2012 le Grand Rassemblement

auteurs : Lee Carroll (Kryeon)
                 James Tyberonn
                 Tom Kenyon 

L'émergence d'une Nouvelle Terre, 2012L’année 2012 est en fait le début d’un grand rassemblement. Et l’émergence d’un monde nouveau est en fait le retour de l’ère lémurienne. C’est la sagesse de l’humanité qui éliminera les dictateurs, nettoiera votre environnement, vous permettra de vivre plus longtemps et créera finalement un meilleur équilibre entre les hommes et les femmes, dans le plus grand respect de leur nature divine. Ils s’harmoniseront avec Gaia, créant de l’énergie à partir de ses mers et de sa chaleur, et mettant fin à des milliers d’années de guerre. 

 Ce grand rassemblement est celui de l’ancienne conscience. Les Lémuriens, qui sont restés dans une capsule temporelle quantique pendant toutes ces années, en émergeront lentement. Vous n’en verrez rien, mais vous le sentirez. C’est à ce moment, et seulement à ce moment, que l’humanité pourra voyager jusqu’aux étoiles et planter ses propres semences pour les mondes à venir.  

Les dates énergétiques qui auront une grande importance en 2012 sont extrêmement complexes, car elles sont porteuses d’une puissance extraordinaire et représentent une transition prodigieuse. Nous parlons des clés ascensionnelles du 12/12/12 et du 21/12/12, le solstice du 21 décembre 2012. Puis, en novembre 2012, se produiront deux éclipses, une masculine et une féminine, à deux semaines d’intervalle. Cela ouvrira la porte au 12/12/12. L’année 2012 sera incroyable et chaque date sera importante. Soyez conscients que votre croissance d’ajustement dans le creuset des énergies de 2011 et de 2012 est une oeuvre en devenir qui comprend la purification et la libération. Vous créez un futur ascensionnel et l’année 2011 est le milieu de la triade ascensionnelle, un temps de calibration omnipotente, d’amplification et de célébration. 

  

se procurer le livre en un clic ici …. 

Bientôt, je vous en rapporte les écrits… patience !

Terre creuse

 

Un poste de télévision n’est en mesure de présenter qu’un seul programme à la fois ; un site Internet ne peut pas être visité en même temps qu’un autre. Cependant des centaines de chaînes et des millions de sites sont accessibles à travers un seul et même équipement. Par conséquent, puisque le même appareil est capable de nous transporter facilement d’un monde virtuel à un autre, de la même manière, pourquoi, en changeant notre propre fréquence vibratoire, ne pourrions-nous pas nous-mêmes nous déplacer d’une région de la réalité vers une autre, plus ou moins dense, plus ou moins éthérée, sans avoir à nous déplacer physiquement ?

Terre creuse  dans TELOS nous parle 3554225hollow-earth-terre-creuse-gifNous constaterions alors que différentes espèces, dont une de souche humaine identique à la nôtre, cohabitent à l’intérieur de notre planète. Ces humanoïdes évoluent pour la plupart dans une autre dimension que la nôtre. Ils forment une collectivité de plusieurs dizaines de millions d’âmes et auraient déjà accueilli au sein de leur monde de très célèbres visiteurs, parmi lesquels on compterait Saint-Jean, l’alchimiste Nicolas Flamel, et même le plus grand des Maîtres esséniens, Jésus lui-même. Certains y auraient séjourné durant des siècles, dans une dimension très proche du plan physique, mais d’une densité cependant moindre. Selon les témoignages des médiums ayant accédé à ce plan de conscience, le monde auquel ces êtres appartiennent ressemble à un havre de paix, une oasis de non-dualité, mais ils restent cependant influencés par les ondes de troisième dimension, par nos présences au-dessus de leur tête, et ils sont constamment obligés de faire un travail de réajustement, pour maintenir leur fréquence sur un niveau plus élevé que celui de l’humanité de surface, car nos pensées et nos vibrations se propagent bien au-delà de nous ; elles traversent de nombreuses régions et sont même capables de franchir la croûte terrestre et de perturber les êtres de la Terre Creuse.

Malgré tout, la maladie et le vieillissement ne semblent avoir aucune prise sur eux. Ils cherchent avant tout à aider l’humanité du dessus à évoluer, à ne pas s’autodétruire et à ne pas détériorer irrémédiablement son environnement. Certains ont d’ailleurs affirmé non sans humour à leurs canaux qu’ils auraient tellement de travail à accomplir au cours de la décennie qui s’ouvre qu’il leur faudra probablement des siècles pour en venir à bout !

Les habitants de la Terre Creuse participent régulièrement à des réunions d’échanges avec les êtres d’outre-espace et maîtrisent parfaitement le voyage intersidéral. Il semble d’ailleurs qu’ils se servent pour la construction de leurs engins de la même technologie que celle utilisée par la plupart des extraterrestres. Mais ils sont d’abord les gardiens de la Terre. Et ils se préoccupent autant de son sort que du nôtre : non seulement ils la comprennent, mais ils la sentent vivre et ils savent que son destin est lié au nôtre, car ils sont humains comme nous et ce sont nos frères. 

 

 

Adama canalisé en juin 2002 par Aurelia Louise Jones 

Zérah

fleur /  Par-dessus l’épaule de mon père, je vis ma mère qui me regardait. Elle s’était accroupie dans la pénombre sur une petite natte et préparait machinalement le repas du lendemain ; une galette et quelques olives. 

Ainsi, il allait se passer quelque chose ; ma petite vie qui semblait vouloir s’écouler de façon monotone entre le désir de semer le lin et celui de courir derrière les caravanes de Jappa pouvait être secouée. J’eux alors la furtive sensation que jamais je n’avais compris ce que j’avais vu, ou que l’on m’avait pris pour un enfant alors que j’avais le droit de savoir… le lendemain, le bourdonnement chaud et lancinant des premières abeilles me tira du sommeil. Ma mère était déjà allée remplir les cruches au bas du sentier et se lavait dans la cour tandis que le crissement du tour témoignait du labeur de son époux. Mon impatience précipita les événements et, quelques instant plus tard je sautais, courais entre les  buissons et les oliviers pour parvenir jusqu’à « la maison de l’ancien puits ». 

Zérah était un vieillard à la longue barbe grise légèrement roussie de-ci, delà, par le soleil  et les années. Je l’avais souvent entrevu au cours de mes jeux et je savais que beaucoup lui témoignaient du respect et une certaine admiration. C’était un de ces vieux personnages au visage parcheminé, creusé de longs sillons, au regard à la fois doux et perçant, aux paroles tantôt énigmatiques, tantôt limpides, un de ces vénérables dont les marchand comportaient le portait à travers leurs histoires. 

-       Paix à toi Joshé, fit-il  à mon père qui me poussait devant lui.je savais que tu n’allais pas tarder à me l’amener, celui-ci. 

Dans une longue robe de lin d’un blanc passé, Zérah se tenait debout sur le seuil de sa porte et tendait les bras dans ma direction. Il me prit par la main et je fus tellement subjugué par sa grosse poigne calleuse que je ne me rendis même pas compte que mon père ne nous suivait pas dans l’ombre fraîche de la demeure. L’habitation du vieillard me parut plus pauvre encore que la nôtre qui, cependant, n’était pourvue que du minimum. Dans l’unique pièce, à la clarté chaude et poussiéreuse d’une minuscule fenêtre, je ne vis que deux ou trois nattes et quelques ustensiles disposés sur la terre battue. 

Zérah me fit tranquillement signe de m’asseoir et lui-même, les jambes repliées sous son corps, prit place face à moi. Dans la pénombre, sur le mur du fond, mon regard eut juste le temps de s’attarder sur une sorte d’étoile à huit branches toutes égales. Je n’en fus pas étonné : nous possédions la même. -       Simon, tu as maintenant l’âge de savoir ce que tu fais ici, et qui nous sommes . Ecoute-moi bien : as-tu déjà regardé nos vêtements ? 

-       Oui, dis-je aussitôt, nos vêtements sont blancs, ils ne sont pas comme ceux de la ville ; ils piquent aussi la peau, mais mon père dit que c’est bien et que cela passera. Avec un léger sourire, le vieillard reprit : 

-       Le problème n’est pas qu’ils piquent, Simon, le problème est qu’ils sont différents des autres. Ceux des hommes et des femmes qui suivent la loi de la ville et eux des soldats sont bleus, jaunes, rouges, de toutes les couleurs. C’est bien que tu l’aies remarqué. Mais sais-tu pourquoi cela ? C’est parce que les hommes de Jappa ne parlent pas la même langue que nous, ils ne parlent pas la langue douce… -       Mais je les comprends ! répliquai-je violemment. 

