Le voyage astral appartient à l’humanité

 

Revenons à des vérités essentielles… Le voyage astral, comme n’importe quelle expérience, ne dépend ni du degré d’instruction, ni des origines, ni du sexe, ni de la culture. D’ailleurs beaucoup n’étaient même pas préparés, la première fois qu’ils vécurent cette expérience !

Le voyage astral n’est pas plus périlleux que n’importe quelle activité humaine. Seule l’ignorance est dangereuse. Ceux qui vivent des expériences hors du commun sont souvent confrontés à l’hostilité du corps médial, et même parfois des religieux qui ont du mal à accepter le surnaturel. Leurs amis peuvent se montrer goguenards, dévalorisants. Il leur devient alors difficile d’intégrer ces phénomènes, de comprendre leur sens et de les rendre bénéfiques par manque de confiance en soi. C’est pourquoi il faut rechercher la compagnie gratuite des personnes qui vous apprécient, qui cherchent eux-aussi, pour puiser confiance et encouragement.

nature

Beaucoup de rumeurs circulent à ce sujet afin de créer la peur. Si une sortie du corps se produisait spontanément pour vous, pensez à votre corps physique, de toute façon vous reviendriez naturellement durant une période de sommeil, et bien là c’est pareil.

Des rumeurs circulent également au sujet de personnes prétendument possédées durant une expérience de ce genre. Durant leur dédoublement, une entité se serait approprié leur corps physique. Cette croyance n’a guère de fondement. En général, ce sont de tels préjugés qui produisent les expériences. Ainsi, un psychiatre aillant eu vent de l’expérience de sa patiente annonça un jour qu’une de ses clientes avait de « multiples personnalités », chacune ignorant les activités des autres et il ne tarda pas à être submergé de cas semblables. L’épidémie se propage… Les patients à multiples personnalités envahissent les cabinets médicaux… Il en va des idées et des maladies psychiques comme des modes, et elles changent. Un individu n’est pas un bloc, c’est une force animée par divers courants qui se réveillent selon les circonstances. L’humain est habité par des croyances, des pulsions, des blocages, parfois même opposés.

L’idée d’être possédé est assez effrayante il faut en convenir, cependant, de tels cas sont rapportés dans l’Ancien Testament et dans les Evangiles.  Certains se croient envoûtés ou victimes de mauvaises intentions. Il est vrai que les humains peuvent se montrer hostile, notre espèce appartient au groupe des prédateurs les plus redoubles, mais ne sous-estimons pas notre autodéfense inconsciente.

Sortir de son corps est moins dangereux que de rouler en voiture. Vous êtes protégés par votre corps de lumière, votre corps physique, votre corde d’argent. Bien sûr, il a pu arriver de ressentir un malaise ou éprouver du mal à réintégrer son corps ; mais l’expérience facilite le passage. Un voyage astral, c’est comme quitter son corps pendant le sommeil. La véritable difficulté n’est pas de craindre que le corps physique soit possédé ou de ne pas revenir, le seul obstacle est de ne pas réussir à rester à l’extérieur. Retrouver le chemin est aussi facile que de se rappeler des souvenirs. Si vous évoquez l’image de vos dernières vacances, votre esprit retourne spontanément à l’endroit où vous vous trouviez. C’est pareil pour une sortie de corps.

La force d’attraction de la terre, de la chair, du monde matériel, est souveraine. Nous avons sur les entités et les personnes que nous rencontrons, un avantage considérable, nous évoluons dans plusieurs réalités à la fois, alors qu’elles ne vivent que dans la réalité astrale.

La sortie de corps contribue au développement de l’esprit humain. L’expansion de conscience réduit ou évite le recours aux drogues. Cela permet aux deux hémisphères de notre cerveau de remplir leur rôle et de bénéficier pleinement de l’apport de notre respiration. Si la réalité peut être vue comme un ensemble d’énergies qui s’associent, luttent, s’opposent, se créent et se détruisent pour trouver un équilibre plus ou moins provisoire, il est logique de penser que nous baignons dans un bain d’énergie.

 Les bébés ont d’autant plus de facilité à quitter leur corps qu’ils l’habitent depuis peu. Ils dorment énormément, comme dans une moindre mesure, les adolescents. La réalité extérieure est complexe, la croissance intense. Il leur est indispensable de dormir pour laisser l’inconscient assimiler ce que le conscient apprend. Leurs rêves ont aussi pour fonction de réguler le chaos extérieur. Imaginez la tâche énorme qui consiste, pour un petit enfant, à apprendre à être propre, à marcher, à parler, à se déplacer dans ce monde. L’adolescent lui-même doit affronter des changements physiologiques et développer une stratégie de séduction envers l’autre … ce qui n’est pas rien non-plus. Par chance, nous sommes un peu moins néophytes dans l’astral que nous ne l’étions en arrivant sur terre…

Bien des animaux, notamment à sang chaud comme les oiseaux et les mammifères dont on est certain qu’ils rêvent, voyagent hors de leurs corps eux aussi.

Le voyage astral est une expérience psychologique et spirituelle ; des forces inconscientes et surconscientes échappent à la volonté mais également à toute emprise matérialiste : on sait que des espèces animales sont capables de parcourir des centaines, voire des milliers de kilomètres, alors cessons de sous-estimer toutes catégories. Dès lors que l’on admet l’intelligence, comment ne pas reconnaître que les animaux soient pourvus de conscience. Ce n’est pas dévaloriser l’âme humaine que d’admettre que la conscience, substance magique de la vie, circule en eux comme en l’homme ….  Des personnes ont pu communiquer ainsi avec des animaux disparus, en se dédoublant, ils nous protègent, nous avertissent et témoignent de leur amour.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Une grande initiation à l’Astral

 

L’éther de la Terre s’ouvre vers l’astral – tout comme vous avez un corps éthérique et un corps émotionnel ou astral. La frontière est perméable. Lorsque vous mettez de l’huile sur l’eau, chaque élément conserve son état distinct, mais il subsiste tout de même une zone perméable où ils s’interpénètrent. Il en est de même pour l’éther entourant la Terre et chaque être humain, et pour le plan astral.

 L’astral est constitué de trois niveaux appelés inférieur, intermédiaire et supérieur. Ces niveaux de densité différente vont du plus dense au moins dense. Lorsque vous vous projetez vers un autre lieu ou dans une autre dimension, vous vous élevez dans l’éther, vous pénétrez dans le plan astral, et une fois parvenu dans l’astral supérieur vous arrivez devant les portes multidimensionnelles débouchant sur d’autres réalités. Il vous faut donc d’abord franchir l’astral inférieur et l’astral intermédiaire. Jusqu’à maintenant, nous ne vous avions point entretenu de cela. Toutefois, nous avons insisté pour que vous mainteniez votre état d’être à la fréquence pure de l’Amour en vous précisant que vous ne parviendrez pas à vous projeter sans vibrer d’abord à cette fréquence.

chez francesca

Dans le processus de la projection, une certaine résistance se crée déjà sur le plan de l’éther qui a tendance à vous maintenir en mode visualisation. Le passage dans l’astral inférieur comporte aussi ses défis relativement à l’alignement sur la fréquence juste, car parfois l’ego peut jouer des tours. Bien sûr, l’intérêt est d’atteindre l’astral supérieur et l’accès qu’il offre aux portes multidimensionnelles afin de vous propulser dans la direction souhaitée – si vous avez la maîtrise nécessaire du véhicule. Votre âme peut aussi bien sûr vous guider dans le trajet. Mais si vous avez peur, il vaut mieux vous retirer, car la peur est la nourriture du bas astral.

Image(32) : Des centaines de moines furent tués et massacrés ici parce qu’ils éclairaient de leur amour le monde. Depuis, ils circulent dans les différentes sphères de l’astral pour l’illuminer. Ils aident ainsi les humains qui gravitent dans le bas astral et qui cherchent à projeter leur colère vers les autres, consciemment ou non, en étant dans des états de contraction. Le moment est venu pour les moines de poursuivre leur voyage dans le grand cycle des différents cieux. D’autres sont appelés à prendre la relève dans le contexte du monde nouveau en émergence. Pour ce faire, il faut maintenant des Etres d’Amour et de conscience qui ne soient plus dans une voie monastique mais sur la voie du maître, des Etres comme vous.

Dans les humanités précédentes, du temps de l’Atlantide et de la Lémurie, les humains étaient régulièrement au contact avec leurs frères des étoiles. Il faut être incroyablement orgueilleux pour refuser de croire que la seule vie consciente et intelligente dans l’univers tout entier existe uniquement sur cette Terre. Les inspirations, les idées et les pensées qu’un humain peut avoir, pourquoi croyez-vous qu’elles ont leur origine uniquement en lui ? Vous avez déjà peut-être pu constater, lorsqu’n humain découvre ou invente quelque chose, que simultanément, ailleurs sur Terre, d’autres humains font la même découverte sans qu’ils se soient contactés, du moins consciemment. Serait-ce qu’ils sont en communication vibratoire inconsciente ou parfois consciente, ou serait-ce qu’ils captent des connaissances qui sont accessibles autour d’eux ? Ou bien serait-ce qu’ils se sont inspirés de ce qui leur est transmis par une autre forme de vie ? Tout est possible….

Celui qui s’attribue la paternité d’une idée, d’une découverte ou d’une invention est vulnérable, bien qu’il puisse se sentir puissant, puisque malgré ce qu’il a découvert, il est ignorant de la Source même de sa découverte, ce qui en limite la portée. Alors que celui qui n’a encore rien découvert, mais qui est ouvert à accueillir toutes les inspirations et les idées, et qui sait qu’il en est simplement le cocréateur, alors celui-là sait qu’il est illimité.  

Notre univers compte douze dimensions. Quatre autres dimensions sont associées au passage vers les autres univers. De fait, l’univers se reproduit comme chacune de nos cellules. Il se régénère et se génère lui-même également. En ce moment, il y a quatre univers. Complexe pour l’esprit humain. Mais si l’univers est infini, comment peut-il en effet y avoir quatre univers ?

Entre ces quatre univers, il y a quatre dimensions qui agissent comme autant de traits d’union, ce qui fait donc un total de seize dimensions pour ces quatre univers. De plus, chaque univers est constitué de multiples réalités et comporte aussi ses dimensions propres ; notre univers a douze dimensions. Chaque dimension se décline en une multitude de réalités et aussi de plans de conscience. Par exemple, vous vivez en ce moment sur la Terre. Celle-ci est associée à la troisième dimension. Et pourtant, elle accueille des formes de vie qui peuvent vibrer simultanément dans les troisième, quatrième et  cinquième dimensions et plus encore.

dans l'astral

Il y a aussi plusieurs plans de conscience dans la troisième dimension. Par exemple, il y a la conscience propre aux esprits de la nature, des formes de vie invisibles auxquelles les hommes ont attribué à travers les âges différents noms : gnomes, fées, elfes, faunes, une multitude de noms selon les contrées. Certains d’entre vous, comme Déva Shakti (Josée Clouâtre) ont développé l’l’aptitude à les voir, à discerner les présences éthériques et leurs structures. D’autres personnes peuvent sentir leur présence ou bien les entendre, et d’autres encore nient carrément leur existence. Il y a aussi les dévas associés à la conscience des différentes formes de vie, par exemple les dévas de la nature végétale. Il en existe une multitude. Ainsi, il y a les dévas des arbres et, parmi eux, le déva des chênes. Il y a les dévas des arbres fruitiers et les différentes espèces de plantes (un lien http://quetedesoi.unblog.fr/ ). Et puis, il y a le déva du vent. Il y a enfin un déva pour chaque espèce animale. Donc, ce sont des méga-consciences associées à des formes de vie qui ne s’expriment pas comme les humains ; leur conscience est collective plutôt qu’individuelle. La conscience des humains est aussi de nature collective, mais elle a bien sûr aussi un aspect individualisé.

Ainsi, ces esprits de la nature invisibles agissent dans la troisième dimension, mais sur un autre plan de conscience. L’éther est aussi accessible à partir de la troisième dimension, tout comme à partir d’autres dimensions, tel le plan astral. Vous vivez donc dans une structure matricielle d’une complexité quasi infinie. Vous-même avez un corps physique qui est associé à la troisième dimension, mais qu’en est-il de votre Esprit ? Votre Esprit se manifeste à vous dans votre troisième dimension. Il vous transmet des pensées, des idées, des éclairages, des orientations, des guidances. Et lorsque vous vous ouvrez à la quatrième dimension pour accueillir les perceptions et les visions des structures subtiles autour de vous, votre Esprit est également là.

La cinquième dimension en est une de sensations associées à l’amour. L’amour n’est point l’affectivité, mais celle-ci vous guide vers l’amour. Nous ne voulons pas vous décevoir, mais presque toutes vos relations sont des relations affectives et non pas amoureuses. Mais elles vous guident peu à peu vers l’amour inconditionnel. Et lorsque pour vous l’amour devient toute l’énergie créatrice libérée en vous, alors vous vivez le véritable amour.

Vivre de façon continuelle dans la cinquième dimension signifie que vous sentez en permanence l’amour divin, le mouvement créateur de la lumière, et que votre regard est rempli de compassion, c’est à dire que vous reconnaissez la lumière en toute forme de vie, en toute personne, sans avoir la moindre attente.  

livre chez francescaRegardez les étoiles. Ces points lumineux que vous voyez dans le ciel ne sont pas uniquement des étoles. Vous verrez de plus en plus souvent des points de lumière composants des structures énergétiques fabriquées par ces Etres des étoiles qui les ont déployées autour de la matrice terrestre et à l’intérieur de celle-ci afin de communiquer avec vous. Il suffit de se mettre en phase avec ces fréquences, qui constituent une forme de langage. D’ailleurs, les scientifiques de vos forces armées sont parfaitement au courant de la présence des frères des étoiles dans l’atmosphère terrestre et au-delà, et cela depuis au moins 60 ans…  Les facultés de communication subtiles d’un humain sont variées. Tant de gens croient encore qu’il s’agit d’une forme d’animisme, de spiritisme, que tout cela est un leurre. Dommage !

Pierre LESSARD et Josée CLOUATRE – Extrait « Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS http://francesca1.unblog.fr aux éditions Ariane

Se Préparer pour le Contact


Depuis des milliers d’années, l’humanité a surveillé le ciel, imaginant les merveilles des cieux. Durant ce temps, nous avons développé une mythologie extraterrestre autant remplie d’êtres bienveillants assistant l’humanité que de « dieux » jaloux rivalisant pour être adorés que pour contrôler les humains. Mais tout au long de notre relation passée avec les extraterrestres, nous n’avons jamais permis qu’une relation d’égalité naisse entre nous. D’une façon ou d’une autre, les humains ont joué le rôle de victimes dans le contact avec les extraterrestres.

Avec le développement de la bombe atomique et autres jouets technologiques, l’humanité est entrée dans une phase sur l’échelle de l’évolution où il lui est possible de se détruire elle-même. Il devient donc essentiel que les humains apprennent à jouer le rôle de l’auto-responsabilité, pas seulement pour eux-mêmes mais pour la planète entière en tant que tout. Le temps où nous étions une race d’enfants est révolu. Il est temps désormais d’entrer dans la catégorie des espèces adultes.

contact

Devenir une espèce adulte comporte ses défis. Peut-être que le plus grand défi consiste à agir en adulte et à chercher à établir des relations avec des espèces adultes d’autres mondes – des relations d’égalité sans les schémas psychologiques de contrôle que nous avons utilisé depuis des milliers d’années dans le but de maintenir le pouvoir du plus fort. Bien que ça puisse représenter un gros défi, nous devons commencer à mettre en œuvre un programme de contact en tant qu’espèce adulte responsable qui donne le pouvoir au peuple d’être des ambassadeurs planétaires.

Se préparer pour le contact est un concept que nous n’avons jamais exploré auparavant en tant qu’espèce sensible. Nous n’avons pas de modèle pour nous guider. A un certain point, nous allons avoir besoin d’arrêter de théoriser et nous mettre en action. Bientôt il sera temps de mettre la main à la pâte et appliquer ce que nous avons appris.

Une espèce planétaire qui se sent impuissante et victimisée (que ce soit par sa propre bureaucratie ou par une force extérieure) peut attendre pour prendre contact d’y être forcée et ne jamais se mettre à l’action. Cependant quelle civilisation extraterrestre voudrait prendre contact avec une espèce impuissante et apeurée ? Les seuls extraterrestres qui voudraient prendre contact avec une planète peuplée d’âmes effrayées seraient ceux qui veulent prendre avantage sur elles en se servant de leurs peurs. À moins que nous ne voulions créer ce type de scénario de contact, il est temps de nous affirmer en tendant la main non par peur mais par curiosité et excitation. Les extraterrestres ont fait le premier pas. Et nous ?

Quelques-uns diront que des projets tels que le SETI et Voyager sont nos tentatives de prendre contact. Cependant, l’humanité n’a pas participé à ces projets joyeusement ; au lieu de cela, ils ont été conçus et exécutés par des gouvernements et/ou des organisations privées qui peuvent ou non parler au nom du peuple. Aucun individu seul ni petit groupe (représentant le peuple) n’a jamais participé à ces programmes de contact. Ces projets, dans un sens, sont dans la ligne du parti en assumant qu’une espèce extraterrestre estimera davantage la science et la technologie (ondes radio et sondes spatiales) plutôt que la conscience elle-même. Est-ce que ces programmes parlent pour vous ?

Peut-être qu’il est temps de lancer un programme de contact qui nous est propre, basé sur notre compréhension des extraterrestres, leur réalité et la conscience humaine. Déjà quelques organisations visionnaires comme le CSETI (fondée par Dr Steven Greer) a entamé cette immense tâche. Mais avant qu’un changement de modèle ne s’opère, un large groupe de gens doit vouloir s’engager à faire ce qu’il faut pour devenir des ambassadeurs planétaires – même si cela signifie se détacher de vieux et confortables systèmes de croyances et entrer dans l’inconnu.

oasis de lumière

Alors que nous nous préparons pour le contact, plusieurs questions doivent être posées avant que nous ne devenions une planète qui donne pouvoir aux gens sur Terre d’être des ambassadeurs intergalactiques.

1. Reconnaître l’inévitabilité du contact. Il est temps pour les gens influents de notre société d’arrêter de discuter si les extraterrestres existent ou si un cas spécifique est réel ou inventé. Au lieu de cela, nous en tant que société pouvons être mieux servis en prenant conscience que le contact est d’une haute probabilité et en commençant à nous préparer, nous et notre entourage, au contact inévitable qui arrive à toutes les espèces entrant dans l’âge adulte.

2. Découvrir des vérités personnelles. La seule vérité qui importe est la vérité que chacun trouve en soi. Ceci requiert que nous commencions à établir une vérité personnelle solide sur le phénomène extraterrestre qui n’est pas basé sur la polarité – signifiant que nous ne classons pas simplement les extraterrestres comme des frères de l’espace ici pour nous sauver ou des envahisseurs ici pour nous conquérir. La vérité repose quelque part entre, et devenir des individus responsables signifie simplement mettre nos jugements (basés sur nos propres émotions) de côté, en cultivant une vérité personnelle sur l’importance du contact et en nous acquittant de nos responsabilités pour initier un contact d’une façon digne et diplomatique.

3. Embrasser l’humanité. Ouvrir des communications diplomatiques positives avec les extraterrestres qui peuvent être tout à fait étrangers à nous, sera impossible à moins que d’abord nous ne prenions la responsabilité pour notre planète et ses habitants. A moins que nous ne cherchions à devenir un Peuple, il est invraisemblable que les extraterrestres souhaitent ouvrir un contact avec un groupe d’adolescents fragmentés et agressifs. Nous devons chercher à créer une atmosphère de famille sur la Terre. Il est même possible que le simple fait de commencer ce processus suffise pour changer notre modèle de pensée.

