La Guérison est en marche

 

Comment affronter les prochains bouleversements et devenir réceptif à l’Energie de Guérison. 

Dans ce message inédit de Barbara Marciniak, auteur des deux best-sellers Messagers de l’Aube et Famille de Lumière (Éd. Ariane), un représentant du Collectif de l’Étoile Bleue nous explique comment parvenir à la conscience multidimensionnelle : cela suppose un retour à la compassion, ainsi qu’une nouvelle approche des gens, des endroits et des événements, focalisée sur leur énergie. L’une des manières de se préparer aux inévitables bouleversements des prochaines années est, selon les Pléiadiens, de renoncer à notre quête effrénée de divertissements intellectuels et de les remplacer par des joies simples. 

 lune du paon

“ L’automatisation et la génétique sont, depuis quelques années, présentées par les adversaires de la Lumière comme l’unique solution et l’ultime espoir pour l’humanité. Le résultat est qu’actuellement, de nombreuses personnes sont comme hypnotisées ; elles vivent plongées dans une sorte de transe à travers différentes manipulations électroniques, et si la plupart d’entre elles semblent encore apparemment  »normales », les cellules de leurs cerveaux présentent déjà une altération qui se manifeste par un état de stupeur assez voisin de certaines psychoses provoquées par l’abus de drogue. Cet endormissement progressif d’une partie de l’humanité est pour nous un réel sujet de préoccupation.  

La nouvelle vie qui est sur le point d’être proposée à l’humanité est absolument merveilleuse, mais la plupart d’entre vous sont encore bien loin de se douter du potentiel qu’ils vont bientôt découvrir en eux-mêmes. Pour le moment, l’espèce humaine est encore génétiquement stressée, et toute la question est : serez-vous capables de purifier votre ADN ? Serez-vous en mesure de transmuter le choc de l’apparente montée en puissance de la haine sur cette planète ? L’effondrement des croyances et des valeurs est en marche, et du fait de l’intensification des énergies, ceux qui déclenchent des actes terribles et manipulent les foules pour en assurer la couverture, ne pourront bientôt plus contrôler cette mise en scène. Toutes les conditions sont à présent réunies pour que des scandales épouvantables soient révélés aux populations de la planète, et pour que chacun soit obligé de se poser la question :  »Qu’est devenu notre monde ? Que s’est-il passé avec nos dirigeants ? Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? »  

Eh bien, de notre point de vue, tout vient de ce que vous avez cessé d’apprécier les joies et les plaisirs simples et honnêtes. Cela peut vous paraître puérile, et même ridicule. Mais c’est peut-être la plus grande des vérités que nous voudrions vous faire partager. La gaieté, l’allégresse, le ravissement, l’hilarité et la jubilation sont des émotions qui provoquent des vibrations d’une grande pureté, et ce sont d’elles dont l’humanité a aujourd’hui le plus grand besoin. D’une manière ou d’une autre, vous parviendrez toujours à accumuler des expériences ou des connaissances, mais quand l’opportunité d’une joie simple se présente à vous, de grâce, ne la gaspillez plus !  

Lorsque viendront les grands bouleversements, et que vous serez confrontés à vous-même, aussi incongru que cela puisse vous paraître, rappelez-vous votre enfance. Remémorez-vous ces précieux instants de fraîcheur où vous gambadiez dans la joie et l’excitation, car ces instants sont toujours vivants ; ils peuvent vous stimuler et vous connecter aux énergies dont vous avez besoin. Vous êtes tous en contact régulier avec les lignes de temps d’autres réalités ; l’astuce consiste simplement à saisir ces lignes de force et à les utiliser pour se projeter au-delà. Vous êtes tous  »naturellement multidimensionnels », et il vous reste encore de nombreuses facettes de vous-mêmes à reconnaître, à explorer et à expérimenter. Il ne tient qu’à vous de devenir n’importe lequel de tous ces personnages que vous êtes, que vous avez été et que vous serez, car ils sont tous reliés ensemble. Votre conscience a la possibilité de travailler brillamment sur plusieurs plans à la fois et d’y accomplir différentes tâches dans l’harmonie. Un jour, vous réaliserez que ces octaves fréquentielles vous sont accessibles, et que vous pouvez très bien les utiliser tout en demeurant parfaitement vous-même.  

Il existe une approche dissociée, fragmentée, torturée de la puissance de l’esprit que d’autres utilisent pour essayer de vous contrôler. Mais le contrôle du mental peut aussi prendre un côté extraordinairement positif, à partir de l’instant où c’est vous-même qui décidez de prendre pleinement possession de votre être ; votre esprit retrouve alors sa puissance et sa liberté.  

Tout au long de votre existence, de vos épreuves, de vos victoires, vous ne cessez de créer, de vous engager, de vous projeter dans ce que vous êtes amenés à entreprendre. Accepter d’être responsable est le meilleur moyen de vous restructurer vibratoirement. Nous enregistrons les probabilités, nous voyons les possibilités qui se présentent. Nous comprenons vos interrogations et nous comprenons aussi la souffrance de vos âmes et quel tribut important vous avez accepté de payer dans le drame cosmique qui se joue en ce moment-même. Nous vous aimons pour votre capacité à vous égarer dans les méandres de vos sentiments, tantôt absorbés par une étreinte amoureuse, tantôt cherchant à humer les délicates senteurs du printemps. Vous êtes des créatures vraiment touchantes !  

Francesca blogs

Bientôt vous aurez vous aussi la possibilité de voir ce que nous voyons, et vous vous serez émerveillés de toutes vos découvertes. Mais auparavant il est primordial que vous fassiez confiance et que vous acceptiez cette reconstruction de vos facultés de perception. Si cela peut vous aider d’avoir un cahier et de noter vos impressions, de manière à mieux comprendre ce que vous êtes en train d’expérimenter, alors, faites-le !  

Souvenez-vous : vous êtes venus sur cette Terre en tant que pionniers d’un nouveau mode de perception. Toute l’énergie nécessaire est à votre disposition en abondance. Si vous croyez en la puissance de la pensée positive, vous renforcerez partout sa fréquence. Proclamez la puissance de l’esprit, utilisez votre esprit et soyez à son écoute. Ne comptez pas sur quiconque pour vous renseigner sur la réalité spirituelle. N’attendez pas que cela devienne un beau jour le grand titre de vos journaux télévisés. Vous devez simplement faire confiance, vous adapter et vous mettre à l’écoute de votre propre ligne de communication. Alors, vous recevrez les informations dont vous avez besoin et tout se passera bien. 

Souvenez-vous que ceux qui refusent de s’éveiller nourrissent ceux qui les contrôlent. Nous n’avons pas à les juger, mais les choses se passent ainsi : à partir du moment où la conscience s’éveille, elle n’a plus besoin d’être manipulée. Revendiquez dès maintenant le droit de prendre possession de vous-même, car ce défi deviendra bientôt celui de toute l’humanité. Il ne s’agit pas d’être contre qui que ce soit ; mais si vous suivez le vieux chemin que certains vous montrent, alors vous serez confrontés à la tristesse, à la peur et au découragement.  

Recherchez le chemin qui apporte la joie et la sérénité ; vous y ferez des rencontres riches et palpitantes. Recevez l’énergie de ce que vous apprenez et faites confiance à la magie de l’existence, car elle est vraiment merveilleuse. Apportez au monde la preuve que le rôle que vous avez accepté de jouer il y a bien longtemps a maintenant été appris. Vous avez la finesse, vous avez la grâce et vous avez le style ; utilisez-les ! Votre vie est d’une grande valeur et vous devez en être persuadés. Pourquoi ne pas tomber amoureux de vous-même, puisque vous représentez un miracle de la nature, capable d’exprimer en pensées, en paroles et en actions l’une des formes les plus magnifiques et les plus achevées de la Création.  

La guérison est en marche, mes chers amis, ne l’oubliez jamais ! Vous avez en vous le pouvoir de guérir votre sang, de guérir votre peine et de découvrir la joie d’être enfin libres ! La période que vous vivez restera à jamais dans les archives de vos réincarnations comme la plus extraordinaire et la plus riche en possibilités. Un jour, dans le futur, vous vous en souviendrez et vous raconterez à d’autres la merveilleuse aventure qu’il vous aura été donné de vivre sur la Terre durant ces 25 années de grande intensification énergétique et de révélation de la vie multidimensionnelle, de la vie divine.  

D’ores et déjà, vous voici placés par la Providence dans les bras de l’Intensité. Faites-en bon usage et cette Intensité vous conduira jusqu’à la véritable Connaissance et jusqu’à la véritable Liberté.  

Bon voyage, mes amis ! ”

 

Canalisé par Barbara J. Marciniak . canal des Pléiadiens

PAR LES YEUX DE LA PRIÈRE

 

Les yeux, reflet de l’âme, une des grandes richesses de l’être humain qui se lie et s’harmonise par eux avec le monde extérieur, facilitent l’équilibre des énergies de son organisme. Quand les yeux reçoivent la lumière sans impureté et sans mélange nocif, le cerveau fonctionne mieux. L’œil droit est relié à l’esprit, le gauche au cœur, et les deux yeux à la parole. Leur forme et leur grandeur permettent de déceler les qualités et les possibilités de l’être humain dont les vertus embellissent la forme. La lumière pénètre également l’être humain intérieurement. Aussi doit-il éviter de regarder les images qui réfléchissent le négatif sur le psychisme. L’esprit ne doit pas se laisser accaparer par de vaines et stériles manifestations humaines. Chaque impression qui parvient au cerveau par l’intermédiaire des yeux laisse sa trace sur les lignes du visage. Epargnez à vos enfants la vision de vilaines images, de vilains tableaux et, vous aussi, ne les examinez pas.

A1 - LA VIE DEVANT SOI

Laissez cette étude aux sages. Empêchez vos enfants de faire des grimaces accompagnées de mouvements grotesques qui sont l’indice de la souffrance, car l’homme torturé par la souffrance se contracte instinctivement le visage. Recommandez-leur d’ouvrir largement leurs yeux à la lumière pour qu’elle puisse y pénétrer plus facilement et plus librement, car la lumière soulage et guérit. L’être humain devrait remercier constamment le Créateur de lui avoir donné et conservé les yeux avec lesquels il peut contempler la nature et prendre contact avec elle. Le désordre et la malpropreté exercent une influence déprimante sur le psychisme. Chaque matin, faites votre lit et mettez chaque chose à sa place dans votre demeure. Quand vous faites votre toilette, ne pensez qu’à vous laver, et que votre esprit soit uniquement concentré sur cette action en dehors de toute autre pensée, car l’eau exerce une action bienfaisante sur la vie. Les coutumes et les préjugés de nos ancêtres se manifestent inconsciemment à travers les yeux dont l’expression aussi est la résultante des vies passées. Observez-vous et corrigez-vous. Elevez souvent les yeux vers le ciel. Représentez-vous les êtres qui sont parvenus à la sainteté et à la perfection. Regardez, visualisez leur visage angélique souriant rempli de joie et d’allégresse, exprimant l’humilité ; leurs yeux spirituels reflètent la paix, la sérénité. Imprégnez-vous de ces images. Les forces spirituelles les plus élevées de la nature, qui font pénétrer les sentiments altruistes dans l’être intérieur, sont transmises par les yeux. La lumière est une nourriture, et les belles pensées tonifient le cerveau en attirant des fluides bénéfiques. Plus l’homme se perfectionne, plus il se nourrit de spiritualité, des bienfaits et des grâces divines.

Si votre regard est attiré vers le bas, votre tâche ne pourra être menée à bon terme. Les rayons oculaires doivent être dirigés vers le haut, au-dessus de la ligne d’horizon. Elevez vos yeux vers le ciel, faites des exercices, afin que votre regard soit conscient et dirigé. Chaque matin, en ouvrant les yeux, regardez de belles images et réjouissez-vous de la grandiose nature créée par Dieu. Recherchez le beau chez vos semblables et arrêtez-y vos regards. Quand vous serez devenu un sage au point d’aimer tous vos semblables, vous pourrez regarder le mal, le négatif, et vous les aiderez à le transformer en bien, en positif. Plus la lumière spirituelle est intense, mieux elle permet de voir les profondeurs de l’âme humaine où sont cachées beaucoup de choses par d’épais rideaux. Dieu nous a donné de grands biens. Pour savoir les utiliser, il est nécessaire de connaître les lois de la vie. C’est un art de regarder une personne avec un sentiment de beauté, de pureté, avec lumière, avec amour. Un tel regard efface tout doute et souffrance

Extrait Peter DEUNOV sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

La méditation et le service comme outils d’épanouissement de la conscience

 

Nous savons tous au fond de nous que pour établir et entretenir un contact avec la conscience de l’esprit divin qui nous habite, il est nécessaire de s’accorder régulièrement un temps de calme et de recueillement pour se consacrer entièrement à cette exercice. La méditation a de tout temps été reconnue comme le moyen privilégié d’y parvenir. Cependant, lorsqu’on parle de méditation, chaque personne a une compréhension différente de ce dont il s’agit, selon son expérience en ce domaine ou, à défaut d’expérience en la matière, selon l’idée qu’elle se fait de cette technique d’éveil.

Méditer

En un sens, cela est tout à fait normal puisqu’il y a sans doute autant de façons de méditer qu’il y a de personnes qui méditent. Pourtant, on peut dégager certains principes généraux à ce sujet. Tout d’abord, l’acte de méditer, peu importe la technique, ne devrait pas être un but en soi mais seulement un outil pour atteindre à une certaine paix de l’esprit. Ce ne devrait pas non plus faire l’objet d’un effort opiniâtre de la conscience, mais plutôt être l’occasion de s’abandonner à un état de paix et de bien-être contemplatif, après une période de relaxation physique et de décantation des pensées du mental, afin de se laisser pénétrer par les vibrations bienfaisantes de la Présence divine en soi. On ne médite pas comme on fait du jogging. On vise au plus grand calme intérieur possible et on laisse le loisir au Veilleur Silencieux en nous de choisir la direction que prendra la méditation .

Certains vous diront qu’ils méditent en répétant intérieurement un mantra; d’autres affirment pouvoir le faire en marchant. Il est théoriquement possible bien sûr de vibrer à un état de conscience supérieure, ce qui est fondamentalement le but de toute méditation, tout en menant des activités physiques. Pourtant, très rares sont les personnes qui atteignent en permanence l’état d’extase et de grâce intérieure qui est l’un des buts ultimes du processus évolutif de l’incarnation.

Essentiellement, les trois principales étapes d’une méditation réussie sont la relaxation physique, qui nécessite une bonne posture confortable et un profond relâchement musculaire, surtout au niveau des muscles de la nuque qui sont souvent crispés sans qu’on ne le réalise. Puis, il faut calmer la pensée, mais sans faire usage de la volonté, sans forcer ni lutter. On aura avantage à être dans un environnement où les bruits et toute activité qui pourraient être source de distraction soient réduits au minimum. Parfois, une douce musique appropriée aidera à couvrir les sons indésirables et à stimuler l’élévation spirituelle. Pour ne plus être importuné par des pensées envahissantes empêchant de s’abandonner à un état de méditation profonde, on peut soit les observer passivement sans s’y attacher ni y réagir, ou encore on peut concéder de leur accorder tout juste assez d’attention pour considérer ce qui nous préoccupe en s’engageant à y revenir plus tard pour y apporter au besoin une réponse plus complète si aucune solution ne nous vient immédiatement à l’esprit. Ainsi, on trouvera peu à peu un calme relatif qui sera suffisant pour que la troisième étape commence.

À ce niveau, le contrôle des pensées est remis au maître intérieur qui sait très bien ce qui est nécessaire pour nous à ce point de notre cheminement spirituel. Nous pouvons aussi choisir d’utiliser ces instants de communion avec les forces de Vie pour émettre des pensées de Paix, d’Amour et d’Harmonie ou même transférer à distance des énergies curatrices à l’intention de personnes précises, ou encore pour alimenter l’égrégore collectif des forces positives et surtout pour focaliser une volonté de Paix autour de situations conflictuelles en différents points du globe. L’intensité vibratoire des énergies circulant alors à travers l’être entier engendreront souvent un frémissement d’extase dont tous les mystiques s’entendent à dire qu’il est presque indescriptible à qui ne l’a jamais ressenti. Des images, des mots ou des phrases ayant une profonde signification pour nous peuvent jaillir soudain et constituer des guides ou poteaux indicateurs précieux pour la suite de la méditation ou dans notre vie courante. Bref, nous nous donnons chaque fois un peu plus l’occasion de mieux connaître et ressentir le niveau de lucidité consciente, de bien-être et de paix intérieure qui est associé avec l’éveil de la conscience de l’esprit de Lumière que nous sommes tous en réalité.

Avec l’éveil intérieur à cette réalité immanente grandira également le désir de servir, de donner et partager afin de contribuer d’une façon ou d’une autre à l’essor de cette conscience divine dans le monde où nous vivons. Cette aspiration à servir sera d’autant plus forte si l’on ressent l’appel intérieur à cheminer vers une Lumière toujours plus grande. Car le service, le don de soi et le partage de sa lumière intérieure avec autrui sont les canaux privilégiés d’expression de la conscience divine dans le monde. Par conséquent, plus nous accepterons de servir de manière désintéressée et spontanée, plus nous nous donnerons alors à nous-même la possibilité de stimuler notre propre épanouissement spirituel. Autrement, si notre éveil spirituel ne se traduit pas en actions concrètes positives et désintéressées, la source de notre Lumière intérieure pourrait se tarir et la paix intérieure nous quitter jusqu’à ce que nous comprenions une fois de plus que l’on ne reçoit que dans la mesure où l’on donne. Rien ne sert donc de se gaver le cerveau de grandes théories spirituelles si nous n’avons pas l’intention d’utiliser ces connaissances à quelques fins utiles dans le grand projet collectif de l’évolution des âmes.

Finalement, la plus grande et la plus puissante force qui nous soit donnée pour faciliter et accélérer l’éveil est sans contredit l’Amour. Bien sûr, c’est d’Amour inconditionnel et universel dont il s’agit. Mais ici les mots sont inutiles puisqu’il faut s’ouvrir à cette énergie pour la connaître. Il n’y a pas d’autre moyen. Un potentiel infini d’Amour sommeille en chacun à travers le lien qui nous unit à l’être divin en nous. Chercher à posséder ou à contrôler cet Amour est la plus vaine des entreprises. Il afflue à son gré, le temps d’un éternel instant magique, en un torrent puissant, ou telle une douce caresse, pour insuffler Vie, confiance, sérénité, et pour nous guider avec une douceur ineffable dans le droit chemin afin d’accomplir la bonne action, trouver les paroles qui inspirent ou former la juste pensée.

C’est à chacun qu’il revient de s’ouvrir à cette éternelle fontaine de Jouvence, à ce miracle permanent qui fait de nous des instruments de la Volonté divine.

Copyright 1999 par Jean Hudon

Adresse électronique: globalvisionary@earthrainbownetwork.com

 

A SUIVRE ICI : http://www.eveildelaconscience.ca/nouveau.htm

Méditations des quatre éléments

 

Je vous propose quelques méditations-visualisations sur le thème des quatre éléments que sont l’air, le feu, la terre et l’eau. Je les ai écrit moi même, inspirée par mes ressentis et expériences, ainsi que d’autres méditations de divers auteurs que j’ai pratiquées, comme celles issue du livre The Spiral Dance de Starhawk.

 1

Vous pourrez à votre tour les adapter pour vous les approprier. Il s’agira de lâcher prise, de porter son attention aux sensations, sous forme d’images, de sons, de goûts, de sensations tactiles ou d’idées. 

Nous avons tous des sens privilégiés par rapport aux autres, la visualisation est la plus courante, mais si vous ne parvenez pas à visualiser, ne vous inquiétez pas et appuyez-vous sur les autres sens qui sont plus développés chez vous . 

Pour les pratiquer, plusieurs méthodes s’ouvrent à vous. Vous pouvez soit lire le texte en réalisant la méditation ; soit le lire et le mémoriser, puis expérimenter les yeux fermés ; soit l’enregistrer, ou demander à quelqu’un d’autre de vous le lire. Dans tous les cas, allez très lentement, laissez le temps aux sensations d’émerger. En expérimentant vous trouverez la méthode qui vous convient le mieux.

Installez-vous dans un lieu sécurisé, où vous ne serez pas dérangé. Débranchez les téléphones et toute autre source de distraction. 

Vous pouvez vous installer devant votre autel habituel, créer un autel en lien avec l’élément, en associant couleurs et symboles, vous pouvez utiliser selon vos souhaits bougie, encens etc. Idéalement vous pouvez aussi aller dans un lieu avec une forte présence de l’élément (au bord d’un cours d’eau, au soleil, allongé par terre, dans un endroit venteux etc.), mais évitez les lieux fréquentés, et où vous ne vous sentiriez pas en totale sécurité. 

Vous pouvez selon vos habitudes tracer un cercle, ou demander à une divinité protectrice de veiller sur vous pendant la méditation. S’il vous arrivait de ressentir des sensations désagréables, de vous trouver dans des situations effrayantes, vous pouvez à tout moment sortir de la méditation en vous reconnectant à ce qui vous entoure, au concret. 

Pour chacune des méditations, commencez par trouver une position confortable, en gardant le dos droit. Vous pouvez vous tenir debout, assis, ou allongé.  Vous allez laisser vos préoccupations quotidiennes, vous pouvez imaginez les mettre dans une boîte, ou sous forme d’un manteau que vous enlevez. 

Prenez quelques grandes respirations. Focalisez toute votre attention sur ces respirations, et les mouvements qui l’accompagnent naturellement. Vous pouvez visualiser chaque partie de votre corps l’une après l’autre. 

