LA MULTIDIMENSIONALITE : renouer le contact

 

Lorsque les premières consciences humaines ont commencé à s’intégrer sur votre plan matériel de cette planète, il y a, en durée de la terre fort longtemps, elles étaient, pour la plupart, conscientes des plans subtils desquels elles provenaient. Puis, au cours de l’évolution de l’homme sur le plan matériel, cette connaissance s’est perdue. Maintenant, il vous est proposé de renouer le contact avec vos états de consciences subtils. Lorsque votre médecine explique que les pensées ou les sentiments sont issus de réactions chimiques à l’intérieur de votre cerveau, réactions qui engendrent des processus électriques, ils se trompent. Ces pensées, ces sentiments proviennent, vous le savez pour nombre d’entre vous, d’états de consciences attachés à divers corps subtils. Le cerveau, lui, ne sert qu’à faire fonctionner le corps matériel. 

7

A chaque instant de votre vie vous exprimez des sentiments, des émotions, des désirs, qui sont issus de votre conscience dite astrale qui habite un corps astral qui évolue sur un plan appelé plan des états, ou plan astral. 

A chaque instant de votre vie, vous réfléchissez, vous élaborez, avec votre conscience mentale qui habite un corps dit mental qui évolue sur un plan appelé plan de l’analyse ou plan mental. 

A chaque instant de votre existence, vous pensez au niveau de votre conscience cosmique appelée Grande Conscience. Celle-ci évolue à un niveau cosmique, suivant divers plans universels qui sont différents pour chacun. 

Il vous est proposé maintenant d’être conscient, à chaque instant, de ce qu’exprime chacun de vos états de conscience, séparément, et d’être conscient du plan sur lesquels vous vivez. 

Vous devez en permanence vous rendre compte que vous êtres une conscience individuelle dotée d’un grand libre arbitre et de grandes possibilités de mouvement, et qui s’exprime, pour évoluer, sur divers plans de l’univers. Vous devez en permanence être conscient qu’il existe, au-delà de votre plan matériel sur lequel vous êtes incarnés en ce moment, une infinité de plans universels qui abritent une infinité de consciences, et que la vie humaine, entre autres, est une constante cosmique. Elle s’exprime de différentes manières sur différentes sphères cosmiques. 

Vous devez ressentir constamment que tout cela existe, que vous êtes tout cela, et vous devez regarder, et votre propre existence, et celle de toute autre personne, avec cet état de conscience-là. Ainsi vous allez prendre l’habitude de regarder la vie du haut vers le bas, du cosmos vers la Terre. Vous prendrez  l’habitude de relativiser toute chose comme étant provisoire, transitoire. Vous saurez en permanence que tout événement représente un exercice ou un test pour vous aider dans l’élargissement de votre champ de conscience et dans  l’intégration des valeurs spirituelles que vous voulez acquérir. 

Vous vous rendrez compte alors que votre véritable famille est, au-delà de la vôtre dans cette incarnation, la famille universelle des êtres humains, et vous pourrez prendre contact véritablement et consciemment avec vos autres frères cosmiques qui habitent d’autres dimensions, d’autres lieux. Vous aurez ainsi repris ce contact qui avait été rompu, avec la totalité de votre être, donc avec la réalité du cosmos, et par voie de conséquence, vous vous serez réintégré consciemment à la Lumière Universelle. 

C’est cela que l’on appelle vivre dans une multidimensionalité, être conscient sur tous les plans, c’est cela que l’on appelle être soi-conscient à un niveau universel.

Messages de la Confédération Intergalactique A travers le canal d’Oriane

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/        

Le sentier qui mène à Dieu

 

Je veux vous parler de la voie de Dieu. Quelques-uns vont peut-être dire : « Eh bien, Kryeon, tu en as déjà parlé auparavant ! » En effet, c’est ce que nous faisons, mais cette fois nous allons aller plus en profondeur. Dieu n’est pas étranger à la planète, et il n’est pas de nature humaine. C’est pourquoi nous continuons à livrer les mêmes messages, mais avec des mots différents.

dieu

Permettez-moi de vous rappeler certaines choses qui sont en fait des signes révélateurs de l’existence de Dieu. Votre propre histoire est remplie de récits qui ont été écrits à la suite de channellings comme celui-ci. Pourtant, vous ne voyez pas de cette façon, n’est-ce pas ? Si vous allez aux quatre coins de la Terre et parlez de Dieu, dans n’importe quelle langue, vous serez compris, car Dieu est connu des Êtres Humains. L’humanité connaît Dieu. En fait, l’humanité consacre beaucoup de temps, d’efforts et de ressources dans la recherche du Créateur. Il semble que la Terre entière continue de chercher un moyen de toucher la main du Créateur. Quatre-vingt-dix pour cent de l’humanité croit en Dieu. Quatre-vingt-cinq pour cent de l’humanité croit à la vie après la vie. Que dites-vous de cela ? C’est une vérité criante. L’intuition humaine pense que Dieu existe.

C’est le consensus le plus populaire de toute la planète. C’est une chose intuitive qui est inscrite dans vos cellules. Les Humains savent que – même si cela ne leur a peut-être pas été verbalisé – Dieu est réel. Intuitivement, vous savez tous que lorsque vous prenez le dernier souffle, ce n’est pas la fin. Vous êtes nés ainsi, et vous passez beaucoup de temps à la recherche du Créateur. Tout ceci ressemble à une preuve de l’existence de Dieu, n’est-ce pas ? Qu’en pensez-vous ? Dieu est commun à l’humanité.

Le Nouvel Âge pourrait être défini comme une nouvelle manière de chercher Dieu. C’est la raison pour laquelle vous avez de la difficulté avec les autres, car vous parlez de Dieu d’une manière différente. Votre cheminement vers Dieu semble étrange et inhabituel à un grand nombre, car c’est une approche non linéaire. La conscience de masse de la planète Terre espère trouver Dieu dans son monde limité à la 3-D. Regardez autour de vous. Lorsque vous passez devant une chapelle, une cathédrale, une synagogue ou une mosquée, dites-vous : « Oh, c’est un phénomène étrange ou bizarre ! » ? C’est une chose normale, n’est-ce pas ? À un certain niveau, vous savez que les personnes qui sont à l’intérieur de ces structures font de leur mieux pour trouver Dieu. C’est un événement qui fait partie de votre quotidien, car les Humains ont tendance à « linéariser » tout ce qui est à portée de main.

Dieu est perçu différemment, selon la vérité individuelle des Êtres Humains. Prenons quelques instants pour regarder cet aspect. Les Êtres Humains cherchent Dieu, mais il ne leur vient pas à l’idée qu’ils en font partie, qu’ils sont une partie de Dieu. À titre d’Êtres Humains, vous avez accepté d’oublier votre étincelle divine. Elle ne fait pas partie des souvenirs de votre 3-D. Vous l’avez oublié, mais je m’en souviens. J’étais là, quand vous vous êtes penchés en avant, dans le « vent de l’incarnation ». Je pourrais parler de ces faits particuliers et individuels à chacun de vous, car ils crient votre magnificence. Qui pensez-vous vraiment Être ? Savez-vous qui se trouve en face de moi, en ce moment ? C’est vous… Vous, les âmes qui ont acquis et mérité toutes les richesses des expériences de vos incarnations ! Vous, que nous appelons « les vieilles âmes ». Vous, les âmes qui sont attirées par des conférences ou des lectures comme celles-ci. Quelques âmes ont décidé de vivre ici (à Sedona), car elles se sentent attirées par l’amour de Dieu. Oh ! Elles disent que c’est un portail, mais ce dernier ressemble beaucoup à l’amour de Dieu, n’est-ce pas ?

Les anciennes âmes qui sont assises en face de moi ou en train de lire ces lignes, sont bien connues de Dieu. J’étais là, quand vous avez finalement plongé dans ce tourbillon qui vous a amené en incarnation sur Terre. C’est un portail représenté par des énergies qui sont dichotomiques : l’une est la linéarité d’un portail qui va au canal de la naissance et l’autre est une énergie quantique de la majesté angélique de Dieu. Ces énergies se heurtent et se réunissent, afin de créer ce qui est appelé un vortex, un vent d’énergie qui court en cercles devant mon visage. Avant que vous ne plongiez dans ce tourbillon, je vous ai demandé : « Êtes-vous vraiment prêts, pour cette réincarnation ? » Vous avez répondu : « Oui. » Ensuite, je vous ai dit : « Béni soit l’ange qui fait le choix de retourner à l’incarnation, en sachant ce à quoi il devra faire face, et en connaissant également les potentiels. » Ensuite, vous avez disparu dans ce vortex, car vous veniez d’entrer dans le processus qui consiste à devenir un Être Humain. C’est pourquoi vos pieds sont baignés lorsque vous êtes ici.

J’étais là quand vous, les anciennes âmes, avez plongé une fois de plus dans ce portail. Quand vous n’êtes pas ici, vous êtes avec moi, dans un endroit que vous ne pouvez pas imaginer. Je vous dis ces choses pour une raison, parce qu’à la fin de ce message, je vais vous rappeler quelque chose. N’oubliez pas que c’est ainsi que Dieu vous voit, car c’est très différent de ce que plusieurs vous disent, quand ils vous parlent de la relation entre Dieu et l’Être Humain.

Dans la linéarité, les Êtres Humains cherchent Dieu d’une drôle de manière. Ils ne peuvent pas concevoir qu’ils font partie du système. Tout ce qu’ils veulent faire, c’est toucher la main du Créateur. Ils imaginent Dieu comme un être immense, et ils se voient comme étant minuscules. Cette méprise crée souvent la construction de la boîte dans laquelle ils vont choisir d’adorer un Dieu quelconque. Parfois, ils pensent qu’ils doivent agir d’une manière servile. Parfois, ils ont l’impression d’avoir à souffrir un peu, parce que Dieu est grand et ils ne le sont pas. Cette perception est due à la linéarité humaine. Ils vont même jusqu’à se fouetter eux-mêmes, car on leur a dit qu’ils étaient indignes, déchus et sans valeur. Ils ne peuvent pas concevoir que le Créateur peut effectivement être en eux. Ils ne se perçoivent pas comme faisant partie de la Famille. Ils ne voient pas ce que je vois, car cela leur est impossible.

MELCHISEDEK1

Donc, la recherche de Dieu a fait naître les religions. « Kryeon, vas-tu nous parler des religions ? Qui a raison ou qui a tort ? » Oui, je vais le faire. Tout Être Humain qui est à la recherche de Dieu est sur la bonne voie. Béni soit l’être humain qui recherche Dieu, parce que le Créateur veut être trouvé. Le Créateur veut être trouvé ! Avez-vous jamais pensé à ce sujet ? Peu importe la boîte religieuse dans laquelle vous pouvez être. Dieu ne tient pas compte de la manière dont vous faites vos recherches et découvertes. Je vais aller en profondeur, et vous allez voir de quoi je parle. « Kryeon, es-tu en train de nous dire que les personnes qui sont dans ce drôle de bâtiment, sont également sur la bonne voie ? Pourtant, l’on nous a dit de ne pas aller dans ce bâtiment. » En effet, ils sont sur la bonne voie, tout autant que les autres, mais ils n’en parlent pas. Avez-vous remarqué que la linéarité humaine crée ces boîtes de culte ? Elle crée des membres ou des fidèles, ainsi que des groupes. Ensuite, des instructions sont données, afin que les membres, les fidèles et les groupes n’aillent pas dans d’autres boîtes ! Vous savez pourquoi ? C’est parce qu’ils ne veulent pas que vous sachiez que l’amour de Dieu est également là ! Il y a eu des miracles dans chacune de ces boîtes, parce que la Famille est là.

Ils peuvent s’habiller, parler et même porter des chapeaux différents, mais Dieu est là. La Famille est là, et nos mains métaphoriques sont également tendues vers ces Êtres Humains. Avez-vous déjà entendu parler des grandes guérisons qui se sont réalisées dans les mosquées ? Que dire de celles qui se sont réalisées dans les synagogues ? Ces choses ne font pas les manchettes de vos médias, n’est-ce pas ? Plusieurs de ces grands miracles se sont réalisés dans le « sillage » des Êtres Humains qui sont des évangélistes, et ces derniers prétendent qu’ils détiennent la vérité unique, puisqu’il y a eu un ou des grands miracles. Les religions ne comparent jamais leurs notes ! Dieu est dans toutes les boîtes.

Même si ceci peut temporairement vous déstabiliser, je souhaite que vous preniez quelques instants pour le digérer, car vous êtes peut-être en train de voir une nouvelle forme de l’amour de Dieu. En vérité, nous ne tenons pas compte de la manière dont vous êtes arrivés ici ou pourquoi vous êtes en train de lire ces lignes ! « Eh bien, Kryeon, dis-nous pourquoi c’est si difficile ? Tu nous parles de choses qui sont – un tantinet – abracadabrantes et époustouflantes. Pourquoi ne sont-elles pas un peu plus évidentes ? » Si vous dites que vous êtes du type métaphysique ou ésotérique, permettez-moi de vous parler de « vous », et de vos manières de fonctionner – pendant que j’ai votre attention. Sur cette planète, il y a une nouvelle énergie qui éveille les coeurs et les esprits. C’est un nouveau culte et une nouvelle manière de comprendre l’Esprit. En effet, cette nouvelle énergie commence à se faire entendre haut et fort. Elle vous dit que vous êtes une partie du Créateur. C’est difficile à comprendre !

La première difficulté de compréhension provient du fait que ce n’est pas une chose linéaire. Vous vous retrouvez soudainement dans un niveau non-linéaire et inter-dimensionnel. Là où les choses que vous dites ne sont pas acceptables pour les Êtres Humains qui sont encore dans une perception linéaire de Dieu. Vous dites des choses comme : « À un niveau de compréhension supérieur, le hasard n’existe pas. Je suis responsable de tout ce qui m’arrive, etc. » Évidemment, ces personnes à la pensée linéaire vont vous regarder et elles vont s’éloigner. Ce n’est pas logique. Cela sépare les familles et les amis, puisque vous êtes sortis du sentier linéaire. Vous savez de quoi je parle, n’est-ce pas ? Pourquoi l’avez-vous fait ? C’est parce que dans votre ADN d’ancienne âme, vous ressentez la sagesse des âges. C’est ce qui est en train de changer. Le changement que nous avons parlé pendant toutes ces années, près de 20, affecte l’ADN à son niveau de base. Il est un éveil en cours, et vous en êtes conscients. Oui, ce n’est pas une chose facile. Il est difficile de devenir un Être Humain inter-dimensionnel, parce c’est vraiment une chose étrange ou inusitée pour les personnes de votre entourage, n’est-ce pas ? C’est assurément un enseignement bizarre, pour les 12 personnes sceptiques qui sont ici (sourire de Kryeon).

Pourquoi est-ce difficile ?

La deuxième raison est que le Créateur souhaite être trouvé ou reconnu. Chers Êtres Humains, quand vous commencez à pousser sur cette porte, vous accédez au portail de votre Soi-supérieur. Imaginez une porte que vous pouvez commencer à ouvrir. Au fur et à mesure que vous l’ouvrez, une lumière éclatante commence à entrer en vous. Cette lumière est celle que vous cherchez. Elle est comme un vortex intemporel qui vous relie à votre chez-soi. Il y en a parmi vous qui l’utilisent sur une base quotidienne, dans leurs méditations, guérisons ou autres. Toutefois, vous continuez à pousser sur cette porte, car vous en voulez plus, n’est-ce pas ? Voici ce qui est difficile et ce que vous ne vous attendez pas. Lorsque vous commencez à pousser sur cette porte, vous retrouvez le Créateur qui souhaite être trouvé. À ce moment-là… La porte réagit, et elle continue à s’ouvrir par elle-même. Nous voilà devant un Être Humain qui prend peur. Il se peut que vous reculiez et dites : « Je ne pensais pas qu’elle allait continuer à s’ouvrir d’elle-même. Je pensais qu’il n’y avait personne de l’autre côté. Je cherche seulement à effleurer le Créateur. J’essaie tout bonnement d’absorber quelques parcelles de l’énergie de Dieu. Je voulais seulement jeter un coup d’ oeil… Rien d’autre. »

Vous ne pensiez pas qu’une main – de l’autre côté de la porte – allait se tendre vers vous, n’est-ce pas ? Vous ne pensiez pas que cette main spirituelle allait vouloir tenir la vôtre et dire : « N’abandonnez pas ! Ne faites pas demi-tour ! » En effet, cela peut faire peur. Voilà pourquoi c’est difficile. Il y a un axiome que nous avons enseigné pendant des années. Il s’énonce comme suit ; Le mental ou l’esprit Humain ne peut pas effacer des souvenirs de sa mémoire. Vous ne pouvez pas déconstruire une réalité que vous avez expérimentée. Il vous est maintenant impossible d’effacer de votre mémoire, le souvenir de cette journée. Vous ne pouvez pas l’oublier volontairement. C’est là, gravé dans votre cerveau ou mémoire, et ça le sera jusqu’au jour où vous prendrez votre dernier souffle. La raison de ce processus est cachée, car il y a seulement un certain nombre d’Êtres Humains qui peuvent toucher le visage du Créateur et de rester équilibrés. Moins de un demi de un pour cent de l’humanité fera ce que certains d’entre vous sont prêts à faire. Le saviez-vous ? Cela ne sera pas une « Terre Nouvel Âge », puisque seules les anciennes âmes peuvent le faire. Le changement se rapporte à vous. Il s’agit de la façon dont les Humains commencent à penser, mais il s’agit de vous, de chacun de vous, les anciennes âmes lémuriennes. C’est ce que nous voulons vous dire, mais il y a plus. Oh, il y a plus ! Voici de quoi il s’agit. Quoi faire ?

Comment faire ? « Kryeon, comment devons-nous agir pour ce faire ? »

Ce n’est pas difficile.

dessous-matrix-74 - Copie

Numéro un - La première chose à faire, est de devenir inter-dimensionnel. Voici la raison pour laquelle ce n’est pas difficile. C’est parce que vous pouvez suspendre vos croyances, avec l’aide qui vous est offerte de l’autre côté de cette porte. Cette main magnifique veut vous toucher. Elle veut vous aider à suspendre vos croyances, afin que vous puissiez commencer à penser en cercle. Il y a une autre chose qui se réalise, lorsque vous devenez inter-dimensionnels. Oh, comment puis-je vous exprimer ceci avec des mots ?

Dans cet auditoire, il y a 17 personnes qui ont perdu un Être cher, au cours des trois dernières années. Ces Êtres chers étaient un enfant, une mère ou un père, une conjointe ou un conjoint. Ces 17 personnes ont toutes un point en commun. En ce moment, elles ont toutes un trou ou un grand vide dans le coeur.

Je m’adresse maintenant à ces 17 Êtres Humains. Je ne serai pas long. Béni soit cet Être Humain qui vient sur cette planète avec un plan où il accepte de quitter de cette manière, car il se permet de passer de l’autre côté du voile, afin de devenir une énergie qu’il n’aurait pas pu devenir, s’il était resté ici. Vous, les 17, leur avez offert cette opportunité ! En cet instant du moment présent, je tiens à vous dire que vous pouvez immédiatement guérir la souffrance de votre coeur meurtri, car vous leur avez offert une grande opportunité. Voyez-vous à quel point il est difficile de vous parler d’une telle chose, car un coeur qui saigne, ça fait mal ? Vous ne cherchez pas à comprendre, puisque la douleur vous étouffe. Pourtant, vous cherchez une manière de soulager cette souffrance.

Je vais vous donner une vision ou une perception globale, mais elle est difficile à avaler. Même mon partenaire va trouver que c’est difficile à transmettre. C’est difficile, parce que cela demande à l’Être Humain de devenir et de penser d’une manière inter-dimensionnelle. L’ Être cher que vous avez perdu, est et sera à vos côtés pour le reste de votre vie. Il sera là, jusqu’au moment où vous aurez pris votre dernier souffle. Cet Être quitte son corps physique, afin d’aller au-delà des rôles qu’il peut jouer sur la scène de l’incarnation. Il arrive souvent que cette entente vous apporte plus de sagesse que celle qu’ils auraient pu vous apporter, s’ils étaient restés en incarnation. Avez-vous déjà pensé à cette alternative ? Chers Êtres Humains, vous pouvez encore tenir leurs mains, jusqu’au moment de votre dernier souffle ! Vous n’avez pas à souffrir. Oh, ce ne sera peut-être pas la même chose, car ils ne sont plus dans la forme physique. Toutefois, si vous commencez à devenir inter-dimensionnels, vous saurez qu’ils sont là, tout près de vous. Vous vous ressentirez leur présence et vous pourrez les appeler par leur nom.

Allez sous un ciel étoilé, regardez la voûte céleste et sachez qu’ils sont juste à côté de vous. Permettez-vous de vivre une expérience hors de l’ordinaire. C’est la différence entre un Être Humain linéaire, et celui qui est prêt à entrer dans la pensée circulaire. Vous n’avez pas perdu ces Êtres chers, car ils ne sont même pas partis. Vous pouvez dire : « Comment puis-je le savoir ? » C’est parce que, moi, je les vois. Il y a un contact entre eux et vous. Ce n’est pas fini. En fait, ça vient seulement de commencer. Difficile à digérer, n’est-ce pas ? Eh bien ! C’est pourquoi vous représentez un si petit pourcentage de la population humaine de cette planète. Vous allez là où peu de personnes se rendent, vous osez et vous passez à l’action. En effet, ce n’est pas une chose facile.

Numéro deux – Il faut bien comprendre que vous êtes partie de la famille de Dieu. Vous ne pouvez même pas commencer à aborder ce système de croyances, si vous ne ressentez pas une connexion entre la Famille et l’Esprit. Dieu ne peut pas être d’un côté, et vous de l’autre. La séparation est impossible. Vous devez être en mesure de vous tenir debout et dire : «  »Je Suis » une partie du Tout -en -tout. J’étais là, au moment où la Terre fut créée. » En effet, vous y étiez ! Vous étiez avec moi. Nous étions ensemble, et nous regardions cette création. Comment puis-je vous convaincre de ceci ? Vous devez commencer à penser que vous êtes une partie intégrale de la famille. Quand ce sera fait, il y aura une révélation intérieure qui va progressivement devenir une réalité.

Numéro trois - Devenir compatissant… Partout, toujours, en tous lieux et en toutes circonstances. Je viens de vous présenter trois manières qui vous amènent à un point où vous pouvez toucher le visage de Dieu : une compréhension inter-dimensionnelle, la réalisation du fait que vous faites partie d’une famille, et un esprit compatissant. Vous pourriez dire : « Eh bien, Kryeon, ce sont des attitudes. Quelles sont les mesures que nous devons prendre ? » Et la réponse est, oui.

Chers Êtres Humains, cessez de demander ou chercher quelles sont les lois de la 3-D, ainsi que celles du processus inter-dimensionnel ! Quand vous êtes dans un état quantique, les règles, les lois, les qu’en-dira-t-on et les croyances linéaires ne fonctionnent plus. Je vais vous dire ce qui se passe, à ce moment-là. Quand vous faites le libre choix d’activer et de combiner ces trois attributs, vous ne pouvez plus empêcher la porte de continuer à s’ouvrir. Il en est de même pour la main qui continue à se tendre vers vous. C’est la simple suite logique de la permission que vous avez donnée. C’est l’Esprit qui commence à se joindre à vous. Cette main va vous en donner autant que vous pouvez en prendre, autant que vous en voulez, selon votre propre cheminement et votre notion de temps. Elle va vous tenir les mains, mais vous n’aurez jamais besoin de la laisser tomber ou de la repousser, car elle ne sera pas envahissante.

Extrait du Channeling de Kryeon par Lee Carroll présenté à Sedona en Arizona, USA, le 14 juin, lors de la Conférence Lumière de l’été 2008 – Blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Un vent de changement souffle sur vous et vous n’y échapperez pas

 

Le changementComme pour toutes les communications Arcturiennes, cette simple phrase se rapportait à une réalité multidimensionnelle. Si vous étiez des Arcturiens, je pourrais vous communiquer très rapidement ce qui suit. Je pourrais transférer dans vote esprit, par holographie télépathique, toute l’histoire de votre espèce, les circonstances présentes auxquelles vous faites face ainsi que les possibilités futures. Je pourrais vous communiquer tout cela simultanément, mais je suis présentement limité à l’emploi de mots rattachés ensemble par la syntaxe et par des marqueurs primitifs que vous appelez la ponctuation. Néanmoins, sans cette dernière, le sens serait difficile à  saisir.

