagés avec vous-mêmes pour des changements profonds et des remises en question, vous ne pourrez pas nous accueillir dans vos îlots de lumière et nous ne pourrons pas vivre parmi vous, car vous ne supporteriez pas la rigueur que cela implique. Il vous faut atteindre un certain seuil de transparence, d’éclaircissement, de blanchiment de votre ADN.
 
En 2015, vous devrez impérativement rayonner votre densité solaire, votre nature profonde et par-dessus tout, vous devrez rester stables face aux évènements dans votre environnement.
 
Lors des enseignements Melchizédech et lors des Conclaves de 2011 / 2012 et 2013, nous vous avons présenté trois portails de rédemption. Le premier portail permet de libérer la part féminine de l’Etre et demande à l’ancien masculin conquérant, d’entrer maintenant dans la conscience du respect de la Déesse et d’entrer dans le nouveau masculin qui consiste à poser les structures tout en accueillant le rêve, les semences de la Source qui sont à l’intérieur des matrices du féminin sacré. Précisément, ce portail est à la porte d’Aramu Muru sur le nouveau siège de la kundalini terrestre.
 
Le 2ème portail de rédemption à Kom Ombo a invité les familles involutives à reconsidérer leur façon d’agir. Il permet de vous libérer des anciens systèmes dogmatiques falsifiés des religions. Il vous permet également d’expanser le Cœur Cristal de votre Etre, le Cœur Christique, en recréant le lien entre la Déesse du ciel et la Déesse de la Terre. Il invite également la conscience du féminin sacré à guérir le cœur de l’homme, à augmenter le rayonnement de sa Triple Flamme.
 
Lorsque toutes vos extensions ont traversé ces deux portails de rédemption, elles sont amenées avec tout leur environnement des familles involutives, vers le 3ème portail de rédemption à Rapa Nui et dans ce passage, elles traversent l’initiation du choix, elles recontactent les familles christiques et reçoivent l’enseignement Melchizédech / Christos, à la fois cette conscience d’amour, ce lien amoureux dans une respiration parfaite avec le vivant et la structure, la conscience des lois de vie et de l’importance de les respecter pour maintenir la cohésion des univers.
 
Certains exécutants sont devenus des dissidents, ils n’ont pas traversé le 3ème portail de  rédemption, car ils n’avaient pas atteint 5 % de  rayonnement christique. Ils ont eu peur, ils ont cru qu’avant ils étaient soumis à leurs chefs dans les familles involutives et là, ils ont cru également devoir se soumettre à d’autres chefs de nature christique, ils sont toujours dans la croyance de séparation et de soumission, car ils n’ont pas compris leur véritable Essence spirituelle.
 
Le nouveau portail va s’ouvrir en août 2015 : le portail de solarisation. Il y a des nuances à comprendre entre rédemption, solarisation et transmutation.
 
La transmutation est une alchimie qui concerne vos énergies du 1er chakra au 7ème chakra, elle s’effectue sur différents plans vibratoires de l’Etre.
 
La rédemption est un état de conscience avec un langage sacré et impeccable qui a le pouvoir magique de  reconnecter chaque Etre à sa véritable Essence, à la véritable Source.
 
La solarisation est le rayonnement de cet état de conscience réalisé.
 
Le portail de solarisation renforcera et intensifiera le rayonnement des trois précédents portails de rédemption. Il augmentera également le rayonnement de la kundalini terrestre.
 
Ceux qui se sentent appelés pour participer physiquement à l’activation de ce portail de solarisation en août 2015, sont invités à suivre les enseignements de Christ’al Chaya afin que je puisse rétablir à l’intérieur d’eux-mêmes les codes fondamentaux de leur Etre. Les codes matriciels premiers ont été altérés par les différentes phases d’hybridation de votre Etre et aujourd’hui, je suis en mesure d’agir à travers les Urim et les Thummim de vos systèmes cellulaires, je suis en mesure de rétablir les codes matriciels premiers originels de votre Etre afin que vous puissiez être une Cellule blanchie, solarisée, dorée, de la nouvelle Arche d’Alliance planétaire, que vous puissiez former ce nouveau Corps Christique  de l’humanité et transmuter les structures planétaires, qu’il s’agisse de structures économiques, religieuses, spirituelles, éducatives ou environnementales.
 
Dans quelques années, vous serez aptes à communiquer avec toutes les parties multidimensionnelles de votre Etre et vous saisirez que la dimension temporelle en 5ème dimension, n’est plus linéaire mais circulaire et que nous sommes des parties futures de vous-mêmes qui communiquons avec vous pour pérenniser votre race et aussi pour permettre à des univers assombris de retrouver le chemin de la lumière, le chemin de l’amour, de la vérité, de la Conscience Unitaire universelle.
 
Soyez pleinement remerciées, chères âmes et guidées dans votre processus d’ascension, de rédemption et de solarisation.
 
OM SHANTI CHAYA
 
——-
 
Espace d’étude des lettres mensuelles réservé aux abonnés (cliquez sur le lien pour y accéder)

La Naissance d’un Nouvel état de Conscience

 

 

téléchargement (9)Ramtha convient que l’humanité traverse actuellement des temps périlleux, comparables au temps chaotiques prévalant durant sa propre vie. Il explique que la meilleure préparation pour tous ces changements est de développer un esprit souverain. Le but de ce message n’est pas de donner aux gens des instructions spécifiques, mais de lancer un défi à un esprit endormi et paresseux, espérant qu’il développera à la fois sa faculté de précognition et une véritable conscience de lui-même et de son environnement. 

Les changements de la Terre prophétisés de longue date ne sont pas un châtiment imposé par la nature ou un être supérieur ; ils ne sont pas non plus la fin du monde. Ils sont plutôt l’évolution naturelle et la naissance d’un nouveau concept du soi et de la signification de la vie, ce que Ramtha décrit par le terme superconscience. 

 La superconscience est simplement un terme qui signifie esprit en expansion. La superconscience  est une cognition, un sentiment inné en accord avec la nature. Ramtha expliqua en de nombreuses occasions que la nature est plus évoluée que l’humanité, qui est encore aux prises avec les trois premiers sceaux de la sexualité, de la victimisation et de la tyrannie. La nature ne possède pas d’ego altéré. Elle est Dieu. Elle est en perpétuelle évolution et en expansion, sans en ressentir aucun regret. 

« L’évolution, c’est la continuation de l’expérience de Dieu, l’aventure de lui-même, ce que l’on appelle le relatif éternel. Vous croyez avoir acquis un état de perfection ? S’il en est ainsi, vous avez atteint un état où vous êtes immergé dans les limitations car il n’existe pas d’élément appelé perfection. Seules existent les limitations des éléments appelés perfection. Evoluer signifie changer, évoluer signifie apprendre et apprendre signifie avoir la connaissance. Compris «  ? 

Vue de cette manière, l’évolution est simplement la continuation de la vie dans toutes les formes d’expression en renouvellement permanent sans que n’interviennent ni jugement spécifique ni ordonnance autre que de continuer à faire connaître l’inconnu selon la l loi de l’Observateur et de sa réflexion de lui-même. L’origine ultime et la naissance de l’humanité dans le Néant de même que son mouvement de contemplation de soi, qui donna naissance à un point de conscience de soi ou conscience éveillée, sont la base de l’évolution, de la signification de la vie et de la racine de toute divinité et transcendance. Telle est la vérité en ce qui nous concerne ; telle est la vérité de qui nous sommes réellement, vérité que nous avons oubliée lors de nos voyages et expéditions en quête de découvertes. Elle est la perle de la sagesse ancienne dont on parlait jadis. Elle sombra dans les profondeurs des eaux troubles des émotions mesquines et des attitudes compétitives qui nous interdirent d’avoir une vision plus vaste, de nous souvenir et de savoir. Les Dieux qui devinrent leur création et s’incarnèrent en tant qu’être humains il y a des siècles et des siècles se trouvent actuellement à l’aube de se voir offrir de nouveau l’occasion de retourner dans leur espace de clarté absolue et de génie créateur. 

Dans la lente évolution, la civilisation humaine des Dieux oubliés approche un point où l’irritation de son voyage épique produit finalement un joyau magnifique d’une simplicité extraordinaire et d’une profonde sagesse. 

« Lorsque nous vivons depuis ce qu’on appelle le point de vue de l’Observateur, ce qu’on appelle la loi de la physique dit que nous choisissons de vivre selon un échelon de pensée plus élevé ; ce ne sont pas nos émotions, mais cette pensée qui devient alors la loi de notre vie. Le défit de cette année est de créer un monde, une vie, qui ne soient pas basés sur les émotions, mais de créer de nouveaux paradigmes et de nouveaux modèles de vie qui ne soient pas créés dans l’émotion et n’auront rien à voir avec la conscience corps/esprit ; ils auront tout à voir avec l’esprit extraordinaire qui commence à ne pas connaître de frontières ».

Ramtha  

  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du Chapitre : « L’âge de la Sagesse éclairée » aux Editions AdA.

 

Voir dans l’obscurité

téléchargement (3)La psychologie moderne a, depuis Freud, établi qu’il était justifié de reconnaître des insatisfactions existentielles si elles se présentaient. Sur le divan, on retrouve ce que l’intelligence soumise au moi veut éviter de voir, les mauvais moments, les attouchements indélicats du père, les cris sexuels de la mère qu’on prenait pour de la souffrance, d’autant que papa, parfois, pendant la journée disputait maman jusqu’à ce qu’elle pleure. Restons simples.

Le non-moi est parfois indigeste.

Mais tandis que l’estomac, lui, sait vomir, notre esprit ne sait que refouler, et fait semblant d’oublier. Comme l’esprit est fait pour être conscient, les procédures de mise à l’écart des perceptions douloureuses laissent des traces dans le fonctionnement même du cerveau. C’est une manière crue et directe de voir les choses, mais tout est là. Le néocortex veut l’emporter en étant au courant de tout, et faire évoluer par la prise de conscience, le néocortex accepte toutes les informations et va profiter d’apprendre des faits qui ont été préjudiciables au moi, même les pires. Mais certains processus des cerveaux inférieurs trouvent plus pratique, pour favoriser la survie, de cacher ce qui pourrait faire peur, de mettre à l’écart des blessures fondamentales, de dissimuler, en quelque sorte, des dossiers dangereux. Comme on ne peut pas tout digérer, l’indigeste nous poursuit plus tard. Les enfants peu caressés et peu aimés peinent à trouver leur place. Les ruptures violentes, à l’age adulte, fragmentent le moi, car il se sera fondu et confondu avec l’autre, qui appartient au non-moi, en dépit du fait qu’on l’aura avalé par le sentiment. Certains parents ne guérissent jamais du décès d’un enfant, et nombre de divorcés ne se remettent que dix ans plus tard d’une séparation, dix ans de «foutu», alors que les meilleurs s’en sortent avec trois seulement. Ces faits demandent non seulement d’être observés, mais ils exigent d’être compris, et les comprendre c’est voir que nous ne sommes pas maîtres du temps. Non seulement le passé laisse des traces traumatiques, à travers les chocs et les déceptions lourdes, mais il engendre la nostalgie, s’il a été meilleur que le présent. D’où les séquences inopportunes de mémoires qui viennent faire de la friture sur la ligne de l’immédiat. Quant à l’avenir, pour ne pas en avoir peur, il nous faut le courtiser outre mesure. La durée, ce moyen d’accès suprême au non-moi, n’est pas réellement manipulable, et tous nos efforts pour nous l’approprier selon nos propres modes sont à certains moments pris en défaut.

Et nous les éveillés disons toujours la même chose: le moi s’identifie au non-moi, alors autant se livrer à l’univers entier, autant accueillir le non-moi comme partenaire absolu, au prix, que certains jugent exorbitant, de distinguer réellement ce que nous sommes de ce qu’il est, lui. Au tarif de respecter l’esprit en le laissant investir les émotions, en lui laissant le droit de monter vers les souhaits solaires de l’être. Alors l’identification rampante et inévitable, l’identification terre-à-terre au territoire et à ses fétiches, qui caractérise l’espèce, est remplacée par la connaissance par identité. Même si le processus est lent entre la prise de conscience évolutive et les premiers résultats, c’est la procédure cosmique par excellence, c’est le prochain pas de l’évolution. Être tout, sans être identifié à rien, et le supramental est capable de produire cette conscience-là. L’ego en prend pour son grade, mais voilà l’intelligence suprême qui œuvre en nous car nous ouvrons la porte. Si l’on n’ouvre pas immédiatement dans l’intention d’aller jusqu’au bout — de devenir un sage, comme on dit en langage courant, entrebâillons pour une simple thérapie. 

Guider l’esprit vers ce qu’il ne veut pas voir, constitue la procédure essentielle.
source : www.supramental.fr  - Le site de Natarajan

Comment fonctionne votre esprit

téléchargement

 

TOUT EST DANS L’ATTITUDE par RAMTHA

Vous vous réveillez un beau matin, l’air est frais et beau, le soleil perce la brume épaisse de ses rayons d’or, les oiseaux du matin vaquent à leurs occupations habituelles alors que vous êtes là, allongé dans votre lit et, soudain, l’idée d’aller travailler devient insupportable. Combien d’entre vous ont jamais ressenti cela ? Oui, bien sûr.

Eh bien, pour l’instant, disons juste que, plus vous pensez à quel point vous trouvez cela insupportable d’aller travailler, plus votre corps montre de réels signes de fatigue. Combien d’entre vous ont fait l’expérience de cette seconde réaction, se sont sentis réellement fatigués? Votre corps ressentit la fatigue et, alors qu’il était envahi par la fatigue, vous vous êtes dit  » Je suis fatigué » et, alors que vous disiez  » Je suis fatigué « , la fatigue se fit sentir encore davantage. Combien d’entre vous se souviennent de cela? Ce que vous dites alors, c’est:  » Je ne me sens pas très bien aujourd’hui.  » Donc, plus vous pensez à quel point vous ne vous sentez pas bien, plus vous commencez à vous sentir mal. Combien d’entre vous ont eu cette expérience? Oh, oui! Vous vous mettez alors à vous tâter la gorge, ici, et puis vous avalez un bon coup pour vous assurer que tout va bien et, mince alors, vous avez comme le sentiment que quelque chose ne va pas. Vous vous levez alors et allez devant le miroir; vous tirez la langue et regardez tout ce qui pousse dessus aussi profondément que vous le pouvez. Combien d’entre vous ont fait une chose pareille? Et alors, soudain, vous tirez la conclusion que vous avez une angine.  » Oh ! Je ne peux pas aller travailler maintenant.  » Vous appelez alors votre employeur et dites:  » Je me suis levé ce matin et je suis tellement malade.  » Voyons, avant d’appeler, vous n’étiez pas si malade que cela mais, maintenant que vous y pensez et que vous lui dites la vérité, vous allez réellement de plus en plus mal. Combien d’entre vous ont eu une telle expérience?  » Eh bien, il paraît qu’il y a un virus qui traîne par ici. C’est cela; je crois que j’ai attrapé ce virus.  »

Eh bien, ce qui se passe, c’est que, c’est vrai, vous ne vous sentez pas très bien – et honnêtement, vous ne vous sentez pas bien – et puis vous prenez une petite tasse de thé et un peu de confiture et vous pouvez à peine avaler. Vous retournez alors au lit et vous vous endormez. Vous vous réveillez alors, oh ! à peu près à l’heure où la circulation est meilleure, vous vous réveillez et vous vous sentez un peu mieux. Combien d’entre vous ont vécu cela? Au fur et à mesure que la journée s’avance, vous vous êtes senti mieux? La façon dont vous vous êtes rétabli a été tellement remarquable que vous êtes même allé dehors, vous avez fait deux ou trois choses dans le jardin, vous avez téléphoné à votre famille, vous avez traîné un peu, vous savez, des choses comme cela. Cela vous semble-t-il familier? Votre corps a-t-il réagi à votre volonté? Oui ou non? Combien d’entre vous sont d’accord? Absolument.

Une autre petite situation maintenant: quelqu’un vous a déçu. Bien sûr, les gens vous déçoivent toujours parce qu’après tout vous les tenez dans une certaine estime. Ce qui est intéressant à propos des gens dans votre vie, c’est que vous ne connaissez jamais réellement les gens dans votre vie. Vous ne connaissez que ce qu’ils représentent pour vous dans votre vie; vous ne les connaissez jamais réellement. Ce sont des miroirs pour vous; ils reflètent des aspects de vous-même. C’est la raison pour laquelle ils sont dans votre vie. Vos ennemis mesurent cet aspect de vous-même qui n’est pas très gentil. Un ennemi, c’est cela. Vous voyez, si vous aimiez votre ennemi, il n’existerait pas d’ennemi. Mais ce n’est pas ce que vous faites; vous ne les aimez pas; vous les méprisez. Cela doit donc venir de vous, car vous ne pouvez voir dans la vie que ce à quoi vous êtes égal.

Souvenez-vous, vous créez la réalité, n’est-ce pas? Et, tous les jours, dans votre inconscience, vous pensez; c’est ici que cela se trouve et, tous les jours, c’est ce qui réaffirme votre vie. Si vous cessez de penser, vous mourez. Ainsi, tous vos amis, la condition dans laquelle vous aimez les voir est ce qu’ils représentent en vous. Vous ne les connaissez réellement jamais. Vous ne connaissez que ce que vous êtes capable de connaître de vous-même et c’est ainsi que vous les voyez. Combien d’entre vous comprennent? Les choses sont ainsi.

Donc, quand je dis que les gens vous déçoivent, eh bien, nous comprenons maintenant pourquoi, parce que, mon Dieu, les gens ont un esprit qui leur est propre. Vous ne le saviez pas, n’est-ce pas? Ils ont un esprit à eux. En outre, ils pensent parfois différemment de la manière dont vous pensez. Épouvantable, n’est-ce pas ? Et quand ils se comportent comme eux-mêmes et commencent soudain à penser d’une façon à laquelle vous n’êtes pas accoutumés, vous êtes choqués par leur comportement et déçus. En réalité, maîtres, ils ont toujours été ainsi.

Ainsi donc, un jour, quelqu’un vous choque. Il fait quelque chose que vous n’approuvez pas. Souvenez-vous que l’approbation provient de cette personnalité dans le cerveau qui ne peut s’empêcher de tout juger – qui accepte et rejette – donc, jusqu’ici, vos amis ont fait partie de la catégorie de ce qui est approuvé, car vous approuvez leur manière d’être du fait qu’ils sont une partie de vous-même. Et soudain, un jour, ils font quelque chose qui ne vous plaît pas. Votre cerveau et votre personnalité disent:  » C’est vraiment trop.  » Ce qui se passe alors, le restant de la journée, vous pensez à cette personne et peut-être qu’il ne s’agit que d’une toute petite chose qu’ils ont faite. Il suffit d’une toute petite chose par laquelle ils ne sont pas la réflexion de vous-même mais seulement eux-mêmes.

Ainsi donc, au cours de la journée, votre cerveau commence à les soumettre à un code. Quand je dis un code, je veux dire qu’il commence à les relier à l’autre côté du cerveau qui contient toutes les sottises existant dans votre vie que vous n’aimez pas. Votre neurone se met bientôt à traverser le pont pour aller déterrer des ordures. Et vous voilà bientôt à relier vos amis aux parties de votre cerveau que vous n’aimez pas. Autrement dit, vous faites une montagne de rien. Combien d’entre vous comprennent? Ainsi, quand arrive la fin de la journée, vous êtes totalement frénétique. Et vous êtes tellement incapable de vous contrôler que vous appelez tous vos bons amis pour leur parler de votre ami devenu mauvais.

Combien d’entre vous ont fait cela? J’ai raison ou pas, qu’en pensez-vous ? Vous l’avez tous fait. Donc, à la fin de la journée, non seulement avez-vous gâché votre journée à cause de quelque chose que quelqu’un a fait et qui n’a pas été de votre goût, mais vous avez commencé à réunir des forces contre cette personne et à trouver d’autres personnes qui soient d’accord avec vous; exact? Ainsi donc, cette nuit-là, lorsque vous allez au lit, vous êtes troublé, vous n’êtes pas heureux, vous faites de mauvais rêves et, quand vous vous réveillez le matin, c’est même encore pire.

Et puis, quelqu’un vous appelle et dit :  » Eh bien, tu sais, je ne voulais pas te dire ça sur un tel, mais je vois que les choses sont maintenant au grand jour et je peux te dire quelque chose d’autre à son sujet.  » Vous savez ce qui se passe toute la journée ? Vous entretenez des pensées de haine envers quelqu’un qui ne les mérite pas. Vous créez haine, méchanceté et malheur sur un aspect de cette personne qui n’était pas vous-même et avec lequel vous n’étiez pas d’accord mais finalement, par la manière dont vous y réagissez, vous les cataloguez dans votre propre cerveau comme étant des aspects de vous-même.

Autrement dit, personne ne veut jamais considérer l’étendue de sa propre méchanceté, de sa colère, de son égoïsme, de son arrogance et du fait qu’il est centré sur lui-même, jamais. Aucun d’entre vous ne le veut. Vous ne voulez pas que quiconque vous dise que vous êtes une entité emplie de haine, méchante, jalouse, colérique, malveillante et vindicative. La vérité est pourtant qu’à la fin de la deuxième journée, c’est exactement ce que vous avez fait. Ce que vous avez créé en pensée, vous l’êtes devenu, n’est-ce pas? En effet, vous ne pouvez penser à ces choses à moins qu’elles ne soient qui vous êtes.

Et voilà maintenant que l’agitation monte. Et alors que l’agitation va bon train, la personne qui vous a déçu découvre ce qui se passe et elle est offensée, car elle ne comprend pas ce qu’elle a bien pu faire de mal. Et plutôt que – plutôt que – de se diriger vers la compréhension, vous êtes le genre à tenir à votre colère, car elle a été attisée en vous émotionnellement.

Elle est maintenant en vous. C’est maintenant votre réalité et il n’est pas si facile de la jeter par la fenêtre. Ainsi, plutôt que de comprendre, vous avez du ressentiment. Ainsi donc, les jours suivants, il se trouve que la même chose vous arrive. Alors que vous agissiez de cette manière envers cette autre personne, quelqu’un d’autre qui vous regardait n’avait jamais vu ce côté de vous. Cette personne commença donc à vous faire exactement ce que vous avez fait à cette autre personne et maintenant… Le monde devient alors fou. On vous met au ban de la société, on vous blâme, on parle de vous, on vous met tout sur le dos et on vous cloue sur la croix; et vous sentez que vous ne méritez rien de tout cela. En réalité, vous le méritez, car vous avez travaillé dur pour créer une telle réalité. Comprenez-vous? Combien d’entre vous comprennent ? Qu’il en soit ainsi.

Tous ceux que nous rencontrons ne sont-ils pas ce que nous sommes? Si nous commençons à avoir une plus grande estime de nous-mêmes, ne serait-il pas alors dans notre propre intérêt d’être capables de voir le plus grand bien en tous et de trouver Dieu en eux si nous le cherchons en nous-mêmes? Combien d’entre vous seraient d’accord? Absolument. Nous sommes tous dotés de l’Esprit divin – tous. Peu importe qui 1 ils sont. Même la pire entité du monde possède Dieu en elle; elle n’est pas dépourvue d’âme. Si nous nous embarquons dans une vie qui nous montre ce que nous voulons voir de nous-mêmes, comment cela nous sert-il? Maîtres, comment cela nous sert-il? Au lieu de trouver ce qu’il y a de pitoyable dans les gens, nous cherchons Dieu en eux. Au lieu de chercher ce qu’il y a de mal dans les gens, nous cherchons le bien commun dans les gens. Comment cela nous sert-il ? Tournez-vous vers votre voisin et dites-lui.

images (2)

L’attitude porte en elle-même sa propre récompense.