Lorsque vous vous sentez calme et détendu-e, commencez la méditation. Une fois la méditation finie, je vous conseille de noter ce que vous avez vécu, avant que les « ombres » ne se dissipent… 

colombe

Méditation de l’Air

Inspirez profondément, retenez un moment votre respiration, puis expirez. 

Visualisez l’Air que vous respirez traverser votre trachée, vos bronches puis vos poumons. Retenez votre respiration. L’Air passe dans votre sang et se repend dans tout votre corps. 

En expirant rejetez toutes les toxines, toutes les choses négatives qui sont en vous. 

Continuez à respirer ainsi, en ressentant le mouvement, inspirer, faire venir à soi, intégrer, puis rejeter.

Songez à l’importance de l’air pour nous : privés de lui plus de quelques minutes et nous mourrons…

Écoutez le bruit de votre expiration… Puis explorez les bruits du souffle, cherchez le son que vous pouvez produire en soufflant, en utilisant la langue, les lèvres, la mâchoire, les joues, les cordes vocales… 

Avec ce son, vous formez un mot. Avec les mots vous influez sur le monde autour de vous. Réalisez l’impact que peuvent avoir vos mots sur le monde qui vous entoure. Puis revenez au silence, et prêtez attention aux odeurs… 

Écoutez les bruits autour de vous. Ceux qui sont proches, et ceux qui sont plus éloignés. Prenez conscience de l’Air, cet élément qui nous entoure constamment, cet élément impalpable. Percevez sa présence qui vous entoure. Ressentez la brise sur votre visage et sur chaque partie de votre corps… 

Puis la brise devient une bourrasque de vent. Sentez-vous entraîné-e comme une feuille par le vent.

Laissez-vous aller, faites confiance au vent, laissez-vous porter. Vous n’opposez plus aucune résistance. A présent vous vous métamorphosez en oiseau. 

Vous jouez avec le vent. Vous vous sentez libre… Demandez à l’esprit de l’air de vous accorder un conseil. Soyez ouvert à tout son, image, ou ressenti qui viendrait. 

Respirez profondément, retenez votre respiration puis expirez.

Revenez ici et maintenant. Ouvrez les yeux, frottez votre corps et étirez-vous.

 dessous-matrix-74 - Copie

Méditation du Feu

Prenez conscience des milliards de petites décharges électriques qui parcourent votre corps, le long de vos nerfs. 

Les impulsions électriques vous traversent, depuis les extrémités de votre corps jusqu’à votre cerveau pour vous informer de ce que perçoivent vos membres, puis partant de votre cerveau, les impulsions électriques redescendent le long des nerfs jusqu’aux muscles. 

Prenez conscience de vos cellules musculaires, de ces milliers de cellules qui accomplissent un travail coordonné pour vous permettre de vous tenir debout et de bouger. Ressentez la chaleur de votre corps résultant de l’activité de vos cellules. 

Visualisez cette chaleur sous forme d’une flamme au niveau de votre poitrine. Sentez-la grossir à chaque inspiration, jusqu’à ce qu’elle forme un véritable feu vous enveloppant. Voyez comme les flammes sont fugaces, vives et insaisissable. 

Prenez conscience de votre capacité à créer, à changer les évènements, tel un forgeron façonnant le métal, ou une cuisinière transformant les aliments avec le feu. Ressentez votre volonté, votre passion qui vous donne l’énergie d’accomplir les gestes du quotidien, comme de grands exploits. 

Vous pouvez utiliser cette énergie. Pensez à une situation qui vous pose problème, quelque chose que vous aimeriez changer, ou une personne que vous souhaiteriez aider et envoyez-y cette énergie transformatrice, pleine de chaleur, d’amour, de volonté et de passion. 

Puis laissez votre feu diminuer en taille, jusqu’à devenir une petite flamme, une lueur qui vous réchauffe, et sera toujours là pour vous guider dans les moments sombres. Si vous avez besoin de davantage d’énergie, il vous suffira d’y apporter une bûche pour libérer une nouvelle flambée. 

Respirez profondément, retenez votre respiration puis expirez.

Revenez ici et maintenant. Ouvrez les yeux, observez les lumières autour de vous, tapotez votre corps et étirez-vous.

 en noir et blanc

Méditation de l’Eau

Pensez à l’eau sous toutes ses formes.

L’eau que vous buvez. 

L’eau qui compose votre corps : votre sang… l’eau dans chacune de vos cellules… votre salive… vos larmes… 

L’eau du placenta dans lequel vous avez baigné lors de votre vie foetale, cette eau qui vous entourait, vous maintenait au chaud et en sécurité. 

Pensez à la pluie. Écoutez le bruit des gouttes qui tombent… Ressentez l’eau couler sur votre corps.

L’eau du ciel abreuve la terre, et permet à la vie végétale et animale de se développer. Imaginez l’eau d’un lac, immobile. Ressentez ce calme en vous. 

Visualisez maintenant un ruisseau. Voyez le cours d’eau, et sentez-vous entraîné-e par le courant. Laissez-vous complètement aller, abandonnez toute résistance, et expérimentez la fluidité de l’eau, qui contourne les obstacles… 

Le ruisseau devient une rivière…

Vous êtes entraîné-e vers la mer.

Sentez l’eau salée autour de vous. Elle vous purifie. 

Voyez les vagues se former, le mouvement de montée et descente. Laissez-vous entraîner par les vagues. Vous montez et descendez au rythme de vos inspirations… A présent vous êtes entraîné-e dans les profondeurs de l’océan. 

Tout est sombre, grouillant de vie. Vous croisez toutes sortes de créatures étranges. Vous êtes l’océan, c’est vous qui portez et nourrissez toutes ces formes de vie. Percevez les esprits de l’eau, les ondines…

Envoyez-leur des offrandes et de l’amour sous la forme de sons «om». 

Vous pouvez poser des questions aux ondines, comme à quoi ressemblent-elles,

Comment guérir les blessures émotionnelles,

Comment agir sur les relations humaines,

Ou encore comment s’ouvrir à l’amour de la vie ?

Ouvrez vos sens et laissez venir à vous les sons, les sensations, les images…

Remerciez les ondines, et dites-leur au revoir. 

Sentez que vous remontez des profondeurs de l’océan, jusqu’à la surface. Prenez conscience de votre souffle, puis de votre corps et de ce qui vous entoure. 

Passez les mains sur tout votre corps comme pour vous épousseter pour achever la méditation.

 Père-Céleste

Méditation de la Terre

Prenez conscience de la structure de votre corps, de vos os qui forment le squelette. Visualisez votre crâne, la colonne vertébrale, les os des bras, des avant-bras, des mains. Le bassin, les jambes et les os des pieds. 

Vos os ne sont pas de la matière morte, mais des organes bien vivants, en constant renouvellement. A l’intérieur des os se forme le sang, qui alimentera toutes les cellules du corps. 

Vos os, bien que creux, sont très solides. C’est grâce à eux que vous pouvez vous tenir debout.

Ressentez le poids de votre corps. Localisez les points d’appui… 

Songez à cette énergie qu’est la pesanteur. Depuis votre naissance, elle n’a cessé de vous attirer vers la

Terre Mère. Ressentez le poids de vos bras, de vos jambes, et de tout votre corps… 

Ne résistez plus, laissez vous entraîner vers la Terre Mère. Vous vous enfoncez dans la Terre. De plus en plus profondément… Vous traversez différentes strates, apercevez au passage des racines, des pierres et des minéraux. 

Maintenant vous vous trouvez dans une poche, à peine plus grande que vous. Vous êtes entouré de terre humide et moelleuse. Vous vous sentez bien, en sécurité, malgré l’obscurité. Vous êtes dans le ventre de la Terre Mère. 

Vous allez creuser au dessus de vous, tel un verre de terre, remontant peu à peu, jusqu’à apercevoir une lumière…Vous êtes arrivé à la surface. La Terre vous soutient. Telle une graine, enfoncez vos racines profondément dans la Terre… 

La Terre vous nourrit. Absorbez son énergie, et visualisez-la qui remonte le long des vos racines… A chaque inspiration, ressentez l’énergie monter en vous… Laissez des branches se développer vers le ciel. Sentez l’énergie de la terre remonter des racines jusqu’à vos branches… 

Vos branches ploient, et vous retournez cette énergie à votre Mère la Terre.

Absorbez l’énergie de la Terre, faîtes là remonter le long de votre tronc et de vos branches, puis rendez-la à la Terre. Transmettez lui aussi une pensée chargée d’amour et de gratitude. 

La terre sera toujours là pour vous apporter énergie, stabilité et solidité. Vous pourrez vous y connecter quand vous aurez besoin de vous régénérer. 

Reprenez conscience de corps humain, et de ce qui vous entoure. Effectuer des pressions tout le long de votre corps pour achever cette méditation.

SOURCE : https://lunebleuezine.files.wordpress.com/2016/05/lunebleue18.pdf

 

Quatre Conseils sur le sentier de l’Illumination

 

Ce message s’adresse aux humains qui suivent un sentier spirituel. Certains trouveront ces conseils absurdes, mais nous devons toutefois offrir cet enseignement. Tout enseignement portant sur la voie de  l’illumination touche à l’interdimensionnalité.  Voilà pourquoi nous vous prions de faire taire votre intellect pour un moment. Evaluer plutôt l’information qui suit avec le discernement du cœur, non avec la logique de l’expérience quadridimensionnelle que vous considérez comme votre réalité.

1

Votre cerveau quadridimensionnel vous trahira complètement, jusqu’à ce que vous ayez appris à utiliser ses parties qui transcendent le temps et l’espace pour atteindre ces lieux incommensurables qui semblent n’appartenir qu’au fantastique. Ce sont ces parties interdimensionnelles qui s’ouvrent et commencent à s’unir aux parties quadridimensionnelles créant la logique de la foi et faisant confiance à l’invisible parce qu’il « existe et fonctionne ».  Dépasser la logique quadridimensionnelle est ce qu’il y a de plus difficile pour les humains, et c’est pourquoi si peu d’entre nous s’éveillent, même devant des preuves évidentes. Il y a effectivement dans l’univers une force intelligente qui vous connaît et qui est consciente de tout ce qui arrive.

Actuellement, c’est comme si vous achetez un billet, ce qui correspond à Votre Intention, mais il n’y a ni voie ferrée ni train ! Il y a cependant une station ! Que ferez-vous donc à cette station où il n’y a pas de voie ferrée et où aucun train ne passe ? On ira de vous. Eh bien, la voie ferrée et le train ne sont tout simplement pas encore construits ! Qui les construira ? VOUS.

PREMIER CONSEIL : Ne décidez pas d’avance là où vous irez.

Selon le plan divin, vous devez assumer la responsabilité de votre cheminement en ne suivant pas les autres, en ne vous accrochant pas à leurs conseils, ni même aux enseignements. Tous les enseignements que vous recevez de sources diverses sur cette planète font partie d’une recette de cuisine interdimensionnelle. Concoctez plutôt un mets qui n’a jamais été préparé auparavant, en utilisant l’information que vous possédez maintenant sur tous les ingrédients. Votre ADN favorise la maîtrise ! Ne devenez pas ni un gourou, ni un disciple ; ce serait un insulte à votre propre maîtrise, dans votre propre structure cellulaire. Cela explique pourquoi il ne peut pas y avoir de manuel de l’Ascension.

SECOND CONSEIL : N’émettez pas d’hypothèse quant à votre travail.

L’utilisation de l’énergie divine est une entreprise plus profonde que tout ce que votre cerveau peut concevoir. Il se passe tellement plus ici que ce qui est visible. Ce sentier illuminé que vous avez décidé de suivre contribuera à l’énergie de Gaïa. Cela relève de la physique, puisqu’elle est aussi divine, et de votre ADN. Cela relève également de l’Ange présent en vous. Vous parlez d’un contrat comme si vous étiez venu ici avec une déclaration signée stipulant que vous devez accomplir telle ou telle chose. Vous ne comprenez pas que le contrat qui est lié à votre venue sur cette planète ne stipule qu’une chose : « Me voici sur le Terre. Commençons donc le travail ». Peut-être avez-vous déjà eu une vision de ce que vous faisiez avant de venir ici. Avez-vous pensé à cela ? Vous ne le savez pas … car tout est confus. N’élaborez donc pas d’hypothèse. L’ardoise est vide. Et si votre vision signifiait simplement que vous êtes un guérisseur et que vous irez cette fois au-delà ? Si vous en tirer une hypothèse quadridimensionnelle, vous passerez votre vie à faire quelque chose que vous avez déjà fait, alors d’hypothétiser.

TROISIEME CONSEIL : Ne vous fixez pas d’échéance.

C’est aussi inutile que contraignant. Vous vous mettrez vous-même en prison. Lorsque vous vous fixez une échéance en cette matière, vous vous créez, à l’échelle cosmique, une prison temporelle quadridimensionnelle. Et si votre véritable plan de vie était d’une envergure dépassant tout cadre temporel ? Et si demain une porte s’ouvrait sur le miracle ?  L’illumination, elle-même est une grande énergie curative qui vous transporte littéralement. Tout commence alors à changer autour de vous. Je vous invite à évacuer le drame de votre vie. Il est bien possible que votre rôle se résume à être un phare et que, pendant tout le reste de votre vie, rien ne se produisait sinon l’accroissement de votre lumière afin d ‘influer sur Gaïa !

QUATRIEME CONSEIL : Votre ADN est beaucoup plus complexe que vous ne le pensez.

A l’intérieur de toutes ces énergies de l’ADN se trouve encore quelque chose de grand qui est bien dissimulé. Si vous regardez les noms des couches d e l’ADN et leur signification, vous y découvrirez quelque chose qui n’est pas étranger à la maîtrise. Quand vous activez l’ADN, tous les attributs que vous possédiez dans vos vies antérieures se manifestent. Il est vraiment temps d’aborder ce sujet. Il y a en chacun de vous un être humain supérieur. Toutefois, la plupart d’entre vous ne le connaîtront jamais mais certains le découvriront s’ils prêtent vraiment attention à ce qui peut se passer dans leur ADN modifiée.

Devant les bouleversements de votre société, ou climatiques, demeurez en lieu sûr. Usez de votre sagesse divine et de votre discernement pour soutenir ce qui doit l’être. Ne soyez pas surpris si Gaïa se manifeste encore d’une manière que vous jugez peut- être outrageante. Combien d’entre vous osent chanter avec le vent ? Etudiez la numérologie des noms. Voyez les événements comme un nettoyage approprié de la planète aux endroits  qui en ont besoin et comprenez que tout cela fait parti du grand changement qui doit intervenir.

Le plus grand attribut inscrit dans votre ADN est celui du guerrier intrépide. Il est temps de le revendiquer. Si vous le faites, vous serez sur la voie de la guérison du corps que vous avez pris pour vivre ici. Tout cela fait partie de ce que nous appelons l’Illumination. Nous ne le dirions pas si ce n’était pas le cas. Ce sont les vérités du moment. C’est une information précieuse pour les êtres précieux qui lisent ces lignes. Et il en est ainsi !

La pratique ancestrale chez les Esséniens

 

2ème partie : Cet interview de Daniel Meurois et de Marie-Johanne Croteau-Meurois, réalisé par le magazine Sacré-Planète et publié dans le n°44, qui développe le concept des Thérapies égypto-esséniennes, met en évidence l’origine des Soins Esséniens et Égypto-esséniens et le concept de Vie qui les soutient.
Ce savoir et ces valeurs font partie de l’enseignement que Daniel et Marie-Johanne diffusent en France dans leur concept de « Soins à sensibilité essénienne et égyptienne ».

Bonne lecture
Jean-Paul Thouny

A

SP : Quel était pour les Esséniens – et les Égyptiens qui ont précédé ceux-ci – le rôle de la maladie chez l’être humain ?

Daniel Meurois. : Dans leur Tradition comme dans toutes les grandes Traditions du monde, les thérapeutes ayant une vision globale de la maladie ont toujours perçu celle-ci comme un rendez-vous de l’être avec lui-même. La maladie indique inévitablement un carrefour dans la vie d’une personne, un carrefour qui lui suggère de repenser sa façon d’être, essentiellement son hygiène de vie intérieure. Celle-ci est émotionnelle et mentale. Elle est aussi en rapport avec ses croyances, car ces dernières deviennent vite des conditionnements qui orientent le comportement. En termes modernes, on pourrait dire que la maladie, vue sous cet angle, est perçue comme un clignotant rouge sur le tableau de bord d’un véhicule. Elle est le signe d’un désordre à repérer, dont les racines sont peut-être éloignées du symptôme qui se manifeste, ou apparemment sans rapport avec lui.

Pour en revenir aux Esséniens et aux Égyptiens, je dirais qu’ils accordaient beaucoup d’importance aux masses énergétiques engendrées par les pensées humaines. Ils voyaient, dans ces masses qu’on appelle de nos jours « Forme-Pensées », les germes de la plupart des troubles de santé. Ils avaient remarqué, d’une part que ces masses affaiblissent ou déstructurent l’aura humaine mais que, d’autre part, elles aimantent des organismes toxiques émanant du bas-astral, les « entité-maladies ». Leur première préoccupation était donc de nettoyer l’organisme subtil du malade par toutes sortes de méthodes, puis d’y lever certains barrages énergétiques, avant même de tenter d’y rétablir un courant de vie réparateur.

Des sortes de mantras, puis des pratiques de « reconstruction mentale » par visualisation, étaient ensuite enseignées aux malades capables de se prendre en charge afin qu’ils modifient leur rapport à la vie, et ne retombent pas dans le même problème. De manière générale, passer à travers une maladie, digne de ce nom, était pour ces anciens peuples comme franchir le cap d’une initiation. On était idéalement tenu d’essayer d’en comprendre le sens. Ce qui ne veut pas dire que c’était toujours fait et réussi.

Cette approche préfigurait incontestablement ce que nous appelons aujourd’hui les psychothérapies… hormis le fait que l’existence de l’âme en était le pivot majeur… « détail » qui n’est pas nécessairement le cas de nos jours, loin s’en faut, hélas. L’être est une globalité indivisible, ce qui veut dire que, si on l’ampute de l’une de ses dimensions, on ne résout aucun problème en profondeur.
On ne fait que le déplacer et on lui donne alors un autre nom.

 

SP : Les thérapeutes étaient à l’époque des prêtres car soigner était un acte sacré. Aujourd’hui, les choses ont évidemment changé et on ne conçoit plus que la prêtrise ait nécessairement quelque chose à voir avec les thérapies. À qui s’adressent les formations en soins esséniens que vous donnez, Marie-Johanne, en collaboration avec Daniel ?

Marie-Johanne Croteau-Meurois : Notre formation en soins esséniens ne s’adresse évidemment pas à tous. Nous pensons très honnêtement que tout le monde ne possède, hélas, pas en soi les qualités de base d’un bon thérapeute. Les qualités essentielles que nous recherchons dans notre école de formation sont, entre autres, celles de la réelle compassion – beaucoup de gens ignorent d’ailleurs le véritable sens de ce mot – la volonté sincère d’aider, la capacité d’écoute et d’accueil de la personne malade. À cela, il faut ajouter l’honnêteté, le discernement, une démarche spirituelle évidente et ce qu’on appelle la foi. Enfin, l’idéal est aussi de manifester certains dons particuliers propres à faciliter l’approche de ce type de thérapie comme, par exemple, une sensibilité particulière aux niveaux des mains, de la clairaudience, de la clairvoyance, etc.

Il ne s’agit pas de dire : « Pour soigner, on injecte de la lumière, de la lumière qui est autour, dans les corps subtils… » car, à mon sens, c’est une formulation incohérente dans le cadre de la Tradition essénienne. Elle semble ignorer absolument tout de l’aspect sacré des soins, et est réductrice quant à leur principe de base : celui de la recherche intérieure chez le thérapeute d’une « qualité » de Lumière spécifique. Le but est de canaliser celle-ci et ensuite de l’infuser avec le Cœur et toute la Conscience requise dans le corps du malade… en n’omettant pas de demander l’assistance et l’aide des Présences célestes, des Guides de Lumière.

Il faut préciser que l’acte de soigner est un acte de symbiose totale avec le « Ciel ». Une trinité composée de la Présence divine, du thérapeute et du malade doit se manifester. L’énergie thérapeutique circule donc du Ciel vers le thérapeute, son outil et son canal. Le thérapeute, de par ses mains, transmet ensuite au corps du malade « l’Onde sacrée de Guérison », dont la Lumière retourne ensuite au « Ciel ». Il s’agit d’un mouvement trinitaire et continu de régénération de la circulation de l’Énergie de Guérison et d’Amour des sphères célestes.

SP : Quelle place accordez-vous au sacré dans ces soins ?

MJCM : J’y accorde toute la place car soigner est un acte sacré en lui-même. Pas d’appel à l’aide d’une Présence de Lumière ? Pas de reconnaissance du Sacré ? Alors pas de réelle guérison possible.
C’est aussi clair et simple que cela. Tout résultat positif, en soins esséniens-égyptiens, repose sur la foi du thérapeute et le respect de l’aspect sacré du soin, donc sur une vraie connexion avec l’Onde divine universelle.

Daniel et moi-même n’enseignons pas qu’un ensemble de données à intégrer mentalement. Nous enseignons à désapprendre le mental pour se connecter à la Source et au Cœur de celle-ci en soi ainsi qu’à l’extérieur de soi, afin de laisser s’exprimer le Courant thérapeutique sur le corps malade. Nous essayons de faire sentir à nos étudiants l’existence d’une autre « marche » à gravir, celle qui dépasse le simple niveau du thérapeute et qui mène à celui du thérapeute-guérisseur.

