Judaïsme et Textes Anciens

-       QUESTION – Cher Kryeon. Je suis un Juif orthodoxe. J’ai lu les livres de Kryeon, disant que les anciens écrits doivent être réécrits, car ils appartiennent à un vieux paradigme. Qu’en est-il de tous les rituels que les juifs pratiquent, n’ont-ils plus de valeur ? 

-       QUESTION – Cher Kryeon. Je suis un juif, Israélien, qui se considère comme travailleur de lumière et tente de fusionner les croyances du nouvel âge avec le Judaïsme (je ne suis pas un juif religieux). J’ai deux questions : la première, tu as parlé de changements de systèmes de croyances et d’anciens livres qui ne sont plus appropriés. Veux-tu dire que la Bible, (la ” Torah “) n’est vraiment plus appropriée ? Il y a là une contradiction majeure à l’essence du Judaïsme… La seconde, tu as aussi parlé du besoin de systèmes de croyances différentes et des rôles différents que chaque nation joue. Est-ce que cela signifie que si je suis né juif – le chemin spirituel le meilleur pour moi est le judaïsme ? 

gifs automneKRYEON – Ce sont des questions merveilleuses et elles méritent des réponses profondes. 

En premier, définissons ce que nous voulons dire. Il y a beaucoup de sortes de livres et quelques-uns sont métaphoriques… Des leçons du passé écrites sur les âmes et les attitudes des hommes. Quelques-uns sont de merveilleux livres spirituels, qui sont très vieux, en effet. Ils parlent des choses telles qu’elles sont et donnent des conseils sur la façon dont celles-ci devraient suivre leur cours. 

Comment discerner entre les écrits à prendre en considération et les autres ? Voici la clé : tout texte spirituel qui vous dit que les Êtres humains n’ont aucun choix et que leur destin est déterminé, est maintenant obsolète. Si le futur est dépeint comme invariable et déjà programmé, c’est un livre appartenant à une très vieille réalité. Il y a eu un temps où les choses étaient fixées d’avance, mais ce n’est plus le cas. Tout livre donnant une image d’esclavage de l’être Humain et de conspiration, devrait être examiné avec soin pour sa pertinence, en cette époque ! Est-ce que ça semble vrai ? Certains de ces livres affirment actuellement que les écrits de Kryeon font partie d’une intrigue massive pour aveugler l’humanité avec la lumière de l’amour. Est-ce que cela semble réaliste ou est-ce que ça résonne comme les derniers soubresauts de ceux qui essaient de vous imposer une vieille prophétie apocalyptique ? Ceux-ci désigneront Kryeon comme menteur et vous demanderont de vous soumettre à une philosophie éventuelle d’obscurité, de lutte contre un ennemi invisible… Une bataille sans espoir et emplie de peur. Posez la question, “qui a un ordre du jour ?” L’invitation est ouverte à regarder ceci de près. 

Maintenant, prenez ce que nous appellerons “les anciens textes de célébration”. Ceux-ci sont comme ceux dont vous parlez. Établissent-ils une relation honorable entre Dieu et l’humanité ? Constituent-ils un guide pour une vie qui honore l’honnêteté et l’intégrité ? Est-ce qu’ils enseignent l’amour ? Est-ce qu’ils enseignent l’harmonie avec tout ce qui vous entoure ? Est-ce qu’ils enseignent l’unification ou la séparation ? Est-ce qu’ils stipulent des cérémonies ? Si c’est le cas, alors vous êtes en fait à une place appropriée. Accueillez la culture spirituelle qui enseigne que vous avez le choix et que vous pouvez la célébrer de la manière qui vous semble bonne. Accueillez les anciennes voies, si vous le souhaitez, qui offrent des cérémonies longtemps respectées. L’Esprit aime les cérémonies ! C’est un moment de communication entre les Êtres humains et Dieu. 

Pour le penseur avancé, nous vous indiquons ceci : éliminez le vieux du nouveau et introduisez la logique spirituelle intelligente à ce qui se trouve devant vous. Si un merveilleux livre spirituel vous donne des directives pour communiquer avec Dieu, mais parle de tentes et de chevaux, vous comprendrez bien que ces mots ne font pas partie de la sacralité, n’est-ce pas ? Ils sont seulement les indices du temps. Laissez-vous couler avec les changements culturels des temps et convertissez les directives, afin qu’elles se conforment à votre situation actuelle, à la fois techniquement et avec réalisme. Souvenez-vous de ceci : l’Esprit honore l’intention. Vous n’avez pas besoin de rituels spécifiques pour plaire à Dieu. Vous n’avez pas besoin de faire trois tours sur vous-même et trouver un chameau ! Honorez-vous juste vous-même et honorez Dieu par n’importe quelle cérémonie, qui vous semble juste. Il y aura amour et communication pour vous. Nous sommes à vos côtés, pas dans un vide ! 

Donc, discernez les livres pour ce qu’ils sont. Sont-ils de nature restrictive, plaçant l’humanité dans un vieux paradigme de discipline limitative et selon des rites, ou sont-ils de nature expansive, invitant aux échanges et au changement ? C’est la clé. Il y a une différence entre donner des directives sur la manière d’aimer et d’harmoniser et donner des directives pour asservir et contrôler. Malheureusement, beaucoup de ceux-ci existent, puisque les textes ont tous été modifiés au cours des années. Donc pour vous répondre directement, certains des textes originaux que vous avez, sont parmi les plus expansifs que vous verrez jamais sur la planète ! Vous le saurez quand vous les aurez lus. Est-ce qu’un texte ancien peut vous inviter à devenir inter-dimensionnel ? Oui ! Retournez et regardez. 

Concernant la deuxième partie de la question, souvenez-vous de ceci : si vous êtes né juif, vous êtes différent de tout autre sur terre. C’est une vieille information de Kryeon, mais c’est au sujet de la lignée spirituelle et même au sujet des cycles de vie, auxquels vous participez tous. Donc pour vous, je dirais ceci : recherchez tout d’abord votre lignée en ce qui touche les réponses. Elles sont toutes là. Cela peut être la chose la plus réconfortante pour vous. Mais dans votre recherche, souvenez-vous que ce que vous trouverez finalement, c’est la tolérance et l’amour… Même envers le pire de vos ennemis du jour. Et sachez ceci, que même quand ces ennemis reviennent à étudier les textes de leurs prophètes, ils découvrent la même chose. 

Honoré est l’Être humain, qui comprend que le livre le plus ancien et le livre de vie le plus approprié est celui qu’il porte en lui, dans le Soi Supérieur… Celui au coeur de chaque Humain et celui qui maintenant vous invite à ouvrir ces pages. 

(Extrait d’une question posée au début du chapitre deux du livre de Kryeon “Alchimie de l”Esprit Humain”) 

Un ajout aux forces connues de l’Univers

Gif artificeQuand cette solution sera vue, elle va causer beaucoup de controverse dans le monde scientifique, et je vais vous dire pourquoi. C’est parce que vous devrez réécrire et ajouter des choses aux quatre forces de l’univers… Telles que reconnues par la physique, je vais vous donner les noms des quatre forces de l’Univers. Je ne les expliquerai par, car ce n’est pas le but de notre discussion de ce jour. Regardez ce que les scientifiques ont dit au sujet des quatre forces qui sont hypothétiquement les seules à contrôler toutes choses. La première est la gravité, et elle est connue sous l’appellation « force faible ». La deuxième est l’électromagnétisme, et cette force est connue sous l’appellation « force forte ». La première et la deuxième forme une paire, et il en est de même pour la troisième et la quatrième. La troisième est la « faible force nucléaire », et la quatrième est la « forte force nucléaire ». Il semble que ces quatre forces soient responsables de tout ce qui se produit, mais soudainement, une énigme surgit. Il y a une énergie manquante! Avez-vous pensé que ces forces sont peut-être au nombre de six, au lieu de cinq? Cette énergie manquante est peut-être constituée de deux forces. 

Regardez la nature et votre planète. Les choses sont presque toutes en base 12. Vous savez qu’il y a six facteurs dans cette base (1, 2, 3, 4, 6, 12). Les plus communs sont, 3, 4, et 6. Quand vous cristallisez de l’eau en neige, elle se transforme en flocons qui ont chacun six branches. Le résultat de cette opération est un facteur de la base 12. Depuis plusieurs années, nous vous disons que la formidable science de la physique devrait être en base 12. C’est une mathématique ou une base inter-dimensionnelle où le zéro a une signification autre que le néant ou l’infini. Le zéro en base 12 universelle signifie « potentiels de toutes les réponses probables ». Il n’est pas empirique comme la mathématique 3-D, mais il va quand même vous amener à réaliser certaines choses, lorsque vous commencerez à l’utiliser… 

Il y a six forces naturelles. Même si quatre est un facteur de 12, 6 et 12 sont ceux qui apparaissent le plus souvent. Ils sont les plus naturels. Comparez la chimie de l’ADN avec les facteurs 12 de la chimie générale. Avant de vous dire ce que sont les deux autres forces, permettez-moi de vous parler de l’appellation des choses. Je vais leur donner des attributs au lieu de noms, parce qu’elles seront ensuite nommées par le monde scientifique. Ceci va lui servir à expliquer la « matière noire, matière sombre ou matière mystérieuse ». 

Il y a une différence entre une galaxie et un système solaire – une grande différence. Newton, écoute cela. Au milieu d’un système solaire, il y a une masse ordinaire. Peu importe la grosseur du soleil d’un système solaire, il y a une masse qui est ordinaire et constante. Quand vous entrez dans les systèmes géants, tels que les galaxies, c’est là que vous observez la magie à l’oeuvre, et c’est là que se trouvent les découvertes. Il y a de cela plusieurs années, même avant que la science ne le réalise, nous vous parlé de ce qu’il y avait au milieu de chaque galaxie et de ce qui causait la rotation. Nous avons dit qu’il y a quelque chose d’inter-dimensionnel au milieu – un trou noir. 

Il y a quelques années, nous vous avons donné le reste de l’histoire. Nous avons dit qu’il y a des jumeaux, au milieu de chaque galaxie. Il y a deux attributs quantiques. L’un est le trou noir et l’autre que vous ne pouvez voir, est son jumeau. Ils forment un tandem ou un système tire/pousse d’énergie inter-dimensionnelle. Ils représentent la « pièce manquante » des dites forces de l’Univers et les vagues d’énergie qui vont et viennent. 

Maintenant, accordez-moi encore votre attention…, car je vais tenter de vous donner une image globale de ceci, pour votre esprit cartésien. Permettez-moi de vous dire ce qui se passe quand vous avez cette sorte d’énergie inter-dimensionnelle au centre de quoi que ce soit. La loi de Newton ne s’applique plus, car le centre n’est pas une masse ordinaire. Cette énergie inter-dimensionnelle est en cohésion avec le centre. À cause de cette cohésion, elle crée un « flat rotation mode » autour de la galaxie. Il y a tout un ensemble de lois qui doivent être développées au sujet des forces inter-dimensionnelles dites fortes et faibles. Ces jumeaux sont les deux autres forces qui complètent le six. Vous avez la gravité, l’électromagnétisme, les deux forces nucléaires (la forte et la faible), le trou noir et son jumeau (des forces inter-dimensionnelles dont l’une est faible et l’autre est forte). 

Notre Lien A L’univers Par Kryeon canalisé par Lee Carroll – Notre famille 

Les chambres d’ascension

-       Qu’est-ce qu’une chambre ou un siège d’ascension  Il semble que dans les chambres du roi des pyramides de Gizeh se trouvait une chambre d’ascension. S’agit-il des endroits où les rois de l’époque ascensionnaient ? 

Les chambres d’ascension dans CITE INTRATERRESTRE

Les chambres d’ascension sont des systèmes de résonance magnétique reliés aux champs énergétiques pyramidaux qui entourent la Terre et qui sont branchés au champ énergétique pyramidal souterrain. Ces structures tétraédriques et octaédriques établissent les codes d’harmonie lumineux qui agissent dans tous les points du réseau magnétique de la Terre. 

Les maîtres ascensionnés tels Jésus, Enoch, Osiris, Hermès Trismégiste et d’autres encore ont été initiés dans ces lieux sacrés et y ont intégré leur corps de lumière. C’est là que la conscience lumineuse supérieure est activée et se relie à la Conscience cosmique pyramidale d’Orion. C’est par notre lien avec les espaces astrophysiques et magnétiques de la constellation d’Orion que nous retrouvons l’information de l’évolution planétaire. 

A partir de ces chambres secrètes, les codes de vérité astronomique, mathématique et solaire nécessaires à l’ascension, ont été révélés aux initiés. Ces chambres servaient également de calculateurs cosmologiques des schémas de résonance magnétique dans les cycles d’évolution. En outre, elles permettaient aux initiés d’obtenir les révélations du présent cycle astrophysique, où sont emmagasinés les programmes d’évolution antérieurs à la Terre. La Grande Pyramide était orientée, par le conduit stellaire nord, vers l’étoile d’Alpha Draco, symbole de destruction. Le conduit stellaire sud de la constellation d’Orion représentait quant à lui la lumière qui traverse les champs magnétiques de restriction biologique. 

La chambre d’ascension la plus importante était la Grande Pyramide de Gizeh. Toutefois, à cause de l’interférence des forces involutives d’Alpha Draco dans la déformation des conduits stellaires alignés sur les quartiers généraux d’Orion, certains pharaons de l’époque ne purent ascensionner. En effet, ces forces involutives avaient réussi à bloquer l’entrée de l’espace-temps où la conscience tridimensionnelle pouvait être abandonnée et remplacée par la convergence du point zéro évolutif et de la conscience multidimensionnelle supérieure. 

Dans le présent cycle d’évolution, l’orientation a été modifiée pour laisser place à  un réalignement direct sur Orion et les Pléiades. Tous les centres de pouvoir ou lieux sacrés de la Terre convergent maintenant vers la Grande Pyramide. Ce réseau lumineux et énergétique sert à établir un lien avec la structure biologique des systèmes évolutifs supérieurs qui n’utilisent ni cellules ni molécules. Voilà pourquoi les initiés, ou les êtres qui sont sur le point d’ascensionner, ont tiré profit d’une telle conjonction énergétique, magnétique et vibratoire pour se relier à leur divin véhicule de lumière. Le corps des lumières peut adopter bien des formes selon le niveau vibratoire et l’intégration des schémas énergétiques de l’individu qui sera promu à une conscience évolutive supérieure. 

La programmation et la transfiguration de la conscience humaine vers une conscience cosmo-spirituelle ont été atteintes à l’aide de ces chambres. C’est grâce à ce programme qui eut lieu l’union avec le corps de lumière et les consciences des divins Hiérarques d’Orion. D’une part, les chambres étaient des mécanismes servant à préparer la conscience des êtres initiés dans la Grande Pyramide. D’autre part, elles représentaient les véhicules de connexion avec les Loges de lumière consciente des hiérarques directeurs du Conseil des recteurs d’Orion. 

En définitive, disons que ces chambres étaient le modèle d’évolution, d’ascension du tridimensionnel au multidimensionnel, sous le contrôle des Hiérarques d’Orion et des Sphères évolutives supérieures. En ce moment de l’évolution humaine vers une dimension supérieure, la Grande Pyramide est activée afin de s’accorder aux structures géométriques spéciales reliées aux champs magnétiques de la Terre. En découlera l’ouverture du Grand Portail pyramidal-lumineux

Messages des Intraterrestres, canalisés par Ramathis-Mam 

Les raiders

Les raiders dans Les MESSAGERS de l'AUBE 27405228violet-flame-gifÀ l’époque où les êtres humains existaient dans leur domaine légitime et pouvaient comprendre de nombreuses réalités, ils avaient la faculté d’être multidimensionnels, d’être à l’égal des dieux. Vous commencez actuellement à éveiller cette identité en vous. 

Certains dieux firent un raid sur cette réalité. Tout comme les raiders qui à votre époque s’attaquent à une entreprise pour en prendre le contrôle, peut-être parce que le fonds de pension est bien garni, de même le fonds de Vie sur cette planète était une vraie corne d’abondance à l’époque où ces dieux raiders firent leur apparition. Pour vous forcer à croire qu’ils étaient des Dieux avec un D majuscule, ils vous ont génétiquement reconfiguré. 

C’est alors que la Famille de la Lumière fut dispersée hors de cette planète, et que vint le groupe des ténèbres qui put agir grâce à l’ignorance. Vos corps portent inscrits en eux une crainte et un souvenir reliés à l’aspiration au savoir que ces dieux représentaient et qu’ils ont oblitéré en vous. Les dieux qui firent cela étaient de splendides créatures de l’espace. Ils peuvent faire toutes sortes de manipulations et travailler avec les réalités de maintes façons différentes. Les humains, par ignorance, commencèrent à appeler Dieu ces créatures de l’espace. 

Le vrai Dieu n’a jamais visité cette planète en tant qu’entité distincte, car Dieu est en toutes choses. Vous n’avez eu affaire qu’à de faux dieux qui voulaient être adorés, qui ne cherchaient qu’à semer la confusion en vous, et qui ne voyaient la Terre que comme une principauté, un endroit qui leur appartenait à la périphérie d’une galaxie de cet univers où le libre arbitre est roi. 

Avant le raid, vous disposiez d’aptitudes et de facultés fantastiques. L’exemplaire biogénétique original de l’humain avait reçu une quantité incroyable d’informations; il était interdimensionnel et pouvait accomplir de nombreuses choses. Lorsque ces dieux créateurs firent leur raid, ils découvrirent que l’espèce locale en savait trop. L’espèce locale avait des aptitudes trop semblables à ceux qui voulaient se faire passer pour Dieu. 

Une manipulation biogénétique fut pratiquée et il y eut de considérables destructions. Il y eut des versions expérimentales de l’espèce amenée sur la planète, de sorte que les données génétiques fondamentales furent éparpillées mais pas détruites. À une certaine époque, votre ADN était encore intact. C’était comme une merveilleuse bibliothèque où l’information était soigneusement cataloguée et répertoriée, et où vous pouviez trouver instantanément tout ce qu’il vous fallait. Lorsque survint la modification biogénétique effectuée afin d’interdire l’accès aux données, c’était comme si quelqu’un avait caché le système de référence et retiré tous les livres des rayons d’une bibliothèque pour les empiler au sol dans un désordre indescriptible. C’est de cette façon que votre ADN a été disséminé et emmêlé par les raiders il y a bien longtemps de cela.  Enseignements de notre Famille de Lumière des Pléiades – BARBARA MARCINIAK – les messagers de l’aube 

Les forces d’involution

 Gif planetes

-       Y a-t-il également des forces d’involution à l’intérieur de la Terre ? 

-       Le cas échéant, quelles sont-elles et à quoi se résume leur rôle ? 

 

 

A l’intérieur de la Terre, dans une région située entre les quatrième et cinquième dimensions, existe une base stratégique des forces d’involution. Ces dernières ne savent pas que nos cités existent, mais elles savent que la Hiérarchie galactique a mis en place des mesures de sécurité à l’intérieur de la Terre. Cette base stratégique présente un rapport et apporte un soutien logistique aux commandos des forces de l’involution. Surtout, elle projette des idéoformes virtuelles afin d’interférer sur le plan subliminal avec les émotions et le psychisme des humains dans le but de les manipuler. 

 

Nous avons des collaborateurs humains, comme ce canal-ci, mais elles aussi en ont. Certaines de ces personnes ont été manipulées sur le plan psychique et leur personnalité a été anéantie. Ces gens n’ont pas conscience de la nature véritable de leurs contacts déguisés en maîtres et en être de Lumière et qui sont en réalité des forces d’involution. Ceux qui ne prennent pas de précautions qui ne connaissent pas le monde des énergies et qui ont peu d’informations à ce sujet sont leurs proies. 

 

Il y a aussi les autres, qui travaillent consciemment pour les forces d’involution et qui, à cause d’un déséquilibre vibratoire et énergétique, poursuivent les mêmes objectifs de contrôle, de manipulation et de pouvoir. Ces gens, extrêmement matérialistes, ont aussi un déséquilibre psycho-émotionnel dû à leurs ambitions, accordées à des énergies discordantes. Actuellement, plusieurs groupes sur votre planète subissent l’influence vibratoire de l’obscurité. Nous référons ici à divers groupes sataniques et intellectuels détenteurs d’une économie profitant d’une célébrité et d’une popularité importante, et qui ont réussi à infiltrer votre structure sociale. Ils sont très bien organisés, et leurs campagnes de recrutement fonctionnent, appuyées par l’énorme pression économique d e votre système capitaliste. Ce dernier, ou l’économie nationale, est un mécanisme de contrôle des plus puissants. Vous ne serez pas surpris d’apprendre que plusieurs des grands leader politiques, scientifiques, artistiques, littéraires et autres sont en fait des collaborateurs et des militants des forces d’involution. 

 

En somme, le bien et le mal sont à votre disposition ; seule votre conduite fait la différence. Voilà pourquoi nous vous pressons de vous éloigner peu à peu des tendances réactionnaires qui soutiennent la séparation, l’exploitation et la destruction. Rappelez-vous : étant détachés de votre Soi essentiel, vous possédez des paramètres duels de conscience relative dans vos gènes. En tant que représentants et symboles de la puissance créatrice de Dieu, vous disposez de l’éthique du libre arbitre. Votre façon d’utiliser ce dernier dépend de vous, et vos choix engendrent des effets qui contribuent à créer une société gouvernée par des paramètres de cohésion et de solidarités spirituelles, ou de dissociation, de chaos et de destruction. Ne croyez pas être de simples observateurs passifs ; vous êtes les vedettes de la scène du Verseau qui vient de commencer

 

 

Messages des Intraterrestres, canalisés par Ramathis-Mam 

La quatrième maison

 La quatrième maison dans LE RETOUR 01Poursuivant nonchalamment sa route, Mike se sentait au mieux de sa forme. Il ne pensait pas avoir été aussi bien depuis le début de son voyage. Ses nouveaux vêtements et son armure se mariaient parfaitement à l’endroit imposant qu’il traversait. Il se sentait tout à fait à l’aise dans ce décor. Bien qu’il ait passé la majeure partie de son temps depuis le départ à l’intérieur de l’une ou l’autre des maisons rencontrées sur son chemin, il lui semblait avoir fréquenté cette route depuis toujours. L’odeur et l’apparence des choses lui semblaient de plus en plus familières, comme si ses souvenirs de l’ancien Mike commençaient à s’estomper pour faire place aux attributs peu communs de cette nouvelle terre. Il avait l’impression de plus en plus forte que ce qui l’entourait maintenant faisait partie du connu, mais il savait pertinemment que ce n’était pas tout à fait vrai puisqu’il visitait l’endroit pour la première fois. 