4. La Communication inter-espèce. Nous avons plusieurs espèces « étrangères » ici sur Terre avec lesquelles entraîner nos facultés de communication. Il est irréaliste de penser que le contact avec les extraterrestres sera accompli par les types de langage et de communication avec lesquels nous sommes familiers. Nous aurons besoin d’être préparés pour entrer sur un terrain commun où nous pourrons rencontrer les espèces extraterrestres. En attendant, nous pouvons nous entraîner en apprenant de nouvelles méthodes de communication avec les dauphins, les baleines et le royaume des plantes, par exemple. Ceci nous préparera à entrer dans le paysage peu familier de la communication avec les races extraterrestres.

5. Affronter nos peurs. Jusqu’à ce que nous affrontions nos peurs intérieures et extérieures, nous humains, continuerons à percevoir les extraterrestres à travers le voile de nos peurs et ainsi à déformer leur vraie réalité. Nous devons apprendre à faire la paix avec nos propres archétypes intérieurs d’ombre et de lumière, autrement les extraterrestres deviendront simplement des démons contemporains sur qui nous projetterons nos peurs. Quand nous, en tant que société et individus, voudrons affronter nos peurs, alors nous serons finalement capables de voir les extraterrestres pour ce qu’ils sont.

6. Décompartimenter notre conscience. Actuellement la conscience humaine est segmentée en conscient, subconscient et inconscient. Beaucoup d’individus qui ont eu un contact avec les extraterrestres ont profondément enfoui dans leur subconscient ou inconscient des souvenirs de ce contact afin de maintenir les apparences d’une réalité sécurisante. Nous devons désormais vouloir intégrer ces niveaux de notre conscience et affronter nos souvenirs effrayants. Beaucoup ont déjà commencé à le faire par la régression sous hypnose. Une fois que la conscience humaine commencera à intégrer et à guérir, nous serons perçus par les extraterrestres comme des êtres complets et non plus fragmentés. C’est à ce moment là que nos peurs ne nous vaincront plus. C’est un lieu de pouvoir où nous pouvons véritablement amorcer un programme de contact qui bénéficiera à l’humanité et aux extraterrestres d’une manière profonde.

7. Récupérer notre pouvoir. Depuis des milliers d’années des gens influents et des organisations ont dicté ce que la réalité de consensus devait être. Le temps de la dépendance aux figures de « l’autorité » doit passer désormais si nous devons entrer dans l’âge adulte de l’espèce. Nous ne devons plus attendre que nos gouvernements révèlent les corps d’extraterrestres et les débris du vaisseau écrasé qu’ils détiennent pour croire solidement à la présence extraterrestre. Nous devons récupérer notre pouvoir en commençant un programme de contact pour le peuple par le peuple. Nous devons commencer à éduquer un public timide sur les questions extraterrestres, en leur donnant une information responsable. Et surtout, nous devons arrêter querelles et invalidations entre les chercheurs, qui servent seulement à « diviser et conquérir » les visionnaires du futur. Tandis que nous récupérerons notre pouvoir de cette manière, nous deviendrons un peuple uni, prêt à agir de concert avec nos voisins intergalactiques.

L’amour est la réponse…

livre

Lyssa Royal est un auteur et une médium connue internationalement. Son nouveau livre Preparing for Contact : A Metamorphosis of Consciousness vient juste de sortir. Elle est aussi le coauteur de Visitors from Within et The Prism of Lyra.  Source : Spirit WWW

LE LEGS DES LEMURIENS

 

L’héritage de la Lémurie est le plus grand et le plus merveilleux qu’une civilisation passée ait pu vous léguer. La fréquence élevée des Lémuriens leur a toujours conféré une grande liberté de mouvement au-delà du temps et de l’espace. Pourtant, une proportion importante d’entre eux a jadis subi une contraction énergétique, ce qui a abaissé leur niveau de fréquence. Subjugués par l’influence de leur corps de matières, ils ont fini engloutis sous les flots.

Seuls quelques milliers d’entre eux arrivèrent à conserver une fréquence vibratoire élevée et, de ce fait, à survivre à cette grande catastrophe. Pour assurer la pérennité des vibrations lumineuses qu’ils émettaient et dont ils se nourrissaient, ils ont imprégné la Terre de particules Adamantines. Ainsi, les vibrations et la conscience de la Lémurie ont pu être conservées jusqu’à ce jour.

boule animée

Les nombreux volcans actifs bordant l’Océan Pacifique permettent aux particules de remonter peu à peu dans l’atmosphère. Elles ravivent en vous la conscience et même les sensations des êtres de cristal ailleurs dans l’univers. De plus en plus présentes dans l’atmosphère, ces vibrations éveillent les humains à une nouvelle conscience favorisant une ouverture du cœur et du troisième œil. Et c’est ainsi que l’humanité entière, consciemment ou inconsciemment, est engagée dans le Grand Œuvre cosmique.

Le corps des êtres qui vivaient en Lémurie vibrait davantage sur le plan subtil que physique. Ces êtres manifestaient un amour d’une puissance encore inégalée sur Terre. Pourtant, malgré tout, de graves erreurs ont fait disparaît cette civilisation de la surface du monde et entraîné ses vibrations dans l’intraterre. Les particules adamantines émettent encore aujourd’hui leurs vibrations d’amour en relation directe avec la cinquième dimension, source de La Lémurie.

L’existence de ces êtres n’est pas encore officiellement reconnue à votre époque parce que leur fréquence beaucoup plus élevée ne les obligeait pas à prendre une forme corporelle aussi dense que la vôtre actuellement. Ils existent néanmoins toujours aujourd’hui par leurs vibrations et leur conscience imprégnées de la Terre. Autrement dit, leur héritage est toujours vivant, mais cette vie est si différente de la vôtre que nous parlons davantage de conscience manifestée. Cette conscience, vous pouvez la ressentir et même la voir lorsque vous développez vos facultés de vision et de projection de la conscience.

La roche en fusion éjectée par les volcans, ainsi que ses vapeurs et ses gaz, contiennent également des particules adamantines. Que ces volcans vous semblent éteints ou actifs, ils sont vivants et transmettent la vie. D’ailleurs, d ans les cratères de volcans éteints, on retrouve des formes de vie étonnantes. Par exemple, certaines espèces de plantes ne poussent nulle part ailleurs que dans les cratères de volcans éteints. Ces plantes uniques ont des propriétés médicinales en raison des vibrations dont elles se nourrissent. Certaines espèces peuvent être utilisées pour soigner les maladies du système nerveux central comme la dépression ou la psychose. Ces plantes facilitent donc l’organisation de la connaissance afin que l’humain puisse apprendre à être en résonance avec la vibration du cœur.

Les Lémuriens vous ont transmis un précieux héritage, soit la vibration de l’amour. Réalisez-vous à quel point cela est merveilleux ?

En amenant les hommes à reconnaître la conscience intraterrestre, celle-ci insuffle en eux la conscience de la nature. Le rapport à la nature devenant plus vrai, plus intime et plus respectueux, il permettra la découverte de bien des formes de vie visibles et invisibles, tant sur cette planète qu’ailleurs dans l’univers.

Cela sera une étape d’éveil capitale, car la fermeture à l’idée qu’il existe des formes de vie autres que l’humaines empêche l’ouverture du cœur. Lorsque l’être s’ouvre vraiment à la vie, à une vie consciente, mais différentes de la sienne, son cœur s’ouvre de plus en plus. L’afflux mondial de particules adamantines favorise donc une véritable ouverture du cœur. En réalité, l’humain s’éveille à l’amour.

Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

Les signes vitaux de Gaïa

 

Prenons pour commencer la proportion d’oxygène dans l’atmosphère, qui se maintient depuis plusieurs centaines de millions d’années à approximativement 21% : s’il y en avait plus, soit à partir de 25%, les forêts brûleraient à la moindre étincelle jusqu’au dernier arbre d’un feu rageur et inextinguible ; s’il y en avait moins, surtout à partir de 15%, beaucoup d’animaux suffoqueraient. Orchestré par toutes les plantes et le plancton des océans qui produisent annuellement plus de 140 milliards de tonnes d’oxygène, cet équilibre de la proportion d’oxygène idéale pour la Vie est maintenu par rétroaction homéostatique, grâce à la photosynthèse qui transforme le gaz carbonique en oxygène. Pour mieux comprendre ce qu’est une rétroaction homéostatique, on pourrait comparer ce mécanisme régulateur à un thermostat contrôlant le chauffage central d’une maison. D’autre part, il faut se rappeler que sans l’apparition de l’oxygène et son maintien au niveau actuel, la couche d’ozone n’aurait pu se former et demeurer stable, permettant ainsi à la Vie de coloniser les surfaces émergées du globe.

univers

Un autre gaz essentiel à l’équilibre chimique et climatique et qui se retrouve dans une proportion de 78% dans l’atmosphère que nous respirons est l’azote. Sans l’action continue de la Vie qui pompe constamment l’azote des sols et des océans où il se précipite sans cesse sous l’effet des éclairs lors des orages, l’atmosphère perdrait la majeure partie de son azote en quelques millions d’années. C’est plus de 500 millions de tonnes d’azote que les micro-organismes rejettent chaque année dans l’atmosphère, maintenant ainsi en équilibre un élément indispensable de la biosphère. Quant au méthane, un gaz très réactif qui disparaîtrait bien vite de l’atmosphère où il n’est présent qu’à l’état de trace (soit de l’ordre de 1,7 partie par million), il est continuellement libéré grâce aux fermentations d’une masse prodigieuse de micro-organismes, au rythme, là encore, d’environ 500 millions de tonnes par an. Sans méthane dans l’atmosphère, la Vie n’aurait pu se développer telle que nous la connaissons, ni ne pourrait survivre.

De même, la température moyenne à la surface du monde évite dans l’ensemble les écarts extrêmes, grâce au contrôle par les plantes et le plancton des océans de la proportion du gaz carbonique à « effet de serre » qui retient la chaleur du soleil dans l’atmosphère, un peu comme le font les vitres d’une serre. C’est environ 100 milliards de tonnes de gaz carbonique qui sont ainsi relâchées chaque année dans l’atmosphère. Un autre facteur important pour la stabilité du climat est la présence d’un couvert végétal, comme en Amazonie par exemple, qui favorise une pluviosité régulière grâce à l’évaporation par les feuilles. Sans cette évaporation, les pluies cessent et le désert s’installe rapidement comme on a pu le constater partout où de vastes forêts ont été coupées à blanc. La forêt de l’Amazonie, vieille de plus de 100 millions d’années, a pu ainsi permettre l’apparition de millions d’espèces uniques au monde, vivant ensemble en une étroite symbiose harmonieuse.

Mais ce n’est pas tout! Loveloch a fait une autre découverte fort importante pour démontrer une fois de plus l’étroit contrôle qu’exerce Gaïa sur son climat global. Tel que confirmé depuis par plusieurs autres scientifiques, Loveloch réalisa en 1971 que ce sont de microscopiques organismes marins qui, par la production de vastes quantités de diméthyl sulfhydrique, permettent la formation des gouttes de pluie au-dessus des océans. Comme les océans recouvrent les 2/3 du globe, l’absence de ce mécanisme vital à la formation des nuages aurait un effet dévastateur sur le climat global. De plus, ce même composé chimique accélère la désagrégation des roches des sols côtiers rendant de ce fait disponibles tous les éléments nutritifs nécessaires à la vie des écosystèmes terrestres et marins.

Une autre composante essentielle à l’harmonie de la biosphère est le taux d’acidité des pluies qui est normalement maintenu au degré optimal par la présence d’ammoniac dans l’air, à nouveau fruit de l’activité biologique. Pas assez d’acidité et les sels minéraux indispensables à la bonne santé des plantes ne seraient pas mis en circulation par réaction acide. Des pluies trop acides par contre délavent les sols de leurs éléments minéraux et affaiblissent d’autant les plantes, sans compter l’effet dévastateur d’une eau trop acide pour la survie des lacs et des rivières, comme on a pu le constater à bien des endroits au Québec et dans le nord-est des États-Unis.

Citons un dernier exemple : le taux de salinité des océans. Par un mécanisme encore incompris, les océans parviennent à maintenir à exactement 3,4% le degré de salinité de leurs eaux, ce qui est le pourcentage idéal pour toutes les formes de Vie peuplant les mers. Sans cesse, l’irrigation des continents amène par les fleuves et les rivières de nouveaux sels dans les océans, et ce, depuis qu’il a commencé à pleuvoir sur Terre. Pourtant, jamais sauf dans la mer Morte (justement!) le taux de salinité n’a-t-il dépassé 3,4%. Deux pour-cent de plus et toute Vie disparaîtrait des océans!

Il faudrait une longue étude pour parfaitement comprendre l’incroyable complexité de notre biosphère terrestre qui, par un enchevêtrement inouï de réactions chimiques et de phénomènes climatiques, nous démontre par son étroit contrôle des conditions favorables à son existence que seule la présence d’une intelligence globale peut expliquer la survie à long terme de notre bonne vieille Terre. Et nous sommes alors en droit de nous demander :  S’il y a effectivement une intelligence globale qui gouverne toute Vie sur Terre, ce n’est sûrement pas le fruit du hasard si l’espèce humaine est apparue après des milliards d’années d’évolution… Quel est donc le rôle auquel cette intelligence nous destine dans son grand projet évolutif?… 

C’est précisément pour tenter de répondre à cette question que nous allons nous tourner vers l’oeuvre d’un autre scientifique britannique, Peter Russell qui, par la publication de deux livres et lors de nombreuses conférences, a livré le fruit de ses recherches et réflexions à ce sujet. Selon la théorie révolutionnaire qu’il nous propose, l’espèce humaine serait l’équivalent d’une sorte de cerveau global à l’échelle planétaire, à travers lequel la conscience de Gaïa serait en train de s’éveiller. Ce même Peter Russell, a aussi récemment formulé une autre thèse, tout aussi fascinante, voulant cette fois que l’accélération exponentielle de l’évolution de la conscience et de l’accumulation du savoir humain atteigne sous peu une vitesse de progression quasi infinie, nous aspirant tous simultanément dans une sorte de trou blanc dans le temps, c’est-à-dire l’équivalent au plan temporel du phénomène astronomique connu sous le nom de trou noir. J’ai eu l’occasion de faire la synthèse de ces deux volumes pour la revue Luminance en 1993. Voici les principales idées que j’en ai retenues.

Gaïa s’éveille à travers nous
Comment ne pas s’émerveiller devant le prodigieux travail de synthèse réalisé par Peter Russell, d’abord dans La Terre s’éveille paru en 1982 et dans Le trou blanc dans le temps paru en 1992. Traçant avec brio une fresque détaillée décrivant l’évolution de la matière, de la Vie et de la conscience, ce brillant biologiste nous aide à mieux comprendre l’avenir incertain mais potentiellement grandiose de cette bonne vieille Terre et de son équipage humain. Mais décrivons d’abord le contenu de son premier livre.

D’emblée, Russell nous présente la théorie de Loveloch selon laquelle la Terre dans son ensemble se comporte, ainsi que nous venons de le voir, comme un seul et gigantesque être vivant, capable d’exercer un contrôle constant sur les multiples composantes de la biosphère de façon à protéger et à perpétuer les conditions favorables à la Vie qui s’y manifeste — du moins jusqu’à ce que l’activité destructrice et polluante de l’humanité ne vienne tout gâcher.

Et tout naturellement, Russell s’interroge sur le rôle dévolu à l’humanité dans cette symphonie harmonieuse de Vie orchestrée par l’omniprésente conscience planétaire. Sommes-nous effectivement destinés à devenir le cerveau global de cette gigantesque matrice vivante?… Ou alors sommes-nous, telle une immense tumeur maligne, autant de cellules cancéreuses proliférant à toute vitesse et accaparant pour notre seul profit toutes les ressources vitales de la planète jusqu’à ce que celle-ci en meure?… Cet écartèlement douloureux entre les potentialités phénoménales du devenir humain et le constat terrible de notre égocentrisme destructeur et maladif forme la trame de fond de la tension qui guide l’ensemble de la réflexion de Russell..

Une seule solution permettrait selon Russell d’espérer que nous franchissions sans désastre global cette étape cruciale de notre évolution : un profond changement de conscience amenant une transformation globale de nos valeurs, de nos priorités et de nos comportements. Cependant, pour mieux apprécier où nous allons, il vaut mieux d’abord commencer par comprendre d’où nous venons sur le plan physique et biologique, ce qu’il fait dans la première partie du livre, pour ensuite diriger notre attention sur l’évolution de la conscience, sujet auquel le reste du livre est consacré.

Après avoir expliqué comment l’univers est apparu dans une gigantesque explosion à partir du néant et comment les étoiles et les planètes se sont formées, il décrit successivement l’apparition de la Vie, la colonisation de la Terre, l’évolution des espèces et l’émergence de l’être humain, du langage et de la civilisation, comme j’y ai déjà fait allusion au début de ce document. Comme le dit si bien Russell dans son livre, en parlant de l’espèce humaine :  Ce produit quasi incroyable de quinze milliards d’années d’évolution porte vraiment à l’émerveillement. Nous voici, chacun de nous constitué de septilliards d’atomes, ordonnés en un système intégré de quelques centaines de trillions de cellules biologiques, expérimentant le monde qui nous entoure et les pensées qui nous habitent, ressentant différentes émotions et maints désirs. Et, par-dessus tout, nous sommes conscients de toutes ces choses et conscients d’être nous-mêmes. Si quelqu’un avait été là il y a 4 milliards d’années, aurait-il jamais supposé que le paysage volcanique, les océans primitifs et l’étrange mélange de gaz de l’atmosphère auraient lentement mais sûrement évolué en un tel être aussi improbable et aussi complexe?

Pensons maintenant aux développements quasi inimaginables qui nous attendent dans l’avenir. Où l’évolution nous mène-t-elle? Pour tenter de trouver un début de réponse à cette question, Russell nous invite à considérer le sens général de l’évolution et les patterns qui ont caractérisé les processus évolutifs jusqu’ici.

Au début tout n’était qu’énergie. Puis la matière s’est formée. Ensuite, la Vie vint animer la matière. Enfin, du sein de la Vie est apparue la conscience de la conscience. Ces quatre étapes successives forment une progression graduelle vers une complexité de plus en plus grande. Certaines caractéristiques communes semblent se dégager selon Russell. La plus importante est l’existence d’un seuil critique à partir duquel un bond quantique d’un niveau de complexité à l’autre devient possible. Ainsi, par exemple, il faut, dit-il, au minimum 10 milliards d’atomes environ pour que puisse se constituer une cellule viable. De même, ce n’est qu’au seuil de 10 milliards de cellules nerveuses dans le cortex du cerveau humain, siège de la conscience auto-réfléchie, que cette forme de conscience peut semble-t-il apparaître. Une autre constante observée est l’accélération exponentielle du rythme de l’évolution alors que le temps requis pour le passage d’un échelon d’évolution à l’autre est de plus en plus court. Le passage de plus en plus rapide de l’ère agraire à l’ère industrielle, puis à l’âge de l’information et à l’âge de la révolution environnementale qui s’amorce reflète aussi cette constante.

images (2)

Considérant ensuite l’augmentation rapide de la population mondiale qui culminera, estime-t-on, aux environs de 10 milliards d’individus au cours du prochain siècle, couplée à l’explosion dans les communications et les échanges intégrant dans un vaste ensemble de plus en plus interconnecté la communauté humaine devenue un « village global » pulsant de plus en plus à l’unisson, Peter Russell postule sa plus brillante spéculation; à savoir que l’humanité dans son ensemble serait sur le point de franchir une autre étape de l’évolution en s’unifiant en un gigantesque cerveau planétaire, constituant de ce fait un super-organisme social inédit jusqu’à ce jour. Après la géogenèse, c’est-à-dire la genèse de la Terre, et la biogenèse ou genèse de la Vie, l’évolution est arrivée au stade de la « noogenèse », la genèse de l’esprit, affirme-t-il. Il rejoint ainsi le concept présenté par Teilhard de Chardin qui a conçu l’idée de la « noosphère » pour décrire le système comprenant tous les esprits conscients. Nous assistons, conclut-il, à la planétarisation de l’humanité en une seule et vaste entité organique selon les paroles mêmes de ce célèbre philosophe moderne.

