Message de Marie-Madeleine pour affronter ce qui vient

 

RAPPEL du MESSAGE de 2012 : …. Selon ma vision des choses, cette Terre est en pleine purification cataclysmique, non par l’action de Dieu, mais simplement par la nature même de la planète et du cosmos, et il n’y a pas grand-chose qu’une seule personne puisse faire.

Ce qui est requis : soit nager à contre-courant, impossible pour la plupart des gens. Le « courant » auquel je fais ici allusion c’est le contrôle, l’implosion évolutionnaire, le fascisme, le fanatisme religieux et la manipulation exercée au moyen de la peur par les forces qui contrôlent la destinée humaine à une grande échelle. Il appartient donc à chaque individu de trouver une façon de nager à contre-courant, ce qui exige de la maîtrise, de l’intelligence et un haut degré de créativité et de souplesse.

L’un des moyens de nager à contre-courant consiste à se connecter à la vibration de l’amour – l’amour impersonnel – et de rester ensuite dans cette  bulle tout en étant conscient des réalités du monde. Ne vous faites pas l’illusion de croire que tous els gens qui vous entourent sont dans ce même état d’amour.

 la voie

L’art consiste donc, si l’on veut, à être dans un champ vibratoire qui semblera peut-être vous séparer de l’état d’esprit de votre entourage. Vous devez en effet atteindre un état d’esprit qui vous permettra de nager à contre-courant et de vivre ensuite dans cet état vibratoire tout en restant très conscient de tous les éléments qui vous entourent. C’est ce que font les couples quand leur relation est vraiment alchimique, mais peu de couples ont une telle relation. Je dirais qu’il est plus difficile de le faire seul, mais il faut être avec la bonne personne si l’on est dans une relation. La plupart des couples en sont justement l’antithèse. Mieux vaut alors trouver cet état tout seul et y vivre seul.

La force impersonnelle de l’amour est comme l’eau. Quand nous nageons, l‘eau nous entoure, mais il y a toujours des pierres et des objets impossibles à repousser dans le courant. La maîtrise de la nage consiste à contourner tout ce qui n’st pas ce que vous cherchez. Nagez autour des obstacles et, sans vous retourner, laissez-les derrière vous.

Les plus grands trésors de l’humain ne sont pas matériels. Ce ne sont pas les richesses de ce monde. Ce sont les attributs de la conscience qui se développent au cours de l’existence et que vous emportez dans d’autres mondes en quittant cette vie. Il faut donc un certain niveau d’intelligence pour reconnaître la valeur d’un attribut – cet amour impersonnel – et pour savoir l’utiliser afin de créer une bulle, un champ vibratoire qui vous permette de vaincre les obstacles du courant, de remonter la rivière à contre-courant.

La Terre est l’école de l’Ame. Certains obtiennent leur diplôme et plusieurs ne l’obtiennent pas. Cette vie est temporaire, mais la conscience est éternelle. C’est donc la façon dont vous composez avec la densité et la souffrance de la vie qui détermine quels attributs vous en extrairez. L’un des plus grands trésors ou attributs de la conscience est la capacité d’aimer d’une manière impersonnelle, car cela crée un champ vibratoire qui remonte de lui-même le courant en vous emportant avec lui.

Par ailleurs, si vous êtes dans une relation où vous vous respectez vraiment l’un l’autre, vous pouvez créer une troisième force et l’utiliser pour générer le champ ou la bulle. Si vous n’êtes pas dans une relation avec quelqu’un qui possède l’intelligence et les attributs requis, vous devez alors nager tout seul à contre-courant. Les trois étapes s’appliquent toujours : reconnaître la valeur de l’attribut, le trésor ; vivre dans cet attribut, cet état vibratoire ; et le protéger de toute interférence.

Vivez pleinement dans ce monde pour acquérir toute l’expérience possible, mais vivez chaque jour en sachant que vous n’êtes pas de ce monde. Si vous pouvez vivre ainsi de toute la force de votre être, vous pourrez traverser l’expérience de cette vie avec davantage de maîtrise et de grâce.

Je dirais que la voie de l’Initié consiste à vivre en s’élevant malgré tout ce qui se passe dans son environnement extérieur et à trouver ses trésors intérieurs : la capacité de penser, de ressentir et d’aimer de manière impersonnelle. Puis, elle consiste aussi à les utiliser comme moyens de naviguer dans les conditions et les situations de la vie sans jamais les perdre de vue.

Telle est la voie extraite de 2012 – Le Grand Rassemblement – Ariane Editions.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Là où nous avons échoué

 

Nous avons échoué auprès d’enfants qui n’ont aucune conscience morale et se rendent à l’école armés jusqu’u dents, nous avons aussi échoué auprès d’enfants qui ne connaissent pas la différence entre le bien et le mal, qui ne s’intègrent pas, qui ne s’entendent pas avec les autres, ou qui passent à l’acte. Nous avons échoué auprès des jeunes d’abord intégrés dans un programme éducatif spécial puis en dernier recours, mis sous traitement médicamenteux. Nous avons échoué auprès de nos gamins qui vivent de chimères, qui passent d’innombrables heures devant des jeux vidéo et à naviguer sur le net.

Nous avons échoué parce que nous tentons tous de les guérir sur les plans cognitif, intellectuel et rationnel. Et pourtant, les blessures de ces jeunes affectent le plan énergétique, spirituel. Et c’est là qu’il faut les guérir.

1 enfant indigo

Nos enfants viennent en ce monde pour servir de canal très pur à la lumière t à l’amour de Dieu. Ils débordent de cet amour et de cette lumière ; leurs âmes, très anciennes, sont encore toutes chaudes du souvenir d la connaissance éternelle et universelle. Ils disposent du savoir et de la vision d’un univers de perfection joyeuse et harmonieuse.

Ils viennent empreints de cette perfection et sont projetés dans cet univers sauvagement imparfait. Intuitivement, à l’intérieur, ils savent parfaitement ce qui est bon et juste. Extérieurement, ils subissent tout ce qui est mauvais et vil en ce monde.

Leur cœur et leur âme se chagrinent quand ils prennent conscience de cet immense schisme entre la perfection et la sainteté de leur source, et l’existence meurtrie et tourmentée qu’ils découvrent ici-bas. La considérable disparité qu’ils perçoivent entre la perfection qu’ils connaissent intrinsèquement et l’imperfection de l’expérience terrestre les afflige durement. Ils deviennent comme des vases fracturés, incapable de contenir la lumière, de sustenter l’énergie sacrée de Dieu. La vie sur Terre les écorche aussi sur le plan affectif. Malgré notre immense désir de les protéger, il est impossible de sauvegarder nos petits des peines, réelles ou imaginées, que le quotidien leur inflige délibérément ou involontairement.

Pour la plupart des adultes, la plus grande douleur et la plus amère solitude proviennent du fait que par leurs actions ou leurs pensées, ils se dissocient, se séparent de Dieu. Pour nos enfants, la plus grande souffrance, l’angoisse et la solitude existentielle proviennent du fait que, en dépit de leur désir désespéré de demeurer connectés à Dieu, les forces discordantes de l’existence terrestre entraînent éclatement et séparation.  Bien qu’on les décrive comme très brillants, précoces, sages au-delà de leurs années, ils sont souvent perçus comme malheureux, rageurs et dépressifs. On dit d’eux que ce sont des enfants difficiles présentant des problèmes à l’école et à la maison. On les affuble de diagnostics tels que trouble s de l’apprentissage, hyperactivité et déficit d’attention….

Notre précieuse jeunesse, mérite d’être soulagée de ses maux et d’affirmer pour elle-même et pour nous, l’unité de l’âme universelle. Les jeunes ont besoin de nous apprendre que l’illumination vraie est de savoir qu’il n’y a jamais eu aucune séparation ; qu’il n’y a que l’Unité avec Dieu et avec l’Univers.

Alors comment guérir nos enfants ?

Pour transmuer les comportements négatifs, il faut au préalable en déterminer l’origine. Et cette cause des agissements négatifs se situe chez nos jeunes sur le plan énergétique, spirituel, à l’endroit même où ils sont blessés. Si nous drainons l’énergie des contusions émotionnelles d’un enfant, elles sont vidées de leur charge. Dès lors, le traumatisme n’a plus d’énergie. Le petit  peut alors guérir, et le comportement négatif cesse. Le flot de lumière et d’amour filtre à nouveau. La colère, le chagrin, la peur, la méfiance, le désespoir, l’angoisse, la honte, l’insécurité, l’égoïsme, le deuil, la panique, le sentiment d’infériorité, la haine, l’indignation, le ressentiment, a jalousie et la culpabilité. Chacune de ces meurtrissures peut être présent non seulement dans le corps émotionnel, mais aussi en un point spécifique du corps physique, provoquant ainsi une maladie physiologique.

Le parent n’est pas le guérisseur et il n’impose pas non plus de cure à l’enfant. Il agit plutôt en tant qu’auxiliaire ou assistant aimant et secourable, en vue de la guérison et de la transformation qui émaneront de la conscience et de l’énergie de Dieu, et de l’univers qui englobe l’âme de l’enfant et qui est englobé par elle. La guérison spirituelle survient promptement.

Pour l’heure, nous connaissons l’origine de la souffrance de nos enfants, nous avons où elle réside, nous connaissons le lieu sacré, au tréfonds du plus profond se situant au cœur de l’intérieur, où nous devons nous rendre pour activer la guérison.  Car seule la guérison des blessures affectives de notre jeunesse permettra à notre monde de s’élever vers une dimension supérieure, vers un plan de l’âme, de la vibration, transcendant. Accéder à cette dimension élevée sous-entend que tous, nous disposerons d’une sagesse et d’une compréhension plus vastes ; que nous saurons au-delà du savoir et que nous verrons au-delà de la vue, que nos facultés sensorielles seront plus fines ; que notre conscience sera plus évoluée ; que nous serons tous plus pleinement immergés en l’énergie-Dieu et reflèterons davantage la Lumière-Dieu. Alors, et seulement alors, notre monde pourra transcender les limites du présent pour passer à un espace-temps où la guérison universelle pourra avoir lieu, où l’espoir et la promesse séculaires d’un monde parfait pourront se réaliser. « Et les petits enfants seront leurs guides ».

Lorsque nous guérirons les traumas affectifs de nos enfants, là où ils se situent, sur le plan spirituel ou énergétique, alors ceux-ci seront guéris de leur souffrance ; dès lors, ils redeviendront sains et entiers.

Ils pourront alors dire « Plus Jamais » Et plus jamais n’aurons-nous à assister au drame d’enfants exprimant leur douleur par un comportement aberrant, criant leur angoisse avec des armes dans les cours d’école. Alors nos enfants nous conduiront au monde parfait qu’ils connaissent et qu’ils entrevoient.

A ce sujet, June Jordan, disait un jour :

« Pour secourir nos enfants, il faudra les laisser nous sauver du pouvoir que nous représentons ; il nous faudra croire à la différence qu’ils incarnent à jamais.  Et il faudra leur accorder le choix, sans craindre la mort, afin qu’ils viennent et fassent comme nous, ou qu’ils viennent et que nous les suivions, afin qu’un tout-petit nous ramène à l’enfant que nous serons toujours – vulnérable, avide et affamé d’amour et de beauté ».

Sauvons nos enfants…..

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

A la rencontre du souffle de HE

 

HE le souffle de vieMille soleils s’allument dans les cellules, et l’intensité de l’union augmente d’instants en instants….

Il n’ya plus de limites. La vie circule librement et se joue de l’illusion des frontières. Le corps de l’homme ne s’arrête pas à ses pieds ou aux limites de sa peau. Il se prolonge dans le sol, dans l’air qu’i respire. Il est souffle de Vie. Il pénètre dans les arbres et ressent avec précision l’intensité secrète sous la rude écorce, la chaleur du soleil sur les feuilles sensibles, la sève qui circule dans les branches et les troncs, jusqu’aux racines les plus profondes qui s’entrelacent et se perdent dans la terre humide.

Il est la pierre, immobile et sage, qui ne comprend pas le temps comme le comprennent les hommes, spectatrice du tumulte des ères, mémoire du monde… Il est la fleur fragile qui offre sa beauté et sa fragrance en hommage à l’astre du jour qui sait la contempler. Il comprend leur dialogue secret.

Il est le vent, qui enlace la terre dans son éternel voyage. Il perçoit les énergies spécifiques à chacun des continents et les unit dans sa ronde. Il soulève et emporte avec lui les sables du désert, le pollen des fleurs, la poussière des villes, les embruns de l’océan… Il se fait messager des paroles d’amour ou d’espoir, il apporte la bonne nouvelle aux cœurs qui l’entendent. Il est tour à tour la brise légère qui sèche les larmes et écarte les nuages, et la colère de l’ouragan qui s’abat sur les tours de Babel.

Il est l’oiseau qui niche dans les falaises ou dans les arbres, l’aigle qui survole les montagnes; Il est l’éléphant qui pénètre la sagesse de la Terre. Il est le fauve affamé et la proie sacrifiée. Il suit le cours joyeux des multiples ruisseaux qui se rejoignent dans la rivière, et éprouve la majesté tranquille des grands fleuves ; il s’émerveille de l’incroyable profusion de vie qu’il découvre dans les profondeurs des océans.

Il est l’Ame du monde, la vie puissante et éternelle qui appelle l’humanité à plonger en conscience dans le Chant Unique. Non, l’homme n’est pas le cancer qui ronge la terre-mère. Il est un enfant maladroit, inconscient de ce qu’il fait, des souffrances qu’il provoque. Oui, sa Mère lui pardonne. Mais il est temps ! Il est temps qu’il se souvienne et redresse la terrible trajectoire qui le mène à l’abîme. Et quel amour vient vers lui. Que de voix soufflent à son oreille pour lui rappeler l’heure du rendez-vous. Des mains de lumière se tendent vers son cœur affligé. Le Chevalier a maintenant foi en l’homme, et son âme le proclame, en unité avec l’Ame du monde…

Quand il reprend conscience de son corps, c’est d’une manière pour toujours différente de ce qu’il connaissait. Le souffle qui soulève sa poitrine lui rappelle qu’il inspire le même air que tous ses frères et sœurs, de toute race et de toute couleur. C’est cette vie commune qui pénètre intimement pour nourrir son sang. Et lorsqu’il rend au monde le flux subtil qui sort de sa bouche, sa pensée accompagne la partie de lui qui s’élance dans l’atmosphère qui entoure la planète. Il perçoit sous ses pieds le cœur qui bat dans la Terre. Tout ce qu’il vit fait partie de lui !

Mais qu’elle est donc cette rencontre avec le souffle de HE ?

HE – LE SOUFFLE DIVIN (lettre hébraïque) : Il est éternel et existait bien avant la création des mondes. Il est partout et en tout. Toute vie s’en nourrit. Il permet à la voix de s’exprimer, il a le pouvoir de communiquer, il est l’âme du monde et le mouvement tout entier.  Cette lettre, manifeste la face féminine de DIEU. Unie à YOD et VAV, elle manifeste la face masculine (YOD-HE-VAV-HE) – Le chant est une des plus subtiles expressions des humains car il a le pouvoir de communiquer avec les plans supérieurs. Il peut apaiser, soulager et même guérir. Emettre un chant en conscience, c’est offrir une prière. Sans le souffle, ces vibrations au pouvoir divin, ne pourraient évoluer dans l’espace.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, à condition que vous en respectiez l’intégralité et de citer l’Auteur-Source Francesca : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Devenir des Etres de Cristal comme nos Frères du Peuple d’O

 

Nous vous avons proposé dans un rituel d’épuration, de véritablement et concrètement accentuer la désidentification au véhicule corporel. 

Blog de Francesca

Vous vivez tous dans une demeure. Cette demeure, vous l’avez équilibrée, harmonisée, enjolivée, éclairée. Elle est pour vous un lieu de vie, peut-être aussi un lieu de création et de ressourcement, un lieu d’expansion. Cette demeure physique est un abri. Elle fait en sorte que le vent, le sable, l’eau et la glace ne puissent accélérer la dégénérescence naturelle de votre corps. Plusieurs d’entre vous utilisent aussi un véhicule terrestre motorisé. Celui-ci facilite les déplacements du corps physique entre deux lieux. Aucun d’entre vous ne s’identifie à sa demeure ou à son véhicule motorisé. Pourtant, vous les appréciez. Vous les avez choisis, et vous avez peut-être même construit, enjolivé, éclairé et décoré votre demeure. Vous l’avez rendu chaleureuse, à votre image. Cette demeure et ce véhicule vous sont utiles. Alors, nous vous proposons de les aimer, d’être conscients de leur présence, de leur fonction, de leur rôle, de leur utilité, de leur rendre grâce, d’être vibrants de gratitude pour votre demeure et votre véhicule motorisé. Aimez-les. Reconnaissez-les dans ce qu’ils sont, dans la nature, dans leur rôle. Ils sont constitués d’éléments de la terre vibrante, nourricière. Toutefois, vous n’êtres point votre demeure, quel que soit l’amour que vous éprouvez pour elle. Ne cherchez pas à la posséder, puisque ce faisant vous réduisez et limitez à nouveau la réalité, car il est impossible de posséder la matière. La matière est en mouvement, la matière s’appartient à elle-même. Elle est telle l’énergie de l’univers. Utilisez-la, utilisez le véhicule, mais ne vous identifiez pas à l’un ou à l’autre. 

