Sortir de notre conditionnement culturel

 

Pour ce faire, Tom Kenyon, en contact avec les Hathors avait confié en 2010 je crois, une méditation, celle concernant Le Palace de Cristal Intérieur qui se réfère à la glande pinéale parce qu’une partie de sa structure est de nature cristalline. Ces petits cristaux de calcite auraient des propriétés piézoélectriques qui peuvent répondre aux royaumes supérieurs de lumière. Mais il peut également se produire que ce canal soit obturé, et nous allons voir alors comment y remédier….

Selon les conseils prodigué, en activant ces potentiels cristallins dans notre glande pinéale, nous ouvrons un portail vers notre Esprit Supérieur qui peut nous amener, et à l’humanité entière, un influx de créativité, d’intuition et de solutions personnelles et collectives aux problèmes rencontrés afin de pouvoir sortir de notre conditionnement culturel. Bref … (A lire ici : http://tomkenyon.com/le-palace-de-cristal-interieur-et-louverture-des-salles-damenti

Lorsque le biologiste évolutionnaire Richard Dawkins a découvert que les effets d’un gène pouvaient parfois s’étendre au-delà des limites d’un organisme particulier pour exercer une influence sur l’environnement immédiat, y compris le corps d’autres organismes, il a inventé un terme pour désigner la chose : le mème (idées radicales) ! .

goutte d'eau

Après que Dawkins eut formulé sa théorie du même, il fut logique pour d’autres d’aller un peu plus loin et de voir les idées comme des mèmes, ce qui paradoxalement, constitue en soi un même. Le terme est maintenant employé dans tous les types de contexte, y compris l’information culturelle et sociale, et associé à des idées répandues par Internet. Le partage rapide de mèmes (idées radicales) au moyen de ce réseau mondial et comparable à la transmission de l’information génétique par les virus, ce qui est à l’origine de l’emploi du mot « viral » en relation avec le Net.

Les mèmes sont des entités puissantes. Ils peuvent modifier rapidement et radicalement à la fois la perception et la pensée. S’ils sont de nature ouverte et créative, ils peuvent ouvrir la porte à de nouvelles possibilités que l’on n’avait jamais crues envisageables. S’ils sont toutefois conçus pour être clos et pour étouffer la créativité, ils peuvent fermer la porte aux nouvelles possibilités et être utilisés pour contrôler les autres. Quand un mème est incorporé dans le système de croyances d’une société, il peut avoir sur celle-ci des conséquences culturelles majeures.

Selon les Hathors, l’humanité serait affectée par deux mèmes hautement toxiques qui opèrent à l’heure actuelle dans notre civilisation occidentale. Paradoxalement, ils nous sont tous deux parvenus par l’entremise des traditions religieuses et spirituelles.

Le premier, c’est l’idée que l’homme possède le droit inhérent de dominer le monde naturel et même de le piller. Cette relation hostile dans la nature est très clairement exprimée dans la Genèse (chapitre1, verset 28). Le second mème toxique identifié par les Hathors, c’est l’idée que nous avons besoin d’un intermédiaire quelconque pour communiquer avec le Divin ou comme ils disent, notre Esprit supérieur.

La méditation du Palais de cristal intérieur citée plus haut, est fondée sur deux mèmes opposés à ceux que nous venons de mentionner. Par conséquent, elle est basée sur l’idée que la Terre est un être conscient et que l’on doit respecter la nature et l’aimer. De plus, la relation appropriée à entretenir avec la Terre en est une de gestion et de coopération, non de domination et d’exploitation. Le second mème sur lequel est fondée cette méditation, c’est l’idée que chacun de nous est connecté directement au Mystère (au Divin). En activant cette connexion à ce que l’on nomme notre Esprit supérieur, nous pouvons apporter à nos problèmes culturels et planétaires actuels de nouvelles solutions créatives et favorables à la vie.

Les individus qui osent opérer hors des limites de leur culture sont parfois appelés des « créatifs culturels » un terme inventé par le sociologue Paul H.Ray et la psychologue Sherry Ruth Anderson. Cela ne fait pas nécessairement de ces individus des rebelles, bien que certains le soient. Certains ont l’air si doux que jamais on ne se douterait qu’ils entretiennent une vision de la réalité et du potentiel humain très différente de la réalité consensuelle de leur société. Un créatif culturel est un individu qui n’est pas limité par la culture à laquelle il appartient. Il exerce sa pensée en dehors des limitations de sa société et il essaie de nouvelles manières d’être et de nouvelles façons de faire les choses. Les créatifs culturels sont des personnes ouvertes et très créatives. Ce sont des agents de changement vivants qui nt un effet sur leur société par leur façon de penser et par ce qu’ils choisissent de faire ou de ne pas faire. L’histoire est remplie d’agents de changement qui ont ainsi enrichi leur société en osant vivre au-delà des limitations culturelles de leur époque.

L’acceptation de cet emprisonnement mental ou spirituel imposé par la culture est la marque de ceux dont l’esprit demeure verrouillé dans la conscience grégaire (acceptation aveugle de la réalité consensuelle). Quelles que soient leurs différences de philosophie et de style, tous les créatifs culturels ont au moins une chose en commun ; leur vie est un acte de création qui remet en question les présomptions et les croyances culturelles (les mèmes).

Nous sommes nombreux à avoir le sentiment que l’humanité se trouve à l’heure actuelle à un carrefour dangereux, que notre manière collective d’être au monde est nuisible à la vie, et que notre culture et notre société ne sont pas viables sous leur forme présente. Voilà qui nous conduit directement à la médiation confiée par Tom Kenyon ci-dessus telle qu’elle a eu lieu et qu’elle se poursuit. En effet, plusieurs personnes un peu partout dans le monde continuent de s’y livrer régulièrement, en privé ou en groupe. Elles le font premièrement parce que de leur propre aveu, cette méditation leur procure de profondes intuitions et des états d’être enrichissants. Et deuxièmement, il s’agit pour elles d’un acte créateur renforçant les mèmes positifs sur lesquels cette médiation est fondée…

C’est par l’intermédiaire de notre esprit (la conscience jointe à l’intention) que nous pouvons susciter des changements positifs dans notre société. Autrement dit, ce n’est pas uniquement ce que nous faisons dans le monde qui compte. Nos pensées et nos sentiments sont des réalités intérieures qui façonnent inévitablement notre réalité extérieure, soit le monde dans lequel nous vivons.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

LA TRANSFORMATION PAR LE FEMININ SACRE

 

Dans un village du sud de la France situé au sommet d’une colline se trouve une toute petite église dédiée à Marie-Madeleine. Ce village est construit à l’endroit où s’élevait autrefois un temple d’Isis. Ce lieu est donc dédié au Féminin Sacré depuis très longtemps. Lorsque Tom Kenyon et Judi dirigent une tournée consacrée à Marie-Madeleine, on dirait que quelque chose les conduit toujours, au cours de la retraite, à un moment inhabituel de leur relation alchimique, les faisant marcher sur des charbons ardents en public et se brûler aux yeux de tous. Il s’agit d’une véritable marche sur le feu.

_Rennes-le-Chateau

Voici un commentaire de Marie-Madeleine :

Le retour de la Déesse ne veut pas dire qu’elle descendra des cieux avec une épée enflammée. Il signifie qu’elle incarne le cœur et l’esprit des femmes et que celles-ci trouvent maintenant le courage d’exprimer leur vérité et de poser les gestes qu’elles croient nécessaires à l’instauration d‘un changement.

Dans cette région donc, celle du Languedoc, le réseau énergétique est très complexe. La région possède une longue histoire remontant à l’époque païenne. Il y  avait là autrefois des temples d’Isis, la Mère cosmique. Plus tard, lorsque la chrétienté s’y implanta, des églises furent construites sur plusieurs de ces sites énergétiques païens. Dès lors, les mystères féminins furent recouverts par la nouvelle religion dominée par les mâles. Et les siècles passèrent.

Voici venu le temps d’une remontée du Féminin Sacré, cette fois-ci en équilibre avec le masculin. Ce ne sera ni le matriarcat ni le patriarcat, mais les deux dans un équilibre mutuel, symbolisés en alchimie par le soleil et la lune en parfait équilibre réciproque. Voici la naissance de l’androgyne sacré, l’équilibre parfait du masculin et du féminin. Quand cela se produit, la dimension mystique de l’être humain se révèle.

tableau-marie-madeleine-ste

Lorsque l’Eglise de Rome brûlait des femmes sous l’Inquisition en accusant ces guérisseuses d’être des sorcières, il s’agissait d’une attaque directe contre les méthodes de guérison païennes qui employaient les énergies terrestres, et ces méthodes constituaient l’héritage de Marie-Madeleine. Ses méthodes de guérisons n’utilisaient pas uniquement la lumière d’autres mondes, mais aussi celle de la Terre : les énergies terrestres, les herbes, les huiles.

Ainsi, quand l’Eglise de Rome entreprit la purification de ce qu’elle appelait le « mal », il s’agissait d’une attaque directe contre le Féminin Sacré. Maintenant, avec le temps, le vent a commencé à tourner et M.Madeleine a un compte à régler avec l’Eglise. C’est pourquoi son cœur s’est profondément réjoui quand Thomas a chanté dans l’Eglise qui porte son nom. Son chant consacré à la Déesse rendait honneur au Féminin Sacré sur les lieux mêmes qui lui étaient consacrés autrefois et qui lui furent volés par l’Eglise.

Ce fut donc pour M.Madeleine l’achèvement de ce cycle énergétique, une note dans les pages du temps pour célébrer le retour du Féminin Sacré et sa montée jusqu’à son équilibre avec le masculin. La seconde raison pour laquelle c’était important que Thomas chante dans cette église, c’est que le germe de cette libération fut semé dans une église catholique romaine et, énergétiquement, dans tout l’édifice du catholicisme. C’est le germe d’un changement, une semence appelant à l’éveil et au changement tous ceux qui appartiennent à l’Eglise.

Ce germe sera comme un grain de sénevé : insignifiant sur le moment, il croîtra en force et en portée. C’est la Déesse elle-même sonnant du clairon contre le château du patriarcat : « Le temps est venu de partager votre pouvoir ; Partagez-le avec équité, sinon vous le perdrez ».

Ce son fut le germe de la libération du Féminin Sacré, lequel germe fut semé dans le sol d’une église catholique romaine érigée sur les ruines d’un temple consacré à la Déesse.

Concluez-en ce que vous voulez !

La concession du pouvoir aux mâles est tellement enracinée en nous que nous ne pouvons nous empêcher d’y céder. C’est là le « réglage par défaut » des femmes.

Il semble exister chez la femme une tendance préhistorique à dévier vers le mâle. C’est à ce même terrain que Marie-Madeleine a eu affaire. Le malheur,c’est que presque rien n’a changé depuis deux mille ans. A son époque, Marie Madeleine n’était pas prise au sérieux par les disciples de Yeshua, pour lesquels il était apparemment inconcevable qu’elle puisse en savoir autant que lui et être son égale. Ce pictogramme féminin est gravé dans notre psyché depuis deux mille ans.

La Déesse savait bien que selon la « parole de Dieu » promulguée par le concile de Nicée en 325 après Jésus-Christ, un Concile entièrement masculin, l’Eglise catholique ne lui accorderait pas un statut égal. La Genèse devrait plutôt débute ainsi :  » Au commencement était un méchant ennemi nommé le concile de Nicée, et Rome, sous les ordres de l’empereur Constantin, créa une religion destinée à avoir els gens bien en main et à les assujettir, particulièrement les femmes ».

Depuis le mythe de la pomme, créé pour dépeindre la femme comme mauvaise et pécheresse, jusqu’à un pape qui a accusé ultérieurement Marie Madeleine d’être une prostituée, l’Eglise catholique a réussi à usurper le pouvoir féminin en se servant de faux textes pour humilier la femme et la rabaisser, un crime pour lequel, cette institution sera punie un jour, quelque part, dans une dimension oud ans une autre.

Si l’on préfère approcher le mâle, c’est dû en partie au fait que les femmes fortes peuvent être agressives ; beaucoup de femmes on besoin d’affirmer un affrontement. J’aimerais bien pouvoir vous dire que les murmures dans l’oreille de l’autre ont porté leurs fruits… toutefois, difficile de susciter un changement de comportement par la douceur, sauf avec nos filles.

Finalement, après que la douceur et l’amour n’eurent été d’aucune efficacité avec aucun des cinq hommes qui ont partagé la vie de Marie-Madeleine, elle a découvert l’affrontement. Elle aurait dû adopter cette attitude beaucoup plus tôt, car elle se serait épargné plusieurs expériences douloureuses. Il lui a fallu toute une vie pour y parvenir, mais elle commence à apprécier réellement l’affrontement. Il apporte le changement. Si nous affrontions tous les torts et toutes les injustices dans une vérité équitable, le monde s’en porterait tellement mieux. Et les gens seraient en bien meilleure santé s’ils ne réprimaient pas leurs émotions.

Ici, l’expression clé est « vérité équitable », et sa progression vers cette « vérité » fut lente et douloureuse. Comme plusieurs personnes, il faut mijoter lentement jusqu’à ébullition, puis exploser, après s’être laissé ignorer ou écarter pendant des années au profit du mâle plus important que nous les femmes, qu’ils soient maris, pères, ou même patrons.

Intervention de Marie-Madeleine et des Hathors sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La Terre n’a pas besoin de notre Energie de Guérison

 

Nous constituons un assemblage complexe de sons et de lumières. Par sons, nous entendons les expressions des plus subtiles : les vibrations. Affirmer qu’un être humain pourrait se réduire à un seul son, un « son animique » ce serait comme affirmer que toutes les oeuvres musicales de nos grands compositeurs pourraient se réduire à une seule note.

énergie guérison

Le corps humain comporte environ un trillion de cellules qui sont comme des étoiles dans son vaste espace. Chacune émet une vibration ou un son subtil. Même si vous ne pouvez pas les entendre (avec vos oreilles), vous pouvez percevoir psychiquement ces sons subtils si vous en possédez l’aptitude (la clairaudience). De plus, chaque cellule de votre corps est composée d’atomes et de particules subatomiques qui émettent une subtile vibration sonore différente de celle de la cellule qu’ils constituent.

Quand les cellules s’unissent pour former les constellations que sont nos organes, leur union crée de subtiles vibrations sonores et chaque organe possède sa propre gamme de fréquences vibratoires ou de notes. Quand les cellules qui se sont unies pour former la constellation d‘un organe sont en bonne relation mutuelle, la vibration qu’elles émettent est harmonieuse, et cette harmonie mène à la santé.

Le corps humain émet donc de multiples vibrations sonores subtiles et non une seule note. Sous l’aspect de notre nature interdimensionnelle, c’est à dire des autres dimensions de notre être, c’est même plus complexe encore. Les fréquences vibratoires sont alors si nombreuses et si complexe qu’elles dépassent l’entendement….

Ce pourquoi, lorsque des groupes de gens « envoient » de l’énergie pour guérir la Terre, un dilemme énergétique surgit, dû en partie à la tendance des énergies émotionnelles à s’éparpiller dans ce genre de situation. Tout d’abord, si quelqu’un « envoie » de l’énergie à une autre personne, ce ne devrait jamais être sans l’accord total de cette dernière, sinon c’est un viol de sa volonté souveraine.

Quand un groupe d’individus sont rassemblés, une troisième force naît de leurs intentions combinées, la puissance de cette force dépendant de la cohérence et de l’aptitude de chaque membre du groupe. Les bonnes intentions ne suffisent pas. Il faut une certaine maîtrise émotionnelle et énergétique pour envoyer de l’énergie avec succès. Quand un groupe est rassemblé pour envoyer de l’énergie, une partie de la difficulté réside donc dans le fait que la troisième force est compromise, et ce, dans la plupart des cas.