 

Il avait la sensation aiguë d’être habité par une autre puissance et un fort sentiment d’appartenance. Il savait que ce sentiment récent était né des événements survenus dans la Maison de la biologie, et le simple souvenir de Vert le faisait largement sourire. Tout en marchant, il pensait à l’étape qu’il avait franchie pendant son séjour dans cette maison. Que pouvait-il survenir encore ? Il avait traversé le seuil de trois maisons seulement et se demandait quelles autres leçons il allait apprendre. 

 

Un bruit derrière lui attira son attention. 

Rapide comme l’éclair, Mike se retourna vivement, se plaçant en positon de défense. Il fut lui-même surpris de la rapidité de sa réaction. Il était penché vers l’avant, la main sur la poignée de l’épée de la vérité. Etait-ce son imagination ou l’épée vibrait-elle ? Toute son attention se concentra sur son ouïe pendant qu’il se tenait là immobile, prêt à bondir au moindre signal. 

 

Rien. 

Le vent avait pu l’induire en erreur, mais il remarqua qu’aucune feuille ne vibrait dans les arbres environnants. Ne bougeant que les yeux, le reste du corps parfaitement immobile, Michael scrutait les alentours. Il réalisa tout à coup que sa vue était très aiguisée. Elle n’avait jamais été d’une telle acuité depuis son départ, comme si, soudainement quelqu’un avait allumé une ampoule très brillante. 

 

Mike se concentra alors sur ce qu’il voyait afin de mieux examiner une immense pierre. 

Rien. 

Il comprit soudain que même s’il se sentait très à l’aise dans son nouvel environnement peuplé de maisons colorées, l’endroit demeurait dangereux. La forme sombre qui avait hanté ses rêves pendant son séjour dans la Maison de la biologie pouvait très bien se retrouver sur son chemin. Il devait se montrer prudent. Fait étrange, il n’avait pas peur. Il demeura figé, en état d’aller, les  sens affûtés à la limite. 

 

Dans cet état de conscience avivée, il découvrait un autre élément de ses aptitudes. Bien qu’il ne put ni voir ni entendre quoi que ce soit d’inhabituel, il sentait une présence. Son âme ressentait un inconfort, un sentiment de danger et d’avertissement. Pourtant….. 

Rien. 

Lentement, il se retourna et poursuivit sa route, tournant sa tête de gauche à droite pour mieux entendre tout bruit émis derrière lui, tâchant de percevoir quoi que ce soit d’inusité. Tout en marchant, il s’interrogeait sur cette énigme. Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Sur cette terre si pleine d’amour et de découvertes spirituelles, comment pouvait-on expliquer l’existence d’une entité si négative ? Pourquoi le poursuivait-elle ? Pourquoi aucun des anges n’avait-il accepté d’en parler ? Un véritable mystère, mais Mike était prévenu et ne laisserait pas cette sombre créature l’atteindre encore une fois. Il restait alerte avec le sentiment de danger toujours présent. 

 

Il marcha jusqu’à une heure avancée de l’après-midi. Le crépuscule approchait et il n’avait pas encore vu la prochaine maison. Il décida de ralentir le pas et, se tournant pour mesurer le chemin parcouru, il sortit sa carte tout en demeurant attentif aux bruits et aux mouvements autour de lui. Il fut soulagé de constater que sa précieuse carte fonctionnait de nouveau et qu’elle était « à jour ». Il repéra le VOUS ETES ICI et, tout près, la prochaine maison. Elle était au détour suivant.  Avec un sourire de satisfaction, il replia sa carte et reprit sa route. 

 

Le voyage entre les deux maisons lui avait pris presque une journée. Il comprit que les maisons étaient séparées par une distance suffisante pour exiger un certain effort de la part du voyageur sans nécessiter toutefois une nuit en plein air. Il en était ravi. Il sentait une fatigue légère et savait qu’elle n’était pas simplement d’ordre physique. L’état d’alerte qu’il avait connu au cours des dernières heures l’avait privé d’une partie de son énergie. 

 

Dans cette lumière mystérieuse où les choses semblant toutes emprunter la même couleur, Mike aperçut la prochaine maison au détour du chemin. Elle baignait dans cette lumière rouge et orange propre à la tombée du jour. La maison, de style campagnard, rayonnait d’un pur violet, comme si la lueur environnante ne l’atteignait nullement. Mike s’arrêta, ébahi. Il n’avait jamais vu de plus magnifique teinte ! C’était un violet à la fois intense, serein et puissant. La maison donnait l’impression d’une structure parfaitement translucide dont la lumière luisait de l’intérieur. Il poursuivit sa route, se rappelant qu’un arrêt prolongé n’était pas prudent, même s’il était tout près du but. 

 

En matière de beauté, Michaël était loin d’avoir tout vu encore ! Lorsque l’ange qui serait son hôte ouvrit la porte, Mike ne parvint pas à prononcer une seule parole. Il n’avait jamais rencontré d’aussi belle créature. Il pensa même à s’agenouiller en signe de respect devant tant de beauté. Que se passait-il ? Sa perception des couleurs avait-elle augmenté ? Il n’avait même jamais vu de couleur pareille ! Il resta muet, tel un enfant qui aurait observé un coucher de soleil pour la première fois, se demandant s’il s’agissait là de magie. Puis il entendit sa voix, et quelle voix ! 

 

Des profondeurs de la tranquillité se fit entendre une voix de velours qui apaisait tout l’air ambiant qu’elle faisait vibrer. Et c’était indéniablement une voix féminine ! 

-       Salut à toi, Michaël Thomas de l’Intention pure, dit la douce voix. Nous t’attendions. 

 

Toujours abasourdi, Mike n’arrivait pas à répondre. Il n’avait même pas une pensée à offrir à l’ange ! Confondu, il prit conscience d’avoir cessé de respirer. L’ange se mit à rire et ajouta : 

-       Je ne suis pas une femme, pas plus que ne l’était Vert. Les anges portent tous les attributs du genre biologique humain. Ma voix et mon apparence visent à rendre ton séjour ici plus confortable. 

 

Mike ne comprenait rien de ce que lui disait Violette. Il avait retrouvé son souffle, mais en savait toujours pas quoi dire. Les paroles qu’il réussit à prononcer résonnèrent horriblement à ses oreilles. 

-       Quelle apparence ! Non seulement le son, mais les paroles, étaient ridicules. Quelle stupidité à prononcer devant une si belle entité ! Il revécut l’embarras qu’il avait connu, enfant, alors qu’on attendait de lui, sans succès, qu’il dise des paroles sensées à un adulte. Sa stupeur était en partie provoquée par l’être devant lui. Mike se trouvait devant une créature angélique immense qui présentait toute la délicatesse du genre féminin, mais sans aucune distinction physique par rapport aux autres anges. Ils portaient tous ces mêmes vêtements flous de la couleur de leur maison qui cachaient toute caractéristique propre au genre. Ils étaient tous immenses, mais son visage… celui de Violette était indéniablement féminin. Il avait la douceur du visage de sa grand-mère et de sa mère et s’apparentait à la sainteté. Mike soupira avant d’essayer à nouveau de parler. 

-     Je m’excuse, Violette… il avait même l’impression qu’il lui manquait de respect en l’appelant par ce nom de couleur… trop familier. Il poursuivit : « Je ne m’attendais pas… enfin, je ne savais pas que les anges pouvaient aussi être des femmes ». Il regretta aussitôt d’avoir ouvert la bouche ! Quelle sottise ! Bien sûr, les anges étaient des femmes. Chaque ange représenté dans des tableaux n’était-il pas une femme ? Violette se tenait là, sans rien dire. Michaël reprit à nouveau : 

 

-       C’est que tous les autres avaient l’apparence d’un homme. Mike aurait voulu effacer tout ça et recommencer encore une fois. 

Ses capacités de communiquer et son éloquence avaient disparus. Il avait complètement échoué à saluer cet ange de façon décente. Il soupira encore et haussa les épaules. Violette lui souriait. 

-       Je comprends parfaitement, Michaël Thomas. 

 

Le regard qu’elle lui jeta aurait pu faire fondre son armure. Il ne présentait rien de romantique, mais bien plutôt un incroyable amour essentiellement maternel. Voilà qui  avait dérouté Mike. Comme s’il revoyait sa mère ! Il avait l’impression d’être réuni à sa famille disparue, se sentant à la fois heureux et incrédule. Il y avait si longtemps qu’on ne l’avait pas regardé de cette façon. Il aurait voulu se faire tout petit et être cajolé. Ses pensées l’embarrassèrent, car il savait que Violette pouvait les percevoir. Elle poursuivit : 

-       Tu t’habitueras très vite, Michaël. Mon apparence s’explique. Ce n’est pas ainsi pour tous les voyageurs, mais pour toi, c’est différent. 

 

Mike comprit. L’apparence et l’attitude de Violette devaient le servir. Mais il se demanda tout de même pourquoi il avait besoin de « voir » un ange maternel. 

-       Parce que tu l’as mérité, dis sagement Violette. Les événements d’ici ne servent pas toujours à l’enseignement. Plusieurs constituent des présents orientés vers la croissance. Tu as visité seulement trois maisons, et déjà, tu te démarques en tant que voyageur très spécial. 

 

Mike saisissait le sens de ces paroles mais, avant qu’il ne trouve à répondre au  compliment, Violette lui fit une demande qu’il n’était pas prêt d’oublier. 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, dit-elle doucement, aurais-tu l’obligeance d’enlever tes chaussures ? 

Mika obéit. Il remarqua, près de la porte, un espace prêt à recevoir une paire de chaussures et les plaça là. Elles se fondaient parfaitement au décor. 

-       Mike, sais-tu pourquoi je t’ai demandé cela ? Michael réfléchit. 

-       Parce que je suis en terrain sacré à l’intérieur ? Il se rappelait Moïse et le buisson ardent, et le dialogue de cette histoire. 

-       Alors, pourquoi els autres n’ont-ils pas eu la même exigence ? Mike continua à réfléchir et risqua une autre réponse. 

-       Parce tu es un ange très spécial ? Violette s’amusait et se mit à rire. Perplexe, Mike savait qu’il n’avait pas donné la bonne réponse. 

-       Allons, entre. Violette se retourna pour pénétrer dans la maison. Mike la suivait mais s’inquiétait du manque d’intimité de leur conversation. Il l’interpella une fois à l’intérieur. 

-       Violette, dis-moi, pourquoi m’as-tu demandé de retirer mes chaussures ? 

-       C’est à toi de ME le dire, Michael, avant de repartir. 

Violette le guidait dans la maison. 

 

Mike n’appréciait pas que les anges le fassent attendra avant de lui donner les réponses, encore moins qu’on lui demande de les fournir lui-même. Trop exigeant, se dit-il. 

-       C’est la raison pour laquelle tu es ici, lui dit l’ange en continuant de le guider dans la maison violette. Encore une fois, il eut honte de ses pensées. 

 

La maison n’avait aucun éclat, l’opposé de son hôtesse. Mike constata que son ébahissement l’avait empêché de lire la pancarte à l’entrée. 

-       Violette, comment s’appelle la maison ? Le regardant fixement dans les yeux, elle lui dit : 

-       C’est la MAISON DES RESPONSABILITES, Michael Thomas. Elle attendait sa réponse, un air inquisiteur sur son beau visage. Mike sut que des difficultés l’attendaient ! 

 

Oh ! dit-il, tâchant de ne rien laisser paraître sur son visage. Il n’avait pas donné à Violette la réponse qu’elle espérait. Elle se retourna et continuer la visite. Le nom de la maison l’avait troublé. Il avait déjà imaginé le déroulement de plusieurs types de scénarios sous son toit. Quel vilain mot que la responsabilité ! Il lui rappelait ses parents le pressant de faire ceci ou cela. C’était un terme qui s’accompagnait d’un jugement. Par la suite, il l’entendit de la bouche des femmes qu’il fréquentait, toujours dans un esprit critique à l’égard de ses actions. Pourquoi, se demanda-t-il, les femmes essayaient-elles toujours de le « modeler » à leur goût. Il eut alors une pensée terrible. Peut-être était-ce le rôle de Violette ? Une autre envoyée de Dieu pour me changer. Et si Dieu était une femme ? Ce ne serait pas sérieux ! Puis, il se prit à sourire devant ces pensées humaines si « viriles », sachant très bien qu’elles n’avaient aucun sens. Dieu n’était ni homme, ni femme, mais le scénario qu’il imaginait l’amusait néanmoins. A quoi pouvait bien servir la Maison des responsabilités ? 

 

Violette le guidait par une série de petites pièces vers une salle à manger. 

-       Qu’y-t-il  ici ? demanda Mike alors qu’ils passaient devant deux immenses portes. 

-       Un cinéma. 

 

Un cinéma ? Les réflexions de Mike se succédaient à un rythme fou pendant qu’il marchait derrière Violette. Pourquoi une salle de cinéma dans une demeure d’ange ? Il eu une autre pensée étrange. Peut-être préparait-on une séance de cinéma ? L’idée d’assister à un film en compagnie de Violette l’amusait. Il se dit qu’ils verraient sans doute un de ces films sur les anges très à la mode. Il faillit en éclater de rire. Violette, percevant  les pensées de Mike, s’amusait aussi beaucoup mais pour d’autres motifs. 

 

Enfin, ils arrivèrent à destination. Les appartements de Michael et la salle à manger ressemblaient encore une fois aux autres. Dans le placard, il trouva des pantoufles et de magnifiques vêtements violets qui, de toute évidence, avaient été créés pour lui. L’odeur de la nourriture chatouillait ses narines. Encore une fois, on lui présenta un choix illimité d’aliments. Comment connaissait-on le moment de son arrivée ? En fait, il n’avait jamais rencontré de personnel de cuisine ou d’entretien ménager. Il se rappela le dégât que Vert et lui avaient créé après leur danse et les traces de fruits sur ses pieds pendant des jours. Ceux qui préparaient les plats savaient se déplacer sans se faire repérer, tels des lutins. Quel endroit ! 

 

Mike s’attendait à constater la disparition de Violette, comme avec les autres anges. Mais, elle était toujours là. 

-       L’ensemble te convient-il Michael ? Elle était vraiment magnifique. Mike était toujours sous le charme de ses qualités maternelles. 

-       Oui, merci. Il avait presque envie de s’incliner, en signe de respect. 

-       Nous commencerons demain matin. Bonne nuit, Michaël Thomas de l’Intention pure. Sur ce, elle quitta la pièce. 

Les choses changeaient. Tout comme Vert était demeuré sur le palier au moment où Mike avait quitté la Maison de la biologie, Violette avait quelque peu agit différemment ici. Les anges devenaient-ils plus polis ? Commençaient-ils à pratiquer l’étiquette des humains ? Mike constata la différence, mais décida de ne pas commenter. 

 

Il mangea, se mit au lit et tomba immédiatement endormi. Il se sentait en sécurité, au chand et aimé. Une autre aventure commencerait le lendemain et il savait que l’enseignement de Violette ajouterait à ses connaissances. Il rêva délicieusement de son enfance et de ses parents. 

 

01 dans LE RETOUR***** 

Aux abords de la maison, la forme sombre et fuyante exerçait une surveillance complète. Elle était à la fois aux aguets et en colère. Lorsque Mike avait quitté la maison verte en route vers celle-ci, l’horrible créature avait été estomaquée des transformations qu’il avait subies. Il avait acquis de la puissance, sans compter ces armes stupides. La vigilance de Mike ressemblait à celle d’un guerrier et il était sans peur ! Qu’avait-il bien pu se passer dans la dernière maison pour qu’il change à ce point ? La silhouette verte bouillait de colère à la pensée de l’occasion qu’elle avait ratée de le mettre au défi durant la tempête. 

 

Celle-ci commença à élaborer un meilleur plan pour mettre l’être humain en boîte. L’entité négative se dit d’abord que si Michael Thomas avait choisi de devenir un guerrier insaisissable, il aurait dû emprunter un chemin plus discret et non pas la route toute tracée comme il l’avait fait. Puis, elle réalisa que Mike suivait toujours le parcours. Il ne pouvait faire autrement puisqu’il ne savait pas où se trouvait la prochaine maison. La solution pour le piéger consistait donc à prendre les devants et à attendre sa proie à un détour du chemin. Si l’étrange créature avait pu sourire encore une fois, elle l’aurait fait. Sans sommeil, l’horrible forme avait des visions de la chute imminente de Michael Thomas de l’Intention pure

 

01****** 

 

 

Le matin suivant ressemblait à tous les autres. La journée s’annonçait magnifique. Le repas était splendide. Michael savoura un délicieux muffin aux bleuets, n’en finissant pas de s’extasier sur la fraîcheur et la saveur qu’il  y trouvait. 

-       Celui que j’ai déjà eu entre les orteils ne goûtait pas si bon. 

Il rit en se revoyant danser avec Vert dans la salle à manger de la dernière maison. 

 

Tout comme il finissait de revêtir ses nouveaux habits, on frappa à la porte. Tiens, les anges frappent aux portes maintenant ! 

-       Entrez, lança Mike d’une vois polie. Violette semblait flotter et Mike lui sourit. Il faudra voir à remercier les responsables de ce merveilleux petit déjeuner ! 

-       Je t’en prie, dit Violette. 

-       C’est toi ? 

-       C’est nous tous. nous ne formons qu’un. 

-       Oui, on m’en a déjà informé. Un jour, je comprendrai. D’ici là, je vous remercie tous. 

-       Es-u prêt ? 

-       Oui, bien sûr. 

Violette le guida dans des endroits qu’ils avaient traversés la veille. Les deux grandes portes étaient ouvertes, et Mike put entrer dans le cinéma aux teintes violettes. Il s’arrêta, ébahi et incrédule. Il n’arrivait plus à bouger et Violette ricanait. 

 

Devant eux, s’érigeait un écran géant. A l’arrière de la pièce, on pouvait voir un projecteur des plus modernes et des tas de bobines de film empilées prêtes à la projection. Il devait y en avoir des centaines ! 

-       Eh bien, Michaël Thomas, nous allons regarder des films, toi et moi ! 

-       Pas possible ! C’est une blague ! 

Devant la réponse, Violette cessa de sourire et le regarda sérieusement. 

-       Oh non ! Absolument pas ! Vraiment pas ! Si tu veux bien prendre place dans la première rangée. 

 

Violette se dirigea vers l’arrière de la salle et mit l’équipement en branle. Mike demeurait confus devant le paradoxe qu’il observait. Un ange qui actionne un projecteur de cinéma. Ce n’est pas là un jouet de lieu sacré. Comme c’est étrange ! Mais il obéit et s’installa au centre de la première rangée. A l’encontre des salles de cinéma qu’il connaissait, la première rangée se trouvait au centre de la pièce. Il y avait un autre élément étrange ; le fauteuil central de la première rangée était rembourré et velouté. Tous les autres ne l’étaient pas, comme s’ils avaient été placés là pour créer un effet seulement. Mike s’installa dans le fauteuil moelleux, devant l’écran géant. 

-       Alors, qu’allons-nous regarder Violette ? Mike se sentait un peu nerveux. 

-       Du cinéma familial, lui répondit-elle, trop occupée à préparer la première bobine pour se tourner vers lui. Mike n’aimait vraiment pas le ton de la réponse. 

Il avait l’estomac noué. Encore cette sensation étrange. Décidément, son intuition toute nouvelle faisait des heures supplémentaires, lui faisant savoir que ce qui s’annonçait risquait de se révéler désagréable. Il pensa à blaguer ; et demander du maïs soufflé peut-être ? Il n’en eut pas le temps. Les lumières se tamisèrent, comme dans une vraie salle. Mike entendit le bruit du projecteur et l’écran s’anima. Il eut le cœur serré dès la première image. 

 

Le premier film qu’il vit ce jour-là, comme tous ceux qui suivraient, était d’une qualité impeccable ; aucun soubresaut, une image en trois dimensions, sans avoir à porter de stupides lunettes ! le son provenait de l’endroit approprié sur l’écran, même lorsque les personnages se déplaçaient. Mike souhaita aussitôt que le film n’ait pas été si réel. Il était trop près. L’écran circulaire lui donnait l’impression de faire partie de chacune des scènes. Il aurait voulu reculer, mais il ne le pouvait pas. 

 

Sur l’écran, devant lui, il voyait Michaël Thomas ! S’il avait dû donner un titre au film, il l’aurait intitulé « Les choses désagréables de ma vie ». Le film débutait alors qu’il était enfant, et c’était là d’une réalité désarmante. Sa mère avait l’air toute jeune et son père, tellement beau ! Tous ces souvenirs l’émouvaient et ranimaient en lui de précieux moments. Il revivait tout encore une fois ! Chaque épisode remplissait une bobine entière et se déroulait en temps réel, comme les événements s’étaient vraiment passés, à l’exception du fait qu’on ne lui montrait que les expériences négatives. 

 

Les premières bobines étaient amusantes. On y voyait Mike, un petit garçon blond de trois ans, qui jouait avec les produits de maquillage de sa mère. Il avait fait tout un dégât dans la salle de bain et sa mère l’avait pris sur le fait. Elle était en colère et lui administrait sa première fessée. En tant qu’adulte revivant la scène, Mike fut étonné de la vividité de l’expéri0ince. Il revivait les émotions rattachées à toutes tes séquences. Il craignait maintenant que ce cinéma maison ne se transforme en film d’horreur lorsqu’il se verrait, plus âgé sur l’écran. Mike avait l’impression qu’on l’avait attaché à une voie ferrée et que le train approchait. 