De mon point de vue, la ponctuation ressemble aux frontières vibratoires de nos hologrammes télépathiques. Elle s’apparente à vos panneaux de signalisation. Elle vous fournit de l’information sur le territoire que vous venez de quitter ou sur celui où vous allez entrer.

Dans la conscience humaine, le langage filtre la réalité et détermine ce que vous estimez possible ou non. Ainsi, dans votre langage, s’il s’agit d’une langue indo-européenne, il y a le passé, le présent et le futur. Vous définissez ces trois temps, ces zones temporelles, de sorte que les choses se trouvent dans le présent, dans le passé ou dans le futur. Elles ne peuvent pas se trouver dans les trois en même temps. C’est pourtant exactement ainsi que nous les voyons, nous les Arcturiens.

Au moment de cette communication avec Tom Kenyon, le vent physique s’est levé tout à coup. J’ai trouvé la chose très amusante puisque je ne parlais pas de ce vent-la, même si le mot est le même en anglais. Je parlais plutôt du vent solaire.

C’est l’augmentation du vent solaire qui active l’humanité et qui la transforme sous vos yeux. L’autre élément de cette affirmation est le mot « vous ». Encore une fois, j’étais contraint par les limites d’une langue primitive et je ne pouvais pas exprimer l’hologramme télépathique intégralement et dans toute sa majesté.

Il se trouve qu’en anglais le mot « vous » s’adresse à la fois à l’individu et à la collective. Sur le plan holographique, je communiquais les deux concepts simultanément parce que l’individu ensemence la collectivité, et réciproquement. Je veux dire par là que l’individu affecte l’humanité d’une façon qui ne vous est peut-être pas évidente, mais que cette influence existe, que vous en soyez conscients ou non, et qu’en même temps la collectivité affecte l’individu. Ainsi, quand j’ai déclaré qu’un vent de changement soufflait sur vous, je voulais dire que les changements produits par le vent solaire touchaient à la fois Tom et l’humanité entière.

Lorsque suffisamment d’individus changeront leur façon de voir le monde et d’y vivre, une révolution de la conscience se produira. Cette révolution est une probabilité future qui existe simultanément dans votre présent. Si vous pouviez modifier juste un peu votre point de vue mental, vous basculeriez joyeusement dans votre futur. Par « joyeusement », j’entends ici l’euphorie d’acquérir un grand sentiment de liberté ; celle de créer de nouvelles réalités. Vous subissez une accélération temporelle à la fois individuellement et collectivement, et votre société planétaire se transforme de plus en plus rapidement. Vous êtes sur le point de découvrir d’extraordinaires technologies qui pourront améliorer ou décimer la vie sur votre planète. Il s’agit à la fois d’une très belle occasion évolutionnaire et d’un immense défi. En établissant des communications plus directes avec un plus grand nombre d’individus, nous espérons vous inspirer une vision plus large du cosmos et de la place qu’y occupe l’humanité.

La libre circulation de l’information est l’un des signes d’une société libre et intelligente. C’est l’un des fleurons de la civilisation arcturienne et c’est la norme selon laquelle nous mesurons toutes choses. Par le développement des télécommunications, le réseau Internet a grandement rempli cette fonction. Bien sûr, il véhicule un mélange d’informations précieuses et de déchets. Comme en toutes choses, il vous incombe de distinguer le vrai du faux, de faire le tri entre ce qui a de la valeur et ce qui n’en a pas. L’individu est le seul à pouvoir assumer sa responsabilité en cette matière. Sachez que les puissances qui contrôlaient le monde ancien s’adaptent au monde nouveau et qu’elles utiliseront aussi de la technologie à leur profit.

Vos technologies éolueront-elles dans le sens de l’affirmation de la vie ou deviendront-elles de plus puissants instruments au x mains des hommes d’influence qui manipulent dans les coulisses les événements mondiaux à leurs propres fins ?

Votre univers est rempli d’intelligences extraterrestres dont certaines ressemblent aux humains. Cependant plusieurs de ces êtres ne vous ressemblent pas et vous auriez de la difficulté à les imaginer, tellement ils sont étranges. Je vous conseille toutefois de ne pas juger un extraterrestre sur son apparence. Il faut aller sous la surface pour trouver la qualité de l’individu et les valeurs culturelles de la civilisation, même si cette dernière diffère beaucoup de la vôtre.

Vous êtes la royauté intergalactique, votre ADN est issu d’une myriade de civilisations intergalactique et vous êtes maintenant sur une voie rapide conduisant à votre grand potentiel évolutionnaire.

Vous vivez dans le présent, vous rachetez le passé et vous créez un futur glorieux, si c’est là votre choix. Si vous ne choisissez pas les plus hautes fréquences de votre potentiel, vous serez maudits par votre passé et il ne vaudra pas la peine de vivre dans le futur. La nature humaine renferme les semences de la véritable grandeur. Je désir vous transmettre la plénitude de mon hologramme télépathique, le futur probable de l’humanité masculine et féminine que je tiens pour véritable.

Votre futur vaudra la peine d’être vécu et votre destinée sera acclamée dans tous le cosmos.

Extrait du message de Frephios – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

   Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

LES EVENEMENTS MONDIAUX

 

dunes

L’accélération temporelle fait qu’il se produit davantage d’événements en moins de temps, ce qui crée une pression et un stress excessifs chez les individus. Nous appelons « points d’appui » le stress psychologique causé par l’adaptation à cette accélération du temps.

Ces points d’appui sont les points focaux de forces opposées. La bascule en est un parfait exemple : deux personnes sont assises chacune à l’un des deux bouts d’une planche soutenue au centre par un pivot. Quand l’une s’élève, l’autre s’abaisse. Au cours du processus d’alternance entre ces polarités, une pression s’exerce sur le pivot. Cette pression est proportionnelle au poids des deux personnes assises sur la bascule et elle s’accroît par la vitesse à laquelle ces deux personnes s’élèvent ou s ‘abaissent.

Extrapolons en appliquant cette comparaison aux événements mondiaux. Pour vous, les humains, le point d’appui est votre organisme biologique. Les processus physiologiques qui ont lieu dans votre corps répondent au stress que vous subissez. Certains événements de votre vie sont neutres. Certaines expériences créent très peu de stress tandis que d’autres, comme une crise personnelle ou une crise collective, peuvent générer un stress considérable. Le point d’appui qu’est votre corps doit s’adapter au rythme accéléré du stress individuel et collectif.

Heureusement, l’organisme humain peut s’adapter très rapidement, et il est possible de vous ajuster plus facilement aux changements mondiaux ou personnels. Cette aptitude provient toutefois d’une connaissance du point d’appui et de votre potentiel humain. Nous entendons par là spécifiquement le potentiel de mieux réagir aux situations nouvelles et stressantes.

Votre point d’appui personnel est unique car vos réactions physiologiques le sont. Vos réactions physiologiques au stress sont instinctives et largement inconscientes. Toutefois, malgré leur automatisme, elles sont un comportement acquis. Cette réaction unique au stress est fondée sur votre être biologique, votre historique personnel, vos croyances concernant la nature de la réalité, ainsi que sur les ressources physiques telles que la nourriture, l’eau et l’air.

Deux personnes qui vivent la même crise peuvent y réagir très différemment. Comme pour toutes les choses de la vie, le stress est fonction de l’individu. Certains disent que les événements mondiaux sont orchestrés par le pouvoir supérieur pour inspirer ou forcer les humains à élever leur conscience ; Nous ne somme spas de cet avis ; Il n’existe pas de pouvoir supérieur assurant l’évolution de l’humanité, car celle-ci crée elle-même son avenir.

Les choix que vous faites dans votre vie personnelle affectent directement la force et la souplesse de votre pont d’appui. Ils affectent également la collectivité dans une certaine mesure, mais le changement le plus important et le plus difficile est celui qui doit survenir en vous. A mesure qu’augmente l’accélération temporelle, le stress auquel vous êtes soumis individuellement et collectivement s’intensifie. Votre aptitude ou votre inaptitude à réagir aux pressions exercées sur le point d’appui a un effet direct sur ce que vous pouvez accomplir dans votre vie personnelle et sur ce que vous pouvez apporter à la collectivité ; vous ne pouvez pas donner ce que vous n’avez pas et vous ne pouvez pas contribuer à l’élévation collective si les forces s’exerçant sur votre point d’appui vous ont rendus fous.

A ce stade-ci de notre entretien, nous sommes à un carrefour. L’un des deux chemins mène à l’action dans le monde extérieur tandis que l’autre conduit au monde intérieur.

Il ne s’agit pas d’un dilemme, mais en fait, la plupart des gens se concentrent sur l’un ou sur l’autre. Ou bien ils s’efforcent de changer le monde en posant des gestes extérieurs ou bien ils tentent de le modifier en changeant leur réalité intérieure. Dans certains cas, ils tentent d’échapper complètement à la réalité extérieure en se réfugiant dans leur monde intérieur.

Il ne s’agit pas là d’une solution ingénieure pour gérer le stress car elle mène plutôt au déni et à la dégradation de l’histoire et de la destinée. Autrement dit, le déni d’une situation ne règle pas celle-ci. Il la perpétue insidieusement. S’il existe une situation de violence au sein d’une famille, d’un groupe social ou d’une civilisation, le fait de la nier ne change rien. Les forces négatives responsables de cette violence peuvent ainsi continuer à s’exercer en toute liberté puisque personne ne leur dit « non ». La capacité de dire « non » à une situation est parfois la plus grande contribution évolutionnaire que l’on puisse faire.

Ce paradoxe est d’autant plus déchirant que les individus enclins à la spiritualité sont souvent d’une nature très sensible. En tentant de protéger leur sensibilité, ils détournent les yeux des situations qui les troublent. S’ils y sont habiles, ils peuvent se réfugier dans leur monde intérieur, laissant loin derrière eux les conflits extérieurs. Le désavantage, c’est qu’ils se sont déconnectés des réalités de leur expérience terrestre, c’est-à-dire de ce qui les gêne.

Si un trop grand nombre d’individus fuient les situations négatives du monde extérieur en s e réfugiant en eux-mêmes, il ne restera plus personne pour dire NON. Les forces négatives auront alors toute la liberté de régner sur le destin du monde, c’est à dire sur l’expérience terrestre. C’est ainsi que se produit la dégradation d e l’histoire et de la destinée.

L’histoire fourmille d’incidents où les forces négatives ont prévalu et ont façonné l’histoire selon leurs objectifs. Très souvent, quand l’histoire est niée, elle se répète. C’est ce que nous entendions par la dégradation de l’histoire et de la destinée. Voilà qui nous ramène au point d’appui concernant les événements mondiaux. Nul ne peut échapper à l’accélération du temps ; votre destinée ainsi que celle des générations qui vous succèderont, dépendra de la manière dont votre civilisation aura composé avec ce phénomène.

Ce que nous vous conseillons, c’est de le faire e posant des actions dans le monde extérieur tout en vous réfugiant dans votre monde intérieur. Unissez les deux. Vivez vos valeurs. Trouvez le courage de dire NON aux situations extérieures que vous trouvez négatives. Réfugiez-vous en vous-même pour vous régénérer, non pour échapper au monde extérieur. Faites le pour vous fortifier en menant votre existence comme des êtres spirituels vivant une expérience humaine.

Il y a des très nombreuses façons de se réfugier en soi pour se fortifier. Par exemple, veux d’entre vous qui sont sensibles aux pouvoirs guérisseur du son peuvent écouter la Médiation sonore de l’AEthos  et travailler comme nous l’avons expliqué …

Ce n’est là qu’une façon parmi d’autres. Toutefois, quelle que soi celle que vous choisirez, vous devrez trouver le moyen de vous rendre plus souples et plus forts.

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

 

QUAND COMMENCE UNE VIE HUMAINE

 

images (1)On dit qu’au cours de nos conversations avec des gens que nous ne connaissons pas, au travail, lors de réunions familiales et d’occasions spéciales, il vaut mieux éviter d’aborder les sujets suivants : la politique, la religion et l’avortement. Or, s’il n’est pas acceptable de discuter des deux premiers sujets lors d’une réunion sociale, il est difficile d’éviter la question de l’avortement. Qu’il s’agisse des articles publiés dans les grands magazines, des débats télévisés entre hommes et femmes en compétition pour diriger les plus puissantes nations du monde, ou des lignes directrices émises par le Vatican, l’avortement est au cœur de toutes les questions qu’on nous a encouragés à éviter par le passé ; la politique et la religion.

L’histoire nous démontre clairement que les questions morales liées au moment où il est possible de mettre fin à une grossesse et liées aussi à la méthode employée ont été résolues en fondant sur les valeurs et les croyances des diverses sociétés de chaque époque. Les croyances sont profondément personnelles et issues de la culture, du conditionnement, de la religion et de la famille. Par conséquent, quand nous examinons l’avortement dans cette perspective, il n’est sans doute pas étonnant que ces questions persistent depuis si longtemps et ne soient pas vraiment résolues dans notre société multiculturelle d’aujourd’hui.

En 1973, par un vote majoritaire de 7 contre 2, la Cour américaine a décrété que le droit à la vie privée tel qu’énoncé dans le 14è amendement de la Constitution des Etas Unis incluait la décision d’une femme, prise en collaboration avec son médecin, de se faire avorter. Le juge Harry A.Blackmun a résumé ainsi cette décision : « Le droit à la vie privée inclut la décision d’avorter, mais ce droit n’est pas absolu et il doit être examiné en fonction des importants intérêts de l’Etat ». La Cour ajoutait un avertissement concernant la méthode utilisée pour exercer ce droit. Elle précisait que le droit d’une femme de mettre fin à sa grossesse devait être évalué en fonction des lois de l’Etat où elle vit, comme si elle prenait une décision de vie ou de mort.

Les lois varient dans les 50 Etats. Ainsi, même s’il s’agissait d’une décision officielle prise en tenant compte des opinions des scientifiques et des défenseurs du choix personnel, la décision ultime était laissé e à la discrétion des gouvernements locaux. La légalité de l’avortement demeurait fondée largement sur les valeurs et les croyances des communautés individuelles ;

Dix-neuf ans plus tard, en 1992, la décision originelle de la Cour suprême fut modifiée lors d’une contestation devant les tribunaux afin de rendre compte d’un changement survenu dans le langage employé pour désigner les différents stades de la grossesse. Avant la décision de 1992, la durée moyenne de neuf mois d’une grossesse complète était divisée, dans les documents juridiques, en trimestres représentant chacun un tiers de la période de gestation. Par exemple, le premier trimestre comprenait les trois premiers mois, le deuxième, les trois mois suivants, et ainsi de suite. Le nouveau langage juridique était moins focalisé sur les stades de la grossesse que sur le développement du fœtus.

Plus particulièrement, il s’agit de savoir si le fœtus est « viable » c’est-à-dire s’il  peut survivre une fois retiré de l’utérus. Au lieu de diminuer la confusion, ce nouveau langage n’a fait qu’attiser le mécontentement quant à la question de base. Partout dans le monde, plusieurs personnes ont la forte impression de le fœtus, viable ou non, es tune vie humaine dès sa conception et qu’il a donc les mêmes droits que tout être humain.

De toute évidence, l’avortement est toujours l’une des questions les plus controversées et les plus débattues dans notre société. Avec un certain nombre d’élections locales et nationales à l’horizon, les vues de chaque candidat sur le sujet influenceront indubitablement les votes dans un sens ou dans l’autre. Selon Kenneth T.Walsh, correspondant en chef de la Maison-Blanche pour US. News et World Report : « les Grandes questions reviennent |…| Ce sont les questions sociales qui ont divisé les Américains pendant tant d’années, comme les droits des homosexuels, l’avortement et les valeurs familiales ».

Même si nous ne savons pas précisément d’où nous venons et pourquoi nous nous trouvons ici, sur la Terre, nous savons avec une certaine certitude quand les différents stades de la vie ont lieu dans l’utérus. Peut-être direz-vous : « Si nous connaissons ces stades et si nous avons quand ils débutent, alors où est le problème » ? C’est là qu’intervient la controverse. Parce qu’il existe divers stades de vie, il existe différentes définitions de la vie se rapportant à chacun. Ce seul fait nous oblige à être très précis quand nos posons la question du moment exact du début de la vie. Nous devons être informés suffisamment pour dire clairement de quel stade nous parlons. Je fournis ici cette information parce qu’une récente découverte peut nous faciliter les choses.

Les scientifiques ont identifié un moment mystérieux du développement de l’embryon où les caractéristiques qui font de nous ce que nous sommes (l’ADN qui définit nos traits humains) apparaissent et s’installent. Même si cette découverte ne peut nous dire ce qui est bine ou non quand il s’agit de choisir entre la vie ou la mort, elle nous aide du moins à savoir de quel type de vie nous parlons et quel type de choix nous faisons.

retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

Extrait du livre de Gregg Braden : Vérité essentielle – Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée aux Editions Ariane

Devenir conscient de la Merkabah

 

images (2)On ne peut devenir conscient par des moyens quelconques de ce qui est éternel et qui existe sur une autre dimension. Aucune répétition de techniques mécaniques en vue d’élever le niveau vibratoire d’une personne ordinaire ne peut atteindre la Surnature. Il n’est pas nécessaire d’être très éclairé pour comprendre qu’il y a des lois universelles qui protègent les valeurs sacrées de toute profanation. Aujourd’hui, l’être humain est d’une arrogance si démesurée qu’il estime qu’il est en  droit de tout savoir sans rien payer (de sa personne).

Donc, on ne devient pas conscient de la Merkabah en méditant sur notre divin nombril ou en récitant des mantrams en sanskrit ou en hébreu. Le vaisseau spirituel qui est enlisé dans notre dimension ne reconnaît pas nos codes car il est programmé dans un langage inviolable. Il faut d’abord réparer la rupture causée par l’accident originel.

N’est-il pas logique de remettre d’abord en état un véhicule accidenté avant d’essayer de le faire redémarrer ? Il y a un effort à fournir, et en l’occurrence, c’est l’égo qui doit se sacrifier.

Nombre de chercheurs de vérité s’enferment dans des systèmes cristallisés alors qu’ils ont au départ le désir sincère d’atteindre la libération. Innombrables sont les appelés mais où sont les élus ? Ce problème provient de la difficulté pour l’être humain, conditionné par les systèmes de pensée, de se représenter de manière simple le but de la vie. Il  a étudié les doctrines spirituelles et parfois il a pratiqué des techniques en vue d’un certain résultat, mais on ne lui a pas fourni les bonnes informations sur sa véritable nature. Alors, il a erré et s’est mille fois perdu dans la jungle des idées et des théories. Pourquoi cette quête sans fin ?

Il faut que l’être soit prêt à recevoir l’information ultime. Cette préparation exige beaucoup d’efforts, antérieurement accomplis, et ces expériences souvent pénibles ont rendu le coeur-conscience réceptif à des rayonnements universels plus subtils. Le système de la Merkabah est ainsi touché, à travers l’ouverture de notre coeur, et rien ni personne ne peut forcer ce processus.

Il faut savoir que l’univers est un corps électromagnétique multidimensionnel où tout ce qui existe est relié. Toutefois, il y a des zones déconnectées du cœur central où l’énergie divine ne peut plus pénétrer à cause du taux vibratoire trop ralenti. Le contact est si ténu avec ces zones rejetées en périphérie de la lumière centrale qu’on pourrait croire que ces zones n’ont simplement pas de réalité. C’est pourquoi l’attention des êtres divins n’est pas attirée par ces mondes tombés, tout comme nous ne sommes pas très intéressés par la vie des paramécies ou d’autres espèces microscopiques.  Or, nous ne sommes pas des paramécies, mais nous disposons heureusement d’un organe émetteur psychique qui peut envoyer des messages à travers l’espace. C’est à la suite d’une accumulation considérable de SOS émis à partir de la détresse de millions de cœurs qui ont prié pour un secours pendant des millions d’années que notre problème a été pris en compte. Mais il ne faudrait pas trop s’imaginer que nous sommes la cible d’une attention particulière car rien dans notre comportement bestial, primitif et égocentrique n’attire la sympathie des races angéliques, ni même des civilisations plus évoluées. Toutefois, des êtres de compassion ont capté notre appel et un plan de salut a été mis en place pour nous aider, pour autant que le karma l’autorise.

L’accumulation de nos signaux de détresse et de nos soupirs de douleur a formé une constellation, une nuée électromagnétique, à partir de laquelle il est possible à de grandes intelligences cosmiques d’émettre un signal en retour. Ce signal est la force en réaction à notre propre appel. Il ne peut pas être plus intense ou plus faible que l’émission d’origine, au vu de la précision des lois universelles.

C’est ainsi qu’il faut comprendre le salut et la rédemption. Nous en sommes les artisans. Il est hors de question qu’un « sauveur » vienne nous tirer miraculeusement d’affaire, car on peut seulement nous renvoyer la charge de compassion contenue dans l’appel que nous avons émis. Cela signifie qu’aucun salut de type messianique n’aura lieu sur cette planète. Si un tel évènement se produisait selon les apparences visibles, il s’agirait d’un intervention politique pour nous subjuguer, en complète violation des lois universelles. Le salut doit émaner de nous.

C’est pourquoi, malgré les promesses vaines des religions pour nous faire mijoter dans l’espérance tout en nous tenant ainsi sous contrôle, il n’y a pas de rédemption miracle. Ce que les hommes appellent Christ (ou grand avatar) est la réponse compatissante en retour de notre signal de détresse. Ce grand esprit collectif a pris la charge de stimuler et de structurer notre auto libération en venant sur terre à de nombreuses reprises depuis le fond des  temps, sous des noms de dieux divers, pour y confirmer et sceller la force de libération que nous avons nous-mêmes engendré.

On prétend que la constellation où nos prières se seraient accumulées est celle des Pléiades d’où l’activité constatée dans cette zone céleste comme en témoignent certains mythes antiques.

La porte des Pléiades pourrait être le chemin par lequel nous sommes arrivés jusqu’ici, mais il faut se représenter ces choses de manière intérieure car les Pléiades astronomiques ne sont qu’une illusion d’optique à partir de notre point d’observation et de conscience matérielle actuelle.

La Bible mentionne les Pléiades comme les mondes EDENIQUES de KIMAH (Livre de Job/ version hébraïque) et la mythologie grecque les appelle les Sept Sœurs. La principale étoile de cet amas d’astres dans la constellation du Taureau est Alcyone qui est mille fois plus brillant que notre soleil. On prétend également que nombre d’entités incarnées sur la terre en proviennent, et qu’ils sont par conséquent des humains-pléiadiens. Ils se distinguent par l’originalité de leurs travaux au service de l’humanité car ils ne sont là que pour faire avancer l’œuvre de délivrance.

Il y aurait beaucoup à dire sur les mythes autour des Pléiades dans les cultures anciennes.

Il faut s’ouvrir à la merveilleuse dispensation salvatrice que nous avons appelé de nos vœux et qu’il faudra finaliser concrètement, au lieu d’en rester à des rêveries spirituelles. Cette réalisation implique de prendre conscience de ce que nous sommes, non à la manière orientale qui parle du Soi évanescent, mais en intégrant la réalité de la Merkabah qui a été ignorée des enseignements spirituels aujourd’hui obsolétes. Il faut donc d’abord se débarrasser des idées fausses.

Comment s’ouvrir à la conscience de la Merkabah mutidimensionnelle ? Peut-on étudier la technologie sacrée du vaisseau céleste comme on étudierait une science physique ? Si les méditations planantes et les techniques ésotériques ne servent plus à grand chose, que peut-on faire pour s’élever ?

Les grands instructeurs spirituels du 20 ° siècle l’ont clairement affirmé : il faut une mutation radicale, une conversion absolue de notre vie intérieure. Sinon, nous continuons à tourner dans la cage de l’évolution qui revient au point de départ, un cycle après l’autre.

Pour les êtres qui n’ont pas encore effectué les protocoles préliminaires d’une reconnection avec la source d’information universelle, le programme interne de l’atome germe du cœur n’est pas encore assez sensible aux influx qui lui parviennent depuis l’espace de l’univers interne. Sa conscience demeure attachée à la représentation spatio-temporelle extérieure.