Souvenez-vous de cela. L’attitude porte en elle-même sa propre récompense et cette récompense est juste. C’est ce que j’appelle la vraie justice. Si, à partir de ce soir, nous choisissons de nous voir comme un Esprit divin, portant le vêtement de l’humanité – si, ce soir, nous disons donc:  » Je peux approcher toute personne et toute chose dans ma vie de deux manières: je peux tout voir dans ma vie comme l’aspect de mon humanité, ce qui est ennuyeux et soumis à la polarité ou bien je peux commencer à voir tout comme l’aspect divin de moi-même et le traiter comme tel « . Si vous choisissez donc, ce soir, d’élire, de voir toute chose dans votre vie comme une réflexion du divin en vous parce que c’est ce que vous voulez devenir, ce choix vous récompensera justement car toute personne avec laquelle vous interagirez à partir de ce soir, toute situation dans laquelle vous tendrez pour le plus grand bien, tout jugement que vous étiez jadis prompt à porter, si, au lieu de cela, vous cherchez à comprendre et à voir la beauté en chacun, à voir la divinité en chacun, réagissant avec compassion et gentillesse, si vous faites cela, non seulement vous vous récompensez vous-même en devenant plus grand que votre passé mais votre récompense tient au fait que cet acte signifie que l’énergie du corps s’élève des trois premiers sceaux (la sexualité, la souffrance, la manipulation) au quatrième centre dans le corps (l’amour inconditionnel). Si vous commencez à faire monter l’énergie qui exprimait jadis haine, amertume, jugement et arrogance hors du troisième centre et qu’elle commence à se déplacer grâce à des actes de bonté, de gentillesse, de tendresse et de compréhension, votre énergie atteint le quatrième centre.

Ceci signifie que vos bandes font circuler la conscience du quatrième plan jusqu’à la base du cerveau. Si ceci se produit, votre réalité, que nous appelons votre vie dans sa totalité, devient alors grandement modifiée. Alors que vous étiez jadis abject, ne démontrant aucun respect même envers vous-même, vous commencez à découvrir que les gens gravitent vers vous. Beaucoup de gens vont vous éviter mais beaucoup d’autres vont graviter vers vous. Où n’existe aucune polarité mais seulement compréhension, ce que vous créez dans votre vie n’est pas la polarité mais l’unité et l’union totale. Tout ce qui vient à vous sera égal à cette attitude qui résulte de vous-même et à partir de laquelle vous vivez chaque jour.

Ceci signifie que vous ne réussirez plus jamais, plus jamais, dans la vie. C’est ce que cela signifie. Vous devriez savoir que la réussite est le résultat de l’échec. À la racine de la réussite existe l’échec. Et je devrais vous dire que la racine de tout échec est la réussite. L’un n’existe pas sans l’autre. Comprenez-vous? Non seulement vous n’allez plus jamais, jamais, échouer dans aucune de vos entreprises mais vous ne réussirez jamais. Que reste-t-il donc? Vous voyez, la réussite – la réussite – est issue de l’échec. Lorsqu’une personne veut réussir, ce qu’elle dit réellement est qu’elle est un échec. La racine de sa réalité est l’échec, ce qu’elle crée partout autour d’elle. Plus une personne veut réussir, plus le risque est grand et plus sa chute est profonde car c’est ainsi qu’elle voit les choses. Réveillez-vous. Comprenez-vous?

Lorsqu’une personne réussit, quelle est la chose dont elle est le plus terrifiée? D’échouer. Combien ont vendu leur âme pour demeurer sur le haut du pavé? Vous comprenez? C’est un piège. Les entités qui font monter leur énergie jusqu’au quatrième sceau ne réussissent ni n’échouent jamais ; elles sont simplement. Tout ce qu’elles touchent est de l’or – tout, ce qui n’est pas réussir mais créer. Comprenez-vous ? Combien d’entre vous comprennent la différence? Tournez-vous vers votre voisin et expliquez brièvement.

Donc, comment un état d’être peut-il être sa propre récompense? Parce que le fait d’être plus grand que votre passé est une récompense. Lorsque vous vous coucherez le soir, vos rêves ne seront pas troublés. Lorsque vous vous réveillerez le matin, vous ne serez tracassé par aucune culpabilité, aucune souffrance et ne serez aucunement hanté par votre passé. Vous ne vous soucierez pas du fait que quiconque pourrait vous attraper ou si le cosmos va vous rendre votre récompense parce que cela ne vous tracasse plus. Pourquoi ? Parce que vous n’avez fait de mal à personne, causé de tort à personne. Toute cette attitude, vous l’avez abandonnée. Ce sont les trois premiers sceaux à l’œuvre; la racine en est la survie. Vous avez totalement abandonné cela.

Dans votre profonde sagesse, la façon dont les gens se comportent à votre égard est sans importance. Seule importe la façon dont vous vous comportez à leur égard. Ceci est ce qu’on appelle récompense personnelle, amour de soi, respect de soi et noblesse personnelle. Lorsque le monde réclame la justice et que vous devez faire une pause pour regarder la situation, si vous comprenez que la justice la plus grande que vous puissiez exercer est le pardon, si vous en faites preuve, si vous voyez que tout est finalement pour le meilleur et lâchez prise, qu’importe ce que pense le monde ? Vous avez agi conformément au respect et à l’amour de vous-même.

Faites aux autres comme vous voudriez qu’ils vous fassent. Ce que les autres nous font est sans importance; c’est ce que nous leur faisons qui est important. C’est cela qui devient le créateur ultime. Et, après un certain temps, vous connaissez cette joie que vous avez recherchée toute votre vie. On ne peut jamais trouver la joie dans les trois premiers sceaux. De plus, c’est un peu comme piéger un mari et une femme grâce à la luxure. Vous ne pouvez vivre l’un sans l’autre et vous ne pouvez pas sortir du lit. C’est la luxure, c’est un magnétisme chimique. Lorsque cela commence à décliner et que la fatigue s’installe, lorsque vous devez regarder votre vie, les choses ne sont pas tout à fait comme auparavant. Les personnes qui se marient parce qu’elles sont affamées sexuellement et qui ne pourraient pas vivre sans l’amour de cette autre personne, une fois la fleur de la passion passée, le monde réel s’installe. Nous sommes alors irrités et emplis de ressentiment.

Les personnes qui grandissent spirituellement sont maîtres de leur passé, ce qui signifie que leur passé n’existe plus pour elles. La meilleure manière que je connaisse pour vous le dire est que la plupart des gens ici ne connaissent jamais la joie car ce qu’ils recherchent toujours dans une relation amoureuse, c’est ce qui ne va pas, ce qu’ils recherchent toujours dans une amitié, c’est ce qui ne va pas et ce qu’ils recherchent toujours dans la vie, c’est ce qui ne va pas parce que c’est ainsi qu’ils ont été élevés. La joie est donc éphémère et toujours liée à la trahison.

Lorsque vous abandonnez votre passé, ce qui signifie que vous cessez de vous y référer – votre mère ne vous doit rien, votre père ne vous doit rien, vos ennemis ne vous doivent aucune excuse quelle qu’elle soit et vos enfants ne vous doivent aucune excuse non plus, comme cette personne qui a abusé de vous quand vous étiez jeune. Laissez-les tomber afin de pouvoir être libre. Cela vous semble-t-il logique ? Laissez-les tomber. En faisant cela, en leur pardonnant, vous devez vous dire à vous-même, comme apprend à le faire un vrai maître dans cette école:  » En regard de toute l’éternité, cela vaut-il la peine de maintenir ce ressentiment et de perdre le royaume des cieux? Cette personne vaut-elle que je meure et me réincarne afin de payer une dette ici ?  » Cela paraît un peu différent quand vous placez les choses dans cette perspective, n’est-ce pas? Qui dans votre vie vaut la peine que vous mainteniez regret, angoisse, souffrance, chagrin, trahison, ressentiment, abandon? Personne.

Réfléchissez. Vous pouvez avoir le royaume des cieux. Qu’est-ce que cela implique? Cela implique que vous obtenez le pouvoir de manifester quoi que ce soit et tout ce que vous vous appliquez à manifester, que vous pouvez manifester une richesse plus grande que le nombre de zéros que vous êtes capable d’aligner, que vous pouvez redonner la jeunesse à votre corps, que vous pouvez guérir le cancer de votre corps. Vous pouvez être une personne libre, non perturbée par les cauchemars, non encombrée par les responsabilités. Mettons maintenant cela en perspective. Que préféreriez-vous, tous ces zéros ou la trahison? Tournez-vous vers votre voisin et répondez à cette question.

Extraits de Une réflexion du maître sur l’histoire de l’humanité : la redécouverte de la perle de sagesse ancienne, p. 309 … – RAMTHA aux Editions AdA 2007

LA PERMISSION D’ÊTRE VOUS-MÊME

 

images (18)Votre enfant intérieur a besoin que vous lui donniez la permission inconditionnelle d’être lui-même et, dans cet ordre d’idées, la discipline éducative que je viens d’exposer lui fera faire de grands pas vers le rétablissement de son moi. Cependant, vous pouvez l’aider encore davantage en lui donnant la permission d’abandonner le(s) rôle(s) rigide(s) qu’il a endossé(s) afin d’équilibrer son système familial et de sentir qu’il était important aux yeux des autres. J’ai déjà suffisamment parlé des rôles et de la façon dont ils se mettent en place dans un système familial dysfonctionnel. Vous avez commencé à permettre à votre enfant intérieur d’abandonner ces rôles figés quand vous avez retrouvé votre moi de bambin puis votre moi d’enfant d’âge préscolaire, et vous allez maintenant pouvoir aller plus loin. Dans cette démarche, les rubriques suivantes pourront vous servir de modèle général pour travailler tous les rôles que joue votre faux moi. Laissez tomber les rôles de votre faux moi

Première étape

Tout d’abord, vous avez besoin de vous faire une image plus claire de vos divers rôles au sein de votre système familial. Comment avez-vous appris à vous sentir important lorsque vous étiez enfant? Que faisiez-vous pour maintenir les liens de la famille et combler ses besoin ? Voici quelques-uns des rôles les plus couramment adoptés: le Héros, la Vedette, le Perfectionniste, le Petit Homme de maman, l’Époux Substitut de maman ou l’Épouse Substitut de papa, la Petite princesse de papa, le Copain de papa, la Complice de collège ou la Soeur de sang de maman, le Soutien ou le Protecteur de maman ou papa, la Mère de maman, le Père de papa, le Pacificateur, le Médiateur, l’Enfant Sacrifié, le Bouc Émissaire ou le Rebelle de la famille, l’Incapable, l’Enfant Problème, l’Enfant Perdu, la Victime. Les rôles sont inépuisables, mais chacun remplit la même fonction: garder le système familial en équilibre, immobile et à l’abri du changement.

Chaque rôle fournit également à la personne qui le joue un moyen de dissimuler sa honte toxique. Le rôle nous structure et nous définit; il prescrit un ensemble de comportements et d’émotions. Ainsi au furet à mesure que nous jouons nos rôles, notre moi authentique devient de plus en plus inconscient. Comme je l’ai expliqué précédemment, au fil des ans, nous développons une accoutumance à nos rôles.

Soutenir votre enfant intérieur, c’est lui permettre de choisir ce qu’il veut préserver dans ses rôles et ce qu’il désire laisser tomber. Il importe que vous lui montriez clairement que ses rôles n’ont vraiment servi à rien. Pour ma part j’ai demandé ceci à mon enfant intérieur blessé: «En jouant tes rôles de Vedette, de Perfectionniste et de Protecteur, est-ce que tu as réellement sauvé quelqu’un dans ta famille !» La réponse immédiate a été «Non». Je lui ai aussi demandé: «Le fait d’être une Vedette, un Perfectionniste et un Protecteur t’a-t-il procuré une paix intérieure durable?» Encore une fois, sa réponse a été «Non» ; il se sentait encore vide, seul et déprimé la plupart du temps.

Finalement, je lui ai demandé: «Quelles émotions as-tu été obligé de refouler afin de jouer tes rôles de Vedette, de Perfectionniste et de Protecteur?» Il m’a répondu que j’avais dû taire ma peur et ma colère; je devais toujours être fort, gai et positif. Derrière mes rôles surhumains se terrait un petit garçon seul, effrayé et pétri de honte.

Deuxième étape

Vous êtes maintenant prêt à laisser votre enfant intérieur éprouver les émotions que lui interdisaient ses rôles. Dites-lui que c’est bien de se sentir triste, apeuré, seul ou fâché. Vous avez déjà accompli une bonne part de ce travail dans la deuxième partie de ce livre mais, en tant que nouveau défenseur de votre enfant blessé, vous devez lui faire savoir qu’il a la permission d’éprouver les sentiments précis que ses rôles rigides prohibaient. Vous lui donnerez ainsi la permission d’être lui-même.

Il est particulièrement important que vous le protégiez à cette étape-ci, car les sentiments refoulés sont si redoutables à partir du moment où ils commencent à émerger qu’ils pourraient accabler votre enfant intérieur. Vous devrez procéder lentement et lui donner beaucoup d’encouragements affectueux. Chaque fois que nous changeons un vieux schéma acquis dans notre famille d’origine, cela nous semble peu familier (littéralement, c’est «non familial »). Nous ne nous sentons pas «chez nous» dans notre nouveau comportement. Le fait d’éprouver de nouvelles émotions semblera étrange, peut-être même fou, à votre enfant intérieur. Soyez donc patient avec lui, car il ne se risquera pas à faire l’expérience de ces nouveaux sentiments s’il ne sent pas qu’il jouit d’une sécurité absolue.

Troisième étape

Pour explorer votre liberté nouvellement acquise, vous devrez chercher les nouveaux comportements qui vous permettront d’expérimenter votre moi dans un contexte différent. En ce qui me concerne, par exemple, j’ai fait appel à la créativité de mon adulte afin qu’il me dise les trois choses que je pouvais faire pour échapper à mes rôles de Vedette et de Perfectionniste. Demandez vous aussi à l’adulte créatif en vous de choisir trois attitudes précises. Voici ce que le mien m’a proposé:

    1. Je peux me rendre à un séminaire ou bien à un atelier où personne ne me connaît et m’attacher à n’être qu’un membre du groupe, un participant comme les autres.

    2. Je peux faire un travail médiocre pour m’acquitter d’une tâche quelconque. Je l’ai fait alors que j’écrivais un article pour un journal.

    3. Je peux seconder les efforts d’une autre personne qui est le centre d’intérêt d’un groupe ou d’une assemblée. Je l’ai fait en partageant l’estrade avec un collègue à Los Angeles. Les feux de la rampe étaient braqués sur lui.

Toutes ces expériences ont été bénéfiques pour moi. J’ai découvert comment je pouvais me sentir en faisant partie d’un groupe plutôt qu’en étant la Vedette. Je me suis laissé le choix de ne pas viser la perfection. J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer un rôle de soutien auprès de quelqu’un d’autre. Quant à mon enfant intérieur, il a aimé accomplir ces choses. Il était si fatigué de toujours devoir être une Vedette ou un Perfectionniste.

À cette étape, je savais que mon rôle de Protecteur était encore plus influent, car il représentait mon moyen le plus significatif de compter aux yeux des autres. La perspective de modifier ce rôle était d’autant plus inquiétante. La première fois que je m’y suis attaqué, je me suis proposé les nouveaux comportements suivants:

    1. Je réduis le temps que je consacre à la consultation de cinquante à quarante heures par semaine.

    2. Je change le numéro de téléphone de mon domicile (que j’avais donné à mes clients) afin d’obtenir un numéro confidentiel. J’installe un répondeur téléphonique pour les consultations urgentes.

    3. Je refuse de consacrer mes temps libres à des réunions sociales au cours desquelles j’ai l’habitude de répondre aux questions des participants relatives à leurs problèmes personnels.

Quand j’ai adopté un de ces comportements pour la première fois, je me suis senti coupable. Il me semblait que j’étais égoïste. Mais petit à petit, mon enfant intérieur en est arrivé à constater que les gens m’estimaient et me respectaient toujours. Lorsque j’ai découvert que j’étais digne d’estime et d’amour sans devoir faire ces choses pour les autres, j’ai franchi une étape importante dans ma croissance personnelle.

Quatrième étape

Enfin, vous devez aider votre enfant intérieur à choisir ce qu’il désire conserver dans ses rôles. Moi, par exemple, j’adore parler à des centaines de personnes quand je donne des conférences ou des séminaires. Mon enfant intérieur aime raconter des blagues et entendre rire les gens. Il aime aussi les moments où les applaudissements fusent à la fin d’une causerie ou d’un atelier. C’est pour cette raison que lui et moi avons décidé de continuer à faire ce travail.

Mon enfant intérieur m’a fait savoir que je le faisais mourir avec mes rôles de Gentil Garçon, de Protecteur et de Vedette. Au cours de mes ateliers ou de mes séminaires, par exemple, j’avais l’habitude de ne jamais prendre de repos. Pendant toutes les pauses, je parlais avec les gens, je répondais à leurs questions, j’essayais de les faire profiter d’une thérapie en trois minutes et je dédicaçais des livres. Je pouvais également rester une heure et demie de plus après avoir terminé une conférence ou un atelier. Résultat, je travaillais parfois douze heures de suite.

Un soir que je rentrais chez moi, dans l’avion qui me ramenait de Los Angeles, mon enfant intérieur a tout simplement éclaté en sanglots. Je ne parvenais pas à croire que cela m’arrivait, mais j’ai compris le message. Mon enfant intérieur voulait bien que nous gardions le rôle de Vedette, mais le Protecteur devait s’effacer. J’ai donc effectué certains choix qui lui plaisent. Depuis quelques années, nous nous envolons toujours en première classe. On vient fréquemment nous chercher en limousine. Durant les ateliers, au moment de la pause, plusieurs personnes sont chargées de s’occuper de nous. Nous utilisons ce moment pour nous reposer et manger un fruit frais ou toute autre nourriture légère.

Maintenant, mon enfant intérieur et moi donnons une attention de qualité aux autres. Néanmoins, nous prenons aussi bien soin de nous-mêmes. Et nous laissons les autres s’occuper de nous. Nous avons choisi d’être une Vedette, mais pas au prix de notre conscience d’être. Nous avons choisi de nous occuper des autres, mais nous ne sommes pas obsédés par cette tâche. Nous ne croyons plus que nous perdrions notre importance si nous ne prenions plus soin des autres. Je me préoccupe de mon enfant intérieur; je l’appuie et je lui dis que je l’aime exactement tel qu’il est. Mon enfant ne croit plus désormais qu’il doit renoncer à son moi authentique afin d’être aimé. Nous savons tous deux que la relation la plus décisive dans notre vie est celle que nous entretenons l’un avec l’autre.

Je lui ai donné la permission d’être qui il est et c’est cela qui a fait toute la différence.

John Bradshaw

Extraits de son livre RETROUVER L’ENFANT EN SOI
Les Éditions de l’Homme, 2004

INFLUENCE DANS L’UNIVERS VIBRATOIRE

 

téléchargement (8)Habituellement, nos amis physiques ne sont pas très à l’aise avec l’idée du contraste parce que la plupart d’entre eux continuent de croire que “le monde n’est pas tel qu’il devrait être, et nous sommes (ou vous êtes) tous revenus pour que le monde devienne meilleur, pour rectifier ce qui n’est pas correct et se débarrasser des mauvaises choses“. Mais à partir de votre perspective non physique plus large, vous ne percevez pas cette réalité temps/espace comme étant une réalité endommagée ou inférieure, ou en tant que quelque chose qui est supposé devenir quelque chose d’autre. À la place, vous voyez cette réalité comme étant une expérience merveilleuse, équilibrée et contrastée qui correspond au meilleur de toute chose que vous connaissez et qui offre un lieu pour diriger votre attention dans une direction.

Le contraste est essentiel pour prendre de nouvelles décisions – et une nouvelle décision est ce qui conduit la pensée au-delà de ce qui a existé auparavant. Sans contraste, vous ne pourriez pas diriger l’Énergie, et le fait de diriger l’Énergie est ce qui vous amène à une conclusion, c’est ce qui vous permet d’être décisif. Et puisque tout est Énergie et que vous êtes ceux et celles qui la moulez, la dirigez, rien ne sera jamais plus exaltant ni plus satisfaisant pour vous que de jouer avec les différents contrastes afin de prendre une décision claire. Ceci vous permettra ensuite de dirigez votre attention vers ce que vous avez décidé et de ressentir l’Énergie, celle qui crée des mondes. Ressentez-la circuler à travers vous et Créer ce sur quoi vous placez votre attention!

Le moment où la plupart d’entre vous êtes le plus heureux est le moment où les conditions sont à leur meilleure, parce que la plupart d’entre vous êtes encore au stade d’observer les conditions extérieures. Notre désir est de vous assister à mettre en place votre propre Tonalité afin que peu importe les conditions extérieures que vous observez, elles ne viennent plus influencer vos vibrations ni vous éloigner de votre Vibration Primordiale. Ceci est l’expérience physique ultime : Être tellement bien connecté avec l’Énergie Essentielle que peu importe ce que vous voyez ou observez, ceci ne vous transporte plus dans des bas-fonds, dans des vibrations étrangères à ce que vous êtes véritablement.

Nous voulons vraiment vous aider à réaliser consciemment que vous êtes des Créateurs et un Créateur est celui/celle qui dirige l’Énergie. Nous voulons vous amener à ressentir l’union entre votre perspective physique et votre Perspective Non Physique. Nous voulons vous amener à ressentir le plaisir, la clarté, la passion, l’enthousiasme et le sentiment d’accomplissement d’être un être physique habitant un corps physique et utilisant le mécanisme de l’attention pour diriger l’Énergie à partir de sa perspective individuelle. Nous voulons maintenant que vous ressentiez votre action de créer, qui est en réalité l’action de mouler l’Énergie. Nous voulons que vous commenciez à diriger l’Énergie par choix en conscientisant, par la façon dont vous vous sentez, comment vous la dirigez, comment vous êtes aligné au départ avec l’Énergie Source. Quelle quantité de cette Énergie Source attirez-vous à travers vos désirs, quelle quantité laissez-vous circuler en direction de l’objet de votre création.

L’Univers est basé sur la vibration et vous, en tant qu’extension physique de cette Énergie Non Physique qui a créé tout ce qui est. Vous êtes des êtres vibratoires également. Tout vibre, tout est en communication et réagit en réponse et en interaction avec les autres choses qui vibrent.

La plupart des gens n’ont pas reçu l’enseignement d’être conscient de l’Énergie. À la place, on vous a enseigné de porter attention au résultat de ce que les autres ont créé avec l’Énergie. Alors vous évaluez les résultats, réagissez face à eux, les cataloguez et les enfermez dans de petites boîtes. Mais il y a très peu d’êtres qui sont conscients de ce qu’ils font au moment de la circulation de l’Énergie. L’Univers est basé sur la vibration et vous, en tant qu’extension physique de cette Énergie Non Physique qui a créé tout ce qui est. Vous êtes des vibrations en tant que telle. Vous êtes des êtres vibratoires.

Tout est Énergie et tout est vibration. Tout vibre, tout est en communication et réagit en réponse et en interaction avec les autres choses qui vibrent. Autrement dit, nous faisons tous partie d’un Univers Vibratoire.

Tout vibre et lorsque vous y portez votre attention et y maintenez votre attention pour aussi peu que 17 secondes, peu importe ce que ces vibrations sont, elles commencent à s’inclure dans votre mélange vibratoire. Et ainsi, pendant que tout ce à quoi vous portez votre attention s’inclut dans votre vibration, celle-ci devient affectée par ce à quoi vous portez votre attention. Et pendant que vos vibrations deviennent affectées par ce à quoi vous portez votre attention, l’Univers entier se met à réagir différemment à votre nouvelle expression vibratoire.

Votre sixième sens vibratoire

Dans votre environnement physique, vous vous êtes habitué à traduire une vibration de façon à ce qu’elle ait un sens pour votre être, et ce de plusieurs façons. Vos sens physiques sont, sans exception, des traducteurs vibratoires. Autrement dit, ce que vous voyez avec vos yeux est une interprétation physique de la vibration. Ce que vous entendez avec vos oreilles est une interprétation physique de la vibration. Ceci n’est pas trop difficile à comprendre n’est-ce pas ? Vous avez compris que les vibrations et le son sont les mêmes et ceci est facile à accepter pour vous. À travers vos ondes radios, téléphoniques et télévisées, vous comprenez que les vibrations peuvent être traduites de façon à ce que vos sens physiques puissent les comprendre. Mais ce que nous voulons vous enseigner est que vous avez un sens à l’intérieur de vous qui vous permet de comprendre et de traduire pour vous les vibrations les plus subtiles de l’Univers. Et puisque l’Univers dans lequel vous vivez est entièrement vibratoire, même cette extension physique de la Source Non Physique, alors vous pouvez comprendre que ce que vous ressentez vous renseigne au sujet des vibrations. À ce moment, vous devenez pour la première fois puissant dans votre propre expérience.

La plupart des gens ne sont pas puissants dans leur expérience parce qu’ils ne font qu’observer avec leurs yeux, leurs oreilles, leur nez ou leurs doigts. Ils utilisent leurs sens physiques pour observer. Et pendant qu’ils observent, ils absorbent la vibration. Cette vibration qu’ils observent, peu importe qu’elle soit bonne ou mauvaise, irradie alors à l’intérieur d’eux. Elle fait ensuite partie de leur point d’attraction et ils en sont alors profondément affectés.