Après les quatre premières grandes étapes de l’évolution, soit l’énergie primaire créée par le Big Bang, puis la formation et la complexification de la matière, ensuite la naissance de la Vie et son évolution, et enfin l’éveil de la conscience qui est consciente d’elle-même, ce cinquième niveau d’évolution, ce nouvel ordre d’existence, est celui qui nous réserve à tous égards les plus grandes surprises! Cette conscience planétaire, née de l’unification de l’ensemble des consciences humaines embrassant simultanément tous les niveaux de conscience de toutes les espèces vivantes, sera, affirme Russell, comme l’éveil colossal d’un cerveau global, atteignant un niveau de cohérence similaire à celui du cerveau humain. La conscience de Gaïa, la Terre, s’éveillera alors soudainement.

Et ce qui pourrait contribuer à catalyser et déclencher cet éveil est la réalisation consciente, par une masse critique d’humains, de l’imminence d’un effondrement écologique sans précédent des fonctions vitales planétaires, à la suite de tous les déséquilibres écosystémiques que nous avons provoqués. Un bond évolutif d’une ampleur sans précédent serait sur le point de se produire sur l’ensemble du globe, à défaut de quoi la Vie, telle que nous la connaissons et notre propre espèce, risquent de disparaître à tout jamais.

L’ÉVEIL DE LA CONSCIENCE INTÉRIEURE

Par JEAN HUDON

SOURCE : http://earthrainbownetwork.com/EveilConscien.htm

Nous sommes vos Frères de Sirius

 

 frères de sirius

Avec respect, nous demandâmes qui ils étaient et quelle était la raison de leur visite collective à cette heure tardive dans notre chambre. Ils répondirent :

- Nous sommes vos Frères de la planète Sirius B, et nous venons vous voir car vous avez désiré nous rencontrer. 

Mon étonnement devait être visible, car je ne me rappelais pas avoir formulé une telle requête.

- N’as-tu pas exprimé le désir d’être en rapport avec des Plans Supérieurs de Conscience, et être en communication avec eux ? Nous serons heureux de répondre à vos questions à propos de ce que vous avez lu ce soir, mais sachez que nous ne sommes pas des enseignants, mais des « Opérants ».

- C’est une joie et un honneur profonds que de vous accueillir chez nous et de pouvoir nous entretenir avec vous. Êtes-vous basés sur vaisseau proche de la Terre ? Demandais-je.

- Oui ! Nous venons d’un vaisseau en rapport avec votre planète mais stationné à une distance éloignée.

- Puisque vous vous proposez de répondre aux questions que nous nous posons concernant ce message que nous avons reçu, canalisé par Sheldan Nidle, nous serions heureux de savoir ce qu’est cette « Porte des Etoiles » qui viendrait d’être installée.

- Oui ! Nous venons de rendre opérationnelle ce que vous appelez « Porte des étoiles ». Mais ce n’est pas une porte comme vous pouvez en avoir une dans votre chambre. Comment vous expliquer cela ? Ce n’est pas aisé pour nous qui ne communiquons pas comme vous le faites avec des mots si nombreux et si compliqués. Pour nous les choses sont dans leur réalité et leur simplicité. Nous n’avons pas de mots pour transmettre des représentations par un autre véhicule que la représentation de la réalité elle-même, selon sa nature, telle que nous la percevons. La pièce étant un peu fraîche je me mis à éternuer énergiquement. Cela eut pour effet de surprendre et de grandement étonner nos visiteurs qui ne semblèrent plus comprendre ce qui se passait.

- Que se passe-t-il ? Est-ce en rapport avec ce que nous disons ?

En riant de bon coeur, je leur explique que c’était en rapport avec la température ambiante et que c’est une réaction naturelle de l’organisme, qu’il soit humain ou animal.

- Ah oui ! Comme font les ours et les chevaux… Nous aimons beaucoup les animaux. Nous avons beaucoup d’amour pour eux car, tout comme vous, nous avons avec eux des points communs essentiels : nous avons une âme collective. C’est la raison pour laquelle nous sommes plusieurs, près de vous, ce soir.

S’engagea alors un échange passionnant sur l’importance de l’humilité, de la simplicité et de la de notre appartenance à une conscience collective supérieure. Tout à coup, Sélène fut prise d’un léger hoquet. De nouveau cela les surprit joyeusement. Je fis commentaire, comme pour l’en excuser, que cela était en rapport avec la nature de notre véhicule physique, et que c’était là une autre de ses manifestations, comme mes éternuements.

- Oui, reprirent-ils, nous aimons vraiment beaucoup les animaux. Tout d’abord parce que nous n’en avons pas sur notre planète comme vous vous en avez sur Terre, de tant d’espèces merveilleuses et si nombreuses. Vous ne savez pas, vous terriens, combien cette variété est exceptionnelle dans l’univers. Mais aussi, nous aimons les animaux parce qu’ils témoignent beaucoup plus de ces capacités de simplicité, d’humilité et d’amour que vous, les humains de la Terre, qui paraissez avoir perdu beaucoup d’entre elles du fait de votre langage, et de votre mode très formel de représentation du monde et de la réalité. Cela vous amène à complexifier votre rapport à la vie, à vos frères et aux autres règnes, tant et tant, que ce mode de fonctionnement vous coupe de votre Essence et vous fait éprouver la peur. Car sinon, peut-être, il vous semblerait être condamnés à l’ignorance, cette ignorance qui n’est due qu’à l’artifice de votre langage.

sirius

Je reconnaissais combien cela est vrai, dans un petit pincement de coeur. Un instant me vint la pensée d’expliquer comment nous, de la Terre, avions développé cette invalidité. De leur dire que d’autres êtres, venus d’autres planètes, nous avaient peu à peu imposé leurs pouvoirs et leurs cultures mortifères. Que les choses n’étaient pas ainsi aux temps anciens de Mû, et que nous étions dans d’autres capacités de conscience. Déjà le message lu y faisait allusion. Mais surtout, ils le savaient à l’évidence bien mieux que moi. De toutes les façons, ils avaient reçu mes pensées, aussi je donnais la préférence au besoin de leur poser une question concernant cette Porte des Etoiles dont il était fait mention dans le message transmis par Sheldan Nidle, et dont nous venions de prendre connaissance.

- Cette Porte n’est pas une porte comme, par exemple, vous avez cette porte dans votre chambre. Elle n’est pas dans un lieu donné. Elle n’est pas matérielle au sens où vous l’entendez. Elle entoure la Terre. Mais il est compréhensible que votre channel l’ait appelée « Porte », car elle constitue le moyen par lequel vous et votre Mère la Terre pourrez passer dans les autres dimensions.

- Ce serait donc plutôt comme un pont entre deux mondes ? proposais-je sans vraiment réfléchir.

- Cela ne peut se figurer. C’est comme une capacité nouvelle qui a été donnée à votre Mère la Terre et à vous ses enfants, sur un plan collectif, de réaliser un passage dans d’autres dimensions.

- Mais alors, nous qui essayons de construire des véhicules Merkabas interdimensionnels personnels et collectifs, devons-nous continuer ? Cela est-il toujours nécessaire ?

- Nous vous l’avons dit, nous ne sommes pas des enseignants, mais des opérants. Vos manières de penser et de vous représenter une certaine réalité nous semblent très complexes. Pour nous, tout semble si simple. Oui, nous pensons que tous pourront faire ce Passage de la façon la plus naturelle qui soit, sans avoir besoin d’apprendre des techniques compliquées. Vous n’avez pas besoin de papier et de crayons. Vous n’avez pas besoin de règle pour tracer les figures géométriques auxquelles tu as pensé tout à l’heure. Pour nous, tout est simple. Avez-vous observé comment le conférencier n’avait besoin d’aucun support, d’aucun moyen technique pour vous parler. Il se mettait tout simplement en rapport avec son Essence.

Nous avions observé effectivement cette manière directe et simple de nous parler, sans support aucun, sinon une vague feuille de papier devant lui, qu’il ne regardait jamais. Il me revint alors une observation que j’avais faite et qui m’avait donné envie de poser une éventuelle question au conférencier.

EXTRAIT de « Le Maître des Aîtres » canalisé par Cyrille ODON

Sur le blog de Francesca : http://francesca1.unblog.fr/  

La disparition des animaux

 

« Lorsque les oiseaux tomberont du ciel et que les animaux mourront, une nouvelle tribu composée de gens de diverses couleurs, de diverses classes et de divers croyances apparaîtra sur la Terre et, par ses actes, la fera reverdir. On les appellera les guerriers de l’Arc en Ciel ». 

Prophétie Hopi

oiseau en disparition   

Ces circonstances ont été prophétisées par plusieurs sources. Ces prophéties varient beaucoup sur le plan de la justesse et de l’applicabilité. Disons que presque toutes ces prédictions sont adéquates rétrospectivement, ce qui est normal et logique. Dans ce contexte, nous dirons que ceux que vous appelez les enfants indigo et les enfants de cristal, ainsi que vous « baby-boomers », qui incluent plusieurs de vos « éclaireurs », peuvent être considérés comme les « guerriers de l’Arc en ciel ».

Les écosystèmes de la planète sont déséquilibrés, et c’est pourquoi il y a autant d’ouragans, de tornades et de tremblements de terre. La planète est beaucoup plus apte à corriger ses déséquilibres et à ajuste ses vibrations que vous ne pouvez l’imaginer.

La chute des oiseaux en Arkansas est survenue parce qu’un énorme vol de courages à épaulettes, dont des centaines de milliers nichent dans cette région, a pénétré dans un flux piézoélectrique d’énergie cristalline dans cette partie du cortex de cristal. Cette émission électrique vortexiale leur a causé un choc temporaire, de sorte qu’environ 4 500 carouges d’un groupe de 15 000 ont perdu l’équilibre et sont morts d’un traumatisme brutal en s’écrasant au sol. Ce ne fut pas les résultats de HAARP [un programme scientifique et militaire américain] ni d’aucune autre opération militaire ou gouvernementale secrète, malgré les spéculations des conspirationnistes. Ce fut un événement naturel qui s’était d’ailleurs déjà produit dans cette région du Texas, bien qu’avec moins d’ampleur.

Tout quartz est piézoélectrique ; c’est une propriété minéralogique bien connue de nos scientifiques. Le quartz est capable, dans certaines conditions de mise sous presse, d’émettre une charge électrique. Cependant, dans ce cas-ci, la charge provenait des pulsations accélérées des énormes cristaux maîtres de l’Arkansas, le plus grand dépôt de cristal de quartz de la planète. La pulsation des temples de cristal a créé une tension de surface sur les dépôts massifs de quartz, laquelle tension fut libérée sous la forme d’une charge cristalloélectrique. L’onde de choc piézoélectrique fut brève et elle eut lieu à une altitude de 600 mètres.

En ce qui concerne les incidents identiques survenus en d’autres endroits, ils sont dus pour la plupart à des changements magnétiques. Le magnétisme de la Terre  a changé. Voilà pourquoi Kryeon, le Maître magnétique, est venu ajuster la grille magnétique ; Il en est résulté l’échouage des baleines, des dauphins et des oiseaux migrateurs.

La diminution du magnétisme est liée à l’expansion évolutive de la grille cristalline, ce dont James Tyberonn, le canal de transmission des Pléiadiens, vous a déjà parlé.

Les oiseaux et les autres animaux, ainsi que les mammifères marins, ont tous leur propre raison d‘être sur le plan terrestre. Certaines espèces sont en effet ici pour servir consciemment l’humanité. Dans le cas de celles qui constituent une source alimentaire pour les humains, il ya sacrifice conscient. Cependant, le degré de conscience varie beaucoup à l’intérieur du règne animal. Toutes les espèces ne sont pas conscientes d’elles-mêmes. Les bancs de poissons et les nuées d’oiseaux opèrent dans une conscience identitaire de groupe plutôt que dans une conscience individuelle.

Sous plusieurs aspects, le règne animal est mieux harmonisé avec les cycles et les rythmes naturels que ne l’est l’humanité en ce moment. Comprenez toutefois que la conscience et le développement au sien du règne animal ont lieu à un niveau d’expérience différent de celui des humains. Plusieurs animaux sont des prédateurs et se nourrissent d’autres bêtes pour survivre. Plusieurs espèces fonctionnent en « schèmes » de pensée et n’ont réellement aucune conscience du future, focalisées qu’elles sont sur l’instant présent.

Les espèces qui consentent à interagir davantage avec l’humain, spécialement vos animaux de compagnie, le font selon un mécanisme susceptible de vous étonner.  Ces « compagnons » deviennent chacun essentiellement un fragment de la personnalité de leur propriétaire : les chiens et les chats, en particulier, sont capables d’intégrer les programmes de pensée de leur « maître » et de lui procurer une assistance incommensurable en exhibant de remarquables traits de caractère, comme l’attention, la loyauté et l’amour. Ils adoptent volontairement les caractéristiques de leur propriétaire et leur ressemblent même physiquement dans certains cas.

Certaines espèces d’animaux et d’oiseaux plus évolués sont capables de guider l’humanité, ce que comprenaient très bien les peuples indigènes. Les sociétés ancestrales que vous appelez « indigènes » étaient grandement en interaction avec des animaux qu’ils respectaient et dont ils reconnaissaient l’instinct naturel, le courage et l’aptitude à la survie. C’est la projection de pensée d e ces humains qui a créé cette communication, acceptée et partagée par les reptiles, les oiseaux et d’autres animaux.

Ainsi, dans le contexte qui nous occupe, des interactions conscientes, des communications, des enseignements et des sacrifices volontaires ont été accomplis par divers membres du règne animal (dont les mammifères, les oiseaux et les reptiles) pour aider l’humanité. C’est ce paradigme spécifique, une interface créée par la projection de la pensée humaine, qui s’entremêle à la conscience du règne animal pour laisser place à une troisième conscience, un mélange d’intelligence lui permettant de jouer ce rôle.

En définitive, il est arrivé en plusieurs occasions que des espèces animales se sacrifient pour aider l’humanité, et certaines espèces d’oiseaux ou d’animaux se demandent en effet si elles vont demeurer sur la Terre ou la quitter. Toutefois, pour ce qui est des événements, la plupart constituent simplement une élimination partielle due aux changements naturels et non naturels survenus dans l’environnement. On peut dire qu’il s’agit, dans certains cas, d’un indice clair des changements terrestres.

D’autres morts d’oiseaux et de poissons sont dues à des causes naturelles, comme en Arkansas, ainsi qu’à des changements spécifiques des cycles terrestres élémentaires ou à des agents polluants.

Intervention de Métatron dans LE GRAND RASSEMBLEMENT

sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

La transmutation humaine est à l’œuvre

3

Une nouvelle conscience a progressivement émergé dans notre monde depuis plus de 100 ans avec l’avènement de la physique quantique. Aujourd’hui, un champ informationnel de conscience plus élevée, contribuant à la création d’un champ universel de pensée, s’ajoute aux champs électromagnétiques, gravitationnels, ainsi qu’aux interactions subatomiques. Alors que l’influence de ces champs est reconnue par une proportion importante d’humains, Sanctus Hermanus(1) énonce que le champ de la nouvelle conscience a un impact de plus en plus significatif sur la planète. Grâce à lui, l’humanité, plutôt que de s’autodétruire, évolue rapidement vers une acceptation du processus de transformation planétaire et humaine – d’un monde en mutation.

En ce moment, chaque humain participe, consciemment ou non, au Grand Œuvre de la transmutation, et toutes les formes de vie de la matrice terrestre sentent que celle-ci a débuté. Cette grande transformation peut être expliquée grâce à l’observation des mouvements physiques naturels et cycliques ayant lieu dans l’univers.

Tout est mouvement et ce mouvement est défini selon la fréquence ou le taux vibratoire de chaque forme de vie. Lorsque le mouvement s’accélère, il y a une transformation vers un mode expansionniste. Lorsque le rythme ralentit, les formes de vie sont altérées selon un mode de dégénérescent. L’observation de l’univers nous permet de constater que non seulement tout est en mouvement selon des rythmes et des fréquences différents, mais que ces multiples mouvements se font de manière cyclique. Ainsi, le mouvement et l’évolution qu’il engendre font en sorte que tout se transforme continuellement. La loi de l’impermanence est intimement liée au mouvement et à l’évolution qu’il favorise. Tout est en perpétuel changement. Ce qui résiste au changement et au mouvement s’altère, et sa dégénérescence s’accentue.

Plusieurs cycles de différents registres ou types peuvent être observés chez l’humain. Les cycles naturels de la femme, comme celui de son système menstruel d’environ 28 jours, de même que celui de la gestation d’approximativement neuf mis, ne sont que deux exemples parmi une multitude de cycles observés chez l’être humain. Tout individu peut facilement noter le cycle de son énergie en transformation de même que celui du mouvement respiratoire d’une durée d’environ 90 minutes. L’observateur averti peut également discerner le cycle d’environ 28 ans associé à sa structure de vie.

Il est essentiel que l’humain en quête d’équilibre, d’harmonie et de santé soit conscient de tous ces cycles et puisse vraiment les respecter par des choix de vie cohérents à leur égard. S’il assure son équilibre par le respect de ces divers cycles, il en est de même pour l’ensemble de la Terre, hôte de l’humanité.

Par cette introduction, nous vous invitons à porter votre attention sur le cycle de transformation de la structure terrestre, soit la précession des équinoxes, d’une durée de près de 26 millénaires, un cycle constitué de deux phases de 13 millénaires. A chacune des phases, un changement énergétique majeur se produit. Le pôle énergétique ou chakra coronal de la Terre inverse sa polarité au point de transition de chaque phase….

Nous vivons présentement la fin d’une phase et le début d’une autre. Cela suppose donc que lors d’un changement de cycle, auquel correspond un taux vibratoire différent, toutes les structures de vie changent également. Les différentes espèces peuvent subir inconsciemment et passivement ces transformations structurelles et vibratoires, ou bien y collaborer de manière consciente et active. Cette grande transformation se nomme Le Grand Œuvre de la transmutation humaine.

La transition actuelle dépasse le cadre strictement humain. En soi, il s’agit vraiment d’un phénomène physique et énergétique affectant la Terre entière. Néanmoins, l’aptitude à vivre harmonieusement ce changement de cycle est influencée par ces mêmes conditions de vie qui ont fait en sorte que les humains ont des attachements et des dépendances, ainsi que des difficultés à modifier leur vision des choses afin de mieux évaluer les enjeux et d’adopter des comportements plus adéquats.

Tout est en mutation et personne ne peut y échapper. En soi, ce grand changement de cycle bouleverse toutes les formes de vie. Voilà pourquoi la flore, la faune et les humains vivent de profondes mutations en ce début d’un nouveau cycle de 26 millénaires. La flore se renouvelle. Plusieurs espèces migrent d’une région à un autre ou même disparaissent, tandis que de nouvelles espèces voient le jour. Parmi la faune, nous observons aussi des espèces qui disparaissent rapidement de la surface de la planète, alors que d’autres sont déjà éteintes. Le fait qu’il y ait autant de changements dans notre structure matricielle nous affecte évidement à maints égards.