-       Tu comprends leurs paroles, mais bientôt tu sauras que tu n’entends pas leur cœur et que, pour aller à eux, il te faudra peiner. C’est cela qui sera difficile, car si toi tu désires écouter les battements de leur vie, eux ne voudront pas souvent écouter les tiens. Mais tu n’es pas venu pour entendre des paroles amères Simon, tu es venu pour apprendre à regarder et à penser. 

Depuis longtemps, tu as compris que nous ne vivions pas comme ceux des villes et comme les marchands aux chameaux ; maintenant, il faut que tu saches pourquoi…. Imagine un immense champ de lin que se partagent les membres d’une même famille. Chacun vient à se marier et à de nombreux enfants. Il ya ceux de Joseph, ceux de Saül, de Jacob et bien d ‘autres encore. Il y en a tant et tant qu’ils ne se reconnaissent bientôt plus et se battent. Certains y perdent leur lopin de terre et, pour survivre, doivent demander asile aux autres qui les supportent à peine. 

La Terre entière, vois-tu Simon, est semblable à ce champ de lin et nous sommes, dans ce village de Jappa et dans quelques autres, comme les survivants d’une ancienne guerre où nous avons perdu les biens matériels dispensés par notre père. Nous sommes en exil chez des parents qui ont oublié notre source commune. Nous sommes les survivants d’une époque où le soleil ne montrait point tant sa face qu’aujourd’hui mais où pourtant, ses rayons réchauffaient plus les cœurs. Nous sommes aussi une épine dans le talon d’un géant… Ne me regarde pas avec ces yeux, tu t’en rendras compte rapidement.  Extrait de : De Mémoires d’Esséniens : tome 1- L’autre visage de Jésus pages 16 à 18 –  par Daniel Meurois et Anne Givaudan aux éditions Le Perséa en 2000. 

questions/réponses avec Métatron

NOVEMBRE 2010 : VERITES ET MYTHES REVELES – Une session Canalisation de l’Archange Métatron via James Tyberonn 

questions/réponses avec Métatron dans METATRON nous parle ange23Question : A quelle profondeur vivent les intraterrestres, et existe-t-il des accès à ces cavités intérieures

Métatron : Nous avons dit qu’il y a des points d’accès aux pôles, et à de nombreuses ouvertures sur la surface de la planète. Il est impossible de définir une profondeur, car il s’agit vraiment de dimension parallèle. Certaines cavités et communautés de petite taille sont très près de la surface, mais les plus importantes sont, en vos termes, 20 miles sous la surface, et certaines à quelques 100 miles. Vos géologues trouveraient cela difficile à imaginer à cause de la pression et de la chaleur, mais nous vous disons que ces endroits existent, que la vie y existe grâce à l’utilisation des champs de force. 

Mais ces distances sont relatives compte tenu de la multi dimensionnalité parallèle. Si, par exemple, vous veniez à entrer dans une des régions polaires dimensionnelles, ou dans l’un de vos passages dimensionnels triangulés, et à accéder à la Terre parallèle, à quelle distance réelle de votre point d’entrée seriez-vous ? La réponse est en millimètres et en éons selon le point de vue. La science qui s’approche le plus de la compréhension de l’infinité des mondes est la physique des quanta, et cette science commence à peine à être comprise dans les cercles scientifiques sur terre. Le paradigme doit changer, ainsi que la base géométrique et mathématique, avant que cette science ne puisse être déchiffrée correctement sur votre plan. 

Les entrées principales vers les cavités de la planète sont les Régions des Pôles. Les aspects dimensionnels en expansion de votre (vos) Terre(s) sont quantiquement connectés aux pôles. C’est l’aspect magnétiquement aplati des Régions Polaires qui permet l’existence des cavités dans la sphère planétaire. Votre Amiral Byrd a décrit des terres tropicales et des rivières qu’il vit en survolant cette région. Nous vous disons qu’il passa dimensionnellement et très brièvement dans l’aspect parallèle de la Terre creuse, et que lui et d’autres firent cela de nouveau en plusieurs occasions. 

Aux Pôles l’hyper transport dimensionnel peut avoir lieu sous une grande quantité de conditions. Cela se produit comme la traversée d’un champ conique très incliné et se retournant elliptiquement. La sensation est celle d’être subitement  » à plat  » de nouveau, ou parallèle à la surface. En fait, le voyageur est alors dans une dimension parallèle. Ceux de l’intérieur de la Terre existent dans un tel espace. De nombreux êtres, de nombreuses races, existent dans votre Terre  » multi dimensionnelle « , y compris beaucoup de ceux que vous appelez extra terrestres, qui pourraient se réclamer de votre planète tout autant que vous. Et, dans la plupart des cas, ils se trouvent certes sur la Terre depuis plus longtemps que les humains. 

Traduit par Martine Racine. JungianBear@aol.com Email: Tyberonn@earth-keeper.com 

N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider. 

Retour à l’accueil de Messages… Terre Nouvelle
Visitez le Site Mère
Terre Nouvelle : Portail sur la Spiritualité

L’oeuvre d’Omraam Mikhaël Aïvanhov

L'oeuvre d'Omraam Mikhaël Aïvanhov dans OMRAAM nous parle default      À partir de 1937, il travaille à faire connaître cet enseignement qu’il a apporté en France. Son rayonnement est intense et son influence touche les différentes sphères de la société. En dépit des difficultés et des épreuves, il demeure fidèle à sa mission et continue à donner, inconditionnellement, son attention et son amour à tous ceux qu’il rencontre. Poussé par ce désir qui ne le quittera jamais de contribuer à la création d’une humanité profondément fraternelle, il établit la fraternité française sur le modèle de celle de Peter Deunov. 

En 1959, après avoir œuvré pendant plus de vingt ans à la tâche confiée par Peter Deunov, il part séjourner en Inde. Il y rencontre le Mahavatar Nimcaroli Babaji, dont Yogananda avait dit que le rôle était, depuis longtemps, celui d’un guide pour les prophètes et les Maîtres. 
Il reçoit, dans des circonstances sur lesquelles il a toujours été très discret, le nom Omraam. 

Dans les années 1970, le grand Maître spirituel bulgare Omraam Michaël Aïvanhov fit de nombreuses révélations sur l’Agartha et l’organisation de la communauté installée dans la Terre Creuse suivant la Loi Synarchique. Il a prophétisé que la Synarchie serait prochainement importée de l’Agartha et remplacerait la démocratie sur toute la surface de la Terre, après l’effondrement brutal des valeurs capitalistes.

 « Omraam Mikhaël Aïvanhov se situe dans la lignée des grands Maîtres de l’humanité, et sa parenté spirituelle avec eux s’est manifestée à travers les moindres actes de sa vie. Son incarnation fut comme un fleuve qui entraîna sur son parcours de puissants courants venus des plans supérieurs. Elle a tout transformé sur son passage, redonnant vie à de nombreux êtres, les poussant vers le large et les orientant vers leur mission de serviteurs de la Lumière. » 

Extrait de « Omraam Mikhaël Aïvanhov et le chemin de Lumière »
de Louise-Marie Frénette – Éditions A.L.T.E.S.S. 

Les réserves d’eau

Gif chroniqueur Le majestueux océan Atlantique porte la force vitale des océans intérieurs jusqu’à vos rivages. En aspirant cette force, vous alimentez votre corps et la Terre d’énergie. Il s’agit de la grande force de vie ; ses vagues régalent inlassablement vos littoraux. 

A Telos, nous nous abreuvons à la même énergie des océans de la Terre creuse, énergie qui circule au travers de la Terre et dans nos rivières, nos lacs et nos grottes. Nous maîtrisons cette puissance et l’utilisons pour opérer nos appareils et alimenter l’atmosphère sous terre. Toute notre technologie fait appel à d s principes naturels et ne produit aucun résidu ni aucune pollution. C’est pourquoi notre atmosphère est toujours parfaitement claire et respirable. Les filtres à air, comme ceux que vous employez, sont superflus chez nous. Des conduits nous fournissaient autrefois de l’air de la surface, mais comme celui-ci était de plus en plus pollué, ce système fut abandonné. Nous fabriquions donc notre propre atmosphère, complètement pure, sans désormais avoir recours à ces conduits. 

Nous allons au centre de la Terre pour profiter de ses océans et de ses montagnes. En empruntant les tunnels, cela ne représente qu’un petit voyage d’une heure ; le milieu de la Terre est une zone franche où s’assemblent divers types d’êtres. Paradis luxueux et serein, c’est l’une de nos destinations vacances préférées. Je m’y rends souvent pour affaires, afin de participer aux assemblées du Grand concile portant sur le bien-être de la planète. 