Il en est de même pour votre corps physique, ainsi que pour vos corps subtils, émotionnel et mental. Aimez-les ! Soyez vibrants de gratitude envers eux. Vous pouvez les orner, les colorer, les teinter de votre atmosphère. Ils vous sont fort utiles. Ils sont vivants. Le corps est composé de cellules vivantes, dont chacune vous permet d’être en relation avec l’univers tout entier et vous livre quotidiennement des messages quant à votre parcours de vie. Elles vous livrent aussi des messages lorsque, inconsciemment, vous les altérez ou accentuerez leur dégénérescence. Aimez votre corps physique, aimez votre corps émotionnel, aimes votre corps mental. Votre cops émotionnel, véhicule des sensations et aussi bien sûr des émotions. Votre corps mental, véhicule des connaissances, des idées, des inspirations. Cette structure n’est-elle pas magnifique ?

Votre Ame, votre Esprit utilisent vos corps. Rendez-leur grâce. Faites-en des amis, des complices. Et comme pour les amis et des complices, écoutez-les ! Votre ami, par respect, par amour, ne l’écoutez-vous pas ? il vous éclaire, il vous rappelle certains aspects, certains engagements peut-être. Mais vous n’êtes pas votre ami, physiquement ; vous êtes votre ami dans le Tout. Bien sûr que vous êtes dans le Tout, et dans cette réalité terrestre vous êtes bien plus que votre corps physique.

Certes, dans une perspective universelle philosophique, nous pourrions vous dire tout à fait l’opposé, c’est-à-dire de vous identifier à tout ce qui existe. Vous voulez vous identifier à votre corps ? Alors, faites-le. Toutefois, si vous vous identifiez à votre corps, identifiez-vous aussi au corps de votre voisin et puis, à vos vêtements et aux siens, puisqu’ils possèdent la même nature universelle. Ils sont essentiellement faits d’énergie. Cependant, en fin de compte, vous êtes venus créer un nouveau monde peuplé d’Etres de cristal. Vous avez donc tout avantage à devenir des Etres de cristal. Sachez aimer votre corps, et ce, en le reconnaissant comme étant uni à tout ce qui est, et uni à l’Ame et à l’Esprit, et non pas comme la seule expression de qui vous êtes.

Le peuple d’O a graduellement évolué vers la lumière, mais a aussi capté des vibrations du monde précédent. Ces Etres ont rencontré des entraves, des pièges et ils se sont protégés. Peu à peu, les hommes ont créé des identités, des personnages constitués avec un ego et son orgueil, une véritable image. Avec ces attributs, ces caractères, il faut un vent bien chargé de sable pour dissoudre ces personnages. Leur cuirasse semble bien résistante, mais vous avez pu constater que le sable peut même éroder la pierre ou la nettoyer de ses impuretés.

Alors, chères Ames, aujourd’hui vous avez choisi d’accentuer la désidentification. Vous êtes Dieu, vous êtes le Tout. N’ayez point peur de vous perdre dans le Tout, car vos sensations, celles de l’humain, font en sorte que vous existez sur cette Terre. Vos corps s’agitent, votre personnage aussi lorsque le vent souffle le sable et les transcende. Alors, faut-il calmer le vent maintenant ou bien augmenter sa force ?

francesca blog

Le moment est venu pour vous, en vous désidentifiant, de réaliser qu’il existe plusieurs réalités. Lorsque l’humain s’est identifié à son corps physique et à ses corps émotionnel et mental, il a construit une réalité limitée. Il vous appartient maintenant de réaliser que plusieurs réalités coexistent… Les facultés des humains se sont atrophiées avec la réalité qui s’est contractée. Maintenant que vous vous éveillez à d’autres réalités, vos facultés se révèlent à nouveau. La vie existe sur Terre différemment que dans votre réalité. Plusieurs humains incarnés dans la matière vivent très différemment de vous, et plusieurs formes de vie invisibles vous accompagnent aussi, comme les Dévas. Ne résistez plus. Il y a de multiples dimensions, et la vie se manifeste en chacune d’elles. Lorsque vous regardez ces dunes de sable autour de vous, que voyez-vous ? Vous voyez la terre fluide et vous voyez des formes qui vous rappellent le mouvement, la fluidité, des courbes. Lorsque vous observez l’ensemble de ces dunes, vous constatez qu’il y a une structure, un mouvement ondulatoire. De telles structures existent partout dans ce monde. Il y a une rigueur, pourtant il n’y a point de rigidité. Nous vous invitons à être rigoureux et souples, comme ces dunes ; intenses, puissants, affirmés, comme le vent ; fluides comme le sable qui s’infiltre partout, tout comme l’eau. N’en doutez-point, vous le constaterez dans vos sacs et vos vêtements plus tard. Soyez fluides, ondulatoires, souples, et détendez-vous. Votre corps mental et vos pensées sont-ils souples ou rigides ? ou bien les deux ? L’imagination n’est-elle point la souplesse dans le regard vers l’invisible ?

A la fin de ce jour, lorsque vous serez bien allongés dans votre abri, fermez vos yeux et devenez le vent. Abandonnez-vous totalement à la sensation du vent et ressentez la souplesse, ressentez le mouvement ondulatoire. Et demandez à votre Esprit de vous projeter dans la quatrième dimension.

Voyage initiatique au désert de Gobi ». SANCTUS HERMANUS – sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr (Merci de respecter son travail de saisie en citant ce lien) – Editions Ariane

 

Choisir son état c’est devenir Maître de Soi

 

Vous êtes ce que vous choisissez d’être. Vous vous nourrissez de ce dont vous choisissez de vous nourrir. La lumière, le prana, les vibrations amoureuses des êtres qui vous entourent sont une nourriture abondante, tout comme celle de la lumière que créent vos chakras. Il vous appartient de vous en nourrir ou de choisir de vous nourrir des pensées récurrentes associées à vos blessures, vos peurs et vos contractions. Le Maître en vous et en ce monde est celui qui, chaque seconde, choisit ses pensées, son regard, ce qu’il exprime, la vibration qu’il dégage. Chaque instant, la vie vous offre l’opportunité d’être et de redevenir Maître s de vous-mêmes et de votre vie, et nourriciers de ce monde.

Créer en conscience. Ne soyez plus sous le joug de l’ego, de l’orgueil, du personnage. Ne soyez plus les pantins de votre mental apeuré ou excité. Ne faites plus l’objet des jugements qui ne correspondent pas au Maître en vous. Délivrez-vous du joug du mental en choisissant de ressentir la vie en vous, de baigner dans la vie qui vous entoure. Ne résistez plus. N’ayez point peur de la vie qui s’offre à vous. Autorisez-vous à la respirer à pleins poumons.

Vous avez peut-être été blessés, vous l’avez même sûrement été. Vous vous êtes peut-être sentis abusés, n’est-ce pas ? Vous avez bien sûr été contrôlés. Vous avez encore peur de souffrir comme vous avez souffert. Et votre mental vous rappel souvent que vous pouvez être dupés, abusés, emprisonnés, vulnérabilisés, violentés. Retrouvez l’être vrai dans votre cœur et affirmez votre choix. Choisissez votre état en ce jour comme chaque jour. Ne permettez pas que les événements, les circonstances choisissent votre état pour vous. Vous en avez la faculté, comme vous avez la faculté de choisir la teinte de votre vibration. Plus vous aimerez la vie et plus votre choix sera simple à exprimer et à intégrer.

Celui qui cherche à ouvrir son troisième œil en étant prisonnier de son mental ne fera qu’intensifier le pouvoir de son mental et de ses peurs sur lui. C’est la sensation de la Vie en vous et autour de vous qui fera en sorte que l’ouverture du troisième œil vous donne accès à la pure connaissance et non pas à la connaissance intellectuelle qui vous limite.  

blog francesca

AU TEMPLE DE DEMCHIG

… Dans la grande transformation de la Terre qui est amorcée, cette région va devenir un lieu de régénération de première importance. La bascule des centres d’énergie de la Terre fera en sorte que ce centre se transportera dans le désert d’Atacama. Dans le monde Atlante, c’était un lieu de première importance, un poste avancé de cette civilisation. Et il y avait plusieurs postes. La communication vibratoire entre le désert de Gobi, l’Egypte et le Pérou était naturelle par des couloirs intraterrestres. Ces postes étaient des laboratoires d’exploration de la vie intraterrestre ou extraterrestre. Dans les cités, les laboratoires concevaient des outils par exemple des spirales d’énergie permettant des déplacements. Il y avait des cités centrale set des postes tout autour, plus ou moins éloignés. Les déplacements ne présentaient pas de difficulté dans l’humanité atlante, même à des centaines de kilomètres. Ces lieux étaient aussi dédiés à l’expérimentation des possibilités communicationnelles entre les différentes formes de vie. On y pratiquait de multiples recherches sur la transportation, la téléportation et la transmutation. Une autre recherche touchait à l’aspect génétique. Les recherches permettaient de transformer l’ADN des hommes et des différentes formes de vie. Il s’y pratiquait donc trois types de recherche : la recherche communicationnelle, créationnelle et projectionnelle.

 

 francesca blog

Sanctus Hermanus nous délivra son message :

Chères Âmes, accueillez notre amour.

« Vous êtes des dieux. Vous êtes des dieux venus des confins de l’univers ». Voilà ce que nous avons dit au peuple d’O lorsque nous nous sommes incarnés sur cette Terre en tant qu’O. « Vous êtes venu créer sur cette Terre des portails de lumière afin qu’une humanité créatrice puisse naître de vos vibrations, de votre lumière. Pour que cette humanité créatrice vive le grand passage et puisse inviter des Etres de Cristal    à s’incarner jusqu’à ce que les Maîtres du Cristal d’Emeraude se manifestent sur Terre. Nous allons créer des pyramides de pierre et de cristal : les pyramides en pierre dans la troisième dimension et les pyramides de cristal dans la quatrième dimension. Les humains qui franchiront le passage de ce grand cycle, et qui pourront vivre à la fois dans les troisième et quatrième dimensions, percevront et verront de leurs yeux ces pyramides de pierre et de cristal ». 

Et effectivement, des pyramides de pierre furent édifiées alors que des pyramides vibratoires de cristal quadridimensionnelle furent créées dans tout le Gobi. Appréciez la puissance de ce moment, de même que la beauté de cette Terre et de son sable cristallin. Voici l’un des premiers éclairages que nous avons formés au peuple d’O  : « Maintenez la conscience et la sensation de qui vous êtes. Reconnaissez votre source, votre nature et aimez, respectez en vous la pure connaissance de qui vous êtes. Pour ce faire, veillez à ne point vous identifier au corps ou à la matière qui vous servent dans la troisième dimension, celle dans laquelle cette planète se manifeste, à l’instar des pyramides de pierre que vous construisez ».

L’humanité s’est déployée. L’humanité a créé. Sur Terre, la lumière était présente, mais aussi des résidus d’ombres et de charges du passé, et beaucoup d’hommes, presque tous en fait, se sont identifiés, à leur corps physique, à la matière. Certains, plus présents, plus perceptifs, plus sensitifs ont su maintenir une identification aux corps de lumière. Les autres, en s’identifiant au corps et à la matière, ont réduit la réalité _ ce qu’ils voyaient, à ce qu’ils pouvaient toucher et voir. La réalité des hommes s’est alors contractée, réduite jusqu’à ce que la plupart en viennent à croire qu’ils n’étaient que des corps avec une sensibilité, des émotions et une pensée intellectuelle.

Comment les hommes ont-ils pu oublier leur Ame et leur Esprit, leur nature véritable ?

Extrait de HISTOIRE SACREE – Tome II

SOURCE SANCTUS HERMANUS  (Merci de respecter le travail de saisie de Francesca en citant ce lien)– Editions Ariane

 

 

Des messages de l’Ange du Paysage de Dorothy Maclean

 

Ce matin, nous renouvelons un message…. Le monde est en train de change ; déjà, les vibrations plus hautes ont fait sur l’humanité un effet qui n’est pas encore reconnu. L’affinité pour les vibrations inférieures et familières, et leur attraction ne sont plus ce qu’elles étaient ; vous pouvez voir cela dans le fait que les jeunes rejettent la manière de vivre communément établie. Partout cela est en train d’arriver. Ce que vous appelez tradition n’a plus d’emprise profonde.

Comme toujours, nous voyons cela en termes de forces. La lumière des plans supérieurs a maintenant la puissance magnétique, laquelle rend les gens perplexes parce qu’ils ne comprennent pas sa signification dans la vie. Elle signifie ne pas vivre pour le moi individuel mais pour l’unité supérieure, et l’humanité n’a pas encore fait éclater la coquille du moi. Une partie d’elle reconnaît ce changement, une partie d’elle ne peut pas le concilier avec les voies mondaines. L’homme est prêt à émerger de son emprisonnement, mais quelque chose le retient.

DEVAS DU BLOG DE FRANCESCA

Maintenant, nous savons tous les deux où nous tourner ; vers notre divinité. La religion organisée dit la même chose, mais souvent elle fait plus de mal que de bien, parce que la force qu’elle attribue à Dieu n’est pas vraiment en rapport avec la réalité. L’effort humain le plus noble et le plus élevé, aussi prodigieux qu’il soit – et il l’est – ne sert à rien tant que la gloire n’en est pas attribuée au Tout. Cela doit être rendu clair. Vous n’êtes rien et nous ne sommes rien sans ces forces de vie que nous sommes et qui sont Dieu. Nous, les anges, sommes dans un flot de connaissance et de louange, et tout est bien pour nous dans ce cycle parfait qui consiste à recevoir de Dieu et à rendre à Dieu.

La destinée de l’humanité est liée à la nôtre en ce qu’elle entre dans un domaine nouveau où elle aussi donne et reçoit, dans la conscience du Tout. Il devrait être clair comme le cristal que la gloire est de Dieu, que l’homme fragmentaire réduit à ses propre s forces n’est rien. Le monde a besoin qu’on se tourne consciemment vers Dieu, sachant que là il y a une seule vie venant de la Source Une.

L’ACTE D’APPRECIATION

Nous sommes reconnaissants que vous soyez reconnaissants. La gratitude a un effet énorme ; elle crée un grand mouvement expansif qui complète le cycle de vie ; on montre souvent les anges chantant des louanges, avec ou sans harpes, ce qui est une manière de présenter cette vérité, que nous sommes toujours reconnaissants pour la vie prodigieuse qui nous est donnée. Comme nous sommes dans le flot de la vie, comme nous voyons sa gloire infinie, entrecroisée, colorée, la perfection de chacun de ses aspects, et que nous y participons, nous ne pouvons que déborder de remerciements et de louanges pour sa Source.

Nous souhaiterions pouvoir vous transmettre quelque chose de la joie, de l’émerveillement et de la beauté qui traversent nos êtres. L’humanité aussi pourrait faire l’expérience de cela, mais parce que votre conscience est sur un autre plan, vous bloquez le flux en ne remerciant pas. Si vous pouviez voir votre vie comme nous le faisons, voir la sagesse de chaque moment, vous aussi éclateriez en louanges, vous vous joindriez au mouvement de danse vers l’avant et alors vous verriez encore plus à louer. La louange est puissante. Essayez !

PENSER EN TERMES DE LUMIERE

Quand nous vous demandons de penser aux plantes, ou à n’importe quoi, en termes de lumière vivante, nous n’essayons pas de vous détourner de la beauté du monde vu par des yeux humains, mais d’ajouter à cette beauté, de lui ajouter davantage de réalité, de vous aider à élever toute création. En pensant en termes de lumière, vous ajoutez de la lumière à celle qui existe déjà ; vous accélérez la croissance et vous augmentez la beauté. Vous voyez la vérité et vous vous reliez à la réalité.

L’homme change profondément la face de la Terre, pensant seulement qu’il déplace de la matière sans valeur quand il nivelle le sol et la végétation, ou de la matière précieuse (pour lui) quand il extrait des minéraux, du pétrole, etc. s’il pendait à toute chose comme à de la lumière vivante, à de la substance vitale, il ne pourrait pas altérer le paysage avec autant de légèreté. Car il doit l’altérer ; sa pensée est créatrice. Tout individu attire à lui le résultat de ses pensées. Si vous pensez positivement à une situation, vous manifestez un résultat positif. Si vous êtes négatif, vous attires sur vous-même davantage de négativité. C’est donc une idée pratique que de penser en termes de lumière, car vous obtiendrez une réponse de toute la création. Toute création est matière, bien qu’elle soit obscurcie par la pensée humaine.

L’humanité marchera de l’avant quand l’homme se reliera scientifiquement intérieurement aux octaves supérieures de la vie. Alors, aimez la lumière et changez votre monde.

