THOT l’Atlante

 

 

téléchargement Cet homme, Thot l’Egyptien, on le retrouve en vie presque au tout début de l’Atlantide. Il avait appris, il y a 52 000 ans, l’art de rester conscient continuellement dans le même corps, sans mourir, et il est resté dans son corps d’origine jusqu’à 1991 -   date à laquelle il passa à un autre état d’être, bien au-delà de ce que nous pouvons comprendre. Il vécut tout au long de la période Atlante et devint même le roi de l’Atlantide pendant 16 000 ans. En ce temps-là, son nom était Chiquetet Arlich Vomalites. Chiquetet étant un titre qui signifiait « le chercheur de la vérité », parce qu’il voulait vraiment être ce qu’est la vérité. Après que l’Atlantide eut disparu sous les flots , Arlich Vomilites et d’autres êtres très avancés durent attendre environ 6000 ans avant de pouvoir rétablir la civilisation. 

Après que l’Egypte eut commencé à revenir à la vie, il sortit du rang et se fit appeler Thot, un nom qu’il conserva pendant le déroulement de toute l’histoire de l’Egypte. Après la disparition de cette civilisation principale, Thot fut celui qui permit à la nouvelle grande civilisation qu’était la Grèce de démarrer. D’après nos livres d’histoire, Pythagore fut le père de la Grèce et ce fut grâce à lui et à son école pythogoricienne que la Grèce se développa et qu’à partir de celle-ci notre présente civilisation émergea. Malgré tout, Pythagore décrit dans son œuvre que Thot le prit un jour par la main e tle mena sous la Grande Pyramide, lui enseignant toutes les géométries ainsi que la nature de la réalité. 

Dès que la Grèce fut née grâce à Pythagore, Thot s’assimila à la nouvelle culture dans le corps qu’il avait du temps de l’Atlantide et se donna alors le nom d’Hermès. C’est ainsi que c’est écrit, Arlich Vomalites, Thot et Hermès n’étant en fait qu’une seule et même personne. Une histoire vraie ? (lire les Tables d’Emeraude, écrites il y a 2000 ans par Hermès.) 

Depuis ce temps-là, il a eu beaucoup d’autres noms, mais je l’appelle encore Thot. Il est à nouveau entré dans ma vie en 1984, et il a travaillé avec Drunvalo jusqu’en 1991. Il apparaissait dans la pièce et passait de quatre à huit heures avec lui, lui enseignant tellement de sujets. C’est de lui que vient la plus grande partie des informations sur la Fleur de Vie. C’est d’ailleurs en corrélation avec d’autres informations reçues et qui ont été vérifiées par beaucoup d’autres instructeurs. 

L’histoire du monde, tout spécialement, vient de lui pendant qu’il étant en Egypte, on l’appelait « le scribe » parce qu’il écrivait tout ce qui se passait. Comme il restait toujours en vie, en tant que scribe, il restait assis là et observait la vie s’écouler. Il était bon témoin et impartial, car cet état d’être constituait une partie majeure de sa compréhension de ce qu’est la sagesse. Il parlait et agissait rarement, sauf lorsqu’il savait que cela faisait partie de l’ordre divin. Finalement, il découvrit la manière de quitter la Terre. Il prit l’habitude de se rendre sur une autre planète où il y avait de la vie et il restait simplement assis là à tout observer. Il n’interférait jamais, ne disait pas un mot. Il restait tout à fait silencieux et observait – simplement pour voir comment les gens vivaient, trouvaient la sagesse et comprenaient la vie en général. Et ceci pendant cent ans peut-être, sur chaque planète qu’il visitait. Puis, il allait ailleurs et recommençait à nouveau à tout observer. 

En tout et pour tout, Thot resta absent de la Terre pendant environ 2000 ans afin d’étudier d’autres formes de vie. Mais il se considère néanmoins comme un habitant de la Terre. Bien sûr, nous venons tous de quelque part ailleurs à un moment donné ou à un autre dans ce jeu de la vie parce qu’en fait, la Terre n’est pas très vielle. Elle est seulement âgée de cinq milliards d’années, mais l’Esprit est éternel, a toujours été éternel et le sera toujours. Nous avons toujours existé et nous existerons toujours. 

