La vision

La vision dans LE RETOUR fond-cree-gif-1 

Mike se réveilla en milieu inconnu. Puis, soudain, la mémoire lui revint. Il scruta les lieux autour de lui et se rendit compte qu’il ne se trouvait pas dans son appartement, ni dans un hôpital de la ville. Il régnait là un calme plat, un silence tellement envahissant qu’il en ressenti un malaise. Il ne percevait pas le bruit de sa respiration. Aucun bruit de voiture ou de climatiseur, absolument rien. Il parvint à s’accouder. 

Il baissa le regard sur lui et constata qu’il était étendu sur un étrange petit lit blanc. On ne lui avait pas donné de couverture, mais il portait exactement les mêmes vêtements qu’au moment de l’attaque. Il dirigea la main à son cou. Il se rappelait avoir été blessé mais, à son grand soulagement, il ne pouvait déceler aucune blessure. En fait, il se sentait bien ! Il se tâta avec précaution en plusieurs endroits et ne trouva ni blessure ni même de douleur. Mais qu’el silence ! C’était presque à en devenir fou. Et l’éclairage : tellement bizarre. Il semblait émaner de partout et de nul part à la fois. Il était d’un blanc éclatant, un blanc tellement dépourvu de toute couleur qu’il blessait les yeux. Mike décida de mieux examiner son environnement. 

Etrange ! Il  n’était ni dans une pièce ni à l’extérieur. Il était là sur ce petit lit, et sous lui, le plancher blanc s’étendait à perte de vue. Mike se recoucha, comprenant ce qui s’était passé. Il était mort. Nul besoin d’être un expert en sciences pour constater que ce qu’il voyait et ressentait ne s’appliquait pas au monde réel. Mais pourquoi avait-il encore son corps ? 

Mike décida d’essayer quelque chose de stupide. Il se pinça pour vérifier s’il ressentirait ou non une douleur. En sursautant, il laissa échapper un « Aie ! » retentissant. 

-       Comment vas-tu Mike ? demanda une voix masculine rassurant. 

Mike se tourna immédiatement dans la direction de la voix et vit quelque chose qu’il n’était pas près d’oublier. Il senti une présence angélique, un grand sentiment d’amour. Il se fiait toujours à ses émotions d’abord, puis à ce qu’il voyait ensuite. Du moins, c’est ainsi qu’il expliquait ses expériences et, cette fois, il vit une silhouette blanche à la fois inquiétant et splendide. Quelles belles ailes blanches ! pensa-t-il. Mike sourit à la vision, croyant difficilement à sa réalité. 

-       Suis-je mort ? demanda-t-il stoïquement, mais respectueusement, à l’être qui se trouvait devant lui. 

-      Absolument pas ! Tu es en plein rêve, Michaël Thomas, lui dit la silhouette en s’approchant. L’apparition s’approcha encore plus près, sans vraiment marcher. Mike vit que le grand « homme » qui se trouvait maintenant près de son lit avait un visage voilé et flou mais, curieusement, il sentait qu’on le réconfortait et qu’on prenait soin de lui. L’impression était on ne peut plus agréable. 

La silhouette était recouverte d’un vêtement blanc, mais ce n’était ni une robe ni un costume. La tenue semblait presque vivante et bougeait avec cette forme, comme si elle en avait été la peau. Le visage était également indistinct. Mike ne pouvait discerner ni plis ni boutons, ni voir clairement la limite entre la peau et l’habillement. Pourtant, tout était fluide, léger et même rayonnant. Devant cette vision, Mike parvenait mal à distinguer le blanc de l’habillement de l’homme et l’arrière-plan incroyablement blanc de l’environnement. Il était difficile de départager la silhouette et ce qui l’entourait. 

-       Où suis-je ? semble peut-être une question stupide, mais je suppose que j’ai le droit de la poser ? dit Mike d’une voix peu assurée. 

-      Tu es dans un endroit sacré, répondit la silhouette. Une place de ton cru, un lieu rempli d’un grand amour. C’est ce que tu ressens présentement. La silhouette angélique s’inclina devant Mike et le mouvement sembla remplir l’endroit d’une plus forte lumière encore. 

-      Et à qui ai-je l’honneur ? demanda respectueusement Mika d’une voix tremblante. 

-      Tu as sans doute deviné que je suis un ange. 

Mike ne sourcilla même pas. Il savait que la vision devant lui disait la vérité absolue. Il sentait nettement que la situation, dans toute son étrangeté, était tout à fait réelle. 

-      Tous les anges sont-ils des mâles ? demanda Mike, regrettant sa question aussitôt après l’avoir posée. Quelle demande stupide ! Il était évident que la circonstance était particulière. S’il était en plein rêve, ce dernier était aussi réel que d’autres expériences qu’il avait déjà pu vivre. 

-       Je suis seulement ce que tu désires voir, Michaël Thomas. Je ne suis pas de nature humaine, et ce que tu vois devant toi a pris une forme qui te rend à l’aise. Et bien non, tous les anges ne sont pas des mâles. En fait, nous n’avons pas de genre. Nous ne portons pas tous les ailes non plus. 

Mike sourit encore, se rendant compte qu’il regardait une vision surgissant de sa propre imagination. 

-       A quoi ressembles-tu vraiment ? demanda Mike, commençant à se sentir un peu plus à l’aise de s’exprimer librement devant cet être tout aimant. Et pourquoi ton visage est-il caché ? La question était appropriée, compte tenu des circonstances. 

-       Ma forme te surprendrait et, en même temps, elle te rappellerait un étrange souvenir puisque c’est ce dont tu as l’air lorsque tu n’es pas sur terre. C’est au-delà de toute description possible. Voilà pourquoi je vais garder cette forme pour l’instant. Quant à mon visage, tu le verras bien assez tôt. 

-       Pendant que je ne suis pas sur terre ? risque Mike. 

-      L’existence terrestre est temporaire. Mais tu le sais déjà, n’est-ce pas ? Je sais que tu es, Michaël Thomas. Tu es un homme spirituel et tu comprends la nature éternelle des humains. Tu as maintes fois rendu grâce pour ta nature spirituelle et les membres de mon espèce ont entendu chacune de tes paroles de remerciement. 

Mike demeurait silencieux. Bien sûr, il avait prié à l’église et chez lui, mais constater que tout avait été entendu dépassait son entendement. Cette entité à laquelle il rêvait le connaissait ! 

-       D’où viens-tu ? demanda Mike. 

-       De chez nous

La tendre entité rayonnait directement devant le lit étroit de Mike. Elle penchait la tête sur le côté et semblait attendre patiemment que Mike saisisse ce qu’il venait d’entendre. Il sentit des fourmillements le long de son échine. Il avait le sentiment puissant que la vérité se tenait devant lui et qu’l lui suffisait d’interroger pour voir jaillir une merveilleuse connaissance. 

-       Tu as raison, dit l’ange, faisant écho aux réflexions de Mike. 

Ce que tu es en train de faire transformera ton avenir. Tu le sens bien, n’est-ce pas ? 

-       Tu peux lire dans mes pensées ? rétorqua Mike, tout décontenancé. 

-       Non, nous les ressentons. Ton cœur est relié au tout, tu sais, et nous te répondons quand tu as besoin de nous.

 

-       Nous ? La situation devenait de plus en plus étrange ! Mais je ne vois personne d’autre ! 

L’ange lança un éclat de rire d’une sonorité inouïe et d’une énergie intense. Mike ressentait tout l’humour exprimé par l’ange dans chaque cellule de son corps. Chacune des actions de cet être était remplie de fraîcheur, plus grande que nature, et titillait quelque souvenir agréable au plus profond de l’inconscient de Mike, qui fut remué par le rire, mais n’en laissa rien paraître. 

-       Je te parle avec une seule voix, mais j’en représente bien d ‘autres proclama l’ange, étendant ses bras, ce qui laissa voir son vêtement flotter et onduler. Nous sommes plusieurs au service de chaque être humain. Tu le comprendras vite si tu le veux. 

-      JE LE VEUX ! s’écria Mike. Comment pouvait-il laisse passer une telle occasion ? Puis il se sentit un peu embarrassé, sentant qu’il avait agi tel un enfant en admiration devant son idole. Silencieux, il regardait l’ange se déplacer doucement de haut en bas comme s’il avait été placé sur un mini-ascenseur. Il se demandait rêveusement si ce qu’il voyait n’était pas le résultat d’un certain désir de perception suscité par le cinéma, la fréquentation de l’église ou les grandes œuvres d’art. tout restait silencieux. Et quel silence ! de toute évidence, l’ange n’allait pas communiquer d’information. Il attendait les questions. 

-      Dans quel genre de situation suis-je ? demanda Mike d’un ton respectueux. S’agit-il d’un rêve ? Tout cela semble tellement réel. 

-      Qu’est-ce qu’un rêve humain, Michaël Thomas ? demanda l’ange, en se rapprochant un peu. C’est une visite dans votre esprit biologique et spirituel qui vous permet de recevoir de l’information provenant de mon côté par le biais, parfois, d’une métaphore. Le savais-tu ? Le rêve peut sembler éloigné de ta réalité mais, en fait, il est plus près de la réalité de Dieu que tout ce que tu expérimentes habituellement. Chaque fois que tu as vu tes parents en rêve, comment te sentais-tu ? Avais-tu l’impression que c’était vrai ? Eh bien, ça l’était. Rappelle-toi la semaine après l’accident, lorsqu’ils sont venus te voir. Tu as réagi en pleurant pendant des jours. C’était leur réalité. Les messages qu’ils te communiquaient étaient réels. Ils continuent à t’aimer encore aujourd’hui, Michaël, parce qu’ils sont éternels, tout comme toi. Quant aux questions que tu te poses sur ta situation, pourquoi crois-tu que tu fais ce rêve ? c’st le seul but de cette visite, et elle se produit au bon moment. 

Mike se régalait du long discours de cette merveilleuse entité avec qui il se sentait de plus en plus à l’aise. 

-       Vais-je m’en sortir ? Il me semble être grièvement blessé et inconscient. Peut-être même suis-je en train de mourir ! 

-       Tout dépend, répondit l’ange. 

-       De quoi ? 

-       Que veux-tu vraiment, Michaël ? demanda l’ange avec empathie. Dis-nous ce que tu veux vraiment. Réfléchis bien avant de répondre, Michaël Thomas, parce que l’énergie divine doit souvent être prise au pied de la lettre. Et puis, nous avons ce que tu sais. Tu ne peux pas tromper ta véritable nature. 

Michaël voulait donner une réponse honnête. Chaque instant écoulé rendait la situation encore plus réelle. Il se rappelait clairement les rêves qu’il avait faits à propos de ses parents peu après leur accident. Son père et sa mère s’étaient présentés tous les deux à lui durant les seuls instants où il avait pu trouver le sommeil au cours de la semaine qui avait suivi et lui avaient démontré leur amour en le serrant contre eux. Ils lui avaient dit qu’il était temps pour eux de se retirer, mais il n’était pas certains d’avoir bien compris et ne l’avait pas accepté. 

Ses parents avaient également ajouté qu’une partie de l’entente à propos de leur mort consistait à lui laisser un souvenir de leur passage. Mike s’était toujours demandé de quoi il s’agissait, mais comme ce n’était qu’un rêve… L’ange confirma que tout cela était bel et bien réel. En tout cas, l’expérience qu’il était en train de vivre lui semblait bien craie. De ce point de vue, les messages de ses parents l’étaient aussi, tout comme cet ange. Michaël commençait à n’éprouver que confusion et frustration dans son rêve ou sa vision. 

Qu’est-ce que je veux vraiment ? se demanda-t-il. Il songea à sa vie et à toutes les choses qui lui étaient arrivées. Il savait se qu’il voulait, mais avait l’impression qu’il n’était pas correct de le demander. 

-       Il ne sied pas à ta magnificence de retenir tes désirs les plus profonds, murmura l’ange à Mike. 

-       Bon sans ! s’exclama Mike intérieurement .. L’ange perçoit tout de moi. Je ne peux rien cacher. 

-       Si tu le sais déjà, pourquoi me le demandes-tu ? rétorqua Mike. Et qu’est-ce que c’est que cette histoire de magnificence ? 

Pour la première foi, l’ange laissa voir autre chose qu’un sourire. Il exprimait davantage du respect, de l’honneur ! 

-       Tu n’as pas la moindre idée de ce que tu représentes ni de qui tu es, Michaël Thomas, dit sérieusement l’ange. Tu crois que je suis magnifique ? Tu devrais te voir ! Un jour, tu y arriveras. Bien sûr, je connais tes pensées et tes sentiments. Je suis ici pour t’appuyer et je t’accompagne d’une façon toute personnelle. J’ai l’honneur de me présenter à toi, mais c’est ta propre intention qui provoquera le changement dès maintenant. Tu as le choix de me dire ou non ce que tu souhaites le plus en tant qu’humain maintenant. La réponse doit surgir de ton cœur et être énoncée de vive voix, afin que tous l’entendent, même toi. Ce que tu choisiras de faire maintenant aura une influence énorme. 

Mike prit le temps de réfléchir. Il devait répondre selon sa propre vérité, même si ce n’était pas ce que l’ange voulait entendre. Il resta un peu songeur avant de parler. 

-       Je veux rentrer CHEZ MOI ! J’en ai assez de cette vie d’être humain. Voilà, il l’avait dit. Mais je ne veux pas me retirer d’un plan que Dieu jugerait important. Mike était animé par la passion. La vie semble tellement vide ! Mais on m’a appris que j’avais été créé à l’image de Dieu dans un but défini. Que dois-je faire ? 

L’ange se plaça sur le côté du lit, permettant ainsi à Mike de mieux le voir. C’était ahurissant cette vision, ce rêve ! Mike avait l’impression de sentir les effluves de violettes ou de roses. Pourquoi les fleurs ? L’ange avait, bel et bien, une odeur ! Plus cet être s’approchait, plus il lui semblait magnifique. Mike prenait conscience du plaisir engendré par ce dialogue. Il le sentait, même s’il ne parvenait pas à distinguer d’expression particulière sur le visage de l’ange. 

-       Dis-moi, Michaël Thomas, ton intention est-elle pure ? 

Veux-tu réellement ce que Dieu veut ? Tu veux rentrer chez toi, mais tu sais aussi qu’il existe un plan plus élevé et tu ne veux pas nous décevoir ni agir d’une façon qui ne serait pas appropriée sur le plan spirituel ? 

-       Oui, c’est bien ça. Je veux quitter ma situation mais mon désir m’apparaît étrange et me semble égoïste. 

-       Que dirais-tu si je t’apprenais que tu peux peut-être obtenir les deux ? ajouta l’ange, en souriant. Et que ton désir de rentrer chez toi n’est pas égoïste, mais naturel, et qu’il n’entre pas en conflit avec celui de réaliser ton but en tant qu’être humain. 

-       Mais de quelle façon ? Je t’en prie, dis-moi comment je peux y arriver, dit Mike d’une voix de plus en plus animée.

L’ange avait perçu le cœur de Mike, et maintenant, il pouvait rendre hommage à sa spiritualité. 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, je dois te poser une autre question, afin de déterminer ta véritable quête, dit l’ange en se retirant quelque peu. Qu’est-ce que tu espères gagner en rentrant  « chez toi » ? 

Mike réfléchissait. Son silence aurait paru étrange dans une conversation humaine habituelle, mais l’ange le comprenait totalement et savait que c’était là un moment sacré pour Michaël Thomas. En temps terrestre, Michaël resta silencieux une bonne dizaine de minutes, mais l’ange ne fit aucun mouvement et ne dit rien. Il ne montra non plus aucun signe d’impatience ou d’ennui. Mike prenait peu à peu conscience de l’intemporalité de cet être qui ne ressentait pas l’impatience des humains soumis seulement au temps linéaire. 

-       Je veux être aimé et côtoyer l’amour, répondit Mike. Je  veux ressentir la paix dans mon existence… Je ne veux pas être assujetti aux préoccupations et aux poursuites futiles de ceux qui m’entourent. Je ne veux pas m’inquiéter à propos de l’argent. Je veux me sentir libéré. J’en ais assez d’être seul. Je veux me relier aux autres entités de l’Univers. Je veux connaître le sens de ma vie et jouer mon rôle au sein du paradis – peu importe le nom que vous lui donnez. Je veux être une partie juste et correcte du plan de Dieu. Je ne peux plus être l’humain que j’étais. Je veux être comme toi… C’est ce que je veux dire par rentrer chez moi. 

L’ange revint près du lit. 

-       Bien, Michaël Thomas de l’Intention pure, tu auras ce que tu désires. L’ange semblait devenir plus clair. Etait-ce possible ? il irradiait de blancheur, mais s’y mêlait maintenant un peu d’or. Tu dois suivre un chemin tout établi et tu dois y arriver de ton plein gré. Alors, tu pourras retourner chez toi. Te sens-tu prêt ? 

-      Oui, répondit Mike. Il sentait monter en lui un sentiment merveilleux, une vague d’amour. L’air commençait à être plus dense. L’éclat de l’ange se déplaçait vers le lit et enveloppait les pieds de Mike. Il commença à ressentir des frissons le long de l’échine et se mit à trembler involontairement, ce qui ne lui était jamais arrivé auparavant. C’était comme un bourdonnement d’un rythme incroyablement rapide. Puis, le mouvement se répandait dans tout son corps, jusque vers sa tête. Sa vision se transforma ; il voyait des éclats de bleu et de violet qui contrastaient fortement sur le fond blanc qui l’avait entouré depuis le début de cette scène. 

-       Que sa passe-t-il ? demanda Mike effrayé. 

-       Ton intention change ta réalité. 

-       Je ne comprends pas, poursuivit-il, terrifié. 

-       Je sais, dit l’ange avec compassion. N’aie pas peur de l’intégration de Dieu dans ton être. C’est l’atout que tu as demandé et qui te sera utile pour retourner chez toi. 

L’ange s’éloigna du lit de Mike, comme pour lui céder le passage. 

-       Ne pars pas,  je t’en prie, s’exclama Mike, encore abasourdi et craintif. 

-      Je ne fais que m’adapter à ta nouvelle taille, dit l’ange d’un ton plutôt amusé. Je partirai seulement lorsque nous aurons terminé. 

-      Je ne comprends toujours pas, mais je n’ai pas peur, mentit Mike. L’ange laissa encore une fois échapper ce rire dont la résonnance surprit Mike et dégageait une superbe gaieté et un amour intense. Michaël se rendit compte que le secret n’avait pas sa place et décida de continuer à parler. Il devait identifier ce sentiment. Et l’ange se remit à rire. 

-      Je ne sais pas ce qui se passe quand tu ris, mais ça me touche profondément et je ressens quelque chose de tout à fait nouveau. La remarque plaisait à l’ange. 

-      Ce que tu entends et ressens sont des attributs de source purement divine, répondit l’ange. L’humour est un des seuls traits qui reste inchangé malgré notre passage de votre côté. T’es-tu jamais demandé pourquoi les humains sont les seules entités biologiques terrestres à rire ? On pourrait croire que les animaux rient, mais ne font que réagir à des stimuli. Vous êtes les seuls à posséder la véritable étincelle de conscience spirituelle apte à produire cette caractéristique, les seuls à pouvoir créer l’humour à partir d’une abstraction ou d’une pensée. C’est votre conscience qui en est la clé et crois-moi, c’est un attribut sacré. Michaël Thomas de l’Intention pure, le rire est salutaire. 

L’ange venait de fournir la plus longue explication de toute leur rencontre. Mike sentit qu’il pourrait en tirer d’autres précieuses vérités avant la fin. Il s’y mit avec ardeur. 

-       Comment te nommes-tu ? 

-       Je n’ai aucun nom. La réponse fit place à un long silence. Ça y est, se dit Mike, de retour aux réponses brèves. 

-       Comment te connaît-on ? poursuit Mike. 

-       Je suis connu de tous, Michaël Thomas, et parce que JE LE SUIS, j’existe.

 

-       Je ne comprends pas. 

-      Je sais. L’ange s’amusait, mais non aux dépens de son interlocuteur. Il honorait la naïveté de Mike, qui ne pouvait savoir tout cela, à la manière d’un parent qui répond aux questions de son enfant sur la vie. Chaque parole et chaque geste de l’ange était remplis d’amour. Mike sentit qu’il était temps de cesser d’exiger des réponses et d’en arriver à l’essentiel. 

-      Quel est ce chemin dont tu parles, cher ange ? Pendant un instant, il se senti mal à l’aise d’avoir utilisé le qualificatif « cher », mais il sentait en même temps que c’était là un mot approprié à la personnalité devant lui. L’ange était à la fois un parent, un frère, une sœur et laissait même paraître le sentiment intime d’un amoureux. Mike ne pourrait oublier de sitôt cette curieuse impression. Il souhaitait continuer à ressentir cette énergie et craignait l’instant où elle pourrait se dissiper. 