Nous disposons de vastes réservoirs d’eau provenant de lacs souterrains et canalisons le précieux liquide vers des points de notre choix. Notre ville regorge d’étendues d’eau de toutes sortes ; de petits lacs et des étangs d’eau fraîche parsèment le paysage. Des cascades permettent la libre circulation de l’air. 

Sachez qu’ici à Telos, les barrages sont tout à fait inutiles. Nous employons l’eau telle qu’elle nous parvient, un dispositif de contrôle ayant déjà ajusté son flot à nos besoins. La quantité varie selon la région et l’emploi que les gens en font. 

Message de Telos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

La volonté divine

gifs coeurLa volonté divine est tout bonnement l’échange d’Amour. Aller à l’encontre de celle-ci, c’est échanger autre chose que de l’amour. Bien aimer et bien recevoir l’amour, voilà le devoir de chaque âme. Donner et recevoir de l’amour, est vraiment le seul commandement que Dieu nous donne à tous. Vous pouvez empiler vos dix commandements et en placer une centaine d’autres par-dessus, il n’en restera toujours qu’un seul : Donnez et recevez uniquement de l’amour

Plus vous guérirez, plus vous purifierez, plus vous apprendrez, plus vous serez alors capable chacun d ‘accomplir quelque chose et plus vous obtiendrez de résultats. Nous avons hâte de travailler avec vous, car nous avons beaucoup à vous apprendre. Quand l’élève est prêt, le maître apparaît. Cette phrase se trouve déjà dans votre cadre de référence. De nouveaux enseignants arrivent maintenant sur cette planète, plus précisément dans ses grilles magnétiques. Si un maître choisit de venir sur la Terre, vous ne le saurez sans doute pas pour la simple et bonne raison qu’il ne désirera pas se faire connaître. Il ne voudra donner et recevoir que de l’amour. 

L’orgueil et l’ego, la cupidité et la colère doivent donc disparaître. Si seulement vous saviez tout ce que vous aurez accompli dans cinq ou six générations ! Les changements qui ont lieu présentement sur cette planète sont tout simplement incroyables à nos yeux ! Cette époque est un creuset. Le temps s’abrège et la mutation en cours est majeure. Alignez-vous donc sur la Volonté divine. Que se passerait-il si chacune de vos pensées, de vos respirations y étaient alignées ? Vous est-il possible d’imaginer ce que serait alors votre vie ? Si vous ne le pouvez pas, c’est que vous ne sentez pas encore en vous la vibration de Dieu. Voilà pourquoi votre planète en est une de libre arbitre. Ceux qui sentent dans leur corps la vibration de Dieu répugnent à tuer tout être vivant. Chacune de ces entités préférerait donner sa vie plutôt que d’accomplir une telle profanation allant à l’encontre de la Volonté divine. Nous vous le prédisons donc, vous ne reconnaîtrez plus l’humanité dans cinq ou six générations. 

Evidemment, vous choisirez d’observer cette humanité à partir de l’Esprit ou d’y participer dans le monde physique. Nous nous adressons à vous dans l’ici-maintenant de ce cadre temporel, non à votre soi éternel qui observe le monde avec nous ni à votre futur soi qui y participera. Vous êtes les mères et les pères de cette évolution humaine. C’est vous qui donnez naissance à cette nouvelle conscience, et nous en sommes très émus. Quel miracle que ce Grand Dévoilement ! Et bien sûr, puisque nous pouvons voir très loin autour de nous, dans le temps circulaire, nous savons que vos arrière-petits-enfants seront magnifiques ! Ils auront en eux une partie de vous, ces âmes éternelles qui ne cessent de revenir sur cette planète aux leçons si difficiles. 

Et pourtant, du point de vue spirituel, la Terre est une planète où l’on avance rapidement. Vous avez peut-être l’impression que la route est difficile, mais vous la parcourez en un rien de temps ! Malgré qu’il y ait ici tant de contrastes, un si grand éventail de possibilités et de potentiels, vous avez amenés ici et nous vous aiderons à atteindre le niveau suivant. Nous vous demandons de prier, de penser, de parler et de sentir l’amour directement de la Source divine. Il vous faudra mille réincarnations pour arriver à Dieu si c’est ce que vous croyez. 

Nous vous offrons un merveilleux raccourci en vous invitant à aller tout droit à la Source divine, soit en vous, où Dieu est déjà. Vous êtes le microcosme du microcosme. Votre corps a été superbement conçu pour fonctionner dans cet espace et aussi, s’il y a lieu, certaines parties pouvant s’isoler assez subtilement, pourrions-nous dire afin de se réparer et de se guérir facilement lui-même. Donnez-lui de la nourriture saine, de l’eau pure, du repos et du soleil, tout comme à vos plantes. Vous savez, vingt minutes de soleil par jour stimuleront votre métabolisme, vous aideront à mieux assimiler votre nourriture et à mieux évacuer la douleur et le stress. En petite quantité, le soleil est bénéfique. Il n’est aucunement nocif. Vous en avez besoin. Vous avez besoin de marcher oud e vous asseoir en plein air, de vous connecter à la nature. Cela apaisera la pression croissante de la Mutation du millénaire. 

Sur ces derniers mos mots, nous vous disons au revoir

Message de Kryeon canalisé par Lee Carroll – La Fraternité de lumière. Livre le Retour de la lumière 

Les ressources énergétiques de la planète

étoileCertains ont posé la question suivante : « Kryeon, que penser de l’environnement de notre monde ? Que devons-nous faire sur le plan énergétique dans l’avenir, de manière à ne pas épuiser nos ressources ni perturber notre délicat équilibre écologiques ? » 

Nous allons répéter ce que nous avons déjà dit dans le passé ; il existe, à portée de votre main, des ressources énergétiques que nous vous avons demandé d’étudier à de multiples reprises au cours des dix dernières années. Vous ne l’avez pas fait, car le seuil de sagesse n’était pas encore franchi et parce qu’il ne semblait pas y avoir d’urgence immédiate. Aujourd’hui, vous commencez à comprendre la sagesse de ces paroles. 

Nous allons vous offrir à nouveau deux sources d’énergie ; elles représentent les réponses au problème du surcroît de production énergétique sur terre. Ces deux sources sont abondantes. Elles sont toutes deux gratuites et n’épuiseront aucune des ressources du globe. Elles sont à votre disposition depuis toujours et attendaient que vous les découvriez. Cependant, elles n’ont pas été exploitées ni utilisées, même si elles sont toutes deux évidentes et présentes parmi vous en permanence. 

La première et la plus extraordinaire est offerte par la Lune et son action sur les océans. La presque totalité de la population terrestre vit à proximité des côtes des différents continents. La majorité de ces populations est groupée dans des villes situées au bord de la mer. Là où vous avez besoin de la plus grande quantité d’énergie électrique se trouvent des tonnes et des tonnes d’une énergie qui suit un programme de manifestation bien connu et régulier. Cette immense énergie est active et vous supplie de recourir à elle par conversion hydroélectrique afin de produire de l’électricité propre. De plus, elle est techniquement très simple, en comparaison de la technologie nucléaire que vous avez choisi d’utiliser. 

Vous connaissez les principes pratiques d’utilisation de cette conversion depuis très longtemps. Les principes physiques fondamentaux peuvent être appliqués afin de mettre à profit le vas et vient des vagues et des marées pur faire tourner les générateurs. Les plus gigantesques hélices de générateurs que vous pourriez concevoir peuvent être animées grâce aux tonnes de pression disponible le long des côtes. Et cette énergie est inépuisable et peut durer jusqu’à la fin des temps ! Quelles ressources, quels développements sont à votre disposition grâce à cette énergie ! Elle est gratuite et ne s’épuisera jamais. Elle ne tarit d’ailleurs aucune ressource naturelle et se situe là où vous en avez le plus besoin. Nombreux sont ceux qui pensent que la Lune fut créée à l’usage des contemplatifs et des amoureux (rire). Ecoutez ! Vous avez eu besoin de la Lune afin de créer les marées nécessaires à un moment comme celui-ci ! Ce fut là votre intention depuis le début. Qu’apparaissent les inventions qui exploiteront ses possibilités. 

Et quant à l’autre source, réfléchissez aux investissements en temps et en argent effectués sur votre planète afin de créer de la vapeur à partir de la chaleur – vapeur qui anime les générateurs électriques. Parlons maintenant de vos réalisations à partir de l’énergie nucléaire. Réfléchissez aux ressources qu’il a fallu engloutir, aux risques pris et aux problèmes qui en ont résulté. Pensez au temps nécessaire pour créer une seule de ces usines énergétiques. Pensez à leur courte durée de vie et réfléchissez à la déception d‘apprendre que vous ne pourrez plus jamais utiliser ce terrain pour quoi que ce soit ! Que fabriquent ces installations ? De la chaleur pour obtenir de la vapeur. Voilà ce qu’elles font. 