Nous recommandons.par ailleurs de travailler en parallèle avec la médecine officielle de notre société, car aucune médecine ne devrait en exclure une autre. Les thérapies esséniennes résultent d’une communion sacrée et intime de l’âme et du cœur. La sagesse et la maîtrise sont de savoir manier intelligemment l’une et l’autre. Si nos enseignements souhaitent donner tous les outils de cette méthode, ils espèrent par-dessus tout faire toucher son côté mystique en permettant aux mains du thérapeute et à son cœur d’intégrer en eux l’Onde de la Guérison et de multiplier ainsi l’impact d’une simple technique. « L’amour seul ne suffit pas, il lui faut ce Souffle qui s’appelle Vouloir (1). Sans lui vous ne rêvez rien, vous n’accomplissez rien » est-il dit dans « Les Enseignements premiers du Christ » (2).

SP : Le Christ occupe manifestement une place très importante dans ce que vous enseignez. Le considérez-vous comme un thérapeute essénien ?

MJCM : Oui, le Christ occupe effectivement une très grande place dans ce que nous enseignons mais certainement pas parce que nous considérons qu’Il était un thérapeute essénien. Certes, Il avait été formé par « la Grande Fraternité des Frères en Blanc » dès son tout jeune âge au Krmel mais Il avait été aussi initié en Égypte et y avait enseigné dans les temples de thérapies.

Daniel Meurois a donné de multiples témoignages à ce sujet dans ses écrits et séminaires mais pour en un bref rappel, il a dit à peu près ceci : « De retour de son long voyage de 17 ans en Inde et dans les Himalayas, le Maître Jeshua, lors d’une mort initiatique dans la grande pyramide de Chéops, fut investi par la supra-conscience solaire du Christ. Suite à cet événement majeur, Il fut investi par une autre Force au cours d’une seconde initiation, lors de la fameuse cérémonie du Baptême dans le Jourdain. À la supraconscience du Christ s’est ajoutée Celle du Logos de notre Galaxie. Lorsqu’on parle du Christ, on parle donc du Christ-Jésus. On évoque trois puissances en une : la première, celle du Maître de sagesse incarné, la deuxième, celle de l’Être le plus réalisé de notre système solaire, la troisième comme étant issue de la Grande Présence manifestée dans notre Galaxie ».

Marie-Johanne ajoute : « Jai eu la chance d’être un témoin féminin proche du Christ, il y a deux mille ans. Vous faire un portrait de qui « Il » était et de « Ce » qu’Il est toujours,
pour moi, m’est tellement difficile… les mots sont trop petits ou insignifiants… Encore aujourd’hui, je n’arrive pas à décrire ni à exprimer tout ce qui agissait et irradiait « de » et « par » Lui. Non, le Christ n’était pas un thérapeute essénien, Il était le Christ ! C’est par mon propre souvenir des enseignements du Maître Jeshua en personne reçus avec d’autres disciples en petit comité que j’enseigne maintenant. Je le fais donc avec la mémoire vive de mon âme. C’est par ce souvenir de Lui que je colore tous mes enseignements. Je n’oublie pas bien sûr, la source de base de ces soins reçus directement des Elohims (ou Frères des Étoiles) et revivifiés par Daniel ».

SP : Les thérapeutes esséniens étaient-ils plus souvent des hommes ou des femmes ?

Est-ce que les femmes avaient des fonctions spécifiques à l’aide, par exemple, d’huiles et de plantes ?

MJCM : Les Traditions des Églises sont essentiellement patriarcales et ont toujours eu tendance à laisser toute la place aux hommes. Le Maître Jeshua avait au contraire privilégié ou encouragé une tradition matriarcale. Ses premiers disciples étaient incontestablement des femmes, sa mère Myriam, Marie-Madeleine, Marie-Salomé, Marie-Jacobé… Ces femmes disciples s’appliquaient à soigner comme Lui au moins autant que les hommes.

Cela n’empêchait pas certaines d’entre elles de travailler à l’élaboration d’huiles précieuses utilisées en soins, de parfums spécifiques, et d’utiliser des plantes médicinales selon les méthodes ancestrales esséniennes et égyptiennes. Il ne faut cependant pas s’imaginer que tous les disciples du Maître Jeshua avaient tous des dons pour la guérison ou des connaissances dans ce domaine… comme il serait faux de croire qu’ils étaient tous des orateurs capables de rassembler des foules. C’est leur rayonnement qui a opéré l’essentiel de la transmission de sensibilité christique, qu’ils aient été hommes ou femmes, thérapeutes ou non.

SP : Daniel Meurois, y a-t-il eu une évolution des soins entre thérapeutes égyptiens et esséniens ? Est-il exact de dire que les soins esséniens étaient un peu plus éthérés ou peut-être plus dépouillés ?

D. M. : Il y a nécessairement eu une évolution ou plutôt un ensemble d’adaptations. C’est logique et rassurant car tout ce qui est figé, meurt. Chaque peuple, chaque culture a sa propre sensibilité, ses points forts et ses faiblesses. Une même connaissance qui voyage d’une tradition à l’autre se colore donc inévitablement au contact de la terre qui la reçoit. Elle peut s’enrichir dans certains domaines ou se fragiliser dans d’autres, c’est ce qui la rend vivante. Il ne faut pas oublier que la tradition de ces soins était d’abord orale. D’un enseignant à l’autre, de l’Égypte à la Palestine, on y trouvait par conséquent quelques variantes.

En réalité, affirmer que les soins étaient plus éthérés ou plus dépouillés chez les Esséniens que les Égyptiens serait un peu simpliste. Cela dépendait essentiellement du maître qui enseignait et du contexte dans lequel il communiquait sa connaissance. Je reconnais toutefois que les Esséniens craignaient un peu plus le contact du corps que les Égyptiens en raison de leur appartenance au Judaïsme. Je dirais aussi que les Égyptiens se montraient moins dualistes qu’eux à ce propos, car ils voyaient plus facilement le corps physique comme un temple à respecter que comme une manifestation pesante de la vie.

À ce niveau, Jeshua se montrait certainement plus Égyptien qu’Essénien car il ne craignait aucun des aspects du corps humain ; Il ne répugnait absolument pas au contact de la chair, contrairement à ce que toute la Tradition chrétienne a cherché à nous faire croire. À ses yeux, la vie était une globalité dont aucun des niveaux de manifestation n’était à exclure. C’est ce que Marie-Johanne et moi tentons de faire comprendre dans la façon dont nous communiquons les thérapies. Le subtil et le dense sont étroitement imbriqués et ne doivent pas se repousser ou s’exclure l’un l’autre.

SP : La science actuelle découvre des notions dont les Égyptiens avaient, semble-t-il, connaissance il y a plusieurs milliers d’années. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

D. M. : j’ai effectivement évoqué, dans « Ainsi soignaient-ils« , l’existence dans le cœur humain d’un point précis que les Égyptiens du temps d’Akhenaton appelaient « le point-vie ». Un tel point paraît bien correspondre avec une zone mise en évidence depuis peu dans le cœur humain par les chercheurs de l’Institut Heartmath, aux États-Unis. Il s’agit d’une zone hyper-sensible constituée d’environ 40 000 cellules à laquelle il ne faudrait toucher en aucun cas, lors d’une chirurgie cardiaque, sous peine de provoquer la mort instantanée du patient.

Les chercheurs en parlent clairement comme d’un cerveau cardiaque doté de mémoire. En ce qui me concerne, ce point me fait nécessairement penser au prolongement ou à l’expression physique de ce que l’on nomme l’atome-germe.

L’atome-germe, je le rappelle, est un atome subtil fait de condensé d’Akasha. Il constitue, en quelque sorte, la base fondamentale de données – ou, si on préfère, le « disque dur  » – de chaque être humain. Il est sa mémoire totale depuis l’origine de ce qu’il est. Il véhicule donc les éléments karmiques de chacun, son histoire et son architecture profonde. Je ne doute pas que cette découverte moderne – qui est en réalité une redécouverte – puisse susciter beaucoup d’intérêt dans les années à venir et participer finalement au rapprochement du subtil et du dense. Finira-t-on par comprendre que l’intelligence du cœur n’est pas qu’un beau concept métaphorique et poétique ?

SP : Un tome II d’« Ainsi soignaient-ils ? » est-il en préparation ?

D. M. : À vrai dire, peut-être bien plus qu’un simple tome II… mais ce sera une surprise. Il y a tant à dire pour « ressusciter » tout cela !

Interview de Daniel Meurois et Marie-Johanne Croteau-Meurois

www.danielmeurois.com

Parlons du mouvement intuitif

magnétisme

Salutations très chers, Je Suis Kryeon du Service magnétique – La médecine moderne n’aime pas que des Phares de Lumière utilisent leur propre corps dans le but de tester les produits chimiques et la nourriture qu’ils devraient ingérer. Vous l’appelez kinesthésie ou cinesthésie ( kinesthésie ou cinesthésie, nom féminin (grec kinein, se mouvoir, et aisthêsis, sensation) Perception consciente de la position et des mouvements des différentes parties du corps.)

D’une façon ou d’une autre, d’une certaine manière, votre corps est supposé savoir ce qui est bon et ce qui est mauvais pour lui. Il va au-delà des connaissances de votre cerveau ou intellect. Par conséquent, vous voyez plusieurs Phares de Lumière qui font ces sortes de tests avec leur corps, et ceci semble étrange aux yeux des personnes qui ne partagent pas la même croyance. Elles disent, « C’est trop bizarre ! C’est la chose la plus stupide que j’ai jamais vue. Que font-elles au juste ? »

Analysons ce sujet. Allez-vous traverser ce pont ésotérique avec moi ? De quelle manière votre biologie est-elle conçue ? Mon partenaire, je te demande d’aller lentement avec ce sujet (Kryeon s’adresse à Lee Carroll, comme si personne d’autre ne pouvait l’entendre, sauf que Lee verbalise tout). Supposons que vous avez une maladie dans votre corps. Imaginons que c’est un cancer. Vous… Les personnes intellectuelles, celles pour qui le cerveau est au sommet de l’échelle évolutionniste, pourquoi ne vous a-t-il pas avisées de ce fait ? Est-il possible qu’il n’en soit même pas conscient ? N’est-il pas connecté à chaque partie de votre structure cellulaire ? Votre cerveau ne devrait-il pas recevoir des messages qui lui disent qu’une chose inappropriée est en train de se développer à l’intérieur ? Une chose qui pourrait même causer la mort. Chaque système de votre corps peut parler à votre cerveau ! Alors, pourquoi ne le savez-vous pas ?

Je vais vous le dire. Vous avez évolué de cette façon, car vos corps ont rapport à la survie, et ils ont toujours placé le « mode survie » en PREMIER. Si vos neurones avaient un protocole qui vous informait à chaque fois que vos anticorps entrent en action, vous seriez dans une anxiété constante. Ce serait vraiment inapproprié pour votre instinct de survie. Donc, vous êtes exemptés de cette fonction. L’on pourrait dire que votre cerveau et votre corps sont deux choses complètement différentes qui font partie d’un ensemble complet. Vous pouvez vivre avec ce cancer et le découvrir accidentellement, une fois qu’il est trop tard. Ça ne semble pas juste, n’est-ce pas ? Cependant, vous êtes conçus pour avoir une conscience dans laquelle le cerveau croit que les défenses du corps sont assez bonnes pour prendre soin de n’importe quoi, ainsi il ne vous tracasse pas avec les détails.

Par contre, votre structure cellulaire sait tout à son sujet, n’est-ce pas ? Chaque cellule sait ce qui se passe. Donc, vous avez un système subconscient qui travaille sur ces choses. Il y a peut-être une bataille quotidienne qui dure depuis des mois, à l’intérieur de vos cellules, mais vous allez ici et là sans en avoir aucune idée. Il existe un système qui se sert de la « connaissance innée » de ce qui se passe dans votre structure cellulaire, et il communique avec vous. Il est hors de la boucle intellectuelle et il est appelé cinésiologie ou kinésiologie (très difficile à croire pour les penseurs logiques).

Essayez-le. Votre corps va vous donner l’information, à condition que vous le lui demandiez sans passer par l’intellect. Est-ce réel ? La cinésiologie est une technique qui est pratiquée par plusieurs personnes, et il y a des enregistrements ou archives qui prouvent cette réalité. Vous utilisez le même processus quand vous travaillez avec ce que vous appelez le pendule (instrument de radiesthésie consistant en une petite masse, souvent sphérique, d’un corps pesant, oscillant au bout d’un fil ou d’une chaînette dont l’opérateur tient l’extrémité entre les doigts). Vos doigts tiennent le pendule, et sa direction vous aide à déterminer ce que vous devez faire pour vous-même, mais plusieurs s’enfuient en courant quand ils voient ça ! Ils disent que vous devez faire partie d’une sorte de culte diabolique. D’une manière ou d’une autre, ils vont penser que votre travail se rapporte à la mythologie. Ils vont dire, « Vous employez l’énergie du diable avec ce pendule ! »

Le pendule est en fait une « mini cinésiologie ». Ce sont littéralement les muscles des doigts qui vont au-delà de votre capacité de les contrôler, et qui répondent à une question concernant la structure cellulaire. Pendant que vous tentez de maintenir vos doigts parfaitement immobiles, les muscles bougent. Ils vous délivrent le message en balançant le pendule dans un sens ou dans un autre. C’est une intelligence innée qui tente de contourner votre intellect au moyen des muscles, et ça fonctionne. Que penseriez-vous d’un médecin qui se servirait d’un pendule pour répondre à chaque question concernant les dosages ? Quelques-uns le font. Il y en a même un qui est ici (Kryeon sourit). Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser ce processus, afin de déterminer ce qui se passe dans votre corps. Qu’est-ce qui est le meilleur pour vous ? À quelle sorte de nourriture êtes-vous allergiques ? Votre corps connaît toutes ces choses, mais votre intellect qui est en mode de survie et dans une boîte 3-D ne vous dira rien.

Et c’est ainsi.

Kryeon

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

 Channelling présenté au Mont Shasta, Californie, USA, le 16 juin 2007, lors de la conférence d’été : Kryon Summer Light Conference.

DIEU EST EN CROISSANCE

Conscience2

Modification du futur

Sachez qu’une grande partie de votre structure s’est modifiée. Aujourd’hui, nous aimerions vous faire part de nouvelles idées à propos de ce qui arrive au corps humain, car les sauts quantiques que vous êtes en train de faire modifient radicalement votre gamme vibratoire. Le sentier de l’évolution se déroule en général très, très lentement et en arrivant à sa fin, il prend des virages plus serrés. Ceux qui travaillent avec la lumière se trouvent sur la voie express…

Il y a peu de temps encore, nous vous montrions les différentes étapes à venir  mais les événements se précipitent tellement que nous sommes déjà au-delà de cette date. Nous commençons déjà à vous faire part de ce qui sera nécessaire pour entrer dans la nouvelle énergie et pour la créer telle que vous l’espérez; pour créer cette énergie de telle manière qu’elle puisse non seulement soutenir votre corps physique actuel, mais aussi votre nouveau système énergétique. Vos nouvelles aptitudes vont bien au-delà de votre corps physique et de votre structure énergétique. Vous faites de gros efforts pour vous débarrasser du modèle humain que vous suiviez jusqu’à présent. Beaucoup l’ont fait consciemment, d’autres l’ont fait inconsciemment, et d’autres encore s’accrochent à l’ancien modèle. Il ne s’agit pas d’une compétition, il n’y a pas à voir qui est le plus rapide. Permettez-nous de vous raconter la suite, parce que nous avons été un peu vagues à ce sujet.

Les règnes s’espacent

Nous vous avons dit qu’il était très important que vous commenciez à abandonner la structure énergétique qui abritait votre énergie dans le corps physique. Même si vous n’abandonnez pas le modèle, le moule, vous en êtes maintenant conscients. Chacun de vous a choisi un corps bien spécifique, un peu comme une maison; vous l’avez organisé selon votre désir et vous le faites fonctionner comme vous le vouliez. Vous en avez fait votre corps bien à vous. Le corps porte aussi, en lui, ce modèle, ce moule énergétique qui contient l’énergie dans un certain cadre et interagit de manière à ce que vous, humains, soyez à l’aise. En commençant à abandonner ce moule, vous rencontrez des difficultés parce que le contenant est en fait ce qui vous donne une forme, ou du moins c’est ce que vous croyez. Par exemple, si vous teniez un verre d’eau et que soudain, le verre disparaissait, vous auriez de l’eau par terre où elle prendrait sa propre forme plutôt que celle du verre. Une situation similaire se présente à chacun d’entre vous. Et votre mental commence à tourbillonner tandis que vous imaginez votre cerveau se répandre sur le plancher. C’est mignon… nous trouvons que vous pensez d’une manière vraiment stupéfiante. Ce qui se passe, c’est que vous éliminez les limites de vos espérances. Vous commencez à abandonner les limites de ce que votre corps était censé pouvoir faire, car il y a maintenant des possibilités de les étendre au-delà de ce que vous avez jamais rêvé. Votre mental va simplement prendre une nouvelle pensée, une nouvelle idée – une nouvelle pièce du puzzle – qu’il peut diffuser dans toute l’humanité pour lui montrer à quoi cela ressemble et comment on peut créer quelque chose de manière consciente.

La première chose à faire est d’abandonner la coquille, le moule; l’idée même que vous avez besoin d’une coquille. Ensuite, c’est de vous habituer aux nouvelles relations que vous aurez avec autrui. Tous, vous avez désiré ces relations profondes, ce contact instantané où vous pouvez immédiatement atteindre un niveau élevé de communication avec autrui. C’est ce qui devient possible avec l’abandon de ces vieux moules. Au début, il y aura de la crainte parce que les choses seront différentes. Vous ressentirez les choses davantage, parce que tous vos filtres se trouvent dans le vieux moule; c’est là que vous avez appris à vous protéger des énergies qui arrivaient jusqu’à vous. Et soudain, vous ressentez l’énergie entrante et vous pensez : « Ouh là, il me faut ma coquille, mon ancien moule. Il faut que je me protège ! » Vous prenez soudain conscience qu’il s’agit d’énergie – et de bonne énergie, parce que toute énergie est bonne et qu’il n’existe rien qui soit de la mauvaise énergie.

Donc, on commence à ressentir la nouvelle énergie, à s’y habituer et à comprendre que c’est ainsi que l’on était  censé être en réalité. Est-ce un changement ? Oui, certainement. Y a-t-il une période d’adaptation? Oui, c’est sûr. Que se passe-t-il, qu’est-ce que cela signifie ? Quel est le but de tout ceci et, plus important, quelle sera la suite ? C’est ce dont nous aimerions vous faire part aujourd’hui. Nous nous refusons à l’appeler un nouveau moule parce que votre conception de ce que vous utilisiez auparavant dans les moules corporels vous donnait une forme. Ces moules vous ont donné un moyen d’exprimer votre énergie en tant qu’esprit dans un corps humain et cela marchait très bien. Cela continuera à marcher même lorsque vous enlèverez les moules, mais ce qui se passera, c’est que vous n’aurez plus les restrictions que vous aviez alors.

Le cycle de la perception

Ces moules ont fixé vos limites et vous saviez où se trouvait votre place. Cela va donc tant soit peu vous paraître difficile au début, quand vous sortirez pour la première fois de votre moule. Vous commencerez à ressentir les choses intensément. Puis la première chose qui se passera lorsque vous commencerez à ressentir, c’est que vous penserez que vous ne devriez pas ressentir les choses aussi intensément. Vous vous direz : « Je n’ai jamais ressenti ceci auparavant; il doit y avoir une erreur quelque part. » C’est là que nous vous demandons d’utiliser votre conscience et votre pensée. Prenez-en conscience, mais n’essayez pas de le maîtriser parce que nous savons que cela ne marchera pas. Nous vous demandons simplement de prendre conscience de ce qui vous passe par la tête. Soyez attentifs à chaque instant à vos réactions et à vos pensées par rapport à un sujet. Dans cet événement particulier, vos pensées en ce qui concerne votre corps physique créent les nouvelles structures qui remplacent vos moules. Lorsque vous sentez que l’énergie arrive très fortement, vous pensez que quelque chose ne va pas, mais ce n’est pas juste. Vous créez exactement ce que vous craignez, et par conséquent, vous rendez encore plus difficile et plus longue que nécessaire la difficulté d’abandonner ce moule. Ce que nous vous demandons de faire, c’est de vous relaxer. Sachez qu’il ne s’agit pas d’un concours; cela signifie simplement que vous n’avez pas encore atteint la limite d’inconfort qui vous obligera à l’abandonner. Ce n’est pas un concours, il n’est pas nécessaire de rivaliser. Prenez tout votre temps et relaxez-vous.

Harmonisation à la glande pinéale

Permettez-nbous de vous en dire davantage à propos de quelque chose qui est en train de se passer et qui est super intéressant. Nous avons parlé de la glande pinéale et du fait que chez 80 à 90% des êtres humains, des cristaux ont commencé à se former autour de leur glande pinéale. Nous avons parlé de cette cristallisation qui, même s’il s’agit d’un processus temporaire,  est en train d’amener l’humanité à une structure cristalline. En abandonnant les vieux moules, elle commence à former la nouvelle structure cristalline dans le corps. La glande pinéale, qui peut se considérer comme votre antenne, ouvre la voie pour de nombreuses raisons. Vous recevez actuellement des informations à travers elle dont vous n’aviez aucune idée, parce que vous n’aviez pas appris à régler votre radio. Vous les recevez instantanément et cela ressemble beaucoup à des parasites mais vous apprendrez très rapidement à vous régler sur une gamme vibratoire spécifique. Toutes ces choses sont rendues possibles grâce au fait que vous abandonnez vos coquilles. Vous abandonnez le filtre qui vous empêchait de ressentir.