Je m’en explique… Chaque personne est un diffuseur, et le signal qu’elle émet provient de l’énergie émotionnelle qu’elle entretient et de la clarté de son intention. Quand l’intention et l‘énergie sont maintenues ensemble, il existe une force créatrice. Toutefois, si l’une ou l’autre vacille, la force s’amoindrit. D’après notre expérience, la plupart des humains sont incapables de maintenir longtemps une seule pensée ou une seule émotion. Ils ont certainement ce potentiel, mais ce n’est pas comme d’en avoir la capacité. Donc, quand un groupe de gens se réunissent pour créer une énergie qu’ils ont l’intention d’envoyer, ils violent parfois la volonté souveraine des autres, car ils ne leur demandent pas la permission. Leur illusion narcissique les conduit à penser qu’il suffit de trouver approprié d’envoyer de l’énergie. En outre, même s’ils obtiennent cette permission, ils sont incapables, la plupart du temps, de créer une troisième force significative, et ce, en raison d’une inadéquation entre la clarté de l’intention et celle de l’émotion.

Il est bien compréhensible ce désir des individus de s’unir pour créer une troisième force comme moyen d’agir avec une intention bienveillante. Cependant, presque toujours l’Etre l’emporte de loin sur l’envoi. Par ailleurs, si des individus cultivent leur intention à l’intérieur de leur vie, ils exercent alors un effet énergétique plus fort que s’ils se mettaient en groupe. Quand nous vivons dans le domaine de la conscience, nous faisons rayonner cette dernière naturellement et cela exerce un effet direct sur le monde.

Imaginez que vous désirez répandre de la joie dans le monde.

Si vous vivez dans la joie, si vous avez personnellement trouvé le bonheur, cela aura un effet sur votre entourage. Vous répandrez ainsi de la joie dans le monde d’une façon naturelle et organique, ce qui sera de loin supérieur à l’union avec d’autres pour envoyer de la « joie » dans une autre partie du monde ou à quelqu’un que vous croyez triste.

Le Terre a besoin que nous vivions dans la conscience. Si nous comprenons que nous sommes des invités dans sa demeure d’abondance, nous l’honorons par notre façon de vivre et par nos choix. Elle n’a pas besoin de notre énergie de guérison. Elle ascensionne très bien par elle-même, avec l’assistance des autres corps cosmiques. Ce qui peut lui être utile, par contre, c’est la gratitude et l’acte de vivre dans la conscience.

Encore une fois, nous comprenons que les individus aient le désir de faire quelque chose devant l’ampleur de la situation. Les changements que nous subissons tous sont si vastes que l’individu peut souvent se sentir dépassé et impuissant. Il peut donc lui paraître avisé de se joindre à un groupe afin d’envoyer l’énergie d’une émotion positive.

Nous vous suggérons une autre avenue : Devenez ce que vous voulez qui se produise sur cette Terre et dans vos relations avec les autres.

Intervention et Conseil  des Hathors sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

L’ouverture des Salles d’Amenti

 

La méditation du Palais de cristal intérieur et de l’Ouverture des salles d’Amenti est fondée sur l’idée plutôt ésotérique qu’un groupe d’individus peuvent créer un agent de changement mental et émotionnel ayant un effet positif sur la société à laquelle ils appartiennent. Cette idée peut sembler farfelue à plusieurs. Pourtant, certaines recherches démontrent qu’un groupe d’individus peuvent influencer leur environnement, particulièrement quand ces individus sont dans un état physique et mental cohérent.

Hubbert-Hathors-blue

Ces recherches, qui ont eu lieu principalement à l’université Maharishi, ont été menées sur des groupes de méditants qui étaient en Samadhi (transe yogique) ou, pour employer le langage de la méditation transcendantale, qui transcendaient. Lorsque ces groupes de méditants entraient dans l’état transcendant, ils dégageaient de la cohérence dans leur environnement. Cela se produisait uniquement parce qu’ils étaient dans l’état de transcendance. Ils n’envoyaient pas d’énergie dans l’environnement. Ils étaient simplement dans un état de haute cohérence qui avait un effet positif sur l’environnement.

Pour mieux comprendre les éléments de cette méditation particulière, il peut être utile d’énoncer ici certains concepts appartenant aux domaines de la biologie et de la théorie de l’information, et d’évoquer un phénomène social croissant, celui des « créatifs culturels ».

1 les mèmes

Après que Dawhins eut formulé sa théorie du mème, il fut logique pour d’autres d’aller un peu plus loin et de voir les idées comme des mèmes, ce qui, paradoxalement, constitue en soi un mème.   Le terme est maintenant employé dans tous les types de contexte, y compris l’information culturelle et sociale, et associé à des idées répandues par Internet. Le partage rapide de mèmes (idées radicales) au moyen de ce réseau mondial est comparable à la transmission de l’information génétique par les virus, ce qui est à l’origine de l’emploi du mot « vital » en relation avec le Net.

Les mèmes sont des entités puissantes. Ils peuvent modifier rapidement et radicalement à la fois la perception et la pensée.  S’ils sont de nature ouverte et créative, ils peuvent ouvrir la porte à de nouvelles possibilités que l’on n’avait jamais crues envisageables. S’ils sont toutefois conçus pour être clos et pour étouffer la créativité, ils peuvent fermer la porte aux nouvelles possibilités et être utilisés pour contrôler les autres. Quand un mème est incorporé dans le système de croyances d’une société, il peut avoir sur celle-ci des conséquences culturelle majeures.

Selon les Hathors, l’humanité est affectée par deux mèmes hautement toxiques qui opèrent à l’heure actuelle dans notre civilisation occidentale. Paradoxalement, ils nous sont tous deux parvenus par l’entremise des traditions religieuses et spirituelles.

Le premier, c’est l’idée que l’homme possède le droit inhérent (et accordé par Dieu) de dominer le monde naturel et même de le piller. Cette relation hostile avec la nature est très clairement exprimée dans la Genèse (chapitre 1, verset 28) : « Soyez féconds, multipliez-vous, emplissez la terre et soumettez-la ; dominez sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui rampent sur la terre ».

Le second mème toxique identifié par les Hathors, c’est l’idée que nous avons besoin d ‘un intermédiaire quelconque (un prêtre, un gourou ou une institution) pour communiquer avec le Divin ou, comme disent les Hathors, notre Esprit supérieur.

La médiation du Palais de cristal intérieur et de l’Ouverture des salles d’Amenti est fondée sur deux mèmes opposés à ceux que nous venons de mentionner.  Par conséquent, elle est basée sur l’idée que la Terre est un être conscient et que l’on doit respecter la nature et l’aimer. De plus, la relation appropriée à entretenir avec la Terre en est une de gestion et de coopération, non de domination et d’exploitation.

Le second mème sur lequel est fondée cette méditation, c’est l’idée que chacun de nous est connecté directement au Mystère (ou au Divin, si vous préférez). En activant cette connexion à ce que les Hathors nomment notre Esprit supérieur, nous pouvons apporter à nos problèmes culturels et planétaires actuels de nouvelles solutions créatives et favorables à la vie.

Ainsi, tous ceux et celles qui ont participé à cette méditation mondiale, ainsi que tous ceux et celles qui continuent de l’effectuer individuellement, participant activement sous plusieurs aspects à la modification de deux importants mèmes culturels.

Les individus qui osent opérer hors des limites de leur culture sont parfois appelés des « créatifs culturels », un terme inventé par le sociologue Paul H.Ray et la psychologue Sherry Ruth Anderson. Cela ne fait pas nécessairement de ces individus des rebelles, bien que certains le soient. Certains ont l’air si doux qua jamais on ne se douterait qu’ils entretiennent une vision de la réalité et du potentiel humain très différente de la réalité consensuelle de leur société.

Un créatif culturel est un individu qui n’est pas limité par la culture à laquelle il appartient. Il exerce sa pensée en dehors des limitations de sa société et il essaie de nouvelles manières d’être et de nouvelles façons de faire les choses. Les créatifs cultuels sont des personnes ouvertes et très créatives. Ce sont des agents de changement vivants qui ont un effet sur leur société par leur façon de penser et par ce qu’ils choisissent de faire ou de ne pas faire. L’histoire est remplie d’agents de changement qui ont ainsi enrichi leur société en osant vivre au-delà des limitations culturelles de leur époque.

Pour ceux et celles qui souhaitent connaître la teneur de cette méditation, ainsi que ses annotations, je vous propose de rejoindre le site de Tom Kenyon à cette adresse : http://tomkenyon.com/le-palace-de-cristal-interieur-et-louverture-des-salles-damenti

Tout comme à l’image de la Caverne de Platon, l’acceptation de cet emprisonnement mental ou spirituel imposé par la culture est le manque de ceux dont l’esprit demeure verrouillé dans la conscience grégaire (acceptation aveugle de la réalité consensuelle). Quelles que soient leurs différences de philosophie et de style, tous les créatifs culturels ont au moins une chose en commun : leur vie est un acte de création qui remet en question les présomptions et les croyances culturelles (les mèmes).

Toutes les personnes qui se sont jointes à la méditation mondiale ainsi que toutes celles qui continuent à l’effectuer individuellement sont, par définition, des créatifs culturels. C’est que la méditation en soi remet en question plusieurs mèmes culturels, tels que nos notions consensuelles de l’espace et du temps, la nature de notre accès inhérent au Mystère (appelez-le l’Esprit ou le Divin, si vous le désirez), et le droit prétendument divin qu’airait l’humanité de dominer la nature et de la piller.

En l’absence du CD de méditation correspondant à la trame sonore, il vous est possible de télécharger cette trame gratuitement depuis le site de Tom Kenyon  www.tomkenyon.com  Rendez-vous sur le site, puis cliquez sur l’onglet « Sound Gifts » dans la colonne de gauche et suivez les instructions pour trouver la trame.

Cette trame dure environ seize minutes. Je vous conseille de vous reposer quelques minutes en silence après la méditation. Vous pouvez faire celle-ci plusieurs fois de suite si vous le désirez. Veuillez noter que cette méditation peut produire d’intenses états de conscience altérés, ce qui rend d’autant plus importante la période de repos qui la suit. Autrement dit, ne vous précipitez pas dans d’autres activités après avoir terminé. Restez en vous-même et percevez pendant un moment ce qui se produit dans les mondes subtils (soit vos pensées, vos émotions et vos sensations).

Mises en garde : Pour des raisons évidentes, ne vous adonnez pas à cette méditation dans une situation requérant de la vigilance, par exemple en conduisant une voiture ou en faisant fonctionner une machine.

Francesca du Forum La Vie Devant Soi sur

  http://devantsoi.forumgratuit.org/

L’une de nos Signatures Energétiques à développer

 

La vocalisation consiste à utiliser sa propre voix pour exprimer les émotions ou les anomalies énergétiques du corps/esprit. Tel est le sens que je donne ici à ce terme. La simplicité de la vocalisation est trompeuse, car elle dissimule le grand pouvoir de produire un changement intérieur. 

J’ai été témoin de guérisons physiques et émotionnelles remarquables lorsque des gens se sont livrés à ce travail sonore avec une intention intense. L’idée de base de la vocalisation, c’est que les émotions ou les énergies subtiles bloquées se trouvent réellement dans un endroit précis du corps physique (bien que parfois, en de rares occasions, elles semblent à l’extérieur du corps, dans le champ énergétique subtil que certaines traditions nomment l’Aura. 

électricité

Ces schèmes énergétiques peuvent être de nature émotionnelle ou ils peuvent résulter d’une énergie subtile. Quelle que soit sa nature, tout schème énergétique possède une signature sonore. 

Les signatures énergétiques sont des schèmes tonaux non verbaux qui peuvent s’exprimer au moyen d e la voix humaine. Quand nous exprimons une signature sonore authentiquement et pleinement, nous favorisons notre équilibre corps/esprit. Qu’est-ce que j’entends exactement par signature sonore ? 

Imaginez, par exemple, que votre jeune enfant joue dans la pièce voisine de celle que vous occupez. Vous l’entendez s’amuser et vous n’y prêtez donc pas attention. Cependant, s’il se met à pousser des cris hystériques, que faites-vous ? 

Si vous êtes un bon parent, vous vous précipitez dans l’autre pièce pour voir ce qui ne vas pas. Cette communication d‘émotion se passe à u niveau primaire et instinctuel, non verbal. La voix de l’enfant exprime la signature sonore authentique de ce qu’il ressent ; Le sentiment de bien-être possède une signature sonore différente de celle de la détresse. 

Chez les adultes, les émotions difficiles (particulièrement celles qui sont chroniques) peuvent aller au sous-sol, pour ainsi dire. On peut les réprimer m pendant des années et même des décennies. Plusieurs méthodes de guérison énergétique, comme la médecine chinoise et l’acupuncture, sont fondées sur la croyance que les émotions négatives s’emmagasinent dans divers organes du corps, créant ainsi de la disharmonie pouvant conduire à la maladie. A mon avis, les énergies subtiles émanent de diverses sources, telles que de puissantes formes-pensées et des systèmes de croyances enracinés. Elles sont parfois les effets secondaires d’expériences interdimensionnelles ou transpersonnelles, pour ne nommer que quelques possibilités. Comme les émotions, elles ont aussi une signature sonore, ce qui veut dire qu’elles peuvent se vocaliser. 

La vocalisation est en fait une méthode visant à établir un contact authentique avec les schèmes énergétiques du corps, pour leur donner une voix. En donnant une voix – la vôtre – à ces réalités intérieures, vous pouvez créer une force puissante pour votre bien-être. 

Sous sa forme la plus simple, il s’agit de placer votre conscience (votre attention focalisée) dans une partie du corps où vous sentez de la contraction, de la douleur ou tout simplement quelque chose d’anormal. Dirigez votre respiration dans cette région du corps comme si le souffle entrait dans les tissus (même si l’air entre en réalité dans vos poumons). Imaginez que le souffle qui pénètre dans la zone sur laquelle  vous êtes concentré la clarifie et en facilite la transformation énergétique. 

En exhalant, soupirez tout simplement. Produisez un son audible en le faisant sortir de la zone sur laquelle vous êtes concentré. Chaque fois que vous inhalez, concentrez-vous sur cette zone et imaginez que le souffle y pénètre. Chaque fois que vous exhalez, faites sortir le soupir de cette même zone. 

Après avoir soupiré à quelques reprises de manière audible, portez votre conscience plus profondément dans la zone de concentration comme si vous l’englobiez de toute votre attention. Puis, en exhalant, faites sortir les sons de cette zone. Au début, ceux-ci seront peut-être timides, mais au bout d’un moment, vous serez plus sûr de vous-même et votre voix pourra exprimer les sons (quelle que soit leur sonorité) sans les censurer. 

Si l’énergie de la zone sur laquelle vous êtes concentré est intense, attendez-vous à ce que les sons le soient aussi. Ces sons de l’intérieur sot parfois d’une nature primaire, parfois d’une nature éthérée, ou entre les deux. L’important, c’est de les laissez s’exprimer avec authenticité sans les retenir ni les enjoliver. 

Vous continuez ainsi à inhaler par cette zone et à en exhaler les sons aussi longtemps que nécessaire pour la sentir claire et dégagée. La durée dépend de deux facteurs principaux : l’intensité ou l’envergure du verrouillage du schème énergétique ou de l’émotion, et l’authenticité des sons que vous produisez. Si vous retenez un son parce que vous le jugez indésirable ou désagréable, vous réprimerez la libération énergétique. Par contre, si vous laissez les sons sortir de vous sans porter aucun jugement sur eux, vous libérerez beaucoup plus rapidement les énergies. 

Quand vous aurez libéré l’énergie ou exprimé l’émotion pleinement, vous éprouverez un sentiment de paix ou de liberté, ou vous sentirez de la chaleur dans la zone sur laquelle vous étiez concentré. Souvent, vous la sentirez vide. A ce stade, il est important, du moins à mon avis, de remplir ce vide avec quelque chose de positif. Pour la plupart des gens, la façon la plus facile de le faire consiste à se rappeler quelque chose qui leur est agréable. Tandis qu’ils ressentent le contentement que cette chose leur procure, ils se concentrent mentalement sur la zone en question, ce qui y déclenche une cascade positive d’énergies subtiles. Cette simple étape est très bénéfique et elle aide à intégrer l’expérience, particulièrement si celle-ci a été intense en raison de la nature des énergies ou des émotions à exprimer. 