L’esprit ne peut pas mourir et toute autre compréhension est seulement une illusion. Mais Thot se considère comme étant de la planète Terre, parce que c’est là qu’il a fait le premier pas qui l’a mené à l’immortalité. 

Shizat, la femme de Thot, est une des personnes les plus extraordinaires – dans un sens, elle est tout aussi extraordinaire que Thot et même peut-être plus. Elle fut la première personne à amené Drunvalo sur Terre consciemment, plus ou moins en l’an 1500 avant J.C. il n’était pas encore dans la dimension physique mais consciemment mis en rapport l’un avec l’autre à travers les dimensions d’existence. Shizat était entrée en relation avec lui à cause de problèmes que les Egyptiens connaissaient d ans leur pays et qui, de son point de vue, allaient finalement influencer le monde entier et l’humanité toute entière. Ils travaillèrent très étroitement ensemble.  

En 1991, Thot et sa femme ont quitté cette octave de l’univers et ont commencé à expérimenter une vie complètement différente. Leurs actions dans ce sens sont importantes pour nous. 

En 1984, soit douze ans après la première expérience de Drunvalo avec Thot, il revenait dans sa vie pendant qu’il méditait avec son instructeur en alchimie. La première chose qu’il fit, fut de le faire passer par une initiation en Egypte. A cette fin, il le fit voyager de part et d’autre de l’Egypte, accomplir des cérémonies et accepter des initiations dans certains temples. Il lui demanda de pénétrer dans un espace sous la Grande Pyramide, de répéter de longue s phrases en langue atlante d’origine et d’entrer dans un état de conscience où son corps n’était plus que lumière. 

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek

 

Deux vortex pour les extraterrestres

 

venez rejoindre le forum :

http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Deux vortex pour les extraterrestres dans LEMURIENS de TELOS abcComme nous l’avons dit précédemment : Les Lémuriens s’étaient donc installés dans seulement huit régions à vortex, les archives des mayas nous rapportent clairement qu’il y avait dix villes principales en Atlantide et donc 2 vortex restèrent donc vides.

 Toujours selon Thot, les deux vortex vides attirèrent l’attention de deux races d’extraterrestres – pas une, mais bien deux races complètement différentes. La première race, ce sont les Hébreux, et ils viennent de notre futur. D’après les dires de Thot, ils sont extérieurs à la planète, mais Drunvalo Melchizédek ne sait pas exactement d’où. Les Hébreux sont comme des enfants qui seraient allés à l’école pendant un certain temps, auraient raté leurs examens et devraient redoubler leur année. En tant que race, ils ne semblent pas avoir réussi leurs examens pour accéder au niveau suivant d’évolution. Par conséquent, ils ont dû revenir ici-bas et savent beaucoup de choses que nous ne connaissons pas encore. Ils sont comme ces enfants qui auraient déjà suivi des cours de maths même s’ils doivent recommencer leur année.

 Les hébreux avaient la permission du gouvernement de notre galaxie de faire ce qu’ils firent ; il était donc légal qu’ils puissent s’introduire dans notre voie évolutive au moment où ils le firent. Selon Thot, ils amenèrent avec eux beaucoup de concepts et d’idées que nous ne connaissions pas encore parce que nous n’étions jamais parvenus nous-mêmes jusqu’à ces niveaux de conscience plus élevés. En fait, Drunvalo croit que ces actions réciproques avec eux ont été bénéfiques pour notre évolution. Leur venue sur Terre ne fut jamais un problème. Il n’y aurait sans doute jamais eu d e problème si cette seule race était venue se joindre à nous.

