Lorsqu’on a choisi de travailler avec la Lumière

 

Les travailleurs de la lumière sont ceux qui se sont portés volontaires, avant la naissance, pour aider la planète et sa population à se soigner des effets de la peur. Chaque travailleur de la lumière est là pour un but sacré. Très souvent, cependant, la vie sur terre avec son objectif matériel crée une forme d’amnésie chez les travailleurs de la lumière. Ils oublient alors leurs identités divines et parfaites, et aussi leurs capacités à aider miraculeusement la terre et tous les êtres vivants. Lorsque les travailleurs de la lumière oublient leur véritable identité et leur but, ils se sentent perdus et effrayés.

etre

N’oubliez jamais que vous êtes un travailleur de la lumière :

1. Vous Sentez-vous appelé à soigner les autres.

2. Vous voulez résoudre les problèmes sociaux et environnement du monde.

3. Vous Croyez que les méthodes spirituelles peuvent guérir toute situation.

4. Vous avez eu des expériences mystiques, telles que des prémonitions psychiques ou des rencontres angéliques.

5. Vous avez subi des expériences de vie sévères qui ont érodé la connaissance de votre perfection divine.

6. Vous voulez guérir votre propre vie comme première étape dans la guérison du monde.

7. Vous Sentez-vous obligé d’écrire, d’enseigner ou de conseiller sur vos expériences de guérison.

8. Vous ressentez l’urgence du temps de remplir votre mission avant de savoir que vous êtes ici pour un but plus important ou même si vous ne savez pas ce que c’est ou comment l’accomplir.

Partout sur la planète en ce moment, les travailleurs de la Lumière réveillent des souvenirs fragiles au sujet de la raison pour laquelle ils sont venus sur terre. Ils entendent un appel intérieur qui ne peut être ignoré. Cet appel rappelle qu’il est maintenant temps d’arrêter de travailler avec des rêves matériels et de se rendre au travail. Beaucoup de travailleurs de la lumière découvrent des dons spirituels innés, tels que les compétences en communication psychique et les capacités de guérison spirituelle. Ce sont les cadeaux que nous nous sommes portés volontaires pour guérir la terre et sa population pendant les décennies cruciales entourant le millénaire.

Les prophéties ont prédit notre venue, et maintenant il est temps pour nous d’accomplir nos objectifs Divins. Le monde dépend de nous!

Nous, qui sommes des travailleurs de la lumière, n’avons pas nécessairement besoin d’ajouter quoi que ce soit pour nous préparer à notre mission. Nous avons déjà des capacités innées, même si elles sont actuellement inactives. Au lieu de cela, nous devons travailler sur la libération de peurs qui nous empêchent de se sentir confiant dans nos capacités de travailleur de la lumière. Lorsque vous vous rappelez que votre pouvoir en tant que travailleur de la lumière vient de votre moi supérieur et de Dieu (et non de « vous »), vous vous sentez automatiquement plus sûr de vos capacités de guérisseur spirituel.

Avec notre intention, notre pensée et notre esprit concentrés, nous pouvons guérir n’importe quoi. Il n’y a pas de limites, sauf celles que nous mettons sur nos capacités de guérison.

Nous pouvons certainement guérir la terre avec notre approche spirituelle.

En fait, les scientifiques ont récemment démontré que les gens peuvent changer la température de l’eau et de l’air, ainsi que des structures de nuages, simplement à travers leurs pensées. Les chercheurs savent depuis des années que la prière affecte positivement les plantes et les animaux. Ces études révèlent quelque chose que beaucoup de travailleurs de la lumière ont déjà connu: nos prières collectives et nos pensées curatives peuvent éviter les prophéties du traumatisme mondial.

Il n’y a qu’un seul esprit et un esprit, et nous faisons tous partie de cette intelligence collective et de cet amour. Des résultats miraculeux dans les laboratoires scientifiques démontrent la base factuelle de l’unité de toute vie. Il n’y a pas longtemps, les scientifiques américains et japonais ont rattrapé les sujets de test à la pression sanguine et aux appareils de surveillance cardiaque. Simultanément, dans des chambres séparées et scellées, d’autres sujets de test ont été invités à penser des pensées aimantes ou fâchées à propos des gens branchés aux machines. À l’instant exact où un sujet tenait une pensée aimante, la pression sanguine et la fréquence cardiaque de la personne surveillée ont considérablement chuté. Et puis, au moment précis où une pensée colère a été projetée, les signes vitaux de la personne ont monté en flèche vers le haut.

Nous, qui sommes des travailleurs de la lumière, sommes déjà conscients du pouvoir de nos pensées.

Si votre intuition vous exhorte vers une fonction de guérison, vous pouvez être sûr que c’est une voix divine et pas seulement des vœux pieux. Ces dernières années, un appel spirituel a été diffusé, comme une demande psychique « d’aide recherchée », demandant aux travailleurs de la lumière de se réveiller à leurs rôles curatifs. Ceux qui ont entendu l’appel me contactent parfois, demandant de réconforter que cette voix intérieure ne les configure pas pour la déception ou l’échec possible.

Je peux certainement comprendre cette peur, puisque je l’ai expérimenté moi-même. Quand j’étais une jeune mère, j’ai commencé à avoir des visions spontanées dans lesquelles je me voyais comme guérisseur et auteur. Ces visions m’ont effrayée, parce que je ne pensais pas avoir eu le temps, l’argent ou l’intelligence pour réussir. J’ai donc commencé à trop manger pour faire taire la voix intérieure et les visions. Je ne me sentais pas prêt ni qualifié pour réveiller ma mission.

Ce que je faisais, c’était l’équivalent de pousser le « bouton Snooze » sur mon réveil spirituel. En excès, c’était ma façon de retarder le plan de Dieu pour moi, parce que la nourriture alimente temporairement le son et la vue de mon plan de vie Divin. Avant de me rendre au Créateur   j’ai demandé de l’aide pour faire de ma vision intérieure une réalité. J’ai découvert que dès que je me suis engagée à suivre mon but de vie, des portes m’ont été ouvertes pour la suite. De manière miraculeuse que je n’aurais jamais pu planifier, tout dans mes visions est devenu une réalité.

Nous ne pouvons pas échouer lorsque nous acceptons la mission que nous avons choisie avant notre incarnation.

Le pouvoir et l’intelligence de l’esprit unique ne font aucune erreur. Nous n’aurions pas été affectés à notre rôle de travailleur léger, si nous n’étions pas parfaitement qualifiés. Puisque nous sommes faits à l’image et à la ressemblance de Celui qui est omniscient, aimant et capable de guérir n’importe quoi, nous pouvons nous détendre dans la connaissance sûre que nous sommes nés pour guérir. 

doreen
 
Pour en savoir plus sur les travailleurs de la lumière, consultez Le livre : Le chemin du travail de la lumière Par  DOREEN VIRTUE

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité

 Derrière le voile du christianisme extérieur représenté par les 3 églises orthodoxe, catholique et protestante, existe une voie christique cachée, un chemin intérieur d’éveil de la conscience basé sur la connaissance de l’homme et l’alliance avec le monde des Anges.

Les Anges sont les gardiens de la véritable destinée de l’homme, qui est de devenir un homme-Ange, un Christ vivant, un libérateur, un thérapeute pour la terre et l’humanité.

Aujourd’hui, certains hommes sont parvenus à rétablir ce lien de Lumière qui jadis, reliait naturellement les hommes avec leurs Frères aînés, les Anges. Parmi eux, l’Ange du pardon s’est manifesté pour délivrer un message et un enseignement rare et précieux à l’humanité, dont voici un extrait*..

 * Vous trouverez le message et les enseignements de l’Ange du pardon dans leur intégralité dans le livre « L’Ange du pardon, son message à l’humanité« , de Loïc Albisetti, paru aux Editions Essénia. Vous trouverez déjà dans cet article quelques extraits de ce message sacré.

 ange du pardon

La mission de l’Ange du pardon au sein de la terre et de l’humanité

L’Ange du pardon* est semblable à une petite source cachée dans un temple de cristal au centre de la Terre. Ce temple sacré est le cœur même de la Mère du monde dont chaque battement fait jaillir de cette source une eau-lumière, une eau de l’âme invisible, qui pourtant fait vivre, croître et prospérer tout ce qui se trouve à la surface de la terre. Mais la tâche de l’Ange du pardon n’est pas de demeurer une petite source ; non, sa mission est de devenir un grand fleuve ardent, semblable à un courant de Lumière ascendant traversant tous les mondes jusqu’aux étoiles, en passant par l’homme.

Comme l’Ange du pardon lui-même le décrit à travers son message, ce courant lumineux passe d’abord par la terre et les pierres, l’eau et les plantes, l’air et les animaux pour finalement entrer dans l’homme, qui est la porte du feu et des mondes supérieurs. Malheureusement, cela fait bien longtemps que l’être humain ne porte plus les mondes supérieurs, mais plutôt des mondes sombres et malades, et ce, dans une totale inconscience et ignorance de la réalité et de leur emprise.

Cependant, si l’homme rétablit ce lien avec les mondes supérieurs et ouvre les portes de sa vie intérieure à la sainte présence de l’Ange du pardon, celui-ci peut accomplir sa mission : libérer l’âme de la terre, la Mère, et rétablir son lien originel avec le Père. Ainsi, il n’y a plus de séparation ni d’opposition entre le ciel et la terre, l’esprit et la matière, la pensée et le corps, l’invisible et le visible. Semblable au cobra royal qui s’éleva à travers la colonne vertébrale du Bouddha jusqu’à se dresser au-dessus de sa tête, l’Ange du pardon peut alors protéger tous les êtres du mauvais sort et rayonner sa bénédiction dans toutes les directions du monde.

L’Ange du pardon est donc indissociablement lié aux maîtres et aux sages qui constituent la grande Tradition immortelle de la Lumière sur la terre. C’est pourquoi cet Ange insiste tellement sur l’importance de cette tradition dans son message, demandant aux hommes de s’unir à elle pour retrouver leur origine divine et leur véritable chemin de destinée :

« Le Père m’a envoyé dans le monde de la chute (le monde manifesté, matériel) afin qu’à travers la Tradition des Maîtres, je puisse ramener tous Ses enfants vers le royaume de la Lumière.

Le maître Jésus était un avec moi et parlait de ma mission sur Terre lorsqu’il a prononcé la grande parole libératrice : « En allant vers mon Père, j’emmènerai la Terre entière avec moi.» Ainsi, je me manifeste dans votre monde à travers le corps de la Tradition des Maîtres et sachez qu’en dehors de ce corps pur, il est inutile et vain d’invoquer ma présence. » 

Les conséquences insoupçonnées de la présence ou de l’absence de l’Ange du pardon

À travers cette image vivante de l’Ange du pardon comme une petite source, puis un fleuve de Lumière qui s’élève du centre de la terre jusqu’à entrer dans l’homme préparé pour le recevoir, on peut mieux comprendre le sens profond de son message à l’humanité.

On peut également comprendre pourquoi cette vertu en apparence insignifiante est en réalité d’une importance capitale, non seulement dans nos vies d’êtres humains, mais également pour tous les règnes de la terre. En effet, si l’eau-Lumière du pardon et de la bienveillance ne circule plus entre nous, la terre de nos cœurs se dessèche, nos relations s’appauvrissent, se crispent et les conflits arrivent. Puis, par la loi de causes à effets, c’est la terre entière qui se dessèche et devient aride, se couvrant d’un manteau de tristesse et de désespoir, suivant l’expression de Baruch : « Jérusalem, quitte ta robe de tristesse » (Baruch 5:1). « Jérusalem » (littéralement : le « royaume de la paix et de l’unité ») désigne ici l’humanité dans son unité originelle, qui a été brisée par sa chute et la rupture de son lien intérieur avec les mondes supérieurs. C’est ainsi que la terre, notre Mère, s’est progressivement recouverte d’une « robe de tristesse » ; de la connaissance de cette réalité à la fois concrète et spirituelle, vient également l’antique expression des prêtres d’Egypte qui se faisaient appeler les « Fils de la Veuve », évoquant le deuil de la Déesse Mère Isis, divinité de la Terre.

 l-ange-du-pardon

Par un heureux et miraculeux hasard – celui-ci n’existant pas ou alors étant Dieu Lui-même – j’ai découvert un précieux texte du maître essénien Peter Deunov au sujet de la vertu du pardon. Ce texte date déjà de plus d’un siècle et n’a pourtant pas perdu une ride ! En effet, on peut même dire qu’il est plus actuel que jamais. A travers cet enseignement, le maître révèle le lien vivant et subtil qui existe entre la nature de l’eau des relations humaines et l’état de la terre. Il nous montre ainsi l’importance du pardon et les conséquences insoupçonnées de sa présence ou de son absence sur la terre :

« Pardonner est l’une des plus petites vertus. Sur cette si petite vertu repose toute la culture actuelle. La fertilité de la terre aussi repose sur le pardon.

Si les hommes de culture dressaient des statistiques, ils pourraient remarquer l’action d’une grande loi de causes à effets. Ils pourraient remarquer que toutes les années de famine sur la terre sont la conséquence du manque de cette petite vertu. Si elle manque, surviennent alors les grandes catastrophes qui commencent d’abord à l’intérieur de la société comme par exemple, des persécutions entre les différentes églises pour savoir laquelle est la plus juste. J’appelle une église juste celle qui applique la loi du pardon, qui applique l’Amour, celle qui ne voit pas les erreurs chez son frère.

Soyez prêts à pardonner.

Tu vas pardonner à quelqu’un pour Dieu qui vit en lui.

Pourquoi l’homme doit-il pardonner ? Parce que chaque vexation qui vous est infligée, consciemment ou non par autrui, a pour but de vous préserver d’un mal qui doit se produire[1]. »

  1. Extrait du livre de Peter Deunov « le livre des Anges ».

En effet, bien souvent nous nous vexons d’une parole qui nous est dite et qui peut effectivement être parfois maladroite. Alors nous nous braquons, voire même entrons dans la rancune ou la colère. Mais en réagissant de la sorte, nous augmentons le mal et l’énergie destructrice de la guerre et du conflit, qui n’apporte jamais rien de positif, bien au contraire. Par contre, si nous entrons dans l’intelligence et la vision impersonnelles de l’Ange du pardon, notre regard s’élève naturellement au-delà des apparences et de la personne qui nous a contrariés. Nous pouvons alors constater avec étonnement que cette personne n’était qu’un trompe-l’œil, qu’un instrument de forces liées à notre propre karma − personnel, héréditaire ou culturel − ne demandant qu’à être libérées de notre inconscience… 

Pour en savoir plus :

Article complet dans le magazine Essentiel n°33 – avril-mai-juin 2017 par Loïc Albisetti 

L’Ange du Pardon, son message à l’humanité – Loïc Albisetti – Ed. Essénia

LA MALADIE DE GAÏA

 

 

Lorsque vous parlez de cancer, au sujet de votre santé physique, vous définissez cette maladie comme étant une prolifération anarchique de cellules qui se répand dans votre organisme à travers ce que vous appelez des métastases. Avez-vous pensé que tout ce qui arrive comme problème à l’homme est la conséquence de concrétisations d’énergies non alignées, en lui, avec les Lois de la vie. 

Vous pouvez considérer que vos consciences, comme les nôtres d’ailleurs, à travers notre individualité, notre mobilité, notre libre-arbitre, sont des cellules de l’Univers. Et en tant que cellules de cet Univers, vous vivez actuellement dans le corps planétaire Gaïa. 

changement-de-vie

Gaïa est une conscience planétaire évoluée, consciente de ce qu’elle est, consciente de son évolution, de sa place dans la conscience solaire. Gaïa est pure, elle diffuse dans le cosmos une énergie qui peut s’assimiler à la vibration Paix Universelle. Gaïa n’a pas de problèmes. Et lorsque les hommes détruisent une partie de sa biosphère, elle est capable, elle-même, de rétablir son équilibre et de se régénérer entièrement. 

Mais une partie des cellules-hommes qui vivent en elle, sont des consciences si peu évoluées qu’elles ne se rendent pas compte des destabilisations, des destructions qu’elles infligent à leur support planétaire en même temps qu’à elles-mêmes. Ces cellules-hommes malades de leur non conscience se sont réparties sur l’ensemble de la Terre, ont proliféré, et provoquent un développement anarchique. Gaïa est malade des hommes qu’elle accepte en elle pour que ces êtres humains puissent évoluer dans sa Paix Planétaire. Gaïa a besoin de se soigner pour rétablir son propre équilibre, et pour cela elle doit bousculer un peu ses énergies internes. Mais l’Univers est ainsi fait que les soins qu’elle doit avoir, aident les hommes à évoluer aussi. Les mécanismes sont un peu complexes et ne seront pas développés ici. Et les traitements sont ainsi faits qu’ils soignent en même temps les cellules-hommes malades. 

De la même manière que pour vos corps physiques, le cancer n’est pas une maladie extérieure à vous-mêmes, mais bien une conséquence de certains déséquilibres de votre conscience personnelle, le cancer actuel de la terre est une maladie interne à elle-même. Mais les causes ne sont pas au niveau de sa propre conscience, mais au niveau des consciences humaines qu’elle accepte en elle-même. 

Ne soyez pas trop affligés des catastrophes dites naturelles que vous pouvez

vivre, elles vous servent, d’une certaine manière, à vous soigner de vos maladies d’évolution. Ceci concerne les destructions que certains d’entre vous font à la Nature. Quant aux destructions que certains opèrent sur leur civilisation, quant aux destructions que certains opèrent sur leur propre corps, et sur les corps d’autrui, ceci est une autre affaire. 

Des cellules-hommes malades se détruisent elles-mêmes. D’autres cellules saines aident ces cellules malades à se guérir. Et Gaïa aide tout le monde, dans tous les règnes qui vivent en elle-même, à grandir, par Amour Universel, par conscience de l’Evolution Universelle, par Respect de la vie elle-même sous tous ses aspects. Oui, hommes de la Terre, vous faites partie intégrante actuellement et tant que vous vivrez ici, de cette conscience planétaire. Tout désordre que vous lui infligez appelle à des réajustements de votre conscience, et si ce n’est par des simples prises de conscience, cela peut-être à travers des vicissitudes, hélas. La vie est simple et belle, et nous vous voyons vous débattre dans des problèmes que vous créez vous-mêmes et dont vous souffrez des conséquences. 

Nous vous aidons du plus que nous pouvons, mais nous ne pouvons faire le travail à votre place, puisqu’il s’agit de conscience et d’évolution. A l’Amour que vous prodigue Gaïa, nous rajoutons le nôtre, car c’est le plus puissant médicament qui existe. 

MESSAGES DE LA CONFEDERATION INTERGALACTIQUE

Là où nous avons échoué

 

Nous avons échoué auprès d’enfants qui n’ont aucune conscience morale et se rendent à l’école armés jusqu’u dents, nous avons aussi échoué auprès d’enfants qui ne connaissent pas la différence entre le bien et le mal, qui ne s’intègrent pas, qui ne s’entendent pas avec les autres, ou qui passent à l’acte. Nous avons échoué auprès des jeunes d’abord intégrés dans un programme éducatif spécial puis en dernier recours, mis sous traitement médicamenteux. Nous avons échoué auprès de nos gamins qui vivent de chimères, qui passent d’innombrables heures devant des jeux vidéo et à naviguer sur le net.