Que se passe-t-il lorsqu’on enlève le contenant ? Allez-vous tomber par terre comme le ferait l’eau sans son verre ? Non, vous retrouvez votre vraie nature.Ce qui va maintenant prendre place, c’est que l’amour dans votre être va créer une nouvelle structure énergétique qui va vous aider à contrôler votre corps et à former les nouvelles structures énergétiques pour abriter un nouveau corps. Tout cela prendra place très rapidement, dans les 50 à 100 prochaines années, pour toute l’humanité. Cela survient aussi chez ceux d’entre vous qui ont choisi de le faire les premiers, ceux d’entre vous qui désirent faire ce pas et avancer. Encore une fois, il n’y a pas de compétition; il n’est pas nécessaire d’abandonner votre moule humain. C’est simplement l’une des choses dans lesquelles vous, en tant qu’artisans de lumière, avez décidé de sauter. Vous êtes ici, à attendre ce nouveau saut. Vous êtes ici pour expérimenter toutes ces choses et même si nous vous disons que vous n’avez aucune obligation de le faire, la plupart d’entre vous vont sauter sur l’occasion et le faire tout de même. Pourquoi ? Parce que vous êtes de ceux qui ont accepté d’être ici pour le faire les premiers, pour ouvrir les portes et les tenir ouvertes pour ceux qui vous suivent. Lorsque vous pensez à ceux qui sont partis, à ceux qui se sont effacés pour vous laisser venir ici-bas, sur le siège sur lequel vous êtes assis en ce moment même, sachez qu’ils vous encouragent. Ils sont vraiment fiers de vous et du travail et de l’énergie que vous apportez en ce moment sur la Terre. Ils sont avec vous. C’est votre équipe de soutien et ils vous aideront à créer toute cette énergie à laquelle vous accédez en ce moment.
Des créateurs qui se cachent

Ce que nous vous demandons, c’est d’entrer dans ce nouveau système énergétique et de noter les expériences que vous y faites. Observez ce qui se passe même si vous le trouvez bizarre, car c’est très semblable à ce qui arrive à tous les humains. Si vous découvrez quelque chose de nouveau, comme par ex. quelque chose qui arrive à votre corps, la première chose que vous faites est de vous référer à quelque chose qui s’assimile à ce que vous avez expérimenté. Ce que nous vous disons, c’est qu’il n’y a peut-être pas d’expérience pour ce que vous êtes en train de traverser. Pour aider ceux qui viendront après vous, documentez ce qui se passe. Parlez-en, notez-le, partagez-le. En le faisant, vous initierez un changement de conscience collectif montrant qu’il existe un moyen, qu’il est possible à ce changement de s’étendre à travers toute l’humanité, en commençant par une simple pensée. Une fois que cette pensée sera plantée puis croîtra, vous vous rassemblerez tous autour d’elle et créerez exactement cette pensée. Processus intéressant. Nous n’y avons pas pensé de cette manière, mais vous, sûrement. Une grande partie de ce que vous faites advenir l’a été pour vous cacher que vous êtes des dieux – pour cacher que vous êtes en réalité en train de créer ce que vous voyez devant vous. Pourquoi ? C’est là la grande question. Pourquoi dieu a-t-il joué un tel jeu ? Pourquoi dieu a-t-il joué à cache-cache avec lui/elle-même ?

La croissance de dieu

Pour la simple raison que dieu, lui aussi, évolue. Vous pensez que votre image de dieu ou d’un être supérieur est immuable, mais nous vous disons que ce n’est pas le cas. Vous êtes dieu en évolution ici même, maintenant même, dans cette salle. C’est pour cela que vous êtes venus ici bas les premiers, pour repousser vos limites, et c’est en partie la raison pour laquelle vous êtes ici. Toutes les informations que vous rassemblez au cours de votre magnifique parcours dans ce corps physique est utilisée pour faire évoluer dieu, pour sa croissance, si vous le voulez bien. La vibration collective de vous tous en train de s’ancrer constitue cette énergie à laquelle vous vous référez comme à dieu. L’effet que vous produisez est bien plus grand que vous ne le saurez jamais, parce qu’il vous sera toujours caché partiellement. C’est ainsi que vous avez planifié vos structures énergétiques pour ce parcours. Vous pouvez entendre ces idées et être renforcés par les nombreuses pensées ou énergies qui vous entourent, mais c’est un processus évolutif que de les amener ici-bas et de les utiliser. Cela se fait jour après jour et individuellement, et c’est pourquoi nous vous demandons de documenter votre transformation. Partagez les choses qui se passent en vous. Vous êtes nombreux à avoir une histoire à raconter dont vous n’êtes même pas conscients en ce moment, mais cela vous deviendra clair très rapidement.

Un peu plus tôt au cours de cette séance… quelqu’un a posé une question à propos de ceux qui se sont effacés pour vous laisser venir sur Terre. Nous sommes très fiers de vous ! Vous n’avez aucune idée comme ils sont fiers, même de vos erreurs, même quand vous vous sentez abandonnés, perdus ou en peine, quand vous avez l’impression que tout est de votre faute. Très Chers, vous êtes ici en partie pour ressentir de la souffrance, car c’est de la souffrance que vient une grande partie de votre beauté. Ne le jugez pas bon ou mauvais. Traversez simplement l’expérience comme un esprit fier portant un corps physique, humain. Mais sachez que chaque fois que vous souriez, un peu de cet esprit filtre au-dehors. Vous transformez la personne à qui vous souriez, la personne qui reçoit votre lumière, parce que vous lui rappelez la Source ainsi qu’une partie de lui-même. C’est ce que vous êtes venus faire. C’est pour cela que dieu a prétendu être séparé de lui-même. C’est le but de la grande explosion. Dieu est en train de croître et vous en êtes les jardiniers. Vous faites un magnifique travail. Poursuivez ce travail exceptionnel. .

Sachez que nous sommes toujours avec vous. Pensez à nous et nous sommes à votre côté. Demandez et vous aurez la réponse. Il vous faudra tout de même décider si cette réponse vous convient, mais nous vous le disons, vous avez un lien très direct avec chacun de nous, avec nous tous. Nous sommes dans votre coeur et vous êtes dans le nôtre. Et nous vous en remercions.

C’est avec le plus grand honneur que nous vous quittons avec ces trois petits rappels.

Traitez-vous mutuellement avec le plus grand respect.

Prenez soin des uns des autres en chaque occasion.

Jouez bien ensemble. 

Espavo.
Le groupe Steve Rother
http://transbeacon.lightworker.com/french_translations.html

Prochaine étape d’Evolution ~L’année 2222

Permettez-nous de vous parler des changements physiques qui se mettent en place. Une grande partie du cerveau commence à travailler différemment, ce que la science médicale va bientôt constater. L’humanité est au seuil d’un processus évolutif qui va prendre environ 210 ans pour s’accomplir. D’un point de vue plus large sur la ligne du temps de l’être humain, on pourrait dire que cette évolution se passe en un clin d’oeil. Cependant, pour vous qui devez la vivre, ce sera, au mieux, difficile parce que vous n’en verrez pas la fin. L’année 2222 sera une période magique car elle marquera l’accomplissement d’un cycle évolutif géant qui, entre-temps, vous aura pris beaucoup d’énergie.

prochaine étape 2222

Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Votre corps va-t-il faire pousser un troisième bras ? Allez-vous changer d’aspect ? Eh bien, il nous est très difficile de prédire comment cela va se terminer parce que tout cela réside dans votre coeur. Ah ! vous vous attendiez à ce que nous pointions vers la tête. Expliquons-nous : vous allez découvrir un équilibre entre la tête et le coeur qui vous permettra d’avancer aisément dans ce processus évolutif. Cet équilibre permettra à votre corps de se développer et à vous d’en découvrir les nouvelles caractéristiques avant qu’elles se soient complètement développées. Vos concepts et votre énergie du coeur commencent à créer des portes et à les ouvrir avant que vous puissiez les franchir. Cela affectera le résultat du coup de fil que vous êtes sur le point de passer avant même de prendre l’appareil en mains. Vous allez maintenant devenir conscients du fait que votre énergie du coeur vous précède en tout ce que vous faites. Nous allons vous expliquer comment vous allez gérer l’énergie du fait que votre esprit utilise un corps physique. Une belle fusion de l’esprit, de l’être et de la matérialité vous permet de prétendre être un être humain. En cela, vous faites un magnifique travail. 

L’entrée dans le Nouveau Monde

Maintenant que ce changement commence, vous allez voir des transformations se produire tout d’abord dans votre corps émotionnel. Une vague d’énergie a traversé la Terre et a tout transformé, et, comme nous l’avons déjà dit, vous avez contribué à la créer. Vous avez fêté toutes ces dates magiques qui ont maintenant culminer le 12.12.12. Vous avez littéralement contribué à mettre en oeuvre vos changements et à créer un nouveau monde autour de vous. Maintenant, votre prochaine action est simplement d’entrer dans ce nouveau monde, de le revendiquer comme vôtre, de le faire vôtre et d’en faire votre expression de la Lumière. Nous vous le disons, il y aura certaines difficultés car vous êtes devenus sensibles à des niveaux d’énergie différents, qui ne vous sont pas familiers. C’est la raison pour laquelle nous vous avons demandé d’être prudents en vous exposant au soleil cet été. Les éruptions solaires de classe X qui pointent à l’horizon ont le potentiel de surcharger votre système. Normalement, vous n’avez que votre champ magnétique pour parer aux rayonnements nuisibles.

A cause des changements physiques et énergétiques en cours, certaines de ces défenses naturelles ont disparu. C’est pourquoi nous vous demandons d’utiliser votre bon sens lorsque vous vous exposerez au soleil cet été. L’été prochain, ce ne sera plus un problème mais en ce moment, vu toute l’énergie magnétique en provenance du soleil, il y a un potentiel pour que vous viviez des choses que vous n’avez pas envie de vivre. 

Le tableau général

Qu’en est-il du tableau général ? Qu’en est-il des moyens d’opérer certains de ces changements physiques de manière confortable ? Comment allez-vous encourager votre corps à passer par ces transformations ? Eh bien, cela se produit déjà. Beaucoup d’entre vous n’ont pas assimilé ce qui se passe à un changement physique de leur corps. Nous nous expliquons.

Une grande partie de l’énergie est arrivée sous la forme d’une vague. La façon la plus simple de voir cette vague est d’imaginer que l’on soulève violemment un tapis en faisant valser toutes les chaises jusqu’au fond de la pièce. La vague, en se développant jusqu’au bout du tapis, réorganiserait la disposition du mobilier sur son passage. C’est ce qui arrive à beaucoup d’entre vous sur le plan émotionnel. 

La protection extérieure a déjà changé et en conséquence, une énorme vague d’énergie traverse toute l’humanité en transformant toutes choses. Beaucoup d’entre vous sont de merveilleux professeurs, des guérisseurs et des canaux récepteurs de Lumière qui ont aidé cette planète à se développer mais se sont sentis débranchés pendant ces six derniers mois. Certains ont caché ce sentiment, ne voulant pas parler de leur déconnexion car cela leur donnait l’impression d’avoir d’une façon ou d’une autre perdu leur don. Néanmoins, c’est devenu une chose courante sur toute la planète. Ce qui s’est passé, c’est qu’une vague d’énergie est entrée si fort qu’elle a partiellement fait disparaître une partie du voile, que vous aviez appris à utiliser pour trouver votre place et avoir votre sens du moi. Le voile commençant à se soulever, vous perdez un peu de votre propre identité. Mais en même temps, vous y gagnez une relation harmonique avec tous ceux qui vous entourent. C’est le plus important de ce que vous allez vivre en évoluant, et même physiquement, car votre nouveau physique vous permettra de voir et d’utiliser consciemment votre relation à autrui. Il y en a maintenant sur la planète Terre qui rapportent quotidiennement ces événements.

Pourquoi tout cela, pensez-vous ? C’est une de nos façons de planter des graines sur la planète Terre, pour vous faire savoir que tout est possible ici si seulement vous voulez bien vous en charger.

Ce sentiment de déconnexion, qui pourrait aussi s’appeler une nouvelle nuit noire de l’âme, est ce qui manquait encore à de nombreux enseignants et guérisseurs. Cela s’est produit au niveau mondial. Le plus intéressant, c’est que pendant ce processus, tout s’est reconnecté d’une manière nouvelle, plus solide. Etant donné que cette seconde nuit noire de l’âme est ressentie par chacun de vous, vous aurez tendance à croire que quelque chose a raté ou manque, parce que la paix intérieure, le sens intérieur du soi que chacun de vous possédait perd un peu de sa crédibilité. Si vous apprenez à vous percevoir à travers les yeux des autres, vous verrez que vous ne perdez rien.

Très chers, lorsque vous êtes heureux, vous avez le sourire aux lèvres. Avez-vous déjà pensé à distribuer énergétiquement ce sourire à vos connaissances ? Avez-vous déjà pensé à garder la joie et la passion de ce que vous aimez faire ou de ce qui vous fait sourire, et eu le courage d’orienter toute votre vie sur cette énergie du coeur plutôt que sur ce que vous pensez être censé faire ? Voilà ce qui se passe. Vous passez de l’intellect au coeur et vous apprenez à réajuster votre vie de manière différente. Il y aura une grande fête en l’an 2222. Ce que vous ne savez pas, c’est qu’une bonne partie d’entre vous pourrait bien y assister

Il y a beaucoup de progrès et de nouvelles compréhensions qui s’ancrent maintenant dans le domaine de la science médicale et de la physiologie. Vous savez que vous n’utilisez qu’une petite partie de votre potentiel. Cela va changer. Votre système va très bientôt utiliser ses pleines capacités, pour autant que vous le demandiez. Ce n’est pas quelque chose qui va venir spontanément à vous. Ce n’est pas quelque chose qui va vous surcharger sans que vous l’ayez demandé. Sachez qu’une fois que vous aurez initié ce processus, vous entrerez dans l’âge de la réalisation car vous ne serez plus dans un champ de dualité, où vous pouvez mesurer les choses à l’aune du bien ou du mal, du juste ou du faux, du noir ou du blanc, de l’amour ou de la peur. Un nouvel équilibre avec le soi supérieur vous permettra de commencer à voir les choses différemment. Vous commencerez à vous relier à toutes vos dimensions et à être à nouveau un rayon individuel de Lumière. Ce n’est pas une transition facile et nous vous demandons de vous aider mutuellement pour faire en sorte que ce processus fonctionne bien, car la magie réside sur la planète Terre. C’est vous qui y avez amené de la magie. Vous avez été magiques toute votre vie. Maintenant, utilisez-la. Jouez-en tous les jours. Il n’y a plus à attendre. Le moment est venu.

Amusez-vous bien pendant ce voyage, très chers, et sachez que nous sommes à vos côtés de toutes les manières possibles. Pas pour vous aider à prendre le bon virage, pas pour vous apprendre la meilleure manière, mais simplement pour vous aimer pour ce que vous êtes. Vous apportez la Lumière de la Source et la faites briller à travers vos yeux. Vous êtes en train de transformer cette planète pour créer le ciel sur la Terre et cela marche !

C’est avec le plus grand honneur que nous vous demandons de vous traiter mutuellement avec respect. Prenez soin les uns des autres et tenez-vous les portes ouvertes à chaque occasion que vous trouverez, car vous êtes en train d’entrer dans un tout nouveau jeu, très différent. Et souvenez-vous de bien jouer ensemble. 

Espavo, LE GROUPE

Lightworker est une organisation à but non lucratif, consciente, dédiée à la diffusion de la Lumière par l’accession à notre potentiel. www.Lightworker.com Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Le NEZ, point de bascule de l’équilibre biologique

 

LE NEZUn grand nombre de personnes actuellement ressentent l’appel de la Source et choisissent ce chemin. Pour ce qui vous concerne, nous honorons vos décisions mais nous vous demandons, toutefois de ne pas vous précipiter. Permettez à votre Soi Supérieur de tout orchestrer car un grand nombre d’entre vous vont trouver de nouveaux contrats qui vont surgir dans les lieux les plus inattendus.

Votre biologie opère sur un mode électrochimique, c’est un fait connu. Nous vous disons que le nez a toujours été une source d’électricité qui permet à ce système d’opérer. Votre biologie équilibre naturellement l’énergie électrique. Le nez bascule constamment sa narine dominante et ceci est le fondement de l’équilibre biologique du point de vue électrique. Pendant que vous inhalez, l’air dépasse les points et les monticules de chair et génère un courant électrique. L’énergie ainsi obtenue est alors emmagasinée du côté opposé de votre colonne cérébrale.

Respirer de la narine droite place une charge du côté gauche de votre épine dorsale et vice versa. Ces alimentations électriques nourrissent le cerveau du côté correspondant à celui où la charge est amassée. Il est donc possible de fournir de l’énergie à une zone du cerveau en prévision de l’utilisation du côté en question. Cette information circule sur votre Terrain de Jeux depuis un certain temps déjà et pourtant peu de gens savent entier partie. Elle sera plus utile encore dans les vibrations supérieures en raison de sensibilité accrue dans tous les domaines.

Le nez est également un récepteur à particules, tout comme la langue. A présent que l’humanité progresse de plus en plus vers les vibrations plus élevées, vous trouverez de nouvelles utilisations à ce récepteur. Votre pénétration dans les plans vibratoires supérieurs a permis l’émergence d’une sensibilité dont l’énergie était indiscernable auparavant. L’énergie de la force de vie – ou énergie vitale – présente en toutes choses n’a qu’une validité restreinte dans votre jeu actuel. C’est en fait la forme d’énergie à laquelle vous êtes en train de devenir très accessibles.

Ses caractéristiques sont plus porches de l’énergie émotionnelle et c’est pour cette raison – entre autres – que vous êtes si vulnérables aux émotions d’autrui. L’efficacité des récepteur de particules situés dans vote nez s’amplifie car ceux-ci sont désormais à même d’absorber jusqu’aux particules les plus minuscules. Beaucoup de gens ont remarqué des changements concernant leur nez ainsi qu’une sensibilité exacerbée aux odeurs. Le sens de l’odorat qui devient très aigu ou le nez qui coule constamment dans cette phase indiquent du mouvement dans cette zone d’avancée vibratoire.

La sensibilité de votre nez augmente au-delà de votre compréhension car maintenant c’est aussi un facteur d’absorption de l’énergie pranique. Une grande quantité d’enseignement sur la question se fera jour tandis que l’humanité avancera et pénétrera dans sa prochaine phase d’évolution. C’est l’équilibre d’un nouveau système de chakras en cours de développent dans la forme humaine à mesure qu’elle progresse. L’absorption par le nez représente l’équilibre pour le chakra qui se forme à la base du crâne, à l’arrière de votre tête. A présent, votre bouche et votre nez sont utilisés l’un et l’autre pour absorber l’oxygène. En outre, ils sont proches l’un de l’autre et se connectent en utilisant les mêmes passages généraux. Tel est aussi le cas des nouveaux récepteurs d’énergie. Il sera bientôt commun d’emmagasiner des quantités plus importantes d’énergie vitale (Prana, Chi) dans la biologie grâce à ces récepteurs. Ceux qi montrent le chemin, vibratoirement parlant, utiliseront leur nez dans le but de discerner les différents types d’énergie.

Jusqu’à présent, cela n’a été le cas que pour les types d’énergie émotionnelle les plus évidents. Il s’avère possible dans l’état actuel des choses de humer l’excitation ou la peur. Il existe des animaux sur le Terrain de jeux de la Terre qui utilisent ce sens évolué du discernement de l’énergie depuis un certain temps. Il vous semble qu’ils peuvent en fait « sentir » le danger. C’est une forme d’absorption énergétique vers laquelle vous évoluerez bientôt. Depuis notre perspective, c’est ce qui s’appelle le « souffle de Dieu ».

Etre en mesure de retenir de grandes quantités d’énergie de la Force de Vie Universelle préparera le terrain pour une capacité d’absorption plus aisée de vibrations beaucoup plus subtiles dans vote biologie. Ce sont les étapes suivantes de l’évolution humaine et elles sont en cours.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Message des PléiadiensExtrait du livre de Steve Rothier, intitulé « R-APPELEZ-VOUS »  aux éditions Hélios.

Le Fonctionnement du Voile d’oubli

 

voile d'oubliVotre corps est un incroyable assemblage d’organes et de systèmes formant une symphonie d’essence de vie appelée « humanité ». Lorsque vous comprendrez plus clairement comment l’aura interagit avec son noyau physique, vous réaliserez bientôt qu’elle est aussi complexe et aussi miraculeuse que le corps qui la soutient. Comment d’ailleurs pourrait-il en être autrement ? La plus grande difficulté, dans la guérison, c’est que vous ne puissiez pas encore voir votre être énergétique ni interagir avec lui. Puisque votre aura ne fait pas partie de votre champ de conscience, vous ne pouvez la sentir, encore moins la guérir. Vous devez comprendre ici que votre cerveau gauche vous relie à votre corps physique et le dirige, tandis que votre cerveau droit vous relie aux couches éthériques qui forment votre aura et les dirige. Pourquoi sentez-vous l’un et non l’autre ? À cause du Voile d’oubli.

C’est dans le cerveau droit qu’est logée votre connexion dormante à l’Esprit. Nous disons « dormante », parce que le Voile est un mécanisme spirituel qui vous empêche de connaître d’autres dimensions, celles de la vie avant la naissance et après la mort. Son rôle est de masquer les plans supérieurs de votre conscience, afin que vous soyez focalisé sur une seule vie à la fois dans la troisième dimension, et d’assurer ainsi la réincarnation karmique. Vous ne vous souvenez pas que vous êtes éternels ! Le Voile vous empêche de connaître consciemment autre chose que la troisième dimension. C’est pourquoi vous êtes en communication constante et concrète avec votre corps physique, mais ne pouvez échanger un seul mot ni une seule pensée avec votre aura.