 

Il revit d’autres scènes de son enfance, chacune lui rappelant un événement qu’il avait oublié depuis longtemps. Il se revit dans la salle de bain à l’âge de six ans, incapable de sortir. Il revécut l’émotion d’alors ; ce n’était pas sa faute. La poignée était restée coincée, et on avait dû faire revenir son père des champs pour qu’il démonte la porte ! Il  était furieux, et Mike avait eu droit à sa deuxième fessée. Il ressentait encore la trahison subie  ce jour-là. Il n’avait pourtant rien fait de mal, mais son père, en colère, l’avait frappé avec sa plus grosse ceinture. Il avait perdu un temps précieux aux champs et prit du retard dans les récoltes. En tant qu’adulte, Mike commençait à se sentir déprimé. 

 

Il regarda bien d’autres bobines encore. Subitement, il eut dix ans. Il devait prendre l’autobus pour se rendre à l’école du village. Il revit Henry, le tyran qui revenait le tourmenter à chaque semestre. Les autres semblaient aussi le détester, mais ne faisaient rien contre lui. Ils avaient tous peur. Parce que Mike venait de la ferme t d’un village au nom bizarre, les autres élèves riaient de lui. Le tyran, par contre, était sans pitié. Des enfants de tous les milieux fréquentaient l’école, mais ceux qui vivaient sur des fermes devenaient de plus en plus rares. Mike portait des vêtements qui trahissaient ses origines ; c’était sa mère qui les cousait. Il se distinguait ainsi des autres, et le tyran ne ratait pas une occasion de le lui rappeler. De concert avec les autres écoliers, il se moquait des vêtements de Mike, de son odeur et même du mode de vie de ses parents. 

 

Mike revit le jour où un groupe d’enfants l’avaient invité à se joindre à leurs jeux. Il en était heureux. Ils voulaient jouer avec lui ! Mais, c’était un piège. Au lieu d’être inclus dans leurs jeux, il devint la risée du groupe. Ils le placèrent à un certain endroit pendant qu’un autre se mit à quatre pattes derrière lui. Puis ils le firent tomber à la renverse, exactement sur l’autre garçon à quatre pattes. Ils en riaient à gorge déployée. Mike rit aussi, essayant d’être bon joueur, mais ils s’écartèrent de lui, le laissant seul. C’était douloureux. La vue de ces images ne lui plaisait décidément pas. Ça servait à quoi ? Il commençait à s’irriter de voir sa vie exposée ainsi et surtout, d’avoir à la revivre de nouveau. Une fois ne suffisait-il pas ? 

 

Dans une autre bobine, il avait quatorze ans. Il se revit le jour où on l’avait accusé d’avoir triché en classe alors que tel n’était pas le cas. Un élève s’était emparé de documents appartenant au professeur et les avait remis sur son bureau en désordre pour bien indiquer qu’ils avaient été consultés. Puis, il avait faussement dénoncé Mike, affirmant l’avoir vu faire. L’enseignant l’avait cru. Après tout, Mike était un enfant de fermier qui portait toujours des vêtements étranges, bien qu’il ait de très bonnes notes en classe. On le renvoya chez lui, et il fut exclu de la classe pour la journée. Dans l’autobus qui le ramenait à la maison, il se demandait comment il allait expliquer la situation à ses parents. Il se détendit un peu, sûr qu’ils le croiraient. Hélas, ce ne fut pas le cas et Mike se sentit complètement abandonné sur cette terre. Il savait que ses parents l’aimaient, mais il aurait voulu qu’ils lui accordent le bénéfice du doute au moment où il en avait tant besoin. Il était anéanti par la solitude. 

 

Michael était assis dans son fauteuil de cinéma depuis des heures, mais le Mike sur l’écran n’avait pas encore terminé sa croissance. Il pensa au temps qu’il allait encore s’écouler avant qu’il n’arrive à la fin de sa torture. Il lui semblait avoir perdu toute trace de spiritualité. Il avait l’impression qu’on le battait. Empreints d’une précision inouïe, les films ne lui laissaient pas de répit. Il n’y manquait aucun détail, aucun élément ; les voix et les personnages se révélaient tels qu’il les avait effectivement connus. Le processus l’ébahissait, mais le sujet le désarmait ! 

 

Ses premières fréquentations maintenant ! Embarrassant ! Il portait toujours ces vêtements étranges, qui provenaient maintenant des magasins, mais sa mère n’avait aucun sens de la mode et faisait des combinaisons pour le moins étranges, sans parler de choix des tissus. Les filles, à l’école ou à l’église, jugeaient Mike intéressant, mais il savait qu’elles se moquaient de ses vêtements. Il avait honte ! Il ne mit pas longtemps après avoir surpris quelques conversations à son sujet, à se décider à faire des économies et à acheter ses propres vêtements. A partir de là, il sentit croître sa confiance, ca ril avait un certain flair pour choisir ce qui lui allait. Il examina la question et il décida d’aller faire ses chats en compagnie d’une fille ou deux pour l’aider à mieux choisir. Les filles adoraient ça ! Imaginez ! un gars qui aime fréquenter les magasins ! Ce fut le début d’une importante métamorphose. De l’adolescent mal fagoté qu’il était, il devin un jeune homme attrayant et désirable, ce qui entraîna chez lui un changement de sa personnalité. Il prit énormément d’assurance. Il réussit à maintenir de bonnes notes et s’engageant activement dans plusieurs activité parascolaires. Et puis un jour, la jalousie poussa quelqu’un à mener contre lui une campagne de dénigrement, ce qui lui fit perdre le poste de président qu’il convoitait. La rumeur circula qu’on l’avait surpris à faire des obscénités dans les toilettes des filles. Tout le monde avait envie d’y croire ; c’était à la fois une nouvelle à sensation et… complètement faux. Il était le favori aux électrons puisqu’il avait occupé la présidence à plusieurs reprises mais la rumeur l’emporta et Mike subit une énorme perte. Du même coup, il perdit l’affection de sa première petite amie,, Carole. Elle refusa dès lors de lui adresser la parole. Sa peine le rongea pendant des semaines et il laissa tomber toutes ses fonctions à l’école. Il était victime, encore une fois. Et il revoyait tout, étape par étape, sur l’écran devant lui. L’événement s’étira, toujours en temps réel, découvrant chaque parcelle de cet incident malheureux. Il en sortit changé, et le poids pesait encore sur lui pendant qui’ le revivait. 

 

Le cinéma se poursuivit. On ne lui offrit pas de repas du midi. En effet, l’entité qui actionnait le projecteur savait que Mike n’aurait pas d’appétit. Elle avait raison. A chaque fin de bobine, on entendait le bruit du ruban frappant le métal, et la noirceur tombait sur la pièce. Puis, il y avait un silence étrange, rompu seulement par le bruit des engrenages de la bobine et des interrupteurs du projecteur. Ni Mike ni Violette ne prononçaient une seule parole. Puis, l’écran s’animait de nouveau des pires images de la vie de Mike ! Il savait, alors que les projections avançaient dans le temps, que l’événement majeur serait bientôt devant lui. Puis, il le vit… le jour de l’accident mortel de ses parents. 

 

Michael savait très bien qu’il n’avait pas à demeurer dans son fauteuil s’il ne le voulait pas. Tous les anges l’avaient entretenu de son libre choix. Il aurait voulu fuir, et dans son esprit, il formulait des pensées qu’il souhaitait transmettre à tous les anges. Dieu, s’il te plaît, ne me faits pas vivre tout ça encore une fois. Ça suffit ! Mais, il revit toute la scène, convaincu qu’un camion lui roulait sur le corps. 

 

Mike ne flancha ni ne pleura dans son fauteuil. Il attendrait à plus tard. Il resta la, impassible, regardant le théâtre de sa vie se dérouler devant lui en temps réel. Il revécut l’appel téléphonique, le choc, les funérailles, la douleur et la peine, la vente de la maison, de la grange et des terres ; la vente de l’équipement de la ferme, y compris celle du vieux tracteur. Il revit le triage qu’il fit des effets personnes de ses parents, les photos des jours meilleurs, leurs photos de mariage et même les lettres d’amour qu’ils s’écrivaient durant leurs fréquentations. Mike resta immobile, essayant de ne pas revivre toutes ces émotions. Il força son esprit à les refouler, mais se sentit victime dans son fauteuil. Il sentit les convulsions involontaires de la douleur qui surgissaient par vagues dans son corps. Il brûlait de l’envie de laisser sortir sa peine en pleurant. La présentation était en tous points semblables à la réalité. C’était la chose la plus cruelle qu’on lui eut jamais imposée. Tout ce qu’il voyait depuis des heures avait fait de lui l’objet d’une mauvaise blague. Et maintenant,…on le poursuivait jusque dans cette pièce pour le punir. Il jugeait la situation injuste et se demandait à quoi elle pouvait bien servir. 

 

Il respira de soulagement lorsque l’épisode du décès prit fin. Il ne pouvait rien imaginer de pire. Il était en sueur, épuisé et se sentait diminué. Le sujet était d’envergure et il ne pouvait détacher ses yeux de l’écran tellement la réalité était prenante. 

 

Lorsqu’il vit « Criquet », de son véritable prénom, Shirley, il sut encore une fois ce qui l’attendait. L’incident qu’il allait revoir correspondait à la fin de son histoire d’amour à Los Angeles et à la rapidité avec laquelle la situation s’était détériorée. Il s’était jeté dans cette aventure à corps perdu alors que Criquet avait pris la chose avec une telle légèreté. Cela n’avait pas été une aventure mortelle, mais cela aurait pu l’être. En tout cas, cela avait été la mort dans son cœur, très certainement. Mike essaya encore une fois de s’endurcir pendant que la scène se déroulait devant lui. Qu’elle était belle ! Une voix inoubliable ! L’événement était encore tout frais et avait d’ailleurs été à l’origine de sa récente dépression, de son manque de confiance et du statu quo quant à son emploi minable. Devant lui s’étalaient en fait les scènes du deuxième grand malheur de sa vie. Puis le film lui montra son lieu de travail, des images de son patron maniant habilement la violence verbale et l’espace restreint dans lequel il avait accepté de travailler à Los Angeles. 

 

La séance prit fin à seize heures. Les dernières scènes se déroulaient dans son appartement, lorsqu’il avait été attaqué puis transport à l’hôpital. Puis, l’écran redevint vierge et il entendit le bruit du ruban signalant la fin d’une autre bobine. Le bruit continuait, mais la salle restait dans le noir. Mike se leva et, plaçant ses mains en forme de visière au-dessus de ses yeux, se retourna en direction de la lumière crue du projecteur pour essayer de voir Violette. Elle n’était pas là. La conclusion du film marquait sûrement la fin de la leçon d’aujourd’hui, et, comme dans le fils, Mike se retrouvait seul. 

 

La fin du ruban continuait de frapper la bobine de métal et Mike sortit de la salle pour se diriger vers ses appartements. Il n’avait toujours pas faim. Il était déprimé. On avait agité ses émotions jusqu’à la moelle et il se mit immédiatement au lit, sans se dévêtir. Violette ne vint jamais lui souhaiter une bonne nuit. Il appréciait son tact, car il n’avait absolument pas envie de parler. Cette nuit-là, il continua à voir les films dans ses rêves. Il revit le tyran de ses jeunes années, ses parents et Criquet. Décidément, ils ne le quittaient plus : n’en pouvant plus, il se laissa finalement aller, pleurant à chaudes larmes. Le fait d’avoir revu ses parents, tellement vivants, renforça sa peine. C’était la deuxième fois, depuis son arrivée sur cette terre sacrée, bénie et angélique, que Michael se sentait complètement seul et dans une noirceur totale, une véritable victime de la vie. Et maintenant, les scènes de film l’avaient prouvé ! 

 

 

01

**************** 

 

Le lendemain matin, Mike se sentit un peu reposé, mais resta songeur. Et il avait faim. Il ne se fit pas prier pour engouffrer un copieux petit déjeuner. La menace de la veille passait encore sur lui mais il avait l’impression que le pire était derrière lui. Il se sentait fort et même s’il ne comprenait pas encore l’utilité de tout cela, il était déterminé à ne pas se laisser glisser à nouveau dans la noirceur et la dépression. Aujourd’hui, il ne pouvait arriver que quelque chose de mieux. 

 

Après le petit déjeuner, Mike s’habilla. Comme par magie, on lui avait laissé de nouveaux vêtements violets, pour remplacer ceux dans lesquels il avait dormi. Lorsqu’il fut prêt, Violette se montra dans l’entrebâillement de la porte, sans dire un mot. On aurait dit qu’elle voulait lui offrir un moment pour s’exprimer et se « vider le cœur » ou simplement l’occasion de lui reprocher l’expérience douloureuse vécue la veille. Mike était conscient de sa présence. Elle le surveilla pendant quelques instants et finalement s’adressa à lui. 

 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, as-tu quelque choses à dire ? 

-       Oui. Y a-t-il d’autres films ? 

-       Oui, répondit doucement Violette. 

-       Bon, alors, allons-y ! dit Mike, attendant qu’elle bouge. Violette était surprise. Dans cette maison, l’expérience des anges avec les humains n’avait jamais été telle. Vert avait raison. Ils avaient affaire à un être à part. il réussirait peut-être. Il ferait peut-être partie des rares élus. Elle n’avait jamais vu tant de détermination et un changement si rapide. Elle se sentait privilégiée de prendre part à sa formation et ressentit un grand amour pour lui. Elle se retourna et se dirigea vers la salle de cinéma. 

Mike connaissait la routine. Il s’installa dans son imposant fauteuil violet et bien rembourré de la première rangée, tel un prisonnier sur sa chaise électrique, attendant le courant ou plutôt, dans son cas, la fermeture des lumières et le début de la projection. Il était plus résolu que jamais. Rien ne l’empêcherait d’atteindre son but. RIEN ! 

 

Encore une fois, sa vie se déroula devant lui, depuis son enfance. Mais il comprit aussitôt que cette fois, ce serait différent. Le sujet avait changé. Le titre aurait pu être « Les mauvaises actions de ma vie ». Les épisodes de l’enfance étaient amusants, et Mike rit de bon cœur à plusieurs reprises. Il était bon de rire, même s’il avait encore les côtes endolories de ses pleurs de la nuit précédente. Au fur et à mesure que le temps s’écoulait, certaines des choses qu’il revoyait commençaient à l’embarrasser. Violette les connaissait sûrement toutes et il ne tenait pas à les revivre. Plus le temps passait, plus il se faisait petit dans son fauteuil. En fait, il se sentait de plus en plus mal à l’aise. 

 

Il avait dix ans et se trouvait dans l’église. Il s’amusait à faire circuler les dessins obscènes qu’il avait conçus avec ses petits copains. Ils les glissaient dans les enveloppes de l’église, puis dans la corbeille qui circulait parmi les fidèles pour recueillir les dons de la semaine. Ensemble, ils riaient en imaginant l’expression des dames patronnesses qui dépouillaient les enveloppes de la quête pour compter les fonds. Vraiment, ils s’amusaient beaucoup ! 

 

A l’âge de douze ans, Mike s’était faufilé dans la cour et avait fait démarrer le tracteur de son père pendant que ses parents étaient à l’église. Il avait feint d’être malade pour rester à la maison. Le tracteur démarra sans problème, mais Mike ne savait pas comment le faire avancer. Il essaya chaque manette et chaque pédale, de plus en plus frustré>. Il ne comprenait pas le fonctionnement de la pédale d’embrayage et pensait que, comme pour la voiture familiale, une pédale servait à avancer et une autre à arrêter. Il entendit plusieurs bruits étranges et, bien sûr, il brisa le mécanisme d’embrayage. Lorsque son père découvrit le problème, il demanda à Mike de lui dire la vérité. 

-       Mike, as-tu essayé de démarrer et de faire avancer le tracteur ? 

-       Mais non, voyons ! 

Mike eut aussitôt honte et se sentait encore honteux aujourd’hui. Son père savait la vérité ; Mike le voyait dans ses yeux. Ce jour-là, Mike comprit ce que signifiait rompre l’unité familiale. Le sentiment était affreux et l’avait poursuivi toute sa vie. La facture de réparation faramineuse avait fait prendre conscience à Mike de sa stupidité et les avait tous contraints à se priver de nourriture décente pendant plusieurs semaines. Chaque fois qu’ils se mettaient à table, Mike dégustait le résultat de son geste. Il lui fallait en plus le revivre en couleurs et en trois dimensions ! Il ne fit menu dans son fauteuil. Quelle vraisemblance ! 

 

En grandissant, Mike devint plus fort. A l’époque, les élèves se suivaient d’une école à l’autre tant et aussi longtemps que leurs parents respectifs habitaient au même endroit. C’est ainsi que le tyran Henry et Mike continuèrent de fréquenter les mêmes écoles. S’il menait le bal au primaire, il en fut autrement au secondaire. Il ne dépassait plus les autres d’une tête comme autrefois et les règles du jeune devinrent plus équilibrées. Henry ne réussissait pas bien en classe et il obtint difficilement son diplôme. Michael profita de chaque occasion qui s’offrait de lui rendre la vie impossible. Il se servit de sa taille et de sa popularité pour l’intimider, l’injurier ou le menacer. 

 

Au cours des premières années du secondaire, il se servit de son pouvoir de président pour l’exclure de tout ce qui pouvait être bon. Il utilisa habilement son influence pour éloigner l’ancien tyran d’événements agréables, comme la remise des diplômes et de domaines où il excellait. Mike agissait toujours sans demander l’avis de personne et se réjouissait de chaque occasion qui s’offrait de ruiner ses années au secondaire. Même si Henry savait ce qui se tramais, il n’y pouvait rien. Il fut éventuellement en mesure de se venger, mais Mike n’en sut rien avant de se retrouver dans on fauteuil violet pour avoir toute la situation se dérouler devant lui. C’était Henry qui lui avait fait perdre son poste de président : c’était lui qui avait lancé les rumeurs qui l’avaient empêché de conserver son poste. 

 

Plus tard, Mike avait appris que Henry avait mal tourné et qu’il s’était retrouvé en prison. Il s’était souvent demandé si les choses se  seraient passées autrement si Henry savait pu faire tranquillement son chemin durant ses années de secondaire. Mike avait honte de ce qu’il avait fait et se voyait de nouveau confronté à ses actions passées. 

 

Il se trouvait vraiment stupide. Le film montrant ses mauvais coups était plutôt long, et l’aspect immoral ressortait avec le temps. Michael avait peut-être même détruit toutes les chances d’un homme. Il se sentait tout à fait nul mais continua de regarder l’écran. A cours de sa dernière année au secondaire, il avait triché à un examen. Sa moyenne générale était bonne, mais sa note était faible en histoire des Etats-Unis. Il en imputait la faute à un professeur ennuyant et réussit, en utilisant la clé conservée d’un ex-président de classe, à se procurer une copie de l’examen. Il estimait que c’était une douce vengeance puisqu’on l’avait injustement accusé et puni quelques années auparavant. A son esprit, son geste était tout à fait justifié. Mais la situation se gâta. Le sort voulut que l’enseignant remarque immédiatement le progrès subit de Mike et l’accuse du geste qu’il avait commis. Mike, mettant à profit sa forte personnalité et s’appuyant sur ses bonnes notes dans les autres matières et sur sa réputation, dénonça le professeur à l’administration. Ce dernier vit inscrire à  son dossier une remarque qui ruina sans doute la progression de sa carrière; Mike n’en avait jamais eu conscience avant de s’installer dans le fauteuil moelleux de la salle violette. 

 

Oh ! Quelle horreur ! Etre victime de la vie est déjà difficile mais se regarder mentir et tricher est horrible. Mike ne désirait plus voir ces images et aurait souhaité qu’on y mette fin. Son vœu se réalisa. Il n’y avait pas d’incidents intéressants à observer à l’âge adulte. Toute sa vie avait été chavirée par le décès de ses parents. Il avait mûri rapidement, et une intégrité ferme s’était développée en lui. Il portait fièrement le nom de sa famille, et le travail ardu de ses parents lui servait de modèle. Il soupira d’aise lorsqu’il entendit encore une fois le bruit de la pellicule sur la bobine indiquant la fin du film. Cette fois, le projecteur s’arrêta et les lumières revinrent graduellement. Violette s’approcha près de lui. 

-       Michael, voudrais-tu me suivre ? 

Sans dire un mot, Mike obéit en se tirant lourdement du fauteuil où il avait passé tant d’heures. Il espérait ne plus jamais le revoir et détesta cet endroit où on lui avait déroulé le film de sa vie. En sortant, il jeta un coup d’œil au projecteur, s’attendant à  voir tous les films qu’on lui avait montré depuis les deux derniers jours, mais l’endroit était propre et dégagé. 

 

Villette était l’entité la plus prévenante qu’il ait rencontrée. Elle n’était pas pour autant meilleur que Bleu, Orange ou Vert, mais elle était différente. Chaque ange avait manifesté des qualités que Mike avait appréciées. Violette dégageait de la bienveillance et de l’affabilité. Mike aurait voulu s’installer dans la maison violette pour y vivre sous cette tutelle parentale apaisante. C’était merveilleux d’écouter sa conversation. Tout était si facile quand elle était là. Ce sentiment était familier à Mike ; il réalisa que c’était le le sentiment d’être un enfant sans responsabilité. Il était donc normal qu’il l’ait rencontrée dans la Maison des responsabilités. Elle représentait un parent, et Mike sentait comme un petit enfant, dégagé à la vie. 

 

Violette le guida vers une grande pièce. On aurait pu croire que c’était une salle de conférences, mais on n’y trouvait que deux fauteuils. Il y avait un tableau d’affichage sur un des murs et plusieurs symboles et graphiques sur les autres. 

Dans les premières maisons, les anges ne s’étaient jamais assis si longtemps. Puisqu’ils ne se fatiguaient pas et n’avaient pas besoin de dormir, ils n’avaient pas besoin non plus de s’asseoir comme les humains. Ils le faisaient uniquement pour les mettre à l’aise, comme maintenant. Violette avait pris place devant Michaël. 