 Par contre, une autre race, qui s’installa sur Terre en imposant sa présence dans le dernier vortex, nous a causé à tous de graves préjudices. Ces êtres provenaient de la planète Mars.  Il est évident, à cause de la situation qui prévaut encore dans le monde entier, que cette même race continue à créer des problèmes majeurs. Le gouvernement secret de notre planète et les billionnaires du monde entier sont pour la plupart d’origine martienne où ils ont une majorité de gènes ayant de telles caractéristiques. De plus, ils éprouvent peu d’émotions sinon pas du tout, leur corps émotif étant atrophié ou absent.

 Toujours selon Thot, Mars ressemblait beaucoup à la Terre il y a un peu moins d’un million d’années. C’était une très belle planète. On y trouvait des océans et des arbres et c’était un endroit fantastique. Mais quelque chose se passa, qui a trait  à ce qu’on appelle « la rébellion de Lucifer ».

 Depuis le début de cette expérience à laquelle nous participons – et la création tout entière est une expérience tentée par Dieu – des situations semblables à celle de la rébellion de Lucifer se sont déjà présentées, et ceci au moins trois fois avant celle de Lucifer. En d’autres  termes, trois autres individus, en plus de Lucifer, tentèrent jadis de faire la même chose que lui, et chaque fois il en résultat un chaos complet dans tout l’univers.

 Il y a plus d’un million d’années, les Martiens s’étaient joints à la troisième rébellion. C’était la troisième fois que la vie tentait cette expérience, et elle échoua lamentablement. Des planètes furent détruites et Mars était l’une d’elles. La vie s’était hasardée à créer une réalité séparée de Dieu, ce qui correspond exactement à ce que nous essayons de faire maintenant. Autrement dit, une certaine portion de l’existence tenta de se séparer de l’autre et d’engendrer sa propre réalité. Puisque chacun de nous est Dieu de tout manière, tout est en ordre – nous pouvons faire cela. La seule chose, c’est que cela n’a jamais marché jusqu’à maintenant. Néanmoins, ils essayèrent à nouveau.

 Lorsque quelqu’un s’efforce de se séparer de Dieu, il doit couper son lien d’amour avec la réalité, avec Dieu. Ainsi, quand les Martiens (et beaucoup d’autres) créèrent une réalité séparée, ils durent trancher ce lien d’amour. Débrancher leur corps émotionnel – et devinrent le masculin pur, avec très peu de féminin en eux sinon pas du tout. Ils étaient devenu des êtres de pure logique, sans émotion aucune. Comme M.Spock dans Star Trek, il s n’étaient plus que pure logique. Ce qui se passa sur Mars, ainsi que dans les milliers et des milliers d’autres endroits au sien de la galaxie, pourrait se résumer ainsi : tous finirent par d’entretuer continuellement, parce qu’ils n’ avaient plus de compassion ni d’amour, Mars devin un champ de bataille et les choses continuèrent ainsi jusqu’à ce qu’il devint un jour évident que la planète rouge n’allait pas pouvoir y survivre. Finalement, ils détruisirent leur atmosphère, ce qui rendit stérile la surface tout entière de la planète.

 Mais avant que Mars ne soit complètement détruite, ses habitants construisirent d’énormes pyramides en forme de tétraèdre … ils édifièrent aussi des pyramides à quatre et même cinq côtés, mettant finalement en place tout un complexe susceptible de créer synthétiquement un champ Mer-Ka-Ba. Nous pouvons créer un véhicule de lumière qui a l’apparence d’un vaisseau spatial pour nous déplacer dans l’espace-temps, ou bien nous pouvons ériger des structures au sein desquelles nous devenons capables de nous déplacer dans le temps et l’espace. Ainsi, toutes les périodes de temps nous deviennent accessibles et nous pouvons parcourir des distances inouïes.

 Un petit groupe de Martiens décida donc de quitte la planète avant qu’elle ne soit détruite. Ces êtres se projetèrent dans le futur et trouvèrent un endroit parfait où émigrer avant que leur propre planète ne succombe. Cet endroit bien sûr, c’était la Terre, mais il y a 65 000 ans dans notre passé. Ils aperçurent le petit vortex qui tourbillonnait en Atlantide et que personne n’utilisait, ils ne demandèrent la permission à personne. Comme ils faisaient partie des rebelles, ils ne respectèrent pas la procédure habituelle et se dirent simplement : « Allez, on y va ! »  Ils s’introduisirent avec force dans le vortex, apparurent ainsi parmi nous et commencèrent immédiatement à faire partie de notre chemin d’évolution.