Après le processus, il est également utile de se reposer quelques minutes et même de s’étendre. Autrement dit, ne vous précipitez pas vers vos activités. Restez seul avec vous-même pendant un moment. 

Intervention et Conseil  des Hathors sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

La détérioration de notre Ecosystème

 

ecologieVous vous trouvez présentement au stade le plus critique de votre évolution planétaire. Vos sociétés et vos cultures sont fragmentées, très différentes les unes des autres, et souvent en conflit. Le vieux pouvoir mondial fondé sur l’utilisation des carburants fossiles et sur les guerres fomentées secrètement par vos banquiers et vos chefs religieux continue d’empoisonner à la fois l’environnement émotionnel de votre planète et son environnement physique.

Cette situation m’attriste, mais surtout elle me fâche, parce que vos religions vous ont induits en erreur et manipulés, particulièrement celles qui prêchent que vous êtes les maîtres de la nature. J’observe votre planète depuis des millions d‘années et je peux vous affirmer que ce n’est pas du tout le cas ; au contraire, la nature, vous détruira si vous n’entretenez pas une relation consciente avec sa réalité changeante.

Votre civilisation actuelle, j’entends par là votre civilisation planétaire, est comme une courtepointe composant plusieurs couleurs incompatibles. Ce qui vous échappe parce que vous ne savez rien de l’histoire intergalactique, c’est que votre existence collective est transitoire. Non seulement êtes-vous sujets individuellement à la détérioration physique, c’est à dire à la mort, mais votre civilisation est sujette à la dégradation et la destruction par les forces de la nature.

Votre société planétaire semble paralysée, incapable de composer avec l’effondrement de votre écosystème. A vrai dire, cette attitude provient d’une illusion biblique. Vous croyez avoir le droit divin de détruire la nature au gré de vos besoins ou de vos désirs. Vous connectés à toutes vies. C’est l’intelligence empathique, et ceux qui en sont dépourvus sont dangereux pour votre survie.

En observant le développement accéléré de votre technologie, je ressens une inquiétude pour votre bien-être futur. Je ne parle pas de l’usage de la technologie comme tel. Les Arcturiens en usent sans cesse. C’est plutôt l’utilisation que vous en faites qui m’inquiète. Une partie de votre technologie sert à des programmes secrets.

La technologie, spécialement celle des télécommunications et de l’informatique, sert de plus en plus au contrôle mental. Plus vous irez loin dans vote mental sans vous connecter au cœur, plus vous entrerez profondément dans un territoire dangereux, comme ce fut le cas en Atlantide. Votre technologie est différente de la technologie atlante, mais elle lui ressemble assez pour inquiéter quelqu’un qui a pour mission de protéger ce secteur de l’espace.

Si vos principales religions, particulièrement celles qui sont d’origine judaïque / chrétienne / islamique, sont incapables de se dépasser pour adopter une nouvelle vision de l’humanité, elles devraient tout au moins se vouer à la gestion planétaire plutôt qu’à la domination. Encore là, c’est une question d’intelligence.

La difficulté à laquelle vous êtes individuellement confronté et celle-ci :

Quiconque possède l’intelligence empathique sait fort bien que le fait de polluer l’écosystème dans lequel vous vivez relève de la plus grande stupidité. Voilà la ligne de démarcation. C’est là le premier signe de l’intelligence empathique. Quiconque refuse de le reconnaître est un pur idiot sur le plan de l’évolution. Une forme supérieure d’intelligence empathique consiste à considérer les autres formes de vie comme des compagnons de voyage dans le Grand Mystère. En tant qu’individu, vous affectez la collectivité par vos pensées, vos sentiments et votre comportement. N’en doutez pas ; chaque humain vivant sur cette planète affecte la perception collective de la réalité ainsi que les potentialités de la destinée commune. Cela se passe au niveau microquantique.

Si les personnages politiques ou religieux semblent pouvoir influencer le monde plus directement et plus puissamment que tout individu ou groupe d’individus, c’est une illusion. Votre technologie procure aux individus un pouvoir que ses créateurs n’auraient jamais pu imaginer.

Regardez au plus profond de votre cœur et établissez une certaine forme de relation avec d’autres espèces vivantes de votre planète. Ce pourrait être tout simplement avec une plante, une forêt ou un animal. Laissez votre cœur vous guider tout naturellement. Je propose ce que je crois être non seulement simple mais efficace pour la plupart d’entre vous. Faites-le dans la solitude, à l’écart des autres humains, puisque vous avez toujours tendance à montrer une façade quand vous êtes avec d’autres. Vous faites emblant d’être ce que vous n’êtes pas afin de vous adapter à une image que vous croyez réelle, mais qui très souvent ne l’est pas. Ce travail au niveau du cœur s’accomplit donc mieux à l’écart des autres êtres humains.

Pour établir cette connexion avec une plante, une forêt ou un animal, commencez par placer votre conscience dans le cœur. Si elle retourne ensuite dans votre esprit pour y tourner comme une bile, ramenez-la dans le cœur. Certains d’entre vous y mettront du temps, mais d’autres y parviendront rapidement. Vous sentirez une vague d’émotion se diriger vers votre environnement, la plante, ou l’animal et vous finirez par percevoir une connexion avec cette autre forme de vie. Votre intelligence empathique s’accroîtra.

Si une partie de votre civilisation se dirige vers l’autodestruction en se déconnectant du coeur collectif, rien ne vous oblige à lui appartenir. Si vous développez votre intelligence empathique au sien de la folie qui règne en ce moment sur cette planète, vous affecterez par une voie mystérieuse le destin de la collectivité. Il s’agit d’un effet microquantique. C’est de la simple physique, non un rêve « confus ». Le plus infirme changement se produisant dans un atome peut affecter une molécule, laquelle peut affecter ensuite toute la structure.

Même si notre technologie Arcturienne éclipse la votre, nous devons autant que vous résoudre le dilemme de l’esprit et du cœur. Quelle ironie du sort !

Avant de nous livrer à un combat ou d’entreprendre une tâche difficile, nous nous disons une certaine phrase, que nous nous communiquons évidement par holographie télépathique. Si je devais la dire en langage humain, elle se traduirait comme suit : « Que toutes les possibilités vous soient offertes ». Cette attitude rend probable une solution. Je vous dis donc ceci en vous quittant « Que toutes les possibilités vous soient offertes ». L’humanité est elle-même la genèse de son avenir.

Extrait du message de Sanat Kumara  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

METHODE POUR ELEVER LES CONSCIENCES

 

Il s’agit d’une très ancienne technique enseignée par les Arcturiens.

by_zsteveComme notre système de chakras ressemble beaucoup à celui des humains, cette méthode fonctionnera aussi pour vous. Cette méthode vous permettra de monter et de descendre dans l’échelle dimensionnelle. Une fois que vous aurez maîtrisé cette technique, votre conscience pourra entrer dans toutes les dimensions. Votre corps physique demeurera dans votre continuum tridimensionnel, mais votre conscience sera libre de se rendre dans les autres dimensions.

Cette méthode a des effets mystérieux sur la respiration…. Quand la conscience est concentrée sur un point, comme c’est le cas pendant la médiation, l’activité cérébrale est modifiée. Après une telle période de focalisation mentale, votre respiration deviendra de plus en plus superficielle et il y aura ensuite des moments où elle cessera complètement. Ces « pauses » du cycle respiratoire indiqueront que vous êtes entré dans un état de conscience profond et c’est alors que vous pourrez pénétrer dans d’autres dimensions.

Dans cette technique de méditation, on pourrait comparer la respiration à un poney. Si vous tentez de la contrôler, elle n’obéira pas, mais si vous la laissez évoluer à son gré, elle sera attirée par votre concentration, se détendra et deviendra plus superficielle. Finalement, quand vous maîtriserez la technique, elle cessera. Ne vous en inquiétez surtout pas. Ce ne sera pas le signe que vous allez mourir, mais plutôt que vous êtes entré dans un état de passivité profonde. Votre conscience sera libérée des chaînes du monde physique et pourra se déplacer à volonté dans les diverses dimensions.

Une dernière considération avant de vous divulguer la méthode. C’est une simple question de protection. Spécifiquement, il s’agira de vous protéger lorsque vous entrerez dans d’autres dimensions de la conscience, c’est votre état vibratoire qui détermine votre des autres dimensions, c’est-à-dire la vibration totale de votre être, y compris vos aspects élevés et vos aspects négatifs non résolus. Il s’agit donc d’un mélange très varié, selon votre expression. Votre protection est nécessaire, c’est une sorte de police d’assurance consistant à ajuster votre niveau vibratoire sans le changer.

Pour cela, entourez-vous de la Claire Lumière, c’est très simple et il existe deux façons de la suivre : En percevant directement la Claire Lumière. En vous imaginant entourés d’un diamant pur, les diamants sont les gemmes de votre dimension qui sont les plus proches de l’expression de la claire lumière. Pour la plupart des individus, il sera plus facile de s’imaginer à l’intérieur d’un diamant pur. Les individus plus avancés qui ont déjà pris contact par eux-mêmes avec leur Claire Lumière intérieure n’ont qu’à la percevoir autour d’eux en entrant en méditation.

Trouvez maintenant une position assise qui vous soit confortable pur une certaine période de temps. Plus vous vous livrerez souvent à cette pratique, plus votre période de méditation durera longtemps. Assurez-vous d’être vraiment assis confortablement. En général, il vaut mieux que votre colonne vertébrale soit relativement droite. Si vous vous étendez, il ya de fortes chances que vous vous endormiez. Même s’il est possible d’entrer dans d’autres dimensions durant le sommeil, vous aurez moins de chances de vous souvenir de l’expérience.

Donc, après avoir adopté la position désirée, suscitez la protection choisie, soit le diamant ou la claire lumière. Dirigez ensuite votre attention sur un point situé à une largueur de main au-dessus de votre tête. Placez temporairement les deux mains, paumes jointes, au-dessus de la tête, de façon que la base des paumes se trouve directement au-dessus de la couronne.

Concentrez-vous sur le plus haut point atteint par les doigts (Autrement, placez vos mains en positon de prière au-dessus de la tête pour déterminer le bon emplacement). Ramenez ensuite vos mains dans une position où elles seront à l’aise sans la moindre tension.

En dirigeant votre attention mentale sur ce point situé au-dessus du chakra couronne, vous entrerez dans un canal par lequel vous pourrez accéder aux autres dimensions. En vous familiarisant avec ces états transitoires, vous deviendrez de plus en plus à l’aise. Si jamais survient une migraine ou la moindre tension au cours du processus, elle sera sans doute due à un excès de concentration.

En fait, vous n’avez pas à vous concentrer sur ce point situé au-dessus du chakra couronne ; placez-y simplement votre conscience, qu’elle y réside telle une plume dans le creux de votre main. Au cours des premiers stades de cette méditation, alors que vous apprendrez la méthode, je vous conseille de vous limiter à cinq minutes environ. Quand vous serez à l’aise avec cette période d’attention mentale dirigée au-dessus du chakra couronne, prolongez-la à votre gré.

Nous appelons ce point le KURA, qui signifie « Porte sur l’éternité ». Le mot Na signifiant « méditation », le mot Nakura signifie donc « méditation sur la porte de l’éternité ».

Il faudra absolument réorienter votre système nerveux après la pratique du Nakura. Même nous, les Arcturiens, nous réorientons sur notre propre dimension après en avoir exploré d’autres au moyen du Nakura. C’est particulièrement important si vous avez fait intensément l’expérience d’une autre dimension. Il faut du temps au système nerveux pour se réorienter sur votre réalité physique après une telle expérience ; n’escamotez pas cette période de réorientation car il peut en résulter des migraines, des douleurs, ainsi que l’impression de ne pas être dans votre assiette. Il vaut mieux y échapper.

La méthode que j’enseigne pour se réorienter dans sa réalité dimensionnelle implique la respiration et les cinq sens. Quand vous aurez jugé que vous avez médité suffisamment longtemps, cessez de porter vote attention sue le Kura, au-dessus de la couronne, pour la diriger sur votre souffle. Pendant un moment, observez votre respiration sans la modifier. Prenez ensuite conscience de vos sensations physiques ; les yeux toujours fermés, bougez vos doigts et vos orteils. Ecouter les sons ambiants. Remarquez si vous percevez les odeurs ou s’il  y a un goût quelconque dans votre bouche, puis frottez vos bras. Une autre bonne méthode consiste à frotter les lobes de vos oreilles puisque les principaux méridiens de votre corps subtil passent par eux. Enfin, ouvrez les yeux et regardez autour de vous.

Si vous avez été dans un état particulièrement profond, vous serez peut-être un peu désorienté. Dans ce cas, frottez la plante de vos pieds avec les pouces, puis tous vos orteils. Revenez ensuite à vos lobes, puis frottez vigoureusement vos bras. Au bout de quelques minutes, votre système nerveux devrait se reconnecter à la réalité physique et votre dimension.

Il se peut aussi que vous vous sentiez fatigué après avoir pratiqué le Nakura. Si c’est le cas, étendez-vous pour vous reposer ou même faire ne sieste. Le Nakura est un trésor arcturien qui fut légué à votre civilisation il y a des millions d’années.

C’est pour moi un plaisir et un honneur de présenter à la communauté humaine cette méthode pour pénétrer dans d’autres dimensions de la conscience ; Puissiez-vous l’utiliser à bon escient afin de ramener dans votre existence et dans vos relations les trésors que vous y aurez découverts.

Extrait du message de ESU – Maître Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

La réception de l’holographie télépathique arcturienne (stades avancés)

 

Ascension_web-1Une fois que vous aurez maîtrisé le rappel de l’information visuelle, auditive et kinesthésie tel qu’il est expliqué ici :  http://francesca1.unblog.fr/2015/07/28/la-reception-de-lholographie-telepathique-arcturienne/ vous pourrez faire avec succès l’expérience des stades avancés.

La première phase consiste à vous remémorer un souvenir très intense. Vous procéderez ensuite exactement comme pour l’information sensorielle. Autrement dit, vous vous rappellerez un souvenir en prenant conscience de l’information visuelle se trouvant à votre gauche, à votre droite, devant vous et derrière vous, au-dessus et u dessous de vous. La seule différence, c’est que l’information visuelle de ces six zones sera issue de votre mémoire, non de vote sens physique de la vue.

Une fois cette phase complète, faites la même chose pour l’information auditive et ensuite pour l’information kinesthésique, c’est à dire vos sensations physiques. Vous découvrirez sans doute un fait intéressant au sujet de la mémoire humaine : certaines zones pourront être vides. Il se peut que vous ne puissiez pas vous souvenir de ce qi se trouvait visuellement à votre gauche ou à votre droite ou dans toute autre direction. De même, votre mémoire pourra aussi vous faire défaut en ce qui concerne les sons ou les sensations physiques associées à l’événement.

Autre anomalie intéressante de la mémoire humaine : le remplissage des espaces vides. L’esprit humain est très créatif, au point qu’il est possible de vous rappeler quelque chose qui n’a jamais eu lieu. Je le mentionne afin que vous ne preniez pas pour une réalité absolue les impressions visuelles, auditives et kinesthésiques de votre passé. Ces souvenirs peuvent ne pas être exacts. Toutefois, l’objectif de cette phase n’est pas de différencier la vérité et l’erreur, mais de saisir la nature holographique de la mémoire. Je vous encourage à explorer ainsi plusieurs souvenirs si vous désirez passer au stade avancé.

La phase finale du stade avancé de l’entraînement concerne les possibilités futures. Votre futur n’est pas « gravé dans la pierre » comme vous dites. Il est malléable et modifiable. Il n’est jamais défini avant le tout dernier moment, celui où la probabilité devient certitude. A n’importe quel moment qui précède celui-là, vous pouvez changer l’idée et modifier le résultat.