D’après le livre « La Voix des Devas » – retranscrit par Francesca http://francesca1.unblog.fr/ (Merci de respecter son travail de saisie en citant ce lien)

Le besoin de gagner sa vie

 

Alors que nos vibrations s’élèvent et que nous ressentons l’énergie circuler de plus en plus en nous-même et dans nos vies, comment se fait-il que nous nous sentions encore obligés d’assurer notre sécurité matérielle par la force de notre labeur… même si nous savons que les ressources de l’Univers sont illimitées et que ce sont nous qui créons la réalité qui nous entoure? Pour la plupart de gens, la vie est comme un jeu de société : soit l’on gagne, soit l’on perd. C’est ce qui fait que l’on s’affaire sans cesse à trouver des solutions pour ne pas avoir l’impression de perdre… Perdre son temps, perdre sa sécurité, sa « qualité de vie », perdre le sens de son existence, perdre sa vie, point final! C’est donc la peur de « se » perdre qui nous motive à vouloir « gagner sa vie », c’est à dire travailler comme un malade pendant plus de 30 ans, en espérant récolter un pactole pour se la couler douce une fois la retraite arrivée…

gagner sa vie

Et, pour certains, ça marche bien! Arrivés à 60, 65 ou même 70 ans, ils peuvent enfin se retirer de la vie active pour s’accorder une pause, disons-le, fort méritée. Or, ce moment coïncide souvent avec le début de la dégénérescence du corps : le vieillissement semblant correspondre avec l’apparition de multiples problèmes de santé… bien souvent dus aux programmations internes soit de « culpabilité » (je ne sers plus à rien), ou encore d’oisiveté (ma vie ne fait plus de sens)… Et nous revoilà encore affectés par le sentiment de «perdre» quelque chose d’important ou de précieux: notre propre valorisation personnelle.

C’est un cycle sans fin qui nous maintient dans l’illusion de devoir « prouver » que l’on mérite d’exister : si je « gagne » bien ma vie, c’est un signe que j’ai de la valeur aux yeux de la société. Tant pis si mon quotidien, ma santé, ma famille et ma vie sociale en souffrent : c’est pour mieux me reprendre « plus tard »… si je me rends jusque là ! Pourtant, à l’échelle planétaire, nous savons que seuls les humains ont besoin de « payer » pour avoir le droit de s’installer quelque part et y créer son nid. Les plantes poussent dès qu’il y a un espace libre, les animaux élisent domicile dans leur milieu naturel sans effort et même, jusqu’à il y a quelques centaines d’années, les deux tiers de la population mondiale vivaient sans argent, des fruits de la chasse, de la pêche et de la culture locale… Qu’est-ce qui a changé « en nous » pour que notre système de valeur et de référence «extérieur» se modifie et passe à cet extrême opposé que nous connaissons maintenant ? Se pourrait-il qu’à partir du moment où nos peurs personnelles deviennent collectives, nous devenions « soumis » à une pression inconsciente à laquelle il est presque impossible de se soustraire ? Que la peur de « perdre », en particulier sa« sécurité », nous pousse à donner notre pouvoir à tous ceux qui prétendent être en mesure de nous « protéger » ?

Lorsque notre conscience s’éveille, nous nous rendons compte que la « sécurité » n’existe pas ailleurs que dans la confiance absolue en ce qui « doit être ». Alors, toutes ces anciennes croyances de manque et de peur semblent s’effondrer d’un coup. Et cette vie de travail et de responsabilité civile qui « donnait du sens » à notre existence, devient tout-à-coup obsolète. Pire encore, nous n’avons plus envie de faire partie de ce système mercantile et aliénant, sans toutefois savoir comment continuer de vivre comme « avant »…  Nous aspirons à évoluer dans un monde où l’argent n’aurait plus autant d’importance, où l’on vivrait de troc et d’échange de service, où tous seraient en paix, vivant d’entraide et de solidarité… sans néanmoins devoir « perdre » aucune de ses commodités auxquelles nous sommes habitués. Bref que le monde change, sans que « moi » j’ai à changer quoi que ce soit…

Nous oublions que l’argent est juste une forme d’énergie qui circule au même rythme que notre propre énergie intérieure : plus je me « dépense » pour les autres ou par obligation, plus je me vide de mon énergie vitale et ainsi en est-il de mes réserves personnelles ET pécuniaires. Plus je travaille fort, plus je donne, plus je m’oublie et je m’épuise. Ne me soutenant plus à « l’intérieur », je perds ma solidité « extérieure »… ce qui ne fait que se confirmer dans les multiples « dépenses » qui s’accumulent dans ma vie.

Pire encore, le fait de négliger de « prendre soin de moi » au quotidien fait que, lorsque viennent les vacances ou même le weekend, j’éprouve le besoin impérieux de « remplir le vide à tout prix», de compenser pour cette négligence envers moi-même en m’accordant toutes les petites douceurs dont je me suis privé en ayant focalisé toute mon attention sur mes « devoirs » de travailleur ou de citoyen, de conjoint, de parent, d’enfant, de… etc. C’est le sentiment de manque qui nous fait faire des « folies »… que nous devrons assumer ensuite en travaillant encore plus fort! Et la route tourne sans que nous ne soyons jamais comblés!

À un certain moment, tous ceux et celles qui contactent l’Énergie universelle, qui goûtent, ne serait-ce qu’un court instant à la Plénitude des Sens, à travers un soin, une méditation ou une simple promenade dans la nature, se mettent à rêver de pouvoir vivre dans cet État de Grâce en permanence. De pouvoir évoluer dans l’Énergie, AVEC l’Énergie à chaque instant. D’où le foisonnement de thérapeutes, énergéticiens et médiums qui décident de quitter leur ancien travail pour « œuvrer » en énergie. Le concept « métro-boulot-dodo » ne fait plus de sens, alors on va se créer un « job » qui lui, nous donne envie de continuer à avancer… mieux encore, qui nous permettra « d’aider » les pauvres gens autour de nous qui n’ont pas cette « chance » de vibrer au diapason avec la Source, l’Univers ou Dieu, selon le discours qui se tient entre nos deux oreilles…

C’est bien beau tout ça, mais la seule et unique vraie question à se poser AVANT de se lancer dans l’aventure de l’indépendance financière, c’est : suis-je CONVAINCU que j’ai tout en moi pour ASSURER ma propre SÉCURITÉ sur tous les plans? S’il subsiste le moindre doute, la moindre hésitation ou peur, ceux-ci se matérialiseront comme par enchantement dans votre vie. Sans compter les illusions d’une belle retraite dorée qui partent en fumée… Nombreux sont ceux qui osent prendre le risque, mais combien le regrettent ou se remettent en question au bout de quelques mois… Et si, à l’heure actuelle, au lieu de vous demander « comment vais-je gagner ma vie? », vous vous permettiez de vous poser et de contempler toutes ces années derrière vous où nous n’avez manqué de rien? Combien de fois avez-vous eu peur de ne pas « passer au travers» d’une situation difficile? Quel nombre de tempêtes financières ou interpersonnelles avez-vous essuyé depuis le début de votre vie adulte, sans pour autant y perdre votre santé, votre qualité de vie ou même, votre estime de vous-même ?

Sommes-nous vraiment obligés de travailler 40 heures par semaine pendant 30 ou 40 ans pour enfin pouvoir « mériter » le droit de ne plus faire d’effort ? Certaines personnes choisissent pourtant d’accorder seulement 15 ou 20 heures par semaine à leur vie professionnelle et s’en sortent très bien…

C’est comme cette petite histoire du PDG d’une grosse compagnie qui tentait de convaincre un pêcheur vivant sur une petite île exotique de se lancer en affaire, d’engager des collègues, de se munir d’une flotte de bateaux et d’aller installer ses quartiers généraux à New York… «Qu’est-ce ça va m’apporter, lui demande le pêcheur ? Quand tu seras riche, tu pourras faire comme moi et prendre du bon temps sur cette île, en allant à la pêche seulement quand tu veux et en jouant de la musique tout l’après-midi, si le cœur t’en dit. » Et le pêcheur de répondre : « Mais c’est déjà ça que je fais! ». Comme quoi, l’abondance n’est qu’une question de perception!

Et si vous vous accordiez un moment pour reconnaître pleinement tout le chemin parcouru et être fier de tout ce que vous avez accompli? Être reconnaissant pour tout ce qu’il y a de merveilleux dans votre vie : vos victoires, vos réussites, vos forces, vos talents, vos compétences et vos acquis. N’êtes-vous pas une personne exceptionnelle, courageuse, puissante et lumineuse?

gagner

Pourquoi vous faudrait-il vous contenter d’ouvrir un cabinet et de soigner les gens pour activer l’Énergie créatrice qui circule en vous? N’y-a-t-il pas mille et une autre façons de mettre votre Lumière intérieure au service de la Vie, de VOTRE vie, dans la facilité, la simplicité et la joie? Et s’il n’existait, en fait, que deux manières efficaces de « gagner notre vie » : par la force, à travers nos efforts constant et assidus, ou en suivant nos élans de passion : en choisissant de prendre plaisir à partager au monde ce qui nous fait vibrer?

Pensez-y un instant : quels sont les individus qui ont le salaire le plus élevé sur la planète? Non, ce ne sont ni les banquiers, ni les politiciens, mais plutôt ceux qui excellent à « jouer » : jouer de la musique, jouer sur scène ou au cinéma, jouer au soccer… Les musiciens, les artistes et les joueurs de foot ou de hockey sont des gens qui « reçoivent » des millions de dollars annuellement « juste » pour partager au monde leurs talents uniques et créatifs…

Dans un « jeu de société », ce sont souvent ceux qui s’amusent le plus qui remportent le partie… et non ceux qui prennent ça trop au sérieux! Et vous, si vous étiez millionnaires, de quelle façon auriez-vous envie de « jouer », de vous « amuser » au quotidien? Quel don ou talent artistique ou autre, souhaiteriez-vous explorer? Et s’il n’était pas nécessaire de « changer votre vie », de tout balancer pour recommencer à zéro pour avoir une existence paisible, heureuse et épanouie, en communion avec l’Énergie universelle dans sa forme la plus pure? Et s’il suffisait de vous accorder, ne serait-ce qu’une heure ou deux par semaine pour aller à la rencontre de ce qui vous anime vraiment?

Demandez-vous ce qui vous passionne, ce dont vous rêvez secrètement, mais n’attendez pas « la retraite » pour passer à l’action. Vous aimeriez peindre, chanter, danser, jardiner, jouer de la musique, faire du sport ou du théâtre? Faites-le maintenant!

Si vous souhaitez véritablement « AIDER » et changer le monde, plutôt que de vous recréer un nouvel emploi encore une fois au service des autres, optez pour ce qui vous fait du bien, ce qui vous nourrit et vous illumine : un passe-temps, un loisir ou une occupation occasionnelle qui non seulement vous rendra plus heureux, mais augmentera votre énergie vitale et, ainsi, vous permettra de devenir un phare, un exemple à suivre pour tous ceux qui vous entoure. La véritable peur n’est pas de pas suffisamment bien « gagner votre vie » ou de « perdre » votre sécurité matérielle, mais plutôt de ne pas avoir su vivre pleinement ou de mourir insatisfait… N’attendez plus : faites-vous plaisir! Ce que vous « gagnerez » en étant heureux n’a pas de prix et portera fruit tant dans votre qualité de vie que votre portefeuille… Satisfaction garantie! 

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 25 juillet 2016 disponible sur www.biancagaia.com.

La révélation d’un contact avec les Dévas

 

Il n’existe pas de méthode facile pour parler avec les Dévas ou avec votre Soi profond en dix leçons ou en deux week-ends. Dans les civilisations industrielles, les gens attendent et désirent des résultats immédiats, mais la vraie communication vient de notre propre être et de notre vie dans le Tout. C’est plus quelque chose que nous devenons au cours de notre existence que quelque chose que nous apprenons. Ce que nous communiquons en réalité, c’est ce que nous sommes, une approche globale de sa vie, des autres et de nous-mêmes. Chacun de nous peut parler avec les Dévas. 

femme1

Parfois, la voix intérieure disait des choses que je n’avais encore jamais entendues, comme : 

« Ce matin le soleil brille sur les pages sur lesquelles tu es en train d’écrire et jette de longues ombres tremblantes. La plus grande partie de ce que fait l’homme jette de longues ombres et, comme dans le mythe de Platon, il prend ces ombres pour la réalité et il leur infuse tous les jours une vie fraîche. Quand il refuse de croire plus longtemps en elles, le tissu de lumière et d’obscurité devient de moins en moins distinct et se change graduellement en pure lumière. Vous aurez encore un monde de contrastes, mais ce seront des contrastes de couleurs non de noir et blanc, à la place d’une obscurité mêlée de pesanteur. L’étendue de la lumière sera immensément plus grande, et les surfaces ne feront plus que refléter, mais émettront la lumière de l’intérieur. Les surfaces elles-mêmes ne sont pas statiques ; ce sera un tableau mouvant, impossible à peindre par un artiste avec son matériel actuel. Les artistes seront artistes du vivant, et le tableau sera aussi large que l’univers 

Le pouvoir de la paix, qu’est-ce qui pourrait être plus fort que la paix. Plus profondément en elle, vous êtes à l’abri des tempêtes et vous ressentez ma paix comme une douce pluie qui tombe autour de vous. Encore plus profond et pas une feuille ne bouge ; c’est comme si le monde était pétrifié et attendait, dans l’expectative d’une tranquillité encore plus grande. Mais plus profondément encore la pétrification du monde s’est évanouie, et il y a de nouveau du mouvement, le plus léger, le plus aérien  et le plus subtil des parfums, le plus faible des bruits, seulement des traces d’une couleur étincelante – le tout contenu dans cette inébranlable tranquillité. 

Puis ce mouvement cesse et nous passons à un monde informel où sont en attente les semences, les potentialités de tous les autres mondes. Ce pays, vous ne pouvez pas le sentir, vous ne pouvez ni le voir ni l’entendre, mais vous savez que dans sa vibration contrôlée est la puissante et explosive force de l’amour avide de s’exprimer, attendant dans le creux de ma main, dans une paix sans précédent. C’est un monde de tremblement. Y entrer signifie s’abandonner à rien, à tout, glisser dans une coupe pleine d’amour et se laisser aller dans la texture arachnéenne d’on ne sait quoi, et dans cet abandon, être transporté par la puissance qui jaillit des profondeurs du Dieu d’Amour…. 

La vie sur Terre est très importante pour votre croissance. C’est mon terrain d’essai, l’escalier qui ramène vers moi, et l’acte qui rend possible ce privilège sacré est pour moi d’une beauté sans limites. Rien n’existerait sans un acte de création, et c’est peut-être pourquoi le mental limité a dégradé cet acte de la sexualité plus que tout autre. 

Je recevais des idées bien nettes qui m’aidaient à voir la puissance de l’esprit, car j’étais très orientée vers le mental et j’avais besoin d’être tirée de mes ornières rationnelles. 

Le mental qui déchire en pièces, analyse, critique, théorise, est comme un cancer ; la force vitale de croissance y est hors de contrôle… Mais que la mentalité du monde soit distordue ne signifie pas que le mental ne soit d’aucune utilité. Avec ma force de vie à la leur source on obtient une raison qui règle l’univers et la course des étoiles, jusqu’à la plus petite structure d’un grain de sable, si parfaitement, de façon si belle que chaque cheveu de chaque tête a un nombre, une destinée, un plan et une couleur. 

Présence, mais Lui/Elle/Cela était beaucoup plus, plus proche, plus un Bien-Aimé, et le devenait de plus en plus. Pour combattre ma tendance à chercher refuge dans l’action extérieure et dans les opinions des autres, l’accent était constamment mis sur le choix de la voie intérieure : 

La voix intérieure est douce et aimante, d’une douceur incroyable ; les voix extérieures sont dures, stridentes. La voix intérieure est pleine d’amour pour toi et pour toute chose ; les voix extérieures sont pleines de sollicitude pour le faux moi, les fausses valeurs, pour les choses qui abaissent la divinité de l’homme. La voix intérieure parle d’un seul propos ; les voix extérieures ne savent pas ce qu’elles cherchent – d’abord une chose, puis une autre, mais toutes abaissant la dignité de l’homme. La voix intérieure invite l’âme à la perfection ; les voix extérieures conduisent aveuglément à la destruction. La voix intérieure parle de beauté ; les voix extérieures en appellent froidement aux faits. La voix intérieure tient la vérité pour un noyau à protéger ; les voix intérieures tordent la vérité dans un moule d’où viendront toutes les erreurs. La voix intérieure se rattache à la destinée de tous ; les voix extérieures se consacrent entièrement à l’avancement d’une seule personne.. 

livre

Extrait du livre : « La Voix des Devas » – L’essence consciente des végétaux de Dorothy Maclean – aux Ed. Ariane sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/     

 

LA VÉRITÉ DU COEUR

 

Au Coeur de chaque enseignement se cachent des Vérités qui ne peuvent être perçues que par l’intelligence du Coeur. Plus ce Coeur est pur, plus tu verras se dévoiler des Vérités. C’est comme si des voiles tombaient peu à peu, et qu’une Lumière intense sortait de sa caverne. Les leçons et les enseignements n’ont de valeur que s’ils sont vécus au quotidien pour la personne. Sans cela, ce ne sont que des textes. Leur vraie valeur ne prend sens que par la réalisation de leurs paroles.