Si vous souhaitez produire de la vapeur – beaucoup de vapeur  – il existe un moteur qui continuera à exister bien longtemps après que l’humanité aura disparu. Il s’agit d’un moteur qui produit la chaleur à l’usage de cette planète, et tout ce que vous avez à faire consiste à creuser. Creusez suffisamment profond, et vous découvrirez cette chaleur. Car la promesse est la suivante ; quel que soit l’endroit où vous creuserez sur cette Terre, si vous le faites assez profondément, vous trouverez sans conteste de la chaleur ! 

Vous vous interrogez à propos de votre partenariat avec votre planète ? Soyez attentifs. Ces énergies attendent que vous les découvriez et que vous les exploitiez. 

Kryeon, Franchir le seuil du millénaire – canalisé par Lee Carroll 

L’identité

Gif musiqueNous avons une affection très profonde pour chacun de vous, car vous nous avez aidés à libérer quelque chose. Votre planète est un endroit vraiment merveilleux. Certains parmi ceux qui vous observent de loin se rendent compte de bien des choses. Vous ne pouvez pas voir la Terre à distance puisque vous en faites l’expérience de première main. Il y a quelques années, on vous a montré pour la première fois des photos de la Terre prises de l’espace qui vous offraient une perspective globale de vous-mêmes. Si quelqu’un devait vous étudier de l’espace, vous paraîtriez tous semblables à ses yeux si cet être ne savait pas interpréter les vibrations que vous émettez. 

Nous arrivons ici à un point important. Ces dernières années, vous avez été incités à plonger plus profondément dans l’exploration personnelle, la signification de l’identité, et à vous relier a une vision plus cosmique de la vie. 

Peut-être au début vous a-t-il semblé que vous alliez bien au-delà des paramètres habituels de votre civilisation. Au cours de vos regroupements un peu partout, en partageant vos aspirations, vos connaissances et vos secrets les plus profonds, vous avez commencé à vous rendre compte que vous n’étiez peut-être pas si dissociés ou éloignés des paramètres de la civilisation. 

Peut-être bien que la civilisation bougeait à mesure que vous en repoussiez les frontières. L’application dont vous avez fait preuve quant à réévaluer, reconsidérer et réorganiser vos conceptions de base sur la vie a permis l’expansion de la civilisation elle-même. Vous, les humains, n’avez pas d’autre choix que de pénétrer plus avant le territoire qui s’étend devant vous, un territoire à découvrir et redécouvrir. 

Au cours des derniers 500 000 ans, diverses civilisations terrestres ont été ensemencées par différents systèmes stellaires faisant partie de la planification originelle de la bibliothèque. Chacun est apparu à une période différente, pénétrant un champ de force contrôlé qui isolait la Terre et la rendait inaccessible en tant que bibliothèque. Ces civilisations pouvaient être florissantes pendant 500 ans, 5 000 ans, 10 000 ans, puis les forces qui contrôlaient la planète trouvaient moyen de les éloigner ou de simplement les détruire. 

Comme ces civilisations ne pouvaient établir de propriété ici, elles ont laissé des indices ou des barreaux de l’échelle, pour ainsi dire, qui représentaient des parties du maître plan. Quand un nombre suffisant d’humains pourront décrypter les indices semés par ces civilisations, il leur sera possible de comprendre les clés terrestres d’une existence cosmique harmonieuse. Les Égyptiens, les Incas, les Balinais, les Grecs, les Tibétains, lés Sumériens, les Amérindiens, les Mayas, les aborigènes et bien d’autres peuples indigènes ont apporté leurs propres clés ouvrant toutes sur les cieux. Si les humains actuels pouvaient lire dans les étapes et les indices laissés par ces cultures, ils pourraient une fois de plus libérer la Terre et en prendre possession. 

Chaque culture a, en quelque sorte, gardé la Bibliothèque ouverte et a été à même de donner à sa civilisation des liens stellaires, source d’énergie vitale. Chacune d’elles était unique en termes de créativité, et a laissé une mystérieuse empreinte psychique dans votre mémoire cellulaire, comme une pièce du puzzle. 

D’où venaient ces civilisations? Croyez-vous qu’elles ont surgi de la terre comme des marguerites? Elles ont été créées par la pensée. Elles ont reçu l’impulsion d’exister. Toutes les cultures qui ont accompli des idéaux élevés ont été conçues par les Maîtres du Jeu. Dans chaque monde et dans chaque domaine, l’idée de liberté était complètement différente. Sur Terre, l’idée que les humains puissent être possédés et traités sans respect est apparue il y a 500,000 ans, et était répandue dans plusieurs régions du monde. Les humains, ou des «versions» d’humains, étaient utilisés comme esclaves pour creuser dans les mines ou pour vibrer selon certains patterns émotionnels. 

Avec le temps, une forme idéalisée de civilisation a été convertie ici sur Terre de façon à répondre aux plus grands besoins des gens. L’enseignement le plus élevé apporté sur la planète a été l’idéal selon lequel tous les humains sont créés égaux et que la vie doit être honorée sous toutes ses formes. Cette idée ne pouvait pas pénétrer chaque niveau d’existence, bien que, en réalité, elle s’est ancrée dans bon nombre de sociétés. Bien entendu, certaines étaient capables d’honorer les pierres, les arbres, les plantes, les animaux et les humains. 

Toutefois, pour beaucoup d’individus, la question principale était de savoir s’honorer soi-même, en tant qu’être placé ici pour faire oeuvre d’intelligence et prendre conscience de la magnificence de la planète. 

Les Pléiadiens, canalisés par B. Marciniak 

La peur de l’avenir

Gif feesL’attribut numéro deux ressemble beaucoup au premier ; il s’agit d’une peur déraisonnable de l’avenir. C’est que, encore une fois, vous n’êtes pas habitués à cela. Les anges n’ont pas ce problème ! En tant qu’humains, vous avancez sur une voie linéaire, traversant une seule énergie à la fois. Que ferez-vous ? Où irez-vous ? 

Plusieurs ont peur. Vous ne savez vraiment pas ce qui va survenir et votre expérience positive passée ne semble aucunement vous aider. C’est contre-intuitif ; ça va à l’encontre de tout ce qui s’est passé jusqu’ici. Hier, par exemple, quand vous projetiez de venir assister à cet entretien, l’énergie dans laquelle vous êtes en ce moment était celle du futur. On pourrait donc affirmer que vous êtes maintenant dans le futur ! Comme trouvez-vous cela jusqu’ici ? (rire) 

De quoi aviez-vous peur hier ? C’était tout simplement contre-intuitif, contraire à tout ce que vous êtes, parce que vous n’y êtes pas habitués. Les humains ont passé plus de temps, même avant que l’Univers existe, dans une situation où les énergies se chevauchaient toujours dans le maintenant ; peu importe le nombre de fois où vous avez été humains, vous êtes toujours troublés par ce train linéaire. Vous ne savez pas ce qui s’en vient et ne pouvez le voir. Vous désirez pourtant le savoir, car c’est votre façon d’être normaux. Vous êtes habitués de voir en même temps toutes les potentialités de tout. 

Voici donc un message au très cher qui affirme être « prêt à aller n’importe où ». Nous lui disons ceci ; vous êtes au bon endroit et vous n’avez pas à vous inquiéter de savoir où vous aller. Quand l’énergie arrivera, elle vous poussera et vous attirera où il faut, car à un certain niveau, vous êtes connecté à votre divinité, qui a une vue d’ensemble. Votre intention est pure, tout est établi, et il vous a fallu plusieurs vies pour vous rendre ici. Nous vous avons demandé d’être patient et vous l’avez été. Le temps est venu désormais de célébrer votre inactivité et d’attendre les énergies à venir… car elles viendront. 