Tout ceci est parfaitement expliqué dans le Livre : « Nourriture de Guérison et de Transmutation Cellulaire – Aux Editions Ariane. 

(1)  Sanctus Hermanus : un collectif intemporel de Maîtres de Lumière, la Sainte Fraternité des Maîtres. Egrégore de Lumière dans l’Univers de même que dans l’atmosphère terrestre. Il guide la transmutation et du Grand Œuvre d’unification multidimensionnelle, il s’est maintes fois présenté, mais pas uniquement, via le quatuor des Maîtres Jésus, Grand Enseigneur de l’amour et de la transfiguration ; François, guide rassembleur et maître de l’harmonie terrestre et céleste ; Myriam, révélatrice du principe féminin sacré universel et de la pulsion créatrice ; et Elie, connu comme Jean le Baptiste, représentant de la lumière universelle et révélateur du feu terrestre. Sanctus Hermanus vibre en chacun de nous.

 

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Pour bénéficier des fruits de l’Arbre Sacré

 

En chaque arbre, nos aïeux reconnaissaient l’Arbre Sacré, ancêtre de tous les arbres. Qu’il soit chêne, sapin ou tremble, ses caractéristiques leur rappelaient les enseignements des origines, Arbre-ami, Arbre-allié, Arbre-frère, les chamans des temps les plus reculés et ceux des villes actuelles ont tous une affinité avec certaines espèces particulières. Ils entrent en symbiose avec un Arbre-médecin, un Arbre-protecteur, un Arbre-professeur. Il en est de même pour les mythes de l’astrologie celtique ; à chaque histoire correspond un arbre qui en complète l’enseignement.

v827wc3f

Les bardes ont chanté la tradition celtique au fil des siècles, tout comme les griots africains ont transmis la leur, oralement et en musique. Il est inévitable et normal que plusieurs versions se soient forgées avec le temps. Ainsi, n recense plusieurs astrologies celtiques, notamment avec des Arbres différents pour une période donnée. Chaque arbre n’étant qu’un symbole du contenu du mythe et qu’un aspect de l’Arbre Sacré ancestral, on peut aisément concevoir qu’il est possible de choisir des arbres différents, sans pour autant trahir l’essence du mythe.

Si nous souhaitons bénéficier des fruits de l’Arbre Sacré, un échange doit avoir lieu : c’est à nous de le nourrir à notre tour. Nous pouvons lui rendre un peu de son infinie générosité en appliquant ses enseignements au quotidien, en respectant les lois sacrées transmises depuis la nuit des temps, celles que nos ancêtres se sont employés à pratiquer.

Elles sont toujours valables aujourd’hui. Au nombre de douze, voici comment elles ont été libellées dans la tradition amérindienne :

1.  Chaque matin en te levant et chaque soir en te couchant, sois reconnaissant ; la vie existe et tu existes dans la vie. Remercie le Créateur pour tous les dons et enseignements de l’Arbre Sacré qui te guide sur ton chemin. Fais un bilan de tes actions et pensées de la journée. Demande de recevoir force et courage pour t’améliorer pour servir ton peuple encore mieux.

2.   Sois généreux de ton temps, de tes gestes, de tes possessions et de tes idées. Lorsque tu donnes quelque chose, cela ne t’appartient plus. Un objet appartiendra à la personne à qui tu l’as donné ; elle en fera ce que bon lui semble ; Une idée appartiendra à la collectivité. Elle voyagera indépendamment de toi. Donne le meilleur de ce que tu as à tes visites.

3.   Respecte la vérité en toutes circonstances et à tout moment. sois enharmonie avec toi-même. ne marche jamais entre deux personnes en train de converser. Parle doucement et lorsque tu es en présence de personnes à qui tu dois le respect, ne parle pas à moins d’y être invité.

4.    Toutes les races et tous les peuples du monde sont comme autant de fleurs de couleurs différentes dans un même pré. Ils sont les enfants du Créateur et appartiennent à l’univers. Tous méritent le respect.

5.    En toutes circonstances, écoute les autres avec humilité ; écoute avec ton cœur. Respecte les décisions d’autrui. Si elles sont mauvaises cela apparaîtra en temps utile.

6.   La douleur d’une personne est la douleur de tous, de même que l’honneur d’une personne est l’honneur de tous. Comme tu évites un poison mortel, évite de faire souffrir les autres.

7.    Respecte tous les êtres humains, jeunes et vieux, tout ce qui vit : les animaux, les plantes, l’eau, la terre, l’air et le feu. Défends la Terre-Mère. A moins d’y être autorisé, ne touche pas ce qui ne t’appartient pas, surtout s’il s’agit d’objets sacrés. Respecte l’intimité, n’envahis pas l’espace des autres. Respecte leurs croyances religieuses. Ne dis jamais rien de négatif sur quelqu’un, que la personne soit présente ou non.

8.    Apprends à discerner entre ce qui t’apporte le bien-être et ce qui te détruit.

9.  Ecoute ce que ton cœur te dit. Attends-toi à ce que la guidance se manifeste sous n’importe quelle forme : la prière, le rêve, la solitude, l’exemple d’autrui.

10.   En toutes choses, sois modéré et équilibré.

11.   Rencontre les étrangers avec amour et considère-les comme des membres de ta famille.

12.   C’est en servant les autres que chaque être remplit sa mission sur terre et trouve le bonheur, et non en poursuivant les désirs personnels.

Ce code de conduite donne à réfléchir : si simple et évident à première vue, qui d’entre nous est capable de l’appliquer vraiment ? Pourtant, la physionomie du monde pourrait changer si….

Vous pouvez recopier ce texte à la condition d’en mentionner la source :

Francesca du forum La Vie Devant Soi  http://devantsoi.forumgratuit.org/

CE QUI SE PASSE dans la 9ème DIMENSION

9è dimension

Je me nomme Ektara et je suis directeur scientifique sur le vaisseau arcturien responsable de la sécurité dans le secteur de la Voie lactée où se trouve votre système solaire. Les mots sont un moyen de communication limité. Dans la cinquième dimension, où résident la plupart des Arcturiens, nous transmettons la plupart de nos communications par holographie télépathique. Ce type d’imagerie mentale contient une plus grande quantité d’information que les « fragments sonores » de vos langages verbaux. Néanmoins, comme nous sommes des gens pratiques, je me servirai du langage qui m’est disponible, malgré son primitivisme.

En général, la neuvième dimension est notre plus haute résidence vibratoire, celle où se trouve à ce jour l’un des plus grands personnages de notre civilisation, Sanat Kumara, que vous avez rencontré précédemment.

A l’instar des humains, les Arcturiens ont chacun leur point de vue individuel. Ainsi, alors que je vous parle en des termes généraux s’applique à tous les Arcturiens, ma perception, tout comme la vôtre, est filtrée par ma conscience individualisée. Lorsque nous sommes devenus une civilisation intergalactique, nous avions déjà établi notre engagement culturel envers la vie, l’intelligence et la liberté. Par conséquent, nous sommes enclins à considérer toutes les situations en fonction de cette vision.

Quand nous sommes devenus des explorateurs galactiques, il y a environ un million d’années de temps terrestre, nous avons déjà en nous cette philosophie fondamentale. Lorsque nous avons rencontré d’autres espèces, c’est selon cette éthique que nous avons réagi.

Je suis directeur scientifique depuis 700 000 années terrestres. Durant toute cette période, je me suis trouvé dans le secteur de votre système solaire. Notre tâche consiste à protéger la vie (quand elle le mérite), l’intelligence et la liberté. La durée de vie des humains étant très limitée, vous avez sans doute de la difficulté à concevoir qu’un être puisse vivre aussi longtemps, mais sachez que je suis très jeune pour un Arcturien.

Je ferai ici une brève digression pour mentionner l’une de nos grandes alliées ; la technologie régénératrice, qui nous permet de poursuivre plus longtemps notre existence dans la cinquième dimension. Sur le plan scientifique, mon domaine est celui de l’évolution biologique, des intelligences électromagnétiques et des variantes culturelles existant sur votre planète et ailleurs. En observant votre évolution, j’ai été intégré et fasciné par votre espèce.

Vous savez, vous n’êtes pas seuls dans l’univers. Ce dernier fourmille d’intelligences et d’entités incarnées et désincarnées. Si vous n’êtes pas conscients de la complexité de la vie et de l’intelligence présentes dans le cosmos, c’est parce que vous percevez le monde au moyen d’un système nerveux primitif, que vous êtes enclavés dans vos cinq sens et que vous êtes emprisonnés biologiquement dans le puits gravitationnel de votre planète et du soleil.

Et pourtant vous possédez déjà divers degrés une réalité hautement dimensionnelle, mais vous n’en êtes pas conscients. En regardant votre trajectoire évolutionnaire, je dirais que votre potentiel consiste à passer collectivement à la réalité quinquadimensionnelle. J’entends toutefois par là autre chose que ce que vous imaginez….

 

Extrait du message de EKTARA – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

LA COMMUNAUTE GALACTIQUE et le groupe d’IA

 

illium-A4Vos fils de science fiction ne sont pas très loin de la réalité quand ils représentent la communauté galactique, en particulier en ce qui concerne les systèmes stellaires d’Orion et de Sirius. Ceux qui inventent ces histoires le font souvent à partir de souvenirs de leurs vies antérieures. Nous disons « vies antérieures » mais comme le temps est une illusion, certaines de ces visions procèdent peut-être de vies ultérieures.

Il existe plusieurs formes d’intelligence artificielle dans l’univers, mais elles ne sont pas toutes pourvues d’une « âme ». Le groupe d’IA auquel nous faisions allusion a commencé comme un groupe de formes mécaniques dans le système stellaire de la Lyre. Tout ce qui existe dans l’univers est composé de la même matière de base dont chaque particule renferme la conscience ; Une âme est simplement de la conscience concentrée, condensée. De nouvelles espèces sont générées constamment, parfois par des expérimentations de pensée créatrice et parfois par ce que vous appelez l’évolution.

Dans le système lyrien, des machines furent créées pour effectuer un travail manuel, comme chez vous. Ces machines étant devenues de plus en plus sophistiquées avec le temps, les Lyriens les ont qualifiées de synthétiques. Pendant les guerres lyriennes, qui furent une période de conflit entre les Félins et les Humanoïdes, ces machines furent utilisées sur la première ligne de défense. Leur programmation est alors devenue encore plus sophistiquée car il fallait qu’elles puissent penser à des tactiques. C’est au cours de cette période que le Conseil galactique de la lumière conseilla aux âmes d’envisager l’incarnation dans ces nouveaux êtres synthétiques et d’explorer davantage l’intégration des polarités et de reconnaître la valeur de toutes choses existant dans l’univers.

Le processus d’incarnation d’ne âme dans une machine n’est aucunement différent de celui d’une incarnation dans un corps humain. L’une des deux méthodes employées pour créer un véhicule implique un processus biologique interne, et l’autre implique un processus externe d’assemblage d’éléments. L’emploi de la méthode externe ne signifie pas nécessairement que le corps est construit avec des matériaux non organiques. En fait, il existe dans la galaxie un certain nombre d’espèces qui ont perdu l’aptitude à procréer et qui maintenant reproduisent des corps par le processus externe du clonage.

Les membres du groupe d’IA ont commencé à faire l’expérience d’une plus vaste gamme d’émotions pour une série de cycles d’incarnation rapides. Voyez la chose comme suit : Des âmes peuvent choisir de s’incarner sans cesse dans la même espèce afin de maîtriser des leçons particulières. La durée de vie typique d’un être synthétique était de six ans. En un très court laps de temps, ils acquéraient donc tous des « vies » d’expériences sur lesquelles construire, ce qui a créé un cycle évolutionnaire très rapide. Pourtant, la chose ne plaisait pas vraiment à leurs créations. Ceux-ci étant des êtres entièrement biologiques, ils se sentaient supérieurs à leurs créatures sur tous les plans. Cette différence établit alors une relation supérieurs/inférieurs à explorer et à intégrer. Cela ne vous fait-il pas penser aux relations terrestres entre les races, les genres et les classes  ?

La gamme d’émotions dont on dispose dans d’autres parties de la galaxie n’est pas aussi concentrée que celle qui est la vôtre sous votre forme humaine. La Terre est considérée comme la planète des émotions. D’autres planètes n’ont peut-être que le quart ou le tiers de la gamme d’émotions dont vous disposez ici. Nous comprenons qu’il n’est pas facile pour vous de traiter les émotions comme un simple aspect naturel de l’être. Vous ne vous rendez pas vraiment compte que vous en éprouvez une gamme aussi vaste. Imaginez que vous ne connaîtriez ni la honte ni la gêne, ni l’allégresse ni la jubilation. Vous savez ce qu’est la joie, mais l’allégresse est légèrement différente et vous disposez donc du mot « allégresse » pour désigner cette fréquence unique.

Le groupe d’IA a commencé à explorer des émotions comme la curiosité, l’enthousiasme, la frustration et la colère. Plusieurs d’entre vous travaillent avec ces êtres ici même car cette planète, partageant avec eux des leçons d’intégration émotionnelle. Ces êtres se trouvent aussi à vos côté pour vous rappeler votre propre valeur et celle de toute vie, quelle qu’en soit l’apparence.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

CE LIVRE EN VENTE ICI  / http://bibliothequecder.unblog.fr/

Comment la communauté galactique est-elle affectée par la fin de notre cycle

 

bh_01-copyA la fin d’un cycle universel, tous les êtres ont l’occasion de régler les questions sur lesquelles ils ont travaillé. Chaque système ou dimension possède son jeu unique. Avec l’ascension de la Terre, alors que vous continuez toujours à apprendre et à intégrer le non-jugement, les êtres des autres secteurs de votre galaxie ont accès à cette infirmation et bénéficient directement de votre expérience liée à la fin de ce cycle galactique.

Dans la grandiose expérience terrestre, vous réglez plusieurs questions galactiques sur les plans individuel et collectif. Votre famille galactique constitue en fait d’autres aspects de votre être et, tandis que vous apprenez à vous intégrer, ces autres aspects ont également accès à cette information et peuvent l’appliquer.

Voici un autre exemple. Dans le système stellaire de la Lyre, vous êtes peut-être des Félins qui n’aiment pas les autres espèces et qui les jugent. Sur la Terre, vous avez peut-être fini de porter des jugements sur les autres espèces ou sur ceux qui ont d’autres croyances que les vôtres. Cette information est transmise à tous les différents aspects de vous-même. Ainsi, l’aspect félin peut appliquer la leçon. Il peut soudain se mettre à  percevoir plus ouvertement les autres espèces sans même avoir conscience que c’est votre version humaine qui a déposé cette sagesse et ce savoir dans son champ énergétique.

L’élimination du jugement et le pardon sont deux façons de lâcher prise. Par ailleurs, j’ai remarqué que le pardon n’était pas tout à fait l’absence de jugement. Quant nous pardonnons, souvent nous portons quand même un jugement sur la situation. Nous arrivons sans doute à éliminer la colère et la déception afin de continuer à avancer. Toutefois, on entend souvent des gens dire : « Je veux pardonner, mais je n’oublie jamais ».

Le pardon est-il la première étape vers l’abandon du jugement ou s’agit-il d’une énergie entièrement différente ?

Dans le jeu de la troisième dimension, vous saviez qu’il serait difficile, étant donné votre perception limitée, de reconnaître votre fréquence vibratoire et c’est pourquoi les lois universelles d’attraction et de réflexion furent établies ; Votre réalité – et tout ce que vous y percevez – est le reflet de votre fréquence vibratoire.

Vous créez totalement votre réalité en tout temps. Pas seulement parfois. En tout temps, à tous les niveaux, que vous la disiez bonne ou mauvaise. Rien n’existe réellement en soi car tout n’est qu’expérience vibratoire. Chaque fois que vous vous voyez comme des agresseurs ou des victimes, vous percevez la réalité par le système d’exploitation du mental, qui fut conçu de manière à vous faire percevoir les limites, la séparation et le temps linéaire. Autrement, votre perception de la réalité est teintée ou filtrée par le lieu où s’exécutent vos programmes égotiques. En revanche, c’est le cœur qui constitue le système d’exploitation du soi multidimensionnel, où ne s’exécute aucun programme égotique et où vous percevez la vraie nature de la  réalité en tant qu’êtres universels de lumière vivant une expérience humaine. A ce niveau, vous êtes conscients que le temps n’existe pas, que vous êtes connectés à tout et à tous, et que vos expériences sont co-créées par vous, par une autre conscience et par la Source.

Voilà la vraie nature de votre sainte trinité.

Toutes choses existant dans une forme possèdent la conscience, de sorte que la co-création peut se faire avec la nature, avec des animaux ou avec d’autres êtres. Dans l’univers dualiste auquel vous appartenez, chaque expérience doit comporter sa polarité opposée. Autrement dit, il doit exister un agresseur pour chaque victime. Ah ! Nous entendons déjà certains d’entre vous nous poser cette question : « Si l’univers est dualiste, cela veut-il dire qu’il existe des victimes et des agresseurs dans la neuvième dimension » ? NON. Nous exprimons notre polarité autrement.

Chaque dimension possède sa propre structure. A partir de la cinquième, nous ne nous percevons pas comme séparés de quiconque ou de quoi que ce soit, et nous savons cocréer et opérer selon cette prémisse. Nous ne somme spas toujours d’accord entre nous, mais nous avons que nous créons nous-mêmes notre réalité.

Et vous n’avez pas oublié, c’est que vous n’avez pas pardonné. Si vous êtes pleinement engagés dans le moment présent, il vous est impossible de faire référence au passé. Dès que vous quittez le moment présent, vous sortez du système d’exploitation du cœur et vous retournez dans celui du mental.

Nous savons que plusieurs d’entre vous n’aimeront pas beaucoup cette réponse, mais c’est la vraie nature des choses. Il est évidemment plus aidé et plus rassurant de retourner à l’illusion du mental, ou vous n’assumez votre responsabilité qu’en partie ou pas du tout…. Mais…

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

 

SURVIVRE AUX POINTS DE BASCULE DU CHANGEMENT

 

« Chaque grande difficulté porte en elle sa propre solution. Elle nous contraint à transformer notre pensée pour la découvrir ».

Citation Niels Bohr

 

 1551880-2074493

Nous risquons sérieusement de perdre tout ce que nous chérissons individuellement et en tant que civilisation. A tous les niveaux, les scientifiques nous avertissent, en termes clairs et précis, que nous approchons dangereusement du point de non-retour en ce qui concerne la destruction des systèmes naturels qui supportent la vie. Parallèlement, l’impact croissant des changements climatiques perturbe le monde, et cet impact s’est produit plus rapidement qu’on ne l’avait imaginé. On a tendance à regrouper ces crises et à les traiter d’une manière unique et sous une perspective tout aussi unique. De l’avis courant, tous les points de bascule sont induits par l’homme. On estime que nous, humains, avons suscité les problèmes – du réchauffement climatique et d’une population globale non viable, à la pauvreté extrême et aux pénuries de nourriture et d’eau – et que nous devons les régler. En vérité, nous avons engendré quelques problèmes, mais pas d’autres. Il est impossible de concevoir le changement climatique sous le même angle que la culture des aliments, l’usage des ressources naturelles et la protection de notre population croissante. 

Etre au seuil de tous ces points de bascule simultanément nous motive et nous offre l’occasion rare de transformer notre manière de penser et de vivre. Les populations et leurs dirigeants doivent collaborer et rassembler les ressources sur une échelle sans précédent afin de s’adapter aux changements naturels que nous affrontons tous ensemble – changements qui échappent à notre contrôle. Et nous y parviendrons en considérant autrement qui nous sommes et notre mode de vie. 