Prenons nos responsabilités, suivons ou non ce que dicte notre Coeur. Personne ne fera les choses à notre place. Le Coeur pur est celui qui a enlevé petit à petit tous ses voiles. Pour cela, il est resté longtemps seul avec lui-même pour se connaître. Se recentrer est important, cela permet d’aller à l’essentiel.

 je-suis-le-chemin

Cela permet d’aller à notre propre rencontre. Le Coeur pur transpire l’Humilité. Il sait, mais ne dévoile que ce que les autres Coeurs sont prêts a entendre. Les Coeurs purs nous illuminent de leur Sagesse et de leur Amour, ils Aiment, ils t’Aiment simplement parce que tu «es». Qui peut dire qu’il est un Coeur pur ? Pourtant nous avons chacun ce même Coeur en nous. La question serait : qui a enlevé petit à petit ses voiles pour voir le monde tel qu’il est, et voir sa propre personne telle qu’elle est intérieurement ? 

De par le monde, un grand nombre de belles Âmes au Coeur pur oeuvrent à répandre l’Amour et le respect. Veille à toujours rester uni à ta Source, l’orgueil et la vanité arrivent très vite. Reste humble. Tu es l’égal de ton voisin. C’est en donnant de soi, de ton Amour, que tu verras l’Amour rentrer dans ta vie. Le vrai don est Source de richesse. Cette richesse est inestimable, car c’est La Source de toute chose. En donnant, tu obtiendras Bien plus que tu avais. 

Mais donne avec ton Coeur…donne de ton Coeur pur à ceux qui réclament, mais reste toujours centré sur toi-même. C’est très important, car il est très facile de se désaxer de la Lumière. Cela peut arriver suite à de fortes émotions comme la colère ou la rancoeur. C’est pour cela qu’il est important de rester dans la constance, la constance d’un Coeur pur. Prends le temps de te relier à ta Source et tu verras ton Coeur, ta Lumière, et là tu n’auras plus besoin d’aller chercher les informations à l’extérieur de toi. Tu sauras et vivras le fait que tu as tout en toi. Là, ton Coeur te dira où aller et comment avancer. Peut-être feras-tu les mêmes recherches qu’avant, mais la différence résidera dans le fait que ta motivation première part de ton Coeur, elle ne part pas de l’extérieur, c’est l’intérieur qui fait ses propres recherches. 

Sois ce Coeur pur qui sait Illuminer de sa Lumière cette terre en souffrance. Tes Vibrations aideront tous les êtres en souffrance, par le fait simplement d’être dans la Lumière tu aides tous ceux qui manquent de cette Source. Les énergies sont fortes, ne sous-estime pas le pouvoir que tu as pour apaiser les souffrances de ceux qui n’ont pas encore vu ce chemin de Lumière. Pense à eux, à tous les êtres vivants, et confonds-toi dans une ultime Lumière. Les énergies sont fortes, reste toujours Bien centré en toi-même pour ne pas t’égarer. Sème cette Lumière, donne sans compter cette Lumière qui est là à profusion. Soulage cette terre, tu peux le faire en étant simplement axé dans la Lumière. Par le simple fait «d’être», tu aideras. Écoute ton Coeur…écoute ses cris et ses pleurs…écoute ses joies et ses tristesses, car là est ta Source, là se trouve le sentier qui mène à la Lumière, la vraie, celle du Coeur pur, celle de «Dieu» l’omnipotent, omniscient et omniprésent Architecte de la Création.

 

L’ETRE INTERIEUR stephane.robin7@gmail.com

SUR LE BLOG DE FRANCESCA

 

Nous recevons de L’aide intérieure et extérieure à la Terre

 

Il n’est pas nécessaire de vous rappeler à quel point votre société est en train d’évoluer, de changer, et combien tout bouge autour de vous et en vous.

Cela ira de plus en plus vite, donc nous aimerions vous dire ceci :

Quoi que vous puissiez entendre autour de vous et dans tous les pays du monde, quoi que vous puissiez vivre par rapport à votre planète Terre, n’ayez aucune crainte ! Le Plan Divin pour la planète Terre commence son accomplissement et vous faites partie de ce Plan Divin.

terre

La transformation est en route

À partir du moment où vous accepterez votre destinée et où vous accepterez de faire réellement partie de ce Plan, tout sera beaucoup plus facile pour vous. Plus vous générerez des peurs dues à l’incompréhension et à tout ce qui se passe dans le monde, plus vous aurez des difficultés à intégrer la Vibration et la Conscience qui vous mènent inexorablement vers une destinée totalement différente.

Vous avez pu constater que plus rien ne va sur votre monde. La nature elle-même a des soubresauts, tout simplement comme si elle ne comprenait plus les cycles de vie ; donc, la nature elle-même évolue et se transforme.

Vous avez également pu constater que tous ceux qui ont pour mission de gérer vos petits États qui, finalement, n’ont aucune importance, sont dans l’incohérence ; ils se cherchent eux-mêmes ! Ce n’est pas forcément de leur faute, car ils sont pris dans un cercle vicieux qui ne leur permet plus de trouver leur propre chemin.

Nous les aidons cependant considérablement ; certains l’acceptent, d’autres ne l’acceptent pas parce qu’ils veulent servir d’autres énergies, d’autres vibrations.

Pourquoi certains chefs de gouvernement commencent-ils à vouloir changer la façon d’être, la façon de vivre, et en général la politique dans leur pays ? Parce qu’ils ont compris, avec l’aide de leurs frères galactiques, la destinée merveilleuse de la planète Terre ; ils ont compris qu’ils devaient réellement s’aligner et servir la Lumière. Nous les aidons et nous les aiderons encore de façon considérable.

Sur la planète Terre, il y a une autre catégorie d’êtres qui sont, d’une certaine manière, asservis par des entités qui ne sont pas amicales. Ces entités leur donnent encore et encore tous pouvoirs.

Tant que l’être humain n’a pas dépassé un certain stade, il a besoin d’avoir du pouvoir, notamment du pouvoir sur les autres. Il a besoin de l’énergie argent et de tous les plaisirs que lui offre la matière, plaisirs bien fugaces, plaisirs à la limite inexistants.

Le chemin de Lumière

Le seul plaisir, le seul bonheur qui peut être offert à un être humain, c’est de découvrir réellement qui il est, de découvrir le merveilleux chemin qui s’appelle « chemin de Lumière », le chemin de la vraie spiritualité.

plaisirsÀ cette époque, il y a comme une séparation des eaux : de plus en plus d’êtres s’éveillent et perçoivent la Lumière en eux ; bien sûr, ils ne la perçoivent pas en réalité, mais ils sentent, avec une force intérieure, quelle est réellement leur voie.

Bien sûr, il faut encore que l’humanité s’éveille un tout petit peu avant que le grand pas soit fait, que le grand cycle de la vie se transforme.

Vous perdrez tous vos repères existentiels, que ce soit au niveau de vos relations avec vos proches, au niveau de vous-même et de vos relations dans le monde du travail. Vous arriverez à ne plus bien vous comprendre et cela pourra générer un peu d’inquiétude. Vous perdrez vos repères à tous les niveaux, mais c’est nécessaire pour aller vers le renouveau, vers une autre conscience, vers une autre façon d’être, de vivre, de penser et d’aimer.

Nous disons « demain » sans préciser la date, car le temps n’existe pas là où nous nous trouvons, tout du moins il n’a pas la réalité qu’il a sur votre monde de troisième dimension. Donc demain l’être humain sera différent ; il aura découvert la chose la plus importante : l’Amour ! Il aura tout d’abord découvert l’Amour en lui, et à partir du moment où il aura découvert cet Amour Vibration en lui, il le découvrira petit à petit chez tous les êtres qui croiseront son chemin.

Rayonnez de Joie et d’Amour

Dans le nouveau monde, les êtres devront être beaucoup plus dans la Fraternité et l’Amour.

Donc allez de l’avant, ne vous laissez pas freiner par tout ce que vous pouvez entendre ! Essayez le plus possible d’être positifs afin de pouvoir rayonner. Sur les sphères où nous vivons comme sur nos immenses vaisseaux, la Joie demeure. N’oubliez que la Joie est la petite sœur de l’Amour ; si vous n’êtes pas dans la Joie, vous ne pouvez pas être réellement dans l’Amour ; il se peut que vous soyez trop timides pour manifester cette Joie et cet Amour.

Donc, soyez dans la Joie ! Le monde a besoin d’êtres qui sont dans la Joie, il a besoin d’êtres qui rayonnent la Joie et la Vibration Amour, comme la Sérénité.

Regardez dans vos villes comme les êtres sont tristes, comme ils souffrent ! Il n’y a pas le reflet de la Lumière sur leurs visages ! Vous pouvez faire quelque chose pour eux : lorsque vous les croisez dans la rue, soit esquissez un petit sourire en les regardant, ou simplement envoyez-leur tout votre Amour et votre Lumière.

Votre monde est triste, votre monde souffre, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour aider afin que la tristesse et la souffrance s’effacent de plus en plus de cette planète, c’est-à-dire qu’elles ne soient plus générées par les êtres humains.

Tous les règnes sont précieux pour l’équilibre de l’humanité

Cependant, il n’y a pas que l’humanité qui souffre ; la nature souffre, les animaux souffrent ; combien d’animaux sont-ils détruits par la cupidité des hommes ? Les hommes n’ont pas compris que le règne animal et les autres règnes sont précieux pour l’équilibre des êtres humains.

terre1Lorsque vous aurez décimé tous les animaux de vos forêts, et même des pays où il y a des grands mammifères et des grands animaux, pour vous étaler et prendre davantage de place dans leur propre environnement, lorsque vous aurez décimé tous les poissons vivant dans la mer, lorsque vous aurez détruit les forêts, vous vous sentirez tellement seuls, tellement démunis ! Cependant nous vous aidons afin que cela n’arrive pas.

Nous aimerions ajouter : si vous deviez vivre sur un monde où il n’y a plus d’animaux, où la végétation est presque totalement détruite, salie par l’inconscience des hommes, souillée par tous vos déchets, s’il n’y avait plus de poissons dans les mers, la nature et la planète seraient d’une telle tristesse que l’être humain ne pourrait pas survivre. Pour que l’être humain puisse survivre sur une sphère, il faut qu’il y ait l’équilibre.

Pourquoi, sur cette planète, les Dieux Créateurs et les Grandes Hiérarchies de Lumière ont-ils implanté les divers règnes ? Pourquoi y a-t-il tellement de diversité, de beauté et d’harmonie sur votre planète ? Quel est l’être humain qui n’a pas été rempli d’admiration devant un magnifique paysage, devant la beauté d’une mer calme, devant des forêts magnifiques, devant des fleurs de mille couleurs ?

Si vous enlevez tout cela du regard des hommes, sur quoi se portera leur regard ? Sur rien ! Ce sera d’une tristesse tellement immense que l’être humain ne pourra pas survivre.

L’aide intérieure et extérieure à la Terre

Nous le disons encore une fois, n’ayez pas trop de crainte. Nous veillons à ce que vous arrêtiez la destruction en masse de tous les règnes ; nous veillons à ce qu’un seuil ne soit pas dépassé ; nous veillons à ce que les êtres humains commencent à comprendre que la planète Terre est, comme nous l’avons déjà dit, un vaisseau spatial, qu’elle est « votre » vaisseau spatial. Nous veillons à ce que l’être humain ne détériore pas totalement la Terre, parce que si elle appartient aux habitants de sa surface, elle appartient également aux habitants qui vivent à l’intérieur.

Il ne faut pas ignorer que la vie existe d’une façon très forte et très spirituelle à l’intérieur de la Terre ; alors certains êtres venant de l’intérieur de la Terre travaillent également de concert avec nous pour protéger la Vie.

Comme nous vous l’avons déjà dit, et nous voulons le répéter, croyez-vous que si nous n’avions pas été là pour dépolluer votre monde, entre autres de la radioactivité, qu’il y aurait tant d’êtres humains sur la planète Terre ? Énormément d’êtres humains n’auraient pas pu vivre !

Nous avons dépollué beaucoup de sites. Nous nous trouvons parfois au-dessus de vos centrales atomiques, mais vous ne nous percevez pas parce que nous travaillons essentiellement la nuit. Nous avons beaucoup travaillé sur Tchernobyl, sur Fukushima et sur d’autres centrales dans d’autres pays, centrales dangereuses pour les êtres humains.

La chaîne de la Vie, la chaîne de l’Amour

Il doit en être ainsi, et nous devons aider comme vous devez aider. C’est la chaîne de la Vie, c’est la chaîne de l’Amour, c’est la chaîne de l’Univers ! Vous et nous sommes tous reliés en permanence et c’est pour cela que nous nous devons assistance, Amour et bien évidemment respect.

Votre monde aura encore des soubresauts, il se secouera ; la planète Terre se secouera peut-être davantage et d’une façon plus brutale pour montrer aux humains qu’ils ne sont pas les rois du monde et pour leur faire comprendre leurs graves erreurs.

Quoi qu’il advienne, restez centré en vous-même, n’ayez aucune peur car nous sommes là ! Même si vous ne nous voyez pas, tout du moins pour l’instant, nous veillons sur la planète Terre ! Il n’y a pas que nous qui veillons sur la planète Terre, il y a aussi des êtres qui ont pour mission d’intégrer la planète, c’est-à-dire de vivre parmi les hommes ; ils aident les humains parce qu’ils travaillent et vivent parmi eux sans qu’ils puissent les déceler, ni comprendre à qui ils ont réellement affaire.

Certains de ces êtres passent par la naissance, ou ont simplement la capacité de se créer momentanément un corps pour se trouver parmi les humains. Cependant, ceux qui se créent un corps doivent aller se régénérer relativement souvent sur les vaisseaux, mais cela se fait généralement la nuit.

La nuit, il se passe beaucoup de choses que vous ne pouvez soupçonner, que vous ne pouvez voir. Même vous, enfants de la Terre, voyagez la nuit ! Votre corps de matière reste dans votre lit, mais une grande partie de vous-même, au niveau de la conscience, non seulement voyage mais apprend, et d’une certaine manière continue à aider. Vous pouvez voyager avec votre corps astral ou avec une partie de votre conscience.

terre2

Aimer la Vie !

Nous voudrions ajouter l’essentiel : depuis de très nombreuses années terrestres nous sommes près de vous. L’essentiel de l’enseignement que nous souhaiterions vous voir retenir, c’est simplement de vous aimer, d’aimer la vie, même si elle vous bouscule ! Aimez la Vie ! Essayez de toutes vos forces d’aimer tous ceux qui vous entourent, en essayant de les voir au-delà de l’humain qu’ils sont.

Généralement, Enfants de la Terre, les êtres qui ont des relations difficiles avec vous sont souvent des êtres qui souffrent, alors si vous allez au-delà de leurs réactions parfois un peu difficiles, incompréhensibles ou réactives, non seulement vous vous aidez vous-même parce que cela vous permet de donner encore beaucoup d’Amour, mais cela permet également à l’être qui est en face de vous, de grandir et de s’apaiser.

Donc chacun de vous est missionné, et la plus belle mission qui puisse exister dans l’univers est la mission de l’Amour. La Terre et les mondes ont été créés dans l’Amour. Toute Création réelle, harmonieuse et d’une grande beauté, ne peut être créée que dans l’Amour ! Alors, à votre tour, essayez en permanence de générer cet Amour qui grandira assurément en chacun de vous.

Vous êtes à la porte du grand changement ! Ne la laissez pas se refermer sur vous ! Bien au contraire, ouvrez-là grand afin de pouvoir passer en conscience, avec Confiance et Foi, Joie et Sérénité, dans le nouveau monde que vous attendez tous et qui vous a été promis ».

Message reçu des Êtres de Lumière par

Monique Mathieu www.ducielalaterre.org

Lumière sur la terre

 

Enfants de la terre, la destinée de cette belle grande fraternité qui prendra forme est entre vos mains. Vous avez placé cette route de la nouvelle Jérusalem de lumière sur terre avec en vous cette foi en la venue du messie, il est présentement le chemin que vous demandez. En vous brille la semence du commencement de cette précieuse existence, dans la douceur de cet amour fraternel sur terre. Vous apporterez ce nouvelle espoir de vie future qui prendra forme avec en vous cette parcelle de dieu le messie en votre coeur. De la terre prendra forme en cette vie, existence nouvelle, coeur vibration nouvelle, émancipation de cette sphère de vie, dans l’actualisation de votre précieuse volonté d’union de vos forces afin d’apporter cette lumière sur la terre.

lumière sur la terre

Nous avons apporté appuis, depuis fort longtemps nous oeuvrons à cette venue de la lumière sur terre, de ce retour à la source première de la création de l’homme dieu sur terre. Mais vous avancez et vous cherchez à comprendre pourquoi cela tarde . Vous avez espoir en cette venue et transformation mais vous oscillez encore entre le devenir et l’être qui viendra. Vous êtes à même de constater chacun de vous les progrès qui ont été fait et vous soutenez encore la route de cette éveil planétaire mais vous tardez à abandonner votre forme pensée ancienne. De façon sereine vous devez accueillir en vous cette précieuse lumière du christ en vous et avec amour vous devez rayonner cette lumière christique. Être plus que la simple expression de votre être physique et devenir quantique dans votre poursuite de vie, de quête, en tout et partout quantique. Élever votre vibration, rayonner votre être et laisser parler le coeur afin de devenir cet être mystique, créateur de la présente mission de vie sur terre, expansion de l’être, expression de l’être, l’homme nouveau et avancer dans cette quête sacré de votre mission de vie d’homme nouveau. En vous brille le joyaux de la création, le sublime rayon de votre essence d’être unifiée à la source et à la terre mère, votre terre Gaïa qui vous berce depuis le commencement de votre monde. Et accepter cette transformation en profondeur sans oublier de laisser votre ancienne armure derrière, plus de combat, plus de violence . Amour et Amour, alors soyez votre bouclier de lumière et portez en vous cette lumière qui fera tomber les barrières et les épées seront des épées de lumière.