-       Quand tu retourneras à ta réalité, Michaël, prépare-toi à vivre une aventure de plusieurs jours. Lorsque tu seras prête, le point de départ de ta route te sera indiqué. Tu devras passer par sept maisons de l’Esprit et, dans chacune d’elles, tu rencontreras une entité semblable à moi qui jouera chaque fois un rôle particulier. Le chemin pourra présenter des surprises et mêmes du danger, mais tu pourras arrêter quand tu le voudras sans être jugé. Tu changeras en cours de route et tu apprendras énormément de choses. Tu devras étudier les attributs de Dieu. Si tu parviens à traverser les sept maisons, la porte qui te conduire chez toi te sera montrée. L’ange fit une pause en souriant et poursuivit : « et Michaël Thomas de l’Intention pure, l’ouverture de cette porte s, fera avec une immense  célébration ». 

Mike ne savait que répondre. Il se sentait libéré, mais également nerveux à l’idée d’entreprendre ce voyage vers l’inconnu. Qu’y trouverait-il ? Devait-il se lancer ? Peut-être était-il en train de fabuler de manière insensée ! Et puis, à quoi la réalité correspondait-elle ? 

-       Ce qui se trouve devant toi est réel, Michaël Thomas de l’Intention pure, dit l’ange, lisant encore une fois les sentiments de Mike. Tu retourneras à une réalité temporaire conçue exclusivement pour les humains dans le but de leur apprentissage. 

-        

Aussitôt que Mike ressentait un doute, l’ange s’en apercevait. Encore une fois, il se sentait en quelque sorte violé dans ce nouveau mode de communication, mais en étant toutefois honoré. Dans un rêve, se dit-il, on est en contact avec son propre cerveau. On ne peut plus rien se cacher à soi-même. Voilà peut-être pourquoi il convenait d’avoir ce genre de conversation avec cette entité qui savait ce qu’il pensait. En outre, Mike ressentait vraiment ce que l’ange avait exprimé. Il commençait à se sentir tout à fait à l’aise dans cette réalité onirique et n’était nullement pressé de retourner à un état moindre. 

-       Par où commence-t-on ? demanda Mike en hésitant. 

-      Tu as exprimé l’intention de ce voyage. Alors, tu vas retourner à ta conscience humaine. Tu devras te rappeler certains point en cours de route : les apparences sont parfois trompeuses, Michaël. Au fur et à mesure que tu avanceras, tu reviendras plus près de la réalité que tu expérimentes présentement auprès de moi. Il est donc possible que, en t’approchant de la porte qui mènera chez toi, tu aies à développer une nouvelle façon d’être un peu plus, disons, à jour, que ce que tu connais maintenant. Mike ne saisissait pas vraiment ce que l’ange entendait par là, mais il l‘écoutait tout de même attentivement. 

-       Je dois maintenant te poser une autre question, Michaël Thomas de l’Intention pure. 

-       Je suis prêt, rétorqua Mike, se sentant plus ou moins confiant, mais sincèrement prêt à avancer. « Quelle est la question ? » L’ange s’approcha du pied du lit.

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, est-ce que tu aimes Dieu ? Mike était estomaqué de la question. Bien sûr qu’il aimait Dieu ! Pourquoi cette question ? il répondit rapidement. 

-       Puisque tu connais mon cœur et mes sentiments, tu dois savoir que j’aime Dieu. Dans le silence qui s’ensuivit, Mike comprit que l’ange était satisfait de sa réponse. 

-       En effet. 

Tels furent les derniers mots que Mike entendit prononcer par les lèvres invisibles de cette créature magnifique qui l’aimait, de tout évidence, tendrement. L’ange se pencha vers Mike et fit un mouvement de la main qui rejoignit sa gorge. Comment pouvait-il s’étirer à ce point ? Mike ressenti immédiatement une sensation qui aurait pu ressembler à des centaines de lucioles grouillant dans son cou et modifiant sa personne. Sans ressentir aucune douleur, il se mit tout à coup à vomir. 

*********************************** 

-      Tiens-lui la tête au-dessus du plateau, clama l’infirmière à l’intention du préposé aux soins. Il vomit. 

La salle du service des urgences était bondée, comme chaque vendredi soir, et la pleine lune n’allait pas sans compliquer les choses. Il arrive que, sans croire le moindrement à l’astrologie ou à la métaphysique, les dirigeants d’hôpitaux aient tendance à mieux doter leur service des urgences de personnel les soirs de pleine lune. En effet, des situations inhabituelles semblent survenir à ce moment-là. L’infirmière ressortit de la pièce pour voir à d’autres cas tout aussi urgents. 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll 

Les couches d’ADN

Les couches d'ADN dans DOUZE COUCHES DE L'ADN xxey1f4kIl a fallu trois ans pour rédiger ce livre unique en son genre et qui définira la lignée de Kryeon s’étendant sur plus de vingt ans. 
L’ADN est le plan directeur chimique de la vie humaine. 


Le Projet génome humain a cependant découvert que plus de quatre-vingt-dix pour cent de l’ADN ne sont pas codés. 

Pour tout dire, seuls près de quatre pour cent produisent les 23 000 gènes dans le corps humain. 


Et le reste ? C’est une énigme impénétrable ; à ce jour, impossible de déterminer pourquoi l’ADN ne semble avoir aucune symétrie ni code.
En vérité, il paraît plutôt aléatoire…. 

Les couches de votre ADN 


Le numéro 1 est la couche biologique, que vous avez appelée le « génome humain ». 

Vos scientifiques savent qu’elle se compose de 3 milliards de pièces. Ils savent aussi qu’une fraction d’entre elles est un code qui peut être lu, les protéines, qui créent les gènes. Il y a peut-être moins de 5 % d’entre elles qui créent ce que nous pourrions appeler « l’Arbre de Vie ». C’est ce que vous voyez au microscope. Mais il y a plus.  

Si vous examinez cette partie de l’ADN que vous pouvez voir, plus de 90 % n’a aucun sens. Ce sont les indicateurs vers les 11 autres couches. Ils n’ont aucun sens parce qu’ils ne sont pas en 3D. Le reste de l’ADN ressemble à un langage en désordre, jeté là au hasard. Certains l’ont même appelé « déchet ». Ce n’est pas ça. Il n’y a aucun hasard ici, simplement cela en donne l’apparence au mental 3D. Même dans la couche numéro 1, l’Arbre de Vie, 90 % est interdimensionnel. Le reste concerne la chimie, la chimie dure et logique.
 
Numéro 1, l’Arbre de Vie ; nous vous en avons déjà parlé. Dans tout ce que nous sommes en train de vous présenter, regardez la numérologie. Doucement, partenaire. C’est très simple, même avec 3 milliards de morceaux. C’est votre biologie. C’est pour vous la seule partie qu’on peut prouver. Tout le reste, dont nous allons vous parler, est invisible. Vous allez sûrement dire : « Bon, vous pouvez dire ce que vous voulez, Kryeon, sur ces choses invisibles ». Oh oui, nous pourrions, mais nous allons vous donner la vérité. Vous avez un problème avec l’invisible, n’est-ce pas ? Vous connaissez l’amour ? Prouvez-le. Vous connaissez le corps émotionnel ? Prouvez-le. Croyez-vous au Treillis Cosmique ? Croyez-vous aux champs énergétiques ? Croyez-vous que résonne dans le cosmos la mélodie d’une Création intelligente ? Y croyez-vous ? Les scientifiques y croient. Mais ils ne peuvent pas le prouver. Donc, ce que je vais vous donner est ésotérique, improuvable, et très réel.
 
Nous vous avons dit que la couche numéro 2 concernait votre Leçon de Vie.

 Votre Leçon de Vie. Mais nous sommes toujours dans un trio biologique. Parce que, laissez-moi vous dire maintenant que nous appelons les trois premières couches, les couches d’Ancrage. Elles concernent la biologie. 

Leçon de Vie et biologie ? Oh oui, parce que cette couche numéro 2 vous affecte émotionnellement, n’est-ce pas ? Elle affecte la chimie, elle court dans vos veines, elle parle avec le numéro 1, savez-vous ? Considérez les couches 1 et 2, et commençons à faire un peu de calcul : 1 + 2 = 3. Trois, numérologiquement, est le catalyseur. Vous avez une leçon de vie qui se combine avec le numéro 1, l’Arbre de Vie. Quelle est votre Leçon de Vie ? Comment vous affecte-t-elle ? A-t-elle à voir avec la joie, a-t-elle à voir avec la maladie ? Cela se pourrait, vous savez. C’est ce qui arrive quand vous perdez votre équilibre, votre leçon de vie. Tout se tient, c’est très profond. 

Maintenant, votre leçon de vie fait partie d’une très profonde relation avec ce que vous avez appelé les Annales Akashiques. Nous l’appellerions plutôt le Schéma Divin. Leçon de Vie, Schéma Divin. Cela se manifeste de façon ciblée, par vous, une seule fois, pour cette vie.
 
Voilà la couche numéro 2. Elle parle à une autre couche, elle est tout le temps en relation avec une autre. Elle parle à la couche numéro 8. 

Cette couche numéro 8, dont nous allons parler, représente les vraies annales akashiques de l’être humain. Ce qu’est la 2 ; le rapport aux annales akashiques. Le numéro 2 n’est pas les annales akashiques. C’est la relation à ces annales. Leçon de vie, Schéma Divin, ce que vous avez été. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? C’est compliqué, vous savez. Il y en a beaucoup qui passent leur vie à dire : « Je n’ai pas de chance ! Tout ce que j’essaye, ça rate. » Ils ne savent rien de leur Leçon de Vie, ils n’ont jamais cherché, ils s’en moquent, ils se contentent d’avancer dans leur état de victime. « Malheur à moi », disent-ils, sans jamais comprendre que s’ils savaient comment activer et utiliser certaines de ces couches qui leur appartiennent, ils pourraient réparer leur vie. 

Quand vous apprendrez à quelle couche est liée la couche numéro 8, vous verrez que vous avez une couche d’ancrage, qui est la 2, en relation avec une couche interdimensionnelle lémurienne, qui est la 8, et les deux, 8 et 2, créent un 10, qui est numérologiquement un « un », qui signifie Nouveaux Commencements. Voilà ce qui arrive quand 2 et 8 se rencontrent… Voilà pour le numéro 2. 


 
La numéro 3 a été mal comprise. Nous l’avons appelée la couche de l’Ascension, mais elle est biologique. 

Même dans le premier groupe des couches d’Ancrage, qui sont déjà toutes orientées biologiquement, nous avons le concept d’Ascension. Laissez-nous vous dire quelque chose, Êtres Humains, au sujet de qui vous êtes. 

C’est biologique parce que c’est basé dans un des organes, la glande pinéale. Ascension et glande pinéale ? Oh, oui ! « Kryeon, vous voulez dire qu’il y a dans ce corps des parties qui sont destinées à faire des choses telles que… que… l’Ascension ? » Oh, oui ! Si je vous disais que votre système biologique tout entier a à voir avec l’Ascension ? Et voilà un Être Humain qui se plaint : « Malheur à moi ». Oh, il y en a tellement sur cette planète, vraiment beaucoup, qui ne savent rien du moteur qui est en eux. Ils espèrent seulement qu’il fonctionne. Ils n’en connaissent absolument rien, ils n’ont pas la moindre idée que peut-être, peut-être, il coule dans leurs veines quelque chose d’une maîtrise, vous savez. Non. Dans l’ignorance. Ils ne savent rien de rien. Pourrait-il se faire que dans l’ADN, dans chaque cellule, il y ait une intelligence, un dessein, qui attende qu’une conscience demande : « Dis-moi ce que j’ai besoin de savoir ». Hmmm… Les couches 1, 2 et 3 sont les couches d’Ancrage.
  

Les couches 4 et 5, nous vous l’avons dit, devaient être présentées ensemble. C’est très important. Là, vous pouvez commencer à voir apparaître un dessin.

 Les couches 4 et 5 sont ce que nous appellerions votre Nom Divin. Qui êtes-vous vraiment ? 

Il faut bien que ça soit ici. Oh, cher Être Humain ! Vous portez avec vous un dossier akashique interdimensionnel. Le saviez-vous ? Oh, c’est vraiment très ésotérique ! Laissez-moi vous dire, chers membres de la famille, la vie que vous appelez « humaine » est si subtile, si passagère. Vous êtes éternels, comme je le suis moi-même, dans les deux directions du passé et du futur. 

Ça revient comme dans un cercle, nous sommes interdimensionnels, vous avez été, vous avez toujours été, vous serez toujours. Votre qualité angélique a une couleur, une couleur interdimensionnelle, une énergie qui porte un nom magnifique, que nous chantons dans la lumière. Il faut deux couches, fondues ensemble, inséparables, 4 et 5, pour en parler, pour décrire cela ; c’est si important, même la couche de Dieu n’a pas besoin d’une autre… Voilà qui vous êtes. Et le dossier akashique, ah, je vais vous dire ce que c’est. 

Laissez-moi vous en parler. Il est possible que vous ne compreniez pas, certains d’entre vous vont même ne pas aimer ça, mais je vais juste en parler à grands traits. Sur combien de terres avez-vous été ? Combien de fois avez-vous fait cela ? Oh, pas ici ! Dans d’autres univers. La réponse est ; plein de fois. Parce que c’est ce que vous faites ! Vous voulez connaître votre spécialité ? Hmmm… Je suis en train de la regarder.  Vous allez à des endroits où vous prenez une forme biologique, et votre nature angélique devient un mystère. Vous entrez dans la dualité, et vous vivez vie après vie, après vie, après vie, pour développer la vibration d’un système de façon naturelle. Vous pouvez l’appeler Terre si vous voulez, ou autrement, des noms que connaît le nom angélique.
 
 

Il y en a certains ici – oh, voilà que rient les Lémuriens – vous pensez qu’ils sont vieux ? (petit rire) Pensez à l’époque avant la Terre où vous avez fait cela. Pensez aux autres dimensions où vous avez fait cela. Voilà ce que vous faites, vieille âme. Peut-être que cela ne vous plait pas. Pour les Lémuriens ça fait un effet comme : « Quand Kryeon parle de ça, tout ce que ça me fait c’est que ça me fatigue. » (rires) Oh, célébrez votre fatigue. Il n’y a pas de fatigue de l’autre côté du voile, c’est vraiment un trait humain. C’est la biologie qui vous y a amenés, n’est-ce pas, sur ce chemin ? Voilà ce que vous pensez que vous êtes ; fatigués. Oh, ce n’est pas le cas. Non, vous ne l’êtes pas.
 
 

Je vais vous donner une information. Ce n’est pas la première transformation que vous traversez. Pas mal, non ? Je ne parle pas de la transformation lémurienne, je parle de celle qui a eu lieu sur Terre, avant celle-ci, quand vous avez enclenché une paisible évolution planétaire. Vous savez – dans votre âme – l’impression que ça fait, vous le savez dans vos veines, et votre ADN résonne au son d’un Treillis Cosmique parfait. Vous l’avez déjà fait. C’est pourquoi quelques-uns savent qu’avec votre travail de lumière il y a l’espoir, et plus que l’espoir, car vous l’avez déjà fait ! C’est pour ça que vous êtes tellement convaincus que vous pouvez encore le faire cette fois-ci. Pas tous le sont, seulement ceux qui sont maintenant en phase. Le secret ? C’est la pratique. (petit rire)
 
 

Ensemble, 4 et 5 sont votre essence angélique, le nom de l’entité akashique interdimensionnelle qui est éternelle. 

Quelle impression ça fait, d’être éternel ? (petit rire) Vous allez dire « ça fatigue ». Comprenez-vous pourquoi nous vous le disons en face, encore et toujours. Fatigués comme vous l’êtes, épuisés comme vous vous sentez, dans vos moments les plus silencieux, nous vous avons entendu dire du plus profond de votre cœur, quand vous pensiez que personne n’écoutait, nous vous avons entendu dire : « Oh, s’il faut encore que je passe à travers tout ça, je ne reviens plus ! » Oui, vous revenez ! Parce que c’est ça que vous faites. Il y en a même certains qui vont aller se faire décrypter leurs vies antérieures. J’adore ces séances, je les appelle des séances « d’auto satisfaction » (rires). « D’accord, j’ai été ceci, j’ai été cela, je suis remonté jusqu’à la Lémurie, je n’ai pas besoin de revenir, n’est-ce pas ? Qu’est-ce qu’il y a dans mon aura, dans mon énergie ? Il y est dit que je vais revenir ou non ? » Parfois le praticien vous dira la vérité, et parfois non. Vous revenez. (Rires) Pourquoi pas, avec tout ce que vous – en 3D – appelez « l’entraînement » ? Avec la lumière que vous portez, avec tout ce que vous avez traversé pour arriver à cet endroit ?  

Je vous le dis, quand vous revenez, c’est avec tout ça que vous vous réveillez. Vous vous réveillez avec tout ce que vous avez appris au cours de toutes vos vies sur cette planète, et vous continuez. Vous n’avez pas besoin de réapprendre, car vous êtes des chamans. Alors, pourquoi pas ? Et le résultat pour la planète, pour Gaïa, est stupéfiant. Où que vous alliez, Gaïa le sait. Quoi que vous fassiez, vous laissez de l’énergie, comme des empreintes.
  
La couche numéro 6, Prière et Communication.  

Prière et Communication. Regardez comment on peut l’utiliser avec les autres. Regardez encore comment on peut s’en servir avec la couche numéro 3.

 

 Voici la 6 et la 3, ce qui donne un 9. Le 9, numérologiquement parlant, signifie l’accomplissement. Voilà que vous commencez à vous représenter la façon dont les groupes communiquent les uns avec les autres

Le second groupement, 4, 5 et 6, est le groupe de la Divinité Humaine. Lorsqu’un groupe parle à un autre, ce qui se produit est de la magie. Nouveaux commencements, accomplissements… C’est compliqué, vous savez. N’est-ce pas magnifique ? Et ce n’est que la moitié. N’est-ce pas magnifique ? Quand nous vous regardons nous sommes émerveillés par votre ADN. Pas seulement sa perfection, mais sa divinité. C’est pour ça que nous vous aimons, parce que la dualité vous empêche de voir toutes ces choses

Ensuite, vous commencez par ouvrir une porte et vous partez à la découverte. Ça serait bien si ça arrivait ce soir. Osez entrouvrir la porte juste un petit peu. Découvrez la leçon de vie. Découvrez la couche essentielle, laissez-la parler avec la couche de prière et communication. Mettez en route l’accomplissement et le cercle d’énergie qui ne s’arrête jamais. Vous allez commencer à ressentir le maître que vous êtes.
 
 

Couches 7 et 8, mes préférées, les couches lémuriennes. 

Sept, huit et neuf représentent le groupe lémurien. Mais sept et huit se distinguent pour une autre raison. Je ne sais pas par où commencer. Sept est la Divinité Révélée. Un nom tout simple. C’était la haute technologie des Lémuriens. Ils n’avaient pas de microscopes, ils n’avaient pas de télescopes, ils n’avaient rien de ce qui pour vous est la haute technologie, aucun ordinateur. Ils n’en avaient pas besoin, parce qu’ils avaient accès à une perspective dimensionnelle qui vous échappe.  

Certains disent qu’ils avaient un sens supplémentaire. Non, ce n’est pas exact. Ils avaient une dimension supplémentaire ; de sorte qu’à un certain niveau, ils se savaient reliés par un même état quantique à tout ce qui les entourait, ce qui veut dire qu’ils savaient tout sur tout. Ils connaissaient le système solaire. Ils avaient à l’intérieur d’eux-mêmes un accès aux niveaux micro et macroscopique, car leur couche numéro 7 était active – quelque chose que vous avez perdu. C’est l’activation que vous avez perdue, mais cette couche numéro 7 est toujours là. C’est ça que les Lémuriens aimeraient bien que vous découvriez. Vous pourriez alors commencer à devenir plus interdimensionnels, même dans vos combinaisons avec certaines des autres couches, des autres numéros que nous vous donnons ici. 

Le nom en Lémurien : Hoa-Yawee-Moru, Hoa-Yawee-Moru. Nous avons déjà mentionné le maître Yawee – il est ici. Nous l’avons présenté déjà plusieurs fois. C’est le bon docteur qui danse (rires) [il s'agit du Dr. Ovokaitys]. Ce docteur, parmi vous, qui dispose d’outils interdimensionnels, très lémuriens d’ailleurs, utilise votre haute technologie pour réaliser ce qu’il sait intuitivement. Mais regardez le nom lémurien de cette couche numéro 7 ; Hoa-Yawee-Moru. Son nom est au milieu. « Pourquoi ? » allez-vous demander. Mais restons-en là jusqu’à ce que je vous aie donné le nom et la signification de la couche numéro 8.
 
 

La couche numéro 8 est Sagesse et Responsabilité.

 

 Elle forme une paire avec la numéro 7 : Sagesse Divine Révélée et Responsabilité. Vous voyez, il faut qu’elles aillent ensemble. C’est un cercle. Vous n’avez jamais l’une sans l’autre.  

Les maîtres n’utilisent leur pouvoir que de la façon correcte. Ils ne peuvent pas faire autrement… Parce que les deux vont ensemble. Le nom lémurien de la couche numéro 8 est Akee-Yawee-Fractus, Akee-Yawee-Fractus. 

La couche numéro 8 est le dossier akashique de l’Être Humain. C’est le dossier principal, Akee-Yawee-Fractus. Ici aussi, le mot central est Yawee, et il signifie « maître ». Voilà pourquoi cet être humain, ici présent, que nous identifions au Yawee lémurien, celui qui a vécu de nombreuses, de nombreuses années, bien avant les autres, celui dont on chantait le nom et dont on célébrait la vie exceptionnelle, était appelé Maître. Son nom est donc un nom commun en Lémurien.
 