Même si vous parvenez à l’influencer ou à la toucher, vous ne pourrez entendre une réponse claire ; vous recevrez plutôt un flux d’émotions, bonnes, mauvaises ou indifférentes, selon la situation. C’est votre aura qui communique avec vous ! Apprenez à utiliser cette « intuition », comme vous l’appelez, pour évaluer chacune des émotions qui surgissent en réponse à votre situation actuelle. Rendez-vous compte que votre aura, parce qu’elle se trouve dans des couches dimensionnelles supérieures, en voit et en sait davantage que vos sens physiques, qui ne sont adaptés qu’à la troisième dimension. Lorsque vous vous épanouirez dans la gamme sensorielle plus large de la 4-5D, vous vous apercevrez que le Voile s’amincit !

Lorsque vous passerez pleinement de la 4D à la 5D, vous n’aurez plus besoin d’être séparés de l’Esprit et vous ne serez plus limités par le Voile d’oubli. À l’état de veille, le Voile est baissé. Pendant le sommeil, il se lève et vous êtes libres de vous relier à l’Esprit. Vous savez déjà que, même si le corps a besoin quotidiennement d’une certaine quantité de sommeil, votre esprit ne se repose jamais. Il continue de fonctionner pendant les rêves. Si vous faites du travail astral, l’aspect spirituel de votre être poursuit son œuvre pendant les rêves, en laissant le corps se reposer. Pourquoi le corps a-t-il besoin de repos ? Pour se libérer du traumatisme physique et du bagage émotionnel, récents ou non. Il faut d’abord dégager le stress que vous accumulez quotidiennement, la plupart du temps à cause de votre vie trépidante dans une société complexe.

 Ensuite, vous pourrez atteindre et dégager les couches profondes de douleur chronique causée par de vieilles blessures, y compris celles qui remontent à vos vies antérieures. Comment votre corps accomplit-il cette autoguérison ?

 En dégageant et en renouvelant l’énergie de votre système nerveux pendant votre sommeil. Pardonnez-nous cette longue introduction, mais le cadre de référence est beaucoup plus complexe que ne l’est le travail en lui-même. Lorsque vous comprendrez, à la fois dans votre esprit et dans votre corps, comment se produit ce dégagement, vous pourrez l’activer à volonté, afin de recouvrer et de conserver votre santé. Vous avez le pouvoir de vous guérir. Votre corps possède son propre mécanisme de dégagement ! Si vous le voulez bien, nous vous enseignerons comment l’utiliser.

Côté dominant et côté non dominant, gauche et droite.

Nous devons maintenant vous expliquer ce que sont les côtés dominant et non dominant du corps. Le côté dominant est associé à la main avec laquelle vous écrivez. Si vous êtes ambidextre, essayez de vous rappeler quelle main vous utilisiez lorsqu’on vous a montré à écrire.

Si vous étiez gaucher, mais qu’on vous a obligé à écrire de la main droite, votre corps est encore marqué par un côté gauche dominant. Si vous ne vous rappelez pas, observez de quelle main vous prenez les objets, mangez, ou tenez votre brosse à dents, car tous ces gestes révèlent la dominance d’un côté sur un autre. Un guérisseur énergétique ou un praticien du reiki peuvent également déterminer la polarité naturelle du corps.

 C’est très important, puisque le Cercle de Grâce normal, sans blocage énergétique, entre par la main et le pied dominants, et sort par la main et le pied non dominants. L’aspect dominance du corps définit également quelle main est positive dans la guérison par les mains et laquelle est négative. Guérisseurs holistiques, votre main dominante est celle du flux positif d’énergie et votre main non dominante est celle du flux négatif. Ensemble, elles forment un circuit fermé par lequel l’énergie est canalisée par le corps de celui qui la reçoit. Pour faire bref, nous désignerons le côté dominant comme étant le côté droit, ce qui est le plus fréquent chez vous.

Si votre côté gauche est dominant, comprenez que votre approche sera tout simplement l’inverse de ce qui suit. Dans le mode normal du Cercle de Grâce, votre pied d’entrée est le gauche, et vous sentirez l’énergie monter par le côté gauche. Votre pied de sortie est le droit, et vous sentirez davantage le dégagement par le côté droit. Si vous n’êtes pas certain, sachez que vous pourrez sentir, au cours du Cercle de Grâce, quel pied reçoit (vous aurez l’impression qu’on le pousse vers l’arrière et vers le haut) et lequel dégage (il vous semblera qu’on le tire vers l’avant et vers le bas). Vous pourrez également trouver votre côté dominant en repérant le trajet du dégagement, car il s’effectuera le long du côté non dominant, et ce sera le côté où vous sentirez davantage le mouvement énergétique.

Extrait de Fréquence et physicalité Edna G. Frankel – transcrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/ 

Commande : Canada: www.ada-inc.com  ; Europe : www.dgdiffusion.com

ETRE EN PRESENCE D’UN AETHOS

 

humain-galactiqueEtre en présence d’un Aethos c’est être soulevé dans la non-dualité.

l’Aethos (prononcez AH-EE-THOS). L’Aethos est une bande de fréquence de la conscience ancrée dans la pure non-dualité. Quand un Hathor entre dans la 10ème dimension il a de nombreuses possibilités et façons de se manifester. Certains d’entre nous choisissent de se joindre temporairement à une communauté de vibration. Cette communauté se compose d’individus Hathor des 10ème, 11ème et 12ème dimensions. Ces individus entrent dans la non-dualité de leur propre volonté et choisissent de rester, pendant un certain temps, dans cette vibration de conscience pour le bénéfice des autres. 

L’interdépendance ou l’unité

Il nous semble nécessaire d’établir ici une distinction importante entre l’interdépendance e t le concept d’ »unité ». Pour nous les Hators, ces deux mots ne sont pas synonymes. Il existe plusieurs définitions terrestres de l’ »Unité » et il est donc impossible d’en aborder toutes les nuances et différences. 

Nous examinerons plutôt une différence que nous considérons comme fondamentale. Certains croient que l’interdépendance équivaut à l’ »Unité » et qu’en entrant dans les hautes dimensions de l’être, ou les êtres supérieurs de conscience, vous vous unifiez dans une bulle de lumière où toutes les différences disparaissent. Ce n’est pas notre avis. 

L’interconnexion ou l’interdépendance est le fait que  tous les êtres et tous les aspects du cosmos sont reliés tout en ayant des différences spécifiques ; Ces différences sont fascinantes ; Parfois irritantes et parfois enrichissantes, elles ne sont pas superflues car elles font partie de la tapisserie de la réalité manifestée. L’un des problèmes que pose le concept d’ »unité » tel qu’il est propagé à l’heur actuelle dans les milieux du nouvel âge et du développement personnel, c’est que les différences spécifiques entre les gens sont dénigrées et que, sous prétexte que tout est « un », les frontières énergétiques appropriées entre les individus sont souvent ignorées. En outre, certaines personnes se servent de ce système de croyances (c’est-à-dire l’ »unité » ) comme excuse pour éviter toute responsabilité personnelle ; Non seulement nous demeurons des individus uniques dans  toutes les dimension où nous faisons l’expérience de nous-mêmes, mais les dimensions supérieures de notre être, loin d’effacer notre unicité, nous offrent de meilleures occasions de création.

 

L’AETHOS

Nous vous présenterons maintenant un moyen d’accéder à l’un des nos plus grands trésors culturels : « L’AEthos. Il s’agit d’une bande passante de conscience ancrée dans le non-dualité pure.

Quand un Hathor entre dans la dixième dimension, il dispose de plusieurs occasions et de plusieurs moyens de sa manifester. Certains choisiront de se joindre temporairement à une communauté vibratoire formée d’individus des dixième, onzième et douzième dimensions. Ces individus entrent dans la non-dualité de leur propre gré et choisissent de rester pendant un certain temps dans cette vibration de la conscience, au bénéfice des autres êtres. La plupart demeurent temporairement dans l’AEthos, mais quelques-uns ne semblent pas vouloir en sortir. Quand un être entre dans l’AEthos, toutes les différences personnelles sont écartées. Il n’a pas de nom. Toute identité personnelle est remplacée par l’immersion totale dans la non-dualité. Ces êtres « maintiennent » cette vibration de la non-dualité pour les autres car la non-dualité est la Mère de toutes choses, le tissu sous-jacent à toute existence.

 

Quand on est en présence d’un AEthos, on s’élève dans la non-dualité

Cette expérience diffère selon le niveau d’évolution des individus et les difficultés qu’ils rencontrent dans la dualité. Cependant, quelle que soit la complexité de vos problèmes, la présence d’un AEthos vous élèvera, et c’et pourquoi nous vous livrons cette information à ce moment-ci.

Pour ceux d’entre vous qui sont très avancés, le simple fait d’entendre le mot « AEthos » et d’en comprendre la nature non duelle suffira à els mettre en communion avec la non-dualité. Toutefois, comme plusieurs trouveront intrinsèquement difficile cette méthode ou cette voie, nous vous offrons un trésor sonore qui vous aidera. Cette méditation sonore est un convertisseur analogique des mondes de lumière où réside l’AEthos.

L’AEthos émet des vibrations de lumière qui peuvent être abaissées jusqu’au registre des sons audibles par l’oreille humaine. Ainsi, ce que vous entendrez en écoutant cette Méditation sonore de l’AEthos est une conversion de la lumière en sons.  C’est l’essence harmonique de l’AEthos telle qu’elle se manifeste dans la dixième dimension. Nous vous conseillons d’écouter ce grand trésor sonore de diverses façons.

vidéo : Image de prévisualisation YouTube

voir le site http://tomkenyon.com/store/sound-transformations/

Faites-le d’abord en prêtant parfaitement attention au son. Si votre esprit se met à errer, ramenez-le aussitôt au son. Ecoutez ensuite cette méditation en dirigeant votre attention sur le chakra du cœur, au centre de votre poitrine ; La troisième fois, écoutez-la en vous concentrant sur le chakra de la gorge. Ecoutez-la ensuite en dirigeant votre attention sur le troisième œil (Ajna) situé entre les yeux, à l’arête du nez. Enfin, écoutez-la en vous concentrant sur le chakra couronne, situé au sommet de la tête.

Ressentez les différences entre ces écoutes. La plupart d’entre vous trouveront plus naturel d’écouter la méditation en se concentrant sur tel chakra plutôt que sur tel autre C’est celui-là que nous vous conseillons d’utiliser pour écouter cette médiation, en préparation de la médiation sonore qui aura lieu lors de la prochaine méditation mondiale.

Le test d’intelligence évolutionnaire

De notre point de vue, la reconnaissance de l’interdépendance est l’une des signatures d’une conscience évoluée. Cette reconnaissance est un test d’intelligence évolutionnaire et votre espèce est justement en train de le subir ; Les humains ne peuvent pas continuer à vivre collectivement comme ils l’ont fait jusqu’ici, c’est-à-dire dans l’illusion qu’ils peuvent piller la planète sans nuire à celle-ci, à ses innombrables formes de vie ainsi qu’à l’humanité elle-même.

La non-dualité et la matrice de la création

Dans cette portion du message, nous aborderons le paradoxe qui consiste à créer des résultats positifs dans le temps et dans l’espace à partir d’un état de conscience non-duel qui transcende par sa nature même le temps et l’espace tels que vous les percevez. Les états de conscience relevant de la non-dualité, que nous appelons la Mère de toutes choses (c’est-à-dire le Vide), sont la source de la réalité manifestée. Nous avons découvert que l’emploi de ces états comme tremplin produit des créations magistrales. Le paradoxe, c’est que la perception des états de conscience non duels se fait au moyen du système nerveux, qui est fermement enraciné dans la dualité. En effet, alors que vous lisez ces lignes, les fluctuations bioélectriques de votre cerveau et de votre système nerveux se font à partir d’un modèle dualiste.

Quand les impulsions nerveuses traversent vos neurones, les infimes événements biochimiques et électriques qui sont responsables de la pensée et des impressions mentales/émotionnelles coexistent dans une matrice dualiste dynamique ; Pourtant, la non-dualité en elle-même existe hors de la réalité dualiste du système nerveux.

De manière pratique, vous entrez dans la conscience de la non-dualité lorsque votre cerveau/esprit entre dans un état de transe hautement dimensionnel. Dans cet état particulier, il existe un canal, ou un changement de conscience, par lequel vous pouvez vivre votre nature non duelle. Dans des états de conscience plus avancés, vous pouvez vivre simultanément une expérience sensorielle relative et une expérience non-duelle. Autrement dit, vous pouvez faire l’expérience du monde sensoriel, avec sa dualité complexe et multiple, en même temps que de votre nature non duelle, où tout est profondément calme et centré.

Comme il s’agit là d’une aptitude cérébrale avancée, la plupart de gens tendent à opérer dans un mode ou dans l’autre en approchant ce territoire corporel et mental. Si vous fonctionnez déjà dans un état de conscience avancé et que êtes capable d’opérer à la fois dans la dualité (c’est-à-dire dans votre vie incarnée) et dans la non-dualité (c’est-à-dire dans la conscience non localisée), vous pouvez alors sauter la section suivante et aller directement à celle qui est intitulée « Le paradoxe de la création ».

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

CROISSANCE SPIRITUELLE et NOTRE DEUXIEME CHAKRA

 

kachLeçon : Respectez-vous les uns les autres.

Pouvoir : Créativité.

Forces : Instinct de survie, y compris celui de « lutter ou s’enfuir », résilience, persévérance, capacité de créer et de prendre les risques, sexualité et sensualité, sans des affaires.

Ombre : Déposséder les autres de leur pouvoir ou les utiliser à votre avantage.

 

Ce chakra est centré dans les organes sexuels et le bas dos. Alors que le pouvoir inhérent au premier chakra fait partie d’une famille tribale, ou diffuse une énergie de groupe, l’énergie du deuxième se concentre sur votre capacité personnelle de gérer le pouvoir de la sexualité, de l’argent, l’influence ou le contrôle sur les autres, la concurrence et l’autodéfense. Les chakras voisins concernent des domaines qui parfois se chevauchent et ces puissantes énergies du deuxième chakra sont toutes clairement reliées à la survie, rôle des premier et troisième chakras. Notre capacité de faire et de gérer de l’argent, notre orientation sexuelle et nos attitudes à propos de la sexualité, notre niveau relatif de pouvoir personnel et notre capacité de l’utiliser, tout cela est gouverné par des accords que nous avons conclus concernant le deuxième chakra.

Sur le plan  de la perception physique, votre deuxième chakra évalue automatiquement toute situation selon la façon dont elle affecte votre survie. Etes-vous en sécurité sur le plan physique ? Y a-t-il des implications financières ? Votre pouvoir dans cette situation est-il menacé par quelqu’un de plus gros, de plus fort, de plus riche, de plus sexy ? Une part de vous évalue instinctivement chaque instant en termes de menace à votre survie. Si vous entrez dans une pièce remplie d’amis et de parents affectueux, par exemple, votre cerveau et votre corps scrutent tout de même l’espace et l’énergie environnante pour y déceler tout danger physique ou attitude négative. Vous essayez également de repérer toute menace qui pourrait peser sur les gens que vous aimez. Combien de fois avez-vous eu l’impression, en rencontrant par hasard un ami ou un membre de votre famille, ou en pensant à quelqu’un, de « savoir » que quelque chose n’allait pas, sans savoir exactement pourquoi ?

C’est ce centre énergétique qui vous maintient dans vos dépendances, que ce soit la drogue, le travail ou d’autres habitudes. Le besoin d’être le premier en ligne ou d’avoir le dernier mot dans une discussion ou de débattre avec quelqu’un est une forme de dépendance aussi sûr que l’alcoolisme ou la gourmandise. La dépendance est le fait de céder votre pouvoir à une substance qui, en retour, vous contrôle ; une sorte de souque à la corde du deuxième chakra.

C’est le chakra de « lutte ou de fuite » qui est une autre manifestation de votre instinct de survie. C’est aussi le centre de votre corps qui se nourrit de créativité et de votre besoin d’engendrer, littéralement ou au figuré, des projets créatifs. Mais si la naissance est associée à ce chakra, il en va de même pour l’avortement réel ou symbolique. Lorsque les projets ou les activités créatrices dans lesquels vous êtes engagé ne peuvent être complétés, leur mort prématurée représente un avortement énergétique. Dans cette perspective, les hommes comme les femmes doivent reconnaître qu’ils avortent parfois. Un grand nombre des hommes que j’ai lus et qui étaient atteints du cancer de la prostate avaient « avorté » leurs projets créatifs au milieu de la course.

Le viol physique et l’énergie de vengeance sont également des produits du deuxième chakra. En ce sens, le viol est une atteinte, non seulement au corps physique, mais aussi à la vie émotionnelle, psychologique et créative de quelqu’un. Bien des gens portent les cicatrices d’un viol de leur psyché, mais parce qu’ils ne font pas le rapport avec le viol en tant que crime énergétique, ils sont complètement inconscients de la source de leur traumatisme et encore moins capables de la guérir.

Vous avez peut-être, avec des gens, bien des Contrats qui surgiront à la lumière de la conscience lorsque vous évaluerez votre lien énergétique avec eux, à travers des questions reliées à ce chakra. Parce que toutes les questions relatives au deuxième chakra ont un rapport quelconque avec la survie matérielle, ce chakra reflète certains de nos aspects vulnérables les plus profonds.

Arleen, qui a un fort archétype de Sauveteur, est entrée en relation avec un home en le « sauvant » émotionnellement alors qu’il traversait une période d’adaptation particulièrement solitaire. Il venait d’arriver en ville et connaissait peu l’endroit. Arleen approcha Jacob alors qu’il faisait ses cours seul ; elle lui offrit de l’aider à se repérer dans la ville. Son ambition, cependant, était que cette offre conduise à une relation amoureuse. Arleen développait un attachement énergétique envers Jacob à travers son deuxième chakra, parce qu’elle ressentait une attirance sexuelle envers lui et comptait bien orienter le sens de la relation. Mais le modèle archétypal de son énergie était celui du Sauveteur plutôt que celui de l’Amoureux. Son besoin d’être en relation, en même temps que sa peur que cela ne se produise jamais, anima la « personnalité » de son archétype du Sauveteur. Chaque fois qu’elle pensait à Jacob, son Sauveteur suscitait automatiquement les mêmes pensées qui transformèrent la relation en un fantasme dans l’esprit d’Arleen.

Même si Arleen et Jacob commencèrent de se voir presque chaque jour, l’amitié ne sembla jamais passer au stade amoureux, ce qui frustra Arleen. Un jour alors qu’ils étaient assis dans un restaurant, une amie d’Arleen, Jane, s’approcha de leur table, et Arleen la présenta à Jacob. Plus tard cette semaine-là, Janes rencontra Jacob par hasard en l’absence d’Arleen, et ils commencèrent à se fréquenter. A la différence de ce qu’il avait éprouvé pour Arleen, les sentiments que Jacob nourrissaient envers Janes étaient d’ordre amoureux. Lorsqu’Arleen apprit la nouvelle, elle se sentit trahie et rejetée, et lutta contre un brûlant désir d’humilier publiquement le couple. Elle s’imagina détruire la voiture de Jane et se répéta que celle-ci finirait par décevoir Jacob et qu’il reviendrait vers elle.

L’attachement destructeur d’Arleen à ces deux personnages provoqua une hémorragie d’énergie à travers son deuxième chakra, car toutes les questions qui l’agitaient appartenaient à celui-ci, tout comme ses intenses sentiments d’envie, de vengeance et sa peur d’être seule. Afin de rompre son lien énergétique avec ces deux personnes et avec son fantasme de relation avec Jacob, Arleen dut d’abord aborder cette expérience d’une perspective symbolique. Elle dut interpréter la signification des événements en tenant pour acquis qu’elle avait un Contrat avec chacune de ces personnes pour des raisons qui serviraient à son développement spirituel.

Même lorsque nous obtenons une révélation qui jette une lumière spirituelle sur une situation pénible, nous pouvons avoir de la difficulté à affronter de vieilles blessures, d’anciennes colères et des rejets. Pour vous libérer de cette emprise, vous devez remonter l’échelle des chakras jusqu’à ce que vous soyez capable de considérer une expérience pénible d’un point de vue symbolique et objectif. La guérison survient parfois, et ce travail intérieur qi consiste à apprécier votre histoire sur le plan symbolique se produit rarement du jour au lendemain. En plus d’envisager la possibilité qu’elle avait fait cette pénible expérience parce qu’elle avait besoin d’affronter son archétype du Sauveteur, Arleen dut également s’ouvrir à l’idée d’apprendre, de pardonner et de passer à autre chose.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

Le retour de l’Orphelin

 

téléchargementNous pourrions probablement ramener toutes nos luttes contre la prise de pouvoir personnelle, à notre besoin de rendre sain et autosuffisant l’aspect abandonné, blessé ou dépendant de notre archétype de l’Enfant. Parce que les contes de fée et les récits pour enfants fournissent tant de révélations sur le courage et le pouvoir intérieures que recèlent nos archétypes, j’ai trouvé la description la plus claire de cette transformation dans la fable moderne Le Magicien d’Oz. Dans ce conte bien connu, Dorothy doit rechercher des aspects d’elle-même qu’elle ne croyait pas connaître, notamment un courage et une intelligence bien plus grands que eux de la jeune orpheline qui a quitté sa Tante Em, au Kansas. Vu sous l’angle de l’aventure archétypale, Le Magicien d’Oz présente les épreuves de survie qui nous échoient à tous, sur notre propre Chemin de Briques Jaunes.

Dans le texte original de L.Frank Baum, l’échange est encore plus clair que dans la version cinématographique :

« Tes Escarpins argentés te transporteront même à travers le désert, répondit Glinda. Si tu avais connu leur pouvoir, tu serais retournée chez ta tante Em le premier jour où tu est arrivée ici ».