Dans la dualité de l’être se cache cette frontière à transcender, vous guérissez , vous laissez finir le chemin de l’ancien et prenez part au chemin nouveau de l’homme nouveau, destiné à placer cette nouvelle forme vie. En vous croyez mes frères, ne soyez pas dans la noirceur de l’âme mais devenez lumière de l’âme , lumière amour. En chacun de vous il y a lumière et semence du commencement, en chacun de vos frères vous devez voir cette lumière et semence du commencement et cela n’est point facile, en votre être vous avez traces de différentes épreuves et vous devez laisser partir cette dualité qui vient assombrir la route. Ignorer nous dirons les différentes manifestations de votre être, colère, amertume , afin de placer la joie de vivre et la radiance amour, peut importe les circonstances et événements de vos vies afin de transformer . Il faut laisser les manifestations ce faire, de la joie de votre être qui ressuscite à la vie, dans cette résurrection vous abandonnez l’ancien ne l’oubliez pas.

Vous êtes amour du créateur et vous êtres les messies sur terre, le sauveur de la grande manifestation de l’expansion, de l’ascension de votre terre. Naîtra avec vous cette belle réalisation de l’expansion, l’expression nouvelle de l’homme nouveau. Alors soyez et accueilliez ce que vous êtes et offrez à la terre votre manifestation de la lumière du créateur en vous mes frères.

Je vous accompagne et je vous guide dans ce chemin de réalisation de la nouvelle terre messianique et en vous je place mon amour et mon rayonnement. Enfants de la terre, bien aimés enfants de cette nouvelle Jérusalem de lumière sur terre.

Ayez foi, ayez confiance en vous et cela sera, cela prendra forme, alors soyez mes frères. Je vous aimes, que la paix soit avec vous, en tout temps, en tout lieu. Bénis soyez mes frères.

Apôtre jean dans les pas du christ, le messie en chacun de vous. Bénis soyez, bénis soyez.

Le 26 décembre 2010, message reçu par Ginette Desrosiers.

La méthode de lecture des dossiers Akashiques expliquée

 

La diversité des méthodes de lecture des dossiers akashiques actuellement en usage correspond à la multiplicité des façons d’entrer en contact avec des ressources spirituelles. Le Processus de la Prière d’Entrée, présentée dans le livre fait partie de la tradition de la prière Sacrée d’accès aux dossiers. Dans cette tradition, les individus entrent dans les dossiers au moyen des vibrations lumineuses et sonores de la parole. Les différentes prières qu’on a développées forment des « rampes d’accès » qui mènent à différentes régions des dossiers.

Akasha

Tandis que certains utilisent des prières pour accéder aux dossiers Akashiques, d’autres y entrent par l’hypnose. D’autres encore ont tiré parti des dossiers au moyen des symboles du Reiki, une pratique de guérison. Certes, il y a ceux qui ont accédé aux dossiers grâce à leur pratique de la méditation et autres formes de développement de la conscience.

Toutes les façons d’entrer en relation consciente avec les dossiers akashiques sont bonnes et valides. Ce qui importe le plus, dans le choix d’une méthode, c’est qu’elle s’aligne avec qui on est en tant que personne et qu’elle nous permette d’être à l’aise en faisant les lectures les plus efficaces possible. Lorsque vous serez prêts à faire vos premiers pas vers l’ouverture de vos dossiers akashiques, vous serez guidés et soutenus par la Divinité. Après tout, l’Univers est de votre côté et conspire en vue de votre réussite !

Même si les dossiers akashiques ont toujours été disponibles, ils n’ont pas toujours été à la disposition de chacun. En réalité, les dossiers ont longtemps été l’apanage d’un très petite groupe qui interagissait avec l’Akasha    en son propre nom ou au nom de la communauté.

Lorsque nous parlons du Nouvel Age en ce qui concerne les dossiers akashiques, nous parlons du fait que c’est le moment où des profanes ont choisi leurs propres ressources, y  compris les dossiers, et suivi leur propre voie spirituelle. L’époque de l’immaturité spirituelle, de l’infantilisation, de l’oppression spirituelle et de la persécution est révolue. Nous appartenons à une ère nouvelle d’apprentissage de la relation conscient avec notre propre autorité spirituelle. Ce n’était pas possible il y a cent ans. En fait, cela aurait été jugé scandaleux.

Ceci est un outil que vous pouvez tenir en main et utiliser pour avancer sur votre voie spirituelle. Le temps est venu. C’est notre moment historique et nous sommes l’avant-garde du Nouvel Age, des individus qui prennent la responsabilité de leur propre conscience spirituelle et de leur relation consciente avec le Dieu de leur entendement. Ce n’est pas de la canalisation à l’ancienne. En tant que lecteurs akashiques, nous « canalisons » en permettant à l’énergie des dossiers de passer par notre corps, notre cœur et notre esprit. Nous canalisons de l’énergie et de l’information directement de l’Akasha, et non par l’entremise d’entités ou de personnalités d’autres dimensions.

La plupart de ceux qui consultent pour des lectures ou des cours akashiques le font parce que, sur un plu profond, ils ont déjà une certaine connaissance des dossiers. Ils répondent à un appel intérieur qui leur dit que le moment est venu d’être actif et conscients dans leur développement spirituel. Les dossiers rencontrent toujours les gens là où ils sont. Vous ne serez attirés vers ce genre de lecture, que si le moment est venu pour vous d’apprendre à lire les dossiers. 

 linda Howe

Cette méthode vous la trouverez dans le livre de Linda HOWE, intitulé : Comment lire les Dossiers Askashiques https://www.amazon.fr/Comment-lire-dossiers-akashiques-Linda/dp/2896260676

Grand maître de l’amour et de la guérison

 

 

Il a enseigné aux chrétiens d’il y a 2000 ans l’état christique supérieur présent en chacun et comment faire pour devenir comme lui. Ressuscité trois jours après sa mort, il se présenta pendant un certain temps à ses disciples pour leur montrer la réalité de la vie éternelle et de l’ascension. Aujourd’hui encore, il est avec nous pour nous montrer comment faire en favorisant notre connexion avec notre Essence, l’Etre Divin en nous.  

Il se présente à moi en tant que Yeshua, de son nom hébreux qui signifie « Dieu sauve ». Il émane de lui une vibration très douce. Amour, paix et douceur. Et il parle d’ailleurs beaucoup d’amour et de douceur dans ses messages.   

univers

Quand j’ai commencé à canaliser ses messages, a surgi la difficile question : « Mais qui suis-je pour oser prétendre canaliser Jésus ? ». J’aurais cru qu’il me faudrait passer par une sorte d’adoubement très officiel avec un grand éclair de lumière et la connaissance soudaine de tous les grands secrets de l’univers avant toute chose. Comme il n’en n’était rien, je ne croyais qu’à moitié à ce qui m’arrivait. Tout en sachant très bien que c’était vrai. Je me suis retrouvée complètement bloquée du dos avec une envie irrépressible de rester au fond de mon lit jusqu’à la fin des temps ! Heureusement, quelques jours plus tard, j’ai fait plusieurs canalisations individuelles qui ont grandement participé à me tranquiliser. Mais la question restait. 

Encore quelques jours plus tard, grâce à la présence inespérée sur le Territoire d’un travailleur de Lumière américain, Abdy (www.abdy.info), il m’a été donné de faire un voyage étonnant dans sa vie terrestre. A la fois, je visionnais certains moments de sa vie où il était là devant moi et je sentais très clairement sa présence à mes côtés et entendais ses commentaires. 

J’ai donc vu des moments tous simples de sa vie comme quand il jouait le soir avant le repas avec les enfants des personnes qui l’ont accompagné alors qu’il enseignait en Galilée. J’ai entendu son rire clair et joyeux. J’ai vu les enfants grimper sur ses genoux d’autorité et il les accueillait avec un grand sourire. Il m’a alors dit : « Tu vois, c’était cela aussi ma vie. » Il m’a assurée qu’il n’y avait pas eu de grande révélation un beau matin mais un cheminement vers des compréhensions toujours plus grandes, jalonné de purifications intérieures, avec des moments de doute, jusqu’à ce qu’il comprenne et vive la Nature Divine de l’homme.   

Il m’a emmenée ensuite au moment de son chemin de croix. J’ai ressenti ma douleur et la douleur de tous ceux qui l’avaient suivi dans son enseignement. Ils étaient postés là, le long du chemin, les enfants sur le devant, munis d’eau et de morceaux de tissus, dans l’espoir que l’un d’eux, grâce à sa petite taille, réussirait se faufiler entre les gardes pour le faire boire un peu ou rafraichir son visage. Il m’a alors dit : « Tu dois guérir de cette blessure car ma mort ne représente qu’un infime moment de ma vie et ne dit rien de Qui Je Suis vraiment. »   

Il nous dit qu’il est important que nous suivions notre propre chemin, avec sincérité et simplicité. Car de compréhension en compréhension, de purification intérieure en purification intérieure, nous nous acheminerons nous aussi vers notre réalisation en tant qu’Etres Humains Divins. Tout comme lui.  

J’ai ressenti, lors de cette expérience, sa grande simplicité et aussi quelque chose de l’ordre d’une autorité naturelle très paisible. Et à la fin, ma grande question n’existait plus.

Canalisation de Jésus par Michèle – Au Coeur de Soi 

ETRES SPIRITUELS DES PLEIADES

 

Ils me disent :

« Il y a de cela des milliers d’années, il y avait une connexion entre les terriens et les êtres galactiques qui avaient pour mission de les aider, notamment lors des grands cataclysmes. Ils venaient essayer de rétablir la vie sociale et économique sur ce monde. Ils venaient leur apprendre les arts, la construction, la culture, l’art de la sculpture, et surtout ils venaient leur apprendre qui ils étaient. Ils les ont aidés à construire d’immenses temples, que ce soit au Mexique, en Egypte, en Chine ou même dans la civilisation sumérienne.

Ces êtres ont ouvert des portes un peu partout sur la planète. Ces portes étaient cachées dans ces monuments.

les portes de la terre

Souvent, les grands monuments comme les pyramides ont non seulement été des lieux d’initiation, mais des portes conduisant sur d’autres mondes de notre Univers. Le passage se faisait très facilement dans les deux sens, que ce soit de la Terre vers les étoiles ou des étoiles vers la Terre.

Il y a eu plusieurs grands civilisateurs, des êtres venant d’Orion, de Sirius, des Pléiades et de Vénus. Vénus a envoyé beaucoup de civilisateurs non seulement en Amérique du Sud mais également en Egypte. Ces civilisateurs ont aidé aussi les Sumériens, et même le peuple de Chine, qui à ce moment-là ne se nommait pas ainsi.

Le lien a été volontairement coupé parce qu’il fallait que les êtres humains qui avaient reçu l’aide nécessaire puisse se débrouiller tout seuls et continuer à vivre leurs expériences.

Je vais décrire le prêtre qui est auprès de moi. Il a le teint légèrement cuivré, il porte un vêtement blanc qui ressemble à une tunique allant jusqu’aux genoux. Il porte des sandales blanches avec des cordelettes entrecroisées qui montent jusqu’aux genoux. Il tient dans une main une croix ansée qui n’est pas tout à fait comme celle des Egyptiens. Sur la tête, il porte une coiffe où il y a ce qui ressemble à des plumes. Il me dit :

« La coiffe d’origine était un réceptacle énergies venant de toutes les sphères de notre système solaire, du Soleil et même des énergies se trouvant dans l’atmosphère de la Terre Mère.

A l’origine, nous étions des peuples qui avions un immense respect de la vie. Nous étions des peuples qui vivions dans la paix avec une grande conscience de nos frères galactiques. Nous avions des échanges permanents, tout du moins dans les premiers temps.

Lorsque les êtres galactiques sont partis, parce qu’il fallait qu’il en soit ainsi pour permettre à l’humanité qui renaissait de ses cendres de progresser, de comprendre, et surtout de ne plus faire des erreurs, les descendants de ces peuples ont cependant fait des erreurs. Ils ont idolâtré le prêtre que j’étais, les dirigeants et surtout les êtres venant d’autres sphères, et ils ont totalement inversé le processus.

Ils ont détourné tout ce que nous avions mis en place pour capter les énergies et fait des offrandes en enlevant la vie. »

Je suis un peu en difficulté car je vois certaines images et en même temps je vis les énergies de ces moments-là.

« Au lieu de se relier à la Lumière, ils ont fait l’inverse, et sans en avoir conscience ils se sont reliés aux forces obscures. Tous les sacrifices qu’ils ont faits en hommage à leurs dieux ont été faits en hommage à la lumière sombre.

terre

Lorsque nous, prêtres de ces civilisations, sommes partis de ce monde, avons vu ce qu’ils faisaient et de quelle façon nos enseignements étaient détournés dans tous les pays où ces portes avaient été ouvertes, nous les avons fermées afin que la lumière sombre ne puisse pas agir. Elles ont été fermées en Egypte, elles ont été fermées dans la civilisation sumérienne, en Chine, elles ont été fermées en Amérique du Sud. Elles ont été fermées de partout.

Si je viens vous en parler, c’est pour vous dire que toutes ces portes vont être ré ouvertes. Même si certains temples ont été détruits, soit par la végétation soit par l’ignorance et la bêtise de certains humains, les portes, elles, n’ont pas été détruites, parce qu’elles ne se trouvent pas à l’extérieur, elles se trouvent à l’intérieur, sous Terre, à une grande profondeur, que ce soit sous la pyramide d’Egypte, sous le grand temple du Soleil du Mexique, sous beaucoup de temples ou de ruines de temples qui n’existent plus.

Les hommes de demain, de tout à l’heure, trouveront ces portes car nous les leur dévoileront. Moi qui ai vécu chez les Mayas et bien avant la civilisation Maya ainsi que d’autres êtres allons revenir, d’une certaine manière, pour vous aider, parce que vous en aurez besoin. Vous en êtes à ce cycle absolument extraordinaire où l’homme va changer dans la vibration, va changer dans la matière, va changer dans la conscience. L’ouverture de ces portes vous aidera au moment voulu. »

Je le vois toujours devant nous. Il tient une sorte de bâton lumineux. Il semble être en or, et au sommet, au milieu de la croix ansée, il y a comme un diamant ou un cristal. Je ne sais pas comment il tient, car je ne vois pas de liaison entre le cercle et ce qu’il y a au milieu. Il me dit :

« Il tient simplement grâce à une énergie spécifique, une énergie particulière dont vous n’avez ni connaissance ni conscience. C’est la même énergie qui a permis de construire les pyramides, les temples, et qui a en quelque sorte enlevé le poids de toutes les pierres. »

Il me dit aussi :

« Je suis venu me manifester à vous ce soir bien qu’il n’y ait jamais d’êtres de mon peuple qui aient communiqué avec ce canal. Je voudrais lui dire qu’elle a également vécu dans nos peuples très, très longtemps avant ceux qu’elle nomme les Mayas, bien avant les Olmèques.

Si je suis venu vous voir, c’est pour vous dire : soyez courageux et patients ! Le plus gros du chemin a été parcouru, et même si vous avez encore des moments de lassitude, de grandes fatigues, des moments d’émotions un peu involutives, parfois même des envies de renoncement, cela fait partie de la transformation.

Une renaissance est toujours douloureuse. Une renaissance telle que celle que vous vivez en cette période extraordinaire est la plus belle renaissance qu’une âme puisse espérer dans la matière. Vous êtes bénis d’avoir pu venir sur ce monde en cette période de grande transition. Jusqu’à ce jour, aucune âme incarnée dans la matière n’a eu la chance que vous avez de vivre ce grand cycle, ce changement considérable Ce changement est considérable dans les énergies de transformation, dans la Lumière qui éclaire votre matière et dans l’Amour immense que vous recevrez de l’Univers que vous pourrez ressentir vibrer et vivre de plus en plus intensément au plus profond de vous-même.

La fusion se fera entre l’Amour Universel et l’Amour du Divin en vous. Cette fusion sera la plus grande joie qu’une âme incarnée dans la matière puisse ressentir. Nulle joie ne sera égale à celle-ci. Cette fusion sera de courte durée, car dans la matière vous ne pourriez résister, mais même si elle ne devait durer qu’une seconde, toute votre matière en sera sublimée et elle ne sera plus du tout, dans la vibration et dans l’Amour, ce qu’elle est aujourd’hui.