 Ils furent subjugués par les Atlantes/Lémuriens. Ces derniers réussirent à mettre un terme à leur conquête, sans pouvoir les renvoyer d’où ils étaient venus. Au moment où ceci se déroula dans notre évolution, nous étions l’équivalent d’une petite fille de quatorze ans qui se fait violer par un homme beaucoup plus âgé qu’elle, un individu de soixante ou soixante dix ans, et il s’agissait bien là d’un viol. Nous n’avions aucun choix. Les martiens arrivèrent dans notre vie et nous dirent : « Nous sommes ici pour rester, que ç a vous plaisir ou non ». Ce que nous pension ou ressentions à ce sujet ne les intéressait absolument pas. Dans un sens, leur attitude n’était pas différente de celle des premiers immigrants en Amérique envers les Amérindiens qu’ils trouvèrent sur place.

 Une fois le premier conflit règlé, les martiens vaincus acceptèrent d’essayer de comprendre ce côté féminin qui leur manquait tant, ces sentiments émotifs qui n’avaient aucun sens pour eux. Les choses en restèrent là pendant longtemps. Mais les Martiens commençaient en fait à appliquer leur technologie du lobe gauche du cerveau, ce dont les Lémuriens étaient encore complètement inconscients. Les machines psychotropes, les baguettes de sourciers et autres trucs du genre relèvent du lobe droit, et le lobe gauche peut aussi inventer et utiliser d’autres types de machines. Beaucoup de technologies féminines nous surprendraient si nous les voyions à l’action. Nous pouvons manifester absolument tout ce que nous désirons et imaginer avec ces technologies du lobe droit et du lobe gauche du cerveau, si elles sont utilisées à leur plein rendement. En fait , nous n’avons besoin ni de l’une ni de l’autre – c’est le grand secret que nous avons tous oublié !

 Les martiens continuaient donc à introduire progressivement toutes ces inventions du lobe gauche, l’une après l’autre, sans arrêt, jusqu’à ce que finalement la polarité de notre voie évolutive ait complètement changé. Nous commençâmes à tout « voir » à travers le lobe gauche et passâmes de féminin à masculin, modifiant ainsi notre nature intrinsèque. Petit à petit, les Martiens se mirent à tout contrôler jusqu’à ce qu’enfin ils possèdent tout et puissent tout contrôler sans se battre. Ils avaient maintenant tout l’argent et détenaient tout le pouvoir. L’animosité entre les Martiens et les Lémuriens – et les Hébreux dans ce groupe – ne faiblit jamais, pas même après la chute de l’Atlantide. Ils se haïssaient royalement. 

Les Lémuriens, qui représentaient l’aspect féminin d e l’humanité, étaient toujours écartés et traités comme des inférieurs. Ce n’était pas là une situation pleine d’amour, c’est le moins qu’on puisse dire. C’était un mariage que l’aspect féminin n’aimait pas, mais je ne pense pas que les Martiens exclusivement masculins s’inquiétaient de le savoir. Les choses en restèrent là pendant très longtemps, jusqu’à il y a approximativement 26 000, quant la phase suivante débuta.

 

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek 

Comment les Lémuriens firent évoluer la conscience

 

venez me rejoindre sur le forum :

http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Comment les Lémuriens firent évoluer la conscience dans LEMURIENS de TELOS thotLes êtres immortels de la Lémurie s’envolèrent de leur patrie et se rendirent sur une petite île au nord du nouveau continent surgi des eaux qu’on appela plus tard l’Atlantide. Ils restèrent longtemps sur cette petite île du nom de Udal et entreprirent la recréation de leur science spirituelle. Si nous avions voulu les observer, nous n’aurions pas pu savoir ce qu’ils faisaient au juste ; nous aurions sans doute pensé qu’ils avaient pété les plombs. 