Pour les besoins de cet entraînement, pensez à quelque chose que vous considérez comme une évolution probable dans votre vie présente. Ce que vous choisirez pour cette phase n’a aucune importance ; ce peut être quelque chose de banal ou d’élevé. Si vous avez besoin d’un emploi, c’est ce que vous pourriez choisir comme résultat futur à obtenir. Si vous désirez ouvrir les microtunnels de communication avec un Arcturien, c’est aussi ce que vous pourriez choisir comme résultat futur, ou n’importe quoi d’autre.

Une fois que vous aurez choisi comme objet d’entraînement ce que vous voulez voir se manifester dans votre futur, faites l’expérience de cette probabilité dans les six zones qui vous sont accessibles visuellement, comme vous l’aurez fait avec le présent et le passé ; à votre gauche, à votre droite, devant vous et derrière vous, au-dessus et au-dessous de vous. Evidemment vous créerez cet apport visuel par l’imagination, non par la réalité ni par la mémoire. Ajoutez ensuite l’élément auditif, puis l’élément kinesthésique, comme vous l’avez fait pour le présent et le passé. Vous aurez alors une expérience sensorielle multidimensionnelle imaginaire d’une probabilité future.

La plupart des humains s’arrêteraient là. Or, les Arcturiens vont un peu plus loin. C’est que les paradoxes de la résistance nous intéressent. Si vous désirez penser comme un Arcturien, cet entraînement vous y conduira. N’oubliez pas que nous vous faisons traverser ce processus laborieux afin que vous puissiez recevoir les hologrammes télépathiques d’un Arcturien, puisque c’est là notre moyen de communication fondamentale.

images (1)

Voici ce que vous devez faire.

-      Choisissez au moins deux futurs possibles ; Le premier est vraisemblablement celui que vous désirez le plus, mais faites preuve d’audace et considérez d’autres possibilités. Choisissez deux résultats différents, puis créez-en les impressions visuelles, auditives et kinesthésiques.

Je vous suggère ceci : chaque fois que vous établirez une façon de créer un résultat, trouvez toujours deux autres manières de l’obtenir ; votre pensée prendra ainsi de l’expansion et vous deviendrez beaucoup plus créatif. Cela dit, je vais assembler tous les éléments afin de vous donner une idée de ce qu’est un hologramme télépathique arcturien.

Imaginez que vous avez à l’esprit une situation présente dont vous détenez simultanément toute l’information visuelle, auditive et kinesthésique, et qu’en même temps vous vous rappelez tous les événements passés qui lui sont liés par votre mémoire visuelle, auditive et kinesthésique. Ensuite, en les imaginant de la même façon, faites l’expérience des probabilités futures. Vous entrerez alors dans une sphère d’impressions simultanées issues du passé, du présent et des possibilités futures.

Inutile de dire que vous n’aurez plus de perception linéaire. Vous percevrez plutôt les relations entre des catégories d’expériences. Vous verrez les relations entre les événements passés et la situation présente, entre les possibilités futures rattachées au passé, et vous observerez tout cela depuis une conscience située hors du temps et de l’espace.

Ces hologrammes – ces blocs sphériques d’information sensorielle – seront comme des billes que vous tiendriez dans vos mains. Lorsque vous percevrez ainsi les événements de votre vie, le jeu de la création deviendra beaucoup plus intéressant.

Il s’agit là d’un stade très avancé. L’important, c’est de suivre d’abord l’entraînement de base (lien précédent). Dès que vous en accomplirez la première phase, vous commencerez à comprendre la nature de l’holographie télépathique arcturienne. C’est une simple aptitude à développer, comme pour l’apprentissage d’une langue étrangère ; plus vous l’exercerez, plus vous y excellerez.

Extrait du message de ESU – Maître Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

La réception de l’holographie télépathique arcturienne

 (entraînement)

CAMERAOn m’appelle Esu, mais je suis Esutokoruo, maître de méditation arcturien. La technologie arcturienne utilise à la fois la réalité extérieure et la réalité intérieure. Elle fonctionne par interface entre notre esprit et une technologie s’apparentant à votre informatique, mais elle traite de l’information lumineuse car nous sommes des êtres de la cinquième dimension et des dimensions supérieures.

La technologie de traitement exploite les fluctuations de la lumière. Mon domaine d’expertise est celui de l’esprit. Les Arcturiens ont choisi pour le meilleur et pour le pire, une double stratégie pour assister la Terre.

La première consiste à protéger l’espace interdimensionnel entourant votre planète ; nos vaisseaux patrouillent donc dans votre système solaire afin d’empêcher d’infâmes voyageurs interstellaires de pénétrer dans votre espace. Le second consiste à ouvrir des microtunnels de communication avec les humains afin de les éveiller à la grande réalité cosmique.

Dans votre esprit, vous séparez le passé du présent et du futur. Pour des êtres incarnés dans une réalité tridimensionnelle, cette séparation est avantageuse pour la survie. Quand vous communiquerez avec des Arcturiens, vous devrez oublier cette séparation et percevoir la situation simultanément du point de vue du passé, du présent et des possibilités futures.

Comme vous êtes des êtres linéaires et que cette réalité est imprimée dans vos neurones, la perception du temps est un réflexe automatique sur lequel vous n’exercer aucun contrôle, mais ce ne sera bientôt plus le cas. Pour entreprendre cotre entraînement, veuillez faire émerger dans votre conscience trois éléments appartenant respectivement à votre passé, à votre présent et à votre futur potentiel.

Première phase : Commençons par le moment présent puisqu’il est le plus accessible. Voici ce que nous vous demandons de faire.

-      La première étape consiste à enregistrer l’information disponible en ce moment à vos cinq sens. Observez l’espace dans lequel vous lisez ceci. Regardez bien tout ce qui vous entoure et séparez mentalement les objets qui se trouvent à votre gauche, à votre droite, devant vous, derrière vous, au-dessus de vous et au-dessous.

Vous disposerez ainsi de six zones de référence pour l’information visuelle. Qu’est-ce qui se trouve à votre gauche ? A votre droite ? Devant vous ? Derrière vous ? Au-dessus de vous ? Au-dessous de vous ?

-      Ensuite, après avoir enregistré mentalement ces zones d’information visuelle, fermez les yeux et rappelez-vous ce que vous avez observé dans chacune de ces zones, une par une, avec le plus de détails possible, à votre gauche, à votre droite, devant vous, derrière vous, au-dessus de vous, au-dessous de vous. Plus les détails seront nombreux, plus l’entraînement sera efficace. 

-      La dernière étape consiste à vous rappeler le contenu des six zones simultanément ; à votre gauche, à votre droite, devant vous, derrière vous, au-dessus, au-dessous de vous. Ce faisant, vous sentirez un changement de conscience. En fait, vous sortirez de la pensée linéaire pour entrer dans la multidimensionnalité.

Sur le plan du système nerveux, lorsque vous vous rappellerez le contenu de ces six zones simultanément, vous créerez ce que vos scientifiques appellent un état de transe. Cet état est produit par la simultanéité de multiples foyers d’attention. Puis que votre cerveau et votre esprit sont comme les deux côtés d’une même médaille, vous pouvez procéder linéairement quand vous observez quelque chose. La plupart des humains peuvent observer deux ou trois zones, parfois quatre, tout en conservant une perception linéaire, mais quand il s’agit d’en observer six, le réflexe linaire disparaît et la plupart des humains sont incapables de maintenir une perception linéaire.

Cet apport simultané de six zones visuelles est une forme primitive d’information holographique. Je vais décrire l’entraînement au complet pour que vous ayez un aperçu général de ce qui va se produire. Lorsque vous aurez maîtrisé el sens de la vue pour ces six zones, vous passerez au sens de l’ouïe. Votre capacité d’audition est de nature sphérique. Vous êtes capable de capter des sons de toute provenance. Votre cerveau/esprit les localise dans l’espace et crée une impression de l’endroit d’où ils proviennent. Vous pouvez ainsi entendre des sons sous un angle de 360 degrés et dans toutes les directions : devant vous, derrière vous, à votre droite, à votre gauche, au-dessus et au-dessous de vous.

Après avoir maîtrisé le rappel des zones auditives, vous le combinerez à vos souvenirs visuels, de sorte qu’au moment où vous ouvrirez les yeux pour regarder les six zones, vous entendrez aussi les sons de l’environnement immédiat et même ceux qui sont loin de vous.

C’est ici que cela devient intéressant. Quand vous fermerez les yeux pour vous rappeler les zones visuelles et auditives, c’est à dire tout ce que vous aurez vu et entendu, vous entrerez dans ce que j’appelle, pour les besoins de la démonstration, une supertranse. En termes mathématiques, on pourrait dire qu’il s’agit d’une transe à la deuxième puissance.

La première phase consiste donc à maîtriser le rappel simultané des six zones d’information visuelle…. Vous seul déciderez si vous avez atteint cette maîtrise. Je vous conseille d’y travailler plusieurs fois dans des environnements différents, ce qui accélérera le processus d’apprentissage.

Deuxième phase : Consiste à vous rappeler l’information auditive et à la combiner avec l’information visuelle. Dans le présent, regardez à votre gauche, à votre droite, devant vous, derrière vous, au-dessus de vous et au-dessous de vous en prenant conscience des sons que vous entendez ainsi que de leur provenance.

Unissez ensuite le souvenir de vos impressions visuelles à vos impressions auditives. Ce faisant, vous entrerez dans une supertranse. Je vous conseille de passer beaucoup de temps à développer cette aptitude à vous rappeler simultanément l’information visuelle et l’information auditive depuis plusieurs points de vue. Après l’avoir maîtrisée, vous serez prêt pour la phase suivante…

Troisième phase : Vous ajouterez maintenant les sensations physiques afin d’obtenir une expérience sensorielle multidimensionnelle.

Dans le présent, regardez autour de vous et observez ce qui se trouve à votre gauche, notez les sons que vous entendez ainsi que leur provenance, et combinez ces perceptions à la conscience de vos sensations physiques. Que ressentez-vous physiquement ? Faites de même pour ce qui se trouve à votre droite, en notant vos impressions visuelles, auditives et physiques. Faites-le ensuite pour toutes les autres zone afin d’en recueillir l’information visuelle, auditive et kinesthésique (sensations physique). Enfin rappelez-vous toutes ces perceptions simultanément.

C’est là la formation de base pour la perception des hologrammes télépathiques. Quand vous aurez maîtrisé ces trois aptitudes, vous serez en mesure de recevoir parfaitement nos transmissions d’information.

Ceci est donc un entraînement élémentaire. Il vous incombe donc de déterminer la fréquence et la durée de votre expérimentation. Plus vous vous livrerez souvent à cet entraînement, plus vous recevrez efficacement les impressions holographiques télépathiques acturiennes.

Ne passez pas à l’étape suivante,  tant que ceci n’est pas maîtrisé…

Extrait du message de ESU – Maître Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

   Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

LES HUMAINS ONT PLUSIEURS SOI INTERDIMENSIONNELS

 

1574Nous croyons au pouvoir de l’innovation. Toutes nos actions sont entreprises avec une conscience claire de vivre dans un univers étrange et paradoxal. Nous sommes des êtres d ‘action. Notre premier mouvement fondamental est donc d’agir. Notre première action consiste toujours à évaluer intellectuellement la situation sous le plus d’aspects possible, et cela pour deux raison : d’abord pour la comprendre le mieux possible et agir efficacement et ensuite pour nous éviter l’illusion de la suffisance.

Tous les êtres, sauf les plus conscients, ont tendance à penser que le monde entier est centré sur leurs choix. Donc, quand nous considérons notre action sous le plus d’aspects possible, nous voyons les qualités et les défauts de notre projet. Nous évaluons très rapidement notre plan d ‘action. Nous ne restons pas suspendus dans la considération de toutes les options. Une fois que nous avons choisi, ce choix devient une mission et nous employons toutes nos ressources à la réalisation de nos désirs, en surveillant la situation, en nous y adaptant au besoin et en la menant à terme.

Durant tout ce processus, quelle qu’en soit la durée, nous continuons à observer la situation sous plusieurs aspects. Toute nouvelle information peut nous faire modifier notre plan d ‘action. Nous savons aussi que nous affectons le monde quantique par notre détermination. Nous ne sommes pas enclins à hésiter ni à changer d’idée. Nous pouvons modifier notre approche, mais par un discernement intelligent  non pas un affaiblissement de la volonté.

Certains individus classent les phénomènes dans la catégorie des réalités alternes. Ils entendent par là que des aspects de la personnalité créent des réalités alternes. Nous ne classons pas les phénomènes ainsi.

Les humains ont plusieurs SOI. Certains ont une intention positive, mais d’autres sont très négatifs. Voyons les choses comme suit. S’il fait beau, vous avez tendance à être de bonne humeur, ce qui influence votre perception des autres et du monde. Cela affecte également vos actons. Si par contre, vous avez connu une journée difficile, vous êtes peut-être de mauvaise humeur. Vous voyez le monde différemment lorsque vous êtes mécontents. Il n’a pas changé, mais votre filtre émotionnel, lui, a changé. Comment gérer leurs émotions et leurs filtres émotionnels est donc l’une des principales difficultés de croissance des humains.

De ce point de vue, il existe plusieurs « JE ». Chacun possède sa tonalité émotionnelle et son taux vibratoire. Il crée une certaine réalité mentale / émotionnelle, laquelle affecte la perception, les actions et finalement la réalité concrète. Je dirais que vos filtres émotionnels sont des habitudes acquises et que la maîtrise requise à ce niveau de votre être consiste à choisir celui par lequel vous verre le monde.

Comparons ces filtres émotionnels, ces humeurs, à un attelage de chevaux. Si ces derniers ne vont pas tous dans la même direction, ils n’iront pas très loin, mais si vous les unissez, vous pourrez avancer avec puissance dans un état vibratoire constant et vous affecterez alors la réalité.

Les réalités multidimensionnelles sont le dernier élément de ce système ; De ce point de vue, la multidimensionnalité est simplement la somme de toutes les dimensions dans lesquelles vous vivez. La tâche ou plutôt « l’occasion » qui se présente aux humains consiste pour eux à prendre conscience de leur réalité multidimensionnelle. En fait, ils la possèdent déjà. Vous avez déjà une nature multidimensionnel, mais a on  limité votre perception, vous habituant à croire que la troisième dimension et la seule réalité.

Tout cela fut l’œuvre de vos religions, de vos gouvernements et de certaines forces qui vous sont inconnues. Si l’on a pu vous faire croire à tort que rien n’existe d’autre que votre vie physique et que même s’il y a une vie après la mort biologique, vous y êtes soumis à la volonté d’une puissance supérieure, vous avez alors été coupés de la perception directe de vous-mêmes, c’est à dire de votre nature multidimensionnelle. La vie humaine est à la fois terrestre et cosmique. Elle transcende tout. Cette réalité est vaste : elle est multidimensionnelle comme vous.

Pour la plupart des humains, la première étape consiste à se défaire des mensonges qui leur ont été inculqués. L’étape suivante consiste à découvrir leur multidimensionnalité, qui n’est plus alors une question de foi, mais plutôt une certitude intellectuelle.

Extrait du message de EKTARA – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

   Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

LES INTELLIGENCES EXTRATERRESTRES

 

RD3T-4GuruMeditation_thumbJe dois décrire ici un organigramme. Commençons par trois catégories d’êtres extraterrestres et nous irons ensuite plus loin.

Il y a d’abord ceux que vous appelleriez des intelligences étrangères, simplement parce que vous ne connaissez pas leur nature. La première catégorie, on par préférence, mais arbitrairement, comprend les extraterrestres qui possèdent des vaisseaux concrets. Certains ont la capacité de modifier la structure moléculaire de  leurs vaisseaux de manière à voyager entre les dimensions, de la troisième en montant.