Beaucoup d’êtres qui sont venus expérimenter la vie sur ce monde depuis des centaines de milliers d’années vont se manifester. Ils viendront ponctuellement en tant que guides faire de petits séjours en se créant un véhicule terrestre en fonction de leurs besoins. Ils viendront en cette fin de cycle qui sera aussi très importante pour leur âme. Même s’ils sont cent fois plus évolués que vous, quoique cela ne veuille absolument rien dire pour nous, ils auront, comme moi d’ailleurs, l’immense joie de prendre corps pendant quelques temps sur ce monde en cette fin de cycle.

Vous comprenez que vous avez commencé la transition, mais vous ne comprenez pas encore tout ce qui vous arrive. Vous n’arrivez pas à expliquer et à gérer ce qui vous arrive. C’est pour cela que je vous demande de vous laisser couler dans le courant de la vie en sachant que tous les Etres de Lumière qui vous ont guidé jusqu’à ce jour et vos guides sont près de vous.

Toutes les Hiérarchies sont très attentives à ce changement de cycle pour la planète Terre, pour tout votre système solaire et bien sûr pour tout l’Univers. En ce qui concerne le reste de l’Univers, c’est un autre problème qui ne vous concerne pas.

Maintenant je vous salue. Pour l’instant je retourne sur une planète de Lumière. J’ai simplement fait une projection de ce que je suis car j’avais envie de vous parler un peu, de vous expliquer ce qu’il adviendra de ce monde et surtout de vous dire : courage et confiance ! Vous désirez tous grandir, alors il faut que vous ayez toujours beaucoup de force, de courage, de confiance et d’Amour. Ce sont les ingrédients de votre grandissement.

Que mon Amour vous accompagne où que vous soyez, où que vous alliez ! »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Le courage ou la peur est une affaire humaine

 

Un choix difficile à évaluer lorsque l’émotion est imprégnée de l’une ou l’autre de ses énergies. Ces deux attributs attirent de grandes énergies de mouvement à l’intérieur d’un individu. L’une fait monter l’adrénaline pour foncer et l’autre pour fuir ou se retirer. Le mot courage possède sept lettres et conduit vers le divin dans des énergies d’ascension. Le mot peur possède quatre lettres et paralyse un individu dans des énergies terrestres et obscures. La réaction à ces deux attributs sollicite la même dépense énergétique. L’une est constructive et l’autre souvent destructrice. 

VOLCAN2

Je suis Adinathon. Je viens vers vous en ce moment important et décisif de votre temps pour me saisir de votre soif d’apprendre et de comprendre. Je viens au nom de Celui qui a ouvert la Voie et qui vous porte dans Son Cœur Christique. Je suis mandaté pour être l’un de vos ambassadeurs auprès de Lui. Je comprends votre plaidoyer et je partage votre désir de rapprochement de votre Christ intérieur. Je suis un maillon dans votre chaîne. Je viens vous rappeler que vous êtes aussi forts et aussi amoureux que moi de faire partie de cette grande expérience qui nous fait voguer sur la mer infinie de la Connaissance et de l’Amour. 

Elle est merveilleuse l’histoire humaine lorsqu’elle n’est pas soumise à l’oppression et aux contraintes de la peur. Pourquoi y a-t-il autant de peur et de négativité dans ce monde où la joie et le désarroi se chevauchent pour laisser des traces d’amertume ou d’insatisfaction ? Mes bien-aimés, il est nécessaire de naviguer dans ce monde tumultueux agité par les vagues de l’émotion. L’être humain est différent de toute autre créature de l’Univers à cause de sa faculté émotive complexe mais, comme un élève en phase d’apprentissage, il apprend à composer avec elles et à se connaître à travers elles. Les émotions sont comme la mer, imprévisible, quelquefois spontanée et menaçante. Des tempêtes s’élèvent et s’apaisent laissant un grand calme et quelque chose de plus noble. Lorsque le calme revient une gratitude subtile émane du cœur et fait comprendre la richesse de la paix intérieure. Lorsque l’équipage d’un navire entre au port après la tempête, tous les visages rayonnent la joie : la joie d’être encore là, la joie d’être passé à travers cette épreuve avec succès. Cette joie est une émanation de l’âme qui perce à travers la personnalité suite à l’abandon qu’on se permet après avoir triomphé de l’épreuve. Cette joie est le fruit du courage qu’il a fallu déployer pour surmonter les peurs qui étaient présentes lors de la rencontre où le chevalier et l’épreuve se mesuraient face à face. Comme deux adversaires redoutables et de force égale, le chevalier et l’épreuve déploie tous leurs atouts et leur finesse pour défendre ce qu’ils ont de plus cher, leur existence et leur fierté. 

La peur n’est pas toujours néfaste. La plupart du temps, elle est naturelle et spontanée puisqu’elle protège d’une agression imminente. Toutes les créatures dotées de la faculté de se mouvoir connaissent la peur. Si elles s’aventurent dans des espaces hostiles et qu’elles perçoivent le danger, la peur est la première émotion qui imprègne leur état d’être. Elles ont alors le choix de revenir sur leurs pas et de s’éloigner du danger. La peur protège aussi l’enfant qui prend son temps pour apprendre à marcher ou qui s’aventure dans un territoire nouveau pour lui. Malgré sa perception toute fragile et dissipée, l’enfant est tout de même bien protégé, car la peur est une émotion primitive qui émane du cerveau reptilien ou cervelet. Cette forme de peur n’est pas dépendante du raisonnement ou de l’intelligence. Elle est une émotion innée, et seule la familiarité avec l’objet de la peur peut dissiper cette énergie et ramener la confiance et la sécurité. 

Une autre facette de la peur peut être raisonnée par la connaissance et l’intelligence. Cette forme de peur est celle qui paralyse beaucoup d’individus dans une inertie non évolutive par précaution calculée ou par manque d’intérêt à s’impliquer dans une tache difficile ou à surmonter un défi. Face à cette peur, le courage est une impulsion de l’âme qui cherche à aller plus loin, qui cherche à attirer vers la personnalité l’expérience nécessaire à la compréhension d’une leçon ou d’une connaissance nouvelle pour ensuite grandir et atteindre le but qu’elle s’est fixé. Cette peur n’est pas rattachée à la survie, mais plutôt au manque de connaissance et d’aspiration. Celui ou celle qui n’aspire pas à poursuivre les intentions intimes de son âme à aller vers la lumière cherchera par tous les moyens à alimenter la peur de s’impliquer dans une aventure qui le ferait grandir. 

Cette peur est plutôt un renoncement à l’effort qu’un élément de survie. L’individu qui est complaisant de lui-même, par faiblesse ou par vanité, ne cherchera pas à sortir de son état d’inertie à moins qu’il y ait une incitation au courage venant de l’extérieur de lui-même. Si une connexion lucide n’est pas établie entre l’âme et la personnalité, aucune aspiration ne sera présente et le courage sera impossible. L’individu dont l’esprit est en boucle fermée sur la critique des autres ne peut pas établir ce contact avec l’âme. L’esprit qui est empli de lui-même ne cherchera pas à grandir et à satisfaire la raison d’être de son incarnation. Lorsque l’esprit est dans un tel court-circuit, l’âme demande de l’aide aux Êtres Supérieurs pour organiser un événement qui provoquera un choc à cette personnalité afin qu’elle sorte de cet état de complaisance inutile. Les accidents sont ce genre de choc nécessaire pour remettre sur la voie de l’évolution l’individu qui a peur de tout et de rien. La peur attire la force opposée comme la noirceur attire la lumière. 

chez francesca

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi beaucoup d’individus meurent quelque temps après avoir été mis à la retraite ? Oui, c’est parce qu’ils n’ont plus rien à faire. Ils n’ont pas eu le courage de s’impliquer dans autres choses. Ils n’ont pas été habitués à donner, alors personne n’a besoin d’eux et ils s’ennuient à mourir. Voilà le pouvoir de l’inertie lorsque l’âme d’un individu ne voit plus de possibilité d’avancement, elle demande à se retirer de l’incarnation, et la mort s’ensuit. L’âme n’a pas de temps à perdre et elle ne se complaît jamais avec elle-même dans une énergie d’inertie. La raison de l’incarnation est pour l’avancement dans la compréhension ultime de son appartenance à Dieu et non dans l’amusement et les satisfactions de la personnalité. La personnalité est un instrument qui meurt avec le corps physique et qui ne devient qu’une mémoire, mais l’âme cherche toujours à aller vers la Lumière. 

Celui ou celle qui vit son incarnation pour le plaisir et pour les satisfactions que le monde lui offre emprisonne son âme dans un état où elle demande de l’aide pour se libérer. Les malheurs et les épreuves que la personnalité doit surmonter sont uniquement dû à la mauvaise compréhension de l’esprit par rapport à l’objectif de l’âme qui cherche à grandir dans l’Unicité, mais qui réalise que l’instrument ne répond plus à son aspiration profonde. L’âme est spirituelle et l’esprit est le traducteur de l’expérience qu’elle utilise pour grandir à travers l’incarnation. Si l’esprit est rébarbatif à son aspiration, l’âme demande à se libérer et n’a aucun remords sur le rejet de l’enveloppe de l’esprit qui est le corps physique. L’individu qui ne s’identifie qu’à son corps physique comme étant le centre de son être sera la plupart du temps déçu par la vie. Il ne sera aucunement gratifié dans son expérience, car ceci serait semblable à mettre une lumière dans une boîte afin d’enfermer son rayonnement et annuler sa raison d’être. Tout a une fonction dans l’Univers et tout doit servir pour ce qu’il a été créé, sinon la loi du mouvement s’occupe de corriger la situation. Le courage permet ce mouvement à l’intérieur de l’être. Il est l’essence, que l’âme fournit à travers un esprit clair, nécessaire à créer cet élan vers son but ultime le retour dans l’Unicité après avoir expérimenté la séparation et l’individualisation. 

Cette expérience de séparation et d’individualisation a été voulue et vécue un nombre incalculable de fois. Vous êtes passés maîtres dans ce domaine. L’expérience doit se terminer. Vous avez oublié pourquoi vous avez choisi de vivre cette expérience. Vous avez oublié d’où vous êtes partis. Vous avez oublié que ceci ne devait être que l’expérience d’un moment. Rien de plus ne pourrait être appris qui pourrait vous servir, sinon plus de souffrance, plus de douleur. Ceci n’est pas nécessaire pour apprécier la vie. Renoncez à vous embourber davantage dans les labyrinthes de l’illusion. Vous connaissez maintenant ces chemins ; ils ne mènent nulle part. Vous l’avez constaté vous-mêmes dans les aventures médiocres que vous vivez jour après jour, année après année, vie après vie. Vous voulez terminer ces détours inutiles ? Alors, laissez de côté cette peur de vous reconnaître et permettez à votre divinité intérieure, cette âme qui aspire à atteindre les plus hauts sommets de pureté et de rayonnement, de s’exprimer dans votre quotidien avec simplicité et complicité. Prenez conscience de ce courage que l’âme vous communique pour vous épanouir à travers la vie, ce cadeau inestimable que le Divin vous accorde. Imaginez-vous un instant sans la vie, sans votre perception actuelle de vivre et d’exprimer l’être qui est présent en vous. 

Imaginez que votre état d’être soit toujours en sommeil, que vous ne sentez rien, que tout est non-existence. Ceci fait réfléchir n’est-ce pas ? La vie est le cadeau le plus précieux que l’Univers ait donné à ses enfants. Pour qu’elle porte fruit, il faut apprendre à l’apprécier pour ce qu’elle est, pour ce qu’elle vous apporte. Elle est le support de l’existence et de l’épanouissement de l’être. Il est essentiel d’en prendre conscience pour en savourer les moindres bienfaits. 

Le courage est relié à l’effort et l’effort à la croissance. Pour sortir de l’inertie, il faut se laisser imprégner de cette impulsion qui fait place à l’effort de prendre une direction lorsque c’est nécessaire pour satisfaire les exigences du changement. Le changement continuel est une nécessité universelle sur la voie de l’Amour et du partage. Le courage amène à soi les forces essentielles requises pour régler les vieux problèmes et apporter un renouveau dans la gestion de la vie. Il vous permet de satisfaire l’engagement que vous avez pris dans un passé très lointain pour participer à ce qu’il y a de plus noble dans l’Univers : l’épanouissement de la Création. Mes bien-aimés, beaucoup parmi vous ne savent pas quoi faire pour aider à la Création. Ils attendent assis dans un parc et regardent les pigeons. 

Ressentez l’appel de votre âme qui vous demande de participer au Plan divin par l’implication de votre personnalité dans des taches altruistes. Partagez vos talents et votre connaissance avec ceux et celles qui sont plus démunis que vous. C’est la seule façon d’obtenir d’autres connaissances et d’autres talents. Votre âme vous demande de mettre tous vos atouts au travail et de les placer dans un champ de rayonnement pour l’ensemble. Vous êtes une cellule précieuse de la Conscience et votre existence est importante pour le bien-être universel. Ce que vous faites, si petit soit-il, est ressenti par tous, même si vous n’en êtes pas conscient. Il est bien de suivre l’exemple donné par d’autres, mais vous êtes aussi un maître enseignant lorsque vous laissez parler votre âme, votre étincelle divine. L’élève, c’est aussi vous, c’est votre personnalité, c’est votre individualité. Établissez un lien sûr et profitable entre votre âme et votre personnalité pour retrouver ces mémoires de vos plus belles expressions lumineuses ancestrales. Vous aurez alors accès à tout ce qu’il vous est nécessaire pour comprendre votre vie et votre but. Il n’est pas nécessaire de prendre tous les cours qui se présentent à vous pour apprendre à avoir du courage. Le courage vient de l’intérieur, il prend racine dans votre cœur. Dans vos expressions populaires, vous dites : « avoir du cœur », « avoir du cœur au ventre ». Cela signifie avoir du courage. 

Courage

Lorsque vous êtes coincé dans une situation où tout devient sombre suite à une déception ou à la perte d’un être cher, faites appel à votre courage intérieur. Ne restez pas dans ces énergies qui vous épuisent et vous conduisent dans des réflexions dégradantes de désespoir. Utilisez le lien entre votre âme et votre personnalité pour ressentir cette impulsion qui vous reliera à nouveau à votre joie intérieure. Je sais qu’il est difficile de changer ses énergies d’une vibration d’oppression émotive à celle de la joie en un instant, mais le courage vous donne toutes les chances de raccourcir sensiblement l’enfer que vous vous imposez à naviguer dans cette mer d’énergies instables et démoralisantes. L’être humain aime se retirer en lui-même et bouder un certain temps pour montrer à l’autre qu’il n’est pas content de la façon dont l’échange est devenu défavorable pour lui. Sortez de cet état le plus rapidement possible et vous serez heureux de la maîtrise que vous aurez acquise sur cette émotion. 

Le courage est nécessaire pour la maîtrise de toutes vos émotions, peu importe la situation dans laquelle vous vous enlisez. Il est important de lui faire une place de choix dans votre façon d’agir. Faites-en un ami inconditionnel, un ami qui vous supportera lorsque vous vous perdrez dans des aventures émotives houleuses. Je vous aime comme mon frère, ma sœur, et je désire vous guider vers votre courage et votre impulsion qui vous permettra de vous élever vers les plus hautes aspirations de l’âme, de rayonner sa Lumière pour le bien du plus grand nombre. Vivez l’Amour, la Paix, l’Harmonie et, surtout, vivez votre courage avec zèle et dignité. Merci d’être là et de participer à élever votre entourage en même temps que vous-même. Je m’unis à la Grande Fraternité des Êtres de Lumière pour vous bénir et vous imprégner des plus belles Énergies d’Amour que l’Univers déverse en votre cœur. 

Adinathon

Communication télépathique reçue de Adinathon
par André DeLadurantaye le 1er juin 1997

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/   

C’est l’histoire d’un Etre Humain

 

C’est l’histoire d’une chose incroyable. Eh oui, c’est l’histoire étonnante ou ahurissante d’un Être Humain ! Ce n’est pas l’histoire d’un Être Humain spécial. Ce n’est pas l’histoire d’un Être Humain qui a des pouvoirs supérieurs aux autres. Peu importe qu’il soit riche ou pauvre. Peu importe ce qui se passe sur Terre. Je veux simplement vous parler de l’histoire d’un Être Humain – selon ma perspective… Ce qui se passe quand vous partez de notre côté du voile, et ce qui se passe quand vous revenez. C’est toi ! C’est chacun de vous ! Soyez attentifs, car ceci ne sera peut-être pas toujours conforme avec ce que l’on vous a dit par le passé.  

humain

Vous pourriez dire que la vie commence tout naturellement ou tout simplement, mais ce n’est pas le cas. Quelques-uns aiment jouer des tours à Kryeon. Ils posent des questions « morales ou techniques ». Des questions telles que : « Cher Kryeon, à quel moment la vie commence-t-elle ? Est-ce à la fécondation de l’ovule ou à la naissance ? » Étant donné que ce sujet est très controversé chez les Êtres Humains, ces questions sont un peu tendancieuses. Donc, ils attendent une réponse de Kryeon. Ces personnes n’aimeront pas les réponses, car elles vont bien au-delà des apparences de l’esprit éthique et 3-D.