Lorsque les observateurs deviennent les poseurs de bombes

La plupart d’entre vous ne comprenez pas que vous pouvez créer une Tonalité vous permettant d’éviter de recevoir toutes ces vibrations extérieures. La plupart d’entre vous vous sentez susceptibles ou vulnérables face aux vibrations extérieures, peu importe ce qu’elles sont. C’est pourquoi vous vous abaissez et vous défendez, vous vous sentez vulnérables et sur la défensive. C’est aussi pourquoi vous avez créé toutes ces lois et règles qui vous dérangent. C’est pourquoi vous bombardez ceux et celles qui ne vous comprennent pas et que vous vous isolez de ceux et celles qui sont différents. Parce qu’aussi longtemps que vous vous sentirez susceptibles face à leurs vibrations, vous voudrez limiter celles-ci. Si vous ne pouvez contrôler vos propres vibrations, alors vous voulez contrôler ce que les autres font et éviter de les voir faire des choses qui vous dérangent. Vous croyez que la seule façon de vous sentir bien est de ne pas voir ces choses qui vous font sentir mal. Ceci devient alors une cercle vicieux, n’est-ce pas ? Alors nous voulons vous offrir une compréhension de base sur la façon dont tout ceci fonctionne.

La puissante Loi de l’Attraction

Tout est vibration. La façon dont vous attirez les expériences à vous, ou que vous les permettez, fonctionne avec la puissante Loi de l’Attraction. C’est réellement la seule loi qu’il vaille la peine de discuter parce tout survient dans vos vies par la Loi de l’Attraction. Ce que cette loi stipule est que ‘’les vibrations qui sont identiques se rassemblent’’. Autrement dit, ‘’ce qui se ressemble s’attire’’. Lorsque vous offrez une vibration, les autres éléments de votre Univers physique qui vibrent de façon similaire entrent alors en relation avec elle. Lorsque l’émetteur du signal radio envoi un signal, vous pouvez entendre ce qu’il dit en vous syntonisant à ce signal. Et à chaque instant, la même chose se produit à un niveau inconscient et vibratoire. Quand vous offrez une pensée, celle-ci vibre. Vous offrez alors cette pensée vibratoire au monde et vous avez à ce moment accès aux autres pensées similaires.

Afin de véritablement comprendre la Loi de l’Attraction, nous voulons vous offrir cet exemple parce qu’une fois que vous l’aurez compris, tout le reste deviendra plus clair pour vous. La Loi de l’Attraction signifie l’inclusion. Autrement dit, il n’existe pas de ‘’loi de répulsion’’. Il n’existe pas non plus de loi de ‘’éloigne-toi de moi’’. Il n’existe pas de ‘’loi d’exclusion’’, pas plus qu’il n’existe de loi de ‘’non, je ne veux pas ceci’’. Il n’y a que l’inclusion. Ce que cela signifie est que peu importe où je dirige mon attention, j’inclus ceci dans mon expérience.

L’attention envers une chose l’inclut

Lorsque je vois quelque chose que je veux et que je la regarde et l’observe pendant aussi peu que 17 secondes, que je la ressens, que je deviens une partie d’elle, que j’en parle, que je dirige mon attention vers cette chose que je veux et que je lui dis ‘’oui’’, je l’inclus dans ma vibration. Elle fait littéralement partie intégrante du signal que j’émets, ce qui veut dite que par la Loi de l’Attraction, j’y ai maintenant accès. Mais lorsque vous observez des choses que vous ne souhaitez pas et que vous dites ‘’non’’ à celles-ci, ‘’allez-vous en, je ne vous veux pas, voleur, meurtrier, maladie ou cette chose que je ne souhaite pas’’, lorsque vous observez cette chose que vous ne désirez pas et que dans votre élan vous lui dites ‘’non’’, vous l’incluez dans vos vibrations. Quand vous dites ‘’oui’’ à une chose, vous l’incluez. Quand vous dites ‘’non’’ à une chose, vous l’incluez. C’est l’attention qui l’inclue.

Alors vous voilà, mes très chers coeurs bénis, vous déplaçant dans votre environnement physique, observant partout autour de vous, incluant toutes sortes de choses dans vos vibrations, et ensuite vous questionnez ‘’pourquoi est-ce que ceci m’arrive ?’’. Lorsque vous comprenez que l’Univers répond de façon absolue, entière et sensible aux vibrations que vous lui offrez et que vous commencez à comprendre comment les lui offrir de façon intentionnelle, alors vous reprenez le contrôle absolu de votre expérience. Vous devenez une extension de votre Énergie Source en train d’accomplir sa raison d’être.

Vous êtes un Créateur

L’Énergie de votre Source, certains la nomme l’Âme, d’autres la nomme Force Divine, cette Source circule vers vous et à travers vous en tout temps. C’est l’Énergie créatrice qui continue de créer. Et vous êtes un Créateur qui, tel un vortex, un canal ou un vaisseau, choisissez d’utiliser cette Source d’Énergie qui a créé les mondes et de la canaliser à travers vos désirs, vers une extension plus grande de la Création.

Avez-vous déjà entendu dire: ‘’demandez et vous recevrez’’ ? Et bien ce que ceci signifie est que quand, à travers votre expérience physique et à travers ce contraste puissant et magnifique dans lequel vous vivez, vous arrivez à une nouvelle conclusion, une nouvelle décision ou un nouveau désir, quand ce désir vit à l’intérieur de vous, même si vous ne l’exprimez pas avec vos mots, l’Énergie Universelle commence alors à circuler en direction de ce désir. Et si vous êtes en résonance vibratoire avec ce que vous désirez, alors l’objet du désir se manifeste rapidement.

Souvent, vous n’êtes pas en résonance vibratoire avec vos propres désirs parce que ceux-ci sont nés du contraste. Autrement dit, disons que vous êtes malade et que dans votre inconfort vous commencez à dire des choses comme ‘’Oh, je souhaite me sentir bien. Je veux vraiment me sentir bien de nouveau’’, mais votre attitude est ‘’je suis malade’’. Ceci est votre état ‘’je suis malade’’. Ceci est la façon dont vous vous sentez ‘’je suis malade’’. Alors à partir de cet endroit où vous ne vous sentez pas bien, à partir de votre maladie, vous dites : ‘’Je veux la santé. Pourquoi est-ce que l’Univers ne répond pas à ma demande ? Quels sont tous ces mensonges au sujet de « demandez et vous recevrez » ? J’ai demandé et demandé et demandé et je suis toujours malade’’.

téléchargement (9)

La formule pour créer dit: Identifiez vos désirs et ensuite, faites en sorte d’être en résonance vibratoire avec votre désir afin que le signal que vous émettez soit le bon.

Alors quand vous offrez le signal de la santé, alors la santé devient votre expérience. Ensuite vous dites : ‘’Alors Abraham, c’est facile à faire pour quelqu’un qui se sent déjà bien. C’est facile d’offrir la vibration de la santé quand je suis bien. Mais comment est-ce que j’offre la vibration de la santé quand je suis malade ?’’ Alors nous vous dirons que c’est en vous rappelant quand vous étiez bien, en imaginant que vous êtes bien, en prétendant que vous êtes bien, en diminuant l’emphase que vous mettez sur le fait d’être malade et en augmentant l’emphase sur la sensation d’être bien. Ceci est votre tâche. Autrement dit, c’est ce qu’est l’Aventure de la Création!

Vous n’êtes pas venu sur terre uniquement pour régurgiter ce qui est. Vous n’avez pas dit :’’Je vais avancer et regarder autour de moi et en regardant, je vais vibrer et pendant que je vibre, je vais créer et peu importe ce qui sera sera. Il n’y a pas de bien, il n’y a pas de mal. Et je vais simplement regarder tout autour. Je serai très objectif. Je serai très balancé. Lorsque je vais voir des mauvaises choses, je vais créer des mauvaises choses, et lorsque je vais voir de bonnes choses, je vais créer des bonnes choses’’. Vous n’avez pas dit ceci, pas plus que vous n’avez dit : ‘’je vais manger autant de nourriture qui goûte mauvais que de nourriture qui goûte bon’’.

Vous avez dit: ‘’Je vais avancer dans la vie et à travers mon expérience, je vais accomplir ce que je désire. Et lorsque j’aurai accompli ce que je désire, je vais atteindre une harmonie vibratoire avec ce qui est, et par la loi de l’attraction, ceci deviendra alors mon expérience’’.

Notre désir est de vous assister dans votre compréhension de l’expérience d’offrir vos vibrations. Nous voulons vous aider à devenir conscient des vibrations que vous offrez. Nous voulons vous aider à offrir celles qui correspondent à vos désirs, parce que quand vous le faites, l’Univers doit alors vous livrer l’objet de vos désirs. Et dans un avenir prochain, vous deviendrez moins attaché à la création des choses et davantage fasciné par le processus qui fait circuler l’énergie créatrice à travers vous.

Appréciez le processus

C’est magnifique de créer toutes ces choses. Nous voulons que vous obteniez tout ce que vous désirez. Nous voulons que chacune des idées qui vous vient puisse se manifester dans votre expérience. Mais nous ne voulons pas nécessairement qu’elle se manifeste rapidement parce nous souhaitons que vous puissiez apprécier le processus de la création. Autrement dit, si vous pouviez en cet instant précis penser à quelque chose et le voir se manifester instantanément, vous vous ennuieriez instantanément. Ce qui apporte la vie c’est la force vitale qui circule en vous, c’est la sensation de l’Énergie qui circule à travers vous. La vie est le processus de Création.

Lorsque vous observez quelque chose que vous désirez, que vous maintenez votre attention sur cette chose et que vous donnez naissance à une nouvelle idée, cette dernière à travers vous appelle littéralement la force vitale à elle. C’est la sensation de la passion. Mais si vous donnez naissance à une idée et que vous commencez à en douter, à vous en inquiéter, à la tester lorsque celle-ci, à travers vous, commence à attirer la force vitale à elle, vous n’êtes à ce moment plus en résonance avec votre propre désir. Alors pendant que cette idée fait de son mieux pour continuer d’attirer à elle la force vitale permettant d’accomplir votre désir, vous devenez vibratoirement décentré par rapport à lui parce que vous incluez des vibrations opposées à l’intérieur de vous. Alors même si le désir commence à attirer à lui la vie, vous ne vous sentez plus très bien dans le processus de création parce que l’Énergie qui circule en vous est happée par l’Énergie contradictoire qui existe aussi en vous. Vous êtes alors en présence d’une émotion négative.

Une émotion négative est ce que vous ressentez quand vous introduisez une vibration plus basse et lente à l’intérieur d’une fréquence plus haute et rapide.

Lorsque vous comprendrez ce que l’on ressent lorsque l’on attire de l’Énergie, beaucoup d’Énergie et qu’on lui permet de circuler, vous n’allez plus jamais recevoir dans vos vies quelque chose que vous ne désirez pas obtenir (que ce soit par défaut ou en ne le reconnaissant pas). À travers votre propre processus d’essais et d’erreurs, vous apprendrez à déchiffrer l’énergie pendant que vous l’attirez à vous et lui permettez de circuler.

Lorsqu’une émotion négative est ressentie comme étant normale

Lorsque vous vivez une émotion négative, ce qui est votre indicateur vous signalant qu’en ce moment vous ne vibrez pas à la vitesse de votre Énergie Source, vous n’en êtes souvent pas conscient parce qu’après tout, une émotion négative a commencé à devenir normal pour la plupart d’entre vous… Autrement dit, n’est-il pas normal de se sentir un peu intimidé ou dépassé par un événement ? Et lorsque vous vous acclimatez à la sensation de cette émotion négative, ce que vous faites en réalité c’est que vous vous acclimatez à une vibration plus basse. Vous devenez alors habitué à une vibration qui n’est pas en correspondance avec la vitesse de la clarté, avec la vitesse de la santé, avec la vitesse de l’abondance, avec la vitesse de qui vous êtes réellement. Cette vibration correspond à la vitesse vibratoire de ce que la plupart des gens vivent, soit la vitesse de ce que vous observez la majorité du temps. Mais elle ne correspond pas à la vitesse vibratoire de ce que vous êtes réellement. Et parce que cette vibration est alors ressentie comme étant normale, votre Système de Guidance intérieure devient alors moins vif et vigilant, vous privant ainsi de ses bénéfices magnifiques.

Si nous étions dans vos souliers, nous ne permettrions, ni n’accepterions, ni ne tolérerions longtemps de vivre une émotion négative. À la place, nous utiliserions l’émotion négative de la façon dont elle a été conçue par vous au départ. Nous la sentirions et la reconnaîtrions pour ce qu’elle est réellement, soit un senseur indiquant qu’en ce moment précis, mon attention est dirigée vers quelque chose qui n’est pas en harmonie vibratoire avec qui je suis réellement, ou avec ce que je désire. Cet état n’a pas à être permanent, mais il sera ressenti tant et aussi longtemps que je maintiendrai ma croyance, mon attitude ou mon attention dans cette basse vibration.

Imaginez un ventilateur silencieux qui déplace l’air dans votre direction. Vous ne pouvez l’entendre, mais vous savez qu’il fonctionne parce que vous ressentez l’air qui circule sur votre corps. Maintenant, enfoncez un crayon dans le ventilateur. Ceci créera tout une commotion, n’est-ce pas ? Ça tranchera peut-être même le crayon en deux. Alors ce crayon dans le ventilateur, c’est l’émotion négative.

Lorsque vous introduisez une vibration plus basse et lente dans une fréquence plus haute et rapide, ceci produit un ralentissement de l’Énergie qui était présente au départ. Et lorsque l’énergie ralentie son rythme par rapport à sa vibration Source naturelle, vous vous sentez mal. Voici ce qu’est une émotion négative. C’est ce que vous ressentez lorsque quelque chose sur lequel vous portez votre attention, donc quelque chose que vous incluez dans vos vibrations, vous amène à vibrer différemment de ce que vous êtes réellement.

Dans votre état naturel, vous vibrez à un taux très élevé, pur et rapide. Mais lorsque vous choisissez une pensée qui ne correspond pas à votre vitesse vibratoire naturelle et que vous introduisez ou incluez cette nouvelle vibration dans votre mélange vibratoire, le résultat est qu’il y a un ralentissement de la vibration naturelle de votre être. Et ceci est parfait puisque vous avez le libre arbitre. Vous pouvez donc faire ceci autant de fois que vous le désirez. Mais quand vous ralentissez le contenu vibrationnel de votre être, vous ressentez alors le ralentissement. Et ce ralentissement est l’émotion négative. C’est ce qui est ressenti par vous.

Pourquoi est-ce que la maladie survient ?

Au même titre que l’exaltation entraîne une augmentation des vibrations, l’appréciation amène une augmentation des vibrations et le sentiment de soulagement entraîne l’augmentation des vibrations, la sensation d’une émotion négative est la sensation d’inclure une vibration plus basse dans votre énergie. Et c’est la raison pour laquelle toutes les maladies, toutes les choses que vous considérez comme étant mauvaises, tout ce qui arrive à quiconque qui ne vibre pas à la vitesse de ce que vous voulez réellement, est accompagné d’une émotion négative. Et parce que la plupart d’entre vous n’avez pas compris que les émotions négatives et positives sont vos systèmes de guidance vous permettant de reconnaître à quelle rythme vibrent vos propres vibrations, vous avez alors appris à vous acclimatez à ces émotions négatives. 

Vous offrez à chaque instant une expression vibratoire de vous-même, tout comme le fait une radio émettrice. Vous êtes telle une station radiophonique continuellement en onde, offrant à chaque instant cette expression vibratoire de qui vous êtes et invitant l’Univers entier à y répondre. L’Univers reconnaît votre signal et est continuellement en train de trouver sa correspondance.

La plupart des humains n’offrent pas intentionnellement leur signal parce qu’ils n’ont pas décidé lequel ils veulent transmettre. À la place, la plupart des humains offrent le signal qu’ils observent, peu importe ce qu’il est.

Le processus des 17 secondes

Si vous observez une belle chose, pendant que vous l’observez, elle vibre. Et pendant qu’elle vibre, si vous maintenez votre attention sur elle pour aussi peu de temps que 17 secondes, vous commencez à vibrer selon sa vibration. Il en est ainsi, quel que soit ce qui se reflète dans votre vibration. Puisque l’Univers perçoit le signal que vous transmettez, qui est le résultat de votre réponse à ce que vous observez présentement, il accepte ce signal comme votre signal de sortie. Il le voit comme votre point d’attraction et le fait correspondre à d’autres choses semblables.

Si ce que vous observez est quelque chose dont vous ne voulez pas, cette chose vibre aussi. Et lorsque vous maintenez sur elle votre attention pour plus de 17 secondes, vous commencez à vibrer selon sa vibration. Et alors, l’Univers accepte cela comme étant votre point d’attraction et le fait correspondre à d’autres choses semblables. Parce que l’Univers répond à votre signal, quand ça va bien, ça va encore mieux, et quand ça va mal, ça va encore plus mal.

Alors que vous entrez en résonance avec les choses qui vous entourent au lieu d’établir votre propre tonalité, ou d’émettre votre propre signal, vous ne vous sentez pas en contrôle de votre propre point d’attraction. Cela parce que vous émettez un signal involontairement car vous n’avez pas encore tout à fait appris, ou vous n’êtes pas encore arrivé à croire, que vous pouvez établir votre propre tonalité et que l’Univers y répondra quelle qu’elle soit.

Pourquoi « non » veut dire « oui »

Quand vous en arrivez à comprendre que « non » ne veut pas dire « non » mais que toujours il signifie « oui », alors vous commencez à remarquer que souvent vous dites « non » à quelque chose. Ce que nous voulons que vous compreniez, c’est que c’est votre habitude de dire « non » qui est responsable de votre vibration impure. C’est elle qui est responsable des brouillages de votre vibration, des contradictions dans votre vibration.

Quand vous dites « Je veux une nouvelle voiture rouge », l’Univers répond à la vibration de votre désir. Mais quand vous dites « Mais une nouvelle voiture rouge coûte trop cher », l’Univers répond aussi à cette vibration. Lorsque l’Univers répond à deux vibrations contradictoires, rien ne change pour vous. Rien de vraiment mauvais n’arrive, mais rien de vraiment bon non plus, quand vous êtes aussi objectifs que la plupart d’entre vous le sont.

Abraham, Esher et Jerry Hicks

Source originale: http://www.abraham-hicks.com 

Traduit en 2005 par Caroline Leroux et Simon Leclerc http://psychologiedelame.com

L’ABAT-JOUR des multiples points d’observation

 

Qu’est-ce que cela a à voir avec Jésus et la mécanique quantique ?

Qu’est-ce que cela a à voir avec vous ?

DSC00375Eh bien ceci : si un simple abat-jour propulsé par e qu’on appelle des électrons artificiellement contenus bourdonnant autour d’un fil conducteur en cuivre ou tout autre matériaux conducteur est alimenté par deux pointes ou alimenté par une autre série de fils similaires jusqu’à un cerveau qui serait alors une ampoule électrique, si nous plaçons un abat-jour sur cette ampoule électrique – l’ampoule représentant la personnalité – si nous y plaçons un abat-jour percé de 1000 trous d’aiguille, tout point à travers lequel nous percevons un flux de lumière devient la manière dont nous coagulons les champs transitoires réels du matérialisme illusoire. Autrement dit, un seul rayon parmi le potentiel quantique de 360 degrés, d’où que vous choisissiez de le regarder – et ceci est très important – de quelque angle que vous le voyiez en observant l’abat-jour, va être la lumière selon laquelle vous allez prendre des décisions réfléchies. L’énergie des photos est l’énergie qui sera transformée en substance réellement utilisable formant les événements du lendemain. Les photons prendront en réalité la place de ce qu’on appelle la re-formation du lieu d’habitation personnel, de la réalité personnelle. 

La loi du Pharaon est donc une loi. Pharaon est une loi ; ce n’est pas une personne. Le Pharaon de la loi dit que si vous êtes assis dans la fenêtre d’une certaine lumière vieille de milliards d’années, vous ne pouvez devenir Pharaon que si votre relation à cette lumière remonte à cinq milliards d’années. Dans cette lumière, vous devez être capable de lire, de devenir et de succomber à ce qu’on appelle la loi de la description physique et de son aptitude. Et la loi est très spécifique. Elle est très spécifique. Elle dit que Pharaon doit mourir, que quiconque résidera dan la loi de Pharaon doit mourir à la génétique de ses ancêtres. 

Ils ne doivent plus se considérer mortels. Ils s’abreuvent de la lumière de l’immortalité de cinq milliards d’années et, dans ce rayon de lumière issu du grand abat-jour, prononcent le vœu d’être l’instrument des Dieux, l’esprit des Dieux. C’est ainsi que, par leur semence imprégnée par une initiation émotionnelle, ils donnent naissance à une nouvelle vie qui, suivant leurs pas immortels, promettra la continuité de la loi de Pharaon. L’Observateur – bon gouvernant – dirige alors la lumière d’une étole, plutôt que celle d’un abat-jour, en sorte que cette lumière astrale puisse re-former l’énergie et la réalité. N’est-ce pas magnifique ? 

Quelle tragédie qu’ils vous aient quittés. Quelle tragédie que la superstition ait causé la perte et la ruine de leurs temples. Quelle tragédie que les habitants du désert soient venus – qu’ils aient été des prétendants, jamais ceux de l’origine – quelle tragédie. Il ne vous reste que les squelettes de leur grande, vaste et merveilleuse connaissance.

 

La pyramide de Gizeh est un abat-jour. Bien qu’elle soit la description parfait du concept de pi en algèbre, c’est un abat-jour. Et chaque pierre, imaginez chaque pierre comme pouvant bouger – bouger – horizontalement pour révéler la lumière de Sirius, l’Etoile du Chien. Quel angle ? Allez-vous être à l’extérieur ? Allez-vous être à un tiers de sa hauteur ? Allez-vous rechercher ces pierres sacrées ? Ou bien allez-vous être suffisamment audacieux pour entrer et trouver la fenêtre magique par laquelle pénètre la lumière véritablement concentrée des lumières stellaires qui éclaire les halles des siècles ? 

Voici ce que Dieu vous dit de façon si parfaite : le Point Zéro est le potentiel de tout cadre de lumière. Comprendre ce qu’est la lumière est important. Chevaucher la lumière est un concept important car le lieu d’où nous la voyons, l’angle et l’attitude, déterminent réellement notre réalité. Nous commençons alors à comprendre que nous sommes assis avec une lumière qui ressemble réellement à une pyramide décapitée ; Nous sommes assis, nous la regardons et nous nous demandons si la lumière sous laquelle nous sommes assis et l’exposition de cette lumière obéissent à la loi de notre propre Pharaon, loi qui dit qu’à la lumière de cet angle, ce que je vois, perçois, lis et échange sera la loi de Pharaon. Le lendemain, votre vie sera transformée par les personnes qui étaient assises dans cette lumière selon cet angle – par la télévision que vous avez regardée selon cet angle, le livre que vous avez lu selon cet angle, la vue que vous avez eue de votre vie selon cet angle. Ceci devient alors la doctrine de Pharaon et celle-ci, dit que, où que vous contempliez une lumière et une pensée selon une pensée courante, vous pourriez assurément devenir un prophète de votre propre époque car vous pouvez prophétiser avec précision les événements qui se produiront du fait d’être simplement assis en toute ignorance, créant, tel un scribe, votre propre événement selon la doctrine de Pharaon et l’ombre porte de la lumière de la Grande Pyramide. Veuillez vous tourner vers votre voisin et lui expliquer. 

Combien d’entre vous comprennent jusqu’ici que la mécanique quantique était la doctrine sacrée de Pharaon ? 

Ramtha 

  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

Extrait du Chapitre : « Jéhovah, Dieu de la Guerre et de la Vengeance » aux Editions AdA.

 

COMMENT RECONNAITRE QUE NOUS SOMMES DES DIEUX

 

 

téléchargement (10)Combien d’entre vous sont prêts à admettre que l’une des raisons pour lesquelles vous ne voulez pas vous défaire des tyrans présents dans votre vie est qu’en réalité vous êtes vous-même le plus grand tyran de tous et que vous les utilisez pour blâmer ? Oh, la confession est salutaire pour l’âme. Je vous connais. Mon Dieu, je serai heureux le jour où vous vous connaîtrez vous-même. 