Nous, les Arcturiens, possédons une forme très avancée de cette technologie qui permet à nos vaisseaux de voyager facilement entre les dimensions. Nos vaisseaux résident principalement dans la cinquième, mais ils peuvent aller plus haut. En de très rares occasions, nous les avons conduits jusque dans la troisième dimension, mais cette opération nécessite beaucoup d’énergie et nous ne la faisons donc pas à la légère.

La deuxième catégorie de visiteurs extraterrestres comprend les intelligences hautement vibratoires. Comparables aux intelligences hautement électromagnétiques qui vivent sur la Terre, ces êtres n’ont pas de vaisseaux. Ils voyagent dans l’espace sous la forme de champs électromagnétiques distincts et ils peuvent se déplacer collectivement.

La troisième catégorie est très étrange, bien que tout ce que je vous livre ici le soit à vos yeux. Ces intelligences extraterrestres sont la projection d’esprits appartenant à de très lointaines civilisations. Elles sont des points d’énergie qui ne visent qu’à observer ce qui se passe sur votre planète et dans votre système solaire. Elles ne sont pas en interaction avec vous.

Les anges…

Puisque nous parlons de ce sujet, je vous fais part de notre point de vue sur le phénomène des anges. Les anges existent. Ce sont des intelligences hautement vibratoires, bienveillantes et bien intentionnées. Quand un humain en rencontre un, il peut très facilement interpréter l’expérience selon ses attentes ou des croyances. De plus, je dois préciser que certains anges sont plus intelligents que d’autres ou plus habiles à créer des résultats.

A mon avis, la difficulté que pose la question des anges, c’est que le concept est alourdi et déformé par les dogmes religieux et les fausses idées spirituelles.

C’est une merveilleuse expérience que de rencontrer une haute intelligence puissante et bienveillante. Et cette expérience peu se révéler enrichissante autant pour l’entité que pour l’humain. Ce dernier doit toutefois être conscient qu’il doit assumer la responsabilité de ce qu’l en retire. Ainsi, si vous êtes en interaction avec un « ange » soyez vigilants. Si cet « ange » vous dit que vous devez faire quelque chose, vous êtes alors en contact avec un idiot ou avec une entité malveillante déguisée en entité bienveillante. Tout être, humain ou autre, qui voudrait porter atteinte à votre souveraineté est à éviter.

Par exemple, Lilith résidait dans un autre spectre vibratoire. On a raconté plusieurs histoires à son sujet, mais la véritable rencontre entre elle et d’autres intelligences électromagnétiques a eu lieu dans le monde astral, où résident la plupart des intelligences supérieures. A l’instar des humains, ces êtres vibratoires peuvent se rendre dans l’astral supérieur et même au-delà, dans ce que certains appellent le plan éthéré, mais que nous appelons simplement la cinquième dimension.

Encore une fois, votre univers est beaucoup plus étrange que vous ne pouvez l’imaginer.

 

Extrait du message de EKTARA – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

   Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

LES INTELLIGENCES TERRESTRES

 

 IntelligenceHistoriquement, nous considérons les entreprises spatiales de l’humanité, dont les premières photographies de la Terre prises de l’espace, comme le point marquant d’une expansion de conscience. Quelque chose s’est alors passé dans l’imagination des humains qui ont vu ces photographies. La précarité et la fragilité de la Terre, comme sa grande beauté, sont devenues évidentes pour tous, sauf pour les individus les moins doués intellectuellement ou d’une grande étroitesse d’esprit. Ce simple changement de point de vue (la Terre vue de l’espace) a augmenté la conscience planétaire. Ce fut un pas en avant, mais cette nouvelle perspective demeure tridimensionnelle.

La difficulté de l’être humain réside dans une sorte d’hypnose due au fonctionnement de son cerveau et de son système nerveux. Vous croyez que votre expérience sensorielle du monde englobe toute la réalité, mais ce n’est pas le cas. Vous vivez dans un univers beaucoup plus complexe, mystérieux et diversifié que vous ne pourriez jamais l’imaginer. Votre vision physique résulte du développement de vos nerfs optiques et des centres visuels de votre cerveau. Or, ces structures neurologiques complexes ne perçoivent qu’une très mince bande passante du spectre énergétique.  Vous ne pouvez voir sans aide de lumière ultraviolette, les rayons X ou gamma, et encore moins le spectre supérieur que votre science n’a pas encore découvert. Vous croyez réelle votre expérience sensorielle du monde parce qu’elle est très vaste, mais ce que perçoivent vos cinq sens n’est qu’un infime partie de ce qui existe.

Dans d’autres portions du spectre électromagnétique, il existe des êtres que vous ne pouvez pas percevoir et qui pourtant se trouvent parmi vous sur cette planète. Nous ne parlons pas ici des extraterrestres, un sujet que nous aborderons dans un instant. Nous parlons plutôt des cohabitants de votre planète. Si vous vous entraînez à mieux percevoir l’univers, vous découvrirez que nous disons vrai.

Toutes les traditions chamaniques du monde connaissent l’existence de ces êtres qui vivent dans d’autres portions du spectre électromagnétique. Les chamans les appellent souvent « esprits », mais pour nous ils sont simplement dans le champ d’existence d’une vibration différente, une autre forme de conscience ayant des espoirs, des rêves et des aspirations tout comme les humains. Il est impossible de communiquer avec ces intelligences hautement vibratoires qui vivent sur votre planète et à l’intérieur de celle-ci. Certaines vivent à haute altitude dans votre atmosphère. Si vous entrez en contact avec une telle intelligence, prenez conscience qu’elle peut être bienveillante ou malveillante, ou dans certains cas, neutre, c’est à dire ni contre vous ni avec vous.

Certains de ces êtres associés à la Terre possèdent une technologie limitée, ais plus avancée que la vôtre, et d’autres voyagent dans des appareils en forme de disque, lesquels peuvent passer du spectre électromagnétique supérieur à al  périphérie du temps et de l’espace tridimensionnels. Autrement dit, quand vous apercevez un OVNI, il peut venir de l’espace, mais aussi de la Terre. Comme vous ne voyez qu’une infime partie du monde qui se trouve sous vos yeux, vous êtes portés à croire que votre espèce est la plus intelligente. Evidemment nous le contestons. Nous dirons que, sous certains aspects, les cétacés sont plus évolués et il ne fait aucun doute dans notre esprit que, dans plusieurs cas, l’intelligence de ces êtres hautement vibratoires qui habitent la Terre surpasse grandement la vôtre.

De notre point de vue, les différences entre les traditions chamaniques ne sont pas dues uniquement à l’emplacement, à la culture et à l’histoire. Certaines sont dues au fait que les chamans vivant à tel ou tel endroit rencontraient de hautes intelligences différentes. Ajoutez à leur présence celle d’intelligences extraterrestres et vous obtiendrez un tableau extrêmement complexe.

Voici maintenant une information qui va vous sembler très étrange : certains de ces vaisseaux appartiennent à des visiteurs humains provenant de votre futur. Ils voyagent dans le temps à des fins d’exploration et de connaissance. Certains de ces voyageurs du futur reviennent dans votre présent pour tenter de corriger des « déséquilibres ».

Nous savons que la plupart de ces visiteurs humains du futur voyagent dans des vaisseaux en forme de disque parce que c’est la principale technologie qu’ils ont développée. Pour être exact, je devrais plutôt dire « que vous avez développée » puisque ce sont vos descendants. C’est là une situation très étrange, aussi difficile à comprendre qu’elle soit. Admettre la possibilité que l’humanité future revienne à votre époque dans des vaisseaux en forme de disque relève simplement d’une expansion de la conscience. Autrement dit, non seulement votre connaissance de la réalité tridimensionnelle est très étroite, mais votre connaissance du temps est tout aussi limitée.

Quand un espèce a atteint un certain stade de développement, il lui est facile de voyager dans le passé ou dans le futur que ce l’est pour vous de prendre le métro. Imaginez comment l’humanité future voit son histoire et ses ancêtres, c’est à dire vous, à travers la lentille élargie de la mécanique temporelle. Vous pensez que le temps s’écoule en ligne droite, mais il s‘agit d’une perception limités par vos sens. Encore une fois, vous vivez dans une réalité tridimensionnelle beaucoup plus complexe que vous ne pouvez l’imaginer.

Vous êtes à un point du temps où de futurs explorateurs reviennent pour voir ce qui a dérapé. Vous faites l’objet d’une observation intense. Pour les humains du futur, vous êtes comme des Néandertaliens. C’est là un niveau de complexité.

 

Extrait du message de EKTARA – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

La technologie Arcturienne

 

images (6)Notre technologie qui comporte plusieurs niveaux et divers aspects, dont l’un est lié à la durée de la vie. J’imagine qu’il est inconcevable pour vous qu’un être puisse vivre des millions d’années. Les Arcturiens résident entre la cinquième dimension et la neuvième. La plus grande partie de notre civilisation se trouve dans la cinquième et notre technologie utilise les propriétés uniques de la lumière. Comme je l’ai précisé antérieurement, nous maîtrisons les forces opposées, et j’entends par là les forces subatomiques et la dynamique quantique.

Dans notre corps quinquadimensionnel, notre durée de vie naturelle est de plusieurs milliers d’années de temps terrestre. Avant de devenir une civilisation intergalactique, nous avons maîtrisé l’art de la régénération du corps physique, une technologie qui nous a permis d’explorer l’univers, sans devoir nous soumettre à la cryogénisation.

La chambre de régénération consiste en un tube arrondi aux deux extrémités et dans lequel nous entrons aux divers cycles de notre vie. Plus une situation est exigeante et épuisante pour notre force vitale, plus nous entrons souvent dans ce tube.

Cette technologie m’a permis de vivre pendant des millions d’années et d »’explore les dimensions de la conscience pour développer des aptitudes que je n’aurais jamais pu acquérir si j’avais été limité à la durée de vie naturelle limitée à quelques milliers d’années.

Au cours de mes explorations, j’ai observé les états corporels propres à chacune des dimensions et j’ai préféré l’énergie de la neuvième. L’existence dans cette réalité me confère une présence lumineuse et c’est pourquoi certaines personnes me considèrent comme un maître « ascensionné ».

Je porte habituellement mon costume de commandant de secteur, mais mon champ énergétique scintille d’une lumière blanche, ce qui est un simple effet physique. Etant dans un état de basse énergie, même les Arcturiens de la cinquième dimension me perçoivent comme une lueur. Un être de la troisième dimension peut se sentir dépassé par ma présence. Comme je peux me déplacer entre la cinquième et la neuvième dimension, certains êtres qui m’ont rencontré on mal interprété leur expérience. Quiconque me rencontre me perçoit en fonction de son  propre degré de développement. Un être qui ne connaît pas la mécanique quantique ni les technologies des formes de lumière risque de me prendre pour un dieu. Je peu apparaître dans la dimension où réside un être, puis disparaître, grâce à un changement de fréquence vibratoire qui se produit par une interface entre mon intention et un dispositif arcturien. Sans celui-ci, que j’ai toujours sur moi, je serais incapable de passer d’une dimension à une autre. Il s’agit d’une version réduite du dispositif qui se trouve dans le vaisseau et au moyen duquel ce dernier peut donner à sa structure moléculaire une fréquence vibratoire supérieure ou inférieure.

Lorsqu’un humain me rencontre dans le tunnel de la perception imitée et de la compréhension intellectuelle, il s’illusionne facilement sur mes capacités, à moins d’être particulièrement intelligent ou expérimenté en la matière. Comme je possède une énergie charismatique et que la lumière composant mon corps d’une dimension supérieure est très intense, et comme j’ai des aptitudes qui semblent surnaturelles, un humain peut tomber dans l’un des pièges les plus grands et les plus insidieux de la conscience humaine : l’adoration d’un autre être.

J’ai moi aussi mes limites et mes faiblesses. Certaines de mes limites, comme celles de tout Arcturien et de tout être intergalactique, sont contournées par une technologie de pointe et par la connaissance des potentialités existantes. C’est ici qu’intervient l’interaction entre la personnalité de l’être et la technologie afin d‘exercer une action bienveillante ou malveillante.

Il existe des êtres que vous appelleriez des intelligences extraterrestres et qui possèdent une technologie très puissante, mais dont la personnalité est très suspecte. Certains de ces êtres sont incroyablement arrogants. De notre point de vue, la haute technologie et l’arrogance forment une très mauvaise combinaison. Les « dieux » vengeurs de vos religions appartiennent  à cette catégorie. D’autres religions parlent de  dieux bienveillants qui nous conviennent mieux comme description.

Je vous dirai toutefois qu’ils ne sont pas plus des « dieux » que moi. C’est simplement qu’ils furent perçus comme tels par des peuples primitifs aux connaissances limitées. Il est difficile, sinon impossible, de comprendre la vraie nature d’une réalité supérieure quand on réside dans une dimension inférieure. Par rapport à un être hautement dimensionnel on ne peut y faire l’expérience que des séquelles de la rencontre énergétique ainsi que des limites perceptuelle spécifiques à la dimension où l’on réside.

Je mentionnerai ici l’un de ces êtres bienveillants. Je vais simplement le nommer. Vous l’appelez Jésus de Nazareth. Pour moi, c’est un Arcturien. De tous les Arcturiens que j’ai connus, il est vraiment le plus bienveillant et le plus compatissant. Il a su appliquer notre technologie comme aucun autre ne l’a fait. Il vous en parlera lui-même en temps venu.

Extrait du message de Sanat Kumara – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

Les ARCTURIENS raconté par Judi Sion

 

Si vous lisez ces messages Arcturiens avec un esprit ouvert, ils pourront vous libérer. Tant que nous abandonnons notre pouvoir à une autorité « supérieure », nous nous abaissons. – Propos de Judi Sion -

téléchargementVoici l’histoire de la création telle que nous l’ont livrée les Arcturiens et d’autres êtres. Ils ne sont pas les premiers à raconter cette histoire. La version arcturienne comporte toutefois de nouvelles données dont nous sommes ravis de vous faire part, dans l’espoir qu’elles enlèveront les œillères obstruant peut-être notre vision.

Il y a des lustres, les Annunakis, une race d’êtres intergalactiques possédant une haute technologie, se sont rendu compte que leur atmosphère se dégradait. Leurs scientifiques ont alors déclaré que l’or pourrait la stabiliser. Une imagerie de notre planète ayant révélé d’immenses gisements aurifères en Afrique, ils sont venus sur la Terre pour en extraire de l’or. Comme la science l’a déterminé, l’Afrique est donc le berceau de notre civilisation parce que c’est là que les généticiens annunakis ont concocté la mixture d’où nous sommes issus. Comme la gravitation de la Terre les empêchait d’y demeurer très longtemps et que leurs gens ne voulaient pas travailler dans les mines, ils ont cherché une solution pour extraire l’or sans employer leur propre peuple. Cette solution, ce fut la création de l’Homo sapiens. Les tablettes d’argile sumériennes racontent cette histoire telle qu’elle fut vécue à l’époque.

Plusieurs personnes ont déjà émis l’idée que l’homme descendrait du singe, mais les Arcturiens y ajoutent un éclairage inédit. Ils parlent d’êtres hautement vibratoires et de nature électromagnétique, dits éthérés. Ces êtres éthérés ont toujours été ici et nous avons déjà été capables de les voir, même si leur fréquence vibratoire est beaucoup plus élevée que la nôtre. Ce sont les fées, les elfes et les gnomes de notre mythologie et aussi les anges.

Les anges sont des êtres électromagnétiques, éthérés. Bien sûr, c’est comme pour tout le reste ; ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Il existe des anges possédant une immense intelligence et un grand pouvoir, et il en existe des moins évolués qui ont peut-être de bonnes intentions, mais qui n’ont pas la technique nécessaire pour mettre celles-ci en pratique. Ce sont des êtres électromagnétiques d’une vibration inférieure.

Tous ces types d’êtres électromagnétiques existent encore, maison nous a « entraîné »  à ne pas les voir, tout comme les aborigènes d’Australie ne voyaient pas les gros navires du capitaine Cook parce qu’ils n’avaient aucun point de référence. Certains de ces êtres éthérés se risquaient à entrer dans le corps des premiers primates, mais ils ne pouvaient y rester qu’un certain temps. S’ils passaient outre, ils y restaient piégés.