Nous avons échoué parce que nous tentons tous de les guérir sur les plans cognitif, intellectuel et rationnel. Et pourtant, les blessures de ces jeunes affectent le plan énergétique, spirituel. Et c’est là qu’il faut les guérir.

1 enfant indigo

Nos enfants viennent en ce monde pour servir de canal très pur à la lumière t à l’amour de Dieu. Ils débordent de cet amour et de cette lumière ; leurs âmes, très anciennes, sont encore toutes chaudes du souvenir d la connaissance éternelle et universelle. Ils disposent du savoir et de la vision d’un univers de perfection joyeuse et harmonieuse.

Ils viennent empreints de cette perfection et sont projetés dans cet univers sauvagement imparfait. Intuitivement, à l’intérieur, ils savent parfaitement ce qui est bon et juste. Extérieurement, ils subissent tout ce qui est mauvais et vil en ce monde.

Leur cœur et leur âme se chagrinent quand ils prennent conscience de cet immense schisme entre la perfection et la sainteté de leur source, et l’existence meurtrie et tourmentée qu’ils découvrent ici-bas. La considérable disparité qu’ils perçoivent entre la perfection qu’ils connaissent intrinsèquement et l’imperfection de l’expérience terrestre les afflige durement. Ils deviennent comme des vases fracturés, incapable de contenir la lumière, de sustenter l’énergie sacrée de Dieu. La vie sur Terre les écorche aussi sur le plan affectif. Malgré notre immense désir de les protéger, il est impossible de sauvegarder nos petits des peines, réelles ou imaginées, que le quotidien leur inflige délibérément ou involontairement.

Pour la plupart des adultes, la plus grande douleur et la plus amère solitude proviennent du fait que par leurs actions ou leurs pensées, ils se dissocient, se séparent de Dieu. Pour nos enfants, la plus grande souffrance, l’angoisse et la solitude existentielle proviennent du fait que, en dépit de leur désir désespéré de demeurer connectés à Dieu, les forces discordantes de l’existence terrestre entraînent éclatement et séparation.  Bien qu’on les décrive comme très brillants, précoces, sages au-delà de leurs années, ils sont souvent perçus comme malheureux, rageurs et dépressifs. On dit d’eux que ce sont des enfants difficiles présentant des problèmes à l’école et à la maison. On les affuble de diagnostics tels que trouble s de l’apprentissage, hyperactivité et déficit d’attention….

Notre précieuse jeunesse, mérite d’être soulagée de ses maux et d’affirmer pour elle-même et pour nous, l’unité de l’âme universelle. Les jeunes ont besoin de nous apprendre que l’illumination vraie est de savoir qu’il n’y a jamais eu aucune séparation ; qu’il n’y a que l’Unité avec Dieu et avec l’Univers.

Alors comment guérir nos enfants ?

Pour transmuer les comportements négatifs, il faut au préalable en déterminer l’origine. Et cette cause des agissements négatifs se situe chez nos jeunes sur le plan énergétique, spirituel, à l’endroit même où ils sont blessés. Si nous drainons l’énergie des contusions émotionnelles d’un enfant, elles sont vidées de leur charge. Dès lors, le traumatisme n’a plus d’énergie. Le petit  peut alors guérir, et le comportement négatif cesse. Le flot de lumière et d’amour filtre à nouveau. La colère, le chagrin, la peur, la méfiance, le désespoir, l’angoisse, la honte, l’insécurité, l’égoïsme, le deuil, la panique, le sentiment d’infériorité, la haine, l’indignation, le ressentiment, a jalousie et la culpabilité. Chacune de ces meurtrissures peut être présent non seulement dans le corps émotionnel, mais aussi en un point spécifique du corps physique, provoquant ainsi une maladie physiologique.

Le parent n’est pas le guérisseur et il n’impose pas non plus de cure à l’enfant. Il agit plutôt en tant qu’auxiliaire ou assistant aimant et secourable, en vue de la guérison et de la transformation qui émaneront de la conscience et de l’énergie de Dieu, et de l’univers qui englobe l’âme de l’enfant et qui est englobé par elle. La guérison spirituelle survient promptement.

Pour l’heure, nous connaissons l’origine de la souffrance de nos enfants, nous avons où elle réside, nous connaissons le lieu sacré, au tréfonds du plus profond se situant au cœur de l’intérieur, où nous devons nous rendre pour activer la guérison.  Car seule la guérison des blessures affectives de notre jeunesse permettra à notre monde de s’élever vers une dimension supérieure, vers un plan de l’âme, de la vibration, transcendant. Accéder à cette dimension élevée sous-entend que tous, nous disposerons d’une sagesse et d’une compréhension plus vastes ; que nous saurons au-delà du savoir et que nous verrons au-delà de la vue, que nos facultés sensorielles seront plus fines ; que notre conscience sera plus évoluée ; que nous serons tous plus pleinement immergés en l’énergie-Dieu et reflèterons davantage la Lumière-Dieu. Alors, et seulement alors, notre monde pourra transcender les limites du présent pour passer à un espace-temps où la guérison universelle pourra avoir lieu, où l’espoir et la promesse séculaires d’un monde parfait pourront se réaliser. « Et les petits enfants seront leurs guides ».

Lorsque nous guérirons les traumas affectifs de nos enfants, là où ils se situent, sur le plan spirituel ou énergétique, alors ceux-ci seront guéris de leur souffrance ; dès lors, ils redeviendront sains et entiers.

Ils pourront alors dire « Plus Jamais » Et plus jamais n’aurons-nous à assister au drame d’enfants exprimant leur douleur par un comportement aberrant, criant leur angoisse avec des armes dans les cours d’école. Alors nos enfants nous conduiront au monde parfait qu’ils connaissent et qu’ils entrevoient.

A ce sujet, June Jordan, disait un jour :

« Pour secourir nos enfants, il faudra les laisser nous sauver du pouvoir que nous représentons ; il nous faudra croire à la différence qu’ils incarnent à jamais.  Et il faudra leur accorder le choix, sans craindre la mort, afin qu’ils viennent et fassent comme nous, ou qu’ils viennent et que nous les suivions, afin qu’un tout-petit nous ramène à l’enfant que nous serons toujours – vulnérable, avide et affamé d’amour et de beauté ».

Sauvons nos enfants…..

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Le voyage astral appartient à l’humanité

 

Revenons à des vérités essentielles… Le voyage astral, comme n’importe quelle expérience, ne dépend ni du degré d’instruction, ni des origines, ni du sexe, ni de la culture. D’ailleurs beaucoup n’étaient même pas préparés, la première fois qu’ils vécurent cette expérience !

Le voyage astral n’est pas plus périlleux que n’importe quelle activité humaine. Seule l’ignorance est dangereuse. Ceux qui vivent des expériences hors du commun sont souvent confrontés à l’hostilité du corps médial, et même parfois des religieux qui ont du mal à accepter le surnaturel. Leurs amis peuvent se montrer goguenards, dévalorisants. Il leur devient alors difficile d’intégrer ces phénomènes, de comprendre leur sens et de les rendre bénéfiques par manque de confiance en soi. C’est pourquoi il faut rechercher la compagnie gratuite des personnes qui vous apprécient, qui cherchent eux-aussi, pour puiser confiance et encouragement.

nature

Beaucoup de rumeurs circulent à ce sujet afin de créer la peur. Si une sortie du corps se produisait spontanément pour vous, pensez à votre corps physique, de toute façon vous reviendriez naturellement durant une période de sommeil, et bien là c’est pareil.

Des rumeurs circulent également au sujet de personnes prétendument possédées durant une expérience de ce genre. Durant leur dédoublement, une entité se serait approprié leur corps physique. Cette croyance n’a guère de fondement. En général, ce sont de tels préjugés qui produisent les expériences. Ainsi, un psychiatre aillant eu vent de l’expérience de sa patiente annonça un jour qu’une de ses clientes avait de « multiples personnalités », chacune ignorant les activités des autres et il ne tarda pas à être submergé de cas semblables. L’épidémie se propage… Les patients à multiples personnalités envahissent les cabinets médicaux… Il en va des idées et des maladies psychiques comme des modes, et elles changent. Un individu n’est pas un bloc, c’est une force animée par divers courants qui se réveillent selon les circonstances. L’humain est habité par des croyances, des pulsions, des blocages, parfois même opposés.

L’idée d’être possédé est assez effrayante il faut en convenir, cependant, de tels cas sont rapportés dans l’Ancien Testament et dans les Evangiles.  Certains se croient envoûtés ou victimes de mauvaises intentions. Il est vrai que les humains peuvent se montrer hostile, notre espèce appartient au groupe des prédateurs les plus redoubles, mais ne sous-estimons pas notre autodéfense inconsciente.

Sortir de son corps est moins dangereux que de rouler en voiture. Vous êtes protégés par votre corps de lumière, votre corps physique, votre corde d’argent. Bien sûr, il a pu arriver de ressentir un malaise ou éprouver du mal à réintégrer son corps ; mais l’expérience facilite le passage. Un voyage astral, c’est comme quitter son corps pendant le sommeil. La véritable difficulté n’est pas de craindre que le corps physique soit possédé ou de ne pas revenir, le seul obstacle est de ne pas réussir à rester à l’extérieur. Retrouver le chemin est aussi facile que de se rappeler des souvenirs. Si vous évoquez l’image de vos dernières vacances, votre esprit retourne spontanément à l’endroit où vous vous trouviez. C’est pareil pour une sortie de corps.

La force d’attraction de la terre, de la chair, du monde matériel, est souveraine. Nous avons sur les entités et les personnes que nous rencontrons, un avantage considérable, nous évoluons dans plusieurs réalités à la fois, alors qu’elles ne vivent que dans la réalité astrale.

La sortie de corps contribue au développement de l’esprit humain. L’expansion de conscience réduit ou évite le recours aux drogues. Cela permet aux deux hémisphères de notre cerveau de remplir leur rôle et de bénéficier pleinement de l’apport de notre respiration. Si la réalité peut être vue comme un ensemble d’énergies qui s’associent, luttent, s’opposent, se créent et se détruisent pour trouver un équilibre plus ou moins provisoire, il est logique de penser que nous baignons dans un bain d’énergie.

 Les bébés ont d’autant plus de facilité à quitter leur corps qu’ils l’habitent depuis peu. Ils dorment énormément, comme dans une moindre mesure, les adolescents. La réalité extérieure est complexe, la croissance intense. Il leur est indispensable de dormir pour laisser l’inconscient assimiler ce que le conscient apprend. Leurs rêves ont aussi pour fonction de réguler le chaos extérieur. Imaginez la tâche énorme qui consiste, pour un petit enfant, à apprendre à être propre, à marcher, à parler, à se déplacer dans ce monde. L’adolescent lui-même doit affronter des changements physiologiques et développer une stratégie de séduction envers l’autre … ce qui n’est pas rien non-plus. Par chance, nous sommes un peu moins néophytes dans l’astral que nous ne l’étions en arrivant sur terre…

Bien des animaux, notamment à sang chaud comme les oiseaux et les mammifères dont on est certain qu’ils rêvent, voyagent hors de leurs corps eux aussi.

Le voyage astral est une expérience psychologique et spirituelle ; des forces inconscientes et surconscientes échappent à la volonté mais également à toute emprise matérialiste : on sait que des espèces animales sont capables de parcourir des centaines, voire des milliers de kilomètres, alors cessons de sous-estimer toutes catégories. Dès lors que l’on admet l’intelligence, comment ne pas reconnaître que les animaux soient pourvus de conscience. Ce n’est pas dévaloriser l’âme humaine que d’admettre que la conscience, substance magique de la vie, circule en eux comme en l’homme ….  Des personnes ont pu communiquer ainsi avec des animaux disparus, en se dédoublant, ils nous protègent, nous avertissent et témoignent de leur amour.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Etre handicapé n’est pas le fruit du hasard

 

 

Beaucoup d’entre vous trouvent injuste qu’il y ait des personnes handicapées, soit de naissance ou à la suite d’un accident. Donner naissance à un bébé handicapé est encore vu dans plusieurs parties du monde comme une punition de Dieu ou un signe de malédiction. Dans certains pays dits développés, on va même jusqu’à mettre un terme à une grossesse afin que les parents ne soient pas  » pris  » avec un tel enfant. Les médecins des sociétés modernes mettent beaucoup de pression sur les futurs parents pour qu’ils autorisent la vérification de l’état de santé du bébé pendant la grossesse afin de l’interrompre s’il s’avère qu’il y a malformation.

handicape

Comment se fait-il qu’il y a des bébés handicapés à la naissance? Que comprendre de telles situations? Est-ce la faute des parents? Comment un enfant handicapé se sent-il? Voilà quelques-unes des questions que J’aborderai dans cet enseignement.

Tout d’abord, sachez que le fait de naître handicapé n’est pas le fruit du hasard. L’âme qui s’incarne a choisi ce corps  » imparfait  » afin d’expérimenter cela et d’aider à l’évolution de ses proches. Cette situation obligera ceux-ci à se questionner sur la vie, à propos de leur rôle sur Terre, en plus de les amener à revoir leurs priorités de vie. Ce ne sont là que quelques effets possibles. S’ils arrivent à bien comprendre la situation, à bien en saisir les enjeux, les parents et les autres membres de la famille pourront vivre très heureux et continuer à évoluer normalement. Ils sauront alors qu’il est important de répondre aux besoins de cet enfant, tout en gardant à l’esprit que c’est un être humain à part entière. En ce qui concerne la surprotection, bien qu’elle soit due à de bonnes intentions, elle empêche l’individu handicapé de s’épanouir à la mesure de ses possibilités. Il faut donc être vigilant à cet égad lorsqu’on est parent d’un enfant handicapé.

Empêcher ces enfants de naître correspond à leur enlever la possibilité de s’incarner tel qu’ils le souhaitent. Vous surpassez alors vos droits d’humain, car la vie vous est prêtée et en aucun temps il ne vous appartient d’y mettre un terme. Si vous le faites, vous aurez à répondre de ce geste à l’âme que vous avez ainsi brimée, dans votre vie actuelle ou dans une vie ultérieure. Je vous dis cela dans le but de vous permettre de prendre une décision éclairée, dans le cas où vous seriez placés dans une telle situation.

Sachez que ces personnes sont heureuses telles qu’elles sont. Elles peuvent avoir des périodes de questionnement ou de découragement, comme tout autre être humain, mais elles peuvent également vivre dans la totale acceptation de leur handicap et se débrouiller fort bien dans la vie. Pour celles qui ne peuvent s’occuper d’elles-mêmes, que ce soit pour des raisons physiques ou mentales, sachez qu’elles ont quand même la possibilité d’accomplir ce pour quoi elles se sont incarnées.

À vous qui connaissez des parents d’enfant handicapé, éclairez-les à ce sujet, dans la mesure de ce qu’ils peuvent comprendre, afin d’alléger leur peine ou leur culpabilité et de faire en sorte qu’ils traitent leur enfant comme tout autre, tout en s’ajustant à leurs besoins spécifiques, bien entendu. Leur enfant a les mêmes besoins de base que tous les humains: amour et respect.

Quant aux personnes handicapées que vous côtoyez, traitez-les en égal; ils ne vous sont point inférieurs. Respectez-les et faites en sorte qu’ils se sentent acceptés. Vous contribuerez ainsi à leur bien-être et à leur bonheur.

Votre Père Céleste

canalisé par Monica Lajoie, le 12 juillet 2007

Trouver la mission de son âme

 

Sentez-vous que vous êtes venu sur terre pour accomplir quelque chose de spécial, mais vous ne savez pas quoi au juste?

Aspirez-vous à une vie plus riche de sens ?

Réalisez-vous que vous avez créé un projet pour votre existence avant de naître ?

Ressentez-vous que quelque chose en votre for intérieur connaît déjà tout de ce projet ?

Savez-vous que c’est votre âme ?

Savez-vous que votre âme vous guidera pas à pas à mesure que se dévoilera votre projet de vie, qui n’est d’autre que la mission de votre âme?

Le but de ce livret est de vous montrer comment atteindre le pouvoir, l’amour et la connaissance de votre âme. 

 lune animée

 

Il est évident que si le soleil cessait d’exister, toute vie sur la planète périrait. Simplement dit, le Soleil nous donne la vie. Bien que beaucoup d’entre nous ne réalise pas que le soleil pénètre même beaucoup plus profondément notre être.

Un courant de vie ou étincelle de feu s’écoule directement du soleil au travers des divers plans et se loge lui-même dans la glande pinéale au centre de votre tête. Ceci constitue votre âme où le  « Dieu intérieur »; il vous révèle le sens de votre existence et son but, la mission de votre vie; il procure toutes les facilités et moyens pour vaincre les obstacles alors que vous accomplissez votre mission. Beaucoup de problèmes de votre vie découlent du fait de ne pas vous être engagé dans votre mission de vie. Votre âme détient la clé des solutions de vos problèmes existentiels, si seulement vous demandiez !

Vous devez faire un effort conscient pour contacter votre âme. Parlez-lui. Demandez son aide. Elle vous répondra en conséquence. Cet événement a été inclus dans votre projet de vie, le plan auquel vous avez souscrit avant de vous incarner. Il devrait être indéniable pour vous que lorsque ceci arrivera, vous devriez ressentir une excitation intérieure comme si quelque chose qui était en train de dormir en vous, s’éveillait. Vous vous sentirez dès lors impatient de suivre la voie que votre âme vous suggère.

Ceci ne veut pas dire que votre voie sera idéalement un lit de roses. Vous serez certainement testé et défié. Mais avec une persévérance dans l’effort et une motivation sincère, votre âme vous guidera pas à pas à mesure que votre projet de vie, la mission de votre âme, se dévoile.

natureQuelle est la nature de la mission de votre âme ?

« Alors que vous progressez dans la compréhension de la Voix du silence, sachez que ce qui vous rend humble, ce qui vous rend aimant, ce qui vous rend pur, ce qui vous rend harmonieux, est de Dieu. Les sentiments qui remuent à l’intérieur de votre cœur le désir de faire de cette étoile une planète de lumière, de soulager le fardeau de vos semblables, d’élever ceux qui sont dans la peine et la détresse vers la compréhension et l’harmonie, c’est de la Lumière. Ce qui diminue la personnalité et augmente le pouvoir du Christ, ça c’est de Dieu ! » Kuthumi

Le travail visant à transformer notre monde en une planète de Lumière requiert l’effort concentré et incessant de ceux qui sont appelés (en réalité, nous nous sommes portés volontaires !). Vos talents, vos habiletés, vos intérêts et vos expériences de vie sont des indications pour votre travail particulier. Et ce n’est pas le labeur d’une seule personne; vous serez amenez à œuvrer avec beaucoup d’autres, chaque mission particulière s’ajustant avec celle des autres pour l’accomplissement du Plan Divin.

Plus vous créerez de contact avec votre âme, plus votre âme infusera votre personnalité (votre ego personnel).

Quels sont les effets de l’éveil de votre âme?