 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, comment te sens-tu ? 

Elle avait entamé la conversation par une question qui permettrait à Mike d’exprimer ses émotions au sujet du dernier jour de projection, ce qu’il fit, y ajoutant une pensée qui avait accaparé son esprit au cours de la soirée précédente. 

-       Ma chère Violette – Mike l’aimait vraiment beaucoup – je sais que tu ne peux intentionnellement blesser un humain ; je sais que ta conscience angélique ne te permet pas de causer de la douleur, de la souffrance, du doute ou de la peur. Mais en me montrant ces films, tu as produit tout cela et je suppose qu’il y a une explication. Comment je me sens ? 

Mike s’arrêta un peu pour réfléchir, car il voulait exprimer ses émotions des derniers jours, le plus honnêtement possible. 

-       Agressé, dit-il, horrible, attaqué, triste de mes propres échecs, coupable de mes actions, en colère contre ceux qui m’ont assailli, dévasté par la peine produite par des circonstances indépendantes da ma volonté, abattu, tourné vers l’intérieur. 

Mike ouvrait totalement son cœur à Violette. Il le faisait sans trop d’émotions puisqu’il le savait toutes exprimées la nuit précédente. Il essayait de décrie ce qu’il ressentait à Violette. Les mots vinrent d’abord aisément, puis il commença à répéter. Violette le laissa tout de même poursuivre. Le processus de libération était en cours. Michaël s’était exprimé, s’était plaint de plaint encore. Il ne demanda jamais pourquoi on lui avait montré ces films. Intuitivement, il savait que Violette allait répondre à cette question… et il avait raison. 

 

Quand il eut fini, il eut soif. Il but l’eau qu’on avait laissée à sa portée et indiqua par un geste de la main qu’il avait terminé. Violette se redressa et commença son enseignement. 

-       Michaël, lui dit-elle en le regardant droit dans les yeux avec une intensité dont l’origine devait être divine, il en était certains. 

« En tant qu’humain préparant son retour chez lui, c’est la dernière fois que tu ressens quelque chose du genre ». Elle le laissa réfléchir quelques instants et se leva pour se diriger vers un mur en apparence tout blanc. Elle déroula un parchemin fixé à l’extrémité du mur, près du plafond, ce qui rappela à Mike les cartes géographiques fixées aux murs des classes au-dessus des tableaux noirs. Le parchemin portait les mêmes étranges caractères de style arabe déjà vus dans la Maison des cartes. Il ne parvenait pas à les lire. 

-        mon rôle consiste à t’expliquer que toi, ainsi que tous ceux qui se sont retrouvés dans  ta vie, avez soigneusement planifié ce que tu as vu se dérouler sur l’écran du « cinéma de la vie » au cours des deux derniers jours. Mike écoutait attentivement, sans vraiment comprendre comment c’était possible. 

-       Planifié ? 

-       Oui. 

-       C’est impossible. Il y avait des accidents, des coïncidences, des faits divers, plusieurs facteurs dus au hasard. 

-       Tu as tout planifié avec les autres. 

-       Mais, comment ? 

-       Michaêl Thomas tu sais déjà que tu es une entité éternelle. Tu es ici pour obtenir l’autorisation et la formation nécessaires pour rentrer chez toi, pour retourner sur cette terre sacré où tu crois trouver des réponses, la paix, un sens à ta vie, selon ta propre définition des choses. Ce que tu ne sais pas encore, c’est que tu  as fait en tant qu’humain sur la terre plusieurs séjours. Cette fois, tu es Michael Thomas. 

 

Mike avait déjà entendu parler des vies antérieures, et une personne de confiance qui confirmait encore cette notion qu’l accepta avec émerveillement. Violette continua. 

-       Lorsque tu n’es pas sur la terre, tu planifies les leçons de ta prochaine vie, car tu es le seul à connaître tes besoins. En collaboration avec les autres, tu prépares tes leçons de vie. Certains acceptent de te mettre au défi. D’autres consentent à être le sable de ton huitre pendant des années ! D’autres encore acceptent d’être plus près de toi et certains même mourront pour t’aider à réaliser tes besoins et les leurs. Cela fait partie de leur contrat ! Ebahi par cette information, Mike demanda : 

-       Mes parents, savaient-ils ? 

-       Vous le saviez TOUS, Michael, et c’est le plus grand présent que tu aies reçu de toute ta vie. Les yeux de Violette laissaient voir une compassion comme Mike n’en avait jamais vu. Elle le connaissait à un tel point § Elle était prête à tout lui expliquer s’attendait à de fortes émotions et pouvait répondre à toutes ses questions. Elle était formidable. 

-       C’est assez complexe, vois-tu Michael. Chaque incarnation humaine est reliée aux autres. Des contrats sont établis avant ton arrivée, prévoyant ta puissance d’apprentissage et de croissance. Tu es l’épine de quelqu’un d’autre et une perle d’une valeur inestimable. Ce que tu appelles accident ou coïncidence est soigneusement planifié. 

-       C’est la prédestination ? 

-       Non, tu choisis tout. Le chemin est tracé et tu peux décider de le suivre ou non. Tu peux même en créer un nouveau si tu le désires. C’est d’ailleurs exactement ce que tu es en train de faire. Lorsque tu as exprimé l’intention d’emprunter ce chemin, tu as balancé le contrat que tu avais conclu avec les autres. Tu es allé au-delà des événements planifiés pour l’apprentissage de tes leçons et tu as plutôt choisi la mine d’or. Maintenant, tu as une véritable vision d’ensemble de toute la situation. 

-       Mais pourquoi les films, alors ? 

-       Pour que tu puisses revoir chaque détail de ta vie qui te semble négatif et comprendre que tu as participé à sa création. Tu as pris part à sa planification et u l’as accomplie selon un plan établi>. En d’autres termes, tu es responsable de tout. 

 

Mike était étonné par toutes ces idées. Il n’en comprenait pas encore le mécanisme 

-       Et si j’avais voulu tout changer ? Pourquoi ai-je chois des expériences si difficiles et si tragiques ? Violette était prête à répondre. 

-       Lorsque tu n’es pas ici, Michaêl, tu possèdes l’esprit de Dieu. Tu n’en es pas conscient maintenant, mais c’est ainsi. La mort et les circonstances émotives sont de l’énergie vers Dieu. Tu es éternel, et les allées et venues des humains sont destinées à des objectifs beaucoup plus élevés que tu ne le crois, un but que tu comprendras un jour quand tu prendras ma forme. Pour l’instant, qu’il te suffise de savoir que ce que tu appelles tragédie, malgré toute l’horreur que tu y perçois dans ton état d’esprit actuel, peut être le catalyseur d’un changement planétaire, d’une augmentation de la vibration et d’un présent au-delà de toute imagination. C’est la vision d’ensemble qui compte, et non pas l’événement réel. Malgré la confusion qui peut s’en dégager pour l’instant, c’est ainsi. Violette arrêta quelques instants pour permettre à Mike de réfléchir. Puis, elle reprit. 

-       Pour ce qui est de changer les événements, c’est un choix que tu as toujours eu, mais qui est caché à la plupart des humains. C’est le test de la vie, Michaël. Tu pourrais regarder la situation de cette façon : lorsque tu quitteras la maison, tu auras tendance à suivre la route. C’est la solution la plus naturelle. C’est facile et tu n’as pas à penser à ta direction. Le chemin est là et t’indique la voie ; alors, pourquoi ne pas le suivre ? Mais, en vérité, sur la terre des sept maisons, le chemin mène toujours dans la même direction, ondulant légèrement. Voilà pourquoi, tu pourrais atteindre la maison suivante sans doute plus rapidement si tu te dirigeais dans sa direction, sans emprunter le chemin. Tu pourrais même découvrir des merveilles sur ta route, hors des sentiers battus. Le chemin ondule mais conduit toujours dans la même direction, vers l’avenir. La plupart des humains restent sur la route, ne réalisant  jamais qu’ils peuvent la quitter s’ils le désirent. C’est lorsqu’ils font autrement que tout change pour eux, surtout leur avenir. Ils commencent en fait à s’écrie un nouveau futur dès qu’ils expriment l’intention e quitter la voie. Ils trouvent la paix lorsqu’ils parviennent à mieux maîtriser leur vie. Ils découvrent leur but. Certains passent même par ici ! Violette avait un sourire entendu. 

 

-       Et la Maison des responsabilités ? interrogea Michael. 

-       C’est ici que tu apprends que TOI, Michaël Thomas de l’Intention pure est directement responsable de tout ce qui constitue ta vie. La tristesse, la peine, les présumés accidents, les pertes, ce que les autres t’on fait, la douleur et, oui, même la mort. Tu savais qu’elle serait là, tu l’avais planifiée avec les autres et tu as joué le jeu jusqu’à maintenant. 

-       Dans quel but ? 

-       Dans un but d’amour, Michael. L’amour le plus élevé. Tu connaîtras le plan d’ensemble au moment opportun. Pour l’instant, tu dois saisir que tout est important et fait partie d’un amour que tu connais déjà et auquel tu participes dès à présent. Les apparences sont parfois trompeuses. 

 

Les mots résonnaient aux oreilles de Michael. Les apparences sont parfois trompeuses. C’était les paroles du premier ange, celui de la vision qui avait suivi le vol. Puis les autres les avaient aussi prononcées. L’esprit de Mike se récitait ces nouveaux concepts. Puis, il se rappela les paroles de Bleu dans la Maison des cartes. Ce sont les contrats de tous les êtres humains de la planète. Dans les petites cavités que Bleu gérait, et il y en avait des millions, se trouvaient les plans éventuels de toute l’humanité, établis par les individus eux-mêmes et prêts à être altérés par ceux qui le souhaitaient. 

 

La vérité du message frappa soudain Mike comme une masse. Si seulement il avait su ça lorsqu’il était jeune. Il aurait tellement mieux compris la vie. Il aurait pu changer son futur. Il aurait pu trouver la paix. Les décès, les amours perdus, la dépression, quels éléments d’espoir et de sagesse ils auraient pu constituer ! la pensée du choix lui permettant de modifier sa vie l’éblouissait. Violette avait raison. Mike avait suivi le chemin de sa vie sans broncher, permettant à tout ce qu’il avait planifié de se produire. Il avait du mal à saisir cette notion de planification. Elle le rendait responsable de tout ce qui s’était passé. Il se retrouvait devant une perspective totalement différente. Ça lui aurait été si utile ! Sa vie aurait été complètement différente. Aucun membre de l’église ne lui avait appris une chose pareille. Il aimait Dieu et il avait toujours accepté le caractère sacré de sa demeure, mais on lui avait  toujours appris qu’il était un mouton qui suivait un berger. Aucun enseignant spirituel ne lui avait dit qu’il avait tant de pouvoir. 

 

-       Violette, s’il en est ainsi, pourquoi ne m’a-t-il pas appris ça à l’église ? 

-       L’église n’enseigne pas tout sur Dieu, Michael. Il arrive même qu’on t’y  apprenne beaucoup de choses sur les humains et sur ce qu’ils pensent de Dieu. Violette ne portait pas de jugement et ne critiquait pas les humains ; elle rapportait simplement les faits. 

-       L’église a-t-elle eu tort ? 

-       Michal, la vérité est la vérité, et tu en trouveras des parties dans l’ensemble de tous les systèmes spirituels. Tu es hautement respecté pour ta recherche de la vérité à propos de Dieu. L’amour, les miracles et le mécanisme du fonctionnement des choses sont tous présents à un certain degré dans ton lieu de dévotion. Voilà pourquoi  tu y ressentais l’esprit de Dieu. L’esprit honore la quête, même en présence d’une connaissance partielle. N’oublie pas que ton existence véritable t’est inconnue même maintenant, au moment où tu entends la vérité. Ton église et toutes les quêtes spirituelles de ta planète sont grandement respectées parce qu’elles représentent la recherche de Dieu et de la vérité spirituelle. Mais il est triste que les humains exercent un contrôle sur cette quête et l’empêchent de se développer en la limitant et en maintenant ceux qu’ils dirigent dans la peur. 

 

Le mérite se trouve dans la recherche et non dans la découverte. Le caractère sacré de la planète réside donc chez celui ou celle qui foule son sol et non dans ses édifices aux nombreux clochers. Violette s’approcha du parchemin qu’elle avait déroulé. « Tu penses que tes Saintes Ecritures sont sacrées. Regarde bien ceci, dit-elle en lui indiquant l’écriture cryptique du papier. Ce sont les dossiers akashiques de l’humanité. Ils contiennent les dossiers de toutes les vies et des contrats potentiels ». Elle fit une pause pour marquer son respect. « Michal, ce sont là les écrits les plus sacrés de l’univers et ils ont été écrits et réalisés par ceux qui ont décidé d’être des humains ». 

 

Elle le regarda fixement, ce qu’elle n’avait pas fait depuis quelque temps. Il saisissait le message. Tout à coup, il se rendit compte qu’elle avait adopté une attitude respect à son égard, de respect spirituel. Le renversement des rôles le mettait mal à l’aise. Il voulait en apprendre plus et elle répondait à sa demande. 

 

Les jours qui suivirent dans la Maison des responsabilités s’écoulèrent dans la découverte de messages profonds sur l’humanité et la vie. Non seulement Mike en apprit-il davantage sur ce qu’il était, mais il sut qui il avait été. Toutes les pièces du casse-tête s’imbriquaient les uns dans les autres. Violette lui fit voir les dossiers et les contrats de ses parents et d’autres qui avaient traversé sa vie. Tout ce qui lui était transmis était parfaitement approprié et il ne vit rien qui aurait pu changer son avenir. Toutefois, une image beaucoup plus étendue de sa vie commençait à prendre forme. Le détail le plus impressionnant ? Que les humains sont en fait des parties de Dieu qui errent sur la planète sans le savoir, ce qui leur permet de transformer les caractéristiques spirituelles et la vibration de la terre même ! Violette faisait constamment référence aux humains comme à des personnages haut placés. Les humains étaient des entités qui devaient changer le fondement même de la réalité sur une très vaste échelle ; et tout tournait autour des leçons apprises sur la terre, leçons qu’ils avaient planifiées ensemble ! 

 

Puis, il fut temps de repartir. Mike se sentait une nouvelle créature. Sa connaissance du déroulement des choses avait décuplé. Il avait tout assimilé et sentait qu’on l’avait induit en vérité. Au moment où il revêtait son armure pour entreprendre le voyage qui le mènerait à la prochaine maison, il entendit les paroles d’Orange résonner à ses oreilles. L’épée de la vérité, le bouclier de la connaissance, l’armure de la sagesse. Les éléments s’assemblaient pour former un tout spirituel serré. Il comprenait que les armes présentaient un caractère cérémonial et un but. Les paroles lui étaient répétées, expliquées et il parvenait finalement à les comprendre. 

 

Violette raccompagna Mike au seuil de la porte. 

-       Michael Thomas de l’Intention pure, tu me manqueras. 

-       Violette, j’ai l’impression de quitter la maison et non d’être en route pour m’y rendre. Mike se sentait près d’elle et elle était devenue en quelque sorte un membre de la famille. Jusqu’à présent, il avait rencontré trois anges frères et, maintenant un ange mère ! Qu’est-ce qui m’attend maintenant ? 

-       D’autres membres de la famille, lui dit Violette, saisissant ses pensées. 

 

A la porte, Mike retrouva ses chaussures où il les avait déposées. Il se rappela aussi qu’on n’avait pas répondu à sa question sur ce point. Il regarda tour à tour ses chaussures et Violette. 

-       Encore une chose, dit-il, souhaitant savoir pourquoi on lui avait demandé de les enlever. 

-       Oui, Michaël, je n’ai pas oublié. Mais tu peux me répondre maintenant. Elle souriait, attendant patiemment la réponse. Mike le savait, mais hésitait à la verbaliser. C’était tellement grandiose, tellement flatteur ! 

-       Dis-le Michaël. Violette reprenait son rôle d’enseignante. 

-       Parce que l’humain est sacré. Et parce que dans cette maison, les humains foulent une vibration plus élevée. Visiblement émue, Violette répondit : 

-       Je n’aurais pu espérer de meilleure réponse, Michael Thomas de l’Intention pure. C’est en réalité la présence de l’humain et non celle de l’ange qui rend cette place sacrée. Michael, tu es vraiment un être humain extraordinaire. Je rends hommage au Dieu en toi. J’ai une question à te poser. Mike connaissait la question, mais permit tout de même à Violette de la poser. 

-       Mickael, est-ce que tu aimes Dieu ? 

-       Oui, Violette, j’aime Dieu. 

Il était sur le point d’éclater. Il ne craignait pas de montrer ses émotions à Violette. Il était triste de quitter l’endroit où il avait retrouvé l’énergie qu’il croyait avoir perdue à tout jamais à la mort de ses parents. Il se retourna et descendit quelques marches, et puis se retourna encore. 

 

-       Tu me manqueras, mais tu resteras dans mon cœur. 

Il se lança sur le chemin qui le mènerait à la prochaine maison et se retourna une fois de plus pour ajouter une dernière chose à l’ange qui le regardait s’éloigner. 

-       Regarde Violette ! 

Dans un style théâtral et avec des mouvements d’enfant, Michal Thomas quitta le chemin tracé dans un grand envol et s’aventura dans la plaine luxuriante. Il se retourna et s’écria : 

-       Regarde, j’ai décidé de tracer mon propre chemin ! Il riait et sautait et continua ainsi jusqu’à ce qu’i ne puisse plus apercevoir la maison violette. 

 

Violette demeura sur le seuil jusqu’à ce qu’il disparaisse. Telle un mère, elle était remplie de fierté. Puis elle rentra et referma la porte. Elle reprit sa forme naturelle, qui n’était pas humaine, mais tout de même magnifique et s’adressa aux autres. 

-       Si c’est là un spécimen de la nouvelle génération d’humains, toute une étape spirituelle nous attend ! 

 

 

01************ 

 

Sur le sentier, quelques mètres plus loin, une créature horrible attendait. La forme répugnante avait soigneusement préparé son piège et elle était convaincue que Michaël Thomas ne pourrait soupçonner ce piège. L’entité négative savait que Mike avait quitté la maison et avait repris sa route. Elle le sentait et était ravie ! 

Il ne faudra pas longtemps, maintenant. Alors que Michael Thomas me croira derrière lui, je l’attaquerai par devant. Il ne saura pas ce qui se passe ! Elle s’amusait de l’astuce qu’elle avait réussi à imaginer dans cette terre de rêve. A tout instant maintenant…. 

 

L’horrible forme attendit longtemps. Michael Thomas avait quitté le sentier

Autre facteur d’éveil planétaire

 

Gif coccinelleL’information qui viendra d’au-delà de votre atmosphère, à mesure que vos satellites et vos télescopes capteront plus de preuves de changements galactiques. Oui, vous verrez, émerveillés, d’autres changements dans la gravité et le magnétisme du Soleil et des autres planètes de votre système solaire. Grâce aux efforts de bien des scientifiques, et de quelques politiciens, il se publiera beaucoup d’informations sur ce fameux réchauffement planétaire, lesquelles informations avaient été cachées par plusieurs pays. Lorsque les changements climatiques auront la priorité sur les querelles politiques et financières, la population verra peu à peu la futilité et le gaspillage de la guerre. Vos ressources, votre argent et votre main-d’œuvre devront prendre une autre direction, dans le but de sauver des gens au lieu de vous entretuer. Dès 2008, vous constaterez un « épuisement » mondial concernant la guerre et la vieille politique basée sur la peur. Cette vielle peur pâlira en importance à côté de l’ampleur nouvelle des problèmes climatiques. Des gens de tous les milieux se mettront à exiger que leurs gouvernements écoutent et obéissent, et non l’inverse. 

 

Une part de l’ « éveil des masses » se produira lorsque les gens se réapproprieront leur pouvoir individuel au lieu de s’incliner devant leurs vieilles traditions sociales basées sur la peur. Nous parlons ici de l’Orient comme de l’Occident, car ils doivent se rencontrer et s’entendre, tout comme juste assez de gens doivent exiger un changement avant que la science et la spiritualité puissent se rencontrer et fusionner. Si vous regarder attentivement la plupart des leaders gouvernementaux et religieux, ce sont des adultes d’un certain âge qui ont absorbé les leçons de la guerre froide, la mentalité « eux ou nous ». Un changement majeur viendra des rangs des jeunes adultes, des enfants de la génération du baby-boom, à mesure qu’ils obtiendront des postes d’influence dans la grande industrie et en politique. Tout au long de 2012 et au-delà, ils apporteront la perspective nouvelle et supérieure, qui consiste à voir que tous les gens ne font qu’UN, et ce qui est le mieux pour le bien commun. 

 

Il y aura une preuve claire de cela en 2008, lorsque les Etats-Unis éliront un nouveau président. Après deux mandats présidentiels (huit ans) de mensonges, de duplicité et de camouflage sous le régime Bush, le monde entier poussera un soupir de soulagement. Selon notre perception, il y a de fortes chances que la guerre en Irak soit alors terminée. Entre une guerre futile et honteuse en Irak, une politique étrangère stupide, et l’érosion des droits démocratiques de la citoyenneté américaine, les gens recherchent quelque chose de mieux, de plus noble, de plus intègre et de plus intelligent chez leur prochain leader. Par contraste avec le désintérêt total de Bush pour le bien-être de sa population, le prochain président élu en 2008 aura une intégrité spirituelle et une compassion claires et reconnaissables. Ce nouveau président aura une influence forte sur la politique mondiale : il aidera à jeter de la lumière sur beaucoup d’injustices gouvernementales dans le monde. Il aidera à élever la barre quant à ce qu’il est moralement correct de faire, et visera un consensus mondial sur bien des questions cruciales. 