Plusieurs groupes intergalactiques racontent que les Annunakis auraient mélangé leur ADN avec celui des primates afin de créer une race d’esclaves pour extraire de l’or, mais je n’avais jamais entendu dire qu’ils avaient choisi des primates spécifiques pour cette expérience, en l’occurrence ceux dans lesquels les êtres éthérés se trouvaient piégés. Selon les Arcturiens, les Annunakis ont choisi ces primates habités par des êtres éthérés parce qu’ils avaient dans les yeux une lueur d’intelligence qui les distinguait des autres. Autrement dit, ce n’étaient pas des singes ordinaires.

Nous ne sommes donc pas nés d’une côte d’Adam que Dieu aurait prise pour créer Eve. Nous sommes issus d’une expérience scientifique, d’un tripotage génétique semblable à celui que nous faisons maintenant avec les chevaux et d’autres animaux. Le chaînon biologique manquant de l’évolution humaine est donc d’intervention extraterrestre.

Voici cependant la partie la plus importante et la plus néfaste de cette histoire ; J’en ai pris conscience il y a vingt ans quand j’ai écrit UFOs and The Nature of Reality, mais je n’avais jamais entendu personne souscrire à ma théorie avant que ne le fassent les Arcturiens.

Quel est l’un des principes fondamentaux de la métaphysique ?

La pensée est créatrice. Si l’on nous a créés avec l’intention de faire de nous une race d’esclaves, il n’est pas étonnant que nous retombions dans ce rôle devant ce qui semble supérieur à nous ; les dieux/ Dieu/les extraterrestres munis d’une technologie de pointe. Les Annunakis étaient des êtres intergalactiques peu évolués, mais très avancés technologiquement.

Au fait, cela répond aussi à une autre de mes grandes interrogations durant l’enfance. Si les « Dieux » étaient si extraordinaires, pourquoi étaient-ils si ignorants, si jaloux et si dangereux ? On peut posséder un grand pouvoir sans être très évolué (George Bush me vient à l’esprit). L’évolution est une question de conscience. On peut acquérir du pouvoir par la technologie, mais le pouvoir que possèdent des êtres ne les rend ni grands ni dignes d’être servis. Ce n’est pas parce que les « premiers dieux » (spécifiquement Jéhovah, pour nommer une représenta-ion divine cruelle) pouvaient détruire une ville entière qu’ils étaient grands et sacrés. Cela veut simplement dire qu’ils étaient puissants. A mon avis, Jéhovah était comme un enfant attardé muni d’un immense pouvoir.

Honnêtement, e préfère avoir la conscience plutôt que ce genre de pouvoir.

Et je ne choisis pas de « craindre Dieu/dieu ». S’il existait, si elle existait, je préfèrerais le/la respecter et l’aimer plutôt que de le/la craindre. Tout Dieu/dieu que j’honore mérite le respect et ne requiert pas qu’on le craigne ou qu’on rampe devant lui. Enfin, Bref….

Je soupçonne qu’une information ne nous est fournie que si nous sommes prêts à y réfléchir et à l’accepter. Il m’avait fallu des années pour donner un sens à ce que je rédigeais il y a deux décennies. L’espèce humaine est issue de la pensée de créer une race d’esclaves. Pour posséder pleinement notre pouvoir et réaliser notre grandeur, nous devons d’abord comprendre comment nous sommes devenus ce que nous sommes. Le service envers nos maîtres est inscrit dans notre ADN mitochondrial et, selon les Arcturiens, avant que le sort n’en fut jeté, plus de vingt autres manipulations génétiques furent effectuées par diverses civilisations intergalactiques. Ils affirment que ce mélange d’informations génétiques fait de nous une royauté intergalactique.

images (2)

Quand l’esprit est ouvert, le savoir se révèle de lui-même. En fait, quand nous avons été invité sà participer , Tom ne voulait pas le faire. Les concepts du Bouddha ou de Sarawati, du Maître Wu ou des divers panthéons des nombreuses traditions spirituelles ne lui posaient aucun problème mais l’idée des extraterrestres l’avait toujours lassé froid.

Etant lui-même instructeur spirituel, il pouvait accepter les propos des grands maîtres de toutes les traditions mondiales, mais non le concept d’extraterrestres. Il appelait Dieu ces êtres sacrés et il les considérait comme divins.

Tom travaille avec les Hathors depuis plus de vingt ans, et je travaille avec eux, par lui, depuis plus de quinze ans. Ce sont vraiment de vieux amis, mais Tom était très hésitant à faire un pas de plus dans la direction extraterrestre. Or, quand le sujet du livre est apparu, l’être que nous respectons le plus lui a demandé de canaliser ces messages Arcturiens. Lorsque cet être nous demande quelque chose, nous y prêtons tous les deux une attention particulière. Cet être s’appelait Marie Madeleine dans sa seule vie humaine. C’est elle qui a approché Tom en lui demandant  de le faire. Sachant que la qualité d’une information canalisée dépend toujours du niveau d’évolution du canalisateur, je ne pouvais imaginer personne d’autre que Tom à ce stade-ci pour transmettre l’information arcturienne car je connais bien son intégrité.

Il s’avère que Marie-Madeleine est une Arcturienne, tout comme l’être magnifique que nous appelons Yeshua ben Joseph, ainsi que celui qui est pour pluseiur le maître ascensionné Sanat Kumara.

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

LA CLE POUR ENTRER DANS D’INNOMBRABLES MONDES

 

The Key To SuccessNous parlons des diverses dimensions de votre conscience. Chacune comporte ses potentialités et ses aptitudes, qui sont différentes de celles que comportent les autres dimensions.

Soyons plus précis, mais en commençant simplement, car le sujet est très complexe. L’une des meilleure façon d ‘aborder le concept des mondes innombrables est sans doute de le faire en passant par vos chakras (ou centres énergétiques). Si vous vous concentrez sur le chakra du cœur, puis que vous faite un « mmmmmmmm » en trouvant la tonalité qui fait vibrer le centre de votre poitrine, vous aurez découvert la note qui vous convient. Le chakra du cœur est l’un des plus sûrs avec lesquels travailler et il produit de prodigieux résultats.

Le paradoxe des mondes intérieurs, c’est que ces derniers sont très vastes tout en occupant l’espace restreint de votre corps. Quand votre conscience ou votre auto-identité devient petite comme un grain de sable, l’espace du chakra du cœur es perçu comme immense. Si elle devient encore plus petite, de la taille d’un atome, l’espace du cœur est perçu comme encore plus grand.

Dans le chakra du cœur se trouvent des énergies et des souvenirs heureux ou tristes. En y entrant, vous pouvez explorer votre territoire intérieur et transcender / transformer les souvenirs ou les énergies selon vos besoins.

Supposons que vous travailliez avec le son « mmmmmmmm » pendant quelques minutes en vous concentrant sur le chakra du cœur et qu’une vague de tristesse vous envahisse soudainement ; Il s’agit d’une énergie libérée par un souvenir ou par un schème énergétique contenu dans le cœur. Ce pourrait tout aussi bien être une vague de joie ou d’extase. Cependant, pour les besoins de cet exposé, tenons-nous-en aux émotions « négatives ». Quand vous prenez conscience de cette émotion surgie du chakra du cœur, quelle qu’elle soit, donnez-lu une voix. Produisez les sons qui l’expriment. Ce faisant, vous pouvez la transformer.

Si vous suivez cette méthode jusqu’au bout, vous finirez par entrer dans un état guérisseur où l’émotion ou l’énergie négative et désagréable sera résolue. Vous pourriez alors vous chanter ce son guérisseur en le dirigeant vers l’espace intérieur où se trouvait l’émotion « négative ».

Quand il est question d ‘une énergie ou d’une émotion indésirable il est vital de comprendre que l’on ne peut pas la détruire, mais que l’on peut la transformer.

Entrer dans le son dans un état de conscience altéré

Très franchement, cela dépend des individus. Certaines personnes sont très sensibles au son tandis que d’autres ne le sont pas beaucoup. Certaines préfèrent le silence et peuvent travailler en allant très profondément dans ces espaces silencieux, tandis que d’autres ont besoin d’un son pour diriger leur attention de manière à pouvoir entrer dans un état de conscience expansé. L’important, c’est d’y entrer. Le moyen utilisé importe moins que le fait d’explorer ces autres plans de votre être.

Votre ADN s’adapte constamment aux circonstances en réagissant autant à l’environnement externe qu’à l’environnement interne. Lorsque la réalité extérieure requiert une grande maîtrise spirituelle, il s’élève à la hauteur de la situation. Or, la plupart des gens mènent une existence où ils ne s’efforcent aucunement de s’élever.

L’ADN est hautement responsable de certains schèmes émotionnels et de certaines structures linguistiques ; Vous pouvez donc l’affecter par la qualité des émotions que vous éprouvez habituellement. Si vous désirez créer des réactions émotionnelles cohérentes, votre ADN y réagira par l’autorégulation, et il fera alors un meilleur travail en infusant l’énergie et l’information provenant du monde de la Lumière.

Si vous êtes dans un état émotionnel cohérent et que vous parlez à votre ADN en des mots simples et avec conviction, il réagira. Ce sera encore plus efficace si vous utilisez la triade sonore. Si vous entrez dans l’état guérisseur évoqué  (c’est-à-dire le sentiment d’être guéri) et que vous imaginez que vous entendez ce son en parlant à votre ADN en des termes simples, vous libérerez en vous-même une grande force. Il vaut la peine d’entreprendre cette expérience qui, à l’instar de toute aptitude, s’améliore progressivement dans la mesure où on l’exerce.

Pur clarifier ce que nous entendons par « émotions cohérentes », disons qu’il s’agit d’émotions qui vous procurent la sensation d’être centré et complet dans la cohérence. Les plus fréquentes sont la sérénité, la paix, l’appréciation et la gratitude. Ces émotions relevant d’une création immatérielle sont une nourriture pour votre ADN. Elles sont un merveilleux territoire à explorer.

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

LE PARADOXE DE LA CREATION (méditations)

 

images4

 

 

 

 

 

 

 

Suite aux exercices donnés précédemment ici : http://francesca1.unblog.fr/2015/05/19/methodes-pour-entrer-dans-la-sphere-de-tous-les-possibles/  

Peut-être que vous avez franchi le seuil afin de créer un résultat précis, mais que le besoin de manifester des résultats spécifiques devient moins urgent lorsque vous avez atteint un état supérieur de l’être. En effet, dans ces états de conscience supérieurs, il existe à peine une volonté de créer quoi que ce soit. C’est parce que vous êtes alors en contact avec votre propre nature, qui transcende tous les phénomènes, et que vous n’avez alors besoin de rien. Le paradoxe c’est que vous vivez dans les deux réalités ; la réalité transcendante de votre propre nature qui n’a besoin de rien et celle de votre existence incarnée d’humain, qui a peut-être besoin que se produisent certains résultats.

C’est ici qu’apparaît un autre paradoxe. Si vous êtes capable de créer un résultat avec un véritable détachement, c’est à dire avec la plus grande conscience de votr nature transcendante, vous serez apte davantage à créer des résultats spécifiques. Cela est dû au fiat que vous ne crées pas de tension lorsque vous êtes dans un état d’être expansé. La sensation crée des lignes de force qui restreignent vos créations. Et pourtant, s’il s’agit de quelque chose dont vous sentez que vous avez vraiment besoin, il y aura naturellement une certaine tension. C’est simplement humain. Mais c’est ici que le bât blesse, et voici l’un des secrets. Même si vous avez terriblement besoin que quelque chose se produise dans votre vie et dans votre temporalité, vous serez plus susceptible d’en faire l’expérience si vous éprouvez le sentiment de ne pas en avoir besoin. Voilà en effet un étrange paradoxe.

Nous réalisons que certains lecteurs ont atteint une grande conscience d’eux-mêmes et qu’ils ont peut-être déjà découvert cette vérité qui est au cœur de la question de la non-dualité et de l’art de créer des résultats. Quand vous êtes au point centre de la conscience (c’est à dire dans la non-dualité), il est sage d’attendre avant de créer des résultats spécifiques.

Dans ce message portant sur le Vide (ou la non-dualité) dans lequel vous vous trouvez après la mort, nous avons affirmé que plusieurs personnes n’aiment pas attendre dans le vide et s’empressent d ‘en sortir pour se créer une nouvelle vie, qu’il s’agisse d’une existence physique ou d’une expérience dans une autre dimension.

Nous parlons ici de deux expériences très différentes et pourtant étrangement similaires.  Après la mort, dans les états transitoires où vous prenez contact avec le Vide ou la non-dualité, plusieurs possibilités existent ; l’une de ces options est de se précipiter dans une nouvelle vie ou une nouvelle manifestation, que ce soit dans le monde physique ou sur un autre plan de la conscience. Une autre option est d’attendre, de rester dans le Vide ou la non-dualité, pour acquérir une plus grande conscience de soi avant d’entrer dans un nouveau cycle d’existence.

Il existe une résonance entre cet état d’après la mort et le besoin que se produise un résultat. Au lieu de vous dépêcher à créer de nouveaux résultats, apprenez plutôt – nous vous le conseillons – à entrer par le canal dans les états d’^tes supérieurs et d’y observer le résultat désiré.

Ne vous empressez pas de la manifester ; restez plutôt dans cet état pendant un moment. Vous percevrez alors comment le résultat souhaité se maintient dans une relation énergétique avec des forces invisibles et les situations de votre vie où vous désirez le voir apparaître. Autrement dit, il est sage de passer par le canal pour entrer dans un état d’esprit transcendant le temps et l’espace, où vous aurez une meilleure connaissance de ce qui doit se produire pour que le résultat désiré émerge dans votre réalité.

La polarité des contraires est une autre raison d ‘entrer dans le cana l et dans un état d’être expansé pour manifester un résultat. Comme celui-ci se manifestera dan s le monde de la dualité, il est soumis au principe de polarité. Il existe toujours une contre-force à toute action, et plus le changement est radical, pus cette contre-force est puissante. Ce principe opère à tous les niveaux du monde subatomique aux créations personnelles, dans les interactions avec d’autres ainsi que dans les situations sociales et culturelles. Si vous entrez dans la nature expansée de votre être qui transcende  le temps et l’espace et que vous y observez le résultat recherché, vous comprendrez, comme nous l’avons dit, la nature énergétique de ce résultat et sa relation avec les situations de votre vie où vous désirez qu’il se manifeste.

De plus, vous pourrez observer les contre-réactions qui se produiront lorsque votre résultat se manifestera dans la réalité tridimensionnelle. Vous obtiendrez une meilleure connaissance des conséquences de la manifestation de ce désir, ce qui vous permettra d’éviter plus élégamment les contre-forces qui surgissent lors de la manifestation de tout résultat. Dans notre message intitulé « La Sphère de toutes les possibilités«   nous vous avons présenté une méthode pour manifester des résultat de votre vie et attirer à vous les forces et les ressources existant hors de votre temporalité.

Dans notre dernier message, « L’AEthos et les états de conscience non-duel »  nous avons parlé des ressources de la non-dualité et nous avons expliqué comment entrer dans la conscience de la non-dualité en se servant de l’AEthos comme passage transitoire.

Dans cette communication-ci, nous combinerons ces deux messages afin de créer des résultats positifs en employant la non-dualité comme tremplin. Par conséquent, pour tirer le meilleur profit de cette information, il vous faut lire et comprendre les deux messages précédents. Vous devriez travailler avec la Sphère de tous les possibles, tel qu’il est indiqué et avec la Méditation sonore de l’EAthos  tel  que conseillé dans le message intitulé L’AEthos et les états de conscience non duels  Quand vous aurez accomplis ces deux tâches, vous serez prêt à appliquer la troisième force, constituée par l’union des deux premières.