« Mais alors je n’aurais pas développé mon merveilleux cerveau s’écria l’Epouvantail. J’aurais passé toute ma vie dans le champ de maïs du fermier ».

« Et je n’aurais pas acquis mon adorable cœur, dit le Bûcheron en Fer-Blanc. Je serais resté immobile à rouiller dans la forêt jusqu’à la fin du monde. « 

« Et je serais resté lâche, déclara le Lion, et aucun animal de toute la forêt n’aurait jamais eu une seule bonne paroles pour moi. « 

« Tout cela est vrai, dit Dorothy, et je suis contente d’avoir été utile à ces bons amis. Mais maintenant que chacun d’eux a trouvé ce qu’il désirait le plus, et que chacune st heureux du fait d’avoir un royaume à gouverner, je crois bien que je devrais retourner au Kansas. « 

« Les Escarpins argentés, dit la Bonne sorcière, ont des pouvoirs merveilleux. Et l’une des choses les plus curieuses à leur propos, c’est qu’ils peuvent te transporter vers n’importe quel endroit du monde en trois pas, et chaque pas se fait en un clin d’œil. Tu n’a qu’à claquer les talons ensemble trois fois, et à ordonner aux chaussures de te transporter partout où tu voudras ».

Dorothy a complété son Périple de Héros, a assumé ses quatre archétypes de survie et courageusement consolidé son esprit, son cœur et sa volonté. Son adversaire le plus redoutable, la Méchante Sorcière, et celle qui, en fin de compte, a le plus favorisé la croissance de son âme. Ainsi, Dorothy s’éveille en sécurité dans son lit, de retour au Kansas avec les mêmes parents adoptifs qui l’exaspéraient au début de l’histoire. Maintenant elle les accepte cependant de grand cœur.

Même si Dorothy semble se retrouver dans la même réalité extérieure, ce n’est pas le cas ; elle est tout à fait transformée. Elle réapparaît, non pas comme le petit Enfant Orphelin effrayé, mais comme un coeur-conscience intelligent, pleinement éveillé, dans le même corps. Elle est revenue entière du chaos et de son voyage.

Notre travail a essentiellement le même but. En apprenant à reconnaître les modèles archétypaux à l’œuvre dans notre psyché, vous pouvez commencer à envisager votre vie sur le plan symbolique, au lieu de vous sentir interpellé par chaque interaction et de ne la voir que sur le plan physique.

Comme le Lion, vous avez besoin de courage pour reconnaître en vous l’archétype de la Victime et apprendre à vous en faire un allié. Vous avez besoin du cœur que le Bûcheron de Fer-blanc cherche, afin de pouvoir vous aimer lorsque vous verrez la Prostituée à l’œuvre dans votre psyché, et la transformer ainsi à votre avantage. Et l’intellect, auquel l’Epouvantail accordait tant de prix, peut collaborer avec votre Saboteur pour reconnaître les signaux qui vous avertissent que vous êtes sur le point de vous épuiser. En le reliant, vous pouvez, comme Dorothy,  utiliser votre volonté pour transformer l’Enfant Intérieur (Abandonné, Blessé ou Dépendant) en un être puissant, capable de diriger se propre vie avec passion et talent. Car, vous aurez alors les éléments de l’âme, de l’être éternel, et vous serez en passe découvrir votre identité spirituelle.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre Caroline MYSS, intitulé « CONTRATS SACRES »  aux éditions Ariane.

UN SAUT DANS L’EVOLUTION

 

2emeagIl y a 455 000 ans existaient l’Homo erectus, l’homme de Neandertal, et l’Homo sapiens sapiens qui évoluaient toujours avant que les Dieux évolués n’atterrissent ici. Ils arrivèrent et créèrent canaux et rivières au Moyen-Orient. Le Nil est un fleuve artificiel. Le Nil n’est pas un chenal naturel.

Le Moyen-Orient était un Jardin d’Eden. L’Ephrate, le Tigre et le Nil furent tous créés artificellement. le pays n’était pas un désert. Chaque grain de sable que vous voyez aujourdh’ui est le résultat de l’érosion de ce qui fut jadis le pays le plus fertile du monde. C’est là que vinrent les deux frères, comme vous l’avez déjà entendu. Cela se trouve dans les Enuma Elish et toutes les tablettes découvertes à Sumer rapportèrent toutes la vérité. Ils vinrent ici et y créèrent une contrée qui en quelque sorte, puisse être utilisable par ceux qui faisaient des allers-retours ici. Ces Dieux avaient tous une peau magnifique, musculeuse, de couleur cannelle. Les Déesses étaient tout aussi grandes, fortes et belles, et avaient déjà quatre mille ans à l’époque de leur arrivée, c’est la vérité.

Le grand élixir des Dieux qui avait été préservé durant des millions d’années fut apporté sur cette planète il y a 455 000 ans ; Le premier ignoble à être planté sur la terre le fut entre la vallée de l’Euphrate et celle du Tigre ; il faut ensuite transplanté en un lieu appelé l’Argentine puis en Amérique du Sud, ensuite en Amérique du Nord, puis dans les steppes de la Russie et ensuite en Europe. Qui plantait ces vignobles ? Les Dieux, sur une terre sacrée. Saviez-vous que les vignobles destinés à la fabrication du vin sont uniquement plantés sur un sol qui fut jadis sous la mer. Le couronnement d’un sol est donc une terre qui s’est élevée de la matrice de l’océan et son couronnement est un vignoble.

Pourquoi est-ce important ? Parce qu’une terre émergée de l’océan est comme un enfant né de la matrice. C’est le résultat final du chaos et du changement. Et les vignobles les plus remarquables qui aient jamais été plantés furent plantés sur de tels sols ; ils sont bien en vie aujourd’hui. A cause des changements intervenus à la terre, nombre de ces vignobles n’existent plus aujourd’hui. Cela est dû aux destructions opérées par les Dieux et, par Dieux, je veux dire ceux qui vinrent ici et ceux qui manipulèrent les humains qui sont indigènes à cette terre. Mais les vestiges des grands vignobles existent sur un sol qui était jamais sous la mer. Cela est un symbole. C’est le couronnement d’une résurrection. La terre est toujours la résurrection à partir de la matrice. Le sol est un don divin de Dieu. Ils le plantèrent donc dans son environnement le plus favorable et apprirent aux êtres humains sa signification et ce pour quoi il est bon.

Les céréales ne sont pas indigènes à la terre. Elles furent apportées ici d’ailleurs. Le blé n’est pas une plante indigène à la terre. Il fut apporté ici par un groupe d’une autre constellation. Le blé comporte toujours en lui l’empreinte de la manipulation génétique originelle que ls Dieux apportèrent ici ; ils le manipulèrent pour qu’il puisse pousser sur cette terre à cette distance de ce soleil.

Pourquoi y avait-il des troupeaux de chèvres et des bergers ? Parce que nous trayons la chèvre qui a le lait qui nourrit ses petits, cet aliment absolu qui leur permet de grandir ; Comment un petit grandit-il pour devenir une chèvre adulte ? Un petit grandit en se nourrissant des éléments nutritifs qui permettent aux cellules de son cerveau, en vérité  son ADN, d’être stimulées. Et quel est l’effet stimulant du fromage ? Le calcium. Le calcium est la grosse molécule qui, si vous voulez, ouvre la bouche de la cellule permettant aux substances nutritives d’être transportées jusque dans l’ADN. C’est pourquoi les petits bébés peuvent vivre de lait seul , c’est parce que la valeur du calcium qu’il possède ouvre chacune de leurs cellule set permet aux substances nutritives d’y entrer pour leur donner stimulation et croissance immédiate.

Il y a 455 000 ans, cette planète fut colonisée par les cultures très avancées. La première fut les Lémuriens, et la deuxième les Atlantes. Et les Dieux de Sumer seraient ce qu’on appelle la généalogie qui mènerait au continent de l’Atlantide.

Les Atlantes deviendraient une espèce créée par le croisement de l’ADN des Dieux avec l’humanoïde le plus intelligent qui existait alors.  Et il fallut plus de cent vingt ans pour développer le brin parfait d’ADN qui donnerait jour à une entité ressemblant aux Dieux, qui possédaient un grand cerveau – ils héritèrent du cerveau jaune. Ils posséderaient toutes les facultés. Ils seraient aussi grands. Ils seraient aussi beaux, mais ils seraient des serviteurs. 

Il y a eu beaucoup de conjectures à savoir s’il existait des laboratoires travaillant sur l’ADN en Afrique.  Il y en existait mais il en existait également en Inde, car le retour migratoire vers l’Inde est un souvenir profondément ancré, une mémoire génétique, signifiant le retour au lieu de la conception.

Et en même temps, il y avait un autre groupe qui était venu ici d’au-delà de l’Etoile Polaire, les grands Lémuriens. Leur vaisseau était en réalité une entité biologique en elle-même et faite à partir d’eux-mêmes. Ils en avaient la capacité. Les Lémuriens vinrent d’au-delà de l’Etoile Polaire en traversant un vortex qui reliait ce qu’on appelle une autre réalité. C’étaient des géants. Leurs vaisseaux étaient des entités biologiques qui réagissaient à la concentration de leur pensée et à leur système nerveux. Tout ce qu’ils rêvaient, leur vaisseau pouvait le devenir. Ceci est un fait.

Ils atterrirent ici lorsque les dinosaures étaient encore ici ; ils n’en avaient pas peur parce qu’ils en comprenaient la radiation biologique car leur vaisseau entier était créé ; il avait poussé, comment pourrais-je dire, leurs vaisseaux avaient poussé dans un jardin. Fantastique ? Pourquoi pensez-vous que c’est si fantastique ? Vous utilisez moins de quatre pour cent de votre ADN. Qu’existe-t-il dans le reste ? Peut-être y a-t-il des ailes dans votre ADN.  Peut-être y a-t-il des écailles dans votre ADN. Et peut-être qu’il y a un ADN qui est l’antigravité, des projections du champ unifié. Peut-être que tout cela existe déjà. Qui êtes-vous pour dire que cela n’existe pas ? Ne montrez pas votre ignorance. Ne pensez même pas votre ignorance.

Les Lémuriens étaient plus purs. Parce qu’ils étaient si distinctement différents physiquement, leur lignée demeura dans sa totalité très pure jusqu’à l’époque où ils commencèrent  se mêler aux Atlantes et aux Ioniens qui étaient les Grecs d’origine ; Les Ioniens de la littérature grecques originelle sont les Norvégiens d’aujourd’hui. Les Grecs que vous voyez aujourd’hui dans le Bassin Méditerranéen sont un mélange de sangs fondamentalement issus de l’Empire Truc. Les vrais Grecs sont les norvégiens,  la peau claire, aux yeux clairs, aux cheveux blonds. Ils étaient les Ioniens.

Grâce à leurs processus alchimistes, à leurs processus métallurgiques, les Dieux savaient comment utiliser l’or, le faisant accéder à son spin de rotation le plus élevé au niveau du noyau. Et le produit qui en résultait était une poudre blanche qui émettait un champ radioactif. Ils le cuisaient pour en faire du pain, le mangeaient et, quand ils le mangeaient, leurs cops spirituel brillait. Cela leur donnait l’immortalité. Telle est la raison pour laquelle, après cela, tout être humain qui accédait au trône du gouvernement était décoré avec des plastrons d’or, des casques d’or. Pour eux, l’or représentait ce qui était intrinsèquement possible aux Dieux qu’ils servaient dans l’Antiquité.

Vous avez donc fait un saut dans votre évolution. Vous étiez au bon endroit au bon moment ; Cela signifiait que, quand tout le monde descendait du Point Zéro dans le Néant, le Point Zéro était comme la plus grande étoile qui ait jamais existé. Et pourtant, selon ce qu’aujourd’hui vous appelez grand, c’était la plus petite particule qui ait jamais existé et qui existe aujourd’hui. Cependant,  ce moment-là, c’était le plus grand système dans le Néant lui-même. Et les rayons qu’il émettait étaient innombrables car c’était un moteur qui ne cessait de perpétuer la conscience de sa propre contemplation, et c’est pourquoi vous êtes ici aujourd’hui.

L’immortalité a tout à voir avec l’ouverture d’esprit qui elle-même a tout à voir avec la manière dont l’ADN se reproduit dans la cellule. L’immortalité a à voir avec la certitude de la connaissance et la vérité. L’un de vos plus grands problèmes est votre corps émotionnel. C’est la malédiction de tout être humain. Et le terme maîtrise n’existerait pas s’il n’y avait pas son antithèse appelée le corps émotionnel. Le corps émotionnel est comme avoir reçu le cadeau d’une boîte d’outils faisant un travail médiocre mais satisfaisant, au lieu de comprendre l e fonctionnement des ordinateurs. Le corps émotionnel est comparable au livre qui nous enseigne comment faire fonctionner l’ordinateur. Mais beaucoup d’entre vous en sont encore à lire le livre et n’ont jamais fait fonctionner l’ordinateur. Vous utilisez toujours des clés à molette au lieu des lasers.

Onze milliards de planètes. Eh bien, vous n’êtes vraiment allés nulle part n’est-ce pas ?

Non. Et si vous ne me croyez pas, regardez la Voie lactée avec un télescope. Il vous faudra plus d’une seule nuit pour regarder l’immensité de ce que vous n’êtes pas, l’humanité de votre situation, pour réaliser ce que vous n’êtes pas et pourquoi vous êtes ici. Me suis-je fait comprendre ? Que cela nous enseigne-t-il sur les Dieux ?

Que cela nous apprend-il sur vous ? Ce sont vos remarquables parents. Si vous êtes les Dieux, que cela vous indique-t-il ? Cela vous dit de faire connaître l’inconnu et de partir ensuite. Il y a one milliard de terres dans la Voie lactée. Pourquoi voudriez-vous rester ici plus de quatre cent mille ans ? Il y a d’autres lieux où aller. Expliquez cela en vos termes à vous. 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre RAMTHA : « Intervention des Dieux il y a 455 000 ans» aux Editions AdA.

DIEU ET LES ENFANTS INDIGO

 

images (4)À travers les étonnants témoignages d’enfants Indigo qu’elle a pu recueillir, Sylvie Simon projette une nouvelle et bouleversante lumière sur la relation de l’homme avec Dieu et avec le Cosmos.

« Le cœur est une partie lumineuse du Soleil. Cette partie lumineuse nous donne de la joie, de l’amour, de la paix, de l’abondance, de la santé, de la beauté, de l’harmonie. Grâce au Soleil, un rayon lumineux va dans le cœur de la Terre. Ce cœur en cristal distribue à son tour la joie, l’amour, la paix, l’abondance, la santé, la beauté et l’harmonie sur toute la planète, puis dans tout l’univers… »

Angélique, 9 ans (28 avril 2000)

Dans son livre « Enfants Indigo, une nouvelle conscience planétaire » (Éd. Alphée), Sylvie Simon explique que, lors de la Nouvelle Lune de novembre 1983, une importante concentration de planètes s’est produite entre les constellations du Scorpion et du Sagittaire.

Les enfants influencés astrologiquement par cette concentration (ceux nés entre 1983 et 1997) se comptent par centaines de millions. Ils font partie de la fameuse « vague Indigo », qu’ils ont déclenchée collectivement, même s’ils ne sont pas tous à proprement parler des Indigo, au sens spirituel de ce terme.

La plupart des Indigo sont encore des enfants ou des adolescents. Mais ceux que l’on peut considérer comme leurs précurseurs n’ont pas hésité à se démarquer des gouvernements et des lois obsolètes qui régissent notre société pour le malheur de la planète. Jusqu’à présent, ces précurseurs étaient des êtres d’exception, ils représentaient un phénomène marginal qui suscitait peu d’éveils de conscience parmi les multitudes. Ils étaient, au mieux, qualifiés d’originaux, au pire de fous, voire de débiles mentaux. Il est heureux que ces êtres singuliers se soient multipliés et qu’une nouvelle génération prenne la relève à notre époque où nous devons choisir entre la survie de la Terre et le pillage quotidien de ses richesses au service d’un « mieux être » totalement aléatoire et illusoire.

L’un des traits caractéristiques communs aux jeunes Indigo est qu’ils ont des idées claires et bien définies sur un certain nombre de sujets, à commencer par les questions les plus philosophiques et les plus métaphysiques.

Il semble, en particulier, que Dieu ne soit pas du tout pour eux un Être lointain, insondable et inaccessible, conformément à l’image qu’en présentent nos religions actuelles.

Voici, à ce sujet, quelques étonnants témoignages d’enfants Indigo recueillis par Sylvie Simon.

Dès la naissance, ces enfants exceptionnels – mais qui le sont de moins en moins – affirment qu’ils sont enfants de Dieu. Ils expriment leur compassion pour tout ce qui vit sur Terre, hommes, animaux et plantes, et ne tolèrent ni cruauté, ni injustice. Ils ressentent le besoin d’être en contact avec la nature, de marcher, de respirer, de réfléchir dans la campagne. Ils ne sont pas le moins du monde matérialistes et pensent que leur mission est d’essayer de refaire le monde et de le rendre meilleur. Ils évoquent fréquemment le Cosmos, les étoiles, la Lumière.

« Je viens du Soleil », déclarait Flavio Cabobianco alors qu’il n’avait que trois ans. Plus tard, à huit ans, il ajouta à ses commentaires qu’il s’agissait non du Soleil physique, mais du Soleil spirituel.

Anna entretenait, elle aussi, de très étroites relations avec Dieu auquel elle s’adressait bien souvent, mais l’idée d’un culte collectif heurtait ses convictions. Lorsque le curé lui demanda pourquoi elle n’allait pas à l’Église, elle lui répondit : « Parce que je sais tout ça ». Elle estimait qu’on pouvait se rendre à l’Église pour apprendre certaines choses, mais qu’une fois qu’on avait compris, il était inutile d’y revenir. « Puisque Dieu est partout, je ne vois pas pourquoi il faudrait se rendre dans un endroit particulier pour lui parler. »

Pour elle, il n’y avait qu’un seul Dieu, malgré la différence des lieux de culte, les appellations données aux croyants, les rituels. « Nous jouons tous le même accord, mais avec des noms différents », expliquait-elle.

À neuf ans, née dans une famille catholique, Elga refusait de se confesser : « C’est à Dieu lui-même que je parle de mes péchés, pas au curé qui n’est qu’un homme, et même un homme qui ne connaît pas grand-chose ! » Elle disait également : « Le prêtre prétend que seuls les catholiques détiennent la vérité. Ce n’est pas vrai. Tout le monde détient une petite partie de la vérité, mais Dieu seul la détient toute. »

« »Dieu est Dieu, quel que soit le nom qu’on lui donne. Mon ami Tahar l’appelle Allah, mais c’est toujours Dieu », constate Kevin (sept ans).

Rébecca tient le même discours : « Il ne peut y avoir différentes religions, il n’y en a qu’une ». Elle partage l’opinion d’Anna et a demandé plusieurs fois, en montrant une église : « Pourquoi les gens ont-ils besoin d’aller dans cette maison ? » Pour elle aussi, Dieu est partout et elle ne voit pas l’utilité de se rendre dans un lieu déterminé pour le rencontrer. « Je viens d’autres mondes », déclare-t-elle. Elle voit, elle aussi, des anges et des entités, avec ou sans ailes. Elle converse également avec des elfes qui se trouveraient dans les palmiers de sa maison au Portugal.

Tous les Indigo semblent être en rapport avec le monde éthérique. Ils affirment souvent voir des anges ou d’autres créatures célestes auxquels ils s’adressent parfois comme s’ils étaient à côté d’eux.

Rodd parle souvent des anges qu’il aperçoit depuis qu’il est âgé de dix-huit mois, et les décrit avec précision.

Lorsque Carlotta était toute petite, elle faisait souvent allusion à un moine en robe safran avec lequel elle bavardait. Comme cette habitude ne passa pas en grandissant et qu’à neuf ans elle conversait encore avec cet être invisible, ses parents l’amenèrent voir un psychiatre qui ordonna des calmants. Carlotta n’en fit plus jamais mention, mais elle ne pardonna pas à ses parents leur manque de confiance en elle. Lorsqu’elle devint adulte, elle rencontra un voyant qui lui confirma qu’elle avait pour guide un lama tibétain.

À peine âgé de quatre ans, Marcos Cabobianco expliquait à son tour : « Les anges n’ont ni ailes, ni pieds, parfois ils jouent avec moi. Ils font des cercles dans l’air, des cercles de lumière. Ils ont comme un manteau blanc, brillant. Quand je suis avec eux, moi aussi je peux flotter, mais nous n’avons pas besoin d’ailes. Nous flottons parce que nous sommes liés à l’air. »

Par contre, certains enfants prétendent qu’ils utilisent des « ailes » pour s’envoler vers d’autres mondes. Quoi qu’il en soit, nombre d’entre eux affirment qu’ils sont capables de sortir de leur corps pour aller se promener dans le cosmos et visiter des planètes lointaines.