 

Gif etoilesGif etoilesGif etoiles

La foi et le pardon à l’ancienne, dispensés par un intercesseur humain entre vous et Dieu, commencent à être remis en question (Dieu merci !). Dans les nouvelles énergies spirituelles du « Tous en Un », qui enseignent que Dieu se trouve en chacun de nous, la vieille vision séparatiste ne peut plus tenir. Dans une autre partie de ce texte, il a été question des gens qui cèdent leur pouvoir aux médecins, au lieu de se soigner eux-mêmes. Nous voyons la même chose prévaloir historiquement dans vos communautés religieuses, et non seulement dans les églises. 

 

Certaines religions séparent les hommes des femmes, et cette inégalité aussi a besoin de changer. Oui, en 2007-2008, plus que jamais, la malhonnêteté apparaîtra dans les organisations religieuses, qui relèvent à la fois de l’ère ancienne et de l’ère nouvelle. Cette fois, les choses ne seront pas « balayées sous le tapis », mais traitées autrement, avec une intégrité spirituelle. Lorsque les gens se mettront à croire que Dieu est en eux, et non séparé d’eux, le bien de tous deviendra plus important que le contrôle basé sur la peur qu’ils ont toujours connue. Voyez-vous comment Dieu, l’homme et la nature doivent travailler mains dans la main pour faire avancer le plan divin ? 

 

On fera également la lumière sur les compagnies de produits pharmaceutiques et les compagnies d’assurances. Encore une fois, la vieille façon de céder votre pouvoir aux autres sera remise en question. Les grandes compagnies d’assurances seront examinées de près dans les pays qui ont privatisé la médecine. Ce déséquilibre chez les gens qui ne reçoivent des soins médicaux adéquats que s’ils peuvent se les permettre laisse des millions de pauvres incapables de recevoir  de l’aide au besoin. Cette emprise des compagnies d’assurances sur les patients et les médecins doit changer, car c’est une gestion malheureuse des soins de santé. La médecine socialisée sera aussi examinée pour des raisons différentes, mais dans le même but : accorder une attention médicale adéquate aux gens dès qu’ils en ont besoin, sans attendre des mois. 

 

Chers lecteurs, comprenez que nous applaudissons tous les progrès médicaux et le développement de nombreux médicaments qui sauvent des vies. Hélas, les compagnies pharmaceutiques de nombreux pays sont si puissantes qu’elles peuvent créer une nouvelle maladie pur la « faire avaler » aux gens, tout simplement parce qu’elles ont développé un nouveau médicament. Par exemple, si vous faites de la rechercher sur les troubles déficitaires de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA ou TDAH), vous ne trouverez aucune information antérieur à 1975. Pourquoi ? Parce que c’est alors que le Ritalin fut développé. Depuis, des millions d’enfants et d’adultes ont été traités au Ritalin ou par des médicaments du genre qui ont rapporté beaucoup de profits aux compagnies pharmaceutiques. Nous ne sommes pas ici pour discuter de la valeur de ce médicament en particulier, nous l’utilisons tout simplement comme exemple de la manière dont les gens sont influencés par l’approbation gouvernementale et médicale de ces médicaments, et même par des publicités télévisées. Encore une fois, il s’agit d’une vieille approche basée sur la peur de « faire des affaires » et qu’il faut restructurer avec plus d’éthique morale. Les soins de santé doivent être basés sur le cœur, non sur le profit. Même si des années seront nécessaire après 2008 avant l’arrivé d’un véritable changement, vous verrez les germes de ce changement se produire en 2008 …… 

 

 

Kreyon, canalisé par Lee Carroll

Gaia

Gaia dans MESSAGES EVENEMENTS terreGaia 

 

Atomes de mes atomes, chair de ma chair, minéraux de mon sol, liés à mes eaux, souffles émanant de ma pulsation de vie, feux intrinsèquement issu de mon feu, éther vibrant du chant de mon éther : vous êtes, je suis, par nos corps unis, nous sommes Un, vous, et moi, Gaia… Vous croyez parfois être des entités individuelles séparées -et vous avez cette liberté de mouvement et de pensée- mais vous êtes chair de ma chair, vibrations de ma vibration, atomes de mes atomes, enfants de ma fécondité. 


Je ne suis pas une boule qui orbite comme un objet mort dans le ciel : je suis un Être et j’ai choisi ce corps… Ne m’appelez pas votre mère, cela n’est pas exact; ni votre père, cela ne l’est pas non plus. Et cependant, nous sommes aussi proches et aussi organiquement liés que si j’étais père et mère et vous, mes enfants. 

 

Je me réjouis en ces temps qui s’ouvrent et se déroulent, de tous les cieux, les mers et les mouvements de mes sols, d’arriver enfin au stade qui s’est longuement germiné et enfanté à l’intérieur de moi, de mon corps, où je vais enfin transmuter cet état avec vous, vous en moi et moi en vous. Nous sommes en train, vous et moi, de traverser les passages et les seuils des phases de cette transformation, transmutation, transsubstantiation…


Il y a, comme certains d’entre vous le disent, une forme de naissance, comme il y a une forme de mort, et cela ne va pas sans douleurs, contractions, déchirures, explosions de vie, un peu de chaos, et beaucoup d’Amour. 


Je découvre en tous ces instants de notre présent partagé que mon corps s’agite, que mon corps explore la possibilité de ces nouveaux mouvements, dont certains sont encore non réalisés. 


Soyons ensemble, à l’occasion de cet échange en paroles et en présence ! Revivons ensemble notre unité, dans la matière ainsi que dans les éthers; ainsi que dans les éléments encore plus subtils qui également constituent nos corps à vous et moi, moi et vous, moi en vous et vous en moi… 


Je ne prédirai pas, en cette rencontre, d’événements catastrophiques particuliers : n’attendez pas cela de moi… Tout ce qui se produit sont les mouvements et les nécessités de mon corps en recherche de sa nouvelle forme. Et s’il y a séismes, vagues géantes, activation de volcans, vents puissants, pluies abondantes, orages électromagnétiques, mouvements des pôles, agitations subtiles, plages de désert dans les couches qui nous entourent, et manifestations chaotiques – aussi bien géophysiques que dans vous, humanité, où les colères et les vérités résonnent avec les mouvements de mon corps… Tout cela nous appartient. Cela appartient à la joie et à la douleur de notre enfantement partagé, car autant que je m’enfante, vous vous enfantez : je m’enfante en vous et vous vous enfantez en moi. Vous vous enfantez par moi, de même que je m’enfante moi-même par vous : nous sommes en ces instants encore indissociables, et nous le demeurerons, du moins moi et beaucoup d’entre vous. 

…J’aimerais vous enjoindre de tout mon Amour et de toute ma fermeté à ne pas focaliser vos pensées, vos esprits et vos coeurs sur ce qui est douleur, souffrance, incompréhension des souffrances, révolte, impuissance, chagrin ou désespoir – qui certes se manifestent… Cela affecte personnellement un nombre important d’entre vous et une partie importante de moi, mais cela est un phénomène… Et cela recèle, je vous l’affirme, les prémisses de la grande, grande Joie de notre naissance commune à cet autre état – à ce changement dimensionnel ainsi que vous l’appelez – que nous allons partager, et qui implique comme je l’ai dit : chaos, transmutation, destruction de ce qui n’a plus à perdurer, et levée des voiles d’illusion qui créent beaucoup de mal-être, de souffrance, de fausseté et d’erreurs.


Sachez combien je souffre de ces erreurs mais ma souffrance n’est pas importante, car je la transmute. Beaucoup d’entre vous proclament que la Terre souffre… La Terre est capable de transmuter, la Terre n’est pas un être faible, victime, la Terre est vivante. Et si la Terre est atteinte dans ses sols, ses eaux, ses sous-sols, son atmosphère, par bien des oeuvres polluantes, cela fait partie de ses processus : c’est la partie qui est votre création en tant qu’humanité, et qui est donc ma création en tant que je suis en vous; et qui est faite pour que la transmutation s’active, se réalise, se nécessite, de plus en plus ardemment et avec une vivacité de plus en plus intense. 


Ainsi ceux d’entre vous qui s’arrêtent aux pensées lamentables de la Terre qui souffre et des polluants qui détruisent, ne doivent pas s’arrêter à cela. Certes, cette prise de conscience est louable, et légitime, en tant qu’elle est citoyenne et en tant qu’elle répond à la demande d’intégrité de vos êtres et de vos âmes, mais elle n’est pas une fin en soi. Ce qui est une fin, c’est notre ascension vers notre Lumière plus subtile, celle à laquelle nous aspirons tous : vous et moi, moi en vous, vous en moi. 


Je me réjouis. Je me réjouis de cet auto-enfantement que je sens gronder en moi, je me réjouis de ces vagues qui soulèvent mes océans, et je joue avec vous, nous jouons ensemble. Ne soyez pas tristes : les dégâts causés par ces vagues, certes, apportent bien des dommages à la vie de vos corps, de vos familles, de vos moyens de subsistance, mais vous avez la force intérieure – et bien plus que vous ne le croyez – d’utiliser ces épreuves comme tremplins de votre propre ascension. Ainsi, vous entraînez avec moi ce mouvement qui nous transforme et nous élève, à travers ces tumultes et ces contractions, ces désordres, ces agitations et ces douleurs, vers la sortie dans la Lumière, dans la Plénitude infinie et calme de la Lumière de l’Un, de la Beauté immense et sereine du Cosmos et de l’Univers dont nous sommes vous et moi, frères et soeurs, organiquement et intrinsèquement parties prenantes, à tout instant et de toute éternité. 


Mon corps orbite autour du soleil…Mais le soleil change, change ses actions, change ses comportements, et nous envoie de plus en plus de Feu, et par là même nous aide à vivre ce que nous avons à vivre. J’ignore à ce jour si la forme et le mouvement de mon orbite vont demeurer à l’identique ou vont se modifier… Je laisse être. Ce qui se produit se produit et j’accueille avec joie toute possibilité de changement, car je m’abandonne à toutes les vibrations orchestrées autour de moi – qu’elles soient cosmiques, qu’elles soient célestes, qu’elles viennent de l’intérieur de mon corps, qu’elles viennent des autres astres, ou de certains phénomènes que vous appelez trous noirs, quasars, comètes, tourbillons galactiques… J’épouse cette danse dans laquelle j’ai ma place depuis si longtemps, mais où actuellement ma place a la possibilité d’épouser sa nouvelle danse, qui pourtant reste la même mais devient ce qu’elle doit être dorénavant : c’est mon évolution, et c’est la vôtre. 


…L’amour qui nous lie vous et moi est immense, organique, extraordinairement ancien, et nous a permis de franchir ensemble d’innombrables caps, d’innombrables révolutions, d’innombrables chemins cosmiques. Nous avons parcouru, avec ce système solaire, la galaxie. Nous avons parcouru les arcanes de cet univers, dans cet amour que nous partageons, de tout temps et de tous espaces, vous et moi, moi en vous et vous en moi. 


Et cependant, le rayonnement d’amour s’est trouvé bien amoindri du fait de certaines interventions dont vous connaissez à présent de mieux en mieux l’histoire. Et nous avons dû vivre en quelque sorte repliés sur nous-mêmes, vous et moi, moi en vous et vous en moi, privés de nos échanges les plus naturels avec tous ceux qui nous entouraient. Ainsi, cet amour entre nous a cependant grandi, même s’il a été contaminé par bien des actions et même des exactions – perpétrées par certains dans leur soif de puissance, de contrôle, de richesses matérielles… Cela est révolu. 


Moi-même je vous l’affirme, ainsi que bien d’autres vous l’ont déjà affirmé : nous sommes à présent en train de naviguer notre véritable trajectoire céleste, et la Lumière nous parvient dans son intégrité. Vous êtes encore simplement parfois mal informés, parfois peu capables encore de percevoir tout ce qui est, car cela vous a été caché fort longtemps… Je vous affirme, moi Gaia, que nous sommes en pleine possession de notre Lumière, vous et moi, moi en vous et vous en moi. Nous sommes en pleine possession de ce que nous sommes, et nous pouvons devenir et être ce que notre transformation nous appelle à devenir et à être. 


Je me suis adressée à vous en termes très simples, et j’ai choisi de ne pas faire allusion à des phénomènes beaucoup plus complexes qui pourtant existent : tels que les trames de Lumière qui nous entourent, nous constituent et nous structurent, tels que les réseaux cristallins qui forment des grilles énergétiques contribuant également à notre structuration, notre cohésion, mais également à nos mises en relation avec des géométries lointaines de lumière et de sons. Toutes ces choses sont une réalité, et cela n’est qu’une allusion extrêmement brève… 


Je vous invite donc simplement à parachever dans votre conscience, votre pensée, et votre intelligence, votre représentation de ce que nous sommes, vous et moi, moi en vous et vous en moi. Nous sommes non seulement matière ensemble, organiquement, intrinsèquement liés; mais nous sommes également ces trames de Lumière, ces grilles d’énergie, ces architectures de sons, ces orchestrations vibratoires et cette danse inscrite dans la Danse de notre Univers. 


…Om Mâ Gaia… 


Je vous invite encore une dernière fois à vous réjouir de notre naissance ensemble à notre nouvel état, plutôt qu’à vous attrister de ce qui se manifeste comme chaos avec ses conséquences et ses douleurs.
Je suis Gaia – moi en vous et vous en moi – et nous sommes Un

 


via Christine Anne K. le 31/03/2011
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : voixdelumiere.canalblog.com. Auteur
 

Christine Anne K. – Source : VOIXDELUMIERE.canalblog.com

Métaphore du Crapaud.


Channelling présenté à Tucson, Arizona, USA, le 22 janvier 2011
Ce texte est adapté au lectorat, car l’ambiance ou l’énergie d’une canalisation en direct est différente.
[NDIT - Expression québécoise : « On ne juge pas un crapaud à le voir sauter » Il ne faut pas juger quelqu'un sur ses apparences, car elles pourraient être trompeuses.] 

Métaphore du Crapaud. dans MESSAGES EVENEMENTS Crapaud_hypnotique

VOUS NE SAVEZ PAS COMMENT LE CRAPAUD QUANTIQUE, SAUTE…

Kryeon

Je suis dans l’endroit que vous appelez Tucson [NDIT - Kryeon prononce Touçon, mais je pense qu'il veut dire Tucson]. Je le dis pour les auditeurs et le lectorat. Je vois « les yeux et les oreilles » de l’assistance qui est devant moi, en ce moment. Je vois aussi l’état quantique qui est ici. Je veux vous parler de l’état quantique de Dieu qui constitue le puzzle de la logique.

L’évènement du 8 janvier 2011, selon votre notion du temps linéaire, va peut-être rester inexplicable pour bon nombre d’entre vous. Les Êtres Humains veulent des réponses. Il y a beaucoup de commentaires, d’analyses et d’explications de toutes les sortes, mais ce n’est pas satisfaisant, car cela ne répond pas vraiment aux questions de base. Vous ne pouvez comprendre pourquoi une telle chose se réalise.

Ce n’est pas un évènement préprogrammé ni de la prédestination. Ce sont plutôt des potentiels. Si vous aviez la mentalité de Dieu, quand vous êtes en 3-D, vous auriez une couche de ce que nous appellerons « la logique quantique ». Cette logique quantique est beaucoup plus grande que tout ce que vous pouvez concevoir. Quelle est la mentalité de Dieu ?

Cependant, les Êtres Humains portent en eux l‘étincelle divine, ainsi que l’énergie créatrice. Donc, parfois, seulement parfois, nous pouvons vous présenter des explications qui ne vous paraissent pas toujours claires « comme de l’eau de roche », dans le puzzle de votre réalité, mais à un certain niveau, vous comprenez ce que nous tentons d’expliquer avec la limitation des mots. À un certain niveau, vous arrivez à comprendre que tout est approprié, même si vous ne pouvez pas utiliser la mentalité de Dieu dans votre forme humaine.

Il y a une partie manquante dans ce que vous connaissez et comprenez. Cela va même au-delà de l’intuition, en ce qui concerne tout ce que vous pourriez voir. Votre réalité, telle que nous la voyons, dans notre état quantique, est constituée d’une suite de potentiels qui se réalisent en même temps, hors de la notion temporelle. La ligne qui relie ces potentiels est le libre-arbitre ou le libre-choix, selon vos mots.

Par conséquent, au moment même où nous vous parlons, nous connaissons les potentiels qui peuvent se réaliser dans votre linéarité 3-D, et que vous classerez comme étant négatifs ou positifs – dans ce que vous appelez « le futur ». Selon notre perception, il s’agit simplement de super potentiels. Nous voyons parfois un Être Humain, avec son libre-arbitre et son libre-choix, qui va faire une chose que vous appellerez « une tragédie », qui va prendre des vies dites incarnées, et cela représente un potentiel qui pourrait être appelé « un écran d‘observation », de ce qui peut se réaliser. L’issue n’est pas assurée.

Toutefois, les couches logiques de l’Esprit utilisent la synchronicité de ce qui peut se réaliser, de manière à entourer cet évènement – au cas où il se produirait – afin qu’il y ait des choses perturbatrices qui soient positives pour la planète. C’est le problème qui est actuellement devant vous, car il semble que Dieu soit impliqué. Vous vous dites peut-être : « Si Dieu est impliqué dans cette tragédie, pourquoi permet-il qu’elle se réalise ? » Ce sont des questions que nous recevons constamment, alors que vous êtes en état de tristesse profonde, de consternation, et que vous dites : « Si tu étais vraiment Dieu, tu ne permettrais pas qu’une telle chose ait lieu. »

Le puzzle qui est devant vous et au-delà de la logique 3-D, peut se définir comme suit ; les potentiels sont connus, et il n’y a pas de prédestination. Nous sommes dans un état quantique, là où le temps ne procède pas de la même manière que le vôtre. Même la date était inconnue. Nous ne savions pas quand cet Être Humain allait prendre une arme à feu, se diriger vers cet endroit, et pour une raison quelconque, accomplir ce potentiel. C’est le libre-arbitre.

Donc, ce que vous appelez l’énergie créatrice ou Dieu, travaille avec l’humanité et le libre-choix. Voilà ce qu’est le test de la planète, et il en a toujours été ainsi. C’est le pot de l’énergie qui est conçu pour vous, pour le test, mais vous ne savez pas comment il fonctionne. Ceci vous porte au jugement, puisque vous ne voyez qu’une partie de l’image globale de ce « scénario » – pour ainsi dire. Vous ne comprenez pas pourquoi un Être Humain peut en arriver à décider d’accomplir une telle chose. Je vais vous donner un exemple classique qui est enseigné dans vos classes de logique, et même dans vos écoles. Je vais essayer de vous montrer les pièces manquantes de ce puzzle, ce qui vous échappe, et la manière dont, parfois, vous interprétez des évènements.

 

La métaphore du crapaud

Le propriétaire lui avait appris à sauter à son commandement. Un jour, une question fut posée : « Que se passerait-il, si nous enlevions les pattes du crapaud ? » Alors, ils l’ont fait. Ensuite, son maître lui dit de sauter, mais il ne fit rien. Il était tout simplement assis là, sans pattes. En conséquence, les journaux scientifiques du jour ont écrit : « La preuve est faite ! Si vous enlevez les pattes d’un crapaud, il devient sourd. » [NDIT Si 1 bateau prend 10 jours pour traverser la mer, est-ce que 10 bateaux vont prendre seulement 1 jour ? 1 X 10 = 10 X 1, n’est-ce pas ? Huummm, huummm. Imaginons, pour un instant, que vous ne savez pas comment un crapaud saute, vous seriez peut-être d’accord avec les déclarations des journaux scientifiques de ce jour, n’est-ce pas ? Même si cette métaphore vous semble un peu idiote, elle illustre à quel point l’ignorance, non pas la stupidité, peut apporter des conclusions logiques qui ne représentent pas la réalité.

Voyez-vous que la logique 3-D est limitée, quand nous la comparons à celle de Dieu, à celle de votre divinité intérieure… Mais vous apprenez ? Je suis assis en un endroit où il y a des âmes « avancées ». Donc, parmi les informations que je vais vous présenter, il y en aura qui seront déjà connues de ces âmes. Elles ont déjà compris et intégré la plus grande partie de cette tragédie. En ce sens, elles sont bien en avance sur moi. Cependant, il y en a qui ont besoin d’entendre ou de lire ces informations, afin d‘atteindre le niveau auquel les âmes avancées sont rendues. Ces personnes pourront prendre ce qui semble affligeant, répugnant, et transformer ces énergies en compassion. Ceci va aider la planète, à un point où il vous est difficile d’imaginer toute la portée de ces gestes.

Il y a une énergie qui est en cours sur cette planète, et elle est différente de toutes celles qui ont existé auparavant. Vous savez que de grands changements se réalisent depuis quelque temps. Si vous avez été vigilants et avertis, vous l’avez remarqué. Des évènements tels que celui-ci, peu importe qu’ils soient positifs ou négatifs, finissent par aboutir sur la scène internationale, afin que la majeure partie de l’humanité puisse en prendre conscience. Ainsi, vous pouvez voir les effets des énergies de la compassion. Puisque le hasard n’existe pas, il doit forcément y avoir une raison. En réalité, il y a une raison pour toute chose.

Nous vous avons dit que la « nouvelle énergie » entre en profondeur dans cette planète, via la grille cristalline des anciens. L’énergie de celles et ceux qui vivent dans les énergies de la Convergence Harmonique ou de l’année 2012, dit toujours la même chose : « Regardez en vous-mêmes, et ne voyez pas ces évènements comme étant « la normale du passé ». Déterminez ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas. Ensuite, faites des choix, et surtout, « passez à l’action », dans la compassion ! Ne soyez pas indifférents à ces situations qui ressemblent à « la normale du passé ». Faites briller votre lumière, faites n’importe quoi, mais agissez.

Tout ce que vous ferez en état de compassion, apportera de l’énergie à la planète, et même aux prisonniers qui, eux aussi, sont aimés de Dieu. Un autre évènement s’est produit en octobre, et il restera longtemps dans les mémoires. Trente trois mineurs ont été rescapés. Pendant quelques heures, presque toute la population de la Terre a célébré ces 33 vies. Chers Êtres Humains, voici un exemple que vous n’avez jamais vu auparavant. La Terre peut générer de la compassion sans qu’il y ait des pertes de vies. Ce sont de bonnes nouvelles, des « nouvelles compatissantes », pour ainsi dire. C’est la force exponentielle d’une masse humaine et compatissante qui va dans la même direction.