 Une fois que vous aurez appris comment vous connecter à la Sphère et comment entrer, au moyen de la Méditation sonore de l’AEthos, dans le canal conduisant à des états d’être expansés, vous serez prêt pour ce niveau de création.

Soyons directs et simples dans notre description.

PREMIERE ETAPE. Dans ce travail, vous entrerez d’abord dans la non-dualité. Au besoin, utilisez la méditation sonore comme support énergétique. Cependant, que vous l’utilisiez ou non, l’objectif est le même : pénétrer dans le canal conduisant à un état de conscience hautement dimensionnel où vous ferez l’expérience d’états d’être expansés.

DEUXIEME ETAPE. Connectez-vous à la Sphère comme nous l’avons expliqué. Il s’agit ici de la version courte, mais nous vous recommandons fortement de lire le message au complet. En restant dans votre état d’être expansé, prenez conscience de votre plexus solaire. Ressentez ensuite la Sphère, qui englobe tout l’univers. Imaginez ensuit votre soi futur devant vous. Ce soi futur est l’incarnation du résultat que vous souhaitez. Une fois établi le lien entre votre plexus solaire et celui de votre soi futur, des lignes de force énergétiques entreront dans votre plexus solaire depuis la Sphère, puis dans le plexus solaire de votre soi futur.

TROISIEME ETAPE : La gratitude et l’ingénierie des nouvelles réalités. Selon nos connaissances, on peut appliquer trois harmoniques à la création de résultats ; La première est la neutralité. Il est effectivement possible de créer des résultats à partir d’un état purement mental, sans aucune tonalité émotionnelle. Cependant, l’un de vos plus grands pouvoirs latents est l’aptitude de votre cœur à produire des champs harmoniques. Il existe réellement des forces qui affectent les réalités de votre système corps / esprit, celles de votre environnement, ainsi que le champ quantique localisé. Les deux principaux champs vibratoires émotionnels utilisés pour la création de résultats sont diamétralement opposés. C’est là un effet de la dualité. La première harmonique émotionnelles t la peur.

Le deuxième champ vibratoire émotionnel est l’amour impersonnel qui n’a rien à voir avec l’attraction amoureuse entre les gens. Il constitue une catégorie en soi et il est l’expression d’un coeur évolué qui vibre en résonance avec l’immense champ d’amour impersonnel appartenant aux forces invisibles qui traversent l’univers. Si vous créez des résultats à partir de la vibration de l’amour, vous vous attirez des forces invisibles existant dans l’univers. Selon notre vision, l’univers dans lequel vous vivez est un conglomérat des trois champs vibratoires : la neutralité, la peur et l’amour.  

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

ETRE EN PRESENCE D’UN AETHOS

 

humain-galactiqueEtre en présence d’un Aethos c’est être soulevé dans la non-dualité.

l’Aethos (prononcez AH-EE-THOS). L’Aethos est une bande de fréquence de la conscience ancrée dans la pure non-dualité. Quand un Hathor entre dans la 10ème dimension il a de nombreuses possibilités et façons de se manifester. Certains d’entre nous choisissent de se joindre temporairement à une communauté de vibration. Cette communauté se compose d’individus Hathor des 10ème, 11ème et 12ème dimensions. Ces individus entrent dans la non-dualité de leur propre volonté et choisissent de rester, pendant un certain temps, dans cette vibration de conscience pour le bénéfice des autres. 

L’interdépendance ou l’unité

Il nous semble nécessaire d’établir ici une distinction importante entre l’interdépendance e t le concept d’ »unité ». Pour nous les Hators, ces deux mots ne sont pas synonymes. Il existe plusieurs définitions terrestres de l’ »Unité » et il est donc impossible d’en aborder toutes les nuances et différences. 

Nous examinerons plutôt une différence que nous considérons comme fondamentale. Certains croient que l’interdépendance équivaut à l’ »Unité » et qu’en entrant dans les hautes dimensions de l’être, ou les êtres supérieurs de conscience, vous vous unifiez dans une bulle de lumière où toutes les différences disparaissent. Ce n’est pas notre avis. 

L’interconnexion ou l’interdépendance est le fait que  tous les êtres et tous les aspects du cosmos sont reliés tout en ayant des différences spécifiques ; Ces différences sont fascinantes ; Parfois irritantes et parfois enrichissantes, elles ne sont pas superflues car elles font partie de la tapisserie de la réalité manifestée. L’un des problèmes que pose le concept d’ »unité » tel qu’il est propagé à l’heur actuelle dans les milieux du nouvel âge et du développement personnel, c’est que les différences spécifiques entre les gens sont dénigrées et que, sous prétexte que tout est « un », les frontières énergétiques appropriées entre les individus sont souvent ignorées. En outre, certaines personnes se servent de ce système de croyances (c’est-à-dire l’ »unité » ) comme excuse pour éviter toute responsabilité personnelle ; Non seulement nous demeurons des individus uniques dans  toutes les dimension où nous faisons l’expérience de nous-mêmes, mais les dimensions supérieures de notre être, loin d’effacer notre unicité, nous offrent de meilleures occasions de création.

 

L’AETHOS

Nous vous présenterons maintenant un moyen d’accéder à l’un des nos plus grands trésors culturels : « L’AEthos. Il s’agit d’une bande passante de conscience ancrée dans le non-dualité pure.

Quand un Hathor entre dans la dixième dimension, il dispose de plusieurs occasions et de plusieurs moyens de sa manifester. Certains choisiront de se joindre temporairement à une communauté vibratoire formée d’individus des dixième, onzième et douzième dimensions. Ces individus entrent dans la non-dualité de leur propre gré et choisissent de rester pendant un certain temps dans cette vibration de la conscience, au bénéfice des autres êtres. La plupart demeurent temporairement dans l’AEthos, mais quelques-uns ne semblent pas vouloir en sortir. Quand un être entre dans l’AEthos, toutes les différences personnelles sont écartées. Il n’a pas de nom. Toute identité personnelle est remplacée par l’immersion totale dans la non-dualité. Ces êtres « maintiennent » cette vibration de la non-dualité pour les autres car la non-dualité est la Mère de toutes choses, le tissu sous-jacent à toute existence.

 

Quand on est en présence d’un AEthos, on s’élève dans la non-dualité

Cette expérience diffère selon le niveau d’évolution des individus et les difficultés qu’ils rencontrent dans la dualité. Cependant, quelle que soit la complexité de vos problèmes, la présence d’un AEthos vous élèvera, et c’et pourquoi nous vous livrons cette information à ce moment-ci.

Pour ceux d’entre vous qui sont très avancés, le simple fait d’entendre le mot « AEthos » et d’en comprendre la nature non duelle suffira à els mettre en communion avec la non-dualité. Toutefois, comme plusieurs trouveront intrinsèquement difficile cette méthode ou cette voie, nous vous offrons un trésor sonore qui vous aidera. Cette méditation sonore est un convertisseur analogique des mondes de lumière où réside l’AEthos.

L’AEthos émet des vibrations de lumière qui peuvent être abaissées jusqu’au registre des sons audibles par l’oreille humaine. Ainsi, ce que vous entendrez en écoutant cette Méditation sonore de l’AEthos est une conversion de la lumière en sons.  C’est l’essence harmonique de l’AEthos telle qu’elle se manifeste dans la dixième dimension. Nous vous conseillons d’écouter ce grand trésor sonore de diverses façons.

vidéo : Image de prévisualisation YouTube

voir le site http://tomkenyon.com/store/sound-transformations/

Faites-le d’abord en prêtant parfaitement attention au son. Si votre esprit se met à errer, ramenez-le aussitôt au son. Ecoutez ensuite cette méditation en dirigeant votre attention sur le chakra du cœur, au centre de votre poitrine ; La troisième fois, écoutez-la en vous concentrant sur le chakra de la gorge. Ecoutez-la ensuite en dirigeant votre attention sur le troisième œil (Ajna) situé entre les yeux, à l’arête du nez. Enfin, écoutez-la en vous concentrant sur le chakra couronne, situé au sommet de la tête.

Ressentez les différences entre ces écoutes. La plupart d’entre vous trouveront plus naturel d’écouter la méditation en se concentrant sur tel chakra plutôt que sur tel autre C’est celui-là que nous vous conseillons d’utiliser pour écouter cette médiation, en préparation de la médiation sonore qui aura lieu lors de la prochaine méditation mondiale.

Le test d’intelligence évolutionnaire

De notre point de vue, la reconnaissance de l’interdépendance est l’une des signatures d’une conscience évoluée. Cette reconnaissance est un test d’intelligence évolutionnaire et votre espèce est justement en train de le subir ; Les humains ne peuvent pas continuer à vivre collectivement comme ils l’ont fait jusqu’ici, c’est-à-dire dans l’illusion qu’ils peuvent piller la planète sans nuire à celle-ci, à ses innombrables formes de vie ainsi qu’à l’humanité elle-même.

La non-dualité et la matrice de la création

Dans cette portion du message, nous aborderons le paradoxe qui consiste à créer des résultats positifs dans le temps et dans l’espace à partir d’un état de conscience non-duel qui transcende par sa nature même le temps et l’espace tels que vous les percevez. Les états de conscience relevant de la non-dualité, que nous appelons la Mère de toutes choses (c’est-à-dire le Vide), sont la source de la réalité manifestée. Nous avons découvert que l’emploi de ces états comme tremplin produit des créations magistrales. Le paradoxe, c’est que la perception des états de conscience non duels se fait au moyen du système nerveux, qui est fermement enraciné dans la dualité. En effet, alors que vous lisez ces lignes, les fluctuations bioélectriques de votre cerveau et de votre système nerveux se font à partir d’un modèle dualiste.

Quand les impulsions nerveuses traversent vos neurones, les infimes événements biochimiques et électriques qui sont responsables de la pensée et des impressions mentales/émotionnelles coexistent dans une matrice dualiste dynamique ; Pourtant, la non-dualité en elle-même existe hors de la réalité dualiste du système nerveux.

De manière pratique, vous entrez dans la conscience de la non-dualité lorsque votre cerveau/esprit entre dans un état de transe hautement dimensionnel. Dans cet état particulier, il existe un canal, ou un changement de conscience, par lequel vous pouvez vivre votre nature non duelle. Dans des états de conscience plus avancés, vous pouvez vivre simultanément une expérience sensorielle relative et une expérience non-duelle. Autrement dit, vous pouvez faire l’expérience du monde sensoriel, avec sa dualité complexe et multiple, en même temps que de votre nature non duelle, où tout est profondément calme et centré.

Comme il s’agit là d’une aptitude cérébrale avancée, la plupart de gens tendent à opérer dans un mode ou dans l’autre en approchant ce territoire corporel et mental. Si vous fonctionnez déjà dans un état de conscience avancé et que êtes capable d’opérer à la fois dans la dualité (c’est-à-dire dans votre vie incarnée) et dans la non-dualité (c’est-à-dire dans la conscience non localisée), vous pouvez alors sauter la section suivante et aller directement à celle qui est intitulée « Le paradoxe de la création ».

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

METHODES POUR ENTRER DANS LA SPHERE DE TOUS LES POSSIBLES

Processus

Cette méthode sert à manifester de nouvelles réalités dans votre vie tridimensionnelle, la dualité y est un facteur inhérent.

Bien que les Hathors expliquent cette méthode très clairement, je vais la reprendre étape par étape pour ceux qui se poseraient encore des questions sur son déroulement. Si tout est clair, sentez-vous livre de passer tout de suite à la section portant sur la technique avancée, où il sera question des points les plus délicats de cette approche.

– imaginez autour de vous une sphère de la taille de l’univers dont votre plexus solaire constitue le centre. Si vous désirez manifester un objet ou une situation, imaginez-vous possédant cet objet ou vivant cette situation dans le futur. Si vous désirez manifester une qualité ou une aptitude, imaginez-vous l’ayant acquise. En imaginant une sphère de possibilités infinies, vous créez une fissure, pourrait-on dire, dans l’œuf de votre perception, et de nouvelles réalités deviennent alors possibles…….

TECHNIQUE DE BASE

Etape 1 : Ayez une idée claire de ce que vous désirez créer. Elle constitue les fondements du soi futur que vous créerez. Les détails sont importants.

Etape 2 : Placez votre conscience dans votre plexus solaire, situé derrière le creux de l’estomac.

Etape 3 : Imaginez-vous à l’intérieur d’une sphère de la taille de l’univers (ou plus petite, si cela vous convient mieux). Votre plexus solaire se trouve exactement au centre de cette sphère.

Etape 4 : Imaginez votre soi futur en face de vous. Pour la plupart des gens, ce sera à une distance de trois à neuf mètres, mais placez-le à celle qui vous convient le mieux. Ce soi futur imaginaire est celui qui vivra le résultat que vous désirez créer. Il est l’incarnation de cette réalité future. Une fois que vous en aurez une idée claire, vous serez prêt à passer à l’étape suivante.

Etape 5 : Imaginez une ligne allant de votre plexus solaire à celui de votre soi futur.

Etape 6 : Amorcez le téléchargement énergétique de la Sphère de toutes les possibilités dans votre plexus solaire. Ce téléchargement commence dès que vous réalisez que la Sphère de toutes les possibilités vous est disponible parce que vous êtes un être humains multidimensionnel. Vous activez la sphère par un acte d’intention silencieuse.

Etape 7 : Tant que vous serez à l’aise dans l’expérience, laissez la sphère télécharger son énergie dans votre plexus solaire et dans celui de votre soi futur.

Etape 8 : Si vous êtes enclin, ajoutez à l’expérience le sentiment d’appréciation afin d ‘amplifier l’attracteur magnétique que constitue votre soi futur.

Etape 9 : Quand vous avez terminé, prenez quelques minutes en silence pour intégrer l’énergie subtile qui a été dégagée durant ce processus.

LA TECHNIQUE AVANCEE

Avant propos : Cette partie de la méthode est pour moi la plus intrigante, peut-être parce que je peux ressentir la collision de deux ondes de forme durant la phase finale. C’est comme si les ondes stationnaires de ma réalité courant chevauchaient les ondes stationnaires de mon soi futur. Cette collision créait vraiment un point vide ou, comme les Hathors l’ont précisé, une région vide. Cette région d’interaction entre les ondes de forme me semble une puissante matrice transformationnelle.

J’ai découvert une anomalie intéressante dans le changement spatial proposé par les Hathors durant les derniers stades de la technique. Vous pourriez rencontrer un phénomène similaire et c’est pourquoi je le mentionne. J’ai tout d’abord trouvé un peu déroutant de « regarder » mon présent depuis le point de vue de mon soi futur. Finalement, j’ai réussi à opérer ce changement de perspective et les énergies d e la sphère furent décuplées. L’expérience est devenue très intense et je sentais de puissantes ondes d’énergie passe de mon soi futur à mon soi présent.

Quand je me suis senti pleinement investi de mon soi futur, l’énergie a atteint son apogée. Quand elle devenait trop intense à soutenir, je revenais dans mon soi présent. Dans ces moments-là, je sentais mon corps inondé d’endorphines et je trouvais toute l’expérience étrangement amusante. Je pense que c’était dû à la forte impression mentale que le monde entier, y compris moi-même, tient davantage du rêve que de la réalité, et que toutes formes (même physiques) sont à la fois éphémères et sujettes à changement en un clin d’œil.

LA TECHNIQUE AVANCEE :

Après avoir dynamisé votre soi futur de la façon décrite, faites passer l’identité de votre soi présent à ce soi futur. Déplacez votre conscience – ou pour être plus précis, une partie de votre conscience – de votre corps physique à celui de votre soi futur. Vous serez alors incarné dans votre future réalité. En vous sentant incarné pleinement dans celle-ci, vous « verrez » votre corps physique depuis le futur. Ce faisant, vous percevrez une oscillation ou une vibration lorsque les deux réalités convergeront. Ce sera comme si des vagues d’énergie de votre soi futur, auquel vous serez alors identifié, entraient en collision avec les ondes de votre soi présent auquel vous ne serez plus identifiés.