Flavio disait souvent qu’au cours de la journée il était fatigué car la nuit il voyageait sur d’autres planètes. « Mon travail pendant que je dors est d’être un « informateur ». Je transmets à des êtres d’autres mondes, par télépathie, des enseignements sur la Terre. Tout leur paraît très étonnant. »

Flavio rencontra d’autres enfants qui lui confièrent qu’ils étaient venus sur terre pour faire le même travail que lui. « Notre mission est d’aider au changement. La Terre est en train de commencer à être moins physique, plus spirituelle. Certains disent que je vais me fermer au spirituel quand je serai plus grand, mais je ne le crois pas. Je sais que je ne peux rien oublier de ce qui est mon essence. »

Par la suite, à l’âge de neuf ans, il donna plus de précisions : « Avant de naître, je voyais tout, j’avais toutes les perspectives. Ma vision n’avait pas de limites, parce que je n’avais pas d’yeux physiques. C’était la première fois que j’étais aussi proche d’une planète aussi dense. Je m’étais préparé en passant par d’autres planètes où j’avais pu m’entraîner à cette dimension physique. C’était comme apprendre à écrire dans l’air sans utiliser de crayon. Mais ceci était une expérience très différente, très rare : j’allais avoir un corps de matière. J’apportais avec moi quelques données de base pour pouvoir être ici : oui et non, temps et espace. Ce monde est un monde d’opposition. »

Cependant, Flavio se plaignait alors que la télépathie, la transmission directe par ondes mentales, ne fonctionne pas bien à cause de la densité de la Terre. « De plus, dans des lieux différents, on utilise des sons différents pour dire la même chose. C’est très compliqué. En outre, existe la gravité, qui est le poids qui nous maintient sur la Terre. Il faut faire des efforts pour se déplacer ; on est comme aplati et on ne peut pas voler. On peut seulement voler en rêve ou avec les ondes de la pensée. »

De son côté, à cinq ans, Anna signalait : « Ton âme, elle va pas loin le jour, parce qu’elle s’arrête à ce que tu vois. La nuit, c’est mieux. Ça étire ton âme jusqu’aux étoiles. Et ça, c’est très très loin. La nuit, rien ne t’empêche de sortir. C’est comme tes oreilles. Le jour il y a tellement de bruit que tu n’entends rien. »

Ces nouveaux enfants, spirituellement plus éveillés que ceux des générations précédentes, semblent posséder une conscience très différente de la nôtre. L’arrivée de cette nouvelle génération est liée à l’évolution de la conscience humaine et ces êtres du futur sont encore en décalage, car il: se sont incarnés sur une planète dont les habitants, du moins ceux des pays dits « évolués », fonctionnent encore comme à l’époque où la science leur enseignait qu’ils étaient le centre du monde, arrivés sur la Terre par le plus grand des « hasards ». Évidemment, pour cette science, la conscience n’est qu’un produit du cerveau, ce que nient en masse les Indigo.

« Les gens devraient devenir plus sages en vieillissant, mais c’est le contraire », déplorait Anna.

À cinq ans, elle remarquait : « Les gens ne peuvent aimer que le dehors et embrasser le dehors, mais Dieu, il peut aimer le dedans, il peut nous embrasser du dedans. Dieu n’est pas comme nous ; nous sommes un peu comme Lui, mais pas beaucoup encore. Dieu connaît les choses et les gens du dedans, et nous, nous les connaissons du dehors. Alors les gens ne peuvent pas parler à Dieu du dehors. On ne peut lui parler que quand on est dedans, du dedans de lui. Tout le monde a un point de vue, le sien, mais Dieu n’en a pas. Dieu a vue sur une infinité de points. »

Issu du blog de Francesca : http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre de Sylvie Simon « Enfants Indigo (une nouvelle conscience planétaire) » Éditions Alphée – 2006

Sylvie Simon est également l’auteur de « la Mémoire de l’au-delà » (Éd. Alphée) et de nombreux et passionnants ouvrages sur les phénomènes dits « paranormaux » et l’ésotérisme, ainsi que sur la désinformation en matière de santé et d’écologie.

Nous sommes arrivés à une époque où nous devons choisir entre la survie de la Terre et le pillage quotidien de ses richesses, dont cet ouvrage fait le bilan. En même temps, nous observons l’émergence d’enfants qui pensent et agissent en dehors des normes, contestent nos institutions, sont passionnés par les technologies modernes. Le regard qu’ils portent sur le monde est bien différent du nôtre, et ressemble à s’y méprendre à celui des physiciens quantiques qui nous parlent de la solidarité de l’homme avec l’univers et de l’appartenance de tout au Tout. On les appelle « enfants Indigo », d’après la couleur de leur aura décrite par des voyants. Seraient-ils venus pour aider l’humanité à évoluer ? Ce livre éclaire cette question d’un jour tout à fait nouveau en reliant les mutations actuelles de la Terre et de ses habitants à l’arrivée massive de ces enfants.

LE RECALIBRAGE DE GAIA

 

images (6)Chaque humain est entouré d’un champ magnétique que certains ont même qualifié de magique, car non seulement votre registre akashique s‘y trouve, mais aussi les attributs de votre Moi supérieur (ou âme). Il est le reflet de votre ADN, et si vous aviez des yeux quantiques, vous pourriez regarder un humain et saisir qui il est, qui il a été, et quels sont ses problèmes. Vous verriez ce que nous appelons l’inné de l’humain, l’intelligence même de la structure cellulaire. Il y a dans la salle des gens qui ont cette vision, et ils sont ce que vous appelleriez des intuitifs médicaux, des lecteurs de vies passées, et ainsi de suite ; Les guérisseurs présents dans cette salle dépendent de cette seconde vue et voient autour de l’humain. Ce n’est pas un mystère ni de la magie. C’est de la science. Je n’ai pas encore mentionné Gaïa, n’est-ce pas ? J’y arrive.

Chez l’humain, l’inné est le point entre l’intelligence de sa structure cellulaire (et de son ADN) et sa conscience d’humain tridimensionnel. Certains dans la salle, pratiquent ce qu’on appelle la kinésiologie. C’est là une manière de parler à l’inné. L’humaine st intelligent, mais étrangement, il ne l’est pas encore suffisamment pour savoir ce qui se passe dans son propre corps. Une maladie est peut-être en train de se développer dans votre corps, mais vous  continuez tout bonnement à sourire, inconscient, puis vous avez mal. N’est-ce pas étrange ? Mais l’inné le savait dès le départ.

Vous avez peut-être à utiliser le test musculaire (la kinésiologie) afin de découvrir à quoi vous êtes allergique ou ce qui se passe dans votre organisme : c’est un processus qui procède par oui ou par non. N’est-il pas intéressant que vous deviez passer par ce processus pour découvrir ce qui se passe dans votre corps ? Vous pourriez vous dire : « Il manque peut-être quelque chose. Il faudrait savoir immédiatement ce qui se passe dans notre propre structure cellulaire ». Vous auriez raison. En effet, il y a un pont entre toute cette information quantique et votre conscience. Je n’ai toujours pas encore mentionné Gaïa n’est-ce pas ? Et voici le bouquet.

L’énergie de Gaïa est dynamisée par l’humanité

Gaïa coopère avec l’humanité. Elle est toujours en train de mesurer ses attributs. Jadis, alors qu’il y avait peu d’humains sur la planète, et que ceux-ci savaient être en contact avec Gaïa, elle répondait à cette réponse, affectait l’ADN humain. Celui-ci recevait ainsi de Gaïa des signaux sur l’état de son propre fonctionnement. L’ADN est conçu pour fonctionner en symbiose avec Gaïa et celle-ci est conçue pour réagir à la conscience humaine. Tous deux forment un système interactif.

L’ADN est conçu pour donner à l’humain une très longue vie, ainsi qu’une régénération et une autoguérison complètes. Il est conçu de façon que le pont entre vous et l’inné soit toujours là. Mais apparemment ce n’est pas toujours le cas. Vous avez entendu parler de ces humains d’autrefois qui vivaient de longues années. N’était-ce là qu’une coquille dans les textes sacrés ? Non. Qu’est-ce qui permettait alors à certains humains d’être en meilleure santé ? Ce qu’on disait à propos de leur âge était-il vrai ? Oui, ça l’était, et voici pourquoi. Le champ qui vous entoure, vous et les autres, est tellement aligné sur Gaïa que vous coopérez et changez l’un en fonction de l’autre. Les Anciens le savaient, et c’est pourquoi ils étaient en union avec la planète. C’est ce que vous allez commencer à découvrir vous aussi. 

Gaïa crée l’énergie adéquate pour la planète en fonction de la conscience humaine. Nous vous le disons depuis vingt-deux ans. Cela vaut aussi en sens inverse, car votre ADN, dans son ensemble, réagit à quelque chose qui s’appelle la Grille cristalline de la planète. C’est une « grille de mémoire » qui emmagasine l’énergie et les événements de l’humanité. Nous vous avons déjà livré des enseignements sur la Grille cristalline. C’est une coquille invisible qui entoure le sol de la Terre  et qui retient toutes les énergies et toute l’histoire de tous ceux qui ont vécu sur la planète. A votre naissance et à votre premier souffle, votre champ quantique entre en résonance avec la Grille cristalline et s’ajuste à l’énergie de la planète. Il en est ainsi depuis le début de votre humanité.

A présent, l’énergie de cette planète est chargée de millénaires de guerre, de vieux conflits et d’intolérance. C’est donc à cela que l’ADN s’ajuste à votre naissance. Tandis que vous êtes conçus pour la pleine efficacité de l’ADN, celle-ci est maintenant de 30 %. Voilà, chers amis, ce qui est en train de changer. L’ADN commence maintenant à fonctionner avec une efficacité plus élevée, car un changement de conscience est en cours. Bien sûr, vous le remarquez d’abord chez les enfants qui naissent à l’heure actuelle. Dès leur premier souffle, ils sont maintenant à 35 % d’efficacité, et cela se traduit par un humain beaucoup plus conscient et plus conceptuel à un âge beaucoup plus jeune. On dirait presque qu’ils ont une conscience instinctive de l’humanisme en général, au lieu de devoir le réapprendre en entier comme vous.

Nous vous avons parlé de ces nouveaux enfants, et c’est pourquoi les vôtres sont si inhabituels – comme vous le savez. Dans le grand public, bien des grands-parents le voient vraiment ; ces enfants sont différents. Vous pourriez donc dire : « Alors, dommage qu’on ne puisse pas élever nous-mêmes l’efficacité de notre ADN ». Eh bien, vous le pouvez ! Car l’énergie de la planète est alerte et prête à envoyer, à toute vieille âme qui commence à comprendre, le signal qu’elle peut changer ses propres champs énergétiques au moyen de gabarits déjà présents en elle, et ce, par la conscience, l’intention pure et la compassion. Vous pouvez changer la « copie » quantique de l’ADN par la compassion. Comme nous répétons cela depuis le début, laissez-moi le résumer en des mots simples et non scientifiques. Ralentis, mon partenaire, soyons concis. [Kryeon s’adresse à Lee Carroll].

Le nouvel ajustement de l’ADN à la nouvelle énergie de GAIA

A votre naissance, votre ADN s’ajuste à ce qui s’est passé sur la Terre. Il a créé pour vous une réalité que vous appelez la nature humaine. La Terre change, et maintenant la Grille cristalline soulève légèrement le voile, et votre ADN commence à réagir.

La première réaction sera visible chez vos enfants, qui arrivent déjà avec un attribut conceptuel humain différent ; Ils ne pensent pas de façon linéaire comme vous. L’avez-vous remarqué ? Cela changera de plus en plus avec le temps. Un ADN beaucoup plus efficace finira par créer le chaînon manquant entre l’inné et le cerveau humain normal. Cela signifie que vous aurez plus d’intuitions sur ce qui va bien ou mal dans votre structure cellulaire. Certains d’entre vous découvriront des habitudes nutritionnelles différentes et seront branchés à une structure cellulaire qui dira : « Si je change ceci et cela, je vais vivre plus longtemps ». Des changements diététiques instinctifs apparaîtront sans aucune explication. Votre inné commence à communiquer.

Des habitudes que vous aviez depuis des années diminueront et votre structure cellulaire vous y aidera, étant donné que ces habitudes ne vous conviennent plus. Ne soyez pas étonnés si l’une d’elles est la suralimentation ; des ajustements métaboliques destinés à régulariser votre poids corporel sans l’inconfort des régimes extrêmes seront apportés. Vous abandonnerez également des substances auxquelles vous êtes accrocs, un processus qui vous permettra de vivre beaucoup plus longtemps.

Vous constaterez avec étonnement une régénération de votre structure cellulaire. Vous guérirez plus vite, et vous vous en rendrez compte. Vous constaterez que vous êtes moins malades que jamais. La « sagesse » tridimensionnelle qui prévaut aujourd’hui vous dira : « Eh bien, vous êtes plus vieux maintenant et vous serez plus malades ». Mais ce ne sera pas le cas, et vous saurez que quelque chose est en train de changer. Nous vous le disons, chers amis, vous pouvez avoir les mêmes choses que les jeunes. Vous allez lentement vous éveiller à une nouvelle énergie sur cette planète, une énergie qui vous permettra de vivre plus longtemps. Votre ADN va se mettre à collaborer de manière plus efficace. Trente-cinq pour cent d’efficacité ? Peut-être même 40 %, vieilles âmes ? Bientôt davantage.

L’ADN du prophète Elie, de Maître Jésus-Christ, de Bouddha, de Mahomet, de Pramahansa Yogananda, et de bien d’autres, fonctionnait à 90 et 100 %. Ils ont tous choisi comment ils voulaient l’utiliser ; cela se voyait et se sentait. Le prophète Elie a choisi de quitter la planète en s’élevant de lui-même et par choix. C’est fort à ce point. Jésus le Christ a décidé de faire de même, à sa manière, pour les raison qui convenaient à son entourage, dont l’ADN fonctionnait mal.

Il y a chez l’humain des énergies qui catalysent l’éveil spirituel. L’une d’elles est la compassion, et vous l’avez sentie aujourd’hui, n’est-ce pas ? Cela vous a touchés au cœur. Alors, quelle était, d’après vous, l’énergie de cette salle ? Quelles étaient sa couleur, sa concentration ? Beaucoup d’entre vous diraient qu’elle n’avait aucune couleur. Certains pourraient demander : « Qu’entendez-vous par concentration, Kryeon » ? Alors que vous étiez assis là, dans les fauteuils, l’énergie était posée sur vous et vous avez senti vos cœurs se serrer un peu. Vous aviez de l’empathie pour ceux qui ont retrouvé leur vie, et vous avez vu les cœurs des familles se remplir de larmes de joie. Voilà ce dont je parle ; de quelque chose d’invisible, mais d’une « concentration » émotionnelle. Il est profond que vous puissiez créer autour de vous ce qui changera des vies dans la salle. Gaïa vous connaît, et chaque moment de compassion est enregistré.

Certains d’entre vous sont venus pour être guéris, ce week-end, et je le sais. Alors, ce serait un très bon moment pour cela. La lecture de ces textes n’est pas différente, et c’est peut-être pour cette raison que vous êtes assis dans ce fauteuil. Ici, il y a un entourage ; il y a de la compassion ; il y a la profondeur des vieilles âmes ; il y a aussi une soupe quantique d’opportunités, chers amis. Pourquoi ne pas les invoquer dès maintenant – afin de vous élever de ce fauteuil et de faire semer en vous, par choix, les graines de la  santé ? Demandez le début de la guérison qui, vous le savez, a toujours été à votre portée, car vous commencez à être en contact avec l’intelligence de votre propre Merkabah.

Plusieurs centres spirituels témoignent de soi-disant miracles. Les hôpitaux voient des résultats documentés de ce qu’on appelle la rémission spontanée. C’est là que, soudainement, la structure cellulaire fait quelque chose que la science ne peut expliquer. Une rémission totale de la maladie survient, parfois presque du jour au lendemain. Mais je vais vous dire de quoi il s’agit ; c’est l’ADN qui fonctionne temporairement à 100 % et débarrasse le corps de la maladie. Vous l’avez constaté, mais vous ne saviez pas ce que c’était.

Alors, pourquoi ne le faites-vous pas maintenant. Visualisez-vous avec une pure santé cellulaire. Il est utile à la Terre, chers humains, que vous vivez plus longtemps. Nous avons besoin de votre lumière. Alors, pourquoi ne pas le faire maintenant ? Laissez tous ceux qui sont présents dans cette salle se joindre en conscience compassionnelle à tous les lecteurs, envoyant l’énergie de guérison aux individus qui en ont besoin, sans même connaître leurs visages ou leurs noms. C’est magnifique. Un jour, vous verrez ce que peuvent faire des humains rassemblés lorsque vous sortirez tous guéris. Pourquoi pas ? Si vous pouvez aller à une réunion pendant une demi-journée et en sortir plus jeunes que vous ne l’étiez… pourquoi pas ? Alors, vous commencerez à voir que tout ce que j’ai dit aujourd’hui est exact et vrai. Cela va à l’encontre de toute la logique de la pensée scientifique dominante, mais c’est dans le champ d’amour de Dieu.

Nous quittons ce lieu, sans le quitter. Il n’y aura plus jamais de rencontre comme celle-ci, avec le nombre exact d’âmes, les noms que vous avez, et l’Akash qui est le vôtre. C’est donc une rencontre unique, comme vous. Sortez d’ici différents de ce que vous étiez en arrivant et sachez que Kryeon n’existe pas en l’humain qui est assis sur cette scène. Kryeon existe plutôt dans la soupe quantique qui est Dieu. Cette soupe, c’est ce qui vous accompagne aujourd’hui, si tel est votre choix.

Si tel est votre chois. Il en est ainsi.

Kryeon.

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Le Temple de la régénération avec Todd – PARTIE 2

 

images (2)C’est l’une des choses favorites de Kryeon : parler de physique. Et dans ce séminaire de janvier 2012 à Boulder, Colorado le Docteur Todd Ovokaitys est présent. Kryeon adore interviewer cet homme depuis qu’il l’a identifié comme étant un éminent prêtre Lémurien.

Une conversation avec Yawee [surnom du Dr Todd] – L’explication du Temple de la régénération.

Le Temple de la régénération permet l’intrication de deux humains de façon quantique. L’un est la cible. L’autre est le « modèle ». L’extension de la vie, selon la connaissance de l’ADN qu’avait Yawee, consistait à intriquer la cible avec le modèle, et à transférer certains attributs de l’un à l’autre. Le seul moyen d’y arriver, c’est de passer par l’attribut quantique d e l’ADN. Depuis plus de dix ans, notre enseignement vous a indiqué que les 90 % d’ADN qu’on appelle l’ADN poubelle renferment un ensemble d’instructions quantiques. Par conséquent, la molécule d’ADN doit avoir des attributs quantiques qu’il reste à découvrir, mais c’est très réel et cela a quelque chose à voir avec les instructions données à la chimie de plus de trois milliards d’éléments de la molécule d’ADN. C’est surtout vrai pour la chimie productrice de gènes des parties encodées par les protéines. Pour rester simple, disons que l’ADN est activement dynamique et qu’il peut changer la réalité de tout ce que vous considérez comme « normal ».

Yawee (Dr.Todd) tu as très bien expliqué les attributs de la cible, qui crée un état intriqué avec l’humain modèle. Maintenant, nous révélons que le modèle était : 1) une femme et 2) qu’elle était enceinte. On a….

Todd l’interrompt : …. la source du parfait modèle d’ADN.

C’est exact. Alors le secret du Temple de régénération est double :

1)    L’ADN est parfait sur la Terre à l’intérieur d’un fœtus, et vous pouvez transférer certains des attributs de cette perfection avant qu’l assimile l’énergie de la planète ;

2)    Vous pouvez rallonger la durée de la vie et permettre la guérison au moyen de la communication quantique avec la molécule d’ADN.

Voyez-vous les implications ? Le sage et divin féminin qui est avec l’enfant est le seul qui puisse se trouver sur la table modèle. Commencez-vous à comprendre en quoi c’est formidable, à voir les implications et les prolongements ?

Plusieurs choses vont se passer dans le domaine de la science traditionnelle. Premièrement, vos scientifiques vont découvrir certains secrets de l’ADN. Vous savez déjà qu’il existe dans le placenta des cellules souches exceptionnelle. Vous savez aussi que les cellules souches adultes préprogrammées sont encore là dans le corps. Mais que dire de l’ADN du fœtus ? Deuxièmement, le travail actuel de Yawee positionnera « le modèle parfait » sans utiliser le même système qu’en Lémurie. C’est, Yawee, tu es l’humain qui réussira. C’est une extension de la raison pour laquelle tu es venu ici, et c’est parfait pour l’après 2012.

Pour le moment, les cellules embryonnaires du fœtus ne seront pas touchées par la science. De toute façon, même si elle essayait, cela ne fonctionnerait pas. Néanmoins, il a des chercheurs qui découvrent en ce moment des processus quantiques qui non seulement ne sont pas agressifs, mais peuvent transférer des attributs d’une cellule biologique à une autre, et d’un humain à un autre. Ce qui, il n’y a pas si longtemps, exigeait des câbles de plus de deux mille kilomètres de longueur s’effectue maintenant par satellite. C’est une analogie qui vous montre que vous êtes en train de passer à des notions complètement nouvelles quant au transfert d’informations et d’énergie.

Parlons un instant de la mère dans ce temple. La femme étendue sur la table, à l’époque, qui est le « modèle » a remporté la « loterie lémurienne » [humour de Kryeon], car elle sait que son bébé s’il est intriqué avec un autre humain, même vieux ou malade, sera amélioré. C’est compliqué, mais le processus qui consiste à aider l’autre sera gravé dans l’Akash du bébé, et l’enfant naîtra avec un attribut de guérisseur. Il y a de la complexité et d e la controverse, et une surintellectualisation de cela, car vos cerveaux tridimensionnels s’efforceront de trouver ce qui cloche ici. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’un système quantique n’est pas linéaire et que votre logique s’effondrera si vous tentez d’analyser ces choses. Pouvez-vous imaginer le temps comme étant circulaire ? Voyez-vous le fait d’être à deux endroits à la fois, ou même de changer votre structure moléculaire à volonté pour faire partie d’autre chose ? Sinon, vous n’avez pas le droit de commenter cela raisonnablement. Car toutes ces choses font partie des possibilités quantiques de l’ADN. Si vous ne me croyez pas, demandez à un Pléiadien |rire].