Pour être au bon endroit au bon moment, il faut d’abord une intention pure. Certains diront pourtant : « Je perds mon temps. J’attends mon heure. Je ne fais rien. Je ne sais pas quoi faire. » Nous vous le demandons de nouveau ; Pourquoi ne pas fredonner une chanson en laissant venir les choses ? L’Esprit sait que vous êtes là. Il voit votre lumière et vous fournira l’énergie de ce que vous avez demandé. Il l’a fait par le passé et le fera à l’avenir, car vous êtes au bon endroit. Maintes fois, nous avons employé comme exemple l’événement historique très humain de la marche des Israélites dans le désert pendant quarante ans. Nous le prendrons une fois de plus. Vous vous souvenez de cette histoire ? Les tribus israélites ont sûrement tourné en rond car le désert n’est pas si vaste et ces gens le connaissaient. Ils traversaient donc des lieux où ils étaient déjà allés, qui leur étaient familiers, guidés par un chef qui leur faisait faire un cercle gigantesque au cours des ans. De plus, ils étaient nourris quotidiennement par le ciel. Certains ont prétendu qu’il s’agissait là d’une métaphore, mais ce n’est pas le cas. La réalité d’une nourriture qui tombe du ciel a été prouvée scientifiquement. Ces gens furent donc nourris quotidiennement durant des années et pourtant, chaque jour, ils s’inquiétaient du lendemain ! Il y eu même des tentatives de rupture au sein du groupe, certains voulant faire des provisions au cas où le lendemain ne leur apporterait pas ce qu’ils attendaient. « Que ferons-nous si ça ne se produit plus ? » Ils organisèrent des réunions secrètes. « Que ferons-nous dans ce cas ? Où irons-nous et que ferons-nous si la nourriture ne vient plus ? » Puis le lendemain arrivait et la nourriture venait, et ils étaient à l’abri du besoin pour quelques jours encore, jusqu’à ce que le côté humain prenne de nouveau le dessus. 

Rendez-vous compte un peu : une preuve physique quotidienne pour toute une génération et plus. Plusieurs sont nés pendant cette période et n’ont donc connu rien d ‘autre. Enfants, ils pensaient que le monde fonctionnait normalement ainsi ! Pourtant, l’esprit humain l’emportait, les doutes prévalaient et créaient de l’anxiété. Et ces gens représentaient le peuple élu de l’époque. Historiquement, c’est d’eux qu’il fallait prendre soin. Eh bien, vous voulez que je vous dise qui étaient les élus de cette époque ? Je les vois en ce moment même, qui m’écoutent ou qui lisent ces lignes ! Ce sont ces humains qui peuvent faire briller leur lumière divine et travailler sur leur propre vibration ainsi que sur leur ADN, afin de changer réellement la planète ! C’est pourquoi vous êtes ici, très chers. 

Ceux qui ont péri tout récemment sur cette planète sont ici en ce moment et vous regardent en disant ; « Nous vous avons préparé le terrain ». Ils sont assis tout près de vous et vous disent ; « Faites quelque chose de votre vie, car vous êtes dans le creuset de l’histoire, au point crucial, l’ancrage de la Nouvelle Jérusalem. Vous êtes prêts à créer la nouvelle Terre promise ! » C’est le message que je livre partout où je vais. Vous ne savez pas à quel point celui-ci est important. Vous ne savez pas à quel point vos pensées le sont aussi. Elles génèrent de l’énergie. 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll. Retour à l’essentiel – La levée du voile. 

Les tunnels menant à l’intérieur de la Terre

Les tunnels menant à l’intérieur de la Terre dans LEMURIENS de TELOS Gif_anime_Diddl_10Toutes les planètes sont creuses ; autant celles de ce système solaire que de l’ensemble de l’univers. Naturellement, elles ne possèdent pas toutes une densité tridimensionnelle, mais elles sont toutes creuses à l’intérieur. La plupart sont peuples de sociétés appartenant à diverses dimensions, surtout à la cinquième et au-delà. Bien qu’il y ait encore plusieurs astres tridimentionnels au sien de la création, ils comptent pour peu parmi ceux qui sont à cinq dimensions. Ils ne sont pas tous habitués à leur surface, mais tous abritent des peuples à l’intérieur. Mars, en l’occurrence, contient une civilisation ascensionnée de la cinquième dimension qui prospère en son centre, invisible et indécelable pour vos scientifiques. L’intérieur et la surface de Vénus portent aussi une population de la même dimension qui s’apprête à passer à la sixième ; l’humanité ne peut la déceler, ni par ses facultés sensorielles ni par ses instruments. Voilà pourquoi vos scientifiques en ont conclu que ces mondes sont inhabités et impropres à la vie. 

Les planètes sont créées par les Elohim, les architectes de la Création. Bien que chacune soit différente et douée d’un caractère unique, les écosystèmes internes et externes partagent une base similaire ; l’architecture des planètes permet les déplacements à l’intérieur de leur structure. 

La Terre comporte elle aussi ces caractéristiques. Au moment de sa formation, on a échafaudé un modèle interne spécifiquement pour elle, avec un certain nombre de tunnels naturels intégrés à ses multiples grilles énergétiques. Par ailleurs, quelques peuples qui l’habitèrent jadis, bien avant les débuts de votre préhistoire, ont aussi amélioré le réseau de souterrains existant et l’ont encore étendu. Il y a plus de 200 000 ans une ou deux sociétés très évoluées, provenant d’un autre univers, se sont installées dans la Terre ; c’est ce que vous appelez « la Terre creuse ». Ces populations ont apporté de formidables améliorations aux réseaux de galeries. A ce jour, ces habitants s’y trouvent encore, mais dans un état complètement ascensionné. Pour la construction des tunnels, il s employèrent une technologie qui vous est inconnue, mais qui rendit le travail tout à fait aisé. 

Ultérieurement, d’autres sociétés élirent résidence au sein de la Terre ; plusieurs cités de lumière y furent édifiées. Chacune de ces sociétés venues vivre au cœur du globe terrestre creusa des passages supplémentaires connexes au réseau en place. A l’intérieur de la Terre, ces tunnels d’une grande précision, fruits d’un savoir supérieur, assurent des déplacements aisés et rapides. Les galeries actuelles permettent à chaque citoyen de l’intérieur du globe terrestre de passer de son domicile  à n’importe quel endroit dans la Terre creuse en moins de trois ou quatre heures. Ceux qui sont capables de se téléporter en font également usage ; ils atteignent ainsi leur destination en quelques minutes ou secondes. Les sociétés plus récentes ont toujours bénéficié de l’apport des cultures anciennes pour la conception d e leurs tunnels. 

Ainsi, on peut affirmer que le réseau souterrain fut bâti à différentes époques par divers cultures. Les Lémuriens qui habitent l’intérieur du mont Shasta sont considérés comme les « nouveaux venus ». Ils n’y sont installés que depuis environ 15 000 ans, une arrivée plutôt récente par rapport aux autres communautés qui y résident depuis beaucoup plus longtemps. Nous avons commencé à ériger notre ville il y a environ 3 000 ans avant l’engloutissement de notre continent. 

Message de Telos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

Villes en Agartha

POSITION SUPPOSÉE DES PRINCIPALES VILLES EN AGARTHA, SOUS LA CROÛTE TERRESTRE 

 

 

Nota : Selon le Docteur Georg Feuerstein, auteur de The Mystery of Light (© Passage Press – Morson Publishing), le grand Maître indien Sri Ramana Maharshi a dit un jour à Paul Brunton, en visite dans son ashram :  »J’ai eu des visions de villes cachées sous la montagne sacrée d’Arunachala. Ces villes sont aussi réelles que les villes au-dessus du sol. » (Arunachala est le nom de la montagne au pied de laquelle Ramana Maharshi passa toute sa vie d’adulte. D’après la carte ci-dessus, elle se situe précisément au-dessus de l’une des principales villes de l’Agartha). 

Villes en Agartha dans MESSAGES EVENEMENTS dossagar1

Au Tibet, dans le palais du Potala, l’ancienne résidence du Dalaï Lama, se trouverait aussi une porte secrète qui n’a jamais été découverte par les occupants chinois. Elle permettrait d’accéder à un corridor rejoignant directement l’une des nombreuses grottes qui servent d’antichambres aux galeries conduisant à l’Agartha. Et de telles portes existeraient dans chacun des cinq continents, secrètes, bien protégées, infranchissables non seulement par les militaires et les aventuriers, mais par tous ceux qui émanent d’eux la moindre vibration dysharmonieuse ou chaotique.

Les deux entrées principales, au pôle nord et au pôle sud, seraient elles aussi protégées grâce à de puissants boucliers électromagnétiques capables de neutraliser les radars et les moyens de recherche les plus sophistiqués. Cependant, depuis la mission de l’amiral Byrd au pôle nord en 1947, un certain nombre de rencontres entre humains de la surface et habitants de la Terre creuse se seraient effectivement produites. Un amas de preuves de l’existence physique de l’Agartha se serait même accumulé dans les dossiers des services secrets de différents pays de la planète, notamment dans ceux de la CIA et du Pentagone.