  • Votre mission d’âme devient claire.
  • Vous vous engagez dans votre mission d’âme et faites les premiers pas pour la réaliser.
  • Votre âme vous prend en main, vous guide et vous instruit.
  • Des idées à mettre en œuvre surgissent de votre âme ; elles s’avèrent exactes et fiables.
  • Ces idées sont transmises par une sereine voix intérieure, une intuition, où une forte incitation à agir.
  • Aussi, il y a des indices pour savoir que faire; indices que vous apprenez à reconnaître et à suivre.
  • Vous êtes guidé vers des situations, des informations et des personnes qui vous aideront à remplir votre mission.
  • Quand vous terminez une mission, vous êtes guidé vers la suivante.
  • Vous êtes stupéfait ! Votre âme connaît des choses que vous ne pouviez connaître.
  • Votre vie devient une aventure; vous faites des pas dans l’inconnu.
  • Vous devenez humble, vous vous fiez et comptez sur les conseils de votre âme pour vous guider.
  • Vous devenez fort; s’il vous est demandé de faire quelque chose qui représente un défi (qui vous défie), l’aide est présente.
  • De plus en plus, votre âme dirige votre vie.
  • Vous rencontrez votre groupe d’âme, et vous y apportez une pièce du puzzle pour le travail que vous allez faire ensemble.
  • Vous mettez en œuvre une petite partie d’un grand plan qui vit dans l’esprit de la Hiérarchie Spirituelle, les Maîtres de Sagesse qui supervisent le bien-être de notre planète.
  • Vous êtes reconnaissant.

Comment savoir si vous êtes en contact avec votre âme, et pas avec une entité astrale se présentant comme étant votre âme ?

  • Les idées en provenance de votre âme surviennent sans bruit et opèrent quand vous agissez d’après elles.
  • S’il y a fanfare ou émotion forte, cela ne vient pas de votre âme.
  • Votre âme vous guide un pas à la fois, ainsi vous apprenez et votre engagement est testé.
  • Si votre libre arbitre est compromis, si quelque chose désire vous imposer des actes qui ne vous semblent pas justes, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si vous êtes encouragé à vous dépêcher, à agir immédiatement, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si vous n’avez pas les ressources financières pour mettre en œuvre le plan, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si votre personnalité est gonflée ou séduite par l’argent, le pouvoir ou le sexe, cela ne vient pas de votre âme.
  • Si votre mission vous rend humble, aimant, pur, harmonieux, cela vient de votre âme.
  • Si elle soulage la peine et la détresse de vos semblables, cela vient de votre âme.
  • Si elle enseigne et apporte la compréhension à vos semblables, cela vient de votre âme.

Qu’est-ce qui vous maintient engagé dans la mission de votre âme ?

  • Vous renforcez votre volonté et votre intention de vivre votre mission.
  • Vous conquérez la liberté de persister et de remplir votre mission.
  • Vous vous engagez à une pratique quotidienne de méditation et à une vie qui inclut silence et solitude.
  • Vous recherchez et réalisez une vie mentale et émotionnelle plus paisible.
  • Votre santé s’améliore parce que vous faites régulièrement de l’exercice, vous mangez une nourriture appropriée et vous dormez sainement.
  • Vous pouvez faire la distinction entre les exigences de votre âme et celles de votre personnalité.
  • Votre âme guide de plus en plus votre vie.
  • Vous développez un esprit curieux.
  • Vous vous tenez bien informé au sujet des événements mondiaux.
  • Vous apprenez à rester émotionnellement détaché des événements mondiaux qui se déroulent.
  • Vous êtes capable de vous concentrer et écarter facilement les distractions.
  • Vous parvenez à marcher au son de votre propre tambour.
  • Vous êtes désireux d’être au service.
  • Votre vie se remplit d’amour.

particulesQu’est-ce qui vous retient ou vous conduit hors du sentier?

  • Une vie frénétique, remplie de stress.
  • Le manque de solitude et de temps de quiétude.
  • La dépendance aux drogues, à l’alcool, à la nourriture, au sexe et au pouvoir.
  • Des membres de votre famille, en particulier un conjoint ou partenaire qui n’appuie pas votre mission d’âme.
  • Des amis qui pensent que vous êtes fou.
  • La paresse et la mauvaise volonté pour procéder aux changements de vie que votre mission exige.
  • La peur de l’inconnu.
  • Être facilement distrait.
  • L’incapacité à se concentrer.
  • Un corps, des émotions et un esprit malsains.
  • Le bruit (nourriture mentale et émotionnelle de pacotille) :Les rassemblements de masse où les émotions sont accrues comme les événements sportifs ou les concerts rock; ce sont des lieux alimentant les entités astrales ; elles peuvent vous y attaquer.
    • Éteignez votre télévision et votre radio, à l’exception pour les programmes qui vous informent et vous nourrissent.
    • Éteignez toute musique furieuse et discordante.
    • Éteignez les musiques avec des paroles stupides qui manipulent votre esprit.
    • Éteignez les jeux vidéo et d’ordinateurs.
    • Éteignez si possible le bruit de fond.
  • Des entités astrales se présentant comme votre âme ou votre Maître
  • Se mettre à douter que votre mission d’âme est bien réelle et que les Maîtres existent
  • Des revirements d’humeur.
  • Le découragement/abandonner facilement.
  • Le besoin de se conformer.
  • Des problèmes d’argent.
  • Manquer à ses méditations.

Quatre méthodes de méditation conduisant au contact avec l’âme

Des méditations quotidiennes ouvrent la porte au contact avec l’âme et l’approfondissent.

Le silence est le pré-requis de tout effort de méditation. Pas de musique. Pas de télévision ou de radio en bruit de fond. Pas de bruit de voix. Pas de bruit superflu en provenance de votre environnement.

Trouvez un endroit sur lequel vous pouvez compter pour obtenir du silence, un endroit sacré auquel vous pourrez retourner à tout moment pour méditer. Cela peut être un coin dans votre chambre, dans une arrière-cour, un parc ou même une église! Asseyez-vous sur le sol, jambes croisées en position de méditation, ou sur une chaise confortable.

Soyez assis confortablement mais pas au point de vous endormir ! La méditation est une activité mentale active et rien ne peut être accompli si vous vous endormez.

Essayez de prévoir un temps chaque jour pour vous asseoir et méditer.

meditation

1. Analyser votre propre pensée (environ deux semaines)

Asseyez-vous calmement et fermez vos yeux. Presque immédiatement votre esprit voudra se balader et des pensées entreront dans votre esprit. Ce n’est pas grave. Tout simplement, retirez-vous et comme un étranger assis sur la ligne de touche, observez ces pensées ruisseler à travers votre esprit. Prenez note de ces pensées. Ne réagissez pas à ce qu’elles représentent. Soyez très détaché, observez tout simplement ces pensées s’écouler. Faites ceci à chaque session pendant quelques minutes pour commencer, ensuite augmentez jusqu’à 10 minutes.

Observez attentivement vos pensées pendant deux semaines lors de sessions journalières de 10 minutes.

Vous noterez qu’à mesure que le temps passe, il y aura de moins en moins de pensées s’écoulant à travers votre esprit et vous serez sur le seuil d’obtenir et gagner le contrôle de votre pensée.

2. Concentrez-vous sur un objet (une semaine)

Où que vous soyez, choisissez un objet sur lequel vous concentrer. Cela peut-être n’importe quoi : un vase, une lampe, une tasse, un crayon, etc.

Asseyez-vous calmement et fermez les yeux. Rassemblez toute votre énergie et concentrez-vous sur l’objet tant que vous le pouvez. D’autres pensées peuvent ruisseler dans votre esprit. Ne vous inquiétez pas d’elles, simplement retournez-vous concentrer sur l’objet choisi. 

Continuez de pratiquer cette méthode jusqu’à ce que vous puissiez maintenir votre concentration pendant environ 5 à 10 minutes. Si vous réussissez, vous vous débrouillez bien. Vous êtes sur la voie de contrôler votre esprit et non plus d’être contrôlé par lui.

3. Libérez votre esprit (pour la durée de l’exercice)

Ceci est un exercice de méditation enseigné aux néophytes dans les monastères bouddhistes tibétains. L’objectif est à l’opposé de la méthode 1 mentionnée plus haut, soit d’évacuer votre esprit de toute pensée étrangère.

Appelons-la la méthode des sept respirations. L’objectif est de prendre sept profondes inspirations et expirations, temps durant lequel aucune pensée extérieure ne ruissellera dans votre esprit. Si vous pouvez atteindre les sept inspirations/expirations avec succès sans qu’aucune pensée n’effleure votre esprit (à l’exception du comptage des respirations) vous avez réussi! Cependant, si des pensées extérieures se glissent durant votre respiration, vous devez tout recommencer dès le début.

Au début, il est fréquent que des pensées envahissent votre pensée dès la troisième inspiration. Recommencez à nouveau jusqu’à ce que vous ayez inspiré et expiré sept fois sans pensées interférentes.

Vous êtes maintenant en route vers un puissant contrôle de l’esprit.

4. Méditation sur l’inspiration

De l’aveu général, celle-ci peut être la plus difficile parce qu’elle ouvre la porte à toutes les richesses et à tous les avantages du contact de l’âme.

1. Asseyez-vous dans une posture confortable avec votre colonne vertébrale droite et érigée. Vous pouvez vous asseoir dans la position traditionnelle de méditation de yoga ou en étant assis buste redressé sur une chaise confortable.

2. Invoquez la Flamme violette de protection ou lisez l’Invocation de protection sur le site web www.sanctusgermanus.net

3. Commencez à respirer profondément. Honorez la respiration qui est la vôtre en aspirant et en expirant. Et avec chaque respiration, on devrait réaliser que l’on est en train de puiser dans la lumière et vie pures.

4. Alors que vous respirez profondément, fixez au départ votre attention dans la région de la tête, le sommet de celle-ci en particulier. Prenez alors conscience de votre propre aura.

5. Ensuite, prenez conscience de votre épine dorsale, la poutre centrale du temple de votre corps, la colonne vertébrale, cette magnifique porte d’entrée dans l’espace intérieur. Concentrez-vous sur la colonne dès que vous êtes accoutumé au rythme de la respiration, comme elle entre comme elle sort et éventuellement relâchez votre attention sur la respiration à mesure qu’elle se poursuit à son propre rythme.

6. Fixez toute votre attention sur la colonne vertébrale, la gardant à cet endroit. Cherchez à la visualiser comme un tube de néon de pure lumière blanche. C’est votre ouverture dimensionnelle dans le corps physique aux autres dimensions.

7. Vous devez avoir le désir de vous aventurer en elle, la volonté d’entrer dans le portail dimensionnel. Par un acte de volonté, imposez-vous à y entrer. Vous pourriez sentir que c’est un peu comme quelqu’un qui pagaie dans un canot à contre-courant. Ou comme des saumons qui continuent obstinément de remonter le courant d’une rivière qui continue de les repousser, mais n’arrêtent pas. Utilisez votre volonté pour y entrer, y entrer, y entrer.

8. Au cours de chaque session de méditation, à un certain moment vous rencontrerez un point d’appui intérieur ou un moment décisif. Vous saurez ce dont il s’agit par pure et simple expérience. Si vous pensez que vous ne pouvez aller plus profondément, vous devriez quand même continuer d’essayer jusqu’à ce que vous ne puissiez aller plus loin. À ce point, arrêtez et prenez simplement plaisir de l’environnement intérieur.

9. Devenez conscient de l’atmosphère intérieure alors que la respiration continue à inspirer et à expirer selon son propre rythme régulier.

10. Cherchez à vous connaître tels que vous êtes, au-delà des pensées, des sentiments, des sensations et certainement des corps physiques. Chaque session sera une nouvelle aventure.

11. Arrivez à connaître cette partie de vous-même, l’âme, qui n’a jamais changé et ne changera jamais, la part de vous qui est éternelle. Cherchez à ressentir votre propre infinité.

12. Vous devriez commencer à voir une légère lueur dans votre tête, même dans une chambre sombre, qui deviendra de plus en plus brillante avec le temps. Ceci est une indication que vous vous approchez de l’âme, le Dieu intérieur, qui est logé dans votre glande pinéale.

Pour plus d’informations, s.v.p. visitez le site web à : www.sanctusgermanus.net

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

La symphonie des Ames dans la créativité

 

Nous sommes les créateurs, les responsables de notre existence. Tant que nous n’accepterons pas cette pleine conscience, que tout ce qui m’arrive en permanence ne vise pas à me faire fuir le monde ou le détester, nous resterons dans ce statut de victime. Pour en sortir, il faut au contraire diriger ma conscience vers le centre, de voir ce qui s’y trouve: quels sont ces espaces de non vérité qui se manifestent dans le corps physique par de l’inconfort, de l’énergie émotionnelle, ou un mal être existentiel.

C’est ce que je pointe en permanence. Nous avons cet outil qui est notre corps physique. 
Qu’est-ce que je fais de ce que je sens-là, dans cette matière corporelle.

On ne vient pas sur terre pour faire, mais pour être. Le faire est la manifestation de l’être.
L’être humain trop souvent veut fuir ses sensations, tout ce qui lui est inconfortable. La tentation est de trouver une solution hors de soi : loisirs, produits, nourriture, joujoux; tout ce qui vient anesthésier cette partie en souffrance. Il nous manque le courage de diriger la conscience vers ces espaces-là. Tout le monde a un corps physique sur cette terre, jusqu’à preuve du contraire. Cet outil fantastique, merveilleux, extrêmement élaboré et intelligent, pour réaliser sa nature véritable. 

C‘est donc extrêmement simple : tout ce que je sens en moi, qui est autre chose que paix, sérénité, joie, amour, relève d’un espace de non amour, sur lequel je dois impérativement poser ma conscience. Chercher à l’extérieur reste une fuite permanente en avant, qui entretient l’idée de séparation. Tout mon travail, consiste à pointer du doigt cette croyance, afin que la conscience aille se porter amoureusement dans tous ces espaces, qui sont des espaces de séparation. Vaincre la peur, la peur de la peur, les jugements sur soi, sur notre pseudo imperfection, et ainsi permettre l’acte d’amour ultime, qui est d’ouvrir son cœur afin de déverser sa substance dans tous ces espaces-là.

L’idée originelle que je suis le corps physique est tenace.
Continuer de croire que je suis né le jour de ma date de naissance, et donc qu’il y a une date potentielle de ma mort, fait que j’attire à moi, j’aspire dans mes cellules cette peur de mourir, de souffrir, d’être agressé, de ne pas être aimé, etc.  Accepter que ce que j’ai cru être vrai, ne l’est pas forcement, permet de me détacher et peut être de m’emplir de l’idée que je ne suis pas une sorte d’âme, d’esprit dans un corps, mais que je suis tout ce entoure ce corps, et que ce corps est en moi.

Cela suppose d’oeuvrer sur le champ émotionnel, avec toutes les stimulations que je subis des uns et des autres. Il y a une attraction magnétique du corps qui ramène tout à lui, et qui me pousse à croire que je suis la colère, la peur, la tristesse. S’il n’y avait pas cette force magnétique dans le corps, on n’y resterait pas.

Se sentir responsable de ce que l’on ressent en soi , ne plus en accuser les autres, permet d’entrer dans cette oeuvre alchimique intérieure.

Plus je résiste à la vérité, à cette évidence, plus je souffre. Donc il ne s’agit pas de se demander si oui ou non, cette humanité va réussir ou parvenir à goûter à sa nature véritable, mais bien de se demander pendant combien de temps elle va tenir à ne pas le faire.  Et nous voyons bien que cette résistance-là empêche la vie de circuler de manière fluide et harmonieuse.

Est-ce que je suis cette construction temporelle comme l’on dit mes parents, mes enseignants, mon employeur, le miroir… Ou suis-je autre chose que ça? Répondre à cette question nécessite une prise de hauteur, un détachement initial. La souffrance dont nous parlons en ce moment, n’est reconnaissable que depuis un espace qui ne souffre pas. Si la souffrance était notre état naturel nous ne serions pas en capacité de la décrire, de la commenter, de la pointer. Chacun d’entre nous possède intrinsèquement cet espace de pure vérité.

Vouloir parler aux êtres de «La vérité » ne sert à rien. Dire «vous êtes pure lumière, pur amour » n’a aucun intérêt. C’est en empruntant le chemin le plus court : amener leur conscience vers les espaces en eux qui sont faux. Et alors, leur proposer de vivre peut être une autre expérience. Puisqu’ils ont déjà tout tenté pour s’extirper de cette souffrance à l’extérieur, ils savent que rien n’a fonctionné hors de soi. Les seuls chemins qui mènent à l’unité, à la réalisation de cet état véritable, sont des chemins de désidentification du corps physique, de détachement de la matière pour ensuite mieux l’embrasser. Un chemin de responsabilité, d’autonomie et d’amour universel, amour bien ordonné commençant par soi-même.

Grégory

Le champ mental est tellement entrainé à absorber des pensées que l’on croit être siennes, mais au fur et à mesure, chacun peut entrer en contact avec sa nature véritable. On me dit au bout d’une heure de méditation : je ne voulais pas en sortir… mais pourquoi en es-tu sorti et pour aller où d’abord? C’est ça qui est drôle, n’est-ce pas ? Alors oui, atteindre ce point de bascule, où demeurent en nous suffisamment de calme, de paix, de sérénité, afin de devenir l’observateur, puis l’observateur de celui qui observe et ainsi de suite jusqu’à remonter à l’origine; oui, atteindre ce point demande un petit peu de pratique, d’exercer comme un muscle, le muscle du retour à la paix. Cet état n’est pas une action, mais notre état naturel de fluidité, de vacuité. Un état qui nous accompagne dans la vie, un état qui demeure, quelles que soient nos activité, et non uniquement dans un court moment de pratique méditative. C’est là un clé essentielle.

Le pouvoir de création ne change pas, goûter désormais à des créations qui émanent d’un coeur uni.
La seule différence est désormais de ressentir avec une joie pure, cet état intérieur qui se déverse comme une cascade cristalline sur le paysage environnant.

Extrait de l’article de Grégory Mutombo au sujet de Son livre, « La symphonie des âmes » aux éditions Guy Trédaniel

La vie existe sur toutes dimensions

 

Des êtres habitent les différentes dimensions dont nous avons parlé.  La vie existe de la troisième dimension jusqu’aux paradis supra dimensionnels.

Certaines races aliénigènes vous transmettent des connaissances d’ordre physique ou spirituel, d’autres vous observent, d’autres vous manipulent. il est essentiel que vous le sachiez.  Le temps est révolu de vous poser des questions banales sur leur existence.  Ils vous ont envahis depuis longtemps.  Plutôt que de céder à la panique découvrez leurs enjeux et leurs manigances avec les gouvernants mondiaux.  Ne soyez pas les victimes de votre ignorance.

terre emeraude

La Terre d’Émeraude a accueilli, parfois à son insu, différents peuples venant de multiples contrées de ce vaste univers de votre troisième dimension. jusqu’à ce jour, plus d’une centaine d’êtres de civilisations extranéennes vous ont visités.  Certains sont pacifiques et discrets.  Vous n’avez rien à craindre d’eux; ils ne chercheront jamais à vous contacter.  D’autres sont des chercheurs scientifiques. ils observent la flore, la faune et l’être terrien, tout comme vous le faites avec vos animaux en laboratoire.  Ils font des expériences génétiques tant avec les sujets masculins, qu’avec les sujets féminins de votre Terre d’Émeraude.  Ils ont besoin de ces croisements pour renforcer ou stabiliser l’aspect génétique de leur race.

Plusieurs livres ont été écrits sur ces envahisseurs de l’espace.  Prenez le temps de lire.  Vous serez à la fois surpris et émerveillés de leur ingéniosité.

Si vous avez déjà rencontré un extranéen, n’hésitez pas à vous confier.  Beaucoup plus d’humains que vous croyez ont été contactés.  Il est temps de surmonter votre peur; vous trouverez toujours une oreille attentive.