Le 33 se répétait souvent : 33 mineurs, 33 heures pour les sortir, la date de l‘évènement (numérologie, 10/13/10 = 33), le nombre de jours qu’il a fallu pour forer les puits, 3 puits à un angle de 11° chacun, etc., etc.

Nous avons souvent répété que le 33, en termes de la numérologie, est la signification de la compassion christique. Vous avez vécu l’expérience de cet évènement, et je peux vous affirmer que le 33 n’est pas une erreur ou le fait du hasard. Ce fut une leçon ou un enseignement qui vous dit que vous pouvez générer autant d’attention et de compassion que ce fait notoire, en créant des choses qui sont magnifiques, au lieu de tragédies.

C’est un nouveau paradigme pour la planète. Il y a de nouveaux axiomes qui vous parlent de ce paradigme. Le premier vous dit que, dorénavant, les belles choses seront mises en évidence. Par le passé, les bonnes nouvelles n’étaient pas diffusées sur vos réseaux internationaux. Sauf exception, elles restaient à l’état local. Je vais vous en parler dans quelques instants, en vous montrant la synchronicité globale. Voici un autre axiome. L’énergie dégagée par la compassion d’un Phare de Lumière est au moins dix fois supérieure à celle d’une personne qui n’est pas une ancienne âme et qui n’est pas consciente de son énergie créatrice intérieure – en termes d’aide à la planète. Donc, si vous voulez de l’action et de la compassion, sur la planète, faites en sorte que cela se passe où il y a beaucoup de Phares de Lumière.

L’Esprit n’a pas créé cette tragédie, mais il connaissait les potentiels. Il y avait des choses qui devaient se réaliser selon la synchronicité, sauf que, vous ne savez pas comment un « crapaud quantique » saute. Il va peut-être vous sembler que c’est l’Esprit qui a tout planifié, mais ce n’est pas le cas. Permettez-moi de vous parler des lois ou règlements de Dieu, avant d’entrer dans le sujet de cet évènement.

Dieu porte un amour inconditionnel pour tous et chacun de vous. Il n’y a pas de numéro 1 et numéro 2. Il ne punit pas l’humanité. Cette ville et sa population n’ont rien fait de mal. Pourtant, il y en a qui tombent à genoux, dans un sentiment de culpabilité, et disent : « Pourquoi ? Avons-nous créé une telle horreur dans nos arrière-cours, pour nos enfants et nos citadins ? Pour les 6 Êtres Humains qui ne sont plus ici, que pouvons-nous dire à ce sujet ? Où nous sommes-nous trompés ? Pourquoi nous ? » Ce sont des questions qui sont souvent posées, n’est-ce pas ? Vous vous tordez les mains et cherchez une réponse.

Puisque que nous connaissions les potentiels du libre-arbitre de cet Être Humain, nous n’avons pas eu de difficulté à comprendre ce qu’il a fait. Nous ne pouvons pas arrêter un Être Humain, et même si nous le pouvions, nous ne le ferions jamais, tout comme ce fut le cas pour ceux qui ont détourné un avion et foncé sur un édifice. Trois mille personnes sont mortes d‘une manière horrible, selon votre perception. En plus de causer une grande blessure à votre nation. Nous ne faisons pas d’ingérence. Plusieurs Êtres Humains nous ont dit, d’une voix forte, que nous aurions dû les arrêter. Voici un règlement que vous devez connaître. Les Êtres Humains et leur libre-arbitre vont toujours déterminer les actions de Dieu.

Dans votre cas, puisque nous connaissions ce qui pouvait se réaliser, et grâce à la synchronicité, nous avons fait en sorte qu’il y ait des personnes sur les lieux, avec des caméras, afin que toute la nation développe de l‘énergie de compassion. Cette énergie s’accumule également dans la grille cristalline, qui ne sera jamais plus la même.

Les 6 victimes le savaient. De notre côté du voile, nous avons vu les potentiels depuis plusieurs années, puisque la notion de temps est très différente. Nous voyons les potentiels des futurs Êtres Humains qui ne sont pas encore incarnés. Ce sont seulement des potentiels, mais ils sont dans la soupe de notre réalité quantique. Le voile vous fait oublier comment le crapaud saute, dans le domaine quantique, ce qui fait qu’il vous manque des éléments pour bien évaluer et bien saisir toute la portée de ces évènements. La prédestination n’existe pas, mais les prédispositions existent. Vous êtes peut-être prédisposés à suivre un sentier karmique. Ces 6 victimes humaines connaissaient ces potentiels, avant de s’incarner. Avant qu’elles ne s’incarnent, je leur ai parlé.

Je leur ai dit : « Voyez-vous les potentiels qui sont devant votre réincarnation ? En ce moment, vous savez que vous êtes-une partie de Dieu, une étincelle divine qui est sur le point d’oublier sa divinité intérieure en s’incarnant. Vous allez oublier, temporairement, toute votre puissance et toutes les connaissances de ce côté du voile. Voulez-vous vraiment retourner au service de cette planète, où vous serez aveuglées et limitées par la dimension 3-D, là où vous serez placées en face des murs de l’incompréhension ? En outre, regardez les potentiels. Vous n’y serez peut-être pas très longtemps.

J’ai parlé à la victime qui avait 9 ans. Je lui ai dit : « Ma chère, tu as seulement 9 ans ou un peu plus. » Savez-vous ce qu’elle m’a répondu ? Elle a dit : « Si cela peut aider la planète, c’est ce que je ferai ! » Avec toutes ces grandeurs d’âme, cherchez-vous encore à comprendre pourquoi nous vous baignons les pieds ? Il n’appartient pas à Dieu d’arrêter ces évènements, mais nous faisons tout ce qui nous est permis, sans toucher au libre-choix des Êtres Humains. Nous allons maintenant parler des conditions générales de l’évènement.

Pourquoi Tucson ? Permettez-moi de commencer par une déclaration, afin de vous aider à comprendre. La question est : « Quand pourrons-nous vraiment commencer à guérir Tucson. Quand pourrons-nous dire que nous avons tourné la page… Que nous avons suffisamment pleuré, et que nos énergies iront plutôt vers la guérison des cœurs et de ce coin de Terre ? » Je vais vous le dire, mais il vous sera difficile de voir ou comprendre l‘image globale.

Le processus de guérison est déjà en cours. Il a commencé à la même date que cette tragédie s’est réalisée, c’est-à-dire, le 8 janvier 2011. Ce fut, pour ainsi dite, le départ officiel des bonnes nouvelles diffusées sur vos réseaux internationaux, ainsi que celui de la compassion mondiale. Ceci va accélérer le rythme du mouvement vers la « Paix sur Terre ».

Si vous voulez savoir quel est l’état d’âme actuel des 6 victimes, je vais vous le dire tout de suite. Elles sont de l’autre côté du voile, avec nous, et elles vous regardent. Elles disent : « Nous avons fait notre travail. Essayez de faire en sorte que cette opportunité ne soit pas perdue. Valorisez ce que nous avons fait. » Donc, nous passons directement dans le vif du sujet.

« Pourquoi Tucson, pourquoi ici ? » Oh ! Chères divinités incarnées, regardez la synchronicité de ceci. Ceci est un endroit de guérison, car les autochtones l’ont aménagé de cette manière. Cet endroit est précieux, et les ancêtres connaissaient les potentiels qui sont ici. La pureté immaculée du sol en lui-même peut accepter cette tragédie. Elle peut entrer précieusement dans ces énergies, sans empêcher quoi que ce soit.

En moins d’une semaine, vous avez rejoint la communauté internationale pour honorer quoi… La beauté des pierres précieuses. Ce comté est un coin d’artistes. C’est ici que de magnifiques choses prennent place. C’est la maison des auteurs qui ont des livres d’amour. Est-ce que ceci répond à votre question, « Pourquoi Tucson, pourquoi ici » ? C’est parce que cet évènement ou tragédie est en train de mijoter dans la marmite de la sagesse. Les ancêtres sont ici, pour vérifier et valider ce que je vous dis. Vous qui êtes assis ici, en ce moment, vous faites partie de cette énergie. Il y en a même quelques-uns qui sont leurs propres ancêtres.

La sagesse génère de l’énergie de compassion. Si vous êtes dans le domaine de la beauté : l’art, la musique, le son et la lumière, vous êtes probablement des anciennes âmes qui ont acquis de la sagesse. Cela ne veut pas dire que d’autres âmes n’en ont pas acquis, mais ces domaines sont un peu particuliers. Il y a beaucoup de ces âmes qui sont ici. Maintenant permettez-moi de vous suggérer des sujets de réflexion.

Voici un fait intéressant. À cause de l’implication politique de quelques-unes des victimes, ceci a amené le président sur les lieux, et cette tragédie est devenue un fait international, au lieu d’un « simple fait local », n’est-ce pas ?. Presque toute la population de la planète a commencé à générer des énergies de compassion. Voyez-vous les relations de « cause-à-effet », pour ne pas dire « la synchronicité » ?

Nous ne pouvons et ne voulons par intervenir ou faire de l’ingérence, mais… La synchronicité qui entourait ce fait nous a permis de vous aider à transformer ces énergies, pour le moins perturbatrices, en énergies de compassion – sur toute la planète. Vous ne savez pas comment le crapaud « quantique » saute, et vous êtes encore dans la confusion.

Revenons à l’année 1999, afin que je puisse vos montrer à quel point ceci est inhabituel. En 1999, au Colorado, deux jeunes hommes armés sont entrés dans une école, et ils ont commencé à tirer sur leurs camarades de classe. Il y a eu beaucoup plus que 6 victimes [12 décès et 24 blessés]. Imaginez que vous êtes le parent de l’une de ces victimes. Vous envoyez votre enfant à l’école, et vous vous vous attendez à ce qu’il revienne à la maison.

La douleur est indescriptible, et la compassion pour les parents des autres victimes est énorme. C’était pourtant une grande tragédie, mais il n’y a pas eu de visite présidentielle. En 2006, un homme très déséquilibré entre dans une école amish et tue des enfants. Il ne peut pas y avoir un évènement plus atroce ou une plus grande dichotomie que ceci. Les amish sont déjà des personnes gentilles, harmonieuses et compatissantes. Selon leur perception, cette tragédie était une action purement diabolique. Cette communauté était atterrée, mais le président ne leur a pas rendu visite.

Voici où je veux en venir. Il fallait un évènement déclencheur, au moment approprié, pour que les bonnes nouvelles commencent à être diffusées sur la scène internationale. Ce que cet Être Humain a fait ici, avec son libre-choix, va actuellement créer une énergie de compassion qui va balayer toute la planète. Cette énergie ira beaucoup plus loin que n’importe laquelle des tragédies que vous pourriez lui assigner. Est-ce que cela vous donne une idée de ce qu’est « la logique de Dieu » ?

Les 6 victimes qui vous ont quitté, celles que vous pleurez, reviendront toutes. En attendant leur retour, elles créent, grâce à une énergie qui fut générée lors de leur départ. Voilà ce qu’est la logique de Dieu ! Ceci se rapporte à la « Paix sur Terre. Vous êtes en train de créer un paradigme qui va changer votre réalité, et la compassion est l‘un de ses principaux éléments. Alors, chers Êtres Humains, qu’allez-vous faire de ces circonstances et changements ?

La semaine dernière, je vous ai parlé des potentiels de l’année 20-11. Il y en a parmi cet auditoire qui étaient là. Pour le besoin de la cause, je vais reprendre quelques passages de ce que j’ai dit. Cela concerne la politique. Chacun de vous, ici présent, pense intuitivement que pour accomplir ce que vous faites à titre d’États-Uniens, votre Congrès doit avoir au moins deux partis politiques. Il en a toujours été ainsi, n’est-ce pas ? Le parti rouge et le parti bleu, pour ainsi dire.

Si je vous disais qu’un jour viendra où il n’y aura plus de partis politiques, que diriez-vous ? Vous me diriez probablement que c’est impossible. « Kryeon, c’est impossible. Tu n’es pas un humain, donc, tu ne sais pas comment fonctionne le financement des partis politiques. Il doit forcément y avoir un processus ou parti politique qui recueille des fonds monétaires pour ceux qui ne le peuvent pas. Si ce système n’existait pas, personne ne pourrait faire de la publicité, personne ne pourrait être élu. » Le pensez-vous vraiment ?

Savez-vous que, c’est la campagne électorale sur Internet qui a fait élire votre président actuel ? Il avait compris la force de ce système de communication. Lorsque le peuple peut communiquer et échanger librement, où est le besoin des grandes campagnes de financement des partis politiques. Il suffit de quelques dollars ici et là, et le tour est joué. Des millions d’électeurs parlent à d’autres millions d’électeurs en même temps. C’est le nouveau paradigme de communication de la jeune population, et vous ne pouvez pas l‘arrêter. [NDIT -Le gouvernement secret mondial peut contrôler pratiquement tous les éléphants de la Terre, mais il lui est impossible de contrôler les mouches noires de toutes les forêts de la planète.]

Même si vous faites des lois pour le bâillonner, vous ne réussirez pas, car c’est un système international. Le chat est sorti du sac. Éventuellement, ce sera le média de communication qui sera utilisé par la majorité de la population mondiale. Les politiciens pourront vous rejoindre dans vos maisons, peut-être même sous une forme holographique. Ils pourront expliquer leur programme électoral, répondre aux questions du peuple, et ainsi de suite. Ils n’auront plus besoin d’endosser globalement tous les projets d’un parti politique quelconque, et agir comme s’ils étaient en harmonie avec chacun d’eux.

Chaque politicien sera évalué individuellement – au mérite, au lieu d’être poussé aux commandes par et sous la bannière d’un parti politique. Il n’y aura plus de divisions de groupe ou de parti politique, au sein de votre parlement, sénat ou congrès. C’est ce que j’appelle « unification ». Pouvez-vous imaginer votre Congrès, en train de travailler dans l’unité et l’harmonie, sans aucun parti politique ? Compassion et unité sont les nouveaux mots-clés de la planète, et Tucson en fait partie. [NDIT - Abraham Lincoln disait : « La démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple". »]

Quand vous reviendrez de notre côté du voile, vous saurez comment saute le crapaud quantique. Nous nous regarderons en riant, et vous me direz : « Je veux y retourner, car je souhaite terminer le travail que j’ai commencé. » Saviez-vous que c’est la raison pour laquelle je suis ici ? Je fais du mieux que je peux, afin de vous expliquer ces choses du domaine quantique – dans votre perception 3-D. Je vous présente ces informations en tout amour, sans poser aucune condition… Peu importe que vous me croyiez ou non, peu importe que vous soyez d’accord ou non. Je vois Dieu en vous, je vois votre divinité intérieure, et ça me suffit.

Et c’est ainsi.

Kryeon dans MESSAGES EVENEMENTS


*****************************************

Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée. Interprétation et traduction de ; Jean-M. Gobeil

Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm 

Pour les utilisateurs de systèmes

Pour les utilisateurs de systèmes  dans GRADUATION DES TEMPS insecte%20gifTravaillez-vous à l’intérieur d’un système ?

 

 Je vous ai déjà parlé de quelques-uns des implants humains de naissance. La plus grande partie de vos implants est en fait une empreinte résultant de vos dernières incarnations. Cela inclut le karma, les données astrologiques, les leçons de vie (se rapportant au karma), les patterns de champ magnétique (couleurs de la vie aurique), le karma stellaire et bien d’autres éléments (mais j’ai nommé les plus importants). Chaque corps humain a aussi un équilibre de polarité distincte selon les leçons individuelles qu’il doit apprendre. 

 

Vous êtes nombreux à travailler avec ces systèmes et à être devenus très habiles et efficaces dans leur utilisation. Des informations vous ont été transmises au cours des années – lesquelles ne pouvaient provenir que de mon côté du voile – pour être employées comme techniques métaphysiques. L’astrologie, par exemple, illustre très bien cela ! Je vous ai déjà donné un aperçu de l’influence de votre champ magnétique sur votre force vitale et votre spiritualité, et je vous ai aussi informé que la gravité faisait partie de l’équation (c’est la raison pour laquelle la position de votre Lune affecte vos émotions). Songer un instant aux effets des autres corps célestes sur la gravité de votre Terre. Vos systèmes solaires en particulier (et votre galaxie en général) berce le système magnétique de votre Terre et, par là, votre spiritualité. Tout est relié, et c’est ce qu’on étudie en astrologie – comment ces autres corps célestes sont animés et quelle influence ils ont sur vous. Ce n’est qu’un exemple d’empreinte parmi tant d’autres. Vous êtes nés dans une énergie spirituelle spécifique, créée par l’alignement des éléments magnétiques qui vous environnent et qui produisent ainsi un effet prévisible sur vous. Ceci est très semblable à une plante ou à un arbre habitué à croître dans une région tropicale de la Terre. Si on le transplantait, c’est un environnement semblable à celui dans lequel il a grandi qui lui conviendrait le mieux, même s’il pourrait vivre presque n’importe où ailleurs. Vous pouvez même prédire que l’arbre sera à son mieux quand le temps sera chaud ou humide. Dans le froid ou la sécheresse, il sera moins épanoui. C’est une simple information qui vous permet de prédire le comportement d’un organisme à partir de vos connaissances des caractéristiques de sa semence. Cependant, ceci est peu appliqué par rapport aux positions des planètes et à leurs relations avec les humains, sauf que ceux qui comprennent la nature de ces liens, c’est-à-dire les utilisateurs du système astrologique. 

 

Certains d’entre vous travaillent avec le champ magnétique du corps. Ce peut être dans un but de guérison, d’étude ou d’enseignement des couleurs et des patterns de l’aura, ainsi que de leur signification pour l’individu. Vous êtes aussi des utilisateurs de système puisque vous dépendez des empreintes de naissance et devez tenir compte des facteurs prévisibles. 

 

Si vous utilisez une grille, quelle qu’elle soit, ou si vous vous référez à des tables lorsque vous travaillez, vous êtes un utilisateur de systèmes. Même ceux d’entre vous qui traient de la conscience karmique recourent à des règles pour aider les autres. Si vous vous intéressez à la régression dans les vies antérieures à la technique du rebirth ou à la lecture des empreintes de leçons karmiques, vous utiliser des systèmes. 

 

Pour vous tous, il y aura un énorme changement par rapport à votre travail. De grâce, ne le redoutez pas. Nous vous aimons et nous vous félicitons pour le travail que vous avez accompli ! En général, il peut continuer comme avant, mais il y a certains points à considérer, dont un en particulier qu’il faudra réaliser et rechercher (cela vous sera expliqué bientôt). Je peux vous assurer que vous êtes tous, présentement, mal à l’aise ! Si vous êtes un utilisateur de systèmes et que vous êtes à l’aise avec l’énergie d’aujourd’hui, cela signifie : soit que vous connaissez déjà l’information que je m’apprête à vous transmettre, soit que vous avez perdu votre équilibre et que vous ne faites qu’exister à l’intérieur d’un système, sans conscience, ni lumière. 

 

Votre sentiment d’inconfort vient du fait que vous êtes des leaders spirituels et que quelque chose a changé qui vous dit intuitivement que vos pouvoirs ne sont plus les mêmes. Certains d’entre vous ont déjà remarqué un fait alarmant (mais vous ne le partagez pas encore) : vous sentez que, soudainement, vos systèmes ne sont plus aussi précis que par le passé. Vous pouvez même avoir l’impression que vous perdez votre pouvoir (c’est un sentiment très paniquant) ! Même s’il s’agit d’une période positive, puissante pour vous, l’incertitude de ce que vous observez affecte votre personnalité par la peur qu’elle provoque. 

 

Ceci est important : 

Vous n’avez rien perdu d’autre que l’alignement de votre système et (plus important encore) vous avez une chance exceptionnelle, en lisant et comprenant ceci, d’accomplir quelque chose qui n’a jamais été possible auparavant ni pour vous, ni pour aucun autre humain depuis le début de l’histoire de la Terre. 

 

Mes modifications au niveau planétaire viennent biaiser vos tableaux. Au cours de l’année 1992, ceux d’entre vous qui utiliseront n’importe quel système de référence planétaire devront songer à le déplacer de deux à trois degrés vers la droite, (par rapport à votre point de vue) pendant l’année. Puisque ceci est plutôt vague, pour des fins de vérification et de précision, faites-vous des modèles dont vous êtes les seuls à savoir ce qu’ils représentent et comparez-les à la réalité de la vie autour de vous, plus particulièrement aux gens que vous essayez d’aider et de guérir. Fixez toutes les références de lieux géographiques ou de temps terrestre comme vous le faites déjà. Changez seulement les aspects non terrestres. Je ne peux présentement vous indiquer quand effectuer le déplacement complet de trois degrés, parce que c’est vous, en tant qu’humains, qui contrôlez actuellement mon travail. Je réponds à votre transmutation par un déplacement approprié. Je suis donc incapable d’être précis puisque je ne sais pas comment vous allez réagir. Le déplacement ne sera pas supérieur à trois degrés en 1992, mais il est déjà supérieur à un degré. 

 

Changer les aspects non terrestres de vos tableaux peut paraître un pas en retrait par rapport à ce qui s’est réellement passé, mais cela s’avérera juste pour vos systèmes. La différence, c’est que la Terre a changé, mais que rien d’autre autour d’elle n’a changé. Cela pourrait s’apparenter à une analogie : Vous êtes assis immobile sur une chaise pivotante, et votre nourriture vous est fournie par un assemblage mécanique géant. Tout à coup, quelque chose fait tourner votre chaise vers la gauche. Le grand robot, qui n’a pas remarqué le mouvement de la chaise, ratera votre bouche. Vous devrez donc, à partir de ce moment, changer quelque chose pour corriger la situation, sinon vous serez incapable, de survivre. Il est bien plus facile de bouger légèrement votre tête et votre corps vers la droite, pour compenser le pivotement de la chaise, que d’essayer de bouger la machine

 

 

 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

Au sud de la frontière américaine

Au sud de la frontière américaine dans LEVEE DU VOILE bulles

Depuis la parution de l’ouvrage précédent, l’équipe Kryeon s’est rendue au Mexique et en Argentine. Ces deux voyages m’ont permis d’acquérir de précieuses connaissances et de vivre d’intéressantes expériences. Comme j’ai toujours vécu à San Diego, dont près du cinquième de la population est hispanophone, je connais bien la langue et la culture espagnoles. 