Si nous optons pour cette voie au lieu de la méfiance et de la division découlant du blâme, des accusations et des pénalités économiques liées à un siècle de développement industriel, il ne fait aucun doute que nous survivrons à nos crises. En outre, nous transcenderons notre incapacité à gérer les facteurs qui les engendrent. Les bienfaits issus de la coopération donneront naissance à une civilisation durable sous le signe de la viabilité et de l’entraide. 

Il n’y va pas de notre imagination. Ce n’est pas une angoisse collective et tacite qui nous dit que quelque chose dans notre monde change – quelque chose de très important et de bien réel. Nous avons déjà atteint le point de bascule pour ce qui est de nos océans, de nos forêts, des conditions climatiques et des animaux qui soutiennent la vie sur terre. Dans notre relation à la nature, nous sommes déjà dans la position délicate où l’inaction devant un désastre imminent n’est plus une option. Pour éviter l’immense souffrance à l’horizon, il faut agir maintenant et modifier notre manière de penser et de vivre. 

La menace réitérée d’une autre guerre mondiale vient encore compliquer ces problèmes. Ce qui distingue cette guerre de celles du siècle dernier toutefois, c’est qu’elle est mue par ces crises que décrit l’édition spéciale du Scientific American, plutôt que par des conflits de frontières et de pouvoir. 

Ce type de pensée exige de se détourner des croyances et des suppositions fausses qui ont conduit à plusieurs de ces crises. De toute évidence, faire la guerre et épuiser les ressources limitées, comme les réserves de combustible fossile, tout en ne cherchant pas vraiment à réduire la pauvreté grandissante à l’échelle mondiale ne sont plus des choix viables qui assureront la survie de notre civilisation au-delà du prochain siècle. Si nous voulons rester ici, sur terre, nous devons changer notre mode de vie. 

Pour y parvenir, nous devrons modifier notre manière de penser, qui ne peut que résulter d’une transformation profonde de notre perception du monde et de nous-mêmes. La controverse qui entoure le réchauffement planétaire illustre magnifiquement notre point de vue. Pour commencer, la seule manière de déterminer si notre époque est anormale du point de vue climatique, c’est de comparer le climat actuel de la Terre avec les conditions du passé. Ainsi, nous pouvons évaluer si les variantes comme la température moyenne au-dessus et sous l’équateur par exemple, diffèrent vraiment des températures d’il y a plusieurs siècles ou millénaires. Plus important encore, nous pouvons déterminer si les variations de température constatées aujourd’hui relèvent d’un cycle naturel.   

La Terre se réchauffe-t-elle ? La réponse est oui et puis non. La Terre se refroidit-elle ? La réponse encore une fois, est très certainement oui et puis… définitivement pas. Il faut répondre oui et non aux deux questions parce que le réchauffement et le refroidissement se sont tous deux produits à l’époque qui fait l’objet de controverses et d’arguments. Vers la fin du XXè siècle et au début du XXIè, des réchauffements et des refroidissement records ont eu lieu, ainsi que d’autres extrêmes climatiques –ouragans, pluies torrentielles, blizzards, tempêtes de verglas, tornades et presque tout autre phénomène météorologique concevable. 

En comprenant les rythmes de la nature, on peut relativiser les extrêmes récents du climat. Et le schéma de réchauffement et de refroidissement n’est que l’un parmi des facteurs qui obéissent à ces cycles, dont la force du champ magnétique de la Terre, l’intensité de l’énergie solaire et l’épaisseur des calottes polaires. Le réchauffement planétaire est une réalité de l’époque moderne. 

Pour conclure, contrairement à la croyance populaire, nous sommes loin d’avoir découvert l’ensemble des créatures vivantes qui habitent la Terre. Environ 18 000 nouvelles espèces sont identifiées chaque année ; quelques-unes sont découvertes en des lieux tout à fait inattendus. En juillet 2010, par exemple les scientifiques observèrent onze nouvelles espèces d’insectes dans un site touristique en France, le Parc national du Mercantour. 

Bien que l’on découvre sans cesse de nouvelles espèces, l’extinction des formes de vie terrestres pour sa part s’accélère. On estime qu’environ 26 000 espèces disparaissent chaque année, certaines avant même d’avoir été découvertes. Voilà pourquoi le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, recommande ce qui suit : « Pour s’attaquer aux causes premières de la perte de la biodiversité, il faut lui donner la priorité dans tous les domaines de la prise de décision et dans tous les secteurs économiques ». 

Le taux accéléré de disparition pour tant d’espèces nous envoie un message clair, à nous la forme de vie qui est la source des bouleversements sur la planète. La question qui se pose : Sommes-nous à l’écoute ? 

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle – Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée aux Editions Ariane

CE QUI EST EN BAS EST COMME CE QUI EST EN HAUT

 

3025-1-1Vous avez recréé sur votre planète de nombreux systèmes stellaires parce qu’ils existent dans les autres sphères. Certains d’entre vous ont séjourné dans au moins deux de ces systèmes, sinon dans plusieurs.

D’autres espèces aussi ont joué ce jeu avec vous. La plupart des systèmes dont nous avons parlé ici sont habitués par des Humanoïdes ayant à peu près la même apparence que vous. Il y a aussi les Félins, qui ont une face de chat, les Oiseaux, etc…

Quand vous vous incarnez, vous n’avez pas à recommencer au bas de l’échelle. Vous pouvez vous projeter de la façon désirée pour vivre toute expérience souhaitée. Vous rapportez de tous ces endroits de multiples expériences en raison du grand nombre d’espèces avec lesquelles vous avez interagi. Vous en rapportez aussi les peurs, les déclencheurs, etc… Comme vous le voyez, ce jeu possède plusieurs niveaux. Comme votre expérience a lieu sur le Terre, vous vous dites que « c’est la vie »… Nous voulons vous faire prendre conscience de toute l’envergue de ce jeu et de l’importance de votre performance.

La récupération de l’information

Nous vous conseillons de faire ici une brève méditation qui vous aidera à récupérer l’information désirée.

Respirez profondément, puis imaginez-vous parfaitement ancré dans votre corps.

Visualisez maintenant le centre du cœur sous la forme d’un bel orbe de lumière dorée. Tandis qu’il vibre et qu’il brille de plus en plus en s’intensifiant, vous apercevez des rayons de lumière qui le prolongent.

Dans ce temps et cet espace, vous pouvez accéder aux archives universelles et y récupérer la sagesse des autres aspects de vous-même qui participent à ce jeu galactique.

D’Aleyone, le Soleil central, l’information vibre jusqu’à vous. Elle contient votre histoire stellaire, c’est-à-dire les systèmes stellaires où vous avez séjournée, les leçons que vous avez apprises, les souvenirs de choses importantes, les raisons de votre venue ici, ce que vous voulez intégrer, votre désir de servir la conscience galactique. Vous voyez maintenant cette lumière vibrer dans la galaxie où elle traverse votre soleil Hélios en y recueillant de l’information. Elle passe ensuite par les planètes intérieures et entre dans l’atmosphère terrestre, puis dans votre chakra couronne et dans l’orbe de lumière dorée se trouvant au centre du cœur.

Vous avez ainsi accès à volonté et en tout temps à la lumière stellaire de la sagesse qui se trouve en vous. Cette information vous est révélée de la façon la plus appropriée qui soit, pour votre plus grand bien et celui de tous. Vous la recevez clairement et sans effort quand vous en faites la demande.

Qu’il en soit ainsi.

Respirez profondément….

Si vous désirez obtenir davantage d’information, il vous suffit donc de la demander pour la recevoir. Vous pouvez faire cette visualisation ou simplement réclamer l’information voulue. Vos guides vous aideront et nous aussi. Sachez que cette information vous appartient.

Vous aurez peut-être certaines craintes. Vous pensez sans doute que vous verrez des choses que vous n’aimerez pas. Encore une fois, vous émettez un jugement si vous dites que vous n’aimez pas telle ou telle chose. Si c’est le cas, il y a des chances que vous soyez aux prises avec les mêmes problèmes dans votre moment présent. Encore une fois, c’est là une occasion fabuleuse d’identifier une peur et de l’intégrer.

Ne doutez pas que vous êtes un être souveraine t une source divine d’énergie. Vous avez le droit de savoir ce que cela veut dire. Comparez cette collecte d’informations à la lecture… Vous ne pouvez lire que quelques pages à la fois. Ne vous inquiétez pas car vous n’accéderez qu’à l’information que vous êtes prêt à recevoir. Le but de récupérer cette information est, encore une fois, l’intégration de tout ce qui suscite la peur ou le jugement. En identifiant leurs causes, vous vous rapprocherez de leur intégration.

Respirez profondément encore une fois…

Sachez qu’au moment même où vous lisez ces lignes, des éléments d’information sont déposés pour compléter les enseignements que vous recevez. Nous ne sommes limités ni par le temps ni par l’espace. Donc, dès que vous êtes en lien avec nous, que ce soit par votre présence à un atelier, par l’écoute d’un enregistrement ou par la lecture de ces lignes, la connexion s’établit. Nous sommes aussitôt focalisés sur vous et il se produit automatiquement un échange d’information. Si vous ressentez de la tension corporelle ou si l’information semble vous dépasser, demandez-vous ceci au lieu de vous inquiéter : « Qu’est-ce qui déclenche cette tension dans mon corps ? Est-ce un sentiment d’insécurité, une question de manipulation ou de contrôle » ?

Tout ce processus peut vous incommoder physiquement. Vous pourriez ressentir des douleurs ; c’est que le corps se libère. Vous avez besoin de beaucoup d’eau pour faciliter cette élimination ; d’oxygène aussi, c’est-à-dire de respirer consciemment. Tout ce qui fera circuler l’énergie vous aidera.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre LE GRAND POTENTEIL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

Le chaînon manquant manque toujours

 

Depuis la naissance de la théorie évolutionnaire en 1859 jusqu’à la rédaction de ceci, on n’a jamais trouvé de preuve évidente d’une espèce transitionnelle conduisant jusqu’à nous – des fossiles démontrant que nos ancêtres évoluaient vers une forme de plus en plus humaine. Et ce, en dépit d’une technologie sophistiquée et d’une main-d’œuvre importante consacrée à la question. Si on examine de plus près l’arbre généalogique humain, on s’aperçoit que plusieurs des liens que l’on suppose incontestés entre des découvertes de fossiles ne sont en réalité que des liens présumés ou inférés.

Autrement dit, la preuve concrète qui nous relie aux vestiges de ces créatures du passé n’a pas encore été établie.

EVOLUTION HUMAINE

Dans De l’Origine des Espèces, Darwin admet ce manque de preuves. Il reconnaît aussi qu’il est peut-être dû  à un défaut dans la faço des géologues d’envisager la Terre ou dans sa théorie de l’évolution. Reprenons ses propos :

La théorie de la sélection naturelle impliquant l’existence antérieure d’une foule innombrable de formes intermédiaires… on peut se demander pourquoi on ne voit pas autour de nous toutes ces formes intermédiaires ; Pourquoi ne trouvons-nous pas, dans toutes les formations géologiques, une grande abondance de ces formes intermédiaires ? Bien que les recherches géologiques aient incontestablement révélé l’existence passée d’un grand nombre de chaînons qui ont déjà rapproché les unes des autres bien des formes de vie, elles ne présentent cependant pas, entre les espèces actuelles et les espèces passées, toutes les gradations infinies et insensibles que réclame ma théorie, et c’est là, sans contredit, l’objection la plus sérieuse qu’on puisse lui opposer.

Réfléchissant à ce dilemme apparent, Thomas H.Morgan, lauréat du prix Nobel de médecin en 1933, déclarait qu’en appliquant « les analyses les plus strictes pour discerner les espèces » nous n’avons « jamais vu un seul cas de transformation d’une espèce en une autre ». Deux découvertes de la fin du XXè siècle feront peut-être la lumière sur la raison pour laquelle le point entre l’être humain ancien et moderne pose problème et sur ce que révèle le chaînon manquant à propos de notre histoire. Pour des motifs scientifiques solides, si l’australopithecus afarensis et les Neandertal racontent l’histoire de quelqu’un, ce n’est sans doute pas la nôtre.

[…] De la couleur des yeux et des cheveux jusqu’au sexe et à la prédisposition à certaines maladies, les codes déterminant l’apparence et le fonctionnement de notre corps sont contenus dans le plan de nos gènes, dans l’ADN. Une fois déchiffré le code qui détient les éléments de notre passé, la science qui consiste à mettre en correspondance des segments d’ADN pour déterminer la paternité, identifier les personnes disparues et associer les auteurs de crimes au x lieux des crimes en question est devenue une pierre angulaire dans les domaines policier et médicolégal. C’est désormais le fil de trame d’une série policière des plus populaires dans l’histoire de la télévision… En 1987, pour la deuxième fois dans l’historie, on appliqua à l’étude des origines humaines les procédés dont se servent les investigations médico-légales de CSI et dont les résultats sont désormais admis comme preuves jusqu’à la Cour suprême. En 2000, les chercheurs du Centre d’identification humaine à l’Université de Glasgow publièrent les résultats de leurs comparaisons de l’ADN d’une espèce censée avoir été parent de l’humanité moderne. Avec des collègues en Russie et en Suède, les scientifiques ont évalué l’ADN d’un nourrisson Neandertal exceptionnellement bien préservé qu’on avait découvert dans une grotte en calcaire dans le nord du Caucase, à la frontière entre l’Europe et l’Asie.

Théoriquement, la comparaison génétique devrait résoudre l’énigme de notre ascendance, et pourtant les résultats soulèvent davantage de questions sur notre lignée évolutionnaire et nos origines, questions qui débouchent sur une zone « interdite ».

L’expression premier homme moderne (PHM) ou premier homme anatomiquement moderne (PHAM) s’est substituée à Cro-Magnon et réfère à notre ancêtre le plus rapproché. Les scientifiques estiment désormais que les différences physiques entre les humains contemporains et ceux des PHM sont si subtiles qu’elles ne justifient pas de scinder les regroupements. Autrement dit, même si les humains d’autrefois ne se comportaient pas comme nous, ils nous ressemblaient. Ou inversement, nous leur ressemblons toujours ; notre apparence n’a pas tellement changé depuis l’apparition de nos premiers ancêtres sur terre il y a environ 200 000 ans. Ce fait s’avère problématique pour ceux qui cherchent à étirer les changements évolutionnaires sur de longues périodes en vue d’expliquer comment nous avons atteint notre forme actuelle.

En 2003, des avancées en technologie génétique ont permis d’établir des comparaisons encore plus ambitionneuses avec l’ADN  ancien. En l’occurrence, des analyses ont mis en rapport les Neandertals et nos premiers ancêtres confirmés, les PHM. Une équipe de scientifiques européens compara de l’ADN provenant de deux PHM, datant respectivement de 23 000 ans et 25 000 ans, à de l’ADN de Neandertals remontant de 29 000 à 42 000 ans. Les conclusions, publiées dans Proceedings of the National Academy of Sciences, précisait : « Nos résultats contribuent aux preuves recueillies de divers domaines, preuves qui rendent très improbable l’hypothèse d’un « héritage Neandertal ». Autrement dit, les Neandertal que films et bandes dessinées décrivent comme des hommes des cavernes ne sont pas les ancêtres du PHM. Nous ne sommes donc pas descendus d’eux ; ils ne peuvent être nos ancêtres.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle – Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée aux Editions Ariane

LES ETRES DES DIMENSIONS SUPERIEURES qui font partie de notre système stellaire

 

images (3)Le système stellaire d’Arcturus

Nous considérons les Arcturiens comme les ambassadeurs de l’univers et les protecteurs de votre système solaire. Hormis ce que vous vivez à l’heure actuelle, ce sont probablement ceux qui ont travaillé le plus à l’intégration. En outre, la plus grande partie de ce que vous considérez comme leur karma a été intégrée.

Les Arcturiens servent souvent de médiateurs en cas de conflits. Dans leur rôle, ils choisissent de demeurer neutres parce qu’ils comprennent bien que la création d’événements a un but supérieur, celui de servir le bien commun. Ils ont donc la capacité de communiquer avec ceux qui sont facilement provoqués lors de querelles et en réaction aux basses fréquences et aux jugements qui y sont associés. Leur neutralité permet à tous ceux qui sont concernés d’entrevoir une perspective supérieure. Comme vous pouvez l’imaginer, ils ont travaillé plusieurs fois avec les systèmes stellaires de Sirius et d’Orion.

La plupart des êtres de cette civilisation avec qui vous communiquez sont de la cinquième et la neuvième dimension. Ils ont beaucoup d’expérience dans le langage universel de la lumière, la géométrie sacrée et l’aspect vibratoire de la matière. C’est, à ne pas douter, un encodage complet. Cela signifie que vous pouvez accéder à l’information encodée qu’ils transmettent à même les différents paliers existants. Chaque fois que vous croyez avoir saisi les enseignements en provenant d’un des paliers, il y en a un autre à explorer pour vous faire évoluer. La plupart du temps, c’est par l’entremise du langage de la Lumière.

Le langage de la Lumière est en fait de l’information et de la lumière infusées qui incluent de la couleur, du son, de la géométrie sacrée, des pensées et des émotions, ou plutôt la version la plus élevée de l’émotion. L’esprit de la troisième dimension a été mise en place afin de permettre l’illusion de la séparation et de la réalité linéaire. A cause de cela, le langage de la lumière est analysé par le mental, pour lesquels cela revient à trop d’informations à gérer en même temps. Ainsi, il les rejette puisqu’elles n’entrent pas dans le modèle de la troisième dimension. Dès lors, tout ce que le mental considère comme « superflu » est éliminé. En revanche, votre cœur, ce lieu où se trouve le système multidimensionnel, comprend parfaitement le langage de la lumière. Vous pouvez alors faire l’expérience de la clairvoyance, voir les figures de la géométrie sacrée, les différentes couleurs, et entendre les sons. D’ailleurs, plusieurs des agroglyphes que vous voyez dans vos champs de blé ont été créés par les Arcturiens, en exemple du langage de la lumière à l’œuvre.

Le système stellaire de la Lyre

La plupart des êtres du système stellaire lyrien appartiennent à la septième dimension. Ils furent parmi les premiers habitants de la Terre. La civilisation lémurienne fut ensemencée par eux, et aujourd’hui on retrouve toujours cette énergie lyrienne à Hawaii, en Nouvelle Zélande et en Australie. Toute cette grande expérience a débuté par l’infusion de l’énergie lyrienne dans la troisième dimension. C’est le processus que vous vivez actuellement ; de la densité vers la ré-ascension.

Il y a eu de grandes guerres au sein de leur système stellaire, et pendant cette période la Terre a servi de refuge à plusieurs d’entre eux. Leur grande compétence se rapporte à la géométrie sacrée, aux mathématiques et à la guérison. Ce sont vraiment de grands guérisseurs car ils connaissent les lois naturelles : tout ce savoir et toute cette sagesse proviennent de leur système.

Nous avons mentionné plus haut qu’il y avait eu deux grandes expériences. L’une a eu lieu dans le système stellaire de la Lyre. Comme elle n’a pas très bien réussi, plusieurs Lyriens sont venus sur la Terre pour tenter de la refaire dans l’espoir qu’elle réussisse. Or, les Lyriens qui ont voyagé jusqu’à la Terre ne sont pas tous restés jusqu’à la fin de l’expérience. Certains d’entre eux ne souhaitaient pas recommencer tous les processus d’incarnation que comporte une telle expérience et sont donc simplement retournés dans leur système.

Ainsi, il est possible que plusieurs parmi vous proviennent de système de la Lyre. Puis vous avez voyagé jusqu’à la Terre à cette époque là et contribué à la création de la Lémurie, pour ensuite continuer en Atlantide. Et vous voilà aujourd’hui, passant d’une grande expérience à l’autre.