Quand le temps fut venu, les Naacals de la Lémurie créèrent une représentation du cerveau humain sur la surface de leur île atlantéenne. Ils avaient pour but de faire naître une nouvelle conscience fondée sur ce qu’ils avaient appris en Lémurie, en accord avec les croyances, le cerveau devait venir en premier et le corps en second, afin que la nouvelle conscience atlante puisse émerger.

 Avec l’image du cerveau humain tel qu’il a été décrit par THOT dans le livre de Drunvalo, nous pouvons commencer à voir que leurs actions étaient basées sur une connaissance profonde. Tout d’abord, ils construisirent un mur en plein milieu de l’île, du nord au sud, haut de douze mètres environ et large d’à peu près six mètres, ce qui eut pour effet de séparer chaque côté de l’île. En fait, il fallait littéralement aller dans l’eau pour se rendre d’un côté ou de l’autre d’Udal. En second lieu, ils érigèrent un mur plus petit sur toute la largeur de l’île, à 90 degrés du premier mur, ce qui divisa alors l’île en quatre parties.

 La moitié de ces mille initiés de l’école de mystères Naacal s’installa d’un côté d’Udal et l’autre moitié resta de l’autre côté selon sa nature. Cela pourrait vouloir dire que toutes les femmes restèrent d’un côté et tous les hommes de l’autre, mais si je comprends bien, cela ne dépendait pas de leur genre, mais bien plutôt de la manière dont chacun utilisait son cerveau. De fait, approximativement la moitié de ces initiés formèrent la composante masculine du cerveau alors que les autres devinrent la composante féminine.

 Ils passèrent des milliers d’années dans cette configuration physique, jusqu’à ce qu’ils se sentent prêts à faire le pas suivant. Trois individus furent choisis parmi eux pour représenter le corpus callosum, ce corps calleux qui relie les hémisphères droit et gauche du cerveau. Thomé, le père de Thot, était l’un des trois. Lui et deux autres individus étaient donc les seuls à pouvoir se rendre n’importe où sur Udal. Autrement, les deux côtés de l’île devaient rester complètement séparés l’un de l’autre. C’st alors que ces trois hauts initiés, alignèrent peu à peu leurs énergies, leurs pensées, leurs émotions et tous les autres aspects de leur humanité et devinrent un seul cerveau bien intégré composé non seulement de cellules, mais aussi de trois corps humains.

 Le pas  suivant consistait à projeter sur la surface du continent atlante la forme de l’arbre de vie. A cette fin, ils utilisèrent une forme avec douze petit cercles au lieu de dix, mais les onzième et douzième étaient à l’extérieur du continent ; n des cercles était sur Udal et l’autre dans la mer, au sud du continent. Il y avait donc dix composantes sur le continent lui-même, la configuration qui nous est la plus familière. Quand bien même ce tracé s’étendait sur des milliers de kilomètres à la surface du continent, la projection des lignes fut effectuée avec une précision absolue, à un atome près, aux dires de Thot. Même les sphères (ou petit cercles)   de l’arbre de vie furent utilisées pour calculer la taille et la forme des villes de l’Atlantide. Dans son livre Critias, Platon écrit que la ville principale était constituée de trois anneaux de terre séparés par de l’eau. 

Il ajoute que la ville était construite de pierres rouges, noires et blanches,. Cette dernière révélation aura plus de sens pour nous lorsque nous regarderons de près la grande pyramide de Gizeh.

 Appel aux citoyens de la Lémurie

 Soudain, en un seul jour, le cerveau de l’Atlantide, l’école de mystères Naacal, insuffla la vie dans cet arbre de vie qui avait été tracé sur toute la surface du continent atlante. Ceci eut pour effet de créer des vortex d’énergie qui se mirent à tourbillonner en permanence au centre même des cercles composant l’arbre de vie. Une fois ces vortex établis, le cerveau de l’Atlantide lança psychiquement un appel à tous les citoyens de la Lémurie.