En Dieu, il n’est pas nécessaire de ressembler à des archanges. En fait, j’en ai un comme ami ailleurs, là où je vais dîner avec eux. J’ai une petite entité grande comme ça qui s’assied sur la table. Elle porte une robe couleur lavande. Trois gouttes de vin et elle est ivre, partie. Assis à côté d’elle se trouve une entité fort voyante mais à l’air religieux, un gros et grand ange bien masculin dont les ailes prennent la place d’un plus grand nombre de chaises que celles qu’il est capable d’occuper. Il possède toute la fanfare. Elle est la seule à pouvoir le faire se tenir correctement. Trois gouttes de vin dans son verre et il réfléchit à deux fois. Ce sont mes amis. Je les aime tous ; je suis le seul à table à être vêtu de noir. 

Eh bien, tous ces êtres apprennent et ont appris ce que vous apprenez. C’est là qu’ls sont allés. Ils sont partis d’ici. Ils sont partis et se rassemblèrent où se rassemblent les aigles, où se rassemblent les maîtres ; Depuis la Voie lactée et onze milliards de terres possibles, il existe beaucoup d’êtres qui montent. Leur apparence va être fort différente de la vôtre mais tous sont Dieu. Vous voyez, c’est cela qui est important. Dieu n’a même pas de visage. La beauté a un visage mais Dieu n’en a pas. Vous devriez vous en souvenir. 

Lorsque nous apprenons à définir et à réaliser Dieu, nous commençons à nous battre pour le droit à l’intégrité. Autrement dit, nous devenons réellement conscients de nos choix. Nous nous battons contre la vieille habitude des émotions. Les émotions sont habituelles. Les gens qui ont des habitudes ont des habitudes à cause des sentiments qu’elles leur procurent. Eh bien, il n’est pas nécessaire de prendre des drogues pour avoir une habitude émotionnelle. Vous pouvez vous masturber tous les jours et créer une habitude du premier sceau. Ceci est aussi dangereux pour le corps que les drogues parce que vous vieillissez chaque fois que vous le faites. Vous pourrez. Chaque fois que vous devez stimuler artificiellement des émotions, vous vieillisse un peu plus. Je ne veux pas dire que vous devenez plus sage, mais que vous devenez plus vieux. 

 Je connais le monde quand il avait deux lunes ; je sais à quoi il ressemblait. Je connais combien il existait de constellations que l’on ne peut plus voir aujourd’hui. Je connais des continents dont vus entendez à peine parler aujourd’hui si vous avez jamais été un investigateur de la connaissance historique et non pas quelqu’un qui obéit à la ligne d’un parti, si vous vous y êtes réellement appliqué, l’avez sérieusement investigué. Je eux dire qu’il y a des civilisations qui ont existé ici il ya plus de 455 000 ans mais, si vous suivez la ligne d’un parti – Vous pourriez adhérer à la ligne de l’Eglise, vous savez ; la création eut lieu il y a 4000 ans. Eh bien nous savons maintenant que le berceau de la civilisation que l’on a renvoyé à l’Afrique du Sud à l’Arabie Saoudite et à la Chine remonte au minimum à dix millions d’années – dix millions au moins ; Où allons-nous ? Que dire donc avec les concepts de Bruno annonçant 6000 ans, concepts qui le menèrent au bûcher ? Et pourtant, j’en ai vu !

 Eh bien, je veux maintenant parler d’un sujet particulier, car il y a eu une telle propagande merveilleuse perpétrée au cours des siècles stipulant que vous portez génétiquement les croyances de vos parents. Autrement dit, en tant que débutants de cette année et de l’année dernière, vous devriez comprendre que le secret de la génétique – Qu’est-ce qui produit la différenciation environnementale des espèces génétiques ? Le fait de vivre l’environnement, le changement. Quels sont les éléments rudimentaires clés ? Quel est l’élément clé nécessaire pour créer l’ADN ? Les émotions. Sur quoi les émotions sont-elles basées ? L’environnement ; C’est là la véritable expérience. Chaque jour, vous changez votre semence génétique. L’enfant que vous auriez créé il y a un an ne sera pas doté comme l’enfant que vous créez aujourd’hui parce que vous êtes maintenant plus vieux et plus sage. Vos enfants portent vos émotions. 

Combien d’entre vous ont entendu ce dicton, dans son acceptation biblique, que les fils portent les péchés de leurs pères ? Que pensez-vous donc que cela signifie ? Pourquoi les enfants seraient-ils damnés alors que ce n’était pas eux mais leurs pères, leurs grands-pères et leurs grands-mères ? Pourquoi souffraient-ils d’une malédiction ? Si la conscience et l’énergie créent la réalité, comment peut-on expliquer ce mystère extrêmement intéressant ? En disant que toute émotion dont vous faites l’expérience, vos enfants vont la porter en tant que corps. Vous portez les péchés de vos parents. Autrement dit, votre corps est constitué du croisement de l’ADN. Vous portez leurs peurs. Vous portez leurs manques. Vous portez leurs sentiments d’insécurité. Vous portez l’échec. Vous portez le succès. Vous portez le bonheur. Vous portez la tristesse. Comment avez-vous pris un corps aussi hétéroclite ? 

En allant dans la lumière lors de votre vie précédente, en ayant une revue dans la lumière, en allant dans le Plan de la Béatitude et en réalisant que vous n’allez pouvoir aller nulle part avant d’achever vos affaires ici. Ainsi, le seul corps que vous ayez est un corps qui comporte en vous ce que vous n’avez pas karmiquement finalisé. 

Vous êtes des êtres immortels. Vous avez vécu – au-delà du temps ; vous avez vécu depuis le Point Zéro. Le corps n’est qu’une phrase dans le Livre de Vie ; une vie entière n’est qu’une phrase. Vous avez déjà vécu ; vous vivrez de nouveau. Vous n’êtes pas la totalité des parties de votre corps mises ensemble. Les parties de votre corps – Votre corps n’est que l’outil que vous êtes capables d’utiliser et qui vous permet de grandir. 

De mémoire humaine, personne n’a encore jamais eu un champ comme celui dans lequel vous avez travaillé sur vos cartes. Les labyrinthes n’ont pas été inventés autour des années 1700. Les labyrinthes sont aussi anciens que les fondations du monde. Un labyrinthe est dimension, gravité ; c’est le champ unifié. Personne ne le sait. Et personne n’a jamais enseigné quelle est la vraie nature de Shiva et du Corps Bleu (Blue Body). Les toiles bleues ne viennent de personne d’autre que de moi Ramtha, le souffle que vous pratiquez ne vient de nulle part. Aucune forme de yoga n’est aussi puissante que ce souffle. Il ne s’agit donc pas – absolument pas – de plagiat d’un quelconque Nouvel Age, de sucer des cristaux, de manger des graines d’oiseau ou d’hypocrites au linge blanc. Nous n’avons pas non plus de choses en or sur les murs, bien que nous devions peut-être considérer cela un jour. Nous ne sommes pas assis sur des bancs d’église. Nous fumons la pipe. Nous ne brûlons pas d’encens, sauf celui qui sort de votre nez. Nous ne nous nourrissons pas non plus de crackers secs et de jus de raison en substitution pour la chair du Christ et le vin. Nous nous mettons juste au travail. Regardez bien cependant, après que ces paroles auront été connues dans le monde, combien de gens vont essayer de plagier ce qui fut enseigné ici. Souvenez-vous alors ; cet enseignement ne vient pas d’eux et ils n’ont donc ni le pouvoir, ni l’autorité, ni la magie. 

Personne qui n’est un Dieu ne va vous enseigner rien de ce que vous avez appris. Vous êtes dans l’Ecole de Sagesse Ancienne la plus inestimable qui ait jamais existé. Femmes, hommes et enfants sont ensemble ici. Ces singes sacrés des Himalaya ne traitent pas les femmes ainsi. Il est aisé de comprendre pourquoi. Mais, s’ils sont aussi fragiles, vous savez, ils ne peuvent aller à Dieu s’ils ont peur des femmes. Il est certain aussi que les femmes ne vont pas aller à Dieu non plu si elles abusent et maltraitent qui elles sont. Remarquez quelle couleur ? Dieu n’est pas blanc. Savez-vous quelle est la couleur de ma peau ? Couleur cannelle foncée ; cheveux noirs, yeux noirs et très grands. Yeshua ben Joseph avait les cheveux roux. Vous savez, juste un petit fait ici. Et voici Dieu. Nous sommes tous semblables. 

Oh, je vis Dieu en toutes ces choses. Si belles. Je compris que, si nous sommes possédés ne serait-ce que d’un seul préjugé, notre souffrance est de ne pas être proches de ce contre quoi nous possédons le préjugé car en cela nous nous sommes séparés de la beauté de Dieu. 

Comment allons-nous devenir cette déité extraordinaire ? Combattez l’injustice en vous-mêmes, de même que les mensonges, les tromperies et cessez de jouer à tous ces jeux. Pardonnez, pardonnez. Ne suivez pas l’opinion des autres sur la manière dont vous devriez être, parce que vous avez peut-être utilisé cette opinion pour obtenir toutes sortes de décadences du fait que vous pouvez toujours leur en faire porter la responsabilité. Il est peut-être temps de grandir et de penser à vivre 200 ans. En faisant cela, vous prenez la défense de cette déité. Chaque jour, nous irons, nous faisons chanter cette harpe avec une telle harmonie, une telle magie, et tous les jours où nous créons notre journée, nous avons davantage de pouvoir. Et toute journée où nous nous confessons, aussi douloureux et humiliant que cela soit, nous recouvrons notre pouvoir car cela nous redonne notre liberté. Nous nous rapprochons alors davantage de Dieu, nous le défendons et vivons impeccablement. 

Puisque le monde ne le fait pas, vous devriez pensez en vous-mêmes ; comment puis-je savoir qu’il existe des maîtres ? Parce que nous sommes les seuls qui restent. Je veux aller où ils sont allés et je veux savoir ce qu’ils savent. Et il est évident que ce qu’ils savent n’est pas ce qu’en pensent tous ces gens. Je veux que vous vous aimiez vous-même. Aimez-vous suffisamment pour vous nettoyer, suffisamment pour pardonner et permettre, pour réaliser que même vos parents sont des Dieux, des êtres humains, des Esprits luttant pour être humains et cherchant tellement à être approuvés. Souvenez-vous de cela. La compréhension mène loin dans ce monde-ci, mais nous devons d’abord nous la donner à nous-mêmes. 

Ainsi, si quelqu’un vous dit : « Eh bien, en quoi crois-tu » ?

Dites : « La seule religion que je connaisse, qui est la seule que je sache que Dieu m’ai donnée, c’est ma vie. Ma vie est ma religion. Et vivre heureux est ma prière quotidienne ». 

Qu’il en soit ainsi. 

  retranscrit par Francesca du blog  http://francesca1.unblog.fr/

Ramtha  Extrait du Chapitre : « Jéhovah, Dieu de la Guerre et de la Vengeance » aux Editions AdA.

Le CHOIX DU PROCESSUS D’ASCENSION

 

images (2)Vous avez pris l’habitude de l’expérience de la réincarnation. C’est-à-dire d’avoir une âme incarnée dans un corps, de traverser une vie d’un certain nombre d’années, de connaître la mort, et de quitte votre corps pour revenir à nouveau sur Terre. Vous êtes allés dans quelques lieux de la quatrième dimension. Il y a des paradis et des enfers à profusion, on y fait de nombreuses expériences. Cependant toujours vous revenez au corps, car ce corps est la plate-forme à partir de laquelle votre lancement dans la cinquième dimension aura lieu.

Laissez-moi vous dire que c’est pour cette raison que vous avez un corps physique, particulièrement en ce moment ; Je dirais que votre ascension sera presque identique à la mienne. Vous ne laisserez pas votre corps derrière vous pour aller vers un état de conscience élevé. Votre corps sera également transformé. Vos molécules et vos atomes, vos particules subatomiques, tout ce que vous êtes seront transformées et accélérées jusque dans la cinquième dimension. Vous n’avez donc pas besoin de mourir. Et bien, voilà de bonnes nouvelles.

En dépit du fait que les êtres humains ont tellement pris l’habitude mourir que c’est devenu une conscience commune ou une croyance commune, je vous le dit maintenant ; vous n’avez pas besoin de mourir. Et vous ne pourrez pas.

L’expérience concrète de l’ascension implique l’élévation de votre fréquence vibratoire, elle culmine quand votre corps, dans un état de conscience élevé, est soulevé de la surface de la planète et amené dans les véhicules de lumière en attente. Et oui, quand je suis parvenu à mon ascension, j’ai aussi été soulevé dans les véhicules de lumière. Vous pourriez dire que je suis monté dans des vaisseaux spatiaux, si vous préférez les voir comme des vaisseaux spatiaux. Votre expérience sera donc semblable à la mienne, bien que l’on exigera plutôt moins de vous que de moi. Heureusement, vous n’avez pas besoin de passer par les épreuves et les tests que j’ai traversés. Ce que j’ai traversé était pour vous et pour toute l’humanité.

Vous pourriez dire que j’ai préparé la voie pour ce processus. Et je vous ai attendu longtemps. Alors je suis tout à fait enthousiasmé de voir les fruits de tout le travail que nous avons fait ici pendant des milliers d’années. Pendant des milliers d’année, le Commandement d’Ashtar et la fraternité ascensionnée ont travaillé. Pendant des milliers d’années, nous avons attendu ce moment. Et nous sommes très enthousiastes et très heureux que notre attente soit presque terminée et que notre famille soit réunie.  Je parle de vous maintenant. Et de la possibilité que nous aurons de faire un travail vraiment vital, avec la masse de l’humanité également. Ainsi, vous serez  soulevés.

Vous pouvez appeler ça évacuation ou vous pouvez appeler ça ascension. Ces termes sont de la même famille, mais l’évacuation se réfère à l’élévation de votre forme physique ; L’ascension se réfère au fait d’effectuer le passage dans la cinquième dimension et au-delà. Ceci a lieu juste après l’élévation. C’est un processus en deux phases, pourrait-on dire.

Il est donc à votre disposition. Nous le rendons accessible. Et par-dessus tout, c’est disponible grâce à l’amour du Père pour sa création et pour tous les êtres innocents qui vivent ici, qui ont vécu ici dans ce monde, dont les cœurs appellent plus d’amour, de vérité et lumière, et qui ont été influencés par l’obscurité et la confusion.

Voici donc mes recommandations à votre intention, si vous êtes intéressé par ce processus, et que ceci sonne rai dans vos oreilles et dans votre cœur, préparez-vous ! Ouvrez votre cœur et explorez tout ceci. Nous travaillerons avec vous à bien des niveaux. Nous travaillerons avec vous intellectuellement et ferons de notre mieux pour expliquer, dans les limites de la parole, les informations sur l’ascension. Nous travaillerons aussi avec vous dans votre cœur, dans vos chakras, à votre éveil, à votre ouverture, à votre équilibre, à vous préparer. Si votre désir est d’être parmi les premiers, nous le ferons. Le plan actuel fait appel, et je dois dire qu’à mon avis, c’est un plan tout à fait brillant, à trois vagues d’ascension. Le but bien sûr, aussi difficile qu’il paraisse, est que chaque être humain sur cette planète connaisse l’ascension dans cette vie. Il est douteux que cela arrive. Nous allons faire de notre mieux pour rassembler ceux qui sont prêts, pour en moissonner autant que nous le pourrons. C’est pourquoi nous aurons trois vagues d’ascension.

Les deux premières consistant, en grande partie, dans le retour des Semences d’Etoile à leur véritable état, dans votre ré-ascension, à vous qui êtes à l’origine des êtres ascensionnés. Notre espoir est que beaucoup, parmi les Travailleurs de la Lumière qui s’éveilleront, profiteront de l’opportunité d’être soulevés dans la première ou dans le deuxième vague d’ascension. La première vague est imminente. Notre espoir est qu’elle aura lieu très bientôt. Le plus tôt sera le mieux, à mon avis. Ceux qui ascensionneront avec a première vague, se verront donner la possibilité de retourner sur Terre en tant que Maîtres Ascensionnés, de marcher au milieu de l’humanité en enseignant et en faisant des « miracles », en partageant ce message incroyable, et en aidant à la transformation des êtres humains ; C’est en définitive, le but dans lequel vous êtes venus ; il est temps pour vous de vous ouvrir à la possibilité de pouvoir achever vos missions terrestres et de faire ce travail à partir d’une perspective plus élevée, nettement plus efficacement que vous ne l’avez fait, empêtrés que vous étiez dans la vie de la troisième dimension et ses limitations.

Donc, lors de l’ascension de la première vague, il y aune possibilité de choix. De nombreux choix vous seront donnés. Vous pouvez choisir de revenir en tant que Maître Ascensionné dans un corps de lumière, en ayant un corps immortel, en ayant la capacité de vos matérialiser et vous dématérialiser à volonté, d’aller et venir comme l’éclair entre les vaisseaux et les planètes, de faire des miracles, de créer spontanément à  partir de la substance éthérique, de guérir, de faire bien des choses merveilleuses. Bref c’est pour attirer beaucoup l’attention. Vous n’avez pas attiré beaucoup l’attention jusqu’à  présent, n’est-ce pas ?

Tout votre travail, vos méditations, ce que vous avez partagé, tout cela a fait du bien. Mais d’une façon générale, cela a seulement aidé à rassembler à nouveau les Semences d’Etoile ; Cela n’a pas eu beaucoup d’effet sur l’humanité dans son ensemble, C’est un impact un peu plus profond que nous espérons avoir quand vous reviendrez comme Maîtres Ascensionnés et que vous provoquerez un remue-ménage qui fera grand bruit. En étant dans l’état ascensionné, vous ne serez pas affecté par la négativité, le doute, la peur, l’argent, par ce genre de limitations. Vous pourrez être aussi immodérés et extravagants que vous l’êtes réellement et que vous l’étiez avant de tirer les voiles sur vous. Les voiles qui vous entourent seront levés. C’est un des choix. C’est le choix que nous espérons que beaucoup accepteront, sachant qu’l n’est pas obligatoire de le faire. Si vous, en tant que Semences d’Etoile, choisissez d’ascensionner avec la première vague et servir d’une autre façon dans une autre région ou de retourner à vos origines, cela sera parfaitement acceptable. En tant qu’être ascensionné, vous effectuez toujours une certaine forme de service simplement en étant et en rayonnant de votre présence où que vous soyez.

Vous êtes venus de très nombreux endroits différents, de différents niveaux de conscience, de différents royaumes angéliques, de différents états, et vous aurez la possibilité  de retourner vers votre famille d’âme et votre point d’origine. Si vous ne vous êtes pas senti à l’aise et complètement chez vous sur Terre, il y a une très bonne raison à cela. Et il est bon qu’il en soit ainsi, c’est une bénédiction. Car cela vous a maintenu un petit peu plus éveillé, cela vous a maintenu dans l’espoir de quelque chose de plus. Voici donc ce quelque chose de plus. Il vient à vous sur un plateau d’argent avec toute notre lumière et tout notre amour.

** SANANDA ** 

Canalisations de Saint Germain, Sananda, l’Archange Mikael, et le Commandant Ashtar Extrait de « L’escalier de cristal »- Guide pour l’ascension d’Eric Klein, introuvable en librairie. 

Les lois terrestres

Je suis heureuse de vous retrouver après ce voyage qui m’a conduite en terre sainte.
La rencontre avec ce pays, avec Jérusalem, Bethléem, Nazareth, Tibériade, sur les pas de Jésus, a été pour moi plein de douceur, d’émotions (en particulier auprès du mur des lamentations) et de sérénité.

téléchargement

Même si le pays vit parfois des turbulences, il est très attachant et je l’ai  parcouru avec bonheur à la rencontre de la population. Peu m’importait que les uns soient juifs et les autres arabes, j’allais tout simplement à la rencontre d’un peuple et d’un pays.

Je vais continuer, maintenant, à vous transmettre les messages de nos Frères de Lumière et des  guides qui m’accompagnent.
Merci à vous tous d’avoir été fidèles au site durant mon absence.

                                                 * * *       

Chers frères de la Terre, nous sommes heureux de vous retrouver après ce temps court où notre soeur Marie-Josée est partie à la rencontre de la terre sainte. Ce moment était nécessaire pour son évolution spirituelle. Elle y a rencontré ce que son âme l’a poussée à rencontrer et les temps à venir seront pour elle des moments d’intégration plus ou moins délicats qui lui permettront de mieux comprendre son être.

Nous sommes heureux de vous transmettre, ce jour, un nouveau message.

Le message que nous allons transmettre aujourd’hui est un peu particulier et pourra vous étonner. Il s’agit de ce que nous appelons la « pollution administrative ».

Que voulons-nous dire par cela  ?
Nous voulons tout simplement vous parler de ce que vos gouvernants mettent en place régulièrement, au travers des lois, différentes  lois destinées à gérer le pays. Mais la gestion d’un pays passe, aussi, par la gestion d’un peuple. La gestion d’un peuple ne peut se faire que par l’entremise de certains édits, de certaines lois de façon à maintenir la population de ce pays dans un état de sécurité, de tranquillité, vous dit-on, mais nous dirions aussi de « pollution mentale ».

Nous allons expliquer : Lorsqu’une loi est édictée, lorsque vos gouvernants se rassemblent pour mettre en place telle ou telle loi pour ensuite l’appliquer sur le peuple qu’ils gouvernent, dites-vous que cette loi, même si elle vous paraît juste, si elle paraît être une loi de protection, une loi d’aide, est souvent une loi de main-mise sur votre liberté non seulement intellectuelle, liberté physique mais aussi liberté spirituelle. Il y a dans la quantité de lois qui sont édictées, certaines d’entre elles destinées à mettre en garde par rapport à ce que vos gouvernants appellent les sectes. Ces lois sont mises en place régulièrement afin de limiter la liberté spirituelle des humains. Dites vous et vous le savez, que vous êtes des êtres libres, libres de penser et de croire en Dieu comme vous le souhaitez. Personne ne peut modifier votre façon de penser, pas même une loi. 

Mais, alors, allez-vous dire, ce qui est appelé « secte » est parfois un moyen de détourner certains humains de ce qu’ils pensent réellement et de les entraîner dans un certain fanatisme. Il est vrai, que, parfois, certains humains ont un pouvoir sur d’autres au niveau spirituel mais cela vient, aussi, de la faiblesse de certains  humains par rapport à ceux qui ont du pouvoir, du moins c’est ce qu’ils pensent. A ce moment là, il y a, en effet, récupération de certains humains par d’autres  pour vivre d’une façon particulière la spiritualité.

Toutefois, les lois destinées à limiter ce qui est appelé « secte » sont souvent utilisées pour limiter et tempérer les humains qui n’ont pas la spiritualité ou la religion que le pays manifeste le plus profondément. Les lois sont à ce moment là présentes afin de rassurer les gouvernants qui sentent que l’humain se tourne davantage vers sa spiritualité plutôt que vers une croyance religieuse importante dans le pays. Dites-vous que le gouvernement mondial craint fortement les humains qui pensent autrement et comprennent que la force de l’être humain vient du plus profond de son être, du plus profond de son âme et que l’être humain est une force indiscible puisqu’elle est celle du Créateur. Les lois qui sont mises en place pour dénoncer tout ce qui est hors religion sont des lois créées par la peur, la peur du gouvernement mondial, la peur de vos gouvernants dirigés par le gouvernement mondial. Cette peur est de se retrouver face à un peuple terrestre qui à un moment va montrer sa force et sa puissance par sa foi en Dieu et sa compréhension en sa propre force intérieure.

Mais les lois terrestres ne sont pas uniquement dirigées vers cette limitation de la spiritualité.
Les lois que décident vos gouvernants sont aussi dirigées vers une main-mise sur votre propre liberté physique. Nous avons déjà parlé de cela dans d’autres messages mais nous tenons à y revenir en particulier à travers la construction, la banalisation de satellites qui, du haut du ciel peuvent photographier la moindre parcelle de Terre, qui peuvent photographier la moindre parcelle de ville et même une rue.
Les lois qui autorisent la construction, la banalisation des satellites vous sont présentées comme des progrés. Oui, en effet, progrés technologiques mais nous dirions, aussi, progrés et accentuation  de la surveillance de l’humanité terrestre.

Bien sûr, tous ces satellites qui vous offrent des photos de la Terre, des photos de l’univers sont importants pour la connaissance mais nous disons : attention ! trop c’est trop !