A présent, Yawee, comprends-tu ce que tu faisais à l’époque ? Veux-tu d’autres réponses ?

Todd : Dois-je dire oui [rire]

Yawee, que rêves-tu de savoir ?

Todd : Je rêve de racalibrer l’ADN et la cohérence d e l’alignement qui permettra de nous déplacer librement, j’imagine comme les Pléiadiens le font, dans un état quantique, d’in lieu à un autre.

Bien sûr, tu allais le demander, car tu vois un ensemble beaucoup plus grand à partir de ce que ton Akash a vu et se rappelle. Tu sais aussi que c’est possible. Entre-temps, tous ceux qui sont ici posent la même question à propos de ce qu’ils viennent d’entendre : « Où trouver une femme enceinte pour faire cela, maintenant » ? |rire ]

C’est bien au-delà de cela, et les Pléiadiens le savaient. Toute cette information provenait d’eux, à l’origine, et s’est transmise à toi, Yawee. C’était pour l’époque, et non pour aujourd’hui. Les Pléiadiens n’ont pas besoin de femme enceinte. Ils ont accès à un ADN dans un état quantique pleinement développé, un état qui est le potentiel de la race humaine. Je vous rappellerai que mon partenaire Lee vous a livré des messages, dans le passé, à propos de l’attitude du physique ; Maintenant, nous sommes revenus à l’exposé sur la polarité qui a lancé cette canalisation. Cette « attitude », Yawee, imprègne l’invention naturelle que tu as découverte. Le physique est actif et cherche l’équilibre ; C’est-à-dire que chaque champ que tu as créé avec ton processus a les attributs – prépare-toi – de l’ADN parfait. Il perçoit déjà les attributs de la génétique du fœtus. Tu n’as pas besoin de femme enceinte. Les attributs peuvent être transmis à l’humain et reçus selon la posture que sa structure cellulaire est capable d’absorber.

Ce que tu as fait dans ton travail, c’st de créer un champ quantique avec ces attributs pléiadiens, et les cellules écoutent lorsqu’elles sont exposées à ces attributs. Ce champ n’est pas encore réglé avec précision, mais tu finiras par découvrir comment faire. Alors, tu auras le moteur de la régénération de l’avenir, sans un « humain modèle » mais avec les attributs de l’humain modèle. Ce processus et d’autres, la science les verra aussi. Tu ne seras pas seul. Il ne convient pas que tu aies le secret exclusif de la vie, alors d’autres l’auront aussi. Les études embryonnaires sur des animaux vont commencer à révéler ce qui donne aux humains la capacité de faire repousser des membres, et bien d’autres choses dont nous parlons depuis vingt-trois ans. Cela entraine une question plus vaste : « Quel est le rôle véritable des animaux sur la planète ? Est-ce qu’il s se réincarnent » ? Nous y reviendrons.

Attends-toi à ce que ce genre de chose se produire bientôt, ainsi qu’à l’usage plus étendu des cellules sources. Tout est là, étalé devant toi. Tout cela attendait… Yawee, l’un de tes attributs est le fait que tu vis avec les Pléiadiens. Tu es encore intriqué avec eux (et ce n’est pas que dans la troisième dimension). Ils veulent entendre de nouveau les tonalités comme il ya 36000 ans. Ils sont prêts. Et lorsque le signal sera envoyé, celui-ci affirmera que « la nouvelle humanité est arrivée, et qu’elle est là pour rester » (parlant du Projet de chœur lémurien de Todd pour le solstice 2012).

C’est le message du jour. Certains diront : « C’est trop scientifique Kryeon » d’autres diront : « En effet, ce qu’il ya de formidable dans le système du Créateur est à portée de main ». Chers amis, ne vous détournez pas des détails de la science. Vous n’avez pas à la connaître ni à la comprendre, mais nous vous demandons de la célébrer. Car Dieu le Créateur est le maître physicien de l’Univers et il a utilisé ces outils pour créer le système de la vie et l’équilibre de l’amour. Tout cela améliorera la vie humaine et la compréhension humaine.

Encore une fois, je vous dirai que la distance entre le noyau et l’électron de chaque atome est remplie de l’amour de Dieu. C’est la soupe du Créateur, conçue pour la vie et prête à vous prendre par la main si vous le voulez. C’est la recalibration de la connaissance sur la planète et la première étape en direction d’un paradigme quantique. Soyez prêts. Je n’ai pas de calendrier et je ne peux pas vous dire quand, mais je peux vous dire que nous avons dépassé la balise ensemble et que maintenant le travail commence.

Et il en est ainsi.

Kryeon.

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

LE TRAVAIL ASCENSIONNEL

 

 

escalier_de_cristal1A côté du travail que nous faisons à l’aide de ces communications et de ces messages pour amplifier la croissance spirituelle individuelle, nous travaillons avec la planète, et nous l’avons fait depuis un certain temps, pour l’aider à maintenir son équilibre. Nous travaillons encore récemment à détourner l’activité le long des lignes de failles. Cette activité a cessé, il est temps maintenant de lui permettre de se produire et elle se produit (Tremblement de terre, etc…).

Nous avons utilisé notre technologie pour aider à contrôler un peu la rotation de la Terre, à contrôler l’oscillation qui va inévitablement résulter du changement d’axe des pôles ;Nous avons fait beaucoup pour focaliser la lumière qui est émise par le Créateur lui-même à travers tout l’univers. Nous avons travaillé spécifiquement avec les grilles d’énergie. Elles sont difficiles à décrire. Elles apparaissent en quelque sorte comme des lignes de méridiens qui entourent votre planète avec divers ponts de vortex, et nous utilisons ces grilles pour aider à équilibrer et à contrôle le taux et la nature des rayons spirituels qui sont émis sur votre monde.

C’est, comme je l’ai dit, pour aider à rétablir l’équilibre, car votre monde est dans un état d’équilibre précaire. En ce moment, nous faisons tout ce que nous pouvons, et nous l’avons fait depuis bien longtemps, pour vous permettre, ainsi qu’à toute l’humanité, d’avoir le maximum de temps pour vous développer spirituellement et pour vous préparer à l’ascension et aux changements qui vont se produire sur ce monde.

Concernant l’ascension, je dirais que la Terre elle-même ascensionne. C’est une croissance inévitable, qui doit avoir lieu, et il en résultera certains changements terrestres. Il est très vraisemblable qu’ils seront tout à fait spectaculaires ; Nous travaillons avec l’ascension individuelle, particulièrement intensément en ce moment car cette période est tellement critique. Nous tentons d’atteindre autant d’êtres que possible, spécialement les Semences d’Etoile ou les volontaires – vous qui avez été avec nous dans le passé et qui reviendrez peut-être à nouveau parmi nous. Nous aidons tous ceux qui, en ce moment sur cette planète, sont ouverts à la croissance spirituelle et à la conscience. Tous ceux qui ont de l’amour dans leur cœur ressentent cette émanation à laquelle nous participons, et reçoivent de nous des messages subconscients.

Cela me procure un grand plaisir d’être ici avec vous. Certains d’entre vous sont nouveaux pour moi, du moins sous cette forme particulière, bien que nous vous ayons tous surveillés et observés depuis un certain temps. Je dois dire que vous êtes des individus marqués. Vous rayonnez tous un peu plus intensément que la plupart de vos cohortes ici sur terre. Alors il vous est très difficile d’échapper à notre attention. Parce que vous rayonnez tant, il est plus facile pour nous de prendre contact avec vous et de vous trouver où que vous essayiez de vous cacher, pour partager avec vous notre amour et les dons qui vous attendent.

C’est donc pour notre part un temps de grande célébration et pour vous aussi je pense. Pour vous, il s’agit d’assimiler cette information et en particulier d’assimiler l’énergie nouvelle qui se manifeste. En le faisant, vous verrez votre vie devenir de plus en plus une célébration, il y aura davantage de joie et d’amour en vous et les choses commenceront à avoir l’air nettement plus positives. Vous avez été entouré de pensées et d’émanations négatives durant bien des vies. Nous vous déprogrammons à notre façon, non pas par un lavage de cerveau, mais en vous inondant de tant d’amour que vous devez fondre. Alors si vous avez durci un petit peu votre cœur dans un effort pour vous protéger, je le comprends. Cela fait partie de votre processus de croissance, mais l’amour fera fondre cette glace. Car ce que nous sommes venus partager, c’est ce même amour qu’ont exprimé tous les maîtres qui sont venus ici.

Le Christ est notre commandant suprême. Nous travaillons en conjonction avec les archanges, en particulier l’archange Michael. Nous sommes en alliance à large spectre. Nos venons de près comme de loin dans cet univers, et aussi d’autres univers. Nous venons en tant que volontaires, en tant que serviteurs et je vais vous dire pour quoi nous venons. C’est parce que nous avons connu tant d’amour que nous ne savons pas quoi en faire. Et nous devons partager. Alors nous venons des coins les plus reculés de l’univers vers des régions qui doivent encore parvenir à la restructuration et à la remise en ordre que le Créateur a fixées, et nous venons au moment opportun pour aider. Maintenant nous vous aiderons dans votre ascension.

Eh bien, je vais parler un petit peu de votre travail individuel d’ascension, puisque c’est l’intérêt principal de ce cours et du rôle que nous y jouons. Laissez-moi vous dire qu’il existe une science spirituelle inhérente à cette ascension. Elle implique l’amour. Elle implique en premier lieu la croissance spirituelle, mais il y a aussi en elle un certain aspect de « haute technicité » .

C’est ici que nos vaisseaux éthériques ou véhicules merkabah entrent en jeu. Nous sommes ici, entourant la planète, nous sommes en contact avec vous tous et nous attendons votre évacuation et ascension. C’est en vous soulevant physiquement dans nos vaisseaux que votre processus d’ascension s’achèvera. Ceux d’entre vous qui en sont conscients et qui se sentent à l’aise avec l’aspect extra-terrestre ou Fraternité Spatiale de cette ascension percevront qu’ils entrent dans nos vaisseaux au moment où ils seront soulevés. Il y a d’autres êtres qui ne possèdent pas cette compréhension, et s’ils devaient se trouver dans cette situation, ils éprouveraient peut-être de la peur ou bien ils seraient désorientés. Ils ressentiront l’ascension d’une façon un peu différente, mais ils seront aussi soulevés dans les vaisseaux éthériques, bien qu’ils puissent  avoir la sensation d‘être accompagnés par des anges plutôt que par des êtres de l’espace.

Vous voyez, il n’y a que très peu de différence ou pas de différence du tout. Donc nous nous concentrons en ce moment sur la première vague, comme nous l’avons dit… Comme Sananda l’adit, la première vague doit se manifester aussitôt qu’il y aura suffisamment de volontaires. En ce qui concerne notre partie, de notre côté de ’opération, nous sommes prêts. Nous continuons à aligner les grilles d’énergie, à focaliser l’énergie, à favoriser la présence croissante de Dieu sur cette planète, à l’intérieur de cette planète et en chacun de vous. Nous travaillons à aider à la purification du corps émotionnel de la Terre, de l’aura émotionnel qui a contenu tant d’émotions négatives, de projections négatives ; Cela se manifeste souvent par la pollution de l’air. Nous travaillons à l’épurer un peu. Tout ce travail rend le chemin de l’ascension d ‘autant plus facile, puisque vous aurez alors moins de couches de densité à traverser.

Néanmoins, nous attendons principalement qu’il y ait plus de volontaires intéressés par la première vague d’ascension et résolus à prendre le temps nécessaire et à y consacrer l’énergie nécessaire pour s’y préparer. Sananda a déjà esquissé globalement les moyens par lesquels vous pouvez vous préparer ; Je dirai qu’au moment où vous serez soulevés, que ce soit les premières élévations ou les suivantes, votre expérience sera à peu près telle qu’il l’a esquissée. Vous serez emmenés dans un vaisseau. Vous serez soulevés physiquement, avec votre corps éthérique et votre corps physique. Il vous sera donné la possibilité de faire des choix concernant votre prochaine manifestation. Vous pourrez continuer à travailler avec la planète Terre en tant que Maître Ascensionné ou vous pourrez retourner à l’un des royaumes plus spirituels dont vous venez. Certains d’entre vous ont des origines très différentes de leurs manifestation actuelles ; Certains sont des êtres angéliques et d’autres font partie de la Fraternité Spatiale. Certains sont des humains et d’autres des êtres ascensionnés.

Vous serez remis en contact avec votre présence originelle, avec celui que vous êtes vraiment. Donc en fonction de l’information que vous recevrez à ce moment-là, vous ferez un choix pour savoir si vous désirez continuer à travailler dans ce domaine. Je vous le recommande comme la plus significative avancée spirituelle que vous puissiez faire : devenir un Maître Ascensionné et revenir. Il y a de nombreux choix, et ce choix vous appartiendra. Vous recevrez une formation si vous souhaitez être un Maître Ascensionné et revenir pour assister le reste de l’humanité dans son processus d’ascension.

Tous devront être soulevés et quitter la planète d’une façon ou d’une autre dans les années qui restent, afin de faire place à la purification de la Terre. Il vous sera offert une formation approfondie ; Vous pourrez connaître bien des émerveillements au début, jusqu’à ce que vous vous ré-acclimatiez. Vous serez emmenés sur un des vaisseaux-mère. Ce sera alors le temps d’une grande célébration. Nous sommes de plus en plus impatients de vous retrouver, tout comme vous l’êtes. Vous découvrirez qu’il est vraisemblable que certains d’entre vous nous aient surpassés dans leur évolution spirituelle. Aussi, je vous recommanderais de ne pas nous regarder comme des dieux qui sont au-dessus de vous et qui doivent être vénérés, mais plutôt comme vos frères et sœurs.

Vous aurez la possibilité, si vous le choisissez, de rester sur les vaisseaux. Les vaisseaux sur lesquels vous serez logés sont très grands. Il y a bien sûr des navettes. Il y a des plates-formes. L’une d’entre elles est située au-dessus de cette maison,  puisque c’est un des quartiers généraux du Commandement d’Ashtar. Nous avons une plate-forme de communication dans le plan éthérique située au-dessus de cette résidence. Vous serez emmenés sur les vaisseaux-mère où vous pourrez connaître repos et détente, car certains d’entre vous commencent à être vraiment fatigués des limitations de la troisième dimension. il sera temps pour vous de refaire connaissance avec vos pouvoirs spirituels et votre présence JE SUIS. Vous fusionnerez et vous redeviendrez des êtres ascensionnés. Vous devrez réapprendre à utiliser les différents aspects de la créativité, de la manifestions, et vos pouvoirs.

Vous n’aurez plus besoin de lutter au niveau de la survie. Vous aurez ce que vous désirez, instantanément manifesté par votre propre désir. Cela, tous les êtres ascensionnés peuvent le faire. Selon moi, une des particularités malheureuses de cette vie sur Terre ou dans la troisième dimension, est que tous ceux qui y sont soient si limités, soient esclaves de la nécessité de gagner leur vie pour payer nourriture et logement. Tout ceci prend tant de temps et d’énergie. Cela vous donne bien du mal et il vous reste très peu d’énergie, ne serait-ce que pour un minimum de travail et de service spirituels. Certains d’entre vous ont plus ou moins surmonté cette difficulté, mais la plus grande part de l’humanité lutte encore pour sa survie. Alors vous devrez vous habituer à avoir beaucoup plus de liberté.

Je crois que vous l’apprécierez. Vous devrez vous habituer à être reliés consciemment et constamment avec le Créateur. Vous travaillez dans ce sens maintenant. Certains font de grands pas en avant dans leur croissance. Néanmoins, jusqu’à votre ascension finale, vous aurez encore des restes d’ego limité et de densité autour de vous. Alors quelque soit l’état que vous atteindre (qui peut être un état de grande expansion) il se produira tout de même une transformation au dernier moment.

Retranscrit par Francesca du blog : http://francesca1.unblog.fr/ 

Extrait des canalisations de  Saint Germain, Sananda, l’Archange Mikael, et le Commandant Ashtar – Extrait de « L’escalier de cristal »- Guide pour l’ascension d’Eric Klein, introuvable en librairie. 

Le fonctionnement de la communication linéaire et non linéaire

kryeonAIl y a beaucoup de communications qui proviennent de toutes sortes de sources, donc je vais commencer la liste. Commençons par le channelling. C’est ce que vous entendez en ce moment, et mon partenaire a pratiqué pendant 23 ans. Quand il a commencé, c’était affreux (Lee – Je répète son expression), mais c’est bien, maintenant. Vous devez savoir que nous ne lui parlons pas d’une manière linéaire. Cependant, vous l’entendez d’une manière linéaire. Vous voyez, il est devenu un interprète maître, de concepts non linéaires, en utilisant sa glande pinéale.

En ce moment, je lui donne toute le message à la fois – comme les caractères empilés sur la feuille de papier – et il l’interprète pour vous, afin que cela ressemble à un flot de paroles linéaires. Mais c’est un groupe de pensée unique, et je continue à le lui donner encore et encore. Vous voyez, nous avons pratiqué ensemble, et nous avons dû régler beaucoup de détails.

Lorsque nous avons commencé, je lui ai parlé de ce concept non linéaire. (Lee prononce une seule syllabe.) Comme ça ! Puis, il devait se rappeler de cela et vous présenter tout le message d’une manière linéaire. Sa mémoire lui faisait parfois défaut, donc, nous avons essayé quelque chose. Nous avons continué à lui présenter notre message, maintes et maintes fois, en termes non linéaires, et finalement, il a pu commencer à le livrer d’une manière linéaire. Je viens de vous donner le secret de la maîtrise de la pensée intuitive. Si vous avez de la difficulté à bien comprendre un message intuitif, demandez à l’Esprit de le répéter jusqu’à ce que ce soit clair et net pour vous. Cela vous semble peut-être évident, mais n’oubliez pas que vous devez nous demander de répéter, car nous respectons précieusement votre libre arbitre. Nous ne voulons surtout pas nous imposer à vous. L’Esprit ne se répète pas, sauf si l’on lui demande de le faire. La répétition est un concept totalement linéaire, donc, vous devez le demander.

Chers Êtres Humains, nous voulons vous rencontrer à un point intermédiaire, entre le linéaire et le non linéaire. Voyez-vous pourquoi l’Esprit a toujours parlé à l’humanité en termes des quatrains et des métaphores, depuis le début ? Ce sont les seuls outils que nous avons, puisque nous parlons le langage ou la communication de l’âme, selon votre choix. Cependant, l’interprétation de ces métaphores ou quatrains se transforme parfois en énigmes. Il y a des personnes qui lisent les Écritures et disent : « Esprit, pourquoi ne parles-tu pas normalement ? » La réponse est que, nous ne sommes pas linéaires. Mon partenaire reçoit tout en même temps, mais il vous livre le message en temps et termes linéaires. Avez-vous remarqué que, parfois, au début, il vous dit le nombre de parties ou de chapitres qui seront présentés dans notre message ? Il le fait souvent. S’il ne voyait pas l’ensemble du message, dès le début, il ne pourrait pas le faire. Vous voyez ce que je veux dire, n’est-ce pas ?

C’est quoi le channelling ?

Essayons de démystifier le channelling. En gros, c’est l’ouverture de la glande pinéale de l’Être Humain qui va finalement permettre les communications entre lui et ce que vous appelez « la Source ». N’oubliez pas que la culture et les expériences de cet Être Humain vont entrer en ligne de compte, lorsqu’il en parlera ou l’écrira. Les communications qui passent par la glande pinéale qui est ouverte, proviennent toutes de la source, mais… Vous devrez aussi tenir compte de la culture et des expériences de cet Être Humain. En outre, il y a le niveau d’ouverture de cette glande pinéale, et les filtres de cet Être Humain, qui peuvent influencer son interprétation. (Lee – Nous reviendrons un peu plus en détail sur ce sujet, lors d’un autre channelling.)

Le channelling est une forme de communication qui est disponible à toute l’humanité, et vous n’avez pas besoin de le demander ou de le mériter. C’est déjà un droit acquis ou inné. Peu importe le nom que vous lui donnez, vous devez savoir que chaque Être Humain à le droit de s’ouvrir et apprendre, si tel est son choix. Il y en a plusieurs qui ne font pas ce choix, parce que leur libre arbitre n’est pas intéressé – actuellement. C’est un choix que vous faites pour vous-mêmes. Ce n’est pas nécessairement une énergie angélique ou une entité quelconque. Pourquoi ne pas utiliser votre propre Soi-supérieur ? Le channelling est souvent appelé « écriture automatique ».

Cette communication passe par un portail multidimensionnel créé par la glande pinéale qui s’ouvre à un certain niveau. Elle ne provient pas de votre cerveau ou de votre mental, tel que nous l’avons déjà dit. La communication de l’âme est multidimensionnelle. Elle n’a rien à voir avec les synapses. L’intuition est la communication de l’âme. Ce n’est pas une fonction du cerveau. Il nous est difficile de bien préciser la différence subtile entre ces deux choses, car vous êtes habitués à utiliser la pensée linéaire et synaptique. C’est la manière dont vous êtes câblés, tissés ou mis en réseau, chers Êtres Humains. Vous savez très bien que ceci n’est pas un blâme de notre part, n’est-ce pas ?

Continuons la démystification de cette communication non linéaire. Je vais maintenant vous parler des autres qui utilisent cette communication avec vous. Cette sorte de communication doit être interprétée d’une certaine manière, afin de la rendre un peu linéaire. Il y a de nombreux attributs dans ce type de communication. Mon partenaire a déjà la liste, et il peut choisir ce qu’il veut vous présenter, dans son temps linéaire.

 KRYEON

LIRE LA SUITE ICI http://francesca1.unblog.fr/category/kryeon-2014/

1234

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...