Il est probable que ce que nous racontons ici lui paraisse déraisonnable ou incompréhensible. S’il est un chercheur de vérité sérieux, il a déjà enregistré les données de la spiritualité conventionnelle qui parle de « s’unir au soi supérieur » ou un discours similaire. Or, cette phraséologie floue dissimule un grave malentendu. Il faut toujours se dire que ce qui est enseigné à haute voix sur les places publiques ne peut pas être la vérité. C’est au mieux une approche.

En ce monde, « la vérité n’a pas de pierre où reposer sa tête ». La connaissance de la Merkabah est un secret ultime qui n’était révélé qu’aux initiés s’étant préparé au « Retour vers le Père », ce qui signifie, que ce mystère ne s’ouvrait que pour ceux qui avaient accompli la mutation de conscience qui permet de se relier au champ électromagnétique de la Surnature. Cette conversion énergétique est sous jacente dans les conseils de la sagesse traditionnelle, du point de vue moral et psychologique, mais cette sagesse est adaptée à l’égo qui y voit un tremplin pour son propre développement. Il n’y a rien de mal à cela. Ce développement peut mener jusqu’au contact avec le soi disant « moi supérieur » qui est le surmoi subconscient, que les enseignements orientaux décadents de « l’âge noir » confondent avec le véritable Soi divin. C’est ce qu’on appelle aujourd’hui la « réalisation du soi » qu’on propose en pochette surprise, généralement à l’appui d’une discipline de méditation yoguique ou védantique. La plupart des gourous indiens et asiatiques sont sur cette voie, chacun  selon son niveau et sa sincérité. Mais la sincérité n’est pas la vérité. Ne vous attendez pas à ce que ces maîtres vous montrent comment devenir conscient de la Merkabah car ils n’ont pas connaissance de la réalité structurelle du vaisseau de l’âme. Ils peuvent au mieux interpréter cette idée selon les connaissances du yoga ésotérique au sujet des corps subtils. C’est pourquoi le new age a confondu le corps causal qui est l’enveloppe aurale bien connue des théosophes occultistes, avec la Merkabah.

La merkabah immortelle n’est pas soumise au processus d’évolution dans le temps. On ne peut donc pas la « développer » à force de visualisations. Elle n’est pas sur notre dimension, et on ne peut donc pas la contacter par des techniques aussi ésotériques soient-elles. Il faut apprendre la méditation attentive.

Par contre, l’esprit peut s’éveiller à la conscience de la Merkabah lorsque le cœur reçoit de l’intérieur des informations en réponse à son désir de délivrance. Ces informations de nature électromagnétiques subtiles reprogramment le système actuellement en panne. Il faut pour cela que l’avidité égocentrique ait fait place à un attitude nouvelle, de réelle ouverture, de bonté, et de détachement des ancrages lourds de l’existence incarnée. Il n’y a rien à accumuler mais il faut plutôt s’alléger de tout le superflu. Sur ce chemin, tout ce qui n’est pas strictement nécessaire au voyage est un fardeau inutile qui doit être déposé – c’est le lâcher prise. En cela, la sagesse traditionnelle dit vrai. La simplification de l’existence pratique, la mise en veilleuse du cinéma émotionnel et psychologique, et surtout l’intensification constante du désir de Retour, forment la base de ce qu’il faut accomplir.

De nombreux chercheurs sont bien orientés, mais ils manquent encore de confiance. Ce doute provient de l’ignorance de la réalité de la Merkabah individuelle. Savoir, au moins théoriquement, que le vaisseau de notre âme attend qu’un conducteur en reprenne les commandes, c’est se reconnecter avec le programme de notre système. Ce n’est certes pas encore l’accomplissement, mais cela en constitue le stimulant à l’allumage, c’est à dire le désir de partir en voyage vers la source de l’univers. Sur cette base, il est bien plus facile de comprendre la nécessité d’une mutation et d’intégrer les données nécessaires à une transmutation de notre organisme jusqu’à l’état que les hermétistes ont nommé « le corps de gloire ». Cette transmutation de l’organisme mortel en un double immortel peut prendre du temps, mais le commencement est déjà un accomplissement.

Lorsqu’un nouveau corps de pure essence énergétique est engendré sur le canevas de notre forme physique atomique, alors, la Merkabah va disposer d’un conducteur à sa mesure, capable de s’élancer vers les dimensions de l’univers interne dans une grande liberté de mouvement. C’est pourquoi ceux qui parlent de « mutation de conscience » devraient concevoir à quoi cette mutation doit aboutir concrètement. Il faut un programme clair et précis pour un résultat en concordance.

Le but de la vie est d’accomplir le voyage de retour vers les dimensions intérieures de l’univers absolu. Pour cela il faut un véhicule : nous l’a         vons déjà, c’est le vaisseau Merkabah, ainsi nommé traditionnellement d’après la science secrète des sumériens dont la civilisation connue sur notre dimension terrestre fut une porte de retour vers l’origine. Sumer est la base spirituelle interdimensionnelle reliée aux Pléiades, les mondes édéniques d’où afflue l’énergie divine féminine de la « mère » qui veut restaurer son enfant dans sa condition d’homme-dieu. (l’aide est prodigué par l’aspect « maternel » du divin en réponse à l’appel de l’enfant perdu)

La Merkabah aurait donc sa source énergétique dans les Pléiades. Lorsque le vaisseau se réanime, toutes les constellations s’illuminent aux yeux de l’âme sur la voûte du ciel intérieur de la Merkabah. La tradition fixe le nombre de constellations majeures à douze en raison de la structure du cercle des douze foyers stellaires internes. L’astrologie n’est donc qu’une projection extérieure, mais dans le futur la science des astres redeviendra une astrosophie intérieure.

« Et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car l’ancien ciel et l’ancienne terre avaient disparu » (Livre de l’Apocalypse). Cette parole exprime l’idée que notre ordre ancien devra laisser le champ à l’ordre universel. Il est donc vain de poursuivre un idéal terrestre déconnecté de notre origine, car cette planète n’a pas d’enregistrement sur les tables de l’éternité. Il faudra en partir un jour.

Lorsque les « prophètes modernes » nous incitent à prier et à nous unir pour « sauver le monde », il s’agit d’une diversion puérile, car ce n’est pas le monde mortel qui doit être sauvé. La terre (notre corps provisoire) passera et les cieux (les cycles) passeront.

La terre sacrée c’est notre corps spirituel dont notre conscience est le firmament intérieur qui est comme la coupole du vaisseau merkabah. Les anciens hindous ont nommé ce ciel intérieur « Lipika ». La Lipika est la voûte céleste intérieure par laquelle le conducteur de la Merkabah s’oriente à travers les dimensions de l’univers. Lorsque nous regardons le ciel par une nuit étoilée, c’est l’apparence projetée au dehors de notre ciel interne que nous contemplons. Ce ciel est l’image extérieure de la Lipika étoilée. Chaque point lumineux est un foyer magnétique qui diffuse un certain type d’information énergétique. Lorsque l’être s’engage dans le retour vers les univers multidimensionnels de l’univers interne, il peut régler sa marche en direction de ces foyers lumineux – univers inconnus qu’il est libre d’explorer. Imaginer cette liberté spirituelle totale c’est réaliser également la nature tragique de notre emprisonnement dans la dimension formelle. Pour ceux qui sont issus de la racine de la « volonté de Caïn », l’aspiration au grand large se manifeste par un désir irrépressible d’inventer des moyens d’évasion en relation avec l’expérimentation la plus téméraire. A l’opposé, pour les âmes qui sont de la racine de la « lumière d’Abel », cette aspiration prend une forme religieuse et dévotionnelle en relation avec la magie de la lumière comme on le voit dans l’engouement actuel pour les apparitions astrales lumineuses.

S’ils veulent retrouver la science et la puissance (Caïn) et la lumière paradisiaque (Abel), les deux types humains doivent apprendre à réanimer la Merkabah.

Sinon, la connaissance mentale de l’un est aussi vaine que l’amour sentimental de l’autre.

La technologie sacrée de la Merkabah repose sur des processus électromagnétiques très complexes dont nous n’avons aucune compréhension dans l’état actuel des découvertes et des rares révélations sérieuses. Il faudrait observer le système à partir d’une clairvoyance supérieure, tenant à la fois de la rigueur du physicien et de l’intuition du mystique. Certains disposent de ces qualités mentales et spirituelles, mais il leur manque le pouvoir de clairvoyance adéquat, qui, on l’aura compris, n’est pas du même registre que la clairvoyance occulte, ni de l’ordre de la lecture akashique. De ce fait, parce que nous manquons d’informations « scientifiques » sur la Merkabah, des explorateurs de sensibilité médiumnique s’autorisent à appeler Merkabah ce qui n’a aucun rapport avec le vaisseau divin.

Les gens qui rejoignent les groupes de méditation « merkabaresque », en reviennent inévitablement déçus.

La Bible dit : « Mon peuple se perd par manque de connaissance véritable, la connaissance du Salut ». Mais qui se préoccupe des avertissements bibliques « vieillots » dans notre société de consommation et de zapping ? Pourtant si le candidat à l’initiation de la « Merkabah new age » prenait seulement la précaution de lire – ne serait-ce qu’en français -  la « vision du Char » dans le Livre d’Ezéchiel, il réaliserait que les marchands de Merkabah en solde sont loin du compte avec leur champ aurique en forme de tétraèdre. Attention à la « cristallisation » magnétique !

Nous n’avons pas la prétention d’en savoir beaucoup plus, mais nous voulons inciter à la prudence là où il n’y a pas de rigueur.

La vulgarisation de notions sacrées, a toujours été le signe d’une décadence irréversible dans les civilisations anciennes. Nous ne pouvons certes pas revenir en arrière, car les portes sont fermées. Pour en revenir à quelle tradition  d’ailleurs ? Il faut avancer vers l’ère nouvelle.

Que les spéculations du new age nous soient au moins l’occasion d’une clarification et elles auront servi à quelque chose !

Certains trouveront cet essai de clarification impropre à les conduire à la réalisation dont ils rêvent, et ils voudront malgré tout, faire l’expérience « d’éveil de la Merkabah » qu’on leur propose sur internet ou dans les livres de Drunvalo. Ils voudront essayer de « décoller ».

Il faut qu’ils sachent que le programme de méditation Merkabah n’est pas simplement une erreur de dénomination, mais une emprise spirituelle qui peut être aliénante. 

Les forces lucifériennes ont lancé le programme de la « grille christique planétaire » pour mettre nos corps énergétiques sous tension dans un filet électromagnétique.

A l’aide de méditations canalisées dans un certain sens, et qui cristallisent nos champs magnétiques, on se retrouve « collés » sur la trame collective comme des mouches. Cette mise en réseau planétaire enchaîne les âmes à la grille énergétique inférieure, au nom de « l’amour du monde », bien entendu. 

Notre approche de la Merkabah semblera compliquée et théorique aux esprits avides de « réalisation » et de sensation. 

Quant au chercheur sérieux, il comprendra à la lecture de la « vision du Char d’Ezéchiel » que la Merkabah n’est pas un amusement expérimental, mais qu’il s’agit d’une technologie électromagnétique sacrée.

Dans nul autre domaine la parole « il ne faut pas jouer avec le feu » s’avère plus à propos.

La Merkabah est un « char de feu » électromagnétique, ce feu puissant qui transféra le prophète Elie dans la dimension de l’immortalité.

Pour nous harmoniser en toute sécurité avec ce haut potentiel énergétique, nous devons accomplir certaines procédures de préparation.

La première est d’ordre moral : il faut tisser une combinaison de lumière.

Cela s’effectue grâce aux actes justes qui découlent d’un comportement profondément bon. Si cette bonté authentique s’appuie sur une connaissance des lois universelles, elle ne risque pas de dériver en sentimentalité qui est une parodie de l’amour vrai.

Pourquoi imiter l’amour ? Le Cantique des Cantiques dit : « N’invitez pas l’amour avant qu’il le veuille ».

Le monde est rempli d’imitations mystiques, idéalistes et humanitaristes. Or, la bonté véritable ne consiste pas à porter les maux du monde, mais à retourner vers l’amour absolu en s’allégeant de tout ce qui empêche l’être de déployer ses ailes. 

Certains auteurs spirituels ont insisté sur le sacrifice de soi à la manière du mysticisme de l’ère des Poissons. Mais il n’y pas d’autre sacrifice rédempteur que celui que l’on rend à l’esprit éternel qui est en nous-même, selon le premier commandement : « Tu aimeras Dieu de tout ton cœur ».

Or pour « aimer Dieu », la source interne de notre vie, il faut désirer s’en rapprocher.

La bonté libératrice réside donc dans un désir constant du retour à notre origine divine.

L’amour du monde et de ses créatures n’est qu’une conséquence, et encore faut-il veiller à ne pas être injuste en donnant de la force-amour à des êtres que les lois universelles ont rejeté en périphérie à cause de leur propre volonté de rupture.

Eprouver de « l’amour inconditionnel » pour le plan terrestre et les êtres qui y sont emprisonnés à cause de leur révolte obstinée, ce n’est pas servir l’harmonie universelle.

Seul celui qui s’est délivré de l’emprisonnement terrestre – par une confiance totale dans l’amour  -  peut aider ses semblables en les attirant à un niveau supérieur, et non pas en se laissant capter vers le bas.  

Lorsque Jésus déclare : « Nul n’est bon, pas même un seul », cette leçon indique que malgré tous nos efforts de bonté humanitariste, religieuse et sentimentale, nous sommes encore très loin de la véritable Bonté.

Il faut donc désirer retourner vers la Source  – quelle que soit la manière dont on le formule, selon que l’on est religieux ou philosophe. Dans ce désir de retour réside la véritable bonté dont les fils d’or tissent le corps de gloire sur le canevas de notre forme physique. 

Ce désir de la vie absolue induit une transformation cellulaire et atomique. C’est ce que les anciens initiés ont nommé « le tissage de la robe nuptiale » – le corps de lumière.

Notre aspiration constante à la vérité, attire dans notre être des informations de haute intensité qui reprogramment l’organisme entier dans la direction d’une mutation.

C’est ainsi que se renoue le contact entre l’être incarné et la Merkabah. En l’absence de cet effort, le discours spiritualiste n’est qu’un rêve. 

Donner une orientation totalement spirituelle à notre vie. C’est le principe de la procédure préliminaire pour renouer avec la Merkabah qui est le vaisseau grâce auquel le dieu humain peut reprendre sa place dans la hiérarchie universelle. 

 

Auteur : Yasmine ROONEY – LE PROJET PLEIADIEN – l’Assistance pléiadienne dans le vie humaine. 

Les nouvelles maths s’en viennent

 

images (13)Les maths quantiques ont une magnifique propriété qui sera éventuellement découverte. Nous allons lui donner un nom. Nous dirons que ce sont les « nombres influents ». Ce sont des nombres qui n’ont pas une valeur empirique comme ceux que vous utilisez actuellement. Leur valeur est influencée par les nombres empiriques qui sont autour d’eux. Voici un exemple. Le quatre n’est pas un quatre. La valeur numérique du quatre est modifiée en raison des nombres qui sont assis à côté de lui. 

Chaque fois que vous créez une formule ou une équation, dans un état quantique, la valeur des nombres individuels est influencée par les autres qui l’entourent. Donc, la valeur numérique individuelle change, puisque nous parlons des « nombres influents ». Dans vos équations linéaires, le quatre va conserver sa valeur numérique, mais il ne se retrouvera peut-être pas dans le nombre de la solution, puisque le trois et le cinq l’auront peut-être fait disparaître. Toutefois, ils n’auront pas modifié sa valeur de quatre unités. La réalité quantique n’est jamais linéaire. Elle n’a jamais eu les attributs que vous considérez comme étant « normaux ».

 Même si cela vous paraît complexe, ce n’est pas une question de hasard. Il existe un système de maths quantiques qui est formidable et élégant. Quand vous aurez saisi ses attributs et sa consistance, vous comprendrez ce que je voulais dire. Le chaos ne ressemble pas au chaos, quand vous comprenez ses règles ou son système. Éventuellement, avec le temps et les expériences, vous en arriverez à une formule où le « pi » ne sera plus une expression fractionnaire et irrationnelle, servant à calculer ce qui pourrait être appelé « la quadrature du cercle ». Ce ne sera plus le pi que vous connaissez actuellement. 

Nous demandons aux physiciens de retourner à la source ou à la base, si nécessaire, afin de définir un pi qui sera un nombre entier. Cela vous donnera une indication, ainsi que ce qui doit être fait avec le reste des calculs.

 Imaginez des mathématiques avec des nombres d’influence ! Les nombres ne sont plus empiriques, puisqu’ils sont influencés par les autres qui les entourent. Lorsque vous commencerez à comprendre ces maths de haut niveau ou maths quantiques, vous entrerez dans le domaine de ce que vais appeler « La Physique du Saint-Graal ». Cela ressemble à un terme humain, n’est-ce pas (clin d’oeil de Kryeon). 

Selon votre manière de penser en ligne droite, vous avez élaboré des formules 3-D. Quand vous regardez la physique de base, vous parlez de la matière qui a une masse. Parmi ces choses qui ont une masse, vous avez déterminé la structure atomique et la densité. Vous êtes fiers de la cohérence de vos formules qui sont basées sur ce que vous voyez autour de vous, et vous pensez que ces formules sont immuables ou statiques. Vous pensez qu’il y a une formule pour tout, une formule qui explique comment les choses bougent et réagissent. Ces formules disent que si une chose a une densité atomique X, et une masse atomique Y, alors son poids est et sa gravité sont calculables. Vous avez tout compris.

 En effet, vous avez bien compris, sauf que cette compréhension est limitée à la 3-D. Appliquez la pensée quantique à ces formules, et vous verrez qu’elles vont se transformer et s’améliorer. Nos vous répétons que vous avez la possibilité de modifier la masse d’une chose dite matérielle, peu importe qu’elle soit grosse ou petite, peu importe sa densité. Vous pouvez modifier sa masse (pause). En fait, vous modifiez l’effet de la gravité, sur cette chose en particulier. L’antigravité n’existe pas, mais le contrôle de la gravité existe. Donc, si vous pouvez changer l’effet de la gravité sur une chose, vos formules actuelles devront être adaptées. Vous ne changez pas la gravité, puisqu’elle est le résultat quantique de deux autres forces, mais vous changez la masse de l’objet. Nous parlons du contrôle atomique de la densité, de celle qui est apparente, si vous la regardez du point de vue de la gravité. 

En Yougoslavie, il y a eu un atelier célèbre et historique, car il appartenait à un homme qui a sorti de la boîte de pensée limitative. Il s’appelait Nikola Tesla. Dans cet atelier, il y avait des marques sur le plafond. Elles avaient été faites par des objets qui sont partis de sa table de travail et qui ont filé tout droit au plafond. Ils se sont brisés en atteignant le plafond. Nikola était frustré, car il venait de découvrir comment créer des objets de masse nulle ou comment inverser la gravité, mais il ne savait pas comment il avait réussi ce tour de force. Du fait qu’il ne limitait pas sa pensée, il fut le premier à vous donner un plan détaillé sur la façon dont le courant alternatif pourrait fonctionner. Cela dépassait l’entendement humain. Je suggère à votre science d’y réfléchir et d’étudier ce système élégant. Tout ce qu’à fait Tesla fut créé par le magnétisme, et ce fut également ce qui a fait que des objets sont montés

au plafond aussi rapidement que s’ils en étaient tombés. Toutefois, au temps de Tesla, il n’y avait pas les ordinateurs et les instruments de précision que vous avez aujourd’hui. Il ne pouvait pas mesurer les minuscules ou infimes fluctuations des champs magnétiques. Il a tout de même réussi à modifier la masse d’un objet, sauf qu’il ne pouvait pas contrôler cette modification, car il ne savait pas exactement comment il y était parvenu. Voyez-vous pourquoi il était si frustré ? Soit dit en passant, il est de retour ! 

Évidemment, je ne vous dirai pas où il habite. Qui sait, il va peut-être lire ce message et savoir où diriger ses recherches (sourire de Kryeon) ?

Il faut plus qu’un instinct, un intellect, un hasard, un mental, une intelligence artificielle ou logicielle pour créer un système aussi raffiné. Il faut une intelligence à l’état pur. Vous pouvez organiser des champs magnétiques autour d’autres champs magnétiques. Même les solutions peuvent être magnétisées, afin de créer des formes plus raffinées de champs magnétiques à l’intérieur d’autres champs magnétiques… 

Parfois à angle droit, les uns aux autres, et parfois pas, afin de créer une condition qui pourra changer la masse. [NDT – Solutions = Dans le sens de ; mélange homogène, présentant une seule phase, de deux ou plusieurs corps et, particulièrement, liquide contenant un corps dissous. Une solution sucrée. –

Solution solide : mélange homogène de plusieurs solides, particulièrement de métaux.]

Toutes ces choses sont « faisables » au cours de votre progression humaine actuelle. Combien de temps faudra-t-il ? Nous ne le savons pas. Cela dépend de vous. Pouvez-vous imaginer ce que ces découvertes vont changer dans votre réalité humaine ? En gros, tout va changer. Cela signifie que vous vivrez réellement dans la réalité d’une partie de vos films de science-fiction. Ce que vous appelez « antigravité » est simplement un objet qui a une masse « contrôlable ». Elle peut flotter, peu importe sa taille et sa lourdeur. Je répète que vous pouvez le faire. Il serait peut-être temps de commencer à travailler sur ce potentiel, afin de l’activer. « Kryeon, pourquoi nous parles-tu de ces choses ? » La réponse sera la conclusion de notre message de ce jour. Nous souhaitons que vous restiez en incarnation le plus longtemps possible. Ces messages vous sont présentés en tout amour. Si vous ne pensez pas d’une manière de plus en plus quantique, la découverte de ces choses ne sera pas tellement fructueuse. Vous devez accélérer les recherches et éliminer des politiques qui restreignent. Les pays qui doivent agir sont ceux qui possèdent une haute technologie et des structures influentes. Il est maintenant temps que la population comprenne ceci, afin de libérer les physiciens, au lieu de les enchaîner avec ces choses politiques, industrielles et présumées efficaces, qui sont classifiées comme étant « appropriées ». Vous ne savez peut-être pas de quoi je parle, mais les physiciens le savent. 

Si vous entamez ce processus, il y aura prolongation de la vie. Si vous entamez ce processus, il y aura des éclairs de génie de part et d’autre. Si vous entamez ce processus, vous verrez peut-être que ce message n’est pas une utopie. Si oui, vos physiciens seront alors placés devant une alternative ou un dilemme, n’est-ce pas ? De l’autre côté de la médaille, vous qui lisez ceci, vous êtes à peu près dans la même situation que les physiciens. Vous devez utiliser votre discernement et déterminer si cette voix qui – selon toute vraisemblance – provient de l’autre côté du voile, vous donne une information scientifique qui est réelle et « appropriée ». Parfois, vous direz que ceci vous semble réel. Avec le temps, vous verrez peut-être que la science et la spiritualité sont des alliées… Que ce sont ces énergies qui ont créé la Terre, le magnétisme, la gravité et toutes les choses que vous étudiez. Tout ceci fait partie de ce que vous êtes, puisque le créateur est à l’intérieur de chacun de vous. Ce serait une belle opportunité pour que votre esprit travaille dans le domaine quantique. 

Le tout se rapporte à ces quelques questions. Est-ce vrai ou pas ? Est-ce que Kryeon est réel ou non ? Est-ce que l’amour existe vraiment ? Quelques-uns le ressentent. Que vous me croyiez ou pas, je vous dis vous êtes aimés par votre Famille qui est de notre côté du voile. Ce message n’est-il pas magnifique, puisqu’il arrive au temps de la Saint Valentin ? Chers Êtres Humains, les choses dont nous venons de parler ont pour but de vous rendre la vie plus facile, sur cette planète… Peu importe qu’elles soient scientifiques, qu’elles aient un rapport avec vos archives akashiques, avec le coeur de votre âme ou de votre Soi-supérieur. Vous découvrirez peut-être la compassion qui est comme une colle qui relie toute la création et qui change la Terre elle-même, car vous vivez une époque de grand changement.