 

 Source : Nexus Australia   

Existence d’Agartha

 

Existence d’Agartha dans MESSAGES EVENEMENTS 08120310 

Dès que l’on évoque le nom de la mystérieuse Agartha, – ce royaume souterrain secret au cour même de notre planète, dont certains affirment qu’il est éclairé par un soleil intérieur, qu’il est possible d’y vivre physiquement et que s’y serait développée une civilisation de plusieurs millions d’êtres humains, très en avance sur la nôtre, – on se heurte d’emblée à l’incrédulité, à l’anathème et aux sarcasmes, aussi bien de la part de scientifiques que de soi-disant spiritualistes, qui restent en réalité prisonniers de leur vision mécanique et incomplète de l’univers. 

 

L’existence de l’Agartha est pourtant connue depuis longtemps des Initiés de haut rang, et la présence sous l’écorce terrestre d’un espace creux habité et d’une source lumineuse interne devraient bientôt faire partie des concepts admis et reconnus par l’ensemble de l’humanité. 

 

majinagartha dans MESSAGES EVENEMENTS


Un poste de télévision n’est en mesure de présenter qu’un seul programme à la fois ; un site Internet ne peut pas être visité en même temps qu’un autre. Cependant des centaines de chaînes et des millions de sites sont accessibles à travers un seul et même équipement. Par conséquent, puisque le même appareil est capable de nous transporter facilement d’un monde virtuel à un autre, de la même manière, pourquoi, en changeant notre propre fréquence vibratoire, ne pourrions-nous pas nous-mêmes nous déplacer d’une région de la réalité vers une autre, plus ou moins dense, plus ou moins éthérée, sans avoir à nous déplacer physiquement ?

Nous constaterions alors que différentes espèces, dont une de souche humaine identique à la nôtre, cohabitent à l’intérieur de notre planète. Ces humanoïdes évoluent pour la plupart dans une autre dimension que la nôtre. Ils forment une collectivité de plusieurs dizaines de millions d’âmes et auraient déjà accueilli au sein de leur monde de très célèbres visiteurs, parmi lesquels on compterait Saint-Jean, l’alchimiste Nicolas Flamel, et même le plus grand des Maîtres esséniens, Jésus lui-même. Certains y auraient séjourné durant des siècles, dans une dimension très proche du plan physique, mais d’une densité cependant moindre. Selon les témoignages des médiums ayant accédé à ce plan de conscience, le monde auquel ces êtres appartiennent ressemble à un havre de paix, une oasis de non-dualité, mais ils restent cependant influencés par les ondes de troisième dimension, par nos présences au-dessus de leur tête, et ils sont constamment obligés de faire un travail de réajustement, pour maintenir leur fréquence sur un niveau plus élevé que celui de l’humanité de surface, car nos pensées et nos vibrations se propagent bien au-delà de nous ; elles traversent de nombreuses régions et sont même capables de franchir la croûte terrestre et de perturber les êtres de la Terre Creuse. 

Malgré tout, la maladie et le vieillissement ne semblent avoir aucune prise sur eux. Ils cherchent avant tout à aider l’humanité du dessus à évoluer, à ne pas s’autodétruire et à ne pas détériorer irrémédiablement son environnement. Certains ont d’ailleurs affirmé non sans humour à leurs canaux qu’ils auraient tellement de travail à accomplir au cours de la décennie qui s’ouvre qu’il leur faudra probablement des siècles pour en venir à bout !

Les habitants de la Terre Creuse participent régulièrement à des réunions d’échanges avec les êtres d’outre-espace et maîtrisent parfaitement le voyage intersidéral. Il semble d’ailleurs qu’ils se servent pour la construction de leurs engins de la même technologie que celle utilisée par la plupart des extraterrestres. Mais ils sont d’abord les gardiens de la Terre. Et ils se préoccupent autant de son sort que du nôtre : non seulement ils la comprennent, mais ils la sentent vivre et il savent que son destin est lié au nôtre, car ils sont humains comme nous et ce sont nos frères.

Saint-Yves d’Alveydre, qui était lui-même un Initié, et qui avait la faculté de se dédoubler, est le premier Occidental à avoir mentionné dans ses livres l’existence de ce royaume souterrain, à en avoir décrit les habitants et à en avoir analysé le modèle de société, fondé sur ce qu’il appelle  »la synarchie », c’est-à-dire un système de gouvernement établi selon les lois et la morale cosmiques, et harmonieusement intégré à la structure hiérarchisée de l’univers.

Saint-Yves ne s’était rendu en Agartha qu’au niveau éthérique, en suivant les traces spirituelles de son Guide, lors d’une expérience de dédoublement. D’autres ont eu l’occasion de faire le voyage physiquement. Mais tous sont liés par un engagement de silence sur ce qu’ils ont vu et appris là-bas.

En plus de sept entrées principales, dont les deux plus importantes sont celles situées aux pôles géographiques de la Terre, il existerait un grand nombre de portes qui peuvent mener jusqu’à l’Agartha. Après avoir été admis à l’intérieur d’un véhicule d’observation intra-terrestre en mission autour de la Terre, un groupe d’Américains aurait même pu y pénétrer par le lac Titicaca, dans les Andes, à la limite entre la Bolivie et le Pérou. Il existerait au fond de ce lac une sorte de sas de décompression utilisé par certains engins pour aller et venir entre la Terre creuse et l’extérieur

 

 

La Lémurie

 

Gif fleurs autre Son origine 

 

Il y a des millions d’années, lorsque la vie naquit sur cette planète, on dénombrait sept grands continents. De temps à autre, des civilisations extraterrestres vinrent y établir des colonies, et celles-ci perdurèrent des millions d’année encore, certaines pendant plus longtemps que d’autres. La bibliothèque de Porthologos dans la Terre creuse contient l’historiographie de cette ère terrestre ; cette période n’a pourtant jamais été consignée dans vos annales à la surface. 

 

Il y a environ 4 500 000 ans av. JC, l’archange Michaël et son entourage d’anges d’un bleu incandescent, ainsi que nombre d’être des royaumes de lumière, escortèrent jusqu’à cette planète les premières âmes destinées à  former la race lémurienne, avec la bénédiction du Dieu Père/Mère. Ceci survint à partir du Refuge de Royal Teton, un ermitage astral qui porte aujourd’hui le nom de parc national de Grand Teton, près de Jackson, Wyoming, aux Etats-Unis. En ce temps-là, partout sur terre fleurissaient la perfection, l’abondance et la beauté  à un degré tel que l’on peut difficilement l’imaginer aujourd’hui. C’était effectivement l’éden le plus exquis de cet univers, voir, de toute la création. Cette perfection demeura des millions d’années, jusqu’au début du déclin au cours du quatrième âge d’or. 

 

Malheureusement, les massacres, la profanation, la pollution et la négativité que l’humanité a infligés sans relâche à la Terre ont fait de celle-ci un endroit où il est particulièrement pénible et douloureux de vivre pour de longues périodes. 

 

La race lémurienne comporte différentes souches d’êtres issus principalement Sirius et d’Alpha du Centaure ; un pourcentage de cette population provient aussi de diverses autres planètes. Peu à peu, ces races se croisèrent ici-bas pour former la civilisation lémurienne. Il en résultat un amalgame exceptionnel, et c’est peu dire.  La Lémurie est le véritable berceau de toute civilisation sur cette planète ; c’est la « mère patrie » qui a donné naissance à plusieurs autres sociétés. L’Atlantide vit le jour à une époque ultérieure. 

 

Au tout début, ces merveilleuses âmes, qui s’étaient lancées dans la grande aventure durent s’ajuster, s’acclimater à de nombreuses expériences inconnues. Grâce au concours des anges, elles bénéficière d’une formation sur les conditions de vie sur terre dispensée dans le Refuge de Royal Teton. Graduellement, ces précurseurs de la race lémurienne se hasardèrent à l’extérieur de l’ermitage et fondèrent de petites communautés. A mesure qu’ils s’adaptaient et prenaient confiance, ils poussaient plus loin leurs incursions à la surface. Par la suite, ils colonisèrent l’ensemble du continent de la Lémurie, une immense masse de terre occupant une bonne partie de ce qui est aujourd’hui l’océan Pacifique, et même au-delà. 