Et l’humanité pourrait, un jour, se retrouver enfermée, tenue, restreinte, dans un espace de vie qui la maintiendrait dans un enfermement d’où il lui serait difficile et délicat de montrer sa propre force intérieure et divine. C’est pourquoi nous vous disons, chers frères de la Terre : ayez confiance en votre propre force intérieure ! ayez confiance en votre être divin ! Il est capable de faire face à tout ce qui vous est présenté pour vous maintenir dans un état de surveillance et de manque de liberté. Ne doutez pas que tout ce qui est mis sur votre chemin terrestre, dans votre vie de chaque jour, vos téléphones portables, les radars sur les routes, les caméras de surveillance dans les villes etc..etc.., tout cela est fait pour limiter votre liberté de vie, votre liberté d’agir, de penser et de croire.

Pourquoi vous parlons-nous de cela aujourd’hui alors que cela a déjà été mentionné dans d’autres messages et dans des livres ?
Car, tout simplement, il y a actuellement une accentuation fort sournoise de tous ces contrôles sur la vie de l’être humain que ce soit dans votre pays la France ou dans d’autres pays.

Nous vous disons, chers Frères de la Terre, gardez votre liberté ! gardez la et ne vous offusquez de ce qui peut vous être présenté car vous avez la force, la puissance au plus profond de votre être, de faire face à tout cela et d’y faire face avec sérénité et puissance d’Amour. Il est important que vous compreniez cela : vous avez en vous une puissance et une lumière si fortes et si sereines qu’elles peuvent vous amener au-delà de tout ce qui peut vous être mis en face pour vous limiter dans votre vie d’âme en expérience sur la Terre, dans votre vie d’humain telle qu’elle est chaque jour dans votre pays, dans votre ville, dans votre famille, dans votre rue. Il est important que vous compreniez, chers frères de la Terre, que vous avez en vous une puissance supérieure à toutes les lois qui peuvent être décidées,  présentées à vous à n’importe quel moment.

Bien sûr, allez-vous dire, si je m’oppose à telle ou telle loi je vais être sanctionné.
 Nous le reconnaissons, cela est délicat pour vous de vivre en opposition par rapport à ces lois. Alors que faire ?

Tout simplement, cela demandera un travail de chaque jour, c’est de vous centrer sur votre coeur, sur votre âme……chaque jour…..et de lui demander sa force d’Amour pour vivre dans la sérénité ce qui vous est présenté. En effet, plus vous serez centré sur votre être divin, plus vous vous sentirez en paix avec vous-même et moins vous serez sensible à toutes ces lois qui vous limitent et qui vous entraînent dans des moments de crainte et de peur. Plus vous serez centré sur votre être divin, et nous le répétons : cela demande un travail de chaque jour, et nous dirions de chaque instant au moment où se présente une difficulté, plus vous ferez cela et plus vous serez nombreux à le faire, moins ces lois, moins ces restrictions dans votre vie seront importantes et moins elles vous pèseront.

C’est ainsi que vous arriverez à contrecarrer tout ce qui est  présenté dans votre vie sociale pour vous limiter dans vos choix de vie, dans votre choix de penser, de croire en ce que votre être le plus profond souhaite. Il est important, à nouveau, de comprendre combien votre être intérieur est puissant. Il peut, largement, faire face à toutes ces lois et à tout ce que décident vos gouvernants.

Toutes ces lois, pour la plupart, sont destinées à vous retenir et à vous limiter dans vos agissements, vos pensées et vos croyances.

Nous vous remercions, chers frères de la Terre, d’avoir lu ce message avec sérénité car ce que nous vous transmettons n’est pas destiné à ajouter des craintes ou des peurs à votre vie, mais, tout simplement, à vous aviser, à vous avertir de ce qui est mis en place, souvent sournoisement, et dont vous n’avez pas besoin pour vivre votre vie en toute liberté. Vous êtes capables de penser par vous-mêmes, de croire par vous-même en la religion ou la spiritualité que vous souhaitez. Votre foi en Dieu vous guide vers ce qui est le mieux.

Un être  humain a besoin d’être libre dans ses pensées, libre dans ses actes, mais il est important, aussi, que ses pensées et ses actes ne soient que des pensées d’Amour, des actes d’Amour, des actes de paix, des pensées de paix, des actes sereins, des pensées sereines. Il est important que la liberté de l’être humain se fasse dans l’Amour du Créateur, dans Sa Lumière, dans Son Enveloppement de Lumière, cela est important pour la vraie liberté de l’être humain.

Nous vous souhaitons paix et sérénité, chers frères de la Terre, dans vos coeurs et dans vos corps.
Nous vous aimons et vous accompagnons avec Amour.

Vous pouvez reproduire ce texte à condition
-qu’il n’y ait aucune modification de son contenu
-qu’il ne soit pas coupé
-que vous fassiez référence au site « le site cristal mariandi. com »

LE SÉJOUR DE L’ÂME EN INCARNATION

Kryeon9Kryeon,

Salutations, chers Êtres Humains, je suis Kryeon du Service Magnétique.

Notre message de ce moment présent est exactement ce que mon partenaire avait pensé qu’il serait. Il existe un protocole entre lui et nous, et il le reconnaît. Ceci lui permet d’améliorer le message qu’il entend pour la première fois. Même s’il hésite parfois à répéter un message au complet, il comprend que c’est approprié. La semaine dernière, nous avons arrêté l’enregistrement du message, pendant une canalisation. Lorsque cela se produit, sans raison évidente 3D ou problème technique, c’est un « signal » qui lui dit qu’il devra se rasseoir et channeller de nouveau ce message, afin qu’il puisse être enregistré et transcrit. La structure est la même, le verbiage est très similaire, mais l’information sera améliorée.

Chers Êtres Humains, vous voulez singulariser tout ce qui est. Vous avez tendance à prendre ce qui est compris dans votre dimension 3D et le placer sur Dieu, ou dire que Dieu est ainsi, etc. Cette action n’est pas surprenante, puisque vous n’avez que cette option qui vous sert de guide, selon votre compréhension humaine. Ceci n’est pas un jugement de notre part. Cela fait partie de votre réalité du moment. Cependant, je dois vous présenter une explication de ce que vous appelez « l’Âme Humaine », même si elle n’est pas vraiment humaine. En réalité, elle n’est pas du tout « humaine ».

Permettez-moi de vous répéter que la source créatrice des Univers visibles et invisibles, a toujours été, et que, toujours elle sera. Ce que vous appelez « la Source Créatrice », ce que vous avez étiqueté comme étant « l’Esprit de Dieu », est précisément ce dont nous sommes en train de vous parler. Vous pourriez dire que ce concept est composé des innombrables parties du « Tout-en-Un », et vous auriez raison. Même avant la création de cet Univers et de tous les autres Univers, cette source était là. Elle est la cause première de « tout ce qui est », peu importe que ce soit visible ou non – selon vos cinq sens humains. Elle était là, lors de la création des Univers, matériels ou non, qui ont existé auparavant et qui coexistent encore avec les vôtres – actuellement. C’est la « source centre première ». C’est ce que vous appelez « Dieu », sur la planète Terre. C’est une soupe d’énergie quantique, et c’est bien au-delà de la physique actuelle, cette soupe n’est pas supérieure ou inférieure. Cela « est », tout simplement.

Cette source créatrice est le royaume de la réalité, de ce qui est appelé dieu. Dans la force de son humilité, elle est magnifique et puissante. Vous faites partie de cette source. Aucune entité n’est supérieure ou inférieure à vous, dans cette source ! Vous avez toujours été là, puisque c’est le coeur même de Qui et de Ce que vous Êtes. Vous avez toujours fait partie de ce royaume Déesse-Dieu ou Dieu-Déesse, peu importe les mots vous placez en premier, selon votre vérité individuelle du moment.

Essayons de bien saisir cette simple réalité éternelle. Pouvez-vous imaginer que vous êtes cette réalité ? Si oui, cela vous permet de voir toute la magnificence de l’Univers et de la source créatrice. Imaginez que vous êtes devant une super nova qui explose et qui dégage une quantité incroyable d’énergies créatrices. Vous savez que tout cela fait partie d’une physique divinement naturelle, qui est vôtre, n’est-ce pas ? Ce sont des cycles d’énergie qui vous transportent dans une joie intérieure et profonde, car vous savez que rien de tout ceci ne peut vous faire mal. Toutes ces choses vous exaltent.

Vous seriez en mesure de voir et entendre tout, dans toutes les dimensions qui existent ! Vos sens seraient grandioses et magnifiques, à un point tel, que, peu importe les distances astronomiques, tout cette majesté se réaliserait autour de vous. Vous pourriez voir tout ce que vous voulez. Vous pourriez même conserver une image de l’un de ces phénomènes, aussi longtemps que vous le souhaitez. Ceci n’est qu’une facette magique de la source créatrice ! Tout ce que vous pouvez imaginer au sujet de dieu ou de la déesse, est plus grand que votre imagination 3D. Pourtant, vous étiez là, et vous avez participé.

Nous ne parlons que de « vous », au cours de notre discussion actuelle. Cependant, il ne n’agit pas de votre « vous » humain – en incarnation. Vous faites partie de moi et je fais partie de vous. C’est le point le plus difficile à enseigner, mais nous allons continuer dans ce sens, puisque c’est une grande vérité de base. L’esprit linéaire ne le comprend pas, mais cela est approprié. Si vous pouviez réellement voir tout ce que « vous » êtes réellement, vous feriez rapidement une volte-face. Pour le moment, ceci vous est encore caché.

Il y a des enseignements de l’énergie nouvelle qui mènent à une ouverture de conscience. Ils vous aident à voir « Qui et Ce » que vous êtes réellement. Dans cette conscience en expansion, il ne s’agit pas seulement de découvrir une nouvelle biologie ou de nouvelles inventions. Il s’agit plutôt d’une réalisation ou compréhension de « Qui et de Ce » que vous êtes. La source créatrice est imprégnée dans chaque molécule de votre ADN. Elle existe d’une manière qui est presque impossible à compter. Donc, chers Êtres Humains, ne cherchez jamais à compter les âmes sur cette planète, puisqu’elles ne sont pas singulières et qu’elles ne sont pas prêtes à être comptées.

La ou le DD [Déesse-Dieu ou Dieu-Déesse], la Soupe d’Énergie, selon votre choix des mots, sont devenus « votre » âme. Voilà ce qu’il nous est difficile à décrire avec des mots humains. Avant que nous en ayons fini avec notre message de ce jour, qui vous semble peut-être un peu abracadabrant, permettez-moi de vous dire que la suite sera peut-être, un peu plus abracadabrante. Je me dois de vous révéler quelque chose que vous ne reconnaitrez pas facilement. Cependant, même si cela porte à confusion, je cherche à vous montrer la profondeur ou la divinité de cette information.

La chose la plus fantastique, est que, chacun de vous est une entité à part entière de la Source Créatrice. Lorsque les contraintes et limitations humaines ou 3D sont enlevées, intégrées et comprises, votre vrai « vous », votre propre divinité intérieure commence à se montrer. Vous n’êtes pas une partie de Dieu, vous « Êtes Dieu » ! La soupe de dieu ne compartimente pas… Elle ne sépare pas. Elle n’attribue même pas de noms et de personnalités à vos divinités intérieures. Voilà ce que je veux vous expliquer.

 Les âmes ne sont pas singulières

Voilà un sujet controversé et intellectuel ! L’âme que vous classifiez comme étant « vous », n’est pas singulière, puisqu’elle fait partie d’un ensemble, d’un tout. C’est facile à dire, mais difficile à saisir. Lorsque vous regardez un autre Être Humain, vous dites : « Namasté », vous honorez le Dieu en vous et vous saluez le Dieu en lui. Avez-vous jamais pensé qu’il pourrait représenter la même âme ? Est-il le même Dieu ? Si je vous dis que vos âmes sont identiques et non singulières, me croirez-vous ? Mais vous ne pensez pas de cette façon. Vous avez votre âme et ils ont les leurs. C’est ce que vous pensez, et c’est le mieux que vous pouvez faire, parce que si vous les combinez, il y aura des problèmes de logique, avec votre esprit linéaire.

L’esprit linéaire voit votre âme comme étant seule ou singulière, et cela l’empêche de comprendre ce message. Lorsque vous franchissez votre propre pont de la compréhension, votre perspective ou vision globale est amplifiée. Cela n’enlève absolument rien à la magnificence de votre âme.

Une âme ne peut pas être singulière, puisqu’elle est toujours connectée avec la totalité des autres, le « tout-en-un ». La soupe de Dieu est toujours une soupe. L’on pourrait dire que c’est un collectif, puisqu’il ne sépare rien du tout. Vos âmes sont plus que « singulières ». L’enseignement de mon partenaire, au cours de cette année linéaire de votre temps, sera axé sur les neuf attributs de l’Être Humain. Trois de ces attributs se rapportent au groupe de l’âme. Lorsque vous êtes en méditation profonde et que vous entrez en contact avec une sorte d’énergie sublime, vous pensez – parfois – entrer en contact avec « votre » âme. Eh bien, ce n’est pas le cas ! Vous entrez plutôt en contact avec le « collectif » des âmes. C’est tout le monde, pour ainsi dire. Voilà pourquoi ce contact est si magnifique et si intense. Ce n’est pas une entité « super divine » qui est extérieure et supérieure à vous. C’est vous ! C’est votre vrai « vous », votre « vous divin ». Vous êtes dieu.

 L’âme n’est pas limitée à la condition 3D des Êtres Humains et elle n’est pas en apprentissage

Je vais ébranler certains paradigmes qui vous ont été enseignés. L’âme Humaine, comme vous l’appelez, n’appartient pas à votre condition ou état d’Être Humain en incarnation. Elle est une partie intégrale, entière et complète, de toutes les parties des Univers visibles et invisibles. Donc, d’autres entités biologiques et spirituelles ont aussi des âmes comme les vôtres. Attention, je ne dis pas que toutes les vies intelligentes de votre galaxie ont des âmes. Cependant, les entités provenant de la source spirituelle ont une âme. Bon, nous reviendrons sur ce sujet. Nous cherchons simplement à vous dire que la nomenclature de votre compréhension de l’Âme Humaine n’est pas vraiment correcte.

[NDIT – nomenclature nom féminin (latin nomenclatura, désignation par le nom)
1. Ensemble des termes techniques d’une discipline, présentés selon un classement méthodique. La nomenclature chimique.
2. Ensemble des entrées d’un dictionnaire.]

Une âme ne peut pas être en apprentissage ou avoir une capacité d’apprentissage. Les âmes n’apprennent pas. Les Êtres Humains, dans leurs rôles d’Êtres Humains, le font. L’on vous a dit que les âmes vont et viennent, afin d’acquérir une « richesse d’âme ». L’on vous a dit que certaines âmes sont plus sages que d’autres. Mon partenaire utilise souvent l’expression « anciennes âmes », mais ceci peut porter à confusion. Si vous avez plus de connaissance qu’un Être Humain, dans un domaine quelconque, cela ne veut pas dire que vous êtes plus ancienne ou plus ancien. Ce terme n’est pas vraiment approprié, car l’éternité n’est ni ancienne ni récente, pour une âme. Elles étaient, elles sont, et elles seront toujours une partie intégrale de dieu. Donc, votre mot « Âme », porte à confusion. Il peut signifier beaucoup de choses. Cependant, les Êtres Humains vont continuer à utiliser ce mot, car il a une signification différente, lorsqu’ils sont en incarnation dans la réalité 3D. Âme ancienne, signifie tout simplement, une divinité qui a effectué plusieurs incarnations ou réincarnations sur la planète Terre ou ailleurs. Ni plus ni moins.

Bref, vos âmes n’ont pas besoin d’une capacité d’apprentissage, car elles n’ont pas besoin de s’améliorer. Elles n’ont pas besoin d’aller ailleurs pour graduer. Toutes idées déformées proviennent du mental des Êtres Humains qui est relié à la réalité humaine. Les Êtres Humains apprennent et graduent. Ils passent d’un niveau à un autre, mais ce n’est pas le cas des âmes. Vous avez simplement placé votre réalité sur un autre système, car vous n’avez pas compris qu’il n’est pas comme vous. Essayez de comprendre, digérer et assimiler ces informations, selon votre ressenti intérieur. Une Âme n’a pas de réalité humaine. Elle est une réalité Déesse-Dieu et Dieu-Déesse.

Si je vous disais que votre Âme est identique, dans sa magnificence, à chaque Âme sur cette planète, me croiriez-vous ? Préparez-vous, car je vais vous poser quelques questions qui peuvent vous ébranler fortement, vous émouvoir fortement, et même vous donner envie de vomir. Pensez au pire Être Humain de votre histoire ! Peu importe qu’il soit mort ou encore vivant. [NDIT - Que dire des violeurs d'enfants ?] Ces Êtres Humains ont la même Âme que vous. Ce sont des Âmes parfaites et divines, tout comme les vôtres. Est-ce que toutes les Âmes ont le « libre-choix » ? Oui ou non ? Chaque Âme est divine ! Elle a la même puissance que les autres. Chaque Être Humain peut s’améliorer, en vertu de son âme qui n’est ni humaine ni singulière, en vertu du libre-choix.

Nous avons déjà dit qu’aucune entité n’a le droit de s’ingérer dans votre « LIBRE-CHOIX », même pas la Source Créatrice, puisqu’elle n’est pas singulière, tout comme votre Âme. Nous pouvons vous regarder aller, dans vos prétendues erreurs, lorsque vous tournez le dos à la magnificence réelle qui est en vous, mais nous n’avons pas le droit d’intervenir ni même de vous donner des indications. Nous pouvons regarder votre développement et vous fournir l’énergie nécessaire, si tel et votre choix, mais c’est la limite de ce qui nous est permis. Nous pouvons regarder toutes les tueries qui se font parfois au nom de Dieu, tous ces viols, toutes ces horreurs, etc., mais nous ne pouvons pas intervenir. Ce sont les Êtres Humains qui doivent faire le libre-choix de changer. Les Êtres Humains qui ont vécu plusieurs vies en incarnation ont plus d’expériences de vies, [anciennes âmes, comme dirait Lee, huummm, huummm] donc plus de sagesse acquise. De ce fait, ils font des choix plus avertis, plus avisés. Ils sont plus conscients de leur divinité intérieure. C’est seulement un attribut que je cherche à démystifier. L’Âme n’a pas de niveau d’apprentissage. 

L’Âme n’a pas de niveaux d’avancement ou de progression

Cela ressemble à ce que nous venons de discuter. Il n’y a pas de niveaux de progression pour une âme. Il y a une théorie qui circule, disant qu’une âme commence en incarnation animale, pour ensuite graduer et s’incarner en Être Humain. Selon cette théorie ou philosophie, une âme doit vivre des incarnations où elle est moindre qu’un Être Humain, afin de devenir plus sage, plus expérimentée ou « plus ancienne ». Ce n’est pas du tout la réalité.

Je répète que c’est votre nature de base d’Êtres Humains qui crée les niveaux d’avancement pour vous-mêmes. Ensuite, vous dites que ce système est une création de Dieu et, parfois, vous l’enseignez aux autres. Ceci diminue la force de la Source Créatrice qui est en vous. Je répète que ce n’est pas un blâme de notre part. « Kryeon, veux-tu dire que les animaux n’ont pas d’âmes ? » Je n’ai pas dit cela. Les animaux ont une âme différente, et il y en a qui se réincarnent. Nous l’avons déjà dit. Donc, une âme humaine ne s’incarne jamais en animal et une âme animale ne s’incarne jamais en Être Humain.

Votre énergie de la Source Créatrice est précieuse et sacrée. Seules les divinités qui composent la Source Créatrice initiale ont cette énergie. Toutes les autres âmes sont des créations – disons subalternes – qui proviennent de l’ensemble des divinités, des Esprits et Âmes qui représentent la totalité de la Source Créatrice. Dans cette galaxie, vous avez le libre-choix et la capacité de progresser jusqu’à l’état d’ascension. C’est ce qui est en vous, chers Êtres Humains. Ceci n’est pas dans un dauphin, un chien ou un cheval. Ceci appartient à votre ADN humain et spirituel, et cela fait partie du grand plan. Vous n’avez pas commencé dans la forme animale. Il y en a qui pensent que, plus l’animal semble limité, plus son âme est minime. Donc, avec le temps, un hamster deviendrait un dauphin, et ensuite un Être Humain. Soit dit en passant, ceci est encore enseigné en certains endroits de votre planète Terre. Dois-je répéter que ce n’est pas le cas ? C’est une sorte de mythologie erronée qui ne rend pas honneur à Qui et Ce que vous Êtes, à votre divinité intérieure.

Donc, elle n’est pas en apprentissage ou en état d’avancement, et il n’y a pas de hiérarchie. « Attend une minute, Kryeon ! Qu’en est-il des archanges ? Ne sont-ils pas supérieurs aux anges ? » Nous en avons déjà parlé. Les anges et archanges sont de belles créations imaginaires et fantastiques de l’Esprit Humain qui aime catégoriser et placer ces choses dans des boîtes individuelles. C’est l’endroit où vous les placez, selon l’importance que vous leur accordez, et vous leur avez aussi attribué des noms – dans bien des cas. C’est un attribut humain, mais ce n’est pas dieu ou votre propre divinité intérieure. Votre Source Créatrice n’est pas un système de gestion ou un organigramme de dieu. Il n’y a pas de hiérarchie qui dicte qui est en charge et qui est avec Dieu. Au lieu de cela, il y a un système qui est connu de toutes les divinités qui sont de notre côté du voile. Il est beau, sacré et parfait. C’est le « tout-en-un ». Tout le monde est sur « le même pied d’égalité ».

Il y a des scientifiques qui ont cherché à comprendre la formation des Univers. Ils commencent à comprendre qu’ils n’ont pas pu se réaliser par accident ou par hasard. L’on vous a enseigné que les choses se passent de façon aléatoire et que cela conduit à l’évolution. Des scientifiques sont maintenant aux prises avec ce qu’ils voient, car, c’est hors de la réalité de l’évolution de la vie qui était « hypothétiquement aléatoire ». Après mûres réflexions, il leur semblerait que cela provient plutôt d’un système qui a une planification intelligente et bienveillante.

C’est vrai. Votre galaxie a été conçue de cette façon. Elle a été créée pour la vie en incarnation, et placée d’une manière qui nous permet de vous parler, en ce moment – sur la planète Terre. Tout ceci est lié au libre choix des Êtres Humains, afin qu’ils puissent réaliser qu’ils sont une partie de la Source Créatrice, a réaliser qu’ils ont une Âme divine, si tel est leur choix. Tout est centré ou tout tourne autour des Êtres Humains, sur cette planète. La plupart des animaux le savent – à un certain niveau. Cependant, la réalisation de Qui et de Ce que vous Êtes, a été lente, selon votre notion de temps linéaire. Maintenant, vous en êtes au point où vous améliorez votre compréhension de système spirituel qui vous appuie, qui vous soutient ou vous supporte.

Parlons-en ensemble sur «  La Vie Devant Soi « 

Kryeon

 Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée.

Extrait de l’ Interprétation et traduction québécoise de ; JM – lire la suite sur le Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm

Changements de la civilisation mondiale

 

images (17)Aussi incroyable que cela puisse paraître à beaucoup de monde, l’humanité terrestre traverse un processus de changement évolutionnaire dans sa manière d’expérimenter la vie. Nous devrions devenir une civilisation galactique qui interagirait positivement avec plusieurs civilisations de notre galaxie et univers, et aussi avec d’autres univers. C’est notre véritable destinée de passer d’une société basée sur la peur et la compétition à une société basée sur l’amour, la paix et l’harmonie. L’actuel chaos est simplement une partie de l’accélération du changement.

Introduction

Nous vivons dans un univers invisible (souvent appelé les royaumes spirituels, ou le Ciel) ainsi que dans un univers visible, celui qui apparaît comme le seul à la plupart des gens. La vérité nous a été cachée afin qu’éventuellement nous nous rappelions et découvrions qui nous sommes réellement, de grands êtres immortels de connaissance universelle et de sagesse, reliés étroitement à nos frères et sœurs de l’espace, et à ceux des royaumes spirituels. Malheureusement beaucoup de gouvernements, religions et philosophies ont été manipulés pour nous cacher une bonne partie de la vérité afin que certains puissent garder le pouvoir et le contrôle. Les récentes représailles des soi-disant attaques terroristes aux États-Unis montreront, le temps venu, être une des dernières tentatives pour nous garder sous contrôle. Cependant, il est temps qu’un grand changement dans la compréhension des populations mondiales ait lieu, dont la plupart souhaitent la paix malgré ce qui nous est présenté par les médias manipulés.