Savez-vous que vous baignez déjà dans ce que vous appelez « les énergies de l’an 2012″ ? En effet, elles ont commencé à poindre sur votre planète à partir de 1998, approximativement. Pourquoi ne pas permettre que ce temps soit ce qu’il est censé être. Un temps de haute conscience et d’évolution scientifique, avec une économie qui est en train de faire peau neuve, et des gouvernements qui se débarrassent lentement de l’ancienne énergie ? Un temps où toutes ces choses seront faites avec intégrité. 

Il se crée un nouveau paradigme avec des choses et des mots que vous n’auriez jamais réunis auparavant : gouvernements intègres, compagnies d’assurances intègres, systèmes bancaires intègres, etc. Cela peut vous faire penser à un oxymore ou oxymoron [NDT - oxymore ou oxymoron, nom masculin. Rhét. Figure de style qui réunit deux mots en apparence contradictoires. (Ex. : un silence éloquent.) Syn. : alliance de mots]. Vous êtes en face d’un nouveau paradigme et ce grand changement est difficile. Toutefois, nous voyons des Phares de Lumière qui font un travail important. Une partie de ceux-ci sont ici ou en train de lire ces lignes. Vous archives akashiques s’activent pas à pas, et vous commencez à savoir qui vous êtes. Oh oui ! Je sais qui vous êtes, et je célèbre chacun de vous. 

Et c’est ainsi.

Kryeon

————————

Channelling présenté à Albuquerque, Nouveau-Mexique, É.-U., le 14 février 2010 -. Note de Lee Carroll – chanel de Kryeon – Lire la suite sur le site Site : http://kryeon.forumactif.com

L’effondrement du monde financier

 

L'effondrement du monde financier dans PARTENAIRE AVEC LE DIVIN a-petit-billets-animes Question : Depuis des années, nous entendions des rumeurs sur un chaos financier mondial. Où notre économie se dirige-t-elle ? Un krach financier …

Réponse. Ce que vous faites de vos structures politiques et financières représente le karma de votre société. Kryeon ne vous donnera jamais de conseils sur des sujets politiques ; les décisions que vous prenez sont strictement humaines et reflètent l’énergie de l’illumination de votre race. Ils ‘agit vraiment de votre épreuve.

 Cependant, nous vous avons fourni certains indices et avons développé quelques réflexions sur les années à venir qui ont un rapport avec ces questions. Qu’avons-nous dit à propos de ceux que vous « rencontrerez » au cours de la prochaine décade ? Lorsque vous « les » rencontrerez, qui s’adressera à « eux » ? S’il y a échanges commerciaux, comment seront-ils concrétisés ? Y aura-t-il une standardisation des procédures entre les diverses nations touchées afin de pouvoir réaliser ces échanges ?

 Plusieurs parmi vous craignent cette standardisation, car vous pensez qu’elle donnera lieu  à un gouvernement mondial qui détruira vos libertés. Aussi faites-vous une campagne acharnée contre elle ; ceci parce que vous pensez qu’elle sera menée de façon à vider de toute substance tout ce que vous avez accompli en travaillant si fort à la liberté dans votre pays. Nous avons déjà applaudi votre société pour avoir mis en valeur les libertés individuelles et pour ses déclarations relatives à la tolérance pour tous. Croyez-vous vraiment que nous allons vous conseiller de rejeter tout cela ? Non.

 Voici ce qu’il faut vous efforcer de faire ; penser globalement ; mettez au point une organisation dans laquelle chaque pays de votre planète puisse exister en conservant ses propres références culturelles, mais en utilisant un système monétaire et commercial commun. Trouvez une équivalence de valeur entre vos biens respectifs. Ensuite, choisissez le Conseil qui représentera la planète. Vous n’aurez jamais à établir un gouvernement mondial centralisé pour devenir une planète fonctionnant avec un consensus général. Au lieu de cela, vous aurez besoin d’organisation, de tolérance par rapport aux voisins et de l’absolue certitude que vous devez avoir un groupe de représentants mixtes capables de parler rapidement en votre nom à tous. Pas besoin, pour cela, d’un gouvernement mondial.

 Les plus âgés d’entre vous auront compris que pour y arriver, vous devez d’abord avoir un système monétaire international plus juste et ensuite voir la paix régner entre les nations. Vous constaterez vite que ces tribus qui persistent à se faire la guerre seront rejetées puis maîtrisées par les autres et ne disposeront d’aucune voix au sein du Conseil. La paix deviendra un symbole d’illumination et le consensus, un signe de sagesse.

 Si vous devez subir une catastrophe financière comme vous le mentionnez, tout dépendra de la réaction de votre pays devant l’évolution économique naturelle du système de valeurs de ce Nouvel Age – et non pas de la réaction d’un gouvernement mondial. Résisterez-vous à l’élaboration d’un système uniforme d’évaluation des richesses ou bien y participerez-vous ? En ce qui concerne les Etats Unis d’Amérique, les préceptes sur lesquels fut fondé son gouvernement furent bénis et déterminés par channeling. Il serait sage de continuer à les chérir tout en déterminant un système économique mondial e t en établissant un conseil planétaire de la communication. Nous rendons hommage à votre effort en ce sens.

Extrait de la série Kryeon, canalisé par Lee Carroll. TOME 4, page 317 de : Partenaire avec le divin. Aux Editions Ariane. 

 

Venez rejoindre le forum de Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

La Paix sur la Terre

 Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

La Paix sur la Terre dans NOUVEAU DON DE LUMIERE terre-300x225 Je vais maintenant vous entretenir de l’une des plus profondes frustrations de la maîtrise. Le travailleur de la lumière me questionne souvent : « Cher Dieu, quand donc viendra la paix sur la Terre ? » J’aime traite de ce sujet, car c’est la raison pour laquelle la plupart d’entre vous sont ici.

 Cher humain, il s’agit là de l’une de vos plus grandes frustrations puisqu’elle concerne votre passion et que vous ne constatez aucun progrès. Vous êtes ici pour faciliter la paix et, dans ce but, vous êtes invité à abandonner votre peur et à augmenter votre valeur individuelle. Vous pouvez être satisfait quotidiennement de votre subsistance et comprendre que l’univers coopère toujours avec vous dans votre création et votre manifestation. Parcourant un sentier incertain, vous y rencontrez néanmoins la joie et prenez soin de vous-même. Votre vibration spirituelle s’en trouve accrue. Mais quel est le résultat de tout cela ?

 Quand vous serez un nombre suffisant à avoir atteint la maîtrise, vous changerez l’essence même de la nature humaine. En fait, vous avez déjà réussi ; Les enfants de la nouvelle Terre [les indigos] représentent une nouvelle conscience humaine ; cette conscience ne serait jamais apparue sur la planète sans le retour des Lémuriens … que vous êtes !

 Bénis soient ces enfants, car on les appellera les pacificateurs, les penseurs spatiaux, les « Tesla » du changement sociologique sur terre. Ils fourniront des solutions quand il semblera n’y en avoir aucune, car leur pensée est différente. Observez bien. Votre planète est présentement dans une situation critique et vous êtes frustré par l’absence de progrès. Quelle en est la cause ?

 Vous attendez que ces nouveaux enfants aient grandi et deviennent vos dirigeants ! c‘est vous qui les avez mis ici et qui avez changé la vibration de la planète afin qu’ils puissent être ce qu’ils sont.

 Bénis soient les Lémuriens, ces vielles âmes qui continuent de devenir sans cesse sur la Terre. Nous ne voyons pas votre programme avec les mêmes yeux que vous. Nous voyons vos vies, votre avenir, dans une seule énergie. C’est pourquoi nous sourions quand vous nous demandez si la paix sur terre est possible ; non seulement elle l’est, mais elle est même probable, et cela d’ici la fin de votre vie. Bien sûr, il y aura toujours des dissensions. C’est une conséquence du libre arbitre. La véritable paix, toutefois, surviendra lorsque la haine ne sera plus aussi présente qu’aujourd’hui, quand les grands problèmes auront été réglés et que l’humanité aura établi un consensus sur le fait que la paix est nécessaire à son existence. Croyez-moi, la paix et la santé des populations seront un jour considérées comme des vertus de l’humanité.

 Les choses semblent parfois empirer avant de s’améliorer. En effet, vous devez « raser les fondations » de votre civilisation avant d’en reconstruire les structures. Il n’est certes pas très agréable de mettre en évidence ces très vieilles et repoussantes énergies, mais c’est ce qui se produit quand on « ouvre la lumière » dans un endroit obscure ayant abrité tant de laideur. Bénis soient les humains qui, saisissant toute la portée de ce qui arrive, éprouvent encore de la joie. Bénis soient ceux qui ont la sagesse de comprendre qu’ils sont construits pour la paix, malgré tout ce qui survient autour d’eux.

 Le fait que plus il y aura de gens sur la Terre, plus l’humanité aura de chances de régler ses problèmes reliés à la paix et à la santé, peut sembler une dichotomie. Mais soyez assurés que les solutions réelles sont plus accessibles que vous ne le pensez.

 Pourquoi, au sortir de cette salle, ne seriez-vous pas tous différents de ce que vous étiez en y entrant ? Pourquoi ne changeriez-vous pas vos frustrations en solutions ? Pourquoi ne sortiriez-vous pas d’ici guéris ? Et pourquoi chers lecteurs et chères lectrice, ne vous lèveriez-vous pas de votre siège immédiatement afin de proclamer votre magnificence ? Le temps n’est-il pas venu ?

 Un jour, nous nous regarderons face à face et les corps ne seront plus ce qu’ils sont. Vous aurez celui qui est vraiment le vôtre. Alors, nous pourrons réellement célébrer. Y a-t-il des fêtes de l’autre côté du voile ? Bien sûr ! De grandes fêtes. Je ne vous dirais pas tout cela si ce n’était pas vrai.

 Et maintenant, très chers, voici venu le moment du départ. Comme chaque fois, nous ne voulons pas partir. Vous avez aimé assister à cette rencontre ou lire ce livre, n’est-ce pas ? Vous avez senti que c’était pour vous, n’est-ce pas ? Et croyez-vous que ceux qui vous ont tenu la main pendant cette transmission ont hâte de quitte ce lieu rempli de votre énergie ? Nous vous l’avons répété tant de fois ! Pourriez-vous dire sans hésiter qui est venu voir qui ? Y avez-vous déjà pensé ? Se pourrait-il que des anges de l’autre côté du voile désirent ardemment avoir la possibilité de toucher leur famille ? Oui. Il nous arrive de pouvoir vous toucher, et c’est pourquoi nous trouvons difficile de partir.

 Nous quittons néanmoins ce lieu pour retourner de l’autre côté du voile. Mais pas tous. Aujourd’hui, vous avez accepté des énergies qui seront mariées à vous pour le reste de votre vie. Ce sont celles de la maîtrise et de l’amour, de la sagesse et de la compréhension. Ces qualités apparemment humaines finiront par transformer la poussière de la Terre pour qu’advienne une époque remarquable comme l’humanité n’en a encore jamais vu.

 Nous nous retirons donc par l’ouverture du voile… et ce, avec difficulté, car nous désirons rester et vous toucher encore. Nous respecterons cependant le protocole temporel établi par vous tous. Chers auditeurs et chers lecteurs, que l’amour de l’Esprit imprègne cet endroit aussi longtemps que vous y demeurerez. Qu’il vous accompagne jusque chez vous, ou se marie à vous quand vous déposerez ce livre. Puisse-t-il se manifester de nouveau chaque fois que vous prononcerez notre nom, celui de la famille ou de ce que vous appelez Dieu, dont vous êtes des composantes.

 Et il en est ainsi. Kryeon. 

Série Kryeon : TOME 8 – Un nouveau don de lumière – canalisé par Lee Carroll – Ce qui est nouveau et ce qui ne l’est pas – page 240 – Aux Editions Ariane. 

 

La frustration quant à l’abondance

 

La frustration quant à l'abondance dans NOUVEAU DON DE LUMIERE animaux-chats-00117Plusieurs travailleurs de la lumière demandent encore : « Cher Dieu, quand donc obtiendrons-nous l’abondance ? Nous savons qu’elle existe. » Vous croyez que nous ne vous avons pas entendus ?

Chers humains, j’aimerais redéfinir encore une fois cette notion, frustrante à traiter, car vous concevez l’abondance comme quelque chose à emmagasiner, alors qu’il s’agit de recevoir ce qui est nécessaire chaque jour, comme pour les Hébreux lors de leur traversée du désert. Vous souvenez-vous de leur histoire ? Ils étaient nourris quotidiennement par l’Esprit. Des générations se sont succédé, alimentées chaque jour pendant des années. Ils s’y sont habitués. Imaginez le scénario… Etre nourri ainsi par Dieu durant vingt, trente ou quarante ans ! Pouvez-vous concevoir la grandeur de l’entrepôt d’où provenait cette nourriture ?

Permettez-moi maintenant de vous poser la question suivante : « Quelle était, d’après vus, les réactions à ce don régulier de nourriture ? » Je vais vous répondre. Chaque jour, ils se tordaient les mains d’anxiété en se demandant : « Cela se produira-t-il encore demain ? Que ferons-nous si c’est terminé ? »Telle est la nature humaine ! Vous voici donc devant la même interrogation.

Voyez ce qui vous est arrivé par le passé ; comment vous avez obtenu certaines choses. L’abondance, c’est recevoir le nécessaire. Chaque jour est le premier mais aussi le dernier. Aurez-vous ce nécessaire ? Aurez-vous un toit et de la nourriture ? Et de l’amour ? L’abondance, ce n’est pas un entrepôt, et pourtant c’en est un. Et si je vous disais que votre entrepôt est tout à fait réel ? Simplement, vous y jetez un coup d’œil et ne l’utilisez qu’un jour à la fois. Vous ne demandez pas à Dieu l’abondance ; vous la créez plutôt, quotidiennement par vos actes et par la réalisation de votre valeur individuelle, qui élimine la peur. L’énergie qui vous entoure, le Treillis cosmique, commence alors à s’équilibrer, et la subsistance survient d’elle-même. Peut-être ne le saviez-vous pas.

 Venez nous lire également sur le forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Série Kryeon : TOME 8 – Un nouveau don de lumière – canalisé par Lee Carroll – Ce qui est nouveau et ce qui ne l’est pas – page 236 – Aux Editions Ariane. 

Acceptez la combinaison des Polarités

 

 COMMENT créer une valeur individuelle équilibrée

 Il existe 7 moyens qui, nous vous le garantissons, augmenteront votre conscience angélique et équilibreront votre valeur individuelle s’ils sont employés régulièrement.

Acceptez la combinaison des Polarités dans NOUVEAU DON DE LUMIERE 1958117c  C’est là le septième et dernier moyen en vous. En ce moment même sur cette planète s’accomplit au niveau de la Terre, des portails, des sols, des rochers, une action à laquelle vous pouvez participer. Les énergies féminine et masculine commencent à se fondre ensemble ; les caractéristiques du genre auquel vous appartenez et que vous tenez pour acquises – un genre est tel et l’autre est el – sont en changement. Comme chacun et chacune d’entre vous appartient à l’un des deux genres, nous vous demandons d’accepter les caractéristiques de l’autre genre. Vous pensez que je vous demande de regarder une autre personne, n’est-ce pas ? Ce n’est pas le cas. Je veux que vous voyiez les caractéristiques de l’autre genre qui est en vous.

 Vous avez la capacité d’établir intérieurement un sain équilibre des deux genres, de manière à pouvoir comprendre l’autre genre et ainsi coexister avec lui sur la planète. Que les deux polarités soient équilibrées dans votre esprit fera de vous un meilleur être humain, même si vous n’êtes biologiquement que l’une des deux.

 Quel sera le résultat de cet équilibre ? L’humanité en sera plus unie. Ce mélange de polarités constitue de début d’une autre transformation de la conscience humaine.

 Nous avons spécifié déjà que les portails et les vortex devenaient des vortails. Nous avons aussi expliqué que le ying et le yang s’unissaient pour créer un nouvel équilibre humain n’ayant jamais existé auparavant. Peut-être ne saisissez-vous pas parfaitement ce que nous vous disons en ce moment, mais une chose est sûre : certains d’entre vous sentent peu à peu ce changement ; les femmes deviennent plus fortes et les hommes, plus sensibles. Et, ensemble vous partagez la planète en vous voyant mutuellement d’une manière différente. Vous cesserez de vous considérer comme des opposés ou des adversaires ; vous vous verrez plutôt comme les membres d’une famille spirituelle. Vous cesserez aussi de juger comme une faiblesse l’autre genre qui est en vous. Vous comprendrez que chacun de vous a besoin de la conscience de l’autre. Quel en sera le résultat. L’être humain équilibré pourra concevoir parfaitement son équilibre, car chaque genre verra l’autre avec des yeux différents, puisqu’il sera aussi dans la peau de l’autre, avec tout le pouvoir de sa valeur individuelle. Sachez que nous ne vous ferions aucunement part de tout cela si ce n’était pas vrai.

 Nous voici donc rendus au terme de cet entretien. Certains d’entre vous sont arrivés ici aujourd’hui en se disant : « Peut-être que si je demeure assez longtemps dans cette énergie, je repartirai d’ici différent de ce que je suis. Peut-être même serai-je guéri. Peut-être aurai-je appris quelque chose et me serai-je débarrassé de tout ce fardeau que je porte en moi ». Ce pouvoir est effectivement à votre portée. Chers auditeur, cher lecteur, les guérisseurs qui ont animé cette journée vous le confirmeront aussi qu’il s’agisse de la guérison d’une attitude, d’une colère ou d’une inquiétude, il n’en tient qu’à vous d’opérer ce changement. Vous avez là la meilleure occasion de trouver votre valeur individuelle et d’obtenir la guérison qui s’ensuit.

 Nous sommes donc revenus en ce lieu après tant d’années afin de célébrer le travail accompli depuis. En 1989, nous avons ici même aidé notre partenaire Lee à entreprendre le travail de Kryeon. Nous n’étions pas revenus depuis. Maintenant, en cette période, les Lémuriens s’éveillent sur une planète que vous avez transformée. Une grande partie de nos prédictions se sont réalisées. Notre enseignement a porté ses fruits. Notez bien que nous n’avons rien créé et que c’est vous qui avez tout accompli. Nous n’avons fait que vous observer et vous aider dans la réalisation de votre grand plan.

 Béni soit l’être humain qui voit que la coupe de la planète est à moitié pleine et qui comprend que tous ces changements sont absolument nécessaires. Béni soit l’humain qui comprend aussi que pour bâtir un nouveau temple, il faut détruire l’ancien et en renouvelez les fondations. Le nouveau temple s’appelle la Nouvelle Jérusalem, une métaphore de la paix sur la Terre. Tout comme ceux qui se demandaient en 1989 si nos prédictions se réaliseraient, vous pouvez évidemment vous demander si ce que nous affirmons maintenant se confirmera. Se pourrait-il que les choses ne soient pas ce qu’elles semblent être. Que les historiens considèrent un jour cette période révolutionnaire précédant le grand éveil de l’humanité comme le début de la paix sur la Terre ?

 Seuls les Lémuriens peuvent répondre à cette question.

Et il en est ainsi. Kryeon.

 

Série Kryeon : TOME 8 – Un nouveau don de lumière – canalisé par Lee Carroll – Ce qui est nouveau et ce qui ne l’est pas – page 221 – Aux Editions Ariane. 

 

Surveillez vos paroles, vos affirmations verbales

 

 COMMENT créer une valeur individuelle équilibrée

Gif art Il existe 7 moyens qui, nous vous le garantissons, augmenteront votre conscience angélique et équilibreront votre valeur individuelle s’ils sont employés régulièrement.

 Le quatrième moyen s’avère un peu difficile à vous expliquer. Les mots qui sortent de votre bouche sont faits d’énergie divine. Ils vont dans l’air, remplis des énergies de votre corps, et les entités qui vous entourent (et qui vous sont invisibles) font alors de leur mieux pour accomplir ce que vous désirez cocréer. Si, dans une situation négative, vous déclarez : « Oh, merveilleux ! Je savais bien que cela finirait par m’arriver ». Votre structure cellulaire comprend : « avez-vous entendu le patron ? Il a aimé cela ! » Les entités qui vous entourent vous ont aussi entendu et s’exclament ; « Oh il a trouvé cela merveilleux. Faisons-le encore » Y aviez-vous pensé ? Les cellules, qui sont à votre écoute, feront de leur mieux pour que cela se reproduise.

 Surveillez donc vos paroles. Au lieu d’adopter une attitude négative, choisissez des affirmations. Béni soit l’être humain qui comprend le pouvoir de la parole humaine. Qui êtes-vous ? Dites votre nom à haute voix : « Je suis…. » Mettez l’accent sur le « suis » et vous verrez ce qui s’ensuivra. Voici ce que signifie cette phrase. Si vous vous appelez Paule t que vous dites « Je suis Paul », les deux premiers mots sont l’affirmation de qui vous êtes ; « JE SUIS » Le nom Paul s’ajoute ensuite comme identificateur. Il y a là deux affirmations en trois mots.

 Vous manifestez l’énergie que vous projetez dans l’air par la parole et les éléments mêmes « l’entendent » sur le plan universel. Vous n’élevez habituellement la voix qu’en période difficile. Essayez donc d’équilibrer cela. Le temps est venu d’exprimer votre joie. 

 

Série Kryeon : TOME 8 – Un nouveau don de lumière – canalisé par Lee Carroll – Ce qui est nouveau et ce qui ne l’est pas – page 218 – Aux Editions Ariane. 

La valeur individuelle – Le noyau de la dualité

 

 gifs éventails Il sera enfin question aujourd’hui de la valeur individuelle. Nous vous avons plusieurs fois répété que la dualité de l’humanité implique un équilibre énergétique. Cet aspect est difficile à traiter, car le langage humain comporte peu de mots permettant de le faire adéquatement. Quand nous évoquons l’équilibre entre “l’obscurité et la lumière”, nous ne désignons pas ainsi ce que vous croyez. 

 Certains utilisent l’expression “équilibre énergétique” et d’autres parlent d’une ancienne et d’une nouvelle énergie, mais aucune de ces étiquettes n’est correcte. Nous nous en tiendrons plutôt à un quotient énergétique résultant de l’ajout ou de la soustraction d’attributs, un genre de puzzle où deux énergies s’affrontent. 

 Depuis des lustres, cet équilibre particulier de la valeur individuelle de l’être humain a penché vers le côté obscur. Pour résumer, je vais ici faire une affirmation dont, je l’espère, vous saisirez pleinement le sens. 

  L’obscurité. Il n’y a sur cette planète rien de plus mauvais ou de plus obscur que ce que peut créer l’esprit humain. Il n’y a sur la Terre aucun mal en soi. Tout le mal est contenu dans la conscience de l’humanité. Il n’existe aucune entité ou groupe d’entités malveillantes attendant votre chute afin de capturer votre âme. De tels concepts sont issus de la peur et ne reflètent aucunement la magnificence, le pouvoir et la responsabilité qui caractérisent la véritable existence humaine. 

 Mais l’obscurité est bel et bien présente, n’est-ce pas ? Elle est créée librement par des humains qui choisissent de mener leur conscience vers l’absence de lumière. Par conséquent, chers humains, le lieu le plus sombre de la planète est votre œuvre. 

 Rappelez-vous que vous êtes des créateurs d’énergie. Dès lors, vous avez donc le pouvoir de créer de l’obscurité tout autant que de la lumière. Comme la nature est neutre à cet égard, les éléments de la planète répondent à ce genre d’énergie en créant cette magie noire que plusieurs craignent, s’imaginant qu’elle provient d’un lieu sombre ou d’une sorte d’entrepôt du mal. Mais ce n’est pas le cas. Elle découle des humains. 

 Rappelez-vous aussi ce que nous vous répétons depuis des années : l’obscurité et la lumière ne sont pas des énergies égales. Quand la lumière pénètre dans un endroit obscur, l’obscurité ne se déplace pas dans un autre coin obscur, mais se transforme plutôt ! La lumière est la seule de ces deux énergies à posséder une composante active et une présence physique. On ne peut “projeter de l’obscurité” dans un endroit éclairé ! Seul l’inverse est possible. Ces deux énergies ne sont donc pas égales. L’une est l’absence de l’autre. 