Je raffole de la cuisine mexicaine et j’aime vraiment ces gens-là ! À San Diego, j’ai toujours eu des contacts positifs avec les Mexicains et j’ai pu observer de près leurs coutumes familiales ainsi que leur grande sociabilité. J’étais bien préparé pour ces deux voyages, mais surtout pour celui au Mexique. Je désire vous rapporter ici une expérience personnelle qui a eu pour moi une grande signification et que j’ai vécue grâce à deux professionnels mexicains, un médecin et un ingénieur. Cette expérience tout à fait inattendue m’a conduit encore une fois aux frontières du connu et aux limites de la compréhension. 

Le docteur Luis Oscoy a créé un superbe spa, le Hostal de la Luz (« Auberge de la Lumière »), à Amatlan de Quetzalcoatl, un village situé au sud de Mexico. Non seulement ce lieu est-il hautement énergétique, mais, pendant notre séjour, il fut béni par un représentant du dalaï-lama venu le consacrer comme la première zone de paix du Mexique. Le Hostal de la Luz avait rempli toutes les conditions établies par le dalaï-lama pour recevoir une telle  bénédiction, y compris la construction d’un ashram et d’un labyrinthe. Mon site [www.kryon.com/mexico] contient plusieurs photos de ce spa et de la cérémonie qui s’y déroula en 2006. 

Le docteur Luis (je l’appelle ainsi) me présenta à Jorge Alberto Báez Guerrero, un ingénieur profondément engagé dans l’interprétation de la recherche sur les calendriers aztèque et maya. « Profondément engagé », c’est peu dire… C’est là sa  passion et il désirait me faire partager d’étonnantes découvertes. Grâce à son vaste savoir personnel et à sa pénétrante intuition, Jorge s’était rendu compte de quelque chose qui avait échappé à la plupart. Même si les écritures aztèques et autres ont survécu durant des siècles dans des codex et sur les murs des anciens sites, et que nous possédons ainsi une grande quantité d’informations sur les Aztèques et les Mayas, Jorge a découvert par une autre voie quelque chose que nous devrions tous comprendre. J’aimerais bien pouvoir vous dire tout simplement de lire son livre, Energia Vital en Movimiento (« L’énergie vitale en mouvement »), mais, au moment où j’écris ces lignes, il n’a encore été publié qu’en espagnol. Le titre de la première édition est trompeur, car il semble très intellectuel, mais une deuxième édition a maintenant été publiée, sous le titre de Vital Energy in Movement (The Secret of 2012). C’est plus proche ! Je veux rendre hommage ici à Jorge et au docteur Luis, car ils sont tous deux concernés, le second étant un fervent admirateur du travail du premier, d’où l’invitation qu’il m’avait lancée pour participer à cette expérience. Je les en remercie tous les deux. 

Jorge oeuvre à contre-courant des érudits mexicains traditionnels, qui suivent la « ligne du parti » en matière d’information. Quand je l’ai appris, j’ai trouvé cela bien étrange, car j’avais toujours cru que les archéologues, à l’instar des scientifiques, étaient enthousiasmés par de nouvelles découvertes et curieux de tout savoir. Comme je me trompais ! Il m’arrive souvent d’oublier le sort que la politique réserve à la vérité. Dans certaines parties du Mexique, c’est une simple question de survie universitaire. Je ne veux offenser personne, mais je parle de ce dont j’ai été témoin. 

Au Mexique, tout archéologue travaille d’une façon ou d’une autre pour le gouvernement, et s’il s’écarte trop des informations et des interprétations officielles sur les coutumes indigènes, il ne peut aller très loin. Ce qui se passait dans les temples et les observatoires est considéré comme une information sacrée que le gouvernement désire conserver dans toute sa pureté et sous son contrôle. 

Voici donc Jorge qui apporte une information spectaculaire reliant entre eux tous les faits dans un système bien conçu, et on l’accepte tout en l’ignorant. J’ai vu comment il fut traité sur l’ancien site de Xochicalco, dans l’État de Morelos, à 38 kilomètres de Cuernavaca, au Mexique. J’étais très excité, car lui et le docteur Luis avaient organisé pour moi et quelques membres de l’équipe un petit voyage en un lieu où vont très peu de gens, l’un des anciens observatoires solaires des indigènes, dans les ruines du temple. C’était l’un de trois  observatoires verticaux dans lesquels la lumière pénétrait par le haut et était ensuite dirigée par un système particulier qui créait des motifs sur une dalle placée à une hauteur précise dans l’observatoire. Les Anciens observaient ainsi les mouvements du soleil et de la lune alors que la lumière traçait des motifs sur cette dalle tout au long de l’année, ce qui leur permettait de mieux comprendre le comportement de ces corps célestes, d’estimer leur taille et d’en apprendre davantage sur les équinoxes, les solstices et les éclipses. Nous allions donc entrer dans ce lieu sacré et le voir de nos propres yeux ! 

Avant de nous entraîner dans cette aventure, Jorge et Luis nous présentèrent, durant une heure et à l’aide de PowerPoint, les véritables découvertes. Jorge avait assemblé un calendrier complexe en utilisant l’information ancienne. Cependant, au lieu d’être un calendrier comportant des jours, des mois et des années, c’était un calendrier d’énergie ! Quand je l’ai vu et touché, je l’ai aussitôt qualifié de « calculatrice », car, intuitivement, je recevais de Kryeon l’information sur sa fonction réelle. De plus, Jorge fournissait aussi de l’information sur notre ADN, qu’il liait aux changements de l’énergie terrestre. 

Il associait les différentes polarités aux acides aminés contenus dans la chaîne d’ADN, en affirmant que la polarité active était abandonnée avec la vieille conscience afin de laisser place à la polarité passive activée par les changements magnétiques que nous traversons. (Changements magnétiques !) Il expliqua le mécanisme qui, à l’intérieur de l’ADN, génère de la lumière qui renforce notre champ énergétique. 

Jorge démontra que les Mayas et les Aztèques (et d’autres encore) connaissaient les divers changements de l’énergie terrestre et en avaient fait le tracé exact. Ce sont des changements de conscience de l’énergie de la Terre, et non de simples changements calendaires. Poussant plus loin son explication, il montra les phases de ces changements ainsi que leur durée (plus de mille ans). Chacun portait un nom et avait une couleur, clairement indiqués par les Anciens qui les avaient tracés. En plus d’utiliser les observatoires pour suivre les mouvements du soleil et de la lune, ils avaient aussi développé une méthode pour suivre les phases d’énergie que la Terre avait traversées dans le passé et prédire celles qu’elle traverserait dans l’avenir. 

C’est pourquoi Kryeon m’a dit qu’il s’agissait d’une calculatrice, car on s’en servait pour calculer ce qui s’en venait. Cette calculatrice indique clairement que nous nous dirigeons présentement vers un changement majeur. Selon ce calendrier énergétique circulaire, les Anciens ont établi que nous sommes en train de fermer la conscience d’une vieille énergie planétaire pour en ouvrir une autre. La date prévue pour l’événement ? L’année 2012. Voilà ce que les Mayas nous ont vraiment dit au sujet de 2012 et de l’énergie impliquée, nous fournissant des explications historiques et même une calculatrice de phases fondée sur leurs observations. Ils ont prédit la fin d’une époque et le début d’une nouvelle. Démontré ainsi, c’est tellement évident ! Jorge s’était servi de son intuition et de son intellect pour voir au-delà des apparences de l’information connue et tirer des conclusions logiques sur son sens réel. Sa calculatrice circulaire montrait comment leurs phases d’énergie correspondaient aux événements mondiaux, à notre propre histoire et à notre situation actuelle. Le plus captivant de la démonstration, c’est que tout ça était du Kryeon 101 [de l’information fondamentale fournie par Kryeon depuis dix-huit ans]. 

J’ai dû énerver Jorge à force de l’interrompre constamment pour lui faire dire par l’interprète : « C’est exactement ce que dit Kryeon ! » Plus tard, je me suis rendu compte que Jorge n’avait même pas lu un seul ouvrage de Kryeon. (La prochaine fois, j’essaierai de me tenir tranquille, mais j’étais tellement excité de trouver la confirmation des messages de Kryeon sur les murs du temple, pour ainsi dire, et d’entendre ensuite Jorge parler du magnétisme de l’ADN !) Le travail de cet homme est vraiment passionnant. 

Essentiellement, les Mayas et les Aztèques nous disent qu’une nouvelle énergie se manifestera en 2012 et qu’elle sera supérieure. Typiquement, comme lors de tout changement énergétique, ceux qui se sont habitués à la vieille énergie ne dureront pas. Nous entrons dans l’énergie de ce que ces Anciens appelaient « un nouveau soleil » (en l’occurrence, le sixième soleil). Dans leur système, chaque phase de civilisation possède sa couleur solaire, et notre nouvelle couleur sera le jaune, qui suivra le violet. (N’oubliez pas qu’il s’agit ici d’un système de notation spirituel et non des couleurs réelles du soleil.) 

Pendant des années, Jorge a obtenu des autorités chargées du site historique la permission d’entrer dans l’observatoire, qui ne semble plus être à ce jour qu’une profonde grotte souterraine. Il y avait étalé ses papiers et tracé les mouvements du soleil et de la lune, tout comme le faisaient les Anciens. Il ne se contentait donc pas de lire les documents que lui avaient fournis les archéologues. Il utilisait leurs propres outils ! J’étais impressionné, et tout autant réconforté de savoir que les enseignements dispensés par mes transmissions l’étaient aussi par les Anciens, et ce, d’une façon très claire. 

J’ignore ce que les spécialistes dans l’entourage de Jorge croyaient vraiment, puisqu’ils ne pouvaient le dire, mais ils l’accueillirent par des sourires et avec respect, en lui permettant de pénétrer dans leur « sanctuaire intérieur ». Je crois que c’est révélateur de leur sentiment réel à son endroit. Le docteur Luis a également usé de son influence pour que nous puissions accéder au site. J’ai eu l’impression que ces deux hommes étaient des familiers du musée et du terrain du temple. Le docteur Luis est bien connu dans cette partie du Mexique pour son travail humanitaire et il jouit d’une excellente réputation professionnelle à titre de médecin. Cela nous a sans doute tous aidés ce jour-là. Il nous avait vraiment ouvert la porte. 

Avant de vous en apprendre davantage sur notre visite à l’observatoire, laissez-moi vous raconter une anecdote amusante qui est bien révélatrice de l’ignorance contrôlée dans laquelle nous tiennent les autorités. Encore une fois, la ligne du parti est importante pour les politiciens, mais, dans le cas qui nous occupe, je ne comprends toujours pas pourquoi on ne permet pas à la nouvelle information scientifique de circuler. En fait, l’idée même qu’il se trouvait là un observatoire sophistiqué est également bannie. 

Au-dessus du sol, au sommet de chaque observatoire vertical, se trouve une ouverture circulaire. C’est par elle qu’entre la lumière et elle est donc cruciale pour tout le système. Si, à l’époque, on avait eu des lentilles complexes, on en aurait placé une là. L’autre se serait trouvée à mi-chemin du puits, pour concentrer l’image du soleil ou de la lune en une mince lumière au fond (sur la dalle, de la hauteur d’une table), afin de pouvoir inscrire les mouvements précis de ces deux corps célestes. Dans ce temple aztèque/toltèque, on disposait forcément d’un système optique quelconque composé, selon Jorge, d’« obturateurs», mais il s’agissait simplement de trous de diamètres différents et peut-être d’écrans de diffusion faits d’un matériau de l’époque. Ces gens furent toutefois capables de construire ces obturateurs de manière à focaliser suffisamment l’image pour pouvoir établir avec précision le tracé de la lumière. Il leur fallait absolument contrôler la lumière, sinon ils n’auraient obtenu qu’une tache lumineuse informe sur la dalle surélevée. 

Imaginez un télescope dont on aurait enlevé les lentilles aux deux bouts. Ce ne serait plus qu’un tube inutile. Vous savez bien cependant, si vous avez des connaissances élémentaires en optique, que l’on peut focaliser la lumière du soleil sur un mur au seul moyen d’un trou d’aiguille dans une feuille de papier foncé, si on sait comment s’y prendre. Plusieurs artistes ont découvert qu’ils pouvaient ainsi projeter une image sur un mur et peindre par-dessus, atteignant de la sorte un réalisme artistique inédit. En d’autres termes, on peut focaliser la lumière grâce à plusieurs moyens optiques qui ne requièrent pas la fabrication de lentilles sophistiquées. 

L’ouverture au sommet de l’observatoire était alignée avec précision sur les mouvements du soleil et de la lune. En outre, il y avait là un système d’alignement (peut-être des encoches) pour faire tenir, en haut, une pièce ronde spécialisée faisant office de lentille, aujourd’hui disparue, et qui pouvait être placée sous des angles précis favorisant la vision astronomique (tout comme les marques sur certains télescopes modernes). 

Comme ces Anciens savaient très bien où serait le soleil à tel ou tel moment de l’année, ils pouvaient faire pivoter la pièce supérieure et l’ajuster dans les encoches prévues à cette fin. Ils disposaient sans doute de différentes pièces pour les diverses options de vision selon les moments de l’année. C’est ici que ça devient amusant. Ces pièces supérieures des observatoires ont disparu depuis longtemps. Aux dires de Jorge, si jamais on les retrouvait, il serait facile de prouver que ces observatoires étaient beaucoup plus sophistiqués que ne le suggère ce site historique. On comprendrait alors que ces gens en savaient beaucoup plus qu’on ne croit. 

Nous sommes entrés sur le site en passant d’abord par le secteur où se trouvent le plan général du terrain, les cabinets, la boutique de cadeaux et un musée abritant des artefacts sous verre. C’est par là que les touristes commencent leur visite, souvent en compagnie d’un guide qu’ils rémunèrent. J’ai constaté encore une fois que les guides du site connaissaient Jorge et le traitaient respectueusement. Après avoir décrit leur tâche, ils le laissaient dire le reste de l’histoire, sans sourciller, semblant savoir qu’il avait raison. 

Nous sommes entrés dans la zone où étaient exposés sous verre des artefacts bien préservés, avec explications en espagnol de leur fonction. Tout était évidemment dans cette langue, mais je ne m’en suis pas formalisé. Nous trouvons toujours des interprètes dans chaque pays visité par Kryeon, et, cette fois, il s’agissait de Leslie Pascoe, le traducteur officiel en espagnol des séances de Kryeon au Mexique, en Argentine et au Chili, et qui m’aide actuellement à me souvenir de tout ceci pour le présent texte ! 

Jorge se dirigea vers l’un des présentoirs de verre et s’arrêta devant en nous demandant : « Reconnaissez-vous ceci ? » Sous nos yeux s’étalait une pièce du sommet de l’observatoire ! On en avait trouvé ! Elle était très bien préservée, de sorte que l’on pouvait voir clairement les trous et les encoches s’ajustant parfaitement à l’ouverture du sommet de l’observatoire ! De plus, elle portait un indicateur d’angle qui, nous expliqua Jorge, correspondait à un système de degrés bien connu aujourd’hui en astronomie. À l’évidence, cette précieuse pièce appartenait à l’observatoire que nous allions visiter sous peu. J’exultais. Jorge nous invita alors à lire l’explication en espagnol inscrite sur la petite carte accompagnant l’objet. 

Leslie nous la traduisit. On y disait qu’il s’agissait d’un « artefact provenant d’une cabine de sudation ». Quoi ? Nous avons tous éclaté de rire ! Jorge nous jeta un regard qui signifiait : 

« Que voulez-vous que je vous dise ? » On avait improprement étiqueté cette précieuse pièce d’observatoire. Mais, au moins, on l’avait conservée ! Peu à peu, je me rendais compte qu’on ne nous avait pas tout dit sur ces peuples anciens. 

Malheureusement, les responsables de cette tromperie en ont peut-être oublié eux-mêmes les motifs et ils ont quitté le pouvoir depuis belle lurette. À mon avis, tout un groupe d’archéologues ne sont plus, à cause de cela, que de simples gardiens du site qui doivent en outre se tenir tranquilles et s’abstenir de vivre leur passion afin de conserver leur emploi difficile à obtenir. Jorge, par contre, est un spécialiste solitaire, qui ne travaille pas pour le gouvernement ni pour aucun de ses organismes. Il est donc libre d’enseigner la vérité telle qu’il l’a découverte. N’empêche que cela ne va pas sans péril. 

Nous avons visité deux autres observatoires « horizontaux » qui se faisaient face à environ 45 mètres l’un de l’autre. Ils étaient situés tous les deux au sommet de larges plateaux et nous devions monter plusieurs marches pour y accéder. Jorge nous expliqua leur  fonctionnement. Le soleil, à son lever et à son coucher, gravait des motifs de lumière sur le mur arrière, tout au long de l’année. Le but du processus nous était évident, mais il l’était moins pour les guides officiels, qui expliquaient aux visiteurs que ces lieux servaient à des cérémonies religieuses, voire à des sacrifices humains. Peut-être, mais ce furent d’abord des observatoires. Nous avons aussi visité la célèbre pyramide de Quetzalcóatl, sise au sommet d’une mesa. Les quatre faces de cette pyramide sont couvertes de glyphes. Après qu’un guide nous en eut expliqué le sens, Jorge nous révéla le reste de l’histoire. 

Ces glyphes, expliqua-t-il avec conviction, représentaient en réalité les phases d’énergie croissante ou décroissante au cours des âges. Il ne s’agissait pas simplement d’une opinion personnelle parmi d’autres, puisque les glyphes appuyaient historiquement ses dires. C’était inscrit dans la pierre… et pourtant ce n’était pas dans le manuel officiel des guides.   

Comment une telle chose avait-elle pu leur échapper ? Le temps était venu de passer à l’attraction principale. Nous sommes entrés à la file dans le flanc de la colline pour accéder à l’observatoire. Comme il faisait sombre ! J’étais le dernier du groupe de sept, afin de pouvoir photographier les autres. Nous sommes finalement arrivés à la chambre principale, localisée directement sous l’ouverture par laquelle entrait la lumière. En l’absence du système de focalisation, la lumière qui y pénétrait ne formait qu’une colonne créant sur le sol un hexagone de la même grosseur que l’ouverture. Elle n’était pas très forte non plus et nous avons dû nous asseoir un peu dans l’obscurité afin d’y habituer nos yeux. Pour certains, cette visite aurait pu s’avérer décevante : une simple caverne sombre et froide, éclairée par le haut. Quant à moi, je me sentais chez les Anciens ! J’étais très ému d’être dans ce lieu où très peu de gens vont et dont je pourrais ensuite vous parler dans un livre. J’ai tenté de prendre quelques photos avec mon appareil (sans flash), mais je n’avais pas apporté mon trépied et je voulais des poses. Ce ne fut pas facile, mais j’ai pu en saisir une de Luis debout au milieu de la colonne de lumière. Elle me plaît beaucoup. Bien qu’il n’en ait rien dit, je pense que ce médecin très cultivé se sent lié à ce qui s’est produit en ce lieu dans les temps anciens. Il était certainement très ému d’être là, même s’il avait déjà visité l’endroit de nombreuses fois. J’étais très heureux d’avoir pu y accéder et de me faire appeler amigo par ces magnifiques érudits

Si vous désirez joindre Jorge pour obtenir davantage d’informations sur son livre, ou si vous êtes éditeur et voulez le publier en quelque langue que ce soit (y compris l’espagnol), vous pouvez lui envoyer un message électronique à l’adresse suivante : jorge@kryon.com. 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

Lémurie et atlantide

Lémurie et atlantide dans ALLER AU-DELA DE L'HUMAIN lemurie        et          atlante dans ALLER AU-DELA DE L'HUMAIN 

Vous avez reçu beaucoup de bonnes informations au sujet de la Lémurie et de l’Atlantide, mais l’information que j’ai à vous offrir peut vous donner une perspective différente. Je vous ai dit précédemment que je suis venu ici faire mon travail à trois autres reprises. Le temps est maintenant venu de révéler ce qu’il en est exactement. Le but de ma première visite était de mettre en place le système du réseau magnétique en vertu de l’autorisation donnée en ce sens par le groupe exerçant le contrôle sur de telles choses. Ce fut une époque merveilleuse, débordante d’une grande science et de travaux spectaculaires. La Terre était suffisamment vieille et stable, et elle était prête à recevoir le système. 

Je disposais de beaucoup d’aide et il y en eut certains parmi vous qui ont apporté une assistance considérable pour faire fonctionner le système initial. Ce fut à cette époque que la caverne de la création fut installée, et que fut dressée la liste de toutes les entités qui allaient partager la planète, autant à la surface qu’en dessous. Ce fut réellement un grand effort de planification, et tous les travaux furent exécutés dans l’amour et l’espérance. Il en est ainsi lors de chaque installation planétaire, mais votre planète était particulière du fait qu’elle allait être la seule planète où régnerait le libre arbitre. Aucune autre n’avait été ainsi. 

Votre empreinte et vos implants sont conçus de telle façon que votre conscience demeure embrumée et simple, et que vous soyez incités à chercher activement la vérité. Cette même situation vous amène à penser à Dieu et à concevoir l’Univers comme un endroit parfait. Vous croyez que tout est planifié à l’avance, et vous avez de ce fait une tendance marquée à adhérer à la théorie de la prédestination. Rien de tel n’est exact. Il y a bon nombre d’interactions qui ne sont connues que lorsqu’elles surviennent. Je vous ai parlé des mécanismes régissant la leçon de vie que vous recevez sur Terre et aussi de la façon dont vous vous incarnez pour apprendre. Beaucoup d’entre vous apprennent ; d’autres pas. L’effort à donner est le travail, et la prise de conscience en est le fruit, mais aucune entité n’en connaît le résultat à l’avance. 