 Des millions et des millions d’anciens Lémuriens qui, dorénavant, s’étaient réinstallés sur la côte ouest de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud et dans bien d’autres endroits sur la planète, se sentirent soudain attirés par ce nouveau continent. Une grande migration commença et les gens ordinaires de l’ancienne Lémurie eurent envie de déménager et d’émigrer en Atlantide.

 Ces gens là avaient donc une nature principalement féminine, intuitive et que communiquer intérieurement était pour eux chose facile, même si leur conscience planétaire n’était parvenue qu’à l’âge de douze ans. C’était des enfants et, d’ailleurs, quelques-uns de leurs centres ne fonctionnaient pas. Globalement, les Lémuriens avaient travaillé avec ces énergies mais ils n’avaient maîtrisé que huit centres sur dix. Ainsi, chaque immigrant Lémurien fut attiré par un des huit centres situés en Atlantide, soit celui qui correspondait le mieux à sa propre nature. Ils s’installèrent tous là et entreprirent la construction des villes.

 Les Lémuriens s’étaient donc installés dans seulement huit régions à vortex, les archives des mayas nous rapportent clairement qu’il y avait dix villes principales en Atlantide quand le continent fut détruit ; en fait, vous pouvez vous-même consulter ces archives. Elles sont contenues dans le document Troano, qui se trouve actuellement au British museum, à Londres. On a estimé que ces annales datent d’un moins 3500 ans et elles décrivent en détail l’engloutissement de l’Atlantide. Il s’agit d’un rapport authentique sur le cataclysme, selon Le Plongeon, l’historien français qui l’a traduit, et il serait d’origine maya.

 Voilà ce que dit le texte :  »En l’an 6 Kan, au onzième Muluc du mois Zak, de terribles tremblements de terre commencèrent et se poursuivirent sans interruption jusqu’au treizième Chin. Le pays des collines de boue, la terre de Mu, fut sacrifié, étant par deux fois soulevé. Il disparut soudain, en une seule nuit, le bassin étant continuellement secoué par les forces volcaniques. Ainsi confinée, la terre fut contrainte à descendre et à monter plusieurs fois et en divers endroits. Finalement, la surface céda et dix pays furent déchiquetés et dispersés, incapable de résister aux forces des convulsions. Il s’enfoncèrent sous la mer, entraînant avec eux leurs 64 millions d’habitants ».

 Les dix pays mentionnés ici sont les dix points ou cercles sur l’arbre de vie. Quand vous voyez ce document de pierre, il montre une ville très sophistiquée avec tout autour des volcans qui éclatent, des pyramides et autres bâtiments qui s’écroulent, des gens qui prennent des bateaux et tentent d’échapper au cataclysme en ramant. Tout cela est décrit en langue maya avec, pour appuyer le récit, des images sculptée.

 

Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek 

Réalisation Prophéties


            

Gif papillonRévélation imminente du Secret du Sphinx :

le Crâne de Cristal akhashique.Gif papillon 

                        Selon Barbara Marciniak, auteur de « Messagers de l’Aube », de « Famille de Lumière », et canal célèbre aux États-Unis, un important site archéologique aurait été mis à jour en 2001 à Gizeh, puis immédiatement classifié « top-secret » et entouré d’un périmètre de sécurité par l’armée égyptienne en raison de pressions de la CIA. Ce site apporterait en effet des preuves irréfutables, non seulement de l’existence de l’Atlantide mais aussi des raisons de la fin tragique de la civilisation atlante.Edgar Cayce fut le premier à révéler l’existence en Égypte de cette salle d’archives secrète et à en annoncer la découverte à notre époque. (Cf. Edgar Cayce : «

Les Mystères de l’Atlantide revisitée. » – Éd. de Mortagne)Dès 1933, il avait même donné sous vision médiumnique une description précise de l’emplacement :