 La lumière. Le lieu le plus divin et le plus éclairé de la Terre est dans l’esprit humain habité par l’énergie humaine. Il est dans la partie angélique de l’humanité, qui désire se manifester, se réaliser et proclamer sa divinité. Aucun groupe d’anges blancs ou lumineux n’attend de vous prendre par la main pour vous conduire au ciel si tel est votre désir. Non. Ces êtres attendent plutôt de vous célébrer dans l’amour, en vous imprégnant de leur énergie afin que vous preniez conscience de leur présence. Il en est ainsi sur cette planète du libre arbitre, où l’humain évolue et fait l’histoire. Lui seul est responsable de l’obscurité et de la lumière, et non une force extérieure cherchant à posséder son âme. Mais vous l’avez toujours su, n’est-ce pas ?   

 N’est-il donc pas étrange que vous arriviez sur cette terre en portant votre valeur individuelle comme un drapeau en berne ? Pourquoi ce manque d’équilibre ? Parce que votre  valeur est tempérée par le quotient énergétique de la planète. Elle constitue la mesure de ce que vous avez développé à travers les actions de l’humanité, soit vos actes passés et présents. Par conséquent, la valeur individuelle reflète un équilibre énergétique planétaire. 

Série Kryeon : TOME 8 – Un nouveau don de lumière – canalisé par Lee Carroll – Ce qui est nouveau et ce qui ne l’est pas – page 210 – Aux Editions Ariane. 

Le Pouvoir du Verseau

Le Pouvoir du Verseau dans TELOS nous parle 350px-AquariusDans ce chapitre, nous allons parler des sept clés du pouvoir du Verseau et de ce qu’elles représentent. Il est important que vous ayez cette connaissance, puisque vous vous trouvez dans la nouvelle expression de l’évolution qui affectera la Terre et l’humanité durant vingt-cinq prochaines années.

 Il est évident que, sans pouvoir, vous ne pouvez accomplir aucune activité ou action ni atteindre aucun objectif. Mais nous devons d’abord définir ce que nous entendons par pouvoir, afin de lui donne une application et une expression adéquates. En général, les gens dépourvus de tout sens des valeurs et d’éducation spirituelle entretiennent une idée déformée du pouvoir. Dans la majorité des cas, ce dernier est relié à la discorde, à la domination, à la manipulation, à l’oppression, à l’exploitation, à la violence et à la destruction. Voilà les dimensions qu’il prend lorsqu’on s’en fait une fausse idée. Il est bon d’en avoir, mais non de l’utiliser incorrectement et, vous savez tous ce que je veux dire. Dans l’histoire de votre planète et de votre civilisation, certaines gens, à des moments précis de leur vie, eurent un pouvoir intérieur, mais furent écrasés par lui, faute d’harmonie et de lumière spirituelle. Le pouvoir au sens strict est un symbole archétypal de la Divinité. Il est relié à la définition de Dieu : un être capable d’une expression complète, libre, et de façon constamment créative, douce et intelligente, sur un plan infini et absolu. Le pouvoir, c’est Dieu qui se manifeste à l’infini dans l’amour inconditionnel et pur.

 Toute activité humaine développée par la structure cosmique obéit à ce divin archétype du pouvoir. En somme, ce n’est que l’expression de l’insondable amour intense et illimité que le Créateur infini montre à sa Création entière. Pour cette raison, l’univers fonctionne selon ce symbole archétypal et que, lorsqu’on modifie son harmonie, maints effets négatifs se produisent. La peur, l’anxiété et la maladie ne sont que les manifestations d’un déséquilibre du pouvoir, que c soit chez un individu, dans une société, sur une planète ou dans un système galactique qui se rapproche de l’obscurité ou de la lumière divine du pouvoir créateur de Dieu. Il est important de vous familiariser avec ce concept archétypal pour harmoniser, ouvrir et améliorer vos vis. Sinon, vous courrez toujours le risque que ce symbole divin vous comprime et vous contraigne, et bloque votre état d’être divin. Les pouvoirs de la pensée, du sentiment et de l’émotion ne sont que des expressions fragmentées du pouvoir unique répandu dans tout univers. Il représente la divinité dans sa totalité, c’est-à-dire l’amour divin inconditionnel. Tous les enseignements que nous vous transmettons vous amènent à cette conclusion.

 Que l’amour émanant de l’état de l’Être jaillisse sans interruption dans votre vie, inondant ainsi vos espaces d pensée, de sentiment, d’émotion et d’action afin qu’ils vous permettent de vous exprimer en tant qu’intelligences divines individuelles cherchant à se relier à Dieu.

 Lorsque le pouvoir n’est ni employé ni exprimé correctement, il donne lieu à des anomalies ou à des vibrations déstabilisants qui créent des réseaux d’opposition, de distorsion et de destruction menaçant non seulement l’individu qui les a créés, mais également l’espace causal de la planète Terre. Lorsque le pouvoir individuel est affaibli par une intoxication psychique et par la perte de l’équilibre intérieur, il devient votre pire ennemi et le tyran le plus insatiable et le plus destructeur qui soit. Par conséquent, il est impératif que vous songiez tous à cet aspect fort important, car la qualité, la transparence, la pureté de votre vie en dépendent. Lorsque vous êtes ivres d’une irrésistible aspiration au pouvoir, vous devenez une source de peur et de destruction pour vos semblables, les autres formes de vie et la planète même. C’est là qu’entrent en jeu le développement et l’usage du pouvoir par les grands maîtres qui ont créé des circonstances et des conditions de vie beaucoup plus prospères et solidaires dans la société humaine, par opposition aux êtres déséquilibrés. C’est le mauvais usage du pouvoir qui a placé des êtres en état d’évolution correctrice, car ils ont perdu tout contact avec le divin, obscurci leur conscience spirituelle et oublié leur humilité, leur compassion et leur esprit de service inconditionnel.

 Très peu de gens, dans l’histoire de votre planète, ont su contenir le pouvoir que la Terre, l’univers et leur propre Être essentiel leur avaient donné, pour arriver à l’élévation intérieure, prendre leur expansion et l’injecter dans les cœurs des autres humains. Habituellement, l’ego interfère et s’empare de l’individu, le réduisant à l’esclavage et l’amenant sur des voies sombres et destructrices. C’est pourquoi il importe d’avoir une forte dose d’équilibre intérieur pour intégrer complètement le pouvoir divin dans les corps inférieurs, puis dans les corps supérieurs, et plus tard l’envoyer, transmuté, à l’univers par la Terre. Le pouvoir véritable des grands maîtres vient du fait qu’ils savent être les simples instruments de la grâce divine. Ainsi, leur mission consiste à partager et à servir en toutes circonstances le Pouvoir suprême sans opposer de résistance ni manipuler le flux puissant et indompté.

 Lorsque vous serez plus harmonisés et intégrés aux nouvelles vibrations du Verseau, vous pourrez contenir une plus grande partie du pouvoir divin dans vos corps. Cela vous permettra d’amplifier et d’élever vos champs de résonance magnétique. D’ici là, vous devrez structurer vos corps inférieur et votre conscience divine pour, le moment venu, servir de boite de résonance harmonique au divin pouvoir cosmique.

 Après ce bref exposé sur le pouvoir, poursuivons notre explication des sept clés du pouvoir du Verseau. A chaque époque, cette puissance universelle prend des formes différentes. A l’époque dans laquelle vous venez d’entrer, la force divine de l’amour se manifeste par une conduite fraternelle et communautaire qui favorisera l’élimination des différends et établira des points de convergence plus dynamiques et universels entre les humains. Dans le passé, une infime minorité avait accès à cette connaissance ésotérique et énigmatique qu’elle utilisait d’ailleurs pour manipuler et contrôler les masses. Hélas, la majorité de ces loges ou groupes secrets finirent pas être assujettis à ce pouvoir, par suite de leurs vastes ambitions de domination, de célébrité et de rébellion envers les lois de l’univers. D’où l’expression « anges déchus », jadis les porteur, les créateurs et les collaborateurs du divin pouvoir de la lumière de Dieu qui finirent par devenir de véritables renégats défiant le pouvoir et l’ordre suprême de la divinité. Beaucoup d’entre vous ont déjà tiré une leçon de l’usage incorrect de l’énergie ou du symbole archétypal divin. En ce sens, vous vous trouvez donc à la limite de l’ascension spirituelle. Si vous voulez et pouvez le démontrer, vous retrouverez votre éternel statut divin. Vous y arriverez, bien sûr, si vous comprenez que le pouvoir n’est qu’une essence primordiale du sentiment profond et illimité de l’amour de Dieu pour tous ses enfants . Le pouvoir est également à la base de la divine expression créatrice, où il se maintient en équilibre harmonisation. Il s’exprime alors par le biais des pensées, des émotions et des gestes que vous posez lorsque vous vibrez en accord avec votre cœur ou votre dieu intérieur.

 « Messages du Grand Soleil Central » de Ramathis-Mam, Ed. ARIANE

Le moule du travail d’équipe est en place dit Kryeon

 

Channelling présenté à Seattle, Washington, USA, le 20 novembre 2010 

Ce texte est adapté au lectorat, car l’ambiance ou l’énergie d’une canalisation en direct est différente.http://www.kryon.com/k_channel10_seattle.html 

 

Le moule du travail d'équipe est en place dit Kryeon dans KRYEON nous parle 220px-Thraciae-veteris-typvsRegardons l’histoire de l’Europe de l’Est et de l’Europe de l’Ouest. Vous, qui habitez en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, que savez-vous de l’histoire des habitants de l’Europe ? Que vous a-t-on enseigné à leur sujet, dans vos écoles ? Vous avez dû apprendre des dates et des moments historiques de ce continent, n’est-ce pas ? Vous, des USA, êtes assis dans un pays qui existe seulement depuis environ deux cents ans [Constitution de 1787]. Vous avez dû mémoriser les faits historiques de la plupart des conquérants et les batailles de ce que vos parents appelaient “les vieux pays”. 

 

Il vous semble que, pendant treize à quatorze mille ans, des pays de ce continent ont été conquis et ont été des conquérants, à tour de rôle, sur une base quasi régulière. Des pays qui se sont fait la guerre, un peu comme les marées de l’océan qui sont constantes et prévisibles. Quand des pays de ce continent furent las de se faire la guerre, ils conquirent d’autres continents. Un petit pays, tel que l’Espagne, a conquis toute l’Amérique du Sud et une partie de l’Amérique du Nord. Aujourd’hui, il y a des millions d’habitants de ces continents qui parlent la langue espagnole. Pourtant, avant l’arrivée des Espagnols, ils ne connaissaient pas cette langue. 

 

Les armées de Napoléon se sont répandues partout à travers l’Europe, comme un tsunami, conquérant tout sur son passage. Même aujourd’hui, il y a encore des villes européennes qui ne savant pas encore vraiment de quel pays elles font partie, tellement les frontières ont changé souvent au cours de leur histoire [NDIT - Mon ami (depuis 40 ans) qui dit être Yougoslave croate, non pas serbe (selon ses expériences de vie), parle très bien la langue italienne ???] C’est peut-être de l’histoire ancienne, mais elle fait partie de votre réalité actuelle, n’est-ce pas ? J’aimerais que nous prenions quelques instants pour y accorder notre attention. Oui, oui, je sais. Quelques-uns parmi vous vont me dire : « Kryeon, tu sais très bien que c’est ce que nous avons toujours fait. Nous créons d’abord des frontières, afin de pouvoir faire des guerres de frontières. C’est la “nature humaine” ! » 

 

Cette nouvelle énergie a commencé il y a environ 50 ans. Elle n’en était qu’à ses premiers balbutiements. Chers Êtres Humains, vous devez savoir que les alignements se font lentement. Donc, il y a 50 à 60 ans, il s’est passé quelque chose en Europe, mais vous n’en avez pas tellement entendu parler, à cette époque. Des penseurs très visionnaires se sont réunis après la Seconde Guerre mondiale, et ils ont dit : « Si nous ne faisons pas quelque chose pour changer le système et sortir de la boîte des pensées actuelles, il y aura d’autres guerres, puisque cela fait maintenant partie de notre histoire. Les hommes font la guerre. » 

 

Même des jeunes pays des Amériques ont été impliqués dans des guerres. Votre pays (USA) a déjà passé tout près d’une désintégration ou d’une séparation [NDIT - Je pense que Kryeon parle de la Guerre de Sécession].

 

Pour ces hommes sages d’Europe, il était évident qu’ils pouvaient essayer quelque chose, quelque chose qui pourrait fonctionner – une mise en commun, au lieu d’une séparation. Ainsi, une idée ou un consensus global fut créé. Permettez-moi de vous dire ce que c’était. 

 

Ils se sont dits : « Essayons de rassembler des états ou pays sous une dénomination commune qui reflèterait une association d’états ou de pays. Si nous procédons lentement, avec les états consentants, nous pourrions éventuellement avoir un système de libre échange… Un système où même les frontières seraient abolies. Il n’y aurait plus de points de contrôle et de passeports pour ces pays ou états unis d’Europe. Ce serait une “collection de pays unis”. Les cultures différentes et les anciens états ennemis en viendraient au libre échange, et il pourrait peut-être y avoir une monnaie commune. » 

 

http://www.gralon.net/articles/economie-et-finance/politique/article-l-union-europeenne—histoire-de-sa-creation-1486.htm 

À ce moment-là, ces sages ont fait rire d’eux par une partie de la population. Les gens pensaient que c’était un projet irréalisable, car il y avait beaucoup trop de problèmes à régler. Ils disaient : « Non, non et non ! Ça ne fonctionnera pas. Nous avons trop de cultures différentes. Des pays ont une monnaie très forte et d’autres, une monnaie très faible. Il y a trop d’objections. Imaginez que vous passez d’un pays à un autre sans être inspectés à la frontière ? C’est “scientifiquement” impossible. Qui êtes-vous, pour suggérer une chose de cette nature ? » Toutefois, ces grands penseurs et visionnaires disaient : « Nous sommes des rassembleurs unificateurs, et nous pensons que c’est une bonne idée. Tout le monde y gagnera, car nous serons plus forts et nous n’entrerons plus jamais en guerre les uns contre les autres. »

http://europa.eu/index_fr.htm 

Aujourd’hui, vous avez l’Union Européenne des États. La liste des pays membres de cette Union ne cesse de s’allonger. Il y a des pays qui sont sur la liste d’attente, car ils doivent être acceptés dans cette Union. Les frontières et points de contrôle entre les pays membres ne sont plus là, et les Euros représentent la monnaie la plus forte sur Terre. Elle passe même avant la vôtre (les USA). Qu’est-ce qui a permis que ce semblant de miracle puisse se réaliser ? C’est le développement du changement de conscience qui a commencé autour des années 1950. Ceci a permis aux visionnaires pacifistes et libres penseurs, d’unifier des choses que ne l’avaient jamais été auparavant. Le résultat ? L’histoire des guerres entre ces pays membres est maintenant terminée. C’est la fin de leur ancienne histoire. Un nouveau paradigme a été créé en Europe, et il n’a aucun ancien profil ou précédent connu de l’humanité. L’histoire ancienne ne se répétera plus. 

 

Les pays européens du Bloc de l’Est, là où il n’y a pas encore d’union officielle d’états, diront peut-être : « L’histoire se répète. Nous sommes les victimes, car ce n’est qu’une question de temps. » Cependant, ce ne sont pas toutes les populations des pays de ce Bloc, qui pensent ainsi. Il y en a qui commencent à ressentir une unité spirituelle parmi leurs propres cultures… Une unité dont ils n’avaient jamais eu le droit de parler ouvertement. Voilà qu’ils deviennent des libres penseurs et qu’ils sortent de la boîte de l’ancien paradigme. C’est nouveau. 

 

Avez-vous remarqué que d’audacieuses personnes de ces pays commencent à proclamer publiquement, haut et fort, que l’histoire ancienne est finie… Que c’est la fin de la souffrance et de la dictature ? Ils disent : « Les temps sont révolus, et nous ne permettrons plus jamais à qui que ce soit de nous minimiser, de nous réduire à l’impuissance. Nous commençons à comprendre et à afficher nos vraies valeurs individuelles et globales ! » Même s’ils ne le disent pas en ces termes, le sens de leurs messages dit qu’ils sont en train de découvrir que le Créateur est en eux. En réalité, ils proclament indirectement l’unité de Dieu. Cela ressemble à ce que l’ange avait dit à Mahomet, n’est-ce pas ? L’unité et l’harmonie seront toujours les clés de la paix. C’est un principe sacré qui ne changera jamais. 

 

Qui aurait pu penser ou prévoir que de telles choses allaient se réaliser ? Si votre pays appelé “États-Unis d’Amérique” est ainsi, c’est parce que, il y a environ deux siècles, les fondateurs ont dit : « Formons un groupe d’états unis sous le nom d’un pays. Abolissons les frontières physiques entre ces états unis et créons un système sans précédent. » Ce système a souvent été mis à l’épreuve, mais il a passé le test. Votre déclaration d’indépendance a été reçue ou inspirée par channelling. Le saviez-vous ? Ce channelling fut réalisé à la suite d’un effort collectif qui demandait l’aide de Dieu. Vous pouvez lire cette déclaration d’indépendance, si vous voulez ressentir son côté sacré qui unifie, au lieu de séparer. 

 

 

Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que ce qui suit soit inclus et que la présentation ne soit pas modifiée. Interprétation et traduction de ; Jean-M. Gobeil Site : http://kryeon.forumactif.com/forum.htm 

La survie de l’espèce humaine en jeu?

 

Pour les Gnostiques, une humanité qui suivrait le chemin du messianisme est une humanité en danger. 

 

Gif papillonsPour paraphraser Nigel Kerner, un très discret journaliste britannique établi au Sri Lanka qui a entre autre effectué des recherches sur l’intervention extraterrestre dans la genèse de l’humanité, « la plus grande tragédie de la condition humaine est que la vaste majorité des êtres humains sur terre semble être satisfaite de leur vie quotidienne ou à tout le moins, ne se pose aucune question sur la signification existentielle de l’homme en tant qu’espèce, en tant que groupe ou concernant sa destinée individuelle » (Nigel Kerner, « The Song of the Greys, The Dark Side of Alien Visitation» Hodder and Stoughton, 1997). Bref, nous dormons sur un tas de questions et de contradictions et cela nous a toujours été fatal. Il serait plus que temps de sortir de notre « torpeur hypnotique », souligne Kerner. 

 

Selon John Lash, le fait d’étudier les écrits gnostiques découverts à Nag Hammadi peut amener l’être humain à une réflexion plus que salutaire : il en irait de sa survie ! Car la psyché de l’homme a été conditionnée depuis des millénaires par un système de valeurs malsain et démentiel, un système propre aux religions judéo-chrétiennes (attention, il ne s’agit pas d’une attaque de la spiritualité mais d’une critique du système qui construit les religions) dans lequel le message « d’amour » est inversé et inapplicable. Car ce qui prime dans le message d’amour judéo-chrétien est le dolorisme. Ce message d’amour, au lieu d’être actif et positif, est étrangement négatif et tordu puisqu’il pousse l’homme vers la souffrance : avec des notions comme « aimes ton ennemi, tends la joue droite lorsque l’on te frappe sur la joue gauche », « les derniers seront les premiers » ou encore « heureux, les pauvres, ceux qui souffrent car ils méritent d’être sauvés », l’être humain se trouve confronté à un diktat divin incompréhensible, quasi impossible à respecter et qui mène immanquablement vers un sentiment de culpabilité perpétuelle. On aurait voulu faire de l’homme un esclave soumis que l’on aurait pas trouver mieux, affirment des auteurs comme Lash ou Von Ward. C’est une invitation à la victimisation et en fin de compte, une invitation aux bourreaux à perpétrer leurs méfaits puisqu’ils génèrent « d’heureux » martyrs. Combien de régimes, de sociétés, de systèmes se sont-ils épanouis grâce à une telle idéologie, se demandent-ils dans leurs ouvrages ? 

 

Une telle idéologie nous pousserait à l’immobilisme et à la déresponsabilisation. 

Et fatalement, si nous ne faisons rien, si nous ne nous changeons pas de l’intérieur, le scénario de « Fin des Temps » arrivera de lui-même. Ce ne sera pas une question de prophétie mais de simple logique. A une époque cruciale où les discours extrémistes des néo-conservateurs américains et des radicaux islamistes gagnent du terrain, leurs visions apocalyptiques dopées par un discours guerrier et haineux (croisade contre le mal au nom de Dieu le Père, au nom d’Allah, Djihadisme) finiront pas prendre corps et se réaliser. 

 

Karma One 

On peut obtenir des informations sur ce séminaire et sur les travaux de Daniel Meurois Givaudan sur les sites danielmeurois-givaudan.alchymed.com ou meurois-givaudan.com – http://www.karmapolis.be/pipeline/interview_daniel_givaudan.html 

Olivier Manitara

Héritier d’une tradition vivante, ancestrale, Olivier Manitara est actuellement le représentant du Peuple Essénien. Il transmet un enseignement vécu, rare, précieux. 

  gifs automneChercheur authentique dans une lignée de Maîtres ininterrompue depuis Enoch, il nous apporte des réponses concrètes aux questions existentielles. Il nous offre une nouvelle compréhension de la « religion » pour l’être humain, une nouvelle vision de l’écologie et revalorise les valeurs humaines en adaptant l’enseignement de la lumière à notre monde moderne.   

Membre de la société des gens de lettre, reconnu  par l’UNESCO « Messager actif de la paix » il participe à la « Méditation room » de l’ONU et défend de manière active la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. 
Autodidacte, multi créateur d’entreprises, homme d’action, homme de terrain, il investit ses certitudes dans ses entreprises et permet à ceux qui sont autour de lui de vivre selon leurs convictions. Homme de Dieu, homme de la terre, Olivier Manitara assume son côté mystique et sait mettre en pratique sa relation vivante avec le monde divin tout comme avec le monde des hommes. 

Homme simple, Olivier Manitara est de ceux qu’on aime avoir pour ami.

Homme d’expériences, prêt à s’investir pour celui qui le lui demande, il prône et met en oeuvre depuis son plus jeune âge une nouvelle façon de penser et de vivre.

 Sa force vient de son parcours d’enfant de la culture moderne qui a connu très jeune l’éveil de la conscience. 

Après une période de révolte profonde contre un système inhumain et vide de sens, son éveil intérieur lui ouvre la porte accédant à une compréhension globale de l’être humain, de l’interdépendance entre tous les règnes : Minéral- Végétal – Animal  – Humain – Angélique – Archangélique et Divin.  Auteur de plus de deux cents livres et cahiers d’études, il compte aussi à son actif des centaines de conférences spontanées improvisées sur des sujets les plus variés. Il a élaboré plus de trois cents mandalas à partir d’une connaissance exacte d’un monde magique et invisible, application d’une science réelle et a renouvelé la tradition des dessins méditatifs suivant l’ordre des Rose+Croix. 

Libre instructeur spirituel, il a déjà animé, depuis plus de quinze ans, plus d’une centaine de séminaires, en Europe, au Canada, en Afrique.

 Il veut un enseignement vivant, refuse que le courant dont il est le porteur se cristallise etdevienne une religion ou une philosophie dogmatiques. Il enseigne par la parole, le chant, la danse, la méditation en mouvement. Auteur de mélodies et de chants sacrés qui conduisent vers des états de conscience plus fins, il est aussi chorégraphe avec des dizaines de danses sacrées, renouant le lien avec la tradition ancestrale célébrée dans les temples d’Egypte. Il conduit l’homme  dans la créativité libre,  par des techniques d’éveil spirituel. Techniques simples, éprouvées, efficaces. : « Seules les techniques libèrent l’homme car elles le conduisent vers l’expérience et touchent ce qui est essentiel ». 

Son enseignement résolument moderne, adapté à notre époque, apporte une nouvelle compréhension de la « religion » pour l’homme contemporain mais également en haut, dans son être éternel. Il amène l’homme à se connaître dans saréalité terrestre.