Mon peuple et moi ressentons une immense joie à vous parler d’extranéens dont la richesse intérieure est profonde.  Ces extranéens sont pacifiques et voient votre écosystème en péril.  Ils déploient beaucoup d’énergie pour vous faire comprendre la gravité des événements que vous suscitez.  Vous ressentez, en leur présence, une grande paix, un calme qui ne trompe pas. Ils sont semblables à vous physiquement.  Vous les nommez affectueusement «les grands blonds».  Ils connaissent parfaitement bien votre langue et communiquent verbalement ou télépathiquement.  Souvent, ils vous accorderont le privilège de visiter leur vaisseau et vous amèneront en balade hors de votre atmosphère, pour apprécier la beauté de votre planète, vue de l’espace.  Vous n’avez rien à craindre de ces êtres.  Ils ont tout à vous donner.  Faites de ces êtres venus d’ailleurs des amis fidèles, car dans les années à venir, ils auront un rôle primordial à jouer sur votre planète. Ils combattent le gris pouvoir avec les alliés du peuple québécois que sont les supraterrestres venant d’une autre dimension et dont nous faisons partie mon peuple et moi Aldaïa.

C’est avec facilité que nous parlons de nous et de notre dimension.  Nous sommes des supraterrestres hors de votre troisième dimension.  Nous vivons dans des dimensions plus près de la Source que la vôtre, nous possédons des enveloppes qui sont corporelles pour nous mais qui ne le seraient pas pour vous.  Nous vibrons à des fréquences différentes des vôtres.  Ce qui n’empêche en rien les contacts avec votre peuple de la Terre d’Émeraude.  Pour parvenir à communiquer avec vous, il nous fallait trouver, en tout premier lieu, un poste récepteur et émetteur.  Nous vous envoyons des messages mais nous devons également en recevoir de vous.

Vous appelez médium ce moyen de communication.  Nous avons donc trouvé un être qui nous permettrait d’échanger précisément avec le peuple du Kebek, à cause des événements à venir au cours des vingt prochaines années en votre contrée sacrée et bénie.

Notre message est empreint d’amour, de prise de conscience et de libération pour que vous deveniez des travailleurs dans la Lumière.

Nous sommes venus de notre éden supra dimensionnel dans des vaisseaux de lumière pour atteindre votre troisième dimension et, par la suite, votre planète.  Nos véhicules de transport inter dimensionnels sont invisibles à vos yeux.  Nous sommes à proximité de votre planète depuis le début de votre année terrestre 1992.  Nous demeurons près de vous avec l’entité physique Philippe Bernard Gervès qui est et qui sera, par le biais de transes publiques, le seul médium de communication entre mon peuple et vous, entités de cette magnifique Terre d’Émeraude.

Les événements à venir sont beaucoup trop importants pour que vous demeuriez inertes.  Vous avez droit à l’information et aux enseignements.  L’ignorance doit faire place à la nouvelle conscience.  C’est votre choix.  Telle est notre mission parmi vous.  Devenez fusion avec la Lumière et accomplissez-vous dans cette source d’amour.  Préparez-vous à la nouvelle alliance.  Bientôt votre peuple de la Terre du « KEBEK » sera reconnu comme le porteur du flambeau de liberté.  Qu’il en soit ainsi pour toujours!

 Peuple de la Terre d’Émeraude, vous n’avez rien à perdre mais tout à gagner!  Faites un éden de votre troisième dimension, ne soyez plus écrasés par votre passé, créez votre destinée.  Soyez les flambeaux de lumière et de liberté!  Qu’il en soit ainsi! 

ALDAÏRA CHANNELING aux Editions Louise Courteau

La Guérison est en marche

 

Comment affronter les prochains bouleversements et devenir réceptif à l’Energie de Guérison. 

Dans ce message inédit de Barbara Marciniak, auteur des deux best-sellers Messagers de l’Aube et Famille de Lumière (Éd. Ariane), un représentant du Collectif de l’Étoile Bleue nous explique comment parvenir à la conscience multidimensionnelle : cela suppose un retour à la compassion, ainsi qu’une nouvelle approche des gens, des endroits et des événements, focalisée sur leur énergie. L’une des manières de se préparer aux inévitables bouleversements des prochaines années est, selon les Pléiadiens, de renoncer à notre quête effrénée de divertissements intellectuels et de les remplacer par des joies simples. 

 lune du paon

“ L’automatisation et la génétique sont, depuis quelques années, présentées par les adversaires de la Lumière comme l’unique solution et l’ultime espoir pour l’humanité. Le résultat est qu’actuellement, de nombreuses personnes sont comme hypnotisées ; elles vivent plongées dans une sorte de transe à travers différentes manipulations électroniques, et si la plupart d’entre elles semblent encore apparemment  »normales », les cellules de leurs cerveaux présentent déjà une altération qui se manifeste par un état de stupeur assez voisin de certaines psychoses provoquées par l’abus de drogue. Cet endormissement progressif d’une partie de l’humanité est pour nous un réel sujet de préoccupation.  

La nouvelle vie qui est sur le point d’être proposée à l’humanité est absolument merveilleuse, mais la plupart d’entre vous sont encore bien loin de se douter du potentiel qu’ils vont bientôt découvrir en eux-mêmes. Pour le moment, l’espèce humaine est encore génétiquement stressée, et toute la question est : serez-vous capables de purifier votre ADN ? Serez-vous en mesure de transmuter le choc de l’apparente montée en puissance de la haine sur cette planète ? L’effondrement des croyances et des valeurs est en marche, et du fait de l’intensification des énergies, ceux qui déclenchent des actes terribles et manipulent les foules pour en assurer la couverture, ne pourront bientôt plus contrôler cette mise en scène. Toutes les conditions sont à présent réunies pour que des scandales épouvantables soient révélés aux populations de la planète, et pour que chacun soit obligé de se poser la question :  »Qu’est devenu notre monde ? Que s’est-il passé avec nos dirigeants ? Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? »  

Eh bien, de notre point de vue, tout vient de ce que vous avez cessé d’apprécier les joies et les plaisirs simples et honnêtes. Cela peut vous paraître puérile, et même ridicule. Mais c’est peut-être la plus grande des vérités que nous voudrions vous faire partager. La gaieté, l’allégresse, le ravissement, l’hilarité et la jubilation sont des émotions qui provoquent des vibrations d’une grande pureté, et ce sont d’elles dont l’humanité a aujourd’hui le plus grand besoin. D’une manière ou d’une autre, vous parviendrez toujours à accumuler des expériences ou des connaissances, mais quand l’opportunité d’une joie simple se présente à vous, de grâce, ne la gaspillez plus !  

Lorsque viendront les grands bouleversements, et que vous serez confrontés à vous-même, aussi incongru que cela puisse vous paraître, rappelez-vous votre enfance. Remémorez-vous ces précieux instants de fraîcheur où vous gambadiez dans la joie et l’excitation, car ces instants sont toujours vivants ; ils peuvent vous stimuler et vous connecter aux énergies dont vous avez besoin. Vous êtes tous en contact régulier avec les lignes de temps d’autres réalités ; l’astuce consiste simplement à saisir ces lignes de force et à les utiliser pour se projeter au-delà. Vous êtes tous  »naturellement multidimensionnels », et il vous reste encore de nombreuses facettes de vous-mêmes à reconnaître, à explorer et à expérimenter. Il ne tient qu’à vous de devenir n’importe lequel de tous ces personnages que vous êtes, que vous avez été et que vous serez, car ils sont tous reliés ensemble. Votre conscience a la possibilité de travailler brillamment sur plusieurs plans à la fois et d’y accomplir différentes tâches dans l’harmonie. Un jour, vous réaliserez que ces octaves fréquentielles vous sont accessibles, et que vous pouvez très bien les utiliser tout en demeurant parfaitement vous-même.  

Il existe une approche dissociée, fragmentée, torturée de la puissance de l’esprit que d’autres utilisent pour essayer de vous contrôler. Mais le contrôle du mental peut aussi prendre un côté extraordinairement positif, à partir de l’instant où c’est vous-même qui décidez de prendre pleinement possession de votre être ; votre esprit retrouve alors sa puissance et sa liberté.  

Tout au long de votre existence, de vos épreuves, de vos victoires, vous ne cessez de créer, de vous engager, de vous projeter dans ce que vous êtes amenés à entreprendre. Accepter d’être responsable est le meilleur moyen de vous restructurer vibratoirement. Nous enregistrons les probabilités, nous voyons les possibilités qui se présentent. Nous comprenons vos interrogations et nous comprenons aussi la souffrance de vos âmes et quel tribut important vous avez accepté de payer dans le drame cosmique qui se joue en ce moment-même. Nous vous aimons pour votre capacité à vous égarer dans les méandres de vos sentiments, tantôt absorbés par une étreinte amoureuse, tantôt cherchant à humer les délicates senteurs du printemps. Vous êtes des créatures vraiment touchantes !  

Francesca blogs

Bientôt vous aurez vous aussi la possibilité de voir ce que nous voyons, et vous vous serez émerveillés de toutes vos découvertes. Mais auparavant il est primordial que vous fassiez confiance et que vous acceptiez cette reconstruction de vos facultés de perception. Si cela peut vous aider d’avoir un cahier et de noter vos impressions, de manière à mieux comprendre ce que vous êtes en train d’expérimenter, alors, faites-le !  

Souvenez-vous : vous êtes venus sur cette Terre en tant que pionniers d’un nouveau mode de perception. Toute l’énergie nécessaire est à votre disposition en abondance. Si vous croyez en la puissance de la pensée positive, vous renforcerez partout sa fréquence. Proclamez la puissance de l’esprit, utilisez votre esprit et soyez à son écoute. Ne comptez pas sur quiconque pour vous renseigner sur la réalité spirituelle. N’attendez pas que cela devienne un beau jour le grand titre de vos journaux télévisés. Vous devez simplement faire confiance, vous adapter et vous mettre à l’écoute de votre propre ligne de communication. Alors, vous recevrez les informations dont vous avez besoin et tout se passera bien. 

Souvenez-vous que ceux qui refusent de s’éveiller nourrissent ceux qui les contrôlent. Nous n’avons pas à les juger, mais les choses se passent ainsi : à partir du moment où la conscience s’éveille, elle n’a plus besoin d’être manipulée. Revendiquez dès maintenant le droit de prendre possession de vous-même, car ce défi deviendra bientôt celui de toute l’humanité. Il ne s’agit pas d’être contre qui que ce soit ; mais si vous suivez le vieux chemin que certains vous montrent, alors vous serez confrontés à la tristesse, à la peur et au découragement.  

Recherchez le chemin qui apporte la joie et la sérénité ; vous y ferez des rencontres riches et palpitantes. Recevez l’énergie de ce que vous apprenez et faites confiance à la magie de l’existence, car elle est vraiment merveilleuse. Apportez au monde la preuve que le rôle que vous avez accepté de jouer il y a bien longtemps a maintenant été appris. Vous avez la finesse, vous avez la grâce et vous avez le style ; utilisez-les ! Votre vie est d’une grande valeur et vous devez en être persuadés. Pourquoi ne pas tomber amoureux de vous-même, puisque vous représentez un miracle de la nature, capable d’exprimer en pensées, en paroles et en actions l’une des formes les plus magnifiques et les plus achevées de la Création.  

La guérison est en marche, mes chers amis, ne l’oubliez jamais ! Vous avez en vous le pouvoir de guérir votre sang, de guérir votre peine et de découvrir la joie d’être enfin libres ! La période que vous vivez restera à jamais dans les archives de vos réincarnations comme la plus extraordinaire et la plus riche en possibilités. Un jour, dans le futur, vous vous en souviendrez et vous raconterez à d’autres la merveilleuse aventure qu’il vous aura été donné de vivre sur la Terre durant ces 25 années de grande intensification énergétique et de révélation de la vie multidimensionnelle, de la vie divine.  

D’ores et déjà, vous voici placés par la Providence dans les bras de l’Intensité. Faites-en bon usage et cette Intensité vous conduira jusqu’à la véritable Connaissance et jusqu’à la véritable Liberté.  

Bon voyage, mes amis ! ”

 

Canalisé par Barbara J. Marciniak . canal des Pléiadiens

Qu’est-ce que la Liberté universelle


   

Liberté - situation de la personne qui n’est pas sous la dépendance absolue de quelqu’un ou d’une situation. C’est l’état qui est opposé à l’esclavage et à la servitude. C’est l’état d’une personne qui n’est pas captive ou enfermée dans une situation contraignante. C’est le pouvoir de reconnaître le libre choix dans tous les domaines de l’expression. C’est l’indépendance de l’esprit des préjugés et des concepts limitatifs. C’est le fondement du devoir et de la responsabilité. Voilà quelques notions que cite votre littérature contemporaine. Mais, il y a encore plus que cela dans la voie spirituelle.

 liberté

Je suis Adinathon. Je viens m’entretenir avec vous en ce moment et m’enivrer dans vos énergies de Lumière pour discuter, d’âme à âme, du grand principe universel de la liberté. Ce mot (principe) possède le plus grand égrégore que l’humanité ait nourrît depuis des multitudes de générations. Il est responsable de tellement de souffrances et de peines, car il est un ennemi implacable de la dualité. Lorsqu’un individu atteint cet état après avoir vécu pendant un certain temps le manque de liberté ou dans l’oppression de toutes sortes, une joie infinie émane des profondeurs de son âme. Rien ne peut égaler la puissance énergétique de cette joie qui enivre et proclame la suprématie de l’expression de son être. Être libre signifie suivre les courants de l’Amour infini et couler avec les harmonies délicieuses de la joie ultime pour l’éternité. Oh ! Quel rêve ! … me direz-vous. 

« Atteindre cet état dans notre quotidien ? Impossible ! C’est faire l’autruche, la tête enfouie dans le sable »… voilà peut être, le commentaire qui vous vient à l’esprit en ce moment. Et pourtant, cet état est l’expression naturelle de l’âme qui gravite dans l’entourage de l’Amour inconditionnel. Toutes les autres manifestations astreignant l’âme à vivre des tensions et des restrictions à travers des lois et des concepts limitatifs sont des encadrements de dualité. Cette dualité n’est manifeste que par l’acceptation de l’âme elle-même de porter le manteau de l’illusion ; cet encadrement permet d’affronter les imperfections ressenties par l’esprit individuel et lui donne la notion d’évoluer par rapport à la séparation ressentie entre l’individu et l’Unicité. 

Lorsque l’individu a compris que l’illusion qui supporte les forces opposantes de la dualité n’est pas la réalité de l’âme mais celle de l’esprit, l’emprise de cette dualité devient moins subjective et la liberté y trouve une plus grande expression. L’âme individualisée ne peut être sujette à cette dualité car elle est une cellule de la Divinité Suprême, donc immuable et invariable, omnipotente et omniprésente. L’esprit est le média qui traduit la transcendance pour plongé dans les dimensions inférieures ; c’est lui qui ressent la séparation et qui enveloppe l’âme de son manteau limitatif. Pour faire l’expérience de la non-dualité, l’être doit se centrer parfaitement à l’intérieur de lui-même, dans cet espace où il retrouve la joie et la liberté infinies. 

La plupart des gens ont entendu parler de méditation en ce temps que vous appelez « Nouvel Âge ». Les personnes qui le pratiquent depuis un bon moment savent comment retrouver ce centre, cet espace à l’intérieur de l’être, le noyau de l’existence individuelle qui fait point commun avec l’Unicité Suprême. Pour faire l’expérience de cette liberté infinie et inconditionnelle, l’individu doit d’abord apprendre à contrôler ses émotions de sorte qu’elles l’amènent toujours dans des champs d’énergie positive plutôt que négative ou limitative. Il doit se détacher de toute attente venant de l’extérieur de lui-même. Il ne doit pas être affecté par les changements d’humeur des autres personnes dans son entourage. Il doit être libre de toutes les contraintes causées par des situations extérieures à lui-même. 

LIBERT2

Le mot liberté ne signifie pas inertie ; il désigne l’équilibre entre deux forces égales et opposées. La liberté signifie avoir le choix de pencher d’un côté ou de l’autre de ces deux forces. Par exemple, la planète Terre semble voguer dans l’espace en toute liberté, mais sa liberté est relative car elle est soumise à son momentum qui est alimenté par l’attraction du soleil qui cherche à l’attirer vers lui. Sa vitesse sidérale, c’est-à-dire la vitesse de sa trajectoire autour du soleil, empêche la Terre de tomber dans le soleil à cause de l’équilibre créé par la force centrifuge qui cherche à l’éloigner du soleil. Si l’une ou l’autre des contraintes de force est changée, la planète change de trajectoire. Elle tombe dans le soleil après un nombre limité de révolutions ou elle échappe au champ gravitationnel du soleil et se perd dans l’espace. En se perdant dans l’espace, sa liberté n’est plus relative aux deux forces qui la maintenaient en orbite autour du soleil. Elle n’est plus soumise à aucune force, sauf au momentum causé par sa vitesse de parcours jusqu’à ce qu’elle soit attrapée dans le champ gravitationnel d’un autre corps céleste. 

Tout comme la Terre, l’être humain est soumis à des forces ou des lois qui le maintiennent en équilibre. Toutefois, quelque chose de plus se présente avec le libre choix. La planète par elle-même n’a pas le choix de changer sa trajectoire. Toutefois, dans son libre choix, l’être humain a le choix et le pouvoir de changer sa relation avec les forces qui l’affectent. Il a une plus grande liberté que la planète en ce qu’il peut modifier sa relation par rapport aux forces dont il est soumis. Le mot liberté, dans le contexte que nous voulons lui donner, est relatif. L’état de liberté peut signifier toute une gamme d’expériences soumises à des contraintes ou des lois dans l’acceptation par un choix. 

Lorsqu’un individu vit une situation à l’intérieur de certaines limitations, son acceptation et son attitude face aux contraintes peuvent lui donner un sentiment de liberté relative. Il peut sentir un bien-être intérieur indépendamment des contraintes extérieures. Son attitude et son acceptation volontaires à vivre une situation le libèrent ou le mettent en esclavage. L’état intérieur est affecté ou non selon la stabilité émotionnelle de l’individu. Il pourrait être agressé oralement par d’autres individus sans accorder de pouvoir aux paroles qu’il reçoit. Lorsque les paroles ne sont pas en harmonie avec la pensée de l’individu, il peut mentalement les rejeter en ne s’identifiant pas avec ce qu’elles représentent. 

Le plus grand manque de liberté que l’humanité ait connu depuis la nuit des temps vient de l’opinion des autres. L’individu est sensible à ce que les autres pensent de lui. Il est prêt à défendre son image à n’importe quel prix, même au prix de la guerre. Il entre dans des situations dramatiques à cause du pouvoir qu’il accorde aux paroles qu’il entend. La parole est devenue pour lui l’arme la plus puissante de l’Univers. La plus grande liberté qui soit est l’immuabilité à la parole d’autrui. Rien de l’extérieur ne saurait changer l’état de paix intérieure de l’individu libéré. Lorsque l’être a atteint cette qualité, il vit la liberté universelle. Il peut être libre n’importe où dans n’importe quelle circonstance, car il est libre en lui-même. Cette liberté doit être atteinte avant de penser à réaliser l’Ascension de l’être. 