Au point énergétique où les ondes du futur entreront en collision avec celles de votre présent se créera un point vide (ou plus précisément une « région vide ») par lequel votre réalité présente pourra rapidement transformer en votre réalité future. Vous changerez ainsi de temporalité à tous les égards.

Nous vous conseillons fortement de lire l’un de nos messages précédents, intitulé « L’art de sauter les lignes du temps«    , afin de créer un meilleur contexte pour la technique avancée. Mais si cette méthode peut s’employer pour réaliser les désirs personnels, nous vous la livrons en espérant que vous l’utiliserez pour semer de nouvelles réalités bénéfiques à l’humanité.

Vous êtes tous des semeurs de nouvelles réalités, que cela vous plaise ou non et que vous en soyez conscients ou non. Nous vous faisons part de cette information dans l’intention d ‘accroître la possibilité d’un beau futur pour l’humanité. Nous demandons à ceux d’entre vous qui se joindrons à nous pour la méditation mondiale, que ce soit à distance ou en personne lors de l’atelier de Seattle, d’exercer cette méthode avant l’événement. Choisissez dans votre existence quelque chose que vous désires changer et employez cette méthode tous les jours.

Une fois par jour suffit. Testez-la. Voyez comment elle fonctionne. Comprenez-en l’efficacité par une expérience directe. L’ayant maîtrisée, vous serez en mesure de vous mettre au service de l’humanité. Nous faisons appel à ceux d’entre vous qui sont suffisamment disciplinés pour s’élever à ce niveau de maîtrise.

L’UTILISATION DE LA MUSIQUE

Il n’est pas nécessaire d’utiliser de la musique de fond au cours de ce processus. L’ayant fait avec musique et sans musique, je trouve que certains types de musique facilitent une expérience plus profonde. Cela dit, je préfère la plupart du temps le silence pour effectuer le processus. C’est une question de goût et de réceptivité neurologique. Vous verrez vous-même si la musique peut vous aider ou non.

Si vous choisissez d’utiliser une musique de fond, je vous conseille un genre qui vous poussera à tourner votre attention vers l’intérieur. Si c’est une musique psycho-acoustique, choisissez-en une qui produit au moins une augmentation de l’activité alpha. Je vous conseille aussi de la faire jouer à faible volume afin de ne pas trop surcharge votre expérience intérieure.

Comme certaines personne voudront savoir pour qu’elle musique j’opte personnellement, j’emploie actuellement l’une ou l’autre de ces deux compositions (de T.Kenyon) : Infinite Pool : Entering the Holographic Brain ou Lightship. vous trouverez ici : http://tomkenyon.com/store/

Si vous avez des commentaires à apporter, rejoignez-nous ICI : LA VIE DEVANT SOI (http://devantsoi.forumgratuit.org/t1996-methodes-pour-entrer-dans-les-spheres-de-tous-les-possibles#15453

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

Méthode d’attracteur magnétique du soi futur

 

quantiqueVous pouvez accélérer et amplifier la manifestation de la nouvelle réalité dans votre existence si vous y ajoutez l’élément d’appréciation lorsque vous percevez le flux d’énergie passant de votre plexus solaire à celui de votre soi futur. En vous percevant dans le futur, en vivant cette réalité (que vous créez), éprouvez de l’appréciation pour sa présence dans votre vie. L’ajout de  l’appréciation dans la matrice de la création est un puissant amplificateur de votre intention.

Le sujet de l’appréciation et de l’acte créateur est très riche. Qu’il suffise de dire que, sous l’aspect de la conscience humaine, les deux plus puissants catalyseurs pour l’installation de réalités neurologiques et la création de nouvelles réalités extérieures sont la peur et l’amour.

Depuis toujours les humains utilisent la peur comme moyen de contrôle des événements présents et futurs. L’amour ou, dans ce cas-ci l’appréciation est aussi un puissant moyen d e créer des réalités extérieures. Cette dualité, telle qu’elle est exprimée dans votre histoire collective, constitue en effet un territoire qui vaut la peine d’être exploré.

Nous désirons maintenant attirer votre attention sur une forme avancée de cette méthode. Si vous êtes incapable de la suivre, ne vous inquiétez pas car la méthode de base est un moyen très rapide de créer des résultats. C’est simplement que la technique avancée accélère davantage le processus. Si vous travaillez assez longtemps avec la technique de base, vous acquerrez la maîtrise nécessaire pour suivre la technique avancée.

Examinons maintenant un dernier élément avant de parler de la technique avancée. Cet élément crucial est requis à la fois pour la technique de base et pour la technique avancée. Il est très simple, et pourtant la simplicité échappe souvent aux humains. Vous devez faire quelque chose dans le domaine où vous voulez créer une manifestation. Vous devez poser un acte. Si vous désirez changer quelque chose dans votre vie tridimensionnelle, accomplissez une action qui sera en harmonie avec le résultat que vous cherchez à produire. Il peut s’agir d’obtenir de l’information sur le résultat souhaité ou bien de changer votre mode de vie afin de vous mettre en harmonie avec ce résultat. S’il s’agit de quelque chose qui se trouve à un autre niveau de conscience, vous devez alors accomplir l’action à ce niveau-là. Nous y reviendront … L’essentiel, c’est que vous devez effectuer une action au même niveau d’existence que celui où vous voulez créer une nouvelle réalité.

Après avoir dynamisé votre soi futur de la façon décrite, faites passer l’identité de votre soi présent à ce soi futur. Déplacez votre conscience – ou pour être plus précis, une partie de votre conscience – de votre corps physique à celui de votre soi futur. Vous serez alors incarné dans votre future réalité. En vous sentant incarné pleinement dans celle-ci, vous « verrez votre corps physique depuis le futur. Ce faisant, vous percevrez une oscillation ou une vibration lorsque les deux réalités convergeront. Ce sera comme si des vagues d’énergie de votre soi futur, auquel vous serez alors identifié, entraient en collision avec les ondes de votre soi présent auquel vous ne serez plus identifiés.

Au point énergétique où les ondes du futur entreront en collision avec celles de votre présent se créera un point vide (ou plus précisément une « région vide ») par lequel votre réalité présente pourra rapidement transformer en votre réalité future. Vous changerez ainsi de temporalité à tous les égards.

Nous vous conseillons fortement de lire l’un de nos messages précédents, intitulé « L’art de sauté les lignes du temps«    , afin de créer un meilleur contexte pour la technique avancée. Mais si cette méthode peut s’employer pour réaliser les désirs personnes, nous vous la livrons en espérant que vous l’utiliserez pour semer de nouvelles réalités bénéfique à l’humanité.

Vous êtes tous des semeurs de nouvelles réalités, que cela vous plaise ou non et que vous en soyez conscients ou non. Nous vous faisons part de cette information dans l’intention d ‘accroître la possibilité d’un beau futur pour l’humanité. Nous demandons à ceux d’entre vous qui se joindrons à nous pour la méditation mondiale, que ce soit à distance ou en personne lors de l’atelier de Seattle, d’exercer cette méthode avant l’événement. Choisissez dans votre existence quelque chose que vous désires changer et employez cette méthode tous les jours.

Une fois par jour suffit. Testez-la. Voyez comment elle fonctionne. Comprenez-en l’efficacité par une expérience directe. L’ayant maîtrisée, vous serez en mesure de vous mettre au service de l’humanité. Nous faisons appel à ceux d’entre vous qui sont suffisamment disciplinés pour s’élever à ce niveau de maîtrise.

Messages de Tom KENYON retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

LES INCARNATIONS ET LES EMANATIONS d’HATHOR

 

shakti dance dis

Les Hathors ne se sont jamais incarnés physiquement et ils ne le feront sans doute jamais non plus. De temps à autre, nous envoyons une émanation dans les mondes inférieurs sous la forme d’un humain incarné, mais nous ne nous incarnons jamais pleinement dans la matière.

Un individu qui possède une émanation d’Hathor peut se sentir comme un Hathor parfaitement incarné car son auto-identité s’est focalisée sur son aspect Hathor. l’émanation éclipse temporairement dans l’esprit de cet individu son auto-perception en tant qu’être humain, mais il finira par se percevoir de nouveau comme un être humain incarné possédant des attributs humains.

Ainsi, une personne peut avoir l’impression d’être un Hathor simplement parce qu’elle possède une émanation d’Hathor. C’est comme si une pièce de granit comportant un grain d ‘or se croyait entièrement en or. L’examen de sa véritable identité lui révélera qu’elle est un mélange de granit et d’or.

De temps à autre, un voyant peut percevoir une émanation d’Hathor chez un être humain. Cette impression est filtrée par la conscience du voyant, qui s’il n’est pas familiarisé avec les émanations spirituelles, peut penser que tout individu en question est un Hathor. Il « voit » alors que cet individu est un Hathor. C’est toutefois une perception inexacte. La distorsion est due au fait qu’une émanation d ‘Hathor possède une très forte signature énergétique que le voyant interprète mal.

Une situation semblable se produit lorsque les individus ont l’impression d’être l’incarnation d’un dieu ou d’une déesse. C’est rarement le cas, sinon jamais. Un individu peut posséder l’émanation d’une déité dans sa composition énergétique, mais ce n’en est qu’une partie. Dans un état de conscience profondément modifié, l’auto-identité peut passer de l’humain à l’émanation de la déesse ou du dieu, mais ce changement est temporaire.

Dans la plupart des cas, les émanations d’Hathor s’incarnent avant la conception, parfois même quand l’enfant est dans l’utérus. Dans les cas les plus rares, l’émanation est « intégrée » par la volonté personnelle. Le choix du mode et du moment de l’apparition d’une émanation d’Hathor est très relatif et constitue un phénomène complexe.  Certains être possédant une émanation d’Hathor vivent toute leur existence sans en être conscients. D’autres savent qu’ils portent en eux quelque chose de différent et l’information que nous vous livrons éveille en eux des résonances. Certains individus expriment cette émanation par leurs actions ainsi que par leur façon de penser et de voir. Quelques émanations s’expriment ouvertement comme canalisateurs de notre information ou comme guérisseurs.

De notre points de vue, nous les Hathors, un individu n’a pas plus de valeur parce qu’il possède une émanation d’Hathors. Simplement, l’émanation affecte sa perception et lui ouvre des portes dont d’autres ignorent même l’existence. Ces émanations s’incarnent pour diverses raisons, qui ne valent pas uniquement pour celles d’Hathors, mais aussi pour celles de plusieurs êtres spirituels. Les émanations d’une déité ou d’un être hautement dimensionnel descendent souvent dans le monde de la matière pour faire l’expérience des contraintes du temps et de l’espace. La pression créée par l’existence dans cette réalité présente à la fois une grande difficulté et une excellente occasion d’apprentissage e t d’évolution spirituelle.

La maîtrise du temps et de l’espace acquise en se libérant de ces contraintes conduit au développement de hautes aptitudes spirituelles. Pour ce faire, il faut se « dés-hypnotiser » de la Mâyâ ou de l’illusion de votre monde. Cet exploit perceptuel accroît énormément la capacité de la  conscience à transcender les situations et à les transformer. Pour nous, c’est là la signature de la maîtrise spirituelle ; l’aptitude à transcender les situations que l’on rencontre et à les transformer. La plupart des émanations qui descendent dans le monde matériel le font pour cette raison.

Quelques-unes y viennent pour transmettre de nouvelles connaissances. Elles peuvent prendre la forme d’instructeurs ou de guérisseurs. Toutefois, même dans ce cas, elles doivent évidemment composer avec les contraintes spatio-temporelles. Il arrive que des émanations spirituelles exercent un effet négatif dû à l’apparition de projections de l’ego et à leur nature illusoire. Voici pourquoi. Les émanations spirituelles existent à l’intérieur de l’être humain et en font donc partie. Contrairement à l’humain, toutefois, elles ont une puissance qui transcende le temps et l’espace, qu’elles perçoivent différemment. Si l’individu est déséquilibré psychologiquement, une projection égoïque peut se produire ; il s’imagine alors qu’il est un être spirituel, pour tenter d’échapper à son dysfonctionnement psychologique.

De tels individus défendent leur identification à l’émanation et négligent les autres aspects de leur être qui sont étrangers à celle-ci, particulièrement les zones sombres de leur personnalité (c’est à dire les aspects d’eux-mêmes qu’ils n’acceptent pas). Selon la nature de leurs illusions égoïques et de leur déséquilibre psychologique, ils peuvent facilement devenir les tyrans spirituels.

Cela peut s’avérer très troublant pour les gens qui sont en contact avec de tels êtres, car les émanations spirituelles ont un pouvoir magnétique qui se traduit auprès des autres par du charisme ou de l’enchantement. Plusieurs élèves de la spiritualité ont été ainsi ensorcelés par leur instructeur, ce qui les a empêchés de se rendre compte du déséquilibre psychologique de ce dernier. Un élève peut parfois se sentir inspiré en présence de cette émanation et, l’instant d’après, se trouver confronté à un instructeur déséquilibré et potentiellement dangereux.

Nous vous communiquons cette information parce que de plus en plus d’émanations spirituelles entrent dans ce monde pour élever l’humanité. Une émanation spirituelle, qu’il s’agisse d’un Hathor ou non, peut constituer une expérience très enrichissante pour l’individu qui la possède. Comme en toutes choses de la vie, l’équilibre est l’élément déterminant.

Si vous possédez une émanation spirituelle, il est encore plus important de vous connaître tant psychologiquement que spirituellement ; il est rare que le psychisme de l’individu soit aussi élevé que l’émanation spirituelle. Il serait donc bien avisé de permettre à l’émanation d’élever le psychisme de l’individu en le laissant pénétrer dans le sanctuaire intérieur de son cœur ainsi que dans son esprit conscient et inconscient pour les éclairer.

On peut considérer les émanations sous l’angle de la physique. Bien qu’elles soient de nature spirituelle, ce phénomène est lié à la physique puisqu’il est énergétique. Tout ce qui existe est vibration. Le taux vibratoire dépend du niveau de l’énergie qui est exprimée. Celui des émanations spirituelles est très élevé. Considérons toutefois le phénomène d’un point de vue plus terrestre.

Quand vous allumez une ampoule, vous libérer des émanations de lumière (photons) dans l’espace environnant. Le filament de l’ampoule est activé par l’afflux d’énergie électrique, qui le fait briller, à moins qu’il ne s’agisse d’un autre type d’ampoule. Cette incandescence est un dégagement d’énergie photonique que vous appelez « lumière ». Au moyen de la lumière, vous pouvez voir ce que vous ne voyez pas dans l’obscurité, car le champ visuel humain ne couvre qu’une infime partie du spectre électromagnétique. Seule cette frange d’énergie est reconnue et interprétée comme de la lumière par vos nerfs optiques. Cette lumière physique es tune émanation causée par l’activation électrique du filament.

Si nous appliquons maintenant ce principe au monde matériel subtil,  nous pouvons l’examiner en employant un ancien concept des yogas hindous ; la Shakti. Tout ce qui vibre possède la Shakti. Tous les atomes vibrent grâce à elle. Bien que vous n’en soyez pas conscient, à moins d’être dans un état de conscience très expansé, chaque atome et chaque cellule de votre corps scintillent et vibrent par la Shakti. Quand on entre plus profondément dans le substrat de la matière, dans le monde des particules subatomique et, plus loin encore, dans ce que nous appelons la conscience pure, la Shakti devient très subtile et puissante. C’est le domaine des émanations spirituelles.

Plus l’émanation est subtile, plus ses effets potentiels sont puissants. Revenons à un commentaire que nous avons fait précédemment  il se peut qu’un individu possède une émanation sans en être conscient.

Les émanations ont un effet sur l’environnement, même si les individus qui les possèdent n’en savent rien. Certains types d’émanations exercent une attirance sur les autres humains. Les gens se sentent attirés inexplicablement par l’individu qui possède une telle émanation, mais cette attraction n’est pas ondée sur la personnalité. Elle résulte plutôt de la force d’attraction créée par l’émanation.

 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

12345

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...