 

J’en arrive maintenant à la suite de l’histoire sur les couches 7 et 8 (petit rire). Oh, mon partenaire, va doucement. Vous n’avez pas toujours eu ces couches 7 et 8. Elles vous ont été apportées bien avant les Lémuriens. Ésotérique ? Impossible à prouver ? La vérité. 

Selon un plan intelligent, au juste moment, ces frères et sœurs que vous appelez les Pléiadiens sont venus ici. Ils ont interrompu l’évolution de votre ADN et ils vous ont transmis directement les couches numéro 7 et 8. 

Voici une chose intéressante. Quand vous observez physiquement les traits des Lémuriens, il se produit une confusion dans vos perceptions. Mon partenaire a du mal à vous le décrire. Permettez-moi de vous demander si le nom Hoa-Yawee-Moru a une consonance familière pour vous. À quelle langue cela ressemble-t-il (petit rire) ? Un peu Hawaïen, n’est-ce pas ? Eh bien, préparez-vous ! Les Lémuriens étaient des gens de couleur. Ils étaient tous des Polynésiens. Vous pourriez dire : « Oui, mais nous avons vu le portrait d’un grand-prêtre de Lémurie, dessiné par un médium, et il ne ressemblait pas à un Polynésien. Il était blond avec les yeux bleus. » Oh oui, et je vais vous dire pourquoi. C’est parce qu’il faut un vrai discernement pour voir la différence entre les Pléiadiens et les Lémuriens.  Les Pléiadiens sont blonds aux yeux bleus (petit rire). Un jour viendra où je vous le redirai, après le grand changement, si tout se passe comme il se doit. Ces Pléiadiens vont atterrir ici. Ils vont sortir de leurs véhicules, et ils seront exactement comme vous, sauf qu’ils seront blonds aux yeux bleus (petit rire). Tous les auteurs de science-fiction seront bien déçus (rires).
 
 

Voilà pour les couches 7 et 8. Oh, mais on peut encore en dire plus. La couche numéro 8 est le dossier akashique de tout ce que vous avez jamais été sur cette planète. C’est un dossier interdimensionnel, qui contient donc aussi quelque chose d’autre. Vous n’y aviez pas pensé. Vos 3 dimensions vous disent : « Bon, donc le dossier akashique représente tous ceux que j’ai été sur la planète ». Oh oui, mais ce n’est que la moitié de l’histoire, et de ce que vous allez être. C’est interdimensionnel, rappelez-vous. Il n’y a pas de temps, pas de passé, pas de futur. Qu’allez-vous faire de ça ? 

Qui allez-vous être selon votre programme ? Ça, c’est plutôt dur à accepter, parce que selon votre processus de pensée vous allez dire : « Ça n’est pas encore arrivé, c’est impossible à déterminer puisque je n’ai pas encore pris de décision sur la base de mon libre arbitre. » Vous avez raison. Mais tous les potentiels sont stockés dans cette couche-là (petit rire). Vous les maîtres, laissez-moi vous emmener en voyage dans la couche akashique numéro 8 des Pléiadiens. Laissez-moi vous emmener en voyage. Je peux voir une Terre paisible, après le grand changement, je peux voir un chemin après 2012, et je vois la Beauté. Il existe un potentiel de grandeur, et il commence ici. Toutes ces couches sont à vous. 

Sept, huit et neuf sont l’ensemble lémurien. Neuf – comment dire – est presque toute seule. Elle fait partie de l’ensemble lémurien mais elle est presque toute seule.

 

 Numérologiquement, le 9 est l’accomplissement par soi-même. Nous lui avons donné un nom et un but : c’est la couche de guérison. Nous l’avons appelée la Flamme de l’Expansion. C’est dans cette couche que vit celui que vous appelez St Germain. La couche de St Germain, la flamme violette, la flamme de l’expansion. C’est une couche tellement importante. Soyez-en sûrs. Oh, elle est si belle, cette neuvième couche. C’est la couche… Comment vous expliquer ! Va lentement, mon partenaire ! 

Interdimensionnellement, cette couche est en contact avec chaque ligne du Treillis Cosmique. Elle est comme l’antenne de votre ADN. Toujours connectée au Treillis.

 

 Elle écoute les mélodies, elle est constamment à l’écoute, elle attend une transmission de votre part… Une transmission qui corresponde à l’air qu’elle veut entendre. Vous avez entendu parler de la EMF-Balancing-Technic. Oh, je vais vous dire la vérité. Il y a un concert de mélodies qui est profond et systématique, extrêmement pensé et réfléchi, qui parle à la couche numéro 7. Des sortes de capteurs qui s’étendent et s’harmonisent, qui se rassemblent, qui transmettent l’équilibre et la guérison. La couche numéro 9 parle à toutes les autres, même à la couche de Dieu. (Pause). Mon partenaire a du mal à vous décrire tout ça. 

Yawee, qui est dans le public, dispose d’un appareil qui lui a été transmis en tant que Lémurien, par intuition. Avec l’aide d’autres scientifiques de la Terre il a créé une énergie interdimensionnelle qui, une fois en contact avec l’ADN, crée ce que nous pourrions appeler une « action d’auto-diagnostic ».  L’ADN regarde la biologie, une couche parle à une autre, et il commence à faire son propre diagnostique, au niveau cellulaire, au niveau des protéines, et il commence à faire pour lui-même des changements pour aller vers la santé, la guérison, le rajeunissement. Laissez-moi vous dire que tout ça, c’est la couche numéro 7.
 
L’antenne capte, et il y a de nombreux moyens de parler à cette couche-là. On peut utiliser l’énergie laser, on peut utiliser la conscience de l’Être Humain. Il y a de nombreux moyens de lui parler. Des moyens génériques, des moyens spécifiques, mais tout passe par la couche numéro 9, la couche de la guérison.
 
 

Nous continuons à mettre la numéro 7 en avant, elle est si importante. C’est difficile de détacher une partie, difficile de détacher une partie. Si vous voulez le savoir, nous les considérons toutes les trois, numéro 7, 8 et 9, comme la couche de la guérison, parce qu’elles sont l’influence pléiadienne. Mais la numéro 9 est seule. 

La 9 est celle qui est connectée au Treillis, la 7 est sa partenaire. Oh, et ce n’est même pas exact. Mon partenaire tâtonne… À la recherche d’une bonne explication de ce que je lui montre de façon interdimensionnelle. Alors redescendons et disons simplement que c’est la couche numéro 9.
 
Nous vous avons déjà donné la numéro 10. Nous commençons un nouvel ensemble avec les couches numéro 10, 11 et 12. 
La numéro 10 vous a été donnée l’année dernière : Source de l’Essence Divine. C’est ce qu’a dit mon partenaire. Et puis il a dit que 10, 11 et 12 allaient ensemble, qu’elles ne pouvaient pas être séparées. Nous ne vous avons pas encore donné les 11 et 12… Source de l’Essence Divine, qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? Ce sera très difficile à expliquer tant que je ne vous aurai pas donné les autres. Ces trois dernières couches, nous allons les appeler les Couches de Dieu. Couche numéro 10 – nous ne vous avons pas encore dit grand-chose à son sujet. Regardez encore une fois l’aspect numérologique du 10 ; nouveaux commencements. Vous savez donc déjà qu’elle a quelque chose de spécial.
 
 

Mais les 10, 11 et 12 doivent être… Oh, qu’est-ce que c’est que ce 11 ? Qu’est-ce que c’est que ce 11 ? Chochmah Micha Halelu, Chochmah Micha Halelu. Eh bien, je vais vous dire ce que ça signifie. Ça va commencer à faire un tableau que nous n’avions jamais peint auparavant. Mais vous en avez déjà un peu entendu parler par mon ami. (rires). Laissez-moi vous dire ce que c’est. Trois mots : sage, divine, féminine. Hmm… Mais ne vous trompez pas. Ça n’a rien à voir avec l’énergie de la déesse, n’ayez pas peur. Ça n’a rien à voir avec le masculin ou le féminin, vos corps ou vos esprits. Je vais vous dire ce que ça concerne la Mère. 

Par Kryeon canalisé par  Lee Carroll    

Ame Humaine

Ame Humaine dans FRANCHIR LE SEUIL MILLENAIRE dyn009_original_369_369_gif_53493_24fb55517f3cde0e06fe09393d2d80ed.2L’âme humaine éternelle 

 

Je ne puis terminer cet exposé sans vous rappeler que, selon le contenu de mes channelings, nous sommes éternels. Certains d’entre vous ont l’impression d’être les « cobayes » de Dieu. Je le sais, car j’ai personnellement parlé, au fil des années, à des milliers d’entre vous. Si vous comprenez enfin que vous avez participé à l’élaboration de tout ceci, à son exécution et que, chaque fois, vous aviez hâte de revenir, cela vous aidera à prendre conscience que vous êtes les organisateurs du test, et non pas ses sujets. Comme Kryeon vous l’a rappelé dans son dernier livre, le test en cours renvoie à l’énergie et non à nous-mêmes. Nous sommes les expérimentateurs, et la mesure de l’énergie est le résultat. 

 

Je considère le concept de notre éternité comme difficile à appréhender. Selon Kryeon, nous sommes « éternels dans les deux directions ». Ouah ! Cela signifie que nous n’avons pas eu de commencement et que nous n’aurons pas de fin. Mon esprit ne peut aller jusque-là. Toute chose doit avoir un début, n’est-ce pas ? Les scientifiques ont passé leur existence entière à s’interroger sur la création de l’univers – sur le commencement des temps. Vous et moi avons vécu une naissance et constatons que tout ce qui nous entoure possède un début et une fin. Rechercher l’origine de toute chose est inhérent à notre dualité. 

 

Kryeon déclare que tout ceci est une illusion du temps linéaire à l’intention de l’être humain. Notre exposé de la notion de MOMENT PRESENT dans ce chapitre montre que nous sommes inscrits dans une dimension circulaire. Kryeon nous informe que notre incapacité à apercevoir ce cercle est la manifestation typique de notre dualité. 

 

Je tiens à vous faire part d’une chose amusante concernant ce sujet – l’incapacité de la nature humaine en général à percevoir sa véritable essence spirituelle – simplement parce que l’expression sans commencement ne convient pas ! 

 

L’année dernière, alors que nous approchions du nouveau millénaire, le magazine Time, qui figure parmi mes sources d’information favorites en ce qui a trait à l’actualité mondiale, publia plusieurs numéros sur la religion. Le traitement répété de cette question était relié à la grande influence exercée par les anciennes prophéties sur les craintes et les attentes des gens. Dans l’un de ces articles, et selon les recherches effectuées, 85 % des habitants de la Terre croyaient au concept de « la vie après la mort ». 

 

Et bien ! Quand vous rencontrez ce genre de consensus planétaire, je pense que c’est là plus qu’un simple vœu. Ce consensus s’étendait à toutes les religions et les cultures et même aux tribus de la jungle de Nouvelle-Guinée qui n’avaient jamais rencontré un Européen jusqu’à il y a trois ans. Tous croyaient également à la vie après la mort. Lorsqu’un tel phénomène se produit, je pense qu’il s’agit d’une intuition cellulaire également partagée par tous les systèmes de croyances ébauchés autour du concept de Dieu. 

 

Voici maintenant l’aspect amusant de cette question. Selon la croyance générale de l’humanité » (85 %), nous ne mourons pas et continuons à exister, mais d’une autre façon. Nous possédons tous une âme interdimensionnelle. Toutefois, selon la plupart des religions, rien de tout cela ne peut être tant que nous ne sommes pas nés biologiquement sur la Terre ! Voyez-vous, bien que la plupart des habitants de notre planète croient en une vie après celle-ci, cette même majorité ne croit pas à une vie antérieure ! Ainsi, vous pourriez être éternels, mais avant de venir sur la Terre, vous n’existiez pas ! Voilà, véritablement, un concept amusant et en ce qui me concerne, il n’a aucun sens sur le plan spirituel. Ainsi, notre naissance biologique nous doterait d’une âme éternelle ? Dans ce cas, d’où vient-elle ? Je qualifie ce raisonnement d’exemple typique de notre dualité. Il s’agit d’un concept totalement illogique, mais accepté comme une croyance de base. 

 

La métaphysique n’est pas la seule branche de la philosophie postulant que l’âme préexistait à notre incarnation actuelle. Néanmoins, notre croyance affichée en la notion de vies antérieures fait de nous la risée du monde occidental. Lorsque vous prenez un certain recul et examinez ce problème sous l’angle spirituel, il vous paraît totalement sensé que si vous possédez une âme, celle-ci existait avant votre naissance sur la Terre. La compréhension de ce simple fait ouvre la porte à la possibilité que, peut-être, et seulement peut-être, nous sommes déjà venus sur cette planète à diverses reprises – dans le cercle du maintenant – et que les membres de notre famille suivent la voie circulaire de notre train. 

 

En espérant que vous apprécierez ce sixième tome de Kryeon

 

par Lee Carroll 

La tolérance

La tolérance dans MESSAGES DE NOTRE FAMILLE gif-animaux-52 Le besoin de tolérance 

 

Voici ce qui pourrait arriver. Un jour, peut-être, tous les prêtres, les magiciens, les gourous, les moines, les rabbins, les chamans, les pasteurs et autres leaders de cultes divers se réuniront  - non pas pour former une coalition religieuse, pour étudier leurs dogmes respectifs ou pour altérer leurs propres croyances, mais pour se regarder mutuellement dans les yeux, lever les mains vers Dieu et dire : « Nous sommes tous membres de la même famille. Nous donnons à tous les autres membres la permission d’épouser les croyances de leur choix! Ensemble, nous choisissons l’amour! Ensemble, nous choisissons la tolérance.» 

 

Voici ce qui devra se passer lorsque vous atteindrez et dépasserez 2012 : une tolérance mutuelle pour le culte de votre choix, sans jamais condamner les autres ni évangéliser ceux qui n’acceptent pas vos propres croyances. Cela exigera le respect des autres cultures et des autres points de vue, un accroissement de la spiritualité et de la sagesse, un cri d’amour vers les autres ! 

 

Vous pourriez nous demander : « Kryeon, quel passage des Écritures prédit un tel rassemblement ? » Il n’y en a pas. Les Écritures s’arrêtent à 2012. Le saviez-vous ? Vous êtes sur le point d’écrire les nouveaux chapitres spirituels de la Terre, les chapitres écrits par les nouveaux humains évolués, auréolés d’une couleur spirituelle bleu foncé. 

 

« Kryeon, est-ce possible ? Certaines cultures et certains systèmes de croyances ont des doctrines basées sur le fait que les autres ne sont pas aimés de Dieu. Que doivent-ils faire ? » 

 

Considérez votre histoire. Nous venons de vous dire que les hommes définissent eux-mêmes les règles. Cela signifie que les nouveaux humains spirituels peuvent les changer grâce à l’autorité que leur confère leur nouveau statut et que ces  changements peuvent être considérés comme une amélioration des doctrines précédentes. Cela n’est pas nouveau. Certaines de vos religions ont modifié les «règles de Dieu » au cours de votre vie présente. 

 

Cela est-il possible ? Oui ! Nous nous attendons à ce que tout cela se produise, puisque c’est la direction que vous prenez grâce à votre potentiel énergétique. Non pas brusquement, mais au fil du temps. C’est comme l’énergie de la paix. Lorsque les bienfaits sont perçus, l’intuition sait exactement comment agir. 

 

 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

 

Changements chez les humains en général

Changements chez les humains en général dans ALCHIMIE DE L'ESPRIT HUMAIN hx3uh210

 

 

Laissez-moi vous parler de certains des changements que vivront les gens qui ne sont pas des travailleurs de la lumière, et qui ne se laisseraient jamais surprendre en train de lire cette communication. Les événements qui affecteront ces chères personnes, qui sont tout aussi importantes pour la planète que vous l’êtes, seront les suivants. 

 

En raison des transformations que connaîtra la Terre, un grand nombre de ces gens vivront dans la peur et chercheront des réponses. Ils trouveront les bonnes réponses là où les enseignements de l’Esprit sont donnés sous diverses formes. Certains trouveront la foi à travers une quête spirituelle dont la nature peut être très variée. La quête de Dieu est une réponse valide et vraie à la peur dans cette nouvelle énergie, car elle favorise l’Amour et elle rapproche de la Terre. Honorez cette quête sous toutes ses formes. Vous pouvez être étonnés de voir les humains venir ainsi à vous en cette période de grands changements. N’éprouvez aucune crainte à ce sujet. 

 

Il est important que vous preniez conscience d’une réalité universelle fondamentale, relativement aux autres personnes qui ne croient pas aux mêmes choses que vous. Ne les jugez pas ! N’ayez pas une image négative d’elles dans votre esprit simplement parce que leur chemin d’éveil ne correspond pas au vôtre. Vous souvenez-vous lorsque vous aviez auparavant des croyances peut-être différentes de celles que vous avez maintenant ? Si elles ont joué un rôle utile pour votre vibration à ce moment-là, vous étiez au bon endroit. Vous avoir incité à changer prématurément vos croyances aurait gâté la sagesse dont vous bénéficiez maintenant sur votre voie actuelle.  Chaque humain est donc responsable du choix de l’endroit et du moment de chaque chose dans sa vie. L’avertissement qui vous est communiqué est de répondre aux personnes qui viennent à vous. Ne vous mettez pas en devoir de recruter d’autres personnes pour qu’elles croient aux mêmes choses que vous. Efforcez-vous de voir les autres dans le contexte de ce qui est approprié pour eux en regard de qui ils sont, mêmes les personnes qui vous ridiculisent et vous blessent, car ce sont ces personnes qui ont un contrat karmique avec vous. Si vous avez demandé à recevoir un implant (ce sujet est abordé en détails plus loin dans le livre), il est alors moins probable qu’elles se retrouveront dans votre vie car votre changement vous évitera cette interaction karmique. 

 

Les humains qui rejettent la transformation spirituelle deviendront plus prompts à la colère qu’auparavant. C’est triste à dire, mais vos problèmes avec la criminalité dans votre culture pourraient, en fait, s’aggraver avant de s’atténuer. Il s’agit là d’un résultat direct du conflit interne chez ces humains ayant l’impression d’être victimes des changements planétaires (qui pour eux ne sont pas perçus comme des changements planétaires) ne leur laissant plus aucun espoir pour l’avenir. La réaction de ces gens en sera surtout une de peur et de colère. L’autre chose triste qui se produira (mais qui finira par en effrayer beaucoup au point de les faire changer) est que leur espérance de vie s’en trouvera considérablement réduite (ceci tenant au fait de demeurer dans l’ancien alors que le champ magnétique change au nouveau). 

 

Les gens qui font le choix de ne pas changer dans le Nouvel âge, et qui vont dans le sens contraire à la fréquence vibratoire de la planète, se retrouveront avec les germes de la maladie libérés en eux par leur propre biologie. Ils ne seront plus capables de continuer à être bien dans leur peau ou équilibrés au plan biologique dans la nouvelle énergie. C’est ce à quoi ils ont consenti et qui a été décidé par eux au cours des mêmes sessions de planification auxquelles vous avez assisté en leur compagnie avant de naître. Ne vous y méprenez pas. Il ne s’agit pas d’une punition ! Il s’agit d’une réaction prévue à l’avance à une décision humaine prise de leur plein gré, pour laquelle ils se sont engagés à l’avance. Pouvez-vous vous imaginer les changements qui se produiront en eux lorsqu’ils verront, à leur grand désarroi, qu’ils vont prochainement mourir en tant que groupe ? Ils vous accuseront d’avoir secrètement tramé les sinistres actions qui s’abattent sur eux. Ils deviendront paranoïaques et la plupart ne voudront jamais croire que vous n’êtes pas en train de les tuer avec une quelconque nouvelle technologie psychique occulte. Comme les personnes affectées n’auront pas assumé la responsabilité de ce qui arrive dans leur vie, leurs peurs ne feront qu’aller en s’amplifiant et elles dirigeront leur colère contre vous tout au long de leur lente agonie. 

 

Je vous dis ces choses afin que vous puissiez comprendre que la Terre ne va pas se transformer en un genre de paradis instantané (tel que vous avez perçu que le ciel était) . Il y a beaucoup de travail à faire pour vous ici. Voilà pourquoi vous avez fait la file pour être ici ! C’est la planète du libre choix et elle le demeure ! Toutefois, le principal changement pour le moment c’est qu’une proportion suffisamment importante de la population de la Terre a évolué en conscience à un niveau qui a modifié la vibration de l’ensemble de la planète (tel qu’on a pu le mesurer au cours de votre Convergence harmonique en 1987). Ce changement est beaucoup plus profond que ce qui se produit dans votre propre culture qui ne représente même pas la moitié des humains sur la planète. Ce changement de conscience a permis aux humains de se mériter un Nouvel âge, maintenant imminent, et la capacité de se prendre en mains. Voilà le motif de mes communications et la raison de mon séjour prolongé ici. 