La liberté universelle veut que chaque individu manifeste sa créativité selon ses propres talents et ses expériences personnelles. S’il est contraint à travailler dans un domaine qu’il n’aime pas, il n’est pas libre ; il est plutôt esclave d’une situation qu’il doit subir. D’autre part, lorsqu’une telle situation prévaut, c’est qu’une leçon de vie s’y rattache. L’attitude adoptée face à cette situation peut rendre la vie amère ou agréable. Le contentement est une attitude qui libère toute emprise des émotions agressives qui maintiennent l’individu en esclavage. Le contentement assure une liberté relative pour intégrer la leçon de vie et permet par la suite de passer aux étapes suivantes dans le développement de l’individu. Le bonheur est dans l’acceptation sachant que toutes les situations sont temporaires jusqu’à ce que la compréhension soit acquise. Le contentement libère des ondes favorables qui permettent l’harmonie des énergies discordantes de l’individu face à sa tolérance et à son acceptation. 

Celui qui vit sa liberté permet aussi aux autres personnes de son entourage de vivre la leur dans le plus grand respect. Pour vivre sa liberté relative, une grande maîtrise de ses émotions est nécessaire afin que la paix et l’harmonie s’installent à l’intérieur de son être. Lorsqu’on parle de paix à l’intérieur de l’être, on parle aussi de liberté car ces deux mots sont interreliés. L’un ne peut pas être sans l’autre. La liberté ne peut pas exister sans la paix et la paix ne peut pas exister sans la liberté, quelle soit relative ou universelle. Lorsque l’individu n’est pas en paix, il est rattaché par des liens énergétiques à l’énergie émotive qui le contrarie. Un lien invisible mais puissant se crée entre l’individu et l’énergie émotive résultant en une perte constante d’énergie vitale qui le plonge dans un état de fatigue chronique. 

Toutes choses qui contrarient créent ces liens entre l’objet et le sujet réduisant ainsi la liberté de l’être. Ces contrariétés parasitent et drainent la force de vie ; elles conduisent aux malaises et ensuite aux maladies. Certains individus ont créé ces liens dans un passé lointain et vivent enchaînés par leur propre entêtement à garder ces énergies discordantes dans leur champ vibratoire jusqu’à leur mort. Ces individus ont vécu en esclavage dans leurs propres chaînes et n’ont jamais connu la liberté universelle. Ceci est un choix personnel, souvent éclairé par la connaissance ou ombragé par l’ignorance et l’arrogance. Mes bien-aimés, les portes de vos prisons sont ouvertes. Pourquoi n’en sortez-vous pas ? Vous êtes libres ! Saisissez cette compréhension afin de vous épanouir et de vibrer en harmonie avec le chant de la Création. L’Amour inconditionnel brise toutes les chaînes et libère intérieurement même dans un environnement social limitatif et contraignant. La liberté est une question de compréhension : rien de l’extérieur ne peut affecter intérieurement l’esprit libéré. Soyez en paix avec vous-mêmes et avec les autres. Je m’unis aux Grandes Âmes de la Création pour vous apporter toutes les bénédictions de l’Unicité Suprême. Se réaliser, c’est libérer l’âme des contraintes de l’esprit. Que l’Amour vous protège.

 Adinathon

Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 15 avril 1997

Message Christ’al Chaya Novembre 2016

Bien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

orion

Dans quelque temps, nous serons au Yucatan, au Mexique, pour l’activation du 3ème portail de solarisation, un portail qui favorisera la descente, l’incarnation de l’Être solaire. Beaucoup de personnes se demandent « mais quelle est donc la différence entre l’Être solaire et la Divine Présence Je Suis ? » Que les choses soient claires : vous êtes Divine Présence Je Suis et vous avez quitté la Source Première. Ce premier départ de la Source où vous vous êtes incarnés en Être solaire, où vous avez évolué sur une Etoile avant même l’expérience humaine, cet Être solaire a vécu bien souvent, des moments de guerre liée elle-même à la grande fracture d’avec la Source. Pendant ces temps de guerre, votre Être solaire a pu être agressé par des membres de la famille involutive. Lors de ces attaques, v otre Être solaire a pu éprouver toutes sortes d’émotions, sentiments de peur, de culpabilité, d’impuissance, ce qui a fragmenté votre Être solaire en extensions. Ces extensions portent les blessures karmiques de votre Être solaire, mais votre Être solaire est avant tout multidimensionnel et il y a des parties de vous-mêmes, de cet Être solaire, qui évoluent dans d’autres dimensions de conscience et ces parties sont déjà ascensionnées, en voie d’ascension ou ascensionnables. Aujourd’hui vous êtes un humain incarné dans un corps physique.

Une grande partie de l’humanité est encore bloquée en 3ème dimension parce qu’elle pense que l’humain représente 3 % du génome humain, que la science a décodé en 2003. Les 97 % restants de l’ADN, c’est la partie quantique et cette partie quantique est totalement ignorée. Comme l’ADN répond à la conscience humaine, les cellules souches utilisent seulement ces 3 % par la réplication cellulaire. La partie quantique reste donc endormie depuis des siècles.

La bonne nouvelle c’est que la Terre change de fréquence, augmente son magnétisme terrestre et cela va permettre aussi à une partie de l’humanité, de réveiller, d’éveiller la partie quantique de l’ADN. C’est ce que va provoquer, en partie, la descente de l’Être solaire, mais il faut vous préparer à cette descente.

Comment vous préparer à cette descente de l’Être solaire ? Tout d’abord en travaillant sur vos blessures humaines, sur vos parts d’ombre et aussi en traversant les différents portails de rédemption / solarisation. Mais ce n’est pas tout : il faut aussi préparer vos douze brins d’ADN par des protocoles puissants qui vont activer l’ADN quantique.

Alors que signifie activer son ADN ? Eh bien, c’est tout simplement augmenter la capacité de communiquer avec les différentes cellules. L’ADN écoute la conscience pour dire aux différentes cellules quoi faire. Actuellement, votre ADN humain est limité, mais lorsque l’Être solaire descend, eh bien, l’ADN se modifie et a accès à d’autres informations, car il y a une intrication quantique qui se crée, parce que votre ADN est à la fois émetteur et récepteur. Il a été conçu comme une source d’informations capable de recevoir l’énergie de ce qui l’entoure. Si l’énergie autour de vous est basse, l’ADN s’aligne avec. Si le niveau de conscience est bas, alors les actes que vous poserez seront aussi en fonction de cette conscience limitée et limitante. Si par contre, l’énergie autour de vous est élevée, l’ADN se modifiera pour se calibrer à cette énergie haute fréquence. Ainsi, lorsque votre Être solaire descend, il est encodé d’un ADN dont l’information contient des éléments galactiques, contient des éléments de vos parts multidimensionnelles ayant déjà connu le processus d’ascension. Et votre ADN humain va devoir se modifier et se calibrer avec l’ADN de votre Être solaire.

Dans la haute Lémurie, nous avions découvert comment guérir en préservant la santé et la longévité ; dans les temples de rajeunissement, il existait une technique où l’on utilisait un modèle, un émetteur dont le design divin de l’ADN était activé à 100 % et un sujet récepteur qui avait besoin de se calibrer. Il y a de l’information qui peut être transférée entre l’émetteur et le récepteur, parce que l’ADN est émetteur et récepteur et a été conçu comme une source d’information capable de recevoir l’énergie de ce qui l’entoure. Comprenez cela car CELA EST.

Aujourd’hui, j’ai demandé à Sha Amin Ra, Christian, de se former pour devenir conducteur de l’ADN quantique. Il m’a écouté et il s’est formé en Quantum DNA technique. C’est une formation de la nouvelle énergie qui comprend quatre puissants protocoles pour l’activation de l’ADN quantique. Je me suis adressé spécifiquement à Sha Amin Ra, Christian dans sa forme humaine, parce que son Être solaire collabore avec Ikyos Merk et aussi parce que Sha Amin Ra est celui qui, en s’inclinant devant le Plan de la Source Première Originelle, est celui qui apprend et qui a la capacité d’alchimiser tous les codes de type luciférien dans l’ADN.

Alors aujourd’hui, chères âmes, vous qui désirez accueillir votre Être solaire, certes, vous savez que vous n’aurez plus les mêmes repères. Si des résidus de structures leurres répliquantes sont toujours actifs, si vous n’avez pas suffisamment libéré les éléments toxiques, les conséquences non bénéfiques de votre karma racine, vous risquez d’avoir beaucoup de problèmes au niveau émotionnel, mental, mais aussi physique avec l’approche, la descente, l’incarnation de votre Être solaire. Je vous recommande donc de travailler avec les portails de rédemption et de solarisation en la présence de Shamira qui est également, dans sa partie multidimensionnelle, à l’intérieur même des portails et qui traite, soigne et enseigne les Reptiliens.

Je vous recommande également de prendre contact avec Sha Amin Ra, dans sa partie terrestre Christian, et de recevoir les quatre protocoles fondamentaux qui activeront vos douze brins d’ADN, cela facilitera vos différents corps et vos différentes cellules, à recevoir l’information de l’ADN de votre Être galactique, car chères âmes, préparez-vous, préparez-vous après l’ouverture du portail de solarisation du Yucatan, vous ne serez plus tout à fait les mêmes, vous commencerez à sentir les grandes transformations alchimiques, cellulaires, en vous. Et lorsque ces transformations se passent, il peut y avoir des moments très inconfortables où vous vous sentirez vulnérables et cela pourra éventuellement faire baisser votre niveau vibratoire et si votre niveau vibratoire baisse, eh bien, votre ADN 3 D aura beaucoup de mal à être en harmonie, au diapason avec votre ADN divin. Il est donc nécessaire de pratiquer ces protocoles qui sont transmis à travers le son, à travers des mantras sacrés d’origine hébraïque. Ces sons sont comme un pont quantique qui permettra le transfert d’énergie entre le design divin et le design de l’ADN 3 D. Les cellules comprennent le langage sonore, car l’ADN entend et est conçu pour résonner avec la vérité, cette vérité qui dit que vous êtes la Divine Présence Je Suis, que vous êtes amour, connaissance, lien d’amour et amour éternel.

Chères âmes, soyez remerciées, pleinement remerciées et guidées dans votre processus d’ascension.

OM SHANTI CHAYA

 OLD_TitreCC

Rosanna, le canal de Christ’al Chaya, désire partager avec vous ce qui suit :

ROSANNA« Chers lecteurs de la lettre mensuelle, comme vous l’avez lu, le Maître Christ’al Chaya vous recommande de suivre les 4 puissants protocoles pour activer l’ADN quantique, qui favorisent la descente de l’Être solaire en nous. Christian Jubert, Sha Amin Ra de son nom galactique, vient d’être initié par Gabriela Gomez, comme conducteur de Quantum DNA technique. Vous pouvez prendre contact avec Christian qui vous transmettra ces protocoles en 4 séances d’une heure. La première activation doit se vivre graduellement en 4 séances, à raison d’une séance par semaine sur un mois. Ensuite, à la convenance de chacun, selon les besoins, on peut cibler un groupe de brins d’ADN spécifique.

Je reçois, depuis peu, ces activations et la descente de mon Être solaire, Shamira, se vit de façon beaucoup plus sereine et mes extensions se libèrent et s’harmonisent plus facilement.

Je ne peux que vous encourager à ce magnifique cadeau proposé par notre bien-aimé Maître Christ’al Chaya. Les séances peuvent se faire en présence ou par skype (mail christianjubert@yahoo.fr  ou téléphone 07 77 68 26 60).

Gratitude à Christ’al Chaya pour ses précieux conseils et à Sha Amin Ra qui veille sur Shamira ».

C’est l’histoire d’un Etre Humain

 

C’est l’histoire d’une chose incroyable. Eh oui, c’est l’histoire étonnante ou ahurissante d’un Être Humain ! Ce n’est pas l’histoire d’un Être Humain spécial. Ce n’est pas l’histoire d’un Être Humain qui a des pouvoirs supérieurs aux autres. Peu importe qu’il soit riche ou pauvre. Peu importe ce qui se passe sur Terre. Je veux simplement vous parler de l’histoire d’un Être Humain – selon ma perspective… Ce qui se passe quand vous partez de notre côté du voile, et ce qui se passe quand vous revenez. C’est toi ! C’est chacun de vous ! Soyez attentifs, car ceci ne sera peut-être pas toujours conforme avec ce que l’on vous a dit par le passé.  

humain

Vous pourriez dire que la vie commence tout naturellement ou tout simplement, mais ce n’est pas le cas. Quelques-uns aiment jouer des tours à Kryeon. Ils posent des questions « morales ou techniques ». Des questions telles que : « Cher Kryeon, à quel moment la vie commence-t-elle ? Est-ce à la fécondation de l’ovule ou à la naissance ? » Étant donné que ce sujet est très controversé chez les Êtres Humains, ces questions sont un peu tendancieuses. Donc, ils attendent une réponse de Kryeon. Ces personnes n’aimeront pas les réponses, car elles vont bien au-delà des apparences de l’esprit éthique et 3-D.

Il y a un système dans tout ceci, et il est magnifique. Il s’applique à la naissance, à la vie et à la mort. Les potentiels de rencontres que vous ferez avec d’autres, sur cette planète, sont connus avant que vous naissiez. Les attributs karmiques que vous apprécierez, lors de votre atterrissage sur cette planète, sont tous bien compris et agréés. Les synchronicités de qui vous allez rencontrer sont là ! Ce n’est pas une question de « diseur ou diseuse de bonne aventure » ou de prédictions de l’avenir. Ce sont plutôt des prédispositions basées sur l’énergie.

Tous les potentiels existants sont déjà inclus dans ce système, avant que vous posiez le pied sur cette planète. Aussi complexe que cela puisse vous paraître, avant votre naissance, vous connaissez déjà les synchronicités qui peuvent se réaliser. Vous choisissez vos parents, et ils vous choisissent. Quand est-ce que la vie commence ? En fait, elle commence des éons avant votre naissance. C’est l’amour de Dieu qui est à l’oeuvre, et ceci devrait vous dire quelque chose. Vous n’êtes pas ici par hasard.  

« Kryeon, il ne peut en être ainsi. Vois-tu, je suis un orphelin, et je n’ai jamais connu mes parents. » Oh ! Cher Être Humain en 3-D, tu n’es pas à l’écoute. Du plus profond de ta sagesse, tu as choisi les parents qui ont fait de toi un orphelin. Donc, tu pourrais me demander pourquoi tu as fait une telle chose. La réponse est que, lorsque tu es de mon côté du voile, tu as l’esprit de Dieu. Vous choisissez parfois des défis qui vont aider la planète, selon vos potentiels. Sachez que personne ne vient ici pour souffrir. Vous êtes ici dans le but d’éclaircir le puzzle de la vie, et c’est précisément ce que vous êtes en train de faire… Vous qui êtes ici, ainsi que celles et ceux qui lisent ces lignes ou écoutent l’enregistrement.  

Chacun de vous est une partie intégrante du Créateur. Chacun de vous a commencé de mon côté du voile. À noter que ce n’est pas du tout un lieu ou un endroit, selon la définition de ces mots. Vous ne pouvez pas vraiment le comprendre, puisque dans la 3-D, votre lieu d’origine doit nécessairement être physique. Dieu n’est pas un lieu quelconque. Dieu est. L’on pourrait dire que vous faites partie de la « soupe » appelée Dieu.  

Dieu n’a pas d’attributs physiques. Faire partie de Dieu n’est pas explicable en 3-D. Je suis assis devant vous, mais je ne suis pas une entité isolée ou séparée. Je suis comme vous, une partie de la soupe appelée Dieu. De mon côté du voile, mon nom n’est pas Kryeon. Ce nom a été créé pour vous. Pendant cette communication, je prends place dans l’énergie de mon partenaire en tant que groupe. Je vois les Êtres Humains qui lisent ou écoutent ce message. Pouvez-vous imaginer une telle situation ?  

Donc, votre existence ne commence pas à la naissance, car vous avez toujours existé ! Quand les Univers ont été créés, vous existiez… Vous étiez là ! Vous aussi, vous êtes Dieu. Vous êtes la famille divine. Il y a une raison pour laquelle vous avez choisi de venir sur Terre… Et elle est connue de tous (sauf vous, quand vous êtes en incarnation).  

La raison pour laquelle vous venez sur cette planète est quelque chose que nous avons maintes fois tenté d’expliquer. Il nous est difficile de bien expliquer cette raison, car elle n’a pas tellement de rapports avec la Terre. Cela concerne plutôt l’Univers. Cela concerne plutôt les énergies futures que vous mettrez en place, lors de vos expériences, ici sur Terre. Il est difficile d’expliquer le monde extérieur à un poisson qui est dans un aquarium, puisqu’il connaît seulement ce qu’il y a dans ce contenant (limitation 3-D). Si vous lui parlez du système solaire et de ses environs, il ne vous comprendra pas. Donc, nous coupons court et nous vous répétons que ce que vous faites dans cet aquarium a une grande influence sur l’extérieur.  

Vous ne me croirez peut-être pas, mais c’est vous qui avez fait le choix de venir ici. Quand vous avez vu les potentiels qui vous étaient offerts par vos « futurs parents génétiques », ainsi que l’endroit où alliez naître, vous avez dit : « Oui ! » Vous avez dit : « Il me tarde de revenir. Permettez que je revienne maintenant. »  

Chacun de vous sait ce qui s’est passé dans sa propre vie. Ceci vous fait réfléchir, n’est-ce pas ? « Kryeon, si j’avais connu ces potentiels, je pense que je ne serais pas revenu. » Chères âmes incarnées, c’est justement ce qui fait que vous êtes des Êtres Humains incroyables. En effet, vous le saviez. Vous connaissiez les potentiels de tout ce que vous avez expérimenté jusqu’à présent. Ils étaient là, et vous êtes allés directement au but. Vous en avez fait l’expérience.  

« Pourquoi est-ce que Dieu aime tellement l’humanité ? » Nous venons de vous répondre. C’est parce que vous connaissiez les potentiels, et vous êtes quand même venus. C’est parce que vous aimez cette planète autant que moi. C’est parce qu’un plan ou événement grandiose est en cours de déploiement. Il s’agit de voir où la vibration va aller – sur cette planète. Sera-t-elle haute ou basse ? Ces événements qui se déroulent ici créent des choses qui sont beaucoup plus vastes et magnifiques. Pour que ce test se fasse dans l’intégrité, les Êtres Humains doivent naître sur cette planète et chercher le Créateur en eux.  

Chez francescaVoici quelques précisions. Au moment où vous vous « penchez en avant dans le vent de la naissance » et pendant que l’embryon se développe, je suis métaphoriquement avec vous. C’est un portail qui se situe entre la linéarité et l’inter-dimensionnel. Ce n’est pas un lieu. C’est plutôt une dimension divine. Je regarde votre énergie et vous regardez la mienne. Ce qui suit est ce qui s’est passé avec chacun d’entre vous, car je représente le groupe qui vous dit au revoir et qui vous accueille à votre retour. Je suis Kryeon, un amant de l’humanité.  

C’est là que – dans cette splendide énergie – j’ai demandé à chacun d’entre vous si vous étiez prêts et si vous y aviez bien réfléchi. Chacun de vous m’a embrassé avec son énergie divine. Ensuite, vous avez disparu, et cet incroyable processus a commencé.  