 Multi-créateur d’entreprises, écrivain, conférencier, compositeur, chorégraphe, membre de la société des gens de lettre, créateur de techniques méditatives, Olivier Manitara remplit plusieurs vies dans une vie. Homme d’action, homme de terrain, il comprend très vite l’erreur des spiritualistes : celle d’oublier le monde de la matière, de se couper des réalités de la terre. En 1986, à 22 ans, il crée sa première société d’édition, tourne dans la France entière pour y donner des conférences. 

Il achète ensuite un domaine de 42 ha dans le sud de la  France et devient par la force des choses un multi-créateur d’entreprises.

 Il commercialise  tout ce qui touche a l’enseignement, permettant à ceux qui l’ont suivi de vivre de leurs idées : Livres, cahiers d’études, C.D, mandalas, etc… Il les pousse à devenir autonomes, libres, à développer leur sens de la créativité, a devenir de véritables chefs d’entreprises. Cette expérience lui montre que les hommes aspirent à vivre une vie en accord avec leurs idées, leurs rêves et que notre monde en voie de déshumanisation ne leur convient pas. Créer à travers le monde de véritables villages Esséniens où l’homme pourra vivre , travailler, évoluer dans un cadre de vie basé sur des valeurs authentiques devient pour lui une évidence. 

Riche de son savoir faire, tel un Maître d’œuvre, il crée début 2007 la Fondation Essénia au Québec, pays où sont le plus respectés les droits de l’homme. A travers cette Fondation, il veut offrir un espace de vie et de respiration pour tous ceux, dans tous les pays du monde, qui se reconnaissent dans la sagesse Essénienne, au-delà de toutes les spiritualités, les cultures, les nations et les modes de vie.

 La famille Essénienne est pour lui une Nation d’âmes, d’individus libres en action, responsables, autonomes saisissant l’opportunité de vivre selon ses convictions. La religion Essénienne, L’Essénisme est plus qu’une tradition, c’est une qualité de l’homme, une relation de l’homme avec le mystère divin, avec la terre vivante et tous les règnes visibles et subtils qui la peuplent et la constituent. Il insuffle de la sorte une nouvelle écologie, prenant en compte l’interdépendance entre tous les règnes, seule capable d’enrayer le déclin de l’humanité. C’est le lien indispensable qui rétablit la balance entre les mondes subtils et les mondes de la matière. 

Messager de la paix auprès de l’UNESCO, il est un des plus éminents représentants de la Sagesse Essénienne, le Père fondateur de la Nation Essénienne, le représentant actuel du Peuple d’Essénia. Il travaille à la sauvegarde des traditions africaines en tant que co-fondateur de la Fondation Eve-Gabon. Les gardiens de la tradition africaine l’ont reconnu comme un Maître authentique et lui ont ouvert les portes de leurs mystères.

 Rebelle dans l’âme, profondément sensible aux problèmes humains, il refuse de cautionner un système auquel il n’adhère pas. 

Il crée alors, début 2007,  un mouvement politique : « Mouvement pour la Nation Essénienne » pour pouvoir prendre position, s’exprimer, faire valoir ses opinions sur les problèmes mondiaux et se désolidariser de toute décision prise qui n’entre pas dans son éthique de vie. Homme simple, authentique, concret, Homme de Dieu et Homme de la terre, il sait allier les deux mondes, celui de la matière et celui de l’esprit. Il fait entrer dans le concrêt une autre façon d’exister sur la terre. Ses objectifs : -Donner à chacun les moyens de connaître sa mission, de trouver le sens de sa vie sur la terre, de comprendre son chemin - Apporter des réponses aux questions existentielles, des solutions pratiques – Par ses différents projets, concrets, viables, apporter à l’homme un développement harmonieux, une évolution saine – Donner les moyens de travailler d’une manière différente qui mène à l’expérience individuelle. 

Il met en pratique un savoir vécu, rare, précieux. Aucun pôle d’intérêt ne lui est étranger : L’éducation, les phénomènes de société, la médecine, l’écologie…

Citoyen du monde, il œuvre inlassablement pour insuffler une nouvelle façon de penser, une nouvelle façon de vivre. Il aide ceux qui l’approchent à entrer sur un chemin de créativité et d’évolution consciente.Biographie extraite du site officiel d’Olivier Manitara

Mythes révélés

Mythes révélés dans METATRON nous parle metatron2  NOVEMBRE 2010 : VERITES ET MYTHES REVELES – Une session 

questions/réponses avec Métatron 

Canalisation de l’Archange Métatron via James Tyberonn 

Question : On a beaucoup parlé d’extra terrestres ayant des bases à l’intérieur de la Terre, qui existent dans des dimensions hologrammiques. Nombreux sont ceux qui ont vu leurs vaisseaux, mais il me semble que s’ils se trouvent dans d’autres dimensions ils ne peuvent pas si facilement être vus ou ressentis. Leurs vaisseaux sont-ils visibles par les humains ? 

Métatron : C’est une question intéressante. Nous pouvons expliquer cela comme suit : des êtres d’autres dimensions, d’autres plans, d’autres temps et d’autres mondes, se sont certainement manifestés parmi les humains, dans le passé et à présent. Leur  » apparition « , le fait qu’ils puissent être vus à  » l’œil nu  » se produit parfois tout à fait par hasard, et aussi, mais rarement, par choix délibéré. Dans ce dernier cas, il s’agit d’extra terrestres moins évolués qui essaient d’avoir un aperçu de votre planète et de comprendre la biologie qui s’y trouve. Certains ont essayé de s’accoupler avec les humains pour créer une forme hybride qui leur aurait permis une plus grande expression émotionnelle. 

Dans le cas des apparitions par hasard, de même que les humains se sont accidentellement hasardés au-delà du voile temporel entre votre présent, votre passé et votre futur, les êtres et les formes de vie extra terrestres vinrent à se matérialiser dans la membrane fréquentielle entre les plans parallèles ou dimensionnels. Dans ce cas, ils ont été généralement invisibles sur votre plan, de même que le petit nombre d’entre vous qui tombèrent dans le passé, ou passé apparent, furent invisibles pour les gens de cette époque. Ce phénomène rare déclenche une expansion immédiate du subconscient dans la conscience qui est activée par la migration dans des séquences de temps différentes. Le point de départ se situe dans le centre multidimensionnel de l’entité, et cela démontre, bien que ce soit d’une manière troublante pour celui qui en fait l’expérience, que ces limites et paradigmes dimensionnels n’existent que pour des raisons pratiques. Il y a différentes sciences, différentes physiques, pour chaque dimension, de même qu’il existe différentes approches et cheminements de la science et de la physique à la disposition de l’humain dans sa réalité actuelle. 

Des sciences qui auraient conduit à des concepts très différents ont été jusqu’à présent largement ignorées par l’humanité. Il y a d’autres approches de la physique qui en révèlent bien plus à propos du transport, de la transmutation, de la bi location et de la locomotion que ne le fait ou ne souhaite le faire votre science officielle. Si l’espèce humaine avait opté pour certaines disciplines mentales avec le même sérieux qu’elle a mis à explorer les  » lois  » technologiques du monde extérieur, vos connaissances, vos moyens et le système de transport en résultant seraient très différents et de loin plus efficaces qu’ils ne le sont à présent. Vous avez choisi le monde extérieur et jusqu’à un certain point ignoré les possibilités de vos  » aptitudes intérieures  » dans la conscience divine. 

Quand l’humanité décidera de consacrer la recherche officielle à la science  » mentale  » du transport et de la bi location, car il s’agit bien d’une science assortie de lois qui peuvent être apprises, appliquées et calibrées, les voyages dans les mondes parallèles et les vecteurs de temps et d’espace se produiront moins par accident, et ils seront plutôt planifiés et organisés. Quand la  » physique mentale  » sera apprise et maîtrisée par les humains ils seront libérés, largement libérés de l’illusion, du camouflage dans la dualité du modèle physique. Vous commencez à peine à comprendre comment la Mer-Ka-Na, lorsqu’elle est accordée au champ cristallin par le mental en tant que constructeur, ouvre cette serrure. Cela sera grandement amélioré par le développement de votre Grille 144 et son réseau d’énergie cristalline. 

La grille fournira de grandes possibilités d’avancement à ceux qui désirent se concentrer sur cette science divine de la manifestation  » mentale  » et de ce que vous appelez le voyage astral. Toute science doit inclure le divin, et c’est ce qui est gravement négligé à présent par vos scientifiques officiels. 

Donc, pour en revenir à votre question, ce qui est intéressant à propos de la prétendue observation de vaisseaux extra terrestres, ou  » soucoupes volantes  » comme vous dites, par les humains, n’est pas qu’ils existent, mais que ceux qui prétendent les voir soient si nombreux. 

Certes, certains en voient, mais ils sont très peu nombreux et le font très rarement. Et cette  » vision  » se produit souvent dans un état de conscience lucide élargie et non pas à l’œil nu. 

Le fait que la plupart des vaisseaux se déplacent dans un champ de dimension parallèle empêche la visibilité, à cause du camouflage fréquentiel de la différence de plan dimensionnel. Et donc la grande majorité de ces vaisseaux ne peuvent pas se manifester physiquement dans votre dimension en tant que tels. 

Cela dit, des expériences visuelles ont lieu, mais ce qui est vu dans la plupart des cas ce sont en réalité des images réfractées, une photo-réflexion énergétique qui jaillit dans votre dimension quand ces engins entrent dans les spectres dimensionnels terrestres. Cela se produit le plus souvent au moment où le vaisseau décélère de la vitesse de la lumière pour entrer dans les domaines du trou spatial. Quand cette traversée dimensionnelle s’effectue, l’image réfractée devient visible. Les atomes, plasma et molécules qui composent la structure du  » vaisseau spatial  » sont formés par le modèle physique structurellement assemblé et physiquement aligné selon la nature de sa propre dimension, de sa réalité territoriale. Quand le vaisseau entre dans votre plan une distorsion aiguë se produit. Sa structure est confrontée à un dilemme : se transformer complètement pour se conformer à la texture de la réalité terrestre ou conserver son modèle original. 

Dans de nombreux cas, l’observateur humain essaie de mettre en accord ce qu’il  » voit  » avec le système de croyances de ce qu’il accepte comme possible dans l’univers. Ainsi beaucoup d’observations sont en quelque sorte configurées selon les attentes de l’individu et la croyance générale. Cela ne signifie pas que ce qui est vu n’existe pas, mais plutôt que c’est déformé par un jeu de miroir dimensionnel et par ce qu’on s’attend à voir. 

Ainsi ce que l’observateur terrestre croit voir est quelque chose qui se situe entre un vaisseau de forme bizarre et un avion, enveloppé de lumières tournoyantes, mais en vérité il ne s’agit de rien de tout ça. Le vaisseau conserve ce qu’il peut de sa structure originelle et modifie ce qu’il doit pour s’adapter aux lois du nouveau plan dimensionnel. 

Comme chaque observateur humain enregistre une image et l’interprète individuellement, beaucoup de récits et rapports comportent de grandes différences en termes de forme, taille et couleur. 

Et donc, même les apparences qui semblent indubitablement  » réelles  » dans votre langage, ne sont au mieux que des distorsions. La plupart des vaisseaux viennent de réalités et de plans d’existence qui sont pour le moment beaucoup plus avancés dans les sciences technologiques que la Terre. 

Les rares fois où l’engin s’élance selon les bons angles, il a réussi à conserver les fonctions qui lui sont propres dans son habitat particulier. 

Ceux qui vous semblent solides ne proviennent pas de ce que nous appellerons des plans plus élevés de manifestation de la pensée pure ou d’un plan de science de la conscience. Les extra terrestres les plus avancés entrent dans votre plan en utilisant des  » cocons d’énergie  » qui sont manifestés par la pensée pure, construits par intellection et externalisés en ce qu’on appelle bio plasma. Leurs  » Vaisseaux Mères  » n’entrent pas dans votre environnement. 

Les vaisseaux qui pénètrent délibérément dans vos dimensions ne le font que très brièvement, car de tels véhicules de l’espace ne peuvent demeurer longtemps sur votre plan. Cela est dû à la pression considérable exercée sur leur structure, qui peut les dématérialiser en les vaporisant. La nécessaire transformation matérielle des structures pour se conformer aux lois physiques d’un plan dimensionnel différent est une exigence pratique, et pour le moment, les soucoupes volantes ne peuvent tout simplement pas rester indéfiniment. Cela peut grosso modo se comparer à vos sous-marins qui descendent au-delà de la profondeur permise et se débattent pour demeurer intacts avant de succomber à la pression. Comprenez-vous ? 

Donc les formes fugaces que certains voient sont le revêtement isomorphe distordu de la vraie structure. Souvent ce que les humains disent voir est la forme de soucoupe ou de cigare, mais en vérité ces perceptions déformées n’ont aucun rapport avec l’architecture complexe de l’engin réel, tel qu’il apparaîtrait sur sa base d’origine. 

Comme nous l’avons dit, il existe des extra terrestres moins évolués qui ont pénétré dans vos domaines physiques pour observer et étudier, et ce sont eux dont il s’agit dans la grande majorité des apparitions et des atterrissages. Cependant ces derniers se sont produits beaucoup moins fréquemment que vous ne l’imaginez. Le malheureux  » crash de l’Ovni  » dont on a tant parlé fut un accident et eut des conséquences catastrophiques. Il y a eu des cas où vos bases aériennes et nucléaires ont été observées et étudiées, mais le plus souvent pendant de brèves périodes. 

La plupart des observations authentiques sont de brefs aperçus de formes lumineuses se déplaçant à des angles impossibles. Ce sont généralement des fuites dimensionnelles qui deviennent visibles au même moment que les images réfractées. 

Moins de 5% des observations physiques sont authentiques. C’est peut-être difficile à accepter pour vous. Nous vous disons que beaucoup d’humains sont si convaincus de ces apparitions dans le ciel qu’ils créent souvent ces images eux-mêmes. Combien d’entre vous ont vu le Père Noël dans le ciel qui conduisait son attelage de rennes quand ils étaient petits ? Certes votre Père Noël existe, a une conscience, parce que vous avez infusé la vie à cette forme-pensée par votre système de croyances. Et certes beaucoup de vos personnages  » imaginaires  » existent et ont une conscience en tant que formes-pensée créées par l’énergie de la pensée de masse. Voyez-vous à quel point vous êtes créatifs ? C’est un aspect que vos capacités dans la  » science mentale  » ont accompli, manifesté, dans un système de croyances. 

Mais ne vous méprenez pas, la vie extra terrestre fourmille dans le Cosmos, et il s’en trouve beaucoup sur et dans votre Terre. Pas seulement dans la multi dimensionnalité. Certains, notamment vos ancêtres d’origine, travaillent en étroite relation avec vous à l’ascension et au développement de la Terre. Parmi les plus notables de ces êtres bienveillants se trouvent ceux des Pléiades, de Sirius A et B, d’Andromède et d’Arcturius. Beaucoup d’entre vous ont existé dans l’Atlantide en tant que ces êtres, et coexistent dans le PRESENT, en parallèle, en tant qu’eux. Nous vous avons déjà dit cela. 

Ces êtres sont certainement capables d’exister physiquement dans votre monde, et ils l’ont fait pendant des éons, mais cela s’accomplit le plus souvent par la science de la transformation mentale, par la maîtrise mentale. Leurs vaisseaux, cependant, n’apparaissent pas dans votre dimension comme beaucoup se l’imaginent. En vérité, ces êtres utilisent ce qu’on appelle des technologies de porte des étoiles pour se matérialiser, un peu comme votre transport par  » rayon  » dans Star Trek. La plupart des bases extra terrestres sur votre planète sont formées via des inserts fréquentiels hologrammiques, qui sont placés stratégiquement dans les zones de portails des étoiles ou de points d’infini sur et dans la Terre. Souvent des complexes très techniques contenant des amplificateurs cristallins et des rayons de relais y sont installés. 

Les expériences les plus valables et les échanges les plus bénéfiques avec les extra terrestres ont lieu pour les humains qui sont capables, à travers la Mer-Ka-Na, de faire l’expérience de la multi dimensionnalité dans des états lucides amplifiés de voyage astral. Cette expérience deviendra plus accessible à beaucoup d’entre vous dans le Champ Quantique Cristallin via la grille 144. Cela demande du travail. Beaucoup de vos anciens sages y arrivèrent par le jeûne, les quêtes de vision et certaines plantes qui accélèrent le processus d’expérience astrale. 

Les plans inter dimensionnels peuvent s’interpénétrer sur beaucoup de planètes comme la vôtre, et ce sans que les habitants de ces plans s’en aperçoivent. Peu d’humains sont actuellement conscients de leurs réalités multi dimensionnelles. L’idée que votre Terre a des civilisations dans son intérieur, des visiteurs ayant des bases et des habitants extra terrestres vous est tout à fait étrangère. 

Les plans dimensionnels parallèles sont souvent de nature hologrammique. En tant que tels ils peuvent exister sans espace. Ils ne sont pas vraiment des  » lieux  » selon votre concept de location. Un plan parallèle hologrammique peut être inséré dans un temps spécifique comme une réalité mentale. Ce peut être une réalité particulière existant séparément, mais cela ne diminue en rien sa validité. En fait, beaucoup de vos drames ayant le Christos pour sujet sont de tels inserts hologrammiques ayant une raison d’être. De tels inserts peuvent exister pendant un temps puis disparaître, car ils ne sont pas un véritable lieu Cosmique en soi. Un insert hologrammique est formé pour des entités, en tant que modèle de gestalt dans un but d’accomplissement émotionnel et de leçons à divers niveaux. 

Les humains négligent souvent la grande valeur de l’émotion et de l’imagination, qui sont toutes deux essentielles dans la science mentale. En réalité, les états émotionnels et ce que vous appelez rêves imaginatifs sont des plans dimensionnels. En fait, la comparaison d’un plan dimensionnel à un état émotionnel est beaucoup plus valable que l’association d’un plan à un lieu spécifique, car, en vérité, ni les états émotionnels ni les plans dimensionnels n’occupent d’espace tel que vous le définissez. 

Les Pléiadiens et les Siriens, qui sont votre source génétique d’origine, travaillent très étroitement avec l’humanité. Ces extra terrestres bienveillants ont travaillé avec vous dans le passé, le présent et le futur, selon vos termes, en s’efforçant d’aider les humains à retrouver leur vraie maîtrise. Ils travaillent sur vos champs de gravitation, grilles et leys, vortex et systèmes de portails, surtout en ce moment où la Terre améliore son accès dimensionnel. Ils ont donc développé les moyens d’une certaine coexistence avec vous, et sont capables de manifester des formes pour vivre dans et sur votre Terre. Ils forment souvent des sphères bio-plasmiques contenant de l’information susceptible de vous aider d’innombrables façons. Certains de vos agroglyphes (crop circles) symboliques sont une de ces façons. Ils sont émis principalement à travers des manifestations de pensée-lumière concentrée, qui se combinent aux champs électro magnétiques de la Terre pour former des symboles géométriques programmés. Ceux-ci sont de nature hautement électrique, comme peut en témoigner tout être sensitif s’étant assis dans un agroglyphe récemment apparu, et ayant perçu le bourdonnement de l’énergie qui s’y trouve. 

Traduit par Martine Racine. JungianBear@aol.com © Copyright 1999-2010 Tyberonn, Earth Keeper  All rights reserved. May not be used or reprinted without prior permission.     
www.Earth-Keeper.com
Email: Tyberonn@earth-keeper.com 

N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider. 

Retour à l’accueil de Messages… Terre Nouvelle
Visitez le Site Mère
Terre Nouvelle : Portail sur la Spiritualité

Le retour : la 3è maison

Gif maisons  La troisième maison 

 

Mike s’arrêta sur le sentier avant de pénétrer dans la troisième maison. Un écriteau planté dans le gazon annonçait la MAISON DE LA BIOLOGIE. La maison et la pancarte arboraient une seule et même teinte, comme cela avait été le cas pour les maisons précédentes. Celle-ci était d’un vert irlandais resplendissant qui se mariait parfaitement aux arbres et aux parterres luxuriants du voisinage, adouci par la lumière diffuse de la brunante. Mika savait qu’il allait rencontrer un autre ange avec qui il se lierait certainement d’amitié. Il passa en revue ce qu’il avait traversé jusqu’à maintenant et conclut que les deux premières maisons avaient été des lieux où on l’avait aidé à préparer son voyage. Ce qui l’attendait maintenant devait être plus substantiel et formateur. Après tout ce qui m’est arrivé jusqu’à présent, pensa-t-il, ça devrait maintenant devenir plus facile. 

 

Au moment où il approchait de la maison, un ange vert énorme se présenta sur le palier et, à l’approche du voyageur, formula la salutation d’usage. 

 

-       Salut à toi, Michaël Thomas de l’Intention pure ! L’ange, que Mike appellerait Vert, bien sûr, était particulièrement vigoureux et joyeux. Touts les anges lui avaient paru animés, mais Vert affichait comme une sorte de sourire permanent. Il regarda Mike de la tête aux pieds. 

-       Belle épée ! 

-       Salut à toi Vert, répondit Mike sans se soucier du commentaire de l’ange. Je suis prêt à parier qu’il a dit ça seulement pour me faire oublier que je dois transporter un objet si saugrenu dans ma quête spirituelle, pensa Mike. 

-       Non, répliqua l’ange, qui avait lu les pensées de Michaël, Les épées ne sont pas toutes aussi grandioses que la tienne. Je le sais. J’en vois régulièrement. 

-       Quelle est différence ? 

-       Nous t’avons donné un nom approprié, Michaël. Ton intention est vraiment pure et ton cœur résonne encore de ta quête. Tes outils reflètent par conséquent ce que ceux de mon groupe peuvent percevoir. Si tu veux bien te donner la peine d’entrer. 

 

Mika suivit Vert dans la maison, poursuivant la conversation. 

-       Suis-je pour cela différent, spécial, meilleur ? 

-       Ça te donne un potentiel immense, Michaël ! Rappelle-toi qu’en tant qu’être humain, tu as la possibilité de choisir. Nous ne notons pas les humains et ne les divisions pas en catégories. Nous voyons chacun d’entre vous en fonction d’un degré de potentiel d’énergie. 

-       Potentiel pour quoi ? 

-       Pour changer ! 

-       Pour quelle raison ? 

 

Vert s’arrêta pour faire face à Mike. Ils venaient de traverser une série de petites pièces vertes et se trouvaient maintenant dans l’entrée de ce qui semblait être l’appartement temporaire de Mike. Dans un langage doux et empreint d’une incroyable patience et de respect à l’égard de l’être humain qui se tenait devant lui, l’ange lui dit : 

 

-       Pourquoi es-tu ici, Michaël Thomas ? 

-       Pour retourner chez moi, déclara rapidement et honnêtement Mike. 

-       Et que dois-tu faire pour ça ? L’entité lui offrait l’occasion de définir sa situation actuelle. 

-       Franchir la route des sept maisons. 

-       Et ? Vert voulait qu’il lui en dise davantage. 

-       Devenir un être aux dimensions différentes. Mike répétait gauchement les paroles d’Orange. Vert laissa voir un large sourire et dit : 

-       Un jour, Michaël de l’Intention pure, tu comprendras certains des concepts que tu énonces maintenant. Orange te l’a-t-il dit ? Mike savait que son jeu avait été découvert. 

-       Oui, il l’a fait. Je ne comprends pas encore tout. 

-       Je sais, dit le grand Vert d’un ton moqueur. Pour en revenir à la question, comment te prépares-tu à rentrer chez toi ? 

-       Je change ! déclara Mike d’un ton triomphant. 

-       Pourquoi ? questionna Vert. Ils avaient fait le tour de la question et Mike devait exprimer son opinion. 

-       Je ne peux y arriver sans change ? risque Mike. 

-       Voilà ! Le chemin du retour présente diverses voies, mon ami. D’abord, il faut l’intention ; ensuite, la préparation. Ces étapes sont toujours suivies de la découverte de soi et de la réalisation selon laquelle les transformations à subir sont nécessaires pour atteindre un but. Mais, tu sens déjà tout ça. Une autre étape consiste à examiner le fonctionnement des choses pour s’adapter à la vision d’ensemble. L’ouverture de la porte qui permet d’entrer chez soi est l’équivalent d’une remise de diplôme. Il n’y a rien de comparable. 

 

C’était la première fois qu’un ange parlait du but et de l’étape finale. Mike en était tout agité. 