Beaucoup de gens ont l’impression que « quelque chose est sur le point d’arriver », mais parce qu’une grande partie de l’actuel changement se situe dans le monde invisible, avant qu’il se manifeste dans l’univers visible, il est difficile au départ de comprendre ce qui se passe. Nous avons en effet, fait partie d’une grande « expérience », et avons accepté à un plus haut niveau de compréhension d’être ici lors de cette excitante « fin des temps », la fin d’une civilisation et le début d’une nouvelle, appelée le Septième Âge d’Or que nous allons co-créer.

Beaucoup de choses ont été écrites, expliquées, et prophétisées au sujet de notre futur. Certaines de ces informations étaient vraies au moment de leur émission, mais depuis, cela a été modifié. D’autres informations n’ont jamais été vraies, et étaient faites pour nous manipuler. Et d’autres informations étaient correctes et restent encore aujourd’hui valides. Faire le tri parmi tout ceci s’avère difficile. C’est pourquoi ce qui est « vrai » pour une personne n’est pas nécessairement « vrai » pour quelqu’un d’autre. Vous avez besoin d’utiliser votre discernement pour toute information, même pour ce qui est présenté dans cet article. Les gens s’éveillent à des niveaux différents alors que nous continuons d’apprendre.

Une certaine information est difficile à accepter, telle la nature de notre terre creuse et les anciennes civilisations qui y vivent encore, de même que le fait que plusieurs personnes aient fait des voyages dans le temps afin de modifier le futur de cette planète et de cet univers, il y a des éons, ainsi que le fait que nous ayons découvert comment fabriquer les vaisseaux de guerre invisibles et le voyage dans le temps depuis 1943 et également comment le Programme lunaire d’Apollo était une technologie supérieure secrète. Des voyages secrets ont eu lieu pour établir des bases sur la Lune et Mars, et explorer d’autres parties de notre système solaire depuis le début des années 60. Finalement, pour aiguiser un peu plus votre appétit, ou pour vous rendre plus sceptique, selon votre chemin d’éveil, il est prévu que la Terre ralentisse sa rotation, s’arrête, et inverse son spin, sans catastrophes, et qu’elle soit déplacée dans l’espace avec les restes du système solaire pour faire partie du système des étoiles de Sirius !

Ascension et changement dimensionnel

La Terre possède une conscience propre, elle est un être vivant. Le Plan Divin du Créateur, que nous suivons tous, consciemment ou inconsciemment, appelle la Terre à ascensionner de la réalité que nous connaissons de 3e dimension, vers la 4e dimension (une existence intermédiaire ou temporaire) et ensuite à la 5e dimension. On pense depuis longtemps que ceci se passerait à la fin de 2012, ou avant. L’humanité, et toute forme de vie doivent être prêtes à ascensionner, ou à élever leur vibration, pour passer avec la planète. La plupart des gens n’ont plus le temps de passer par des processus séparés et individuels d’ascension qui pourraient prendre encore 200 ou 390 ans. Ils se trouvent dans leur dernière incarnation et doivent ascensionner pour aider à établir la nouvelle création sur Terre et dans tout l’univers. Ceci signifie qu’ils conserveraient leurs corps et les ramèneraient graduellement de retour à l’âge de 30 ans. Ceux qui ne seront pas prêts s’incarneront de nouveau en 3e dimension sur une autre planète. Ils ne peuvent pas revenir sur la nouvelle Terre de dimension plus élevée. Le contrat de certaines personnes est fini et elles doivent retourner dans leurs planètes d’origine, si elles le souhaitent, et même ascensionner au-delà de la 5e dimension. Personne sur Terre n’était originaire de cette planète.

L’ascension est l’intégration de l’esprit et de la matière. C’est le processus où les corps physique, émotionnel, mental et spirituel se combinent pour créer un être pleinement conscient. Nous prenons un Corps de Lumière. Nous sommes vraiment des êtres spirituels ayant vécu une expérience humaine. Nous avons d’autres aspects de nous-mêmes qui existent dans d’autres mondes, dimensions ou réalités. En essence, nous sommes des Anges physiques avec un problème géant d’amnésie. À travers l’ascension, nous réaliserons que nous sommes tous connectés, nous sommes tous Un avec toute forme de vie dans l’univers. Tout vient d’un Créateur. Des races différentes, la guerre, la possession des terres, sont en effet tous les aspects de notre monde actuel, vraiment illusoires. Nous vivons dans un hologramme géant.

Plusieurs dimensions, connues aussi comme plans, demeures, et mondes parallèles coexistent dans un même espace. Ils diffèrent simplement par leurs niveaux de vibration. Lorsque nous élevons suffisamment notre vibration, nous changeons de dimension. Une mesure de taux vibratoire de la Terre, son pouls, est la Résonance de Schumann, que certains de nos scientifiques mesurent autrement que selon l’information qui nous vient des royaumes supérieurs. Pendant de nombreuses années, elle se situait à 7.8 cycles par seconde (hertz). Elle a commencé à monter au moment de la Convergence Harmonique, en août 1987, l’année d’un grand éveil spirituel. En théorie, lorsqu’elle est constamment à 13.0, nous sommes en 4e dimension. En accord avec diverses sources, nous sommes à 12.9 depuis un certain temps, et nous passerons à 13.8 dans un futur proche.

Il est prévu que l’ascension s’effectue lorsque nous serons pleinement exposés aux énergies de la Ceinture de Photons. C’est une bande d’énergie de type toroïdal que notre système solaire travers deux fois en 26 000 ans. Chaque passage lors des cycles précédents a duré 2000 ans. Nous sommes actuellement sur la ceinture, mais protégés d’une ascension prématurée fatale, par un champ d’énergie holographique placé autour de notre système solaire par la Fédération Galactique de Lumière, notre alliée issue d’autres civilisations dans notre Voie Lactée galactique. Alors que notre taux vibratoire s’élève, certaines énergies photoniques sont libérées dans notre système solaire.
En principe, un système de 12 brins d’ADN/ARN remplacera notre système actuel de 2 brins. Nous aurons augmenté notre système de vortex d’énergie de 7 chakras à un système de 13 chakras. Nous utiliserons consciemment aussi 100 % de notre cerveau, au lieu des 10 à 20 % qui sont utilisés actuellement. La pleine conscience nous sera rendue, c’est-à-dire la conscience du pourquoi nous sommes ici, ce que nous allons faire dans le futur, et ce que nos vies passées ont été. Nous aurons une connaissance universelle à portée de main, ou plutôt, nos récepteurs du cerveau l’auront, et nous aurons des capacités supra-humaines.

Tony Wicks Traduit de l’anglais par Renée Royer-Salles

LES PLÉIADIENS DANS NOTRE DIMENSION

téléchargement (1)Les Pléiadiens ne sont pas en mesure d’agir dans notre dimension car celle-ci présente des niveaux de fréquence trop bas. La structure de notre corps d’humain est reliée à l’environnement : notre univers, en d’autres termes, est la projection de nos pensées. 

Un Pléiadien errant dans notre univers serait comme un humain voulant pénétrer dans un hologramme complexe généré en laboratoire par un rayon laser. Notre dimension constitue un hologramme de nos pensées : elle consiste en croyances cristallisées dans notre inconscient. C’est par le biais de cette structure inconsciente de croyances que nous nous incarnons dans notre dimension. Pour s’incarner dans une dimension quelconque, il convient d’adopter les structures de croyances tissant la trame d’une expérience. En ne sachant pas nous détacher de nos expériences, nous sommes tombés dans le piège de notre dimension. Lorsque notre corps physique meurt, nous nous contentons simplement d’en créer un nouveau par un processus automatique. 

Pris au piège de notre dimension, nous sommes de surcroît devenus victimes de nos propres croyances limitées. Les Pléiadiens ont pour objectif de nous rendre notre conscience originelle et de restaurer notre puissante individualité multidimensionnelle. 

Afin de nous aider, ils doivent s’incarner dans notre dimension et adopter nos systèmes de croyances, ce qui leur est très difficile car, notre dimension étant très dense, il leur faut manifester un niveau de conscience extrêmement élevé pour s’y exprimer. Alors qu’ils tentent de s’exprimer, ce niveau de conscience supérieur baisse en fonction de la densité de la matière. Penser comme un Pléiadien est donc difficile. Aussi, un Pléiadien doit s’incarner en tant qu’humain, mais avec une structure d’ADN modifiée afin de se souvenir de l’être réel qu’il est. 

LES HUMANO-PLÉIADIENS 

Les Pléiadiens incarnés en tant qu’humains sont réellement humains, mais leur héritage génétique et la structure de leur ADN diffèrent. Par exemple, il en serait de même pour un Anglais épousant une Espagnole : le couple aurait des enfants qui, bien qu’assurant la continuation de la lignée anglaise, seraient porteurs de gènes différents. Les humains ayant reçu un héritage pléiadien portent dans leurs gènes un type d’information spécifique. 

Selon leur fonction, les humano-pléiadiens vivent de nombreuses incarnations au cours desquelles ils intégrent leur nature humaine. Mais souvent, du fait de la densité du corps humain et de son contenu émotionnel, ils ne se souviennent plus des êtres qu’ils sont, et ils n’ont plus pour seul sentiment que celui d’être humain. Seule l’activation de leurs gènes de Pléiadiens permet à leur conscience d’émerger dans la dimension humaine. 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

Kabbale partie 1

220px-Albero_della_Vita_di_Davide_TonatoLa Cabbale est une tradition mystique dont l’origine se perd dans la nuit des temps. La trace la plus ancienne connue est celle des Esséniens et elle date de quelques centaines d’années avant la naissance de Jésus, le Nazôréen.

Les Esséniens formaient une communauté retirée du monde de leur époque. Ils prêchaient le dénuement plutôt que la richesse, la démarche spirituelle intérieure plutôt que les rassemblements extérieurs dans les Synagogues, le Temple de Jérusalem et les fêtes publiques. Ils vivaient dans le désert et il est généralement accepté aujourd’hui, que les documents de Qumran sont l’œuvre des Esséniens, qui voulaient préserver leur Textes Sacrés et autres textes importants.

Le livre de référence de la Cabbale est principalement le livre de la Genèse de la Bible Hébraïque. Ensuite viennent les quatre autres livres du Pentateuque (qui veut littéralement dire Penta – Cinq et Teucos – rouleaux) soit les Livres de l’Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome. Puis finalement le Sefer Ha-Zohar. Sefer en Hébreux veut dire livre, Ha veut dire : « de Vie » et Zohar veut dire Splendeur. Donc le Sefer Ha-Zohar est le livre de la Splendeur de la Vie. Ce livre aurait été écrit par un Rabbi du nom de Simon bar Yochaï ou, Simon fils de Yochaï, qui aurait vécu entre l’an 100 et 199 de notre ère. D’autres attribuent la paternité de ce document au Rabbin espagnol Moïse de Léon (1240-1305) qui l’a diffusé.

Mais peu importe qui l’a réellement écrit le texte. Dans sa traduction anglaise, à partir de l’original Araméen, il fait 1982 pages répartit en 5 volumes. Et près de la moitié de ce livre est consacré à des explications de la Genèse. L’autre moitié du Zohar concerne les autres livres du Pentateuque. Le Zohar est un bijou de sagesse et de finesse. Il est très difficile à lire et à comprendre, avec son lot de jeux de mots et attrapes mais il vaut son pesant d’or. C’est à partir de ce livre que les gens ont construit un schéma de l’Arbre des Vies. Pour ceux qui connaissent un peu la Cabbale, vous vous demandez peut-être pourquoi je l’appelle l’Arbre des Vies plutôt que l’Arbre de Vie au singulier ? La raison est simple. Dans presque toutes les traductions de l’Ancien Testament et ce dans toutes les langues, les noms au pluriels sont tous mis au singulier afin de justifier une croyance en un Dieu unique. Il en va de même pour les mots hébreux Hetz-HaHayyim. Tous les mots qui finissent par « ? IM » sont des mots masculins pluriels. Ces « erreurs » de traduction commencent dès le troisième mot qui est traduit par Dieu au singulier, mais qui est, en réalité, Dieux au pluriel. Mais j’aurai l’occasion de revenir sur ces « erreurs » et leurs importances dans un prochain texte.

Cet arbre symbolique est formé de 10 sphères soit les 10 Sephirot. Chaque Sephirah est une représentation d’une partie de l’Être Divin que nous sommes. Sephirah est un nom féminin singulier et son pluriel est Sephirot.

L’Arbre des Vies tel qu’il est généralement dessiné ressemble à ceci : Vous pouvez le retrouver à l’adresse suivante : http://fr.wikipedia.org/wiki/Arbre_de_Vie_(Kabbale). Ou si vous faites une recherche sur Google, vous en trouverez quelques centaines de modèles.

Kabbale partie 1 dans L'ARBRE DE VIE Kabbale

Les 10 Sephirot de l’Arbre des Vies sont répartis sur 7 étages, tout comme les 7 Chakras de l’Hindouisme. Ils sont aussi représentés sur 3 colonnes soit Boaz, Olam et Yachin. Boaz représente l’aspect féminin, le côté négatif, le noir (bleu), le froid, la lune ou le Yin du Tao. Yachin représente l’aspect masculin, le côté positif, le blanc (rouge), la chaleur, le soleil ou le Yang du Tao. Olam qui veut dire : Monde, représente l’équilibre.

La dixième Sephirah ou la Sephirah du bas se nomme Malkut et elle représente le monde physique, soit le monde le plus bas et le plus dense. Elle est souvent représenté divisée en quatre pointes qui représentent les symboles : Terre – Air – Eau – Feu.Sephirah dans L'ARBRE DE VIE

 

Daniel Roch
Pour suggestions ou commentaires écrivez-moi au :
daniel56@danielroch.org

Théorie de l’Alchimie Spirituelle

 téléchargement (2)

L’Histoire révèle un formidable courant de résistance au passé, courant qui lui aussi devient vite récupéré par la mémoire — le neuf étant rapidement recouvert par la coutume qui en tue la portée révolutionnaire. Heureusement le vingtième siècle a engendré des percées remarquables dans la connaissance psychologique d’une part et dans la connaissance spirituelle d’autre part. Nous allons établir des passerelles entre des domaines relativement fermés pour le moment, pour formuler une synthèse libératrice. Les autorités contemporaines nous donnent une piste de l’authentique fraîche, mais elles ne sont pas d’ores et déjà reconnues par un grand nombre, alors que l’on se perd encore volontiers à suivre les principes recouverts par plusieurs siècles de légendes censés nous donner, au nom d’un héritage perdu, des clés pour aujourd’hui. Certes, si nous abolissons la succession du temps, nous voyons bien que les choses n’ont pas changé et qu’on cherche à toutes les époques — en tout cas depuis trois mille ans, des découvertes hors du monde décevant du passé et de ses structures. Les nouveautés révolutionnaires ont même pris une extension formidable au vingtième siècle, en Occident, alors que l’Orient possède les mêmes choses depuis si longtemps, que, sans les textes originaux aux traductions difficiles et contestables, nous suivons des chemins hasardeux ou trop conventionnels. Je m’attache à départager la psychothérapie de la quête spirituelle tout en soulignant leurs analogies afin de montrer, d’une part, qu’une thérapie peut devenir un tremplin adéquat pour une quête plus profonde, et qu’une ascèse évolutive, celle qui implique une consécration au mystère de l’être et des principes divins, peut bénéficier des prises de conscience que les thérapies produisent. Il y a bien quelque chose à guérir, quand on s’élance vers le sens ultime des choses, à l’appui des témoignages des anciens. Guérir l’âme, disaient les grecs. Guérir l’esprit, peut-on affirmer, si l’on considère que l’outil de perception supérieur, l’esprit, partagé par tous, fonctionne mal — embourbé dans des principes convenus, des mémoires vivaces, des mouvements compulsifs.

 «Qui suis-je» est une vraie question

La transformation de l’esprit occupe le cœur des religions, suscite le besoin d’épuiser une vie sans signification profonde et interroge nos besoins. Toute personne qui cherche à guérir ou s’élever se préoccupe davantage des liens possibles entre le passé, le présent, et l’avenir, car l’exigence d’une voie souveraine se fait sentir. L’avenir est par définition informel et fantasmé. Sa substance vierge nous fascine, nous y projetons nos souhaits, nous aimerions le voir nous remplir de satisfactions, tandis que le passé est figé dans les formes, des formes qui nous poursuivent parfois alors qu’elles sont périmées, et que notre présent — ô combien chéri — est toujours aussi pérenne qu’insaisissable, comparable à l’eau devenant la glace figée de la mémoire, irréversiblement. Pour aller vers le Divin, ou, si l’on préfère pour commencer, vers une vie authentique, il suffit de renoncer à se rendre soi-même quelque part. Cela évite, en premier lieu, d’écraser le présent entre de la mémoire et des attentes. En second lieu, nous pouvons découvrir en cheminant que d’autres destinations méritent un détour, puis que le chemin lui-même est le but. La révélation qu’il n’existe que le présent n’est pas d’ordre intellectuel. C’est un ressenti sans limites, d’une douceur extrême, qui chuchote qu’il n’y a jamais eu que cela, ce moment éternel, dans ce petit enfant oublié, et qu’il n’y aura que cela dans le vieillard qui s’approche. La quête spirituelle et la procédure de guérison psychothérapeutique partagent ce paradigme, l’incertitude. L’ouverture est vécue comme meilleure que le statu quo, et le territoire le plus dangereux, le plus aléatoire, remplace la meilleure carte. Même si l’on ignore quand et comment les choses changeront, même si l’on suppose une amélioration seulement probable, cela vaut mieux qu’un présent bouché, soumis à des boucles répétitives insupportables, qui sabotent l’existence. On prend conscience que l’irruption de l’inconnu est nécessaire pour dissoudre des structures périmées, fragmenter des blocs de croyance, et une confiance sans objet accueille l’absolu du jour, avec toutes ses informations, pour y puiser des flammes.

2 Le paradoxe de la quête fermée

La quête orientée dans une direction dissimule les autres. On circonscrit à la vérité un domaine, et le tour de passe-passe est joué. On canalisera la curiosité, ce qui est stupide, mais simiesque, on hiérarchisera les valeurs, les maîtres, les doctrines, en fonction de quelques critères insuffisants mais bien élevés, et de beaucoup de réserves souterraines et impolies. Notre espèce préfère une impasse fléchée au chemin sans repères, où il n’appartiendrait qu’à nous de trouver les indices. Tandis que chaque avatar cherche seulement à rétablir la religion universelle et unique, les humains se laissent prendre aux formes et aux contextes et en profitent pour nourrir leurs vieux démons et guerroyer et détruire. Même les meilleurs, sous prétexte de chercher la vérité, ferment les yeux sur ce qui se passe à chaque instant, si le paysage déborde de leurs principes. On s’est payé des œillères de luxe, une philosophie, une religion, ou même une soi-disant «voie», difficile à suivre sans s’enfermer. En revanche, grâce à des œillères, on est sûr de ne pas se perdre, on suit le chemin supposé être le meilleur, et c’est sans doute pour cela que cette immense escroquerie de la vérité certifiée conforme réunit autant d’adeptes. On tournera toujours en rond, sur une immense ligne droite légèrement incurvée, et l’on peut mettre toute une vie pour parcourir ce cercle qui semble aller tout droit étant donné sa taille, et se retrouver au point de départ, l’ignorance. Quelle erreur de stratégie, fatale, que s’imaginer l’accomplissement spirituel subordonné à une direction.

 

3 Le non-agir, principe du lâcher-prise

Mais alors comment faire, s’exclame l’impatient ! C’est trop simple pour être vu. S’il y avait quelque chose à faire, il suffirait d’identifier cette chose, se mettre à l’exécuter, puis à en attendre les résultats. Et cela ne fonctionne pas ainsi. Ou alors pour de petites choses, bien sûr. Un cachet d’aspirine fait passer une migraine occasionnelle, mais ne soignera pas une dépression cachée qui déclenche, au moindre préjudice, un mal de tête inexplicable. Pour le fond du problème — atteindre la délivrance, gagner le repos irréversible du mental, recevoir la libération, selon l’énoncé traditionnel, il n’y a strictement rien à faire — si l’on entend par là cultiver un pouvoir décisionnel dans le contexte, ou faire des acrobaties quelconques. Il ne s’agit pas de changer de comportements, de remplacer le conjoint, d’essayer une nouvelle religion, ou de lire un livre par mois ou deux achetés intuitivement dans une librairie ésotérique. Je révèle ici un système qui permet une vision panoramique et verticale. La quête évolutive est purement intérieure, c’est une nouvelle procédure du moi par rapport à lui-même, qui se voue à un examen de soi-même ouvert, tourné vers des potentiels encore inexploités, toutes les perceptions étant ramenées aux exigences intérieures par l’observation. C’est là que le travail s’effectue. Ensuite, le non-moi, c’est-à-dire tout ce qui nous est extérieur, délivre des messages nouveaux, révèle des vérités insoupçonnées, inspire des mouvements imprévisibles, et s’accueille d’une manière absolue dans l’intégrité de chaque moment. Par la suite seulement, des techniques physiques, émotionnelles, mentales, pourront être mises à disposition et relier d’une manière plus juste le moi au non-moi. Si le travail préalable nécessaire n’a pas lieu, l’on ne pratique rien du tout. Le seul garant évolutif est l’engagement intérieur radical.

 téléchargement (3)

4 La navette entre le moi et le non-moi

La seconde analogie, entre la quête et la thérapie, est technique: les deux procédures inversent le mouvement de notre esprit. Voilà que le nouveau procédé se charge de saisir les objets intérieurs. On ne pense plus à Dieu mais à ce qu’Il représente pour nous dans l’ascèse spirituelle, comme la thérapie nous demande d’oublier l’autre (ce que nous croyons faire pour l’aimer ou le fuir), pour approcher réellement de ce qu’il représente pour nous. Un travail d’hercule puisque les affects placent l’autre au-dedans mais que nous continuons à le voir au-dehors. Le Seigneur des mystiques, Lui aussi, ne peut s’apercevoir au-dedans qu’au moment où le moi a renoncé à s’En emparer au-dehors. Nous avalons en permanence le non-moi pour en faire du moi, avec l’esprit, les émotions et le sentiment, et il ressemble à s’y méprendre à la nourriture. Nous pouvons éprouver des faims insatiables, difficiles à combler, de la quête du bonheur à celle du Divin, comme nous pouvons être saturés et ne plus supporter le contact avec l’autre ou le non-moi dans certaines circonstances. Il n’y a donc pas lieu de s’égarer dans des considérations métaphysiques pour aborder une voie quelconque, quels liens unissent le moi au non-moi, voilà la question, la seule. Par esprit, nous entendons non seulement le mental mais un organe invisible et holistique qui relie la totalité de notre être au non-moi. L’esprit s’enfonce donc dans la matière et devient le subconscient, c’est sa part cachée qui nous joue des tours et fait somatiser les préjudices émotionnels, et il demeure dans des régions que nous ne connaissons pas encore, comme les chakras supérieurs par exemple. Il œuvre par lui-même et sans notre assentiment en dessous de notre état de conscience, par des raccourcis qui le rattachent au corps émotionnel, puis physique, et au-dessus par des procédures secrètes, dont certaines ont lieu pendant le sommeil, celles qui transforment par exemple notre aura, ou nous donnent des intuitions supérieures, quand le cerveau est rompu à utiliser l’intelligence vers l’intérieur et la connaissance de soi. Vu toutes les couches que le moi comporte, du subconscient le plus sombre aux souhaits solaires les plus purs, et toute la diversité du champ du non-moi, il nous appartient d’être clair sur cette question de la navette entre le moi et le non-moi, et d’en faire le principe pour mener une ascèse autant que pour progresser en thérapie. L’esprit se renouvelle en permanence, à toute vitesse, ce qui lui permet de somatiser ou de se libérer à n’importe quel moment dans un délai rapide. En ce qui me concerne c’est le contact avec le supramental qui m’a définitivement montré ce qu’est l’esprit, dont les pouvoirs sont beaucoup plus larges que ce que l’humanité s’imagine. Son rythme nous échappe. Il nous traverse de part en part, coordonne les sensations qui nous livrent au non-moi avec le sentiment global du moi.

