La lumière par Omraam

 

Gif angesChaque homme qui avait entrevu la réalité, l’unité des vibrations et leur signification devait en venir à modifier son être intérieur. S’il ne veut pas mettre sa vie en accord avec les grandes découvertes de la science, la possession des appareils, même les plus perfectionnés et les plus puissants, ne permettra que des progrès extérieurs dont résulteront des heurts avec les entités invisibles que nous rencontrons dans notre monde intérieur.

La lumière ! Les savants ont si peu réfléchi sur ce sujet qu’ils ignorent encore que la lumière reçue du soleil n’est pas celle dont parlent les Écritures. Au-delà du soleil visible, il existe un soleil invisible, obscur. Il déverse ses forces sur l’autre, qui les transforme et les renvoie visibles. Cela se passe de la même façon dans le tube de Crooks. La lumière que nous voyons n’est pas celle qui fut au commencement, elle n’est pas non plus la Parole ou le Verbe dont parle le prologue de l’Évangile selon Saint-Jean. En bulgare, nous avons deux mots: vidélina, svetlina. Ce que le premier soleil, le soleil invisible a envoyé, c’était vidélina. Ce que le second soleil, le soleil visible renvoie après transformation, c’est svetlina, la lumière que vous voyez. Elle est une matérialisation de la première. Il y a une grande différence entre vidélina et svetlina. La lumière des Écritures, nous ne pouvons la voir. Vidélina, la lumière véritable, ne révèle les choses qu’en se heurtant à elles dans l’espace. Si rien ne se trouve sur son passage, elle reste invisible. Seul l’obstacle qu’elle rencontre peut le révéler.

La lumière dont parle Saint-Jean, c’est vidélina. Pour voir le monde invisible, pour comprendre la vie, pour se libérer des limitations, pour être heureux, il faut avoir en soi vidélina. Tout dépend de la quantité de vidélina que l’on porte dans son être. La lumière physique, dans ce domaine, ne mène pas très loin. Il est vrai qu’elle est utilisée pour de nombreuses et merveilleuses réalisations, mais elle peut aussi causer des dommages et des maladies, si on ne sait pas s’en servir raisonnablement. Car la lumière du soleil n’est pas la même le matin ou l’après-midi, et il faut le savoir. Beaucoup s’exposent au soleil l’après-midi, et c’est très mauvais. Le matin, les rayons du soleil améliorent la circulation, la respiration, la digestion, et même la pensée. Après midi, c’est tout le contraire. Pour profiter de la meilleure façon de la lumière, il faut s’y exposer avant le lever du soleil, afin d’être baigné dans les rayons invisibles qui apportent la vie.

 

POURQUOI ET COMMENT FAUT-IL SE LIER AU SOLEIL : Texte extrait de plusieurs conférences 1962 – OMRAAM MIKHAËL AÏVANHOV

la révolution arabe |
TOUT EST Là !!!!! |
histoire de mes histoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | My head
| Existence Amère
| Douces sensations d'un jour...