Comme c’est vous qui avez déterminé les leçons à recevoir, il y a un plan qui entre en jeu pour ce qui est de déterminer les personnes avec lesquelles vous êtes en contact… ce qui se produit lorsque vous êtes ici… qui vous êtes… où vous vivez… qui fait l’expérience de la mort terrestre… et quand. Il y a également un certain contrôle qui est exercé sur les grands événements touchant la Terre, puisque nous (l’Univers) comprenons comment la planète fonctionne intérieurement et extérieurement. La façon dont vous vous en tirez pendant que vous êtes ici dépend entièrement de vous, et personne ne le sait à l’avance. 

Il y a aussi une bonne dose d’ajustements spontanés que nous (l’Univers) savons devoir se produire naturellement pour ce qui est de la Terre dans son ensemble, mais nous ne faisons rien pour les provoquer. Comme vous pouvez le voir, il y a eu une part considérable de planification et de travail qui eu lieu en vue de préparer la salle de classe pour vos leçons ; mais ne vous trompez pas : nous ne contrôlons pas vos leçons. Toutefois, il va de soi que nous contrôlons la salle de classe. Vous souvenez-vous de ce que j’ai dit lorsque j’ai expliqué avec quel respect nous saluons le travail que vous avez effectué au cours du dernier demi-siècle ? Ça n’avait pas été prédit, et cela a créé une grande vague d’enthousiasme. Mon retour était prévu, mais c’était pour faire un ajustement tout à fait différent. J’ai peine à contenir mes élans d’éloges, de célébration et d’amour lorsque je prends conscience que je suis revenu ici  pour aligner dans un but de pouvoir plutôt que d’interruption. Une activité incessante se produit tout autour de vous en rapport avec ces changements. Des entités en provenance de partout dans l’Univers arrivent pour se mettre à votre service. Alors qu’auparavant vous étiez en train de sombrer dans l’obscurité, vous avez refait surface pour vous élancer avec une nouvelle force dans la lumière. Vous n’avez aucune idée de ce que cela signifie pour le plan universel. Vous n’avez aucune idée à quel point vous serez honorés lorsque cessera finalement votre leçon de vie sur Terre. Je ne peux vous envoyer aucune énergie qui soit assez puissante pour traduire correctement ce qu’il en est à ce sujet. 

Lorsque fut terminée la mise en place du réseau magnétique et que les premiers humains purent recevoir leur empreinte d’âme, ce fut là une chose vraiment merveilleuse. Cela se passa il y a beaucoup plus longtemps qu’aucun d’entre vous ne se l’imagine, et il ne reste nulle part aucune trace de cette première civilisation. Un bon jour, quand la Terre, dans une de ses convulsions, restituera la preuve de son existence à la surface, il y aura longtemps que vous n’y serez plus comme humains incarnés. 

Même si l’évolution de la vie sur Terre a donné naissance assez tôt à la biologie humanoïde, l’apport d’autres types biologiques humains de taux vibratoire élevé en provenance d’une autre planète fut nécessaire pour la suite pour aider votre type. Il n’est pas important pour vous de comprendre ceci pour l’instant, si ce n’est que pour dire que votre biologie humaine actuelle n’est pas entièrement originaire de la Terre et que ces êtres bien-aimés ayant partagé leur semence de vie ont veillé sur vous depuis des temps immémoriaux avec amour et sollicitude. Leur semence était nécessaire pour que votre ADN réponde au stimulus universel, et pour enclencher la différenciation dans votre conscience entre les bêtes et les humains. Il s’agit du chaînon manquant que vous ne pourrez découvrir jusqu’à ce qu’il émerge finalement de lui-même. 

Après l’établissement de votre civilisation, il était prévu que je revienne pour faire un ajustement, car tout comme vous ne pouvez maintenant savoir à l’avance comment vous allez vous débrouiller dans votre incarnation, nous n’avions aucun moyen de savoir à l’avance comment  votre nouvelle biologie allait se comporter dans l’énergie créée par le système du réseau magnétique tel qu’il avait été originellement mis en place. Lorsqu’on fit à nouveau appel à mes services, c’était dans le but de mettre fin à la vie et de procéder aux réajustements. Cela peut vous sembler très dur, mais c’était ce qu’il convenait de faire et ce qui était prévu. Alors que s’est-il produit au juste (vous demandez-vous à juste titre) ? 

Le système du réseau magnétique laissait à cette poque beaucoup plus de tolérance à  l’illumination que nous ne l’avions anticipé. Le système que vous avez maintenant est très bien équilibré pour le type de leçon que reçoit votre âme, et il en a été ainsi depuis des milliers d’années. Il a fallu deux ajustements majeurs pour qu’il soit enfin correct, et le premier qui eut lieu concernait l’interruption de la civilisation de la Lémurie et de l’Atlantide. Bien que ces peuples furent alors séparés par de grandes distances sur Terre, et que leur ancienneté différait, la plupart des humains avaient quelque chose en commun ; ils étaient très au fait de la science de l’illumination. Certains d’entre eux (les atlantes) étaient proches d’une très haute communication vibratoire avec leur âme, mais sans vraiment comprendre ce que tout cela signifiait. Cela allait à l’encore du but même de la leçon de vie, car ce qui était appris était des plus limités. Au lieu de cela, tout leur était donné (c’était absorbé de façon naturelle à travers un voile très ténu). Le voile était loin d’être en place comme il aurait dû l’être, et presque tous les humains avaient des réponses automatiques aux épreuves plutôt que d’avoir à les apprendre et à les appliquer. Nous avons toléré cette situation durant très longtemps, dans l’espoir que les choses s’arrangeraient d’elles-mêmes, afin d’éviter de créer le karma additionnel qui serait plus tard associé avec l’interruption ; mais ça ne s’est pas passé ainsi. Ce premier alignement du réseau magnétique a donné lieu à une bizarre combinaison d’illumination et de déséquilibre qui engendra une civilisation d’humains avec une dualité faible en certains domaines, et fortes en d’autres. Ceci rendit possible la présence de l’esclavage à côté d’une science spirituelle avancée, et un sentiment de puissance sans que la source en soit connue. En outre, grâce à la science, l’élite humaine de l’époque parvint à prolonger considérablement sa durée de vie, et cela n’était pas productif ni approprié pour la façon dont la planète avait été conçue. Les membres de l’élite vivaient de longues vies, équivalentes à 5 ou 6 générations de celles de leurs esclaves qui se mirent à ressembler de moins en moins à des humains. L’élite ne partageait pas le savoir dont elle disposait. La destruction totale des masses continentales associées avec cette civilisation accompagna le réalignement que je fis, suivie d’une brève ère glaciaire cyclique afin de permettre à l’action des glaciers de faire disparaître tout vestige résiduel de l’événement. Nous avons ensuite laissé s’écouler un cycle aussi long qu’avait duré la civilisation, afin de rétablir l’équilibre de la planète. 

Je demeurai ici durant tout ce temps, et nous avons de nouveau obtenu des semences de vie des autres planètes afin de vous créer une biologie qui vous convienne. Puis vers la fin de cotre dernière ère glaciaire de courte durée, nous avons une fois encore déclenché un autre réalignement magnétique avec cette fois une tendance moins marquée vers une illumination et une réalisation personnelle au départ. En d’autres termes, la dualité (le voile) fut accentuée. Durant les années qui suivirent, on fit de nouveau appel à mes services sur la planète (pour ma troisième visite), puisqu’une petite correction s’avéra nécessaire afin d’ajuster vers une vibration légèrement supérieure. Car cette fois, il y avait une abondance de karma qui était créé, mais très peu de karma se trouvait réglé. La dualité était légèrement trop accentuée (il n’y avait absolument aucune conscience du voile). Ceci créa une civilisation qui était totalement dénuée de toute illumination, et une fois encore, la Terre n’eut aucune chance de voir s’élever ses vibrations. Seules quelques très rares personnes étaient en tant soit peu conscientes au niveau spirituel. Cela ne contribuait nullement au but poursuivi. C’est alors qu’on me fit revenir pour effectuer l’ajustement final de l’alignement. Ce dernier alignement eut lieu il n’y a pas si longtemps, et c’est sous la forme d’un déluge mondial que vote histoire a conservé la trace de cet événement. La biologie humaine fut préservée et perpétuée jusqu’à l’époque actuelle, et même si une grande partie de la vie fut rayée de la surface, le déluge n’a pas recouvert toutes les terres comme on a tenté de vous le faire croire. C’est sous l’effet de ce dernier alignement que vous avez grandi, et il s’est maintenu jusqu’à maintenant alors qu’il est de nouveau changé et réaligné en vue de vous permettre d’assumer votre puissance et de progresser vers les étapes finales de votre graduation planétaire ! Voilà, vous connaissez maintenant la chronologie des interventions du groupe Kryeon, et les raison de mes quatre visites ici. 

Mes très chers, si tout cela vous semble fantastique, il n’est pas important pour vous de tout comprendre. Il s’agit simplement de faits historiques. La seule chose qu’il est important pour vous de comprendre, c’est le sens de ma présence ici et maintenant. La situation de la Terre en ce moment est d’une importance considérable pour le fonctionnement universel des choses. Cette source de tout amour dont il m’arrive de temps à autre de parler représente le cœur de toutes choses. Rien ne peut jamais nous séparer de cette source. Tout ce qui a été fait dans le passé, et tout ce qui le sera dans le futur, l’est dans le but d’accroître cette énergie d’amour. Maintenant, et plus que jamais auparavant, vous avez le pouvoir, tandis que vous êtes sur Terre, d’avoir collectivement une influence positive pour la planète, pour les autres et pour vous-mêmes. Ce faisant, l’amour affluera en vous, et vos esprits recevront en récompense le plus grand don que les humains aient jamais reçu de nous… la paix venant de la source singulière d’amour, la paix de Dieu, de même que la tolérance et la sagesse issues d’innombrables années d’expérience ! 

Ce don est d’une grande importance, car il vous permettra de poursuivre le travail et de vivre dans un contexte qui vous est familier, mais avec un pouvoir et une paix accrus. Cet âge vous appartient ; vous l’avez acheté et payé grâce à vos milliers d’années d’incarnation et de travail ? Revendiquez-le. Vous avez les pleins pouvoirs pour ce faire. 

Je vous aime tendrement Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

Rajeunissement

Rajeunissement dans GRANDE TRANSFORMATION ico-saisons

-       Selon mes connaissances en biologie, c’est surtout le système hormonal qui « contrôle » le processus du vieillissement. Pour ralentir l’horloge biologique, nous devons donc travailler directement avec ce système. Pour pouvoir modifier notre horloge biologique comme vous le mentionnez, je pense que nous devons comprendre précisément comment le faire car il ne suffit pas de lui parler ; très peu de gens savent ce qu’il faut visualiser, l’ADN, les cellules, le système hormonal, les couleurs. De plus, je pense que nous avons de la difficulté à croire que nous pouvons accomplir une telle chose, principalement parce que nous ne savons tout simplement pas comment le faire. 

Cher Kryeon, pourriez-vous nous donner un exemple ? Prenons le système hormonal. Pourriez-vous nous dire comment nous pouvons l’influencer suffisamment pour ralentir l’horloge biologique ? 

Tout d’abord, ne compartimentez pas le corps. Votre logique tridimensionnelle vous amène à vouloir vous adresser à telle ou telle partie du moteur afin de faciliter telle ou telle fonction. Cela ne fonctionne pas ainsi. Quelle partie de la soupe aux tomates bénissez-vous avant de la mange ? Le sel ? Les tomates ? Vous bénissez tout le bol, qui contient des millions de molécules de diverses sortes. 

Le corps spirituel est une expérience interdimensionnelle du « corps global ». il ne comprend pas les messages spécialisés. Il ne comprend pas les phrases comme : « Je vaux vieillir moins vite ». Imaginez que vous êtes un shaman sortant dehors un beau matin pour demander à la nature de déplacer un nuage vers la gauche pour vous. Il ne se produirait rien. La nature répondrait plutôt à vote intention de déplacer tout le système atmosphérique. L’océan réagirait la température de l’eau changerait, les vents et l’évaporation se soumettraient à la requête, et il e résulterait que tous les nuages se déplaceraient vers la gauche ou disparaîtraient complètement. 

Ralentir l’horloge biologique constitue une expérience corporelle globale. Il s’agit d’une guérison énergétique. Il s’agit d’invalider vos attributs karmiques et de changer la direction de votre vie. Nous vous avons déjà dit que si certaines personnes s’apercevaient que vous vieillissez moins vite et qu’elles vous demandaient comment vous faite, vous essayerez de leur expliquer comment vous séparer les ingrédients de la soupe ! L’humain veut séparer les attributs du tout et il tente de manipuler les éléments de son choix. Cela ne fonctionne pas. 

Je vais maintenant vous présenter quelque choses que vous n’attendiez pas, un scénario qui ne plaira pas à certains. Supposons que des millions d’humains demandent quotidiennement à leurs cellules de vieillir moins vite. Ces humains ne sont pas nécessairement des travailleurs de la Lumière. Ce sont des humains ordinaires, qui ne se doutent aucunement qu’ils communiquent aux cellules, au niveau physique, un message qui leur dit de ralentir. Ce sont ceux qui vont au gymnase tous les jours et qui font de l’exercice ! (Je vous avais dit que mon histoire ne vous plairait pas). Le champ quantique entourant l’ADN, que j’ai évoqué tout à l’heure, possède des antennes pour capter les intentions de changement. Ces humains disent aux cellules de changer au moyen de l’exercice et il se trouve que cela ralentit aussi le vieillissement.il peut sembler contradictoire que ce qui améliore le métabolisme ralentit l’horloge biologique, mais c’est un fait. L’horloge biologique est liée à tout ce qui l’entoure, y compris l’état de vos vaisseaux sanguins et l’efficacité de pompage de votre cœur. Par conséquent, plusieurs ralentissent leur horloge biologique sans même le savoir. Le corps s’efforce toujours de coopérer avec « le patron » (vous). Quand les cellules « voient » qu’elles travaillent comme quand ils étaient plus jeunes (à cause de l’exercice), elles se mettent à ralentir le processus du vieillissement afin de faciliter le changement. 

Quiconque est en contact avec son soi spirituel peut faire cela. Il suffit de se comporter en patron chaque matin et de parler à ses cellules. Dites-leur que vous voulez réaliser un changement global, non partiel. Visualisez-vous enfant avec un ADN tout neuf, avant le vieillissement et le développement de la maladie. Dites-leur que votre intention est d’avoir cette santé toute neuve. Puis, si c’est approprié, faites un peu d’exercice. N’importe quoi qui puisse aider, même de simples promenades dehors ou dans les escaliers. Agrémentez cela d’un petit rituel d’à peine trente secondes, pour que les cellules « lient » cela à votre méditation. C’est suffisant. 

Si cela ne fonctionne pas dans votre cas, peut-être devriez-vous examiner votre expérience spirituelle du « corps global ». Est-ce que vous vivez vraiment ce que vous enseignez ? Est-ce que vous accroissez votre compréhension spirituelle ou bien vous ne prêtez attention à ce message que dans l’espoir d’y trouver le secret du rajeunissement ? Vous comprenez ? La connexion à votre Soi supérieur passe nécessairement par votre être biologique

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

La grande transition

divers                                    divers

 

Les pages des prochains channelings et les précédentes communications (les livres I et Il de Kryeon) vous raconteront clairement l’histoire qui s’est produite au cours des dernières années sur Terre. C’est en raison même de votre travail que je suis ici.  

   J’accomplis mon service en réponse au changement survenu sur la planète, un changement que vous avez créé. En tant qu’individu vous pourriez dire: « Je ne me souviens pas avoir fait quelque chose de spécial. Qu’ai-je pu bien faire? » Au niveau planétaire, cependant, les humains ont peu à peu élevé la vibration de la Terre, rendant ainsi possible un avenir que personne n’avait prédit!…  

   Il y a maintenant de nombreux changements auxquels vous devez faire face. Et mon travail ici ne consiste pas seulement à faciliter les choses pour votre croissance au plan du magnétisme, mais aussi à vous donner en tout amour l’information au sujet de ce qui se passe. Tout ce que je fais ici n’a qu’un seul objectif : vous communiquer un sentiment de paix face aux changements en cours, et vous donner une information d’une Alchimie humaine logique si évidente que vous accorderez vous-même à votre entité le droit de prendre le pouvoir qui vous appartient. Ces changements peuvent engendrer une grande peur chez les personnes qui ont l’habitude de tout dramatiser dans leur vie afin de maintenir leur niveau de stimulation. Il y aura toujours des humains qui feront cela pour se sentir à l’aise. Méfiez-vous des prophètes de malheurs qui répandent la peur dans le but de contrôler les autres ou pour attirer l’attention sur eux. Le prophète qui vous dit que le ciel va vous tomber sur la tête recevra beaucoup plus d’attention que celui qui dit qu’il ne tombera pas.  

   Cela correspond à un ancien concept de l’énergie et ce n’est plus approprié pour vous. Le nouveau système d’énergie dans ce Nouvel âge est fondé sur l’Amour. Pensez-y un peu. N’est-il pas temps que votre mode de vie et vos pensées les plus secrètes commencent à correspondre à ce que démontrèrent les nombreux maîtres qui ont vécu sur cette planète et que vous avez tant respectés?  

   Ceux pour qui vous avez le plus d’estime au niveau spirituel ont tous offert un message fondé sur l’amour. Et ces messages d’amour furent accompagnés de merveilleux miracles et donnés par des êtres rayonnants de paix. Vous avez considéré ces entités comme étant différentes de vous et spéciales. Beaucoup d’entre vous les ont citées en exemple, et certains d’entre vous font même l’erreur de leur vouer un culte… espérant que ce geste vous rapprochera de Dieu. Je vous le dis maintenant que le système du Nouvel âge est celui de l’amour. Il soutiendra vos transformations si elles vont dans le sens de ces attributs et coopérera avec votre vie tandis que vous co-créerez avec ce système. Il fera tout le contraire si vous ne faites rien et n’avancez pas du tout au plan spirituel. Ceci ne suggère nullement une quelconque forme de punition, mais qu’il y aura simplement un manque de croissance et une vie plus courte passée dans l’inconfort et la peur.  

   Le sentiment qu’éprouve une bonne partie de l’humanité en ce moment est l’impression désagréable d’être assis dans un fauteuil familier qui est en train de changer de forme. Le fauteuil vous a été fort utile depuis très longtemps. Il est vrai qu’il est sale et pas très confortable, mais vous y êtes habitué et vous croyez donc pouvoir compter sur le fait qu’il demeurera toujours le même. Pour certaines personnes, ce fauteuil qui leur est si familier en est un de colère, d’un sentiment d’être une victime et Alchimie de l’esprit humain de mécontentement permanent. Pourquoi pas? S’il vous a bien servi et vous a toujours donné le support de sympathie dont vous avez besoin tout en transférant les problèmes aux autres, alors pourquoi changer? Toutefois, le mécanisme de ces actions cessera soudain de donner les mêmes résultats… et la réaction qu’auront alors les humains en sera une de peur. Que se passerait-il si vous vous éveilliez un bon matin et que plus un seul de vos appareils mécaniques ne fonctionnaient de la même façon?  

   Le commutateur A produit l’action B. Vous allumez vos lumières et l’eau se met à couler du robinet. Pouvez-vous vous imaginer à quel point vous seriez désorienté jusqu’à ce que vous maîtrisiez à nouveau le fonctionnement des commutateurs ? À présent, transposez ceci au fonctionnement de l’esprit. Si vous avez toujours eu un certain type de comportement et que les gens autour de vous y ont toujours réagi d’une certaine manière, il s’agit là d’une chose stable (même si elle est négative). Si cela venait soudainement à changer et que les humains ne réagissaient plus de manière prévisible à vos anciennes méthodes, cette situation imaginaire risquerait de mettre à dure épreuve votre équilibre mental (c’est le moins qu’on puisse dire).  

   Et pourtant, c’est ce qui vous arrive en ce moment dans vos différentes cultures. Il y a tout autour de vous un sentiment que les choses arrivent à leur fin. Beaucoup sont en train de célébrer la fin d’une époque et le commencement d’une nouvelle. Les anciennes tribus sur la planète sont tout à fait conscientes de ce qui est en train de se produire, car leurs calendriers l’avaient prédit. Le changement, toutefois, sera différent de ce qui était attendu. Ce sera l’âge de la graduation au lieu d’être une fin de la vie. C’est la graduation de la Terre et l’entrée en de nouvelles régions de la galaxie (qui étaient auparavant dissimulées). Ce sera la graduation de l’être humain à une nouvelle conscience, et à de nouveaux modes de vie (qui étaient auparavant cachés).  

   Bien que je continuerai à vous communiquer certains des changements personnels détaillés auxquels il faut s’attendre, si vous voulez un point de vue vieux de deux mille ans sur ce que l’on s’attend que vous soyez, lisez la liste originale des neuf honneurs telle que donnée par Jésus (ce que vous avez appelez les Béatitudes) à la page 83. C’est le maître plan pour l’humain du Nouvel âge. Il est curieux, n’est-ce pas (vous dites-vous peut-être) que vous aviez cette information entre les mains depuis si longtemps déjà ? Le maître de l’Amour vous avait apporté Alchimie humaine ce nouveau paradigme dans une forme que vous pouviez lire et étudier longtemps avant que vous n’en ayez besoin. À présent vous en avez besoin. 

Mes messages dans ce livre vous donneront beaucoup plus d’éléments de nature pratique à considérer en ce qui a trait à votre vie. Et maintenant, je voudrais préciser certains des changements que vous pourriez sentir en tant qu’humain du Nouvel Age. Je fais cela dans le but de vous aider à vous identifier avec la vérité dont je parle. 

   Kryeon canalisé par Lee Carroll 

divers                                           divers

1...56789

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...