Channelling présenté à Caracas, Venezuela, le 2 novembre 2008 - Par Kryeon

Reçu le 02 Novembre 2008, par Lee Carroll sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Une Nouvelle Humanité Consciente est en marche

 

Je vous demande de vous ouvrir à la possibilité de l’existence de votre Soi supérieur, de votre propre divinité, et de vous ouvrir à la possibilité que vous soyez des êtres ascensionnés descendus à un certain moment dans l’histoire pour faire le travail que vous avez fait. Et maintenant il est temps ; votre réveil interne a sonné et vous a réveillé. Vous avez entendu le mot « ascension », ou peut-être lu quelque information à ce sujet, et votre réveil interne a sonné. Quelque chose en vous a dit, « c’est pour moi ». C’est parce que vous êtes programmé pour vous éveiller. Vous êtes programmé pour ce moment, car vous saviez que, quoi qu’il arrive dans vos vies dans la troisième dimension, la Hiérarchie ne vous laisserait pas derrière elle quand elle viendrait pour élever la conscience, pour soulever et transformer. Et bien maintenant il est temps, et le service du réveil vous appelle. Votre éveil est de toute beauté. Il y a plus encore à faire et à vivre.

1spiritualité

Quel est donc ce processus ? Vous avez pris l’habitude de l’expérience de la réincarnation – c’est-à-dire, d’avoir une âme incarnée dans un corps, de traverser une vie d’un certain nombre d’années, de connaître la mort, et de quitter votre corps pour revenir à nouveau sur Terre.

Vous êtes allés dans quelques lieux de la quatrième dimension. Il y a des paradis et des enfers à profusion, on y fait de nombreuses expériences. Cependant toujours vous revenez au corps, car ce corps est la plate-forme à partir de laquelle votre lancement dans la cinquième dimension aura lieu. Laissez-moi vous dire que c’est pour cette raison que vous avez un corps physique, particulièrement en ce moment. Je dirais que votre ascension sera presque identique à la mienne. Vous ne laisserez pas votre corps derrière vous pour aller vers un état de conscience élevé. Votre corps sera également transformé. Vos molécules et vos atomes, vos particules subatomiques, tout ce que vous êtes, seront transformées et accélérées jusque dans la cinquième dimension. Vous n’avez donc pas besoin de mourir. Et bien, voilà de bonnes nouvelles ! En dépit du fait que les êtres humains ont tellement pris l’habitude de mourir que c’est devenu une conscience commune ou une croyance commune, je vous le dis maintenant : vous n’avez pas besoin de mourir. Et vous ne mourrez pas. L’expérience concrète de l’ascension implique l’élévation de votre fréquence Vibratoire, elle culmine quand votre corps, dans un état de conscience élevé, est soulevé de la surface de la planète et amené dans les véhicules de lumière en attente. Et oui, quand je suis parvenu à mon ascension, j’ai aussi été soulevé dans les véhicules de lumière. Vous pourriez dire que je suis monté dans des vaisseaux spatiaux, si vous préférez les voir comme des vaisseaux spatiaux. Votre expérience sera donc semblable à la mienne, bien que l’on exigera plutôt moins de vous que de moi. Heureusement, vous n’avez pas besoin de passer par les épreuves et les lests….

Vous pouvez appeler ça évacuation ou vous pouvez appeler ça ascension. Ces termes sont de la même famille, mais l’évacuation se réfère à l’élévation de votre forme physique. L’ascension se réfère au fait d’effectuer le passage dans la cinquième dimension et au-delà. Ceci a lieu juste après l’élévation. C’est un processus en deux phases, pourrait-on dire. Il est donc à votre disposition. Nous le rendons accessible. Et par-dessus tout, c’est disponible grâce à l’amour du Père pour sa création et pour tous les êtres innocents qui vivent ici, qui ont vécu ici dans ce monde, dont les coeurs appellent plus d’amour, de vérité et de lumière, et qui ont été influencés par l’obscurité et la confusion. Voici donc mes recommandations à votre intention, si vous êtes intéressé par ce processus, et que ceci sonne vrai dans vos oreilles et dans votre coeur – préparez-vous. Ouvrez votre coeur et explorez tout ceci.

Il existe de nombreuses manifestations des Travailleurs de la Lumière et beaucoup d’autres expériences. Il y a de nombreuses Semences d’Etoile, ou des Travailleurs de la Lumière comme je les appelle, qui n’ont aucune conscience de quoi que ce soit qui se rapporte à la spiritualité, la méditation ou l’ascension. Vous pourriez dire qu’ils sont dans un état de sommeil à des degrés divers. Ce n’est pas les critiquer en tant qu’individus. C’est simplement une constatation du pouvoir et de la densité qui existe sur la planète Terre. Les voiles sont très épais ici. Si vous ne pouvez pas dire clairement si vous êtes une Semence d’Étoile ou un Travailleur de la Lumière, ça ne signifie pas que vous n’en soyez pas un, ça ne signifie pas non plus que vous n’ayez pas la possibilité d’être un être ascensionné. Vous aurez cette possibilité. L’un des aspects de l’amour inconditionnel demandé sur ce chemin, c’est que nous cessions de nous critiquer nous-mêmes. Nous portons tous en nous des façons de critiquer ou de juger notre comportement et notre niveau de réussite. Il est temps pour vous tous de vous aimer sans conditions, du mieux que vous le pouvez, sans tenir compte de l’obstination avec laquelle vous agissez à l’encontre de vos buts idéaux et des comportements que vous attendez de vous-même.

Conseil de lecture : L’ESCALIER DE CRISTAL de Eric Klein

A LIRE en PDF ICI : http://emeraude2.chez.com/Accueil.html

MYSTÉRIEUX DON DE NAISSANCE : le SENS INNE

 


Définition INNE  1. Qui existe dès la naissance. – Philos. Idées innées : selon les cartésiens, idées potentielles en notre esprit dès notre naissance, comme celles de Dieu, de l’âme ou du corps (par opposition À idées adventices et à idées factices).
 

2. Qui appartient au caractère fondamental de quelqu’un. Avoir le sens inné de la justice.

 

Cerveau

Le mot « inné » fait partie de la conscience humaine. Vous avez tous ce « niveau corporel » et nous allons en discuter aujourd’hui, d’une manière dont nous n’avons jamais discutée auparavant. Nous allons vous présenter seulement une petite partie de ce processus ou attribut, mais nous espérons que cela captera votre attention, et que vous en arriverez à comprendre qu’il y a plus, beaucoup plus.

Le mot « inné » a été décrit dans le passé comme étant la partie intelligente de vos cellules. Maintenant, cela pourrait indiquer qu’il y a aussi une partie non-intelligente, mais disons que c’est une partie plutôt ignorante, et, croyez-le ou pas, cette partie ignorante est votre cerveau. Maintenant, le cerveau perçoit beaucoup de choses et c’est un excellent calculateur. C’est la meilleure mémoire et le meilleur instrument de calcul relationnel sur la terre aujourd’hui. Tout ce que vous avez vécu est dans votre cerveau. Il détermine votre comportement, ce que vous faites, comment vous agissez, ce que vous croyez, et la façon dont vous percevez les choses. Mais permettez-moi de vous dire où il n’est pas qualifié. Il ne sait rien de ce qui se passe au sein de vos cellules ou de votre corps émotionnel. Il peut envoyer des signaux pour faire fonctionner votre corps, mais il est aveugle à ce qui se passe après. Il est également facile de le confondre.

Votre cerveau n’est pas au courant de tout

Vous pouvez intellectualiser ces informations pendant très longtemps, mais votre cerveau ne vous dira jamais comment se comportent vos cellules. Avez-vous une allergie à quelque chose que votre corps ne connaît pas encore ? C’est peut-être une nourriture que vous n’avez jamais goûtée ou un produit chimique que vous n’avez pas vu. Que feriez-vous pour le savoir ? Lorsque vous commencez à manger de la nourriture, ou d’ingérer le produit chimique, votre cerveau devrait crier : « Ne fais pas ça ! Tu es allergique à ce produit ! Tu vas en payer le prix ! » Mais il ne le fait pas. Il n’est pas raccordé à la structure cellulaire. Mais le « sens inné » l’est.

Le sens inné est le corps physique intelligent. Il sait tout sur votre système, dans son ensemble. Il est en fait aussi intelligent que votre cerveau, mais d’une manière différente. Alors, que peut faire un Être Humain pour savoir s’il est allergique à quelque chose ? Vous pouvez le demander à votre cerveau, mais il n’a aucune idée sur ce sujet. Au lieu de cela, vous placez la nourriture ou la chimie dans votre main, et vous faites un test musculaire. C’est ce qu’on appelle la kinésiologie, un grand mot pour quelque chose de très simple. Les tests musculaires utilisent le corps inné, afin de vous dire si « oui ou non », votre corps physique est allergique à l’un ou l’autre de ces produits, car votre cerveau ne le sait pas. Ainsi, dans le processus de la kinésiologie, vous comprenez que vous avez reconnu qu’il y a une partie de votre système corporel qui en sait plus que votre cerveau ? En effet, il s’agit d’un processus qui a été utilisé pendant des siècles, et il est très précis.

1

Votre nature innée sait beaucoup plus que ce que vous pensez, au sujet de vos allergies, chers Êtres Humains. Elle est également et complètement accordée aux parties quantiques de votre ADN qui savent tout sur votre évolution spirituelle et cellulaire. Elle marche main dans la main avec votre Soi-supérieur, et avec les trois groupes de trois, mais c’est difficile à expliquer avec la limitation des mots humains. Si vous placez ces informations dans un graphique circulaire, vous pouvez dessiner des lignes entre les groupes et vous verrez ce que je veux dire. C’est votre corps intelligent, et il est relié à tout.

Permettez-moi de vous poser une question : « Vous ne trouvez pas ça bizarre, qu’il y ait certains types de maladies qui peuvent se cacher dans les cellules, qui peuvent se dissimuler et vous attaquer ? Vous finissez par le réaliser, à cause d’un inconfort ou du décès. Quelle sorte de cerveau avez-vous ? Un cerveau qui ne fait rien et ne vous dit rien, à ce sujet ? Il ne vous a jamais envoyé un signal ou un indice, sauf un malaise que VOUS avez ressenti dans votre propre corps ! Toutefois, votre nature innée, sait quand cela se produit. Elle est consciente du moment où elle entre dans votre corps physique. Pendant que vos globules blancs vont aux endroits où elles devront agir, prévenir et lutter, tout votre système immunitaire sera en alerte. Pourtant, vous n’avez aucune idée à ce sujet, puisque votre cerveau fait simplement ou naturellement ce qu’il a toujours fait-il calcule et se souvient. Mais, dans ce cas particulier, il fait un très mauvais travail, pour ce qui est de votre survie en incarnation.

Questionnons cette nature innée

Ça mange quoi, en hiver, une « nature innée » ? Où est-elle ? 

 Je répète que cela n’est pas facile à expliquer, lorsque vous êtes en incarnation. Nous vous avons dit que les informations akashiques sont « un tantinet », abracadabrantes, qu’elles ne sont pas dans votre cerveau. Vous ne pouvez pas demander à votre cerveau de vous dire qui vous étiez, dans une vie antérieure. Le sens inné, ou don inné, n’est pas dans votre cerveau, mais plutôt dans chaque cellule de votre corps et dans chaque molécule de votre ADN. La différence entre l’inné et l’Akash est que, c’est l’inné qui est sur le dessus (un concept linéaire pour vous), et il diffuse sans cesse. Il est toujours là. Si vous savez comment le trouver et l’écouter, vous serez en résonance ou en syntonisation avec cette nature innée. Le test musculaire est un indicateur parmi d’autres. Un indicateur de base. Certains d’entre vous savent aussi que l’inné répond à l’acupuncture, mais votre cerveau ignore ce domaine.

 

L’intelligence naturelle de votre sens inné

Si vous compreniez et acceptiez parfaitement votre sens inné et naturel, que feriez-vous, que diriez-vous ? Vous sauriez, Qui et Ce, que vous êtes, sans ressentir le besoin l’exprimer ou de l’expliquer. Lorsque vous comprenez que vous avez « deux cerveaux » qui travaillent en harmonie, au lieu de se « compétitionner » mutuellement, vous devenez automatiquement plus sages, vous voyez les deux côtés de la médaille. Si c’est le cas, alors, où seraient les problèmes de santé biologique ? Vous ressentiriez votre propre divinité intérieure, donc, vous n’auriez plus rien à ajouter. Vous comprendrez que vous êtes une partie de Dieu sur cette planète, et que vous pouvez discerner ce qui se passe et ce qui ne se passe pas, autour de vous. L’Être Humain devient plus sage et plus avisé, quand les deux cerveaux sont réunis. Il peut voir son état de santé et prendre les choses en main, avant qu’elles sortent de ses mains. Il peut même ressentir sa vérité divine dans le magnifique système de son Akash. 

En ce moment, vous commencez à construire un pont en direction de votre sens inné, et tout commence à changer. Vous n’aurez plus besoin de nous poser des questions telles que : « Cher Kryeon, comment puis-je exploiter mon Akash ? Comment trouver le chemin de mon Akash, car je veux savoir ceci et cela ? Comment puis-je créer ceci et cela, dans ma vie ? »
Chers Êtres Humains, un jour viendra où vous n’aurez jamais plus besoin de poser ces questions. Vous n’avez pas besoin de demander à un personne qui marche dans la rue, de vous apprendre à marcher, n’est-ce pas ? Lorsqu’il sera question de choses ésotériques, vous n’aurez plus l’impression d’être dans le noir, ou en train de chercher des pièces manquantes. Quand votre sens inné devient présent dans votre conscience, les concepts fondent comme « neige au soleil », et les pièces manquantes apparaissent comme par magie. Vous serez beaucoup plus conscients de QUI vous Êtes, et l’une des choses qui va se produire, est que, vous saurez que vous n’êtes pas originaires d’ici ! Vous le ressentirez ! Votre lieu d’origine est le grand soleil central. Votre lieu d’origine est le même que le mien. Vous saurez que vous êtes éternels ! Vous saurez que vous avez eu plus d’une vie. Votre sens inné le sait, donc, vous le saurez sans croire. Ce ne sera plus une sorte d’information intellectualisée par un ordinateur quelconque, situé dans votre tête.

C’est la connexion du cœur. Votre MYSTÉRIEUX DON DE NAISSANCE OU SENS INNÉ est ce qui crée l’émotion. Permettez-moi de vous dire, chers Êtres Humains, que c’est votre sens inné qui va vous aider à vous « élever en amour » [NDIT - Au lieu de "tomber en amour"]. Il vous donne des énergies que vous ne pouvez pas expliquer. Il vous rend parfois un peu dingue ou bizarre, mais votre sens inné sait que c’est la vérité ressentie, au lieu d’une croyance. Il peut changer chaque cellule de votre corps, mais vous ressentirez que c’est approprié. Vous saurez qu’il vous apporte une aide personnelle. Ceci va augmenter votre discernement et votre sagesse d’Être Humain. Il n’y a rien de tel, et la chose la plus importante est que « la vérité est la vérité ». De plus en plus d’Êtres Humains commenceront à voir ce que vous verrez. Pouvez-vous imaginer à quel point ce sens ou don inné servirait l’humanité, car il marche main dans la main avec votre Soi-supérieur et il connaît Dieu ? 

Et c’est ainsi.

Kryeon

Extrait du Channelling présenté à Gaithersburg, Maryland, USA, le 31 août 2013

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

Nos cellules sont toujours à Notre écoute

Voici une vérité qui ne prendra pas une éternité, avant d’être découverte par votre science. Les cellules de votre corps physique et – particulièrement – ce qui est appelé « innéité » ont toutes une chose en commun. Voici le titre que nous allons attribuer à ces deux choses : « Vos cellules sont toujours à l’écoute ! » Cela fait « naturellement » partie de tout ce que vous êtes. Votre divinité intérieure habite en chacune de vos cellules. Vos cellules sont en quelque sorte, une création de votre ADN. Si vous utilisez votre discernement, pensez-vous qu’il est possible que « vos cellules soient toujours à l’écoute » ? Si oui, nous vous suggérons de toujours leur parler avec une intention pure !

CELLULES

Parlons de cette communication. C’est comme si… Chaque cellule avait un téléphone et qu’elle attendait que vous l’appeliez. Si vous pouviez signaler le numéro, vous pourriez parler à chacune d’elles en même temps ! Chacune répondrait à votre appel téléphonique, puisqu’elles sont « vous ». Tout ceci est naturellement inclus dans votre innéité. Vos cellules ne répondront pas à votre linéarité, puisque ce sont des communications multidimensionnelles. N’oubliez pas que votre conscience humaine est linéaire. Cette communication se rapporte au champ de votre ADN, de votre Merkabah. Si je vous dis que votre « innéité » est le langage de votre âme, me croirez-vous ? La Merkabah vous dira si vous jouez un rôle ou si vous agissez en tant que divinité en incarnation. Avec votre Merkabah, vous pourrez littéralement regarder votre âme. Qu’est-ce que l’intention pure ?

Voici un exemple. Lorsque vous tombez en amour avec un Être Humain  et que vous le regardez dans les yeux, deux amoureux, il n’y a pas vraiment de mots qui peuvent bien définir ce sentiment profond. Ces regards d’amour pur pourraient-ils ressembler à l’amour de Dieu ? En réalité, c’est ce que vous ressentez, même si vous n’en êtes pas « mentalement conscients ». Votre intuition ou intention pure le sait. Votre cerveau est réellement frustré. Il dit : « Tu dois mieux te nourrir ! » Vous répondez : « Oui, mais je suis en amour ! » Il répond : « Tu dois agir d’une manière plus sensée. » Vous répondez : « Oui, mais je suis en amour ! » Il répond : « Pourquoi places-tu tes souliers dans le réfrigérateur ? Vous répondez : « Parce que je suis en amour. J’ai oublié ! »

Lorsque vous êtes en amour avec qui ou quoi que ce soit, c’est de l’intention pure. Il n’y a rien qui puisse se comparer à ceci. Maintenant, permettez-moi de vous dire que votre divinité intérieure est en amour avec vous. Elle attend le moment où elle pourra vous le dire, le moment où vous serez vraiment à l’écoute. Pouvez-vous être en amour avec votre corps physique, avec toutes ses cellules et son ADN ? Pouvez-vous ressentir qu’il est une création divine, une création de votre divinité intérieure ? Un amour véritable se doit d’être partagé de part et d’autre. Sans cette prise de conscience et ce dialogue muet, cet amour inconditionnel ne pourra pas fleurir.

Voici encore un exemple. Il y a quelques années, vous avez vu des gourous. Ils pouvaient contrôler certaines choses, dans leur corps physique, même si tout le monde pensait que c’était impossible. Ils parlaient à des parties de leur corps qui étaient à l’écoute et qui s’ajustaient. Ils savaient comment faire. Maintenant, vous le savez aussi. Regardons la suite. Nous avons parlé de seulement deux prémices ou premières manifestations. Il y en a qui vont les interpréter d’une manière « nouvel-âge », en disant que vous devez faire ceci et cela. Ils vont appliquer un attribut humain et linéaire, à un magnifique système multidimensionnel qui est au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer. C’est ce qui est appelé « votre innéité ». Tout ceci ne répond pas aux répétitions à haute voix et autres choses du même genre. Il faut l’intention pure.

Parlons un peu de l’innéité. Êtes-vous prêts à parler à un système auquel vous n’avez jamais parlé auparavant ? Oui, car votre innéité a toujours été là. Disons plutôt que, avec les nouvelles énergies, vous êtes mieux outillés ou équipés pour parler à vos cellules et à votre ADN. Voilà pourquoi vous êtes en train de prendre conscience de notre message, et nous demandons que vous utilisiez votre discernement intuitif et inné, sans nous croire sur parole. Selon notre vérité, nous ne parlerions pas de quelque chose que vous ne pouvez pas faire.