 

A la naissance de cette civilisation, bien avant son déclin, les Lémuriens avaient une forme qui n’était pas tout à fait physique. La Terre appartenant alors à une vibration de la cinquième dimension, ils vivaient donc dans un corps lumineux d’une vibration à cinq dimensions. Ils étaient doués de la faculté d’abaisser à leur guise leur vibration afin de faire l’expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient. Naturellement, c’était bien avant ce que vous appelez « le déclin », soit la dégradation progressive de la vibration et de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple Lémurien a d’abord déchu jusqu’à la quatrième dimension et s’est par la suite dégradé complètement jusqu’à atteindre la densité de la troisième dimension que vous connaissez aujourd’hui. Le phénomène se produisit sur une période allant de plusieurs milliers d’années jusqu’à tout près de 100 000 ans

 

 

 

Message de Telos, canalisé par Aurelia Louise Jones 

Mikos vous souhaite la bienvenue

 

 

Gif fleurs autreCanalisé Par Dianne Robbins 

 

Ce que vous tenez entre vos mains n’est ni plus ni moins qu’un miracle collectif entre nous, de la communauté souterraine, et les auteures de ce livre. Il s’agit non seulement d’un miracle d’amour et de dévouement, mais aussi d’un désir émanant du fond du coeur, entre parents et membres d’une même famille. Je me sens privilégié et honoré de pouvoir m’avancer vers vous et présenter cet effort de collaboration au nom de Telos et de ceux parmi nous qui habitent en dessous de la surface de cette planète que vous appelez Terre. 

 

Mon nom est Mikos et je suis un résidant de la cité de Catharia. Je communique avec vous depuis la bibliothèque de Porthologos, qui se situe dans la terre creuse, sous la mer Égée. Ce message a pour but d’honorer la publication des informations provenant de notre colonie soeur de Telos. 

 

Telos a établi un lien à long terme avec certains d’entre vous vivant à la surface. Comme nous, plusieurs résidants de Telos vivent et travaillent parmi vous, et ce, depuis très longtemps. Combien précieux est le lien du coeur dans le miracle de l’amour ! 

 

Chaque fois qu’une expédition archéologique digne de mention découvre une partie de ce que vous appelez votre histoire planétaire, nous des colonies souterraines nous réjouissons que vous vous rappeliez d’un temps où plusieurs d’entre nous vivions régulièrement et ouvertement parmi vous. Nous célébrons chaque fois que vous réalisez que tout est interconnecté, que ce soit du plus petit élément de saleté sous vos pieds aux plus petites formes de vie au sein des océans, ou encore aux grandes étendues célestes qui brillent de milliards d’étoiles au-dessus de vous. 

 

En tant que résidants de la surface, vous croyez souvent être seuls, mais ce n’est pas le cas. Non seulement sommes-nous avec vous, mais comme vous. Ne présumez pas pour autant que tous ceux qui partagent avec vous cet endroit vous ressemblent, représentent vos cultures ou appuient votre science, vos religions et votre politique. Nous permettons gentiment que cette fausse idée circule silencieusement parmi un grand nombre d’entre vous, car nous ne voulons pas que vous soyez ébranlés davantage. Ceci créerait entre nous, par la perception de nos différences, un gouffre plus grand de temps et d’espace. 

 

Le fait de pouvoir être avec vous de coeur et d’esprit constitue pour nous le plus grand cadeau et le plus grand honneur que l’on puisse recevoir, que ce soit maintenant ou jamais. Nous, du monde souterrain, accueillons l’établissement de ce pont que nous sommes capables de créer entre votre société et la nôtre. Tout ce qui vit et tout ce qui existe dépend de ce pont. 

 

Célébrez maintenant, entre vous et nous, en lisant les messages présentés dans ces pages. Ils représentent le passé, le présent et le futur, un futur hautement possible pour vos enfants et les nôtres. Avec beaucoup d’amour, de respect et de joie, nous ouvrons pour la Terre le pont et les portes vers les colonies Terre-Monde unies. 

 

 

Message de Mikos résidant de la cité de Catharia (lémurie) 

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas

 

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas dans AU-DELA DU VOILE... zz8f41zoNous aimerions terminer cette partie concernant le corps en disant que les humains sont le « pont » entre l’Esprit et la matière, entre les énergies terrestres et divines, et qu’ils doivent intégrer les deux en équilibre. Oui, maintenant que vos sens s’ouvrent, vous êtes en train de devenir plus « sensibilisés » à tous les fonctionnements de votre corps ! 

 

Chaque personne qui est sur une voie d’ascension trouvera le même obstacle à franchir – partir d’une existence physique « sous la ceinture » (à partir des trois chakras inférieurs) et aller jusqu’à vivre à partir du cœur en tant que creuset d’intégration des sept chakras et des autres. Nous avons dit que la joie est l’émotion humaine la plus élevée vers la vibration de Dieu. Ici, nous ajoutons que l’orgasme est le niveau le plus élevé d’Energie divine que le corps humain peut contenir sans subir de tort. Cela vous donnera une nouvelle perspective sur la véritable intensité de la vibration de Dieu ! Lorsque nous disons que plus votre corps est dégagé, plus élevée sera la vibration que vous pourrez maintenir, comprenez-vous ? 

 

Encore une fois, tout cela est affaire de perspective – la vôtre. Laquelle choisissez-vous ? Le corps ne disparaîtra pas, chers amis, c’est votre véhicule pour cette existence-ci. Maintenant que vous êtes en train de vous étendre jusqu’à votre taille véritable dans votre conscience, vous en viendrez à voir que la meilleure façon – en fait la seule – de véritablement fonctionner, c’est lorsque toutes vos couches font tout en équilibre, tout le temps. Alors, vous serez pleinement dans le présent ! En vérité, vous saurez lorsque vous serez pleinement équilibrés ; vous n’aurez pas à nous le demander ! Lorsque vous vous serez engagés dans cet « état d’esprit supérieur », vous en serez conscients, nous vous le garantissons ! Comprenez que lorsque vous faites le travail du Cercle de Grâce, vous dégagez d’abord la pression actuelle, puis la pression chronique, puis sous celle-ci, les lésions éthériques des schémas de vie passés. Ce processus n’est pas un simple outil qui servirait à traiter un mal de tête ; c’est un engagement à libérer des vies de poches de pression à faible densité qui vous empêchent de devenir chacun l’ « être plus léger » qui est le but de votre âme. 

 

L’intensité de la vie, du drame et du temps, tout cela augmente. La confusion que vous ressentez est transitoire, comme le bruit blanc entre les stations radiophoniques. On peut l’assourdir en focalisant ailleurs. De temps à autre, faites quelque chose que vous aimez. Sortez au soleil, faites quelques courses, trouvez un meilleur équilibre entre le travail et le jeu, entre le souci et le plaisir. 

 

Rappelez-vous ! Vous créez ce sur quoi vous vous concentrez. 

Cessez de tant vous inquiéter et accordez-vous plus de plaisir ! 

Sachez que vous allez tous très bien ! Soyez patients, ce n’est qu’une autre étape. Chaque fois, vous atteignez un nouveau plan et vous vous cognez la tête sur le plan d ‘en haut, et il y en a tellement d’autres au-dessus ! Si vous étiez catapultés à cet instant même vers la Source, vous ne pourriez survivre au voyage dans l’état actuel de votre corps physique. 

 

Nous vous invitons à suivre les étapes une à une, afin de ne subir aucun tort. Le plan divin évolue en fonction du progrès effectué par chacune d’entre vous, en tant qu’être divin découvrant qui il est. Vous êtes tous éternels et chacun d’entre vous est aimé par l’Esprit. Comme vous êtes Dieu au même titre que nous, nous sommes tous Un 

 

Kreyon, canalisé par Lee Carroll

 

QUI ETES-VOUS ?

 

Gif lumieres

 

Avant de continuer à vous parler de mon travail auprès de vous, je dois m’arrêter pour tenter de vous expliquer pourquoi certains d’entre vous refusent d’admettre ce qu’ils lisent présentement. Lors d’une autre communication, je vous ai parlé d’une analogie où vous, en tant qu’humains, tentiez d’expliquer le fonctionnement d’une pièce complexe d’équipement à un animal terrestre. Cela est très semblable à ce que je fais en ce moment, c’est-à-dire tenter de vous expliquer ce qui se passe de ce côté du voile, alors que vous vous trouvez de l’autre côté. C’est ainsi cependant que cela doit être et c’est bien comme cela. En fait, une grande partie du travail a été utilisée à cette fin ! Votre intuition et votre discernement sont les seuls éléments qui vous permettront de choisir d’arrêter votre lecture ou non, car tout ce que vous possédez d’autre, biologiquement, a été altéré ! Comme je vous l’ai mentionné plus tôt, vous avez des implants qui ne vous permettront jamais de comprendre ce qui se passe de ce côté du voile par simple raisonnement. La seule façon, pour vous, de commencer à comprendre, consiste à harmoniser votre nature biologique avec votre nature spirituelle. Voyez-vous, votre nature spirituelle est pure et vierge ; elle est demeurée intacte sans aucune restriction. En apportant une dimension spirituelle à votre structure biologique (votre pensée biologique et votre corps physique), celle-ci sera plus limitée dans sa capacité de compréhension. Plusieurs d’entre vous appellent cet équilibre l’éveil de la Lumière intérieure.  