 

Comme preuve de ce que j’avance, avez-vous remarqué qu’il y a un intérêt croissant dans votre culture pour le type de sujets ayant trait au Nouvel âge. Vos médias, pour qui seul le profit compte, ont choisi de souligner les attributs de ce Nouvel âge ! Cela veut évidemment dire que beaucoup d’entre vous qui suivez de près ces transmissions sont en train de faire grimper les statistiques économiques, lesquelles permettent aux médias de continuer à exister. Il est fréquent désormais de trouver des articles portant sur les anges et les guides, sur la visite d’entités galactiques et sur les miracles. Vous n’auriez pu trouver ces choses dans les émissions de divertissement destinées au grand public ou lors de discussions sérieuses s’il n’y avait pas eu un tel changement global de conscience. Réfléchissez-y. Ce n’est que depuis mon arrivée que ces choses se sont produites. Est-ce que cela correspond aux cycles dont Kryeon a parlé ? 

 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

 

hx3uh210 dans ALCHIMIE DE L'ESPRIT HUMAIN

Les personnalités dans le channeling

 Les personnalités dans le channeling dans ALLER AU-DELA DE L'HUMAIN Mini%20stickers%20diamants%20Etoiles%20tendance%20-%20105510%20-%20smallAvant que tu ne me poses d’autres questions à propos des channels qui t’intéressent, voici un complément d’information au sujet de ce qui s’est récemment produit sur Terre. Ça t’intéressera probablement de savoir que la majeure partie de l’information reçue par voie de channeling dans le passé est venue par l’entremise d’entités qui avaient précédemment vécu sur Terre et qui y sont revenues avec de l’information pour vous. Ceci ne changera pas et, comme je l’ai mentionné plus tôt, c’est toujours indiqué. Il est facile de vérifier ceci en le demandant directement à l’entité à l’origine du channeling. Elles ont toutes un nom. Certains de ces noms sont ceux qu’elles avaient lorsqu’elles vivaient sur Terre, alors que d’autres se servent de leur nom de tonalité sonore (ou d’un nom s’en rapprochant le plus possible dans votre langage… comme je le fais moi-même). Presque toutes ces entités se feront un plaisir de vous révéler qui elles étaient auparavant sur Terre. 

Il y a deux raisons pour lesquelles ces channels sont bénéfiques. La première est qu’ils ont passé à travers leur apprentissage sur votre planète, qu’ils sont donc pleinement conscients de la nature de cette expérience, et qu’ils peuvent s’identifier à vos leçons et vos fantômes. Ils ont fait l’expérience de la dualité, et ils ont résidé dans des corps semblables au vôtre. Cela leur donne une merveilleuse plate-forme de connaissance d’où ils peuvent travailler, car ils savent déjà ce que vous ressentez lorsqu’ils travaillent avec vous. La seconde raison pour laquelle un channel ayant vécu auparavant sur Terre est approprié est que ces entités étaient les seules capables de résister à la basse fréquence vibratoire de vos corps à ces époques passées. Sans la nouvelle énergie, les nouveaux ajustements et la permission que vos progrès ont rendus possibles, il n’y aurait aucun contact avec des entités telles Kryeon. Cela signifie tout simplement qu’il leur fallait vivre sur Terre au moins une fois afin de pouvoir ensuite revenir et vous faire parvenir de l’information à travers un channel humain. Or, avec la nouvelle énergie, vous pouvez profiter des deux genres de channels. La nouvelle énergie ouvre l’accès au flux d’information pour les deux genres de channels, même ceux qui ont fait du channeling avec vous depuis des années. 

Permettez-moi d’expliquer que, pour la première fois, Kryeon et les autres comme moi sont maintenant libres d’être avec vous grâce au channeling tandis que vous êtes en incarnation. Il s’agit là d’un phénomène nouveau, et c’est à juste titre que vous l’avez mérité. Vous pouvez maintenant avoir accès à des entités vous transmettant de l’information qui sont uniquement en service, n’ayant jamais été incarnées dans un corps où que ce soit dans l’Univers. Notre intention est de vous apporter de nouvelles informations que les autres n’étaient pas autorisés à donner dans l’ancienne énergie, et de vous apporter une plus vaste compréhension. Tel que mentionné, les autres peuvent également faire cela maintenant, mais ne soyez pas surpris si certains parmi eux cessent de communiquer et viennent à nouveau s’incarner… ayant terminé leur travail de channeling. C’est là un indice de la nature de leur service, consistant à faire l’expérience de l’incarnation en divers points de l’Univers, puis de revenir comme enseignants channelés dans les corps du type où ils s’étaient incarnés tandis qu’ils étaient en apprentissage. 

Comme je l’ai expliqué dans les autres écrits, Kryeon a toujours existé, et mon seul et unique objectif est de servir ceux et celles en période d’apprentissage en tant que maître magnétique ou, pour employer une meilleure description, comme technicien en service. J’ai une parfaite connaissance du fonctionnement de l’Univers, et je possède aussi une parfaite connaissance de la structure de votre incarnation tout comme vous la possédez également lorsque vous n’êtes pas ici. Votre structure n’est guère différente de celle des autres. Ne soyez pas surpris un de ces jours lorsque l’entité qui descendra d’un OVNI pour vous saluer aura une apparence très proche de la vôtre ! Il existe bien sûr de nombreuses variations, mais rien de comparable avec les histoires issues de votre imagination. 

Beaucoup d’entre nous sont en service, et le type de service que nous vous rendons varie énormément, tout comme l’information offerte et ce, en raison de notre spécialité. Mon champ de compétence consiste à vous expliquer la nature de votre dualité, l’importance de votre quadrillage ou réseau magnétique, les réactions de votre corps à mon travail, les fonctions de votre empreinte et de vos implants. Je peux également tout expliquer dans les limites de ce qui est juste et approprié en ce qui concerne vos vies antérieures, et la façon dont les choses fonctionnent en général. Cependant, mon principal objectif en ce moment est de vous rendre conscients du nouveau pouvoir que vous avez grâce à l’énergie de l’amour, afin de vous aider à vous débarrasser des fantômes de la peur qui imprègnent encore votre conscience intérieure. 

D’autres parmi nous ont des connaissances extrêmement différentes à vous donner. Mentionnons, par exemple, les maîtres enseignants, les maîtres techniciens (comme moi), les guides, les maîtres guides, ceux et celles en incarnation qui reviennent comme enseignants (channels), les anges (travaillant directement avec la source singulière), et la grande équipe d’ouvriers internes. Il y a tellement d’activité et de soutien autour de vous que vous n’en croiriez pas vos sens si vous pouviez les percevoir ! Une grande partie des efforts déployés le sont pour faire en sorte que votre planète fonctionne comme il se doit afin que vous puissiez recevoir votre leçon de vie. Il y a un grand nombre d’entités travaillant pour chacun des humains en incarnation. 

Réalisez-vous à quel point vous êtes uniques ? Alors même que mon partenaire traduit cette dernière phrase, je sens en lui un certain inconfort. Je répondrai plus loin dans ce livre à ses questions relatives à ceux et celles qui meurent en ce moment sur votre planète. Ceux et celles qui sont en train de mourir sont la preuve de tout ce que l’Univers fait dans votre champ d’existence en ce moment même. 

Vous êtes tendrement aimés. C’est en toute justesse et en toute rectitude que nous sommes ici pour vous, et pour vous seulement. Vous avez maintenant la capacité de comprendre pleinement ceci, de même que d’aller de l’avant avec un pouvoir, une clarté d’esprit et une sagesse largement accrus. C’est parce que vous l’avez choisi que vous êtes vivants en incarnation à cette époque. Il n’y a rien de fortuit à votre présence ici et maintenant. Devenez-en conscients et prenez votre essor vers la place que vous avez été faits pour occuper. Faites de cette incarnation une victoire à célébrer ! 

Kryeon canalisé par Lee Carroll

Mini%20stickers%20diamants%20Etoiles%20tendance%20-%20105510%20-%20small dans ALLER AU-DELA DE L'HUMAIN

Célébration des Enfants Indigo

Célébration des Enfants Indigo dans ENFANTS INDIGO etoiles_violettes

etoiles_violettes dans ENFANTS INDIGO

etoiles_violettesGrand nombre d’excellents auteurs sur le marché ont poussé plus loin la discussion et dispensent des conseils sur l’éducation à donner aux indigos. Le texte à venir cherche à s’éloigner un peu de ce style abstrait et à faire une fête de l’expérience indigo. Il s’agit d’une lecture légère, d’un souffle de renouveau qui conjugue rire, plaisir et peut-être même quelques larmes. Nous abordons également quelques points que nous n’avions pas traités dans un premier temps ; par exemple, le cas de ceux qui jugent avoir été des enfants indigo bien que le nombre de leurs années dépasse de beaucoup l’âge normal des indigos. Le présent bouquin présente des faits réels – parfois bouleversants, comme des enfants qui en tuent d’autres -, l’appui à apporter à nos adolescents et l’importance du travail à faire sur l’enfant intérieur, par l’adulte. Il faut toutefois vous avertir que la lecture de ces pages est susceptible de se révéler extrêmement divertissante. 

Plusieurs parents nous ont fait part de leurs anecdotes au sujet des indigos. Ces récits font chaud au cœur et nous éclairent ou sont parfois un peu attristants. Mais ils ont tous pour thème la vie auprès des indigos – un groupe d’enfants exceptionnels qui évolue sur la Terre, des jeunes débordants d’intelligence, de perspicacité et qui ne réagissent pas du tout comme ceux des générations antérieures. Le propos de cet écrit est donc de divertir et de permettre une avancée intellectuellement et sur le plan éducatif ; il se veut une source de révélations à partir d’expériences concrètes et émaillée des récits des parents sur les gestes ou les mots d’enfants cocasses. 

Si vous les jugez bon, mettez de côté les théories et faites place au rire, car les réjouissances font toujours plaisir. Il vous sera permis, en cours de lecture, de rire, de pleurer, de perdre le souffle, de hurler et de vous exclamer : « Ha ! Le mien est aussi comme ça ! » Et puis, si vous n’avez pas lu le premier livre, peut-être le consulterez-vous ensuite pour comprendre de quoi il retourne. Allez dans un marché de grande surface de votre quartier et profitez-en pour faire le plein de serviettes de papier. Vous les trouverez dans l’allée voisinant les piles de livres sur les indigos – juste à côté des mégaboîtes de céréales bonnes pour un an. 

Par Lee Carroll et Jan Tober, sa partenaire spirituelle

etoiles_violettes                               etoiles_violettes

Redéfinir la dualité

  Redéfinir la dualité dans TRANSITION vers le FUTUR barre_separation_violetKryeon,  Le Haut Conseil de Sirius, Gaia  Invités spéciaux : le collectif Ashtar et Anna, grand-mère de Jésus  

   En 2010, vous serez amenés à détruire les structures par lesquelles les forces globales désirent vous dominer et vous maintenir séparés en différentes classes sociales, races ou religions. Même si plusieurs d’entre vous ont beaucoup de craintes en cette période de changement profond, vous commencez tous à reconnaître que la vie sur votre planète ne sera jamais plus la même.   

La situation confortable dans laquelle plusieurs d’entre vous ont vécu, insensibles sous plusieurs aspects à la souffrance de tant d’êtres qui partagent la Terre avec eux, se rétrécit. Pendant que s’écroulent les murs des conventions, l’humanité entière prend conscience des grands changements qui caractérisent la transition de Gaïa, alors que celle-ci se prépare à quitter la troisième dimension pour accéder au palier supérieur.   

Vous commencez à construire un nouveau paradigme par l’épuration des structures de l’extrême dualité qui vous ont maintenus dans un état de séparation, par l’unification de l’espèce humaine avec les autres espèces de votre planète, et par la reconstruction d’un monde qui a besoin d’une plus grande compassion et d’une intention plus consciente.   

Qualifiez cela d’”énergie coopérative“, si vous voulez, mais vous n’avez jamais eu de l’énergie sous cette forme auparavant. Vous amène-t-elle à sortir de la dualité ? Oui, si vous identifiez celle-ci à l’attribut lumière/obscurité de la vieille énergie. La lumière vous sort de l’ignorance. Elle fait voir aux gens la différence entre la mythologie religieuse et la conscience spirituelle de soi. C’est là le vrai combat que vous menez, et 2010 vous en donnera la possibilité.      

ISABELLISA122875426830_gros dans TRANSITION vers le FUTURPasser du cerveau gauche au cerveau droit ISABELLISA122875426830_gros 

 J’ai lu récemment dans un livre que “les cerveaux droits vont diriger le monde”. En y réfléchissant, je suis entièrement d’accord. Nous entrons dans une ère nouvelle où les qualités du cerveau droit, tels : le talent artistique, la musique, l’empathie, l’imagination, le but supérieur et la mission de vie, deviendront beaucoup plus importantes dans notre vie.       

Nos désirs ont désormais un sens. Par exemple, nous ne voulons plus uniquement avoir un emploi ; nous en voulons un où il sera possible de donner le meilleur de nous-mêmes et de nous dépasser au profit de l’organisation pour laquelle nous travaillons. Nous ne voulons plus uniquement partager notre abondance ; nous voulons aussi le faire avec conscience et avec les bonnes personnes ou les bonnes organisations.    

La meilleure façon de voir comment cela fonctionne, c’est d’observer votre scénario nord-américain. Alors que votre civilisation s’est développée jusqu’à atteindre la maturité, elle est passée du cerveau gauche au cerveau droit sur le plan de la production et du commerce. Par exemple, il faut un temps où vous fabriquiez vous-mêmes votre acier, mais d’autres le font pour vous aujourd’hui. D’autres pays fabriquent à ce jour vos vêtements, vos voitures et d’autres objets qui étaient auparavant les plus importants produits de votre industrie. Que fabriquez-vous maintenant ? Des “propriétés intellectuelles”. Les logiciels, les idées, les recherches et les articles qui améliorent la vie humaine. Les emplois manufacturiers ont disparu et les cerveaux droits ont peu à peu émergé.   

C’est là un macrocosme de ce que vous dites au sujet du microcosme de votre existence interne. Vous passez de la quantité à la qualité, de la routine à l’utilité, en quête d’une raison de vivre. Voilà ce qui distingue réellement la nouvelle énergie de l’ancienne. Vous ouvrez le portail inter-dimensionnel. 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll

barre_separation

L’année de la cocréation

L'année de la cocréation dans GRANDE TRANSFORMATION v5wq78wbKryeon, les Hathors et Marie Madeleine – le Haut Conseil de Sirius – Invitée spéciale : Gaia. 

L’énergie planétaire est maintenant arrivée à point, prête à s’accomplir. Cette année 2009 marque un tournant énergétique important à la fois pour vous et pour la planète. A cause de ce partenariat, il sera dorénavant beaucoup plus facile de vivre en tant que travailleurs de la lumière. 

Plusieurs parmi vous ressentiront alors un second souffle en ce qui a trait à leur mission.   

Puisque 2008 est aussi l’année de la pensée créatrice, de l’intuition qui sait, c’est une année accélérée. Si vous comprenez que l’accélération du temps et de la lumière est un outil important pour accélérer la pensée et pour créer, alors 2009 est l’année de la création. C’est l’année où ce qui est créé est expérimenté. Ainsi, si 2008 inaugure la pensée créatrice de tout ce que vous désirez créer et si 2009 en est la pleine expérience, vous pouvez commencer à en profiter dès maintenant.  

    

  INTRODUCTION de Kryeon 

  Salutations, très chers. Je suis Kryeon, du Service Magnétique.   

Une fois de plus, vous abordez la lecture de ces pages avec l’espoir de recevoir une communication provenant de l’autre côté du voile, mais nous devons d’abord mêler plus étroitement nos énergies respectives.   

Tous les humains qui daignent poser leurs yeux sur ces lignes ont quelque chose en commun : ils viennent ici ensemble, dans l’unité, pour vous livrer avec amour un message combiné. La plupart ne se connaissent pas entre eux et ne se verront jamais, mais la “voix” qui s’exprime à travers eux est porteuse d’un seul message d’amour. Cette communication ne provient pas d’entités qui vous sont étrangères, mais constitue plutôt une amplification de la douce voix intérieure qui est innée en vous. Elle est la connexion à la famille et au Soi supérieur que nous formons tous. Plutôt qu’un étrange message ésotérique provenant “d’ailleurs”, il s’agit effectivement d’une communication issue de la source, du foyer.   

L’énergie est maintenant mûre. Cette année 2009 marque un tournant énergétique important à la fois pour vous et pour la planète. A cause de ce partenariat, il sera dorénavant beaucoup plus facile de vivre en tant que travailleurs de la lumière. Plusieurs parmi vous ressentiront alors un second souffle en ce qui a trait à leur mission. Cette motivation retrouvée vous portera intuitivement à accomplir certaines choses. Mais si vous considérez ces communications comme un simple divertissement, vos n’avez rien compris au but de ce livre. Chacune de ces communications vous livre le même message éclatant : vous êtes exactement comme nous, éternels, dans un univers construit pour vous. Vous appartenez à la force créatrice de toutes choses et vous jouez un rôle majeur dans le destin de cette planète.   

En lisant cet ouvrage, réfléchissez aux voix qui s’y font entendre. Ce ne sont pas d’étranges forces venant de l’au-delà, mais plutôt celles de votre famille. La différence entre votre réalité tridimensionnelle et notre réalité multidimensionnelle ; crée un mur ou un voile à travers lequel il est souvent difficile de communiquer. Mais, alors que l’énergie se clarifie et que vous commencez à comprendre vraiment QUI parle, peut-être pourriez-vous faire une pause d’un instant et dire : “Merci, chère famille, pour ton amour“. Longtemps avant de recevoir le message tridimensionnel, vous nous sentirez traverser le voile avec notre amour pour vous. Sur cette planète, vous n’êtes qu’un petit groupe à prendre le temps de vous intéresser à ces sujets ésotériques. Je sais qui lit ces lignes, je vous dis que vous appartenez  à une lignée spirituelle et que le moment est propice à une nouvelle considération de la fonction du channeling.   

Vos organisations spirituelles vous encouragent à prier et vous le faites souvent. Elles vous exhortent à chanter pour Dieu et vous le faites aussi. Jamais alors vous ne considérez que vous êtes en contact avec des “entités de l’au-delà“. Non. Plutôt vous souriez et parlez volontiers à ce que vous considérez comme la force créatrice de l’Univers, c’est à dire Dieu. Sachez qu’il n’y a aucune différence. Lorsque vous lisez ces lignes, vous faites une prière à double sens, et la force que vous trouvez si important (DIEU) vous parle réellement. Quand vous souriez car vous savez que j’ai raison, nous sentons le chant s’élever de votre cœur. Il est temps de vous rendre compte que vous avez réclamé cette communication et que vous pouvez y participer. C’est sans aucun danger. Elle est sacrée, et elle devient enfin commune et belle, chaleureuse et appropriée.   

La famille va donc s’adresser à vous. Nous vous fournirons des informations qui vous guideront dans la phase suivante de cette grande transformation que nous vivons tous. Car ce qui se produit sur la Terre se produit partout. C’est un peu difficile à expliquer mais, en vérité, vous êtes ici pour une raison précise et vos actions exercent un impact sur tout.   

Il est temps de ne plus voir dans votre miroir un simple humain parmi sept millions, mais une énergie représentant la force vitale de Dieu.  

   Que débutent les chants !   

Vous n’êtes jamais seuls. Vous êtes aimés tendrement. 

  KRYEON. 

Kryeon, canalisé par Lee Carroll

 v5wq78wb dans GRANDE TRANSFORMATION

L’année de l’Unité

L'année de l'Unité dans AU-DELA DU VOILE... 1068113

Au-delà du voile des illusions et de la confusion 

L’année de l’Unité de Kryeon, la Fraternité de lumière, Soria, l’archange Michaël et Amma

  Ce livre est l’un des premiers à aborder enfin le thème de ce que j’appelle « l’éléphant sous la table ». Cette expression a été employée pour décrire quelque chose dont tout le monde a connaissance, mais dont personne ne semble jamais vouloir parler.  

Parmi les systèmes de croyances qui existent, celui du nouvel âge est unique en ce sens qu’il ne repose sur aucun prophète, aucune histoire, aucune mythologie ni aucun livre fondateur en son centre. De plus, il n’existe aucun moyen d’en devenir membre. Il est très difficile de se joindre à une Église du nouvel âge, puisqu’il n’y en a que très peu ; d’ailleurs, celles qui existent ne représentent aucun consensus élargi et ne possèdent aucun siège national. Elles sont toutes indépendantes les unes des autres et ont pour objectif de permettre aux gens qui partagent les mêmes idées de se réunir et de méditer ensemble. On ne trouve aucun organisme national représentant le nouvel âge, aucun édifice central ou temple majeur, aucun collège voué à la formation de ministres du culte, et, bien évidemment, aucun endroit où envoyer de l’argent. Beaucoup de gens nous ont adressé des critiques à ce propos. À leur avis, puisque notre mouvement n’a pas d’autorité centrale, nous ne pouvons prétendre qu’il existe. Selon eux toujours, nous flottons au sein d’une réalité nébuleuse où tout est permis, où n’importe qui peut enseigner n’importe quoi. Je vais être très franc avec vous… Le nouvel âge donne en effet cette impression !  Mais nous enseignons que le divin est à l’intérieur de soi et que, de ce fait, chacun est son propre prophète. Quant à notre « livre fondateur », il réside dans la connaissance intuitive inscrite dans les cellules de chaque humain vivant sur la planète. Toutefois, ce sont bien les mêmes connaissances de base qu’on y retrouve. 