« En terre égyptienne, dans un lieu où l’on pénètre à partir de la patte droite du Sphinx, se trouve la salle des archives de l’humanité. Ces archives vont depuis le commencement des temps où l’esprit prit forme et commença à descendre sur cette Terre. Elles comportent l’histoire de toutes les nations de la Terre, l’histoire de la destruction finale de l’Atlantide, et l’histoire de la construction de la Pyramide de l’Initiation, avec les noms des individus, des lieux, avec les dates et les temps où ces archives seront à nouveau ouvertes…
Car, avant le changement d’époque, (« avant le changement d’époque » = avant le passage à l’Ère du Verseau) la vérité sera révélée. On retrouvera ces documents. Mais on ne pourra pénétrer dans les salles souterraines, en partant de la patte droite du Sphinx, que lorsque les temps seront révolus et que les changements auront été accomplis dans cette phase de l’existence humaine. »  

Edgar Cayce – 1933 


Gif papillonSous une forme un peu différente, la même prophétie fut confirmée trente ans plus tard, dans un monastère du Tibet, à Andrew Tomas par celui que les théosophes ont pris l’habitude de désigner sous le nom de « Maître Tibétain. » Le Maître D.K. y annonçait l’avènement, à notre époque, d’une Ère meilleure qu’il nomme « le Cycle de Tara, » avec « le Signe du Cœur » pour emblème, un Âge où toute l’humanité doit se rassembler autour de l’idée de Fraternité.
Après avoir exhorté chacun à se préparer à de grands bouleversements, à choisir clairement son camp entre la Lumière et les Ténèbres, la Fraternité et l’Égoïsme, et à s’engager dans le combat en vue de cet avènement, il ajouta :

« … Gardiens des legs culturels des civilisations disparues, Nous ouvrirons les caveaux secrets de l’Égypte et démontrerons l’existence, en un lointain passé, d’une science et d’une technologie hautement avancées. Sur leurs écrans de télévision, les spectateurs pourront contempler les brillantes réalisations de l’antique Atlantide. Ils comprendront qu’ils risquent de subir la même destruction. Dès que le Sphinx de Gizeh aura lancé son avertissement, soyez prêts à de grandes choses ! … »  Le Maître Tibétain – Tashi Lhunpo – 1966
(Extrait de «
Shambhala, Oasis de Lumière » d’Andrew Tomas (Éd Robert Laffont),
retranscrit dans «
Hilarion : le Temps des Tribulations » (Éd Ramuel). 


Gif papillonTrente années s’écoulèrent à nouveau après cette prophétie, jusqu’en ce jour de Pâques 2000 où Monique Mathieu canalisa à son tour la vision suivante :
« … J’ai devant moi un crâne de cristal. Il me parle et me dit :« Sur terre, je représente ce que vous pourriez appeler toutes les lois spirituelles, toutes les lois qui font que l’homme puisse vivre pleinement sa vie, pas simplement au côté de ses frères humains, mais dans la conscience de l’Unité parfaite avec toute vie sur ce monde et à l’extérieur de ce monde. »

Il me dit aussi :

 » On est sur le point de me trouver en Égypte, pays si cher au cœur de ce canal qui s’exprime. Le moment est venu, je vais me révéler en même temps que tous ces outils merveilleux qui ont été implantés sur ce monde, je vais révéler ma puissance aux êtres humains, à ceux qui seront à ce moment-là en mesure non seulement de me comprendre, mais aussi de mettre en application l’immense connaissance qui se trouve en moi « … »  Association DU CIEL A LA TERRE, Extrait du bulletin N°42
Channeling de Monique Mathieu (2ème trimestre 2000)
 


Gif papillonLes crânes de cristal ont déjà fait plusieurs fois parler d’eux au cours du siècle écoulé. (Cf. Chris Morton et Ceri Louise Thomas : «
Le Mystère des Crânes de Cristal » – Éd. Du Rocher.)