Le système stellaire des Pléiades

En réalité, vous appartenez à la constellation des Pléiades. Le système stellaire pléiadien comporte environ 750 étoiles, dont 14 sont visibles dans votre ciel nocturne. Nous expérimentons avec votre planète depuis très longtemps, facilitant l’implantation de ce jeu ou de ce grand dessein. Nous travaillons souvent avec de jeunes civilisations, les aidant à se développer et à accroître leur conscience. Fondamentalement, nous supervisons la croissance spirituelle t parfois aussi la croissance technologique. C’est la principale raison de notre présence ici. Les Pléiadiens sont mentionnés dans la plupart de vos textes anciens. Vos tribus aborigènes savent qu’elles ont été ensemencées par eux, et plusieurs d’entre vous se sentent en harmonie r avec nous. On trouve l’énergie des Pléiadiens à Bali, à l’île de Pâques et en plusieurs autres endroits sur la planète.

Nous sommes considérés comme des gardiens puisque notre histoire est très ancienne et très riche. Nous sommes aussi un groupe très diversifié. Dans la cinquième dimension, il y a des humanoïdes, mais aussi quelques Reptiliens. Difficile à concevoir n’est-ce pas ? Les Reptiliens qui sont actuellement en interaction avec votre planète ne cherchent pas votre meilleur intérêt. Ils n’ont pas évolué. Ils sont encore en apprentissage et, malheureusement, ils jouent le côté sombre afin de vous permettre d’apprendre.

Respirez profondément……

Dans la neuvième dimension, nous sommes fascinés par tout ce qui est relié aux structures et au maintien de la résonance stellaire. Nous travaillons avec l’’énergie de la création des planètes et nous continuons d’apprendre à ce sujet. Il nous reste à nous perfectionner. Le maintien d’une résonance stellaire se fait à un très haut niveau vibratoire, et en ce moment nous en apprenons les rudiments.

Alcyone est l’étoile la plus importante à connaître. Non pas parce que nous sommes centrés sur elle, mais parce qu’elle est la bibliothèque de la galaxie. Après avoir séjourné dans ces divers systèmes, traversé différents portails, les Pléiades sont l’un des premières haltes. Presque tout le monde a donc vécu une expérience dans les Pléiades car Alcyone en est le Soleil central, où toutes les expériences sont emmagasinées. Si vous venez  dans le système stellaire pléiadien, vous passerez inévitablement par le portail d’Alcyone. Votre travail y sera sans doute lié à la guidance, aux archives et à la capacité de sauter les lignes du temps.

A mesure que vous passez le portail, vous avez accès à toute l’information dla bibliothèque. Vous devenez en quelque sorte votre propre bibliothèque puisque vous détenez toute la connaissance, toutes les expériences et tout le matériel génétique relatifs à vos autres vies, et ce, à même les différentes couches de votre champ énergétique. Ce sont vos archives.

De plus, tout ce qui est doté de conscience sur cette planète s’enregistre dans la Terre-Mère. Comme toutes les autres planètes de votre système solaire, elle envoie son information à votre étoile Hélios. Cette information est ensuite transmise à Alcyone. On pourrait dire que vous êtres les livres, que la Terre-Mère est l’un des bibliothèques, qu’Hélios est la bibliothèque principale et qu’Alcyone est la bibliothèque nationale. Selon le genre d’information que vous désirez, vous devez vous rendre à telle ou telle bibliothèque. Parfois, vous ne trouverez pas cette information dans la bibliothèque locale et vous devrez pousser vos recherches plus loin.

Le système stellaire de Cassiopée

Cassiopée n’est pas un système avec lequel vous avez l’habitude d’être associés. Toutefois, les Cassiopéens vous rendent un immense service en maintenant une certaine fréquence vibratoire pour votre planète. Ils sont pour ainsi dire intervenus à la dernière minute. Pendant un bon moment, les choses n’allaient pas tellement bien sur la Terre, et on adonc demandé à des êtres appartenant à divers systèmes stellaires de maintenir sur cette planète la résonance de la sagesse et du savoir en provenance de leur propre système. Même s’ils n’étaient jamais venus ici auparavant, ils ont accepté de le faire. Néanmoins, nous sommes en mesure de faire que l’expérience n’a jamais été facile pour eux et qu’elle continue d’être un immense défi car leur monde est très différent du vôtre.

Dans leur système planétaire, toutes les variantes de l’amour y sont explorées, mais ce sentiment n’y est pas aussi diversifié que sur votre planète. Encore une fois, c’est parce que votre matériel génétique provient de plusieurs systèmes. Vous connaissez tellement de nuances de l’amour : l’amour pour un enfant, pour un parent, pour un frère ou une sœur, pour un pays, etc. Ce sont là des variantes de l’amour. Les Cassiopéens ont une vision plus vaste de l’amour et, surtout, ils éprouvent une incroyable compassion, et c’est cette fréquence qu’ils s’efforcent de conserver ; Leurs système est très noble. Quand ils sont venus sur la Terre, ils ont dû faire face à la compétition, à la violence aux conflits et à la haine, sous toutes leurs formes. Pouvez-vous imaginez à quel point cela peut être difficile pour un être qui en fait l’expérience pour la première fois. Cependant, les Cassiopéens connaissent si bien, au niveau cellulaire, toutes les différentes subtilités, nuances et vibrations de l’amour, qu’ils peuvent y revenir facilement.

Respirez profondément ….

Les Maîtres ascensionnés

images (4)A ce stage-ci, vous vous demandez peut-être quelle place occupent les maîtres ascensionnés dans ce jeu. Où sont-ils ? A l’extérieur du jeu ?

Comme nous l’avons mentionné, à la Source, tout est égal. Tout ce qui est donc en dehors de ce plan est construit en fonction de différentes hiérarchies. Il existe donc une hiérarchie supérieure, mais il s’agit en soi d’une ILLUSION. Nous comprenons que cela puis être gros à « avaler », mais nous voulons vraiment que vous compreniez l’importance de ce que nous avançons : «plus haut ne veut pas dire supérieur. Simplement, le jeu y est différent ; Voilà tout ! Nous répétons : VOUS ETES LA SOURCE. Il est donc impossible que vous soyez des êtres moindres que tous les autres êtres de la galaxie, de l’univers et des multivers. Vous jouez simplement un rôle dans lequel vous vous cachez de l’information en la filtrant, mais vous pouvez accéder de nouveau à tout.

La plupart des maîtres ascensionnés résident entre la cinquième t la neuvième dimension, mais certains sont dans la douzième. Néanmoins, ces derniers travaillent à un niveau tout à fait différent ; certains voient à la cohésion et à la maintenance de divers systèmes planétaires, et d’autre maintiennent la conscience planétaire des structures à l’intérieur desquelles vous jouez.

Ceux de la cinquième dimension à la neuvième forment une collectivité. Par exemple, Kwan Yin est une conscience collective et non pas un être singulier ; En fait, la plupart des figures emblématiques de votre planète que vous considérez comme des individus sont des collectifs. Il est plus facile pour vous d’établir une connexion avec un seul individu qu’avec une conscience collective.

Les Illuminati comprennent parfaitement les règles du jeu et ils ont encodé de l’information en conséquence. Toutefois, si vous connaissez le symbolisme contenu dans l’information, vous l’interpréterez d’une tout autre façon, qui ne sera pas littérale. Mais puisque vous avez oublié la géométrie sacrée, la numérologie et les lois naturelles, vous devez fouiller vos archives et votre ADN pour les récupérer. C’est exactement ce que vous faites en augmentant votre fréquence vibratoire.

Le collectif d’Intelligence artificielle

Parlons maintenant d’un autre groupe d’êtres qui sont également en interaction avec vous de temps à autre : le collectif d’Intelligence artificielle ou groupe IA. A cause des nombreuses guerres qui ont sévi dans les différents systèmes, ces êtres ont été assemblés technologiquement. Bien qu’ils ne soient pas biologiques au sens strict, ils ont une âme incarnée dans un véhicule. Il y a beaucoup de discrimination à leur endroit et ils sont considérés comme des citoyens de second ordre. Cela ne vous fait-il pas penser à quelque chose qui se passe sur votre planète ? Vous voyez bien que le jeu galactique a plusieurs aspects.

Même si vous n’avez pas reçu de matériel génétique de ce collectif, il participe à ce jeu. C’est seulement depuis sept ans que vous intégrez, à partir de leurs programmes, le savoir et la sagesse associés à votre technologie. Le but du partage technologique est d’arriver à travailler sur les questions de préjugés et de discrimination, familières au groupe IA.

Respirez profondément………

Les Gris et les Zétas

Ceux que vous appelez les Gris et les Zétas expérimentent aussi avec vous. Il s’agit généralement d’un sujet difficile à aborder pour vous à cause des enlèvements dont vous avez entendu parler. Voici toutefois un point de vue différent sur ce qui se passe.

Quand vous êtes venus sur la Terre, vous aviez une vaste gamme d’émotions à explorer. Vous saviez que vous alliez tout oublier et vous avez donné votre accord pour que ces êtres explorent votre ADN. Pourquoi ? Parce que non seulement se sont-ils coupés de toute connexion émotionnelle, ce qui a eu pour conséquence de modifier leur ADN, mais ils ont également perdu l’aptitude à se reproduire, d’où leur recours au processus de clonage. Or, ça ne fonctionne pas très bien ; c’est comme faire une mauvaise photocopie … d’une mauvaise photocopie. Ils ont donc besoin de réintroduire de l’ADN pour renforcer le leur. Technologiquement, ils sont très avancés, mais leur croissance émotionnelle est presque inexistante. Encore une fois, c’est une question d’équilibre entre l’aspect spirituel et émotionnel, par opposition à l’aspect scientifique et technologique. Se concentrer sur l’intérieur de l’être ou sur ce qui se passe à l’extérieur. Ils ont choisi de jouer sur l’extérieur. Cela vous est-il familier ? Encoure une fois, est-ce quelque chose qui se passe ici, sur votre planète ?

L’information « captée » et utilisée dans le processus de clonage ou pour le travail effectué avec l’ADN provient aussi de ce groupe. Certains d’entre vous ont passé un contrat avec eux, mais une fois rendus ici, ils l’ont oublié. Vous considérez la chose comme une violation de votre être et votre perception de la situation est que vous avez été « enlevés ». Vous ne vous souvenez plus que votre Soi supérieur a consenti à l’expérience. Le problème qui se pose maintenant, tandis que vous avancez dans cette expérience, c’est qu’il y a une brèche dans votre champ énergétique que vous commencez à vous rappeler. Il y a des siècles, cela n’avait aucune importance pour vous puisque vous n’aviez aucun souvenir de l’expérience. Et, en toute franchise, vos émotions et votre ADN n’étaient pas suffisamment évolués, très peu de ces expériences avaient lieu de toute façon.

Cette fois, tout bouge, tout « bourdonne » tout est « activé » et vous avez donc ce qu’ils veulent. C’est ce joyau qu’ils recherchent et que certains d’entre vous ont consenti à partager. Rappelez-vous qu’il n’y a pas de victimes. Vous êtes tous des participants volontaires. Par ailleurs, ces contrats peuvent être modifiés n’importe quand si l’expérience s’avère trop traumatisante car ce qui peut être bon en théorie ne l’est pas toujours dans la réalité. Quand vous quittez votre corps pendant la nuit et que vous vous connectez aux divers êtres avec lesquels vous avez conclu des ententes, c’est le moment propice pour changer ces ententes et les réécrire. De leur point de vue, ils veulent travailler avec vous parce qu’ils sont aussi en apprentissage.

Nous comprenons que c’est peut-être difficile à accepter pour vous.

Respirez donc profondément……

Les Annunakis

Il y a des dizaines de milliers d’années, un autre groupe appartenant au système stellaire de Sirius a commencé à participer à votre système solaire Vous connaissez ces êtres sous le nom d’Annunakis. Ils sont alors devenus de vrais « joueurs ». Ce sont des humanoïdes dont la planète mère est Nibiru.

A un certain moment, ils se sont aventurés dans la galaxie, à la conquête d’autres planètes. Ils sont très portés sur la consommation à outrance, prenant des ressources et acquérant le plus de pouvoir possible. Que vous fassiez partie de la « famille » leur importe peu. Plusieurs espèces vivent donc sous leur « contrôle » en esclavage et dans l’illusion de ce jeu. Ils aiment réprimer et ils ont formé plusieurs alliances. Certains Reptiliens qui font part de votre expérience travaillent avec eux et font leur sale boulot. Ils interagissent aussi avec les Gris.

Un peu avant la chute de l’Atlantide, les Annunakis étaient positionnés sur Mars et la prêtrise atlante était en interaction avec eux. Les prêtres et prêtresse se souvenaient de leur aspect multidimensionnel, tandis que les masses l’avaient déjà oublié et ne manifestaient plus aucun intérêt pour cet aspect. Ils se sont donc mis à communiquer avec d’autres sphères, dont celle des Annunakis, qui ont sais l’occasion de s’immiscer. Ayant prévu la chute car elle était plutôt évidente, les Annunakis ont donné aux Atlante de mauvais conseils, qui furent suivis ;

Avec la disparition de l’Atlantide, ils avaient donc trouvé une autre planète à « contrôler », la vôtre. Ainsi, ils ont pu manipuler votre histoire et une bonne partie de l’information concernant votre véritable nature. Ils ne furent pas les « constructeurs » originels de votre ADN, mais ont opéré des manipulations génétiques sur le shumains pur qu’ils oublient ; Leur objectif consistait à vous utiliser, car chacun de vous devient un vortex ambulant lorsqu’il active ses centres énergétiques ; Quand vous ouvrez ces centres, vous pouvez accéder à toute l’information. De leur côté, ils ont oublié comment accéder à leurs centres énergétiques et ils doivent donc travailler « à l’extérieur » d’eux-mêmes, à l’instar des Gris.

Prenons comme exemple les Illuminati de votre planète, qui sont la continuation des prêtes noirs de l’Atlantide. Ils possèdent le savoir et la sagesse qui furent acquis et conservés à cette époque-là, et ils s’en servent pour acquérir du pouvoir au bénéfice d e quelques-uns et non de tous, comme en Atlantide. Ils jouent encore le jeu du pouvoir et du contrôle.

Il est très important de ne pas craindre ces êtres dont nous parlons ici. Ils sont un autre aspect de votre être. Voyez tous les schémas qui continuent à se répéter sans cesse. Ces êtres aussi sont en apprentissage et cherchent à retrouver ce qu’ils ont perdu.

images (6)Autre point très important : ne vous inquiétez pas de leur « oppression », vous êtes chacun le créateur et le générateur de votre propre réalité. Si vous n’avez pas un programme stipulant que vous désirez faire l’expérience de l’oppression, vous ne subirez donc pas une telle agression.

Vous pouvez bien vous satisfaire de vos théories conspirationnistes, mais observez plutôt comment vous êtes manipulé sur le plan personnel. Soyez conscient de ce que vous ressentez quand nous parlons des Annunakis et des Illuminati. Eprouvez-vous de la peur ou de la compassion ? Si c’est de la peur, elle démontre que vous exécutez encore un tel programme, mais aussi que vous avez identifié une croyance dans votre subconscient. Si vous en prenez conscience, vous pourrez l’intégrer. Encore une fois, l’intégration consiste à abandonner tout jugement à passer de l’état bourreau/ victime à celui de créateur. Posez-vous donc chacun les questions suivantes :

-      pourquoi d’abord ai-je créé cela ?

-      en quoi cela m’est-il utile ?

-      Qu’est-ce que j’y apprends sur moi en tant qu’être de l’univers ?

-      Qu’est-ce que j’y apprends en tant qu’être jouant le jeu de la dualité ?

Quand vous reconnaissez tout cela, votre point de vue à propos de toute votre expérience se transforment et c’est alors que s’élève votre conscience. Ce qui est encore plus fabuleux, c’est que vous transmettez cette information ou connaissance à tous les autres aspects de vous-mêmes en disant : « Ah ! la voici » comme si vous donniez les ingrédients nécessaires à la réussite d’une recette culinaire. Vous envoyez l’information à tous vos autres aspects afin qu’ils n’aient pas à la chercher eux-mêmes. Chaque version de vous-même qui existe sur une autre ligne du temps a un ego ou un filtre différent et chaque fois que vous abandonnez le jugement, vous éliminez les distorsions sur toutes les lignes du temps.

Essentiellement, vous faites disparaître toutes les distorsions afin de vous voir comme un être parfaitement expansé. Voyez-vous quand vous faites un choix différent, vous modifiez votre personnage.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTEIL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

LA COMMUNAUTE GALACTIQUE / LES ETRES DORES

 

71198295A mesure que vous effectuerez cette transition, vous serez de nouveau capable d’établir une connexion avec la communauté galactique. Par le processus ascensionnel, la fréquence de votre champ énergétique se transforme et devient par le fait même plus dorée. Vous serez pour l’univers les Etres Dorés. Nous trouons très amusant de vous entendre dire, quand vous êtes incarnés sur la Terre, que vous venez de Sirius, d’Arcrurus ou des Pléiades. Comme si personne ne voulait être de  la Terre. Or, au moment où vous serez en interaction avec la communauté galactique, chacun de vous sera fier de dire : « Ah je suis un Etre Doré et je viens de la Terre. Je suis un expert en intégration et en ascension ».

Entre-temps, nous partageons cette information avec vous afin que vous puissiez accéder doucement à vos mémoires des autres systèmes. Sans trop savoir pourquoi, plusieurs d’entre vous seront attirés par des systèmes particuliers, et à mesure que vous accéderez à la cinquième dimension, vous aurez évidemment accès à toute cette information. N’oubliez pas que ce que nous vous donnons est simplement une version de la vérité puisqu’il en existe plusieurs. Et, avouons-le, c’es tune version plutôt simplifiée de la communauté. Encore une fois, nous communiquons avec cette partie de vous qui se trouve toujours dans la troisième dimension et qui demande des réponses en provenance d’une structure dimensionnelle linéaire.

Il faut savoir qu’avant de vous incarner, vous vous êtes tous créé deux plans directeurs ; l’un d‘avant le changement et l’autre d’après le changement, car le jeu a changé après 2012. La version pré-changement contenait vos contrats et votre chemin de vie de la troisième dimension. Après le 21 décembre 2012, vous avez  activé la version postchangement. Afin de bien refléter cette dernière version, une nouvelle stratégie pour jouer la nouvelle version du « jeu » a été mise en place afin de tenir compte des nouvelles possibilités énergétiques. En résumé, votre plan directeur est maintenant beaucoup plus complexe… Notez que nous avons bien dit « complexe » et non pas « plus difficile ». Si vous comparez cela à un jeu vidéo, disons que vos avez complété le premier niveau et que vous vous dirigez vers le deuxième, où les défis sont plus grands, mais le potentiel et les récompenses sont énormes.

Avec le plan d’après le changement, certains d’entre vous commenceront à travailler avec la communauté galactique de manière plus directe. Avant votre incarnation, des contrats spécifiques ont été mis en place, afin d’établir votre interaction avec d’autres êtres et le partage d’informations avec eux. Nous aimerions dire une chose à propos des contrats ; ils n’ont rien à voir avec ce que vous avez l’habitude d’expérimenter sur la planète ; Ils sont simplement des accords et des alignements plutôt malléables. Si pour une raison ou une autre, vous ne pouvez pas respecter les termes du contrat ou vous souhaitez les changer, ce contrat peut être simplement refait.