Il y a un système dans tout ceci, et il est magnifique. Il s’applique à la naissance, à la vie et à la mort. Les potentiels de rencontres que vous ferez avec d’autres, sur cette planète, sont connus avant que vous naissiez. Les attributs karmiques que vous apprécierez, lors de votre atterrissage sur cette planète, sont tous bien compris et agréés. Les synchronicités de qui vous allez rencontrer sont là ! Ce n’est pas une question de « diseur ou diseuse de bonne aventure » ou de prédictions de l’avenir. Ce sont plutôt des prédispositions basées sur l’énergie.

Tous les potentiels existants sont déjà inclus dans ce système, avant que vous posiez le pied sur cette planète. Aussi complexe que cela puisse vous paraître, avant votre naissance, vous connaissez déjà les synchronicités qui peuvent se réaliser. Vous choisissez vos parents, et ils vous choisissent. Quand est-ce que la vie commence ? En fait, elle commence des éons avant votre naissance. C’est l’amour de Dieu qui est à l’oeuvre, et ceci devrait vous dire quelque chose. Vous n’êtes pas ici par hasard.  

« Kryeon, il ne peut en être ainsi. Vois-tu, je suis un orphelin, et je n’ai jamais connu mes parents. » Oh ! Cher Être Humain en 3-D, tu n’es pas à l’écoute. Du plus profond de ta sagesse, tu as choisi les parents qui ont fait de toi un orphelin. Donc, tu pourrais me demander pourquoi tu as fait une telle chose. La réponse est que, lorsque tu es de mon côté du voile, tu as l’esprit de Dieu. Vous choisissez parfois des défis qui vont aider la planète, selon vos potentiels. Sachez que personne ne vient ici pour souffrir. Vous êtes ici dans le but d’éclaircir le puzzle de la vie, et c’est précisément ce que vous êtes en train de faire… Vous qui êtes ici, ainsi que celles et ceux qui lisent ces lignes ou écoutent l’enregistrement.  

Chacun de vous est une partie intégrante du Créateur. Chacun de vous a commencé de mon côté du voile. À noter que ce n’est pas du tout un lieu ou un endroit, selon la définition de ces mots. Vous ne pouvez pas vraiment le comprendre, puisque dans la 3-D, votre lieu d’origine doit nécessairement être physique. Dieu n’est pas un lieu quelconque. Dieu est. L’on pourrait dire que vous faites partie de la « soupe » appelée Dieu.  

Dieu n’a pas d’attributs physiques. Faire partie de Dieu n’est pas explicable en 3-D. Je suis assis devant vous, mais je ne suis pas une entité isolée ou séparée. Je suis comme vous, une partie de la soupe appelée Dieu. De mon côté du voile, mon nom n’est pas Kryeon. Ce nom a été créé pour vous. Pendant cette communication, je prends place dans l’énergie de mon partenaire en tant que groupe. Je vois les Êtres Humains qui lisent ou écoutent ce message. Pouvez-vous imaginer une telle situation ?  

Donc, votre existence ne commence pas à la naissance, car vous avez toujours existé ! Quand les Univers ont été créés, vous existiez… Vous étiez là ! Vous aussi, vous êtes Dieu. Vous êtes la famille divine. Il y a une raison pour laquelle vous avez choisi de venir sur Terre… Et elle est connue de tous (sauf vous, quand vous êtes en incarnation).  

La raison pour laquelle vous venez sur cette planète est quelque chose que nous avons maintes fois tenté d’expliquer. Il nous est difficile de bien expliquer cette raison, car elle n’a pas tellement de rapports avec la Terre. Cela concerne plutôt l’Univers. Cela concerne plutôt les énergies futures que vous mettrez en place, lors de vos expériences, ici sur Terre. Il est difficile d’expliquer le monde extérieur à un poisson qui est dans un aquarium, puisqu’il connaît seulement ce qu’il y a dans ce contenant (limitation 3-D). Si vous lui parlez du système solaire et de ses environs, il ne vous comprendra pas. Donc, nous coupons court et nous vous répétons que ce que vous faites dans cet aquarium a une grande influence sur l’extérieur.  

Vous ne me croirez peut-être pas, mais c’est vous qui avez fait le choix de venir ici. Quand vous avez vu les potentiels qui vous étaient offerts par vos « futurs parents génétiques », ainsi que l’endroit où alliez naître, vous avez dit : « Oui ! » Vous avez dit : « Il me tarde de revenir. Permettez que je revienne maintenant. »  

Chacun de vous sait ce qui s’est passé dans sa propre vie. Ceci vous fait réfléchir, n’est-ce pas ? « Kryeon, si j’avais connu ces potentiels, je pense que je ne serais pas revenu. » Chères âmes incarnées, c’est justement ce qui fait que vous êtes des Êtres Humains incroyables. En effet, vous le saviez. Vous connaissiez les potentiels de tout ce que vous avez expérimenté jusqu’à présent. Ils étaient là, et vous êtes allés directement au but. Vous en avez fait l’expérience.  

« Pourquoi est-ce que Dieu aime tellement l’humanité ? » Nous venons de vous répondre. C’est parce que vous connaissiez les potentiels, et vous êtes quand même venus. C’est parce que vous aimez cette planète autant que moi. C’est parce qu’un plan ou événement grandiose est en cours de déploiement. Il s’agit de voir où la vibration va aller – sur cette planète. Sera-t-elle haute ou basse ? Ces événements qui se déroulent ici créent des choses qui sont beaucoup plus vastes et magnifiques. Pour que ce test se fasse dans l’intégrité, les Êtres Humains doivent naître sur cette planète et chercher le Créateur en eux.  

Chez francescaVoici quelques précisions. Au moment où vous vous « penchez en avant dans le vent de la naissance » et pendant que l’embryon se développe, je suis métaphoriquement avec vous. C’est un portail qui se situe entre la linéarité et l’inter-dimensionnel. Ce n’est pas un lieu. C’est plutôt une dimension divine. Je regarde votre énergie et vous regardez la mienne. Ce qui suit est ce qui s’est passé avec chacun d’entre vous, car je représente le groupe qui vous dit au revoir et qui vous accueille à votre retour. Je suis Kryeon, un amant de l’humanité.  

C’est là que – dans cette splendide énergie – j’ai demandé à chacun d’entre vous si vous étiez prêts et si vous y aviez bien réfléchi. Chacun de vous m’a embrassé avec son énergie divine. Ensuite, vous avez disparu, et cet incroyable processus a commencé.  

Channelling présenté à Caracas, Venezuela, le 2 novembre 2008 - Par Kryeon

Reçu le 02 Novembre 2008, par Lee Carroll sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

LE POTENTIEL D’UN ARTISAN DE LA LUMIERE

 

 

Il suffit d’un instant de présence, d’amour, de conscience pour vous reconnaître vous-même malgré toutes les sollicitations de la vie, et toutes les entraves et les embuches pouvant se présenter à vous et vous distraire. 

Réalisez, sentez qui vous êtes aujourd’hui.  Ici et maintenant. Puisqu’il n’y aura rien de plus demain qu’il n’y avait hier pour sentir qui vous êtes. Car l’essentiel a été, est, et sera toujours présent. N’attendez pas une seconde de plus pour ressentir au fond de vous le fait que vous êtes une être de lumière incarné sur Terre. 

Choisissez dès cet instant en votre cœur de cesser tout jugement à votre égard, toute comparaison avilissante avec qui que ce soit. Ne vous laissez plus atteindre par tout ce qui pourrait vous blesser – trop présent dans votre réalité quotidienne, mais si illusoire face à l’immensité de l’univers. 

Francesca sur  blog1

Ressentir votre potentiel véritable est votre priorité. Vous reconnaître ainsi vous permettra de retrouver votre joie de vivre et votre pulsion créatrice, et aussi de mieux apprécier les rencontres avec d’autres personnes et d’autres formes de vie, ainsi que votre unité essentielle. Tout débute  par une constante présence à vous-même, ici et maintenant, et en acceptant de reconnaître la grandeur de votre être véritable. Alors, vous pourrez rayonner tout naturellement votre vibration d’Ame, telle une offrande amoureuse aux personnes qui vous entourent. 

Ouvrez vos yeux et regardez les gens autour de vous. Ne sont-ils pas engagés comme vous sur une voie menant à la reconnaissance véritable ? Certes, leur visage est différent du vôtre, et leur corps l’est tout autant. Pourtant, leur recherche d’amour et d’unité est similaire à la vôtre. Il n’y a donc aucune raison de garder vos distances ou d’entretenir de la méfiance à l’égard des autres. De qui auriez-vous à vous méfier sinon de vous-mêmes, de votre personnage humain ?  

Il vous est en effet souvent arrivé de laisser se former en vous des personnages que vous n’êtes pas en réalité, des faux-semblants envahissants qui vous ont happé, subjugué, submergé, qui ont conditionné vos états d’être, vos attitudes, vos comportements, vos paroles. Il est temps de vous en libérer et de laisser émerger l’Etre véritable en vous qui, loin de vouloir vous contrôler ou vous manipuler, vous guide vers les plus grandes joies de l’existence. 

Chère Ame, qu’il y ait tant de souffrances, de méfiance et de séparation entre les êtres sur Terre fait-il sens ? Emettez alors votre vibration, votre lumière et votre amour, de telle sorte que tout ce qui vous entoure se transforme et en vienne à avoir du sens. Plus vous offrirez votre amour, plus vous ressentirez l’amour qui vous est offert. 

Ressentez d’où vous venez, qui vous êtes et où vous allez. Sentez tout ce que vous pouvez être et accomplir, pour vous et pour les autres, et ce, avec la grâce de l’Etre de lumière incarné que vous êtes, profondément heureux de son choix de vivre en tant qu’artisan de lumière. 

De par son éveil, l’Artisan sait qu’l influence les êtres croisant son chemin à prendre conscience de qui ils sont réellement. Ce ne sont pas uniquement quelques centaines d’humains qui transformeront ce monde, mais bien plusieurs millions d’êtres conscients, se réjouissant de savoir qui ils sont vraiment. Car avant même d’évaluer les possibilités et les occasions innombrables de contribuer à l‘éveil collectif, le fait de s’émerveiller de soi-même et de la magie de la vie est essentiel pour tout humain en éveil et, bien sûr, pour l’artisan lui-même.  En somme, nous pourrions dire que la fonction première de l’être humain conscient est de s’émerveiller. Vous œuvrez intensément et efficacement pour l’éveil de l’humanité et l’émergence du nouveau monde quand, d’instant en instant, tout en vous n’aspire qu’à s’émerveiller et à aimer ce qu’il voit. Vous serez ainsi engagés au cœur d’une voie spirituelle d’un niveau vibratoire élevé, récoltant dans la joie et en toute conscience ses merveilleux fruits. 

Chères Ames, comment éclairer davantage cette Terre autrement qu’en étant vous-même la plus précieuse merveille de votre vie, un rayon de lumière, une mélodie d’Amour ? Combien de fois aujourd’hui vous êtes-vous sentis remplis de joie, devenant tel un éblouissant feu d’artifice, une symphonie de bonheur ? N’est-ce pas révélateur ? Peut-être êtes-vous étonnés que nous vous disions : « Eclatez-vous ! Vous êtes venus sur cette Terre pour vous réjouir !  » Quels sont ces anciens souvenirs qui créent en vous le sentiment ou la croyance que vous devriez souffrir ? Bien sûr, nous savons que plusieurs souffrent, mais est-ce une raison de continuer à souffrir ? Soyez un témoin vivant de la beauté de la vie. Pour le devenir, cherchez à avoir la beauté autour de vous. Cela ne veut pas dire de faire abstraction des souffrances, des conflits et des difficultés que vivent tant de gens, mais plutôt qu’en étant un rayon de lumière, vous ferez en sorte que les gens autour de vous puissent eux aussi se libérer de leurs souffrances, de leurs conflits et de leurs difficultés. 

Ces artisans de la Lumière, qui sont-ils alors et qui deviennent-ils ? Sont-ils tels des « agents » embauchés par Dieu afin de changer ce monde et de la guérir ? N’est-ce pas là une perspective intéressante ? Encore faut-il définir ce qu’est Dieu. Pourrait-il s’agit de l’ensemble des âmes ou des formes de vie dans toutes les dimensions de l’univers se manifestant par la projection d’une lumière dont le but est d’éveiller chaque être ? Voilà un terme sympathique : des agents de la joie, de l’amour et de la lumière. Qui sont ces agents de la lumière ? 

Ce sont des Etres qui s’incarnent à répétions, chaque fois avec le mandat d’œuvrer pour la lumière. Certains d’entre vous s’interrogent peut-être sur l’origine de réminiscences d’un lointain passé où la lumière, la joie, la grâce et des connaissances spirituelles avancées faisaient partie du quotidien, alors qu’aujourd’hui cela semble  rarement le cas. Y a-t-il eu une involution ? Une révolution serait-elle nécessaire ? Comment se fait-il que vous étiez jadis si lumineux, si éveillés, et qu’aujourd’hui vous ayez à retrouver cette lumière et ces facultés ? Il se peut en ce cas que vous soyez un agent de la lumière, c’est à dire que vous soyez venus sur cette Terre depuis votre dimension d’origine pour œuvrer de façon continuelle, de multiples manières, sous de nombreuses facettes, avec plusieurs outils, d’une vie à l’autre afin d‘assurer l’évolution de ce monde…. 

Canalisation de S.Hermanus par Pierre Lessard

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Christ’Al Chaya de septembre 2016

Lettre MENSUELLE DE SEPTEMBRE 2016

méditation

Bien-aimés de l’Un, chers lecteurs, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des 12 Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion. Je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

Comme vous le savez, chères âmes, dans quelques mois avec un groupe de personnes, nous nous rendrons vers le Yucatan pour activer et célébrer le 3ème portail de solarisation qui lui-même, amplifiera le 3ème portail de rédemption de Rapa Nui, de l’Île de Pâques. Ce portail traitera tous les maux liés à la culpabilité. La culpabilité est née sur Terre au moment de la grande fracture, ce que l’on nomme le péché originel, la séparation d’avec la Source. Afin de vous préparer à traverser les changements énergétiques cellulaires liés à ce portail, afin de vous préparer à entrer dans la vibration de 2O17, il est important que vous puissiez franchir certaines étapes, des étapes majeures, vous avez besoin de vous libérer de la culpabilité originelle inscrite au cœur même du Sacré Cœur de la cellule. Le moyen qui vous est proposé est la réconciliation. Et j’aimerais aborder avec vous ce sujet.

Mon canal, Rosanna Shamira, aime beaucoup le chant de Michel Garnier et de Pakoune « Réconciliation ». Les paroles sont claires, limpides. 

• Le secret pour avancer dans la Lumière : réconciliation. 
• Le secret pour guérir toutes nos frontières : réconciliation. 
• Le secret pour s’écouter les uns, les autres : réconciliation. 
• Le secret pour guérir les fleurs occitanes : réconciliation. 
• Le secret pour entendre les voix du ciel : réconciliation. 
• Le secret pour atteindre les voies du ciel : réconciliation. 
• Le secret pour s’aimer dans l’adversité : réconciliation.
• Le secret pour respirer l’instant présent : réconciliation.

Image de prévisualisation YouTube

Mais comment se réconcilier réellement ? Comment vivre dans cet état d’amour, d’ouverture du Coeur christique ? Jésus lui-même vous a ouvert la voie, il vous a enseigné, appris, à vous incliner, à vous incliner à la volonté du Très Haut, à vous incliner à cette volonté de votre Divine Présence Je Suis en alliance avec la Conscience Unitaire de Dieu Père / Mère. L’ego, l’orgueil, peuvent vous empêcher de vous incliner. Alors il vous faudra développer l’humilité, poser le genou à terre, accepter d’observer ses ombres, accepter de les nommer, accepter d’en faire des alliés par la voie du pardon. Pardonner aux autres, ce n’est faire que la moitié du cercle, l’autre moitié consiste à se pardonner à soi-même, se pardonner d’avoir jugé, se pardonner de s’être jugé soi-même et d’avoir jugé les autres, se pardonner d’avoir cru à toutes les projections que les autres ont inscrites en vous, le pardon est la voie de guérison par excellence. Il vous faut courage, volonté, persévérance, foi et confiance en vous-mêmes.

Si ce 3ème portail de solarisation traite la culpabilité, c’est précisément pour que vous puissiez accueillir, faire rayonner votre Être Divin, votre Être Solaire et que vous ne soyez plus uniquement un Être incarné dans la conscience de ses extensions, car voyez-vous, beaucoup d’incarnations ont été simplement le reflet sur Terre d’une problématique liée à vos extensions, ces parties de vous-mêmes qui demeurent emprisonnées et qui sont elles-mêmes emprisonnantes, ces extensions qui limitent le rayonnement de votre Être Solaire.