Je défends l’hypothèse suivante dans ce livre: L’esprit qui nous habite possède une autonomie qui nous échappe en partie, et c’est donc lui qui gouverne notre existence à certains moments, quand le moi sort du cadre qui lui est imposé par la nature. Autrement dit, si nous faisons des erreurs, l’esprit se met à fonctionner mal automatiquement, à notre insu, et il s’ensuit les troubles de la personnalité échelonnés entre le diagnostic psychiatrique et le diagnostic pathologique. Entre l’état de «folie» et celui de la maladie physique, existent un nombre considérable de troubles mentaux, plus ou moins supportables, plus ou moins avoués, ces troubles qui légitiment autant les cabinets de psychanalyse que de psychothérapie. Ces problèmes d’origine mystérieuse qui suscitent la consultation compulsive de voyants, de devins, d’astrologues souvent peu expérimentés. Si nous considérons que l’esprit descend dans le corps, nous avons la cause des maladies psychosomatiques, si nous affirmons qu’il monte sur des plans subtils et invisibles, nous avons l’explication des insights, des illuminations, des miracles produits par les saints. Pour cadrer toute cette étude, nous avons en tête le prédicat suivant qui trame tout notre discours: l’esprit se laisse approprier par le moi jusqu’à un certain point. Au-delà, il fait cavalier seul et peut se permettre de détruire l’organisation du moi, le sentiment de l’identité, par tout ce qui est à sa disposition, dérèglement des organes, du cerveau, dysfonctionnement cellulaire, turbulences des courbes hormonales, dépression, etcetera.

Dans l’optique transcendante qui est la nôtre, la scission entre le moi et l’esprit, qui provoque des troubles, n’a pour but que de rétablir une unité supérieure, ce dont convient autant le psychanalyste athée, que le psychothérapeute holistique, ou le maître spirituel. La rupture du moi et de l’esprit entraîne la souffrance, et c’est donc l’occasion, puisque le sujet est poussé dans ses retranchements, pour qu’il subisse sans échappatoire la question prise au sérieux par les grecs de l’antiquité et ridiculisée par les matérialistes du vingtième siècle: je ne sais pas d’où je viens ni où je vais. Certains citoyens cultivés finissent par ne plus comprendre un beau matin, pourquoi la vie ne leur obéit plus — tant leur moi est structuré et habitué à la victoire. Ils se sont toujours imaginé que l’esprit était à leur disposition, leur propriété, et qu’ils pouvaient en faire ce que bon leur semble. Que nenni ! Leur sentiment d’échec, puisqu’ils le cultivent, descend jusqu’au subconscient, qui somatise. L’information mentale est passée dans une autre juridiction, là où les choses se passent autrement, là où la pensée n’a plus de pouvoir. Une puissance colossale fait son travail, signale, avertit, déclenche des troubles, puis des pathologies.

En revanche, ceux et celles qui savent qu’il n’y a rien à réussir ou échouer, mais qui font de leur mieux, sans stress, pour rester en coïncidence avec le Tout, somatisent moins. Ils ne sont pas attachés aux fruits de leurs œuvres, comme le dit la bible hindoue, la Gûita, et tandis qu’ils se sentent moins coupables d’échouer, ils sont aussi moins vaniteux quand les exploits les accompagnent. Leur subconscient est moins chargé de scories, car ils dramatisent moins. L’art de la santé équivaut peut-être à celui de vivre avec un ego minimum, ce que laissent entendre les taoïstes. Aujourd’hui, parce que la Terre change d’ère, l’individu en crise, par la même occasion que celle qui rétablit la santé peut dissoudre son ego si c’est nécessaire pour guérir. Le tournant évolutif se prépare autant dans la souffrance que dans la plénitude.

 

5 Saisir les objets intérieurs

Les désordres mentaux obligent à revenir sur ses pas, à chercher une autre place, à transformer sa personnalité. Mais la mentalité ordinaire est friande de l’objet, et n’a pas lieu de s’en lasser, avant de sévères avertissements. Si nous n’apprenons pas à inverser le mouvement mental auprès d’un maître spirituel, d’un sage, d’un ancien, d’un chaman, ou d’un thérapeute, l’intelligence qui anime notre esprit est peu utilisée, elle s’empare toujours des objets auxquels elle s’identifie, et elle ne sait rien faire d’autre. Nous allons vers le gratifiant. Le petit moi obsessionnel et héritier de toute la chaîne évolutive défend son territoire avant tout, cultive ses désirs et évite de voir en face l’origine de ses craintes. Il attend de voir dans ce qui se passe ce qu’il veut voir. L’homo sapiens sapiens veut choisir sa réalité comme un gâteau dans une pâtisserie, celui-là et pas un autre, cette réalité-ci et surtout pas celle-là. Et si l’univers n’était pas qu’une pâtisserie? 

Si nous lâchons les objets, abandonnons la convoitise, comme le stipulait Bouddha, l’intelligence pure du moment n’a plus aucun limite.

 

6 Accepter et reconnaître l’ignorance pour s’en libérer

Etre ignorant c’est être séparé. Séparé de quoi ! Les hypothèses ne manquent pas, séparé de son identité véritable, séparé du Tao, du Soi, se sentir extérieur à l’unité réelle de cet univers insécable dont nous faisons partie, se sentir entre quatre murs car trop de choses nous échappent pour que notre perception nous rassure sur ce que nous sommes réellement, séparé de son soleil intérieur, endormi, qui rayonne au diapason du soleil mystique, séparé de la Vérité, avec un grand V, qui fonde les principes du monde dans leur conformité parfaite, séparé de son potentiel de lumière. Bref, séparé. Si nous connaissions l’objet dont nous sommes séparés, on courrait vers lui, on le capturerait et on le saisirait, et le tour serait joué, en quelques mois ou deux ou trois ans. Le temps de bien définir l’objet manquant et de l’obtenir. Mais acheter à crédit la connaissance, la non-séparation, est impossible. Deux heures obligatoires de méditation par jour, après quoi on remet l’uniforme ordinaire, ou douze ans de chasteté sans écarts, période d’abstinence réputée pour fournir la libération dans certaines doctrines millénaires du sous-continent indien. La vénération, qui devient vite mécanique, d’un maître à qui l’on va faire des courbettes, et que sais-je encore. 

Le problème est tout simplement que la connaissance n’est pas un objet — mais un état.

Aparté autobiographique

Poursuivre donc un objet qui n’existe pas, vous conviendrez que c’est absurde. J’ai moi-même poursuivi la Vérité comme un trappeur du Canada qui pour survivre campe dans la neige pour piéger quelques animaux à fourrure, et ce n’est pas tous les jours «de la tarte». J’avais dix-huit ans, et j’étais rongé par un manque, et toujours sur la piste. Je me suis acharné à réunir les moindres indices de la Transcendance et de son moyen d’accès. Comme un policier sur la piste d’un serial killer, qui n’en dort plus de la nuit car l’assassin en est déjà à sa dixième victime en trois semaines, dans son propre quartier. En décembre 1967 je fus transporté dans un autre état de conscience, extraordinaire, où tout se tenait, et c’était dynamique et plein de lumière, tout était réponse. Rien à voir avec ce que je connaissais avant. Puis cela commença à diminuer au bout de trois jours, et quatre jours plus tard, j’avais retrouvé l’état normal. A la fin de la semaine, il ne restait plus rien. Toute ma vie fut consacrée, dès lors, à retrouver cet état. L’année suivante, j’étais pensionnaire en Hypo-khagne et me moquais de la plupart des cours, que je n’arrivais pas à suivre tant ils me semblaient creux. Je passais des heures chez les bouquinistes, près du lycée. Comme un amoureux éploré, ne pouvant plus manger ni dormir, et qui s’installe devant la fenêtre de sa bien-aimée qui le hante jour et nuit, j’assiégeais le mystère. Comme une mère qui recherche son bébé kidnappé, prête à prendre tous les risques. J’ai même, un peu plus tard, poussé mon cerveau dans ses retranchements avec quelques substances aussi illicites que sacrées, en ayant pris la précaution de lire Henri Michaux, et en sachant qu’Arthur Rimbaud naturellement, n’avait pas si bien fini que cela, comme Artaud d’ailleurs. Bref, j’ai cherché dans toutes les directions, en mélangeant quelque temps, dans une sorte de confusion esthétique fascinante, le paranormal, le magique, l’occulte, l’ésotérique, et le traditionnel. Le fameux livre de Bergier, le matin des magiciens, sorti peu avant dans une prestigieuse collection, m’avait ouvert la voie en 66. Tout me fascinait, tout était mystère, plus rien n’était établi. Si je ne me suis pas perdu, c’est que je l’étais déjà. Je ne pouvais que rester égaré, ou au contraire trouver la sortie. Comme les détenus à vie qui s’échappent, je n’avais plus rien à perdre. C’est ce qui m’a sauvé. Je ne pouvais pas me tromper, car j’étais du matin au soir, dans l’erreur absolue — celle de l’ignorance. Quand on sait qu’on est vraiment dans les Ténèbres, on suit la moindre trace de lumière. J’ai eu la chance de pouvoir descendre aussi bas: là où le ciel le plus bleu est obscur car il manque quelque chose, l’union, l’unité, l’état de non-séparativité. Enfin, le 4 janvier 1974, le voile se déchire. Il était temps. Je ne vous dévoile pas mon itinéraire pour qu’il serve d’exemple, de modèle. Chacun possède le sien, inimitable, et maintenant que j’ai passé cinquante ans, je commence à admettre que ma précocité spirituelle demeure un fait exceptionnel, charge à moi d’en faire profiter les moins expérimentés. Mon chemin sert à dévoiler des paradoxes. Même l’individu sincère, qui brûle du feu de la vérité, s’y prend mal. Il poursuit ce qui n’existe pas, s’acharne à saisir le vent, à nommer ce qui n’a pas de nom, à capturer ce qui n’a pas de forme. Le mental nous pousse à nous forger des représentations, à choisir des valeurs, à rêver d’absolu avant de l’étreindre. Entrons dans le jeu.

 

source : www.supramental.fr - Le site de Natarajan

SOIS EN PAIX, frère de Lumière.

 

téléchargement Fais maintenant ton chemin, et je fais le mien dans les consciences des hommes.

Les messages que je t’ai communiqués arrivent maintenant à leur terme. Tout a une fin, et la fin n’est jamais la fin puisqu’elle annonce toujours le renouveau. D’autres messages te seront communiqués, par d’autres Guides et d’autres Etres de

Lumière. Ce que j’avais à te dire, je te l’ai dit. Tout est accompli. 

A vous maintenant d’intégrer tous ces messages et leur véritable portée, frères de

Lumière. Relisez-les souvent, calmement. A haute voix devant un cercle d’amis aussi, si vous le ressentez. Cela attirera bien d’autres âmes sur le Chemin, même dans l’invisible. Croyez en mon amour pour vous, et soyez assurés de notre perpétuel soutien. 

Votre plus grand ennemi intérieur, c’est le doute. Chassez le doute de vos esprits en cultivant l’amour du prochain et la confiance envers le Seigneur. L’Amour et la Confiance sont les deux piliers de la compréhension, et la compréhension est la plus haute intelligence sur Terre, car c’est l’intelligence du cœur. 

Ce n’est pas cette compréhension des choses ou des gens, non c’est l’acceptation

totale de ce qui EST. Sans jugement, sans pensées sentencielles, sans prétention et

surtout sans ignorance délibérée ou intéressée. Comprenez-vous cela ? 

Vous ne pouvez évoluer sans ressentir en vous l’amour du prochain et la nécessité d’ouvrir votre cœur et votre conscience à la divinité qui est en vous, en chacun de vous, au cœur de votre âme, de votre conscience. Ressentez cela, ne vous contentez pas d’en parler, ne vous contentez pas de vivre une spiritualité de salon ou d’en survoler les enseignements. 

Pénétrez réellement les pensées divines qui vous ont été communiquées, vivez à travers les yeux de Dieu en vous, respirez ce que la Mère Nature vous octroie comme bienfaits tous les jours de votre vie et remerciez pour tous les cadeaux que vous envoient le Ciel et la Terre. Vous ne serez jamais en manque, ni même déçus, ni même soupçonneux, ni même envieux si vous le faites en conscience, en pleine conscience. 

Voyez comme tout cela est simple, joyeux et sublime… Retrouvez votre cœur d’enfant, et gardez-le en votre conscience à jamais, c’est le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire. 

Oui, nous vous aimons, nous les Etres de Lumière, et bien plus que vous ne le pensez. Si seulement vous ouvriez un peu plus votre cœur et votre œil intérieur, vous pourriez voir notre forme éthérée et ressentir notre présence. Mais vous vous limitez dans vos perceptions. Vous ne croyez qu’en ce que vous voyez, alors que bien des choses et des objets usuels de votre monde vous sont invisibles. Oui, mais des savants vous ont dit que ça existait ! Alors, pourquoi ne croyez-vous pas les savants que nous sommes, les érudits que nous sommes ? 

Mais quelle importance, en fait, que vous nous croyiez ou non, cela ne changera guère le cours des choses. Le processus de spiritualisation de la planète est déjà en route et rien ne pourra l’arrêter. Dans quelques dizaines d’années, ces propos seront complètement intégrés par les populations, et vous serez bien plus haut et bien plus loin dans la compréhension du Monde invisible. 

Alors souriez, frères de Lumière, souriez à la Vie, à la Vraie Vie, celle du Cœur et de l’Ame. Ne pensez pas que tout est vain, ne remettez jamais en question cette étincelle de vie que le Seigneur a plantée dans votre cœur au premier jour de la Création. Oui, c’est cela la Foi, la Vraie Foi qui préserve de toute attente stérile, de toute illusion et de toute croyance négative ou limitative. 

NE CROYEZ QU’EN CE QUE VOUS SENTEZ, qu’en ce que vous ressentez au plus profond de votre cœur. Si j’avais un commandement à vous donner, bien que cela ne soit pas mon domaine ni mon propos, ce serait celui-ci : 

“AIMEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES, ET AIMEZ VOTRE PROCHAIN COMME VOUS-MEME”. 

Cela signifie aussi qu’il faut vous aimer d’abord, c’est-à-dire vous accepter tel que vous êtes, tel que Dieu, dans Son infinie Bonté, vous a créé, vous et votre chemin, votre âme et votre création divine. La graine et le peuplier, la moelle de l’arbre et son écorce, la veine et son sang.  

Et pour toi, frère de Lumière, voici mon message : 

Tout au long de ces transcriptions, je n’ai cessé de te bénir et de t’aimer. Le ressens-tu encore ?

Oui, je t’aime, frère de Lumière, et rends grâce pour tout ce que tu as fait pour le Ciel et la Lumière. Cela te sera rendu au centuple. Je sais que tu ne travailles pas ainsi pour que cela te soit rendu, mais “tout travail mérite salaire”, aussi, sache-le, cela te sera rendu et tu en seras enchanté. Je te laisse avec d’autres Etres de Lumière qui ont besoin de toi et qui te feront évoluer grandement, sois-en certain. 

Mon enseignement s’arrête là, car je ne suis qu’une étape vers la Connaissance divine. J’enseigne l’Amour, l’amour du prochain et l’amour divin à ceux qui se connectent à mon Energie. Tu l’as en toi, maintenant. La graine est semée, elle pousse dans une terre fertile, je le sais et tu le sais. Tu ne crains plus rien maintenant au niveau du cœur. Alors, avance, et tu grandiras dans la confiance et le respect de Dieu.

Ne perds pas de vue tous ces acquis. N’aie crainte, je serai toujours là, à tes côtés, lorsque tu le demanderas. 

Je t’aime, frère de Lumière, et je reçois ton Amour en retour.

C’est beau, c’est divin…

Paix en ton cœur et en ton âme. 

Sois béni à jamais.

Ton frère de Lumière.

URIEL 

EXTRAIT de : Messages aux frères de Lumière – URIEL et ses frères / issus de Les Livrets bleus de l’Association AQUARIUS par Patrick Giani

 

Le Royaume de Telos

 

 

images (8)Nous vous saluons chers Frères du dessus de la Terre. Nous sommes vos Frères de l’intra-terre, du monde de Telos, du Royaume de Telos.

Pourquoi disons-nous « Royaume de Telos » ?

Le monde où nous vivons est le Royaume de la Paix, de la Sérénité, donc de l’Amour divin Inconditionnel.
Si nous appelons notre monde « Royaume » c’est parce-que l’Amour divin ne peut vivre que dans un Royaume, celui où le Roi  Couronné qui est le Père-Mère Créateur, fait vivre toute  Sa Puissance d’Amour et de Lumière.
Votre Terre est actuellement en pleine évolution, vous le savez.
Elle est en train de vivre ce que notre monde, notre Royaume, vécut il y a bien longtemps de cela.
Tout comme vous, nous sommes passés par des moments fort délicats. Nous avons vécu le désir de pouvoir, nous avons vécu le désir de contrôle, nous avons vécu la peur, nous avons vécu le non-amour. Mais, certains d’entre nous, ont désiré, à un certain moment, il y a longtemps de cela dans votre temps terrestre, des milliers et des milliers d’années,  certains d’entre nous ont souhaité vivre autre chose que ce que nous proposait la vie terrestre, car, à ce moment là, nous vivions sur la Terre tout comme vous vivez sur la Terre actuellement.
Mais afin de nous sauver, afin d’être protégés d’un cataclysme qui nous attendait tous, nous avons été aidés par nos Frères, Grands Frères de Lumière d’Athania du Centaure qui nous ont permis de pouvoir vivre dans le creux de la Terre. Tout y avait été préparé, longtemps…..longtemps….fort longtemps à l’avance afin que la vie dans l’intra-terre soit ressemblante à celle du dessus de la Terre.
Lorsque nous disons « ressemblante à celle du dessus de la Terre », nous voulons dire au niveau physique c’est à dire paysages, rivières, arbres, plantes. Oui, l’intérieur de la Terre, le creux de la Terre est vivant et un monde y vit ressemblant à celui de la Terre. Donc,  ceux d’entre nous qui ont souhaité quitter le dessus de la Terre afin de vivre autre chose et une union plus profonde avec le Créateur, ont quitté le dessus de la Terre afin de vivre totalement dans le creux de la Terre.Ainsi commença la vie dans notre monde de l’intra-Terre.
Progressivement, avec le temps, avec bien du travail dans la compréhension de Qui est le Créateur, de notre lien avec l’Univers, nous sommes arrivés à comprendre qui nous étions et ce que nous étions, qui nous sommes et ce que nous sommes. Nous avons, ainsi, pu apporter une Lumière toujours plus éclatante dans ce Royaume où nous vivons. Nous avons pu apporter l’Énergie pure du Cristal dans ce Royaume où nous vivons.
Notre monde s’est transformé en un Royaume éclatant de la Pureté du Cristal, éclatant de la Lumière divine. Nos Êtres se sont allégés au cours des temps, nos Êtres physiques ont des corps beaucoup plus légers que les vôtres. Mais, si nous vous disons cela, chers Frères du dessus de la Terre, c’est pour vous faire comprendre que rien n’est perdu, que tout est possible. Vous vivez, actuellement, sur la Terre, des moments délicats. Mais ces moments peuvent transcendés, transmutés en des moments de bonheur et de Pure Lumière. Bien sûr, cela demande  un travail de chacun sur soi-même. Cela demande une compréhension plus accentuée de votre connaissance en lien avec l’Univers, cela demande de l’Amour, le véritable Amour du coeur, celui qui permet toute vie, celui qui permet toute réconciliation.
Vous êtes, actuellement, en train d’évoluer dans cette compréhension. Bien sûr, un nombre d’entre vous, assez important encore, ne réalise pas cette évolution et ne comprend toujours pas réellement son lien avec l’Univers, avec le Père-Mère Créateur. Mais, par-ci, par-là, dans tous les coins de la Terre, de grandes lumières s’allument. Ces lumières sont créées par le rassemblement, le regroupement d’une multitude de petites étincelles humaines que vous êtes, qui en se rencontrant créent des centres de Lumière et des vortex de Pur Amour, un peu partout sur la Terre.
Ces vortex de Lumière que vous créez vous-mêmes, en vous rassemblant, en vous unissant, en ayant conscience de votre lien avec l’Univers, permettent à la Terre de se nettoyer, de se purifier en partie. Et, ainsi, plus vous allez être nombreux à vivre cette conscience de qui vous êtes, des étincelles divines que vous êtes, plus vous aurez conscience de cela, plus la Terre va rayonner de la Lumière divine et plus vous allez la guérir et vous vous guérirez de tous vos maux, de toutes vos plaies, de toutes vos souffrances qui viennent du non-amour mais aussi de la non-compréhension de votre lien avec l’Univers. Tout cela, bien sûr, demande du temps mais à travers les âges et les générations vous transmettez à vos enfants, à vos petits-enfants la connaissance que vous avez. C’est ainsi que vous allez permettre une renaissance de la Terre, que vous allez permettre son renouveau et que vous allez lui permettre de rayonner de l’éclat du Cristal divin. Mais nous vous demandons d’être vigilants car ce qui nous arriva dans notre Royaume fut, un moment, la révélation de ce Cristal qui s’éteignit car un nombre d’entre nous retomba dans le non-amour. Il nous fallut, alors, bien du temps pour remonter vers la Lumière divine et faire renaître le Cristal rayonnant dans notre Royaume.

Toute évolution dans la compréhension de la Lumière divine est un chemin de chaque jour. Chaque jour vous amène, vous pousse à mieux tenter de vous comprendre, à mieux tenter de comprendre l’Univers, de comprendre tous ceux qui vous entourent. La compréhension de votre lien à l’Univers vous demande aussi d’être dans le pardon et le non-jugement. Bien sûr, nous savons que vous aller penser : comment pardonner, comment être dans le non-jugement face à un être qui a martyrisé un autre être ou qui a tué un autre être ?
Comment pardonner ? comment être dans le non-jugement ?
Nous vous disons, tout cela s’apprend. Plus vos consciences seront reliées à l’Amour divin, à la Lumière divine que vous êtes et qui vous entoure, plus vos consciences arriveront à vivre et à comprendre tout cela.

Nous souhaitions, aujourd’hui, vous faire partager ce que nous avons vécu dans notre évolution. Partage court mais important afin de vous faire comprendre que rien n’est perdu, que tout est possible et que la Lumière peut rayonner sur votre Terre, sur notre Terre, comme nous la faisons rayonner dans le creux de notre planète commune.
Le Royaume où nous vivons a le bonheur de vivre l’éclat du Cristal, une énorme montagne de Cristal que nous vénérons et qui nous permet toujours plus de vivre notre lien d’Amour accentué chaque jour avec le Père-Mère Créateur.
Ne doutez pas que cette Puissance du Cristal qui est sous vos pieds rayonne à la surface de la Terre. Nous faisons le nécessaire pour cela afin de vous aider à mieux vivre votre vie terrestre mais à mieux vivre aussi votre lien avec l’Univers, le Père-Mère Créateur. Chers Frères du dessus de la Terre, ensemble, aidons la Terre, notre planète commune et tant aimée, à vivre dans le rayonnement de Son Pur Amour Inconditionnel et de Sa Pure Lumière Inconditionnelle. Aidons notre planète commune à rayonner de la Lumière de Son Soleil d’Or.

Nous vous remercions et vous aimons. Nous vous aidons avec grand Amour, n’en doutez pas.
Nous sommes vos Frères du Royaume de Telos.

référence au site « le site cristal mariandi. com »

 

 

 

L’influence de la Terre dans la galaxie

images (3)Nous sommes heureux de vous retrouver en ce nouveau jour de votre temps terrestre et, une nouvelle fois, nous tous, Frères de Lumière de la Confédération intergalactique, accompagnés par notre Maître et Commandeur Ashtar Sheran, nous souhaitons vous transmettre un nouveau message.

Ce message est « l’influence de la Terre dans la galaxie ».
De quoi voulons-nous parler ? Nous voulons simplement parler de l’importance de la planète Terre dans votre galaxie.
Sachez que votre galaxie est composée d’un grand nombre de planètes,  d’un grand nombre d’étoiles. Vos astronomes étudient votre galaxie profondément. Ils la connaissent en partie, pas totalement, car certaines planètes ne sont pas visibles. Oui, cela peut vous paraître étonnant et, pourtant, certaines planètes de votre galaxie se cachent, nous dirions, derrière d’autres planètes, derrière des étoiles. Elles peuvent paraître comme des poussières d’étoiles alors qu’elles sont réellement planètes.