Je vais vous donner un exemple de vos restrictions, mais ce n’est pas pour que vous vous sentiez inférieurs (car vous ne l’êtes pas !). C’est plutôt pour que cela vous serve d’exercice d’application de raisonnement et de logique par rapport à ce que je vous révèle. En chaque être humain se trouvent de nombreux implants qui le limitent et restreignent sa pensée consciente. Par exemple, vous êtes tous conditionnés pour croire que toute chose doit avoir un début et une fin. Ainsi, si je vous dis que quelque chose a toujours été, vous aurez de la difficulté à me croire. Si je vous dis que non seulement quelque chose a toujours été mais qu’il sera toujours… vous direz peut-être que vous comprenez, mais vous ne le pouvez pas. Ces restrictions sont implantées en vous ; votre conception des choses veut que tout ait un début. Je ne peux pas, d’un seul coup, vous donner la possibilité d’abolir cette restriction, mais je peux vous amener à interroger votre perception des choses en vous demandant de réfléchir à ceci ; Imaginez-vous que vous êtes en ce moment à l’intérieur d’une grosse bulle. Pouvez-vous me montrer où la bulle commence et où elle finit ? Ou encore d’où elle a été formée ? Comment l’intérieur d’une sphère peut-il avoir un début ? C’est tridimensionnel ! Si vous prenez maintenant un crayon et tracez une ligne tout autour de l’intérieur de la bulle, vous comprendrez le but de ma leçon. Vous créez pour vous-mêmes un commencement et une fin (l’endroit où vous avez commencé votre ligne et celui où elle se termine) dans un environnement qui n’en a pas. Vous superposez actuellement vos limitations à quelque chose qui n’en a pas. C’est ce qui vous est arrivé. Vous avez été altérés pour penser et raisonner en deux dimensions dans un espace tridimensionnel. Vous êtes également conditionnés pour constamment rechercher la création ou le début d’une chose. Ce sont vos implants qui sont à l’œuvre.  

Ceci est relié à l’autre restriction de base qu’on vous a imposée : vous percevrez le temps d’une façon linéaire et constante, avec seulement deux dimensions, en avant et en arrière. Parce que le temps ne s’arrête jamais, vous ne pouvez jamais être dans le présent. C’est seulement au cours de ces dernières générations que vous avez réalisé que le temps était relatif (et qu’il n’est pas constant), mais vous n’avez toujours pas conscience de sa troisième dimension. Si je vous disais que le temps tel que vous le connaissez n’existe pas du tout, vous éclateriez probablement de rire. Et bien, riez. Le concept de temps tel que vous le comprenez a té créé à votre intention pour vous permettre d’apprendre et pour vous procurer une plate-forme linéaire et constante pendant que vous apprenez. Le temps constant fiable est un concept terrestre. Du côté où je me trouve, il y a une dimension temporelle bien différente, et tout se passe dans le présent. La troisième dimension du temps est verticale. Comme dans la bulle, il n’y a ni passé ni futur, seulement le présent. Tout converge vers un point central… exactement là où vous vous trouvez dans la bulle.  

Dans toutes vos expériences scientifiques, vous avez été limités à deux dimensions. Vous n’avez pas encore découvert l’équilibre dont je vous parlais et ne l’avez pas relié à la science. Les sciences spirituelles de l’univers sont logiques, prévisibles, et basées sur des nombres et des formules qui fonctionnent toujours. C’est une alliance du matériel et du spirituel, et une exécution appropriée apporte des changements consistants et perceptibles. Voilà mon service, et je connais ces choses. Ce qui vous manque, c’est l’équilibre avec la partie spirituelle qui permettra à votre science de bondir en avant d’une façon spectaculaire lorsque vous l’aurez atteinte 

Durant le développement de l’humanité au cours des prochaines années, vous aurez l’occasion de voir les résultats de la fusion entre physique, le mental et le spirituel afin de faire avancer la véritable science. Vous n’avez pas présentement de véritable science. Votre science n’est que bidimensionnelle ; c’est une science humaine et non universelle.  

La partie manquante relative au spirituel a été rejetée par vos savants comme non scientifique, au fil des siècles. C’est paradoxal, puisque c’est dans le spirituel que se trouve le vrai pouvoir de la véritable compréhension ! Vous ne réussirez jamais de voyages spatiaux prolongés dans l’espace sans lui. Vous n’arriverez jamais non plus à modifier ou à comprendre la gravité et, plus important encore, vous ne parviendrez jamais à transmuter la matière sans lui. Imaginez… Comment aimeriez-vous neutraliser tous vos déchets atomiques d’une manière si absolue qu’un enfant pourrait s’y amuser comme avec du sable ? Ce n’est pas difficile à réaliser, mais cela exige des connaissances que vous n’avez pas encore utilisées. Toutefois, vous avez maintenant le pouvoir et l’autorisation de les développer. Vous l’avez bien mérité ! 

 

De mon point de vue, le pouvoir que vous n’avez pas encore employé relève de mon domaine. Vous possédez d’immenses ressources de pouvoir brut qui se trouvent dans la compréhension et l’utilisation maîtrisée des champs magnétiques de votre planète. Toute l’énergie que vous n’avez jamais utilisée est là, sans parler du secret du vol passif qui recourt aux forces magnétiques, mais vous ne parviendrez pas à saisir cela sans l’équilibre d’une science tridimensionnelle. 

  Présentement, les hommes sont comme d’infimes molécules collées à un aimant géant, un aimant qui peut, au besoin, faire bouger les choses avec une énorme puissance. Les hommes, toutefois, n’arrivent pas à faire mieux que de creuser de minuscules trous sous la surface de la Terre et d’en tirer de tous petits morceaux de minerai ou de brûler du fer pour obtenir chaleur et puissance. Vous êtes comme des fourmis sur une génératrice, souhaitant obtenir de l’électricité. Vous n’avez pas entrevu la forêt, concentrant tous vos efforts à consumer une feuille pour obtenir du combustible  !  

Avez-vous remarqué le thème du pouvoir du nombre trois qui se répète constamment ? Il n’y a rien de magique là-dedans, ce n’est que logique universelle. La vibration de ce nombre libère de la puissance et de l’énergie. L’équilibre du nombre trois vous est nécessaire pour agir de façon éclairée (sur les plans physique, mental et spirituel). La connaissance du trois vous est nécessaire pour utiliser la véritable puissance mise à votre disposition et libérer ainsi les secrets scientifiques que vous ignorez encore. Lorsqu’on s’en sert, le trois se transforme en un. C’est difficile à expliquer. Imaginez que vous employez trois parties inactives pour en créer une active, et vous comprendrez mieux. Plusieurs religions occidentales sont frondées sur le principe d’un Dieu en trois personnes. Cette information dévie un peu de son véritable sans mais demeure appropriée quant au concept de la puissance du trois combine en un.  

Je vous ai également parlé des trois parties de mon nom. Divisées, elles n’ont aucune signification ; réunies, elles forment ma signature. Le chiffre trois est très important, et on le retrouve partout dans l’univers. 

Autre point à souligner, de moindre importance cependant : si vous prenez les lettres de la partie sonore de mon nom Kryon… tel qu’il est écrit en anglais – et si vous leur attribuez une valeur telle que A = 1, B = 2, Z = 26, etc…, en additionnant ces nombres, vous obtiendrez 83. Additionnés, ces chiffres donnent 11. Ce nombre est significatif et décrit encore mieux qui je suis pour ceux qui possèdent un sens intuitif de la numérologie. Voilà pourquoi j’ai choisi d’écrire mon nom de cette façon dans votre langage. Ce n’est pas l’auteur qui a décidé de l’orthographe de mon nom. Le nombre 11 vous révèlera mon caractère. Lorsque vous multipliez ce nombre par la puissance du nombre 3, vous obtenez 33. Cela vous donne un aperçu de la puissance de ma FONCTION. [En français, avec le mot Kryeon, on obtient le chiffre 88, un autre maître nombre à la symbolique importante offrant également une vibration complémentaire en 33 de Kryon. En le multipliant par trois, on obtient 264 = 12 = 3. (NDE)]. Je vous confie une importante formule de puissance : 9944. Votre discernement et votre intuition vous amèneront éventuellement à comprendre sa signification, mais sachez que cette formule est importante dans la transmutation de l’énergie.  

Je n’ai pas pour mission de vous donner une formation sur ce sujet. Je vous rapporte des faits qui relèvent de ma fonction magnétique. D’autres sont ici afin de vous aider à atteindre l’équilibre et pour vous fournir toutes les informations nécessaires. Nous sommes tous ici dans l’amour.  

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

 

QUI ETES-VOUS ? mini-gifs.25905522.754092770.0

 

1234

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...