Vous pouvez parler à vos cellules, en pensée, parole ou action, et elles vont agir. Regardons la linéarité. Regardons votre meilleure amie ou meilleur ami. Peu importe que cette personne soit votre partenaire de vie ou autre. Nous parlons d’un Être Humain avec qui vous pouvez librement parler le langage de l’âme à nue, en toute confiance. Si vous êtes dans la linéarité, cette conversation ne pourra pas se réaliser, même si vous le souhaitez. Maintenant, imaginons que devez répéter sans cesse cette conversation réciproque d’âme à nue, afin que vos cellules comprennent. Est-ce que cela vous semble sensé ? Si vos cellules sont à l’écoute et qu’elles sont une création divine, au lieu d’être stupides, pourquoi devriez-vous répéter sans cesse ? Si vous en êtes là et qu’elles ont toujours été là, en attente, pourquoi répéter ou seriner ? Vos cellules ont été à l’écoute depuis votre naissance, attendant le moment où vous prendrez conscience que vous pouvez leur parler.

Comment allez-vous procéder ? Premièrement, vous devez savoir qu’elles connaissent votre langage. Elles font partie de vous. Vous pouvez leur parler de toutes les manières que vous voulez. Peu importe que ce soit à voix haute ou basse, en pensée ou en écriture, puisque vous avez leur numéro de téléphone. La clé est que, vous devez aimer suffisamment votre structure cellulaire pour lui dire, avec une intention pure : « Je t’aime ! » Elle saura que c’est vrai. Est-ce compliqué ou difficile à faire ? Si vous prenez le temps de vous asseoir pour un moment et que vous leur parlez, toutes les parties de votre corps physique sauront ce qui se passe. Il se peut que vous ressentiez des picotements ou frissons agréables, au début de ce processus. Ce sera une sorte de validation, de la part des cellules de votre corps qui célèbrent votre premier appel téléphonique. Si vous ne le ressentez pas, la communication s’établira quand même, en supposant que vous avez signalé le bon numéro de téléphone.

L’innéité, la sagesse et la perspicacité de votre corps physique feront la fiesta. Vos cellules diront : « Avez-vous entendu cela ? Enfin, « mieux vaut tard que jamais » ! Même si c’est métaphorique ou que cela semble stupide, c’est vraiment ce qui se passe. L’innéité et votre corps physique seront dans un état de joie profonde. Vos cellules ont passé tout ce temps à attendre votre appel. Savez-vous que pendant ce temps d’attente, elles n’ont pas été inactives ? Elles agissaient selon la programmation de base, en attendant votre appel. Mon partenaire parle d’un cheminement général ou global, d’une moyenne.

Cependant, lorsqu’elles reçoivent des instructions, elles vont dans le sens de vos choix. Donc, lors de cette première communication, il y aura une célébration. Ensuite, elles se mettent tout de suite au travail. Maintenant, je veux parler de ce « elles se mettent tout de suite au travail ». Selon le sujet de la communication, que ce soit pour votre guérison personnelle ou pour aider un autre Être Humain à se guérir, etc., vous devez leur donner le temps de réaliser ce que vous voulez. Il y a un aspect pratique que vous devez comprendre. Ces choses seront accomplies selon la division des cellules, la régénération des cellules ou la mitose, selon votre choix.

LUMIERE

Votre corps physique est construit de manière à se régénérer par lui-même. La plupart des organes se régénèrent par eux-mêmes, incluant votre peau. Toutefois, lorsque vous commencez à parler à votre structure cellulaire, ces instructions vont dans le data, dans les données de votre ADN. Vos instructions seront inclues dans votre prochain cycle de régénération. Vous voyez pourquoi le résultat ne sera pas flagrant, lors de votre réveil « demain matin » ? C’est le simple bon sens humain et spirituel. Que ce soit votre linéarité humaine ou l’éternel moment présent qui évolue sans cesse.

La guérison instantanée ou miraculeuse est une autre chose ou histoire, mais elle n’est pas le sujet de discussion de notre message actuel. Si je vous dis que, avec votre temps linéaire et l’éternel moment présent qui évolue sans cesse, vous finirez par comprendre, saisir et ancrer ceci dans une autre prise de conscience, me croirez-vous ? Les choses sur lesquelles vous travaillez et demandez, vont commencer à se montrer, avec le temps. Je tiens à vous parler d’une autre chose à laquelle vous n’êtes pas encore préparés. Lorsque vous commencez à parler à vos cellules, votre innéité sait que votre conscience est bienveillante, elle sait que vous voulez rester, et il y a des systèmes automatiques qui vont aller en certains endroits de votre corps physique, afin de les améliorer, même si vous ne l’avez jamais demandé.

Vous allez commencer le processus du prolongement de la vie en incarnation. La guérison va commencer en des endroits où vous ne saviez pas qu’ils avaient besoin d’être soignés ou équilibrés, mais votre innéité le savait. Vous venez d’éveiller ou découvrir le pont qui relie la conscience humaine à sa structure cellulaire. C’est facile. Imaginez que vous êtes assis et seul, que vous contactez vos cellules, peut-être à haute voix (rires de Kryeon), peu importe votre âge, et vous réalisez que vous êtes réellement en amour avec votre divinité intérieure. Vous saurez que vous avez composé le bon numéro de téléphone, puisque toutes les cellules vont répondre à votre appel et qu’elles seront attentives à ce que vous direz, par la pensée, à voix basse ou haute.

Vos premières paroles seront peut-être : « Nous nous connaissons, et je vous aime ! Je suis désolé d’avoir pris autant de temps à comprendre. Je veux que vous alliez dans des processus que vous connaissez et que j’ignore. Je veux que nous nous réunissions dans un état de bienveillance qui va créer la santé. Je veux que vous me parliez, d’une manière que je puisse vous reconnaître. Je veux que nous nous tenions par la main, pour le reste de ma vie. Je réalise que j’ai des habitudes ou dépendances qui sont en train de me tuer, et je veux les changer.

Chère structure cellulaire, je veux que mon métabolisme soit le reflet de ma beauté divine, de ma divinité intérieure. Change ce qui est nécessaire. Fais équipe avec mon Akash si c’est nécessaire. Je veux maîtriser ces dépendances sans passer par l’abstinence qui risque de créer une frustration qui sera peut-être pire que la dépendance. Je vais probablement vous parler à chaque jour, car je vous aime. »

Ensuite, ne raccrochez pas, maintenez le contact, la connexion ou le lien. Laissez la porte ouverte, et retournez à votre train-train quotidien d’Être Humain. Vous réaliserez que votre conscience n’a jamais réellement parlé à votre corps physique, à votre structure cellulaire, d’une manière spécifique. Votre innéité le savait, mais elle était en attente de cet appel téléphonique. Vous avez toujours été à la recherche de l’équilibre : partout, toujours, en tous lieux et en toutes circonstances. Pourtant, votre innéité savait quoi faire. La partie sage et avisée de votre corps physique, peut même entrer en contact avec vos Archives akashiques. Elle peut y trouver les informations nécessaires qui maintiendront vos corps physiques – actuels – en bonne santé. Cela vous demandera d’effectuer des changements, tels que certaines habitudes ou comportements, etc. Aussi simple que « trop manger ».


Vous avez l’impression que vous ne pouvez rien faire, puisque c’est une habitude ou une dépendance. Tout ceci peut changer très très rapidement, en l’espace de quelques cycles. Le rajeunissement cellulaire peut créer un changement, une différence, entre ce que vous désirez manger, afin que ce ne soit pas un sacrifice, mais plutôt une nouvelle manière de jouir de la vie en incarnation. Voyez-vous la puissance de votre divinité intérieure qui est en face de vous, en vous ? La divinité intérieure qui voit la même chose chez tous les autres Êtres Humains ? Parmi celles et ceux qui vont commencer ce processus, il y en aura qui verront immédiatement un résultat. Si c’est votre cas, vous pourrez l’enseigner aux autres, si tel est leur choix.

 

CELLULES ZOOM

Finalement, chères Âmes expérimentées, que dites-vous du fait que vous avez une amie divine en vous, que ressentez-vous ? Cette amie peut vous aider à prolonger votre vie physique de plusieurs années. Tout ceci est approprié, puisque cette amie fait partie de la planification à longue échéance, de vos incarnations dites futures, incluant un état bonne santé de vos corps physiques. Tout ceci est bien au-delà des courbes graphiques qui illustrent la « normalité humaine, rationnelle et 3-D ». Maintenant, vous savez ce qu’il vous est possible de faire, vous en avez pris conscience. Nous vous livrerons un autre message, dans un autre temps de vos moments présents. Nous parlerons de la manière dont votre corps physique s’adresse à vous, car notre message actuel parlait seulement d’une communication entre vous et votre corps physique. Donc, ce sera l’inverse. Vous ne parlez pas ou ne connaissez pas encore vraiment son langage. Alors, vous devrez comprendre quelques processus. Ensuite, il comprendra mieux vos instructions, car il y aura moins de : « Ah, je pensais que… ! » Nous vous livrons ce message en endroit qui est sacré. Il a pour but de vous aider à créer de nouveaux outils, car le moment est approprié.

Et c’est ainsi.


Kryeon Channeling présenté à Géorgie, USA, le 12 avril 2014

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

PROPRIETES DES PARTICULES ADAMANTINES

 

Stimulent le chakra du cœur.

Facilitent l’élévation de la fréquence de l’Amour.

Régénèrent la glande du thymus.

Entraînent la mutation de l’ADN.

Renforcent le système immunitaire.

 francescablog01

Les particules adamantines apportent une contribution majeure au Grand Œuvre de transmutation individuelle et collective. Elles collaborent au déploiement d’une nouvelle conscience planétaire. Elles génèrent des rayons de lumière blanche dorée propre à la Sainte Fraternité Universelle.

Elles ouvrent les cœurs et réinventent le génie cellulaire pour créer un nouvel humain dans une humanité de cristal ressuscité. Les particules adamantines circulent dans tout l’univers multidimensionnel. Elles sont les composantes de l’onde de vie originelle, l’onde divine.

Voyageant avec les grands rayons cosmiques, l’onde de vie a pénétré le cœur de la Terre lors de sa création. (Elle pénètre le chakra du cœur de l’homme aussi durant sa gestation). Depuis, comme le font les particules cristallines terrestres, les particules adamantines s’élèvent du centre de la Terre et circulent dans l’ensemble de la matrice terrestre. Les volcans en éruption les font aussi rejaillir dans le ciel afin qu’elles soient ensuite absorbées par l’homme et par toutes les formes de vie, et ainsi les incitent à syntoniser de nouveau la fréquence de l’AMOUR.

Lorsque l’homme vit constamment en harmonie avec la fréquence de l’Amour Pur, il émet à son tour l’onde de vie et des particules adamantines à partir de son cœur.

Même si ces particules ont été présentes sur la Terre depuis des millénaires, c’est à cette étape-ci de l’évolution humaine qu’elles envahissent massivement les cieux, alors que les peuples sont plus que jamais en quête d’unité. La Terre et l’humanité sont vraiment prêtes à les accueillir et à bénéficier de ce qu’elles ont à offrir. La souffrance causée par la guerre, le terrorisme, la famine et l’injustice a atteint un degré insoutenable. Partout dans le monde, tant les individus que les nations ont soif d’unité. Les regroupements sociaux, économiques, politiques et spirituels se multiplient pour répondre aux nombreuses crises. Malgré les occasionnels conflits entre eux, en dépit de la confusion et même du chaos, le mouvement unification a bien débuté.

Une disponibilité à l’amour véritable se manifeste partout. Ainsi, les particules adamantines peuvent être accueillies pour accomplir leur œuvre.

 

Tout comme les particules cristallines terrestres dont je parle ici : http://devantsoi.forumgratuit.org/t2635-que-sont-des-particules-cristallines-terrestres?highlight=Particules+cristallines , les particules adamantines sont un don de la civilisation Atlante, l’émergence des particules adamandines est le fruit de la civilisation Lémurienne. Cette civilisation est absolument fascinante et son influence sur notre époque est des plus importantes ; Par leur héritage, les Lémuriens favoriseront l’ouverture de notre Cœur.

Cette ancienne civilisation, également connue sous le nom de MU, fut et est encore un parfait exemple d’une humanité de cristal. Elle vit et vibre à une fréquence très élevée, unifiant la vibration de l’amour et celle de la conscience, qui est également la fréquence de la cinquième dimension. La civilisation Lémurienne puise ses origines ailleurs dans l’univers. Elle a évolué depuis des millions d’années, tant dans le cosmos que sur la Terre et dans l’intraterre.

Bref…. j’en parle beaucoup ICI : http://francesca1.unblog.fr/

Les particules adamantines ont été créées à la fréquence de la cinquième dimension et en conservent la vibration encore aujourd’hui dans tous les cristaux de l’intraterre. Cette vibration est davantage perceptible que celle de leurs particules, dans la terre comme dans l’atmosphère ;

Pour qu’une importante quantité de particules soit libérée de la terre, il a fallu qu’une conscience intraterrestre émettre des signaux. Ce ne sont pas les volcans du Pacifique, sur les terres de MU, qui ont subitement choisi de les projeter dans l’atmosphère. Comme toutes les particules, elles portent la vie et sont associées à la supraconscience. Cette conscience est suprahumaine et son imprégnation dans les particules adamantines fera en sorte qu’un jour celles-ci permettront aux hommes d’atteindre un état de conscience surpramental. Cette conscience appartient à la cinquième dimension. Etant consciente de l’état actuel du monde, l’intraterre émet de plus en plus de particules.

Cette connaissance intuitive lui permet de savoir que de plus en plus d’humains élèvent leur niveau de conscience vers la partie supérieur de la troisième dimension et l’élèveront bientôt jusqu’aux quatrième et cinquième dimensions.

Cette supraconscience favorise présentement la dispersion de ces particules dans le monde car, en plus du grand mouvement d’unification, de plus en plus d’humains explorent les états de conscience et d’amour de haut niveau, s’approchant ainsi de la cinquième dimension. Et surtout, beaucoup d’humains sont clairement animés de l’intention de vivre dans l’énergie, la conscience et la sensation de l’amour ; Ils n’y parviennent pas nécessairement tous, ni de façon constante, mais ils le souhaitent ….

Pour approfondir le sujet ; se reporter à mes écrits sur : http://francescaduforum.blogspot.fr/

sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

 

Vous êtes l’amour de votre vie

 

Extrait d’interview : Dans votre livre J’ai besoin que tu m’aimes : est-ce vrai ? Byron Katie vous expliquez que parmi les pensées qui nous font souffrir, il y a celles qui ont trait à la quête d’amour et d’approbation…

Le plus souvent, nous pensons que l’amour et l’approbation d’autrui sont des réponses à notre bonheur. Nous croyons que nous serions plus heureux si nous vivions une relation amoureuse, trouvions un partenaire sexuel, avions un enfant, si nous obtenions plus de reconnaissance professionnelle ou gagnions plus d’argent. Et quand nous n’arrivons pas à atteindre notre but, nous nous sentons insatisfaits, en insécurité, seuls, malheureux. Dans une journée, on peut passer d’une joie extrême, après avoir reçu un compliment, au désespoir, parce que quelqu’un nous a dit des paroles blessantes.

 Francesca sur blog

Cette quête d’amour nous prend toute notre énergie, et occupe une grande part de nos pensées. « Pourquoi ne m’a-t-elle pas dit bonjour  ?  », «  Ai-je eu raison de lui répondre cela ? », « Que va-t-on penser de moi ? », etc.

Nous sommes sans cesse sur le qui vive, en train d’imaginer des stratégies pour recevoir des gratifications ou plaire à notre entourage… pour nous sentir aimés ! Derrière cette chasse à l’approbation d’autrui, il est important de comprendre qu’il se cache des pensées fausses, des croyances. Par exemple, je peux penser : « Si les gens ne m’apprécient pas, je ne vaux rien ». De telles croyances, liées à notre quête d’amour, nous font souffrir. C’est pourquoi il est important d’en prendre conscience et de les remettre en question. Les pensées sont comme les feuilles emportées par le vent, elles vont et viennent, elles ne nous appartiennent pas. Il s’agit de les rencontrer comme des amies, d’aimer notre histoire. Investiguer notre mental ne consiste pas à se bagarrer avec lui, à refuser la haine, la violence, la jalousie… mais à observer et à comprendre. Aimer ce qui est, c’est aimer notre état d’esprit, et l’examiner au moyen des quatre questions. L’état naturel d’un mental éveillé est la paix.

L’amour d’un mystique pour Dieu et l’amour d’une mère pour son enfant sont-ils de même nature ?

L’amour ressenti par notre ego veut quelque chose. Par exemple, si mon enfant ne va pas bien et que cela me rend malheureuse, ce que je ressens pour lui n’est pas de l’amour. L’amour est sans condition. La plupart du temps, en tant que parents, nous pensons que ce que nous ressentons vis-à-vis de nos enfants est doux, bienveillant, et qu’il s’agit d’amour. Mais cela n’en est pas, car l’amour ne recherche rien. Quand je rencontre des gens qui me disent aimer une personne, et aspirent à ce qu’elle les aime en retour, ils ne me parlent pas d’amour. C’est autre chose… L’amour véritable est inconditionnel. Quant au mystique, si dans ses prières il demande à Dieu de lui accorder quelque chose (la joie, la paix, par exemple), ou même que Dieu fasse quoi que ce soit pour lui, il n’aime pas Dieu. Je dirais même qu’il ne comprend rien au sujet de Dieu. Cela est la même chose dans une relation entre deux partenaires. Si la femme est d’accord avec son mari, celui-ci l’aime (ou vice-versa), mais si elle remet en cause l’une de ses croyances, elle devient un ennemi à ses yeux. Quand notre partenaire ne nous donne pas quelque chose que l’on attend, et que nous en souffrons, là encore ce n’est pas de l’amour que nous éprouvons pour lui. Dès que l’on croit que notre malaise est provoqué par quelqu’un d’autre, nous devenons notre propre victime. Notre partenaire est un miroir. Nous sommes responsables de notre propre souffrance et de notre propre bonheur. L’amour ne veut rien, il n’a pas de besoin. Il se suffit à lui-même. Il est complet.

Vous aimez à nous rappeler que « nous sommes l’amour de notre vie, quand personne d’autre n’est là »…

C’est vrai… Lorsque l’on cesse de rechercher de l’approbation à l’extérieur, on observe que l’on peut ressentir de l’amour pour soi-même. En faisant cette expérience, on réalise que cette approbation existe déjà en nous. L’amour est ce que nous sommes. L’amour voit que nous sommes parfaits. À quoi cela sert-il d’admirer l’amour de Jésus ou la compassion du Bouddha, tant que nous n’avons pas découvert ces qualités en nous ? Surestimer de grandes figures de l’histoire peut nous empêcher parfois de reconnaître notre grandeur. Quand notre mental projette des qualités trop loin de nous, il empêche notre propre valeur de se manifester. Le mental aime voyager dans des contrées lointaines, en dehors de lui-même, pour trouver ce qui lui manque… mais en réalité, il ne le trouve jamais. La conscience de soi nous permet de vivre une histoire d’amour avec nous-mêmes. Nous devenons alors notre propre ravissement. C’est magnifique ! Regardons comme nous sommes beaux, aimables et aimants !

juliette

 Propos recueillis par Juliette Lérins du site sources : www.sources-vivre-relie.org

Christ’Al Chaya de septembre 2016

Lettre MENSUELLE DE SEPTEMBRE 2016

méditation

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion. Je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

Comme vous le savez, chères âmes, dans quelques mois avec un groupe de personnes, nous nous rendrons vers le Yucatan pour activer et célébrer le 3ème portail de solarisation qui lui-même, amplifiera le 3ème portail de rédemption de Rapa Nui, de l’Île de Pâques. Ce portail traitera tous les maux liés à la culpabilité. La culpabilité est née sur Terre au moment de la grande fracture, ce que l’on nomme le péché originel, la séparation d’avec la Source. Afin de vous préparer à traverser les changements énergétiques cellulaires liés à ce portail, afin de vous préparer à entrer dans la vibration de 2O17, il est important que vous puissiez franchir certaines étapes, des étapes majeures, vous avez besoin de vous libérer de la culpabilité originelle inscrite au cœur même du Sacré Cœur de la cellule. Le moyen qui vous est proposé est la réconciliation. Et j’aimerais aborder avec vous ce sujet.