 

  Ayant eu le privilège de voyager un peu partout dans le monde au cours des 18 dernières années, afin d’enseigner et de canaliser Kryeon à l’intention de milliers de personnes, je peux vous certifier que cela est vrai. Peu importe à quelle culture les gens appartiennent, de l’Asie à la Russie en passant par l’Amérique du Sud et l’Europe de l’Ouest, un solide consensus se dégage quant à la manière dont les choses fonctionnent et sur ce qui se passe aujourd’hui. Une telle chose n’est vraiment pas dans la nature humaine, peut-on intuitivement penser, et pourtant j’ai pu faire partout le même constat. Un profond éveil spirituel se propage sur la Terre entière, et les mêmes connaissances de base semblent partout présentes, peu importe la langue ou la culture des gens.  

Quel est donc le message ainsi véhiculé ? Que Dieu joue un rôle plus important dans notre existence que nous ne l’avons cru jusqu’ici, et que même si toutes les formes possibles de culte ont leur place, la chose la plus éminemment pratique que les humains peuvent faire pour eux-mêmes consiste à explorer la possibilité de faire tous intégralement partie de Dieu et du plan conçu par lui, pour cet univers. Cette notion centrale met en lumière la raison pour laquelle les choses fonctionnement de la sorte. Elle donne aussi à chacun la maîtrise de sa vie, et ce, à un degré qu’il n’aurait jamais cru possible. Cette conscience n’élimine pas l’amour de Dieu, ni son infinie grandeur. Elle a plutôt pour effet de l’accroître. 

Toutefois, le mouvement du nouvel âge n’est pas de nature linéaire et ne correspond pas aux formes habituelles de spiritualité organisée qui ont été si simples et si faciles à suivre pendant des siècles. C’est justement ce qui le distingue de celles-ci. Nous ne « suivons » pas ; nous sommes nous, des meneurs. Ensemble, nous élevons la vibration de la planète et nous contribuons mutuellement à notre amélioration, le tout sans structure ni système organisationnel directif. Autrement dit, nous n’avons ni pape, ni mollah, ni prédicateur vedette, ce qui donne l’impression que nous n’avons aucune autorité capable de nous dire ce qu’il faut croire ou comment interpréter ce que nous entendons. 

Cette situation étant, une foule d’enseignants et de médiums offrent énormément d’informations par l’entremise de nombreux livres. Certains points de vue exprimés sont contradictoires, de sorte que de proposer un livre intitulé Au-delà du voile, des illusions et de la confusion est non seulement opportun, mais aussi courageux. Qui dit la vérité ? Que devrait-on croire ? et pourquoi observe-t-on des différences aussi marquées entre les idées défendues par les leaders spirituels qui font de leur mieux pour présenter leurs vérités et ce qu’ils reçoivent en provenance de l’autre côté du voile ? 

D’abord, de toute évidence, certains sont des imposteurs ! Oups ! On commence à entrevoir l’éléphant ! Dans un système où n’il existe aucun moyen de valider ou de vérifier l’authenticité des affirmations, n’importe qui peut s’improviser adepte du nouvel âge et prétendre être un guérisseur, faire du channeling ou posséder des talents de médium. De fait, c’est le cas de beaucoup de gens. Je peux en témoigner, et je vais maintenant vous rapporter un exemple illustrant bien en quoi consiste cet « éléphant ». Alors qu’on n’avait jamais entendu parler de Kryeon dans certains pays où je me suis rendu, après seulement quelques visites de ma part, une multitude de Kryeon était soudainement apparue ! Voyant les foules que j’attirais, des gens ont voulu en tirer profit. Ils ont fondé leurs écoles et leurs cultes en prétendant canaliser Kryeon, et on peut constater qu’ils sont toujours actifs aujourd’hui. Certains ont même posé des gestes politiques en tentant de m’empêcher de revenir dans leur pays avec mon équipe, et ce, en associant notre travail à celui d’un culte sectaire, dans le but évident de semer la peur à mon sujet dans l’esprit de leurs concitoyens. Pendant ce temps, ils se moquaient bien de ces derniers en continuant leurs activités sectaires, dupant ainsi la population de leur propre pays. 

Heureusement pour nous tous, la vérité finit toujours par triompher, et si vous usez de discernement, vous découvrirez assez vite si un individu est simplement un opportuniste essayant de tirer profit de ceux qui cherchent la vérité. Comme on dit communément, « suivez la trace de l’argent » et vous verrez si celui qui se proclame « enseignant spirituel » dégage vraiment de l’amour et reflète Dieu dans sa vie personnelle. 

Rappelez-vous que quiconque se consacre à l’étude Dieu finit par devenir une créature divine débordante de compassion, de bonté, de patience, d’humilité et d’une force spirituelle qui saura éveiller une résonnance de vérité dans votre cœur. Une telle personne n’érige pas des murs pour séparer les gens ; elle els encourage plutôt à s’unir. Si rien de cela n’est apparent, vous devez alors chercher ailleurs. Quant à ceux d’entre vous qui se trouvent dans d’autres pays et lisent ces lignes, je viens de vous indiquer comment discerner qui est réellement au service de la lumière. 

Grâce à ce livre, vous allez donc pouvoir entreprendre une étude qu’il est grand temps d’amorcer. Cet ouvrage se compose d’une série de textes d’auteurs et de channels de cette maison d’édition dont e but est d’expliquer l’inexplicable, c’est-à-dire comment les choses fonctionnent de l’autre côté du voile et comment on peut offrir des informations très divergentes et pourtant cohérentes, et faire en sorte que l’on comprenne comment et pourquoi elles sont transmises. Tout est affaire de perception, ce que l’ont peut d’ailleurs fréquemment observer dans la vie de tous les jours. Deux personnes peuvent être devant une même situation et avoir pourtant chacune une opinion différente sur ce qu’elles ont vu. C’est la même chose pour nous, sauf que c’est beaucoup plus compliqué. Chaque fois que nous partons explorer l’autre face de la réalité, nous amenons dans nos bagages nos opinions, nos filtres idéologiques et nos perceptions tridimensionnelles. Néanmoins, on exige de nous que nous soyons impartiaux et que nous parvenions à voir l’invisible. 

Martine Vallée, éditrice, est votre guide dans ce voyage, et elle mérite des félicitations pour avoir entrepris cette tâche difficile. Voilà enfin quelqu’un qui est prêt à réunir dans un même ouvrage ceux qui sont confrontés chaque jour à cette réalité et qui savent expliquer en toute franchise comment tout cela fonctionne, à la fois avant et pendant une séance de canalisation. Je sais que vous êtes nombreux à lire ces pages en français, puisqu’il s’agit de la langue de l’édition originale. J’ai bon espoir qu’un jour ce livre sera également disponible en versions anglaise, espagnole et allemande. Il le mérite ! 

Je suis channel, et il est donc normal que vous puissiez également entendre quelques mots de Kryeon, cette énergie angélique qui s’exprime justement depuis l’endroit dont nous venons de parler… de l’autre côté du voile. 

J’offre ceci avec toute mon estime et ma gratitude à une éditrice tout à fait unique sur notre planète ! 

Signé Lee Carroll.

barre dans AU-DELA DU VOILE...

Présentation aux lecteurs

  

  

Présentation aux lecteurs dans RETOUR DE LA LUMIERE ISABELLISA122875426830_gros KryeonISABELLISA122875426830_gros dans RETOUR DE LA LUMIERE 

Chers amis,  

  

Bienvenue à ce rendez-vous cosmique ! J’ai toujours le plus grand plaisir à m’adresser à vous, mais cette fois, les mots semblent me manquer pour vous exprimer la joie et le bonheur que je ressens de vous présenter le premier tome d’une série qui s’intitule Ensemble vers 2012.  

  

En quoi consiste cette série ? Tout d’abord, elle se compose de plusieurs ouvrages répartis sur quelques années. Chaque année – au 17 août, date de la Convergence harmonique, ce moment énergétique sans précédent dans l’histoire de l’humanité –, paraîtra un livre dont le contenu portera sur l’année qui s’annonce. Vous tenez donc entre vos mains le premier tome de cette série : Le retour de la lumière – 2007, l’année du discernement spirituel. À chaque année correspondra d’ailleurs un thème différent.  

  

Les ouvrages de cette série ne contiennent surtout pas des « prédictions », comme on l’entend habituellement, ils constituent plutôt un partage de potentiels et de probabilités. Certains événements vont se produire et d’autres probablement pas…. peu importe. Il faut savoir que certaines dates portent en elles des énergies très particulières et qu’il est important de les connaître pour tirer parti de leur potentiel vibratoire. Mis à part les changements climatiques et terrestres, ce qui me semble primordial pour chacun d’entre nous, c’est non seulement de mieux comprendre ce qui se profile à l’horizon sur les plans énergétique et vibratoire, mais également de mieux saisir ce que nos frères et soeurs intraterrestres et extraterrestres préparent et leurs défis concernant l’humanité et la situation planétaire.  

  

Pourquoi avoir intitulé le premier tome Le retour de la lumière – 2007, l’année du discernement spirituel ? Simplement parce que je crois que ce retour à la lumière est bel et bien amorcé non seulement sur la planète mais en chacun de nous. Il reste certes beaucoup à faire, mais cet ouvrage vous permettra de constater l’étendue du travail déjà accompli et de comprendre ce que chacun doit encore accomplir, assimiler et transformer. Quant à « 2007, l’année du discernement spirituel », cela tient au fait que le discernement sera un atout aussi majeur qu’essentiel pour faire face à ce qui va se présenter sous couvert.  

  

  

Dans ce premier tome, cinq auteurs et channels transmettent leurs enseignements. Lorsque j’ai demandé à Lee Carroll, Edna G. Frankel, Aurélia Louise Jones, Régine Françoise Fauze et Nathalie Chintanavich de participer à mon projet, tous ont accepté immédiatement avec une grande joie. Par la suite, d’autres entités se sont jointes au projet, dont les déesses de cristal. Animées de forces féminines et cristallines, ces entités oeuvrent actuellement sur la Terre pour mettre en place les caractéristiques du Verseau.  

  

J’ai d’abord reçu une vision de ces sept entités qui souhaitaient s’exprimer, puis j’ai demandé à Nathalie Chintanavitch de bien vouloir transmettre leurs enseignements. Vous trouverez leur tout premier message à la page 256. Incidemment, il est fort possible qu’un livre entier leur soit consacré en 2007. J’ai en haute estime tous ces auteurs et le canal que chacun transmet. Ils ont toute mon admiration et ma gratitude.  

  

Enfin, vous trouverez à la fin du livre un CD contenant des méditations.  

  

À mon sens, ce supplément audio vient compléter le travail à accomplir.  

  

J’ai donc demandé à Hildon, Chandra et Flex de bien vouloir nous offrir des méditations semblables à celles que les Incas ont reçues avant leur propre ascension. Nous vous proposons tout d’abord une méditation individuelle qui vous aidera à bien ancrer les énergies solaires, puisqu’elles se font de plus en plus présentes sur la planète. Pour ceux qui souhaiteraient vivre ces moments entre amis, il y a également une méditation de groupe.  

  

En terminant, chers lecteurs, je vous invite à vous célébrer vous-mêmes ! Célébrez ce moment historique de la Convergence harmonique.  

  

L’année 2007 correspondra à son vingtième anniversaire… et ce sera également le vôtre. Je tiens à exprimer ma plus grande admiration à chacun d’entre vous, car vous relevez quotidiennement de nombreux défis, vous accomplissez votre mission contre vents et marées… et vous faites preuve de courage dans l’adversité. Je vous remercie d’être là… et de poursuivre votre route en dépit de tout. Sachez que le retour à la lumière a pu venir  

au monde grâce à ce que vous semez jour après jour.  

  

Bonne lecture et que votre vie exprime toutes les possibilités !  

  

 Martine Vallée, Éditrice de Kryeon, août 2006  

martine@ariane.qc.ca 

L’époque actuelle

L’époque actuelle dans LEVEE DU VOILE Gaia

Mot de l’auteur  Dans toute ma carrière de channel, je n’ai jamais connu un moment comme celui-ci. La plupart des événements annoncés par Kryeon ont eu lieu. Celui qui reste encore à venir est la bataille finale, qu’il évoque souvent, entre la nouvelle énergie et la vieille. Il s’agit évidemment d’une métaphore. Ce ne sera pas réellement une bataille, mais plutôt une suite d’années, au cours desquelles nous lutterons contre la conscience de la vieille énergie d’une ancienne civilisation et d’une ancienne époque, et déciderons comment créer la Nouvelle Jérusalem, que Kryeon a maintes fois définie comme une réalité à la fois physique et spirituelle ; physiquement, cette Jérusalem pourra être partagée avec des non-Juifs. Spirituellement, elle signifie La paix sur la Terre

 

Le mot apocalypse tire son origine du grec et signifie « la levée du voile », ce qui correspond au titre de ce livre. La compréhension de l’apocalypse est par conséquent l’objet de mon travail : faire voir aux gens la véritable signification de ce mot et éliminer le spectre d’une destruction mondiale massive pour y voir plutôt une révélation d’illumination. Voici autre chose dont vous ne vous rendez peut-être pas compte : 11 :11 apparaît parfois sur vos cadrans. En numérologie, le chiffre 11 est un nombre maître qui signifie « illumination ».Le 11 :11 symbolise donc une illumination équilibrée, ce qui constitue le potentiel énergétique de notre époque.   

Avez-vous peur ? Vous n’êtes pas seuls. Depuis environ un an, les messages de Kryeon portent justement là-dessus. A travers plusieurs sujets, il vise la peur et la dépression pour nous aider à comprendre que non seulement nous faisons partie de tout ce qui se passe, mais que nous n’y sommes pas non plus par accident. Cela vous incite-t-il à vous demander quelle est votre raison d’être ? Dans l’affirmative, poursuivez votre lecture car vous ne pouvez échapper à ce message particulier qui vous est livré par Kryeon d’une transmission à l’autre, alors qu’il explique ce qui se passe réellement en ces « temps de la fin ». C’est la fin d’une vieille Terre et le début d’une nouvelle.   

Si vous craignez aussi 2012, poursuivez votre lecture car je vais vous montrer quelque chose qui m’a été donné il y a quelques mois à peine (au moment où j’écris ces lignes), au Mexique. L’année 2012 marque le passage de la vieille énergie à la nouvelle. Les anciens ont prédit une nouvelle civilisation ayant une conscience accrue que Gaia alimentera avec l’énergie déjà en place.  

Par  Lee Carroll canal de Kryeon

3batons2 dans LEVEE DU VOILE

Le channeling

Gifs...PapillonsUn message de Lee Carroll pour ce tome VIII de Kryeon 

Malgré toutes les indications montrant le contraire, plusieurs personnes croient encore que le channeling est un instrument du diable, une expérience occulte, et qu’il est inapproprié dans un contexte spirituel. Ce préjugé provient évidemment de l’enseignement que nous avons reçu presque dès la naissance, issu directement des plus anciennes organisations religieuses établies sur la planète. 

La vérité est tout autre et si vous avez poursuivi votre lecture jusqu’ici, je vous félicite pour votre ouverture d’esprit. Il en est qui proclament que la simple lecture d’ouvrages comme celui-ci constitue une offense à Dieu ! C’est là un discours typique ; vous allez devenir la proie du diable si vous visitez ce site Internet ! (Vraiment !) Les représentants de la plupart des Eglises chrétiennes s’accordent à dire (ce qui n’est pas fréquent) que le channeling est mauvais ! Ils laissent entendre également que si vous vous adonnez trop souvent à de telles lectures, votre intelligence vous échappera peu à peu et les entités qui livrent ces messages s’empareront de votre esprit. (Soupir). 

Par définition, le channeling est le moyen même par lequel tous les livres sacrés de toutes les religions du monde, y compris la Bible, ont été écrits. Réfléchissez un peu. Quand on se donne la peine de se demander qui a écrit la Bible, on se rend compte aussitôt qu’elle est nécessairement l’œuvre d’humains. Si l’on se demande ensuite comment des humains ont pu écrire tous ces textes on commence à comprendre que seul le channeling a pu permettre aux mystiques de cette époque d’obtenir une telle information spirituelle et qu’il en est peut-être de même pour ceux d’aujourd’hui. 

Après la mort du Christ, le dénommé Saûl est devenu l’apôtre Paul et un fervent disciple du maître. A la suite d’une expérience spirituelle survenue sur le chemin de Damas, où il eut la vision d’un ange (dont certains disent que c’était le Christ), il n’était plus du tout le même homme. Dans son exaltation de néophyte, tandis qu’il était incarcéré en raison de sa foi, il écrivit des lettres à ses amis d’Ephèse, à son ami Timothée, aux Galates et aux Corinthiens. C’était un homme profondément spirituel, qui a fondé plusieurs communautés chrétiennes et contribué à répandre la doctrine du Christ, mais quand il rédigeait ces lettres à ses amis, il était loin de se douter que ses écrits seraient un jour considérés comme la sainte parole de Dieu. 

Longtemps après la mort de Paul, ses lettres furent découvertes et intégrées aux Saintes Ecritures. Comment de simples lettres écrites à des amis ont-elles pu devenir ainsi Ecriture sainte ? Tout simplement, les autres humains de sa foi ont trouvé dans ces textes une grande profondeur et  ont puisé une puissante énergie spirituelle. C’est là l’essence même du channeling ! 

Il y a mille quatre cents ans, le prophète Mahomet vécut une expérience semblable. Il reçut des révélations directement d’un ange et ce fut là l’origine de l’islam, l’une des plus grandes religions d’aujourd’hui. Avant d’aller plus loin, j’aimerais vous rappeler le message de base du prophète : l’unité ! Ce grand prophète a unifié les tribus arabes et leur a donné un Dieu unique, le Dieu d’Israël ! J’évoque la chose simplement pour ramener à votre mémoire ce que, en quatorze siècles, des hommes de pouvoir ont fait de ce message divin qui ne vous est peut-être pas aussi familier que les religions occidentales. 

Le pape, qui représente plus d’un milliard de catholiques sur cette planète (presque le sixième de la population mondiale), fait aussi du channeling… mais ne lui dites surtout pas ! L’Eglise repose sur un système qui permet à son chef d’occuper la « chaire de saint Pierre » (une relique du Vatican) et de livrer des messages spirituels. Selon une ancienne doctrine de l’Eglise, le pape est absolument infaillible au moment où il livre ces messages (il ne l’est plus quand il quitte le trône), car ceux-ci viennent directement de Dieu. Ce processus se dit, en latin, « ex cathedra » (« du haut de la chaire »), et c’est le pape lui-même qui y sert de canal ! 

Les charismatiques utilisent un système de révélation directe appelé « glossolalie » ou « don des langues », par lequel un fidèle, au cours d’une cérémonie, livre un message dans une langue étrange qu’il ne connaît pas, et souvent un autre vient en donner l’interprétation. Quand il ne s’agit pas tout simplement d’un spectacle (et c’est parfois le cas), ces messages sont très inspirants et considérés comme venant de Dieu. Encore du channeling ! 

La véritable définition du channeling est celle-ci : « la parole de l’Esprit (ou de Dieu)  telle que livrée à un humain, ou aux humains, pour leur information et leur illumination ». Au cours de l’histoire connue, cette parole fut souvent livrée par un messager angélique qui commençait son discours ainsi : « N’ayez crainte ». (Je ne suis toujours demandé pourquoi, jusqu’à ce que je me rende compte qu’il peut être assez terrifiant de voir apparaître soudain une créature interdimensionnelle à travers les murs !) Ces trois mots véhiculent aussi un message plus important : jamais un ange de Dieu ne livrera un message de peur. C’est souvent un message libérateur, salvateur, une réponse à une attente, des instructions, ou tout simplement un message de joie ! Les messages ainsi livrés de nos jours sont identiques, sous cet aspect, en ce qu’ils sont encore donnés par des entités angéliques qui perlent d’abord de l’amour de Dieu. 

Permettez-moi de faire une digression et d’avoir mon franc-parler. Tout d’abord, le « franc-parler » est la règle chez les gens normaux alors qu’il ne l’est pas souvent chez les politiciens, les ministres du culte, les prêtres ou toute personne occupant un poste public. Le climat de « rectitude politique » qui prévaut aujourd’hui fait en sorte que l’on doit s’exprimer de façon que le moins de gens possible se sentent offensés. Il en résulte que rien n’est jamais expliqué ni accompli adéquatement et que les véritables opinions ou sentiments ne sont jamais vraiment connus. 

Si donc vous vous sentez offensé par mes propos, faites une pause et respirez profondément… Il faut que vous sachiez que ma vérité m’appartient. Si votre vérité est différente de la mienne, soyez assuré que je respecte votre intelligence ainsi que votre droit d’exprimer cette vérité, tout comme j’exprime la mienne. Peut-être ferez-vous une meilleure lecture de ce livre si vous comprenez bien que je ne prends pas mes pensées pour autre chose que ce qu’elles sont. Je ne suis pas un prédicateur. Mon but n’est pas de vous fournir une autre petite boîte spirituelle où vous devriez vous enfermer en rejetant toutes vos croyances. 