-       A quoi dois-je m’attendre ? C’est ce qui l’intéressait le plus : l’étape finale, ce qu’il trouverait en rentrant chez lui. 

-       Quand tu l’as demandé, tu l’as défini, répondit Vert. 

-       Quand ? 

-       Quant u as demandé à faire ce voyage, au début. 

 

Mike se rappela tout à coup la conversation avec le grand ange sans visage, où tout avait démarré, lorsqu’il lui avait demandé de décrire le but. 

-       Tu es au courant ? demande Mike, surpris. 

-       Nous faisons tous partie de la même famille, Michaël. Vert se glissa dans la pièce où Mike devait loger. Voilà qui doit te sembler familier, n’est-ce pas ? 

 

Mike jeta un coup d’œil autour de lui. La pièce ressemblait aux autres chambres qu’il avait occupées. Elle invitait au repos et au sommeil. L’odeur du repas qui l’attendait dans la pièce attenant chatouillait ses narines. 

-       Nous avons prévu des vêtements de rechange pour toi cette fois-ci, dit l’ange en indiquant le placard. 

 

Mike se rendit soudain compte qu’il devait offrir une image terrible, le sang et la boue ayant séché sur ses vêtements déchirés. La violente tempête qu’il avait essuyée avait laissé des traces. Il se tourna vers le placard. Des vêtements de voyage à sa taille et un confortable peignoir vert s’offraient. Il se tourna pour demander à Vert comment on avait su sa taille, mais celui-ci avait disparu. Mike sourit et dit à haute vois, sachant que Vert l’entendrait : 

-       Bonne nuit, mon ami angélique vert. A demain ! 

 

Michaël mangea et dormit profondément jusqu’à cinq heures du matin, mais il fit un cauchemar. Il revit l’horrible créature sombre qui se rapprochait de lui durant la tempête. Il ressentit à nouveau la menace d’une fin qui pesait sur lui et il en fut terrifié. Il se réveilla brusquement, en sueur. Vert était là, au pied de son lit ! 

-       Tu es prêt ? 

-       Vous ne dormez donc jamais ? 

-       Bien sûr que non ! 

-       Le jour n’est même pas encore levé. Mike ressentait l’épuisement relié au manque de sommeil et au rêve terrifiant. 

-       Il faudra que tu t’habitues à la Maison de la biologie, Michaël Thomas. Vert souriait sans bouger. Je serai ici tous les matins à 5 h 30 pour le début de ton enseignement. Avant que nous  ayons terminé, tu sauras tout des étapes du sommeil, de l’énergie biologique et des mauvais rêves. 

-       Tu connais mes rêves ? demanda Mike. 

-       Michaël, tu ne comprends pas encore notre relation avec toi. Nous savons tout de toi et nous honorons hautement ton fonctionnement. Vert recula légèrement et fit signe à Mike de se préparer à le suivre. Mike se sentait plutôt mal à l’aise. 

-       Vert, je suis complètement nu. 

-       C’est ainsi que tu commenceras la leçon, Michaël. Ne soit pas timide. Enfile le peignoir vert qui est dans le placard. 

 

Mike obéit et passa dans l’autre pièce pour prendre son petit déjeuner. Vert ne le quittait pas d’une semelle. Il s’assit près de lui et le regarda manger sans prononcer une seule parole. C’était la première fois qu’une entité angélique l’observait de si près. Il y avait quelque chose de différent. Après le repas, Vert conduisit Mike dans une pièce particulière. Les autres maisons étaient énormes et leurs pièces, immenses avec des plafonds très élevés. Celle-ci, par contre, offrait de petites pièces et presque tout l’enseignement se fit dans une seule d’entre elles. Vert commença sur le champ. 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, montre-moi ton illumination. 

-       Je ne comprends pas, dit Mike. 

-       Où est ton intention pure ? Où est ton amour ? Où est la partie de toi qui connaît Dieu ? Résolu, Vert poursuivit : « Aller, montre-moi la partie de ta biologie qui possède ces attributs ». 

 

Mike n’avait pas à réfléchir longuement à la question. Il comprenait que l’ange vert voulait qu’il lui montre où se situaient ces valeurs dans son corps humain. 

-       Il y en a ici, dit-il en pointant son front, d’autres là, en plaçant la paume de sa main sur sa poitrine. C’est là que je ressens ce que tu me demandes. 

-       Faux ! dit vert d’une voix assourdissante qui étonna Mike. Tu veux essayer encore ? 

 

Michaël pointa lentement diverses parties de son corps, demandant chaque fois à Vert si c’était ici ou là. Vert répondait  inlassablement par la négative. 

-       Je n’en sais rien alors, finit par avouer Mike, presque exaspéré, après avoir pratiquement fait le tour de toutes les parties de son corps. Où est-ce ? 

-       Je vais te raconter une blogue. Ensuite, tu pourras essayer de nouveau. 

 

Mike trouvait la situation très amusante. Il était là, en compagnie d’un ange, sur une terre d’un genre qu’il n’avait pas connu dans sa vie précédente, et voilà que l’entité s’apprêtait à lui raconter une blague ! Qui l’eut cru ? Quel endroit étonnant ! 

-       Il était une fois un homme qui se sentait illuminé, dit Vert en s’amusant vraiment à l’idée de raconter son histoire. Sentant qu’il avait atteint un degré d’illumination lui permettant de poursuivre sa route, il décida de prendre un taxi. 

Vert s’arrêta, en souriant. Mike aurait dû réagir devant l’utilisation du mot taxi par un ange. Mais il n’accorda pas ce plaisir à Vert et n’exprima aucunement l’envie de rire qui le tenaillait. Il grimaça tout de même un peu. Et Vert poursuivit son histoire. 

 

-       Ayant trouvé le taxi qu’il cherchait, l’homme glissa sa tête par la fenêtre entrouverte et dit au chauffeur ; « Je suis prêt, allons-y ! » Le chauffeur obéit et partit aussitôt à vive allure dans la direction indiquée, n’emportant que la tête de l’homme dans la voiture ! Le visage impassible, Mike pencha la tête sur le côté en ayant l’air de dire ; « Et après ? » Vert conclut son histoire : 

-       Béni soit celui qui installe tout son corps dans le taxi avant de dire qu’il est prêt à partir ! Vert était fier de son histoire, malgré le manque de réaction de Mike, et savoura le silence qui suivit. 

-       Quel affreux blagueur tu fais ! s’exclama Michaël en retenant à peine son envie de ‘esclaffer. Alors, ta blague signifie quoi au juste ? 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, chaque cellule de ton corps enferme une conscience qui connaît Dieu. Chaque cellule dispose d’un potentiel d’illumination, d’amour et de changement vibratoire. Laisse-moi te montrer. Au même instant, Vert posa un geste qui consterna Mike. Il s’approcha sans crier gare et, à la vitesse de l’éclair, lui écrase l’orteil avec son pied ! 

-       Hé ! protesta Mike devant cette violation de confiance. Qu’est-ce qui te prend ? 

 

Son orteil brûlait et il tenta de le masser pour atténuer la douleur tout en sautillant sur le plancher. « ça fait mal ! » hurla Mike à l’intention de Vert. Son orteil vira au rouge puis au noir. « C’est atroce. Je crois qu’il est fracturé ». 

-       Qu’est-ce qui est douloureux, Michaël ? demanda Vert, comme si de rien n’était en regardant Mike s’agiter dans la pièce et grimacer de douleur. 

-       Mon orteil, espèce de sadique ! Mike ne savait plus ce qu’il disait ; il était en colère. Mais sa colère n’atteignait pas Vert qui se rapprocha. 

-       N’approche pas ! lui lança Mike en se protégeant de ses mains. Je n’ai plus envie de massage angélique ni de thérapie de l’âme. Reste où tu es ! 

-       Qu’est-ce qui te fait mal ? demanda Vert encore une fois. Ce n’est pas ton orteil. 

-       Ah non ? rétorqua Mike, s’installant sur le plancher en position de lotus, soufflant sur son pied et parvenant à peine à garder son équilibre. « Alors, dis-moi ce qui fait mal, ô sainte verdure ! » 

La « verdure » demeura indifférente au sarcasme de Mike. 

 

-       NOUS avons mal, dit l’ange. Chaque cellule de notre corps ressent ton inconfort actuel. Dis-le Michaël : « NOUS AVONS MAL » Mike obéit. 

-       NOUS avons mal, réussit-il à prononcer sans trop d’enthousiasme. 

-       Accordes-tu la permission d’une guérison ? demanda Vert. 

-       Oui, répondit Mike, se montrant tout à coup intéressé. 

-       Exprime ta permission. 

-       Je te donne la permission de guérir mon orteil, dit Mike. 

-       FAUX ! énonça Vert d’une voix forte. Mike n’avait pas besoin d’une carte pour comprendre qu’il avait mal répondu. Il essaya encore. 

-       Je te donne la permission de guérir… euh … je veux dire NOUS. 

 

Vert n’était toujours pas satisfait de la réponse et le lui dit : 

-       Michaël, donne la permission à l’événement, pas à MOI. 

 

Mike réfléchit avant de reformuler sa phrase. 

-       J’autorise la guérison. NOUS avons mal et NOUS allons tous en bénéficier. 

-       Voilà ! dit Vert d’un ton réjoui et en frappant des mains. Tu as réussi, Michaël Thomas de l’Intention pure ! Tu as guéri ton orteil ! 

 

L’orteil de Mike cessa sur le champ de le faire souffrir. La rougeur prit une teinte toute rosée, et son corps entier se sentit soulagé. Vert s’approcha de lui et celle fois-ci, Mike ne lui demanda pas de garder ses distances. 

-       Michael, sais-tu ce qui vient de se produire ? demanda Vert d’une vois douce et gentille. 

-       Je pense que oui, mais j’ai besoin que tu le précises. Mike avait été affaibli par cette leçon ; la douleur l’avait épuisé. Vert poursuivit. 

-       Jamais plus je ne te ferai souffrir, mon cher ami. Je te le promets. A partir de maintenant, ton apprentissage ne se fera pas dans la douleur. Ce que tu viens d’apprendre est ceci : la douleur d’une partie affecte l’ensemble. C’était une expérience collective. Tu te sens fatigué n’est-ce pas ? Si l’expérience avait seulement mis ton orteil en cause, pourquoi donc est-ce que ton comportement entier a-t-il été atteint ? Pourquoi étais-tu en colère ? Est-ce ton orteil qui m’a crié après ? Non. C’est ton corps tout entier. Ton orteil expérimentait la douleur, mais ton être entier y a participé. L’orteil était la source du problème, mais je te jure que toutes tes cellules étaient au courant ! Le même phénomène existe, qu’il soit question de joie, de plaisir, de passion oud e vérité. Chaque cellules ressent tout et est consciente de l’ensemble de la situation. Vert fit une pause pour bien marquer le reste de ses paroles : « Il en va de même de l’illumination spirituelle et de la quête divine ». 

 

-       Bon, alors où se situe exactement mon illumination ? Mike souhaitait une réponse claire, sans blague ni blessure à l’orteil. 

 

-       Elle est répartie également dans chaque cellule de ton corps, michaël Thomas. Chaque cellule est consciente du tout. Chaque cellule connaît tout de l’autre. Chacune prend part à la vibration de l’être humain dans sa totalité. Vert finit une autre pause et se retourna pour faire face à Mike. « Pendant ton séjour ici, tu apprendra les caractéristiques de l’élévation vibratoire. Avant que nous commencions, tu dois te percevoir comme un groupe de cellules qui savent tout, et non comme un ensemble de parties détachées. » 

 

-       Je pense que je peux y arriver, dit Mike avec une intention ardente. 

-       Moi aussi ! Vert montrait un sourire éclatant. Il se leva : « es-tu prêt ? » Encore marqué par l’incident de l’orteil, Mike eut un mouvement involontaire vers son pied, mais répondit : 

-       Tout à fait. 

 

Les heures suivantes s’écoulèrent dans l’apprentissage de l’anatomie humaine et de la santé. Ce n’était pas une formation médicale, mais plutôt tune série de conseils pratiques sur le mode de vie et la santé. L’information transmise semblait inépuisable. Vert lui parla d’alimentation, de façons d’acquérir de l’énergie, du rôle et du moment propice pour pratiquer certains exercices, et surtout, de reconnaître le moment idéal de s’y adonner. Tout au long de l’enseignement, Vert s’assurait que Mike saisissait bien le NOUS de son être. Mike commençait à penser qu’on ne lui permettrait plus d’avoir des parties, et Vert approuvait. 

 

Michaël dormit très profondément cette nui-là, sans cauchemar. Le lendemain matin, Vert était déjà là, au pied de son lit, et resta près de lui pendant le petit déjeuner. Il en profita pour lui donner des explications sur la nourriture qu’il avalait. Il ne semblait pas se préoccuper de ce que Mike choisissait, lui  expliquant tout ce qui se trouvait sur la table pendant que Mike se régalait en essayant de retenir tout ce qu’on lui apprenait. 

 

Dans les jours qui suivirent, Mike entreprit un programme d’exercices. Certains jours, Vert lui ordonnait de revêtir son armure pour ne pas qu’il en oublie la sensation. C’était les jours que Mike préférait. Il comprit que son épée, son bouclier et son armure lui avaient manqué lorsqu’il s’en revêtit de nouveau. 

 

Vert enseigna à Mike l’équilibre naturel du corps, le rôle de la  nourriture, des plantes, des herbes. Mike s’émerveillait devant le travail ordonné des cellules, comme si elles savaient quelque chose qu’il ignorait. C’était étonnant ! Vert lui expliqua qu’il existait une polarité magnétique subtile pour chaque organe et chaque cellule. Les cellules étaient « au courant » et travaillaient à réaliser un équilibre parfait. Lorsqu’elles étaient en équilibre, les cellules pouvaient se régénérer et Mike comprit de quelle façon le corps parvenait à se renouveler constamment. Un jour, il posa à Vert une question plutôt amusante : 

 

-       Mes cellules, je veux dire NOUS, sont très habiles à équilibrer la biologie. Comment se fait-il que moi, je sois ignorant du processus ? Puis-je améliorer la situation ? Mon esprit n’a pas la connaissance que les cellules possèdent. Quel est mon rôle en tant que Mike ? 

-       Question très intéressante, Michaël Thomas de l’Intention pure  ! Vert avait insisté sur intention pure et Mike savait où il voulait en venir. Vert poursuivit : « Ton corps a seulement besoin que tu lui fournisses ce qu’il lui fait, que tu l’entoures de sagesse et que tu t’en occupes, et il fera le reste. Jusqu’à maintenant, tu as appris à lui procurer le confort, à bien le nourrir et à lui assurer de l’exercice. Ton système n’a pas besoin d’autre chose. Mais il est temps que tu comprennes le rôle de ton esprit. Car il ya quelque chose que tu dois fournir à ton corps qu’il ne pourrait acquérir sans toi. Sais-tu de quoi il s’agit ? 

 

 

Mike croyait le savoir. 

-       Oui, je sais. Mike se sentait en forme comme il ne l’avait jamais été. Sa nudité ne le gênait pas, encore moins en présence de Vert, qui lui fit part des changements qu’il avait remarqués chez lui. Le comportement de Vert se rapprochait à la fois de celui d’un père et d’un entraîneur de champion mondial. « Il est temps que je fasse un choix », lâcha Mike. Vert faillit exploser de joie. 

-       C’est la première fois qu’un humain fait cette prise de conscience si vite. 

 

Mike comprit qu’il avait enfin énoncé quelque chose de bien, et la réaction de Vert l’enchantait. La présence angélique se rua dans la pièce, démontrant pour la première fois sa capacité de défier la gravité et de change de forme. Mike aurait pu être effrayé, mais le spectacle ne s’adressait qu’à lui. Vert retrouva son calme et se planta devant Mike. Il avait retrouvé son apparence habituelle, mais son regard demeurait complètement ébahi. Le visage orné d’un large sourire, il dit : 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, que choisis-tu ? 

-       Je choisis d’utiliser les nouveaux présents de l’Esprit et d’élever ma vibration. 

Encore une fois, Mike était conscient de s’être exprimé correctement. Vers recula de quelques pas, comme pour permettre à la sagesse croissante de Mike de mieux se répondre. Vert était de toute évidence impressionné. 

-       Qu’il en soit ainsi à partir de maintenant, Michaël Thomas, s’exclama Vert. Tu as bien compris. Tes cellules sont incapables d’utiliser l’aspect de Dieu que tu portes en toi et qui a le pouvoir de choisir de s’illuminer. Seul ton esprit peut faire ce choix et, malgré cela, chaque cellule saura que tu as accordé ta permission. Quand ton orteil te faisait souffrir, ton esprit le savait. Alors, quand tu demanderas une vibration plus élevée, ton orteil le saura. Le NOUS en toi est en fête à l’instant même, Michaël. Toutes tes cellules savent qu’elle intention tu as exprimée. Tu dois aller te reposer maintenant. 

 

La journée avait été merveilleuse, et la compréhension spirituelle de Mike s’intensifiait. Il avait accompli quelque chose hors de l’ordinaire. En le conduisant à sa chambre, Vert lui expliqua qu’il avait exprimé l’intention d’une poursuite sacrée, la première demande d’une longue série à venir. Chaque fois qu’il devrait s’élever à un autre niveau, sa biologie devrait être équilibrée et il devrait en accorder la permission. La fierté que Vert ressentait à l’égard de Mike le poussait à le traiter avec un respect plus profond encore. Lorsqu’ils arrivèrent à la porte de la chambre, Vert demanda à Mike de le regarder en face. 

 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, j’ai l’habitude de me retirer maintenant  et de revenir le lendemain matin. Tu connais l’horaire. Je suis ici pour te dire que je t’aime tendrement. Les attributs du changement de vibration comportent des conséquences avec lesquelles tu dois te familiariser. Je t’ai assuré que je ne te blesserai pas, et je tiendrai ma promesse. Tout ce qui se déroulera dorénavant suivra le rythme de ton choix. Toute blessure que tu ressentiras dépendra de toi. Plus rien ne sera désormais semblable. Ce soir, tu t’endormiras en tant qu’humain que tu connais mais, au réveil, tu seras différent et tu aura toutes les caractéristiques de ta nouvelle vibration. 

 

Vert fixa longuement Mike, et ce dernier se sentit honoré par tant d’attention. Il savait que l’instant était différent et il eut envie de demander des précisons à Vert. Qu’est-ce qui est différent ? Le saurai-je demain ? Qu’apprendrai-je demain ? Dis-le moi maintenant ! 

 

Mais il n’en fit rien et Vert prétendit ne pas entendre. Il recula lentement pour sortir de la chambre, ce qu’il ne faisait pas habituellement. Quelque chose se transformait, et Mike ressentait une certaine menace. Il s’adressa aux murs. 

 

-       Je suppose que je dois m’attendre à une transition frappante avant d’arriver chez moi. Peut-être même vais-je devenir un ange avant d’y arriver ! Et si je prenais aussi une couleur particulière ! 

Le simple fait d’imaginer tout cela le faisait presque rire et il s’attendait à une riposte de la part d’un ange, mais il n’entendit que le silence. Un changement s’opérait déjà à l’intérieur de lui. Il sentit une vibration au creux de l’estomac et frissonna. Il savait qu’il était temps de se mettre au lit. 

 

Il dormit mal et souhaita se retourner vte à 5 h 30 car Vert lui manquait. Il ne se sentait pas en sécurité. Chaque fois qu’il s’endormait, le même rêve lui venait à l’esprit. L’horrible forme se présentait devant lui, le fixant intensément et, chaque fois, l’attrapait et le détruisait. Il perdait tous ses membres, se réveillait en sueur et angoissé, entendait ses propres cris, qui cessaient subitement, et puis c’était le silence total. Il se rendormait pour recommencer le même rêve de nouveau. Combien de fois pourrait-il être tué ? Cinq ou six ? C’était interminable. Sa mort se répétait inlassablement avec à l’occasion, de légères variantes. Le rêve se clarifiait peu à peu. Finalement, n’en pouvant plus, il se mit à pleurer. Le manège se poursuivit, et il constata qu’il déversait son âme entière sur l’oreiller. Il ne se rappelait pas avoir été autant désespéré de toute sa vie. Même la mort de ses parents ne l’avait pas si ébranlé. Il pleura à chaudes larmes, se mit à gémir ; il avait perdu toute maîtrise de lui-même. 

 

Il pleura sur lui-même et sur ses parents. Il pleura son amour perdu et les occasions qu’il avait ratées. Il sentait que l’entité négative l’avait tué, et il pleura finalement sa propre mort. Il se tordait de désespoir. Son corps se convulsait dans des sensations de douleur qu’il analysait et combattait. 

 

Michaël finit par s’assoupir d’épuisement pendant quelques heures avant le petit matin. Quelque chose n’allait pas. Le soleil était déjà levé. Où était Vert ? Pourquoi l’avait-on laissé dormir ? Mike se leva et ressentit une douleur au ventre après sa nuit si agitée par les pleurs. Il devait se tenir les côtes. 

-       Oh ! Que NOUS souffrons ! s’entendit-il dire à son corps. 

 

Il se dirigea vers la pièce où ses repas lui étaient habituellement servis. On n’y avait pas laissé de nourriture. Il revêtit son peignoir vert et partir à la recherche de Vert. Il constata que les pièces qu’il connaissait bien semblaient tourner au brun et se demanda si ce n’était pas l’effet de la lumière. Il avait d’ailleurs l’impression qu’elle faiblissait. Où  est Vert ? Qu’est-ce qui se passe ? 

-       Vert, où es-tu ? Il n’obtint pas de réponse. 

Mike fit le tour de la maison, amis ne trouva l’ange nulle part. Puis, fatigué et affamé, il s’installa dans la pièce où Vert lui  avait donné son enseignement. Perplexe, il sentit une sorte de noirceur l’envahir, ce qu’il n’avait pas expérimenté depuis le début de son voyage. Mais ce sentiment lui était familier ; c’était la dépression qu’il avait connue pendant si longtemps à Los Angeles. 

-       Qu’est-ce qui se passe ? se demanda-t-il à haute vois. Seul un silence l’entourait. « Où sont-ils passés ? Bleu ? Orange ? Vert ? Hé ! J’ai besoin de vous ! » Silence. 

Il constatait que la dépression l’envahissait toujours. Il ne fallut pas longtemps avant qu’il se retrouve dans un état où plus rien ni personne ne l’intéressait. Mais il refusa la situation. 

-       Bon, d’accord. Si vous ne voulez pas m’aider, j’emprunterai la voie difficile. 

Ne sachant pas trop ce qu’il entendait exactement par là, Mike ne cherchait qu’à produire une réaction quelconque. Il retourna à sa chambre et, en ouvrant le placard, se rappela la carte. Peut-être lui donnerait-elle quelque indication. Elle l’avait toujours fait lorsque ça ne tournait pas rond sur cette étrange terre spirituelle. Il retrouva le parchemin et s’empressa de le dérouler. Il ne s’attendait absolument pas à ce qu’il vit. Tout  à fait sceptique, il déposa la carte, se remit au lit vêtu de son peignoir et s’abrita sous les ouvertures. Il était une heure. Quelle importance. Mike fixait intensément les murs. 

 

Sur le parchemin, là où se trouvait habituellement le VOUS ETES ICI, il n’avait trouvé que le néant, rien, aucun signe. La carte ne fonctionnait plus. Elle était dépourvue de sa magie. 

La forme verte avait-elle réussi à se glisser dans la maison et à le tuer au cours de la nuit ? Avait-il rêvé ou connu la réalité dans son sommeil ? La sombre silhouette avait-elle aussi tué les anges ? 

 

Comment était-ce possible ? Michaël se battait contre la dépression et les ténèbres. Il essayait de comprendre et fouillait son esprit pour se rappeler le moindre petit élément transmis par Vert pouvant expliquer ce qui se passait. Dans le brouillard de sa conscience, Mike se rappela les propos de vert : « Toute la souffrance que tu connaîtras dorénavant sera créée par toi. Rien ne sera plus pareil désormais. Je t’aime tendrement ». Etait-ce là des paroles d’adieux ? Mike se rappela cette phrase prononcée par le grand ange blanc au début : « Les apparences sont parfois trompeuses… » Il devait s’accrocher. Mike croyait en Dieu, et tout ceci n’était qu’un jeu, qu’un test ! 