Mon canal, Rosanna Shamira, aime beaucoup le chant de Michel Garnier et de Pakoune « Réconciliation ». Les paroles sont claires, limpides. 

• Le secret pour avancer dans la Lumière : réconciliation. 
• Le secret pour guérir toutes nos frontières : réconciliation. 
• Le secret pour s’écouter les uns, les autres : réconciliation. 
• Le secret pour guérir les fleurs occitanes : réconciliation. 
• Le secret pour entendre les voix du ciel : réconciliation. 
• Le secret pour atteindre les voies du ciel : réconciliation. 
• Le secret pour s’aimer dans l’adversité : réconciliation.
• Le secret pour respirer l’instant présent : réconciliation.

Image de prévisualisation YouTube

Mais comment se réconcilier réellement ? Comment vivre dans cet état d’amour, d’ouverture du Coeur christique ? Jésus lui-même vous a ouvert la voie, il vous a enseigné, appris, à vous incliner, à vous incliner à la volonté du Très Haut, à vous incliner à cette volonté de votre Divine Présence Je Suis en alliance avec la Conscience Unitaire de Dieu Père / Mère. L’ego, l’orgueil, peuvent vous empêcher de vous incliner. Alors il vous faudra développer l’humilité, poser le genou à terre, accepter d’observer ses ombres, accepter de les nommer, accepter d’en faire des alliés par la voie du pardon. Pardonner aux autres, ce n’est faire que la moitié du cercle, l’autre moitié consiste à se pardonner à soi-même, se pardonner d’avoir jugé, se pardonner de s’être jugé soi-même et d’avoir jugé les autres, se pardonner d’avoir cru à toutes les projections que les autres ont inscrites en vous, le pardon est la voie de guérison par excellence. Il vous faut courage, volonté, persévérance, foi et confiance en vous-mêmes.

Si ce 3ème portail de solarisation traite la culpabilité, c’est précisément pour que vous puissiez accueillir, faire rayonner votre Être Divin, votre Être Solaire et que vous ne soyez plus uniquement un Être incarné dans la conscience de ses extensions, car voyez-vous, beaucoup d’incarnations ont été simplement le reflet sur Terre d’une problématique liée à vos extensions, ces parties de vous-mêmes qui demeurent emprisonnées et qui sont elles-mêmes emprisonnantes, ces extensions qui limitent le rayonnement de votre Être Solaire.

Alors oui, durant ces quelques mois à venir, il vous faudra faire alliance avec toutes les parties de vous-mêmes pour trouver cet espace de réconciliation, de sérénité et vivre dans une totale confiance, dans un total abandon, de lâcher prise, lâcher prise parce que rien n’est permanent, tout est en mouvement constant, en changement perpétuel. Les changements peuvent vous faire peur, car ils vous obligent à être dans cet instant présent et être dans cet instant présent, c’est être totalement là dans la quiétude du cœur, du Sacré Cœur. Observez combien de fois vous êtes totalement présents à vous-mêmes dans une journée, combien de fois projetez-vous votre conscience en avant en voulant contrôler les événements, combien de fois projetez-vous votre conscience en arrière en regrettant peut-être votre passé, vos choix que vous avez pu faire. Vous êtes rarement dans l’acceptation de ce qui est, de votre condition actuelle. 

Réconciliation : beaucoup d’Êtres ne pourront pas se réconcilier avec eux-mêmes, parce qu’il est trop douloureux d’accepter les parties les plus hideuses de soi-même. Alors ces Êtres sont perpétuellement dans un état de survie, de contrôle, ils sont dans cette dualité du dominant ou du dominé.

La réconciliation est la voie de libération par excellence, elle est la voie de guérison, elle est la voie de rajeunissement, elle est la voie du rayonnement complet de l’Être Solaire. Acceptez de vous réconcilier avec toutes les parties de vous-mêmes, n’oubliez pas, ce n’est jamais le « je » de l’ego qui pardonne, mais c’est la conscience des univers Père / Mère qui vous donnera la force de vous incliner et de reconnaître que ceux qui détruisent sont ceux-là qui souffrent réellement, ce sont ceux-là qui ont besoin de votre compassion, de votre amour. Réconciliation entre le principe féminin et le principe masculin, réconciliation entre la science et la religion, réconciliation entre les différentes humanités, réconciliation = clé majeure de la rédemption, de la solarisation, de l’immortalité, du retour vers la Conscience Unitaire des univers Père / Mère.

Voilà, chères âmes, ce que je voulais partager aujourd’hui avec vous. Dans ce mouvement de réconciliation, faites silence à l’intérieur de vous-mêmes et laissez votre Divine Présence vous inspirer, vous guider. Bien évidemment, il y aura encore des moments inconfortables dans les temps à venir et vous serez encore et encore déstabilisés jusqu’à ce que vous trouviez ce point, cette zone de neutralité qui est l’espace sacré de la réconciliation.

Soyez bénies, chères âmes, soyez accompagnées dans votre processus d’ascension.

OM SHANTI CHAYA

OLD_TitreCC

CE QUI EST NOUVEAU ET CE QUI NE L’EST PAS

 

Commençons par le plus grand sujet de tous : DIEU.

Si vous avez étudié les vieux textes sacrés, dont certains sont les plus anciens écrits connus de l’humanité, vous avez peut-être étudié aussi les anciennes civilisations et savez donc comment on se représentait Dieu en ces temps lointains. En fait, vous connaissez les actions qui lui furent attribuées par les témoins de cette époque. C’est ce que vous appelez l’histoire sainte.

La lecture de ces livres en a conduit plusieurs à étiqueter et compartimenter Dieu. Il y a d’abord eu le « Dieu de la Loi », dont on dit que « c’était un Dieu très sévère qui punissait toujours l’humanité pour ses fautes ». Bon nombre ne se reconnaissent plus en lui. Il y eut ensuite « une nouvelle révélation, celle d’un Dieu d’amour, de guérison et de compassion », auquel beaucoup s’identifient davantage. Et voici maintenant que certains d’entre vous découvrent un Dieu qui a leur visage et qui les accompagne. « C’est le seul que je revendique, direz-vous. Les deux autres sont désuets ».

Plusieurs parmi vous ont donc le sentiment que Dieu a changé au cours des siècles. Voici ce qui en est. Quelle qu’en soit votre conception – le groupe qui vous constitue, ou toute l’énergie spirituelle de l’univers imprégnée d’amour, ou même une entité qui veille sur tout – soyez assurés d’une chose : Dieu ne change jamais. Il est une famille stable dont l’énergie est immuable.

Dans l’ancienne conscience de la révélation de la loi, on rapportait ce qu’on percevait à travers le « filtre de la réalité » de l’époque. Les expériences étaient relatées en fonction de la conception de Dieu qu’avaient alors les humains. Dans la révélation de l’amour, ce n’est pas Dieu qui a changé, mais les humains. Leur conscience a introduit dans l’humanité une toute nouvelle énergie de compassion. C’est là une nouvelle expérience nécessaire pour l’humanité et elle fut rapportée comme elle avait été vécue. La conscience des témoins ayant changé, leur perception de la divinité avait également changé, mais en réalité la divinité demeurait la même.

C’est effectivement une nouvelle époque, mais Dieu ne s’en trouve nullement affecté, car la famille est demeurée la même, son énergie n’ayant pas changé depuis la création de la Terre.

1Francescablog

L’ENERGIE - Qu’en est-il de l’énergie de cette planète ? A-t-elle changé ? Oui, énormément, puisqu’elle vous a fourni de nouvelles possibilités.

Pourquoi tant d’humains ne comprennent pas cela, ne le voient pas ou ne le sentent pas. C’est le résultat du libre arbitre. Ceux qui n’ont pas désiré participer à ce changement interdimensionnel ne prêteront aucune attention aux potentialités dont sont conscients ceux qui l’ont voulu.

Le « maintenant » est autre : le temps réel a été altéré et la géologique de la planète correspond désormais à une temporalité plus rapide. Vous assistez à des phénomènes géologiques qui n’auraient jamais eu lieu sans ce changement d’énergie. Comme toutefois les choses sont fonction de votre existence, vous avez été peu conscients de leur portée, mais vous les avez tout de même ressenties et avez donc observé ce que nous vous avions présagé. Entre-temps, l’individu non conscient du changement d’énergie les considère simplement comme faisant partie de la vie sur une planète en transformation. Cet individu n’a pas tort et l’Esprit ne le juge pas. Les humains ont le libre choix de changer d’énergie à leur gré, sans interférence.

L’énergie de la planète a donc considérablement changé, en vue d’un grand avènement. Depuis leur arrivée ici, plusieurs d’entre vous prient pour que se présentent des solutions, potentielles à des problèmes apparemment insolubles, et en effet, il est maintenant possible que la paix apparaisse sur la Terre d’ici la fin de notre vie.

LE PROGRAMME PLANETAIRE – Il est immuable, certains événements se dérouleront, car toutes les prophéties l’annoncent. Or, quelque part, dans une autre réalité que l’on pourrait qualifier de parallèle, existe une Terre où vous n’êtes pas (il y a plusieurs terres se trouvant toutes dans une autre temporalité, à l’intérieur de ce que notre science appelle une autre dimension). Cette autre Terre est celle où nous avons grandi, mais nous sommes sorties de cette réalité et avons changé la matière même sur laquelle nous marchions. Nous avons modifié la chronologie, ainsi que les données biologiques et géologique. La Terre est maintenant sur une autre voie que les prophètes n’ont jamais entrevue.

Nous sommes dans une réalité différente, absolument nouvelle et qui n’a jamais été prophétisée par personne. Aucune entité de l’autre côté du voile ne sait ce que nous ferons demain ni ce qu’il adviendra de cette planète. Le sort du monde est entre nos mains. Nos n’avons plus à recourir aux anciennes prophéties pour nous guider.

LES VIEUX TEXTES SACRES - Ils portent sur des processus de guérison énergétique du corps humain, s’ils sont authentiques, ils nous seront grandement utiles. Beaucoup n’ont pas été encore découverts et quand ils le seront, ils nous apprendront que notre fonctionnement biologique est lié à celui de la Terre et même à celui du système solaire. Y sont expliqués les rapports entre notre ADN et la géologie de la planète. Ce sont des textes de l’Energie.

Il y a également les textes historiques. Plusieurs parmi ceux-là sont aussi perçus comme des textes spirituels, car ils sont une combinaison de récits historiques et de témoignages spirituels. Relatant les interventions de Dieu dans l’histoire de l’humanité, ils font partie de l’apprentissage humain et représentent la révélation de la divinité intérieure.

Il en est de même pour plusieurs des anciens textes sacrés. Porteurs d’une ancienne énergie, celle du don de la loi, que nous avons désormais dépassé ; ils ne s’adressent pas au humains évoluant dans une énergie de maîtrise de la Lumière.  Nous possédons en nous un bien meilleur outil de discernement susceptible de nous indiquer ce qui est bon et ce qui ne l’est pas. On ne peut généraliser en décrétant que tous les textes anciens sont désuets. Les contenus vous touchent-ils ou vous paraissent-ils dépassés ? Chacun d’entre-nous est un prophète un fragment de Dieu sur terre poursuivant un but précis. Certains portent dans leur conscience les textes du futur. Nous sommes des historiens du maintenant. Lorsque nous écrirons des textes nouveaux, nous puiseront dans le savoir des Anciens. Tel est le défi du devenir interdimensionnel.

LES ANCIENS MAITRES - Puisez aux sources au lieu de dépendre de l’interprétation donnée par d’autres. N’abandonnez pas votre pouvoir de discernement. Votre propre interprétation est aussi valide et légitime que celle des meilleurs exégètes. Découvrez vous-mêmes la parole de ces maîtres ; leur message en était un de compromis et d’unité. Ils ont réuni des tribus qui étaient séparées et trouvé des solutions à des situations apparemment insolubles. Juchés sur une colline pour être entendus de tous, ils parlaient de l’amélioration de l’être humain, affirmant que chacun pouvait devenir comme eux. Ils vous ont livré un enseignement spirituel et pratique dans les siècles.

Tous ces maîtres représentaient l’énergie du maintenant. Cela étant, ils connaissaient toutes les potentialités de l’humain du nouveau monde. Ils demeurent par conséquent aussi nouveaux aujourd’hui que lors de leur passage sur la Terre. D’ailleurs rappelez-vous ceci : ils sont toujours ici !

LES GUIDES - Tant de choses ont été racontées sur les guides. Certains affirment qu’il n’y en a plus ; d’autres déclarent au contraire qu’il n’y en a jamais eu autant. Dans une conscience plus ancienne, tout ce que nous pouvions vous dire c’était que vous aviez des guides à vos côtés. Le message était extrêmement simple, mais il ne pouvait en être autrement avant la stabilisation de la grille. Quand nous vous disions que vos guides étaient au nombre de deux ou trois, ou même qu’il n’y en avait aucun, nous vous fournissions la meilleure description possible de ce que vous pouviez vérifier par vos propres perceptions. En fait, vous sentiez l’énergie particulière des guides, qui est d’ailleurs toujours là, mais change en même temps que vous.

Nous pouvons maintenant vous apprendre que les guides sont en nombre infini et qu’ils font autant parte de vous que votre main ou votre Soi supérieur. Ils sont toujours là. Les guides réels sont tout comme vous : ils existent des deux côtés du voile. Vous êtes un groupe et eux aussi. Ils font partie de votre être spirituel, mais leur énergie change aussi souvent que vous changez de taux vibratoire. Voyez les comme un groupe d’énergie aidante qui est autant vous que l’est votre Soi supérieur ; le véritable Vous est angélique. Il est interdimensionnel et infini. Il est un fragment de Dieu.  Nous vous encourageons à cesser de tout nommer et tout numéroter, car cette pratique vous maintiendra à jamais dans la quadridimensionnalité.

LA MEDITATION - Rien n’est plus fécond que de s’asseoir solennellement pour parler à l’Esprit. Dieu aime que vous preniez le temps de vous asseoir en présence de la famille. Mais il y a tellement plus ; une nouvelle invitation à communiquer interdimensionnellement. Jamais l’Esprit ne vous dira de cesser de méditer. Mais nous vous invitons à changer les modalités de la méditation en passant d’une méditation occasionnelle ou quotidienne à une connexion permanente.

Dans l’ancienne énergie, méditer équivalait à capter une station de radio. Dans la nouvelle énergie, cette station a augmenté sa fréquence. Elle n’a pas cessé de diffuser. Au contraire, elle est devenue plus puissante et sa nouvelle identité dépasse la capacité de perception du vieux récepteur. Le contact avec l’Esprit est établi pour TOUJOURS. La méditation n’est plus occasionnelle, mais permanente. En définitive, la méditation telle qu’elle existait il y a une décennie est désuète. Par contre, dans le cadre de la nouvelle énergie et des changements qui sont survenus, une autre a pris forme. La communication avec Dieu ne disparaître jamais. Elle est renforcée.

L’INTENTION - L’intention est un catalyseur divin de la cocréation, c’est lui qui fait avancer l’humanité, car il est à l’origine de la réaction de la Terre à la conscience humaine. Il a toujours constitué le moteur de notre réalité. Certains vous diront que l’intention s’est transformée en quelque chose de supérieur. C’est bien le cas. Elle est devenue plus puissante.

Dans les catégories du vieux et du nouveau, l’Intention, l’un des plus anciens concepts, est profondément nécessaire dans la nouvelle énergie. Depuis le début, elle fait office de puissants outils divin de création au moyen duquel l’humanité réécrit l’histoire et change  ainsi le taux vibratoire de la planète. L’intention pure est l’énergie divine de l’être humain. C’est une énergie extrêmement puissante, qui dans le spectre énergétique, est de couleur dorée. Elle est donc précieuse. L’intention est la clé de tout !

Dans la nouvelle énergie de la Terre comportant les nouveaux alignements magnétiques et cristallins, le pouvoir de l’intention revêt une tout autre forme. Il devient un meilleur outil. Quelle est votre intention envers votre être biologique ? Parlez-vous souvent à vos cellules ? Leur exprimez-vous fréquemment les désirs de leur patron (VOUS) ? Et si vous leur demandiez de retourner à un état antérieur, par exemple à celui de vos dix ans. Vous pouvez toujours en rire tant que vous ne l’aurez pas essayé.  Rendez-vous compte que vos cellules sont à l’écoute de l’Intention de votre Esprit. Commencez donc à parler à votre structure cellulaire, puis soumettez-vous régulièrement à des tests sanguins afin d‘en vérifier le résultat ; Créez votre propre preuve quadridimensionnelle du pouvoir de l’Intention qui est vôtre dans cette nouvelle énergie.

Béni soit l’humain qui pratique l’intention pure dans tous les aspects de sa vie, car il gravira les degrés de l’ascension jusqu’à ce qu’il voit le visage de Dieu et s’aperçoive que c’est le sien. Il prendra la main des groupes guides qui l’entourent et ne la lâchera plus jamais ; l’intention est l’énergie du nouveau monde. Tout le vieux n’est donc pas à rejeter. Parfois, le plus vieux est aussi le plus nouveau. Il en va ainsi dans le maintenant.

L’ASCENSION - Dans la nouvelle énergie, effectuer l’ascension, c’est entrer dans a prochaine vie sans mourir, prendre le contrôle de notre corps, de notre âge chronologique et de toutes nos potentialités, réécrire notre contrat, augmenter notre taux vibratoire et vivre plus longtemps. Certains d’entre nous changeront même de nom et deviendront vraiment une toute autre personne.

En résumé, elle représente l’énergie divine de l’humain qui s’attache à l’Esprit à jamais. C’est l’énergie des maîtres qui sont venus sur la Terre et vous ont dit que vous pouviez devenir exactement comme eux. L’humain a des pouvoirs qui dépassent le monde physique. L’énergie qui commence à se manifester en nous constitue littéralement un retour à l’énergie collective des maîtres. C’est en partie l’énergie changeante des guides, de la méditation et de l’intention, mais c’est aussi en partie ce que nous ressentons en tant qu’énergie de transition et que certains d’entre-nous traduisent en anxiété.

Pourquoi ne pas nous rappeler que nous sommes des fragments de Dieu, divins et puissants sous tous les aspects… Le temps est venu de trouver des solutions et d’avancer. La patience en est la clé et l’intention, le catalyseur.

Qu’il en soit ainsi.

Canalisations de KRYEON par Lee Carroll

sur le Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr

12345...23

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...