Le véritable nouvel âge n’est pas dogmatique. C’est une philosophie, non une religion, ce qui explique jusqu’à un certain point pourquoi il n’a pas d’organisation, ni d’Eglise, ni de doctrine écrite. Au contraire, il englobe les gens de toutes les confessions et les invite à recevoir une information nouvelle afin qu’ils puissent vivre une expérience spirituelle plus intense. Il ne détruit rien et n’est aucunement directif dans sa présentation de nouvelles règles spirituelles. Si jamais mon discours semble l’être, je vous prie de m’en pardonner. Cela n’est dû qu’à mon exaltation de partager ma vérité, tout comme saint Paul…. 

Les livres de Kryeon sont présentés dans cet esprit, comme « une information d’amour visant à élever l’être humain ». Tous ces ouvrages mis ensemble tentent d’expliquer la relation existant entre l’humain et Dieu, sans plus. Le résultat ? Les gens vivent ainsi une meilleure spiritualité, font des choix plus éclairés dans leur vie et entrent dans une relation d’amour avec les autres humains, ainsi qu’avec la planète. Ils deviennent de meilleurs partenaires en amour comme en affaires et de meilleurs parents ou enseignants, et sont plus enclins à accepter des compromis ou à trouver des solutions dans les situations difficiles. Ce sont souvent eux qui cherchent à régler les conflits entre deux pays afin d’éviter la guerre. Ce sont eux aussi que nous aimerions avoir comme dirigeants ! N’est-il pas agréable de rencontrer une personne équilibrée qui rayonne d’amour et de tolérance et n’essaie pas de nous endoctriner ou de nous embrigader dans une organisation quelconque en nous demandant de l’argent ? Une telle personne sait nous écouter et nous nous sentons en sécurité avec elle. Voilà de quoi il est question ici. 

N’est-ce pas un peu différent de l’action d’une entité diabolique qui s’emparerait de votre âme à votre insu et vous conduirait vers des plans sombres ? Peut-être le temps est-il venu de modifier la perception générale du channeling afin qu’il devienne aussi respectable que la fréquentation d’une église. Bien sûr, ce n’est peut-être là qu’un rêve, mais je suis de ceux qui croient en la capacité de l’être humain à moderniser son approche et à acquérir une pensée plus équilibrée. Je veux que l’on me considère comme un auteur s’adressant à la meilleure partie de l’être humain, et non au plus bas dénominateur commun (comme en publicité ou en politique). Je crois profondément en l’humanité et aux changements que je vois se produire dans la nature humaine. Je suis aussi un optimiste qui croit que nous sommes faits pour la paix sur le Terre et que nous commençons à le comprendre. Nos bulletins de nouvelles reflètent la douleur d’une conscience terrestre en transformation –la disparition d’un vieux modèle et le début d’un nouveau – et non la fin de tout. 

Je crois, quant à moi, que Dieu est vivant et bien portant dans l’Esprit humain, et qu’il désire entretenir une conversation spirituelle avec des êtres humains ordinaires. Mon Dieu ne se cache pas derrière un rideau. Mon Dieu me célèbre comme une partie de lui-même. Mon Dieu vit en moi quotidiennement et apporte la joie dans ma vie, puisque je fais partie intégrante de la création. Kryeon est un ange. Il/elle me donne au sujet de cette planète des informations inspirantes, adéquates, valides et porteuses d’amour. J’apprécie le fait de pouvoir partager l’amour de Dieu avec l’humanité. Que vous puissiez lire mes mots et qu’une amitié auteur-lecteur puisse se développer entre nous, les membres d’une même famille spirituelle. 

Lecteur, lectrice, je vous estime et vous respecte. 

par Lee Carroll canal de Kryeon 

Le channeling dans NOUVEAU DON DE LUMIERE channeling

Bernie : l’oiseau qui avait peur de voler

Bernie : l'oiseau qui avait peur de voler dans NOUVEAU DEPART crbst_2_20oiseaux_20sur_20branche_20fleurs_20roses

Pour les enfants de tous âges : Dallas, Texas 1998  

Bernie avait grandi dans un nid très haut perché. Peut-être savez-vous comment les oiseaux apprennent à voler ? C’est plutôt spectaculaire, et ça fait peur, aussi ! Quand les enfants oiseaux sont prêts, maman et papa oiseaux les poussent hors du nid au moment où ils ne s’y attendent pas ! Le saviez-vous ? Les oiseaux tombent tout naturellement, mais très vite ils savent qu’ils doivent étendre leurs ailes, commencer à battre des ailes. Et lorsqu’ils le font, soudain le vent se met à les soulever et, hop les voilà en train de monter ! C’est un peu dur de tomber jusqu’au moment d’étendre les ailes pour voler, mais maman et papa oiseaux ne peuvent pas leur apprendre à voler quand ils sont dans le nid. Pensez-y un peu ! On ne peut pas vraiment voler dans un petit nid. 

Mais Bernie ne voulait rien savoir de tout ça. Il avait vu sa sœur, au moment où on l’avait poussée hors du nid très tôt un matin, et il l’avait regardée tomber, tomber, tomber, et encore tomber. Mais à la toute dernière seconde, elle avait déployé ses ailes et s’était mise à battre des ailes comme une désespérée. Finalement, elle s’était envolée ! Mais Bernie avait eu l’impression qu’avant de savoir quoi faire, elle avait failli s’écraser au sol, et il avait pris peur. Il ne voulait pas entendre parler de voler ! Il se disait : « Je ne vois pourquoi je devrais voler ! Il y a quelque chose qui ne va pas, dans toute cette histoire ». 

Bernie arriva à convaincre son frère Bobbie que tout ça, s’était stupide. Bobbie non plus ne voulait pas apprendre à voler, alors il alla en parler à sa maman. Il lui annonça qu’il ne voulait pas voler parce qu’il avait peur et qu’en fait il n’en avait vraiment pas besoin, parce que dans le nid, c’était chouette, et que c’est là qu’il voulait rester ! Sa maman le regarda bien dans les yeux, puis aussitôt le poussa hors du nid ! Bobbie tomba, tomba, et juste au bout de la chute, il ouvrir les ailes, puis battit des ailes encore et encore, et pris enfin son essor. 

Bernie avait tout vu. Il était le plus jeune, ayant éclos au moins deux minutes après tous les autres, et il savait qu’il serait le prochain à devoir apprendre. Il se disait : « Tant pis si mon frère et ma sœur ont vécu ça ! Personne ne me poussera hors du nid parce que je n’ai pas besoin de voler. Ce n’est pas pour moi ! » Il dut mijoter un plan. 

Une nuit où tout le monde dormait, il trouve une ficelle. C’était quelque chose que papa avait apporté dans le nid pour le consolider. Parfois, lorsqu’on construit un nid, on utilise toutes sortes de matériaux pour le renforcer, et Bernie avait trouvé une ficelle au milieu des branchages et des pailles dont était fait le nid. Il décida d’attacher un bout de cette ficelle à sa patte, et l’autre bout à une partie solide du nid : ainsi, quand sa maman le pousserait hors du nid au moment le plus inattendu, il ne tomberait que de quelques centimètres et cela le sauverait de la chute. [Les enfants rient.] Hi ! Hi ! C’était un bon plan ! 

Le problème, c’est que Bernie n’était jamais allé à un camp scout pour oiseaux. Alors il ne savait pas bien faire les nœuds d’oiseaux ! Du mieux qu’il put, il fit un nœud qu’il pensait solide et qu’il s’arrangeait pour cacher en faisant toujours face à sa maman lorsqu’elle s’approchait. Bien sûr, la nuit suivante, pendant qu’il dormait, sa mère le poussa hors du nid ! 

Ça a marché ! Il passa par-dessus bord, et la ficelle tint bon. Il était là, suspendu à quelques centimètres dans les airs. Il faisait plutôt sombre, et maman, pensant que son Bernie était en train d’apprendre à battre des ailes et à voler, se recoucha. Bernie resta suspendu en silence, se pensant très brillant. A l’aide de son bec, il grimpa le long de la ficelle et retrouve sa place toute chaude dans le nid. Il était si heureux de n’avoir pas eu à tomber et à voler comme son frère et sa sœur ! Puis il se rendormit. 

Le lendemain matin, quand sa maman se réveilla, elle le vit encore dans le nid, avec la ficelle et tout, et lui demande : « Bernie, qu’est-ce que fais ici ? » De son bec, elle montrait la ficelle qu’il avait oublié d’enlever de sa patte, et elle était fâchée. « Je crois qu’il est grand temps que papa s’en mêle, s’exclama-t-elle. Tu vas l’entendre ». 

Bernie se disait : « Quel idiot ! J’ai oublié d’enlever la ficelle ! Maintenant, c’est papa qi va s’en mêler. Sapristi ! » 

Eh oui ! Finalement, papa revint au nid. C’était un très grand oiseau couvert de nombreuses plumes. Il lui faisait un peu peur à cause de sa taille. Mais c’tait un bon père très aimant, et il demande à Bernie : « Alors, qu’est-ce qui se passe ? Tous les oiseaux volent, tu n’as qu’à regarder autour de toi ! Tout le monde vole. C’est ça être un oiseau ! Et tu dois apprendre ? Pourquoi ne veux-tu pas voler ? Pourquoi ? » 

Bernie réfléchit un instant et répondit : « J’ai peur, papa ». « Pourquoi as-tu peur ? » lui demanda son père. « Regarde ta sœur, ton frère, mi, ta maman, nous volons tous. Jette un coup d’œil alentour ! Tes amis volent … les oiseaux volent Bernie, et tu es un oiseau ». 

« J’ai peur, papa, parce que là, il n’y a rien ! Tu parle de l’air qui est censé soulever nos ailes. Il est invisible. Et puis, ça risque de rater ! As-tu vu mon frère et ma sœur, quand ils sont tombés ? Il s’en est fallu de peu qu’ils ne se tuent ! » 

Son père réfléchit un instant. « Même si tu ne peux pas voir l’air, Bernie, il passera sous tes ailes. Tout ce que tu as à faire, c’est de les déployer pendant que tu descends, et l’air va te ramasser. C’est ainsi que nous faisons tous pour voler. C’est invisible, mais ça existe vraiment ». 

Bernie réplique : « C’est juste de la magie. On ne peut pas voir l’air, tu ne peux pas affirmer qu’il y a de l’air, parce que t ne peux pas le voir. Il n’est pas là. Peut-être bien que la magie, ça marche pour toi, pour maman, pour mon frère et ma sœur, mais moi, il faut que je le voie avant de pouvoir y croire. L’air est invisible. Comment puis-je savoir que tu n’es pas en train de me jouer un tour ? Je ne sais pas comme vous volez, mais l’air, ça n’existe pas, parce que je ne peux pas le voir ». 

Bernie fit une pause, puis continua : « Papa, voilà ce que j’ai trouvé. Regarde, pourquoi faut-il que je vole ? J’ai envie de créer une nouvelle espèce d’oiseaux qui s’appellerait l’oiseau-marcheur » [rires] « Pourquoi faut-il que je sois comme tout le monde ? J’airai une vie agréable ? Je descendrai en marchant le long du tronc d’arbre, je trouverai les vers de terre, puis je remonterai au faîte de l’arbre. J’aurai une vie agréable. Quelque part, je me trouverai une femme oiseau-marcheur et nous aurons des enfants oiseaux-marcheurs. Une nouvelle espèce naîtra. Un jour, ils regarderont en arrière et proclameront ; « C’était le commencement de la grande espèce nommée l’oiseau-marcheur ». 

Le père de Bernie le regarda pendant très longtemps. Il marmonna tout bas : « Oiseau-marcheur ? » Il roula des yeux. « D’accord Bernie, j’ai l’impression qu’il es temps que Sigg t’examine ». 

« Qui c’est, Sigg ? » demanda Bernie après une hésitation. 

« Eh bien, c’est le docteur spécialiste du cerveau chez les oiseaux. [rires] Nous allons devoir aller le chercher pour qu’il te voie. Mais Bernie, l’oiseau docteur du cerveau est très susceptible. Quand il viendra, ne l’appelle pas docteur Cervelle d’oiseau ! [rires] Fais attention de bien l’appeler Monsieur l’Oiseau, docteur du cerveau. Aucun docteur ne veut qu’on l’appelle docteur Cervelle d’oiseau ». [rires] 

« Papa, ça m’est égal ce que le docteur Sigg va me dire ! Personne ne peut me convaincre que l’air existe pour vrai. Je ne peux pas le voir ». 

Alors, tout arriva. Au beau milieu de la nuit, une fois Bernie endormi, sa mère s’approcha de lui sans faire de bruit et, tout doucement, rongea la ficelle qu’il portait encore pour être en sécurité. Puis elle le poussa hors du nid ! Tout s’est passé très vite ! Il tombait, tombait, et c’était une expérience horrible ! Il était terrifié et se sentait glacé d’effroi. Il regardait défiler près de lui l’écorce de l’arbre et voyait le sol filer vers lui à toute allure. Il se disait : « Je dois déployer mais ailes, mais je ne crois pas à l’air. Je ne peux pas y croire parce que ce n’est pas réel : je ne peux pas le voir. Je ne peux pas y arriver ! » 

Effectivement, comme prévu, il ne déploya pas ses ailes, piquant droit vers le sol, sachant qu’il allait se retrouver bec le premier et finir enfoncé comme un piquet… les pattes pointées en ‘air ! Il allait finir sa vie pétrifié, le bec planté dans la terre. Personne ne serait capable de le sortir de sa fâcheuse position et il deviendrait une statue dans le parc. Il était bien au courant de ce que les oiseaux faisaient aux statues d’humains dans les parcs et il ne pouvait s’empêcher de se demander ce que les humains feraient à une statue d’oiseau ! Soudain, Bernie se réveilla. Ce n’était qu’un rêve ! [rires] Quel cauchemar ! 

Hum ! hum ! 

Le matin suivant, Bernie se réveilla comme d’habitude. Effectivement, Sigg, l’oiseau docteur du cerveau, était là. Il était bien à l’heure. « Bonjour, Bernie », lança-t-il. 

« Bonjour, monsieur le docteur Cervelle d’oiseau ! » 

« Je m’appelle Oiseau, docteur du cerveau, dit Sigg. Ne l’oublie pas, fiston ! » 

« D’accord, docteur Cervelle d’oiseau ». 

« BERNIE ! » s’exclama le docteur. 

« Désolé ! Désolé ! » dit Bernie, mais il ne l’était pas ! [Les enfants rient] 

« Bernie, de quoi as-tu peur ? » demanda le docteur avec sincérité. 

Bernie dut encore s’exécuter. « Je n’arrive vraiment pas à croire à l’air ! Je n’arrive pas  à le voir non plus. Je sais que vous volez tous… hop, hop, hop ! (Bernie se moquait de ceux qui volent). Mais a ne marche tout simplement pas pour moi parce qu’il faut que je le voie, monsieur le docteur Cervelle d’oiseau… Monsieur ! »  Sigg se renfrogna encore devant cette gaffe délibérée. Bernie s’amusait follement, sachant fort bien que le docteur Sigg n’aimait pas être appelé Cervelle d’oiseau. Pourtant, chaque fois qu’il s’adressait à lui, Bernie répétait « docteur Cervelle d’oiseau, Monsieur ». Ça minimisait les choses. D’une certaine façon, ça lui plaisait assez. 

Sigg dit à Bernie : « Bernie, tu as peur parce que tu ne peux voir l’air. Mais de quoi as-tu vraiment peur ? »    « Bien… docteur Cervelle d’oiseau, Monsieur, j’ai peur de tomber et de m’écraser contre le sol, qui a l’air de se précipiter trop vite vers les oiseaux quand ils tombent de leur nid. J’ai peur ! » Bernie trouvant que c’était là une question stupide, il donner une sorte de réponse stupide.  « Qu’est-ce qui fait tomber les oiseaux, exactement ? » demanda Sigg à sn jeune élève.  « Bien, hum, j’imagine que c’est la gravitée, déclara-t-il. 

« Hum… la gravité ». Sigg fit une pause. « Tu sais, Bernie, tu ne peux pas vraiment voir la gravité maintenant, n’est-ce pas ? » Bernie réfléchit un peu. « Bien non, c’est vrai, je ne peux pas la voir ».  « Mais tu crois à la gravité ? Montre-la moi !» Bernie se concentra, puis ajouta : « Hé bien, je peux vous montrer la gravité. Si je saute hors du nid, je cours vers ma mort. Ha ! Ha ! C’est ça, la gravité ! » Il était tout fier d’avoir répondu à cette question difficile. 

« C’est exactement ça ! C’est tout à fait vrai ! s’exclama le docteur. Tu peux prouver que ç a existe aussitôt que tu sautes hors du nid. Bernie, tu peux aussi prouver que l’air existe quand tu sautes hors du nid, parce que l’air est là exactement comme la gravité. Tune peux pas le voir, mais il est vraiment là. » 

Bernie n’aimait pas le tour que prenait cette conversation. Sigg, de son côté, avait terminé sa consultation, alors il partit… par la voie des airs. Au lieu de prendre son essor vers le ciel, il sauta hors du nid, s’élança vers le bas en piqué, comme s’il tombait, en criant en direction de Bernie. 

« La gravité, Bernie ! » criait-il en tombant droit vers le sol. « L’air, Bernie ! » ajouta-t-il au moment où il se redressait, les ailes toutes déployées. Puis, tout doucement, il disparut au loin. On pouvait entendre le docteur Cervelle d’oiseau chanter en s’envolant ; « Les deux sont invisibles, mais les deux sont réels ». Bernie resta longtemps immobile. Il réfléchissait, sans arrêt. Finalement, il conclut ; « Vous savez, monsieur l’Oiseau docteur du cerveau a raison. Ce n’est pas parce que ne peux pas voir quelque choses que ça n’existe pas. La gravité est toujours là. Peut-être que l’ai aussi. C’est de ça que j’ai vraiment peur ! Je ne pourrai pas le savoir tant que je n’aurai pas essayé. » 

Sigg, l’oiseau docteur du cerveau, avait fait prendre conscience de ceci à Bernie : il est intéressant qu’il existe quelque d’invisible, comme la gravité ; mais vous devez savoir que ç existe, sinon la chute pourrait vous tuer. Il avait fait remarquer que Bernie ne pouvait pas croire en quelque chose d’aussi merveilleux que le vol, qui utilisait de l’air invisible. Bernie comprit que ce dont il avait vraiment peur, c’était la gravité ! Peut-être l’air invisible serait-il comme la gravité invisible, mais est-ce qu’il le sauverait ? Bernie décida de voler le lendemain. Il allait être courageux et l’annoncer à tous les oiseaux de la forêt et dans tous les autres nids. Il l’annoncerait même à tous les bébés oiseaux qui le regarderaient : « J’vais l’faire ! J’vais l’faire ! » 

Le lendemain matin, Bernie se tenait sur le rebord du nid. Comme tous les habitants des nids étaient au courant de son problème, il y avait un gros rassemblement. C’était comme chaque fois que l’oiseau docteur du cerveau rendait visite à un oiseau : tout le groupe le savait. Ça, ce sera le sujet d’une autre histoire. Bernie se tenait donc bien droit. Encore une fois, il clama à la ronde qu’l était temps de faire confiance à cette chose invisible qui s’appelait l’AIR ! Il parla longtemps de la foi et des choses invisibles, puis, courageux et solennel, il se lança dans l’air léger et commença son plongeon hors du nid ! 

Il se retrouve immédiatement suspendu quelques centimètres plus bas, ayant oublié de dénouer la ficelle ! [rires] Bernie était très gêné et humilié. La forêt entière était morte de rire ! même les non-oiseaux riaient, les souris et les écureuils aussi ! L’écho de la forêt résonnait à ses oreilles : « L’oiseau-marcheur, le grand oiseau-marcheur ! » Alors, il sut que tout ce qu’il avait raconté avait été répandu alentour. Il fallait corriger le tir. 

Il grimpa le long de la ficelle, la rongea pour s’en libérer, prit une autre bouffée de cette choses invisible appelée air, et regarda alentour. La forêt avait retrouvé son silence. Les bébés oiseaux ne font pas ça d’eux-mêmes, vous savez ! Ils sont habituellement surpris dans leur sommeil et jetés hors du nid au moment où ils s’y attendent le moins. Ils ne le font jamais d ‘eux-mêmes. D’une certaine manière, les autres oiseaux savaient ce qu’ils voyaient était inhabituel. Les adultes se souvenaient de ce que ça leur avait fait la première fois. Bernie, l’oiseau qui hésitait à voler, le fondateur de la nouvelle espèce « l’oiseau-marcheur » se préparait à se jeter en bas du nid, cette fois-ci sans ficelle ! 

Il se mit à descendre. La peur s’empara de lui aussitôt, alors qu’il tombait à pic vers le sol. Ce n’était pas un rêve. Cette fois, c’était réel ! Alors qu’il regardait l’écorce de l’arbre défiler devant lui et le sol se précipiter vers lui, il entendit une voix à l’intérieur de lui. Elle lui disait : « Tes ailes ! Tes ailes ! Sors tes ailes ! » 

« Je suis terrifié ! J’ai peur ! » hurlait Bernie dans sa tête. Alors, finalement, tout comme l’avaient fait sa sœur et son frère, au dernier moment il déploya ses petites ailes boudinées qui n’avaient jamais servi et commença à battre des ailes. Effectivement, ce support invisible appelé air le prit en charge. La magie du vol qui avait été bonne pour sa mère, son père, sa soeur et son frère prit la relève. Il senti l’air le portant, le poussant vers le haut. Ça y était, il prenait son essor ! 