En 1924, Anna Le Guillon Mitchell-Hedges avait 17 ans lorsque, en compagnie de son père adoptif, l’explorateur anglais Frederick Albert Mitchell-Hedges, elle découvrit un crâne en cristal de roche dans les ruines d’un temple de la cité Maya dite « des pierres tombées » à Lubaantùn, au Belize.
En dehors de l’absence des sutures crâniennes, c’est une reproduction quasi parfaite d’un crâne humain féminin. Il pèse 5 kg. Il est composé de deux morceaux, la mâchoire inférieure s’ajustant exactement à la partie supérieure.

Les propriétés optiques du crâne sont étonnantes :

- éclairé par le dessous, la lumière jaillit par les orbites.

- frappé à l’arrière par les rayons du soleil, un faisceau lumineux intense ( susceptible de mettre le feu ) jaillit des orbites, du nez et de la bouche.

Certaine de son authenticité, Anna accepta de confier le crâne à une équipe de scientifiques spécialisés dans la cristallographie de la société Hewlet-Packard.

Après 6 mois de tests, les conclusions tombèrent :

- Ce crâne est constitué d’un quartz naturel extrêmement pur, du dioxyde de silicium « piézo-électrique anisotrope. »

- Ses deux parties sont taillées dans le même bloc de cristal de roche.

- Il ne présente aucune trace d’instrument, ni marque microscopique quelconque.

- Il est impossible de dater sa fabrication (car le cristal ne vieillit pas).

- Avec la technologie actuelle de travail du diamant, il faudrait un an pour en obtenir l’aspect extérieur (avec des traces d’usinage que ce crâne ne comporte pas !). Quant aux effets prismatiques, leur reproductibilité serait encore plus difficile à obtenir.
Une fabrication artisanale identique aurait sans doute requis plus de 300 années de travail continu !
 

                                                                                                       

Il existe onze autres crânes de cristal aux mêmes propriétés, connus et répertoriés. En 1996, trois de leurs propriétaires ont accepté de prêter leur exemplaire au British Museum à fin d’expertise.Et depuis, silence : « No Comment » !!! Les autorités du British Muséum refusent obstinément non seulement de livrer leurs conclusions mais également de dire pourquoi !!!

Une légende Maya est attachée à ces crânes de cristal : lorsque les treize crânes seront réunis, ils révèleront le secret de la vie. Selon la tradition maya, ces crânes nous ont été transmis par les Atlantes qui les tenaient des « Initiateurs venus du ciel » !!! 

                         Barbara Marciniak et Anne Givaudan ont confirmé la récente découverte à Gizeh de preuves de l’existence de l’Atlantide. (Cf. Anne Givaudan : Alliance – Éd. S.O.I.S. et Barbara Marciniak : « Pleialian Sessions ».)

Gif papillonUne salle secrète aurait ainsi effectivement été identifiée. Elle pourrait abriter le treizième crâne de cristal : relié à la mémoire des douze autres, ce crâne contiendrait des archives relatant en détails toute l’histoire de la civilisation atlantéenne, de sa création, de son apogée, puis de sa décadence et de sa chute. Cette mémoire apporterait la preuve irréfutable de la supériorité technologique de cette civilisation sur la nôtre, et elle permettrait d’établir de manière infaillible que c’est bien à cause de l’orgueil des Atlantes et de leur transgression progressive de la Loi d’Amour, que leur continent fut finalement englouti lors d’un effroyable cataclysme.Le crâne apporterait également la preuve que les dieux du panthéon égyptien n’étaient pas des « divinités », au sens où l’entendent généralement les scientifiques de nos jours, mais bien des envoyés d’Orion, venus initier Thot à la religion solaire, et lui transmettre les clés de l’anti-gravitation et de la dématérialisation/rematérialisation en vue de l’édification des pyramides.Il semble que les Égyptiens aient été en contact avec de nombreuses civilisations extraterrestres. Les initiations qui avaient lieu dans la Grande Pyramide ouvraient au néophyte l’accès à la multidimensionnalité et aux mondes d’outre-espace

. 

                                                                                         

Réalisation Prophéties dans MESSAGES EVENEMENTS image_crane

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...