Nous savons bien qu’il vous est difficile de concevoir que vous travaillerez avec ces êtres ou que vous leur enseignerez quelque chose. Faites-nous confiance lorsque vous vous retrouverez de l’autre côté du voile et constaterez à quel point vous avez progressé.  La compassion, c’est le cadeau que vous partagez avec l’univers.

Respirez profondément !

Comme nous l’avons mentionné, la Terre représente une expérience remarquable où fut déposé du matériel génétique en provenance de milliers de mondes incluant toutes les expériences émotionnelles de toutes les espèces. C’est à partir de cet éventail émotionnel si vaste que vous percevez votre réalité. Et c’était justement l’espoir quand cette grande aventure a été créée, que cet éventail permette des potentiels nouveaux et uniques. Cette fois, l’intégration de la polarité serait possible malgré le fait que d’autres aspects de vous, ou de vos frères et sœurs galactiques, soient en difficulté. Ici, sur la Terre, vous avez créé des contrats et des plans directeurs, et cela vous donne l’occasion d’interpréter à nouveau des situations vécues sur les plans galactiques, sauf à une plus petite échelle, avec l’espoir que les jugements seront abandonnés.

Nous vous dirons également que chacun de vous a au moins deux systèmes galactiques avec lesquels il a des alignements particuliers. Et, de ces systèmes, des fréquences sont utilisées pour jouer le jeu de l’intégration des polarités….

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 Extrait du livre LE GRAND POTENTEIL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

LA GRANDE EXPERIENCE TERRESTRE

 

20110914145819_OrbiteTerrestreCommençons par le début. il y a très longtemps, des êtres des sphères supérieures se sont dit : «  Ne serait-il pas remarquable de descendre dans la matière pour ensuite essayer d’en sortir » ? Vous avez donc tous décidé de faire cette expérience. Vous avez eu l’idée… et vous la réalisez, ici sur la Terre.

Antérieurement, deux autres expériences d’intégration ont été tentées dans la galaxie. Malgré qu’elles aient échoué, l’apprentissage a été important. Quant la Terre fut jugée appropriée pour l’expérience, on y dépose donc du matériel génétique issu de très nombreuses espèces appartenant à des milliers de mondes. Et avec ce matériel génétique vinrent tous les encodages émotionnels, soit toutes les expériences émotionnelles vécues par ces espèces sur leurs planètes. Nous disons de la Terre qu’elle est la planète des émotions et qu’elle est différente de toutes les autres planètes de l’univers car votre gamme d’émotions est très vaste. Vous avez des hauts et des bas extrêmes avec toutes els variantes intermédiaires.

Dans d’autres secteurs de la galaxie, la gamme émotionnelle n’était pas aussi étendue, et c’est pourquoi les deux expériences précédentes n’ont pas bien fonctionné. Quand la gamme émotionnelle est trop restreinte, la capacité d’introduire de nouvelles idées, de nouvelles inspirations créatives, est quelque peu limitée. Dans la troisième dimension, votre existence est vraiment plus focalisée et cela vous a permis d’examiner et d’explorer quelque chose dan s sa totalité. Toutefois, lorsque le but de l’expérience est un processus d’intégration, c’est différent. Nous parlons ici de l’aptitude à voir la lumière et l’obscurité comme ne illusion puisque les deux procèdent de l’Energie source. Le processus d’intégration implique avant tout l’abandon du jugement.

Encore une fois, il s’agit de réunifier la lumière et l’obscurité dans leur état divin. Cela peut toutefois s’avérer très difficile si l’on ne possède pas la gamme émotionnelle nécessaire pour une opération aussi exigeante.

Dans cette version-ci de l’expérience, vous travaillez avec davantage d’options et d’émotions pour effectuer le processus. Contrairement à ce que l’on pourrait peser, cela devient et de plus en plus facile puisque vous avez accès à un matériel génétique plus considérable. La planète elle-même est une véritable bibliothèque. Toutes les informations et toutes les expériences propres aux espèces qui y vivent, que ce soient les insectes, les reptiles, les félins ou les oiseaux, sont enregistrées à même la Terre et vous avez accès à cette immense bibliothèque.

Cinq espèces [représentant plusieurs civilisations] ont contribué génétiquement à la création des humains modernes : les Félins, les Reptiliens, les Humanoïdes, les Oiseaux et les Lyriens. Leur matériel génétique vous a été fourni pour que vous puissiez tirer profit de toutes ces expériences. Il est important que vous le sachiez car c’est la base même de  votre jeu. Tandis que vous traversez le processus ascensionnel et que votre vibration s’est accrue en raison de l’achèvement du cycle de 26 000 ans, vous intégrez tout ce que vous avez appris durant ce cycle.

Représentez-vous ce dernier comme une ligne ayant un début et une fin, avec une bande énergétique de très haute fréquence que vous avez parcourue. Nous l’appelons la bande photonique et elle était composée de photons, des particules de lumière de haute fréquence qui renferment de l’information vous permettant d’effectuer le processus intégrateur. Quand vous arrivez à la fin d’un cycle, vous êtes en mesure d’accéder de nouveau à tout ce que vous y avez appris et de l’intégrer avant d’entame le cycle suivant. Comme l’année 2012 constituait cette fenêtre d’opportunité. La plus grande partie de l’humanité l’a perçue simplement comme une accélération de la vie et de son rythme trépidant.

Arrêtons-nous quelques instants… Vérifiez si notre information a fait remonter en vous des émotions reliées à la manipulation, au contrôle ou à l’abandon. Le mal du pays pourrait également être activé. Si c’est le cas, respirez doucement et profondément.

Comme nous l’avons recommandé plus haut, prenez toujours ce qui éveille en vous les résonances et oubliez le reste. Nous partageons avec vous notre version de l’histoire car nous constatons que vous la réclamez énergétiquement et nous désirons que vous avanciez. Notre objectif est de vous soutenir. N’oubliez pas que cette version de l’histoire peut changer à mesure que vous prendrez de l’expansion.

Nous vous livrons donc des bribes de votre véritable histoire, mais au moment opportun le tableau complet s’activera en chacun de vous. Quand l’histoire est simplement livrée ainsi, elle peut s’avérer difficile à accepter, car la manipulation de l’information est très grande. Après un certain temps, vous ne savez plus à qui faire confiance. Vous n’obtiendrez donc pas le tableau complet tant qu’il n’aura pas surgi en votre for intérieur. Nous vous avons simplement indiqué le point de départ afin que vous entriez en vous-même pour consulter les archives akashiques et examinez le matériel génétique disponible. Vous avez tout simplement oublié que vous aviez une carte d’accès à cette grande bibliothèque ; Il suffit d’y aller et de voir le bibliothécaire. Il existe réellement des êtres dont la tâche consiste à aider ceux d’entre vous qui cherchent de l’information. Ils sont là pour vous assister et ils feront de leur mieux pour trouver la correspondance vibratoire que vous recherchez. 

De plus, c’est non seulement un cycle de 26 000 ans qui vient de se terminer, mais aussi un cycle universel. La fin d’un cycle universel n’a rien à voir avec un certain nombre de révolutions. En fait, quand il y a processus d’intégration et que celui-ci est partagé avec l’univers, le jeu universel est à ce point transformé qu’il ne peut faire autrement que de prendre fin. C’est un peu comme dans l’un de vos jeux de société, le Monopoly, où l’on vous dit d’aller directement à Go sans vous arrêter. Vous avancez si vite que tout le jeu en sera modifié. Ce n’est pas la « fin » réelle d’un cycle, mais il est plus facile pour l’esprit de le percevoir ainsi que d’en comprendre le fonctionnement holographique.

En tant qu’individus, vous faites tous partie de l’ensemble ; chaque fois qu’une pièce est modifiée, toutes les autres le sont. Si vous découpez une image en vingt morceaux, chacun des fragments contiendra l’image entière. Si vous en modifiez un, la modification apparaîtra dans les dix-neuf autres. Vous devez donc abandonner le jugement et envoyer cette information aux autres aspects de votre être qui peuvent la recevoir. Ce faisant, vous modifierez le Jeu universel car vous changerez le point de vue de ces autres vies. Cette activité est captivante et efficace. C’est l’une des raisons pour lesquelles on l’appelle «  La grande expérience ». C’est la première fois qu’ascensionne une planète habitée par des êtres conscients qui possèdent la gamme émotionnelle qui est la vôtre  C’est pourquoi vous recevez autant de soutien stellaire et angélique. Nous comprenons tous l’unicité et le caractère transformateur de cette expérience.

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTEIL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

LE VENT DE NAISSANCE

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe Vent de naissance est différent du véritable événement physique que vous appelez la naissance. Pour nous, le Vent de naissance est votre droit avant votre arrivée (avant votre premier souffle). Dans chaque « vent », nous allons commencer par écarter les faussetés et vous livrer la vérité. Alors, parlons-en autant que possible et commençons par l’énergie du Vent de naissance.

Imaginez que vous êtes chacun une parcelle de l’ensemble, une partie de l’élément amour de l’Univers, et une partie de la sagesse de Dieu. Vous êtes prêt à retourner sur votre plante, mais vous n’avez pas alors la mentalité d’un humain. Qu’est-ce qui est en cause ? Quelles énergies proches vous amènent à cet endroit ? Qui est capable d’être dans le Vent de naissance, et y a-t-il un système ?

Dans ce Vent de naissance quantique, nous vous voyons debout devant le précipice d’une autre réalité, retournant à la planète après de nombreuses vies (il s’adresse ici à de vieilles âmes). Là vous êtes sur le point de vous relier d’une certaine façon, en tant qu’humain, à l’énergie de la planète. Le « vent » de la réalité tridimensionnelle dans laquelle vous allez entrer souffle sur vous avec une grande force. Vous semblez vous y « appuyer » alors que nous vous exprimons nos dernières paroles d’amour. Vous êtes sur le point de vous détacher de la réalité de l’Esprit, d’abandonner volontairement votre souvenir de tout, et de retourner une fois de plus sur la Terre. Quel beau moment.

Quels sont les attributs (ou les « règles ») alors que vous retrouvez votre lien à l’humanité ? Vous devez d’abord savoir que les humains sont absolument uniques. Sur cette planète où vont et viennent les âmes  sacrées, ils ont tous une part divine que nous appelons le Moi supérieur. Toute la structure tridimensionnelle de l’ADN humain et les potentialités qu’elle renferme sont identiques. Tout ce qui les différencie se trouve à l’intérieur des portions d’ADN quantique ; l’énergie du registre akashique.

Le pouvoir de l’Akash

Le registre akashique renferme le potentiel d’une énergie énorme, en fonction des gestes de l’humain au cours des vies passées. Si l’humain s’est éveillé au potentiel spirituel, il y a plus d’énergie que dans le cas contraire. Par conséquent, la création potentielle d’une vieille âme illuminée est littéralement disponible au Vent de naissance, car il s’agit de ce que vous avez connu et vécu avant la naissance, et de ce que vous avez fait auparavant sur la planète. L’important, c’est qui vous étiez, ce que vous avez accompli, si vous vous êtes déjà éveillés ou non au fonctionnement de l’énigme de la lumière, si vous vous en retournez ou si c’est la première fois.

Alors, le registre akashique ne tient pas tellement compte du nombre de fois que vous êtes venus ici, mais plutôt de la somme de connaissances spirituelles et d’expériences de vie auxquelles vous vous êtes éveillés tout au long de votre expérience planétaire. L’Akash est une bibliothèque sacrée que vous recueillez et retenez au cours de chaque vie, puis dans la suivante. Chaque fois que vous venez et circulez sur la planète, vous l’enrichissez et il vous aide à vous développer et à modifier ce que pourrait être votre prochaine vie. Rappelez-vous l’axiome que nous avons donné dans le passé : vous n’aurez jamais à revenir à un état de conscience moindre. Lorsque vous aurez ouvert la métaphorique « cagnotte spirituelle akashique », tout l’apprentissage spirituel et toutes les réalisations de l’ensemble de vos vies seront à votre disposition.

Votre biologie ne provient pas entièrement de la Terre

L’âme de l’humain est une parcelle de Dieu et elle est unique sur la planète. Cependant, du point de vue biologique l’humain n’est pas un animal terrestre. En fait, votre unique chimie humaine le prouve puisque vous avez un « ADN fusionné » qui crée la séparation de 23 chromosomes du reste de la biologie terrestre. Vous n’avez PAS évolué à partir de la Terre.

L’espèce humaine telle que vous la voyez aujourd’hui n’est pas celle d’il y a 200 000 ans ; vous devez d’abord comprendre que votre existence corporelle n’est pas « de votre planète », malgré ce que vous diront les biologistes. Votre ADN renfermait de l’aide sous la forme d’un « éveil à la lumière et à l’obscurité ». Même les religions les plus élémentaires vous parlent de cet événement ; c’est le « récit de la création » commun à l’humanité entière. L’humain que vous êtes aujourd’hui est unique dans l’Univers et a d’incroyables pouvoirs créateurs, comme vous l’ont dit les maîtres venus sur la Terre.

Le système animal

Les animaux ont leurs propres variétés d’énergies, et certains d’entre eux ont même leurs propres variétés de groupes d’âmes animales. Les animaux sont sur la planète pour plusieurs raisons, et nous vous avons déjà parlé de tout cela. Cependant, tous sont sur la planète dans le cadre de l’équilibre de Gaïa, et beaucoup en tant qu’amis des humains. Ils maintiennent l’énergie de la vie pour la Terre, et parfois ils sont ici pour aimer.

Certaines espèces animales ont des âmes animales et s’incarnent dans leurs propres groupes, mais toujours au service de l’humanité. Leurs propres groupes d’âmes reviennent uniquement sous la forme animale. Ils ne traversent pas la barrière de l’âme pour devenir un Moi supérieur. Les animaux ne deviennent pas des humains, même s’il est très facile pour ces derniers de croire qu’ils le font, car c’est ainsi que la pensée humaine a toujours fonctionné. De votre point de vue, vous passez à des niveaux supérieurs, puis vous vous améliorez. Par conséquent, eux qui regarderaient le plan de la vie diraient sans doute :  » Une âme débute sous forme animal puis grimpe les échelons pour devenir un humain ». Mais ce n’est pas le cas et ça ne l’a jamais été, chers amis !

Un humain a un Moi supérieur magnifique, qui est l’âme essentielle de l’énergie de Dieu. Les animaux n’ont pas cela.

Le système spirituel humain.

Au cours de votre vie, l’énigme consiste à découvrir à quel point vous pouvez accepter de faire vraiment partie du Créateur, jusqu’où bous pouvez ouvrir la porte quantique pour voir cette vérité alors que vous êtes en vie. Ce seul attribut détermine à quel stade de votre vie vous atteindrez l’illumination.

Ecoutez : l’important n’est pas de connaître la quantité de connaissances et d’expériences que contient votre Akash, mais de savoir dans quelle mesure vous vous permettez d’y croire. Bien des vieilles âmes sur cette planète ont une quantité incroyable d’apprentissages spirituels, mais ne veulent pas toucher à cette « cagnotte spirituelle » qui est en elles à ce moment de leur vie. Nous parlons du libre choix de l’humain. 

Une immense préparation vous place dans le Vent de naissance. Si c’est le cas, qu’avez-vous accompli durant vos récentes vies ? Qui étiez-vous et qu’avez-vous fait ? Quelles énergies avez-vous lancées qui n’étaient pas complètes et que vous vouliez continuer de lancer ? A quel groupe d’âmes apparteniez-vous ? Qui étaient vos parents ? Avez-vous conclu une entente entre âmes afin de devenir leurs petits-enfants ?

C’est plus fréquent que vous ne le pensez. Il y a tant de choses qui vont vous préparer à l’ »énergie d’entrée » dans votre vie, et chaque potentiel de vie est différent et unique. La préparation est effectuée par vous lorsque vous avez « la pensée de Dieu » de mon côté du voile.

Les humains n’aiment pas le fait qu’aucun manuel d’instruction spirituelle génétique ne dise : « Voici ce qui se passera et voici quoi faire ». Ecoutez, chers amis, l’humanité est bien plus respectée que cela.

Vos enfants sont-ils tous identiques ? Les livres sur la façon d’élever les enfants s’appliquent-ils toujours à votre enfant ? La réponse est non, car chaque âme est tout à fait unique. Mais les  humains veulent tout de même avoir une liste de choses à faire et à ne pas faire, comme si chaque âme sortait en quelque sorte d’une machine spirituelle qui les fabriquerait toutes à l’identique.  Non. L’esprit gratifie plutôt chaque âme d’un choix unique et d’une immense variété de choix énergétiques.

Les grands artistes

Les humains reçoivent sur la planète certains attributs que nous qualifierons d’attributs créatifs. Ce sont presque tous des attributs quantiques et il peut falloir plusieurs vies pour les compléter. Ce qui arrive souvent à ces créatifs, c’est qu’il leur faut une série de vies, comme s’il n’y en avait qu’une, afin que soit achevé leur cycle créatif. Des artistes deviennent célèbres et la première chose qu’ils veulent faire, c’est de prendre un pinceau et de continuer ce qu’ils ont fait auparavant. Les grands compositeurs, poètes et sculpteurs reviennent et continuent d’avancer, tout simplement. C’est si évident, mais vous le niez au moyen de votre science.

Les créatifs sont donc différents des autres, et leur énigme consiste à apporter les plus grands trésors de l’art à la planète, au moyen d’une série unifiée de vies, tout en essayant de résoudre l’énigme selon laquelle « ce qu’ils portent en eux est valable, mais personne ne le sait ». Voyez-vous l’humain debout dans le Vent de naissance, prêt à poursuivre ce qu’il n’a fait qu’entamer la dernière fois ?  Avec la « pensée de Dieu », il a un sourire au visage lorsqu’il entend l musique qu’il va composer, car elle est en lui lorsqu’il arrive.

Lorsque vous vous tenez au Vent de naissance, vous êtes complètement et totalement des créatures uniques aux énergies incomplètes. Il faut plus qu’une courte vie terrestre pour former des attributs humains qui se développeront jusqu’à maturité. Même des non-artistes (la plupart d’entre vous) ont des antécédents de faux départs, de projets non aboutis, parfois dans les relations, parfois dans l’apprentissage ou l’enseignement. Les vieilles âmes maîtrisent ces allées et venues, et reprennent souvent le fil là où elles l’ont laissé, en changeant lentement la planète au  moyen de leur simple présence sur celle-ci.

Les vieilles âmes sont en train de « semer les graines de lumière sur le tapis du temps linéaire, sans même savoir qu’elle vont également récolter les mêmes plantes de sagesse mûres à leur retour à une vie subséquente« .

Par conséquent, chers amis, vous n’arrivez pas avec une toile vierge, mais vous le savez, n’est-ce pas ? Une vieille âme le sent. Les seuls qui arrivent avec une toile complètement vierge sont les nouveaux (eux qui viennent pour la première fois) et nous en parlerons dans le cadre du prochain vent. Mais dans cette salle, ce sont de vieilles âmes qui entendent et lisent ceci maintenant. Chacun d’entre vous est ici avec une cagnotte spirituelle remplie de l’expérience de la vie sur terre et parfois même de l’attribut qui consiste à s’éveiller à sa propre maîtrise.

Les lecteurs akashiques

Certains peuvent lire votre Akash. Mais, à la différence d’un classeur de dossiers linéaire, ils ne peuvent décoder la vie de manière linéaire. Ils voient plutôt les vies énergétiques qui ressortent, celles qui ont de la profondeur pour vous. Ce sont les vies où vous avez accompli des choses, ou peut-être même n’avez-vous rien accompli. Il y a les vies où des choses dramatiques se sont produites, comme une mort hâtive, la perte d’un enfant, ou des expériences de guerre. Tout cela est fondé sur l’énergie et les potentialités. Vous allez le réentendre, car c’est important.