 

Mike fit la seule chose qui lui semblait sensée. Il se leva et revêtit son armure. Elle n’était plus aussi confortable. Elle lui paraissait plus lourde que dans ses souvenirs, et l’épée restait encombrante. Peu importe. Il l’arbora fièrement et s’exprima à haute voix. 

-       Rien ne vaincra mon esprit. J’exige la victoire contre ma dépression ! 

Rien. Silence. Paroles vides. Aucun sentiment d’amour ou de gloire ni de sensation d’être protégé par qui ou quoi que ce soit. Cette terre était complètement vide. Michaël Thomas était seul. Mike luttait sans relâche pour conserver tous ses esprits. Il était décidé à ne pas céder ! Il se rendit dans la salle d’enseignement et s’installa, vêtu de son armure, dans le fauteuil de l’élève. Il y resta jusqu’au coucher du soleil, en attente, dans le silence absolu d’une terre dépourvue de la moindre sonorité. Il demeura alerte tout ce temps, ne sachant trop à quoi s’attendre, mais il ne  s’abandonnerait pas aux ténèbres de la dépression qu’il avait su vaincre une fois déjà avant de pénétrer sur cette terre merveilleuse. 

 

Puis, la pièce s’assombrit, et il s’assoupit. Cette fois son sommeil ne fut pas agité. Mike commençait à établir la paix où elle ne s’était jamais située. Il développait graduellement le pouvoir de le faire. Pendant son sommeil, son épée oscillait doucement, chantait, en réponse à la nouvelle vibration de l’être humain unique qui la possédait. Michaël Thomas n’était pas conscient du phénomène. Son bouclier luisait légèrement, en réponse à de nouvelles directives émanant d’une biologie en transformation. Mike n’était pas conscient de cela non plus. Son armure le tenait au chaud, en réponse à des directives spirituelles provenant d’une source nouvellement éveillée dans son ADN. Michaël Thomas n’était pas non plus conscient de cela. Toutes les cellules de son corps étaient en pleine transformation et la métamorphose était presque achevée. Mike dormit très bien. 

 

 

barre de séparation

 

Tout était différent lorsqu’il s’éveilla le lendemain matin. Il était toujours dans le fauteuil, mais la pièce était plus claire et plus gaie. Il se leva et mit son esprit à l’épreuve. Il trouvé étrange de constater que sa première pensée n’était pas de voir s’il était toujours seul, mais ‘il allait bien. Partie, la dépression ! Il remarqua qu’il portait toujours son armure, mais sans en ressentir tout son poids. Comme il marchait d’un pas alerte vers la pièce om ses repas lui étaient normalement servis en se demandant s’il allait encore devoir se priver aujourd’hui, il sentit l’arôme appétissant du petit déjeuner. Il sut alors que tout irait à nouveau pour le mieux. 

 

Il mangea comme il ne l’avait jamais fait. Affamé, il dévorait presque tout ce qui s’offrait à lui, se réjouissant de son bien-être. Il se surprit même à chanter la bouche pleine ! 

-       Ma mère aurait honte de mes mauvaises manières, se dit-il, la nourriture dégoulinant le long de son menton. 

-       Elle est très fière de toi, Mike. Et nous le sommes aussi. Vert se tenait sur le pas de la porte entrouverte. 

 

Mike se leva en guise de respect pour son ami Vert. Il était enchanté de le revoir. 

-       Vert ! Je croyais t’avoir perdu. Entre et viens t’asseoir. Mike reprit sa chaise et poursuivit son repas. 

 

L’ange imposant se dirigea vers la table, s’assit devant Mike et attendit que ce dernier prenne la parole. Il savait qu’il devait avoir des tas de questions à poser sur ce qui s’était passé la veille, mais Vert attendait qu’il commence. Il s n’échangèrent aucune parole. Mike continuait de manger tout en fredonnant, souriant béatement et regardant Vert d’un œil brillant. Vert l’observait, examinant attentivement son corps toujours revêtu de l’armure. Il ne put résister plus longtemps ; 

-       Belle épée ! 

 

Mika éclata de rire en entendant la même remarque qu’à son arrivée. La nourriture jaillit de sa bouche, et Vert se joignit à lui dans cette manifestation de joie. Ils se serrèrent affectueusement. C’était la première fois que Mike était autorisé à toucher un ange de cette terre, ais il sut instinctivement que ce geste était désormais approprié. Ni l’un ni l’autre ne pouvais cesser de rire. Michaël se mit à danser au centre de la pièce, accompagné de l’ange ; il se laissait aller au son de la musique de son âme, foulant de ses pieds les miettes échouées sur le plancher dans ce moment d’excitation et dont certaines se collaient à ses orteils. La pièce était dans un fouillis total mais c’était sans importance. Les contorsions qu’il avait subies la veille le faisaient encore souffrir. Il dut se rasseoir afin de se reposer un peu. Puis, il s’adressa à Vert : 

 

-       Je savais que tu reviendrais, tu sais. 

-       Comment le savais-tu ? 

-       Parce que tu m’avais dit que tu m’aimais. 

-       C’est vrai, je t’aime. Mike avala une autre bouchée. 

-       Mes parents peuvent-ils vraiment me voir ? La question s’avérait très importante à ses yeux. Il se rappelait le commentaire de Vert lorsqu’il était entré dans la pièce. 

 

-       Le fait que tu poses d’abord cette question reflète ta nouvelle conscience, Michaël Thomas de l’Intention pure. Il arrive que les anges d’ici s’amusent à prendre des paris sur les questions qui seront énoncées en premier lieu après un changement de consigne. Celle que l’on pose habituellement, tu ne l’as pas encore formulée. Nous avons passé passablement de temps ensemble, et u ne l’as pas encore posée. Tu t’interroges plutôt sur tes parents. Vraiment, j’ai devant moi un être humain hors de l’ordinaire ! 

 

Mika hésitait à le croire, mais il avait l’impression que Vert devenait émotif, si un tel sentiment était possible chez les anges. Il y eut un silence, et Vert reprit la parole. 

-       Oui, Michaël Thomas, tes parents peuvent te voir, et ils sont vraiment fiers. Vert attendait la suite des questions. 

 

Mike réfléchit à ces propos et poursuivit : 

-       Je crois saisir le sens de la journée d’hier. 

-       Ah oui ! Vraiment ? Alors explique-moi, di t Vert en penchant la tête sur le côté, comme pour mieux entendre les paroles à venir. 

Normalement, à cette étape de l’enseignement dans la Maison de la biologie, l’entité passait beaucoup de temps à expliquer à un humain perplexe où avait bien pu passer tout le monde la veille et la raison de l’horrible journée solitaire et de la noirceur de l’esprit. 

-       J’ai changé, Vert, tout comme tu me l’avais prédit. Je me sens différent. Je me sens… NOUS nous sentons plus puissant. J’ai une conscience de toi que je n’avais pas auparavant. D’une certaine manière, tu es passé à mes yeux du rôle d’enseignant à celui de.. Mike s’arrêta pour mieux réfléchir sur le terme à utiliser, mais Vert prit la parole. 

-       … membre de la famille ? 

-       Oui, approuva Mike sur le champ. Il se tourna vers l’intérieur, mais parvint à poursuivre : « Ce qui s’est passé hier, j’ai cru que c’était un test, mais ce n’était pas le cas ». Vert écoutait attentivement, laissant Mike exprimer son opinion sur ce qui s’était produit. « Je sais que tu m’expliqueras éventuellement les détails de tout cela, mais je crois savoir pourquoi ». Michaël parlait lentement, avec précaution, tel un professeur. « Chaque cellule de mon corps s’est en quelque sorte retirée. Comme si j’avais coupé le courant pour mourir. Je ne trouvais aucune consolation. Même mon esprit ne parvenait pas à trouver une seule raison d’exister. J’étais comme un être humain neutre, et j’ai alors compris ce qui se passait lorsque j’ai consulté ma carte. Ça été un signal pour mon esprit ». 

 

Vert était impressionné. Il n’avait encore jamais rencontré d’élève de passage dans la maison verte qui comprenait si clairement les caractéristiques du changement de vibration. Il fallait en général beaucoup de temps pour l’expliquer. C’est pourquoi Vert savait qu’il était en présence d’une entité spéciale, Michaël Thomas. Il était fier de son élève et l’en aimait d’autant plus. Mike poursuivit : 

-       La carte est « morte » aussi ; j’étais dans les limbes. C’est alors que j’ai saisi. Pour recevoir le présent spirituel de l’intention, je devais en quelque sorte renaître. Comme si le courant avait été coupé de mon existence pendant une journée et qu’il avait été rebranché sur un nouveau mode. Je savais que si je conservais mes esprits durant le processus, j’allais m’en sortir. J’ai utilisé une visualisation de toi où je te voyais me dire que tu m’aimais. C »st la seule chose qui fonctionnait. Quand je pensais à toi, je parvenais à me concentrer sur la raison de ma présence ici; Mike regarda Vert en souriant. Il essayait de cacher les larmes qui lui montaient aux yeux. « J’ai raison, n’est-ce pas ? » 

 

-       Je n’ai presque rien à ajouter, Michaël Thomas de l’Intention pure, dit Vert en se levant. Mais je vais te dire cependant que lorsque tu pensais à mon amour pour toi, ce n’était pas seulement le mien. Je fais partie d’une collectivité. Lorsque tu t’adresses à moi, tu t’adresses au TOUT. Tu en fais partie également mais tu ne le sens pas de la même façon que moi. Au fur et à mesure de l’élévation de ta vibration, tu deviendras plus conscient de tout cela. Lorsque tu as ressenti l’amour de Vert, tu as aussi ressenti celui de Bleu, d’Orange et même celui de tes parents et même celui de ceux que tu rencontreras sur ton chemin. Tu ne les connais pas encore, mais ils te connaissent. Nous formons un tout, Michaël, et u l’as ressenti au moment où tu en avais le plus besoin. Ton intuition a gagné ! Quel atout tu as déjà en main ! 

 

Mike savait qu’il y avait une suite. Il resta silencieux pour permettre à Vert de suivre le fil de ses pensées. Celui-ci continua : 

-       Tout ce que tu as dit est vrai. Pour passer à un plus haut niveau, il faut faire face au défi. C’est à ce moment-là que nous nous éloignons de toi pour te permettre de changer. Nous ne pouvons rien faire pour toi durant ce temps ; notre énergie nuirait même à ta transformation. Tu parviens spirituellement à franchir l’étape. Tu as éprouvé la perte de ta famille. Tu as ressenti l’abandon et la solitude durant cette courte période où tu devais demeurer  seul. La seule chose qui te recentrait était l’amour et, à titre d’enseignant de cette maison, je ne pouvais pas te fournir la solution. Tu l’as trouvée au centre de ta noirceur. Je te félicite de ta conscience et de ta maturité. Vert fit une pause pour permettre à Mike de recevoir le compliment. « As-tu d’autres questions ? » 

-       Oui. Tout ça va-t-il se reproduire . 

-       Oui, caque fois que tu passeras à une nouvelle vibration. 

-       Puis-je faciliter la prochaine transition . 

 

Vert regarda Mike droit dans les yeux et lui répondit sérieusement : 

-       Lorsque tu verras le processus s’amorcer encore une fois, occupe-toi à autre chose. Ne t’y arrête pas et rappelle-toi qu’il est temporaire. Rends-lui grâce. Honore-le  au milieu de la noirceur ! Fais exactement ce que tu as fait, Michaël Thomas de l’Intention pure, ressens l’amour qui accompagne ce présent. 

 

Mike comprit les paroles de Vert et les assuma. 

 

 

barre de séparation

 

 

Peu à peu, dans les jours suivants, l’enseignement reprit son cours. La nouvelle vibration de Mike exigeait une formation toujours plus poussée. On lui apprit les subtilités de la conscience se répercutant dans le corps et la façon de déceler la présence d’un déséquilibre. Vert expliqua à Mike les nouvelles courbes de sommeil et les choix alimentaires correspondant à chaque changement de vibration. Il y avait tant à apprendre ! 

 

Le séjour dans la maison verte tirait à sa fin lorsque Vert aborda un point dont on n’ava t jamais discuté encore. 

-       Est-u prêt à parler de sexualité ? demanda Vert. Mike faillit tomber à la renverse. Il regarda son grand ami vert droit dans les yeux, certain qu’il blaguait. 

-       Tu n’es pas sérieux, lui dit-il, embarrassé. 

-       Absolument, répondit vert. 

 

Mike s’exprima tout bas, comme pour éviter que quelqu’un ne les entende. 

-       un tel  propos n’est pas du ressort des anges. C’est quelque chose que les humains font dans le noir. C’est de la basse luxure. Je suis même étonné que tu veuilles t’y arrêter. Je ne pense pas que nous devrons aborder ce sujet dans un endroit si sacré, ajouta Mike, tournant son visage vers un coin de la pièce. Vert insista. 

-       Ce n’est pas tu tout ça. Ta réaction correspond à ce que les humains ont fait de la sexualité. C’est là un phénomène biologique et c’est ta raison d’être ici. 

 

Vert se tut pour laisser à Mike le temps de réfléchir sur ce qu’il venait tout juste de lui dire. Michaël était résigné. Il savait qu’il ne pourrait échapper à l’enseignement de Vert. Il se rappelait ses classes de sexualité à l’école, alors qu’un malheureux professeur avait l’ingrate tâche d’expliquer à un groupe d’adolescents des choses qu’ils savaient déjà. Ils riaient sous cape tout au long du cours, s’échangeant des coups d’œil complices et souhaitant être ailleurs. C’était vraiment trop intime. 

-       Vert, est-ce qu’il le faut vraiment ? 

-       Oui. 

L’enseignement qui suivit devait changer à tout jamais la conception de Mike sur les relations physiques entre humains. Vert parla d’un ton assuré, comme s’il parlait d’expérience. Pourtant, il n’était ni homme ni femme ! Il expliqua à Mike que la sexualité était un des aspects les plus spirituels de la biologie. Il lui décrivit le véritable objectif de l’expérience sexuelle, ce que les humains devaient en tirer, outre les enfants. Il parla de la dynamique de l’élévation simultanée de deux consciences individuelles par la réunion particulière des émotions. Vert expliqua même à Mike comment les choses se passaient sur le plan du corps spirituel lorsque la passion était maîtrisée et canalisée de certaines façons. La sexualité était un catalyseur de l’illumination ! Mike en tétait bouche bée. 

-        je n’arrive pas à le croire ! dit-il en plaçant son visage dans ses mains. Tout ce temps-là, j’ai cru que c’était un geste dégradant, un acte à garder sous silence, un acte charnel qui accompagnait notre évolution et, maintenant, tu m’apprends que c’est un acte spirituel ! Quel concept ! Attends que les prêtres entendent ça ! 

 

Mike s’amusait, mais le concept était absolument révolutionnaire pour un natif de la campagne qui avait découvert le phénomène en observant les animaux et plus tard, en glanant ici et là des miettes d’informations de ses amis. Mike releva soudain la tête. 

-       J’ai perdu tellement de temps. Je regrette de ne pas avoir vécu cette expérience avec une femme que j’aurais aimée. Maintenant, il est trop tard. 

-       Ne regrette pas la route que tu as choisie, Michaël. Les apparences sont parfois trompeuses. Même si cet enseignement t’est donné tard, il aura son utilité en temps opportun. L’information est importante, même si elle peut sembler inutile aux besoins de ta cause. Le secret consiste à changer ton attitude. Vois le processus comme un élément sacré. Tu en respecteras d’autant plus ta biologie. 

 

Vert avait raison. En tant qu’être humain, Mike conservait son imagination et ses rêves, même dans un lieu comme celui où il se trouvait. Il devrait commencer à les respecter au lieu de croire qu’ils étaient mauvais ou corrompus, ce qui revêtait une importance extrême à ses yeux. Il saisissait l’ensemble de la situation et se sentait complet. Certaines parties de son corps pouvaient dorénavant se relier au NOUS dans une atmosphère de respect ! Cette pensée le fit rire. Vert comprit et sourit. 

 

Le jour suivant fut celui de son départ. Mike revêtit les nouveaux vêtements apportés comme par magie. Il venait de vivre dans cette maison l’expérience la plus intense de toute sa vie. Sur le pas de la porte, en compagnie de Vert sous un ciel ensoleillé, il ne savait que dire. Il se sentait bien. Son équipement de combat flamboyait sur ses nouveaux habits, dont le tissu était tout à fait confortable. Tout lui allait à merveille et il s’étonnait, comme toujours, de ce que ceux qui avaient conçu ses habits aient pu les ajuster si parfaitement à sa taille, compte tenu des transformations que son corps avait subies au cours des dernières semaines. 

 

Vert l’examina attentivement, s’arrêtant plus longuement sur ses armes et s’apprêtait à parler quand Mike interrompit son élan : 

-       Je sais, je sais : belle épée ! 

 

Vert éclata de rire. 

-       Tu m’enlèves les mots de la bouche ! Un silence étrange s’installa entre eux alors qu’ils se tenaient sous le chaud soleil. Mike le rompit. 

-       Promets-moi que je te reverrai. 

-       Je te le promets, dit Vert sans hésiter. 

-       Tu as une question à me poser ? 

 

Mike se rappelait ses départs précédents alors qu’on lui demandait toujours s’il aimait Dieu. 

-       Oui, j’ai une question à te poser, mais tu la connais. Veux-tu y répondre avant que je ne la pose ? 

-       Oui, répondit Mike solennellement. J’aime Dieu de tout mon cœur. Mon intention est pure et mon corps est en communion avec votre esprit à tous. je suis plus près que jamais de votre vibration et cette proximité s’accompagne d’un sentiment de vision, de sacré et d’appartenance. Je suis sur le chemin du retour chez moi. 

 

Vert ne pouvait rien ajouter. Alors qu’à chaque départ précédent, l’ange avait subitement tourné le dos et pénétré dans la maison sans dire un mot, cette fois, c’est Mike qui le quitta en silence sans rien dire. Il se lança avec confiance sur le sentier, en direction nord, là où se trouvait la prochaine maison. Vert demeura sur le seuil jusqu’à la disparition complète de Mike. Puis, il parla à haute voix : 

-       Michaël Thomas de l’Intention pure, si tu survis à la prochaine maison, tu deviendras véritablement le guerrier que je perçois en toi. Et Vert resta là. 

 

Il ne fallut pas longtemps avant qu’une détestable créature verte et horrible passe silencieusement devant la porte, poursuivant Mike tout en regardant Vert directement. L’ange ne dit rien et ne tint pas compte de sa présence. Vert savait tout de cette entité négative. Il savait aussi que Mike en apprendrait plus très bientôt. L’idée le fit sourire. 

-       Ce sera tout une rencontre ! 

 

Sur ce, il se retourna et rentra dans la maison. 

 

Le Retour – Kryeon canalisé par Lee Caroll 

QUI SUIS-JE ?

 

QUI SUIS-JE ? kryeon

Salutations ! Je suis Kryeon, du Service magnétique.

  Chacun de vous est aimé profondément ! Si vous avez été amenés à ce point, où vous prenez connaissance de cette communication, c’est que vous êtes à la bonne place au bon moment. De grâce, poursuivez. Je m’adresse directement à vous. 

Je vous parle aussi clairement que possible à travers mon partenaire ; étant donné que je ne peux utiliser le langage que vous connaissez, les mots que vous lisez ont été traduits par son esprit. Mes communications sont en fait indépendantes de tout langage. Je m’adresse à vous sous forme de pensées réunies et d’idées regroupées traduites en mots que vous puissiez comprendre. 

Mon choix s’est arrêté sur ce partenaire pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’il avait déjà accepté d’accomplir cette tâche avant même de venir sur Terre. Il est lié par contrat, mais comme tous les humains, il peut refuser de le faire s’il le veut. Par contre, il sait intuitivement que, s’il ne s’acquitte pas de cette tâche, je l’empêcherai probablement de dormir pendant quelques 50 ans. La seconde raison de mon choix est qu’il n’a aucune formation en métaphysique ; il n’a jamais étudié cette discipline, ni lu aucun livre à ce sujet. Cela constitue une zone vierge pour la réception de mes pensées sur terre. Il est dans sa neuvième année de croissance et d’éveil ; il est par conséquent opportun, pour lui, de saisir cette occasion de poursuivre sa progression. Comme il répugne d’écrire sur lui-même, je reprends donc mon explication. 

Je ne m’appelle pas réellement Kryeon et je ne suis pas un humain. J’aimerais vous faire comprendre qui je suis en tant qu’entité, mais des implants* de base dans la race humaine vous imposent des restrictions psychologiques qui ne vous permettront tout simplement pas de comprendre. Je vous expliquerai cela plus tard. Mon nom est une pensée collective ou l’énergie de groupe qui m’entoure et qui est reconnue par toutes les  autres entités. Cette même énergie accompagne toutes mes transmissions et m’identifie chaque fois. Je suis toujours en communication avec tout ; s’il vous plaît, acceptez cela tout simplement. 

L’orthographe de mon nom, donnée à ceux qui en avaient besoin, provient d’une pensée collective et est aussi près de ma TONALITE que votre langage le permet. [En anglais, l’épellation K-r-y-o-n a été choisie comme étant la plus proche de la tonalité recherchée par l’entité Kryon. En accord avec l’auteur, nous avons choisi la graphie K-r-y-e-o-n pour représenter cette tonalité en français. Une explication plus élaborée de celle-ci sera présentée au chapitre 3 (NDE. de La Graduation des Temps)] Mais il y a beaucoup plus dans mon nom, que le son, et j’aimerais tellement que vous puissiez le ressentir, amis vous en êtes incapables pour le moment. 

Le terme l’énergie de groupe que j’utilise pour m’identifier (qui est par ailleurs différente de l’énergie de groupe qui accompagne mes communications) se divise en trois parties : 

1.     TONALITE : ce que vous percevez comme un son, mais qui est perçu ici d’une manière non auditive. 2.     La FREQUENCE DE LUMIERE : ce que vous percevez comme de la lumière et de la couleur. 

3.     La FORME : ce que vous percevez comme des formes et des configurations. Cela se présente en un tout unifié, et sa perception n’est pas significative pour vous, présentement. La plus grande partie des énergies de groupe se situent au-delà de la perception des sens humains. 

C’est très difficile à expliquer. C’est un peu comme si on tentait d’expliquer les couleurs à un aveugle. Vous n’avez pas les récepteurs qui vous permettraient de comprendre de quelle façon on me voit, et cela est bien ainsi. 

Il est très intéressant pour moi de constater que les humains qui sont en relation avec ce côté du voile depuis des années n’ont pas encore raiment réussi à ressembler cette énergie de groupe. La structure de vos implants restrictifs est responsable de votre raisonnement en deux dimensions, mais les gens équilibrés auraient dû arriver à comprendre cette énergie, à ce jour. Le moment est venu de vous y mettre ! Vous avez à votre disposition plusieurs écrits éclairés sur la signification de la couleur, la lumière, le son et la forme, et vous savez reconnaître leur signification, mais vous devez placer ces informations dans un contexte tridimensionnel pour qu’elles prennent toute leur valeur. Pour beaucoup, ces données considérées individuellement ne sont qu’une information stérile et ne leur apportent rien de plus. Si cependant vous les regroupez et commencez à travailler avec elles, elles se transformeront en énergie positive. 

Croyez-moi ! C’est ainsi que les choses fonctionnent. 

 

 

mini

*Ce mot représente un concept important dans les enseignements présentés dans ce premier livre de Kryeon qui lui donne un sens bien particulier. Dans le milieu Nouvel Age, ce terme a souvent été identifié à autre chose et reçu avec une certaine hésitation. Il est bien que le discernement soit toujours de rigueur. Dans le présent contexte, Kryeon introduit ce terme en l’identifiant « au Karma lié à notre propre évolution et aux limites du contexte planétaire actuel ». Comme nous le verrons plus loin, ce mot-concept représente un outil, une énergie de vie issue de – ou actualisant un plus grand accès à – notre Soi supérieur, indiquant une graduation et de nouvelles possibilités pour chacun de nous. (NDE) 

—->  venez également nous suivre sur le forum :http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Kryeon canalisé par Lee Carroll 

 

Mon partenaire Lee Carroll   lee-carroll

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...