Quel est le rôle de la Terre dans votre galaxie ?
Sachez que, comme de nombreuses planètes, votre Terre a une influence très importante sur tout ce qui vit dans votre galaxie.
La Terre a été créée pour être un lieu d’enseignement destiné aux âmes qui ont besoin d’évoluer. Bien sûr, la Terre n’est pas la seule planète sur laquelle vivent de nombreuses âmes, incarnées de façons différentes, ne ressemblant pas totalement, parfois, à vos corps physiques. Mais, de nombreuses âmes vivent dans d’autres endroits de votre galaxie où elles vivent d’autres enseignements, d’autres façons de vivre une vie. Mais, votre planète Terre, nous vous le disons, est réellement la planète sur laquelle les âmes souhaitent s’incarner malgré les difficultés de la vie terrestre.
Pourquoi cela ?
Car il fut décidé, à un certain moment de la vie de la Terre, que cette planète serait celle qui propulserait les âmes jusqu’à des niveaux de conscience fort élevés. C’est à dire que votre planète Terre a été choisie pour permettre aux âmes d’évoluer plus rapidement à travers les vicissitudes de la vie, à travers tous les sentiments, toutes les peines, toutes les souffrances mais, nous dirions, aussi à travers les joies vécues par les âmes incarnées.
La planète Terre est la planète qu’il est important, pour nous, d’accompagner dans son évolution. Il est important que cette planète, votre planète sur laquelle vous vivez, sur laquelle les milliards d’âmes que vous êtes ont décidé de vivre cette vie d’évolution, soit protégée, accompagnée dans son évolution afin qu’elle ne crée pas, dans votre galaxie, un cataclysme qui pourrait être irréversible.
Lorsque nous parlons de « cataclysme irréversible », nous voulons dire que votre planète, en l’état où elle se trouve actuellement, est dans une grande souffrance et, nous dirions, au bord du chaos.
Au bord du chaos, vous le savez, car les êtres humains que vous êtes, les âmes incarnées que vous êtes, vivent de profondes, très profondes difficultés et n’ont pas toute conscience de leur divinité.  Cela crée des vibrations énergétiques fort perturbantes dont nous vous avons déjà parlé dans d’autres messages. Ces vibrations énergétiques créent des soubresauts, des tremblements à la surface de la planète Terre, dans tout son corps énergétique.
Mais ces vibrations ne s’arrêtent pas là, ces vibrations se ressentent dans toute la galaxie. Votre galaxie tremble à la rencontre des tremblements de votre planète Terre.
Il est important, pour nous, d’apaiser, de tempérer ces tremblements énergétiques qui créent des disparités, qui créent des convulsions au niveau des autres planètes. Chaque planète de la galaxie reçoit, à sa façon, les tremblements de la Terre et, afin que la galaxie reste dans sa position initiale, c’est à dire afin que les planètes ne soient pas dispersées par ces propulsions énergétiques puissantes émanant de la Terre, il est important que nous apportions notre aide.
C’est pourquoi nous sommes fort présents au-dessus de la Terre.

 Nous allons vous dire ceci : Les perturbations énergétiques que vit votre planète Terre créent des mouvements perturbateurs au niveau  de son orbite. En effet, la Terre a bougé de son axe primordial. Elle a modifié son orbite. Pour l’instant cela n’est pas dramatique mais, si elle continue les modifications de son orbite telles qu’elles ont été effectuées depuis quelques années de votre  temps terrestre, il sera important que nous apportions notre aide générale à la population de la Terre. 
Cela signifie que si la Terre continue à modifier son orbite, à un certain moment la vie sur votre planète ne sera plus possible. C’est pourquoi nous serons présents pour vous aider à quitter la Terre et à aller sur d’autres planètes, d’autres galaxies ou sur la planète jumelle de la Terre dont nous avons parlé récemment, créée pour accueillir les humains qui seront sauvés en allant vivre sur son sol mais ne seront point dépaysés car cette planète est identique à la Terre.
Il est important que vous sachiez, Frères humains, que vous compreniez que vous avez un travail immense à effectuer très vite : celui d’apaiser vos rancoeurs, vos colères, votre violence afin de permettre à la Terre de se stabiliser et de lui éviter tout déplacement orbital néfaste pour elle-même, pour vous-mêmes et pour la galaxie.

Certains d’entre vous diront : »Cela est complètement absurde de faire quelque chose moi-même pour empêcher la Terre de se déplacer de façon anarchique ! » Pourtant, nous vous disons, tout commence dans vos êtres. Toute la guérison de la Terre est dans votre coeur, dans votre conscience, et nulle part ailleurs.Il est important de comprendre que toutes les énergies que vous émettez, les énergies de colère, les énergies de violence, les énergies de manque d’Amour, tout cela influe sur la vie de la Terre elle-même. 
Cela a été dit et répété bien des fois de manières différentes dans de nombreux messages, non seulement par nous-mêmes mais par d’autres Etres de Lumière.
Il est important que vous compreniez, Frères humains, que vous avez à faire un grand travail d’Amour et de compréhension de vos êtres, des êtres divins que vous êtes, afin que la Terre soit sauvée et vous-mêmes soyez sauvés. Il est important de comprendre que cela ne peut se faire qu’à partir du plus profond de vos êtres, du plus profond de vos coeurs et de vos consciences. Cela est important, fort important car, comme nous le disons et répétons : la Terre est au bord du gouffre et risque d’y tomber et de créer, aussi, une catastrophe au niveau de votre galaxie.
Comprenez, chers Frères humains, qu’il ne suffit pas de vivre dans le désir de prendre le pouvoir à l’autre. Le désir de pouvoir, le désir de puissance au mépris du respect de l’être humain est ce qui entraîne votre planète et vous-mêmes dans le chaos.
Il est important de comprendre que le pouvoir, que vous recherchez à tout prix auprès des autres, est la puissance divine qui est au plus profond de vous, uniquement au plus profond de vous, cet être divin que vous êtes et qui peut vous apporter dans votre vie toute la puissance et le pouvoir d’Amour, uniquement d’Amour, que vous recherchez, à l’extérieur, auprès des autres humains. Cela est un leurre, le pouvoir et la puissance ne sont que dans votre être intérieur, au plus profond de votre âme et de votre coeur.
 Comprenez cela ! Vous aiderez la Terre, vous la sauverez et vous vous sauverez !
Nous sommes là pour vous aider à comprendre cela.
Nous sommes là pour vous aider à vivre dans la paix et la sérénité, mais nous ne pouvons rien pour vous si vous continuez à vivre dans l’incompréhension de qui vous êtes.

Nous vous remercions de méditer sur ces paroles qui peuvent vous paraître, aujourd’hui, fort dures à entendre ou à lire. Mais, sachez que ce que nous venons de vous dire est la pure compréhension des êtres que vous êtes : Vous êtes des êtres divins, puissants, votre pouvoir est en vous ; ne le cherchez pas ailleurs dans les querelles de pouvoir.
Nous nous adressons, en particulier, à vos gouvernants,  à ceux qui à travers les circuits financiers, les circuits médicaux, les circuits de guerres, cherchent à avoir main-mise sur vous. Ces êtres là ne savent pas qui ils sont mais s’ils ont, un jour, une petite illumination de ce qu’ils sont réellement, alors, leur façon de voir les choses, de gérer un pays changera. Mais pour cela, ils ont besoin de l’illumination c’est à dire de la compréhension de qui ils sont réellement. Alors, à ce moment là, ils lâcheront ce désir de pouvoir sur l’être humain et accompliront, s’ils le souhaitent, le chemin de Lumière pour lequel ils sont venus sur Terre, la rencontre avec leur être profond, leur être divin, leur être d’Amour, leur puissance et leur pouvoir qui est en eux et pas à l’extérieur d’eux.

Nous vous remercions, chers Frères de la Terre, d’avoir lu ce message jusqu’au bout. Nous sommes présents près de vous pour vous aider et vous accompagner. Pensez à votre Terre, à votre galaxie, à toutes les planètes de votre galaxie que vous connaissez et que vous ne connaissez pas, visibles ou invisibles. Pensez à l’Univers. L’Univers n’est qu’un seul Corps….un seul Corps, dont les galaxies sont des cellules composées d’une multitude… multitude de cellules que sont les planètes, les étoiles, et les êtres vivant sur chacune de ces planètes. Vous n’êtes qu’Un seul Corps et quand une cellule va mal, le Corps tout entier en souffre, tout comme vos corps physiques. Peuples de la Terre, comprenez la souffrance que vous créez à l’Univers en vivant dans la violence, dans le non-respect, dans le non-amour.  Réfléchissez à tout cela et rencontrez votre être divin profond. Nous vous en remercions et vous accompagnons avec Amour.

Paix….Paix dans vos coeurs et dans vos êtres pour l’éternité.

référence au site « le site cristal mariandi. com »

Message des Maîtres de la Nature

images (1)Nous te saluons, Marie-Josée. Nous sommes heureux de te rencontrer,  nous les Maîtres de la Nature.

Nous nous présentons : Nous sommes des Êtres de Lumière, des âmes rayonnantes qui ont pour mission de veiller au bien-être de la Nature, plantes, animaux et de tout ce qui vit sur la Terre. Notre mission est de participer à l’harmonisation de tout cela et, surtout, de veiller à ce que les humains n’aillent pas trop loin dans la destruction de la Nature dans son ensemble car, si cela arrivait, ce serait la fin de l’humain. Sans la Nature autour de lui, il n’est rien et, pourtant, il ne s’en rend pas toujours compte. Que ferait-il …comment vivrait-il si la Nature n’était pas là pour l’aider à vivre ?

Lorsque vous vous promenez dans la campagne, dans une forêt ou un bois, regardez-vous réellement autour de vous tout ce que la Nature vous offre en abondance ? : nourriture, abris, ombrages, eau…? Non, pas toujours !

Pourquoi cela ? car vous vous laissez aller à la facilité en achetant, à profusion, dans vos grands magasins, tout ce dont vous avez besoin pour vous nourrir. Et vous préoccupez-vous de savoir d’où vient cette nourriture et comment elle a poussé ? Pas vraiment ! allez-vous dire. Pourtant, cela vient d’une agriculture intensive où chaque produit a perdu son âme originelle. Cela vient d’une terre appauvrie par la masse de produits chimiques qu’elle a dû ingérer de force afin de produire toujours plus…toujours plus.

Lorsque nous parlons de « terre appauvrie », nous voulons dire que la terre d’une grande partie des champs cultivés qui sont autour de vous a perdu, totalement perdu, son énergie originelle. Cette terre ne vit que parce qu’elle boit, par force, tous ces engrais chimiques. Sans cela, cette terre ne produirait plus rien…plus rien ! Voyez-vous où vous en êtes arrivés dans la destruction de la terre de votre belle planète ?

La petite graine a été forcée dans sa croissance, puis la céréale ou bien le petit arbre a reçu des traitements chimiques pour éviter toute maladie ou toute arrivée de petits insectes. Ensuite, il y a les organismes génétiquement modifiés, les OGM, qui transforment totalement la plante originelle. Le corps de l’humain n’a pas été créé pour se nourrir de cela. Les cellules de votre corps qui sont des mini-ordinateurs, ont été créées et programmées par votre ADN pour se nourrir d’aliments naturels et non pas d’une nourriture transformée artificiellement.

Vous avez été créés en Union avec la Terre. Elle est vous, vous êtes elle. Alors, comment vivre en osmose avec un être lorsqu’il y a modifications fort importantes en vous ? Tout ce que vous mangez d’artificiel, de transformé, modifie vos codes génétiques, ceux de l’être humain, et vous vivez en décalage avec la Nature. Cela est un gros, très gros problème pour vous tous. Il est important que vous repreniez conscience de votre lien avec la Nature, de votre lien d’Amour et d’Unité très profond avec elle.

Il est important que vous créiez vous-même votre propre nourriture par la préparation de vos propres jardins potagers pour ceux qui ont un terrain autour de leur maison, mais, aussi, en achetant vos fruits, vos légumes à des petits producteurs, petits fermiers, qui, eux, ont encore le respect de la Nature. Voilà ce qu’il est important de faire de votre côté.

Quant à nous, nous veillons à ce qu’il n’y ait pas de dérapages trop importants pour éviter votre destruction à travers celle que vit la Nature. Comment procédons-nous ?

Nous vivons dans l’au-delà de la Terre. Nous ne sommes pas centrés en un seul lieu. Nous venons de bien des endroits de l’Univers et, par groupes, nous portons attention à ce que vous faites.

Chaque groupe est spécialisé dans une matière. Pour les uns, cela sera de veiller au non-dérapage vers la transformation génétique des plantes. Pour d’autres, cela sera de veiller à ce que le clônage des animaux ne s’étende pas de façon anarchique et irrattrapable, lorsque certains auront, leur paraîtra-t-il, réussi ce désir de créer des animaux « de choix ». D’autres groupes souhaitent aider les humains à prendre conscience de l’importance plus que nécessaire de la protection de la Nature en ne la polluant pas de diverses manières. Cela se traduit par la création de groupes écologiques sur la Terre aidés, parfois, par certains de nos Êtres qui se manifestent momentanément auprès de vous. Il y a encore bien d’autres choses pour lesquelles nous oeuvrons. Notre travail est immense et vital pour vous.

Nous venons vous aider à y voir plus clair en vous, nous venons vous aider à vous comprendre à travers la compréhension de la Nature car, sans elle, sur Terre, nous le répétons, vous n’êtes plus rien. Elle est votre moyen de vie, de subsistance. Elle est vous, vous êtes elle. Alors comment maltraiter un être qui est vous ? Comment comprendre que, si vous la maltraitez, vous vous maltraitez vous-même ?

Cette compréhension passe par un nouveau regard sur tout ce qui vous entoure : les arbres, l’herbe, les céréales, les fruits, les légumes, les bois, les forêts, les rivières, les mers et les océans, tout ce qui fait la vie de la Terre votre magnifique planète.

Ouvrez vos yeux terrestres avec le regard d’Amour de votre coeur et offrez cet Amour à la Nature, elle vous en remerciera car, ainsi, vous l’aiderez à mieux vivre, à être davantage dans la paix et la sérénité.

Vous posez-vous la question de savoir comment croît une graine, combien de temps elle met pour grandir, pour donner ses fruits, ses légumes ou bien des céréales ?

Peu d’entre vous le font et, pourtant, regarder grandir une plante c’est vous regarder grandir à travers toutes les difficultés qu’elle rencontre : la forte chaleur, le gel, les intempéries de toutes sortes, pour devenir, malgré cela, une belle plante rayonnante. Ce que vit une plante, un arbre, vous le vivez aussi à travers les « intempéries » que sont en vous vos colères, vos envies, vos craintes, vos peurs. Mais, malgré cela, n’êtes-vous pas de merveilleux êtres rayonnants ?

Vous l’êtes et vous ne vous en rendez pas compte. Alors, nous vous donnons un petit conseil  : apprenez à regarder vivre une plante. Si vous n’avez pas de jardin, une plante dans votre appartement vous aidera en cela. Regardez la croître, faire ses premières feuilles tendres, regardez sa tige s’épaissir pour porter, ensuite, de belles grandes feuilles et voyez la s’épanouir à travers les fleurs qui la font rayonner. A travers cette plante, vous aurez l’image de qui vous êtes, de votre croissance et de votre rayonnement. Il est important que vous preniez conscience de cela. Il est important que vous refassiez l’Unité avec la Nature dans son ensemble. Unissez-vous à elle, en toute conscience, lorsque vous vous promenez dans la campagne, au milieu des champs. Regardez l’herbe : elle est différente d’un endroit à l’autre. Regardez les champs de blé, de maïs et autres, admirez leur taille, leurs épis. Caressez les, imprégnez vous de leurs odeurs et de leurs énergies. Dans les forêts regardez l’abri que forment, pour vous, tous les arbres au-dessus de vos têtes. Regardez la voûte de feuillages divers qui vous font de l’ombre un jour d’été et de grand soleil.

Amusez-vous et prenez plaisir à cueillir les baies sauvages qui poussent dans les sous-bois ou en bordure des chemins de campagne. Apprenez à reconnaître leur goût, vous apprendrez, ainsi, à vous régaler des douceurs offertes par la Nature. Et ainsi de suite, vous pouvez regarder tout ce qui se présente à vos yeux.

La Nature est un paysage de peintre à regarder à l’infini. Le Peintre qui l’a créé savait qu’il aiderait l’humain à vivre. Mais celui-ci a oublié de regarder ce tableau chaque jour et s’en est désintéressé. Alors, nous vous demandons, en tout Amour, de revenir à la lecture du Livre de la Nature que vous avez devant les yeux et vivez sa beauté, vivez la vôtre.    

référence au site « le site cristalmariandi.com   »

L’Âme Lumière pour vivre sur Terre

 

images (8)Nous vous saluons, chers frères de la Terre en cette nouvelle année de votre temps terrestre. Nous sommes heureux de continuer à vous accompagner sur votre chemin d’évolution.

L’année précédente, année 2013, faisant suite à la date importante pour l’humanité de décembre 2012, a été, comme vous avez pu le ressentir pour beaucoup d’entre vous au niveau personnel mais aussi au niveau de l’humanité toute entière, plus ou moins perturbante.

Que s’est-il passé ?

Tout simplement, comme nous vous l’avions déja dit, les énergies universelles se sont accentuées en vous et autour de vous et ont apporté divers changements énergétiques non seulement à l’intérieur de votre être mais, aussi, dans l’être qu’est la Terre. Ces modifications énergétiques sont vécues, vous le savez, pour permettre à l’humain terrestre de vivre une évolution spirituelle accentuée en vue de son accès à une compréhension plus importante de qui vous êtes  tous sans exception. Vous le savez, nous vous en avons souvent parlé, vous êtes tous des étincelles divines de la plus belle Énergie qui soit, celle du Créateur.

C’est pourquoi, en ce jour, nous souhaitons vous parler de L’ÂME LUMIERE.

Qu’est L’ÂME LUMIERE ? Pour pouvoir vivre la vie terrestre, vous avez tous besoin d’une énergie qui vous permet de marcher, de rire, de jouer, de manger mais, aussi et surtout, de vous permettre de vous rendre compte de la beauté de qui vous êtes. Vous êtes tous, sans exception, nous répétons « tous sans exception », de merveilleuses âmes Lumière. En effet, au moment de votre création par le Créateur, vous avez été créés à Son Image c’est à dire dans Sa Pure Lumière, dans Son Pur Amour. C’est pourquoi vous êtes une parcelle de cette Merveilleuse Énergie, vous êtes Sa Lumière et vous La faites rayonner en vous.

Mais, allez-vous dire, « comment la Pure Lumière du Créateur peut-elle rayonner à travers nous alors que nous vivons sur la Terre des moments bien délicats au travers de la dualité qui existe non seulement en nous mais aussi autour de nous ?

Nous allons vous dire ceci : vous êtes réellement des âmes Lumière. En chacun de vous il y a une partie de votre âme qui ne quitte pas la Lumière. C’est la partie de votre être qui vit dans le Céleste et qui transmet à sa partie incarnée dans votre corps toute l’énergie de vie et d’Amour que vous êtes. L’Âme Lumière est ce qui est appelé l’Âme Mère, merveilleuse Mère qui permet à ses enfants terrestres de ne pas être coupés de la Lumière Originelle et vous maintient dans ce cocon merveilleux de douceur et d’Amour du Divin. Bien sûr, lorsqu’ une partie de cette merveilleuse Âme Lumière s’incarne en vous, cette partie ressent la vibration de l’énergie terrestre qui est réellement lourde et pesante. A ce moment là, la partie incarnée ressent une diminution de réception de la Pure Lumière de l’Âme Mère et c’est là que commencent parfois quelques difficultés.

Combien d’humains ont en eux le sentiment d’abandon ? Beaucoup le ressentent surtout dans les pays occidentaux. Cela est ainsi. Ce sentiment d’abandon vient souvent du premier contact de la partie incarnée de l’Âme Lumière avec les énergies terrestres ; ne ressentant plus totalement la puissance de la Lumière Divine, et sa douceur, elle ressent à ce moment là, le premier sentiment d’abandon. Pourtant l’Âme Lumière, l’Âme Mère est toujours présente, toujours aussi aimante qu’avant l’incarnation et offre toute sa douceur et sa tendresse à sa partie incarnée. Mais les énergies de la Terre créent une barrière parfois fort difficile à vivre pour la partie incarnée de l’âme. De là viennent pour le bébé, ensuite pour le jeune enfant, des sentiments d’abandon qui le poursuivent dans sa vie d’adulte au travers d’évènements qui le confortent dans le sentiment d’abandon. Or, abandon il n’y a pas, abandon il n’y a jamais eu de la part de l’Âme Lumière. Elle continue à transmettre sa Puissance de Lumière et d’Amour ce qui ne peut être autrement puisqu’elle est le Divin et que vous êtes le Divin grâce à elle.

Mais, alors, que faire pour ne plus ressentir ce sentiment d’abandon et parfois de rejet que le jeune enfant ressent sans pouvoir l’expliquer et l’exprimer ? Il est important de considérer les enfants, jeunes enfants, comme des êtres à part entière. Il important de leur parler de la Vie, de la Grande vie, de ce qu’elle permet de vivre sur la Terre. La Grande Vie c’est la Lumière Divine qui est autour de vous, au travers de tout ce que vous voyez et côtoyez chaque jour ; la Grande Vie, c’est la vie ailleurs dans le Céleste mais aussi l’expérience terrestre que vous vivez. Il est important d’expliquer aux enfants qui ils sont c’est à dire des êtres merveilleux, des êtres de Lumière, que dans leur coeur vit une belle Lumière qui les accompagne et les protège durant toute leur vie sur la Terre. Il est important que cela soit ainsi car les nouveaux enfants qui naissent actuellement sont et seront de plus en plus proches de la Lumière de leur Âme Lumière  et auront des difficultés à comprendre que les adultes ne le comprennent pas ou bien ne le savent pas. Ces enfants auront besoin de parler de la Lumière, ils auront besoin d’être écoutés, entendus. Alors, cest à vous adultes, parents, si vous le souhaitez bien sûr, de parler de cette évolution de l’humain terrestre avec vos enfants.

Bien sûr, plus l’enfant est jeune, plus les mots doivent être adaptés à son âge mais c’est en faisant cela que vous permettrez à l’humanité à venir de vivre dans la conscience de sa divinité et dans la conscience de la présence de la Lumière Divine Protectrice en chacun de vous. l’Âme Lumière projette en vous à chaque instant de votre vie, ce pouvoir de vivre dans la douceur et la paix. C’est pourquoi nous vous disons à nouveau : prenez du temps pour vous rencontrer, pour vous sentir dans la douceur de cet enveloppement merveilleux de l’Âme Lumière qui ne demande que votre bonheur.

Mais vous allez encore penser : « pourquoi alors ne pas être resté(e) dans ce monde de douceur et de Lumière si belle et si douce ? Pourquoi être venu(e) vivre sur Terre pour vivre toutes ces difficultés ?

Nous vous répondons : car l’évolution spirituelle est sans fin. Même le Père Créateur amplifie à chaque instant Son Amour et crée toujours plus dans l’Amour, pour l’Amour, au fur et à mesure que Ses créations lui offrent de l’Amour. L’expansion de l’Univers, de tous les Univers est sans fin et il en est de même pour les Âmes Lumière que vous êtes. Vos Âmes Lumière ont besoin d’évoluer toujours plus, de s’emplir toujours plus de Lumière divine pour suivre le mouvement de la Création qui est d’amplifier sans cesse…..sans cesse….l’Amour divin et la Lumière divine dans tous les Univers. C’est au travers de sa partie incarnée vivant des expériences terrestres, que votre Âme Lumière grandit en compréhension des sentiments humains et de la relation de sa partie incarnée avec le Divin. Vous faites tous partie d’un grand mouvement d’expansion de l’Univers et de tous les Univers et votre vie terrestre est un des points d’accroissement de l’Amour divin et de la Lumière divine. Vos expériences terrestres ne sont pas inutiles même si, parfois, elles vous paraissent difficiles. Cela fait partie d’un grand, très grand Plan Divin, celui de la reconnexion de toutes les Créations du Divin à Son Amour Inconditionnel qu’il vous a offert à tous que vous soyez humains terrestres, humains d’autres planètes ou bien planètes elles-mêmes. L’amplification et l’expansion de l’Amour divin dans tous les Univers est la chose primordiale nécessaire pour la Vie des Univers. C’est l’Amour et Sa Lumière qui vous donnent vie, c’est l’Amour et Sa Lumière qui créent à l’infini, c’est l’Amour et Sa Lumière qui sont le ciment véritable de toutes les planètes entre elles, planètes que vous pouvez voir dans le ciel entourant votre Terre.

Chers enfants de la Terre, sachez, comprenez que vous êtes la Lumière divine, sachez et comprenez que vous êtes Son Amour et que vous êtes dans son mouvement de Création sans fin…..sans fin.

Nous vous aimons et vous accompagnons avec grand Amour. 

référence au site « le site cristal mariandi. com »

 

12345...10

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...