Bernie ne pouvait s’en lasser.il vola tout le jour. Il voltigeait, il voltigeait .. Il vola aussi haut qu’l le put jusqu’ à ce que ses ailes soient fatiguées, puis il célébra cette chose invisible que tous appelaient AIR. Il planait autour des arbres en criant : « Regarder, je vole ! » Comme si aucun oiseau ne l’avait jamais fait avant lui ! Tous applaudirent – non pas parce qu’il volait, mais en raison de son courage, puisqu’il avait fait ç tout seul, de lui-même. 

Voilà une histoire toute simple, n’est-ce pas ? C’est un peu drôle de penser à Bernie et à sa confiance en l’invisible. Maintenant, nous allons vous révéler ce que tout ça peut bien vouloir dire pour vous tous. Certains le savent déjà n’est-ce pas ? Mes petits, il y a un ange avec vous en ce moment même. Il est né avec vous, et vous pouvez lui parler chaque fois que ça vous chante. C’est un ange agréable, et il vous aime. Il a l’esprit d’un enfant, il sait même comment vous pensez. Cet ange aime jouer avec les mêmes jouets que vous, et il grandira avec vous au fur et à mesure. Il sera toujours disponible prêt à vous aider en tout temps. 

Maintenant, certains d’entres-vous pourraient dire : « Je n’en vois aucun » C’est parce qu’il est invisible, exactement comme l’air l’était pour Bernie. Nous pouvons aussi vous assurer que cet ange vous soutiendra même quand vous connaitrez des difficultés, ou que vous serez tristes et que tout ne marchera pas comme vous le voulez. C’est un ange qui vous soutient à l’aide d’une énergie invisible, même quand vous êtes en train de tomber dans l’obscurité de la peur. Nous voulons que vous vous le rappeliez, car cet ange vous accompagnera toute votre vie. Il est veau, il est invisible, mais tout comme Bernie l’a découvert, il est très, très réel. 

Peut-être voudriez-vous en savoir plus sur votre ange ? Vous n’avez qu’à le lui demander ! Même s’il est possible que vous ne puissiez ni le voir ni l’entendre comme une personne réelle, l’émotion de l’amour et de l’amitié sera la preuve qu’li est là ! 

Et vous les adultes ? Où est passé votre ange enfant. Est-il encore avec vous, ou l’avez-vous mis à la porte en grandissant ? A-t-il ri en écoutant l’histoire de Bernie ? Peut-être est-il temps de le trouver, car il ne vous a jamais quittés. Il est votre compagnon pour la vie, et il vous fait signe de sortir jouer avec lui. Alors, vraiment, c’est une histoire pour les adultes, car ce n’est pas l’enfant qui éprouve cette peur, mais bien l’adulte. C’est la peur de celui qui ne veut pas quitter le nid de l’intellect et de la réalité tangible pour s’envoler vers les hauteurs de l’enfant retrouvé, du jeu retrouvé, et de la joie de croire en l’invisible. Nous célébrons notre temps passé avec vous, chacun de vous. 

Et il en est ainsi.  Kryeon canalisé par Lee Carroll 

oiseau10 dans NOUVEAU DEPART

Quelques concepts ardus

Quelques concepts ardus dans FRANCHIR LE SEUIL MILLENAIRE plantes-feuilles-00020Je découvre que ma vie de channel est essentiellement consacrée à la traduction. La traduction de ce que Kryeon a appelé le « troisième langage » est la transcription de la voix de l’esprit en langage humain. Dans mon cas, il s’agit de l’anglais. Je sais que certains d’entre vous lisent cet ouvrage dans l’une des onze langues dans lesquelles on a donné l’autorisation de traduction.  

Aussi êtes-vous en train de lire la traduction d’une traduction ! Au cours de ces dernières années, Kryeon a poursuivi sans cesse la transmission de concepts difficiles à appréhender, dans quelque langue que ce soit. J’ai souhaité commencer ce livre en vous fournissant ma version et mes explications personnelles concernant certains des concepts les plus difficiles que Kryeon ait jamais délivrés. Ainsi, j’espère rendre certaines des communications qui vont suivre plus claires et plus aisées à comprendre.  

Je vais maintenant parler de plusieurs concepts et d’une métaphore que Kryeon a présenté à diverses reprises. Au cours de cet exposé, je vais aborder les idées suivantes, telles qu’elles ont été énoncées par Kryeon au cours de ses channelings :  

1. Le temps « du moment présent » (et temps variable) ;  

2. la réalité humaine ;  

3. la dimensionnalité et la métaphore du train;  

4. l’âme humaine éternelle – tous des sujets légers et anodins, n’est-ce pas ?  

Le temps « du moment présent »     

Bon, d’accord, le temps c’est le temps. Je jette un regard à une horloge et elle fonctionne toujours à la même vitesse. En outre, les scientifiques dont l’occupation consiste à mesurer le temps nous ont offert des horloges atomiques parfaitement réglées et variant de moins d’une seconde en mille ans. Ainsi, on pourrait dire que le temps est absolu et que la science l’a démontré, n’est-ce pas ?  

En réalité, c’est l’inverse qui est vrai. Le temps est variable et la science l’a également prouvé. Kryeon déclare que nous  vivons dans un monde à quatre dimensions. Les scientifiques qualifient ce monde de « trois-plus-un », mais j’aborde là le sujet de la dimensionnalité que nous traiterons plus tard. Je dois vous apprendre, au cours de cet exposé, que Kryeon considère le temps comme l’une des quatre dimensions que nous autres, humains, voyons comme notre réalité. Les scientifiques viennent de l’admettre récemment. Toujours selon Kryeon, chacune de ces quatre dimensions est variable et conceptuelle par nature : longueur, largeur, hauteur et temps. Il y en a quatre. Notez également qu’aucune d’entre elles ne définit les choses – elles ne sont que des concepts. Mais nous en dirons davantage à ce sujet plus tard.  

Bien que nos horloges avancent à une vitesse bien précise et apparemment dans une seule direction (en avant), l’un de nos plus grands scientifiques a pensé autrement. En 1905, Albert Einstein découvrit la théorie de la relativité expliquant la relativité du temps. Bien entendu, je ne vais pas essayer de vous expliquer E = mc² dans ces pages. Je suis le channel, pas le scientifique (n’êtes-vous pas contents ?). Mais j’aimerais vous faire connaître le point essentiel qu’Einstein mit à l’époque en évidence.  

Il déclara que le temps est une variable (ou relatif) selon la vitesse à laquelle vous vous déplacez. Il nous fournit, à cet égard, le paradoxe de l’horloge. Il s’agit là d’un exemple fictif amusant concernant les voyageurs de l’espace quittant la Terre et voyageant à une vitesse presque égale à celle de la lumière en direction d’un lieu extrêmement lointain, puis revenant sur la Terre. À leur retour, tous ceux qu’ils avaient laissés derrière eux avaient considérablement vieilli ! Apparemment, le temps s’était écoulé beaucoup plus rapidement sur la Terre ou bien alors s’était écoulé plus lentement pour les voyageurs. Cependant, dans chaque cas, leurs horloges respectives semblaient être restées constantes ! Selon Einstein, l’explication réside dans le fait que la variable de la vitesse a pu altérer le cours du temps. Donc, le temps est en relation étroite avec la vitesse. Cette théorie parut sensée aux scientifiques mais ne put être prouvée jusqu’au jour où l’accélération d’une petite particule révéla qu’Einstein avait raison. À peu près à la même époque, les astronomes démontrèrent également que la théorie d’Einstein selon laquelle la gravité infléchissait le cours de la lumière était exacte. Nous savons donc, grâce à un grand scientifique, que le temps est, en fait, une variable.  

Je vous propose une autre métaphore à ce sujet; elle est reliée au train de la réalité dont nous discuterons plus tard. Deux trains quittent une gare au même instant. L’un va plus vite que l’autre et arrive donc à destination le premier. Les horloges, dans chacun des trains, indiquent exactement la même heure, mais l’un des trains arrive plus tôt. Vous pourriez penser: « C’est évident. » Cependant, la réalité de notre train humain ne perçoit que le temps exprimé par l’horloge. Nous n’avons pas conscience d’une dimension qui permet un autre genre de temps, par exemple un temps de nature interdimensionnel. Dans le cas de notre analogie, celui-ci correspondra à la vitesse du train sur lequel nous nous trouvons.  

Pourquoi raconter cette histoire ? Afin de faciliter la compréhension de concepts tels que le TEMPS PRÉSENT et la RÉALITÉ. Ce temps a été maintes fois mentionné dans les travaux de Kryeon. Depuis le début, Kryeon nous répète que nous nous trouvions situés dans une dimension temporelle erronée appelée le TEMPS LINÉAIRE. Le cadre temporel décidé par Dieu est celui du TEMPS PRÉSENT. Pour nous, il est linéaire. Ce temps linéaire peut bien être « erroné » selon Kryeon, il n’empêche que, à mon avis, c’est ainsi que les choses fonctionnent. Pour moi, toute chose se meut le long d’une voie toute droite. En parcourant cette voie, une ligne temporelle est créée représentant ce que j’ai fait hier (le passé), ce que j’accomplis aujourd’hui (le présent) et ce que j’ai prévu de faire demain (le futur). Peut-il exister quelque chose de plus banal et simple à comprendre ?  

Cependant, Kryeon appelle ceci un attribut manufacturé pour notre existence à quatre dimensions. En outre, il évoque (au cours de ses channelings scientifiques) différentes dimensions temporelles situées dans d’autres parties de notre univers « visible ».   Ce qui est le plus drôle, dit-il, c’est que nous sommes d’ores et déjà dans le maintenant, mais que notre perception linéaire est quelque chose qui a été « rajouté » par-dessus afin de nous rendre plus à l’aise par rapport à tout cela. Il pose la question suivante : Comment appelez-vous le présent ? Bien entendu, la réponse est que nous l’appelons aujourd’hui ou maintenant. Il poursuit en nous interrogeant : Lorsque vous serez rendus à demain, comment l’appellerez-vous ? La réponse est à nouveau aujourd’hui ou maintenant. Puis, il nous demande ; Et demain (devenu votre aujourd’hui), lorsque vous regardez en arrière, comment nommez-vous le passé pendant que vous y vivez ? La réponse est encore : aujourd’hui ou maintenant. Kryeon met l’accent sur ces points précis et déclare que quelle que soit la façon dont les humains considèrent  le passé ou le futur, il s’agit toujours d’aujourd’hui ou de maintenant au moment où il se déroule. Donc, le maintenant représente toujours notre réalité et la mienne, et le passé et le futur ne sont que de simples concepts. Ainsi, vous êtes constamment dans le maintenant.  […] 

Le temps du moment présent est circulaire. Tout ce qui fut ou sera jamais est ici, présent sous une forme ou une autre. Nous sommes placés au centre du cercle temporel. Tout ce que nous avons accompli est toujours avec nous maintenant. (Possédez-vous des photos de ce que vous avez fait il y a quelques temps ? Et que dire de vos souvenirs ?) Tout ce que vous avez réalisé dans le passé est avec vous en cet instant précis et compose votre réalité. Le futur, bien que non manifesté dans votre réalité présente, existe en qualité de « manifestions potentielle » dans votre cercle du moment présent. Il est donc lui aussi présent avec vous maintenant. Ce cercle subit une distorsion par une énergie que l’on appelle notre réalité, réalité constituée de notre présent, de notre passé et des potentialités de notre futur. Kryeon ajout qu’en manifestant (ou non) ces potentialités, la distorsion de la boîte de notre réalité varie. 

par Lee Carroll Channel de Kryeon 

plantes-feuilles-00020 dans FRANCHIR LE SEUIL MILLENAIRE

L’Intégrité de Dieu

papillon                                       papillon

 

 Salutations, très chers, je suis Kryeon, du Service magnétique. Que l’on enregistre que cette soirée sera mémorable ! Car, comme au cours des channelings passés, nous vivons des instants où la famille de ce côté-ci du voile se fond avec la famille de votre côté. Présentement, des entités arrivent en grand nombre dans cette salle ; elles connaissent vos noms – des noms sacrés qui ont toujours existé. Ces noms sont véritablement gravés dans le cristal de la grotte de la création. Ils possèdent le caractère sacré d’un contrat. Ils appartiennent seulement aux humains et désignent la famille !     

Cette réunion représente un moment sacré. L’énergie qui se déverse dans cette salle et sur ceux qui lisent ces lignes constitue le pouvoir spirituel de l’être humain. Elle vous montre également que, de cette estrade, vous est adressé autre chose que de simples mots. Que l’on sache que ces entités peuvent transformer votre vie. Pour nous, tout se situe dans le maintenant. Le temps nécessaire à la transcription et à la publication de ce message est sans importance, car, en cet instant même, nous sommes face aux lecteurs, nous vous saluons et vous disons :  « Nous savons qui vous êtes. » Même si ce concept temporel vous semble étranger, nous vous demandons : « N’est-il pas temps pour vous de lire ces mots ? » Nous demandons à ceux qui sont assis dans cette salle : « N’est-il pas temps pour vous d’être ici présents afin de ressentir tout l’amour qui va tous nous submerger au cours de cette réunion ? » Tout est dans l’instant présent.     

Cet après-midi, les informations délivrées seront particulières et inédites. Certains sujets n’ont jamais été abordés auparavant, car le moment est venu que la famille parle à la famille de sujets sensibles.     

Tout d’abord, nous souhaitons vous faire comprendre ce qui est en train de se passer en cet instant précis. Nous aimerions expliquer à certains d’entre vous la raison pour laquelle ils ressentent d’inhabituelles pressions (physiques) et autant d’amour, alors que nous commençons à baigner vos pieds. Vous savez que c’est pour cela que nous sommes venus, n’est-ce pas ? Nous le répétons à chacune de nos réunions. Au cours de toutes ces années, chaque fois que notre cortège est venu vous honorer et se présenter devant l’humanité, nous nous sommes agenouillés pour baigner vos pieds. Nous avons agi ainsi, car vous représentez ceux par qui l’oeuvre est accomplie. Notre cortège est constitué d’aides, peut-être même d’êtres aimés du passé. Pour ceux d’entre vous qui ressentent ce sentiment, sachez que tout est bien réel. Nous sommes ici, métaphoriquement, pour marcher parmi vous – et peut-être même nous asseoir sur vos genoux ou simplement vous enlacer – parce que vous nous manquez !     

Maintenant, nous nous adressons à la famille. Nous nous adressons à ceux d’entre vous qui savent, au plus profond d’eux-mêmes, que c’est la dernière fois, en vertu de leurs contrats respectifs, qu’ils éprouvent cette passion à être présents. C’est vous qui avez décidé des conditions de tout ceci. Et vous voilà maintenant, Lémuriens pour la plupart, sachant parfaitement que vous n’auriez pas manqué cette réunion, la conclusion de votre plan. Quoi qu’il ait pu arriver, vous ne l’auriez pas manquée. Ceci parce que le test arrive à sa fin. Aujourd’hui, le temps du changement est venu. Les potentialités sont illimitées.     

Commençons à baigner vos pieds, et que le message de l’énergie de cette journée soit présenté d’une façon sacrée – d’une façon compréhensible et équilibrée. Nous allons aborder des sujets qui ne l’ont jamais été auparavant – qui n’ont jamais été transmis par mon partenaire. Car il est temps pour vous de comprendre qu’il existe une relation que nous appelons « conscience et intégrité entre l’homme et Dieu ». Nous définissons Dieu comme la famille, mais, au cours de ce message particulier, nous utiliserons souvent le mot « Dieu » dans l’acception communément employée par les êtres humains de cette planète.     

Nous parlons maintenant de l’intégrité de la relation entre Dieu et l’homme. Nous allons vous expliquer ce que cela signifie. Il est temps que l’humanité commence à comprendre ce qu’est Dieu, en réalité. Un défi impressionnant, n’est-ce pas ?  Certains humains ont l’impression de faire partie d’un groupe spirituel « particulier » – le seul groupe auquel Dieu apporte sa bienveillance. Quelqu’un parmi vous pense-t-il que la sagesse de la famille terrestre et la spiritualité divine peuvent être confisquées par un seul groupe ? Bien sûr que non !     

L’Esprit, pas plus que l’amour de la famille, ne peut être accaparé au profit de quelques-uns. L’amour est universel ; il appartient à l’humanité entière. Chaque humain est membre de la famille et nous est familier. Chaque être humain est aimé au-delà de toute mesure.     

L’humanité vit dans un schéma temporel qui exige presque toujours que ses aspects spirituels soient compartimentés. Et ceci parce que les hommes et les femmes ne parviennent pas à placer leurs perceptions de Dieu dans l’instant présent. Vous évoluez dans un système de valeurs historiques et de différenciations culturelles où des milliards d’humains réunissent leurs informations spirituelles et les organisent selon des systèmes fonctionnels pour eux. C’est ce qui est survenu au cours des âges, et Dieu n’en est pas surpris. Peut-être n’avons-nous jamais dit ceci auparavant : Tout système qui possède une intégrité élevée et qui recherche «le divin en soi » est grandement honoré. Rien n’est plus important que la recherche du « Moi divin ». Cette quête a lieu sur l’ensemble du globe, et c’est le voeu de la famille d’en savoir davantage au sujet de la famille

Cependant, au cours de ce processus de recherche, et tout en restant dans le cadre historique, les humains ont décidé de « diviser » Dieu. La pensée linéaire se saisit de la splendeur et de l’omniprésence de Dieu puis les compartimente en différentes petites boîtes – et celles-ci sont nombreuses, vous savez. Dans chacune d’elles, on trouve fréquemment l’adhésion (reconnaissance de l’appartenance), la croyance (reconnaissance du sacré) et la prêtrise (reconnaissance du guide). On y trouve également des règles à observer créées par certains humains pour aider les autres à se concentrer sur leur quête spirituelle. Parfois, on y trouve une intégrité élevée, et parfois non. L’existence de ces boîtes ne surprend pas Dieu. En réalité, dans la dualité qui existe au sein de l’humanité, un équilibre entre le spirituel et l’humanité a été atteint. Et cela est approprié. 

Cependant, à l’intérieur de ces boîtes, de ces chapelles, s’intègre un attribut intéressant et totalement créé par les hommes (l’humanité). Souvent, au sein de chaque boîte (croyance spirituelle ou religieuse), existe un système qui stipule : « Nous sommes les seuls à bénéficier de la protection divine. Les milliers d’autres boîtes sur terre n’ont aucun sens. Seule la nôtre est digne d’attention, car Dieu ne se penche que sur elle. » De plus, et afin de se rendre encore plus attrayantes, certaines boîtes déclarent : « Ne regardez pas ailleurs ! Les autres boîtes ne sont pas pour vous ! Elles sont mauvaises, vous tromperont et ne représentent pas le vrai Dieu. » 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

papillon

S’INSTALLER DANS SON FAUTEUIL

S'INSTALLER DANS SON FAUTEUIL  dans PARTENAIRE AVEC LE DIVIN noel_anges015

 

« VOICI COMMENT LES CHOSES SE PASSENT »  

Banff, au Canada  

Salutations, très chers. Je suis Kryeon du Service magnétique.  Je vous aime tous tendrement. Mon partenaire vous a dit en quelle estime nous vous tenions. Et, mes très chers, je suis honoré d’être avec vous. Même maintenant que la voix de mon partenaire, qui se charge de vous transmettre mes communications, vous est devenue familière, je vous déclare que je suis ici, assis à vos pieds. La nourriture spirituelle que je vous apporte provient de votre vrai foyer, et si chacun d’entre vous pouvait, pour un instant, s’y transporter, il pourrait ressentir un amour incroyable. En ce moment même, vous êtes situés dans la dualité liée à vos leçons, vous êtes assis à la place d’honneur. Vous êtes tous des prêtres, chacun de vous, en ce Nouvel Âge ! Nous sommes ici pour vous annoncer que vous êtes tous tendrement aimés pour cette tâche que vous accomplissez.  

Même ceux d’entre vous qui n’ont aucune idée de ce qui est en train de survenir en ce moment, ou qui ne croient pas qu’il puisse s’agir ici de la voix de l’Esprit et qui attendent avec impatience la fin de cette rencontre, tous, vous êtes également tendrement aimés.  

L’Esprit ne juge pas les hommes, il leur offre simplement un amour incroyable. Vous êtes ici dans un but bien précis ! Il fallait que vous soyez ici pour entendre ces paroles ou pour lire ces pages.  

Car, au sein de cette lumineuse énergie, nous avons des messages pour vous, ce soir, des messages qui seront répétés sans cesse par mon partenaire, car ils sont très importants. Ces messages ne parlent pas de calamités mondiales ni de terrifiantes transformations terrestres. Il s’agit de la voix de votre véritable foyer, que vous écoutez et lisez, qui vous aime, qui vous en lace de ses bras dorés, qui s’adresse à votre coeur, en ce moment même.  