Alors oui, durant ces quelques mois à venir, il vous faudra faire alliance avec toutes les parties de vous-mêmes pour trouver cet espace de réconciliation, de sérénité et vivre dans une totale confiance, dans un total abandon, de lâcher prise, lâcher prise parce que rien n’est permanent, tout est en mouvement constant, en changement perpétuel. Les changements peuvent vous faire peur, car ils vous obligent à être dans cet instant présent et être dans cet instant présent, c’est être totalement là dans la quiétude du cœur, du Sacré Cœur. Observez combien de fois vous êtes totalement présents à vous-mêmes dans une journée, combien de fois projetez-vous votre conscience en avant en voulant contrôler les événements, combien de fois projetez-vous votre conscience en arrière en regrettant peut-être votre passé, vos choix que vous avez pu faire. Vous êtes rarement dans l’acceptation de ce qui est, de votre condition actuelle. 

Réconciliation : beaucoup d’Êtres ne pourront pas se réconcilier avec eux-mêmes, parce qu’il est trop douloureux d’accepter les parties les plus hideuses de soi-même. Alors ces Êtres sont perpétuellement dans un état de survie, de contrôle, ils sont dans cette dualité du dominant ou du dominé.

La réconciliation est la voie de libération par excellence, elle est la voie de guérison, elle est la voie de rajeunissement, elle est la voie du rayonnement complet de l’Être Solaire. Acceptez de vous réconcilier avec toutes les parties de vous-mêmes, n’oubliez pas, ce n’est jamais le « je » de l’ego qui pardonne, mais c’est la conscience des univers Père / Mère qui vous donnera la force de vous incliner et de reconnaître que ceux qui détruisent sont ceux-là qui souffrent réellement, ce sont ceux-là qui ont besoin de votre compassion, de votre amour. Réconciliation entre le principe féminin et le principe masculin, réconciliation entre la science et la religion, réconciliation entre les différentes humanités, réconciliation = clé majeure de la rédemption, de la solarisation, de l’immortalité, du retour vers la Conscience Unitaire des univers Père / Mère.

Voilà, chères âmes, ce que je voulais partager aujourd’hui avec vous. Dans ce mouvement de réconciliation, faites silence à l’intérieur de vous-mêmes et laissez votre Divine Présence vous inspirer, vous guider. Bien évidemment, il y aura encore des moments inconfortables dans les temps à venir et vous serez encore et encore déstabilisés jusqu’à ce que vous trouviez ce point, cette zone de neutralité qui est l’espace sacré de la réconciliation.

Soyez bénies, chères âmes, soyez accompagnées dans votre processus d’ascension.

OM SHANTI CHAYA

OLD_TitreCC

LE KARMA N’EST NI UNE RECOMPENSE, NI UNE PUNITON

 

Une chose qui est commune à toute l’humanité, mais qui est souvent mal comprise, est celle du Karma. En effet, certains d’entre vous croient que le karma peut être positif et/ou négatif. Autrement dit, si un être humain vit un moment difficile sur la planète, il doit alors forcément subir un karma négatif. Ou quelque chose de merveilleux est peut-être en train d’arriver à un humain et vous vous dites qu’il est ne train de faire l’expérience d’un karma positif. Et voilà pourquoi certains d’entre vous ont dit que ce qui est observé est peut-être une récompense ou une punition pour quelque chose qui est survenu dans une incarnation passée de cet humain. Ce n’est pas le cas, et nous souhaitons vous montrer la perspective selon laquelle l’Esprit voit le karma et la place que vous y occupez.

Le karma est effectivement le moteur de la réalisation planétaire pour la Terre. Ce que cela veut dire, c’est que vous cheminez à travers vos leçons karmiques, vous devenez illuminés, et la planète se transforme. Car au fur et à mesure que chaque leçon est apprise, vous progressez vers l’illumination. A mesure que votre conscience s’éveille en tant que groupe sur la planète, la Terre, la matière même de la Terre doit répondre. Car la Terre en tant qu’objet matériel doit réagir à vos changements de conscience. Voilà comment vous élevez la vibration de votre planète. Alors, à mesure que vous cheminez à travers votre karma, vous transformez réellement la Terre. Et le karma individuel est la chose la plus importante dont vous disposez ; il donne les meilleurs résultats pour toute l’humanité.

0blog francesca

Or, il peut vous sembler étrange que la Terre réagisse à votre conscience humaine, néanmoins, c’est ainsi que les choses se passent. C’est en raison de ce que vous avez personnellement fait dans vos propres vies. Les choses ne seraient pas ainsi si vous n’aviez pas changé en tant que groupe. Vous devriez donc comprendre que la planète se transforme au plan physique en réaction à ce que vous faites au plan spirituel. Voilà donc la raison de l’importance du karma.

C’est aussi la raison pour laquelle votre avenir n’est pas déterminé et qu’il se transformera à la mesure même de votre transformation.

Imaginez-vous en train de participer à une réunion de planification avant votre naissance. Comme « fragments de Dieu »  et entités de l’univers, vous avez été choisis et vous vous êtes effectivement portés volontaires pour faire partie du plan de la Terre. Vous participez donc de votre plein gré à la session de planification durant laquelle vous planifiez avec ces entités bien-aimées qui vous entourent ce que seront vos leçons. Et le choix des leçons est décidé sur la base de ce que vous estimez pouvoir apprendre à partir de ce que vous avez déjà appris dans le passé. Il vous faut comprendre que la planification se fait toujours sur un niveau où une chose mène à une autre. Par conséquent, les leçons que vous avez apprises dans le passé ne seront pas répétées. Les expériences des vies passées qui ont été karmiquement accomplies ne vont donc pas nécessairement se présenter à nouveau à vous, car ces leçons ont déjà été apprises.

Il s’agit d’une complexe séance de planification, car non seulement vous impliquez ceux autour de vous qui ne sont pas sur la planète, mais nous vous répétons que cette séance de planification implique aussi la partie supérieure de ceux d’entre vous qui sont déjà sur Terre. Ce que cela signifie, c’est qu’il y a en ce moment même des séances de planification consacrés à la réalisation des possibilités qui se présentent à vous. Elles se poursuivent encore maintenant, même si vous êtes incarnés ici. En réalité, les séances de planification ne cessent donc jamais. Cela donne l’impression que ces choses sont complexes, mais cela peut aider à répondre aux questions que vous avez quant à savoir comment vous pouvez co-créer. Car les possibilités s’offrant à vous s’ajoutent à mesure que change votre conscience. Ceci veut également dire que votre « contrat » changera à mesure que vous élèverez votre vibration.

Encore une fois, ce que nous vous disons, c’est que vous êtes en interaction avec votre avenir sur la planète. A mesure que vous changez, votre contrat et le choix de possibilités changent aussi, et la planète change également. Lorsque nous vous demandons de prendre conscience d e la nature de votre contrat, nous voulons dire qu’il vous faut prendre conscience de l’instant présent. Pour clarifier ce point, nous parlons toujours de l’instant présent quel que soit le moment où nous communiquons.

Une fois dans votre forme biologique, vous avez ensuite l’occasion de réaliser vos leçons, bien que cela vous soit caché. Il n’y a pas de leçons négatives et il n’y a pas de leçons positives. Elles sont toutes simplement des leçons, chacune d’une importance égale. Et même si certaines d’entre elles peuvent vous sembler négatives ou positives, elles ne le sont pas, car la façon dont Dieu les perçoit est bien différente de celle des humains. Et lorsque vous n’étiez pas incarnés ici, vous possédiez la sagesse de tout et compreniez parfaitement les implications de ce que vous planifiez… tout particulièrement lorsque vous vous donniez un défi en apparence difficile à relever.

Ce qui compte avant tout c’est la joie de relever ces défis. Il n’y a pas de pré-destination. Le choix que chaque humain exerce est celui de décider ce que qu’il fait avec sa propre leçon. Et c’est ce choix qui change l’équilibre. Car, même sans une illumination naturelle et une pleine connaissance de qui vous êtes réellement, si vous êtes tout de même capable de voir et de faire des choix qui vous incitent à aller vers la vraie vérité, la vibration de la planète s’élève alors tout de même. Et ensuite lorsque vous avez terminé, vous repassez par la caverne de la création pour reprendre votre essence et votre nom.

Ce que vous avez accompli est enregistré pour votre bénéfice, et puis vous vous rendez au hall des célébrations, un endroit ne se trouvant pas sur Terre, où vous accueillent tous ceux qui vous ont aidés à préparer votre incarnation. C’est aussi à cet endroit où vous en verrez d’autres. Et ainsi à la fin de tout cela, un cycle a été accompli et vous vous retrouvez à nouveau en séance de planification si tel est votre choix. Puisque c’est un fait, qu’il y a de plus en plus d’humains en même temps sur Terre à mesure que passe votre temps terrestre, il devrait également être évident pour vous que vous n’avez pas tous été ici auparavant. Cela signifie qu’il y a toujours de nouveaux humains qui viennent s’incarner.

Il n’y a pas un seul d’entre-vous que l’on pourrait qualifier de nouveau venu. Car ceux ayant eu de  multiples incarnations et qui ont réglé de multiples karmas, sont ceux parmi les gens actuellement sur cette planète qui sont le plus intéressés en ce moment même à recevoir l’illumination. Ce sont les premiers à répondre à la nouvelle énergie. Et c’est donc à vous qui êtres ici que revient la responsabilité de remettre le flambeau à ceux qui viennent pour la première fois. Mais ils vous reconnaîtront et seront attirés vers vous.

ALCHIMIE DE L’ESPRIT HUMAIN de KRYEON

sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

COMMENT REALISER L’UNITE EN SOI

 

Examinons d’abord l’idée de ne prendre parti pour personne ! Acceptez les gens, peu importe leurs opinions. Ne vous prononcez pas sur leurs idées. N’essayez pas de changer les gens. Si quelqu’un vient vous dire que ce que vous croyez est un affront à Dieu parce que, à son avis, on ne peut croire qu’en un Dieu Chrétien, ou Islamique, ou Juif, ou n’importe, acceptez que cette personne en est là, sans que ça ne modifie en rien votre propre opinion. N’essayez pas de l’amener à renoncer à son idée. Il n’y a aucune raison à cela. En fait, elle vous révèle ainsi l’existence de cet aspect de vous que l’incertitude terrifie et qui se refuse à accepter toute responsabilité concernant votre façon de vivre.

Ne rejetez pas d’emblée les croyances d’une personne sur la nature de Dieu, à moins d’avoir d’abord mûrement examiné et soupesé ses idées à la lumière de votre ressenti intérieur, afin de découvrir ainsi ce qui est vrai pour vous et ce en quoi vous croyez. Ne prenez pas parti. Mais clarifiez vos positions.

A mesure que la vibration spirituelle de cette planète s’élève, il est impératif que vous sachiez en quoi vous croyez vraiment, car ceux qui n’en ont pas la moindre idée et que la nouveauté effraie réagiront alors avec colère, amertume, et en proférant des accusations. Leur réaction sera uniquement due à leur peur, et ils en porteront toute la responsabilité. Ce ne sera pas à cause de vous. Ils verront en vous le reflet de ce qui se trouve en eux dont ils ne veulent pas croire en l’existence et qu’ils craignent tant. J’espère que vous arrivez à comprendre tout ceci. Rappelez-vous de savoir ce en quoi vous croyez.

lotus

Maintenant, venons-en à notre question…. COMMENT REALISER L’UNITE EN SOI

Je vais vous donner un outil important, mais seuls ceux qui ont des convictions bien ancrés pourront s’en servir. Au fond, il est à la fois tout simple et très difficile : Vivez dans votre cœur. Peu importe la personne par qui je m’exprime, car je le fais aussi par l’entremise d’autres personnes et peu importe de quels autres sujets je vous entretiens, ce qui compte avant, c’est de Vivre dans son cœur.

Je vous invite à pénétrer jusque dans le centre de votre cœur en passant par la partie arrière de votre chakra du cœur, où se trouve un portail d’entrée interdimensionnel. Si vus entrez par l’avant de votre cœur, cela ravive le souvenir de choses essentiellement liées à votre incarnation actuelle. Par contre, lorsque vous passez par l’arrière du chakra du cœur pour entrer dans votre espace sacré – votre autel – vous accédez à des informations et des énergies beaucoup plus fascinantes. Il vous est possible alors de découvrir d’autres existences -passées, présentes et futures. De voyager jusqu’à d’autre planètes et d’accomplir toutes sorte de choses merveilleuses.

Après vous êtes habitué à séjourner consciemment au Centre de votre Cœur, vous aurez peut-être envie d’y accéder simultanément par l’arrière et par l’avant. Essayez-le immédiatement ; entrez dans votre cœur par l’avant, puis par bilocation, conservez-y une partie de votre conscience pendant que vous entrez dans votre cœur depuis l’arrière. Pouvez-vous sentir la différence ( ?).

VOICI LE PLAN D’ACTION que je vous suggère.

Vous pouvez vous y prendre comme bon vous semble, mais les quelques suggestions suivantes seraient à même de vous être utiles. Prenez l’engagement, pendant une semaine, de centrer régulièrement votre attention dans votre cœur en y entrant par l’avant. Faites en sorte de vous le rappeler constamment à l’aide par exemple, de notes affichées en divers endroits. Vous vous demandez peut-être comment il vous est possible de penser si votre attention est centrée dans votre cœur. Tout en demeurant centrés dans votre cœur, projetez l’énergie de votre conscience de manière à connecter tous les chakras à votre cœur. Ce faisant, vous vivrez pleinement à partir de celui-ci. Par exemple, vous pouvez diriger votre attention dans votre premier chakra, mais à partir de celui du cœur, et faire ensuite la même chose pour chacun des autres chakras, en dirigeant chaque fois votre conscience à partir de son siège dans votre cœur, qui demeure donc constamment votre point de départ.

Seule la conscience du cœur existe hors de votre réalité physique actuelle. Lorsque vous quittez cette existence terrestre et que vous avez complété votre processus évolutif actuel, ce qui signifie que vous ne pouvez demeurer attaché à quelqu’un d’autre, à un endroit quelconque ou à votre corps, la seule réalité qui demeure est celle de votre Cœur.

Vous allez devoir apprendre à activer chacun de vos chakras de concert avec celui de votre Cœur. Par exemple, lorsque vous êtes au travail ou que vous avez un quelconque problème p résoudre, centrez-vous d’abord dans votre cœur pour ensuite faire monter les énergies qui s’y trouvent jusqu’à votre tête. Lorsque vous vous apprêtez à faire l’amour, focalisez d’abord votre conscience dans votre cœur, puis dirigez vos énergies dans le deuxième chakra. Si vous devez prendre la parole devant un groupe de personnes, centrez-vous dans votre cœur, puis transférez vos énergies dans le troisième chakra, celui du plexus solaire, et dans le cinquième, celui de la gorge. Apprenez ainsi à activer tous vos chakras.

méditation

PROCEDEZ DE MANIERE PROGRESSIVE

La première semaine, pratiquez-vous simplement à entrer par l’avant de votre chakra du cœur

La deuxième semaine, centrez-vous le plus souvent possible à l’arrière de votre cœur. Entrez-y par l’arrière. Ce faisant, vous découvrirez que vous entrez et sortez à différents niveaux et de diverses façons. Vous constaterez aussi que votre énergie est à différents endroits. Tenez-vous-en à cet exercice. Si vous le faites régulièrement, vous verrez bientôt des choses extraordinaires survenir, et il est fort possible que le reste de votre existence soit alors beaucoup plus facile.

La troisième semaine, exercez-vous à centrer votre conscience simultanément à l’avant et à l’arrière de votre chakra du cœur. Je vous suggère de noter ce qui se passe alors en vous – dans votre journal personnel, ou à l’aide d’un magnétophone ou d’un ordinateur. Observez comment vous vous sentez. Peut-être y aura-t-il certains endroits dans votre cœur à partir des quels vos exercices seront plus efficaces. Par exemple, si vous êtes un artiste, voyez s’il est avantageux pour vous de vivre à partir d’un certain endroit dans votre cœur, de sorte que votre travail s’en trouve plus inspiré. Vous constaterez probablement que c’est le cas lorsque votre conscience est centrée à l’arrière de votre cœur ; par contre, si vous préparez un rapport technique pour votre employeur, vous vous rendrez sans doute compte qu’il est plus facile à réaliser quand vous êtes centré à l’avant de votre cœur.

En conclusion : Si vous apprenez à vivre à la fois à l’avant et à l’arrière du cœur, vous découvrirez que vous avez de la facilité dans tous les domaines et que finalement, tout ce que vous faites est étroitement relié. Vous remarquerez une prodigieuse expansion de votre intuition. Une énergie multidimensionnelle influera en vous si vous êtes centrés simultanément à l’avant et à l’arrière de votre cœur et vous vous sentirez très équilibrés. Vous aurez le sentiment d’avant davantage les deux pieds sur terre si votre attention est centrée à l’avant plutôt qu’à l’arrière, car cela vous gardera plus en phase avec la réalité physique.

INTERVENTION DE AMMA -  LIVRE de KRYEON / AU-DELA DU VOILE…

 

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/    

12345...17

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...