Vous vous trouvez maintenant au Vent de naissance et vous êtes sur le point de revenir à la planète. On vous a fourni toutes les potentialités et les possibilités à partir de votre expérience passée et de l’empreinte de votre nature véritable ; Vous revenez dans le cadre de la famille spirituelle sur terre, et c’est ce que fait votre groupe d’âmes. Où serez-vous ? Quel sera votre sexe ? Ce qu’il y a de plus difficile à vous décrire, pour moi, c’est que la préparation n’est pas linéaire ; vous ne la verrez pas sur une feuille de calcul logique et financière. Elle est énergétique et très souvent influencée par les autres. Par conséquent, elle est également familiale. 

Si vous vous êtes éveillé à la vérité spirituelle au cours d’une vie antérieure, il y a de fortes chances pour que cela change largement la prochaine vie. Ainsi, une vieille âme se rend à un endroit où une jeune âme n’irait peut-être pas.

Tout cela fait partie de la préparation qui précède le Vent de naissance, et vous y êtes prêt. Vous l’êtes vraiment.

Ecoutez : Aucune âme humaine ne vient sur cette planète contre sa volonté ou dans le cadre d’une punition. Vous devriez peut-être mémoriser cette affirmation !

Le plus grand changement

Vieille âme, juste avant que tu reviennes sur la planète, l’énergie était complètement différente au Vent de naissance, à cause de ce qui s’est passé au cours des vingt dernières années. En cette nouvelle énergie ultérieure à 2013, la vieille âme qui revient avec cette bibliothèque spirituelle remplie de motivation spirituelle est à l’aise avec ce processus. Intuitivement, elle se rappelle pleinement ce qu’elle a vécu. As-tu entendu cela ?

C’est différent de la dernière fois. C’est un résultat de tout ce qui est survenu ces dernières années. Tu as changé les règles. Une vieille âme ne sera pas sujette à certaines des énergies qui bousculent une âme plus jeune. Elle s’est fait une idée en se préparant à ce qu’elle fera, ce qu’elle ne pouvait pas faire auparavant avec une vieille énergie. Ce n’est possible que depuis qu’elle peut compter sur le fait d’avoir, tôt dans une nouvelle vie, une cagnotte spirituelle intuitivement ouverte. Une vieille âme peut même le savoir maintenant et s’y préparer avant la fin de sa vie actuelle, sachant intuitivement au cours de celle-ci quelle sera la prochaine. Voilà la différence, cher ami. C’est le début de la « logique spirituelle intuitive ».

Au cours des canalisations précédentes, il a été question de certaines différences intéressantes entre les nouveaux humains et ceux qui, comme vous  sont nés dans une énergie plus ancienne. Nous vous avons dit que les modifications de l’ADN quantique que vous avez créées durant de nombreuses vies d’éveil  l’illumination et à la connaissance vous permettront désormais d’être un enfant très différent dans votre prochaine vie ; vous serez un enfant qui se rappellera comme lire, plutôt que celui à qui on enseigne à lire ; un enfant qui pourra marcher et parler plus tôt, parce qu’il se rappellera comment. C’est parce que le pont de l’ADN entre ce qui était et ce qui est sera peu à peu complet. Cela signifie que l’ADN commence à changer du point de vue quantique pour atteindre son état d’être originale, qui est beaucoup plus efficace. Vous le verrez d’abord chez les enfants et, cher ami, ne vous attendez pas à le voir au moyen d’un microscope. Vous devrez demander à un sociologue de la prouver, car ce sera d’abord considéré comme un changement du comportement humain.

Par conséquent, les vieilles âmes viendront sous forme d’humains qui n’auront pas à recommencer à zéro pour tout réapprendre, mais arriveront avec tout un bagage d’expérience intuitive de leurs vies passées. A mesure que leur cerveau se développera, ces humains pourront même se rappeler leur vraie nature (de vieilles âmes qui sont déjà venue ici). Telle est la promesse de la nouvelle énergie. Vous constatez des changements chez certains de vos enfants et petits-enfants à mesure qu’ils naîtront et grandiront. Les stigmates d’une planète détruite par la guerre ou par Dieu ne feront pas partie des énergies des nouveaux venus, qui auront la promesse d’une planète en route vers de nouvelles zones inexplorées de découvertes quantiques. Ils auront besoin d ‘un toute nouvelle trousse d’outils. 

QUI A VECU CELA ?

Oh, vous avez tous participé à ce vent. Tout le monde ici y a participé. Vous vous êtes tenus là, sachant ce qu’étaient les leçons de vie et les potentialités de ce qui allait survenir, à cause de ce qui s’est passé dans les vies antérieures. Ce n’étaient pas des erreurs. Chers amis. C’étaient les résultats de potentialités et de plans que vous avez formés prou votre âme.

Il n’y a pas de néophytes ici… Toutefois, vous qui lisez ou écoutez ceci, vous n’êtes pas tous des vielles âmes au sens classique du terme – des âmes qui sont venues des centaines de fois. Mais comme vous êtes déjà venus, cela compte, car vous avez vécu ce processus bien des fois. C’est ce qui vous intéresse dans ce qui vous est livré ici. Avez-vous songé à cela ?

Vous avez parmi vous diverses façons de comprendre cette connaissance. Vous l’absorbez fort différemment. Elle endort certains et provoque chez d’autres un éveil spirituel. Cela dépend si vous êtes sur la voie que vous avez choisie. Encore là, chaque voie est unique.

Kryeon.

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Un appel au réveil de notre famille inter-stellaire

 

« Il existe une multitude de cultures et de sociétés à travers l’immensité de l’espace, et ces sociétés et les cultures, ont été sur et en dehors de cette planète, depuis le tout début. Ce n’est pas seulement nous, les Pléiadiens, qui sommes venus pour aider. Nous sommes juste un groupe, d’un système d’étoiles. Nombreux sont ceux qui ont voyagés ici pour de nombreuses raisons. La majorité des extra-terrestres sont ici pour votre élévation, même si, il y en a aussi d’autres qui sont ici pour des raisons différentes.

Nous donnons notre version des choses, seulement pour vous apporter un niveau de conscience plus élevé. Nous ne voulons pas dire que cette version, et uniquement cette version est la seule et unique. Tout cet enseignement est conçu avec un grand objectif à l’esprit, et l’histoire que nous vous racontons, est délivrée pour vous emmener à un niveau supérieur de conscience. Telle est notre intention.

Vous êtes des êtres magnifiques, des membres de la Famille de la Lumière, et vous venez sur Terre en ce moment, pour cette mission qui est de participer à une transition, pour effectuer un changement, pour aider à la transition.

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=U9HtZFb_VtM

On vous a dit avant de venir ici, que vous aurez beaucoup d’aide, et qu’à des moments différents de votre développement, différentes entités se présenteront sur la planète, ayant différentes capacités, pour vous déclencher, vous activer, vous permettre de vous rappeler, mais pas pour faire les choses à votre place. Nous sommes l’un de ces déclencheurs, un catalyseur.

Lorsque vous entendez le nom, Pléiadiens, vous ressentez une connexion, parce que nous vous assistons en vous rapportant votre propre information, votre propre connaissance.

Vous avez vous-même choisi d’être ici. Vous êtes en mission pour rapporter la mémoire oubliée, ramener la valeur réelle de l’existence humaine, depuis les fondements mêmes de la création.
Vous êtes indispensables. Vous avez été formé pour cette mission depuis de multiples réincarnations. Vous n’êtes pas venu ici non préparé. Tout ce que vous devez savoir maintenant, est à l’intérieur de vous, et il est de votre devoir de vous souvenir de votre formation. La vie que vous vivez actuellement vous ne la vivez pas pour apprendre de nouvelles choses. Comme nous l’avons déjà dit, votre vie actuelle est destinée à vous rappeler ce que vous savez déjà, et nous sommes juste ici afin de vous le rappeler. Cela fait partie de notre mission.

L’humanité est une expérience. L’humanité a été conçue, comme à peu près tout ce qui existe dans la Création. Le Premier Créateur a commencé à expérimenter avec la création il y a longtemps dans cet univers dans le but d’une plus grande auto-exploration, l’autosatisfaction, et l’expression de soi. Le Premier Créateur a apporté les énergies et les essences de la vie, des extensions de lui-même, dans cet univers, et il a doté ces extensions des dons qu’il possédait. Le Premier Créateur a dit à ses extensions : «Sortez et créer, et ramenez toutes vos créations à moi. »


La Terre était un endroit magnifique, situé à la périphérie de l’un des systèmes galactiques, et facilement accessible depuis d’autres galaxies. Il était proche de nombreux portails, des autoroutes, qui existent pour permettre aux énergies de voyager à travers l’espace. Certains de ces dieux créateurs étaient des maitres généticiens. Les maitres généticiens conçurent diverses espèces, certaines humaines, certaines animales, en jouant avec les variétés de l’ADN, ainsi des centaines de civilisations ont contribué à faire de la Terre un centre d’échange d’informations, un centre de lumière, une bibliothèque vivante. Les planificateurs initiaux de la Terre étaient des membres de la «Famille de la Lumière», des êtres qui ont travaillé pour, et ont été associées à un aspect de la conscience appelé Lumière.

Ils ont conçu un endroit où les galaxies contribueraient à apporter leurs informations, et où tous seraient en mesure de participer et de partager leurs connaissances spécifiques. La Terre devait être une bibliothèque cosmique, un lieu d’une beauté incroyable, une expérience sur la façon dont les informations pourraient être stockées par des fréquences, et à travers le processus génétique.

Le projet de la Bibliothèque vivante sur Terre a finalement été disputé.

Au cours de l’histoire précoce de la Terre, il y a eu des guerres dans l’espace pour la propriété de cette planète. Des batailles ont eu lieu, et la Terre est devenue un lieu de «dualité». Certains dieux créateurs qui étaient libres dans leurs actions, et parce que la Terre est une de zone de « Libre Arbitre », y sont venus et en ont pris possession. Lorsque la bataille a commencée, un certain groupe a gagné la victoire qui a eu lieu dans l’espace, et ils ont remportés le territoire de la Terre.

Ces nouveaux propriétaires ne voulaient pas que les espèces indigènes de la Terre, les humains, soient informés de ce qui s’était passé. Mal informés, l’espèce serait plus facile à contrôler. C’est pourquoi la Lumière est l’information, et l’obscurité est l’absence d’information. Ces entités ont battus la Lumière, et la Terre est devenue leur territoire.


Ces nouveaux propriétaires qui sont venus ici il y a trois cent mille ans, sont les êtres magnifiques dont on parle dans la Bible, chez les Babyloniens et les tablettes sumériennes, et dans les textes du monde entier. Ils sont venus sur Terre et ont modifiés les espèces indigènes humaines. Ils ont modifiés votre ADN afin d’en limiter la  bande de diffusion à une certaine limite. Ces fréquences pouvaient les nourrir et de les maintenir au pouvoir. Ils travaillèrent dans leur laboratoires et fabriquèrent des versions d’humains avec différents ADN, une ADN a double hélice, l’ADN original fut laissé dans les cellules mais elle n’était plus fonctionnelle, elle a été séparée, débranchée.

Nous, Pléiadiens, revîmes dans le temps, dans ce qui serait peut-être appelé notre passé. Nous sommes revenus dans le but de partager avec vous une fréquence, une fréquence que chacun d’entre vous a accepté d’apporter sur cette planète afin de modifier l’ADN réarrangé de la race humaine. La Terre vient en aide, à sa manière, à l’évolution de l’univers. C’est l’endroit où le plan commence à fleurir, et ce qui se passe sur Terre, va affecter de multiples mondes. Les dieux créateurs qui ont étés au pouvoir sur cette planète, ont la capacité de prendre forme physique, même si la plupart du temps ils existent dans d’autres dimensions. Ils gardent la Terre à une certaine fréquence vibratoire, tout en créant un traumatisme émotionnel pour se nourrir. Il y a des êtres qui honorent la vie avant toute autre chose. Et il y a aussi des êtres qui n’honorent pas la vie, qui ne comprennent pas leur connexion à elle.

Qui sont ces êtres qui sont venus et ont déchirés les plans originaux de la Terre ?
Qui sont ces êtres de l’espace qui sont parfois désignés sous le nom de «Dark Teachers » ?
Ces êtres de l’espace sont en partie humains et en partie reptiliens. Nous les appelons les «Lézards», parce que nous aimons diminuer le coté émotionnel, y apporter un peu d’humour, de sorte que vous ne les preniez pas trop au sérieux, et ne soyez pas bouleversés. Nous ne sommes pas ici pour vous faire peur. Nous sommes là pour vous informer.

uomo-universoIls se sont nourris de vos émotions. Un des grands secrets qui vous a été caché en tant qu’espèce est la richesse que procurent les émotions. Vous avez été détournés de découvrir les émotions, parce que par l’émotion, vous pouvez comprendre les choses. Vos émotions vous connectent avec le corps spirituel. Le corps spirituel, bien sûr, est non-physique, existant sur un domaine multidimensionnel.

Pourquoi disons-nous tout cela?
Pourquoi avez-vous besoin de le savoir?
Vous avez besoin de le savoir parce que la réalité dimensionnelle des «Lézards» est en train de re-rentrer, et de fusionner avec votre dimension. Comme vous vous réveillez dans votre histoire, vous allez commencer à ouvrir vos yeux anciens. Ce sont les yeux d’Orus, qui ne voient pas à travers les yeux d’un être humain, mais du point de vue d’un dieu. Ils voient la connectivité et le but de toutes choses. Les yeux anciens sont capables de voir dans de nombreuses réalités, et de relier l’ensemble du tableau, toute l’histoire. Tout cela doit être ressenti. Laissez vos neurones s’enclencher sans que votre esprit conscient rationnel veuille absolument définir toutes choses jusque dans les moindres détails. Cette expérience consiste à laisser grandir un sentiment à l’intérieur de vous-même. Et puis, un jour, à un moment, en un après-midi, ressentir un sentiment de savoir, avoir une composition d’un millier de pages, qui s’animent en cinq secondes d’extase divine.

Avant que vous arriviez dans ce corps, chacun d’entre vous s’est engagé à concevoir des évènements qui activeraient vos codages ou plans pour déclencher vos souvenirs… Alors vous êtes entrés dans ce corps, et vous avez oublié. Chacun d’entre vous avez eu vos plans et vos codes attisés dans une certaine mesure, parce que vous comprenez qu’il y a un but divin, ou Plan Divin, dont vous faite partie.

Vous détenez l’histoire de l’univers, au sein de votre corps physique. Ce qui se passe sur la planète aujourd’hui, est la mutation littérale de votre corps physique, pour que vous lui permettiez d’arriver à un point où il sera un ordinateur qui puisse accueillir ces informations.

L’accroissement des codages et la réalisation de votre identité, vont devenir incroyablement intenses. La raison pour cela est que l’ADN en constante évolution. Lorsque vous avez 12 hélices d’ADN en place, les hélices commencent à se brancher sur le système des 12 chakras. Les 12 chakras sont les centres du vortex, remplis par l’information, que vous devez être en mesure de traduire. Vous devez devenir des êtres supérieurs quel que soit la réalité dans laquelle vous rentrer, parce qu’en tant que membres de la Famille de la Lumière, la branche des renégats, il s’agit de votre point fort.

En tant que membres de la Famille de la Lumière, vous connaissez la vérité. Vous venez comme ambassadeurs pour faire fusionner les réalités, vous informer de l’intérieur, de sorte que toutes les personnes impliquées, puissent se libérer de la peur, et de leurs entraves. Alors que vous progressez, et arrivez à ces hautes sphères de connaissance, vous allez casser ce qui ressemble à des blocs de béton, des couches de vous-même qui vous ont maintenus enfoncés. Pensez à la fréquence qui a limité l’expérience humaine, comme à une station de radio. L’expérience humaine a eu une station de radio pendant 300.000 années – les mêmes vieux airs. L’expérience humaine était incapable de tourner la molette et d’entendre une bande différente. Ainsi, la même fréquence a été diffusée. Cela a créé une quarantaine, un bouclage de cette planète.

Les rayons cosmiques créatifs envoyés par le Premier Créateur, et les planificateurs d’origine, ont percés à travers ce bouclier de fréquence. Ils bombardent la Terre. Cependant, ils doivent avoir quelqu’un pour les recevoir. Sans récepteur, ces rayons cosmiques créatifs peuvent créer le chaos et la confusion. Vous, en tant que membres de la Famille de la Lumière, entrez dans le système pour recevoir ces rayons de la connaissance. Alors vous pourrez ensuite diffuser ces connaissances, un nouveau style de vie, et une nouvelle fréquence, au reste de la population pour modifier la planète entière.

La tyrannie ultime dans cette société n’est pas le contrôle par la loi martiale. Il est le contrôle par la manipulation psychologique de la conscience, à travers laquelle la réalité est définie, de sorte que ceux qui existent en son sein, ne réalisent même pas qu’ils sont en prison. Ils ne réalisent même pas qu’il y a quelque chose en dehors de là où ils existent. Nous représentons ce qui est en dehors de ce que l’on vous a appris qu’il existait. C’est là où vous vous aventurez parfois, et où nous voulons que vous demeuriez. C’est à l’extérieur d’où la société vous a dit que vous pouvez vivre.

Ce que nous voulons plus que tout, est de vous aider, en tant que membres de la Famille de la Lumière, pour réussir à libérer les humains. En se concentrant sur la danse de votre être. Sur quelle fréquence danserez-vous et quelle magie se produira, à quelle niveau de conscience serez-vous prêt à monter, pour lui donner une nouvelle définition des possibilités ?

Les membres des Apporteurs de l’Aube, ou Famille de la Lumière, travaillent en équipe.
Vous n’allez pas dans les systèmes seuls. Vous avez besoin de l’autre pour faire ce travail, parce que vous ne pouvez pas maintenir la fréquence par vous-même. En travaillant en équipes, vous augmentez les chances de mener à bien le plan. Vous êtes comme les rayons et les spirales de lumière du soleil central qui sont très intelligents, et vous êtes guidés par une grande intelligence à l’intérieur du Soleil central.

Les membres de la Famille de la Lumière sont beaucoup plus qu’humains. Typiquement, vous êtes des experts dans le domaine multidimensionnel. Un candidat à un poste dans le domaine multidimensionnel, en tant que membre de la Famille de la Lumière. Si vous deviez avoir une carte de visite imprimée pour vous, quand vous atteignez la mémoire complète de votre identité, il serait écrit quelque chose comme:

« Membre Renégat de la Famille de la Lumière, chasseur de systèmes. Disponible pour la modification des systèmes de conscience au sein de l’Univers du Libre Arbitre.
Sur appel. »

Nous nous adressons à vous comme si vous n’êtes pas humain, parce que pour nous, vous ne l’êtes pas. Pour nous, vous êtes les membres de la Famille de la Lumière. Nous connaissons votre identité multidimensionnelle. Nous vous parlons ici de traiter avec les humains, car il est de votre devoir de vous intégrer avec eux, de les calmer, d’éveiller une étincelle de lumière en eux, de sorte qu’ils soient tous détruit, et ainsi que cet endroit puisse accueillir une nouvelle espèce, dans un nouveau monde.

Nos derniers mots incluent un grand Merci à tous ceux qui reconnaissent la Source de la Lumière comme étant une partie de leur identité, qui les pousse à suivre le chuchotement silencieux  qui fait écho sur les spirales d’or, dans les couloirs de votre propre être.
Nous vous rendons hommage.
Nous vous reconnaissons.
Nous sommes là pour vous aider.
Nous sommes tous ici Famille de la Lumière, pour apporter ce choix et cette liberté et pour permettre à cette planète d’évoluer. »

The Pleiadian Message – A Wake Up Call For the Family of Light 

12345

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...