En ce moment précis, un message vous est destiné. Et avant de commencer cette communication, nous invitons les entités qui nous escortent à se placer dans les allées et à vous rendre visite, vous qui lisez ces lignes. Nous prions pour que vous soyez submergé par l’amour et, si vous ne l’avez encore jamais ressenti, voici le moment où nous vous demandons de vous mettre en contact avec vos guides. Ils viennent avec vous, ils demeurent avec vous, ils vous stimulent affectueusement par le biais de votre intuition et ils vous aiment tendrement. Ce sont vos meilleurs amis, et vous les connaissez depuis l’autre monde.  

Lorsque tout sera terminé ici-bas et que vous vous retrouverez dans le Grand Hall d’Honneur, vous vivrez un moment magnifique avec ceux qui ont passé leur vie à vos côtés sur cette planète.  

Aucun d’entre vous n’est jamais seul. Les guides sont silencieux. Nous allons parler de cela dans un moment. Mais leur étreinte correspond à l’amour de Dieu que vous ressentez en ce moment même. Les potentialités dans cette salle sont étonnantes et nous souhaitons vous en parler ce soir. Ce message est intitulé « VOICI COMMENT LES CHOSES SE PASSENT ». Nous souhaitons qu’il soit essentiellement pratique et que, lorsque vous quitterez ce lieu ou que vous reposerez votre livre, vous aurez une meilleure compréhension de vous-même et de certaines potentialités de votre existence.  

Avant de commencer, nous devons revoir une parabole déjà publiée. Nous souhaitons interpréter la parabole de Wo et les chambres d’apprentissage. Nous savons que certains d’entre vous, ici, ce soir, ou qui lisent ces lignes, ne sont pas familiers avec cette parabole. Nous la reverrons donc brièvement. Ceci est nécessaire pour bien comprendre la vérité de ce qui arrivera.  

Wo était un homme qui, au moment de sa mort, découvrit momentanément, sous forme symbolique, diverses pièces de sa maison (sa vie). Les pièces que les guides montrèrent à Wo avant qu’il se dirigeât vers le Hall d’Honneur lui semblèrent très étranges. Et, au fil du déroulement de la parabole, ces pièces apparurent ainsi : Wo ouvrit la porte d’une chambre qui contenait un trésor magnifique. Et ses guides lui dirent: « Wo, voici ta pièce d’abondance, si tu avais choisi de l’utiliser durant ton séjour sur terre. » C’était une image destinée à montrer à Wo les richesses matérielles dont il aurait pu disposer à tout moment.  

Une autre pièce était remplie d’un halo blanc et de lumière et il s’agissait de la pièce de la paix intérieure. Cette métaphore montrait à Wo que, chaque fois qu’il l’aurait souhaité, il aurait eu la possibilité d’entrer dans cette pièce afin d’y ressentir la paix de Dieu et d’y oublier ses soucis. Tout ce qu’il avait à faire était d’avoir l’INTENTION de pénétrer dans cette pièce. Elle avait été à sa disposition tout le temps. Elle était partie intégrante de sa maison, de sa vie, et son nom spirituel était apposé sur la porte.  

Une autre pièce, où les guides n’entrèrent pas, fut la pièce dorée. Cette pièce était l’essence de soi de Wo, son fragment divin. C’était la chambre d’amour de Wo, une pièce si sacrée et si sanctifiée que lui seul pouvait y pénétrer et s’y asseoir.  

Par la suite, on lui montra d’autres portes qu’il n’ouvrit pas.  

En sortant de la maison, on lui montra diverses portes dont il ne comprit pas les noms. Sur l’une d’elles il lut le nom Leader mondial. Mais il n’ouvrit aucune d’entre elles.  

Au fil de la parabole, Wo prit pleinement conscience que cette maison et ses diverses pièces seraient de nouveau à sa disposition lors de sa prochaine incarnation sur Terre. C’était la parabole de Wo telle qu’elle fut, alors, transmise par channeling, mais nous souhaitons en parler encore maintenant. Plutôt que d’impliquer Wo, très chers, nous allons vous impliquer. Car, voyez-vous, c’est ainsi que cela marche. Nous allons vous communiquer, ce soir, diverses informations qui vous aideront à progresser dans la vie.  

Vous êtes importants dans cet univers ! Cette planète est loin d’être insignifiante. Si vous saviez combien de choses dépendent d’elle ! Très chers, nous souhaitons maintenant que vous vous visualisiez dans l’une de ces pièces, celle qui est la plus importante, celle sur laquelle nous nous pencherons, celle qui détient la clé de toute votre vie ici-bas. Il s’agit de la pièce dorée que Wo aperçut. C’est la pièce où les guides n’entrèrent pas. Il y a, en effet, une chose dissimulée dans cette pièce dorée.  

Si Wo avait pu pénétrer et rester dans cette pièce, il aurait découvert quelque chose de si stupéfiant que cela aurait dépassé ses rêves les plus fous. Car si Wo (et vous) aviez pu explorer l’intérieur de cette pièce plus attentivement, vous auriez découvert une créature d’une puissance et d’une beauté inouïes.  

Là, assis sur un trône en or, se serait trouvé un magnifique ange doré, un de ces anges dont les ailes déployées auraient touché les murs ! 

Qui était cet ange étonnant ? Si Wo s’était approché de lui, il se serait rendu compte que l’amour était si intense qu’il aurait éprouvé des difficultés à respirer et les vibrations autour de l’ange si sacrées, qu’il serait immédiatement tombé à genoux, contemplant fixement un fragment de Dieu ! En dévisageant ce grand être, il aurait constaté que le visage de l’ange prenait lentement forme. Et, là où Wo s’attendait à voir le visage glorieux d’un être céleste, il aurait contemplé les traits de son PROPRE visage ! 

Que signifie tout cela, pourriez-vous demander ? Wo contemplait l’ange qui était son être supérieur ou son Moi divin ! L’entité était sacrée au-delà de toute description, mais était une partie de Wo ! Wo avait découvert le secret de sa propre divinité… son « fragment de Dieu ». 

Très cher, il y a un ange avec votre visage, assis symboliquement dans le fauteuil d’or de la chambre dorée, qui existe dans chacune de vos vies en ce moment même ! Son existence vous prouve que vous êtes importants, qualifiés et que vous méritez d’être sur cette planète

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

Ange dans PARTENAIRE AVEC LE DIVIN

La grande transition

divers                                    divers

 

Les pages des prochains channelings et les précédentes communications (les livres I et Il de Kryeon) vous raconteront clairement l’histoire qui s’est produite au cours des dernières années sur Terre. C’est en raison même de votre travail que je suis ici.  

   J’accomplis mon service en réponse au changement survenu sur la planète, un changement que vous avez créé. En tant qu’individu vous pourriez dire: « Je ne me souviens pas avoir fait quelque chose de spécial. Qu’ai-je pu bien faire? » Au niveau planétaire, cependant, les humains ont peu à peu élevé la vibration de la Terre, rendant ainsi possible un avenir que personne n’avait prédit!…  

   Il y a maintenant de nombreux changements auxquels vous devez faire face. Et mon travail ici ne consiste pas seulement à faciliter les choses pour votre croissance au plan du magnétisme, mais aussi à vous donner en tout amour l’information au sujet de ce qui se passe. Tout ce que je fais ici n’a qu’un seul objectif : vous communiquer un sentiment de paix face aux changements en cours, et vous donner une information d’une Alchimie humaine logique si évidente que vous accorderez vous-même à votre entité le droit de prendre le pouvoir qui vous appartient. Ces changements peuvent engendrer une grande peur chez les personnes qui ont l’habitude de tout dramatiser dans leur vie afin de maintenir leur niveau de stimulation. Il y aura toujours des humains qui feront cela pour se sentir à l’aise. Méfiez-vous des prophètes de malheurs qui répandent la peur dans le but de contrôler les autres ou pour attirer l’attention sur eux. Le prophète qui vous dit que le ciel va vous tomber sur la tête recevra beaucoup plus d’attention que celui qui dit qu’il ne tombera pas.  

   Cela correspond à un ancien concept de l’énergie et ce n’est plus approprié pour vous. Le nouveau système d’énergie dans ce Nouvel âge est fondé sur l’Amour. Pensez-y un peu. N’est-il pas temps que votre mode de vie et vos pensées les plus secrètes commencent à correspondre à ce que démontrèrent les nombreux maîtres qui ont vécu sur cette planète et que vous avez tant respectés?  

   Ceux pour qui vous avez le plus d’estime au niveau spirituel ont tous offert un message fondé sur l’amour. Et ces messages d’amour furent accompagnés de merveilleux miracles et donnés par des êtres rayonnants de paix. Vous avez considéré ces entités comme étant différentes de vous et spéciales. Beaucoup d’entre vous les ont citées en exemple, et certains d’entre vous font même l’erreur de leur vouer un culte… espérant que ce geste vous rapprochera de Dieu. Je vous le dis maintenant que le système du Nouvel âge est celui de l’amour. Il soutiendra vos transformations si elles vont dans le sens de ces attributs et coopérera avec votre vie tandis que vous co-créerez avec ce système. Il fera tout le contraire si vous ne faites rien et n’avancez pas du tout au plan spirituel. Ceci ne suggère nullement une quelconque forme de punition, mais qu’il y aura simplement un manque de croissance et une vie plus courte passée dans l’inconfort et la peur.  

   Le sentiment qu’éprouve une bonne partie de l’humanité en ce moment est l’impression désagréable d’être assis dans un fauteuil familier qui est en train de changer de forme. Le fauteuil vous a été fort utile depuis très longtemps. Il est vrai qu’il est sale et pas très confortable, mais vous y êtes habitué et vous croyez donc pouvoir compter sur le fait qu’il demeurera toujours le même. Pour certaines personnes, ce fauteuil qui leur est si familier en est un de colère, d’un sentiment d’être une victime et Alchimie de l’esprit humain de mécontentement permanent. Pourquoi pas? S’il vous a bien servi et vous a toujours donné le support de sympathie dont vous avez besoin tout en transférant les problèmes aux autres, alors pourquoi changer? Toutefois, le mécanisme de ces actions cessera soudain de donner les mêmes résultats… et la réaction qu’auront alors les humains en sera une de peur. Que se passerait-il si vous vous éveilliez un bon matin et que plus un seul de vos appareils mécaniques ne fonctionnaient de la même façon?  

   Le commutateur A produit l’action B. Vous allumez vos lumières et l’eau se met à couler du robinet. Pouvez-vous vous imaginer à quel point vous seriez désorienté jusqu’à ce que vous maîtrisiez à nouveau le fonctionnement des commutateurs ? À présent, transposez ceci au fonctionnement de l’esprit. Si vous avez toujours eu un certain type de comportement et que les gens autour de vous y ont toujours réagi d’une certaine manière, il s’agit là d’une chose stable (même si elle est négative). Si cela venait soudainement à changer et que les humains ne réagissaient plus de manière prévisible à vos anciennes méthodes, cette situation imaginaire risquerait de mettre à dure épreuve votre équilibre mental (c’est le moins qu’on puisse dire).  

   Et pourtant, c’est ce qui vous arrive en ce moment dans vos différentes cultures. Il y a tout autour de vous un sentiment que les choses arrivent à leur fin. Beaucoup sont en train de célébrer la fin d’une époque et le commencement d’une nouvelle. Les anciennes tribus sur la planète sont tout à fait conscientes de ce qui est en train de se produire, car leurs calendriers l’avaient prédit. Le changement, toutefois, sera différent de ce qui était attendu. Ce sera l’âge de la graduation au lieu d’être une fin de la vie. C’est la graduation de la Terre et l’entrée en de nouvelles régions de la galaxie (qui étaient auparavant dissimulées). Ce sera la graduation de l’être humain à une nouvelle conscience, et à de nouveaux modes de vie (qui étaient auparavant cachés).  

   Bien que je continuerai à vous communiquer certains des changements personnels détaillés auxquels il faut s’attendre, si vous voulez un point de vue vieux de deux mille ans sur ce que l’on s’attend que vous soyez, lisez la liste originale des neuf honneurs telle que donnée par Jésus (ce que vous avez appelez les Béatitudes) à la page 83. C’est le maître plan pour l’humain du Nouvel âge. Il est curieux, n’est-ce pas (vous dites-vous peut-être) que vous aviez cette information entre les mains depuis si longtemps déjà ? Le maître de l’Amour vous avait apporté Alchimie humaine ce nouveau paradigme dans une forme que vous pouviez lire et étudier longtemps avant que vous n’en ayez besoin. À présent vous en avez besoin. 

Mes messages dans ce livre vous donneront beaucoup plus d’éléments de nature pratique à considérer en ce qui a trait à votre vie. Et maintenant, je voudrais préciser certains des changements que vous pourriez sentir en tant qu’humain du Nouvel Age. Je fais cela dans le but de vous aider à vous identifier avec la vérité dont je parle. 

   Kryeon canalisé par Lee Carroll 

divers                                           divers

Au sujet de l’Amour

Lignes st valentin

Mes salutations!     

Je suis Kryeon du service magnétique. Avant de bien vouloir passer aux questions, je désire vous faire à nouveau prendre conscience de mon énergie, et vous rapprocher de la vibration de mon partenaire qui, en ce moment, est en train de servir de canal à ces paroles.     

Je suis du service magnétique, et j’existe uniquement dans le but de vous servir – vous qui êtes tendrement aimés et exaltés parmi les entités. Vous êtes les êtres en apprentissage, et vous êtes ceux et celles au destin si particulier sur cette planète. Je suis ici en réponse à vos oeuvres qui ont été d’une importance considérable au cours des 50 dernières années. Vous avez changé votre avenir… et vous êtes maintenant parvenus à un stade où vous pouvez à nouveau le faire. Croyez-moi, l’univers entier connaît l’existence de ce que vous appelez la planète Terre. Avec mes changements, vous pouvez avoir un pouvoir accru… et c’est pourquoi j’ai permis que la communication s’établisse – afin que vous compreniez ce qu’il faut faire ensuite.     

Mon partenaire vous a exhortés à achever la lecture des précédentes communications. Elles sont cruciales pour votre croissance et expliquent en bonne partie pourquoi je suis ici, et ce qui se produit en ce moment. Il vous sera très utile de vous procurer la première série de communications si vous ne l’avez pas encore vue.     

Mes très chers, si vous croyez avoir mis la main sur ce livre par hasard, alors vous ne comprenez réellement pas de quelle façon les choses fonctionnent. Car je suis Kryeon, et je vous connais… et vous me connaissez. Si ces mots, ou ceux des écrits antérieurs, vous semblent familiers, alors ils le sont parce que votre moi supérieur a intuitivement reconnu l’écriture d’un ami. Je vous aime tendrement, comme le font toutes les entités qui sont ici en service comme Kryeon. Je vous encourage vivement à vous permettre de sentir ma présence en votre coeur, et à vous permettre d’avoir la paix qui peut être vôtre lorsque vous laissez s’évanouir la peur qui prédomine même en ce moment chez la plupart des humains.     

Les Anciens vous ont dit que “les doux hériteront de la planète”.     

Malheureusement, votre mot doux fut un mauvais choix de traduction. De fait, les doux hériteront de la planète, mais vous devriez être conscients de ce que signifie réellement ce mot. L’humain doux et humble est soumis au pouvoir de l’amour.     

Autrement dit, une personne douce et humble choisit en toute sagesse de se tenir en retrait alors que les autres chargent, emportés par leur colère. Une personne douce choisira d’évaluer une autre personne selon le critère de l’amour plutôt que celui de sa richesse, de sa position sociale ou de sa situation. Une personne douce est réellement sans ego, et elle est lente à se défendre même si elle est attaquée verbalement. La raison en est qu’une personne douce a la sagesse de comprendre qu’une attaque verbale ne cause pas de tort, et qu’elle est le résultat d’un déséquilibre chez l’agresseur. Une personne douce enverra de l’amour à ceux qui l’attaquent, et elle fait régulièrement preuve d’équilibre envers la Terre, de tolérance même envers l’intolérable.     

Qui est cette personne douce ? Cette personne douce compte parmi les gens les plus puissants de la planète. Cette personne douce est celle qui a reconnu l’amour comme la source du pouvoir, et elle crée avec cette force. Elle transforme le négatif en positif et la méchanceté en bonté. Cette personne a le pouvoir de guérir les individus, et des groupes composés de ces gens peuvent transformer la planète elle-même. Tous les guerriers pâliront en comparaison avec cette personne douce, car la puissance d’une seule de ces personnes équilibrées sera égale à des légions de celles sans amour.     

Je viens à vous comme représentant de cette puissance, et avec la nouvelle qu’elle peut finalement être vôtre. Cette puissante personne douce, c’est vous. Chassez vos peurs des fantômes de leçons et revendiquez ce pouvoir. Je vous soutiendrai grâce aux changements que j’apporte, et vos guides vous donneront ce dont vous avez besoin pour continuer. Comprenez qui vous êtes! Comprenez qui vous êtes! Comprenez qui vous êtes! (il ne saurait y avoir accent d’intensité plus grand que lorsque Kryeon répète quelque chose à trois reprises.)     

L’amour est le champion des temps. Il est le lien qui retient l’univers ensemble, et le secret de votre théorie unifiée. Il est présent au niveau cellulaire, prêt à être libéré au moyen de l’action appropriée. Il est inconditionnel et il est unique. Il apporte la paix là où aucune paix n’existait auparavant. Il apporte le repos là où aucun repos n’était possible auparavant. Il est sage. Il est le soleil au coeur du soleil, et il émane d’une source singulière. Il n’y a rien de plus grand que l’amour. Aucun mal ni aucune chose négative ne peuvent s’y comparer, et vous n’avez qu’à vous donner la peine de le prendre dans la nouvelle énergie.     

Sachez ceci mes amis : vous ne pouvez supprimer cette vérité que vous êtes en train de lire en ce moment. Elle demeurera incrustée dans votre conscience longtemps après que vous aurez posé ce livre. Cela sonne juste parce que ça l’est. Revendiquez- la!    

Kryeon canalisé par Lee Carroll

Lignes st valentin

La connexion de l’Amour

 

La connexion de l'Amour dans GRADUATION DES TEMPS b1awy1v3

 

L’AMOUR, C’EST LE POUVOIR ! Le mot que vous employez pour identifier ce concept est inarticulé et faible. Les autres peuples de la Terre ont, au moins plusieurs mots pour désigner cette énergie. L’amour n’est pas un mot ou seulement un sentiment. C’est une source de puissance ! C’est de l’énergie. Vous pouvez faire appel à lui, l’activer et le désactiver, l’emmagasiner, le focaliser et vous en servir à différentes fins. L’amour est toujours disponible et ne vous décevra jamais ! C’est l’espoir de l’univers ! C’est le lien qui guide les choses. Il est temps que vous commenciez à réaliser cela, je veux dire que, dans un sens universel, votre temps est venu ! Vous êtes enfin autorisés à utiliser et à comprendre cette source de puissance, et vous l’avez méritée ! 

  

Peut-être l’appellation Source divineplutôt que le mot amour, vous aidera-t-elle à mieux comprendre la signification de cette puissance. Nous sommes une collectivité, mais la source du pouvoir est unique. Ceci signifie que nous partageons tous une même unité: le pouvoir. On peut comparer ce phénomène à l’électricité que vous connaissez tous. Remarquez que l’élément commun de vos circuits est toujours le conduit de mise à la terre. Peu importe l’utilisation du circuit, son but ou sa force, il y a toujours un point commun, une même unitédans un système à multiples facettes. 

  

L’amour, source divine, est le pouvoir que vous recevez quand vous faites appel à Dieu, qu’elle qu’en soit la raison. Toute entité faisant appel à la puissance de Dieu d’une façon spécifique, verbalement ou autrement, reçoit cet amour de la Source divine. Ceci fait littéralement et apporte une réponse appropriée signifiant que cette réponse se situera dans la justesse universelle de l’appel. Les individus éclairés, équilibrés, sont particulièrement doués pour faire appel à la source divine d’amour et la focaliser. Ils ont toujours représenté un chemin clair à travers un voile qui, autrement, paraît ténébreux et épais. La plupart de ces individus ont été des leaders religieux à travers les âges, basant leur vie sur l’amour. Leur amour sincère pour l’univers, pour leurs prochains, et leur tolérance envers le processus de développement et le karma des autres ont été la clé de leur équilibre. La connaissance réelle sur la façon dont les choses fonctionnent était (et demeure encore) de peu d’importance. Les saints hommes de l’Inde, de la Chine, de la Syrie, d’Israël ou de partout ailleurs ont la même connexion à la source du pouvoir que l’évangéliste chrétien dans une assemblée, au centre de l’Amérique. 

  

Pourquoi je vous révèle ceci ?  

Pour que vous compreniez que la source est unique et qu’elle est vôtre, comme jamais auparavant. Avec mon réalignement, votre côté spirituel peut s’élancer ! Vous aurez le sentiment du parfait alignement et d’arriver enfin à destination. C’est votre entité qui découvre actuellement pour la première fois ce qu’elle est : un fragment de Dieu. Un fragmente qui porte un nom connu de tous, qui ne pourra jamais être détruit et auquel on ne pourra jamais rien ajouter ni retrancher. Pouvez-vous imaginer tout ce que vous pouvez accomplir maintenir ? 

   

Message de Kryeon, canalisé par Lee Carroll  

Sujet du livre La Graduation des temps.  

 

Dely125158814602_mini dans GRADUATION DES TEMPS

 

1...134135136137138

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...